E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse"

Transcription

1 E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process Synthèse Les ouvriers non qualifiés des industries de process, industries de transformation des matières premières, exécutent des tâches simples et souvent répétitives principalement dans l industrie agroalimentaire, mais aussi dans la fabrication de matières plastiques, la confection de pneumatiques, la fonderie ou la première transformation des métaux. En moyenne sur la période , personnes exercent ce métier. Elles sont très présentes en Bretagne et Pays de la Loire, régions à forte production agroalimentaire, ainsi qu en Picardie, Haute-Normandie, Auvergne et dans l est de la France. Durant les années 1980 et la première moitié des années 1990, la mécanisation et l automatisation croissantes des procédés ont entraîné un net repli du nombre d ouvriers peu qualifiés des industries de process. Après une courte reprise conjoncturelle à la fin des années 1990, marquée par un fort développement de l intérim, les effectifs sont de nouveau orientés à la baisse. Les salariés sont assez jeunes ; seuls 17 % d entre eux ont plus de 50 ans et la part des jeunes de moins de 30 ans est élevée (28 %), même si elle est moindre qu au début des années A l inverse d autres métiers d ouvriers, les femmes sont nombreuses sur les postes d exécution des industries de process et leur présence s est nettement renforcée au cours des vingt-cinq dernières années, excepté chez les jeunes. Elles représentent en près de la moitié des effectifs et six salariés sur dix parmi les plus de 50 ans. Malgré une hausse du niveau de formation des salariés, ces emplois restent encore largement ouverts à des jeunes peu diplômés. Ainsi en , la moitié des salariés et plus du tiers des jeunes de moins de 30 ans n ont aucun diplôme ou uniquement le brevet des collèges. L apprentissage et le temps partiel sont peu fréquents. Trois salariés sur dix sont employés sur un contrat de courte durée, dont une majorité d intérimaires. En 2009, les contrats de plus de six mois ne représentent que 22 % des offres d emploi proposées par Pôle emploi. Un salarié à temps complet sur deux déclare gagner moins de euros nets par mois. Relativement au nombre de personnes qui exercent ces métiers, le nombre de demandeurs d emploi à la recherche d un poste d ouvrier non qualifié d industries de process est très élevé en Pour les femmes en particulier, le taux de demande d emploi est plus de deux fois supérieur à celui de l ensemble des métiers. Par ailleurs, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi à la recherche d un poste d ouvrier non qualifié des industries de process, un tiers le sont depuis un an ou plus. Dynamique de l emploi

2 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process Caractéristiques des personnes en emploi

3 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process

4 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process Qualité de l emploi

5 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process Caractéristiques des employeurs Mobilité

6 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process Marché du travail

7 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process

8 E0Z Ouvriers non qualifiés des industries de process

9 E1Z-Ouvriers qualifiés des industries de process Synthèse Les ouvriers qualifiés des industries de process sont le plus souvent amenés à piloter, conduire ou surveiller des installations ou des machines dans les industries de transformation des matières premières : agroalimentaire, fabrication de matières plastiques, confection de pneumatiques, industrie chimique ou pharmaceutique, matériaux de construction, métallurgie. Ils peuvent aussi travailler en laboratoire, dans les secteurs public ou privé. Dans les années 1980 et 1990, la mécanisation et la complexification des méthodes de production ainsi que la recherche de la qualité ont entraîné un développement de ces métiers qualifiés, tandis que les emplois non qualifiés étaient en net repli. Les effectifs sont cependant orientés à la baisse depuis le début des années 2000, sauf dans l industrie agroalimentaire. En moyenne sur la période , salariés exercent un métier d ouvrier qualifié de process. C est dans le Nord de la France que leur part dans l emploi régional est la plus forte. La structure par âge des salariés est proche de celle tous métiers confondus, avec toutefois une sousreprésentation aux âges extrêmes (moins de 25 ans et plus de 55 ans). Les femmes occupent en près d un quart des effectifs. Elles sont plus nombreuses qu il y a vingt-cinq ans mais leur part n a pas progressé parmi les jeunes. Le niveau de formation des salariés s est nettement accru et la part des non diplômés, supérieure à 60 % au début des années 1980, a été divisée par deux en vingt-cinq ans. Les titulaires d un baccalauréat ou plus sont maintenant majoritaires parmi les jeunes de moins de 30 ans. Les ouvriers qualifiés des industries de process travaillent essentiellement à temps plein, comme le font la plupart des ouvriers, et plus de neuf sur dix disposent d un contrat à durée indéterminée. La mobilité est ainsi relativement faible en Ils sont plus nombreux que les ouvriers non qualifiés ou techniciens du même domaine à avoir des horaires de travail «atypiques», plus de quatre sur dix déclarant travailler la nuit. Un tiers d entre eux perçoit un salaire compris entre et euros nets par mois. Le nombre de demandeurs d emploi recherchant un poste d ouvrier qualifié d industries de process reste faible par rapport au nombre de personnes exerçant ce métier en Le taux de demande d emploi est ainsi moitié moindre que le taux de demande d emploi tous métiers confondus. La situation est légèrement moins favorable pour les femmes que pour les hommes. Dynamique de l emploi

