Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012"

Transcription

1 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs modifications règlementaires successives avant d être finalement codifiée dans le Code de la santé publique. On pensait que les choses en resteraient là. Mais c était sans compter sur la volonté des pouvoirs publics qui souhaitent renforcer la protection de la population contre les risques d exposition à l amiante. C est donc dans ces conditions qu un décret n du 3 juin 2011 (JO du 5) est venu restructurer les dispositions réglementaires du Code de la santé publique en vue d améliorer la prévention du risque lié à l exposition à l amiante dans les immeubles bâtis. Même si la plupart des dispositions existantes subsistent (nature des contrôles, diagnostiqueur qualifié, repérage avant démolition, seuil de déclenchement des travaux.), le décret instaure tout de même, à compter du 1 er février 2012, de nouvelles obligations pour les propriétaires de tout ou partie d immeubles bâtis. 1 Le dossier technique (flocages, calorifugeages et faux plafonds) devient le «dossier amiante parties privatives» Les propriétaires des parties privatives d immeubles collectifs à usage constituent, conservent et actualisent un dossier dénommé «dossier amiante parties privatives». Les propriétaires concernés Sont concernés par l établissement de ce dossier, l ensemble des propriétaires d immeubles bâtis, qu ils soient des personnes privées ou publiques (art. R du CSP). En outre, les propriétaires visés sont aussi bien des personnes physiques que morales. Les immeubles concernés Cette obligation ne vise que les parties privatives d immeubles collectifs à usage (art. R du CSP) quel que soit le régime juridique auxquels ils sont soumis : copropriété, mono propriété.. Sont exclues par la constitution de ce «dossier amiante partie privative» :

2 - Les parties privatives d immeubles collectifs à usage autre que l habitation (commercial, professionnel..) - Les parties communes d immeubles collectifs à usage - Les maisons individuelles. Attention! La recherche d amiante est cependant exigée en cas de vente d une maison individuelle (voir chapitre sur la vente) Ancienneté des immeubles concernés Uniquement pour les immeubles dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet Contenu du «dossier amiante parties privatives» Ce dossier comprend : - Le rapport de repérage des matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante - Le cas échéant, la date, la nature, la localisation et les résultats des évaluations périodiques de l état de conservation, des mesures d empoussièrement, des travaux de retrait ou de confinement des matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante ou des mesures conservatoires mises en œuvre. Bon à savoir Liste des matériaux à diagnostiquer lors du repérage Le décret du 3 juin 2011 a regroupé les matériaux à diagnostiquer, pour savoir s ils contiennent de l amiante, sous 3 listes. La liste A qui comprend les flocages, calorifugeages et les faux plafonds. Cette liste est identique à celle de la réglementation actuelle. La liste B qui comprend la liste des matériaux prévus dans la rédaction d origine de l annexe 13-9 du CSP (dossier technique amiante) auxquels s ajoutent les éléments nouveaux suivants : toitures, bardages et façades légères ainsi que les conduits en toiture et façade. La liste C relative aux matériaux recherchés dans le cadre d un diagnostic avant démolition. Cette liste est identique à celle de la réglementation actuelle. Les listes A, B et C de matériaux et produits susceptibles de contenir de l amiante sont détaillées à l annexe 13-9 (nouvelle version) du Code de la santé publique.

