Déploiement de la démarche qualité à l A.N.P.A.A. Elodie Crochet, chargée de mission prévention A.N.P.A.A. - siège national.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement de la démarche qualité à l A.N.P.A.A. Elodie Crochet, chargée de mission prévention A.N.P.A.A. - siège national."

Transcription

1 Déploiement de la démarche qualité à l A.N.P.A.A. Elodie Crochet, chargée de mission prévention A.N.P.A.A. - siège national 8 novembre

2 L A.N.P.A.A. L A.N.P.A.A. a pour missions de : Promouvoir et contribuer à une politique globale de prévention des risques et des conséquences de l alcoolisation et des pratiques addictives par tous les moyens en son pouvoir et notamment : par l appel à l opinion et par une action constante auprès des pouvoirs publics et des autres décideurs ; par l éducation à la santé de chacun et par la formation de relais dans tous les milieux ; par une aide, des soins et un accompagnement médico-psychosocial. 2

3 L A.N.P.A.A. Une activité sur tout le territoire 21 comités régionaux + Ile de la Réunion 92 comités départementaux : des acteurs de promotion de la santé, de prévention et de formation : information, coordination, animation, formation, ingénierie de projet, évaluation des établissements médico-sociaux : 79 CSAPA sur 72 départements avec consultations jeunes consommateurs sur 30 départements 1 centre thérapeutique résidentiel (CSAPA résidentiel) 10 CAARUD sur 8 départements 12 places d appartement de coordination thérapeutique 2 maisons des adolescents Plus de usagers en

4 La prévention à l A.N.P.A.A. Charte de la prévention A.N.P.A.A. La prévention en santé est la construction d un espace de réflexion et d action pour renforcer la protection des citoyens face aux facteurs de risques collectifs et individuels de morbidité et pour les inviter à faire des choix responsables et favorables à la santé, dans le respect de leur liberté et de la loi. Trois objectifs principaux : Renforcer les compétences individuelles et collectives à faire des choix favorables à la santé; Prévenir le passage de l usage vers l usage à risque, l usage nocif et la dépendance; Réduire les dommages liés à la consommation de substances psychoactives et aux conduites à risques. Une démarche globale prenant en compte les objectifs de santé définis par l OMS et la charte d Ottawa 4

5 Le conventionnement de l activité prévention En 2012 l A.N.P.A.A. dispose de 15 C(P)OM en cours de validité: 10 régions bénéficient d une CPOM, dont 6 nouvelles signées en régions bénéficient d une COM. En 2013 deux A.N.P.A.A. régionales ont signé une CPOM pour la première fois. 5

6 La démarche qualité à l A.N.P.A.A.: aux origines Mobilisation de l A.N.P.A.A., avec d autres associations, lors des Etats Généraux de la Prévention en 2006, pour exprimer publiquement: Les difficultés de reconnaissance des actions de promotion de la santé La fragilité des financements La place des associations dans la prévention La Mesure 15 6

7 La démarche qualité à l A.N.P.A.A.: aux origines La Mesure 15: Faciliter la mobilisation des associations qui interviennent en prévention: Amélioration des modalités de financement Pilotage: DGS Mise en place d une démarche qualité pour les associations Pilotage: INPES Participation de l A.N.P.A.A., dès l origine en 2007, au groupe de travail inter associatif coordonné par l INPES: Elaboration d un guide partagé, support pour la mise en œuvre de la démarche qualité Elaboration partagée d une stratégie de déploiement et d accompagnement de la démarche qualité en région (coanimation d actions de sensibilisation et de formation) 7

8 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. Les grandes étapes 2007: Accord du CA pour la participation de l A.N.P.A.A. au groupe de travail national inter associatif et donc pour faire de la démarche qualité en PdS un axe prioritaire en interne Inscription de la démarche qualité en PdS dans les axes stratégiques de l A.N.P.A.A : participation active de l A.N.P.A.A. au groupe de travail national inter associatif Elaboration partagée, par et pour les associations, du guide et de la stratégies de déploiement de la démarche en région 8

