Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité"

Transcription

1 6ème pôle de compétitivité Nouvelles technologies environnementales Séance d information sur les axes liés à la construction durable Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité Alain LESAGE ULB, 28 janvier 2010

2 Un pôle de compétitivité c est : l association sur un territoire donné, 1. Définition d un pôle de compétitivité d entreprises, de centres de recherche et d organismes de formation, engagés dans une stratégie commune de développement, destinée à dégager des synergies sur des projets innovants conduits en direction d un (ou de) marché(s) donné(s) 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 2

3 1. Définition d un pôle de compétitivité La politique des pôles répond à trois défis majeurs. La mondialisation : la plupart des entreprises deviennent trop petites sur des marchés globalisés L innovation : le changement des technologies s accélère et devient transversal La connaissance : la maîtrise des technologies remplace les facteurs de croissance traditionnels qui étaient basés sur les ressources naturelles; l incertitude s accroît et personne n est à l abri 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 3

4 1. Définition d un pôle de compétitivité La structuration des pôles s appuie sur trois composantes. Les entreprises, grandes entreprises ou PME, industrielles ou de service Les centres de recherches, universités et hautes écoles, centres collectifs, voire centres de recherche indépendants Les organismes de formation, centres sectoriels, ifapme, forem 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 4

5 1. Définition d un pôle de compétitivité «un pôle de compétitivité regroupe des entreprises autour d un domaine économique porteur. Elles unissent leurs compétences et leurs ressources avec des unités de recherche et de formation pour augmenter ensemble leur capacité d innovation, de production et de service. Ces partenariats permettent aux entreprises d accéder à une taille plus importante et à un niveau d excellence qui les rendent visibles sur les marchés européen et mondial.» 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 5

6 2. Opportunités d un pôle de compétitivité Le pôle permet d offrir des avantages matériels : les moyens financiers mis à disposition des projets dépassent les montants habituels les taux d intervention régionaux sont améliorés et une cellule technique appuie les membres dans le montage de leurs projets 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 6

7 2. Opportunités d un pôle de compétitivité Le pôle offre des opportunités dans les domaines suivants. Les projets portent principalement sur de la recherche et de l innovation technologique Mais l innovation peut aussi relever ou de l organisation de l entreprise ou des méthodes de production Et des moyens sont disponibles pour supporter des projets qui viennent en appui aux axes d innovation adoptés dans le plan stratégique soit en investissement soit en formation soit en développement des marchés d exportation 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 7

8 2. Opportunités d un pôle de compétitivité Mais la nature même des pôles offre surtout des avantages compétitifs : la collaboration entre entreprises apporte de la compétence aux PME et de la créativité aux grandes entreprises la collaboration avec les centres de recherche peut orienter la recherche appliquée vers des besoins bien identifiés la collaboration avec les centres de formation oriente les programmes de formation vers des besoins prioritaires la collaboration entre secteurs d activité oblige à sortir des sentiers battus et accélère l innovation par la fertilisation croisée du savoir et du savoir-faire 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 8

9 2. Opportunités d un pôle de compétitivité Pourquoi rejoindre un pôle : l adaptation aux défis de la globalisation, l innovation et la connaissance, dans le cas du 6ème pôle, au défi climatique, est une question de survie pour l entreprise mais il existe d autres moyens d accéder à des ressources pour investir, se former ou exporter entrer dans un projet de pôle relève d une stratégie et d une certaine vision du développement : il faut en avoir envie et pouvoir mener en même temps ses projets de court terme l entreprise qui utilise les ressources du pôle accède à des connaissances sur les techniques et marchés du futur 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 9

10 2. Opportunités d un pôle de compétitivité Leçons d un cas vécu : il est parfaitement possible d innover (radicalement) dans la construction objectifs conformes aux critères de sélection création d emplois pour une main d œuvre moins qualifiée (et moins valide dans ce cas) utilisation de ressources régionales (bois) construction de logements à basse énergie, durables et à faible coût possibilité d exportation du concept difficultés mises en évidence difficultés administratives (manque de connaissance des critères, complexité du dossier de candidature, délais de décision RW...) pas d expérience de recherche chez les entreprises partenaires 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 10

11 conclusions à tirer (à ce stade) 2. Opportunités d un pôle de compétitivité un pôle peut effectivement assurer l appui administratif nécessaire les PME n ont pas l habitude de collaborer entre égales : elles ont des fournisseurs ou des sous-traitants, rarement des partenaires => il y a là un premier pas à franchir les entreprises et les services de recherches ne parlent pas le même langage, n ont pas les mêmes objectifs et ne raisonnent pas sur les mêmes délais => c est un second pas à franchir le point le plus important a été de gérer le choc culturel dès le départ du projet, mais à présent, l innovation vient de la confrontation des cultures 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 11

12 3. Mécanismes d un pôle de compétitivité Le travail des pôles se construit sur une méthode. Définition d un plan stratégique, voire d un véritable plan d affaires : objectifs clairs et ambitieux, ressources humaines et moyens financiers adaptés, indicateurs de résultats Concentration des ressources sur 3 ou 4 axes structurants, susceptibles de retombées pour l ensemble d un secteur Sélection des projets : rigoureuse, basée sur des critères objectifs, par un jury d experts reconnus et indépendants du pôle 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 12