3 Mise à la disposition du «dossier amiante parties privatives» Ce dossier doit être tenu par le propriétaire à la disposition des occupants des parties privatives concernées. Autrement dit, si le logement fait l objet d un bail (vide comme meublé), le locataire devra être en mesure de pouvoir le consulter. En outre, ces mêmes occupants doivent être informés de l existence et des modalités de consultation de ce dossier. Par conséquent, il va s en dire que dans le cadre d un bail par exemple, le contrat devra préciser, par une clause spécifique, d une part de la réalisation de ce dossier amiante et d autre part, des modalités de consultation. Ce principe de mise à disposition trouve toutefois ses limites. En effet, il ne s agit que d une mise à disposition au bénéfice de l occupant. Il n y a donc pas d obligation pour le bailleur de le communiquer de son propre chef. En outre, le candidat locataire n ayant pas encore le statut d occupant avant son entrée dans les lieux, il ne peut pas bénéficier de cette mise à disposition. Enfin, ce dossier amiante doit pouvoir être communiqué à toute entreprise devant effectuer des travaux dans l immeuble. Une attestation écrite de cette communication est alors conservée par le propriétaire. Entrée en vigueur Cette disposition entre en application à compter du 1 er février Notez toutefois, que l obligation de rechercher la présence éventuelle d amiante dans les flocages, calorifugeages et faux plafonds dans les parties privatives d un lot dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet 1997 doit en principe avoir été réalisée, cette contrainte ayant été imposée aux propriétaires dès l origine de la réglementation sur l amiante (voir le décret du 7 février 1996 ainsi que les décrets suivants). Dans ces conditions, si les repérages des flocages, calorifugeages et faux plafonds ont déjà été réalisés avant l entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions, il n est pas nécessaire alors de faire un nouveau repérage (art. 4 et 5 du décret du 3 juin 2011 Mesures transitoires). Le diagnostic d origine sera simplement intégré au «dossier amiante parties privatives», étant précisé tout de même que ce dossier devra être mis à jour en cas de découverte d autres matériaux de la liste A ainsi qu en cas de travaux sur les matériaux repérés. Inversement, les propriétaires qui n auraient pas procédé à ces investigations prescrites par la réglementation d origine doivent dès à présent réaliser le repérage des matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante afin de pouvoir se mettre tout de suite en conformité avec la réglementation. Si l immeuble est en copropriété, chaque copropriétaire doit prendre individuellement l initiative de respecter cette obligation. Pour les lots en location qui sont gérés par un professionnel de l immobilier, il entre dans le cadre du devoir de conseil et d information du gestionnaire d attirer l attention du bailleur sur le fait qu il doit obligatoirement mettre en œuvre les mesures prescrites par la réglementation. En effet, le défaut d élaboration, de mise à jour ou de mise à disposition du dossier amiante est passible de sanctions pénales pour le propriétaire (voir ci-dessous). Sanctions pénales Le non-respect de cette obligation par les propriétaires concernés les expose à une amende de cinquième classe.

4 2/ Le dossier technique amiante Les propriétaires des parties communes d immeubles collectifs et les propriétaires d immeubles bâtis à usage autre que constituent et conservent un dossier dénommé «dossier technique amiante». Pour ces immeubles, la recherche d amiante ne se limite pas aux seuls flocages, calorifugeages et faux plafonds : elle va concerner divers éléments structurels ou divers équipements de l immeuble et s étendre à tous les matériaux et produits dont la liste est donnée par la nouvelle version de l annexe 13-9 du CSP. Les propriétaires concernés Sont concernés par l établissement de ce dossier, l ensemble des propriétaires d immeuble bâtis, qu ils soient des personnes privées ou publiques (art. R du CSP). En outre, les propriétaires visés sont aussi bien des personnes physiques que morales. Les immeubles concernés Cette obligation ne vise que les immeubles bâtis (art. R du CSP) quel que soit le régime juridique auxquels ils sont soumis : copropriété, mono propriété.. Pour les immeubles collectifs, le «dossier technique amiante» ne concerne que les parties communes. Pour les immeubles à usage autre que (commercial, professionnel.), l élaboration de ce dossier concerne à la fois les parties communes et les parties privatives si l immeuble est collectif. En revanche, sont exclues de l établissement de ce dossier : - Les maisons individuelles - Les parties privatives des immeubles collectifs à usage. Ancienneté des immeubles concernés Uniquement pour les immeubles dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet Contenu du «dossier technique amiante» Ce dossier comprend : - Les rapports de repérage des matériaux et produits de la liste A et B contenant de l amiante - Le cas échéant, la date, la nature, la localisation et les résultats des évaluations périodiques de l état de conservation, des mesures d empoussièrement, des travaux de retrait ou de confinement des matériaux et produits de la liste A contenant de l amiante ou des mesures conservatoires mises en œuvre. - Les recommandations générales de sécurité à l égard de ces matériaux et produits, notamment procédures d intervention, y compris les procédures de gestion et d élimination des déchets - Une fiche récapitulative

