Nouveaux taux et plafonds pour 2011

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux taux et plafonds pour 2011"

Transcription

1 Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour 2011 Dernière révision le 07/01/2011

2 Sommaire Plafonds de Sécurité Sociale... 4 SMIC... 5 CSG / CRDS... 7 Fnal... 7 Forfait social... 7 Taxe sur les salaires... 8 Saisie sur rémunération... 9 Retenue à la source fiscale Titres-restaurant Avantages en nature Frais professionnels Abondement PERCO Réintégration sociale Réintégration fiscale Stock Options et actions gratuites Jeunes entreprises innovantes Taux de cotisation assurance chômage Forfait APEC Service à la personne Hôtels Cafés Restaurants : Saisonniers agricoles : Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

3 Suivi de la notice 3 janvier 2011 Création de la notice 7 janvier 2011 Ajout barème retenue à la source Page 10 Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

4 Les données indispensables au paramétrage de paye pour 2011 sont aujourd hui connues. Décret du 15 décembre 2010 ; JO du 17, p ;décret du 17 décembre 2010, JO du 18, p ;arrêté du 26 novembre 2010, JO du 28, p ; circ Agirc Arrco du 15 décembre 2010 ;lettre circ ACOSS à paraitre. A toutes fins utiles, nous vous informons que cette notice sera éventuellement mise à jour au fur et à mesure de la parution d informations complémentaires. Afin de faciliter la mise à jour des paramètres nationaux dans Pégase 3, AdpMicromégas met à votre disposition un utilitaire spécifique. En quelques clics, cet assistant effectue la mise à jour automatique des taux et plafonds pour 2011 dans les paramètres nationaux et imprime un rapport affichant toutes les modifications effectuées (Attention : cet assistant ne saurait modifier les valeurs ou formules de vos propres rubriques). Cet assistant n est disponible qu en téléchargement, à partir du site Internet d Adp Micromégas (adresse : Il sera accessible sur la page d accueil du site privé à compter du 7 janvier Plafonds de Sécurité Sociale Arrêté du 26 novembre 2010 publié au JO du 28 novembre 2010 Le plafond de la Sécurité Sociale adopte, pour les gains et rémunérations versés du 1 er janvier au 31 décembre 2011, les valeurs suivantes : Valeurs 2011 Valeurs 2010 Annuel : Au lieu de : Trimestriel : Au lieu de : Mensuel : Au lieu de : Quinzaine : Au lieu de : Semaine : Au lieu de : Jour : Au lieu de : Heure : Pas de changement Cachet (isolé) : Pas de changement Mise en place dans Pégase 3 Dans le menu Fichier Paramètres nationaux, renseigner la page URSSAF autres comme suit : Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

5 Remarque : Le plafond de l abattement et le nombre d heures légal mensuel ne sont pas modifiés. SMIC Les valeurs du Smic 9,00 euros de l'heure et du Minimum Garanti à 3,36 euros ont été officiellement publiées au JO (Décret du 17 décembre 20109, JO du 18) Valeurs Valeurs 2011 janvier 2010 Taux horaire du SMIC : 9.00 Au lieu de : 8.86 Limite pour le calcul de l exonération CSG et CRDS sur intempéries : Au lieu de : Le SMIC horaire s enregistre dans les paramètres nationaux, accessible en sélectionnant Fichiers Paramètres nationaux Paramètres nationaux, page Smic. Dans la zone «Taux horaire du Smic», renseigner le nouveau taux du Smic applicable (9.00 euros), tout en conservant la valeur du minimum garanti (3.36 euros) dans «Minimum garanti». 1 er Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

6 Si vous modifiez manuellement la valeur du taux horaire du Smic, il est impératif de renseigner comme date de modification le 01/01/2011 et d appliquer la date de modification en appuyant sur le bouton prévu à cet effet. Importance du SMIC mensuel en cas de chômage / intempéries : La CSG et la CRDS sont dues sur les allocations de chômage partiel et les indemnités d intempéries après abattement de 3 %. Il s agit de la CSG et de la CRDS sur revenu de remplacement soit : 3.80 % de CSG déductible (au lieu de 5.80 % pour une CSG classique) ; 2.40 % de CSG non déductible ; 0.50 % de CRDS. L application de la contribution ne pouvant avoir pour effet d abaisser le montant cumulé de la rémunération d activité et de l allocation (ou indemnité) en deçà du SMIC brut, il peut y avoir exonération totale ou partielle de la CSG et de la CRDS (cette dernière est également exonérée depuis le 01/01/2001 Lettre circulaire ACOSS n du 25/01/2001.) Cette exonération intervient si le cumul salaire net d activité + allocations (ou indemnité) est inférieur au SMIC brut (pour la détermination du SMIC brut voir l encadré ci-dessous). Dans le cas ou les CSG et CRDS sur revenu de remplacement viendraient à faire passer ce cumul en dessous du SMIC brut, il y a exonération partielle ou totale de la CRDS et / ou de la CSG. L exonération devra d abord porter sur la CRDS, puis si nécessaire sur la CSG non déductible et enfin sur la CSG déductible. Important : Depuis le 1 er juillet 2005 et la disparition des différentes GMR, le seuil d exonération pour les revenus de remplacement est à nouveau calé sur le SMIC mensuel dont la valeur est toujours arrondie à l euro supérieur. Ainsi, au 1 er janvier 2011, la valeur de ce seuil est désormais la suivante : x 9 = arrondi à Précisions complémentaires : Les deux rubriques de CSG et la rubrique de CRDS à utiliser sur les bulletins en cas de chômage partiel ou d intempéries, ne sont pas les rubriques classiques, mais des rubriques de CSG et RDS sur revenu de remplacement (avec taux spécifique pour la CSG déductible). Par ailleurs, la CSG non déductible sur revenu de remplacement ne doit pas apparaître dans la même rubrique que la CRDS (pas de taux commun car l une est prioritaire par rapport à l autre). Pour plus d information, consulter les notices «Pégase 3 Chômage partiel» et «Pégase3 Intempéries». Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

7 CSG / CRDS Fnal L abattement de l assiette pour frais professionnels de 3% est supprimé pour la part de revenus (d activité) dépassant 4 PASS. A titre indicatif, sur la base du plafond 2011, l abattement sera limité à X 4 X 3% = 4242 pour un salarié à temps plein présent toutes l année. Ce point fera l objet d un patch livré avec les bulletins du mois de février,.avec une régularisation si nécessaire pour les salariés impactés. ADP Micromegas mettra à votre disposition courant février un patch contenant cette nouvelle mesure car l Acoss doit préciser quel plafond retenir (s agit-il du plafond annuel complet ou le plafond du salarié?). Le projet de Loi de Finances 2011 prévoit une modification du taux du FNAL supplémentaire, à effet du 1er janvier 2011, pour les rémunérations des salariés des entreprises d'au moins 20 salariés. A partir de 2011, la cotisation sera de 0.5% et portera sur toute la rémunération (pour rappel, avant 2011, 0.1% + 0.4% sur la tranche A et 0.4% au-delà). Dorénavant les entreprises d'au moins 20 salariés déclareront : - sur le CTP 100, le FNAL à 0,10% dans la limite du plafond de la SS; - sur le CTP 236, le FNAL supplémentaire à 0,40% dans la limite du plafond de la SS (zone plafonnée); - sur le CTP 236, le FNAL supplémentaire à 0,50% sur la partie de la rémunération excédant le plafond (différentiel dans la zone déplafonnée). Pour plus d information, consulter la notice «Pégase 3 Cotisation Fnal en 2011». Forfait social (Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 N du 24 décembre 2009 Article 16 JO du 27) La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 prévoit que le taux du forfait social passe de 4 % à 6.00 % pour les sommes versées à partir du 1 er janvier 2011, tandis que son assiette est élargie à de nouvelles sommes. Valeur 2011 Valeurs 2010 Taux patronal : 6,00 Au lieu de : 4,00 L'assiette de cette contribution est élargie. Rentrent désormais dans cette assiette : - les sommes déjà soumises au forfait social en 2010 (sommes exonérées de charges de Sécurité Sociale sauf de CSG et de CRDS comme la participation, l'intéressement, le droit à l'image, la part patronale des retraites supplémentaires non soumise à réintégration sociale,...), - les sommes versées au titre de l'intéressement, de la participation ou d'un plan d'épargne salariale aux chefs d'entreprises, présidents, directeurs généraux, gérants ou membres du directoire, au conjoint du chef d'entreprise s'il a le statut de conjoint collaborateur ou de conjoint associé, Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

8 - et les jetons de présences et les sommes perçues par les administrateurs et membres des conseils de surveillance des SA et des SEL. Mise en place dans Pégase 3 Dans le menu Fichier Paramètres nationaux, renseigner la page Taux Urssaf comme suit : Taxe sur les salaires Le barème annuel de la taxe sur les salaires versés en 2011 est le suivant : Valeurs 2011 Tranche 1 de à Tranche 2 au-delà de Abattement Franchise Décote jusqu à Remarque : les taux demeurent inchangés pour La taxe est toujours calculée à l aide de trois rubriques : - sur la rémunération brute totale : 4,25 % - sur la tranche 1 : 4,25 % - sur la tranche 2 : 9.35 % Mise en place dans Pégase 3 Dans le menu Fichier Paramètres nationaux, renseigner la page Patronal onglet Taxe sur salaires comme suit : Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

9 Saisie sur rémunération % de retenue Portion net fiscal DE (supérieur à) Barème annuel Portion net fiscal A (inférieur ou égal) Supplément par personne à charge 5 % % % % % % % , % de retenue Portion net fiscal DE (supérieur à) Barème mensuel Portion net fiscal A (inférieur ou égal) Supplément par personne à charge 5 % 0 292,50 110,83 10 % 292,50 573,33 110,83 20 % 573,33 857,50 25 % 857, , % 1 138, , % 1 420, , % 1 705, ,99 110,83 110,83 110,83 110,83 110,83

10 Mise en place dans Pégase 3 Dans le menu Fichier Paramètres nationaux, renseigner la page Saisie-arrêt onglet Saisie-arrêt comme suit : Retenue à la source fiscale (Arrêté du 31 décembre 2010) Le barème annuel de la retenue à la source sur les salaires versés en 2011 pour un travail effectué en France par les salariés fiscalement domiciliés hors de France, est le suivant : Tranches pour 2011 Année Trimestre Mois Semaine Jour Taux 2011 Moins de Moins de Moins de Moins de 274 Moins de 46 0 % De De De à à à De 274 à 795 De 46 à % Au-delà Au-delà Au-delà de de de Au-delà de 795 Au-delà de % Titres-restaurant Les taux de 12 % et 20 % sont respectivement réduits à 8 % et 14,4 % dans les départements d outre-mer. La contribution des employeurs à l'acquisition par les salariés de titres restaurant est exonérée d'impôt sur le revenu et de cotisations de sécurité sociale dans la limite de 5,29 pour l'année 2011 (cette limite était de 5,21 en 2010). Avantages en nature (Décret n du 17 décembre 2010) Avantage nourriture Lorsque l'employeur fournit la nourriture, quel que soit le montant de la rémunération du salarié, cet avantage est évalué forfaitairement. - 1 Repas : 4.40 Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

