Groupe Bordeaux Nord Aquitaine :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe Bordeaux Nord Aquitaine :"

Transcription

1 REPORT :: VIEW Groupe Bordeaux Nord Aquitaine : Le Dossier Patient au cœur du système d information médical my SIH s est rendu dans les locaux flambants neufs du bâtiment qui abrite l administration du GBNA pour rencontrer Laurent Pillon, Responsable Systèmes d Information depuis plus de 3 ans. 20 :: mysih N 16 :: 2013 ::

2 REPORT :: VIEW my SIH :: Quelle est l actualité du service informatique du GBNA? Laurent Pillon (LP) : Deux projets importants nous occupent principalement aujourd hui. Tout d abord la fusion de 3 cliniques : Tourny, Saint Louis et Bel Air, les deux premières rejoignant physiquement la dernière pour former la Nouvelle Clinique Bel Air (NCBA). Cette fusion n est pas que physique car au 31 décembre 2013 tous les logiciels doivent être intégrés dans le Système d Information. Certains logiciels sont communs et utilisés dans toutes les cliniques, comme par exemple la paie ou le logiciel de gestion du temps et l ERP Administratif de Sigems (logiciel SigeSoft). Néanmoins, une fusion des bases de données sera Laurent PILLON Responsable Systèmes d Information du Groupe PBNA. nécessaire pour assurer une continuité des données, sans négliger l accès à l historique. Cette fusion de cliniques sera également l occasion d avancer sur l homogénéisation des pratiques. En effet actuellement certains modules sont exploités différemment par les cliniques, il est important de tendre vers cette homogénéisation pour le partage de l information et pour une meilleure exploitation des modules. my SIH :: Et le second projet? LP : Le second projet est la mise en place du Dossier Patient. Après quelques années de réflexion, nous avons franchi le pas et fléché ce projet comme priorité pour les prochaines années. Nous avons choisi le module DME (Dossier Médical Etablissement) de SIGEMS. Notre stratégie de déploiement est de commencer par 2 services pilotes (le service de gastro entérologie et celui de cardiologie) sur un établissement : la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine (PBNA). Nous déployons l ensemble des modules disponibles du DME, notamment les modules de prescription et le dossier de soins. my SIH :: Et le reste du déploiement? LP : Lorsque les 2 services pilotes auront parfaitement exploité le logiciel, nous le déploierons progressivement sur les autres services de PBNA. Pour le moment, la phase la plus importante est celle de l accompagnement aux changements ; l objectif étant de finaliser le déploiement sur PBNA pour fin Ensuite les autres Le choix d un même éditeur pour la partie administrative et le socle de dossier médical a facilité une approche de type «référentiel» pour les identités Patients et les mouvements. sites suivront : lancement du projet en septembre 2014 pour la Polyclinique Bordeaux Rive droite (PBRD), puis au premier trimestre 2015 pour NCBA. Les cliniques d Arcachon et de Thiers seront déployées en suivant. my SIH : Comment cette mise en place de votre dossier patient va s articuler avec les autres logiciels déjà installés? LP : Aujourd hui chaque spécialité a son propre logiciel métier, par exemple les anesthésistes utilisent Diane de Bow Medical, les urgences utilisent le logiciel Sidsu, les prescriptions de chimiothérapie se font avec le logiciel Chimio de Computer Engineering, etc. Le but du DME de SI- GEMS n est pas de remplacer ces logiciels métiers, il devra s interfacer avec eux afin de récupérer les informations pertinentes (compte-rendu, résultats de laboratoire, etc.). Les interfaces seront réalisées avec les standards classiques HL7 et Hprim avec parfois des échanges documentaires au format PDF. Au total, une vingtaines d éditeurs seront concernés par ces interfaces. my SIH :: La prescription estelle informatisée aujourd hui? LP : La prescription n est pas informatisée partout, elle est intégrée aux logiciels métiers. La mise en place du DME permettra justement que les prescriptions alimentent directement le plan de soins. Parallèlement à ce projet d envergure, nous mettons en place une mobilité adaptée. Le wifi sera installé dans toutes les cliniques, les utilisateurs auront à leur disposition un équipement leur permettant de prescrire ou d administrer au pied du patient. Le choix du matériel sera mixte en fonction des services (chariot informatique dédié ou guéridon de soin avec un bras articulé). my SIH :: Qu est ce qui a motivé votre choix du DME de SIGEMS? LP : Nous avons choisi le DME de SIGEMS pour plusieurs raisons : tout d abord nous avons à plusieurs reprises assisté à des présentations classiques mais aussi été accueillis par des sites distants qui nous accompagné dans la découverte du produit sur 2 journées entières. Rien de tel pour se rendre compte du potentiel réel d un outil. Une autre raison non négligeable vient du fait que nous avons installé depuis 2009 la partie administrative de Sigems sur l ensemble de nos cliniques (prise en charge du patient, comptabilité, facturation, PMSI, gestion des stocks, gestion des lits, gestion de la pharmacie, etc.). En choisissant une solution du même éditeur, on gagnait énormément en efficience au niveau interfaçage car il est évident qu il existe une relation étroite entre la prise en charge du patient et le soin sachant que l identifiant :: 2013 :: mysih N 16 :: 21