9 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. 2010: démarrage du déploiement interne de la démarche évaluation et qualité de l A.N.P.A.A. inscrite dans le continuum de la prévention et des soins Juin 2010 : réunion de sensibilisation de l ensemble des directeurs régionaux et départementaux 2è semestre 2010 : 15 réunions sur 18 régions et inter régions touchant directement près de 800 salariés Une articulation convergente et coordonnée de la démarche évaluation - qualité Dans le secteur médico-social, une obligation légale Dans le secteur de la promotion de la santé, une opportunité pour plus de reconnaissance 9

10 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. La démarche évaluation qualité en soin et en prévention: des objectifs communs Améliorer la qualité des prestations Faire évoluer les pratiques et les compétences S adapter et anticiper les besoins Interpeller les pouvoirs publics pour contribuer à l évolution du secteur Produire des connaissances Pour nourrir la décision Valoriser l action conduite (mieux connaître et mieux faire connaître) Renouveler le dialogue au travers des échanges qu elle exige (tous les acteurs impliqués) 10

11 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. Les outils Référentiels A.N.P.A.A. d évaluation interne des CSAPA (mars 2008 amendé en mai 2010) des CAARUD (février 2011) Le guide d autoévaluation de la qualité en promotion de la santé (INPES, 2009) 11

12 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. Les grandes étapes : Appui du siège national pour une aide au lancement de la démarche qualité auprès de comités départementaux/régionaux le demandant: Centre, Haute- Normandie, Midi-Pyrénées, Bourgogne, Lorraine Participation du siège national aux journées de sensibilisation de la démarche qualité dans le cadre des Pôles régionaux de compétences en EpS: Centre, Ile-de- France, Picardie 12

13 Dispositif d autoévaluation Midi-Pyrénées dans le cadre du CPOM ANPAA-ARS Création d un comité de pilotage évaluation qualité, avec pour objectifs: Conforter l auto évaluation sur chaque département Identifier et échanger sur les pistes d amélioration Restitution des binômes aux professionnels de la prévention Prioriser les pistes d amélioration au niveau régional Sur les actions menées en milieu scolaire engagées dans l année scolaire (Septembre 2011 à Juin 2012) 13

14 Dispositif d autoévaluation Midi-Pyrénées dans le cadre du CPOM ANPAA-ARS La méthode de travail Constitution de binômes privilégiant la mixité ARS-Education Nationale / ANPAA Programmer une évaluation annuelle par département intégrant un représentant de l Education Nationale Intervention des binômes hors de leurs départements d origines Rechercher les points forts et les points faibles Identifier les «bonnes pratiques» Organiser une rencontre annuelle entre le comité évaluation qualité et les professionnels ANPAA sur le retour des «bonnes pratiques» 14

15 Le déploiement de la démarche qualité en interne à l A.N.P.A.A. Mi-2012: état des lieux du déploiement de la démarche qualité en interne Près de 70 comités départementaux se sont engagés dans la démarche qualité La majorité d entre eux ont démarré le travail sur l axe «intervention en milieu scolaire» Des modalités d organisation et des temps de travail mobilisés variables Des plans d amélioration de la qualité portant sur: L organisation interne La méthodologie de projet La création / l amélioration d outils Des orientations politiques 15

16 Retours d expériences Des difficultés pour la mise en œuvre de la démarche qualité Une démarche chronophage, manque de temps / temps passé en intervention; La coordination des emplois du temps; Le temps d appropriation du guide; La mobilisation d une petite équipe de salariés à temps partiels; La communication vers les équipes et la compréhension de la commande; La nécessité de la présence d un directeur au sein du groupe de préventeur (données de cadrage, animation, prise de décision,) ; La difficulté de passer au crible du guide toutes les actions. La démarche détaillée ne sera utilisée que pour quelques actions, notamment des projets innovants ou encore en vue de la refonte d'une action déjà menée. 16

17 Retours d expériences La perception de la démarche qualité La démarche a permis : de prendre du recul sur nos pratiques ; de faire un travail de fond sur notre association et sur les valeurs qu'elle veut transmettre et la manière dont nous nous en emparons en tant que salariés ; d envisager nos pratiques dans leur globalité ; de trouver des consensus, confirmer une cohérence des modalités d intervention malgré les spécificités (contexte local, institutionnel) des différents départements; démarche très pédagogique car elle nécessite de formaliser la réflexion et les outils ; de renforcer l'idée d'harmoniser et non d'uniformiser nos pratiques ; démarche particulièrement pertinente et utile pour un service qui se structure et qui souhaite augmenter en compétences et en lisibilité tant au niveau interne qu'externe ; un travail qui a constitué un élément de réassurance pour une équipe nouvelle 17

