Groupe Bordeaux Nord Aquitaine :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe Bordeaux Nord Aquitaine :"

Transcription

1 REPORT :: VIEW Groupe Bordeaux Nord Aquitaine : Le Dossier Patient au cœur du système d information médical my SIH s est rendu dans les locaux flambants neufs du bâtiment qui abrite l administration du GBNA pour rencontrer Laurent Pillon, Responsable Systèmes d Information depuis plus de 3 ans. 20 :: mysih N 16 :: 2013 ::

2 REPORT :: VIEW my SIH :: Quelle est l actualité du service informatique du GBNA? Laurent Pillon (LP) : Deux projets importants nous occupent principalement aujourd hui. Tout d abord la fusion de 3 cliniques : Tourny, Saint Louis et Bel Air, les deux premières rejoignant physiquement la dernière pour former la Nouvelle Clinique Bel Air (NCBA). Cette fusion n est pas que physique car au 31 décembre 2013 tous les logiciels doivent être intégrés dans le Système d Information. Certains logiciels sont communs et utilisés dans toutes les cliniques, comme par exemple la paie ou le logiciel de gestion du temps et l ERP Administratif de Sigems (logiciel SigeSoft). Néanmoins, une fusion des bases de données sera Laurent PILLON Responsable Systèmes d Information du Groupe PBNA. nécessaire pour assurer une continuité des données, sans négliger l accès à l historique. Cette fusion de cliniques sera également l occasion d avancer sur l homogénéisation des pratiques. En effet actuellement certains modules sont exploités différemment par les cliniques, il est important de tendre vers cette homogénéisation pour le partage de l information et pour une meilleure exploitation des modules. my SIH :: Et le second projet? LP : Le second projet est la mise en place du Dossier Patient. Après quelques années de réflexion, nous avons franchi le pas et fléché ce projet comme priorité pour les prochaines années. Nous avons choisi le module DME (Dossier Médical Etablissement) de SIGEMS. Notre stratégie de déploiement est de commencer par 2 services pilotes (le service de gastro entérologie et celui de cardiologie) sur un établissement : la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine (PBNA). Nous déployons l ensemble des modules disponibles du DME, notamment les modules de prescription et le dossier de soins. my SIH :: Et le reste du déploiement? LP : Lorsque les 2 services pilotes auront parfaitement exploité le logiciel, nous le déploierons progressivement sur les autres services de PBNA. Pour le moment, la phase la plus importante est celle de l accompagnement aux changements ; l objectif étant de finaliser le déploiement sur PBNA pour fin Ensuite les autres Le choix d un même éditeur pour la partie administrative et le socle de dossier médical a facilité une approche de type «référentiel» pour les identités Patients et les mouvements. sites suivront : lancement du projet en septembre 2014 pour la Polyclinique Bordeaux Rive droite (PBRD), puis au premier trimestre 2015 pour NCBA. Les cliniques d Arcachon et de Thiers seront déployées en suivant. my SIH : Comment cette mise en place de votre dossier patient va s articuler avec les autres logiciels déjà installés? LP : Aujourd hui chaque spécialité a son propre logiciel métier, par exemple les anesthésistes utilisent Diane de Bow Medical, les urgences utilisent le logiciel Sidsu, les prescriptions de chimiothérapie se font avec le logiciel Chimio de Computer Engineering, etc. Le but du DME de SI- GEMS n est pas de remplacer ces logiciels métiers, il devra s interfacer avec eux afin de récupérer les informations pertinentes (compte-rendu, résultats de laboratoire, etc.). Les interfaces seront réalisées avec les standards classiques HL7 et Hprim avec parfois des échanges documentaires au format PDF. Au total, une vingtaines d éditeurs seront concernés par ces interfaces. my SIH :: La prescription estelle informatisée aujourd hui? LP : La prescription n est pas informatisée partout, elle est intégrée aux logiciels métiers. La mise en place du DME permettra justement que les prescriptions alimentent directement le plan de soins. Parallèlement à ce projet d envergure, nous mettons en place une mobilité adaptée. Le wifi sera installé dans toutes les cliniques, les utilisateurs auront à leur disposition un équipement leur permettant de prescrire ou d administrer au pied du patient. Le choix du matériel sera mixte en fonction des services (chariot informatique dédié ou guéridon de soin avec un bras articulé). my SIH :: Qu est ce qui a motivé votre choix du DME de SIGEMS? LP : Nous avons choisi le DME de SIGEMS pour plusieurs raisons : tout d abord nous avons à plusieurs reprises assisté à des présentations classiques mais aussi été accueillis par des sites distants qui nous accompagné dans la découverte du produit sur 2 journées entières. Rien de tel pour se rendre compte du potentiel réel d un outil. Une autre raison non négligeable vient du fait que nous avons installé depuis 2009 la partie administrative de Sigems sur l ensemble de nos cliniques (prise en charge du patient, comptabilité, facturation, PMSI, gestion des stocks, gestion des lits, gestion de la pharmacie, etc.). En choisissant une solution du même éditeur, on gagnait énormément en efficience au niveau interfaçage car il est évident qu il existe une relation étroite entre la prise en charge du patient et le soin sachant que l identifiant :: 2013 :: mysih N 16 :: 21

3 REPORT :: VIEW patient unique IPP est déjà transmis à l ensemble de nos logiciels satellites. SIGEMS a également la particularité d être Hébergeur Agréé de Données de Santé et c était également notre souhait de ne pas héberger notre solution en local mais de privilégier le mode d infogérance. my SIH :: De quelles ressources disposez-vous pour mener à bien ce projet? LP : Nous disposons tout d abord d une équipe informatique de 10 personnes : 6 sur la partie hardware, (2 administrateurs systèmes et réseaux et 4 techniciens de maintenance), 3 responsables de compte pour la partie software et moi-même. Nous avons créé pour gérer ce projet un comité de pilotage composé du médecin DIM, du Directeur de l établissement, de la Directrice des Soins Infirmiers, de la directrice Qualité, d un infirmier référent DME, du Pharmacien gérant et de moi-même. Il est primordial en effet d avoir une personne métier sur ce projet parlant le même langage que les utilisateurs. C est l IDE référent qui est en charge du paramétrage du logiciel et de collecter les demandes des utilisateurs. Détaché à 100% sur le projet, cette ressource assurera en outre, avec l équipe informatique, la hotline de premier niveau. my SIH :: Comment s appréhendent les déplacements de vos équipes sur la dizaine de sites du Groupe? Le GBNA en chiffres 8 établissements de santé et 1 EHPAD, un centre de formation professionnel et 4 antennes d autodialyse. Le tout rassemblant 1062 lits et places, 1610 salariés et 474 médecins pour hospitalisations par an. LP : Paradoxalement, les déplacements sont rares! Outre l infogérance pour le DME, nous avons choisi une architecture centralisée. L ensemble de nos serveurs sont situés sur une clinique (PBNA) dans 2 salles informatiques entièrement redondantes (climatisation, onduleurs, groupe électrogène, détection incendie, accès sécurisé et règlementé, câblage électrique, etc.). Un PRA (Plan de Reprise d Activité) est également opérationnel. Il s appuie sur le fait que les baies de stockage des données sont situées dans les 2 salles avec réplication en temps réel entre elles (mode actif/actif). L architecture comporte environ 150 serveurs dont la plupart sont virtualisés. L installation de serveurs sur les sites distants reste marginal : environ une dizaine, essentiellement pour des problématiques de temps de réponse ou de volumes à transférer (imagerie médicale). Nous avons décidé de travailler sous environnement CITRIX avec des clients légers afin de faciliter la maintenance. Tous les bureaux utilisateurs sont «déportés». En cas de panne, le matériel est préparé sur le site principal puis envoyé par coursier interne vers l établissement concerné. Les services support ou les utilisateurs présents sur site assurent ensuite les connexions et les équipes informatiques prennent la main à distance pour finaliser les installations. L équipe informatique reste toutefois disponible pour se déplacer sur les différents sites en cas de fonctionnement bloquant. my SIH :: Comment conciliezvous ces 2 projets d envergure au quotidien? LP : C est encore une question d organisation et de communication! Une fois par mois l ensemble de la Direction du Groupe se réunit pour discuter de leur actualité, Plus de établissements équipés : publics, associatifs, privés, indépendants ou groupes. Pour tout renseignement, contactez-nous au / Le plan de soins du DME (Dossier Médical d Établissement) de SI- GEMS. c est l opportunité de discuter des projets en cours et ceux à venir. En effet chaque clinique a ses particularités, ses activités propres qu elle souhaite développer. En étant présent je peux anticiper tous les problèmes et gagner du temps. De plus, nous avons organisé une réunion mensuelle avec les autres responsables des services supports : travaux, sécurité, maintenance, biomédical, achat, etc. Le but est de ne rien manquer en étant au courant de l ensemble des demandes transverses car de nos jours il est extrêmement rare qu une demande ne concerne qu un seul service support. Pour nous, une telle organisation est indispensable pour que le service informatique puisse apporter ainsi une vraie valeur ajoutée au «métier».

4 EXPER :: SITE La Clinique Générale d Annecy : L ERP SIGEMS en Administratif et Médical Située au cœur d Annecy, la Clinique Générale met à disposition de ses patients des plateaux techniques performants. Pour y parvenir, il faut une stratégie claire, des ressources, des équipes motivées mais aussi un Système d Information efficient La Clinique Générale d Annecy dispose de 91 lits de Chirurgie dont 6 lits de soins continus, 17 lits de Médecine dont 3 de soins palliatifs, 30 lits de Maternité, 22 places d'ambulatoire et 7 postes de chimiothérapie : soit un total de 171 lits et places pour 1375 accouchements et 4900 séances de Chimio par an. L Activité Cancéro (Oncologie Soins palliatifs) représente une part importante de l activité. En Chirurgie, pratiquement toutes les disciplines sont représentées, la principale étant l'orthopédie (42 % de l'activité pour 7 chirurgiens). my SIH magazine :: Quel est l historique du Système d information de la Clinique? Mr Gérard TOUTIN (GT) : Signalons tout d abord que la clinique a été sous contrôle des praticiens jusqu'en mai 2013 et qu elle a intégré le groupe VIVALTO Santé depuis. Il s agit donc du dixième établissement de ce groupe créé en Le groupe dispose bien évidemment de sa propre stratégie de déploiement SI. Ceci étant, cette opération de rachat ne perturbera pas notre Système d'information. En effet, sur la base du socle SIGEMS, nous disposons d'une solution opérationnelle, notamment en matière de remontée d informations de consolidation au niveau Groupe. my SIH magazine :: SIGEMS propose des services en mode hébergé, est-ce votre mode de fonctionnement? GT : Aujourd'hui nous disposons de nos propres serveurs et d une ressource interne en Informatique. Historiquement, depuis une bonne dizaine d années, SIGEMS couvre la Gestion Administrative Patient, la Facturation, la Compta, la Gestion des La Clinique Générale, désormais intégrée au groupe VIVALTO, propose une panoplie d activités couvrant les trois domaines MCO. Elle s est particulièrement illustré en 2013 dans le palmarès «Le Point» en Chirurgie de l épaule en se classant 8ième sur plus de 450 établissements audités. stocks et le PMSI. En 2010, nous avons procédé à l'extension de la solution avec le module DME (Dossier Médical Établissement) afin de répondre - à échéance de Mars 2010 à l époque - aux contraintes CBUM de prescription de médicaments sur l'ensemble de l'établissement. my SIH magazine :: L ERP SIGEMS est donc déployée sur tous les pans applicatifs de votre SI? GT : Non, pas exactement! L'offre de SI- GEMS n'intégrant pas le périmètre de la Chimio, cette unité dispose de son propre applicatif (ONCOBASE). De même, la gestion des plateaux techniques reste encore sous contrôle du logiciel CLIMCO de PM Développement. Ce logiciel dispose d un embryon de Dossier de Cabinet qui nous permet de gérer l annonce d hospitalisation du praticien. Cette annonce est ensuite intégrée en pré-admission au niveau de SIGEMS. Pour compléter le tableau, citons le domaine de la Qualité et de la Gestion des Risques (Fiches d'événements Indésirables) qui est informatisé sur la base de la solution Blue Medi qui, par ailleurs, est une des solutions préconisées par le groupe VIVALTO. 32 :: mysih N 16 :: 2013 ::

5 EXPER :: SITE my SIH magazine :: Pourquoi ne pas avoir continué avec CLIMCO pour la Gestion du Dossier de l Établissement? GT : Rappelons tout d abord que SIGEMS gère notre stock de pharmacie. Dans le cadre du projet CBUM l interface avec ce logiciel était impérative. Notre choix du DME SIGEMS en 2010 découlait en partie d un constat : tous les établissements galèrent avec des problématiques d intégration logicielle. Notre volonté était justement d'éviter ces problématiques de passerelles qui sont toujours compliquées à gérer - quoi qu'en dise nos éditeurs informatiques : C'est toujours simple mais ils n'ont pas de solution! De ce point de vue, le choix de SIGEMS nous a réellement permis de gagner en efficacité d'échanges entre le socle administratif et médical tout en évitant l'épineux problème de gestion des doublons d'identité, voire de séjour! my SIH magazine :: Comment s est déroulé le déploiement? GT : Il fallait faire vite (moins de 3 mois) pour être en accord avec nos contraintes CBUM. A l époque, nous avions fait le choix de détacher deux infirmières à temps complet pour l'accompagnement du déploiement. Cela nous paraissait indispensable que les référents soient des ressources «métier». Ces personnes avaient en charge le paramétrage global, le paramétrage spécifique (accompagnement des praticiens) ainsi que la formation des utilisateurs. Une fois le déploiement achevé, nous avons conservé un poste de Référent Métier pour que le DME puisse continuer à s'étendre sereinement en assurant un accompagnement permanent des médecins et des soignants. Ce poste est aujourd hui essentiel dans le cadre du maintien du lien entre le personnel soignant et l'administratif via le partage du système d'information. C est en partie cette stratégie qui nous a permis un déploiement rapide et efficient du logiciel. my SIH magazine :: Le DME gère quel périmètre fonctionnel? SIGEMS : 20 ans d expérience Depuis plus de vingt années SIGEMS propose une solution de Gestion médico administrative aux Établissements de santé. Un club utilisateurs vient maintenant organiser les synergies entre les 280 Établissements de Santé utilisateurs de cette solution leader du marché Français. La solution DME (Dossier Médical Établissement) «full web» est construite sur les bases technologiques les plus récentes et, la version 4.0 «disponible fin 2013» a fait l objet d attentions particulières en termes d ergonomie et de fluidité dans son exploitation au quotidien. Fidèle à ses fondamentaux SIGEMS a parfaitement anticipé les attentes et obligations de ses Clients en se dotant d une solution BI (technologie QlikView) et d un Cloud privé qui a été élu 1er Cloud privé métier Santé 2012 (Trophée Cloud Computing 2ème édition). GT : Tout d abord, la partie Prescriptions soins est assurée de manière nominative (déploiement à 100% des services). Les interactions médicamenteuses sont gérées via le Vidal (intégré à la solution DME). Nous avons par ailleurs déployé la partie Plan de soins. Aujourd hui, les résultats de laboratoire (biologie) sont intégrés au DME, ceux d anatomo-pathologie le seront sous un mois. my SIH magazine :: Qu en-est il du côté du déploiement technique? GT : Le déploiement dans les étages a été fait en technologie Wifi avec des postes disponibles sur les chariots. La question des tablettes va forcément se poser, notamment en terme d'ergonomie, mais cela peut poser parallèlement des problèmes d'hygiène ; en tout cas dans les limites de budgets que nous pourrions allouer. Ce n est pas notre priorité en 2014, d autant que je pense qu il y a encore aujourd hui un risque important en ce qui concerne le renouvellement de matériel. my SIH magazine :: Globalement, quels points positifs et négatifs retenezvous? GT : Au début du déploiement nous avons eu à faire face à des problèmes de lenteurs qui sont désormais résolus. L'un des reproches que l'on pourrait formuler aujourd'hui c'est que la solution modulaire par nature - nécessite une ré-identification lors du passage d'un module à l'autre. Selon l'éditeur, ce point devrait être amélioré avec une authentification unique dans la prochaine mise à jour qui sera faite dans les semaines à venir. Autrement, j ai le sentiment que l ensemble est plutôt ergonomique et intuitif, même si sa logique demande au premier abord quelques efforts de prise en main. my SIH magazine :: Quelles sont les évolutions futures prévues au niveau SI? GT : Dès 2014 nous allons étudier de près les modules fonctionnels de Gestion du bloc, Gestion des lits et Annonce d hospitalisation qui, chez SIGEMS, ont fait l objet d une refonte complète. En revanche, sur le périmètre de la consultation d'anesthésie la solution de SIGEMS ne me semble pas adaptée à notre mode de fonctionnement. En ce qui concerne la Gestion de bloc, nous attendons en particulier les fonctionnalités liées au suivi des DMI en relation avec l administratif (traçabilité patient et suivi stock). Ceci étant, nous ne nous priverons pas de toute façon d'une étude comparative de marché. my SIH magazine :: Et les indicateurs d activité dans tout ça? GT : SIGEMS propose depuis bien longtemps son propre reporting interne avec des extractions administratives classiques qui restent insuffisantes. Fort heureusement, SIGEMS a eu la bonne idée d'intégrer la solution transversale QlikView de Qlik- Tech. C'est dans ce domaine qu'en 2014 nous déclencherons probablement des projets fédérateurs au niveau de notre SI dans le cadre de l'intégration au groupe VIVALTO. my SIH magazine :: Avec 3 ans de recul, quelles sont vos impressions sur l exploitation du DME? GT : Avec quelques années de recul, il me semble aujourd'hui que la qualité de tenue du dossier est vraisemblablement meilleure mais que sa complétude est moindre. Je m'explique. Auparavant, il suffisait d'inscrire sur une feuille de papier - certes volante dans la plupart des cas - des informations de transmission, voire de prescription. Avec l'arrivée de l'informatique les soignants ont dû rentrer dans une sorte de «carcan binaire» qui semble difficilement acceptable dans leur mode de pensée. Le DME de SIGEMS n y est pour rien et cela va probablement évoluer avec la nouvelle Génération Internet! Propos recueillis par Alain DORSEUIL pour my SIH magazine :: 2013 :: mysih N 16 :: 33

6 SIH Multi-finess et multi-activités ( MCO, SSR, PSY, HAD ) - Une équipe, des services métier à votre écoute. Le Data Center Hébergeur de données de santé Élu 1 er Cloud privé métier Santé : 2012

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

A.M.I. La solution A.M.I. et le programme Hôpital Numérique

A.M.I. La solution A.M.I. et le programme Hôpital Numérique A.M.I. La solution A.M.I. et le programme Hôpital Numérique ÆGLÉ Informatique médicale - FRANCE 3, avenue des Béguines BP 28555 95892 Cergy-Pontoise Cedex Tél. : +33 (0)1 34 20 25 00 - Fax : +33 (0)1 34

Plus en détail

numéro :: spécial La référence e-média des systèmes d information de santé Abonnez-vous! Le groupe CAP Santé : un socle SIGEMS / EXPERTIZ

numéro :: spécial La référence e-média des systèmes d information de santé Abonnez-vous! Le groupe CAP Santé : un socle SIGEMS / EXPERTIZ numéro :: spécial La référence e-média des systèmes d information de santé Abonnez-vous! Le groupe CAP Santé : un socle SIGEMS / EXPERTIZ Le groupe CAP Santé : un socle SIGEMS / EXPERTIZ La clinique Saint-Jean

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD Frank Girard 33 emes journées ACPPHOS Saint Jean d Angely le 14 Novembre 2013 Contexte Prérequis Objectifs Choix de l automate Bilan Contexte

Plus en détail

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété littéraire et artistique, et qui régit notamment les

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard.

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique et la tête de veau HISTORIQUE : ILChir Janvier 1987 : début du

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX ZAC Paul-Badré 100, rue de France 97430 Le Tampon Juin 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier

Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier Projet Base de Données Génie Logiciel Le Système d Information Hospitalier Fabrice Dubost fabrice.dubost@ujf-grenoble.fr BDGL TIS2 2008/2009 - F Dubost 1 Cadre pédagogique Objectifs : connaître les différents

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22

DOSSIER DE PRESSE. Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22 DOSSIER DE PRESSE Salon de la Santé et de l Autonomie Pavillon 1 Stand L22 2014 1 BERGER-LEVRAULT, PARTENAIRE INCONTOURNABLE DES ACTEURS DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS Dossier de presse 2014 I Page 3 1 BERGER-LEVRAULT,

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

()*+,-.)*#/"012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04<72,0135,-7()5) (7

()*+,-.)*#/012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04<72,0135,-7()5) (7 ! " #% &!' "'! ()*+,-.)*#/"012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

ISO 27002 // Référentiels de la santé

ISO 27002 // Référentiels de la santé ISO 27002 // Référentiels de la santé Vue des établissements de santé Club 27001 27/03/2015 Nicole Genotelle Version 1.0 Sommaire Contexte Thématiques 27002 // référentiels de santé Exemples de mise en

Plus en détail

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP WEDA s appuie sur la base médicamenteuse VIDAL Expert, certifiée selon le référentiel HAS 1 ère plateforme

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005 COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE Le Village 04250 TURRIERS Juin 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins

Direction générale de l offre de soins Direction générale l offre soins RELIMS Référencement s éditeurs logiciels et s intégrateurs du mon la santé Rapport sur les données contenues dans RELIMS au 12 décembre 2012 Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L ASSOCIATION RÉGIONALE D'AIDE AUX URÉMIQUES DU CENTRE OUEST (A.R.A.U.C.O.) Mai 2006

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L ASSOCIATION RÉGIONALE D'AIDE AUX URÉMIQUES DU CENTRE OUEST (A.R.A.U.C.O.) Mai 2006 COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L ASSOCIATION RÉGIONALE D'AIDE AUX URÉMIQUES DU CENTRE OUEST (A.R.A.U.C.O.) CHRU BRETONNEAU 2 boulevard Tonnellé 37044 TOURS Mai 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS

Plus en détail

Traçabilité des DMI. Quelle situation en 2014? Résultats de l enquête nationale menée auprès des ES MCO publics et privés (juin 2014)

Traçabilité des DMI. Quelle situation en 2014? Résultats de l enquête nationale menée auprès des ES MCO publics et privés (juin 2014) Traçabilité des DMI Quelle situation en 2014? Résultats de l enquête nationale menée auprès des ES MCO publics et privés (juin 2014) DGOS Bureau PF2 Journée des OMEDIT Vendredi 3 octobre 2014 ÉLÉMENTS

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

FIDES : expérimentation séjour

FIDES : expérimentation séjour FIDES : expérimentation séjour Fariba COULON Journée des DIM d Alsace 14/02/2012 Points d actualité Avancement de la facturation individuelle des ACE : 2 établissements en réel : Beauvais, Institut Sainte

Plus en détail

Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES

Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES Sommaire Présentation CH Chartres Constat Lancement

Plus en détail

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique la newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION #6 Juin - La e-santé en marche - édito a marqué une étape importante de la e-santé en Martinique. Un nouveau projet, innovant par sa technologie, par son

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL METZ-THIONVILLE. 28/32, rue du 20 e -Corps-Américain 57000 METZ.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL METZ-THIONVILLE. 28/32, rue du 20 e -Corps-Américain 57000 METZ. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL METZ-THIONVILLE 28/32, rue du 20 e -Corps-Américain 57000 METZ Décembre 2004 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

Informatisation des circuits du médicament et DMS Guide méthodologique et scénario de migration

Informatisation des circuits du médicament et DMS Guide méthodologique et scénario de migration Informatisation des circuits du médicament et DMS 109 GUI V1.0 Page 1/24 V1.0 mise à jour le 27/03/2008 Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Contexte et objectif du guide... 3 1.2 Organisation du document...

Plus en détail

S2H Solutions to Healthcare

S2H Solutions to Healthcare «La maitrise est performance» S2H Solutions to Healthcare S2H 2011 / Page 1 S2H: Qui sommes-nous? Plus de 10 ans d expérience SAP SANTE en France Connaissance accrue des métiers de santé et de leurs réglementations

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE PLACE DU CHAMP DE FOIRE 16110 La Rochefoucauld France Démarche

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL LOCAL

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL LOCAL ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE HOPITAL LOCAL 35, Rue Rogg Haas 68510 SIERENTZ Novembre 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de l établissement

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

Guide pratique de méthodologie fondé sur l expérience

Guide pratique de méthodologie fondé sur l expérience Informatiser le circuit du médicament au sein des établissements de santé Guide pratique de méthodologie fondé sur l expérience Comité Régional du Médicament et des Dispositifs Médicaux Pays de la Loire

Plus en détail

CRÉATION DE VALEUR PAR LES SI EN SANTÉ : PRÉSENTATION DES TRAVAUX DE L ANAP

CRÉATION DE VALEUR PAR LES SI EN SANTÉ : PRÉSENTATION DES TRAVAUX DE L ANAP CRÉATION DE VALEUR PAR LES SI EN SANTÉ : PRÉSENTATION DES TRAVAUX DE L ANAP Après-midi «le R.O.I des logiciels médicaux pour les professionnels de santé», Cluster TIC Santé Aquitaine. Bordeaux, le 28 mars

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

INTELLIGENT CONNECTIVITY

INTELLIGENT CONNECTIVITY INTELLIGENT PACS Leader mondial dans le domaine de l'imagerie, FUJIFILM décide en 1999 d'étendre son offre aux réseaux de stockage et de diffusion d'images. Avec SYNAPSE, FUJIFILM réinvente le PACS en

Plus en détail

P RESCRIPTION ELECTRONIQUE

P RESCRIPTION ELECTRONIQUE Note d Orientation Propositions concrètes CLIO Santé Janvier 2012 P RESCRIPTION ELECTRONIQUE E_PRESCRIPTION Comment déployer la prescription électronique 1. INTRODUCTION... 2 2. L ORDONNANCE PAR VOIE ELECTRONIQUE...

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Gestion

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Gestion SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Gestion MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins

Plus en détail

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Décor... Centre Hospitalier Universitaire de TIVOLI Situé à La Louvière / Région du Centre 518 lits agréés

Plus en détail

La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité,

La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité, La qualité opérationnelle = Mobilité + Rapidité + Traçabilité, Ce qui va changer dans les 5 ans à venir dans les métiers de la gestion de la Qualité, de l'hygiène, de la Sécurité et de l'environnement

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr 1 INTRODUCTION Le GHAM fait aujourd hui un bon en avant avec la mise en ligne de son site internet. Nous répondons maintenant à un besoin urgent de communication

Plus en détail

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

CHIRURGIE AMBULATOIRE STÉRILISATION

CHIRURGIE AMBULATOIRE STÉRILISATION CHIRURGIE AMBULATOIRE ET STÉRILISATION Professeur Claude CLÉMENT Journées Nationales de stérilisation Reims 10 avril 2014 Initialement Une seule UCA de 24 places dans 12 lits 4 salles d opération dédiées

Plus en détail

Mise en place d un plan d Assurance Qualité du Dossier Patient

Mise en place d un plan d Assurance Qualité du Dossier Patient Mise en place d un plan d Assurance Qualité du Dossier Patient Mireille Cosquer*, Myriam Turluche**, Béatrice Le Vu*, Bernard Asselain***, Alain Livartowski* Institut Curie Service d Information Médicale*

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

POLYCLINIQUE DU COTENTIN

POLYCLINIQUE DU COTENTIN POLYCLINIQUE DU COTENTIN PROGRAMME D ACTIONS POUR LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS 2013-2014 Sommaire PREAMBULE... 3 Bilan des actions 2011/2012... 4 AXE 1 : Certification de l établissement en octobre

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Définitions Objectifs d un SIH Description : architecture structurelle fonctionnelle Technique Enjeux

Plus en détail

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS)

Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Séminaire SIM 07 FMP de Fès, le 02 juin 2007 Système d Information Hospitalier L expérience du Centre Hospitalier Ibn Sina (CHIS) Auteurs : Mme Drissia ELACHEJAI Ingénieur en chef Centre Hospitalier Ibn

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE Etablissement Rédacteurs Manuel qualité de la prise en charge médicamenteuse Référence : Validation du contenu Approbation de la forme Autorisation de

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Mise en service des bâtiments hierry VELEINE coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - mise en service du Nx CHU d'amiens

Plus en détail

Guide des indicateurs des pré-requis et des domaines prioritaires du socle commun

Guide des indicateurs des pré-requis et des domaines prioritaires du socle commun Guide des indicateurs des pré-requis et des domaines prioritaires du socle commun Direction générale de l offre de soins Avril 2012 Préambule Le présent document constitue le guide des indicateurs et valeurs

Plus en détail

LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE

LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE DIMO MAINT, LE SPÉCIALISTE DE LA MAINTENANCE Leader en France et acteur majeur à l international, DIMO Maint édite une gamme complète de solutions logicielles évolutives GMAO

Plus en détail

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES

GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES GESTION DU PATIENT - FACTURATION BUREAU DES ENTRÉES MEDICAL INTERFACE propose un ensemble de programmes développés spécifiquement pour le personnel de la Gestion du Patient, du Bureau des Entrées et du

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

ET MISE RFI : 1/13 JUIN 2013

ET MISE RFI : 1/13 JUIN 2013 Bd. Alfred Naccache BP 166830 Achrafieh - LIBAN DEMANDE D INFORMATIONS PRE-ACHAT Request For Information FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE D UN SYSTEME HOSPITALIER DE GESTION «HOSPITAL INFORMATION

Plus en détail

Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement

Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement Annick Pigot : DSI CHRU LILLE L intégration Définition Le projet d informatisation et son niveau d intégration Le périmètre initial

Plus en détail

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Sommaire Sham en quelques chiffres Les visites d analyse de risques Quel bilan? Perspectives Synthèse Sham en quelques

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE KARL STORZ S INSTALLE À LA POLYCLINIQUE BORDEAUX RIVE DROITE

LA TECHNOLOGIE KARL STORZ S INSTALLE À LA POLYCLINIQUE BORDEAUX RIVE DROITE LA TECHNOLOGIE KARL STORZ S INSTALLE À LA POLYCLINIQUE BORDEAUX RIVE DROITE L entreprise allemande KARL STORZ équipe le nouveau bloc opératoire de la Polyclinique Bordeaux Rive Droite : technologie, innovation

Plus en détail

PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 -

PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 - Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie PRÉSENTATION TECHNIQUE DES LOGICIELS AGRÉÉS «AUDIPOG» - version 2014 - AUDIPOG Faculté de médecine Lyon Est

Plus en détail

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Le Groupe SIGMA Le Pôle Transport Energies Logistique L innovation dans la Supply Chain Le Groupe SIGMA Implantations & Chiffres Clés CA 2012 69,5 M

Plus en détail

Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE

Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE GROUPE T2S Binarios 1992 Date de Création 200 Salariés 40M Euros Chiffres d Affaires Marques GE, FUJI, VARIAN, T2S Leader Au

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

Formation. Spécial Sud. Gouvernance. Management. Management. JuriSanté. Risques. Facturation. Pharmacie. Qualité Concours. Finances.

Formation. Spécial Sud. Gouvernance. Management. Management. JuriSanté. Risques. Facturation. Pharmacie. Qualité Concours. Finances. psy Spécial Sud Management Information médicale Facturation Contrôle de gestion Activités médico-techniques Pharmacie Ressources humaines Hygiène Management des pôles Développement durable Qualité Concours

Plus en détail

La visite de certification(v2014)

La visite de certification(v2014) La visite de certification(v2014) Journée régionale CAPPS 12 juin 2015 Dr C. BOHEC UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Le CLCC et la certification Rappel Centre de Lutte contre le cancer

Plus en détail

Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos. JF. Forget, S. Pereira

Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos. JF. Forget, S. Pereira Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos JF. Forget, S. Pereira A propos de VIDAL Filiale du groupe CMPMedica, leader mondial de l information sur le médicament Une équipe de 140 collaborateurs

Plus en détail

Informatisation et pharmacie hospitalière

Informatisation et pharmacie hospitalière Systèmes d information Éléments de l informatisation du lieu d activité professionnelle Informatisation et pharmacie hospitalière Petit Abir CHU Amiens - Université de Picardie mai 2007 Quelques chiffres

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques. Bureau des établissements de santé

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques. Bureau des établissements de santé Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE POLYCLINIQUE MAJORELLE 1240, AVENUE RAYMOND PINCHARD 54100 NANCY CEDEX AVRIL 2007 PARTIE 1 Nom de l établissement Situation géographique

Plus en détail

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis 1 Le Dossier Patient : Définitions Définition du «dossier» / dictionnaire Ensemble de documents relatifs à une même affaire, à une même personne, et classés dans une chemise de carton au dos de laquelle

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

Les logiciels de réanimations : Quelles fonctionnalités pour quel service (Réanimation, Soins Intensifs, Unité de Soins Continus)

Les logiciels de réanimations : Quelles fonctionnalités pour quel service (Réanimation, Soins Intensifs, Unité de Soins Continus) Les logiciels de réanimations : Quelles fonctionnalités pour quel service (Réanimation, Soins Intensifs, Unité de Soins Continus) Fabrice Hérault : DSI CHRU LILLE Agenda Les grandes fonctionnalités attendues

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

Présentation aux utilisateurs

Présentation aux utilisateurs Présentation aux utilisateurs DSM Le 13 février 2012 Contexte Besoin sans cesse grandissant de disposer en temps réel d une information à jour et à valeur ajoutée, afin de soutenir la prestation de services

Plus en détail

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Dr Nathalie VERIN - Direction régionale du Service Médical Journée Interrégionale de l HAD du 15 octobre 2014

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE Boulevard des Champs-Élysées 91024 ÉVRY Mars 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE Odile NUIRY, Pharmacien, CHU de SAINT-ETIENNE CONTEXTE Projet de modernisation du CHU En 2009

Plus en détail

Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au. C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle

Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au. C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au CHRUdeTours C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle CHRUTours C.H.R.U PUI Service transversal de stérilisation (3 sites) PUI Hôpital pédiatrique

Plus en détail

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable?

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Thierry VONFELT Directeur activité SaaS & Infogérance Tel : 03 88 87 86 80 Mobile : 06 75 65 10 78 - Thierry.Vonfelt@esdi.fr Formaliser une offre

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE DU PARC LYON 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ACC01_F042_A Page 1 sur 11 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de l établissement

Plus en détail

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS DRH/ RRH service RH / Fait le 09/04/2010 PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE Directeur adjoint chargé du système d information Pourvu A pourvoir NATURE DU POSTE LOCALISATIONS Centre Hospitalier de Saint

Plus en détail

Les risques identifiés en région Centre par CartoRetEx - Prioriser, convaincre et agir - Retour d expérience au 31/10/2012

Les risques identifiés en région Centre par CartoRetEx - Prioriser, convaincre et agir - Retour d expérience au 31/10/2012 Les risques identifiés en région Centre par CartoRetEx - Prioriser, convaincre et agir - Retour d expérience au 31/10/2012 Aude JARDEL (Pharmacien Expert risques et qualité) Dr Patrick WERNER (Consultant

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN. Du 19/01/15 au 21/02/15. Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin

RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN. Du 19/01/15 au 21/02/15. Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin RAPPORT DE STAGE 2EME ANNEE DE BTS SIO NAMUR JORDAN Du 19/01/15 au 21/02/15 Tuteur de stage : M. Tellier Benjamin SOMMAIRE Introduction.....3 Situation géographique.......4 Le CMCO en quelques chiffres........5

Plus en détail

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine Premières rencontres - Aquitaine. TIC & Santé, Bordeaux 20 Juin 2008 Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Plus en détail