11 - 2 Repas : Repas Apprenti, contrat d orientation = 75 % du repas : Repas Apprenti, contrat d orientation = 75 % du repas : 6,60 Ce montant forfaitaire constitue une évaluation minimale quel que soit le montant réel de l avantage en nature nourriture fourni et quel que soit le montant de la rémunération du travailleur salarié ou assimilé. Avantage logement Décret n du 17 décembre 2010 Lorsque l'employeur fournit le logement à son salarié, cet avantage est fixé sur la base d'une évaluation forfaitaire mensuelle selon un barème intégrant les avantages accessoires (eau, gaz, électricité, chauffage, garage). Calcul de l avantage en nature Montant Brut Rémunération en fonction du plafond mensuel de Sécurité Sociale 1 pièce principale Si plusieurs pièces avantages en nature par pièce principale <0.50 plafond >= 0.50 plafond < >= 0.60 plafond < >= 0.70 plafond < >= 0.90 plafond < >= 1.10 plafond < >= 1.30 plafond < >= 1.50 plafond L'employeur peut également estimer l'avantage d'après la valeur locative servant à l'établissement de la taxe d'habitation ou à défaut, d'après la valeur locative réelle. Les avantages accessoires sont évalués d'après leur valeur réelle. Attention : nous vous invitons à être vigilent car ces valeurs sont à mettre à jour dans le paramétrage que vous avez éventuellement mis en place (constantes, rurbriques, ) Frais professionnels Allocations forfaitaires pour frais de repas pour 2011 Repas au restaurant 17,10 Repas hors des locaux 8,30 Repas sur les lieux de travail 5,80 Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

12 Rappelons que ces nouvelles limites d'exonération s'appliquent aux rémunérations et gains versés à compter du 1er janvier 2011 et afférents aux périodes d'emploi accomplies à compter de cette date. Grands déplacements en métropole : allocations forfaitaires 2011 (1) Logement et petit déjeuner Repas Paris et départements 92, 93, 94 Autres départements 3 premiers mois 17,10 61,2 0 45,40 Au-delà de 3 mois et jusqu'à 2 ans 14,50 52,00 38,60 Au-delà de 2 ans et jusqu'à 6 ans 12,00 42,80 31,80 (1) Grands déplacements en France métropolitaine. Des limites particulières s'appliquent pour les DOM et autres territoires français d'outre-mer ainsi que pour les déplacements à l'étranger. Abondement PERCO L article 19 de la loi n du 30 décembre 2006 pour le développement de la participation et de l actionnariat, publié au JO du 31 décembre 2006, prévoit que la limite de l abondement employeur à un PERCO s exprime désormais en % du plafond annuel de la Sécurité Sociale. La limite est fixée à 16 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale soit pour Réintégration sociale Compte tenu de la valeur du plafond de la Sécurité Sociale pour 2011, les seuils de réintégrations deviennent les suivants pour 2011 : - Retraite supplémentaire à caractère collectif et obligatoire : exonération de cotisations de sécurité sociale dans la limite la plus élevée entre : - 5 % du plafond de la sécurité sociale (soit 1 767,6 pour un salarié à temps plein présent toute l'année 2011) ; - et 5 % de la rémunération brute soumise à cotisations, retenue dans la limite de 5 fois le plafond de la sécurité sociale - Prévoyance complémentaire à caractère collectif et obligatoire : exonération de cotisations de sécurité sociale : - dans la limite de 6 % du plafond de la sécurité sociale (soit 2121,12 pour un salarié à temps plein présent toute l'année 2011) + 1,5 % de la rémunération brute soumise à cotisations de sécurité sociale ; - sachant que la limite d'exonération ne peut pas dépasser 12 % du plafond (soit 4 242,24 pour un salarié à temps plein présent toute l'année 2011). Aucune modification à apporter dans Pégase : ces valeurs sont mises à jour automatiquement avec les valeurs 2011 portées dans les paramètres nationaux. Réintégration fiscale Compte tenu de la valeur du plafond de la Sécurité Sociale pour 2011, les seuils de réintégrations deviennent les suivants pour 2011 : - Retraite supplémentaire à caractère collectif et obligatoire : les contributions patronales et salariales sont respectivement non imposables et déductibles du revenu imposable dans la limite de 8 % de la rémunération annuelle brute retenue Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

13 dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit une limite maximale absolue de ,28 en 2011). - Prévoyance complémentaire à caractère collectif et obligatoire : les contributions patronales et salariales sont respectivement non imposables et déductibles du revenu imposable : - dans la limite de 7 % du plafond annuel de la sécurité sociale (soit 2 474,64 en 2011) + 3 % de la rémunération annuelle brute du salarié ; - sachant que la limite d'exonération ne peut pas dépasser 3 % de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit 8 484,48 en 2011). Aucune modification à apporter dans Pégase : ces valeurs sont mises à jour automatiquement avec les valeurs 2011 portées dans les paramètres nationaux. Stock Options et actions gratuites Le taux de la contribution patronale est de 14% au lieu de 10 % à la fois pour les attributions d options de souscription ou d achat d actions, mais aussi pour les attributions gratuites d actions, uniquement sur le montant des avantages dont la valeur dépasse 50% du plafond annuel de la SS. Le taux de la contribution salariale serait de 8% au lieu de 2,5% à la fois pour l avantage résultant de l attribution d options de souscription ou d achat d actions, mais aussi pour celui de l attribution gratuite d actions, uniquement sur le montant des avantages dont la valeur dépasse 50% du plafond annuel de la SS. Jeunes entreprises innovantes La loi limite l exonération aux rémunérations < à 4.5 fois le SMIC, et le montant de l exonération à 3 Plafonds annuels de sécurité sociale par année civile et par établissement. Par ailleurs, l exonération est totale pendant 3 ans puis dégressive : 75% la 4ème année, 50% la 5ème, 30% la 6ème, et 10% la dernière. Taux de cotisation assurance chômage Les taux des contributions d assurance chômage sont inchangés au 1 er 2011 : 2.40 % salarial et 4.00 % patronal sur les tranches A + B. janvier Pour toute rémunération versée à partir du 1er janvier 2011, les contributions d Assurance chômage et les cotisations AGS devront être déclarées et payées auprès de l Urssaf et non plus auprès de Pôle emploi. Forfait APEC La cotisation destinée au financement de l Apec (Association pour l emploi des cadres), dont la mission est d accompagner les salariés bénéficiant du statut cadre (affiliés au régime Agirc au titre des articles 4 et 4 bis) dans leur recherche d emploi, fixée à 0,06 %, sera assise sur la totalité de la rémunération dans la limite de la tranche B, à compter du 1er janvier 2011, ont décidé les instances de l Apec, en accord avec l Agirc, qui recouvre cette cotisation. C est ce qu indique l Agirc dans une circulaire du 29 juillet. Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

14 Service à la personne Selon les règles actuellement en vigueur, la cotisation Apec se compose : pour la part correspondant à la tranche A des salaires (de 0 à par mois en 2011), d une somme forfaitaire arrêtée chaque année en fonction du plafond annuel de la sécurité sociale, versée pour chaque affilié inscrit dans l entreprise au 31 mars ; et, pour la tranche B des salaires d une cotisation proportionnelle au taux de 0,06 %. Au 1er janvier 2011, la cotisation Apec deviendra entièrement proportionnelle. Ainsi, elle sera assise à compter de cette date sur la tranche A (alors qu actuellement elle n est pas due sur cette tranche) et sur la tranche B. La cotisation proportionnelle sera donc due à compter du premier euro et jusqu au plafond de la tranche B. Elle demeurera non exigible sur la tranche C des cotisations. En conséquence, la cotisation, forfaitaire prélevée chaque année sur la tranche A, appelée pour les cadres en fonction au 31 mars de l année en cours, et dont le montant est égal pour l année 2010 à 20,77, sera supprimée. Le taux de la cotisation Apec demeurera fixé 0,06 % (0,024 % part salariale et 0,036 % part patronale). Enfin, la cotisation Apec restera recouvrée par les institutions de retraite des cadres en même temps et selon les mêmes modalités que les cotisations dues au régime de retraite des cadres. Circ. AGIRC n DF du 29 juillet 2010 Pour plus d information, consulter la notice «Pégase 3 Cotisation Apec en 2011». Les prestataires de services à la personne bénéficient de deux réductions de cotisation : - l exonération «aide à domicile» pour les activités exercées auprès des publics fragiles - l exonération «services à la personne» pour les interventions auprès de publics «non fragiles» L exonération «services à la personne» est supprimée pour les cotisations dues à partir du 1 er janvier 2011 Hôtels Cafés Restaurants : Les employeurs du secteur bénéficiaient d une réduction forfaitaire de cotisations patronales sur les avantage en nature repas (c.séc.soc.art. L241-14). La réduction était fixée à 28% du minimum garanti par repas fourni au titre de l obligation de nourriture des salariés, ou de l indemnité compensatrice correspondante. Ce dispositif est supprimé pour les cotisations dues à partir du 1 er janvier Mise en place dans Pégase 3 Dans un premier temps, il convient d identifier la rubrique «Allègement Repas Hôtellerie». Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

15 Ensuite, dans le menu Gestion rubriques, sélectionner la rubrique et se positionner dedans. Une fois dedans, appuyer sur «Effacer» pour désactiver la rubrique au 31/12/2010. Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

16 Saisonniers agricoles : Les employeurs agricoles de travailleurs occasionnels bénéficient d une exonération de cotisations patronales sous certaines conditions et dans certaines limites. Par ailleurs, la rémunération versée aux salariés de moins de 26 ans embauchés comme saisonniers agricoles est exonérée des cotisations salariales d assurances sociales, dans la limite du SMIC rapporté au nombre d heures rémunérées, et pendant une période maximale d un mois par an et par salarié. Cette exonération de cotisations salariales est supprimée pour les salaires perçus au titre des périodes accomplies après le 1 er janvier En revanche, l exonération de cotisations salariales applicable dans le cadre du contrat «vendanges» n est pas modifiée. Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds pour /16

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2012 MAJ n 1 Version 20.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2012... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2012... 4 MISE EN

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de l entreprise

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise Dossier spécial Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Février 2014 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de

Plus en détail

Réintégration de la garantie chirurgie du BTP

Réintégration de la garantie chirurgie du BTP Pégase 3 Réintégration de la garantie chirurgie du BTP Dernière révision le 07/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Le régime de la garantie... 4 Quand réintégrer?... 4 Les ETAM...

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 MAJ n 3 Version v19.50 NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE JANVIER 2011 NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2011... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES

Plus en détail

Contribution de solidarité

Contribution de solidarité FLASH D INFORMATIONS N 19/2012 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O. du 27/11/1982) - Décret

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2014... 6

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 3 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus Dossier 24 28 FÉVRIER Le corrigé ci-après prend en compte les rémunérations de base suivantes : Marc Muller, gérand cadre :, Gautier Sylvie, née Bellet : secrétaire non cadre : + 130,00 remboursement de

Plus en détail

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette».

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette». REMUNERATION Note d'information n 13-07 du 22 janvier 2013 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O.

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 4 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 Réforme des Retraites Points évoqués : - Augmentation des cotisations vieillesse Caisse Urssaf - Augmentation des cotisations

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Février 2014 SOMMAIRE MISE EN PLACE DE LA EGRATION SOCIALE ET FISCALE DES COTISATIONS DE RETRAITE ET DE

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée?

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? SOMMAIRE Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? Que dois-je déclarer aux impôts? Est-il possible de reprendre une activité?

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d entrepreneur de travail temporaire, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE DECEMBRE 2013

ACTUALITES DE LA PAYE DECEMBRE 2013 ACTUALITES DE LA PAYE DECEMBRE 2013 CHIFFRES et BAREMES ANNEE 2014... 2 TEMPS PARTIEL : MAJORATION DE TOUTES LES HEURES COMPLEMENTAIRES A COMPTER DU 1ER JANVIER 2014... 6 CICE : CREDIT D IMPOT COMPETITIVITE

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE

Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE Saari PAIE - 1 - SOMMAIRE 1 Créer la société... 2 2 Paramétrer la société... 3 3 Saisie guidée d un salarié... 3 4 Vérification des constantes et des rubriques de la paie... 4 5 Vérification caisses de

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes Formation Repreneurs MODULE SOCIAL Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes SOMMAIRE I. Généralités 1. Organisation de la protection sociale en France 2. Les trois régimes sociaux II. La protection

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

Paie FIABLE RAPIDE ACCESSIBLE MIS À JOUR. n 188 PERSONNALISABLE COMMENTÉ DÉTAILLÉ. L essentiel de la veille permanente d ELnet.fr

Paie FIABLE RAPIDE ACCESSIBLE MIS À JOUR. n 188 PERSONNALISABLE COMMENTÉ DÉTAILLÉ. L essentiel de la veille permanente d ELnet.fr GUIDE PERMANENT Bullin n 188 Paie L essentiel de la veille permanente d ELn.fr SOMMAIRE Taxe sur les salaires : assouplissements à partir de 2013 à partir de 2014 PAGE 1 Saisies sur salaires : barème au

Plus en détail

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à La Participation Dispositif d épargne collectif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés qui consiste à distribuer une partie des bénéfices annuels. 1 Champ d application La participation est obligatoire

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Actualité sociale Juillet 2008

Actualité sociale Juillet 2008 Marseille, le 10 juillet 2008 N/REF : ACM-JMM 1 ère mise à jour du 22.07.2008 Actualité sociale Juillet 2008 Attention dernière minute : En page 5 : nouvelle valeur du point de la convention collective

Plus en détail

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Documentation Nouveautés du Plan de Paie Sage Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Table des matières Nouvelles normes sociales Janvier 2015... 5 Tableau récapitulatif des charges sociales

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR?

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? Le départ de l entreprise est obligatoirement le dernier jour d un mois. La date de retraite se situe obligatoirement le 1 er jour du mois, en général, le

Plus en détail

Le montant des sommes versées à l occasion de la manifestation sportive :

Le montant des sommes versées à l occasion de la manifestation sportive : Taux et montants Associations sportives Les sommes versées par une association sportive à une personne pratiquant une discipline sportive, en équipe ou en individuel, en amateur ou à titre professionnel,

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer et régler les cotisations sociales Calculer les cotisations URSSAF (vieillesse, CSG CRDS, maternité,

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1 RÉGIME DES PERSONNES IMPATRIÉES REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008... 1 REGIME NOUVEAU... 4 A - Personnes concernées... 5 1 Salariés et mandataires sociaux... 5 2 Personnes non salariées... 6

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS?

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Quel est l'impact des nouvelles mesures au 1er janvier 2013 pour le DIRIGEANT TNS? Modifications sociales pour les TNS (Dirigeants assimilés

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté)

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) 1-Objectifdelasimulation Lorsqu'elle met en place une stratégie de rémunération qui ne se limite pas à la seule augmentation de

Plus en détail

Taux et montants. Disposition presse. Déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels

Taux et montants. Disposition presse. Déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels Taux et montants Disposition presse L emploi de journalistes professionnels ouvre droit à l application de dispositions législatives spécifiques. Les entreprises de presse employant des journalistes peuvent

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise ARTICLE L.3341-6 DU CODE DU TRAVAIL Conformément à l'article L. 3341-6 du Code du travail «Tout salarié d'une entreprise proposant

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014.

VOS COTISATIONS 2014. Octobre 2014. Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations. sociales et contributions de l'année 2014. ALSACE Octobre 2014 VOS COTISATIONS 2014 Nous vous adressons, sous ce pli, votre bordereau de cotisations sociales et contributions de l'année 2014. Ces cotisations doivent être Pour faciliter vos démarches,

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale. au 1er janvier 2013

A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale. au 1er janvier 2013 QUESTIONS SOCIALES Note d information n 13-02 du 3 janvier 2013 A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale au 1er janvier 2013 Références

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Associations > Centre aéré / colonie > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Associations > Centre aéré / colonie > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants Taux et montants Accueil collectif, séjour de vacances L arrêté du 11 octobre 1976 a instauré un dispositif spécifique applicable aux personnes recrutées à titre temporaire et non bénévole pour assurer

Plus en détail