Responsabilité professionnelle, Responsabilité civile exploitation et Protection juridique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Responsabilité professionnelle, Responsabilité civile exploitation et Protection juridique"

Transcription

1 Responsabilité professionnelle, Responsabilité civile exploitation et Protection juridique Police n entre: l Association Générale des Journalistes Professionnels de Belgique (AGJPB) sise: Résidence Palace Bloc C Rue de la Loi 155 BE-1040 Bruxelles Dénommée ci-après : le preneur d assurance et: AIG Europe Boulevard de la plaine 11 BE-1050 Bruxelles Dénommée ci-après : l assureur Par l intermédiaire de: Aon Belgium NV Avenue E. Van Nieuwenhuyse, 2 BE-1160 Bruxelles Dénommée ci-après : le courtier a été conclu le contrat d assurance suivant: AONAJP /19

2 TITRE 1 RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE RESPONSABILITE CIVILE EXPLOITATION AONAJP /19

3 Art. 1: Assurés Sont considérés comme Assurés dans le cadre de cette police: 1.1. les journalistes professionnels, membres de l AGJPB et en leur qualité de journalistes professionnels reconnus et protégés par la loi du 30 décembre 1963; 1.2. les journalistes de profession, membres de l AJPP et en leur qualité de journalistes de profession reconnus et protégés par l Arrêté Royal du 12 avril 1965; 1.3. les stagiaires de l AGJPB acceptés en cette qualité ; 1.4. les journalistes qui dans le cadre de leur métier interviennent comme arbitres ; 1.5. le preneur d'assurance lui-même 1.6. Le président et les administrateurs de l'agjpb. Toutes les personnes mandatées ou déléguées par l'agjpb pour les diverses missions et tâches en découlant confiées par l'agjpb. A partir du moment où tous les journalistes faisant partie d'une association ou d'une société, de quelle forme qu'elle soit, ont adhéré à cette police et en ont payé la prime, la garantie de la police est étendue à la responsabilité civile qui pourrait éventuellement être mise à charge de l'association ou de la société de journalistes pour les dommages causés aux tiers par les assurés et leur personnel dans le cadre de leur activité professionnelle Les assurés peuvent être des personnes physiques aussi bien que des personnes morales. Dans le cadre de l'application de cette police, on entend par "journaliste" : les journalistes professionnels, les journalistes de profession, les stagiaires. Ces journalistes peuvent : Etre salariés, c est-à-dire mis au travail dans le cadre d'un contrat d'employé dont le salaire est assujetti à la sécurité sociale ou Etre indépendants, c est-à-dire mis au travail hors du cadre d'un contrat d'employé.. Art. 2: Risques couverts 2.1. Responsabilité civile professionnelle La responsabilité civile professionnelle tant contractuelle qu'extra contractuelle des assurés à raison des dommages ou préjudices causés à des tiers ou des clients dans l exercice de leur profession par les assurés, leurs associés, patrons, collaborateurs permanents ou occasionnels, AONAJP /19

4 stagiaires ou toute autre personne dont ils pourraient être tenus civilement responsables dans l'exercice de leur métier et résultant de: Fautes, inexactitudes, omissions, oublis, indiscrétions et de manière générale, de toute faute généralement quelconque; Vol, perte, détérioration ou disparition pour quelque cause que ce soit de pièces ou documents quelconques confiés aux assurés par des tiers pour des raisons exclusivement professionnelles, même si elles ont été causées dans les cas énumérés aux articles 4.7, 4.8 et Il est précisé que toutes espèces, effets non protestés ou valeurs mobilières et toutes autres valeurs ne sont jamais considérés comme documents de cet ordre. Vols, malversations, détournements, escroqueries ou abus de confiance commis par toute personne dont les assurés seront reconnus responsables à l'exclusion des actes causés par les journalistes eux-mêmes. Le dommage peut être matériel ou moral et le dédommagement peut consister en une indemnité financière ou la publication d'une décision judiciaire dans le média aux frais du responsable. Il est précisé que cette police intervient également dans les cas où un journaliste est tenu solidairement ou in solidum avec l'éditeur responsable de sa production journalistique. 2.2 Responsabilité Civile Exploitation La responsabilité civile (contractuelle et extra contractuelle) des assurés à raison des dommages ou préjudices causés à des tiers ou des clients par les assurés, leurs associés, leurs préposés ou toute autre personne dont ils pourraient être tenus civilement responsables dans l'exercice de leur fonction ou par leurs biens, mobiliers comme immobiliers. Cette police couvre également la responsabilité personnelle des préposées durant l'exercice de leur fonction au service des assurés. Art. 3: Frais de reconstitution de dossiers ou documents La présente police a également pour objet de garantir le remboursement des frais nécessaires à la reconstitution des dossiers ou documents, de quelque nature que se soit, qui leur ont été confiés pour des raisons professionnelles par des tiers, en cas de vol, de destruction, disparition, perte ou endommagement par quelque cause dont les assurés soient responsables ou pas, pour autant que les propriétaires de ces documents aient subi un préjudice et démontrent la nécessité de leur reconstitution. Il est précisé que pour l'application de cette garantie: Les frais de reconstitution sont limités à EUR par sinistre et à EUR par dossier, Les exclusions prévues aux articles 4.7, 4.8 et 4.12 ne sont pas d'application ici. AONAJP /19

5 Les dédommagements sont versés en fonction de l'évolution de la reconstitution et après présentation des pièces justifiant les frais occasionnés. Art. 4: Exclusions Sont exclus de la garantie: 4.1. les dommages résultant d'activités étrangères à la profession de l'assuré. La garantie reste cependant acquise pour toute activité considérée par l'agjpb comme conforme à la déontologie et spécifique à l'exercice du métier de journaliste les dommages résultant: d'un acte délictueux volontaire, contraire aux règles de déontologie de la profession, dans l'intention de causer un dommage financier et avec une intention précise de nuire à une ou plusieurs personnes et attenter ainsi à leur image/réputation; d'un acte délictueux volontaire ou un fait intentionnel pour lequel le préposé, le collaborateur permanent ou occasionnel peuvent être tenu personnellement responsables; les fautes lourdes expressément et limitativement énoncées ci-dessous: l'état d'ivresse, d'intoxication alcoolique ou tout état analogue causé par l'utilisation de drogue ou abus de médicaments, pour autant que ces fautes lourdes soient la cause du préjudice. La garantie reste cependant acquise dans la mesure où les assurés sont civilement responsables de l'auteur du dommage. Dans ce cas, l'assureur peut exercer contre l'auteur du fait délictueux, intentionnel ou de la faute grave le recours prévu à l'article 17 de cette police de la perte de lecteurs et/ou public sauf si cette perte est due à une faute professionnelle couverte par la police de la perte de clientèle d'un journaliste ou d'une association ou société de journalistes sauf si cette perte est due à une faute professionnelle couverte par la police. Cette exclusion vise uniquement à exclure les dommages propres du journaliste ou de l'association ou de la société l'amende et les frais de poursuite pénale supportés personnellement par les assurés, sauf s'ils sont imputables à ceux-ci en qualité de civilement responsables; 4.6. toutes réclamations relatives aux honoraires et frais personnels; AONAJP /19

6 4.7. les dommages causés par l'eau, le feu, l'incendie, l'explosion ou la fumée lorsque la responsabilité des assurés comme propriétaires, locataires ou occupants des bâtiments peut normalement être couverte pour ces dommages par une assurance incendie ; 4.8. les dommages survenus à l'occasion de l'usage comme conducteurs ou passagers d'un véhicule automoteur les dommages suite à une pollution environnementale non accidentelle; les dommages suite à la présence ou la dispersion d'asbeste, de fibre d'asbeste ou de produits contenant de l'asbeste, pour autant que le dommage résulte des spécificités nocives de l asbeste; Les dommages qui résultent de la fission atomique; les dommages qui sont la conséquence d'émeutes, mouvements populaires, guerres civiles ou étrangères, de cataclysmes; Art. 5: Tiers 5.1. Ne sont pas considérés comme "tiers" au sens de la garantie responsabilité professionnelle et ne peuvent donc pas bénéficier de cette garantie: Les préposés des assurés dans l'exercice de leur fonction au service des assurés; Les journalistes, associés, patrons, préposés, collaborateurs permanents ou occasionnels ou stagiaires impliqués dans la même cause ou faisant partie de la même association ou société de journalistes Ne sont pas considérés comme "tiers" au sens de la garantie responsabilité professionnelle et ne peuvent donc pas bénéficier de cette garantie : Les préposés des assurés lorsque ceux-ci, pour les dommages subis, bénéficient de la législation sur les accidents du travail. Art. 6: Montant des garanties et franchises 6.1. Montants assurés Responsabilité professionnelle: EUR par sinistre, tous dommages confondus Responsabilité civile exploitation: EUR par sinistre, tous dommages confondus AONAJP /19

7 La garantie est due à concurrence du plafond prévu par la police par événement engageant la responsabilité d'un ou plusieurs assurés d'un même organisme de presse, inscrit ou pas (associés, patrons, préposées, collaborateurs permanents ou à temps partiel ou stagiaires) et/ou d'une même association de journalistes même si une condamnation solidaire ou in solidum intervient à leur charge. Il ne sera également appliqué qu'une franchise par événement. Il est précisé que s'ils sont tenus solidairement ou in solidum du fait d'une faute concourante (pendant l'exécution d une obligation contractuelle) ou du fait qu'ils soient co-auteurs d'une même faute, la garantie sera acquise pour chaque assuré séparément avec un maximum de deux fois la limite par sinistre Franchises Responsabilité professionnelle: 500 EUR par sinistre; cette franchise s'applique aussi aux frais de défense; Responsabilité civile exploitation: 125 EUR par sinistre mais uniquement pour les dommages matériels. L'assureur paiera l'indemnité complète due à la victime et récupérera la franchise par après auprès de l'assuré. Il est précisé que cette franchise s'applique à l'ensemble des indemnités, frais, intérêts, de toute nature que ce soit, exposés par l'assureur pour la défense des intérêts de l'assuré. Sont compris dans les frais de défense civile les honoraires et frais des avocats et des experts. La franchise n'est toutefois pas applicable aux frais de quelque nature que se soit, exposés par l'assureur pour la défense des intérêts de l'assuré, s'il apparaît que l'assuré n'a commis aucune faute et que l'action du tiers est finalement écartée Intérêts et frais Les intérêts et frais, comme défini par l'article 82 de la Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre, sont totalement à charge de l'assureur, pour autant que le total du montant du dédommagement, intérêts et frais du sinistre ne dépasse pas la somme totale assurée. Au-delà de ce montant, l'assureur prend ces intérêts et frais en charge dans les limites suivantes : ,05 EUR lorsque la somme totale assurée est inférieure ou égale à ,25 EUR; ,05 EUR plus 20% de la partie de la somme totale assurée comprise entre ,25 EUR et , 24 EUR; AONAJP /19

8 ,25 EUR plus 10% de la partie de la somme totale assurée qui excède ,24 EUR, avec un maximum de ,99 EUR. Les montants visées ci-dessus sont liés à l'évolutions de l'indice des prix à la consommation, l'indice de base étant celui de novembre 1992, soit 113,77 (base 1988 = 100) 6.4. Frais de sauvetage Les frais de sauvetage, comme défini par l'article 82 de la Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre, sont à charge de l'assureur dans la même mesure que ce qui a été défini ci-avant pour les intérêts et frais. Ils sont soumis à l'index de la même manière que défini par l'article 82 de la Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre. Art. 7: Etendue de la garantie dans le temps 7.1. Etendue de la garantie dans le temps La garantie de la police porte sur les demandes en réparation introduites par écrit à l encontre de l'assuré ou des assureurs pendant la durée de validité de cette police et concernant un fait dommageable survenu pendant la même période de validité de la police. Par extension, sont également prises en considération les demandes en réparation formulées par écrit à l'assuré ou l'assureur dans un délai de 60 mois à compter de la fin de la police et qui se rapportent à : un fait générateur de responsabilité survenu durant la durée de validité de la police si, à la fin de cette police, le risque n'est pas couvert par un autre assureur. des actes ou faits pouvant donner lieu à un dommage, survenus et déclarés à l'assureur pendant la durée de validité de la police. Pour autant que besoin, il est précisé que les garanties de cette police restent acquises aux assurés qui cessent définitivement leurs activités professionnelles de journalistes. Les garanties de la police passent aux héritiers et ayants droits Date du sinistre La date du sinistre est exclusivement le moment où : Soit une première demande en réparation écrite, couverte par la présente police, est formulée par un tiers à l'encontre d'un assuré ou de l'assureur Soit un assuré déclare pour la première fois à l'assureur un acte ou un fait pouvant donner lieu à une demande en réparation couverte par la présente police. AONAJP /19

9 Art. 8: Etendue territoriale La garantie de la présente police s'applique aux conséquences de faits survenus dans le monde entier pour des activités que l'assuré exerce habituellement à partir de son siège d'activité en Belgique ou pour compte d'un média européen à l'étranger. En cas de procédure, la garantie (garantie protection juridique incluse) est acquise si les assurés sont assignés devant un tribunal qui ne tombe pas sous la juridiction des Etats-unis ou du Canada. Art. 9: Concours d'assurances En cas de concours de contrats d'assurance, la charge du sinistre est répartie conformément à l'article 45 de la Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre. Art. 10: Modification du risque En cas de diminution ou d'aggravation du risque, même suite à une modification législative ou à une importante évolution de la jurisprudence, les droits et obligations des assurés et de l'assureur sont déterminés conformément aux dispositions des articles 25 et 26 de la Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre. Art. 11: Déclaration d un sinistre Les assurés ont l obligation d avertir l assureur ou le courtier dans un délai de 31 jours à dater du moment où ils ont connaissance d une réclamation écrite de nature à mettre en cause leur responsabilité professionnelle ou leur responsabilité extra-contractuelle dans le cadre des garanties accordées par la présente police. Si les assurés ne se soumettent pas à cette obligation et qu il en résulte un préjudice pour l assureur, ce dernier est en droit de réduire sa prestation à concurrence du préjudice subi. L assureur peut refuser la garantie si les assurés se sont soustraits frauduleusement à cette obligation. Dans l intérêt commun des parties, les assurés sont priés d avertir sans délai l assureur ou le courtier de toute menace sérieuse de réclamation qui soit de nature à mettre en cause leur responsabilité professionnelle ou leur responsabilité extra-contractuelle (sans attendre que la réclamation ait été formellement déposée). AONAJP /19

10 Art. 12: Transmission de pièces à l assureur et/ou au courtier Non comparution Les assurés transmettront sur demande de l assureur ou du courtier dans un délai de 60 jours une note détaillée donnant un aperçu des faits et leur avis au sujet du fondement de la réclamation. Les assurés transmettront sans délai à l assureur ou au courtier tous les documents ou informations utiles à l établissement des responsabilités et à l évaluation du dommage, sans que cela puisse les exposer à une violation du secret professionnel. En cas de vol, détournement, malversation, recel, escroquerie ou abus de confiance, une réclamation doit être introduite immédiatement par les assurés à l encontre du responsable ou contre «x» sauf circonstances particulières et avec accord de l assureur. Les assurés transmettront toutes pièces judiciaires ou extra judiciaires à l assureur ou au courtier aussitôt qu ils en auront pris connaissance ou possession. Ils comparaitront à l audience et se soumettront aux devoirs d enquêtes ordonnés par l instance et aux formalités imposées par l assureur. Dans le cas ou l assuré ne satisfait pas à l une de ses obligations précitées et qu il en découle un préjudice pour l assureur, ce dernier sera autorisé à diminuer sa prestation à concurrence de la valeur dudit préjudice. L assureur peut refuser sa couverture dans le cas ou l assuré contrevient frauduleusement à ses engagements. Art. 13: Conduite du litige En cas de sinistre couvert, l assureur s engage à prendre fait et cause pour l assuré dans les limites de la police. Au vu des intérêts civils et pour autant que l intérêt de l assureur et celui de l assuré concordent, l assureur est autorisé à prendre en charge la réclamation du dommage en lieu et place de l assuré. Il peut indemniser ce dernier lorsque cela est fondé. Les interventions de l assureur n entraînent pas de reconnaissance de responsabilité dans le chef de l assuré et ne peuvent lui porter préjudice. Dans le cas ou la défense des intérêts de l assuré nécessite l intervention d un avocat, ce dernier sera choisi par l assuré sur une liste établie et approuvée conjointement par le preneur d assurance et l assureur. Art. 14: Reconnaissance de responsabilité L assuré s abstiendra de toute reconnaissance de responsabilité, transaction, indemnisation ou promesse d indemnisation. AONAJP /19

11 La seule reconnaissance des faits ou le fait pour l assuré de subvenir aux premières nécessités pécuniaires ou aux premiers soins médicaux n est pas considéré comme une reconnaissance de responsabilité. Lorsque l assuré indemnise la victime ou fait une promesse d indemnisation sans l accord de l assureur, il ne peut invoquer celle-ci auprès de ce dernier. Art. 15: Arbitrage Tout différent relatif à l application ou à l interprétation de la présente police peut être concilié conformément à la Loi du 4 juillet 1972 sur l arbitrage. L arbitrage sera constitué de trois arbitres : un journaliste choisi par le président de l AGJPB, un journaliste choisi par l assureur et un magistrat pensionné désigné par les deux premiers. En cas de désaccord portant sur le choix de ce troisième arbitre, celui-ci sera désigné sur requète de la partie la plus diligeante par le président du Tribunal de première instance de l arrondissement judiciaire concerné. Chaque partie supporte les frais d honoraires et d arbitrage qui lui incombent. Les honoraires et frais du troisième arbitre en ce compris les frais liés à son conseil sont pris en charge pour moitié par l assuré et pour l autre moitié par l assureur. Si un arbitrage est institué par un journaliste à l encontre d un client ou d un ex-client, cet arbitrage peut également statuer sur un litige existant entre l assuré et son assureur. Lorsque l assuré est cité devant les tribunaux ordinaires par son client ou son ex-client, l assureur accepte, nonobstant cette clause d arbitrage, d être appelé en garantie devant les tribunaux. Art. 16 : Commission mixte de suivi des sinistres 1) la commission mixte est composée de représentant de l AGJPB, de l assureur et du courtier. Les avocats chargés du traitement des dossiers peuvent être présents. 2) la commission mixte se réunit 1 à 2 fois par ans suivant un calendrier à fixer, à la convenance des membres 3) les convocations sont adressées aux membres de la commission mixte par le courtier. Elles contiennent l ordre du jour 4) Chaque réunion fait l objet d un rapport, envoyé à chaque membre et soumis à leur approbation lors de la réunion suivante. 5) La commission mixte donne un avis consultatif sur : - la recevabilité des sinistres - les cas complexes de responsabilité - l évaluation des indemnités - de manière générale, toute question utile pour la gestion des sinistres 6) Sans exception, tous les sinistres évoqués devant la commission seront traités de façon strictement confidentielle. AONAJP /19

12 Art. 17: Abandon de recours L assureur renonce expressément à tout recours qu il serait en droit d exercer contre toute personne à l égard de laquelle les assurés pourraient être tenus civilement responsables sur base contractuelle ou extra-contractuelle à moins que et dans la mesure ou la responsabilité de ces personnes ne soit effectivement couverte par une assurance ou à moins que le dommage ne résulte d un acte délibéré avec intention de nuire. Art. 18: Montant de la prime Les garanties (y compris la garantie Protection Juridique) sont acquises aux journalistes qui ont adhéré à la présente police moyennant le payement d une prime annuelle de 100,00 EUR hors taxes par journaliste. Chaque journaliste souscrira électroniquement et individuellement à la police à une date qui lui convient et pour une période de 12 mois minimum prenant effet à la date du paiement électronique. Il recevra par mail un certificat d assurance pour la période considérée. La prime provisoire minimum s élève au à ,00 EUR (hors taxes) et est calculée sur base d un nombre de 100 journalistes adhérents. Art. 19: Payement de la prime La prime annuelle totale est payée par les assurés, le preneur d assurance étant au 31 décembre 2007 garant du payement de l équivalent de la prime correspondant à 100 assurés. Art. 20: Langue Il est précisé que le texte en langue néerlandaise de la police s imposera sur la traduction en langue française. Art. 21: Gestion L assuré et l assureur confient irrévocablement et pour toute sa durée, la gestion de la police d assurance et l encaissement des primes au courtier. Le preneur d assurance se chargera de la communication promotionnelle du produit vers les journalistes et ce de manière récurrente via le web et autres supports. Chaque journaliste souscrira sa police en ligne via le site web de l AJP/VVJ. Tout journaliste ayant déclaré, au cours des 5 dernières années un sinistre, ne pourra s assurer qu après accord formel de l assureur AIG. L assureur a la faculté de refuser l adhésion de ce journaliste par notification écrite à l assuré dans les sept jours ouvrables après réception du questionnaire. AONAJP /19

13 Art. 22: Durée de la police collective La présente police collective prend effet le premier septembre 2007 à heure. L échéance annuelle de la police est fixée au premier septembre à heure La police est souscrite pour une période d un an. Elle sera ensuite reconduite tacitement pour des périodes successives d une année chacune sauf si une des parties résilie le contrat par l envoi d une lettre recommandée à la poste dans un délai de 3 mois minimum avant la fin de la période d assurance en cours. Les souscriptions des journalistes se font individuellement. Cfr.art. 18 Art. 23: Législation applicable La législation belge est seule d application pour l exécution du présent contrat. En cas de litige à propos de la nature et des clauses du présent contrat, le Tribunal de Commerce de Bruxelles sera seul compétent. Art. 24: Définitions 1. Par faute, il y a lieu d entendre une négligence réelle ou avérée, une erreur ou une omission commises exclusivement dans l exercice de la profession. La notion de faute est étendue aux faits générateurs de responsabilité suivants : Perte, déterioration, disparition, pour quelque cause que ce soit de documents ( contrats, consignations, écrits, minutes, correspondances, actes, certificats) ou de données informatiques (données électroniques ou digitales ou informations pouvant être stockées sur un système informatique) appartenant à des tiers et dont un assuré est détenteur dans le cadre de son activité professionnelle à l exception des dommages causés par l usure ou la vétusté. Sont cependant exclus les pertes, vols, déteriorations ou disparitions de toutes espèces, effets ou autres valeurs mobilières. Les actes malhonnêtes, frauduleux, criminels ou malintentionnés commis par un employé (ou toute autre personne se trouvant sous l autorité et la surveillance du preneur d assurance et/ou d un assuré et dont celui-ci est civilement responsable) ou par un journaliste stagiaire durant l exercice de son activité professionnelle pour le compte du preneur d assurance et/ou d un assuré pour autant que la prime prévue pour la couverture de ce journaliste stagiaire ait été payée. AONAJP /19

14 Les actes involontaires de diffamation, écrits ou oraux commis par un assuré lors de l exercice de sa profession ou commis pour le compte d un assuré. La violation involontaire de la propriété intellectuelle de tiers autre que la violation de brevets et patentes ou l appropriation illégale de secrets industriels ou commerciaux. 2. Dommage signifie toute réclamation amiable ou judiciaire intentée par des tiers à l égard de l assuré durant la période d assurance ou la période de postériorité et basée sur une faute professionnelle commise par l assuré dans l exercice de l activité assurée. L ensemble des réclamations introduites sur base d une seule et même faute professionnelle forme un seul et même sinistre pour l application de la présente police. Il est convenu que des fautes professionnelles identiques ou en série sont considérées comme une seule et même faute professionnelle. 3. On entend par réclamation : (a) Toute action en justice ou procédure introduite par un tiers à l égard de l assuré afin d obtenir une indemnisation ou d autres compensations. (b) Tout document écrit émanant d un tiers, personne privée ou organisation par lequel il apparaît que ce tiers a l intention de mettre en cause la responsabilité d un assuré suite à une faute professionnelle d un assuré. (c) Toute poursuite pénale intentée à l encontre d un assuré à la suite d un acte sanctionnable pénalement commis par un assuré. (d) Toute procédure ou enquête introduite à l encontre de l assuré pour la première fois par une autorité administrative ou régulatrice. (e) La reconnaissance écrite par l assuré de faits et circonstances qui peuvent donner lieu à un sinistre couvert par la police, même lorsqu aucune réclamation d indemnisation n est introduite, comme précisé sous littera (a) à (d) ci-dessus. 4. Par année d assurance, on entend la période comprise entre : La date d effet du présent contrat et la première date d échéance même lorsque cette dernière intervient dans un délai inférieur à 12 mois après la date d effet du contrat Deux dates d échéance successives La dernière date d échéance et la date à laquelle la résiliation de la police devient effective. AONAJP /19

15 5 Par dommage corporel, on entend les blessure physique, maladie, décès, dommage mental, maladie mentale, dommage ou blessure moral, choc, en ce compris les pertes de revenus ou frais qui en résultent. 6. Par dommage matériel on entend la perte, la destruction ou un dommage occasionné à tout bien tangible, en ce compris la perte de jouissance ou de bénéfice qui en découle. 7. Par acte de terrorisme, on entend un acte qui consiste en l usage de la violence ou de la menace par une personne, un groupe ou plusieurs groupes de personnes -indépendamment du fait que cette personne ou ces groupes agissent seuls ou en collaboration avec une organisation ou des autorités - et qui est perpétré dans un but politique, religieux, idéologique ou de nature semblable avec pour objectif d influencer l autorité et/ou d effrayer la population ou une partie de la population. AONAJP /19

16 Titre II Protection Juridique AONAJP /19

17 Art. 1: Risques assurés 1.1. Pour tous les assurés: La défense pénale dans les différents/infractions assurés ( aussi bien en matière de responsabilité professionnelle qu' en matière de responsabilité civile exploitation Pour les assurés salariés: La défense devant le tribunal du Travail Art. 2: Montant assuré L'assureur s'engage, après épuisement des possibilités de règlement amiable, à prendre à sa charge frais à concurrence d'un maximum de EUR par sinistre, à condition qu'ils aient été engagés avec son accord écrit et celui du preneur d'assurance: Les honoraires et frais des avocats, huissiers de justice, experts et/ou arbitre dont l'intervention est requise pour l'application des garanties de la présente. Les frais de procédure judiciaire En cas de défense devant le tribunal du travail dans le cadre d'un licenciement collectif, la garantie est cependant limitée à EUR. Art. 3: Cas d'assurance (défense pénale) Pour la défense pénale, le cas d'assurance est considéré comme survenu au moment où l'assuré a commencé ou est supposé avoir commencé à contrevenir à une obligation ou prescription pénale. Art. 4: Règlement des sinistres 4.1. AIG EUROPE confie la gestion des sinistres de la présente garantie au Bureau International de Règlement de Sinistres SA, Avenue de Tervueren, Bruxelles, appelé ci-après B.I.R.S. En cas de litige susceptible d entraîner la garantie, l assuré doit, dans les plus brefs délais, en faire déclaration par écrit au B.I.R.S. Cette déclaration doit être faite avant de saisir tout mandataire (avocat, huissier, expert) ou d entreprendre un quelconque action judiciaire. La déclaration doit indiquer les causes, circonstances et les conséquences probables du sinistre, les noms, prénoms et domiciles des témoins et des personnes lésées. Le preneur d assurance ou l assuré doit- en outre- fournir au B.I.R.S., tous renseignements et documents utiles et lui faciliter toutes recherches relatives au sinistre. AONAJP /19

18 Tout manquement de l assuré à ses obligations le prive du droit à la garantie. Tous frais et honoraires relatifs à des devoirs quelconques accomplis avant que la déclaration n ait été faire restent à charge de l assuré, à moins qu ils n apparaissent comme ayant été imposés, par rapport à la date de déclaration, par une particulière urgence. La déchéance ne sera pas appliquée si l assuré établit que son omission est exempte de mauvaise foi et qu il l a réparée aussitôt que possible Lorsqu il faut recourir à une procédure judiciaire, l assuré a la liberté de choisir pour défendre, représenter ou servir ses intérêts, un avocat ou toute autre personne ayant les qualifications requises par la loi applicable à la procédure, ou de s en remettre au B.I.R.S. pour cette désignation Chaque fois que surgit un conflit d intérêts avec le B.I.R.S., l assuré a la liberté de choisir, pour la défense de ses intérêts, un avocat ou s il le préfère, toute autre personne ayant les qualifications requises par la loi applicable à la procédure Si l assuré a porté son choix sur un avocat ou sur une autre personne ayant les qualifications requises par la loi applicable à la procédure, qui n est pas inscrit à un Barreau du ressort de la Cour d Appel dans lequel l affaire doit être plaidée, il supporte, lui-même les frais et honoraires supplémentaires qui résulteraient exclusivement d un changement d avocat, sauf si ce changement est dû à des raisons indépendantes de sa volonté Il est expressément convenu entre parties que ce libre choix ne concerne que les avocats ou les personnes ayant les qualifications requises par la loi applicable à la procédure Si le B.I.R.S. estime anormalement élevés les frais et honoraires des personnes susmentionnées, l assuré s engage à solliciter soit de l autorité disciplinaire dont ils dépendent, soit du tribunal compétent, qu ils en fixent le montant Le B.I.R.S. doit être tenu étroitement au courant de l évolution du sinistre par l avocat et/ou par l assuré et ce, sous peine de déchéance ; cette déchéance ne pourra être invoquée par AIG Europe que si elle prouve avoir porté ce droit à information à la connaissance de l avocat et avoir subi un préjudice Le B.I.R.S. peut refuser son concours ou cesser d intervenir : - lorsqu il estime qu une action judiciaire ou un recours contre une décision judiciaire intervenue ne présente pas de chances sérieuses de succès ; - lorsqu il résulte des renseignements qu il a pris que le tiers, considéré comme responsable, est insolvable ; - lorsqu il estime qu une proposition transactionnelle est équitable L assuré, sans préjudice de la possibilité d engager une procédure judiciaire, peut consulter un avocat de son choix, en cas de divergence d opinion avec le B.I.R.S., quant à l attitude à adopter pour régler le sinistre, après notification parle B.I.R.S. de son point de vue ou de son refus de suivre la thèse de l assuré - Si cet avocat confirme la thèse de l assuré, AIG EUROPE est tenue quelle que soit l issue de la procédure, de fournir sa garantie y compris les frais et honoraires de la consultation. AONAJP /19

19 - Si cet avocat confirme la proposition du B.I.R.S., l assuré est remboursé de la moitié des frais et honoraires de la consultation. - Si contre l avis de cet avocat, l assuré engage à ses frais une procédure et obtient un meilleur résultat que celui qu il aurait obtenu s il avait accepté le point de vue du B.I.R.S., AIG EUROPE est tenue de fournir sa garantie et de rembourser les frais et honoraires de consultation qui seraient restés à charge de l assuré Chaque fois qu il y a un conflit d intérêts ou qu il y a désaccord quant au règlement du sinistre, le B.I.R.S. informera l assuré, respectivement : 1) du droit visé à l art ) de la possibilité de recourir à la procédure visée à l art.5.8 et La durée de la garantie Assistance en Justice ne pourra excéder une période d un an. Lorsque le contrat prévoit une tacite reconduction celle-ci s opérera pour des périodes successives d une année Chacune des parties peut, par lettre recommandée à la poste mettre fin à cette garantie à son échéance, en respectant un délai de préavis qui ne peut être supérieur à trois mois, les autres garanties restant en vigueur Si l une des parties résilie la garantie Assistance en Justice, l autre partie peut résilier l intégralité du contrat à la même échéance AIG EUROPE est subrogée, à concurrence du montant de son intervention, dans les droits que l assuré peut faire valoir envers des tiers. La subrogation s étend notamment aux indemnités de procédure L assuré supporte lui-même les conséquences du retard mis à remplir les obligations fixées ci-avant, et notamment à l art. 35 a). En tout état de cause, l absence de déclaration de sinistre 12 mois après que l assuré ait eu connaissance du sinistre entraîne la déchéance de la garantie L assuré est déchu de son droit à garantie et tenu de rembourser les sommes exposées en cas de déclaration fausse, de réticence ou de manquement volontaire à ses obligations en cas de sinistre Sont toujours exclus de la garantie : a) les sinistres qui résultent du fait intentionnel de l assuré ; b) les actions à introduire devant le conseil d Etat ou devant une juridiction internationale ou supranationale ; c) les conflits relatifs à la présente garantie ; d) les litiges afférents à des contrats, quelle que soit leur qualification juridique. Fait à Bruxelles, en autant d exemplaires qu'il y a de parties, Le preneur d'assurance, L'assureur, AONAJP /19

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS Siège social 53, rue BelliardL 1040 Bruxelles 1 Coordinateur sécurité VCCS Conditions spéciales Article 1 - Quelles sont les personnes assurées? 1.1. Quelles sont

Plus en détail

toute personne autre que celles énumérées à l article 1.1 de ce titre. 3. véhicule assuré

toute personne autre que celles énumérées à l article 1.1 de ce titre. 3. véhicule assuré titre II - formule de base L assurance du présent titre n est acquise que moyennant mention en conditions particulières. chapitre 1 dispositions générales article 1 définitions Les notions la compagnie,

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES ACGC06/2007 ARTICLE 1. QU ENTEND-ON PAR? VOUS : le Preneur d assurance, c est-à-dire la personne qui conclut le contrat d assurance. NOUS : la Compagnie

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Intercalaire PROTECTION JURIDIQUE

Intercalaire PROTECTION JURIDIQUE Intercalaire PROTECTION JURIDIQUE Conditions générales complémentaires DEFINITIONS Accident Un événement soudain, involontaire et imprévisible dans le chef du preneur d assurance ou de l assuré. Sinistre

Plus en détail

Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat

Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat Le client charge l avocat Jean-Pol Nijs, ci-après dénommé l avocat de la défense de ses intérêts dans le cadre du litige. Me Jean-Pol

Plus en détail

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION POUR VOTRE ASSOCIATION 1 VOTRE CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Objet du contrat Dans la limite des garanties ci- après énoncées, l'assureur se substitue à l'assuré pour indemniser la victime,

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ARTICLE 1 Qu'entend-on par? 1) Famille a) vous-même b) votre conjoint cohabitant ou la personne avec laquelle vous cohabitez, reprise ci-après sous

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES

CONVENTION D HONORAIRES CONVENTION D HONORAIRES Le, à Evere, au cabinet de l avocat Olivier DUPONT, sis rue Frans Pepermans, n 14, Entre Et ci-après dénommés conjointement «le client», Maître Olivier DUPONT, dont le cabinet est

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE

Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE ARTICLE I - Objet...2 ARTICLE II - Etendue de la Sous-licence...3 ARTICLE III - Territoires concédés...3 ARTICLE IV - Conditions d accès...3

Plus en détail

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants.

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants. Division 1 : assurance de la responsabilité civile Article 1 - description de l'assurance La présente assurance couvre la responsabilité civile des assurés pour les dommages causés par le fait de l'exercice

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Résumé des garanties RÉSUMÉ DES GARANTIES (ARTICLE L.141-4 DU CODE DES ASSURANCES) L ATTF (Association des Techniciens supérieurs

Plus en détail

Nous : Fidea sa, ayant son siège social en Belgique, Van Eycklei 14, 2018 ANTWERPEN, RCA 1479.

Nous : Fidea sa, ayant son siège social en Belgique, Van Eycklei 14, 2018 ANTWERPEN, RCA 1479. POLICE CHEVAUX AFHQ9 1 ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE Définitions Dans la présente assurance, nous entendons par : Vous : Le preneur d'assurance et toutes les personnes vivant à son foyer. Nous : Fidea

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS?

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? Nous : 1) informerons l assuré sur l étendue de ses droits et la manière de défendre; 2) garantirons son libre choix de l expert dans une procédure

Plus en détail

TALENSIA. Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion. Dispositions spécifiques TALENSIA Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

Libre choix du réparateur en assurance automobile

Libre choix du réparateur en assurance automobile Mise à jour du 05/01/2015 Libre choix du réparateur en assurance automobile Que dit la Loi? La Loi impose aux Assureurs de mentionner la faculté pour l assuré, en cas de dommage garanti par le contrat,

Plus en détail

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales):

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): Montants assurés R.C. Exploitation: a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR b. Dommage matériel: 250.000-EUR Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES CONDITIONS ADMINISTRATIVES (CA 01 /éd.:01/03/2013) 1. QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DU PRENEUR ET DE L ASSURE? A) Lors de la

Plus en détail

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES Les MMA ont conçu un contrat d assurance offrant un éventail de garanties, spécialement adapté à vos risques. QUI SOUSCRIT? Chaque Compagnie

Plus en détail

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 Approuvé par le Conseil national en sa séance du 24 avril 2009. Vue d ensemble 1. Terminologie 2. Dispositions générales 3. Assurés 4. Objet

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 Ce texte ne constitue qu'une présentation du contrat d'assurance. L'original est détenu par le Syndicat. Il peut être consulté auprès du Président. Résumé SNPSC au

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

R COM 0053/11/HCC Feuillet 1 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

R COM 0053/11/HCC Feuillet 1 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- R COM 0053/11/HCC Feuillet 1 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LA HAUTE COUR DE COMMERCE SIEGEANT A KIGALI AU PREMIER

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

RÈGLEMENT. Le Comité central édicte le règlement suivant conformément aux art. 57 et 39, ch. 4 lettre i des Statuts de l ASI du 25 novembre 2010.

RÈGLEMENT. Le Comité central édicte le règlement suivant conformément aux art. 57 et 39, ch. 4 lettre i des Statuts de l ASI du 25 novembre 2010. RÈGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE Toutes les désignations de personnes utilisées dans ce règlement sont applicables par analogie aussi bien aux personnes de sexe masculin que féminin. Le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE DÉFINITIONS GÉNÉRALES Preneur d assurance Assuré Assureur Contrat Sinistre La personne physique ou morale qui conclut le contrat, ci-après désignée par le pronom «vous». Toute personne qui peut faire appel

Plus en détail

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS»

CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» CONDITIONS SPECIALES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIER «ACCESS» SOMMAIRE Article 1 Quelles sont les personnes assurées? Article 2 En quelle qualité êtes-vous assuré? Article 3 Quelles sont les matières

Plus en détail

DEFENSE PENALE ET RECOURS

DEFENSE PENALE ET RECOURS DEFINITIONS On entend par : > Assuré : Toute personne réputée assurée au présent contrat, c est-à-dire : Le souscripteur du contrat : personne morale régulièrement déclarée auprès des autorités préfectorales

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012 COURTIER EN ASSURANCE 23/07/2012 Le courtier d assurance est un commerçant qui fait à titre principal des actes d entremise dont le caractère est commercial. A ce titre, il doit s inscrire au Registre

Plus en détail

L ASSURANCE FÉDÉRALE

L ASSURANCE FÉDÉRALE L ASSURANCE FÉDÉRALE SOMMAIRE I. L assurance en responsabilité civile II. Les garanties protection pénale et recours III. L assurance accidents corporels I. L ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE LE CADRE

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus»

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus» CONDITIONs GéNéRALEs Protection juridique «PLUS» Protection Juridique «Plus» Table des matières Article 1 : Dispositions préliminaires 5 Article 2 : Définitions 5 Article 3 : étendue territoriale de l'assurance

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2174 Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 80, 2, de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d assurances,

Plus en détail

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE Association du personnel de l École Polytechnique 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Afin de ne pas alourdir le texte, tous les termes faisant référence à des personnes

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion Conditions Générales Assurance de responsabilité Incendie / Explosion 0079-2002203F-22062015 AG Insurance sa Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Tél.

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées et les

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS R.C. Après Livraison Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE

AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE C.C.A. 12 COMMISSION DES CLAUSES ABUSIVES AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Bruxelles, le 21 octobre 2003 2 Avis sur une clause

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs.

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. 5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. Art. 1er. Aux termes de la présente loi, on entend par: 1. Véhicule

Plus en détail

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux Protection juridique DES MANDATAIRES SOCIAUX CONDITIONS SPECIALES Définition 1. Membre IZEO : Indépendant société qui o a payé pour la 1ère fois la cotisation annuelle au profit d IZEO en vue de faire

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances +41 44 283 33 93 www.egk.ch EGK-Voyage: frais de guérison Prestations Frais de guérison non couverts à l étranger en complément

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A Page 1 CONVENTIONS SPECIALES N 990 A (Annexe à un contrat n 140) ASSURANCE «Carte Journée Ski» Les présentes

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

Assurance responsabilité civile géomètre-expert.

Assurance responsabilité civile géomètre-expert. Assurance responsabilité civile géomètre-expert. CONDITIONS GENERALES Entreprise d assurances agréée sous le code administratif 1.009 pour pratiquer la branche «Responsabilité civile générale» (branche

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE GEOMETRES EXPERTS CHAPITRE 1 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS

ASSURANCE RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE GEOMETRES EXPERTS CHAPITRE 1 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS NV Protect SA Jetsesteenweg 221 chaussée de Jette B-1080 Brussel/Bruxelles T 02 411 41 14 - F 02 411 19 29 info@protect.be - www.protect.be ASSURANCE RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE GEOMETRES EXPERTS CONDITIONS

Plus en détail

Défaillance d une entreprise d assurance

Défaillance d une entreprise d assurance Livret de l indemnisation Défaillance d une entreprise d assurance Mission du Fonds de Garantie 1 Accident de circulation 2 Accident de chasse 1 Mission du Fonds de Garantie > Un dispositif protecteur

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509 CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 FISCOVER 2/8 CONDITIONS GÉNÉRALES PROTECTION JURIDIQUE SOMMAIRE ARTICLE 1. QUELQUES DÉFINITIONS... 3 ARTICLE 2. LE BÉNÉFICIAIRE... 4 ARTICLE 3. L

Plus en détail

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A.

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Page 2 de 9 Introduction Établissement du contrat d assurance Les présentes conditions générales décrivent les droits et obligations réciproques, le

Plus en détail

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991)

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991) Baloise Insurance est le nouveau nom de Nateus SA et de Nateus Life SA (depuis la fusion juridique avec Mercator Assurances SA jan. 2013) et réunit les activités des compagnies d assurances susmentionnées.

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées? Article 3

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGAPP10)

Conditions générales d assurance (CGAPP10) Conditions générales d assurance (CGAPP10) Vous trouverez aux pages suivantes une présentation claire et lisible des conditions habituellement imprimées en petits caractères! Afin que vous soyez parfaitement

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 601bis du Code judiciaire, posée par le Tribunal de police de Dinant.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 601bis du Code judiciaire, posée par le Tribunal de police de Dinant. Numéro du rôle : 2785 Arrêt n 163/2003 du 10 décembre 2003 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 601bis du Code judiciaire, posée par le Tribunal de police de Dinant. La Cour

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux >Associations 1 Conventions spéciales Convergence Sécurité mandataires sociaux SOMMAIRE conventions spéciales sécurité mandataires sociaux ART. 1 - Définitions 2 ART. 2 - Objet de la garantie 2 ART. 3

Plus en détail

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1 A. RESPONSABILITE PENALE Article 121-2 Les personnes morales, à l'exclusion de l'etat, sont responsables pénalement,

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

Bienvenue. Exposé : «Protection juridique des directeurs d école» Houffalize 05/02/2014. Adesio/Syner'J «PJ Directeurs d'école»

Bienvenue. Exposé : «Protection juridique des directeurs d école» Houffalize 05/02/2014. Adesio/Syner'J «PJ Directeurs d'école» Bienvenue Exposé : «Protection juridique des directeurs d école» Houffalize 05/02/2014 1 SYNER J s.c.r.l.f.s. BASIC + Groupement employeurs Service mazout et électricité gaz COGEVASI ON s.p.r.l. BUREAU

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat.

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

Protection Juridique ASSOCIATIONS ADHERENTES AU CODEVER. CFDP Assurances. Délégation d Orléans

Protection Juridique ASSOCIATIONS ADHERENTES AU CODEVER. CFDP Assurances. Délégation d Orléans Protection Juridique ASSOCIATIONS ADHERENTES AU CODEVER CFDP Assurances Délégation d Orléans SOMMAIRE Article 1. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. Article 6. QUELQUES DÉFINITIONS LES BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Contrat épargne pension du type Universal Life

Contrat épargne pension du type Universal Life Contrat épargne pension du type Universal Life Conditions générales Securex A.A.M - Siège Social: Avenue de Tervueren 43, 1040 Bruxelles Entreprise Agréée par arrête royal du 5.1.1982 pour pratiquer les

Plus en détail

PROTECTION FISCALE FISCAL IZEO CONDITIONS SPECIALES Protection juridique professionnelle fiscale Les conditions spéciales «PJ FISCAL IZEO» ne sont d application que pour autant qu il en soit fait expressément

Plus en détail

L avocat et l assurance de protection juridique

L avocat et l assurance de protection juridique Chapitre 20 L avocat et l assurance de protection juridique Section 1 - Comment aborder un client assuré en protection juridique?... 1 Section 2 - À partir de quand l intervention de l avocat est-elle

Plus en détail

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 La souscription du contrat d assurance / Page 2 L exécution du contrat d assurance / Page 3 La résiliation du contrat

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VOYAGES COMMISSION DE LITIGES VOYAGES

CONDITIONS GENERALES DE VOYAGES COMMISSION DE LITIGES VOYAGES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont d application au contrat d organisation de voyages tel que défini pour la Loi du 16 février 1994 régissant le Contrat d Organisation et d Intermédiaire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET 2001 COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES Ce document est également disponible en allemand et en anglais. Objectifs Le guide de bonne

Plus en détail

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS Exemplaire destiné à l assuré A rappeler dans toute correspondance Cachet de l intermédiaire Référence contrat d assurance Code portefeuille N dossier ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS Bulletin d adhésion

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail