Le Code de procédure pénale suisse. Prof. Robert Roth

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Code de procédure pénale suisse. Prof. Robert Roth"

Transcription

1 Journée de fo ormation Le Code de procédure pénale suisse Vendredi 5 nove embre 2010 Prof. Robert Roth

2 1.Le droitde lapreuve du CPPSdans son contexte européen et dans l équilibre général du CPP Un système accusatoire presque pur? CPPS 329 2S ilapparaîtlorsdecetexamenouplus tard durant la procédure qu un jugement au fond ne peut pas encore être rendu, le tribunal suspend la procédure. Au besoin, il renvoie l accusation au ministère public pour qu il la complète ou la corrige. CPPS Les autres membres du tribunal et les parties peuvent faire poser des questions complémentaires par l intermédiaire de la direction de la procédure ou, avec son autorisation, les poser eux-mêmes.

3 2. Un Beweisantragsrecht/diritto alla prova? CPPS 107 1Unepartiealedroitd êtreentendue;à ce titre, elle peut notamment: a. consulter le dossier; b. participer à des actes de procédure; c. se faire assister par un conseil juridique; d.seprononcerausujetdelacauseetdee la procédure; e. déposer des propositions relatives aux moyens de preuves. CPPS 331 2(Ladirectiondelaprocédure)fixeunn délai aux parties pour présenter et motiver leur réquisition de preuves en attirant t leur attention sur les frais et indemnités qu entraîne le non respect du délai. 3 Elle informe les parties des réquisitions de preuves qu elle a rejetées en motivant succinctement sa décision. Celle-ci n est pas sujette à recours; les réquisitions de preuves rejetées peuvent toutefois être présentées à nouveau aux débats. Mais

4 CPPS Il n y a pas lieu d administrer des preuves sur des faits non pertinents, notoires, connus de l autorité pénale ou déjà suffisamment prouvés. CPPS Une partie ou son conseil juridique peuvent demander que l administration des preuves soit répétée lorsque, pour des motifs impérieux, le conseil juridique ou la partie non représentée n a pas pu y prendre part. Il peut être renoncé à cette répétition lorsqu elle entraînerait des frais et démarches disproportionnés et que le droit des parties d être entendues, en particulier celui de poser des questions aux comparants, peut être satisfait d une autre manière. CPPS Lorsqu il estime que l instruction est complète, le ministère public ( ) fixe aux parties un délai pour présenter leurs réquisitions de preuves. 2Leministèrepublicnepeutécarterune réquisition de preuves que si celle-ci exige l administration de preuves sur des faits non pertinents, notoires, connus de l autorité pénale ou déjà suffisamment prouvés endroit.ilrendsadécisionparécritetlamotive brièvement. Les réquisitions de preuves écartées peuvent être réitérées dans le cadre des débats.

5 3.L «immédiatetétempérée» Art. 343 Administration des preuves 1 Le tribunal procède à l administration de nouvelles preuves ou complète les preuves administrées de manière insuffisante. 2 Le tribunal réitère l administrationn des preuves qui, lors de la procédure préliminaire, n ont pas été administrées enbonneetdueforme. 3 Il réitère l administration des preuves qui, lors de la procédure préliminaire, ont étéadministréesenbonneetdueformelorsque la connaissance directe du moyen de preuve apparaît nécessaire au prononcé du jugement.

6 TF in arrêt no I.1 documentation: Ni la constitution, ni la CEDH n'exigent une procédure immédiate devant le tribunal de première instance. Si l'art. 6 3CEDHdonnebienauprévenuledroit d'interroger ou de faire interroger les témoins à charge, on ne saurait en inférer, pas plus selon la jurisprudence du Tribunal fédéral que celle de la Cour européenne des droits de l'homme, que le procès doit être conduit selon le principe de l'immédiateté de l'administration des preuves et que les témoins entendus pendant l'enquête doivent être réentendus aux débats. Au contraire, il esttoutàfaitloisibleauxtribunauxde fonder leurs jugements sur des preuves qui ont été administrées durant l'enquête.

7 II. Partie spéciale: les preuves illicites Bewesierhebungsverbote(CPPS 140) et Beweisverwertungsverbote(CPPS 141) 1. CPPS 141 II: un ratage? Des trois critères jurisprudentiels classiques (cf. arrêts III.1 et III.2) au critère unique de CPPS 141 II in fine? CPPS 141 2Lespreuvesquiontétéadministréesd une manière illicite ou en violation de règles de validité par les autorités pénales ne sont pas exploitables, à moins que leur exploitation soit indispensable pour élucider des infractions graves.

8 2.La«cascade» CPPS 141 4Siunmoyendepreuveestrecueilligrâceàunepreuvenonexploitableausensdel al.2,iln est pas exploitable lorsqu il n aurait pas pu être recueilli sans l administration de la première preuve. VoirarrêtnoIII.3. Virage avec l ACEDH Gäfgen c. Allemagne(no II. 3)? Critique de la minorité Rozakis/Tulkens et al. 6. Au lieu de prendre la procédure comme un tout organique, le modus operandi de la majorité consiste à compartimenter, disséquer et analyser les diverses phases du procès pénal séparément afin de conclure que l'itinéraire emprunté(admission de preuves obtenues au mépris de l'article 3) n'apasjouésurlerésultatauquelonaaboutipour finir(condamnation pour assassinat justifiant la peine maximale). A nos yeux, une telle approche n'est pas seulement formaliste; elle est irréaliste puisqu'elle ne prend pas en compte le contexte concret dans lequel sont conduits les procès pénaux niladynamiquequientreenjeudanstouteprocédure pénale. Dans son arrêt, la majorité néglige le fait que le requérant a livré ses aveux, qui ont selon elle «rompu» la chaîne de causalité, immédiatement après avoir échoué dans sa tentative pour faire exclure les éléments à charge et qu'il les a réitérés, de manière plus complète, seulement une fois que tous ces éléments eurent été produits au procès.

9 3.Les«preuvesprivées» Absence de réglementation dans le Code. Comparer avec l avant-projet Art. 150 Preuves recueillies par des parti iculiers Lespreuvesquiontétéobtenuesdemanière punissable[!] par des particuliers ne peuvent être exploitées dans une procédurepénalequesil'intérêtpublicouprivéà la recherche de la vérité 'emporte sur les intérêts protégés par les dispositions pénales enfreintes. Deux critères: Interdiction de contourner une norme de protection substantielle; cf. ACEDH Allen c. Royaume-Uni no II. 2 dans la documentation complémentaire. Analyser la participation des autorités(delapolice)àl «infraction»,cf.acedhvan Vondelc.Pays-Basdu25janvier2008etM.M.c.Pays-Basdu8avril2003.Rappelde l affaire Schenk c. Suisse du 12 juillet 1988.

10 Conclusion: bien des questions ouvertes: des lacunes (preuves illicites privées, constatations de fait provenant d une autre procédure, cf. 139 II) CPPS Il n y a pas lieu d administrer des preuves sur des faits non pertinents, notoires, connus de l autorité pénale ou déjà suffisamment prouvés.

11

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée Remerciements... VI Avant-Propos... 1 Sommaire... 3 Liste des principales abréviations... 7 Introduction... 9 Première Partie : Droit à la liberté et à la sûreté... 15 I. Sources conventionnelles et constitutionnelles...

Plus en détail

Verbalisation des déclarations en procédure pénale

Verbalisation des déclarations en procédure pénale Tribunal cantonal Circulaire du TC N o 16 du 22.10.2010 Aux magistrats de l ordre judiciaire vaudois Verbalisation des déclarations en procédure pénale 1. Généralités Le Code de procédure pénale suisse

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR CIVILE CC / 43 / 2014 Président Juges Greffière e.r. : Jean Moritz : Daniel Logos et Gérald Schaller : Elisabeth Koeninger ARRET DU 4 AOÛT 2014 en la

Plus en détail

Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse

Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse Du code de procédure pénale genevois au code de procédure pénale suisse Illustration pour le praticien François PAYCHERE Sandrine ROHMER 13.09.2010 PLAN - Appréhension, arrestation et détention - Mesures

Plus en détail

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S 9 LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S Droit pénal des mineur-e-s La poursuite et le traitement des infractions commises par des mineur-e-s sont régis par la loi fédérale sur le droit pénal des mineurs

Plus en détail

aspects de droit international et de droit suisse 25 novembre 2016 Les procédures postérieures au jugement en droit pénal suisse

aspects de droit international et de droit suisse 25 novembre 2016 Les procédures postérieures au jugement en droit pénal suisse La détention après jugement : Université de Genève aspects de droit international et de droit suisse 25 novembre 2016 Prof. Bernhard Sträuli Département de droit pénal Les procédures postérieures au jugement

Plus en détail

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Procédure pénale militaire (PPM) Modification du. Avant-projet. L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, Procédure pénale militaire Avant-projet (PPM) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national 1 du, et la prise

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres SUEDE Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie Est adopté ce qui suit Dispositions

Plus en détail

Assistance juridique internationale.

Assistance juridique internationale. Assistance juridique internationale. Au Mexique, la coopération internationale en matière d obtention de preuves et l exécution des formalités en matière pénale peuvent être scindées en deux systèmes ou

Plus en détail

SOUS-SECTION IV TENUE DES AUDIENCES [DB 13E3324]

SOUS-SECTION IV TENUE DES AUDIENCES [DB 13E3324] SOUS-SECTION IV TENUE DES AUDIENCES [DB 13E3324] Références du document 13E3324 Date du document 01/10/96 SOUS-SECTION IV Tenue des audiences A. TRIBUNAL CORRECTIONNEL I. Organisation des audiences 1Le

Plus en détail

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016

ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-164204 ARTICLE 6 1 Droit à un procès

Plus en détail

Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier

Règlement de juridiction. de la. Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») Article premier Règlement de juridiction de la Fédération suisse de triathlon (la «Fédération») L assemblée des délégués de la Fédération, En vertu de l article 7.1 alinéa 3 des statuts de la Fédération, Décide : I. Introduction

Plus en détail

Loi fédérale sur l amélioration de la protection des victimes de violence

Loi fédérale sur l amélioration de la protection des victimes de violence Loi fédérale sur l amélioration de la protection des victimes de violence Avant-projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 1, arrête: I Les actes mentionnés

Plus en détail

Procédure pénale suisse

Procédure pénale suisse Camille Perrier Joëlle Vuille (éditrices) Procédure pénale suisse Tables pour les études et la pratique 2 e édition Helbing Lichtenhahn Préface Le 1 er janvier 2011 est entré en vigueur le Code de procédure

Plus en détail

Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions

Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions Loi fédérale sur l aide aux victimes d infractions (LAVI) 312.5 du 4 octobre 1991 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 64 bis et 64 ter de la constitution

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture Article 1 er

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture Article 1 er - 7 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la géolocalisation Projet de loi relatif à la géolocalisation Article 1 er Le titre IV du livre I er du code de procédure pénale est complété par un chapitre

Plus en détail

dans la poursuite pénale dirigée contre : A.), employé d Etat, né le ( ) à ( ), demeurant à L-( ), ( ),

dans la poursuite pénale dirigée contre : A.), employé d Etat, né le ( ) à ( ), demeurant à L-( ), ( ), N 24 / 2009 pénal. du 7.5.2009 Numéro 2660 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire, a rendu en son audience

Plus en détail

Guide pratique genevois. Informations aux témoins

Guide pratique genevois. Informations aux témoins Guide pratique genevois Informations aux témoins Edition janvier 2011 Sommaire Sommaire Préambule 3 1. Obligation de se présenter 4 2. Défaut de comparution 5 3. Obligation de témoigner 6 4. Refus de témoigner

Plus en détail

SYSTEME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PENALES AU SURINAME. 1 SYSTÈME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PÉNALES AU SURINAME PAR M. S.

SYSTEME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PENALES AU SURINAME. 1 SYSTÈME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PÉNALES AU SURINAME PAR M. S. SYSTEME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PENALES AU SURINAME. 1 SYSTÈME DE JUSTICE ET DE POURSUITES PÉNALES AU SURINAME PAR M. S. PUNWASI 1 1.1 Organisation de base du service de poursuites a. Population dans

Plus en détail

Section V. - De la détention préventive

Section V. - De la détention préventive Les tribunaux judiciaires sont exclusivement compétents pour statuer dans tout conflit portant sur le mandat et sur la portée de son atteinte à la liberté individuelle. Article 84 Section V. - De la détention

Plus en détail

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 15 décembre 2008 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 16 de l ordonnance

Plus en détail

L ENTRAIDE JUDICIAIRE PÉNALE AU Mexique STRUCTURE JURIDIQUE. Définition du régime juridique de l entraide judiciaire pénale dans votre pays :

L ENTRAIDE JUDICIAIRE PÉNALE AU Mexique STRUCTURE JURIDIQUE. Définition du régime juridique de l entraide judiciaire pénale dans votre pays : L ENTRAIDE JUDICIAIRE PÉNALE AU Mexique STRUCTURE JURIDIQUE. Définition du régime juridique de l entraide judiciaire pénale dans votre pays : En ce qui concerne la coopération internationale au Mexique

