Comité d action en persévérance scolaire du Sud-Ouest de Montréal (CAPSSOM)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comité d action en persévérance scolaire du Sud-Ouest de Montréal (CAPSSOM)"

Transcription

1 Comité d action en persévérance scolaire du Sud-Ouest de Montréal (CAPSSOM)

2 La campagne «D École vers ton avenir!» est une démarche visant à encourager la persévérance scolaire dans le Sud-Ouest de Montréal. Elle mobilise les acteurs engagés dans la réussite scolaire afin de soutenir les jeunes du territoire. Quartiers du Sud-Ouest: Petite-Bourgogne Famille Pointe-Saint-Charles Saint-Henri Ville-Émard/Côte-Saint-Paul JEUNES École Communauté

3 Le contexte Taux de décrochage scolaire Réseau public francophone en ,2% à l école secondaire Saint-Henri 47,7% à l école secondaire Honoré-Mercier à Ville-Émard Jeunes de ans sans diplôme scolaire et qui ne fréquentent pas l école 25,9% sur le territoire de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles 21,1% sur le territoire du CLSC de Saint-Henri 16,3% pour tout Montréal «Chaque chiffre cache les dimensions humaines.» Source: État de la situation de la persévérance scolaire Quartier ciblé Sud-Ouest, Commission scolaire de Montréal et Réseau réussite Montréal

4 Notre mission Unir les efforts et coordonner l ensemble des actions en persévérance scolaire dans le Sud-Ouest. Mobiliser et rassembler les acteurs ayant à cœur la persévérance scolaire pour réaliser des actions efficaces et concertées. Réaliser le plan d action et sa bonification à long terme, le tout conformément aux besoins et aux attentes de la communauté et du milieu scolaire.

5 Mobilisation du milieu 1 ère Conférence de Camil Bouchard 1. Investir dans la prévention plutôt que dans le curatif et associer tous les partenaires autour d objectifs communs 2. «L échec au secondaire n est pas un signe précurseur des échecs à venir mais plutôt la confirmation des échecs passés» 2 e Conférence de Camil Bouchard 1. Réalités locales du Sud-Ouest 2. Expériences d actions collectives au Québec notamment au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Beauce 3. Conditions gagnantes Sept ans d histoire Lancement de la démarche «D École vers ton avenir!» : Résultat de la mobilisation des acteurs ayant à cœur la persévérance scolaire dans le Sud-Ouest et création du CAPSSOM pour faire vivre la démarche Journée de réflexion et d échange ayant rassemblé 130 représentants des milieux communautaire, scolaire, institutionnel, politique et économique Dévoilement des 3 grandes orientations lors d un midi-rencontre et portrait de la situation présenté par le Carrefour de lutte au décrochage scolaire de Montréal

6 Mobilisation du milieu Sept ans d histoire Lancement du plan d action Rencontre entre les partenaires scolaires, communautaires, municipaux, des jeunes et des familles Journée de «Concert-action» Pour les parents du Sud-Ouest sous le thème La réussite de mon enfant c est mon affaire! Participation à l élaboration du Plan d action Sud-Ouest pour la persévérance scolaire de la Commission scolaire de Montréal Forums de quartier sur les priorités en persévérance scolaire Relance de la mobilisation autour de la démarche «D école vers ton avenir!»

7 Une démarche bien dynamique Plan d action d Sud-Ouest Midi-conf conférence 130 logos peints sur les trottoirs Vos activités s au quotidien Activités concertées es Distribution de crayons et de cartes postales Journée e de réflexions: parents et jeunes

8 Le CAPSSOM Le CAPSSOM est un lieu d échange et de concertation des différents partenaires et des différents milieux qui ont à cœur la réussite scolaire des jeunes et qui fait vivre la démarche «D École vers ton avenir!» Orientations Assurer le maillage et la collaboration entre les acteurs en persévérance scolaire; Valoriser et soutenir les parents dans leur rôle en matière de persévérance scolaire; Développer, consolider et promouvoir l offre de services et d activités qui favorisent la persévérance scolaire.

9 Sept ans plus tard Il reste beaucoup d efforts à investir en persévérance scolaire D École vers ton avenir à besoin de vous!

10 Engagés ensemble pour la persévérance rance scolaire Il y a différentes façons de s engager 1. Continuez votre beau travail! 2. Parlez de la démarche «D École vers ton avenir!» dans vos activités, bilans, communiqués, à vos amis, 3. Affichez votre participation grâce au logo, drapeau, autocollant 4. Partagez vos bons coups avec nous, afin que nous puissions les mettre en valeur dans tout le Sud-Ouest 5. Participez aux activités communes et faites la promotion de «D École vers ton avenir!» dans votre milieu 6. Participez au comité de mobilisation pour y partager votre expertise

11 Une tournée des tables Automne 2012 Distribution des autocollants et des affiches Automne 2012 Distribution des pochettes de promotion Automne 2012 À venir Tournée des organismes pour documenter vos belles initiatives et création d une vidéo Automne et hiver 2012 Un événement rassembleur autour de la démarche pendant la Semaine de la persévérance scolaire Février 2013

12

La persévérance scolaire : 3 ans plus tard Éric Lamarre Associé directeur McKinsey & Compagnie

La persévérance scolaire : 3 ans plus tard Éric Lamarre Associé directeur McKinsey & Compagnie La persévérance scolaire : 3 ans plus tard Éric Lamarre Associé directeur McKinsey & Compagnie Le 19 octobre 2011 Déjà 3 ans Octobre 2008 Mars 2009 Septembre 2009 Octobre 2011 Objectif 2020 80 % diplomation

Plus en détail

Plan d action en économie sociale

Plan d action en économie sociale Plan d action en économie sociale 2014-2015 Préambule au plan d action Étapes réalisées Depuis la signature de l entente spécifique en économie sociale - d une durée du cinq ans - en 2010, la Conférence

Plus en détail

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Mémoire présenté au : Ministère de la Culture et des Communications Dans le cadre de la : Consultation pour le renouvellement de la Politique

Plus en détail

Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010

Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010 Chantiers locaux pour la persévérance scolaire Manoir du Lac Delage, 30 avril 2010 La persévérance scolaire au Québec : les conditions pour poursuivre la mobilisation territoriale et consolider les alliances

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S)

Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S) 1. 1. VOLET FORMATION Corporation de communautaire Mékinac Plan d action 2012-2013 Aider les groupes à Session de formation sur Coordonnateurs (trices) Directrice et agente de comprendre les rôles, les

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

MÉMOIRE. présenté à la Commission permanente. sur le développement économique et urbain et l habitation

MÉMOIRE. présenté à la Commission permanente. sur le développement économique et urbain et l habitation MÉMOIRE présenté à la Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation dans le cadre de l examen public sur la valorisation du développement économique local à Montréal 24

Plus en détail

TABLE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL CENTRE-SUD ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE

TABLE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL CENTRE-SUD ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE TABLE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL CENTRE-SUD ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE 19 NOVEMBRE 2015 A S S O C I AT I O N S P O R T I V E E T C O M M U N AU TA I R E D U C E N T R E - SUD 2 0 9 3 R U E D E L A V I S I TAT I

Plus en détail

Le passage primaire secondaire une transition de qualité!

Le passage primaire secondaire une transition de qualité! Le passage primaire secondaire une transition de qualité! Colloque de l approche orientante 28 mars 2014 Atelier VA-6, 8h30 à 10h Sandy Roy Conseillère pédagogique Domaine du développement professionnel

Plus en détail

Présentation de l école De la Petite-Bourgogne

Présentation de l école De la Petite-Bourgogne Implantation d activités d éducation à la sexualité sous l approche Écoles et milieux en santé dans un milieu multiethnique Partenariat entre le CSSS du Sud-Ouest-Verdun et l école De la Petite-Bourgogne

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts)

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PRÉPARÉ PAR SYLVAIN RAYMOND, RESPONSABLE DE L ATELIER PATRICIA LEMELIN, SECRÉTAIRE D ATELIER LE

Plus en détail

L UQO Campus de Saint-Jérôme

L UQO Campus de Saint-Jérôme L UQO Campus de Saint-Jérôme Une réponse aux besoins et aux priorités des Laurentides Notes d une présentation par le recteur Jean Vaillancourt à l occasion du dîner conférence de la Chambre de commerce

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR 1- PRÉAMBULE La culture est un facteur important d intégration à la société. Dans cette période de grands changements où les

Plus en détail

CONSULTATION AUPRÈS DE PARTIES PRENANTES DE L ARRONDISSEMENT DE MONTRÉAL-NORD PLANIFICATION STRATÉGIQUE février 2016

CONSULTATION AUPRÈS DE PARTIES PRENANTES DE L ARRONDISSEMENT DE MONTRÉAL-NORD PLANIFICATION STRATÉGIQUE février 2016 CONSULTATION AUPRÈS DE PARTIES PRENANTES DE L ARRONDISSEMENT DE MONTRÉAL-NORD 10 février 2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2016-2025 DÉROULEMENT DE LA RENCONTRE Mot de bienvenue et contexte 30 minutes Travail

Plus en détail

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Comité développement social Haute-Côte-Nord Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Au menu Historique Le rôle du CLD Le développement social HCN Le processus Les comités et

Plus en détail

Projet montréalais de participation des personnes utilisatrices de services de santé mentale et G.A.R.E. Présentation

Projet montréalais de participation des personnes utilisatrices de services de santé mentale et G.A.R.E. Présentation Projet montréalais de participation des personnes utilisatrices de services de santé mentale et G.A.R.E. Présentation 2017 Le Plan d action en santé mentale, Les usagers: «Dans le but de rapprocher la

Plus en détail

DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL!

DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL! DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL! DÉROULEMENT DE LA PRÉSENTATION Description sommaire du projet Présentation de la coordonnatrice Étapes

Plus en détail

Promotion et fidélisation aux groupes de médecine de famille - Plan de communication -

Promotion et fidélisation aux groupes de médecine de famille - Plan de communication - Promotion et fidélisation aux groupes de médecine de famille - Plan de communication - Qu est-ce qu un plan de communication? Outil de gestion stratégique en communication; Portrait d une organisation,

Plus en détail

Plan d action Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais

Plan d action Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais Plan d action 2009-2010 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais La réussite sous toutes ses formes, c est aussi la belle performance des représentants de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau,

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Thème 2 : Éducation, promotion et communication Thème 3 :

Plus en détail

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements

Plus en détail

Pour le plaisir de bien travailler ensemble. Guide pratique pour favoriser un partenariat école-communauté efficace

Pour le plaisir de bien travailler ensemble. Guide pratique pour favoriser un partenariat école-communauté efficace Pour le plaisir de bien travailler ensemble Guide pratique pour favoriser un partenariat école-communauté efficace Pour le plaisir de bien travailler ensemble Guide pratique pour favoriser un partenariat

Plus en détail

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation 12 e Congrès national de Metropolis 20 mars 2009 1 Préparé par : Évelyne B. Bashala Conseil des relations interculturelles Plan de présentation

Plus en détail

à l occasion de l inauguration du centre de formation professionnelle autochtone dans les métiers de la construction et les secteurs connexes

à l occasion de l inauguration du centre de formation professionnelle autochtone dans les métiers de la construction et les secteurs connexes ALLOCUTION DU MINISTRE RESPONSABLE DES AFFAIRES AUTOCHTONES ET MINISTRE RESPONSABLE DE LA RÉGION DE L ABITIBI- TÉMISCAMINGUE ET DE LA RÉGION DU NORD-DU-QUÉBEC, MONSIEUR PIERRE CORBEIL, à l occasion de

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE

PLAN DE RÉUSSITE PLAN DE RÉUSSITE 2015-2020 VALEURS Le Collège a profité du contexte d élaboration de sa planification stratégique pour actualiser ses valeurs institutionnelles23. Au terme d un large processus consultatif,

Plus en détail

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN)

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Dans le cadre du service public de l éducation, les psychologues de l éducation nationale participent à la lutte contre les effets

Plus en détail

Municipalités et touts-petits, une alliance gagnante

Municipalités et touts-petits, une alliance gagnante Municipalités et touts-petits, une alliance gagnante Atelier court : S unir pour le développement global des enfants Présenté par Denis Guérin (CAMF) 1 Mise en contexte du projet Un projet d alliance stratégique

Plus en détail

Le comité d orientations régionales de la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de Chaudière-Appalaches

Le comité d orientations régionales de la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de Chaudière-Appalaches LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES AINES DE CHAUDIERE-APPALACHES LA PRIORITE RETENUE POUR 2016 ET 2017 : Renforcer le filet de sécurité autour des personnes aînées vivant de la maltraitance dans chaque

Plus en détail

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année 2007-2008 Table des matières Message de la sous-ministre, Rosalind Penfound 3 Services en français actuellement offerts

Plus en détail

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec Par Brigitte Coté Édith Lavoie Christine Mimeault Réseau régional de cancérologie et Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie

Plus en détail

L ATI Giffard-Montmorency

L ATI Giffard-Montmorency Étude de cas #2 L ATI Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Le soutien de personnes influentes En 2005, à l'initiative du CLD de Beauport, un groupe de

Plus en détail

La nouvelle stratégie gouvernementale du développement durable du Québec, guide de l action gouvernementale pour les cinq prochaines années

La nouvelle stratégie gouvernementale du développement durable du Québec, guide de l action gouvernementale pour les cinq prochaines années La nouvelle stratégie gouvernementale du développement durable du Québec, guide de l action gouvernementale pour les cinq prochaines années 84 e Congrès de l ACFAS 10 mai 2016 Alain Lavoie. M. Env. Directeur

Plus en détail

Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville

Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville Frédéricton, le 20 février 2013 Présentation du réseau Vingt-cinq

Plus en détail

Un investissement total de $ sur trois ans. Plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école

Un investissement total de $ sur trois ans.  Plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école Plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école 2008-2011 À l intention des écoles publiques et des établissements d enseignement privé, de l éducation préscolaire au secondaire (Version abrégée)

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE DES ÉLÈVES IMMIGRANTS ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE DES ÉLÈVES IMMIGRANTS ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE DES ÉLÈVES IMMIGRANTS ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE FÉVRIER 2004 1 POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE DES ÉLÈVES IMMIGRANTS ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE ARTICLE 1 LES

Plus en détail

Témoignage: Service de l eau de la Ville de Montréal Élaboration et mise en place d une démarche de «civilité»

Témoignage: Service de l eau de la Ville de Montréal Élaboration et mise en place d une démarche de «civilité» Témoignage: Service de l eau de la Ville de Montréal Élaboration et mise en place d une démarche de «civilité» Anne-Hélène Gervais, CRHA Conseillère en ressources humaines Objectif de la présentation Au

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF PROJET ÉDUCATIF 2012-2016 Choix des orientations du comité en lien avec : L analyse de situation : résultats des élèves par le biais de la convention de gestion, cueillette des résultats des questionnaires

Plus en détail

Maison des Jeunes de Bordeaux- Cartierville

Maison des Jeunes de Bordeaux- Cartierville MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L EXAMEN PUBLIC MONTRÉAL, PHYSIQUEMENT ACTIVE 05/12/2012 Maison des Jeunes de Bordeaux- Cartierville 12120, rue Grenet Montréal, Québec H4J 2P4 T: 514 333-5103 F: 514 33-4499

Plus en détail

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE Le plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école : ça vaut le coup d agir ensemble! Dernière mise à jour : 28 avril 2015 PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

Plus en détail

Gala reconnaissance saines habitudes de vie 2016

Gala reconnaissance saines habitudes de vie 2016 Gala reconnaissance saines habitudes de vie 2016 Cahier de mise en candidature Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir les regroupements suivants : Réception des candidatures jusqu au

Plus en détail

Bilan des réalisations du bureau Design Montréal

Bilan des réalisations du bureau Design Montréal Commission du conseil de l'agglomération de Montréal sur le développement économique Bilan des réalisations du bureau Design Montréal Mémoire préparé par la Chaire UNESCO en paysage et environnement de

Plus en détail

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels Les quartiers culturels Réalisons ensemble nos quartiers culturels Plan de mise en œuvre juin 2013 Enrichir les expériences en matière d art, de culture, de patrimoine vécues par les Montréalais non seulement

Plus en détail

Priorités stratégiques: rapport détaillé. Plan de surveillance du rendement

Priorités stratégiques: rapport détaillé. Plan de surveillance du rendement Priorités stratégiques: rapport détaillé Plan de surveillance du rendement Juin 2016 2013 2017 Introduction Le plan stratégique 2013 2017 du Service de santé publique de Sudbury et du district (SSPSD)

Plus en détail

Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles?

Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles? Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles? Commentaire déposé par le Conseil régional de l environnement de Lanaudière dans le cadre de la consultation Destination 2030 du Secrétariat

Plus en détail

Trouver l équilibre Gagner en performance

Trouver l équilibre Gagner en performance ISO 9001:2000 L évaluation de programme comme outil de développement communautaire Louise Leclerc Directrice principale Avec la collaboration de : Raymonde Beaudoin Conseillère en évaluation de programme

Plus en détail

Bougez! l activité physique pour la santé. Le label Ville, Vivez. Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de

Bougez! l activité physique pour la santé. Le label Ville, Vivez. Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Languedoc-Roussillon Le label Ville, Vivez Bougez! Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de

Plus en détail

PLAN D ACTION 2016 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 12 AVRIL 2016

PLAN D ACTION 2016 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 12 AVRIL 2016 PLAN D ACTION 2016 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 12 AVRIL 2016 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES QUI VISE À SAUVEGARDER, PROMOUVOIR ET STIMULER LA REVITALISATION ÉCONOMIQUE,

Plus en détail

COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC

COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC COLLOQUE PREMIÈRES NATIONS DE L UQAT 29 OCTOBRE 2009 COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC Saviez-vous que : Il existe 11 communautés algonquines dont sept

Plus en détail

Objectifs Mission, vision et positionnement stratégique

Objectifs Mission, vision et positionnement stratégique 2011 2013 Mission, vision et positionnement stratégique L ADRIQ se positionne en rapport aux constats suivants : l innovation et le rôle clé des entreprises innovantes dans le développement économique

Plus en détail

Faits saillants - CSQ

Faits saillants - CSQ Éléments généraux 1 - Surplus prévus en 2016-2017 de 2,3 milliards de dollars avant les versements au Fonds des générations. Le solde budgétaire (après versements au Fonds) s élèvera à 250 millions; -

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

La santé et nos municipalités:

La santé et nos municipalités: Cette présentation a été effectuée le 21 novembre 2016, au cours de la journée «La santé dans nos municipalités : l apport du droit» dans le cadre des 20es Journées annuelles de santé publique (JASP 2016).

Plus en détail

PLAN D ACTION DE QUARTIER CONCERTÉ EN DÉVELOPPEMENT SOCIAL ARRONDISSEMENT DE LACHINE

PLAN D ACTION DE QUARTIER CONCERTÉ EN DÉVELOPPEMENT SOCIAL ARRONDISSEMENT DE LACHINE PLAN D ACTION DE QUARTIER CONCERTÉ EN DÉVELOPPEMENT SOCIAL 2017-2022 ARRONDISSEMENT DE LACHINE 1 SOMMAIRE RAPPEL DU PROCESSUS ET REMERCIEMENTS... 3 MISE EN CONTEXTE GÉNÉRALE... 4 VISION D AVENIR PARTAGÉE

Plus en détail

Coalition montréalaise des Tables de quartier. Mémoire déposé à la Commission permanente sur la culture, le patrimoine et le sport

Coalition montréalaise des Tables de quartier. Mémoire déposé à la Commission permanente sur la culture, le patrimoine et le sport Pour un développement social local équitable Coalition montréalaise des Tables de quartier Mémoire déposé à la Commission permanente sur la culture, le patrimoine et le sport Dans le cadre de la consultation

Plus en détail

POLITIQUE. Adoption : Comité de direction : Remplace les politiques suivantes : Politique d allaitement maternel du CLSC des Patriotes

POLITIQUE. Adoption : Comité de direction : Remplace les politiques suivantes : Politique d allaitement maternel du CLSC des Patriotes POLITIQUE Destinataires : Tout le personnel et les médecins des installations suivantes : Hôpital Honoré- Mercier et CLSC de la MRC d Acton, des Maskoutains et des Patriotes Remplace les politiques suivantes

Plus en détail

Paul-Hubert en Santé. Bilan Plan d action

Paul-Hubert en Santé. Bilan Plan d action Paul-Hubert en Santé Bilan Plan d action 2015-2016 >Comité Violence et Intimidation École Paul-Hubert Commission scolaire des Phares Principes directeurs aux porteurs de dossiers Se documenter pour bien

Plus en détail

INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE

INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE 2017-2018 2 9 r u e T u r g e o n S a i n t e - T h é r è s e, Q u é b e c J 7 E 3 H 2 T. 4 5 0. 4 3 4. 7 7 3 5 F. 4 5 0. 4 3 4. 9 7 0 6 Formulaire de demande Nom de la

Plus en détail

LES TABLES DE QUARTIER À MONTRÉAL UNE APPROCHE TERRITORIALE

LES TABLES DE QUARTIER À MONTRÉAL UNE APPROCHE TERRITORIALE LES TABLES DE QUARTIER À MONTRÉAL UNE APPROCHE TERRITORIALE INTÉGRÉE PAR ET POUR LE MILIEU YVES BELLAVANCE NATHALIE FORTIN 1 Colloque du RQIIAC 31 mai et 1 er juin 2012 Université Concordia Montréal PLAN

Plus en détail

État de situation des TI et portrait du logiciel libre

État de situation des TI et portrait du logiciel libre État de situation des TI et portrait du logiciel libre Présentation dans le cadre du colloque ADTE Par M. François Casabon Fédération des cégeps Avril 2015 version 1.3 Agenda : 1. Définition du mandat

Plus en détail

Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville

Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L EXAMEN PUBLIC MONTRÉAL, PHYSIQUEMENT ACTIVE 05/12/2012 Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville A:2005 Victor-Doré #221, Montréal, Qc. H3M 1S4 T: 514 336-5554

Plus en détail

Promouvoir - Prospecter, catalyser

Promouvoir - Prospecter, catalyser LE CLD DE ROUSSILLON SECTEURS D ACTIVITÉS des demandes industrielles 25 % MANUFACTURIER 44 % DISTRIBUTION 8 % TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 3 % FINANCES (INVESTISSEMENT FONCIER) 3 % RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Lutter contre l exclusion sociale : la mobilisation par le logement communautaire

Lutter contre l exclusion sociale : la mobilisation par le logement communautaire Lutter contre l exclusion sociale : la mobilisation par le logement communautaire Une organisation en mouvement Parole d'exclues Parole d exclues: premier coup d œil - Trois champs d action Transformation

Plus en détail

INTERVENIR FACE À LA TRAITE: VERS UNE ACTION CONCERTÉE! 11 et 12 avril 2013 Montréal, Québec. Par Louise Dionne, CATHII

INTERVENIR FACE À LA TRAITE: VERS UNE ACTION CONCERTÉE! 11 et 12 avril 2013 Montréal, Québec. Par Louise Dionne, CATHII INTERVENIR FACE À LA TRAITE: VERS UNE ACTION CONCERTÉE! 11 et 12 avril 2013 Montréal, Québec Par Louise Dionne, CATHII Objectifs Réunir des intervenants qui travaillent auprès de victimes de la traite

Plus en détail

Brigitte Pinard MD MSc FRCPC Direction de santé publique, CISSS de l Outaouais. Congrès de l ACSTR, 25 avril 2016, Montréal

Brigitte Pinard MD MSc FRCPC Direction de santé publique, CISSS de l Outaouais. Congrès de l ACSTR, 25 avril 2016, Montréal Brigitte Pinard MD MSc FRCPC Direction de santé publique, CISSS de l Outaouais Congrès de l ACSTR, 25 avril 2016, Montréal Objectif de la présentation Dresser un portrait régional des interventions pour

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail

Place des Arts de Sudbury: foyer d excellence et lieu rassembleur

Place des Arts de Sudbury: foyer d excellence et lieu rassembleur Place des Arts de Sudbury: foyer d excellence et lieu rassembleur Université d Ottawa Pavillon des sciences sociales, pièce 5028 Jeudi 1 e novembre 2012 Contenu de la présentation Mot de bienvenue Linda

Plus en détail

Municipalité de Saint-Simon. Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel

Municipalité de Saint-Simon. Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel Municipalité de Saint-Simon Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel 29 août 2016 Les règles du jeu de la rencontre pour les participants Je suis responsable d émettre mon opinion

Plus en détail

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS L ANRS (France REcherche Nord & sud Sida-hiv Hépatites) est née en 1988. Elle mobilise les chercheurs du Nord et du Sud, de toutes

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

«Mobiliser pour agir»

«Mobiliser pour agir» «Mobiliser pour agir» «La mobilisation des communautés n est pas le fruit du hasard» Roger Cadieux, M.D. CSPQ (santé communautaire) Président du Forum économique de Verdun Direction de la santé publique

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

FORMATION, ÉDUCATION POPULAIRE

FORMATION, ÉDUCATION POPULAIRE PLAN D ACTIONS 2016-2017 S unir pour agir 1 2 LE GAPHRSM AGIT DANS LES AXES SUIVANTS : VIE ASSOCIATIVE ; DÉFENSE ET PROMOTION DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES ET LEURS FAMILLES ; REPRÉSENTATION; CONCERTATION;

Plus en détail

PRÉSENTATION DES SERVICES EN SANTÉ MENTALE-PLATEAU- CENTRE-SUD-FAUBOURG ST- LAURENT

PRÉSENTATION DES SERVICES EN SANTÉ MENTALE-PLATEAU- CENTRE-SUD-FAUBOURG ST- LAURENT PRÉSENTATION DES SERVICES EN SANTÉ MENTALE-PLATEAU- CENTRE-SUD-FAUBOURG ST- LAURENT Table des partenaires du réseau local de services en santé mentale-jeanne-mance 14 avril 2016, assemblée communautaire

Plus en détail

Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent

Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Programme de conservation et d utilisation efficace de l eau du Québec Rapport d avancement Décembre 2012

Plus en détail

L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale

L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale Gouvernement du Québec Dépôt légal 2005 ISBN : 2 550 44158 3 Bibliothèque nationale du Québec Photos de la page couverture : Club

Plus en détail

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS

Plus en détail

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions Appel d offre pour la prise en charge du programme «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions est le vendredi 10 mai 2013 à 16h00 Objectif de cet appel d offre Par

Plus en détail

I. Un outil de mise en œuvre de la politique d intégration du Luxembourg

I. Un outil de mise en œuvre de la politique d intégration du Luxembourg Communiqué de presse de la ministre de la Famille et de l Intégration Marie-Josée Jacobs sur le plan d action national d intégration et de lutte contre les discriminations 2010-2014 I. Un outil de mise

Plus en détail

Le label Ville Vivez Bougez! 1. Charte d engagement. Le territoire signataire adhère à la présente charte et s engage à :

Le label Ville Vivez Bougez! 1. Charte d engagement. Le territoire signataire adhère à la présente charte et s engage à : Le label Ville Vivez Bougez! 1 Charte d engagement Le territoire signataire adhère à la présente charte et s engage à : Article 1 Mettre en place un groupe de pilotage (en incluant la DRJSCS-LR) et nommer

Plus en détail

Projet éducatif et plan de réussite Adopté par le conseil d établissement le 19 novembre 2013

Projet éducatif et plan de réussite Adopté par le conseil d établissement le 19 novembre 2013 INSTRUIRE L école doit s assurer que la qualité du français soit au cœur des apprentissages et de la socialisation des élèves. Objectif 1 : Atteindre le taux de réussite à l épreuve de français écriture

Plus en détail

Document préparé pour le développement professionnel de l équipe des services éducatifs CSDHR Adapté des travaux de la CS des Trois Lacs (2008)

Document préparé pour le développement professionnel de l équipe des services éducatifs CSDHR Adapté des travaux de la CS des Trois Lacs (2008) Service des ressources NOM : DATE : éducatives aux jeunes AUTO-ANALYSE DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE Dans le cadre de cet exercice, vous êtes invité à vous situer par rapport

Plus en détail

Tout débute en 2000 alors que

Tout débute en 2000 alors que EXPÉRIENCE PHOTOGRA Ça CLIQUE chez Pour reconnaître le patrimoine, il faut d abord le voir. C est là tout le défi que relève l Expérience photographique du patrimoine en invitant les jeunes du secondaire

Plus en détail

«Rêver sa ville» Municipalité amie des aînés. Par Sylvain Hénault, formateur Carrefour action municipale et famille

«Rêver sa ville» Municipalité amie des aînés. Par Sylvain Hénault, formateur Carrefour action municipale et famille «Rêver sa ville» Municipalité amie des aînés Par Sylvain Hénault, formateur Carrefour action municipale et famille Rêver sa ville c est se projeter dans le futur! «Pour vivre demain, nous devons penser

Plus en détail

Conseil fédéral Information

Conseil fédéral Information Conseil fédéral Information A1213-CF-018 Loi visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école 3, 4 et 5 octobre 2012 Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec)

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE. Information Discussion Approbation Pièce jointe Durée : 10 minutes

FICHE SYNTHÈSE. Information Discussion Approbation Pièce jointe Durée : 10 minutes 1. SUJET ET BUT DE LA PRÉSENTATION : CPEP CARR CVQ CGE CIC CV CA CGRM CSSS-CHSGS CD FICHE SYNTHÈSE Entente administrative en matière d immigration, d intégration et de relations interculturelles dans la

Plus en détail

PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION

PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION PRIORITÉS ANNUELLES D INTERVENTION 2017-2018 Pour la période du 1er avril 2017 au 31 mars 2018 Adopté le 14 février 2017 Mise en contexte Dans le cadre de l entente relative au Fonds de développement des

Plus en détail

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales La mise en place de Maisons familiales rurales au Québec Quelques résultats préliminaires d une recherche Mario Handfield,

Plus en détail

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A.

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Gouvernement du Québec 1

Plus en détail

Concertations et collaborations au service du développement de la main d œuvre autochtone dans le secteur minier

Concertations et collaborations au service du développement de la main d œuvre autochtone dans le secteur minier Concertations et collaborations au service du développement de la main d œuvre autochtone dans le secteur minier Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec CDRHPNQ

Plus en détail

Les suivis systématiques de clientèles

Les suivis systématiques de clientèles Les suivis systématiques de clientèles Un apport aux projets cliniques, à la gestion des maladies chroniques et à la mise en œuvre des réseaux intégrés de services 1 Plan de la présentation Quelques constats

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

Évaluation de la mise en œuvre de la Politique de la santé et du bien-être

Évaluation de la mise en œuvre de la Politique de la santé et du bien-être Évaluation de la mise en œuvre de la Politique de la santé et du bien-être 11e colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme Lise Dunnigan (collaboration de Pauline Bégin) Ministère

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur. «L avenir du réseau muséal»

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur. «L avenir du réseau muséal» 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 T 514.845.0304 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur «L avenir du réseau muséal»

Plus en détail

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté.

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. Module 4 Les outils pour faciliter la mise en œuvre L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. La structure de ce module 1. PORTRAIT COLLECTIF LOCAL Un outil à compléter pour tracer

Plus en détail

Charte pour les saines habitudes de vie

Charte pour les saines habitudes de vie Charte pour les saines habitudes de vie Un engagement en faveur de la santé MRC de Maria-Chapdelaine et municipalité de St-Eugène-d Argentenay Pour un engagement en faveur de la santé Un mode de vie physiquement

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE Université du Québec à Chicoutimi. Adopté par le Conseil d administration le 11 juin 2013

PLAN STRATÉGIQUE Université du Québec à Chicoutimi. Adopté par le Conseil d administration le 11 juin 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 Université du Québec à Chicoutimi Adopté par le Conseil d administration le 11 juin 2013 Principales dates du processus d élaboration 19 septembre : Régie du recteur : session

Plus en détail

Valeur Value. Bénéficiaires Beneficiaries Carrefour communautaire de Rosemont l Entre-Gens Maison des jeunes par la Grand Porte

Valeur Value. Bénéficiaires Beneficiaries Carrefour communautaire de Rosemont l Entre-Gens Maison des jeunes par la Grand Porte Les Scientifines L cre des Jeunes Centre de prévention du décrochage scolaire Oméga Près de 6 000 jeunes ont bénéficié d'un soutien financier de 238 000 $ octroyé à 60 organismes en 6 ans Association pour

Plus en détail

Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins

Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins Historique En 2005, le Conseil du statut de la femme, la Commission scolaire de Laval et Dimension

Plus en détail