18 Retours d expériences Facteurs de soutien L engagement des élus (nationaux) Une association nationale et unitaire: - Composée de professionnels - Avec un siège national impulsant la démarche et accompagnant les équipes pour l appropriation de la démarche et du guide L engagement des directeurs(rices) départementaux(ales) et régionaux(ales) L identification d une personne référente par équipe L autoévaluation d un programme d action ou d un axe du CPOM et non d une action Un travail mené au niveau régional (CPOM, synergie, harmonisation, soutiens mutuels..) Le financement du temps de l autoévaluation et du plan d amélioration (CPOM) 18

19

20 Merci de votre attention

COMMENT CONCRETEMENT METTRE EN PLACE LA DEMARCHE QUALITE AU SEIN DE SON ASSOCIATION?

COMMENT CONCRETEMENT METTRE EN PLACE LA DEMARCHE QUALITE AU SEIN DE SON ASSOCIATION? COMMENT CONCRETEMENT METTRE EN PLACE LA DEMARCHE QUALITE AU SEIN DE SON ASSOCIATION? Marlène BOUCAULT Chargée de projet ANPAA Champagne-Ardenne 08 novembre 2013 DEMARCHE QUALITE: UNE DOUBLE EXPERIENCE!

Plus en détail

Prévenir et réduire les conduites à risques des jeunes sur l espace public en contexte festif

Prévenir et réduire les conduites à risques des jeunes sur l espace public en contexte festif Prévenir et réduire les conduites à risques des jeunes sur l espace public en contexte festif Elodie Crochet, chargée de mission prévention A.N.P.A.A. siège national Laure Bény, chargée de prévention A.N.P.A.A.

Plus en détail

Actions de formation. Conduites Addictives. A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie

Actions de formation. Conduites Addictives. A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie Actions de formation 2014 Conduites Addictives De la prévention à l accompagnement L A.N.P.A.A. Une association

Plus en détail

Journée Nationale «Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé» INPES

Journée Nationale «Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé» INPES Journée Nationale «Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé» INPES Atelier 1 : «Comment créer un environnement favorable pour favoriser l appropriation de la démarche qualité en promotion

Plus en détail

Lettre d information n 5 décembre 2012

Lettre d information n 5 décembre 2012 en éducation et promotion de la santé de Bretagne Journées nationales de rencontre des Pôles régionaux de compétences en éducation pour la santé et promotion de la santé organisées par l Institut national

Plus en détail

Présentation du guide partenarial «Addictions & lutte contre les exclusions : travailler ensemble»

Présentation du guide partenarial «Addictions & lutte contre les exclusions : travailler ensemble» Présentation du guide partenarial «Addictions & lutte contre les exclusions : travailler ensemble» Marion MELEARD, chargée de mission, FNARS Bretagne Marine GAUBERT, chargée de projet, Fédération Addiction

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe w LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE DE LA MEDIATION SOCIALE : élus, intervenants sociaux, professionnels de l éducation PROFESSIONNALISER les acteurs de la médiation sociale : médiateurs sociaux,

Plus en détail

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 11/03/2015 2 PLAN Qu est-ce qu un CLS? L étude d opportunité Les modalités d élaboration

Plus en détail

Agence du Numérique. Un pilotage national d actions décentralisées. Société Numérique. Société Numérique - 06/04/16 1

Agence du Numérique. Un pilotage national d actions décentralisées. Société Numérique. Société Numérique - 06/04/16 1 Agence du Numérique Un pilotage national d actions décentralisées Société Numérique Société Numérique - 06/04/16 1 Agence du Numérique Une marque ouverte et partagée Un fonds d investissement Placer la

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2016 Edition juillet 2015 La promotion de la est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre et d'améliorer celle-ci" (OMS,

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Moselle Jeunesse. Charte départementale

Moselle Jeunesse. Charte départementale Moselle Jeunesse 2016-2018 Charte départementale L ingénierie départementale pour une politique jeunesse de territoires 2 Sommaire - Préambule - Les jeunes au cœur du projet - Les territoires - Les moyens

