Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales"

Transcription

1 Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales Atelier de travail n 3 26 octobre Saint Jean Lasseille -

2 Poursuite des travaux sur la problématique de «la Mobilisation de l habitat existant» Notions introductives Abordé lors de l atelier 2 La reconquête des centres délaissés : changer d image. Abordé lors de l atelier 2 Etre vigilant face au déclassement possible des quartiers pavillonnaires Notion d évolutivité du parc de logements

3 La mobilisation de l existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires 1) Créer des lieux d urbanité (absence d espaces publics, mise en valeur des éléments du patrimoine bâti récent ) 2) Permettre la proximité Atelier de travail n 3 26 octobre Saint Jean Lasseille -

4 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires Quelques lotissements s organisent autour d un espace public

5 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires mais bien souvent l espace public se résume à des voies de circulation où la voiture domine.

6 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires Lotissements plus récents avec voies piétonnes dissociées des circulations automobiles

7 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires Lotissements plus récents avec des espaces publics

8 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires mais les voies piétonnes se limitent souvent à l emprise même du lotissement, lui-même parfois très loin du centre

9 La Miloussa à Saint André : un espace public à l échelle de la ville

10 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires 1) Créer des lieux «d urbanité» - constat : les espaces publics des lotissements quant ils existent - n ont pas la qualité de ceux des centres anciens - des qualités différentes à trouver - marges de manœuvre restreintes : travail sur les qualités et usages des espaces publics existants, possibilité de création d espaces publics sur des parcelles non bâties 2) Permettre la proximité - Réduire les distances logement/commodités, permettre des modes de circulation alternatifs au tout voiture - les pistes : schéma de déplacements (inter quartiers), travail sur les voies douces, coutures urbaines

11 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires

12 La mobilisation de l habitat existant Etre vigilant au déclassement des quartiers pavillonnaires

13 La mobilisation de l existant Notion d évolutivité du parc de logements 1) Améliorer la performance énergétique des logements 2) S engager sur l accessibilité des logements Atelier de travail n 3 26 octobre 2010 Saint Jean Lasseille -

14 Déclinaisons locales (OPAH, PLU, Projets ) Le Plan Climat-Énergie Territorial (en cours d élaboration) Charte Forestière de Territoire EDEC de Territoire Schéma Territorial de l Habitat et des Paysages Schéma de développement des ZAE Natura 2000 Scot PDH

15 Le Plan Climat-Énergie Territorial Diagnostic partagé Définition des objectifs Identification des actions Suivi évaluation

16 La réglementation thermique a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d eau chaude sanitaire et l'éclairage Période de construction Nombre de rés. principales avant Répartition de la consommation d énergie par secteur Transports 54% Habitat 32% Tertiaire 9% Agriculture Industrie 1% 4% source PPM 2010

17 Quelle réglementation thermique en matière d habitat existant? Le décret du 19/03/2007 et l arrêté du 3/05/2007 (niveau de performance global minimal exigé si réhabilitation lourde / exigence minimale «élément par élément» pour tout projet de réhabilitation) - Le facteur 4 et les dispositions du Grenelle : L'objectif : réduire la consommation moyenne du parc existant de 38% d'ici à Abaissement de la consommation des logements existants (240 à 150 kwh/(m².an). Rénovation des logement sociaux les plus énergivores. DPE obligatoire dans les copropriétés et mises en location - Le chiffre à retenir : Le parc existant aujourd hui sur le Pays représentera 60% du parc de 2050.

18 Audit énergétique : Premiers résultats Pays Pyrénées Méditerranée Conso énergétique (KWh Ep/m²/an ) Etiquette énergétique 211 D Pyrénées-Orientales 209 D Languedoc Roussillon 212 D France 242 E

19

20

21 Premiers résultats de l audit énergétique : Et la précarité énergétique? Surface moyenne logts PPM Conso énergétique (en kwhep.m²sh.an) Facture électricité (en / par an) Facture gaz réseau (en / par an) Facture gaz citerne (en / par an) Facture fuel (en / par an) Facture bois (en / par an) Avant Avant 1975 rénové Après

22 Premiers résultats de l audit énergétique : Et la Hypothèse tout électrique précarité énergétique? Logements construits avant 75 Logements construits avant 1975 (rénové) Part du budget consacrée au chauffage/revenu fiscal moyen ( ) Part du budget consacrée au chauffage/revenu fiscal moyen des ménages non imposables (9041 ) 7% 14,5% 5,5 % 11,5% Logement construits après % 11% Le tarif social de l Energie sous utilisé (source Rapport Pelletier)

23 Eléments de réponse à travers le scénario «négawatt» Les négawatts caractérisent l énergie nonconsommée grâce à un usage plus sobre et plus efficace de l énergie. Cette approche donne la priorité à la réduction à la source de nos besoins d énergie, à qualité de vie inchangée.

24 Eléments de réponse à travers le scénario «négawatt» : Agir à moindre coût Levier informatif : «Guide des bons comportements»: utilisation des appareils électroménagers, ampoules fluo compactes Un exemple : bonne température et régulation / programmation du chauffage : Entre 10 et 35% d économies d énergie La facture énergétique d un logement chauffé à l électricité peut passer de à 985 par an. Coût pour la collectivité : néant (initiative privée). Levier incitatif : Possibilité financement kit économie d énergie?

25 Inciter à la réalisation de travaux à moindre coût Type de logement Type de travaux Coût travaux (en ) Economie d énergie (en kwh-ep.m²sh.an) Eco financière si tout électrique (en / par an) Immeuble 2 faces centre ancien, aucune isolation % (282 au lieu de 342) 125 Immeuble 2 face centre ancien, murs isolés Maison individuelle avant 1975, non isolée 30 cm isolant sur plancher haut % (180 au lieu de 240) -33% (287 au lieu de 408) Maison individuelle après 1975, mûr isolé % 190 au lieu 216) 95

26 Type de logement Financement chèque isolation CG (en ) Temps de retour sur investissement (en années) Immeuble 2 faces centre ancien, aucune isolation Immeuble 2 face centre ancien, murs isolés Maison individuelle avant 1975, non isolée Maison individuelle après 1975, mûr isolé 236 à à 5 ans 236 à à 5 ans 240 à à 3 ans 360 à à12 ans Hypothèse avec tout électrique Leviers potentiel pour la mobilisation: animation PCET, diag on line?...

27 - Point de vigilance : la problématique patrimoine/réhabilitation énergétique :

28

29

30

31

32

33 Organisation des pièces selon leur destination et leur orientation avec des espaces tampons cas d un plancher complet : poutres encastrées, enfermées dans un caisson en plâtre (bâtiment 3) : Nous observons ici les propriétés suivantes : A : Réduction des échanges thermiques par conduction : discontinuité des structures plancher - façade B : Réduction des échanges thermiques par convection : présence d une lame d air faiblement ventilée. Dans ce dernier cas, les dispositions constructives particulières du bâtiment ancien réduisent tout effet de pont thermique entre la façade et le plancher du bâtiment.

34

35

36 Notion d évolutivité du parc de logement 2) S engager sur l accessibilité des logements. Logement accessible? Son accès est possible à tous et notamment aux personnes en perte d autonomie ou handicapées Logement adaptable? Il permet de réaliser à moindre cout et aisément des aménagements. Logement adapté? logement classique aménagé pour un handicap spécifique - Loi référence : 30 juin Les apports de la loi du 11/02/2005 pour les bâtiments existants A minima, maintenir les conditions d accessibilité existantes ; En cas de changement de destination d un logement ou création d espace dans les parties communes : respecter les dispositions prévues pour les bâtiments neufs; Les immeubles collectifs existants qui font l objet de travaux importants (valeur est > à 80% de la valeur du bâtiment), doivent être mis aux normes avec la loi de 2005.

37 Notion d évolutivité du parc de logement 2) S engager sur l accessibilité des logements. Les faiblesses : - Evaluation du nombre de logements accessibles et adaptés : les difficultés à quantifier - Des difficultés techniques pour l adaptation des logements en centres anciens. Anticiper l accessibilité à la construction ou adapter un logement existant? Comparaison des coûts (source AURCA) Sur logement existant A la Construction (maison 110m²)

38 Notion d évolutivité du parc de logement 2) S engager sur l accessibilité des logements. Les outils et leviers Recensement des logements accessibles et adaptés du parc existant (zones cibles?) Sensibilisation grand public. «Illustration d adaptations d un habitat existant aux personnes âgées et/ou handicapées» film proposé par le CNISAM.

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009 AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS & CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE Novembre 2009 Le patrimoine immobilier du CG34 695 000 m² de SHON 79 collèges et 282 bâtiments administratifs et techniques 2 Le contexte

Plus en détail

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété

et vos factures d énergie Améliorez votre confort Participez à la réduction patrimoine immobilier Réduisez vos charges de copropriété Réduisez vos charges de copropriété et vos factures d énergie Améliorez votre confort thermique hiver comme été Participez à la réduction des émissions de CO2 de votre immeuble Valorisez votre patrimoine

Plus en détail

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat de la Région Languedoc-Roussillon Le Languedoc-Roussillon est la région française démographiquement la plus

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI

Plus en détail

Logement social et habitat durable

Logement social et habitat durable Logement social et habitat durable Projet européen ECOHABITAT Programme INTERREG IVB SUDOE Séminaire annuel 6 mars 2012 1/ Une prise en compte nécessaire 2/ Une méthode déclinée 3/ Le Zoom sur Midi-Pyrénées

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI

Plus en détail

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété?

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété? Comment obtenir un audit efficace dans une copropriété? Franconville, le 8 octobre 2014 Sommaire Contexte et enjeux Cadre réglementaire L audit Communication auprès des copropriétaires L accompagnement

Plus en détail

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE Expérimentations menées dans le réseau de l ANVPAH & VSSP Séminaire «Péril sur les secteurs protégés?» TROYES 4 & 5 novembre 2010 L ANVPAH & VSSP

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 28 Maître d Ouvrage d Insertion : APREMIS 21 rte d Abbeville 80 000 Amiens Adresse logement : 25 rue d'hangest 80 910 ARVILLERS Informations

Plus en détail

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales

AMI Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales du patrimoine bâti des collectivités territoriales Annexe III Questionnaire ------------------------------------------------------------------------------- Nom de la Collectivité/EPCI : Code postal : I

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 19 Maître d Ouvrage d Insertion : Monde en Marche Monde en Marge 38 rue de Lormoy 91310 Longpont sur Orge Adresse logement : 8 rue de censive

Plus en détail

Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier Conjuguer Ville et Energie Durables

Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier Conjuguer Ville et Energie Durables Les Matinées du CGEDD - Mardi 24 janvier 2011 Conjuguer Ville et Energie Durables 1 LE FUTUR ENERGETIQUE Quel avenir au niveau mondial? La MDE est inscrite durablement dans le LA paysage MDE EST INSCRITE

Plus en détail

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril 2012 Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Contexte Plan de présentation Méthodologie Les résultats :

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le

Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique. Pourquoi un PCET? Pour répondre localement

Plus en détail

Plan européen de relance économique. Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes

Plan européen de relance économique. Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes Plan européen de relance économique Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes Le logement social en France - 4.5 millions de logements - 10 millions

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 12 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 35 bd de Créteil 94 100 St

Plus en détail

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE Evaluation thermique réalisée avec PROJET Mr M 31000 TOULOUSE Date de l'étude : ENTREPRISE 25.02.2013 CLIENT sarl l'avis du menuisier Mr MULLER Richard TESSIER 8 impasse du petit bois 31140 ST LOUP CAMMAS

Plus en détail

Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés,

Colloque Bâtiments BBC neufs ou rénovés, Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés, LES CONDITIONS DU DÉPLOIEMENT DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE, LES PREMIERS ENSEIGNEMENTS DES CAMPAGNES DE MESURES REHABILITATION THERMIQUE DE 8 LOGEMENTS 288 RUE

Plus en détail

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Projet Ville Durable Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Enjeux de la ville durable Population mondiale en croissance

Plus en détail

Le projet EcoCité Jardin de Gerland: réhabilitation énergétique et patrimoniale. La Calade

Le projet EcoCité Jardin de Gerland: réhabilitation énergétique et patrimoniale. La Calade Le projet EcoCité Jardin de Gerland: réhabilitation énergétique et patrimoniale Cerema, Lille, 6 juin2017 Philippe Outrequin La Calade Aménagement durable & Stratégies énergétiques Outrequin.philippe@gmail.com

Plus en détail

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Comment améliorer la performance énergétique chez vous? en LIMOUSIN L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Emilie RABETEAU Anthony BROC Jean Jaques RABACHE Conseiller INFO ÉNERGIE Qu est

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 8 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : rue de l espérance 94 800 Villejuif

Plus en détail

ARTICULATION PAYS / SCOT / PCET SYNDICAT MIXTE DU PAYS SUD TOULOUSAIN. Région Midi-Pyrénées : Le 10 mai 2012

ARTICULATION PAYS / SCOT / PCET SYNDICAT MIXTE DU PAYS SUD TOULOUSAIN. Région Midi-Pyrénées : Le 10 mai 2012 ARTICULATION PAYS / SCOT / PCET SYNDICAT MIXTE DU PAYS SUD TOULOUSAIN 1 Région Midi-Pyrénées : Le 10 mai 2012 Plan de la présentation : Le territoire Historique L articulation Pays / SCoT / PCeT Exemple

Plus en détail

Révision du Plan Local d Urbanisme. RÉUNION PUBLIQUE Traduction réglementaire du PADD (zonage, règlement, OAP)

Révision du Plan Local d Urbanisme. RÉUNION PUBLIQUE Traduction réglementaire du PADD (zonage, règlement, OAP) Révision du Plan Local d Urbanisme RÉUNION PUBLIQUE Traduction réglementaire du PADD (zonage, règlement, OAP) 24 juin 2016 Rappel du Projet d Aménagement et de Développement Durables Les 4 axes du PADD

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 1 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Loir et Cher 27 rue Robert Nau 41 000 Blois Adresse logement : 4 rue de Bel Air 41 000 Blois Informations

Plus en détail

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Groupe de travail n 1 : Préparer l énergie de demain 1 ère session - Réunion du 03/12/2013 SOMMAIRE 1 LES OBJECTIFS DU GROUPE DE

Plus en détail

Colloque Bâtiment. Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, accompagnements financiers. Le 17/12/2009. Hakim HAMADOU

Colloque Bâtiment. Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, accompagnements financiers. Le 17/12/2009. Hakim HAMADOU Colloque Bâtiment Actualités s Grenelle, contexte réglementaire, r accompagnements financiers Le 17/12/2009 Hakim HAMADOU Les défis : Le Grenelle pour le bâti Ressources ; Émissions ; Adaptation Les objectifs

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

Agence Locale de l Energie et du Climat MVE:

Agence Locale de l Energie et du Climat MVE: Agence Locale de l Energie et du Climat MVE: Accompagnement des collectivités Sensibilisation et animation des acteurs du territoire Espace Info Energie (Point Rénovation Info Service) : Conseils gratuits,

Plus en détail

Rénovation énergétique du parc tertiaire

Rénovation énergétique du parc tertiaire Rénovation énergétique du parc tertiaire Jérôme Gatier Directeur du Plan Bâtiment Durable Paris, 3 juillet 2017 1 Le Plan Bâtiment Durable Une mission issue du Grenelle de l Environnement Rassembler tous

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole

Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole Revisiter la politique de l habitat sous l angle d un Plan Climat Energie Territorial (PCET): L exemple de Nantes Métropole Michel MORAND, Direction de l habitat Alban MALLET, Direction Energies Environnement

Plus en détail

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES LOCALES BUREAU DES INTERVENTIONS DE L'ETAT DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES (liste des correspondants ci-jointe) DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Limiter les consommations énergétiques. Inciter et promouvoir la maîtrise de la demande énergétique

Enjeux du développement durable. Limiter les consommations énergétiques. Inciter et promouvoir la maîtrise de la demande énergétique Quelles sont les vulnérabilités du territoire liées au changement climatique? 2 Fiche Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements énergie et climat

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

V.6 PROGRAMMES D AMÉLIORATION DE LA COPROPRIÉTÉ

V.6 PROGRAMMES D AMÉLIORATION DE LA COPROPRIÉTÉ V.6 PROGRAMMES D AMÉLIORATION DE LA COPROPRIÉTÉ Les bouquets définis dans ce paragraphe ont pour but d orienter les copropriétaires de L Estivalière à l élaboration de plans d actions visant à réduire

Plus en détail

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse Les marques de

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

Septembre 2017 DOSSIER DE PRESSE. La Mure octobre 2017

Septembre 2017 DOSSIER DE PRESSE. La Mure octobre 2017 Septembre 2017 DOSSIER DE PRESSE La Mure octobre 2017 NEOLIA EN ISERE ET A LA MURE Depuis 2003 Néolia, entreprise sociale pour l habitat est présente en Isère et dispose aujourd hui de 2 agences à Grenoble

Plus en détail

Politique de rénovation énergétique en France

Politique de rénovation énergétique en France Politique de rénovation énergétique en France Sofia ECOOBCHTINA 2017 Le secteur du bâtiment, enjeu central de la transition énergétique et environnementale - 2 - Chiffres clés : Les grands chiffres 28.8

Plus en détail

RÉHABILITATION DURABLE DU PARC DE LOGEMENTS ANCIENS PRIVÉS

RÉHABILITATION DURABLE DU PARC DE LOGEMENTS ANCIENS PRIVÉS REHABILITATION DURABLE DU PARC DE LOGEMENTS RÉHABILITATION DURABLE DU PARC DE LOGEMENTS ANCIENS PRIVÉS ANCIENS PRIVES DANS LE NPDC: DANS LENORDPAS DECALAIS Création d un outils d aide à la décision et

Plus en détail

Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030

Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030 Méthode d élaboration d une trajectoire territoriale à 2050 à 2030 Brendan Catherine, chef de projet Plan Climat, Rennes Métropole Bertrand Texier, chef de projet, Artelys Contexte et problématique Un

Plus en détail

AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE

AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE pour un aménagement DURABLE Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée Avril I 2009 HABITAT ET CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Le contexte La

Plus en détail

Le décret N du 23 avril 2012 et son arrêté du 27 août 2012 Répartition des frais de chauffage

Le décret N du 23 avril 2012 et son arrêté du 27 août 2012 Répartition des frais de chauffage 1 Décret N 2012-1342 du 3 décembre 2012 DPE et travaux d économie d énergie Décret N 2012-111 du 27 janvier 2012 + arrêté du 28 février 2013 Audit énergétique copropriété > 50 lots Le décret N 2012-545

Plus en détail

Inauguration de la Résidence «Les arts religieux» à Lourdes

Inauguration de la Résidence «Les arts religieux» à Lourdes DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Résidence «Les arts religieux» à Lourdes Réhabilitation thermique de 35 logements Jeudi 12 novembre 2015 à 16h00 Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées Dossier

Plus en détail

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE Paris avril 2015 RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE C est quand qu on va où? André POUGET 01 42 59 53 64 PROJET DE LOI «LTE» * Article 4 bis: carnet numérique de suivi et d entretien Objectif : pour tous les

Plus en détail

Colmar 14 juin Les Certificats d Economies d Energie (CEE)

Colmar 14 juin Les Certificats d Economies d Energie (CEE) Colmar 14 juin 2013 Les Certificats d Economies d Energie (CEE) Un mécanisme financier destiné à stimuler les économies d énergie, notamment dans le secteur de l habitat existant. Principe des CEE : une

Plus en détail

Des compétences fortes et des moyens dédiés

Des compétences fortes et des moyens dédiés Energy Cities - 15ème atelier «A L'ACTION!» Faire de la planification énergétique un instrument de dialogue entre acteurs locaux : regards croisés Suisse/France 23 juin 2015 Des compétences fortes et des

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Réseaux de chaleur et territoires

Réseaux de chaleur et territoires Direction teritoriale Ouest Réseaux de chaleur et territoires Quelques notions de base Odile Lefrère Pôle Réseaux de Chaleur 4 Novembre 2014 Journée régionale NPDC 24 janvier 2014 Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS ENERGETIQUES

LES DIAGNOSTICS ENERGETIQUES 1. Meuse Energies Nouvelles LES DIAGNOSTICS ENERGETIQUES DES BATIMENTS PUBLICS Assistance Technique du Conseil Général CG55 Diagnostics Hôtel du département énergétiques - des BP 514 bâtiments - Place

Plus en détail

Inauguration de la Résidence «Monloo» à Bagnères de Bigorre

Inauguration de la Résidence «Monloo» à Bagnères de Bigorre DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Résidence «Monloo» à Bagnères de Bigorre Réhabilitation thermique de 75 logements Avant Après Office Public de l habitat des Hautes-Pyrénées Dossier de presse - Réhabilitation

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Tel : 03.25.42.32.80. Fax : 03.25.73.07.92. Mail : opah.pnrfo@orange.fr Site internet du PACT : http://pact-aube.monsite-orange.fr/ 1 - L'Anah ( Agence

Plus en détail

Logements en Midi-Pyrénées

Logements en Midi-Pyrénées Logements en Midi-Pyrénées Analyse du parc de logements Potentiel de travaux énergétiques Avril 2011 CRC CRC 1 CRC 3 Enjeux des travaux énergétiques La performance énergétique des bâtiments représente

Plus en détail

OPAH-RU, visites de logements. Projet de la SCI Billie, 50 rue Fondue Haute

OPAH-RU, visites de logements. Projet de la SCI Billie, 50 rue Fondue Haute OPAH-RU, visites de logements Projet de la SCI Billie, 50 rue Fondue Haute Rénovation d un immeuble vacant (quatre appartements et façades) par un investisseur Crédits photo : Ville / militaire Dossier

Plus en détail

L ASDER. Enjeu de la performance énergétique des bâtiments. Un épuisement des ressources. L effet de serre. En réserve. Utilisées. et dans le monde :

L ASDER. Enjeu de la performance énergétique des bâtiments. Un épuisement des ressources. L effet de serre. En réserve. Utilisées. et dans le monde : Enjeu de la performance énergétique des bâtiments Un épuisement des ressources En France 52% 18% Utilisées et dans le monde : 39% 22% 600 500 Milliards de TEP Réserve Charbon 218 ans En réserve Pétrole

Plus en détail

Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970

Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970 Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970 Relevées de mesures et retour d expériences Vincent COLIATTI Bet TERRANERGIE Contexte Raon L'Etape 88 Vosges Construction 1974 - qualification FPA Composition

Plus en détail

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 270 000 habitants 20 communes 45 000 étudiants 1 SCOT de 476 communes et 570 000 habitants Créer une dynamique territoriale

Plus en détail

Lutte contre le réchauffement climatique

Lutte contre le réchauffement climatique Orientation 1 Lutte contre le réchauffement climatique Actions Indicateurs Remarques Elaboration d'un schéma communal des cheminements piétons Surface dédiée aux piétons dans la ville Conception d'un schéma

Plus en détail

Conférence TRION 21 Mars 2013 Service Habitat et Solidarités Territoriales

Conférence TRION 21 Mars 2013 Service Habitat et Solidarités Territoriales Quelle performance énergétique pour les ménages modestes? Conférence TRION 21 Mars 2013 Service Habitat et Solidarités Territoriales Le Département D du Haut Rhin, un acteur majeur de l Habitatl Une compétence

Plus en détail

La rénovation énergétique en copropriété. 28 novembre forum copropriétés

La rénovation énergétique en copropriété. 28 novembre forum copropriétés La rénovation énergétique en copropriété l Alec SQY Agence Locale de l Energie et du Climat de Saint-Quentin-en-Yvelines Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial Communauté d Agglomération de Cap Excellence

Plan Climat Energie Territorial Communauté d Agglomération de Cap Excellence Plan Climat Energie Territorial Communauté d Agglomération de Cap Excellence Adaptation du territoire communautaire aux impacts attendus du changement climatique Odyle ESPAIGNET-BATTA CAP EXCELLENCE, Chef

Plus en détail

L agglomération grenobloise

L agglomération grenobloise Quatrième rencontre du réseau Régional «Energie Climat» des collectivités Le 2 juin 2009 Atelier 2 : comment mobiliser les communes dans mon Plan Climat Energie Territorial L agglomération grenobloise

Plus en détail

Le Grenelle de l environnement «urbanisme» Séminaire FNAU SCoT Perpignan Mercredi 22 et jeudi 23 septembre 2010

Le Grenelle de l environnement «urbanisme» Séminaire FNAU SCoT Perpignan Mercredi 22 et jeudi 23 septembre 2010 Le Grenelle de l environnement «urbanisme» Séminaire FNAU SCoT Perpignan Mercredi 22 et jeudi 23 septembre 2010 Petit historique Automne 2007: lancement du Grenelle de l environnement (268 engagements,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME Villeconin

PLAN LOCAL D URBANISME Villeconin PLAN LOCAL D URBANISME Villeconin Pièce n 3 : Vu pour être annexé à la délibération : Sommaire Préambule... 2 OAP n 1 : Hameau de Montflix... 3 Partie 1 : Localisation, état initial et enjeux... 3 Partie

Plus en détail

Septembre 2007 Document non contractuel

Septembre 2007 Document non contractuel Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

Articulation dans l élaboration des PCET

Articulation dans l élaboration des PCET Articulation dans l élaboration des PCET ou Articulation des enjeux énergétiques et climatiques dans les politiques publiques Comité technique décisionnel 2 ème temps de partage entre référents Définition

Plus en détail

La procédure d élaboration du Plan local d urbanisme de Germigny-l'Evêque

La procédure d élaboration du Plan local d urbanisme de Germigny-l'Evêque La procédure d élaboration du Plan local d urbanisme de Germigny-l'Evêque Conseil Développement Habitat Urbanisme 9, bd Vaulabelle - 89000 Auxerre Tél : 03 86 51 79 31, Fax : 03 86 36 83 34 Présentation

Plus en détail

Coordonnées (mail, téléphone) : 151 Avenue du Président Hoover LILLE Cedex

Coordonnées (mail, téléphone) : 151 Avenue du Président Hoover LILLE Cedex - Vous identifier Structure : Conseil Régional Nord-Pas de Calais Nom, prénom : BESENGEZ David Coordonnées (mail, téléphone) : 151 Avenue du Président Hoover 59555 LILLE Cedex 03.28.82.72.93 Présentation

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

La politique immobilière de l Etat. Titre. organisation, stratégie, outils et méthodes. Paul GROSSEIN

La politique immobilière de l Etat. Titre. organisation, stratégie, outils et méthodes. Paul GROSSEIN La politique immobilière de l Etat Titre organisation, stratégie, outils et méthodes Paul GROSSEIN Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN) Toulouse, le 25 septembre 2014

Plus en détail

L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS)

L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS) Commission Environnement et Développement Durable du CNIS du 12 avril 2012 (SOeS) L enquête «Performance de l Habitat, Equipements, Besoins et USages de l énergie» (PHEBUS) Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL

Plus en détail

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Sommaire : Réhabilitation durable de la SIEMP - 161 rue de la Convention 15éme -

Plus en détail

la rénovation énergétique de l habitat ancien :

la rénovation énergétique de l habitat ancien : la rénovation énergétique de l habitat ancien : 1. Quelques chiffres et quelques dates 2. Objectifs du Grenelle de l environnement 3. L approche globale et l évolution de la réglementation thermique du

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Cadre réglementaire et contenu du certificat Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable benoit.fourez@spw.wallonie.be 1 Sommaire

Plus en détail

LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES

LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES Nos services pour garantir votre performance budgétaire par la maitrise et l optimisation de vos énergies. LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES Contexte et dispositions A compter

Plus en détail

genda 70 actions pour une ville durable Notre ville durable

genda 70 actions pour une ville durable Notre ville durable M H a genda M 21 R H 70 actions pour une ville durable E E Notre ville durable L Agenda 21, qu est-ce que c est? Un nouveau projet de société Issu du Sommet de Rio en 1992, l Agenda 21 local est un plan

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Audit énergétique. Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute Paris. Rapport de synthèse

Audit énergétique. Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute Paris. Rapport de synthèse Audit énergétique Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute 75012 Paris Rapport de synthèse N de dossier : 1410281T0000067 N de rapport : 281T0/16/2146 Version V2

Plus en détail

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril

La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques. 26 avril La transition énergétique dans les bâtiments Evolution des pratiques - 26 avril 2013 - 1 Présentation Le groupe ICF Habitat, filiale de la SNCF, est un acteur majeur de l habitat social en France avec

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

Réunion d information sur les aides à l amélioration énergétique de votre logement

Réunion d information sur les aides à l amélioration énergétique de votre logement Réunion d information sur les aides à l amélioration énergétique de votre logement Les aides de l Anahl à compter du 1er juin 2013 Les priorités 2013 1 - La lutte contre l habitat indigne et l'habitat

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Dijon 19/11/2015 Retour d expérience : Rénovation BBC de 86 logements sociaux à Besançon Oscar Bardullas Responsable technique du patrimoine SAIEMB Logement

Plus en détail

La prise en compte de la construction durable dans les projets de réhabilitation. Réunion #9 (année 2) du 20 avril 2006

La prise en compte de la construction durable dans les projets de réhabilitation. Réunion #9 (année 2) du 20 avril 2006 La prise en compte de la construction durable dans les projets de réhabilitation Réunion #9 (année 2) du 20 avril 2006 Ordre du jour 14h 14h30 : Introduction d Utopies 14h30 15h30 : Olivier Sidler (Négawatt)

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE A l origine de la charte éco-quartiers... Des enjeux globaux et locaux inscrits dans l Agenda 21 de LMCU : «la ville durable, économe des ressources, agréable

Plus en détail

Le bâtiment à basse consommation en France Situation et enjeux

Le bâtiment à basse consommation en France Situation et enjeux Réunion nationale du projet européen en ECO-BUILDING CLUB 5 juin 2008 6 e Programme Cadre de Recherche et Développement Conférence Internationale DERBI Perpignan 5, 6 et 7 juin 2008 Le bâtiment à basse

Plus en détail

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES CLUSTER ECO-HABITAT Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES Bernard BRETAUDEAU Président du CLUSTER ECO-HABITAT Directeur général de SIPEA 2 ième rencontre de la gestion publique

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016 Pour une rénovation énergétique réussie AUEG - 26 avril 2016 ETAT DU PATRIMOINE Un patrimoine bâti développé et très diversifié 96 collèges (+ équipements sportifs, salles polyvalentes, ) Mis a disposition

Plus en détail

La politique du Conseil général de la Haute-Vienne dans le domaine de l habitat et du logement : Deux composantes :

La politique du Conseil général de la Haute-Vienne dans le domaine de l habitat et du logement : Deux composantes : La politique du Conseil général de la Haute-Vienne dans le domaine de l habitat et du logement : Deux composantes : - les aides à la personne, dans le cadre de la compétence sociale, avec notamment les

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur

Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) de Provence-Alpes-Côte d Azur Partie 1 - Contexte Qu est-ce qu un SRCAE? A l échelle du territoire régional et aux horizons 2020 et 2050 le SRCAE fixe : Energie

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DU SCOT 2016

LES RENDEZ-VOUS DU SCOT 2016 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST LES RENDEZ-VOUS DU SCOT 2016 ÉCONOMIE ET CONSOMMATION D ESPACE COMMENT OPTIMISER LE FONCIER ÉCONOMIQUE? ADEUPa Octobre 2016 Réf. 16-108 Pourquoi modérer la consommation

Plus en détail

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique Séminaire Bâtiment Durable : Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique 11/12/2015 Bruxelles Environnement L étude de conception énergétique: une étape importante dans le processus

Plus en détail

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation...

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation... Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Exigences relatives aux installations de chauffage... 2 Limitation de la température du chauffage...

Plus en détail

Le comportement thermique du bâti ancien

Le comportement thermique du bâti ancien Le comportement thermique du bâti ancien CAUE de Meurthe et Moselle Le 16 septembre 2009 Julien BURGHOLZER Responsable du groupe Construction au Centre d Études Techniques de l Équipement (CETE) de l Est

Plus en détail