3 REPORT :: VIEW patient unique IPP est déjà transmis à l ensemble de nos logiciels satellites. SIGEMS a également la particularité d être Hébergeur Agréé de Données de Santé et c était également notre souhait de ne pas héberger notre solution en local mais de privilégier le mode d infogérance. my SIH :: De quelles ressources disposez-vous pour mener à bien ce projet? LP : Nous disposons tout d abord d une équipe informatique de 10 personnes : 6 sur la partie hardware, (2 administrateurs systèmes et réseaux et 4 techniciens de maintenance), 3 responsables de compte pour la partie software et moi-même. Nous avons créé pour gérer ce projet un comité de pilotage composé du médecin DIM, du Directeur de l établissement, de la Directrice des Soins Infirmiers, de la directrice Qualité, d un infirmier référent DME, du Pharmacien gérant et de moi-même. Il est primordial en effet d avoir une personne métier sur ce projet parlant le même langage que les utilisateurs. C est l IDE référent qui est en charge du paramétrage du logiciel et de collecter les demandes des utilisateurs. Détaché à 100% sur le projet, cette ressource assurera en outre, avec l équipe informatique, la hotline de premier niveau. my SIH :: Comment s appréhendent les déplacements de vos équipes sur la dizaine de sites du Groupe? Le GBNA en chiffres 8 établissements de santé et 1 EHPAD, un centre de formation professionnel et 4 antennes d autodialyse. Le tout rassemblant 1062 lits et places, 1610 salariés et 474 médecins pour hospitalisations par an. LP : Paradoxalement, les déplacements sont rares! Outre l infogérance pour le DME, nous avons choisi une architecture centralisée. L ensemble de nos serveurs sont situés sur une clinique (PBNA) dans 2 salles informatiques entièrement redondantes (climatisation, onduleurs, groupe électrogène, détection incendie, accès sécurisé et règlementé, câblage électrique, etc.). Un PRA (Plan de Reprise d Activité) est également opérationnel. Il s appuie sur le fait que les baies de stockage des données sont situées dans les 2 salles avec réplication en temps réel entre elles (mode actif/actif). L architecture comporte environ 150 serveurs dont la plupart sont virtualisés. L installation de serveurs sur les sites distants reste marginal : environ une dizaine, essentiellement pour des problématiques de temps de réponse ou de volumes à transférer (imagerie médicale). Nous avons décidé de travailler sous environnement CITRIX avec des clients légers afin de faciliter la maintenance. Tous les bureaux utilisateurs sont «déportés». En cas de panne, le matériel est préparé sur le site principal puis envoyé par coursier interne vers l établissement concerné. Les services support ou les utilisateurs présents sur site assurent ensuite les connexions et les équipes informatiques prennent la main à distance pour finaliser les installations. L équipe informatique reste toutefois disponible pour se déplacer sur les différents sites en cas de fonctionnement bloquant. my SIH :: Comment conciliezvous ces 2 projets d envergure au quotidien? LP : C est encore une question d organisation et de communication! Une fois par mois l ensemble de la Direction du Groupe se réunit pour discuter de leur actualité, Plus de établissements équipés : publics, associatifs, privés, indépendants ou groupes. Pour tout renseignement, contactez-nous au / Le plan de soins du DME (Dossier Médical d Établissement) de SI- GEMS. c est l opportunité de discuter des projets en cours et ceux à venir. En effet chaque clinique a ses particularités, ses activités propres qu elle souhaite développer. En étant présent je peux anticiper tous les problèmes et gagner du temps. De plus, nous avons organisé une réunion mensuelle avec les autres responsables des services supports : travaux, sécurité, maintenance, biomédical, achat, etc. Le but est de ne rien manquer en étant au courant de l ensemble des demandes transverses car de nos jours il est extrêmement rare qu une demande ne concerne qu un seul service support. Pour nous, une telle organisation est indispensable pour que le service informatique puisse apporter ainsi une vraie valeur ajoutée au «métier».