Plus en détail

Développement de la Promotion de la Santé au sein des Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) et des Pôles de Santé en Région Centre

Développement de la Promotion de la Santé au sein des Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) et des Pôles de Santé en Région Centre Développement de la Promotion de la Santé au sein des Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) et des Pôles de Santé en Région Centre Laboratoire de santé publique 30 mai 2013 - TOURS Partie 1 : Présentation

Plus en détail

VIIème Journée rouennaise addictions. Schéma régional d addictologie Haute Normandie

VIIème Journée rouennaise addictions. Schéma régional d addictologie Haute Normandie VIIème Journée rouennaise addictions Schéma régional d addictologie Haute Normandie 2009 2013 1 Eléments de contexte Contexte réglementaire Dispositifs médico sociaux loi janvier 2002 rénovant l action

Plus en détail

La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre

La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre La prévention des conduites à risque en milieu scolaire : Accompagnement des communautés éducatives à sa mise en œuvre Promouvoir la prévention des conduites à risque et notamment la consommation de substances

Plus en détail

Secteur EST (Ex Languedoc -Roussillon) Le 10 mars 2016

Secteur EST (Ex Languedoc -Roussillon) Le 10 mars 2016 Groupe de Travail Addictions en milieu professionnel Secteur EST (Ex Languedoc -Roussillon) Le 10 mars 2016 1 ELEMENTS DE CONTEXTE 2 Eléments de Contexte Le Travail collaboratif : des actions réalisées

Plus en détail

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Développement économique, emploi et insertion : quelle mobilisation pour les quartiers? Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 E.Bodet (Inpes) /E.Crochet (ANPAA) sommaire 2 Notion et concepts Promotion de la santé Qualité Démarche qualité

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Salima TAYMI (ARS) Pascal THEBAULT (CREAI de Bretagne) XX/XX/XX 2 LE CONTEXTE DE RÉALISATION

Plus en détail

Application de la loi HPST. et psychoéducation

Application de la loi HPST. et psychoéducation Application de la loi HPST et psychoéducation Isabelle De Beauchamp Pharmacien UTET Centre Hospitalier Alpes Isère 1 Quelques dates : Définition de l ETP par l OMS en 1998 2001 : «plan national d éducation

Plus en détail

Marie-Sophie DESAULLE. 17 mars 2017

Marie-Sophie DESAULLE. 17 mars 2017 Marie-Sophie DESAULLE 17 mars 2017 Mise en œuvre du rapport de Denis Piveteau remis en juin 2014, «Zéro sans solution, le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture pour les personnes

Plus en détail

La démarche d évaluation interne

La démarche d évaluation interne La démarche d évaluation interne La conduite de l évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax

Plus en détail

Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS sont

Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS sont Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS Bilan des actions réalisées en 2013 Janvier 2015 Source : outil de reporting des pôles 2013 Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS sont un dispositif

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire Alimentation, santé et précarité : dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide

Plus en détail

Charentes : nouvelle organisation. Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016

Charentes : nouvelle organisation. Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016 ARS Aquitaine Limousin Poitou- Charentes : nouvelle organisation Réunion inter-réseaux ARLIN Poitou-Charentes 19 mai 2016 Projet d organisation de l ARS Les ambitions du projet Garantir l égalité d accès

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

Le dispositif de l emploi accompagné

Le dispositif de l emploi accompagné Page 1 sur 6 Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Le dispositif de l emploi accompagné publié le : 03.01.17 Fiches pratiques du droit du travail L emploi

Plus en détail

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Anaïs Delbaer-Baruzier, Communauté d agglomération Maubeuge-Val de Sambre Philippe Paradis, CH de Sambre-Avesnois Séminaire «Devenir

Plus en détail

Les pratiques professionnelles concernant les traitements de substitution aux opiacés dans les centres de soin en Addictologie

Les pratiques professionnelles concernant les traitements de substitution aux opiacés dans les centres de soin en Addictologie 2ème colloque international francophone sur le traitement de la dépendance aux opioïdes - Conférence C3 Les pratiques professionnelles concernant les traitements de substitution aux opiacés dans les centres

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Mise en place de marches exploratoires de femmes accompagnées par le réseau France Médiation 31 juillet 2017 Construire la ville avec ses habitants, améliorer le vivre-ensemble et