5 Ce dossier devra être tenu à jour par le propriétaire et intégrer les éléments relatifs aux matériaux et produits contenant de l amiante découverts à l occasion de travaux. Ce dossier doit également être tenu à la disposition des occupants de l immeuble concerné, des employeurs, des représentants du personnel et des médecins du travail lorsque l immeuble comporte des locaux de travail, ainsi qu aux entreprises amenées à réaliser des travaux dans l immeuble. Enfin, dernière précision, contrairement au «Dossier amiante parties privatives» qui est laissé à la disposition des occupants, la fiche récapitulative du «Dossier technique amiante» doit être communiquée dans un délai d un mois à compter de sa date de constitution ou de mise à jour auprès des occupants de l immeuble. Entrée en vigueur En principe, les actuels dossiers techniques amiantes, plus couramment appelé «DTA» doivent avoir été réalisés avant : - Le 31 décembre 2003 pour les IGH et ERP classés de la 1 ère à la 4 ème catégorie - Le 31 décembre 2005 pour les immeubles de bureaux, les ERP de 5 ème catégorie, les locaux de travail et les parties communes des immeubles collectifs. Ces dossiers doivent par conséquent être complétés pour tenir compte des nouveaux matériaux et produits susceptibles de contenir de l amiante tels que prévus dans la liste B de la nouvelle version de l annexe 13-9 du CSP (toitures, bardages et façades légères ainsi que les conduits en toiture et façade). Cette nouvelle obligation de repérage doit en principe être effective à compter du 1 er février Toutefois, le décret du 3 juin 2011 (art. 4 et 5) prévoit des dispositions transitoires dans l hypothèse où les nouveaux matériaux de la liste B n auraient pas fait l objet d un repérage avant le 1 er février C est ainsi que les dossiers techniques amiantes non conformes à cette date devront être complétés : - A l occasion de la réalisation de l état mentionnant la présence ou l absence d amiante lors de la prochaine vente ; - A l occasion de la prochaine évaluation de l état de conservation des flocages, calorifugeages et faux plafonds présents dans l immeuble diagnostiqué ; - A l occasion de réalisation de travaux ayant pour conséquence d impacter les matériaux et produits contenant de l amiante, et au plus tard avant le 1 er février Sanctions pénales Le non-respect de cette obligation par les propriétaires concernés les expose à une amende de cinquième classe.

6 Cas des immeubles en copropriété En ce qui concerne les mesures d informations sur la présence ou non d amiante, la vente de lots de copropriété présente une particularité pour le copropriétaire vendeur (voir chapitre suivant sur Le constat amiante lors d une vente) : - Production du «Dossier amiante parties privatives» - Production de la fiche récapitulative du «Dossier technique amiante» relative aux parties communes Pour que le vendeur puisse remplir ses obligations au regard de l article L du CSP et pour que l acheteur puisse savoir avec certitude s il existe ou non de l amiante dans les parties communes de l immeuble, il est indispensable que la fiche récapitulative du «Dossier technique amiante» soit à jour au moment où le vendeur en demande une copie au syndic. Il est donc nécessaire, pour les «Dossier technique amiante» déjà existants, de les compléter le plus rapidement possible, afin qu ils puissent répondre aux nouvelles exigences prévues à l annexe 13-9 du CSP. C est pourquoi, nous pensons que la question de leur mise à jour doit être portée à l ordre du jour de la prochaine assemblée générale, étant précisé que pèse sur le syndicat de copropriétaires une responsabilité civile et pénale tant que la réglementation relative à l amiante n est pas respectée. Documents à établir et à conserver par les propriétaires d immeubles bâtis dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet 1997 (hors vente et hors démolition) Maison individuelle Types d immeubles bâtis Parties privatives d immeubles collectifs à usage Parties communes d immeubles collectifs à usage Documents à établir et à conserver Aucun Dossier amiante parties privatives (liste A) Dossier technique amiante (listes A et B) Autres bâtiments Dossier technique amiante (listes A et B) 3/ Le constat amiante lors de la vente En matière de vente d immeuble bâti, le vendeur doit fournir un état mentionnant la présence ou l absence de matériaux et de produits contenant de l amiante. Le nouveau dispositif issu du décret du 3 juin 2011 (art. R du CSP) prévoit que cet état sera constitué : - En cas de vente d une maison individuelle, du rapport de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante - En cas de vente de tout ou partie d un immeuble collectif à usage : Pour la partie privative : des rapports de repérage des matériaux et produits des listes A et B contenant de l amiante