10 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process Caractéristiques des personnes en emploi

11 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process

12 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process Qualité de l emploi

13 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process Caractéristiques des employeurs Mobilité

14 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process Marché du travail

15 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process

16 E1Z Ouvriers qualifiés des industries de process

17 E2Z-Techniciens et agents de maîtrise des industries de process Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise des industries de process travaillent dans diverses industries de transformation des matières premières comme l agroalimentaire, l industrie chimique et pharmaceutique, la fabrication de matières plastiques, de pneumatiques ou dans le secteur de la production et de la distribution d eau et d énergie. Leur rôle consiste notamment à assurer le bon déroulement du travail en atelier et le respect des objectifs de production, à gérer les aléas, à contrôler la qualité. Nombre d entre eux travaillent en marge de la production, notamment en laboratoire. Surreprésentés en Haute-Normandie, Picardie, Alsace, Centre et Auvergne, les techniciens et agents de maîtrise des industries de process rassemblent personnes en moyenne sur la période Les effectifs sont relativement stables depuis vingt-cinq ans. Leur structure par âge est proche de celle de l ensemble de la population en emploi. Elle a peu évolué en vingt-cinq ans, même si la part des jeunes s est légèrement accrue. Bien que la part des femmes ait progressé depuis le début des années 1980, huit salariés sur dix sont des hommes. Près de la moitié des personnes qui exercent ces métiers ne dispose en que d un diplôme professionnel court (CAP ou BEP) ou même d aucun diplôme. Certaines fonctions peuvent en effet être pourvues par d anciens ouvriers expérimentés. Le recours à la formation continue est également important dans ces métiers. La proportion de non diplômés est moindre qu il y a vingt-cinq ans et le niveau bac+2 devient prépondérant parmi les jeunes de moins de 30 ans : plus de la moitié d entre eux sont aujourd hui diplômés de l enseignement supérieur. Les techniciens et agents de maîtrise des industries de process travaillent en large majorité à temps plein, comme dans les autres domaines industriels, et plus de neuf sur dix disposent d un contrat à durée indéterminée. En 2009, les contrats de plus de six mois sont largement majoritaires parmi les offres d emploi proposées par Pôle emploi, et la mobilité est particulièrement faible. 45 % des salariés perçoivent un salaire supérieur à euros nets par mois. En 2009, le nombre de demandeurs d emploi à la recherche d un poste de technicien ou d agent de maîtrise des industries de process reste faible relativement au nombre de personnes qui exercent ces métiers, et la part de ceux inscrits depuis plus d un an est limitée. La situation est toutefois moins favorable pour les femmes, qui forment plus du tiers des demandeurs d emploi. Dynamique de l emploi

18 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process Caractéristiques des personnes en emploi

19 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process

20 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process Qualité de l emploi

21 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process Caractéristiques des employeurs Mobilité

22 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process Marché du travail

23 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process

24 E2Z Techniciens et agents de maîtrise des industries de process

D0Z-Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal. Synthèse

D0Z-Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal. Synthèse D0Z-Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal Synthèse Les ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal sont chargés d alimenter, surveiller et décharger

Plus en détail

F0Z-Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir. Synthèse

F0Z-Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir. Synthèse F0Z-Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir Synthèse Depuis vingt-cinq ans, les effectifs des ouvriers non qualifiés du textile et du cuir ont fortement diminué, l exécution de la coupe, l assemblage,

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers

Synthèse. Dynamique de l emploi. S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers Synthèse Boulangers ou bouchers pour la plupart, les métiers de bouche emploient en moyenne 261 000 personnes sur la période 2007-2009. Ils sont deux fois plus nombreux

Plus en détail

S2Z-Employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie et de la restauration. Synthèse

S2Z-Employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie et de la restauration. Synthèse S2Z-Employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie et de la restauration Synthèse Avec le développement du secteur du tourisme et de l hôtellerie, le nombre d employés et agents de maîtrise de l hôtellerie-restauration

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. G0A-Ouvriers qualifiés de la maintenance

Synthèse. Dynamique de l emploi. G0A-Ouvriers qualifiés de la maintenance G0A-Ouvriers qualifiés de la maintenance Synthèse Les ouvriers qualifiés de la maintenance rassemblent 112 000 ouvriers spécialisés dans la mécanique, 46 000 dans l électricité et l électronique, 15 000

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi

Synthèse. Dynamique de l emploi Synthèse En moyenne sur la période 2012-2014, 518 000 personnes sont professeurs du secondaire, 384 000 sont professeurs des écoles, 122 000 sont professeurs du supérieur et 37 000 sont directeurs d établissement