4 EXPER :: SITE La Clinique Générale d Annecy : L ERP SIGEMS en Administratif et Médical Située au cœur d Annecy, la Clinique Générale met à disposition de ses patients des plateaux techniques performants. Pour y parvenir, il faut une stratégie claire, des ressources, des équipes motivées mais aussi un Système d Information efficient La Clinique Générale d Annecy dispose de 91 lits de Chirurgie dont 6 lits de soins continus, 17 lits de Médecine dont 3 de soins palliatifs, 30 lits de Maternité, 22 places d'ambulatoire et 7 postes de chimiothérapie : soit un total de 171 lits et places pour 1375 accouchements et 4900 séances de Chimio par an. L Activité Cancéro (Oncologie Soins palliatifs) représente une part importante de l activité. En Chirurgie, pratiquement toutes les disciplines sont représentées, la principale étant l'orthopédie (42 % de l'activité pour 7 chirurgiens). my SIH magazine :: Quel est l historique du Système d information de la Clinique? Mr Gérard TOUTIN (GT) : Signalons tout d abord que la clinique a été sous contrôle des praticiens jusqu'en mai 2013 et qu elle a intégré le groupe VIVALTO Santé depuis. Il s agit donc du dixième établissement de ce groupe créé en Le groupe dispose bien évidemment de sa propre stratégie de déploiement SI. Ceci étant, cette opération de rachat ne perturbera pas notre Système d'information. En effet, sur la base du socle SIGEMS, nous disposons d'une solution opérationnelle, notamment en matière de remontée d informations de consolidation au niveau Groupe. my SIH magazine :: SIGEMS propose des services en mode hébergé, est-ce votre mode de fonctionnement? GT : Aujourd'hui nous disposons de nos propres serveurs et d une ressource interne en Informatique. Historiquement, depuis une bonne dizaine d années, SIGEMS couvre la Gestion Administrative Patient, la Facturation, la Compta, la Gestion des La Clinique Générale, désormais intégrée au groupe VIVALTO, propose une panoplie d activités couvrant les trois domaines MCO. Elle s est particulièrement illustré en 2013 dans le palmarès «Le Point» en Chirurgie de l épaule en se classant 8ième sur plus de 450 établissements audités. stocks et le PMSI. En 2010, nous avons procédé à l'extension de la solution avec le module DME (Dossier Médical Établissement) afin de répondre - à échéance de Mars 2010 à l époque - aux contraintes CBUM de prescription de médicaments sur l'ensemble de l'établissement. my SIH magazine :: L ERP SIGEMS est donc déployée sur tous les pans applicatifs de votre SI? GT : Non, pas exactement! L'offre de SI- GEMS n'intégrant pas le périmètre de la Chimio, cette unité dispose de son propre applicatif (ONCOBASE). De même, la gestion des plateaux techniques reste encore sous contrôle du logiciel CLIMCO de PM Développement. Ce logiciel dispose d un embryon de Dossier de Cabinet qui nous permet de gérer l annonce d hospitalisation du praticien. Cette annonce est ensuite intégrée en pré-admission au niveau de SIGEMS. Pour compléter le tableau, citons le domaine de la Qualité et de la Gestion des Risques (Fiches d'événements Indésirables) qui est informatisé sur la base de la solution Blue Medi qui, par ailleurs, est une des solutions préconisées par le groupe VIVALTO. 32 :: mysih N 16 :: 2013 ::