Plus en détail

Information aux témoins. La justice pratique

Information aux témoins. La justice pratique Information aux témoins La justice pratique www.ge.ch/justice Sommaire Vous êtes cité-e comme témoin et vous cherchez des informations sur ce rôle? Le témoignage est un devoir civique qui se déroule selon

Plus en détail

Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers

Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers Les recours devant les juridictions d instruction Charlotte Morjane 1 INTRODUCTION 2 Arrêts de la Cour Européenne des Droits de l Homme

Plus en détail

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet Les nouveautés en procédure civile suisse 2014 François Bohnet Modifications législatives Modification des art. 299, 300 et 301 CPC par l annexe ch. 2 de la LF du 21 juin 2013 sur l autorité parentale

Plus en détail

Décision du 19 mai 2015 Cour des plaintes

Décision du 19 mai 2015 Cour des plaintes B u n d e s s t r a f g e r i c h t T r i b u n a l p é n a l f é d é r a l T r i b u n a l e p e n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l p e n a l f e d e r a l Numéro de dossier: BG.2014.30 Décision

Plus en détail

L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE

L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE L OUVERTURE DES COMMERCES LE DIMANCHE En principe, les établissements industriels et commerciaux employant des salariés ne doivent pas ouvrir le dimanche. Cependant, il existe des dérogations strictement

Plus en détail

Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009

Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009 - 1 - Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009 Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale sur la procédure

Plus en détail

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet Les nouveautés en procédure civile suisse 2015 François Bohnet Modifications législatives Modification des art. 280, 281, 283 et 284 CPC par l annexe ch. 2 de la LF du 19 juin 2015 sur le Code civil (Partage

Plus en détail

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l article

Plus en détail

Rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national du 23 juin 2016

Rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national du 23 juin 2016 ad 11.489 Initiative parlementaire Abrogation de l art. 293 CP Rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil national du 23 juin 2016 Avis du Conseil fédéral du 23 septembre 2016 Monsieur

Plus en détail

Code pénal militaire et procédure pénale militaire

Code pénal militaire et procédure pénale militaire Délai référendaire: 22 janvier 2009 Code pénal militaire et procédure pénale militaire (Modifications découlant de la nouvelle PG CPM et autres adaptations) Modification du 3 octobre 2008 L Assemblée fédérale

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix. N 43 / 10. du 10.6.2010. Numéro 2761 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix juin deux mille dix. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente de

Plus en détail

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18 Présentation 3 Chapitre 1 Les principes généraux de la procédure pénale française 17 1 Le compromis entre procédure accusatoire et procédure inquisitoire 17 Les éléments de la procédure accusatoire 17

Plus en détail

Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter.

Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter. Vous êtes témoin Introduction Vous êtes convoqué pour témoigner dans le cadre d une affaire pénale. Le document de convocation précise où et quand vous devez vous présenter. Cette brochure vous informe

Plus en détail

Loi fédérale sur l alcool

Loi fédérale sur l alcool Loi fédérale sur l alcool Loi sur l alcool (Lalc) du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 105 et 118, al. 2, let. a, de la Constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Discussion sur les réflexes à avoir et les pièges à éviter pour l avocat curateur

Discussion sur les réflexes à avoir et les pièges à éviter pour l avocat curateur Discussion sur les réflexes à avoir et les pièges à éviter pour l avocat curateur COMMISSION SUR LES DROITS DE L ENFANT - OAV Patrick Michod, avocat, LL.M. Banking and Financial Law (Boston) Nomination

Plus en détail

ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE

ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE (req. n 76491/14), le 12 juillet 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-164685 ARTICLE 3 Interdiction

Plus en détail

Loi fédérale sur le droit international privé

Loi fédérale sur le droit international privé Loi fédérale sur le droit international privé (LDIP) Avant-projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: I La loi fédérale du

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 8 JUIN 2011 P.11.0516.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.11.0516.F I. O. K. L. accusé, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseils Maîtres Yannick De Vlaeminck, Pierre Monville et Barbara

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 15520 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 15 JUILLET 2014 P.14.1029.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1029.N A. B., inculpé, détenu, demandeur en cassation, Me Frank Marneffe, avocat au barreau d Anvers, et Pierre Monville, avocat

Plus en détail

Procédure pénale militaire

Procédure pénale militaire Délai référendaire: 6 octobre 2016 Procédure pénale militaire (PPM) Modification du 17 juin 2016 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques

Plus en détail

Traitement des objets et des valeurs patrimoniales séquestrés et confisqués selon le CPP 1 En accord avec le Parquet général du canton de Berne

Traitement des objets et des valeurs patrimoniales séquestrés et confisqués selon le CPP 1 En accord avec le Parquet général du canton de Berne Cour suprême du canton de Berne Section pénale Obergericht des Kantons Bern Strafabteilung Hochschulstrasse 17 Postfach 7475 3001 Bern Telefon 031 635 48 09 Fax 031 635 48 15 Obergericht-Straf.Bern@justice.be.ch

Plus en détail

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage

Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage Règlement de procédure devant la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage En vigueur dès le 1 er janvier 2013 La Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic (ci-après : la Chambre

Plus en détail

L action civile en procédure pénale

L action civile en procédure pénale L action civile en procédure pénale Dispositions du CPP et jurisprudence Camille Perrier Depeursinge, Dr. iur., av., Lausanne Aperçu Introduction Qualité pour agir Fondement des prétentions Procédure Décision

Plus en détail

Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative

Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative Ordonnance sur les frais et indemnités en procédure pénale administrative 313.32 du 25 novembre 1974 (Etat le 1 er avril 2004) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 33, al. 3, 36, 42, al. 3, 94 et 107,

Plus en détail

Entraide internationale en matière fiscale et pénale & données volées

Entraide internationale en matière fiscale et pénale & données volées Entraide internationale en matière fiscale et pénale & données volées Union Internationale des Avocats (UIA), Commission du Droit Pénal Héloïse Rordorf Budapest, 31 octobre 2016 I. Assistance administrative

Plus en détail

LA DETENTION PROVISOIRE

LA DETENTION PROVISOIRE LA DETENTION PROVISOIRE C'est une mesure d'incarcération dans une maison d'arrêt, prise à l'égard d'une personne mise en examen avant tout jugement. Elle répond à certaines nécessités de l'instruction.

Plus en détail

Loi fédérale sur l investigation secrète et les recherches secrètes

Loi fédérale sur l investigation secrète et les recherches secrètes Loi fédérale sur l investigation secrète et les recherches secrètes (Modification du code de procédure pénale et de la procédure pénale militaire) du 14 décembre 2012 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Loi fédérale sur le blocage et la restitution des valeurs patrimoniales d origine illicite de personnes politiquement exposées à l étranger

Loi fédérale sur le blocage et la restitution des valeurs patrimoniales d origine illicite de personnes politiquement exposées à l étranger Loi fédérale sur le blocage et la restitution des valeurs patrimoniales d origine illicite de personnes politiquement exposées à l étranger (Loi sur les valeurs patrimoniales d origine illicite, LVP) Projet

Plus en détail

Arrêt du 8 juillet 2011

Arrêt du 8 juillet 2011 Bundesverwaltungsgericht Tribunal administratif fédéral Tribunale amministrativo federale Tribunal administrativ federal Cour V E-3730/2011 Arrêt du 8 juillet 2011 Composition Jenny de Coulon Scuntaro,

Plus en détail

Ordonnance sur les conseils en brevets*

Ordonnance sur les conseils en brevets* Ordonnance sur les conseils en brevets* (OCBr) Projet du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2 et 3, 7, al. 2, 8, al. 1, 9, al. 3, et 12, al. 3, de la loi du 20 mars 2009 sur les conseils

Plus en détail

Nouveautés en droit du travail. Jean-Philippe Dunand, avocat, professeur à l Université de Neuchâtel, co-directeur du CERT

Nouveautés en droit du travail. Jean-Philippe Dunand, avocat, professeur à l Université de Neuchâtel, co-directeur du CERT JOURNÉE DE FORMATION CONTINUE 2016 Nouveautés en droit du travail Jean-Philippe Dunand, avocat, professeur à l Université de Neuchâtel, co-directeur du CERT www.unine.ch/cert www.droitdutravail.ch JURISPRUDENCES

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 1, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 1, arrête: Loi fédérale sur l'interdiction d'exercer une activité, l'interdiction de contact et l'interdiction géographique (Modification du code pénal, du code pénal militaire et du droit pénal des mineurs) Avant-projet

Plus en détail

A., née le ( ), et son enfant B., né le ( ), Congo (Kinshasa), représentés par ( ), Centre Suisses-Immigrés (C.S.I.), recourante,

A., née le ( ), et son enfant B., né le ( ), Congo (Kinshasa), représentés par ( ), Centre Suisses-Immigrés (C.S.I.), recourante, B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i f f é d é r a l T r i b u n a l e a m m i n i s t r a t i v o f e d e r a l e T r i b u n a l a d m i n i s t r a

Plus en détail

Questionnaire concernant les jugements par défaut et la possibilité d être rejugé

Questionnaire concernant les jugements par défaut et la possibilité d être rejugé http://www.coe.int/tcj/ Strasbourg, le 13 novembre 2012 PC-OC (2011) 22 REV 5 [PC-OC/Documents 2011/ PC-OC(2011) 22 rev 5 F] COMITÉ EUROPÉEN POUR LES PROBLÈMES CRIMINELS (CDPC) COMITÉ D EXPERTS SUR LE

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 41173/98 présentée par Jacques-Philippe

Plus en détail

LE ROLE DU PROCUREUR DANS LA JUSTICE PENALE

LE ROLE DU PROCUREUR DANS LA JUSTICE PENALE U3A Fleurier, La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel LE ROLE DU PROCUREUR DANS LA JUSTICE PENALE Pierre Cornu Juge au Tribunal cantonal Ancien procureur général DROIT PENAL Définit les comportements punissables

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 18 OCTOBRE 2011 P.11.0910.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.11.0910.F T.R., condamné, demandeur en réouverture de la procédure, ayant pour conseils Maîtres Luc Misson et Julien Pierre, avocats

Plus en détail

Définition, philosophie, histoire et sources de la procédure pénale. 1. La procédure pénale correspond au «droit du procès pénal». a. vrai b.

Définition, philosophie, histoire et sources de la procédure pénale. 1. La procédure pénale correspond au «droit du procès pénal». a. vrai b. Généralités Définition, philosophie, histoire et sources de la procédure pénale 1. La procédure pénale correspond au «droit du procès pénal». a. vrai b. faux 2. Qui a écrit : «La procédure pénale est la

Plus en détail

Tribunal de Grande Instance de Montpellier, ch. corr. audience collégiale, jugement du 15 novembre 2016

Tribunal de Grande Instance de Montpellier, ch. corr. audience collégiale, jugement du 15 novembre 2016 Tribunal de Grande Instance de Montpellier, ch. corr. audience collégiale, jugement du 15 novembre 2016 Le Procureur de la République, Madame Y. / Monsieur X. A l appel de la cause, le président a constaté

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Arrêté du 13 novembre 2009 fixant l organisation générale, la nature et le programme des épreuves des concours de recrutement

Plus en détail

VICTIMES D INFRACTIONS QUE FAIRE. La poursuite pénale. Procédure pénale

VICTIMES D INFRACTIONS QUE FAIRE. La poursuite pénale. Procédure pénale VICTIMES D INFRACTIONS QUE FAIRE Il est vivement recommandé de prendre contact avec les associations ou collectifs de défense des personnes sans statut légal et de se renseigner à ce sujet auprès des consultations

Plus en détail

APPLICABLE AUX POURSUIVANTS DÉSIGNÉS ET AUX COURS MUNICIPALES CONTESTATION CONSTITUTIONNELLE ET AUTRES QUESTIONS D'INTÉRÊT

APPLICABLE AUX POURSUIVANTS DÉSIGNÉS ET AUX COURS MUNICIPALES CONTESTATION CONSTITUTIONNELLE ET AUTRES QUESTIONS D'INTÉRÊT CONTESTATION CONSTITUTIONNELLE ET AUTRES QUESTIONS D'INTÉRÊT En vigueur le : 1994-05-15 Révisée le : 2004-11-18 / 2009-08-21 / 2010-07-20 / 2011-06-29 / 2013-12-19 P.-V. No : 94-02 / 08-04 / 09-02 / 10-02

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 11526 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 12 NOVEMBER 2013 P.13.0976.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.13.0976.N I 1. ELITE sa., 2. M. H., 3. M. C., parties civiles, demandeurs, Me Luc Stolle, avocat au barreau de Gand, II S. K., partie

Plus en détail

Gérard Scherrer, juge unique, avec l approbation de Gérald Bovier, juge; Michel Jaccottet, greffier. A. et son épouse B.,

Gérard Scherrer, juge unique, avec l approbation de Gérald Bovier, juge; Michel Jaccottet, greffier. A. et son épouse B., B u n d e s v e r w a l t u n g s g e r i c h t T r i b u n a l a d m i n i s t r a t i f f é d é r a l T r i b u n a l e a m m i n i s t r a t i v o f e d e r a l e T r i b u n a l a d m i n i s t r a

Plus en détail

708 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. II. Abschnitt, Bundesgesetze,

708 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. II. Abschnitt, Bundesgesetze, 708 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. II. Abschnitt, Bundesgesetze, même jour oralement aux parties ; comme l art. 18 susvisé ne prescrit pas la communication par écrit, il s en suit que le délai pour

Plus en détail

Arrêt du 3 novembre 2011

Arrêt du 3 novembre 2011 101 2011-252 Arrêt du 3 novembre 2011 I e COUR D APPEL CIVIL COMPOSITION Président : Hubert Bugnon Juges : Adrian Urwyler, Jérôme Delabays Greffière : Catherine Python Werro PARTIES X Sàrl, requérante

Plus en détail

Composition MM. et Mme les Juges fédéraux Ursprung, Juge présidant, Maillard et Heine. Greffière : Mme von Zwehl.

Composition MM. et Mme les Juges fédéraux Ursprung, Juge présidant, Maillard et Heine. Greffière : Mme von Zwehl. Tribunal fédéral 8F_3/2014 Fonction publique ; Ire Cour de droit social procédure Arrêt du 9 décembre 2014 Le motif de récusation fondé sur l appartenance du juge au parti socialiste et à la proximité

Plus en détail

Ordonnance du 28 octobre 2016 Cour des affaires pénales

Ordonnance du 28 octobre 2016 Cour des affaires pénales B u n d e s s t r a f g e r i c h t T r i b u n a l p é n a l f é d é r a l T r i b u n a l e p e n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l p e n a l f e d e r a l Numéro du dossier: SK.2016.44 Ordonnance

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 4 MARS 2015 P.14.1796.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1796.F LE PROCUREUR GENERAL PRES LA COUR D APPEL DE LIEGE, demandeur en cassation, contre S. A. prévenu, défendeur en cassation, représenté

Plus en détail

dans la poursuite pénale dirigée contre : en présence du MINISTERE PUBLIC l arrêt qui suit :

dans la poursuite pénale dirigée contre : en présence du MINISTERE PUBLIC l arrêt qui suit : N 57 / 2008 pénal. du 4.12.2008 Numéro 2587 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire, a rendu en son audience

Plus en détail

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 30 novembre re chambre Audience publique du 28 juin 2010

du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 30 novembre re chambre Audience publique du 28 juin 2010 Tribunal administratif Numéro 26373 du rôle du Grand-Duché de Luxembourg Inscrit le 30 novembre 2009 1 re chambre Audience publique du 28 juin 2010 Recours formé par Monsieur..., alias..., Schrassig contre

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Définitions. Le sapeur-pompier face à l enquête judiciaire. Plateforme Nationale Juridique. Objectifs : Cibles : Références :

FICHE PRATIQUE. Définitions. Le sapeur-pompier face à l enquête judiciaire. Plateforme Nationale Juridique. Objectifs : Cibles : Références : FICHE PRATIQUE Définitions Information judiciaire : instruction préparatoire conduite par le magistrat instructeur (juridiction du premier degré). Il recherche les auteurs ou complices des faits dont il

Plus en détail

Extrait du site internet des Services droit des jeunes Journal du droit des jeunes

Extrait du site internet des Services droit des jeunes Journal du droit des jeunes Extrait du site internet des Services droit des jeunes Journal du droit des jeunes www.sdj.be CONSEIL DU CONTENTIEUX DES ETRANGERS 31 juillet 2008 Un arrêt semblable, n 14.731, a été prononcé à la même

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 3 FÉVRIER 2015 P.13.0951.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.13.0951.N T. D., prévenu, demandeur en cassation, Me Frederik Vanden Bogaerde, avocat au barreau de Courtrai. I. LA PROCÉDURE DEVANT

Plus en détail

Loi fédérale sur la protection des animaux

Loi fédérale sur la protection des animaux Version provisoire - Seule la version publiée dans la Feuille fédérale (FF) fait foi Loi fédérale sur la protection des animaux (LPA) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions

Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions Ordonnance relative à l assistance administrative d après les conventions contre les doubles impositions (OACDI) du 1 er septembre 2010 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 1 de l arrêté fédéral du 22

Plus en détail

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Loi du 20 mars 2002 Entrée en vigueur : modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu

Plus en détail

Etat d urgence : quel rôle pour le juge pénal?

Etat d urgence : quel rôle pour le juge pénal? Etat d urgence : quel rôle pour le juge pénal? Se poser la question du rôle du juge pénal dans la mise en œuvre des mesures de l état d urgence peut sembler incongru car celui-ci ne lui fait a priori pas

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 31 MARS 2010 P.10.0054.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.10.0054.F B.R., L., P., prévenu, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Alexandre Wilmotte, avocat au barreau de Huy,

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES PORTER PLAINTE Porter plainte est un acte important pour toute victime d infractions afin de signaler les abus subis aux

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL CHAMBRE PÉNALE DES RECOURS CPR 26 / 2012 Présidente : Sylviane Liniger Odiet Juges : Pierre Broglin et Daniel Logos Greffière : Gladys Winkler Docourt DECISION

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR PÉNALE CP 21 / 2014 Président : Gérald Schaller Juges : Jean Moritz et Jean-François Kohler Greffière : Nathalie Brahier DÉCISION DU 12 SEPTEMBRE 2014

Plus en détail

RÈGLEMENT DES EXAMENS

RÈGLEMENT DES EXAMENS Intermédiaires d assurance AFA RÈGLEMENT DES EXAMENS Règlement en vue de l obtention de la qualification professionnelle des intermédiaires d assurance L Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Plus en détail

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION COMPOSANTE 5 MANUEL DE RÉFÉRENCE CHAPITRE 8 ANNULATION DE DOCUMENTS ET RECOURS À L ENCONTRE DES DÉCISIONS EN MATIÈRE D IMMIGRATION Page 2 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office.

Article 1 er Siège La Commission consultative a son siège administratif fixé au lieu où se trouve établi l Office. Protection juridictionnelle - organisation BENELUX Règlement d'ordre intérieur et de procédure de la commission consultative compétente en matière de protection juridictionnelle des personnes au service

Plus en détail

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES 1 CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES I INTRODUCTION : Le contentieux de la nullité est un contentieux technique. Il n existe aucune définition générale

Plus en détail

LES ECHECS D ADOPTIONS INTERNATIONALES

LES ECHECS D ADOPTIONS INTERNATIONALES LES ECHECS D ADOPTIONS INTERNATIONALES Que faire en cas d échec d une adoption internationale? Cette question se pose de plus en plus souvent aux services de l aide sociale à l enfance, auxquels des parents

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL CHAMBRE PÉNALE DES RECOURS CPR 18 / 2013 Présidente : Sylviane Liniger Odiet Juges : Pierre Broglin et Philippe Guélat Greffière : Gladys Winkler Docourt

Plus en détail

Table des matières. Sommaire...5. Avant-propos...7 Louise Fromont et Arnaud Van Waeyenberge

Table des matières. Sommaire...5. Avant-propos...7 Louise Fromont et Arnaud Van Waeyenberge Table des matières Sommaire...5 Avant-propos...7 Louise Fromont et Arnaud Van Waeyenberge L invocation du droit de l Union européenne devant les cours et tribunaux de l ordre judiciaire belge : potentialités

Plus en détail

RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE

RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE RÈGLES DE LA COUR PROVINCIALE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE TABLE DES MATIÈRES Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 Règle 1 Dispositions générales 1.1 Objectif fondamental 1.2 Portée des règles 1.3 Définitions

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE DANEMARK RELATIF AUX RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE DANEMARK RELATIF AUX RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DE DANEMARK RELATIF AUX RENSEIGNEMENTS EN MATIERE FISCALE Le Gouvernement de la PRINCIPAUTE DE MONACO et le Gouvernement

Plus en détail

LES JURIDICTIONS DE PREMIÈRE INSTANCE ET LES PROCÈS AUX ÉTATS-UNIS VUE D ENSEMBLE. Les juridictions de première instance aux États-Unis

LES JURIDICTIONS DE PREMIÈRE INSTANCE ET LES PROCÈS AUX ÉTATS-UNIS VUE D ENSEMBLE. Les juridictions de première instance aux États-Unis LES JURIDICTIONS DE PREMIÈRE INSTANCE ET LES PROCÈS AUX ÉTATS-UNIS VUE D ENSEMBLE Jeffrey V. Hill Hill & Lamb Portland, Oregon États-Unis d Amérique Téléphone: (971) 373-8800 jhill@hill-lamb.com Les juridictions

Plus en détail

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet

Les nouveautés en procédure civile suisse. François Bohnet Les nouveautés en procédure civile suisse 2016 François Bohnet 35 arrêts publiés et destinés à la publication en une année, dont 29 en allemand et 6 en français Entre autres en matière de: Maintien de

Plus en détail

LE TEMOIGNAGE MENSONGER

LE TEMOIGNAGE MENSONGER LE TEMOIGNAGE MENSONGER L infraction consiste en un témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d une commission rogatoire.

Plus en détail