7 Pour les parties communes : de la fiche récapitulative issue du «dossier technique amiante» - En cas de vente d autres immeubles, de la fiche récapitulative issue du «dossier technique amiante». Documents à produire en cas de vente d immeubles bâtis dont le permis de construire a été délivré avant le 1 er juillet 1997 Maison individuelle Types d immeubles bâtis Parties privatives d immeubles collectifs à usage Parties communes d immeubles collectifs à usage Autres bâtiments Documents nécessaires en cas de vente Rapport de repérage des listes A et B Rapport de repérage du «Dossier amiante parties privatives» (liste A) et rapport de repérage pour les matériaux et produits de la liste B Fiche récapitulative issue du «Dossier technique amiante» (listes A et B) Fiche récapitulative issue du «Dossier technique amiante» (listes A et B) Cette disposition entre en application à compter du 1 er février 2012.

amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION

amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION Le code de la santé publique Gestion du risque et protection de la population générale Localisation de l amiante Evaluation de l état de conservation Recommandations

Plus en détail

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012

LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 LES NOUVEAUTES EN MATIERE DE REGLEMENTATION «AMIANTE» A PROPOS DES ARRETES DU 12, 14 ET 21 DECEMBRE 2012 DROIT IMMOBILIER Le 1 er janvier 2013 sont entrées en vigueur de nouvelles dispositions relatives

Plus en détail

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire?

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? 1. D une manière générale Vous devez fournir un repérage des matériaux et produits de la liste A et de

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique ½ journée amiante Dreal Bourgogne Dijon, le 20 novembre 2014 La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique Énora PARENT, Cerema Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI L article L271-4 du code de la construction et de l habitation prévoit qu en «cas de vente de tout

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments INTRODUCTION Nécessité d'une vigilance particulière dans la gestions des bâtiment depuis 1997, date de l'interdiction de l'amiante en

Plus en détail

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 REPERAGES AMIANTE & EVALUATION DES RISQUES Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 Amiante et Travail Ce qu il faut retenir. MPCA SUPPORT du MPCA

Plus en détail

Direction générale de la Santé

Direction générale de la Santé Présentation du décret d n n 2011-629 du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Commission de l hygiène,

Plus en détail

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DOSSIER AMIANTE 01/07/15 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr Code de la Santé Publique DONT LE PERMIS DE CONSTRUIRE A ETE DELIVRE

Plus en détail

Obligations du maître d ouvrage

Obligations du maître d ouvrage Obligations du maître d ouvrage Formation Amiante sous section 4 Amian nte sou us sectio on 4 mation Form OBLIGATIONS DU MAITRE D OUVRAGE Pour réaliser son projet le maître d ouvrage nomme : Un maître

Plus en détail

Newsletter n 10 Mars 2012

Newsletter n 10 Mars 2012 Newsletter n 10 Mars 2012 La SHOB et la SHON sont remplacées par la surface plancher depuis le 1er Mars 2012. À l occasion de l adoption de la loi Grenelle 2 en juillet 2010, le Parlement a autorisé le

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

Présentation maquette DTA/GMAO

Présentation maquette DTA/GMAO Présentation maquette DTA/GMAO Sommaire Le Dossier Technique Amiante (DTA) Réglementation Communicabilité Dossier Technique Amiante Informatisé - Mise à jour Marché à bon de commande mission de repérage

Plus en détail

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com Livre blanc Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com 2-12 Syndics de copropriété, marchands de bien, investisseurs, propriétaires... vous gérez, vous vendez ou vous louez

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013 Mail : planning-immodiag@gmail.com LES S S - 2013 LES S S - 2013 VENTE Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique Amiante Termites Electricité Gaz L ERNT : Etat des Risques Naturels et Technologiques

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

Diagnostics Immobiliers

Diagnostics Immobiliers Octobre 2013 Diagnostics Immobiliers Actualités 2013 VERDON EXPERTISE 4 rue de Provence 04000 DIGNES les Bains Jean-Christophe PAROUTY - 06 74 45 69 24 jcparouty@verdonexpertise.com www.verdonexpertise.com

Plus en détail

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs SOMMAIRE 5 Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs 5 1. Besoin de caractérisation des biens et produits 6 2. Apparition des diagnostics «obligatoires» 9 3. Documents d expertise ne pouvant

Plus en détail

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Le dossier de diagnostic technique DDT permet à l acquéreur ou au locataire de mieux connaître les éléments essentiels du logement pouvant avoir des conséquences sur la sécurité

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE - TRANSACTION Depuis le 1 er juillet 2007, un DPE doit être annexé au contrat de location

Plus en détail

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante AMIANTE SOMMAIRE: NOTE IMPORTANTE : l'ensemble de ce chapitre traite de la réglementation amiante à partir des décrets initiaux de février 1996, dont le décret 96-97 ; ce décret qui a été modifié au fil

Plus en détail

Février Mars 2012. Repérage avant travaux

Février Mars 2012. Repérage avant travaux Repérage avant travaux Repérage avant travaux (de rénovation, de réhabilitation et d entretien/maintenance) Il n y a pas encore de règlementation spécifique (code du travail ou code de la santé publique)

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept.

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. 2012 14:45 ] 1 - Les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente

Plus en détail

Novembre 2014. Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété

Novembre 2014. Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété Novembre 2014 Diagnostics obligatoires et facultatifs en copropriété SOMMAIRE Introduction à quoi servent les diagnostics? domaines d intervention encadrement de la profession Vente et location Zoom sur

Plus en détail

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat AMIANTE Raphaël BESOZZI Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat Raphaël Besozzi L Union sociale pour l Habitat Tél. 01 40 75 50 72 Fax. 01 40 75 79 87 Mél : raphael.besozzi@union-habitat.org

Plus en détail

Les journées. du diagnostic 9 ème. édition. > Amiante : Application des dispositions. Lundi 22 octobre 2012 A l espace Tête d Or à Lyon

Les journées. du diagnostic 9 ème. édition. > Amiante : Application des dispositions. Lundi 22 octobre 2012 A l espace Tête d Or à Lyon Les journées du diagnostic 9 ème édition > Amiante : Application des dispositions du décret d n 2011-629 n du 3 juin 2011 Lundi 22 octobre 2012 A l espace Tête d Or à Lyon Plan de l intervention 1. Calendrier

Plus en détail

DOSSIER VENTE. ou par un technicien de la construction qualifié ayant contracté une assurance professionnelle pour ce type de mission.

DOSSIER VENTE. ou par un technicien de la construction qualifié ayant contracté une assurance professionnelle pour ce type de mission. DOSSIER VENTE Dossier de diagnostic technique L obligation de fournir un dossier de diagnostic technique s inscrit dans l obligation générale pesant sur le vendeur d informer l acquéreur sur les caractéristiques

Plus en détail

AMIANTE Questions-réponses

AMIANTE Questions-réponses AMIANTE Questions-réponses Questions générales 1. Qu est-ce que l amiante? C est une fibre minérale naturelle au pouvoir isolant contre la chaleur, le bruit et le feu. Elle se présente sous la forme de

Plus en détail

Repérage avant travaux / avant démolition

Repérage avant travaux / avant démolition Repérage avant travaux / avant démolition Mars 2013 MAITRE D OUVRAGE ET L AMIANTE EVALUATION INITIALE DES RISQUES LIES AU MATERIAUX CONTENANT DE L AMIANTE REPERAGE AVANT TRAVAUX (de rénovation, de réhabilitation

Plus en détail

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU La réglementation MIANTE Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud 1 Collectivité territoriale = 2 rôles Première étape indispensable EMPLOYEUR UNE

Plus en détail

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE?

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? 1 O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? www.experurba.fr 1 2 Attention 2! 12 November 2013 En parties communes : c est obligatoire! 1. Dossier technique amiante (DTA) 2. Constat de Risque d'exposition

Plus en détail

prévention du risque amiante

prévention du risque amiante SGGuide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE SOMMAIRE Partie 1 GESTION COURANTE DU BÂTIMENT... 7 Dossier technique amiante

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Synthèse Dossier de Diagnostic Technique

Synthèse Dossier de Diagnostic Technique Synthèse Dossier de Diagnostic Technique Propriétaire : ORNE HABITAT Adresse du bien : 11/48 Bis Rue du Croissant, Ag 20 /GR 5135/IMM 1/LOC 5, 61200 ARGENTAN Nature du bien : Appartement 2 pièces Localisation

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

AMIANTE Le Dossier Technique "Amiante" (DTA)

AMIANTE Le Dossier Technique Amiante (DTA) dossier dossier dossier dossier dossier JUIN 2006 AMIANTE Le Dossier Technique "Amiante" (DTA) dossier Rédigé par : Nicolas PICHARD CRCI Champagne-Ardenne Tél. 03 26 69 46 26 Fax 03 26 69 33 69 Mail pichard@champagne-ardenne.cci.fr

Plus en détail

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 L amiante 85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 I. Définition L amiante est un composé d origine

Plus en détail

Amiante. Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance

Amiante. Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance Amiante Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance Les documents relevant du code de la santé publique Le but du Code de la Santé Publique est de protéger les populations contre une exposition

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE

LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE UN TEMOIGNAGE 1 Le Nord- Pas de Calais entre Londres (250km), Paris (220km) et Bruxelles (110km). Capitale LILLE Une région urbaine 4,1 millions d habitants

Plus en détail

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4)

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) AMIANTE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 74 FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) Durée de formation et recyclage

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

ENJEUX ET METHODOLOGIE

ENJEUX ET METHODOLOGIE REPERAGE AMIANTE AVANT TRAVAUX ENJEUX ET METHODOLOGIE Intervenant : Hugues HARTMANN Gérant de la société Diagnostics, repérage et conseils en gestion de polluants 19, rue de la Victoire 68490 CHALAMPE

Plus en détail

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Pourquoi et comment remplir son Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) SYNOPSIS DE RAPPEL DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES LES 6

Plus en détail

AIDE MEMOIRE SUR LES OBLIGATIONS DES CHEFS DE SERVICES A L'EGARD DE L'AMIANTE

AIDE MEMOIRE SUR LES OBLIGATIONS DES CHEFS DE SERVICES A L'EGARD DE L'AMIANTE DIRECTION DES PERSONNELS ET DE L ADAPTATION DE L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL Paris, le 8 février 2007 SOUS-DIRECTION DE L IMMOBILIER BUREAU 5A SOUS-DIRECTION DES POLITIQUES SOCIALES ET DES CONDITIONS DE

Plus en détail

Rappel des droits et obligations

Rappel des droits et obligations GAZ Norme XP P 45-500 A compter du 1er novembre 2007 le vendeur d'un logement équipé d'une installation intérieure au gaz naturel ou GPL datant de 15 ans ou plus devra produire un diagnostic gaz de l installation

Plus en détail

LE CONSTAT DE RISQUE D EXPOSITION AU PLOMB (CREP) POUR LES LOCATIONS A USAGE D HABITATION

LE CONSTAT DE RISQUE D EXPOSITION AU PLOMB (CREP) POUR LES LOCATIONS A USAGE D HABITATION UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER LE CONSTAT DE RISQUE D EXPOSITION AU PLOMB (CREP) POUR LES LOCATIONS A USAGE D HABITATION PLOMB dans les revêtements - Lutte contre le saturnisme - Bail d habitation

Plus en détail

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle?

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Conférence 2014 Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Page 1 Introduction Jardinière en fibrociment Page

Plus en détail

OBLIGATIONS ET PRECAUTIONS DOCUMENTAIRES DANS LA REDACTION DU BAIL COMMERCIAL

OBLIGATIONS ET PRECAUTIONS DOCUMENTAIRES DANS LA REDACTION DU BAIL COMMERCIAL Amiante Matière Objet constat de présence ou d'absence d'amiante et d'évaluation de son état de conservation Modalités ication aux occupants ication à toute personne effectuant des travaux immeubles bâtis

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante SAFETY DAY Prévention du risque Amiante / / Le cadre des obligations de recherche et de contrôle Conformément au Code de la santé publique, les propriétaires (publics ou privés) des immeubles bâtis sont

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDACE/N2003-2083 Date : 03 NOVEMBRE 2003

NOTE DE SERVICE DGER/SDACE/N2003-2083 Date : 03 NOVEMBRE 2003 - 1 - MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche Sous-direction de l'administration de la Communauté Educative

Plus en détail

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Être prêt pour le 1 er janvier 2015 II. Procédures administratives La loi du 11 février 2005 relative aux personnes handicapées a prévu

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 C-2-00 N 60 du 27 MARS 2000 3 C.A. / 11 INSTRUCTION DU 16 MARS 2000 TVA. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT AUX TRAVAUX PORTANT SUR LES PARTIES COMMUNES

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

PREMIERE PARTIE PROTECTION GENERALE DE LA SANTE LIVRE III PROTECTION DE LA SANTE ET ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE PROTECTION GENERALE DE LA SANTE LIVRE III PROTECTION DE LA SANTE ET ENVIRONNEMENT Code de la Santé Publique (Articles R1334-14 à R1334-29 et R1336-2 à R1336-5) Exposition à l amiante dans les immeubles bâtis (Décret n 2003-462 du 21 mai 2003 modifié par les décrets n 2004-802 du 29

Plus en détail

Dossier Technique Amiante

Dossier Technique Amiante Dossier Technique Amiante Depuis 1998 un DTA (Dostier Technique Amiante) est suivi sur le site. Il est revu tous les trois ans. Il consiste à faire un état des lieux des différentes structures composant

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE SELON LES DISPOSITIONS DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Référence rapport : DTA.84 1093 IMMEUBLE : lycée professionnel P.M. France Adresse de l immeuble : place des aires 05400 VEYNES

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Le diagnostic de performance énergétique / Page 2 L état d installation intérieure de gaz et d électricité / Page 4 1 ANALYSE

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

Les différents type de recherche de MPCA

Les différents type de recherche de MPCA Les différents type de recherche de MPCA MÉTHODOLOGIE DE REPÉRAGE Objectifs et contenu des missions Objectif MPCA à rechercher Méthodologie Vente d'achat d'immeuble bâti Etablissement du Dossier Technique

Plus en détail

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ IMMOBILIER LOCATION LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ www.notaires.paris-idf.fr Location LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ Lorsqu un propriétaire souhaite louer son bien immobilier, une des premières démarches à

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : DIA-LEV05-1409-039 Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : ORNE HABITAT ADRESSE DU BIEN : 2/27 Rue Félix Desaunay AG 30/GR 2005 /IMM 1/LOC 2 61600 LA FERTE

Plus en détail

Rapports de diagnostic immobilier MESURAGE - ETAT PARASITAIRE - PLOMB - AMIANTE. Contenu et mentions recommandées

Rapports de diagnostic immobilier MESURAGE - ETAT PARASITAIRE - PLOMB - AMIANTE. Contenu et mentions recommandées Rapports de diagnostic immobilier MESURAGE - ETAT PARASITAIRE - PLOMB - AMIANTE Contenu et mentions recommandées Ce document est le fruit du travail de la commission technique de la FIDI auquel a été associé

Plus en détail

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur Information de l acquéreur ou du locataire Obligations du vendeur ou du bailleur Introduction La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE

LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE Novembre 2006 LES DIAGNOSTICS TECHNIQUES DE L IMMEUBLE Cette brochure d information constitue une gageure que le département immobilier a voulu relever : est-il

Plus en détail

N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 2239 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 avril 2005. PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à créer une commission

Plus en détail

Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C

Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Schéma de procédure La déclaration d utilité publique L enquête organisée par préfet selon les dispositions du code de l expropriation Dossier 1)

Plus en détail

L évolution de la règlementation technique. Les «BREVES»

L évolution de la règlementation technique. Les «BREVES» L évolution de la règlementation technique Les «BREVES» Bruno de Baudouin Jean-Charles MASSON Rencontre BAT IM Club du 18 janvier 2011 URBANISME ET AMENAGEMENT Décret n 2010-304 du 22 mars 2010 Application

Plus en détail

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Document rédigé par les experts BusinessFil Immo Contact : 01 47 87 49 49 Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier L édito Après

Plus en détail

Intervention de la FIDI L actualité du diagnostic immobilier

Intervention de la FIDI L actualité du diagnostic immobilier L actualité du diagnostic immobilier La FIDI (Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier) est la fédération patronale la plus représentative du diagnostic et la seule organisation professionnelle

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Objet du marché

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Objet du marché Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Objet du marché Recherche et analyse de matériaux susceptibles de contenir de l amiante dans les bâtiments communaux de NEMOURS Nom et adresse de la

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL AVIS DE MOTION : - résolution 2012-04-90 ADOPTION DU RÈGLEMENT : - résolution 2012-07-192 ENTRÉE EN

Plus en détail

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI MAJ 03/07/12 Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE A L'OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BATI L'article L271-4 du code de la construction

Plus en détail

Intervention du 15 au 19/09/08 et le 26/11/08. Lieu d intervention : En présence de : Opérateur de repérage :

Intervention du 15 au 19/09/08 et le 26/11/08. Lieu d intervention : En présence de : Opérateur de repérage : AGENCE SPECIALISEE MEDITERRANEE 37-39 Parc du Golf BP CS 20512 13593 AIX EN PROVENCE CEDEX 3 Téléphone : 04 42 37.25.00 Télécopie : 04 42 37 25 87 AREA 29 boulevard Charles Nédélec 13331 MARSEILLE CEDEX

Plus en détail

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement Diagnostic AMIANTE AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement 1- Calorifugeages 2- Flocages 3- Amiante ciment plaques 4- Amiante ciment conduits 5- Dalles vinyle Dans quels cas est-ce obligatoire?

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants Une gestion sous différents angles de la réglementation r Rôle des diagnostics Joëlle Carmès (DGS) Richard Cayre (DGUHC) Des polluants identifiés Amiante CO FMA Radon Tabac D autres risques à déterminer

Plus en détail

Société : ALH DIAGNOSTICS Tel : 06 29 62 88 05 Fax : 03 27 26 64 86 25 avenue de Saint-Amand 59300 Valenciennes OBLIGATIONS

Société : ALH DIAGNOSTICS Tel : 06 29 62 88 05 Fax : 03 27 26 64 86 25 avenue de Saint-Amand 59300 Valenciennes OBLIGATIONS Diagnostics Société : ALH DIAGNOSTICS Tel : 06 29 62 88 05 Fax : 03 27 26 64 86 25 avenue de Saint-Amand 59300 Valenciennes Xavier HAYE OBLIGATIONS A jour au 24 avril 2008 Obligations relatives à la qualité

Plus en détail

Pollution du bâti - Amiante

Pollution du bâti - Amiante FEVRIER 2013 FICHE PRATIQUE Pollution du bâti - Amiante 1. Définition 2. Obligations réglementaires Gestion des ERP 3. Obligations réglementaires Cas des opérations de travaux & démolitions 4. Obligations

Plus en détail

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement 11/2007 ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement Jusqu alors réservée aux cas de vente d un

Plus en détail

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DE LA RURALITE Direction générale de l administration Sous-direction de la logistique et du patrimoine Bureau du patrimoine immobilier Adresse

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR Mise à jour du 01 août 2012 Page 1 sur 6 Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration conformément aux termes de l article 33 des

Plus en détail

Conférence sur l amiante

Conférence sur l amiante Conférence sur l amiante Mardi 14 août 2012 Saint-Denis Le métier de désamianteur Pascal Grondin VP ENVIRONNEMENT Quelques rappels 1) Propriétés physico-chimiques exceptionnelles Incombustible, très résistant

Plus en détail

SOMMAIRE ASSURANCE, DROITS, RESPONSABILITÉ 31

SOMMAIRE ASSURANCE, DROITS, RESPONSABILITÉ 31 SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? 9 INTRODUCTION À LA 4 E ÉDITION 11 1. Le chemin parcouru par l ARC 11 2. La copropriété: les évolutions de ces dernières années 11 3. Un paradoxe 12 4. Un «manuel» pour les syndics

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

Monsieur Damien TROCHU : 06 99 08 12 08 Monsieur Romain HERBOUX : 06 99 07 12 07 ou 02.33.47.92.94 2 rue des Carrières Saint-Michel 50200 St Pierre

Monsieur Damien TROCHU : 06 99 08 12 08 Monsieur Romain HERBOUX : 06 99 07 12 07 ou 02.33.47.92.94 2 rue des Carrières Saint-Michel 50200 St Pierre Monsieur Damien TROCHU : 06 99 08 12 08 Monsieur Romain HERBOUX : 06 99 07 12 07 ou 02.33.47.92.94 2 rue des Carrières Saint-Michel 50200 St Pierre de Coutances E-mail : www.avenirthermique-diagnostics.fr

Plus en détail

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Direction Générale du Travail Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante 21juin 2012 Bureau des risques chimiques, physiques et biologiques Comparaison des structures

Plus en détail