Plus en détail

Le métier de l assistanat de direction / de manager

Le métier de l assistanat de direction / de manager Avril 2017 Service Etudes Le métier de l assistanat de direction / de manager CCI Indre Le métier de l assistanat de direction / de manager Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur

Plus en détail

L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées

L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées Mission Synthèses L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées Un recul de 2,6 % par rapport à 2012 En Midi-Pyrénées, l intérim représente 3,6 % de l emploi salarié du secteur marchand hors particuliers employeurs

Plus en détail

Le regard global sur l emploi en Bretagne sera porté sur quatre points :

Le regard global sur l emploi en Bretagne sera porté sur quatre points : III. LES EMPLOIS EN BRETAGNE Le regard global sur l emploi en Bretagne sera porté sur quatre points : - La répartition des emplois (par secteur, par Groupe Formation-Emploi et par catégorie socioprofessionnelle)

Plus en détail

DIX ANS DE MARCHE DU TRAVAIL

DIX ANS DE MARCHE DU TRAVAIL DIX ANS DE MARCHE DU TRAVAIL EN GUADELOUPE ET ÎLES DU NORD Principales évolutions de 2000 à 2009 Malgré une croissance de l emploi sur la décennie 2000 en Guadeloupe, le nombre d inscrits à Pôle emploi

Plus en détail

Inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes. Points clés en Bourgogne-Franche-Comté

Inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes. Points clés en Bourgogne-Franche-Comté Inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes Points clés en Bourgogne-Franche-Comté! En France, le cadre réglementaire demande aux entreprises employant au moins 50 salarié(e)s de vérifier

Plus en détail

Ouvriers et employés non qualifiés en Ile-de- France

Ouvriers et employés non qualifiés en Ile-de- France Ensemble, comprendre et agir pour l'emploi-formation Ouvriers et employés non qualifiés en Ile-de- France Mis à jour le 10 Février 2014 Mieux connaître les emplois non qualifiés et les profils de recrutement

Plus en détail

L intérim en Franche-Comté en décembre 2012

L intérim en Franche-Comté en décembre 2012 FEVRIER 2013 L intérim en Franche-Comté en décembre 2012 L emploi intérimaire en baisse en décembre 2012 Chiffres clés Le nombre d intérimaires diminue de 1,7% en un mois En décembre 2012, le nombre d

Plus en détail

Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI DE LONGUE DURÉE EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015

Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI DE LONGUE DURÉE EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015 Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI DE LONGUE DURÉE EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015 Demande de longue durée : au plus haut depuis 15 ans Fin décembre 2015, l Île-de-

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. L insertion des jeunes

FICHES THÉMATIQUES. L insertion des jeunes FICHES THÉMATIQUES L insertion des jeunes 2.1 Jeunes actifs de 15 à 29 ans Nombreux à poursuivre des études sans occuper d emploi, les jeunes Français sont peu présents sur le marché du travail : en 27,

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail

Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT

Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT Les étudiants qui choisissent d entrer à l IUT poursuivent en majorité des études, en licence professionnelle et dans des cursus plus longs, en

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

L industrie dans le Gard

L industrie dans le Gard Edition 204 - Mars 204 Service études et Statistiques Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Etude réalisée dans le cadre de la semaine de l industrie Sommaire Semaine du 7 au 3 avril

Plus en détail

C éreq Centre d études et de recherches sur les qualifications Centre régional associé de Dijon FORTE BAISSE DE L'EMBAUCHE DES JEUNES EN BOURGOGNE

C éreq Centre d études et de recherches sur les qualifications Centre régional associé de Dijon FORTE BAISSE DE L'EMBAUCHE DES JEUNES EN BOURGOGNE FORTE BAISSE DE L'EMBAUCHE DES JEUNES EN BOURGOGNE Pour connaître le devenir des élèves et apprentis, le ministère de l Éducation nationale effectue chaque année une enquête avec l appui des établissements

Plus en détail

baromètre des salaires

baromètre des salaires baromètre des s sur les métiers de la mécanique et de la métallurgie plus de 20 000 fiches de paie analysées 10 métiers à la loupe les s par domaine d activité, âge, région les profils gagnants introduction

Plus en détail

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat?

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Mission Synthèses Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé

Plus en détail

L emploi dans le secteur des Industries Alimentaires

L emploi dans le secteur des Industries Alimentaires 09 scope SYNTHÈSE D ÉTUDE JUIN 2013 L emploi dans le secteur des Industries Alimentaires Périmètre Observia / Données quantitatives 2012 www.observia-metiers.fr Observatoire des métiers des Industries

Plus en détail

Maison de l'emploi du DEveloppement de la Formation et de l'insertion du Pays de Redon Bretagne Sud. Jeunes. en Pays de Redon - Bretagne Sud

Maison de l'emploi du DEveloppement de la Formation et de l'insertion du Pays de Redon Bretagne Sud. Jeunes. en Pays de Redon - Bretagne Sud Maison de l'emploi du DEveloppement de la Formation et de l'insertion du Pays de Redon Bretagne Sud ( M E D E F I ) Jeunes en Pays de Redon - Bretagne Sud Portrait socio-démographique Novembre 13 La jeunesse,

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013 DÉCEMBRE 20 L intérim en Franche-Comté en septembre 20 L emploi intérimaire en légère baisse en septembre 20 Chiffres clés Le nombre d intérimaires diminue de 0,1% en un mois En septembre 20, le nombre

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011 n o 11 2013 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011 TAUX DE POURSUITES D ÉTUDES 76,7% TAUX D EMPLOI 17,4% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,4% TAUX D INACTIVITE 1,5% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts 6 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 27 ET 212 Points forts De la Polynésie française La population active a augmenté

Plus en détail

Les femmes et l activité en 2009 (Guadeloupe et IDN)

Les femmes et l activité en 2009 (Guadeloupe et IDN) Les femmes et l activité en 2009 (Guadeloupe et IDN) La situation des femmes sur le marché du travail reste difficile en Guadeloupe en 2009. L emploi des femmes a peu progressé depuis dix ans. Leurs taux

Plus en détail

L insertion des diplômés de licence professionnelle Promotion 2003/2004

L insertion des diplômés de licence professionnelle Promotion 2003/2004 L insertion des diplômés de licence professionnelle Promotion 2003/2004 O F I V E - 16 / 11 / 07 La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac+3 crée en novembre 1999. Elle accueille des diplômés

Plus en détail

20 ANS D ÉVOLUTION DE LA DEMANDE D EMPLOI EN NOUVELLE-AQUITAINE

20 ANS D ÉVOLUTION DE LA DEMANDE D EMPLOI EN NOUVELLE-AQUITAINE ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES FÉVRIER 2017 SOMMAIRE P.1 ÉLEMENTS DE CONTEXTE P.2 QUASIMENT MOITIÉ PLUS DE DEMANDEURS D EMPLOI EN 20 ANS ; LES FEMMES HISTORIQUEMENT PLUS NOMBREUSES PARMI LES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES : UNE UTILISATION PLUS FREQUENTE DANS L INDUSTRIE ET LE BTP

LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES : UNE UTILISATION PLUS FREQUENTE DANS L INDUSTRIE ET LE BTP BREF Thématique - N 56 Mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES

Plus en détail

Hausse du nombre de demandeurs d emploi mais évolution favorable des offres d emploi

Hausse du nombre de demandeurs d emploi mais évolution favorable des offres d emploi DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI Service statistiques, études et veille économique Le marché du travail dans le secteur maritime en

Plus en détail

Édition Les pharmaciens. en Champagne-Ardenne

Édition Les pharmaciens. en Champagne-Ardenne Édition 2007 Les pharmaciens en Champagne-Ardenne Données de cadrage 3 La répartition par métier Les pharmaciens d officine 5 Pyramide des âges Accessibilité Activité Les pharmaciens biologistes 7 Pyramide

Plus en détail

En Bourgogne, jeunes ont quitté les classes terminales

En Bourgogne, jeunes ont quitté les classes terminales Maintien de l emploi des jeunes en Bourgogne début 2014 En Bourgogne, 8 100 jeunes ont quitté les classes terminales professionnelles et technologiques du lycée ou de l apprentissage au plus tard en juin

Plus en détail

LE CHOMAGE DES FEMMES EN BRETAGNE

LE CHOMAGE DES FEMMES EN BRETAGNE LE CHOMAGE DES FEMMES EN BRETAGNE Première phase : Analyse statistique des caractéristiques des femmes demandeuses d'emploi Etude réalisée par la DRTEFP Bretagne (Service Etudes, Prospective, Evaluation

Plus en détail

Niveau de diplôme et emploi

Niveau de diplôme et emploi G R E F Bretagne L Niveau de diplôme et emploi e niveau de formation des actifs entrant sur le marché du travail progresse. Parallèlement, la structure de l emploi et les compétences requises pour exercer

Plus en détail

Quand l'école est finie en Franche-Comté...

Quand l'école est finie en Franche-Comté... n 67 avril 2012 ISSN 1967-6158 Quand l'école est finie en Franche-Comté... Premiers pas dans la vie active des jeunes de la génération 2007 interrogés par le Céreq au printemps 2010 - synthèse emploi formation

Plus en détail

Les Salariés du BTP en 2014

Les Salariés du BTP en 2014 LES CHIFFRES-CLÉS DE 2014 Parmi ceux-ci : la part des recrutements, des premiers entrants et des moins de 25 ans ; ou les différences hommes-femmes. 1 205 045 millions de salariés (hors intérimaire) en

Plus en détail

Zones d animation. Dieppe

Zones d animation. Dieppe Portrait de territoire Zones d animation Chiffres clés du territoire Poids 235 387 habitants 84 591 emplois totaux 49 102 emplois salariés marchands 7,1% 6,5% 6,1% Évolution +1,0% -2,6% -4,4% Normandie

Plus en détail

PORTRAIT SECTORIEL TERRITORIAL : LE GARD Industrie

PORTRAIT SECTORIEL TERRITORIAL : LE GARD Industrie ECLAIRAGES & SYNTHESES POLE EMPLOI LANGUEDOC ROUSSILLON MARS 2015 N 03 PORTRAIT SECTORIEL TERRITORIAL : LE GARD Industrie Le marché du travail dans le secteur de l Industrie dans le Gard. Fin décembre

Plus en détail

Les jeunes champardennais : démographie, qualification et emploi

Les jeunes champardennais : démographie, qualification et emploi Les jeunes champardennais : démographie, qualification et emploi Reims, 11 décembre 2013 Statistiques, Etudes et Evaluation Le contexte démographique dont 167 000 jeunes de 15 à 24 ans en région : 81 500

Plus en détail

en chiffres AVRIL 2017

en chiffres AVRIL 2017 en chiffres 213-216 AVRIL 217 www.agefiph.fr/alternance LES DONNÉES CLÉS QUANTITATIVES Le plan de développement de l alternance, lançé en juin 213, a pour objectif de développer la qualification des personnes

Plus en détail

BAROMÈTRE PRISM EMPLOI

BAROMÈTRE PRISM EMPLOI BAROMÈTRE PRISM EMPLOI Paris, le 28 novembre 2013 Le Baromètre Prism emploi apporte un éclairage sur les tendances de l emploi intérimaire. Il décrit les évolutions en % des effectifs intérimaires observées

Plus en détail

40% des jeunes mettent plus d un an

40% des jeunes mettent plus d un an 40% des jeunes mettent plus d un an pour trouver leur premier emploi stable Outre les petits boulots, les jeunes réunionnais cherchent surtout un emploi pérenne à leur entrée dans la vie active. Leurs

Plus en détail

L industrie dans les Pyrénées-Orientales

L industrie dans les Pyrénées-Orientales Edition 204 - Mars 204 Service études et Statistiques Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon L industrie dans les Pyrénées-Orientales Etude réalisée dans le cadre de la semaine de

Plus en détail

Repères sur l emploi des entreprises du médicament

Repères sur l emploi des entreprises du médicament Une industrie de l innovation engagée dans une politique emploi dynamique mais fortement impactée par la politique du médicament 98 690 salariés en 2015, soit plus de 3% de l emploi industriel français,

Plus en détail

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Insertion professionnelle et poursuites d études des diplômés de Master 2 de l Institut d Administration des

Plus en détail

nº 145 avril 2013 Mieux connaître les mobilités entre métiers

nº 145 avril 2013 Mieux connaître les mobilités entre métiers Insee Franche-Comté - l essentiel Nº 145 - avril 2013 1 www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 145 avril 2013 Mieux connaître les mobilités entre métiers Dans un contexte

Plus en détail

Repères & analyses. Le chômage des femmes. Le chômage des femmes en hausse. - Bilan de l année SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS

Repères & analyses. Le chômage des femmes. Le chômage des femmes en hausse. - Bilan de l année SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Janvier 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Repères & analyses Le chômage des femmes - Bilan de l année 2012 - Direction régionale Bretagne Le chômage des femmes en hausse Fin décembre 2012,

Plus en détail

Profil de l emploi et de l appareil productif des activités métropolitaines supérieures de Bordeaux Métropole

Profil de l emploi et de l appareil productif des activités métropolitaines supérieures de Bordeaux Métropole Profil de l emploi et de l appareil productif des activités métropolitaines supérieures de Bordeaux Des profils très divers selon les segments Dans l ensemble des activités métropolitaines supérieures

Plus en détail

Fiche Emplois et compétences Eléments dans le cadre de la GTEC Pays de Figeac

Fiche Emplois et compétences Eléments dans le cadre de la GTEC Pays de Figeac Fiche Emplois et compétences Eléments dans le cadre de la GTEC Pays de Figeac Contenu de l analyse : Cette fiche a pour objet de présenter les principales évolutions structurelles et statistiques de la

Plus en détail

Les jeunes en Seine-Saint-Denis. DIRECCTE IDF Unité Territoriale 93 Réalisation : Service Statistiques Synthèses / LA 18 août 2011

Les jeunes en Seine-Saint-Denis. DIRECCTE IDF Unité Territoriale 93 Réalisation : Service Statistiques Synthèses / LA 18 août 2011 Les jeunes en Seine-Saint-Denis DIRECCTE IDF Unité Territoriale 93 Réalisation : Service Statistiques Synthèses / LA 18 août 2011 La situation des jeunes de 15 à 24 ans en Seine-Saint-Denis (recensement

Plus en détail

L emploi dans les Industries Chimiques Région : Centre Val de Loire. Edition 2016

L emploi dans les Industries Chimiques Région : Centre Val de Loire. Edition 2016 L emploi dans les Industries Chimiques Région : Edition 2016 1 Sommaire Précisions méthodologiques sur le périmètre de l étude et le secret statistique 4 Synthèse de l étude 6 Les caractéristiques de l

Plus en détail

La transition formation - vie professionnelle ainsi que le

La transition formation - vie professionnelle ainsi que le L embauche des jeunes résiste en Bourgogne La transition formation - vie professionnelle ainsi que le chômage des jeunes sont au cœur des débats actuels. Dans quelles conditions les jeunes sortis à différents

Plus en détail

et de la maintenance industrielles

et de la maintenance industrielles Les métiers de l écologie et de la maintenance industrielles en Poitou-Charentes Pour de nombreux citoyens, l activité industrielle est considérée comme polluante et n offrant pas d emplois. Et c est potentiellement

Plus en détail

Marqué par une grande diversité,

Marqué par une grande diversité, Marqué par une grande diversité, l'emploi salarié dans les activités culturelles est complexe à mesurer. Il nécessite la combinaison de plusieurs approches : d'une part, les personnes qui occupent un emploi

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle L industrie. (hors agroalimentaire)

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle L industrie. (hors agroalimentaire) Mars 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS Repères & analyses Analyse sectorielle L industrie (hors agroalimentaire) Situation à fin décembre 20 Direction régionale Bretagne A fin 20, les métiers

Plus en détail

Le champ de l analyse

Le champ de l analyse Le champ de l analyse Les secteurs d activités analysés Les cahiers et fiches sectorielles sont déclinés pour les cinq grands secteurs d activités que sont : l industrie, la construction, le commerce,

Plus en détail

Aspirer à changer d emploi ou à modifier son temps de travail

Aspirer à changer d emploi ou à modifier son temps de travail Aspirer à changer d emploi ou à modifier son temps de travail Hélène Thélot* En 2007, 25,6 millions de personnes ont un emploi au sens du Bureau international du travail, c est-à-dire ont travaillé ne

Plus en détail

L insertion professionnelle au 1 er février 2012 des lycéens de l académie de Martinique, 7 mois après leur sortie du lycée

L insertion professionnelle au 1 er février 2012 des lycéens de l académie de Martinique, 7 mois après leur sortie du lycée L insertion professionnelle au 1 er février 2012 des lycéens de l académie de Martinique, 7 mois après leur sortie du lycée L insertion professionnelle reste stable par rapport à l an passé avec un peu

Plus en détail

Le TP continu concerne 25 % des actifs exerçant à temps partiel. Les emplois sont longs, au moins 5 ans, chez le même employeur.

Le TP continu concerne 25 % des actifs exerçant à temps partiel. Les emplois sont longs, au moins 5 ans, chez le même employeur. Données de cadrage Fin 2016, 16 % des salariés du secteur marchand (hors agriculture et fonction publique) travaillent à temps partiel. Les parcours de travail à temps partiel, peuvent être nettement différenciés,

Plus en détail

Portrait de branche - Pharmacies d officine - Edition 2007

Portrait de branche - Pharmacies d officine - Edition 2007 Portrait de branche - Pharmacies d officine - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «pharmacies d officine» (NAF 52.3). Elles

Plus en détail

Stat-Info. Une amélioration de l insertion professionnelle des apprentis en 2016 dans l académie de Bordeaux

Stat-Info. Une amélioration de l insertion professionnelle des apprentis en 2016 dans l académie de Bordeaux Stat-Info 05/16 Novembre 2016 Une amélioration de l insertion professionnelle des apprentis en 2016 dans l académie de Bordeaux Près de 5 900 sortants d année terminale de formation en 2016 A la fin de

Plus en détail

L impact du Congé individuel de formation

L impact du Congé individuel de formation L impact du Congé individuel de formation Troisième évaluation nationale SYNTHESE DES RESULTATS DE L ENQUETE REALISEE PAR OPINION WAY ET ANALYSEE PAR LE CABINET AMBROISE BOUTEILLE SUR LES PARCOURS ACHEVES

Plus en détail

Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI SENIOR EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015

Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI SENIOR EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015 Service Études Statistiques Évaluation (Sese) LA DEMANDE D EMPLOI SENIOR EN ÎLE-DE-FRANCE À FIN DECEMBRE 2015 Forte hausse de la demande d emploi des plus de 50 ans de cat. A en Ile-de-France (base 100

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Bâtiment & Travaux Publics

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Bâtiment & Travaux Publics Mars 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS Repères & analyses Analyse sectorielle Bâtiment & Travaux Publics Situation à fin décembre 20 Direction régionale Bretagne 22.700 demandeurs d dans

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L emploi salarié dans les CUMA en Décembre 2015

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L emploi salarié dans les CUMA en Décembre 2015 Synthèses Décembre 2015 L Observatoire Economique et Social L emploi salarié dans les CUMA en 2014 En 2014, les CUMA employeuses de main d œuvre sont au nombre de 1 600, et emploient 2 130 salariés équivalents

Plus en détail

Parcours professionnels selon l âge

Parcours professionnels selon l âge G R E F Bretagne A u cours des 3 dernières années, l économie s est transformée. Cette évolution a induit une modification de la répartition des emplois par activité et des modalités de gestion des ressources

Plus en détail

Fiches Chômage 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 91 21/06/16 10:29

Fiches Chômage 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 91 21/06/16 10:29 Fiches Chômage Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs

Plus en détail

Textile Habillement Cuir

Textile Habillement Cuir Profil du domaine professionnel Textile Habillement Cuir 163 Profil du domaine professionnel Textile - Habillement - Cuir Avertissement : les emplois de techniciens et d agents d encadrement de ce domaine

Plus en détail

Évolution des métiers dans les secteurs

Évolution des métiers dans les secteurs G R E F Bretagne Évolution des métiers dans les secteurs L évolution structurelle de l économie bretonne, dont sa tertiarisation, ont impacté la répartition des emplois et induit des modifications au niveau

Plus en détail

Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage en 2016?

Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage en 2016? ÉCLAIRAGES ÉTUDE ALLOCATAIRES 2016 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage en 2016? Cette étude vise à décrire les allocataires indemnisés par l Assurance chômage en 2016. Si leur

Plus en détail

N 5 Mai 2009 Le baccalauréat Session 2008 Académie de Poitiers Le taux de réussite au baccalauréat, en hausse, atteint 85,2 %

N 5 Mai 2009 Le baccalauréat Session 2008 Académie de Poitiers Le taux de réussite au baccalauréat, en hausse, atteint 85,2 % Le baccalauréat Session 2008 Académie de Poitiers Le taux de au baccalauréat, en hausse, atteint 85,2 N 5 Mai 2009 Le taux de global de la session 2008 du baccalauréat est de 85,2, en hausse par rapport

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic BASSIN D EMPLOI DE LA HAUTE VALLEE DE LA MARNE 2006 : 8,6 % de la population 17,6 % du territoire Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne

Plus en détail

LA PROPRETÉ et LA SÉCURITÉ

LA PROPRETÉ et LA SÉCURITÉ ZOOM sur les métiers de LA PROPRETÉ et LA SÉCURITÉ Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 10 10 10 10 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS

Plus en détail

PARTIE III : EMPLOIS, MÉTIERS ET MARCHÉ DU TRAVAIL

PARTIE III : EMPLOIS, MÉTIERS ET MARCHÉ DU TRAVAIL Chapitre 1 : Emploi (2011) GRAPHIQUE III.1 : ÉVOLUTION DE L EMPLOI TOTAL DE 1999 À 2011 (BASE 100 EN 1999) 120 110 100 90 80 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Zone Région

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016 Synthèses Novembre 2016 L Observatoire Economique et Social Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en 2015 En 2015, les entreprises paysagistes affiliées aux régimes agricoles sont au nombre de

Plus en détail

L industrie en Lozère

L industrie en Lozère Edition 204 - Mars 204 Service études et Statistiques Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Etude réalisée dans le cadre de la semaine de l industrie Sommaire Semaine du 7 au 3 avril

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015 Synthèses Novembre 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des paysagistes poursuit sa croissance en 2014 L activité des paysagistes s est encore accrue en 2014. Bien que le nombre d entreprises

Plus en détail

Académie d Orléans- Tours

Académie d Orléans- Tours Académie d Orléans- Tours division du budget académique, de l évaluation et de la performance n 2 Juin 2008 L entrée dans la vie active des jeunes lycéens de l académie d Orléans-Tours (IVA 2007) L insertion

Plus en détail

L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE

L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE OCTOBRE 2015 L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE Fin juillet 2015, le nombre d intérimaires en Champagne- Ardenne s établit à 13 007 en données corrigées des variations saisonnières.

Plus en détail

Les jeunes inscrits à Pôle emploi :

Les jeunes inscrits à Pôle emploi : Les jeunes inscrits à Pôle emploi : faible qualification, large palette de métiers Fin 2009, 22 200 Réunionnais de moins de 26 ans sont inscrits sur les listes de Pôle emploi en catégorie A, c est-à-dire

Plus en détail

En 2002, les établissements de. Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne. Économie

En 2002, les établissements de. Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne. Économie Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne Les salariés de l économie sociale et solidaire perçoivent des rémunérations horaires à peine plus élevées que la moyenne des

Plus en détail

Annexe 2 La diversité dans la fonction publique

Annexe 2 La diversité dans la fonction publique Annexe 2 La diversité dans la fonction publique Denis Fougère* et Julien Pouget** La fonction publique représente en France plus d un cinquième de l emploi total et constitue un segment spécifique du marché

Plus en détail

L emploi dans les Industries Chimiques Région : Ile-de-France. Edition 2017

L emploi dans les Industries Chimiques Région : Ile-de-France. Edition 2017 L emploi dans les Industries Chimiques Région : Ile-de-France Edition 2017 1 Sommaire Précisions méthodologiques sur le périmètre de l étude et le secret statistique 4 Synthèse de l étude 6 Les caractéristiques

Plus en détail

Répartition des sortants de l'année scolaire 2004/05 par domaine de formation - Garçons - Autres 13 % Génie civil, const ruction, bois 21%

Répartition des sortants de l'année scolaire 2004/05 par domaine de formation - Garçons - Autres 13 % Génie civil, const ruction, bois 21% Caractéristiques des sortants Deux tiers (68 %) des jeunes apprentis se présentant sur le marché du travail sont des garçons. La moyenne d âge lors de la sortie du dispositif de formation par apprentissage

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

REPERES : SYNTHESES. L intérim en Alsace de 2007 à 2012 Perspectives n 36 décembre 2013

REPERES : SYNTHESES. L intérim en Alsace de 2007 à 2012 Perspectives n 36 décembre 2013 REPERES : SYNTHESES n décembre 0 L intérim en Alsace de 00 à 0 Perspectives 0 L emploi intérimaire est la variable d ajustement de l emploi. Les variations de l emploi intérimaire accompagnent celles de

Plus en détail

Entre 1995 et 1997, emplois salariés agricoles permanents supplémentaires

Entre 1995 et 1997, emplois salariés agricoles permanents supplémentaires ACTIVITÉ Entre 99 et 997, 000 emplois salariés agricoles permanents supplémentaires Solange RATTIN SCEES - Bureau de l information statistique En 997, 0 700 salariés agricoles permanents sont employés

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013.

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013. Synthèses Avril 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013 L activité des paysagistes s est accrue en 2013. Tous les indicateurs sont

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

L insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle en 2009

L insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle en 2009 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle en 2009 En 2008-2009, 492 étudiants ont obtenu leur Licence

Plus en détail

Les intérimaires par niveau de diplôme

Les intérimaires par niveau de diplôme LES CHIFFRES CLÉS Les intérimaires par niveau de diplôme Focus sur les différences de profils et de parcours. Les données sont issues de l enquête Regards Croisés 2016 #1 Répartition des intérimaires par

Plus en détail

études Formation et insertion des jeunes intérimaires

études Formation et insertion des jeunes intérimaires F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o n d u T r a v a i l T e m p o r a i r e études Formation et insertion des jeunes intérimaires septembre 2012 F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o

Plus en détail

LES MÉTIERS EN TENSION STRUCTURELLE EN PACA Diagnostics développés sur 15 métiers jugés «prioritaires» Les matinale du CARIF Cycle ORM

LES MÉTIERS EN TENSION STRUCTURELLE EN PACA Diagnostics développés sur 15 métiers jugés «prioritaires» Les matinale du CARIF Cycle ORM LES MÉTIERS EN TENSION STRUCTURELLE EN PACA Diagnostics développés sur 15 métiers jugés «prioritaires» 8.06.2017 Les matinale du CARIF Cycle ORM Observatoire régional des métiers Provence Alpes Côte d

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L emploi salarié dans les CUMA en Décembre 2016

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L emploi salarié dans les CUMA en Décembre 2016 Synthèses Décembre 2016 L Observatoire Economique et Social L emploi salarié dans les CUMA en 2015 En 2015, 1600 CUMA emploient 2 030 salariés équivalents temps plein (ETP). Ce sont des établissements

Plus en détail

Sur les 77 diplômés de la promotion 2010, 23 ont été contactés* et 14 ont répondu soit un taux de réponse de 60,9 %.

Sur les 77 diplômés de la promotion 2010, 23 ont été contactés* et 14 ont répondu soit un taux de réponse de 60,9 %. Sur les 77 diplômés de la promotion 2010, 23 ont été contactés* et 14 ont répondu soit un taux de réponse de 60,9 %. Parmi ces diplômés, 16 étaient concernés** par l enquête du Ministère, 12 ont répondu

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d une Licence professionnelle 2015

situation à 6 mois des titulaires d une Licence professionnelle 2015 UNIVERSITÉ CAEN NORMANDIE n o 31 2017 situation à 6 mois des titulaires d une Licence professionnelle 2015 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 23% TAUX D EMPLOI 60,6% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 15,1% TAUX D INACTIVITE

Plus en détail