5 EXPER :: SITE my SIH magazine :: Pourquoi ne pas avoir continué avec CLIMCO pour la Gestion du Dossier de l Établissement? GT : Rappelons tout d abord que SIGEMS gère notre stock de pharmacie. Dans le cadre du projet CBUM l interface avec ce logiciel était impérative. Notre choix du DME SIGEMS en 2010 découlait en partie d un constat : tous les établissements galèrent avec des problématiques d intégration logicielle. Notre volonté était justement d'éviter ces problématiques de passerelles qui sont toujours compliquées à gérer - quoi qu'en dise nos éditeurs informatiques : C'est toujours simple mais ils n'ont pas de solution! De ce point de vue, le choix de SIGEMS nous a réellement permis de gagner en efficacité d'échanges entre le socle administratif et médical tout en évitant l'épineux problème de gestion des doublons d'identité, voire de séjour! my SIH magazine :: Comment s est déroulé le déploiement? GT : Il fallait faire vite (moins de 3 mois) pour être en accord avec nos contraintes CBUM. A l époque, nous avions fait le choix de détacher deux infirmières à temps complet pour l'accompagnement du déploiement. Cela nous paraissait indispensable que les référents soient des ressources «métier». Ces personnes avaient en charge le paramétrage global, le paramétrage spécifique (accompagnement des praticiens) ainsi que la formation des utilisateurs. Une fois le déploiement achevé, nous avons conservé un poste de Référent Métier pour que le DME puisse continuer à s'étendre sereinement en assurant un accompagnement permanent des médecins et des soignants. Ce poste est aujourd hui essentiel dans le cadre du maintien du lien entre le personnel soignant et l'administratif via le partage du système d'information. C est en partie cette stratégie qui nous a permis un déploiement rapide et efficient du logiciel. my SIH magazine :: Le DME gère quel périmètre fonctionnel? SIGEMS : 20 ans d expérience Depuis plus de vingt années SIGEMS propose une solution de Gestion médico administrative aux Établissements de santé. Un club utilisateurs vient maintenant organiser les synergies entre les 280 Établissements de Santé utilisateurs de cette solution leader du marché Français. La solution DME (Dossier Médical Établissement) «full web» est construite sur les bases technologiques les plus récentes et, la version 4.0 «disponible fin 2013» a fait l objet d attentions particulières en termes d ergonomie et de fluidité dans son exploitation au quotidien. Fidèle à ses fondamentaux SIGEMS a parfaitement anticipé les attentes et obligations de ses Clients en se dotant d une solution BI (technologie QlikView) et d un Cloud privé qui a été élu 1er Cloud privé métier Santé 2012 (Trophée Cloud Computing 2ème édition). GT : Tout d abord, la partie Prescriptions soins est assurée de manière nominative (déploiement à 100% des services). Les interactions médicamenteuses sont gérées via le Vidal (intégré à la solution DME). Nous avons par ailleurs déployé la partie Plan de soins. Aujourd hui, les résultats de laboratoire (biologie) sont intégrés au DME, ceux d anatomo-pathologie le seront sous un mois. my SIH magazine :: Qu en-est il du côté du déploiement technique? GT : Le déploiement dans les étages a été fait en technologie Wifi avec des postes disponibles sur les chariots. La question des tablettes va forcément se poser, notamment en terme d'ergonomie, mais cela peut poser parallèlement des problèmes d'hygiène ; en tout cas dans les limites de budgets que nous pourrions allouer. Ce n est pas notre priorité en 2014, d autant que je pense qu il y a encore aujourd hui un risque important en ce qui concerne le renouvellement de matériel. my SIH magazine :: Globalement, quels points positifs et négatifs retenezvous? GT : Au début du déploiement nous avons eu à faire face à des problèmes de lenteurs qui sont désormais résolus. L'un des reproches que l'on pourrait formuler aujourd'hui c'est que la solution modulaire par nature - nécessite une ré-identification lors du passage d'un module à l'autre. Selon l'éditeur, ce point devrait être amélioré avec une authentification unique dans la prochaine mise à jour qui sera faite dans les semaines à venir. Autrement, j ai le sentiment que l ensemble est plutôt ergonomique et intuitif, même si sa logique demande au premier abord quelques efforts de prise en main. my SIH magazine :: Quelles sont les évolutions futures prévues au niveau SI? GT : Dès 2014 nous allons étudier de près les modules fonctionnels de Gestion du bloc, Gestion des lits et Annonce d hospitalisation qui, chez SIGEMS, ont fait l objet d une refonte complète. En revanche, sur le périmètre de la consultation d'anesthésie la solution de SIGEMS ne me semble pas adaptée à notre mode de fonctionnement. En ce qui concerne la Gestion de bloc, nous attendons en particulier les fonctionnalités liées au suivi des DMI en relation avec l administratif (traçabilité patient et suivi stock). Ceci étant, nous ne nous priverons pas de toute façon d'une étude comparative de marché. my SIH magazine :: Et les indicateurs d activité dans tout ça? GT : SIGEMS propose depuis bien longtemps son propre reporting interne avec des extractions administratives classiques qui restent insuffisantes. Fort heureusement, SIGEMS a eu la bonne idée d'intégrer la solution transversale QlikView de Qlik- Tech. C'est dans ce domaine qu'en 2014 nous déclencherons probablement des projets fédérateurs au niveau de notre SI dans le cadre de l'intégration au groupe VIVALTO. my SIH magazine :: Avec 3 ans de recul, quelles sont vos impressions sur l exploitation du DME? GT : Avec quelques années de recul, il me semble aujourd'hui que la qualité de tenue du dossier est vraisemblablement meilleure mais que sa complétude est moindre. Je m'explique. Auparavant, il suffisait d'inscrire sur une feuille de papier - certes volante dans la plupart des cas - des informations de transmission, voire de prescription. Avec l'arrivée de l'informatique les soignants ont dû rentrer dans une sorte de «carcan binaire» qui semble difficilement acceptable dans leur mode de pensée. Le DME de SIGEMS n y est pour rien et cela va probablement évoluer avec la nouvelle Génération Internet! Propos recueillis par Alain DORSEUIL pour my SIH magazine :: 2013 :: mysih N 16 :: 33

6 SIH Multi-finess et multi-activités ( MCO, SSR, PSY, HAD ) - Une équipe, des services métier à votre écoute. Le Data Center Hébergeur de données de santé Élu 1 er Cloud privé métier Santé : 2012

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22

DOSSIER DE PRESSE. Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22 DOSSIER DE PRESSE Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22 2014 1 BERGER-LEVRAULT, PARTENAIRE INCONTOURNABLE DES ACTEURS DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS Dossier de presse 2014 I Page 3 1 BERGER-LEVRAULT,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins

Direction générale de l offre de soins Direction générale l offre soins RELIMS Référencement s éditeurs logiciels et s intégrateurs du mon la santé Rapport sur les données contenues dans RELIMS au 12 décembre 2012 Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS)

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Séminaire SIM 07 FMP de Fès, le 02 juin 2007 Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Auteurs : Mme Drissia ELACHEJAI Ingénieur en chef Centre Hospitalier Ibn

Plus en détail

La visite de certification(v2014)

La visite de certification(v2014) La visite de certification(v2014) Journée régionale CAPPS 12 juin 2015 Dr C. BOHEC UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Le CLCC et la certification Rappel Centre de Lutte contre le cancer

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

S2H Solutions to Healthcare

S2H Solutions to Healthcare «La maitrise est performance» S2H Solutions to Healthcare S2H 2011 / Page 1 S2H: Qui sommes-nous? Plus de 10 ans d expérience SAP SANTE en France Connaissance accrue des métiers de santé et de leurs réglementations

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

Informatisation et pharmacie hospitalière

Informatisation et pharmacie hospitalière Systèmes d information Éléments de l informatisation du lieu d activité professionnelle Informatisation et pharmacie hospitalière Petit Abir CHU Amiens - Université de Picardie mai 2007 Quelques chiffres

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

opitaux privés de Metz TMM Software

opitaux privés de Metz TMM Software H opitaux privés de Metz TMM Software Formatic Santé 2011 TMM Software 2011 - confidentiel 1 Sommaire 1. Présentation HPM 2. Pourquoi un projet de terminaux multimédia? 3. Rentabilité des projets 4. Points

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE DU PARC LYON 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ACC01_F042_A Page 1 sur 11 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de l établissement

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise

Plus en détail

La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité,

La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité, La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité, Ce qui va changer dans les 5 ans à venir dans les métiers de la gestion de la Qualité, de l'hygiène, de la Sécurité et de l'environnement

Plus en détail

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux Au Centre hospitalier de Valenciennes 1 Le centre hospitalier de Valenciennes MCO Psychiatrie SSR Soins de longue durée Maison de retraite

Plus en détail

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES MEDICAL INTERFACE propose un ensemble de programmes développés spécifiquement pour le personnel de la Gestion du Patient, du Bureau des Entrées et du

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN. Du 19/01/15 au 21/02/15. Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin

RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN. Du 19/01/15 au 21/02/15. Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN Du 19/01/15 au 21/02/15 Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin SOMMAIRE Introduction.....3 Situation géographique.......4 Le CMCO en quelques chiffres........5

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE Fort de son expérience auprès des PME et Collectivités, MDSI vous propose la gestion complète ou partielle de votre système informatique en associant au sein d'un même contrat : audit, conseil, maintenance

Plus en détail

L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine

L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine GIE TéléSanté Aquitaine L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine 28 mai 2008 Régis Rose GIE TéléSanté Aquitaine Mai 2008 A - OBJECTIFS 1 - Introduction Les prémisses du projet de dossier médical

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS?

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? trésorier du futur Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Sommaire 1 Le SaaS : du service avant

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

REGISTRE CIL CHI DU PAYS DES HAUTES FALAISES

REGISTRE CIL CHI DU PAYS DES HAUTES FALAISES Gestion administrative s patients Outil Gestion administrative s patients admissions s patients qui se présentent sur les sites du CHI - Création du dossier administratif patient/saisie s séjours/facturation

Plus en détail

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale 2003 Asurances, soins, biens médicaux Une culture globale et entrepreneuriale orientée client Innovation et fonctionnement en réseau

Plus en détail

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Le Groupe SIGMA Le Pôle Transport Energies Logistique L innovation dans la Supply Chain Le Groupe SIGMA Implantations & Chiffres Clés CA 2012 69,5 M

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS DRH/ RRH service RH / Fait le 09/04/2010 PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE Directeur adjoint chargé du système d information Pourvu A pourvoir NATURE DU POSTE LOCALISATIONS Centre Hospitalier de Saint

Plus en détail

Démarche Qualité du service d hémodialyse Analyse des risques sur le traitement d eau

Démarche Qualité du service d hémodialyse Analyse des risques sur le traitement d eau Démarche Qualité du service d hémodialyse Analyse des risques sur le traitement d eau Service biomédical Service qualité et gestion des risques CHD VENDEE HOPITECH - Vichy 2009 1 Plan 1. Présentation du

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON Profils IHE Retour d expérience CHU BESANCON Contexte Centre Hospitalier Universitaire de BESANCON 4800 agents 1200 lits sur deux sites Parc applicatif composite nécessitant des interfaces multiples :

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting

Intégrateur de solutions de gestion. Arium Consulting Intégrateur de solutions de gestion PRÉSENTATION Qui sommes-nous? UN SOMMAIRE PARTENARIAT : 1 PRÉSENTATION Qui sommes nous? UN PARTENAIRE DE Une Offre Globale dédiée Au CONFIANCE PME-PMI 3 LES OFFRES SAGE

Plus en détail

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD Retour d expérience suite à la visite de certification V2014 Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD 1 Retour d expérience Présentation _Visite Certification du CH de Nontron_Janvier V2014_Centre Hospitalier

Plus en détail

Nouveautés Juin 2011 - 1 -

Nouveautés Juin 2011 - 1 - Nouveautés Juin 2011-1 - Profils utilisateurs : Création des services pour les profils «SOIGNANTS» La fiche utilisateur permet pour les profils soignants de définir un service par défaut parmi la liste

Plus en détail

Programme Hôpital numérique

Programme Hôpital numérique Programme Hôpital numérique Boite à outils pour l atteinte des pré-requis Fiches pratiques Octobre 2012 Direction générale de l offre de soins Sommaire 1. LE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE... 3 2. LE SOCLE

Plus en détail

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre La Newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION N 5 Nov. 2013 La e-santé, hier, aujourd hui et demain. Edito L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre aux besoins d échanges et de partage

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE. Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A

ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE. Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A La cyber-sécurité n est pas une fin en soi. La disponibilité du système d information de l

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE. Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A

ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE. Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A ASSUREZ VOTRE CONTINUITÉ DE SERVICE EN CAS DE SINISTRE Sauvegarde Restauration Migration Virtualisation P.R.A La cyber-sécurité n est pas une fin en soi. La disponibilité du système d information de l

Plus en détail

Responsable de structure. Administratifs. Consultants. Financeurs. Prescripteurs

Responsable de structure. Administratifs. Consultants. Financeurs. Prescripteurs Lisa est un progiciel complet permettant de gérer des prestations d accompagnement de demandeurs d emploi, de créateurs d entreprise, et plus largement de personnes souhaitant travailler sur leurs projets

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable?

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Thierry VONFELT Directeur activité SaaS & Infogérance Tel : 03 88 87 86 80 Mobile : 06 75 65 10 78 - Thierry.Vonfelt@esdi.fr Formaliser une offre

Plus en détail

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information Jalix est un intégrateur-conseil en systèmes d information spécialisé dans les domaines de : n l infrastructure, n la mise en œuvre de solutions ERP/PGI et CRM, n le pilotage de projets (ERP, CRM, infrastructure),

Plus en détail

Le contrôle de gestion: un outil de pilotage médico-économique de l hôpital. Rencontre «Contrôle de gestion»- C2R 24 novembre 2005

Le contrôle de gestion: un outil de pilotage médico-économique de l hôpital. Rencontre «Contrôle de gestion»- C2R 24 novembre 2005 Le contrôle de gestion: un outil de pilotage médico-économique de l hôpital Rencontre «Contrôle de gestion»- C2R 24 novembre 2005 1 Pourquoi faire évoluer le contrôle de gestion? T2A Nouvelle Gouvernance

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques _ Sous-direction observation de la santé et de l assurance maladie _ Bureau établissements

Plus en détail

PAR ANAT. Améliorer la sécurisation de l identification des patients en secteur sanitaire BLOC OBSTÉTRICAL SCÉNARIO CONSULTATION IDENTITO-VIGILANCE

PAR ANAT. Améliorer la sécurisation de l identification des patients en secteur sanitaire BLOC OBSTÉTRICAL SCÉNARIO CONSULTATION IDENTITO-VIGILANCE IDENTITO-VIGILANCE SCÉNARIO CONSULTATION SUIVI QUALITÉ GESTION DES IDENTITÉS SCÉNARIO ADMISSION PAR EXAMENS TRANSPORT RECOMMANDATIONS Améliorer la sécurisation de l identification des patients en secteur

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Créée en 1995, Syselcom est une société suisse à capitaux suisses. Syselcom est spécialisée dans les domaines de la conception, l intégration, l exploitation et

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Jeudi 9 avril 2015 1 Sommaire Présentation de la Maison de santé Marie Galène La démarche de certification ISO 9001 à Marie Galène Pourquoi cette

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Les problèmes de mise en œuvre d un SIH

Les problèmes de mise en œuvre d un SIH Les problèmes de mise en œuvre d un SIH N.Qarmiche 1*, K.Amzian 2, M.Berraho 1, Z.Srhier 1, K.El Rhazi 1, S.El Fakir 1, N.Tachfouti 1, C.Nejjari 1 1 Laboratoire d Epidémiologie et Santé Publique, Faculté

Plus en détail

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY C. Lefondeur (1), N. Labonne (2), F. Lefevre (1) (1) Direction du Système d Information (2) Service d Imagerie

Plus en détail

Devenez l architecte de votre dossier patient

Devenez l architecte de votre dossier patient Couverture Fonctionnelle - Droits d accès - Agenda - Tableau de bord - Bureautique - Gestion du PMSI - Prescriptions - Exploitations & statistiques - Atelier objets Devenez l architecte de votre dossier

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Réorganisation du processus de transfusion sanguine au Liban

Réorganisation du processus de transfusion sanguine au Liban Réorganisation du processus de transfusion sanguine au Liban Cahier des charges du Logiciel Médico Technique Rédigé en collaboration avec Cahier des charges du Logiciel Médico Technique La procédure d

Plus en détail

L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise

L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise François GUERDER Responsable pôle technique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg V3 Alignement stratégique? Dépense

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Solution de sauvegarde pour flotte nomade

Solution de sauvegarde pour flotte nomade Solution de sauvegarde pour flotte nomade > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup Laptop > Sécurité et options de protection > Monitoring et services > Hébergement (mode

Plus en détail

10 juin 2013. Pharmagest - Villers-Lès-Nancy. Inauguration DataCenter

10 juin 2013. Pharmagest - Villers-Lès-Nancy. Inauguration DataCenter 10 juin 2013 Pharmagest - Villers-Lès-Nancy Inauguration DataCenter 65 millions de dossiers médicaux en France L hébergement de données de santé : un enjeu pour demain Les réformes en cours du système

Plus en détail

H.I.T. 2010. Siemens, des réponses pour la vie. Press Presse Press Presse. Dossier de presse. Secteur Healthcare

H.I.T. 2010. Siemens, des réponses pour la vie. Press Presse Press Presse. Dossier de presse. Secteur Healthcare Press Presse Press Presse Secteur Healthcare Dossier de presse Comment peut-on mettre à disposition d une population toujours plus nombreuse et dont la moyenne d âge augmente, des systèmes de soins accessibles

Plus en détail

connecting events with people

connecting events with people connecting events with people Surycat est la plateforme de connectivité intelligente pour les systèmes de notification. Surycat apporte une intelligence nouvelle aux applications critiques, tout en préservant

Plus en détail

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE Odile NUIRY, Pharmacien, CHU de SAINT-ETIENNE CONTEXTE Projet de modernisation du CHU En 2009

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

La raison d être des systèmes d information

La raison d être des systèmes d information La raison d être des systèmes d information 23 ème Séminaire en sciences pharmaceutiques Pourrait-on vivre sans? 1 Enjeux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Suivi

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION INTEGRATEURS Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PEBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée

Plus en détail

Atlas 2014 des SIH. Etat des lieux des systèmes d information hospitaliers

Atlas 2014 des SIH. Etat des lieux des systèmes d information hospitaliers Atlas 2014 des SIH Etat des lieux des systèmes d information hospitaliers Direction générale de l offre de soins Mai 2014 Sommaire 1 INTRODUCTION 4 2 PARTIE 2 : LES OBSERVATOIRES 6 2.1. L observatoire

Plus en détail

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76)

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) 1. Qu est-ce que le SDET : schéma directeur des espaces numériques de travail?

Plus en détail

InteGraal MODE. cousu main

InteGraal MODE. cousu main InteGraal MODE progiciels ET SERVICES cousu main pour l INDUSTRIE ET LE COMMERCE DE la FILIÈRE mode InteGraal MODE L erp métier cousu Main pour l industrie et le commerce de la MODE Pour répondre à vos

Plus en détail

Solutions de gestion Catalyseur de performance

Solutions de gestion Catalyseur de performance 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les tailles d entreprise : entrepreneur, PME-PMI et

Plus en détail

Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011. Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au

Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011. Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011 Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au sein des structures de santé» L opération VDI du nouvel hôpital du CHAC ParisTech les 8 et 9

Plus en détail

Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5

Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5 Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5 Nom de l application Inclure le numéro de version, la date de mise en service, date de dernière mise à jour et le fournisseur (interne, prestataire, éditeur)

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

QUALIMS est votre solution!

QUALIMS est votre solution! Vous êtes un industriel soumis à de fortes contraintes réglementaires? QUALIMS est votre solution! QUALIMS est une société internationale, présente sur le marché des éditeurs de logiciels de gestion qualité

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Sécurisation du circuit du médicament au Centre Hospitalier d ANNECY Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Dr Julien FIOT Praticien Hospitalier Maîtrise universitaire d études avancées

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail