N 133 AVRIL - MAI - JUIN Dossier. Le Service ISSN BATIR DES EGLISES QUI SE MULTIPLIENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 133 AVRIL - MAI - JUIN 2011. Dossier. Le Service ISSN 0184-6345 BATIR DES EGLISES QUI SE MULTIPLIENT"

Transcription

1 N 133 AVRIL - MAI - JUIN 2011 Dossier Le Service ISSN BATIR DES EGLISES QUI SE MULTIPLIENT

2 Action missionnaire Magazine d'actualité de France-Mission 14-18, rue D Annam Paris Tel EDITO Directeur de publication : Patrice Alcindor Comité de rédaction : Patrice Alcindor Pierre Egger Daniel Liechti Maïté Léberon Conception et réalisation : Timothée Huck Maïté Léberon Imprimeur : Print24 Commission paritaire 1112 G Dépôt légal : Mars 2011 Photo de couverture : IStock.com ABONNEZ-VOUS À ACTION MISSIONAIRE! Patrice Alcindor, directeur de publication. le Fils de l homme n est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui même et donner sa vie «Car en rançon pour beaucoup» (Matthieu 20.28). Les paroles de Jésus nous atteignent comme un coup de poing. Nous admirons ceux qui sont en haut de l échelle, ceux qui brillent, ceux qui commandent. Mais Dieu, dans son humanité, se présente comme celui qui sert, qui se donne qui donne sa vie. Quel contraste avec ce que nous voyons quotidiennement! Pourtant, avec l affaiblissement du tissu industriel, l économie de nos sociétés occidentales repose de plus en plus sur les «services». On voit donc fleurir dans des domaines très divers toutes sortes de sociétés de services. Mais force est de constater que la catégorie des «services à la personne» n est pas la plus prisée. On préfère travailler dans des services à forte valeur ajoutée (parfois dans des domaines tout à fait superflus), ou le rapport humain n est pas déterminant. Le service chrétien, lui, ne cherche pas la valeur ajoutée mais se vit dans des relations humaines véritables, dans une réelle rencontre de l autre. Ainsi, chaque Eglise locale est appelée à devenir une société de serv iteurs! Pour vous abonner à Action Missionnaire, envoyez un chèque avec vos noms et adresse : Pour la France et l'international 15 euros ou 25 euros (soutien) euros (international) à France-Mission rue d'annam Paris Pour la Suisse euros à la S.M.G Winterthur Pour France-Mission CCP , mention Abonnement au journal Action Missionnaire Pour la Grande Bretagne à France-Mission Trust PO Box 743 Exeter EX1 9RN (UK) 2 le SOMMAIRE Action Missionnaire n 133 Perspective biblique du service...p. 3-4 Le service en questions...p. 5 Une histoire de carrelage...p. 6-7 Népal : des ponts s'établissent...p. 8-9 Les pages des Jeunes...P Vie des Églises - Carnet de Prière...P Quoi de neuf à France-Mission...P