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique Appui au plan Alimentation et insertion - PAI Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique pour les intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Plus en détail

Promotion de la santé et travail

Promotion de la santé et travail Promotion de la santé et travail Françoise Jabot, département SHS Laurent Madec, DSET Journées Santé Travail, 21 octobre 2014 1 Points abordés 1. Promotion de la santé - de quoi parle-t-on? 2. Promotion

Plus en détail

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? La télémédecine constitue un facteur d amélioration de la performance de notre système de santé : Pour les patients,

Plus en détail

Projet d établissement Synthèse

Projet d établissement Synthèse INSTITUT GUILLAUME BELLUARD Unité pour Enfants et Adolescents Polyhandicapés (UEAPH) Projet d établissement 2016 2020 Synthèse Les Document final Version du 15/09/2016 Projet soumis pour avis au Conseil

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI

OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : AXE TRANSVERSAL DE L EMPLOI Poste : Directeur(trice) de Territoire Nature du contrat : CDI à temps complet (H/F) Missions Traduit la Politique

Plus en détail

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques?

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? En partenariat avec le En France, 1,3 million d associations jouent

Plus en détail

Formations nd semestre

Formations nd semestre Formations - 2016-2 nd semestre Les formations de l A.N.P.A.A. Nord Pas-de-Calais en quelques mots Dans le champ de l alcoologie et de l addictologie, l A.N.P.A.A. Nord/Pas-de-Calais développe une politique

Plus en détail

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes 04 Grille d évaluation Cette grille sera expérimentée lors des premières rencontres avec les structures et pourra être amendée au fur et à mesure.

Plus en détail

Démarche qualité en promotion de la santé

Démarche qualité en promotion de la santé Démarche qualité en promotion de la santé Dans un contexte marqué par une exigence d efficience, l efficacité et la qualité des projets sont de plus en plus recherchées. La structuration des associations

Plus en détail

Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION

Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION Le Centre Social Fumay-Charnois-Animation situé à Fumay dans le département des Ardennes, commune de 3600 habitants, zone d influence (5000 habitants),

Plus en détail

Des partenaires réunis. autour d un projet local. d éducation par le sport. Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle

Des partenaires réunis. autour d un projet local. d éducation par le sport. Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle Des partenaires réunis autour d un projet local d éducation par le sport Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle dans le cadre de sa Politique d Animation Urbaine, Macadam Sport est un outil

Plus en détail

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne :

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : LETTRE QUALITE ADAPEI 12-82 La Lettre Qualité N 1 15 janvier 2015 Numéro spécial : - Évaluations externes. Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : Les évaluations externes

Plus en détail

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé?

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Paris, 6 novembre 2015 XX/XX/XX 2 Les conduites addictives : une réelle préoccupation régionale Un axe du Projet Régional de

Plus en détail

Etudes locales de santé. Bassin industriel de lacq

Etudes locales de santé. Bassin industriel de lacq Etudes locales de santé Bassin industriel de lacq S. Vandentorren, responsable S. Coquet, épidémiologiste Cellule d intervention en région Nouvelle Aquitaine, Direction des régions, Santé publique France

Plus en détail

Construire une stratégie d intervention en entreprise multi-sites

Construire une stratégie d intervention en entreprise multi-sites Construire une stratégie d intervention en entreprise multi-sites Sonia Bahiri, responsable du pôle ergonomie Dr Régine Codron, médecin du travail ACMS Suresnes (92) 54 èmes Journées Santé Travail du Cisme

Plus en détail

Apport des compétences psychosociales dans l éducation à la santé en milieu scolaire : un cadre de référence

Apport des compétences psychosociales dans l éducation à la santé en milieu scolaire : un cadre de référence Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et les jeunes Apport des compétences psychosociales dans l éducation à la santé en milieu scolaire : un cadre de référence Paule Deutsch, directrice

Plus en détail

Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS Bilan des actions réalisées en 2011

Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS Bilan des actions réalisées en 2011 Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS Bilan des actions réalisées en 2011 Avril 2013 Source : outil de reporting des pôles 2011 Les pôles régionaux de compétences en EPS/PS sont un dispositif d

Plus en détail

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc FICHES DU REFERENTIEL DE COMPETENCES AVEC INDICATEURS (Document de travail interne à l UNESCO

Plus en détail

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé 1 Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont en

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION 1) Contexte et principes 2) Engagements de l organisme de formation 3) Missions de la Personne Ressource 4) Engagements de la Région et de l

Plus en détail

Expérimentation des paniers de services. Bilan intermédiaire

Expérimentation des paniers de services. Bilan intermédiaire Expérimentation des paniers de services Bilan intermédiaire 30 juin 2015 Les faits marquants de l expérimentation 2010 2011 2012 2013 2014 2010-2011 Contexte marqué par de nombreux travaux sur les services

Plus en détail

Mise en œuvre de la réforme de la politique de la ville. 20 juin 2014

Mise en œuvre de la réforme de la politique de la ville. 20 juin 2014 Mise en œuvre de la réforme de la politique de la ville 20 juin 2014 2 De la loi à la phase opérationnelle Les grands axes de la réforme Le resserrement et la simplification de la géographie prioritaire

Plus en détail

Marie-Sophie DESAULLE. 13 et 20 juin 2016

Marie-Sophie DESAULLE. 13 et 20 juin 2016 Marie-Sophie DESAULLE 13 et 20 juin 2016 Mise en œuvre du rapport de Denis Piveteau remis en juin 2014, «Zéro sans solution, le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture pour les personnes

Plus en détail

PROJET TERRITORIAL DE SANTE

PROJET TERRITORIAL DE SANTE Pays Sud Charente Présentation globale Novembre 2010 SOMMAIRE Historique et contexte Bilan d activité 2009/2010 : Méthodologie et concertation Axes de travail, objectifs opérationnels et résultats Perspectives

Plus en détail

DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE

DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE Risques auditifs: Jeunes, musique et santé comment prévenir les risques auditifs? DYNAMIQUE DES ACTEURS EN FRANCE Félicie David, Chargée de communication, INPES Valérie Rozec, Chargée d études et de recherche,

Plus en détail

Dispositif du Programme National de Médiation Sanitaire (PNMS) proposé aux structures porteuses de projet de médiation sanitaire

Dispositif du Programme National de Médiation Sanitaire (PNMS) proposé aux structures porteuses de projet de médiation sanitaire Dispositif du Programme National de Médiation Sanitaire (PNMS) proposé aux structures porteuses de projet de médiation sanitaire 1. Pilotage du programme Un comité constitué de représentants d institutions

Plus en détail

Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris

Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris Contexte et enjeux : La loi du 14 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine instaure les conseils citoyens, mis en

Plus en détail

Préfet de la Charente-Maritime février /7

Préfet de la Charente-Maritime février /7 Préfet de la Charente-Maritime CONTRAT LOCAL DE SANTE De la Communauté de Communes de l île d Oléron - 24 février 2015-1/7 Préambule Le Contrat Local de Santé (CLS) est un outil proposé aux Collectivités

Plus en détail

Programme d Activités Sportives à l Appui de la Prévention des Addictions «PAS A PA»

Programme d Activités Sportives à l Appui de la Prévention des Addictions «PAS A PA» Programme d Activités Sportives à l Appui de la Prévention des Addictions «PAS A PA» Besoin initial et contexte Tabac, alcool, cannabis sont les principales substances psychoactives consommées par les

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE Évaluation sociale et médico-sociale LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE (voir bon de commande à la fin de l extrait) EDITIONS BOUCHARD-M ATHIEUX 11, rue Solférino ~ 94100

Plus en détail

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux BIEN PLUS QU UNE OBLIGATION: L EVALUATION EST UNE VERITABLE OPPORTUNITE POUR LES ETABLISSEMENTS DE CRÉER UN ETAT D ESPRIT, UNE DYNAMIQUE

Plus en détail

Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape

Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape CTP DOCS 29.01.16 Odile JULLIAN Pôle santé publique et soins INCa CONTEXTE Une évolution attendue des dépistages

Plus en détail

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire 1 ARTICLE 1: Définition du maintien dans l emploi L ensemble des signataires adopte la définition régionale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNÉE SCOLAIRE 2017/2018

CAHIER DES CHARGES ANNÉE SCOLAIRE 2017/2018 MAITRE D OUVRAGE : Communauté d Agglomération Maubeuge Val de Sambre 1, Place du pavillon BP 50234, 59600 MAUBEUGE Tél : 03.27.53.01.00 Fax : 03.27.53.01.10 CAHIER DES CHARGES ANNÉE SCOLAIRE 2017/2018

Plus en détail

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine Plan de lutte contre la pauvreté, domaine 15 min 01 Contexte, objectifs principes et outils méthodologiques des diagnostics territoriaux Contexte et philosophie des diagnostics territoriaux : une perspective

Plus en détail

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la routière Les modules communs Activité 1 Activité 2 ; CCP1 CCP2 Nom du module Items du module Profils des Module Pédagogique

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

UNE RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS :

UNE RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS : UNE RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS : OÙ EN EST-ON EN RÉGION AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES? MARDI 4 OCTOBRE 2016 ANGOULÊME DÉPLOYER UNE RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS : ENJEUX ET EXIGENCE POUR UNE CONTINUITÉ

Plus en détail

Le MOI(S) SANS TABAC PNRT

Le MOI(S) SANS TABAC PNRT Le MOI(S) SANS TABAC PNRT 2014-2019 UN DÉFI COLLECTIF POUR ARRÊTER DE FUMER COPIL III du 28 février 2017 Le l P N R T 2014-2019 Le PNRT, objectif 10 du plan cancer porte des ambitions fortes, avec trois

Plus en détail

Deux outils pour évaluer la qualité des actions et programmes de prévention et promotion de la santé

Deux outils pour évaluer la qualité des actions et programmes de prévention et promotion de la santé Deux outils pour évaluer la qualité des actions et programmes de prévention et promotion de la santé Pôle régional de compétence Poitou-Charentes Poitiers, le 24 mai 2011 Francis NOCK Atelier de l évaluation

Plus en détail

Conseil en évolution professionnelle Quelle mise en œuvre?

Conseil en évolution professionnelle Quelle mise en œuvre? Conseil en évolution professionnelle Quelle mise en œuvre? Maryline Gesbert et Régis Roussel, Centre Inffo Sommaire Éléments clés du Cahier des charges du CEP arrêté du 16 juillet 2014 fixant le cahier

Plus en détail

NOUVELLE PROGRAMMATION - Sessions supplémentaires - Formations

NOUVELLE PROGRAMMATION - Sessions supplémentaires - Formations NOUVELLE PROGRAMMATION - Sessions supplémentaires - Formations 2 nd semestre 2016 Les formations de l A.N.P.A.A. Nord Pas-de-Calais en quelques mots Dans le champ de l alcoologie et de l addictologie,

Plus en détail

Programme de prévention des conduites à risques et addictives par l approche expérientielle École collège

Programme de prévention des conduites à risques et addictives par l approche expérientielle École collège Programme de prévention des conduites à risques et addictives par l approche expérientielle École collège OPPELIA Centre Horizon de l Aisne Isabelle SEDANO, Directrice Maggy JUMEAUX, Coordinatrice des

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2016 Maj mars 2016 La promotion de la est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre et d'améliorer celle-ci" (OMS, Charte

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

PLAN DE PROMOTION DE LA SANTÉ APPEL À CANDIDATURE POUR UN SERVICE D'ACCOMPAGNEMENT

PLAN DE PROMOTION DE LA SANTÉ APPEL À CANDIDATURE POUR UN SERVICE D'ACCOMPAGNEMENT DIRECTION D'ADMINISTRATION DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE, DE LA COHESION SOCIALE ET DE L'ENFANCE SERVICE DE LA SANTE PLAN DE PROMOTION DE LA SANTÉ 2018 2022 APPEL À CANDIDATURE POUR UN SERVICE D'ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

APPEL A PROJET QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL 2017

APPEL A PROJET QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL 2017 APPEL A PROJET QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL 2017 La stratégie nationale d amélioration de la qualité de vie au travail présentée le 5 décembre 2016 par la ministre des affaires sociales et de la santé poursuit

Plus en détail

CHEF DE PROJET(S) JUNIOR (H/F) CDD 10 mois

CHEF DE PROJET(S) JUNIOR (H/F) CDD 10 mois CHEF DE PROJET(S) JUNIOR (H/F) CDD 10 mois Localisation SESAN - 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS : 01 48 78 52 48 - www.sesan.fr - Accès : Grands Boulevards Adresse à compter du 1 er janvier 2018

Plus en détail

Dans le cadre des prérogatives

Dans le cadre des prérogatives E d i t o Cette charte est le fruit d un travail collégial réalisé au sein du comité de pilotage mis en place en avril 2009. Nous tenons à remercier les membres de ce comité de pilotage pour la richesse

Plus en détail

Fiche descriptive de la TP Sport ACADEMY Session

Fiche descriptive de la TP Sport ACADEMY Session 1 I. Contexte : Le projet d une TP Sport Academy est né de la volonté de deux clubs d s, FACE Val de Marne et Le Regard, souhaitant expérimenter «une plateforme à vocations» dans le secteur des Travaux

Plus en détail

VILLE SANTÉ O.M.S NARBONNE

VILLE SANTÉ O.M.S NARBONNE VILLE SANTÉ O.M.S NARBONNE 1 I - PREAMBULE I-1 Les principes du plan local de santé de la ville de Narbonne - Mobiliser et structurer le droit commun en matière de promotion de la santé afin d améliorer

Plus en détail

Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM)

Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) Jeudi 22 octobre 2009 Direction de l Hygiène et de la Santé Publique bp 65051 69601 Villeurbanne cedex http://www.mairie-villeurbanne.fr Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) Mathieu Fortin, coordonnateur

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT Institut National de Jeunes Sourds de Paris PROJET D ETABLISSEMENT 2016-2020 Synthèse Table des matières Présentation du projet page 3 Priorités 2016-2020 page 7 Quels défis à relever? page 8 Les grandes

Plus en détail

Formation initiale. Historique de l axe : expérimentation

Formation initiale. Historique de l axe : expérimentation Formation initiale Historique de l axe 2005-2008 : expérimentation Groupe de travail régional : CODES-CRES / formateurs de formation initiale (sanitaire, social, éducatif) Séminaires : - Construire une

Plus en détail

Module Ressources Humaines SNAECSO

Module Ressources Humaines SNAECSO Programme de formation des directrices et directeurs des centres sociaux et socioculturels en partenariat avec la Fédération des Centres Sociaux de France --- Module Ressources Humaines SNAECSO 2017 Adaptation

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie L association Wimoov accompagne, depuis sa création, les personnes en insertion socioprofessionnelle et les travailleurs précaires

Plus en détail

16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles?

16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles? 16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles? Stratégie et organisation du parcours de santé en ALPC François FRAYSSE (ARS ALPC) 16 ème journée

Plus en détail

Baromètre social AP-HP

Baromètre social AP-HP Baromètre social AP-HP CME du 11 septembre 2012 Christian POIMBOEUF Directeur des Ressources Humaines de l AP-HP Le contexte Projet RH du plan stratégique 2010-2014 4.2.6 : moderniser et garantir la qualité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS

CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS I - CONSTAT Alors que ce sont encore trop souvent les aspects négatifs de l adolescence qui sont mis en avant, il est utile de rappeler que la grande majorité

Plus en détail

Les orientations opérationnelles de la Pnr ASV en 2016

Les orientations opérationnelles de la Pnr ASV en 2016 Les orientations opérationnelles de la Pnr ASV en 2016 Une expertise spécifique en santé et politique de la ville dans un contexte en renouvellement Inscrite dans un réseau de partenaires institutionnels

Plus en détail

Dispositif Local d Accompagnement Comité de Pilotage Opérationnel Elargi. 15 octobre 2015

Dispositif Local d Accompagnement Comité de Pilotage Opérationnel Elargi. 15 octobre 2015 Dispositif Local d Accompagnement Comité de Pilotage Opérationnel Elargi 15 octobre 2015 ORDRE DU JOUR Analyse des besoins territoriaux: Retour sur la pratique de l Analyse des Besoins Territoriaux : cadre

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Cette action est soutenue par :

ILE-DE-FRANCE. Cette action est soutenue par : ILE-DE-FRANCE Rencontre régionale du 8 mars 2011 «Immersion en poste : Un outil de promotion des compétences, Un tremplin Vers l Intégration en Entreprise» BILAN DE L EXPÉRIMENTATION «V.I.E», DES RÉSULTATS

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail