Si vous souhaitez vous aussi recevoir «Le Ti Pripri» et être inscrit sur la liste de diffusion, écrivez un mail à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Si vous souhaitez vous aussi recevoir «Le Ti Pripri» et être inscrit sur la liste de diffusion, écrivez un mail à mns@sepanguy.com."

Transcription

1 - A. Baglan Si vous souhaitez vous aussi recevoir «Le Ti Pripri» et être inscrit sur la liste de diffusion, écrivez un mail à La quatrième session de captures des micromammifères à Yiyi a été réalisée début octobre. Ce n est pas moins de 222 pièges qui ont été posés tout le long du sentier. Cette session était sous le signe des opossums car au total nous avons capturé 33 Opossums quatre yeux (Philander opossum), 14 Marmosa (Marmosa sp), un pian (Didelphis marsupialis), un Opossum laineux (Caluromys philander) et un «petit nouveau» pour Yiyi, un Rat épineux terrestre (Proechimys sp). Ce dernier a pour particularité de pouvoir se débarrasser de sa queue pour échapper à un prédateur. Du côté des oiseaux nous enregistrons quelques nouvelles données : l Araçari vert (Pteroglossus viridis), l Érismature routoutou (Nomonyx dominicus) et le Grèbe à bec bigarré (Podilymbus podiceps). La liste des Pripris de Yiyi en est maintenant à 147 espèces d oiseaux. Cette liste peut vous être transmise sur simple demande, alors tous à vos jumelles et bonnes observations. La Maison de la Nature participe maintenant à la base de données «Faune Guyane» mise en place par le GEPOG (http://www.faune-guyane.fr/). Nous rentrons dans cette base de données collaborative les oiseaux que nous observons. C est gratuit et très simple d utilisation alors n hésitez pas à enregistrer sur ce site les oiseaux de votre jardin. Antoine Baglan

2 Femelle jaguar prise au piège photo à la roche Milô. - A. Baglan Jaguar Bibliographie : «une saison en Guyane numéro 8». Le jaguar de son nom latin Panthera onca appartient à la famille des Félidés et à la sous famille des Panthéridés. Ces derniers, dont font aussi partie le lion et le tigre, ont la particularité de savoir rugir. Ce carnivore chasse dans les forêts tropicales humides, les savanes inondées et les pampas des Amériques. Ce «chat» a en effet une attirance pour l eau. Ce grand «Tig» atteint 100 kg et 1m50 sans la queue. Son pelage jaune fauve orné d ocelles noires lui sert de camouflage dans les ombres de la forêt. Opportuniste, il chasse à l affût les animaux de grandes tailles (pécaris, biches) mais aussi des rongeurs (pacs, agoutis) et ses aptitudes à la nage lui confèrentnt des talents de pêcheur. Animal emblématique des forêts amazoniennes, le jaguar a sa place dans les légendes amérindiennes et le patrimoine culturel créole. De tout temps, il a fasciné autant qu inspiré la peur. Le roi de la forêt est pourtant menacé et sa chasse est interdite en Guyane. Surtout tué pour sa peau hier, c est aujourd hui son habitat qui disparait. Le morcellement de son territoire l amène à s en prendre au bétail et il a alors à faire face à la colère des éleveurs. Véronique CHARVIN

3 / Tortue ponctulaire, Rhinoclemmys punctularia, Yiyi 2/ Canard musqué, Cairina moschata,, Canceler 3/ Perithemis lais, Canceler 4/Sterne argentée, Sternula superciliaris,, Yiyi 5/ Jacana noir, Jacana jacana, Yiyi Crédit photo : Antoine Baglan antoinebaglan.jimdo.com

4 / Bécassin roux, Limnodromus griseus, Canceler 2/ Pic à cou rouge, Campephilus rubricollis, Toussaint 3/ Pluvier semi palmé, Charadrius semipalmatus, Canceler 4/ Bécasseau semi palmé, Calidris pusilla, Canceler 5/ Gobemoucheron tropical, Polioptila plumbea, femelle, Yiyi Crédit photo : Antoine Baglan

5 Récit d une bénévole lors du comptage mensuel des caïmans au pripri de Yiyi : RDV à la maison de la nature à 18h30, hé oui le comptage se fait de nuit. Accompagnée de Véronique, l animatrice de la Maison de la Nature, nous rejoignons Antoine, chargé des suivis scientifiques à Yiyi, déjà équipé et canot en main. Tous ensembles nous partons en direction du marais, j ai la chance d avoir 2 porteurs et n ai plus qu à suivre. 1 ère étape, la préparation : nécessité de partir couvert, car à cette heure les moustiques sont voraces ; et HOP! Véronique à l avant, Antoine à l arrière, tout deux pagaies en main nous voilà partis ; je me retrouve crayon à la main pour le comptage. Il ne fait pas encore nuit, commence alors une belle ballade à coup de pagaies dans les algues et les nénuphars magnifiques, qui freinent le canot ce qui demande de gros efforts à mes accompagnateurs, l eau ayant déjà bien baissé en cette saison. Je pensais trouver le marais très sombre mais la lune bien qu en sa moitié brille de façon intense et pas l ombre d un caïman. Il faut de nombreux coups de pagaies entre les moucou-moucous moucous dans les différents chenaux qu emprunte sans hésiter notre guide, ce n est pas le détroit de Magellan mais tout de même c est impressionnant! Tout trois sur notre embarcation qui semble risquer de s échouer à plusieurs reprise et toujours pas de caïmans. Je finis par penser que nous allons passer la nuit au milieu des moucou-moucous moucous qui rendent l itinéraire compliqué. C est sans compter le sens de l orientation d Antoine qui s applique à nous faire patienter en nous faisant découvrir flore et faune dont il imite fort bien le langage. Puis l atmosphère change l air est plus frais, il est temps de mieux ajuster nos frontales ça y est nous sommes au cœur de l action! Des points lumineux à fleur d eau ils sont là! Chaque coup de pagaie nous ramène au plus près, l eau est plus profonde et nous glissons sans bruit. Le repérage est un peu difficile au départ puis progressivement il devient plus aisé et il devient possible d évaluer la taille de ceux qui se laisse suffisamment approcher. La tête émerge de l eau : s il y a présence d une barre osseuse entre les deux yeux c est un caïman à lunette sinon un caïman rouge (les 2 espèces présentes sur le site). Ce soir là nous dénombrerons 27 caïmans à lunette après 2 heures de glissade dans le bruissement de l eau et les chants des animaux nocturnes au cœur d une faune en activité. Que dire de cette expérience hé bien un grand plaisir, un apaisement lié à l environnement et la concentration demandée. Le plaisir de redécouvrir la nuit avec ses hôtes naturels éclairés seulement par le scintillement de la lune et des étoiles qui nous semblent à portée de main. Il faut savoir attendre pour découvrir ceux que nous sommes venus compter. J avais en plus la meilleure place celle de me laisser porter et profiter de cette atmosphère particulière de cette navigation nocturne, un grand merci à mes accompagnateurs pour ces moments de vrai bonheur. Michelle BOYER Caïman rouge, Paleosuchus palpebrosus, Yiyi Caïman à lunette, Caïman crocodilus, Yiyi Crédit photo : Antoine Baglan

6 Qu est ce qu une orchidée? L orchidée fait partie des monocotylédones. Schématiquement, cela signifie que lorsqu elle germe, la plantule ne présente qu une seule fausse-feuille, feuille, le cotylédon. Il y a bien longtemps de cela, les orchidées se sont différenciées des autres familles du groupe en rassemblant leurs organes reproducteurs : les étamines se sont regroupées en une colonne, comprenant également le pistil, réduit au seul réceptacle qui accueille les sacs de pollen qui, eux, ont fusionné en 1, 2, 3 ou 4 pollinies posées au sommet de la colonne. De plus, bien que présentant une symétrie bilatérale (c est-à-dire que si on coupe une fleur dans le sens de la hauteur, on obtient deux parties semblables), un des trois pétales s est transformé en labelle, véritable piste d atterrissage pour insecte pollinisateur. Ce labelle constitue généralement l attrait principal de la fleur d orchidée. Il est doté de différents dessins, appendices divers ou formes biscornues, tous ayant pour but de diriger visuellement l insecte vers le centre de la fleur, et de le faire passer sous la colonne, porteuse des pollinies dont il se chargera pour les déposer sur la fleur suivante! Certaines espèces ont même poussé le mimétisme jusqu à présenter une similitude extraordinaire avec la femelle d insectes particuliers (Ophrys par ex.). Les mâles, en pleine période de reproduction, sont attirés par la forme : ils se posent sur la fleur et opèrent ce que l on appelle une pseudo-copulation. Se rendant finalement compte de leur erreur, ils repartent dépités, mais en emportant les pollinies vers la fleur suivante. Sachez enfin que cette fleur s épanouit au moment même de la période de reproduction du pollinisateur attitré!!! On estime qu il s agit là d une co-évolution ou d une évolution parallèle. Mais on ignore qui a évolué en suivant l autre?! A la découverte des orchidées de Kaw 7h30 rendez vous au début du sentier des coqs de roche (près de la scierie de Kaw). Arrivés sur place les premiers, Véronique Charvin et moi même attendons le reste du groupe, soit 11 personnes ; enfin tous sont là, pressés de descendre sur le sentier afin de découvrir les premières orchidées. Nous entamons la progression, dans la forêt haute primaire et aucunes orchidées en vue, trop sombre à leur goût, les plantes sont certainement là- haut dans la canopée. Nous atteignons enfin une forêt claire et basse sur sol latéritique, beaucoup de lumière sur cette pente et notre première découverte ne tarde pas à se manifester. Il s agit de Dichaea rendlei, nous la retrouverons sur tout le parcours. D autres découvertes s enchainent, comme Epidendrum purpurascens,, que nous admirons ensuite en fleur. Les appareils photos se déclenchent et on se bouscule un peu sur le sentier trop étroit pour accueillir tout le groupe, qui reste discipliné et attentif afin de découvrir leurs premières orchidées. Nous en découvrons d'autres en cours de matinée, comme Koellensteinia graminea, Epidendrum carpophorum, Cheiradenia cuspidata, Scaphyglottis prolifera. Le groupe a maintenant l œil exercé à repérer les orchidées! Epidendrum purpurascens Nous ne verrons pas les coqs de roches ce matin là et nous décidons de quitter le site afin de nous rendre à la réserve Trésor où nous mangeons ensemble sous le carbet. Le partage est de mise, une petite pause méritée avant de reprendre la marche. Nous découvrons une forêt primaire haute et nous ne voyons que peu d'espèces d'orchidées, comme Camaridium stenophyllum et Epidendrum nocturn La boucle est bouclée, la fatigue se fait sentir il est temps de regagner nos véhicules. Il est 15h00, c'était une belle journée, riche en rencontres, avec un groupe de gens fort sympathique avec qui nous avons passé un excellent moment. Merci à toi Véronique pour cette organisation et à bientôt pour une prochaine sortie! Pseudo bulbe Emmanuel RAVET Le groupe! Crédit photo : Véronique Charvin

7 Les CPN de l année écoulée ont reçu un livret photo présentant tous leurs projets. Ce livret a également été distribué aux partenaires. Une nouvelle génération de CPN est donc arrivée et avec elle pleins de projets! Un projet jardin traditionnel créole : La DEAL a permis le financement d un jardin médicinal traditionnel sur le site. Les gros travaux d aménagement ont eu lieu cette été avec l appui des gardes du littoral. Les enfants ont débuté la mise en place du jardin. Au programme : réalisation d un billon, désherbage et tracé au cordeau. C est Charles, garde du littoral qui a initié cette petite troupe au travail de jardinage. Cette e séance a donné lieu à la découverte des outils et à leur maniement. Ensuite nous sommes allés rencontrer les grands-mères de Sinnamary pour apprendre comment se soigner avec les plantes. Ce projet de jardin est un merveilleux outil de découverte du patrimoine naturel et culturel et donnera lieu à encore de nombreux projets. Création de billons avec Charles Bergère, garde du littoral (photos V.CHARVIN) Véronique CHARVIN VISITES GUIDÉES DU SENTIER DES S PRIPRIS DE YIYI Des visites guidées du sentier pédestre des Pripris de Yiyi ont lieu une fois par mois le samedi, voici les dates des prochaines : 3 novembre / 8 décembre / 13 janvier Adultes 2 et enfants 1 (jusqu à 12 ans) / Gratuit pour les adhérents SEPANGUY. Réservation obligatoire, nombre de places limité. Le carbet communal de la piste de Saint-Elie peut être réservé la veille au soir pour les personnes qui le désirent Pour plus d informations et pour les inscriptions, contactez la MNS. RENDEZ-VOUS sur les chemins : le 3 novembre : A l occasion de cet évènement de promotion des chemins sauvages nous organisons une visite guidée spéciale famille. Nous apprivoiserons le sentier pour en faire sa carte d identité et découvrir les nombreux trésors qu il recèle.

8 C'est avec grand plaisir que la SEPANGUY a participé à la fête communale de Sinnamary. C'est pour nous un moyen de sensibiliser les enfants sur la faune et la flore de notre région. Nous avons pu ainsi présenter en exclusivité notre nouvelle exposition sur les mammifères des Pripris de Yiyi. Le stand SEPANGUY Exposition mammifères : clichés pris par des pièges photo. Crédit photo : Antoine Baglan Antoine Baglan Désormais à l entrée du chemin de la maison de la nature vous trouvez ces panneaux de direction. Ils indiquent quelques sites RAMSAR dans le monde. La zone de l estuaire du Sinnamary, qui englobe les Pripris de Yiyi, est classée RAMSAR depuis le 15 Septembre 2008 (zone n 1828). La Convention RAMSAR sur les zones humides est un traité intergouvernemental adopté le 2 février 1971 à RAMSAR, en Iran. Elle regroupe aujourd hui plus de 160 pays, dont la France depuis La Convention RAMSAR s applique à conserver des milieux très variés (rivières, lacs, lagunes côtières, mangroves, forêts inondées, récifs coralliens, etc.) qui ont en commun un intérêt écologique mondialement reconnu. Cette désignation constitue un label de reconnaissance internationale, et non une protection réglementaire ou une mesure contraignante. (Photos A. BAGLAN). Pour nous contacter : MAISON DE LA NATURE DE SINNAMARY / Horaires d ouverture : Mercredi-Samedi-Dimanche : 9h-12h/13h30-17h30 Véronique CHARVIN Merci aux relecteurs! B. Lévèque, A. Baglan, N. Habchi-Hanriot. Plus d infos :

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013

Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013 Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013 Jeudi 4 avril 2013 Ordre du jour I. Animations réalisées en 2012 II. Valorisation et protection du patrimoine naturel 2012 III. Sorties

Plus en détail

Le printemps est arrivé!

Le printemps est arrivé! Newsletter N 19 LE SMIRIL AU FIL DE L'EAU ET DU TEMPS Le printemps est arrivé! La nature se réveille Les CME de Sérézin-du-Rhône et d'irigny agissent pour la biodiversité Le programme Urban bees se poursuit

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230- Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 Nature Culture Confort Effort Dépaysement INVITATION AU VOYAGE Espagne : Sierra Morena Sur les

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

TUTORIEL HABITATION. Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation.

TUTORIEL HABITATION. Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation. TUTORIEL HABITATION Ce petit tutoriel va vous permettre de vous familiariser avec le module habitation. Service Informatique 26/08/2010 Bienvenue sur ce tutoriel concernant le module habitation, si vous

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes

Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes Emmanuelle Porcher Laboratoire CESCO Muséum national d Histoire naturelle http://parks.ci.lubbock.tx.us/ Plan des cours Biologie et écologie

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires!

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! COUVERT Atelier 10 Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! Thème La chauve-souris Cycle visé : 1 er cycle du secondaire Résumé de l atelier Permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS L enseignement doit viser à ce que tous les stagiaires réussissent à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. La réussite des stagiaires dépend en

Plus en détail

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue guide de la Photographie > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue Valoriser son hébergement, son site touristique, en images Nicolas Bryant Plus qu une image, le reflet de votre personnalité!

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

LES JARDINS DE VALLOIRES

LES JARDINS DE VALLOIRES LES JARDINS DE VALLOIRES Animations pédagogiques Visites guidées - Ateliers Les Jardins de Valloires 80120 Argoules Tél. : 03 22 23 53 55 jardins.valloires@baiedesomme.fr - wwwbaiedesomme.com LES JARDINS

Plus en détail

2012-2013 GRAND CONCOURS. des jeunes reporters. Pour les 8-10 ans. Photos : Istockphoto. Remise des prix le. Les mammifères marins!

2012-2013 GRAND CONCOURS. des jeunes reporters. Pour les 8-10 ans. Photos : Istockphoto. Remise des prix le. Les mammifères marins! 2012-2013 GRAND CONCOURS des jeunes reporters Pour les 8-10 ans Photos : Istockphoto Les mammifères marins! Remise des prix le 23 MARS 2013 au Tu adores la nature et les animaux? Tu veux protéger les baleines

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION 1. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES A. Cartes routières et touristiques - MICHELIN 1/150 000 à 1/200 000 - IGN Régionales : 1/250 000 TOP 100 1/100 000 Série Plein

Plus en détail

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère!

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! RALLYE PEDAGOGIQUE Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! - Aidez-vous de votre plan - Ecouter et observer attentivement, au besoin interroger le personnel. - Respecter la faune et la flore (ne pas

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou (Publié par la revue EPS1) Deux classes... TPS/PS : Julie NIELSEN MS/GS : Karine BONIFACE (Mail : ec-taulignan@montelimar.ac-grenoble.fr)

Plus en détail

RECUPEREZ DES FICHIERS SUPPRIMES AVEC RECUVA

RECUPEREZ DES FICHIERS SUPPRIMES AVEC RECUVA RECUPEREZ DES FICHIERS SUPPRIMES AVEC RECUVA INTRODUCTION Ce logiciel gratuit peut vous aider à récupérer des fichiers que vous auriez malencontreusement effacés en vidant la corbeille par exemple. Il

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!!

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! NOM : Prénom : Classe : Date : Ecrire se faire comprendre RECONNAÎTRE UN NOM Dans ce dossier: Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! Tu vas apprendre à différencier les noms propres des noms sales

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE Bancs publics Pour un piéton dont les ressources de mobilité sont limitées, le banc public n est pas uniquement un lieu de détente, mais il lui sert également à retrouver des forces pour poursuivre son

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes Fixer un lieu précis de la cour avec les élèves pour observer les manifestations

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

en stock Bêtes Nouvelles collections DOSSIER DE PRESSE du 25 mai 2013 au 12 janvier 2014

en stock Bêtes Nouvelles collections DOSSIER DE PRESSE du 25 mai 2013 au 12 janvier 2014 DOSSIER DE PRESSE Nouvelles collections Musée de zoologie - Palais de Rumine Place de la Riponne 6 - Lausanne 021 316 34 60 - www.zoologie.vd.ch ma - je 11h - 18h / ve - di 11h - 17h fermé le lundi / gratuit

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

La biodiversité : oui! Mais pourquoi?

La biodiversité : oui! Mais pourquoi? La biodiversité : oui! Mais pourquoi? On entend souvent parler de l importance de la biodiversité sans jamais savoir pourquoi elle est si importante que cela, est-ce que la sélection naturelle n est pas

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21 MERCI Au Centre de recherche sur le vieillissement qui a contribué à l élaboration et à la mise en œuvre de ce projet. À la Société de transport de Sherbrooke pour ses jetons gratuits en période d apprentissage.

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement 8 Vers un engagement mutuel pour l environnement La prise de conscience sur les enjeux liés à l environnement est en plein essor. Ainsi les citoyens sont régulièrement sollicités pour participer à des

Plus en détail

Windows Live Movie Maker permet de transformer vos photos et vidéos en film. C est un programme Windows Live à télécharger gratuitement.

Windows Live Movie Maker permet de transformer vos photos et vidéos en film. C est un programme Windows Live à télécharger gratuitement. Windows Live Movie Maker permet de transformer vos photos et vidéos en film. C est un programme Windows Live à télécharger gratuitement. Pour savoir s il est déjà installé dans votre ordinateur : Cliquer

Plus en détail

Tutoriel de connexion au site du Royal Moana (ver 1.5)

Tutoriel de connexion au site du Royal Moana (ver 1.5) Pour toutes les personnes inscrites sur le site, nous vous demandons de donner la plus large diffusion autour de vous parmi les membres du club, afin que ceux ci en viennent à utiliser le site et l espace

Plus en détail

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes.

avec Lépido Les papillons sont des insectes. RENCONTRE Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. T H E O R I E 1 RENCONTRE avec Lépido Les papillons sont des insectes. Connais-tu le point commun de tous ces animaux? Ils ont tous.. pattes. Recherche et place le nom de chacune des parties du papillon

Plus en détail

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques ise Pignon Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Plan de la présentation éolien

Plus en détail

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte.

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Lecture - Episode 1 Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Oma veut retourner dans l ancienne caverne. Pierrette taille les pierres Rohar a peur du

Plus en détail

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Gouvernance de projets industriels dans des environnements d exception Le cas de la Guyane : Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Plan

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS Plan National d'actions Chiroptères 2009-2013 CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES 02 LES CHAUVES-SOURIS Seuls mammifères à vol actif ; 34 espèces présentes en France métropolitaine ; Insectivores (quelques

Plus en détail

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Centres d accès communautaire Internet des Îles NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Table des matières Introduction 1- Les barres d outils 1.1 La barre d adresse 2 5 min. 1.2. Les boutons de navigation 2

Plus en détail

Petit guide pédagogique

Petit guide pédagogique Petit guide pédagogique des 1. Peux-tu résoudre cette énigme? Mon premier se trouve dans un musée; mon deuxième est le petit de la biche; mon troisième a six faces et est utile dans un jeu; mon quatrième

Plus en détail

Le diagnostic en éclairage public

Le diagnostic en éclairage public Emission du 11 février 2013 S@ti TV Le diagnostic en éclairage public Intervention de M. Vincent MARCHAUT, formateur et consultant en éclairage public Présentation : Florence BONFILS, Conseiller formation

Plus en détail

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux.

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Heures d ouverture pour le public : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h Téléphone Fax 02 32 33 47 39 02 32 33 71

Plus en détail

Exposition zones humides. Dossier de Presse

Exposition zones humides. Dossier de Presse Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE - EXPOSITION ZONES HUMIDES 2015 Panneaux d expositions Conception graphique : Séverine Soury Textes : Aurélie Matrot - AVEN Crédits photographiques Aurélie Matrot, Sarah

Plus en détail

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires.

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Introduction Définition de l allergie L allergie correspond à une réponse anormale

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi DOSSIER DE SPONSORING 2015 12 EN 2015, 4E ÉDITION DE LA TORGON SKIALPI, ET 15 ANS DE COURSES DE SKI-ALPINISME À TORGON! SOMMAIRE 4 ORGANISATION La TorgonSkialpi, un comité passionné! 5 UN PEU D HISTOIRE

Plus en détail