3 DOSSIER [Le Service] Perspective biblique du service [Jésus] leur dit : Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. (Marc 9.35). Cette parole de Jésus exprime bien la perspective biblique du service. Elle contient deux principes essentiels : la volonté et l'humilité, dont l'un est encore plus difficile à appliquer que l'autre. David Shutes, missionnaire de France-Mission avec un ministère spécialisé. La volonté : toujours prêt à rendre service Commençons avec la volonté de servir, la disposition à aider d'autres partout où cela est possible et approprié. Quand Jésus demande à un disciple d'être le «serviteur de tous», il parle d'un service volontaire. De ce fait, l'acceptation libre de ce rôle est absolument essentielle pour un serviteur. Cela veut dire qu'il faut penser aux autres, être conscient de leur situation et de leurs besoins plutôt que de ne penser qu'à nous-mêmes. Que vivent ceux qui nous entourent? Ont-ils les moyens de faire face? Y a-t-il un domaine dans lequel nous pouvons les aider? Une personne avec un vrai cœur de serviteur doit toujours être prête à se fatiguer, à se dépenser, à faire de son mieux pour servir ses prochains, chaque fois que cela s'avère nécessaire. Cette disposition ne nous vient pas naturellement. Il nous est bien plus facile de nous occuper prioritairement de nos propres besoins et désirs, d'aider les autres seulement quand cela nous arrange et si nous pouvons recevoir quelque chose en retour. Et encore! Même l'aide que nous offrons à nos proches se fait normalement sous condition que nous ayons du temps libre et que cette aide ne nous coûte pas excessivement. Le mot d'ordre fondamental est : «Moi d'abord!». Pourtant, la volonté d'aider ceux qui nous entourent est tout simplement la manifestation pratique de l'amour, principe fondamental dans la Bible d'un bout à l'autre. Aimer son prochain est avant tout une manière d'agir et ne se limite pas à l expression d un sentiment positif à son égard, comme nous le pensons si facilement. Non seulement l'amour ne fait pas de mal aux autres mais, encore, l'amour rend service. Avoir un véritable esprit de serviteur fait donc partie de cet amour qui est demandé à tous les enfants de Dieu, mais il est contraire à nos tendances naturelles. C'est Jésus qui nous donne l'exemple par excellence de cet amour toujours prêt à rendre service, en toutes occasions et par tous les moyens. Sans en compter le coût, le serviteur est constamment disponible pour discerner les vrais besoins de ceux qu'il côtoie pour leur venir en aide. L'apôtre Pierre, qui connaissait bien l'exemple de Jésus, le caractérise en Actes comme «allant de lieu en lieu en faisant le bien». Jésus a dit de lui-même qu'il était venu, non pour être servi, mais pour servir (Marc 10.45). Il nous demande donc de suivre son exemple en en faisant autant. L'attitude : l humilité qui accepte d être le moins estimé Il n'est pas facile d'être le «serviteur de tous». Cela ne nous vient pas naturellement et nous coûte en temps, énergie et argent. Mais Jésus dit aussi à ses disciples qu'il faut être le dernier de tous. Cela exprime un aspect de la pensée biblique sur le service qui est encore plus difficile à appliquer. Pourtant, Jésus place même ce principe en première position, car l'attitude est plus importante que l'action. Nous voyons clairement la différence entre 3