13 3. Mécanismes d un pôle de compétitivité Organisation d un pôle : L organisation est laissée à la responsabilité des entreprises qui en sont les porteuses (et qui le financent partiellement) Le Conseil d administration est garant de la stratégie; il associe grandes entreprises, PME, universités, centres de recherches et de formation; il est présidé par une entreprise La Région dispose d observateurs pour assurer un lien avec les administrations compétentes Une cellule technique assure le montage des projets pour l ensemble du territoire wallon un jury du pôle peut assurer une présélection des dossiers 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 13

14 3. Mécanismes d un pôle de compétitivité Critères de sélection/éligibilité d un projet : au moins deux entreprises, dont au moins une PME au moins deux unités de recherche (université, haute école, centre agréé ou centre de formation) pilotage par une entreprise et accord clair sur les modalités du partenariat caractère innovant (renouvellement de produits et services, de méthodes de production, d organisation du travail ) potentiel de compétitivité régionale + création d emplois contribution à la stratégie du pôle qualité de la méthode, facteurs clés de succès... 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 14

15 3. Mécanismes d un pôle de compétitivité Etapes suivies par un projet : lettre d intention (facultatif mais recommandé) : pas de sélection à ce stade, mais un avis est donné au porteur sur l éligibilité de son projet dossier simplifié (obligatoire) : pas de sélection à ce stade mais réunion avec les administrations et recommandations pour améliorer le projet dossier complet (obligatoire) : une sélection est opérée par le pôle sur base des critères GW et des ses critères propres dépôt du dossier au GW par le pôle et évaluation par un jury international 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 15

16 3. Mécanismes d un pôle de compétitivité 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 16

17 L objectif de cette réunion et du travail en ateliers est : d identifier des problématiques pertinentes comment le défi climatique influence-t-il mon activité? comment dois-je m adapter? que puis-je apporter à la réflexion? 4. Conclusions de construire sur base des besoins d entreprise une stratégie de pôle cohérente, ambitieuse et de moyen ou long terme (les axes envisagés à ce stade sont les thèmes des ateliers, mais il peuvent changer et leur contenu doit être défini et argumenté) d identifier des entreprises leaders et des partenariats en vue de projets à déposer en même temps que le dossier du pôle 6ème pôle de compétitivité - axe construction durable page 17

Les pôles de compétitivité en Région wallonne Premier bilan

Les pôles de compétitivité en Région wallonne Premier bilan Jean-Claude Marcourt Ministre de l Economie, de l Emploi et du Commerce extérieur Les pôles de compétitivité en Région wallonne Premier bilan Conférence de Presse Charleroi 29 juin 2007 1 Une politique

Plus en détail

Pôles de compétitivité : atouts et faiblesses

Pôles de compétitivité : atouts et faiblesses Pôles de compétitivité : atouts et faiblesses Anne REUL Secrétaire générale FEVIA Wallonie Paroles de chercheurs Forum du 8 avril FEVIA Wallonie Aile régionale wallonne de FEVIA Fédération professionnelle

Plus en détail

L innovation technologique - Rôle et implication de la DGTRE?

L innovation technologique - Rôle et implication de la DGTRE? L innovation technologique - Rôle et implication de la DGTRE? EnergyWall - Séance d information AGORIA du 17 décembre 2007 Michel GREGOIRE Inspecteur général ff. Ministère de la Région wallonne D.G.T.R.E.

Plus en détail

APPELS À PROJETS FORMATION

APPELS À PROJETS FORMATION APPELS À PROJETS FORMATION PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ 2017 Rose-May DELRUE Introduction Appels lancés dans le cadre du Plan Marshall 4.0 Concerne: projets de FORMATION Objectifs 1/ Réaliser un pilote innovant

Plus en détail

UNIVERSITES, HAUTES ECOLES ET INNOVATION

UNIVERSITES, HAUTES ECOLES ET INNOVATION UNIVERSITES, HAUTES ECOLES ET INNOVATION Quels sont nos objectifs? LES KTOs ET LEUR RESEAU Qui sommes-nous? SERVICES Quels sont nos services? REALISATIONS Quels sont nos résultats? www. PLAN DES LIGNES

Plus en détail

Première édition 2009

Première édition 2009 ROYAUME DU MAROC ANPME - Agence Nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne Entreprise - Pacte National pour l Emergence Industrielle Programme Imtiaz Dossier d Appel à Projets Note d information

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La région Grand Est dispose d ores et déjà d un potentiel important dans le secteur du numérique. Celui-ci peut être un support de croissance

Plus en détail

La stratégie d intervention Agir autrement

La stratégie d intervention Agir autrement La stratégie d intervention Agir autrement La démarche de planification d une école secondaire A. Rappel des attentes de janvier 2008 pour l amorce d une planification 1 B. Rappel de l importance de la

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS

MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL A PROJETS «ACTIONS COLLECTIVES AU SOUTIEN DE LA COMPETITIVITE DES INDUSTRIES

Plus en détail

Projet LIVING LAB. Lyon URBAN DATA. Images et nouveaux services de la ville

Projet LIVING LAB. Lyon URBAN DATA. Images et nouveaux services de la ville Projet LIVING LAB Lyon URBAN DATA Images et nouveaux services de la ville 1. Sommaire Présentation Living Lab Les objectifs et enjeux autour du Living Lab Une offre de services et des prestations Un lieu

Plus en détail

Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie. Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010

Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie. Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010 Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010 1 Plan Introduction I- les structures de support à l

Plus en détail

Appel de projets Novembre Lab culturel. Plan culturel numérique du Québec

Appel de projets Novembre Lab culturel. Plan culturel numérique du Québec Appel de projets Novembre 2016 Plan culturel numérique du Québec Contexte La mission de Culture pour tous est de contribuer à faire reconnaître les arts et la culture comme dimensions essentielles du développement

Plus en détail

CEA Tech, accélérateur d innovation au service de l industrie.

CEA Tech, accélérateur d innovation au service de l industrie. CEA Tech, accélérateur d innovation au service de l industrie www.cea-tech.fr CEA TECH EN QUELQUES CHIFFRES : Plus de 500 M de budget annuel Plus de 50 START-UPS TECHNOLOGIQUES ont vu le jour ces 10 dernières

Plus en détail

Marianne Ghyoot Thierry Ferain

Marianne Ghyoot Thierry Ferain APPELS À PROJETS R&D PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ PRÉSENTATION AUX PORTEURS DE PROJETS 2017 Marianne Ghyoot Thierry Ferain OBJECTIFS Introduction Appels lancés dans le cadre du Plan Marshall 4.0 Concerne: projets

Plus en détail

APPEL A PROJETS SESAME 2017

APPEL A PROJETS SESAME 2017 Direction de la Recherche et des Transferts de Technologie Pôle Transfert, Recherche, Enseignement Supérieur et Orientation en Réseaux (TRESOR) Service Recherche et Culture scientifique APPEL A PROJETS

Plus en détail

Plusieurs définitions peuvent être données au cluster. Nous retiendrons celleci

Plusieurs définitions peuvent être données au cluster. Nous retiendrons celleci Le 20 décembre 2006. LES CLUSTERS Jean-Pierre Dawance Définition Plusieurs définitions peuvent être données au cluster. Nous retiendrons celleci 1 : Le cluster wallon est un mode d organisation du système

Plus en détail

GRH et Management interculturel. Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi

GRH et Management interculturel. Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi GRH et Management interculturel Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi Evolution de l environnement et formes d organisation du travail Environnement caractérisé par une croissance de

Plus en détail

L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE

L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE 21 Avril 2016 L'APPORT DU PORTAIL POUR LA DYNAMISATION DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION EN TUNISIE M. MOHAMED ARBI BEN YOUNES, EXPERT ANPR / PASRI 1 De nos jours, la compétitivité de l économie de n

Plus en détail

APPELS À PROJETS R&D PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

APPELS À PROJETS R&D PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ APPELS À PROJETS R&D PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ 2017 Marianne Ghyoot Thierry Ferain OBJECTIFS Introduction Appels lancés dans le cadre du Plan Marshall 4.0 Concerne: projets de R&D Objectifs 1/ Réaliser une

Plus en détail

PME et innovation. Proposition de programme et budget révisé pour l exercice biennal

PME et innovation. Proposition de programme et budget révisé pour l exercice biennal PME et innovation Proposition de programme et budget révisé pour l exercice biennal 2014-2015 Stratégie de mise en œuvre visant les PME Si les défis auxquels les PME sont confrontées à l échelle mondiale

Plus en détail

FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE --- Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales --- Programme n 04 : J exporte de Bourgogne ---

FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE --- Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales --- Programme n 04 : J exporte de Bourgogne --- 2015 REGLEMENT D INTERVENTION DE LA REGION FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales Programme n 04 : J exporte de Bourgogne Actions annuelles Contrat

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières ELABORATION D UNE STRATEGIE D IMPLICATION DE L ADMINISTRATION SUR L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Cahier des clauses techniques particulières ELABORATION D UNE STRATEGIE D IMPLICATION DE L ADMINISTRATION SUR L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DIRECTION DES ESPACES VERTS ET DE L ENVIRONNEMENT AGENCE D ECOLOGIE URBAINE Division stratégie de développement durable MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Cahier des clauses techniques particulières

Plus en détail

AXE 4.1 AXE 4.2 AXE 5.1 AXE 5.2 AXE 6.1 AXE 6.2 AXE

AXE 4.1 AXE 4.2 AXE 5.1 AXE 5.2 AXE 6.1 AXE 6.2 AXE ENSEMBLE vers 2018 PLAN DE DÉVELOPPEMENT STRATÉGIQUE 2013-2018 MISSION L ENAP est une université spécialisée qui a pour mission l enseignement et la recherche en administration publique, de même que la

Plus en détail

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013

Programme Régional FEDER/FSE Projet V1 - septembre 2013 Programme Régional FEDER/FSE 2014-2020 Projet V1 - septembre 2013 Une concentration de l intervention des fonds sur 11 objectifs thématiques (OT) listés par l UE et contribuant à UE2020 OT1 - Renforcer

Plus en détail

Fiche de poste - Chargé(e) de mission «Recherche, Innovation, Entreprises, TIC et BEI» Février 2016

Fiche de poste - Chargé(e) de mission «Recherche, Innovation, Entreprises, TIC et BEI» Février 2016 Fiche de poste rédigée le 16 février 2016 Par Emmeline ALLIOUX, directrice du bureau de représentation de la région à Bruxelles N du poste ASTRE.. IDENTIFICATION DU POSTE Intitulé Cadre statutaire Direction

Plus en détail

RESTITUTION PAR TABLE et PAR MOTS-CLéS Développement et Attractivité des Territoires

RESTITUTION PAR TABLE et PAR MOTS-CLéS Développement et Attractivité des Territoires RESTITUTION PAR TABLE et PAR MOTS-CLéS Développement et Attractivité des Territoires Préserver le maillage territorial en développant des pôles complémentaires et différenciés, en lien avec les territoires

Plus en détail

La nouvelle Direction de la politique industrielle (DPI)

La nouvelle Direction de la politique industrielle (DPI) 1 La nouvelle Direction de la politique industrielle (DPI) Pourquoi créer une Direction de la politique industrielle? La Direction de la politique industrielle du CNRS a été créée en juillet 2006. Son

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES OUI

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES OUI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES OUI 2017 2022 Sujet à approbation par le CONSEIL D ADMINISTRATION de l OUI 7 novembre 2016 INSPIRATION DE L OUI "Je désire établir, au-delà et libre de toute frontière, qu elle

Plus en détail

Innovative Technology. Group Profile

Innovative Technology. Group Profile Innovative Technology Group Profile 2014 INTRODUCTION BUSINESS UNITS ATECHSYS SOLUTIONS CHIFFRES CLÉS CONCLUSION p3 p4 p6 p7 p8 2 - Atechsys - Group Profile 2014 1 INTRODUCTION Atechsys est une société

Plus en détail

STRATÉGIE DE PROMOTION ÉCONOMIQUE DU LUXEMBOURG. Conseil du commerce extérieur et des investissements

STRATÉGIE DE PROMOTION ÉCONOMIQUE DU LUXEMBOURG. Conseil du commerce extérieur et des investissements STRATÉGIE DE PROMOTION ÉCONOMIQUE DU LUXEMBOURG Conseil du commerce extérieur et des investissements Luxembourg, le 20 février 2017 SOMMAIRE VISION 5 OBJECTIFS MAJEURS ORIENTATIONS STRATÉGIQUES EN VUE

Plus en détail

MÉMOIRE D AÉRO MONTRÉAL Avenir du secteur manufacturier à Montréal

MÉMOIRE D AÉRO MONTRÉAL Avenir du secteur manufacturier à Montréal MÉMOIRE D AÉRO MONTRÉAL Avenir du secteur manufacturier à Montréal Présentation à La Commission sur le développement économique et urbain et l habitation Ville de Montréal 19 septembre 2016 1. Aéro Montréal

Plus en détail

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Claude Martin, agr. M. Sc. Direction de l appui à la recherche et à l innovation Forum sur la recherche et l innovation en horticulture ornementale 12 octobre 2011

Plus en détail

Les Masters Conjoints Erasmus + Hélène Pinaud- 20 novembre 2014

Les Masters Conjoints Erasmus + Hélène Pinaud- 20 novembre 2014 Les Masters Conjoints Erasmus + Hélène Pinaud- 20 novembre 2014 I. Présentation générale Qu est ce que c est? Une action qui vise à renforcer l attractivité de l enseignement supérieur européen et l employabilité

Plus en détail

LES PRINCIPES GENERAUX

LES PRINCIPES GENERAUX Lien internet : FSE - Fonds Social Européen en France LES PRINCIPES GENERAUX Une idée de projet, aussi intéressante soit-elle, ne suffit pas à garantir l obtention d un financement communautaire au titre

Plus en détail

ACCELERATEUR PACA Saison 2 : 2017

ACCELERATEUR PACA Saison 2 : 2017 APPEL à CANDIDATURE Clôture lundi 20 mars 2017 au soir ACCELERATEUR PACA Saison 2 : 2017 Le premier programme d accélération régional, dédié aux PME innovantes à très fort potentiel, pour accompagner leur

Plus en détail

WALLONIE-2020.EU. Le FEDER en Wallonie RÉSUMÉ À L INTENTION DES CITOYENS. Quelques chiffres et informations clés

WALLONIE-2020.EU. Le FEDER en Wallonie RÉSUMÉ À L INTENTION DES CITOYENS. Quelques chiffres et informations clés Le FEDER en Wallonie WALLONIE-2020.EU ANNÉES 2014-2015 Quelques chiffres et informations clés RAPPORT ANNUEL DE MISE EN ŒUVRE 2014-2015 RÉSUMÉ À L INTENTION DES CITOYENS 0. Introduction Etant donné la

Plus en détail

Charte des entreprises à participations publiques en faveur de l émergence et du développement des PME innovantes

Charte des entreprises à participations publiques en faveur de l émergence et du développement des PME innovantes Charte des entreprises à participations publiques en faveur de l émergence et du développement des PME innovantes Décembre 2012 PREAMBULE Le redressement productif passe par une stratégie collective ambitieuse

Plus en détail

Appel à projets Pôle de Compétitivité 2017 : Lettre d intention Appel 21. Proposition de Projet Formation au Pôle de compétitivité BioWin

Appel à projets Pôle de Compétitivité 2017 : Lettre d intention Appel 21. Proposition de Projet Formation au Pôle de compétitivité BioWin Page 1 Appel à projets Pôle de Compétitivité 2017 : Lettre d intention Appel 21 Proposition de Projet Formation au Pôle de compétitivité BioWin I. Introduction La lettre d intention constitue la première

Plus en détail

Entreprises, entrepreneurs, avec le doctorat le monde de la recherche vient à vous! Trois dispositifs pour vous

Entreprises, entrepreneurs, avec le doctorat le monde de la recherche vient à vous! Trois dispositifs pour vous Entreprises, entrepreneurs, avec le doctorat le monde de la recherche vient à vous! Trois dispositifs pour vous faciliter le recrutement d un doctorant ou d un jeune docteur de l Université de Lyon DOCTOR

Plus en détail

«COMMENT AMÉLIORER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE À L AIDE DE LA TECHNOLOGIE» Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation

«COMMENT AMÉLIORER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE À L AIDE DE LA TECHNOLOGIE» Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation «COMMENT AMÉLIORER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE À L AIDE DE LA TECHNOLOGIE» Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation Plan de la présentation La stratégie performe PME en Action volet

Plus en détail

Dossier de presse. BSE Cap Building success together.

Dossier de presse. BSE Cap Building success together. Dossier de presse BSE Cap 2020 Building success together www.bse-electronic.com BSE Electronic propose à ses clients des solutions globales de conception et fabrication de cartes et équipements électroniques.

Plus en détail

Energie durable Comprendre, s exprimer et agir pour demain

Energie durable Comprendre, s exprimer et agir pour demain Présentation du dossier pédagogique Energie durable Comprendre, s exprimer et agir pour demain Composition du dossier LES ENERGIES Partie informative 1. Les énergies fossiles 2. Les énergies renouvelables

Plus en détail

Document officiel de la Task Force IPv6 France, Novembre Tous droits réservés.

Document officiel de la Task Force IPv6 France, Novembre Tous droits réservés. www.ipv6tf.org Recommandatiions pour un pllan stratégiique de dévelloppement et d emplloii des technollogiies IIPv6 en France Novembrre 2003 Document officiel de la Task Force IPv6 France, Novembre 2003.

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE. Évolution de la structuration des universités. Yvon Berland Président d Aix-Marseille Université

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE. Évolution de la structuration des universités. Yvon Berland Président d Aix-Marseille Université TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE Évolution de la structuration des universités Yvon Berland Président d Aix-Marseille Université 2 L université autonome (première génération) La loi Faure

Plus en détail

«Living Lab pour la santé et l autonomie»

«Living Lab pour la santé et l autonomie» «Living Lab pour la santé et l autonomie» Paca Labs Worshop Ecosystèmes Numériques Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence Lundi 16 mai 2011 Ces projets sont cofinancés par l Union européenne et la

Plus en détail

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole Avant-Propos Depuis 2006, 71 pôles de compétitivité initient des dynamiques collaboratives entre entreprises et acteurs de la recherche publique autour de projets de recherche, développement et innovation.

Plus en détail

ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION

ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION INFORMATIONS SUR LA CRÉATION D UN ESPACE RÉGIONAL DE CO-CONCEPTION OU CONCEPTION CO-ÉLABORATIVE Définition Cet espace de co-conception a pour but de : rassembler dans un même lieu tous les acteurs d un

Plus en détail

APPELS À PROJETS PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

APPELS À PROJETS PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ APPELS À PROJETS PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ 2016 Marianne Ghyoot Introduction Appels lancés dans le cadre du Plan Marshall 4.0 Concerne: projets de R&D Objectifs 1/ Réaliser une recherche innovante collaborative

Plus en détail

Financer les Projets Industriels d Avenir PIAVE Industrie du Futur

Financer les Projets Industriels d Avenir PIAVE Industrie du Futur Financer les Projets Industriels d Avenir PIAVE Industrie du Futur L usine du Futur : technologies, enjeux et applications 27/01/2016 Agnès Laurent-Moreau Les différents soutiens financiers proposés par

Plus en détail

Investissements d avenir fonds ville de demain. - Appel à manifestation d intérêt n 3. (échéance du 23 septembre 2016) -

Investissements d avenir fonds ville de demain. - Appel à manifestation d intérêt n 3. (échéance du 23 septembre 2016) - Investissements d avenir fonds ville de demain - Appel à manifestation d intérêt n 3 (échéance du 23 septembre ) - A l attention des porteurs de projets innovants sur le territoire de la métropole Nantes

Plus en détail

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Appel à Manifestation d Intérêt Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Ce document définit les modalités de l appel à manifestation d intérêt

Plus en détail

Project Generation Phase de montage/ développement. Marine Henry

Project Generation Phase de montage/ développement. Marine Henry Project Generation Phase de montage/ développement Marine Henry This programme is co- financed by the European Regional Development Fund. Le cycle du projet 2 Project generation: montage / développement

Plus en détail

Cahier des charges pour la sélection d un prestataire en vue d augmenter le chiffres d affaires des Groupements de PME de Mov eo

Cahier des charges pour la sélection d un prestataire en vue d augmenter le chiffres d affaires des Groupements de PME de Mov eo Cahier des charges pour la sélection d un prestataire en vue d augmenter le chiffres d affaires des Groupements de PME de Mov eo Sommaire : 1. Contexte 2. Objectifs de la mission 3. Contenu de la proposition

Plus en détail

Politique institutionnelle de développement durable

Politique institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-188) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

Des besoins de recherche en sciences économiques et sociales forestières?

Des besoins de recherche en sciences économiques et sociales forestières? Des besoins de recherche en sciences économiques et sociales forestières? 1 La plateforme technologique européenne Forêt Bois Papier (FTP) 2 De quoi s agit-il? Quels Objectifs? Lancée en 2004 Réunir les

Plus en détail

Innovation Stratégique Industrielle Mars 2010

Innovation Stratégique Industrielle Mars 2010 Programme ISI Innovation Stratégique Industrielle Mars 2010 www.oseo.fr Une mission : Financer et accompagner les PME Innovation Financement Garantie Aides directes :560M Dont ISI 150 M Court terme : 7

Plus en détail

Le Centre d excellence en technologies de l'information et de la communication. Charleroi W-Mine

Le Centre d excellence en technologies de l'information et de la communication. Charleroi W-Mine Le Centre d excellence en technologies de l'information et de la communication Charleroi 2020 W-Mine 34 Table des Matières 1 Nom du projet... 35 2 Opérateur... 35 3 Autorité responsable... 35 4 Contexte...

Plus en détail

La prévention de la corruption dans le Partenariat Public-Privé: cas du Maroc

La prévention de la corruption dans le Partenariat Public-Privé: cas du Maroc ROYAUME DU MAROC 6 ème Conférence des États parties à la CNUCC Fédération de Russie La prévention de la corruption dans le Partenariat Public-Privé: cas du Maroc M. Moha BOUSTA, Inspecteur des finances

Plus en détail

PROGRAMMATION DES FONDS STRUCTURELS

PROGRAMMATION DES FONDS STRUCTURELS PROGRAMMATION 2014-2020 DES FONDS STRUCTURELS Propositions de la Commission Avancement des négociations Impact pour la Wallonie 16 mai 2013. IDEA. Thierry Kieken. Chef de Cabinet adjoint 1 Plan 1. Europe

Plus en détail

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Au programme Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Eléments de contexte Compétences Organisation adaptée Attractivité Production : Qualité, Innovation

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE POUR LE DEVELOPPEMENT»

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE POUR LE DEVELOPPEMENT» PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE POUR LE DEVELOPPEMENT» 1. Règlement des études Le Master «Maîtrise d Ouvrage pour le Développement» s adresse spécifiquement à des responsables et des

Plus en détail

Chaque appel possède des critères d éligibilité, d évaluation et des règles de financement propres

Chaque appel possède des critères d éligibilité, d évaluation et des règles de financement propres Liste des appels à projets pertinents : Financés par les investissements d avenir (PIA) : Projets industriels d avenir (PIAVE) générique PIAVE thématique «Boosters» Projets structurants pour la compétitivité

Plus en détail

APPEL À PROJETS «Recherche et Société(s)»

APPEL À PROJETS «Recherche et Société(s)» APPEL À PROJETS «Recherche et Société(s)» Objectifs Soutenir la recherche sur tous les domaines thématiques depuis l évaluation sociétale d une innovation (Volet 1) jusqu à la mise en œuvre de projet par

Plus en détail

«Par les Fonds des collectivités durables, Alcoa veut miser sur la qualité de vie à l intérieur des collectivités où elle est implantée, dans un

«Par les Fonds des collectivités durables, Alcoa veut miser sur la qualité de vie à l intérieur des collectivités où elle est implantée, dans un «Par les Fonds des collectivités durables, Alcoa veut miser sur la qualité de vie à l intérieur des collectivités où elle est implantée, dans un souci particulier pour la rétention et l attraction des

Plus en détail

Research Top Priorities.

Research Top Priorities. 2015-2017 Research Top Priorities www.neoma-bs.fr 2015-2017 RESEARCH Top Priorities Notre environnement actuel évolue extrêmement rapidement. Des 10 plus grandes entreprises dans le monde en 2000, seulement

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Plateformes locales de la rénovation énergétique du logement privé Présentation 1. Objectif L objectif des plateformes locales est d accompagner les particuliers dans la

Plus en détail

POLITIQUE D ENCADREMENT DES UNITÉS DE RECHERCHE

POLITIQUE D ENCADREMENT DES UNITÉS DE RECHERCHE Adoption Résolutions 2000-01-20 CA-216-1795 Modifications Résolutions 2002-09-19 CA-230-2030 (concordance) 2005-02-15 CE-155-692 2005-02-24 CA-245-2303 2006-11-30 CA-255-2478 (concordance) 2012-05-10 CA-297-3066

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture. Texte adopté par le Sénat en première lecture

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture. Texte adopté par le Sénat en première lecture 5 TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la création de la Banque publique d investissement Projet de loi relatif à la création de la Banque publique d investissement TITRE I ER BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie. Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010

Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie. Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010 Les mécanismes et structures de soutien à l Innovation en Tunisie Neila Gongi PDG de mfcpole Salon de la création et de l innovation 14 octobre 2010 1 vintroduction Plan vi- Structures de support à l innovation

Plus en détail

CONSEIL CONSULTATIF DE LA FORMATION EN ALTERNANCE AVIS N 5 PORTANT SUR LE PLAN MARSHALL 2.VERT

CONSEIL CONSULTATIF DE LA FORMATION EN ALTERNANCE AVIS N 5 PORTANT SUR LE PLAN MARSHALL 2.VERT CONSEIL CONSULTATIF DE LA FORMATION EN ALTERNANCE AVIS N 5 PORTANT SUR LE PLAN MARSHALL 2.VERT Le 2 octobre 2009 SOMMAIRE 1. LA DEMANDE D AVIS 3 2. EXPOSÉ DU DOSSIER 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 3 PRÉSENTATION

Plus en détail

les ENTREPRISES en NORD - PAS DE CALAIS

les ENTREPRISES en NORD - PAS DE CALAIS Pour accompagner et financer les ENTREPRISES en NORD - PAS DE CALAIS 1 Pour accompagner et financer les entreprises en NORD - PAS DE CALAIS 2 Pour accompagner et financer les entreprises en NORD - PAS

Plus en détail

Le Programme d investissement d avenir. 1ere partie Présentation générale du dispositif 2ème partie les projets en Isère

Le Programme d investissement d avenir. 1ere partie Présentation générale du dispositif 2ème partie les projets en Isère Le Programme d investissement d avenir 1ere partie Présentation générale du dispositif 2ème partie les projets en Isère Présentation générale du dispositif Un constat économique et une volonté politique

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D EXECUTION PROGRAMME INTERREG V A FRANCE ITALIE ANNEE 2015 PRESENTE EN 2016 RESUME A L ATTENTION DES CITOYENS

RAPPORT ANNUEL D EXECUTION PROGRAMME INTERREG V A FRANCE ITALIE ANNEE 2015 PRESENTE EN 2016 RESUME A L ATTENTION DES CITOYENS RAPPORT ANNUEL D EXECUTION PROGRAMME INTERREG V A FRANCE ITALIE 2014-2020 ANNEE 2015 PRESENTE EN 2016 RESUME A L ATTENTION DES CITOYENS Conformément à l article 50 du règlement (UE) n 1303/2013 du Parlement

Plus en détail

AVIS A.1227 SUR LE SMALL BUSINESS ACT WALLON: PLAN D ACTION

AVIS A.1227 SUR LE SMALL BUSINESS ACT WALLON: PLAN D ACTION AVIS A.1227 SUR LE SMALL BUSINESS ACT WALLON: PLAN D ACTION 2015-2019 ENTÉRINÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 6 JUILLET 2015 2015/A.1227 PRÉSENTATION DU DOSSIER Le «Small Business Act pour l Europe» a été adopté

Plus en détail

Présentation INTERREG V France-Wallonie- Vlaanderen

Présentation INTERREG V France-Wallonie- Vlaanderen PROGRAMME DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINKSPROGRAMMA Présentation INTERREG V France-Wallonie- Vlaanderen AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL MET

Plus en détail

Politiques wallonnes de soutien aux emplois «verts»

Politiques wallonnes de soutien aux emplois «verts» Daniel COLLET, Directeur Direction de la Politique Économique Service Public de Wallonie Politiques wallonnes de soutien aux emplois «verts» Demi-journée d étude «Emplois verts» Conseil Central de l Economie

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI PLAN STRATÉGIQUE OUI 2017 2022 Approuvé par l Assemblée générale de l OUI 25 novembre 2016 INSPIRATION DE L OUI "Je désire établir, au-delà et libre de toute frontière, qu elle soit politique, géographique,

Plus en détail

POURSUIVRE ET RENFORCER LA POLITIQUE DE FILIÈRES OBJECTIFS

POURSUIVRE ET RENFORCER LA POLITIQUE DE FILIÈRES OBJECTIFS DISPOSITIF COMMUN POURSUIVRE ET RENFORCER LA POLITIQUE DE FILIÈRES Inciter les entreprises à se regrouper autour de stratégies partagées et d objectifs communs Créer un environnement ou un écosystème favorable

Plus en détail

Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA)

Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA) 1 Stratégie Internationale Régionale des Ecosystèmes de Nouvelle-Aquitaine (SIRENA) Profils : Association, Collectivité territoriale et établissement public, Entreprise, Établissement d enseignement, Organisme

Plus en détail

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER PROGRAMME DE MANAGEMENT BTS COMMUNICATION DES ENTREPRISES PARTIE 1 : FINALISER ET DÉCIDER I - ENTREPRENDRE ET DIRIGER (26 H) 1.1 ENTREPRENDRE ET GERER C1/LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2014 Le 17 avril 2014 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

la Commission des partenaires du marché du travail

la Commission des partenaires du marché du travail la Commission des partenaires du marché du travail Rédaction Direction des communications Commission des partenaires du marché du travail Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale édition Direction

Plus en détail

Appel à projets de partenariat institutionnel Programme d appui aux projets de partenariat institutionnel algéro-français PROFAS C+

Appel à projets de partenariat institutionnel Programme d appui aux projets de partenariat institutionnel algéro-français PROFAS C+ Appel à projets de partenariat institutionnel Programme d appui aux projets de partenariat institutionnel algéro-français PROFAS C+ Année 2014 Présentation de l appel à projets Le PROFAS C+ s inscrit dans

Plus en détail

institutionnelle de développement durable

institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-xx) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

Ensemble, construisons l avenir. «Intelligence Economique, levier de compétitivité des entreprises et des économies» Georges Mykoniatis

Ensemble, construisons l avenir. «Intelligence Economique, levier de compétitivité des entreprises et des économies» Georges Mykoniatis Ensemble, construisons l avenir «Intelligence Economique, levier de compétitivité des entreprises et des économies» Georges Mykoniatis Sommaire L intelligence économique Définition, Enjeux, Le contexte

Plus en détail

Quel cadre de financement pour les essais cliniques? 29 septembre 2016

Quel cadre de financement pour les essais cliniques? 29 septembre 2016 Quel cadre de financement pour les essais cliniques? Marielle Mailhes Bpifrance Financement Direction des Filières Industrielles Responsable du Domaine Santé marielle.mailhes@bpifrance.fr 29 septembre

Plus en détail

DEMANDEURS D EMPLOI - VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION

DEMANDEURS D EMPLOI - VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION INDRE ET LOIRE DEMANDEURS D EMPLOI - VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION PUBLIC Demandeurs d emploi ayant acquis des compétences dans la vente et dans la grande distribution. RESUME DE L ACTION L action stimule

Plus en détail

Plan National de Développement Économique et Social (PNDES)

Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS - JUSTICE Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) 2016-2020 LOGO Alain SIRI Secrétaire Permanent du PNDES www.themegallery.com Rencontre Gouvernement Secteur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la politique scientifique de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Rapport d évaluation de la politique scientifique de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles COMMUNIQUE DE PRESSE 2016/CP75 Liège, le 7 décembre 2016 Rapport d évaluation de la politique scientifique de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2014-2015 Parmi les missions qui lui ont

Plus en détail

Pôles de compétitivité : effet de mode ou nouveau paradigme de politique industrielle en Région wallonne

Pôles de compétitivité : effet de mode ou nouveau paradigme de politique industrielle en Région wallonne Pôles de compétitivité : effet de mode ou nouveau paradigme de politique industrielle en Région wallonne Benoît Bayenet Conseiller du Ministre de l Economie et de l Emploi Wanze, le 2 octobre 2008 Axe

Plus en détail

ALCIDE CORPORATE PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ MISSIONS

ALCIDE CORPORATE PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ MISSIONS ALCIDE CORPORATE PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Alcide Corporate est le nouvel acteur spécialisé dans l identification, l administration et la structuration de projets, en France, dédiés aux investisseurs

Plus en détail

UNE ECOLE DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE POUR LE MOUVEMENT HLM, LES COLLECTIVITES LOCALES ET LEURS PARTENAIRES. REIMS le 8 décembre 2010

UNE ECOLE DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE POUR LE MOUVEMENT HLM, LES COLLECTIVITES LOCALES ET LEURS PARTENAIRES. REIMS le 8 décembre 2010 UNE ECOLE DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE POUR LE MOUVEMENT HLM, LES COLLECTIVITES LOCALES ET LEURS PARTENAIRES REIMS le 8 décembre 2010 La place du mouvement Hlm dans l accession à la propriété

Plus en détail

DÉLIBERATION DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE

DÉLIBERATION DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE DÉLIBERATION DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE Commission permanente du lundi 11 avril 2011 N délibération : 2011.869.CP I - AFFAIRES GENERALES I01 - ADMINISTRATION GENERALE 05 - Ressources humaines N Ordre

Plus en détail

Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération ( ) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg

Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération ( ) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération (2012-2016) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg Une approche participative Marrakech, FIFE 2 du 13 au 16 décembre 2016

Plus en détail

«Un Réseau d acteurs de l utilisation du bois dans la construction et la rénovation des bâtiments basse consommation d énergie.»

«Un Réseau d acteurs de l utilisation du bois dans la construction et la rénovation des bâtiments basse consommation d énergie.» «Un Réseau d acteurs de l utilisation du bois dans la construction et la rénovation des bâtiments basse consommation d énergie.» 1 Le contexte, la dynamique : MASSIF CENTRAL > des territoires BOIS > une

Plus en détail

Dispositif régional d aide à la rénovation énergétique des petites copropriétés : «Expérimentation AGIR et Rénover +»

Dispositif régional d aide à la rénovation énergétique des petites copropriétés : «Expérimentation AGIR et Rénover +» Service de l Energie, du Climat et de l Air (SECA) & Service Habitat Foncier Urbanisme (SHFU) Dispositif régional d aide à la rénovation énergétique des petites copropriétés : «Expérimentation AGIR et

Plus en détail

PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016

PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016 PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016 Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec, CRSNG ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES

Plus en détail

PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC. Plan d'action 2017

PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC. Plan d'action 2017 PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC 2017 1 Dépôt légal 2017 Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN 978-2-550-77991-9 (PDF) Gouvernement du Québec Table des matières Message du président-directeur

Plus en détail