4 DOSSIER [Le Service] les deux en observant l exemple de Marthe de Béthanie. Nous ne la voyons qu'à trois reprises dans les Évangiles mais, à chaque fois, on retrouve le même trait fondamental : elle a un bon sens pratique, elle est bien organisée et elle prend facilement la situation en main. Dans les deux récits relatés en Luc et en Jean 12.2, nous la trouvons. Elle est donc disponible pour aider, ce qui est très utile. Cependant, dans un premier temps, elle ne le fait pas du tout avec l'attitude de service que Jésus préconise. Elle est tout à fait d'accord pour servir tout le monde, mais non pour se considérer comme «la dernière de tous» comme Jésus le demande. On peut aider les autres, même aider d'une manière remarquable en étant très disponible et très efficace, sans pour autant avoir cette humilité qui regarde les autres comme supérieurs à nous-mêmes. Au contraire, il est très facile de se considérer comme le meilleur, tout en rendant service.en effet, la capacité à aider les autres, alors qu'ils en ont besoin, peut très facilement être interprétée comme une qualité manifestant une supériorité. Marthe voulait bien aider, vraisemblablement parce qu'elle se considérait comme la plus capable. Mais il lui semblait inacceptable que sa sœur profite d'elle, la laisse faire tout le boulot, et finalement que d autres se trouvent des priorités plus importantes. Autrement dit, cela lui donnait l'impression d'être «la dernière de tous». Jésus la corrige, non sur le fait qu elle s occupe des tâches pratiques pendant que les autres l'écoutent, mais sur cette attitude-là. Chacune des sœurs est différente, chacune veut faire de son mieux pour le Seigneur, ce qui est bien en soi. Mais Marthe a du mal à accepter que sa sœur ne l'aide pas dans ce qu'elle veut faire. Elle veut servir, mais non dans le véritable esprit de service. Heureusement, nous constatons par la suite qu elle a fini, apparemment, par changer d'attitude. Quelques mois plus tard, en effet, Jean 12 nous relate que chacune des deux sœurs joue de nouveau à peu près le même rôle qu en Luc 10. Pourtant, cette fois, Marthe semble accepter sans problèmes la situation. Preuve en est qu elle ne se joint pas à ceux qui critiquent < Aimer son prochain est avant tout une manière d'agir et ne se limite pas à l'expression d'un sentiment positif à son égard. > Marie. Non seulement elle rend service, mais elle le fait dans une saine attitude. Accepter d'être le dernier n'est pas facile. Servir peut devenir trop facilement un sujet de glorification personnelle, car tout le monde apprécie ceux qui le font. Je constate même que dans certains milieux évangéliques, le «serviteur» est devenu un titre honorifique, pour désigner la position supérieure des responsables d'église. Cette attitude est exactement l'opposée de celle qui accepte d être considéré comme étant le dernier de tous. La capacité à servir En 1 Corinthiens 12, une des manières dont Paul décrit ce qui est le plus souvent traduit comme «dons spirituels» est «diversité de services» (v.5). D'après le sens en grec du terme original et du contexte d'ensemble du chapitre, un don spirituel est une capacité pour servir d'autres, que nous avons reçue par la grâce de Dieu. Or, l'argument de Paul dans ce chapitre repose sur le fait que tous, sans exception, possèdent une telle capacité. Les domaines sont extrêmement variés, mais le principe s'applique à tout le monde. Cette capacité va se modifier de manière progressive au cours des années. Par la grâce du Seigneur, nous vivons des expériences nouvelles, nous acquérons aussi des compétences supplémentaires, nous apprenons des choses que nous ne savions pas auparavant. A cause de cela notre «capacité à servir, par la grâce de Dieu,» va constamment évoluer. Cela signifie que personne ne doit attendre d être qualifié avant de se mettre au service. Le principe biblique du service n'est pas lié aux aptitudes particulières de la personne. Un ancien président américain, Théodore Roosevelt, a dit : «Fais ce que tu peux, avec ce que tu as, là où tu es.» L'enseignement de Jésus va exactement dans cette direction. N'attends pas d'être «capable». Avec les capacités que tu as, sois aujourd'hui le serviteur de tous, en acceptant d'être le dernier d'entre eux. C'est uniquement de cette manière que nous pouvons vivre d'une manière digne de notre Maître, qui nous a donné lui-même cet exemple. 4 ACTION MISSIONNAIRE

5 Pierre-Yves Würtz, missionnaire dans la Brie. Le service en questions Est-ce qu'il y a une différence entre avoir un don de service et le fait que tout le monde doit servir? La réponse se trouve chez Castorama en fin de semaine! Combien de bricoleurs du dimanche font des choses plus ou moins heureuses de leurs dix doigts Le don du service est une capacité/aptitude particulière à servir les autres qui ouvre des horizons et appels particuliers à ceux et celles qui l ont reçue. Un don qui procède davantage me semble-t-il de la disponibilité, la joie et l efficacité à servir les autres. Ce qui n empêche pas chacun d entre nous, d aider, de donner un coup de main, bref de servir à l occasion. Ainsi l un servira d une manière évidente, pendant que l autre exercera l hospitalité par exemple Le service, est-ce un sacrifice? Il peut le devenir à l occasion, mais il ne fait pas partie de sa définition pour autant. Il y a des services qui sont des sacrifices. Le service comporte forcément des éléments de sacrifice. Le problème n est pas là, d ailleurs. Car tout choix suppose le sacrifice de quelque chose qu on ne fera pas, ne vivra pas Faire le choix de servir plutôt que de se laisser servir peut sembler un sacrifice, mais est aussi une porte ouverte sur un monde heureux où donner rend plus heureux que recevoir. Qu est-ce qu un bon serviteur? Un mauvais serviteur? Un mauvais serviteur? Un serviteur qui râle, un serviteur qui ne sert pas, peut-être? Un bon serviteur, c est un serviteur heureux et persévérant! Jésus donne plusieurs pistes concrètes pour une réflexion sur ce sujet dans les évangiles. J ai toujours envoyé un signal positif à mes enfants petits quand ils manifestaient une capacité, envie de servir! Cela faisait partie des valeurs que je souhaitais leur transmettre. Un homme ou une femme qui sert est heureux, pourvu qu il/elle le fasse avec joie : alors il/ elle sera forcément un bon serviteur. Pourquoi Jésus parle-t-il de «serviteurs inutiles»? Jésus parle de serviteurs inutiles pour nous rappeler que ce n est pas notre service qui fait la différence, ce que nous oublions facilement. Ce n est bien sûr pas une expression qui marquerait un quelconque cynisme de sa part, mais simplement une remise en place. Une des meilleures et plus joyeuses expressions de cela est le shabbat (partie intégrante des 10 commandements). Dès les origines du peuple d Israël, Dieu l invitait à un repos hebdomadaire qui rappelait au peuple qu'il agit avant, avec et après nous. Le repos du shabbat nous redit que tout ne dépend pas de nous, heureusement! Comment appliquer le verset qui dit : «tout ce que vous faites, faites le de bon cœur comme pour le Seigneur et non pour les hommes?» (Col 3.23) Dans un contexte où l apôtre parle d obéissance et de motivations, agir comme pour Dieu met la barre le plus haut possible. Si le service pour notre patron, si nos actions les plus simples et les plus importantes étaient vécus comme si nous les vivions directement avec et pour Dieu, beaucoup de choses seraient transformées, nous le savons bien. Et si j acceptais de sortir les poubelles parce que Dieu m a demandé de le faire? Comme les choses seraient plus simples. Serveur, serviteur, esclave, bonne, homme d'entretien, ouvrier... pourquoi Dieu a choisi ces termes alors que dans l'église c'est plutôt : responsable, leader, manager, chef d'équipe, pasteur, patriarche... gourou? Attention à ne pas faire de démagogie à travers ce questionnement! Mais c est vrai que je n ai jamais vu de disputes dans une église pour savoir qui prendrait en charge le nettoyage ou pour décharger d autres, ni d hommes se bousculer pour enseigner les enfants par exemple C est vrai que Jésus n a eu de cesse d essayer de faire comprendre à ses disciples l importance de servir, et de grandir en étant le plus petit Il me semble d ailleurs qu il fut crucifié certainement en partie parce qu il n entra jamais dans une dynamique de pouvoir, le fuyant chaque fois qu il semblait s approcher un peu de lui 5

6 DOSSIER [Le Service] Une histoire de carrelage Cette année, notre assemblée générale a enfin décidé de refaire le carrelage de la salle de culte qui saute trop souvent. Une brillante idée pour mettre tout le monde au service qui ne reste pas sans effets. Il en ressort un carrelage flambant neuf et des liens entre les membres de l'église renforcés. Olivier Reber, pasteur à Vandoeuvre-lès- Nancy. Le carrelage de notre salle de culte saute régulièrement. A chaque remise du chauffage, l automne venu, j entends de mon bureau les craquements annonciateurs des réparations du printemps. Les membres de l'église ont fini par décider de le refaire. Je sors tout juste d une semaine d arrachage et de courbatures. Une affaire rondement menée par les membres de l'église ou plus précisément par une partie d entre eux. J ai été très touché par l engagement de ceux qui ont pris des congés pour être des nôtres, d un garçon qui est venu à pied, dans la neige, de l autre bout de la ville parce que sa maman ne pouvait pas l emmener, d un homme blessé au genou qui a tenu à être là et de tous les autres qui, ensemble, ont martelé, porté, balayé, mangé de la poussière et des gâteaux. Les enfants n étaient pas les moins compétents, les plus d i s p o n i b l e s n étaient pas les plus présents, les plus bavards pas toujours les moins efficaces. Au final : un boulot bien fait et des amitiés renforcées. Servir il est si important de développer notre esprit de service. Et puis, parce que je suis pasteur, de contribuer à le développer chez d autres. Nous sommes sauvés pour servir et apprendre à servir est presque aussi difficile que de se laisser sauver. Pour servir, il faut commencer Nous avons parfois, dans mon Église, le syndrome des Rubénites qui discutent sans fin (cf. Juges 5.16). Par crainte d'imposer un point de vue, nous laissons traîner ce qui est pourtant un job de l'église. Si le carrelage est un sujet bien anodin, je découvre trop de domaines en panne, faute d un leader qui «force amicalement» la décision. Notre voiture a besoin d un volant, d un accélérateur et de freins ; mais à trop vouloir ménager les freins, nous risquons de rester au garage. Pour servir, il faut que cela me concerne Qu est-ce qui me motive à servir? C est une question que je me pose souvent. D abord lorsque j en ai marre et que j ai besoin de retrouver la joie du service, et puis parfois lorsque j aimerais faire bouger quelqu un. Il me semble que la motivation la plus porteuse est de savoir que c est mon affaire. Mes collègues d arrachage n étaient certainement pas les plus costauds, ni les plus disponibles, ni les plus compétents, mais c était ceux qui se sentaient concernés par ce travail. Dis autrement, beaucoup de ceux qui n étaient pas là, ont bien fait de ne pas venir, car leur part était ailleurs ; ils 6 ACTION MISSIONNAIRE

7 n avaient pas à se sentir concernés. Soyons justes, quelques-uns se sont sentis concernés «autrement», par des encouragements, du nettoyage post-travaux ou des dons pour le nouveau carrelage. Il reste que plusieurs n avaient, en effet, pas à se sentir concernés. Avec la fatigue, j ai parfois tendance à me plaindre du «manque de soutien». Du coup, une frange de l Eglise, qui n était pas appelée à ce travail, se sent coupable et se met à négliger «son» travail pour courir un peu partout pour montrer qu'elle est à mes côtés. Et puis, une autre frange de l Église, qui était peut-être appelée à participer, se sent encore moins concernée (Qui est motivé à bosser avec un râleur?). Servir c est avant tout servir Servir, ce n est en aucun cas faire des reproches aux autres serviteurs. En relisant l'évangile de Jean avec mon groupe biblique, j ai été frappé de voir comment Jésus encourage inlassablement ses disciples. Dans sa dernière soirée sur terre, alors que les circonstances le poussent à dire : «Là j ai vraiment besoin de vous les gars, ne m oubliez pas», Jésus s attache à rassurer et à encourager. Servir, c est encourager et c est aussi aider mes frères et sœurs à trouver leur part, à connaître ce à quoi ils sont concernés. Cela implique de présenter clairement nos besoins et cela implique de présenter clairement pourquoi nous pensons que ces besoins sont importants. J ai découvert récemment que plusieurs de nos membres s investissaient plus facilement en dehors de l Église, car «à l Église, ça roule tout seul». Expliquer en premier lieu «ce que j attends de toi» est franchement secondaire. Cela rassure, mais ne fait pas avancer. Jouer sur la corde «tu verras ce n est pas si compliqué, j ai confiance en toi» est également une mauvaise idée. Cela produit des exécutants plutôt que des disciples de Jésus. Nous avons besoin de savoir que les bons fruits exigent un effort et que cet effort vaut la peine et accessoirement qu il y a une grande joie à transpirer ensemble pour le Seigneur. Il faut oser assumer son rôle de leader Servir, c est prendre chacun notre place. Je constate que nous manquons souvent de serviteurs prêts à prendre la direction des évènements. J ai la chance d être dans une Église où l esprit de service est une évidence pour presque tous, et j avoue que j ai parfois de la peine à admettre que cela ne suffit pas. Lors de nos travaux de carrelage, mes «ouvriers» ont travaillé comme des ados (version garçon). Je veux dire par là, qu ils ont cassé avec entrain et persévérance le nez dans leur burin. Cela donnait des situations à la Jacques Tati du genre : on arrache le carrelage autour d une pile de chaises, sans penser à la déplacer pour arracher dessous. Plus agaçant, personne n a songé à mettre des bâches sur les meubles (moi non plus) ou encore j ai peiné à trouver des porteurs pour évacuer le matériel, c était tellement plus fun de taper sur un burin et de tout jeter en tas. Bref, comme des ados. Ma réaction (je pense que vous la devinerez), j ai commencé par porter le carrelage jusqu à en avoir mal partout et j ai pas mal pesté. Quel était le problème? Je n ai pas pris ma place de responsable en distribuant les rôles. Chacun a commencé par ce qui lui paraissait le plus fun, mais aussi le plus urgent (nous avions peu de temps et 200 m 2 à décoller). Servir, c est aussi expliquer quels sont les enjeux (tous les enjeux) et répartir les rôles de manière juste. Si nous avions décrété qu au milieu de l après-midi on changerait les rôles, je pense que tout se serait fait «naturellement». Servir, c est fêter Nous sommes tous prêts à mettre un coup de collier lorsque c est nécessaire, mais il faut savoir aussi se reposer et faire la fête. Et si nous travaillons ensemble, nous ferons aussi la fête ensemble. On organise souvent le travail et on laisse ensuite chacun se reposer chez lui ; autrement dit on enseigne que l Église est un lieu d engagement, où il vaut mieux n aller que lorsque je suis en pleine forme. Je rêve d une Église où il fait bon servir et ressortir joyeux, fiers d avoir collaboré ensemble pour la gloire de Dieu. 7

8 DOSSIER [Le Service] Népal : Des ponts s'édifient! Thierry Mirone, responsable du département jeunesse FM jeunes et initiateur de projets à court terme. Ils étaient 4! Plus ou moins jeunes retraités! D'origines et de formations différentes... Un électricien, un plombier, une mère au foyer, un missionnaire actif. Tous sont partis avec le désir de soutenir le travail missionnaire qui touche tout le Nord-Ouest du pays par l'intermédiaire d une poignée de chrétiens locaux. Au Népal, l'église observe un véritable réveil après de nombreuses années de fermeture et de régimes successifs. Les chrétiens ne sont pas très populaires mais ils connaissent une plus grande liberté d'expression et de culte, conscients qu'il s'agit d'un espace étroit et précaire dans un contexte de pouvoir tenu par les maoïstes. Parallèlement, le pays vit un équilibre politique plutôt fragile! Aujourd'hui, l'église est en pleine croissance avec un champ démesuré par rapport au nombre d'ouvriers dans l'œuvre. Le mode de vie se prête pleinement aux métaphores bibliques et relève d'un autre temps par rapport à nos sociétés dites «modernes». Ainsi, Jean-Noël, Suzanne, Simon et Henri ont relevé le défi d'un engagement dans la moisson! Ils sont partis dresser des ponts qui contribuent au témoignage des croyants, à la formation des pasteurs et à l'encouragement des chrétiens isolés par un relief hostile à la communication. Nos aînés ont montré la voie, celle de regarder à Christ plutôt qu'à la dépense, celle de l'amour du prochain face au risque, celle du partage plutôt que leur confort personnel... Merci à vous pour cet exemple en Christ! Merci aussi aux nombreuses personnes qui ont contribué à ce projet dont l'ibg par la course missionnaire de Pâques J'espère que chacun pourra partager un bout de chemin avec eux au travers de leurs récits. " Simon, Jean-Noël et Suzanne, jeunes retraités sont partis encourager des missionnaires au Népal. Apperçu du projet missionnaire à court terme au Népal du 13 septembre au 7 décembre 2010 Nous avons organisé ce voyage, Suzanne, Jean Noël et Simon, jeunes retraités, pour visiter nos amis missionnaires au Népal, et pour bâtir un pont. Nous avons été rejoints par Henri, retraité lui aussi, début novembre. Nous avons été soutenus dans cette aventure par Thierry Mirone, dans le cadre d'international Teams France dont la vocation est de promouvoir l'engagement et la mobilisation des chrétiens, jeunes et moins jeunes, pour la mission. Nous sommes arrivés à destination après quelques aventures dues aux difficultés de circulation népalaise : routes barrées par la population, accidents de la circulation avec mort de jeunes enfants, routes endommagées ou grèves. Le temps de quelques aménagements dans notre gîte et dans la maison du missionnaire Steve Régnault et sa famille, nous a permis de réfléchir à nouveau au projet du pont, en comptant sur les moyens du bord et de la météo. La mousson ayant un mois de retard, la rivière était trop haute pour que l'on démarre le chantier. Le matériel, quant à lui, ne correspondait pas à ce que nous souhaitions. Il a fallu improviser... Les moustiques, les grenouilles et les serpents étaient, eux, bien au rendez-vous! 8 ACTION MISSIONNAIRE

9 Nous avons expérimenté les promesses de Dieu : «L'Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien» Psaume 23.1 ainsi que «L'Eternel marchera lui même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera pas, il ne t'abandonnera pas, ne crains point et ne t'effraie point» Deutéronome Les bontés de l'eternel se sont renouvelées chaque matin, dans un cadre exceptionnel : couleurs des moissons (lentilles, maïs, riz), troupeaux, vêtements multicolores, rappelant les temps bibliques. Difficile de décrire les couchers de soleil, les nuits étoilées, les magnifiques aurores. Nous pouvons également dire que nous aurons bénéficié de six mois d'été. Le retour a lui été un peu plus difficile, la veille de la fermeture de l'aéroport de Roissy, à cause du froid et de la neige! Mais revenons au chantier. Quelques journées ont été nécessaires pour trouver du bois, de gros cailloux pour canaliser la rivière, des fers à béton, du sable, du gravier et du ciment, des bambous pour le maintien du coffrage pendant le coulage, etc. Il faut dire que nos techniques paraissent bien compliquées aux népalais qui construisent «plus léger» et avec peu ou pas d'outils. Nous avons redécouvert (nous faisions notre troisième voyage au Népal), que ce n'est pas le premier entré qui est le premier servi dans un magasin, et qu'il ne faut pas hésiter à utiliser les chaises et les bancs qui sont installés à l'entrée de la plupart d'entre eux! Nous avons été aidés dans notre tâche par trois amis népalais très efficaces et courageux. Nous devrions dire que nous les avons aidés plutôt que «ils nous ont aidés» : ils ont creusé la rivière pour retirer la boue, avec quelques rares outils et de l'eau jusqu'aux cuisses, déplacé des tonnes de pierres, coupé et déplacé des bambous avec leur vélo, préparé et transporté le béton avec une seule brouette...! Nous pensons que nous avons disposé de la seule brouette existant dans cette région! Les piles, les poutres et le tablier du pont (plus de 20 tonnes de béton) ont été réalisés en deux étapes, avec l'appui d'une quinzaine d'hommes du village de Kincha (un ami népalais chrétien) et de quelques femmes pour les repas (le fameux dal bat, riz sauce lentilles accompagné de quelques légumes, de poulet et surtout de piments). Simon nous a quittés 9 jours pour accompagner le responsable local dans un périple d'une centaine de kilomètres à travers les montagnes népalaises. Ils ont visité de petites communautés de montagne et distribué des DVD permettant l'enrichissement spirituel de nos frères népalais. Simon nous a confié qu'il avait été «heureux d'avoir été utile par le simple accompagnement de Steve et reconnaissant au Seigneur des miracles vécus ensemble.» Simon et son compagnon de voyage nous ont rejoints juste avant la dernière étape de notre projet. En effet, dans l'après midi du 27 novembre, nous avons pu dire que l'objectif pour lequel nous étions au Népal était atteint : le pont était terminé! Mais d'autres victoires, bien plus importantes, se sont réalisées dans nos vies. Elles restent souvent plus personnelles à chacun de nous. Nous nous interrogions depuis quelques jours pour donner un nom à ce pont. Après quelques idées, l'un d'entre nous a pensé à la croix. Le lendemain, nous avons découvert à quelques pas et presque en face du pont, une croix gravée dans un rocher. Le nom du pont devenait évident : il s'appellera «le pont de la croix» Mais au fait, pourquoi ce pont? Tout simplement, et en résumé, parce que le passage habituel, entre le chemin principal et la «Mercy House», qui est maintenant un centre de formation biblique, est devenu impossible. Il a donc fallu créer un nouvel accès, par dessus la rivière. Nous pensons que cette construction, bien plus qu'un «nouveau moyen d'accès», est un «pont» qui va relier des hommes. Les dons reçus ont été suffisants pour couvrir les frais de ce projet, ainsi que le gros oeuvre de l'église de Gumi en construction, à 40 kilomètres de Surkhet. Cet argent a aussi permis de réaliser les abords du pont après notre départ. Nous avons apprécié la simplicité de notre quotidien (les petits «riens» qui font de grands «tout»), et la présence constante et sensible de notre Seigneur. Que toute Gloire lui soit rendue! «Oh Eternel, tu es mon Dieu! Je t'exalterai, je te célèbrerai, car tu as fait des choses merveilleuses. Tes desseins conçus à l'avance se sont fidèlement accomplis» Esaïe Jean-Noël et Suzanne Retrouvez le récit de voyage d'henri et Simon dans le prochain numéro d'action Missionnaire, n 134. Les piles, les poutres et le tablier du pont ont été réalisés en deux étapes, avec l'appui d'une quinzaine d'hommes du village de Kincha et de quelques femmes pour les repas. 9

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE

MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE MERCI POUR TOUTE CETTE ANNEE C est bientôt les vacances! Notre année à l école s achève Qu avons-nous vécu cette année?? Que retenons nous des belles choses que nous avons vécues avec notre famille, ou

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

Ladîmeetles. offrandes de jeûne

Ladîmeetles. offrandes de jeûne Ladîmeetles offrandes de jeûne Placeholder «A pportez à la maison du trésor toutes les dîmes mettez-moi de la sorte à l épreuve, dit l Éternel des armées. Et vous verrez si je n ouvre pas pour vous les

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil 1 Bénédiction du mariage de Laurence Gabin & Vincent Dillies Eglise Réformée du Bouclier - Samedi 25 février 2012, 14h00 Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil Il

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ENGAGEMENT DE BAPTEME

ENGAGEMENT DE BAPTEME 1 Dans ce monde où nous entendons beaucoup parler d'amour et où nous avons de la peine à le vivre, vous ferez connaître à X (prénom) que le Dieu de Jésus-Christ (le Dieu de l'evangile) peut nous apprendre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Au-delà de ces rivages

Au-delà de ces rivages Au-delà de ces rivages Description: Un questionnaire comme support pour la discussion But: Mettre en évidence les manières dont on peut s impliquer dans la mission à l étranger Public cible: Adolescents

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Questionnaire de Conclusion

Questionnaire de Conclusion Lumière(s) Des Nations 1 Centre de formation de serviteurs de Dieu pour les pays francophones Cours N 50 Questionnaire de Conclusion S Claude PAYAN - 1 - Chers frères et sœurs, En conclusion de cette série

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance :

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance : La Repentance : La repentance c est se repentir, c est changer radicalement de direction sans plus revenir en arrière. C est abandonner quelque chose pour toujours. Dans la bible, nous avons une multitude

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation 102-1406 Esther Blondin, Québec, G1Y 3S5 www.sane-solution.com 418-952-3243 Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation Lorsqu'on parle d'évaluation au rendement, voici

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Devenir un chef de projet efficace

Devenir un chef de projet efficace Formation Nodesway Devenir un chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain Vidéo disponible sur http://youtu.be/bd70a8a4ti4 Nodesway Alain Fernandez Pour toi, c est quoi un chef

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Isaac Getz ESCP Europe Business ESCP Europe Business School School ffreedominclivre.com reedominclivre.com T p 100 p 100 i W nes

Isaac Getz ESCP Europe Business ESCP Europe Business School School ffreedominclivre.com reedominclivre.com T p 100 p 100 i W nes Isaac Getz ESCP Europe Business School freedominclivre.com Isaac Getz, 2010 1 Des résultats exceptionnels Dans la liste des Top 100 Wines du monde (magazine Wine Spectator; ; 1 ere année + 4 années consécutives;

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes 0 Introduction Les enthousiasmes sont des moments importants mais qui doivent se transformer en une intensité plus calme pour devenir productifs. Les synonymes du mot nous en donnent un aperçu: engouement,

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 4 au dimanche 10 janvier 2016 n 372 > vers le baptême du Seigneur Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 372 www.versdimanche.com page

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde 5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde Le Saint-Esprit: le Dieu oublié Éphésiens 1.15-19 (Parole vivante) C est pourquoi moi aussi, ayant

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail