Contenu / Content. Rushes Durée/Duration: 21 CNRS Interview de Dario Autiero. Dario Autiero's interview

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contenu / Content. Rushes Durée/Duration: 21 CNRS Interview de Dario Autiero. Dario Autiero's interview"

Transcription

1 Film Plus vite que la lumière? / Faster than Light? Un film de / A film by Luc Ronat, Christophe Gombert Durée / Duration: 4 CNRS Images Contenu / Content Crédit des images additionnelles / Additional footage credits: 00 :00 à 00 :36 : ESA / Hubble 01 :07 à 01 :10 : CNRS Photothèque / IPNL / Bernard ILLE 01 :11 à 01 :15 : photo affichée dans le laboratoire. 01 :16 à 01 :30 : Animation Jean-Marc Faday CNRS Images/ à partir de «Schéma de la trajectoire des neutrinos à travers la Terre» (CNGS) 2001 CERN 02 :07 à 02 :26 : ESA / Hubble 02 :37 à 02 :51 : NASA 03 :10 à 03 :20 : Max Planck Institut 03 :30 à 03 :58 : ESA / Hubble Rushes Durée/Duration: 21 CNRS Interview de Dario Autiero Présentation du chercheur Dario Autiero (00 :00) (Plan large) Je m appelle Dario Autiero, je suis chercheur au CNRS. Je suis un physicien des particules et je travaille à l institut de physique nucléaire de Lyon. (Plan serré) Je m appelle Dario Autiero, je suis chercheur au CNRS. Je suis un physicien des particules et je travaille à l institut de physique nucléaire de Lyon. Et je suis chercheur dans l expérience OPERA qui est une expérience sur l étude des propriétés des neutrinos qui est gérée par une collaboration internationale. L expérience se trouve en Italie. Elle utilise un faisceau de neutrinos produit par le CERN en Suisse et les groupes qui participent à l expérience sont français, italien, allemand, suisse, belge, russe et japonais. Le résultat (00 :58) (Plan serré) Nous avons mesuré le temps de parcours des neutrinos, qui sont des particules élémentaires, sur une distance de 730 km, ce qui correspond à la distance entre le point de production au CERN à Genève et le laboratoire en Italie du Gran Sasso où nous avons installé notre manip pour la détection des neutrinos. Ces neutrinos ont une anticipation de 60 nano secondes sur cette distance par rapport à la lumière. 60 nano secondes ça veut dire 60 milliardièmes de seconde ou si vous préférez l exprimer en termes de distance, ça fait 20 mètres sur une distance de 730 km. C est la première fois que l on observe qu une particule élémentaire bouge plus rapidement que la lumière. Dario Autiero's interview Researcher Dario Autiero introduces himself (00 :00) (Full shot) My name is Dario Autiero, I am a CNRS researcher. I am a particle physicist and I work at the Institute of Nuclear Physics in Lyon. (Close-up) My name is Dario Autiero, I am a CNRS researcher. I am a particle physicist and I work at the Institute of Nuclear Physics in Lyon. I am also part of the team involved in the OPERA experiment, which focuses on the study of neutrino properties and is conducted by an international scientific collaboration. The experiment is located in Italy. It uses a neutrino beam produced by CERN in Switzerland and involves scientists based in France, Italy, Germany, Switzerland, Belgium, Russia and Japan. Result (00 :58) (Close-up) We have measured the time it took for neutrinos, which are elementary particles, to cover a distance of 730 km between their source at CERN in Geneva and the Gran Sasso laboratory, in Italy, which hosts our neutrino detector. These neutrinos are 60 nanoseconds ahead of light over that distance. Sixty nanoseconds means 60 billionths of a second or, in terms of distance, 20 metres out of a trajectory of 730 km. It is the first time we observe that an elementary particle travels faster than light.

2 Et c est la première fois que nous mettons en évidence qu une particule élémentaire bouge plus rapidement que la lumière. Nous avons fait une observation très inattendue. Nous avons mesuré le temps de parcours des neutrinos qui sont des particules élémentaires, sur une distance de 730 km, qui correspond à la distance entre le point de production qui se trouve à Genève au CERN et notre détecteur installé dans un laboratoire sous-terrain dans la montagne du Gran Sasso en Italie. Sur cette distance, on a observé que les neutrinos ont une anticipation de 60 nano secondes, ça veut dire 60 milliardièmes de seconde, par rapport au temps qui sera pris par la lumière pour parcourir la même distance. Si vous préférez l exprimer en termes de distance c est une anticipation de 20 m sur 730 km. C est la première fois qu on a une évidence expérimentale fd une particule qui bouge plus rapidement que la lumière. C est un effet complètement inattendu dans le cadre de la physique que l on connait jusqu à aujourd hui. Définition du Neutrino (03 :02) Les neutrinos sont des particules élémentaires neutres qui interagissent très faiblement avec la matière et sont par hasard capable de traverser toute la terre sans interagir. Et vous-même vous êtes traversé par un flux de 70 milliards de neutrinos par cm² par seconde qui vous arrivent du soleil. En effet les neutrinos sont produits naturellement dans les réactions de désintégration béta de la radioactivité et aussi dans le cycle de production d énergie du soleil. Ils sont les particules les plus répandues dans l univers et aussi les particules les plus légères qu on connait parmi les particules massives. Les propriétés des neutrinos ont des implications très profondes au niveau de la physique des particules et des théories des grandes unifications qui expliqueraient par une loi unique les interactions qu on connait aujourd hui entre les particules élémentaires et aussi au niveau de la cosmologie, car ils ont eu un rôle très important dans le Big Bang et ont des conséquences sur la distribution de la matière dans l univers et aussi ils pourront expliquer pourquoi l univers est fait principalement de matière et pas d antimatière. Dispositif expérimental (04 :23) Pour obtenir ce résultat, on a mis en place un mécanisme de production de neutrinos qui se trouve à Genève au CERN, par un accélérateur de particules qui s appelle SPS qui va accélérer des protons qui après produisent des neutrinos par des réactions secondaires de désintégration des autres particules. Ces neutrinos voyagent dans la croute terrestre jusqu au point de détection, notre expérience qui s appelle OPERA et se trouve au Gran Sasso dans un laboratoire sous-terrain. Pour mesurer le temps de parcours on a mis en place un système qui permet de mesurer très précisément le temps de And it is the first time we come across the fact that an elementary particle travels faster than light. We have made a totally unexpected observation. We have measured the time it took for neutrinos, which are elementary particles, to travel 730 km, which is the distance between their source at CERN in Geneva and our detector, located in an underground laboratory in the Italian mountain of Gran Sasso. Over that distance, we have observed that neutrinos were ahead by 60 nanoseconds, in other words 60 billionths of a second, of the time it would take light to cover the same trajectory. Or, in terms of distance, they were 20 meters ahead out of a distance of 730 km. It is the first time that we have experimental evidence of a particle travelling faster than light, which is completely unexpected in physics as we know it. Definition of a Neutrino (03 :02) Neutrinos are neutral elementary particles that hardly interact with matter and can travel through the Earth without ever interacting. To give you an idea, a flow of 70 billion neutrinos per cm 2 /s coming from the Sun constantly flies through your body. Neutrinos are in fact produced naturally by radioactive beta desintegration and by the solar energy production cycle. They are the most common particles in the Universe and also the lightest massive particles known. Neutrino properties have very strong implications in particle physics and in relation to Grand Unification Theories, which would explain by a single law the interactions known to date between elementary particles and in cosmology as a whole. Indeed, they played a crucial role in the Big Bang, they have an impact on the distribution of matter in the Universe, and they may help to explain why the Universe is essentially composed of matter rather than antimatter. Experimental set-up (04 :23) To obtain this result, we set up a neutrino production system at CERN in Geneva. This system relies on a particle accelerator called SPS, which accelerates protons. These then produce neutrinos through secondary disintegration reactions from other particles. These neutrinos travel through the Earth's crust to the detection point as part of our experiment, called OPERA, which is conducted from an underground laboratory at the Gran Sasso. To measure the duration of neutrinos' flight, we have set up a system that makes it possible to measure with extreme precision

3 production des protons par l accélérateur et le temps de détection des neutrinos dans notre expérience et en particulier on a été capable de synchroniser les mesures de temps entre les deux sites au niveau de la nano seconde, du milliardième de seconde. Pour mettre en place cette mesure on a du développer des techniques de pointe sur la mesure de temps et de l espace et on a fait tout ça en collaboration avec des experts de plusieurs laboratoires européens de métrologie. Historique de l expérience (05 :55) On a démarré cette mesure en 2006 avec la première observation des neutrinos qui venaient du CERN. En 2008 on a installé le système qui nous permet de garantir la précision au niveau du milliardième de seconde. On a pris des données pendant trois ans, en 2009, 2010 et 2011 et finalement en mars de cette année, on s est rendu compte qu on avait observé cette déviation de la vitesse des neutrinos par rapport à la vitesse de la lumière et à ce moment-là on a démarré toute une série de vérification qui a pris six mois pour être certain du résultat. Une nouvelle physique? (06 :45) (Plan moyen) Dans la présentation de ce résultat nous avons décidé d avoir une attitude purement d expérimentateur. On présente les résultats de notre mesure et on a décidé de s abstenir des interprétations théoriques. (gros plan) Dans la présentation de ce résultat nous avons décidé de nous limiter simplement à la description de la mesure qu on a faite et de ne pas rentrer dans son interprétation. Les conséquences qu un effet de ce type peut avoir au niveau de la physique sont trop grandes et il est trop tôt maintenant pour rentrer dans ce type de considération. Les modifications qu un résultat de ce type peut impliquer au niveau des lois de la physique peuvent être résumées comme une structure plus complexe de l espace-temps par rapport à la structure que l on suppose normalement dans la physique que l on utilise aujourd hui. Les neutrinos ont produit ces trente dernières années une longue série de résultats qui ont impliqué de profonds changements dans la physique. Notre résultat, s il est confirmé, ira peut être aussi dans cette direction. Les neutrinos sont des particules très spécifiques qui ont des conséquences très profondes au niveau des lois des grandes unifications entre les interactions connues entre les particules élémentaires et aussi de la cosmologie de la façon dont l univers s est formé et a évolué avec le temps. Ce résultat, s il est confirmé comme une découverte, il nous ouvrira peut-être une petite porte dans la compréhension plus générale, à grande échelle, de la structure de l univers. the accelerator's proton production time and the neutrino detection time. In particular, we have succeeded in synchronizing the measurements at both sites with nanosecond accuracy, in other words with a precision of a billionth of a second. Setting up this procedure meant developing cutting-edge technologies for time and space measurement, which we did in collaboration with experts from several European metrology laboratories. Experiment background (05 :55) We started the experiment back in 2006, with the first observation of neutrinos from CERN. In 2008, we set up the system that enables us to achieve a precision of the order of a billionth of a second. We collected data over three years, in 2009, 2010 and 2011 and finally, in March of this year, we realized that we had observed a difference in neutrino velocity in relation to the speed of light, which prompted us to initiate a sixmonth series of verifications to ascertain this result. New physics? (06 :45) (Medium-close shot) We have decided to adopt a purely experimental approach when presenting this result. We will merely disclose the results of our measurements and abstain from any theoretical interpretation. (close-up) When presenting this result, we have decided to limit ourselves to describing the measurement we have performed without interpreting it. The impact that an effect of this type can have on physics is too big and it is still too early for such considerations. The modifications that a result of this type can produce in the laws of physics can be summarized as a more complex timespace structure in relation to the structure normally inferred in the physics we use today. In the past 30 years, neutrinos have produced a long series of results that have deeply changed physics. Our result, should it be confirmed, may also contribute to this change. Neutrinos are highly specific particles that have a very significant impact on Grand Unification theories of the known interactions between elementary particles, as well as on cosmology or how the Universe formed and evolved over time. This result, should it be confirmed as a discovery, may open a door towards the overall, large-scale comprehension of the structure of the Universe.

4 Résultats confirmés. Bientôt une découverte? (08 :55) (plan large) Dans la physique, si vous observez un nouvel effet, il faudra qu il soit confirmé indépendamment par une autre expérience utilisant une technique la plus différente possible par rapport à la technique que vous avez utilisée. Et on espère avoir une confirmation de ce type par nos collègues, de sorte que les faits que nous avons observés puissent être considérés comme une découverte. (gros plan) Notre observation est pour l instant un résultat qu on a vérifié par plusieurs moyens, mais il est demandé pour toutes les découvertes une vérification indépendante réalisée par une autre expérience avec des moyens le plus possible différents par rapport aux moyens qu on a utilisés. Nous-mêmes nous avons pensé à des améliorations de notre mesure qui très probablement seront mises en pratique dans les années à venir. Résultat étonnant (10 :05) Personnellement j avais des préjugés de trouver que le neutrino devait bouger à la vitesse de la lumière. J étais très étonné après du résultat de la mesure et de voir expérimentalement qu à la fin le neutrino bougeait plus rapidement que la lumière. Results confirmed. Soon a discovery? (08:55) (Full shot) In physics, the observation of a new phenomenon must be confirmed by another independent experiment, using a technique as different as possible from that used during the first experiment. We hope to obtain such confirmation from our colleagues, so that the facts we have observed can be considered as a discovery. (close up) Our observation so far is a result that has been verified by various means. Yet an independent verification through another experiment using methods as different as possible to those used during the first experiment is necessary before we can call it a discovery. A surprising result (10 :05) Personally, I was convinced that neutrinos travelled at the speed of light. The result of the measurements therefore came as a complete surprise and I was amazed at the experimental fact that neutrinos, in the end, were faster than light. Plans divers (10 :32) Miscellaneous shots (10 :32) Interview de Pierre Binetruy Les conséquences théoriques de ce résultat (16 :53) Je suis Pierre Binetruy. Je suis directeur du laboratoire Astroparticules et Cosmologie et je suis théoricien beaucoup intéressé par les questions qui vont de la cosmologie à la physique des neutrinos et aussi à des questions plus fondamentales en liaison avec l unification de toutes les forces. (17 :21) La première réaction c est d abord de s attendre à une vérification de ce résultat expérimental par une autre équipe, la deuxième réaction celle du théoricien c est de se dire que peut être c est la physique du neutrino qui est en question et qui doit être complétée. Et c est seulement à ce moment là une fois qu on aura vérifié ces deux hypothèses qu on pourra conclure qu effectivement ce qu on a trouvé dans cette expérience c est que les neutrinos vont à une vitesse plus grande que la vitesse de la lumière et à ce moment là remettre en question l un des fondements de la physique qui s est développée au XXème siècle. (18 :06) S il est confirmé que l information qu un neutrino se déplace à une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière, on va remettre en question en partie la théorie de la relativité. C est inattendu Pierre Binetruy's Interview Theoretical impact of (the experiment') result (16:53) I am Pierre Binetruy. I am the director of the Astroparticles and Cosmology laboratory. As a theoretician, I am particularly interested in issues ranging from cosmology to neutrino physics and to more fundamental questions related to the unification of forces. (17:21) My first reaction is first to expect another team to verify this experimental result. My second reaction, as a theoretician, is to wonder whether neutrino physics is called into question and needs completing. Only once these hypotheses have been verified will it be possible to conclude that this experiment has actually found that neutrinos travel faster than light and to challenge one of the fundamentals of physics as it developed in the 20th century. (18:06) If it is confirmed that a neutrino travels faster than light, it will partly challenge the theory of general relativity. This is unexpected as there has never been any experimental proof to

5 puisque jusqu à maintenant aucunes preuves expérimentales, tout concourait à confirmer cette théorie. D un point de vue peut être plus (non pas expérimental) mais plus théorique, ce genre d infirmation de la théorie était un tout petit peu attendu parce qu il se trouve qu on a des problèmes à réconcilier la théorie de la relativité d Einstein avec la théorie quantique (qui sont en fait les deux grandes théories sur lequel repose la physique fondamentale) On a du mal à les réconcilier toutes les deux pour faire une unification de toutes les forces. Et donc on s attendait que la théorie qui va englober les deux grandes théories apparaisse avec certaines violations de soit de la relativité, soit de la théorie quantique. Et donc de ce point de vue là ça va donner des informations extrêmement précieuses ce que pourrait être l ultime théorie de la physique fondamentale. (19 :24) Il est propre que cela va nous donner des renseignements sur la structure même de l espace-temps. Dans le cadre de la théorie quantique, que tout est fluctuation et donc on imagine qu à une très petite échelle l espace et le temps sont elles même fluctuants, donc c est très différent de nos notions de tous les jours où l espace et le temps sont continus. Il se peut qu à très petite dimension l espace et le temps soient des concepts très différents de ceux qui sont accessibles à nos sens et de ce point de vue là le résultat de l expérience OPERA risque de nous donner des informations justement sur la structure intime de l espace et du temps. (20 :17) Le fait que dans le cadre de la théorie d Einstein, les particules ne peuvent pas aller à une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière est directement lié à la structure de l espace-temps et donc si on a ce résultat là, il est probable que la structure de l espace-temps à des très petites dimensions est différente celle qu on imagine. C est intéressant parce que ça pourrait s appliquer aux tous premiers instants de l univers dans le cadre de la théorie du Big Bang où l on pense que pour l instant nos équations (celle de la relativité et celle de la théorie quantique) ne s appliquent pas. Il se peut que ce soit la première fenêtre (un petit peu) sur cette nouvelle physique qui serait effective au moment du Big Bang et donc ça a des conséquences extrêmement importantes pour notre compréhension de l univers, la compréhension de l espace, la compréhension du temps. the contrary so far and everything tends to support this hypothesis. From a perhaps more theoretical (rather than experimental) point of view, the fact that the theory should be challenged was not totally unexpected as it is difficult to reconcile Einstein's theory of relativity with quantum theory (which both form the basis of fundamental physics) to come to the unification of forces. This is why the theory including both of these main theories was expected to contain violations of either relativity, or quantum physics. From that point of view, it will therefore provide extremely valuable information on what the ultimate theory of fundamental physics could be. (19:24) It is clear that this will shed light on the very structure of time and space. Within the framework of quantum physics, everything fluctuates and it is thus possible to imagine that on a very small scale, time and space themselves may fluctuate, which radically differs from our daily perceptions, where time and space are continuous. It is possible that, at extremely small scales, time and space may be very different concepts from those perceptible by our senses. From that perspective, the result of the OPERA experiment could precisely provide information on the intimate structure of time and space. (20:17) The fact that, as part of Einstein's theory, particles can't travel at a higher speed than light is directly linked to the time-space structure and this result therefore suggests that, at a very small scale, such structure is significantly different from what we imagined. This is interesting as it could apply to the very first instants of the universe as envisaged by the Big Bang theory, for which we do not think at this stage that our equations (that of relativity and that of quantum theory) are applicable. This may be the first, very small insight into a new physics that would have applied during the Big Bang. It is therefore of paramount importance in our comprehension of time, space and the universe. Contacts CNRS Images (Vidéothèque/ Video Library) : Monique Galland-Dravet (0) Delphine Thierry-Mieg (0)

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF October 6, 2003 Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF Astroparticle Physics European Coordination between European Funding Agencies: France, Germany, Italy, United Kingdom, The Netherlands, Spain, Greece,

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Tel. : Fax : e-mail : Je participerai au banquet le jeudi (participation 60 ) 1 I will joint the banquet on Thursday night (participation 60 )

Tel. : Fax : e-mail : Je participerai au banquet le jeudi (participation 60 ) 1 I will joint the banquet on Thursday night (participation 60 ) FORMULAIRE D INSCRIPTION REGISTRATION FORM A renvoyer avant le 27 février à mcda81@univ-savoie.fr To be sent back before 27th February to mcda81@univ-savoie.fr Nous nous permettons de vous rappeler que

Plus en détail

CORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE

CORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH L a b o r a t o i r e E u r o p é e n p o u r l a P h y s i q u e d e s P a r t i c u l e s E u r o p e a

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * ***

* * * * * * * * * * * * * * * * * *** RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 19 août 2010 Demandeur : Association pétrolière et gazière du Québec Référence : (i) Gaz Métro-1,Document

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 WEDNESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch Tomorrow s Classrom IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch MOOC in graphic novel design MOOC en bande dessinée Workshop on peer-reading issues.

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Statistique de l'évaluation

Statistique de l'évaluation Statistique de l'évaluation Professeurs: FANELLI Angelo Cours: (I1MR62 /06L35/MBA) Organizational Behavior Date du cours: 24/10/2006 Au 24/10/2006 Période: C1 Pas du tout satisfaisant--- Tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB JE RENTRE A LA MAISON Study guide n 11 lpb.org/cinema CINÉMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Manoel de Oliveira Avec : Michel Piccoli, Catherine Deneuve, John Malkovich, Antoine Chappey Tourné en : France

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE

SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE SUBVENTION POUR LA PARTICIPATION À UN COLLOQUE SUPPORT FOR PARTICIPATION IN A CONFERENCE 1. M DU (OU DE LA) CHERCHEUR(E): NAME OF RESEARCHER: 3. TITRE DU COLLOQUE: TITLE OF CONFERENCE: 2. VEUILLEZ COCHER

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Burn and Install guide in English and French Guide de gravure et d installation en français et anglais. How to burn and to update your KiSS DVD Player

Burn and Install guide in English and French Guide de gravure et d installation en français et anglais. How to burn and to update your KiSS DVD Player Burn and Install guide in English and French Guide de gravure et d installation en français et anglais How to burn and to update your KiSS DVD Player Follow the guideline below to burn a new firmware onto

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT Toulouse, 31.05.2011 PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT MID-TERM TERM EVALUATION VISIT Presentation of the team Names : Arnaud Arsuffi Audrey Traisnel City : Toulouse University : INSA Toulouse

Plus en détail

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier.

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier. 1 Time Description Translation 09.13 start 09.17 Perrault 09.36 Perrault Aujourd'hui l'architecture ne peut pas se définir a priori. L'architecture est trop complexe. Elle manipule de l'argent, de la politique,

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut.

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut. ENGLISH VERSION NEAR BOTTOM OF PAGE Aperçu de MFT Mac OS Les exigences applicables à un utilisateur de MAC avec le système MFT sont décrites ci-dessous. Par défaut, MFT sélectionne un téléchargeur standard

Plus en détail

LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS

LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS CONDUCT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION MEETINGS LA TENUE DES RÉUNIONS DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMÉNAGEMENT A Guideline on the Conduct of District Planning Commission Meetings Directive sur la tenue

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION)

QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION) QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION) READ ONLINE AND DOWNLOAD EBOOK : QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS:

Plus en détail

Contents National 5 French Reading; Context: Employability

Contents National 5 French Reading; Context: Employability Contents National 5 French Reading; Context: Employability (questions extracted from Credit past papers) Question Topic Jobs (Vincent Pernaud; radio presenter) Jobs (Marie-Laure Lesage; Concierge d hôtel

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours ADDENDUM A ADDENDUM A ILLUSTRATING THE COURSE Shown here are diagrams of course shapes. The kiteboard s track is represented by a discontinuous line so that each diagram can describe courses with different

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB.

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. Home Page : Comme discuter il y aurait un intérêt à tirer un parti plus important du slider d image. En effet, le

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

QUESTIONS AND ANSWERS / QUESTIONS ET RÉPONSES SOLICITATION NUMBER / NUMERO DE SOLICITATION: 2014067

QUESTIONS AND ANSWERS / QUESTIONS ET RÉPONSES SOLICITATION NUMBER / NUMERO DE SOLICITATION: 2014067 Fermeture pour la période de question est le 13 mai 2015 avant midi (12h00). Revised/Révisé: May 7, 2015 Q 1 QUESTIONS In Background section (page 5 of 10, Point 2) you state that The HoC and Senate currently

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com PRACTICAL QUESTIONS / 2015? www.peugeot-openeurope.com CONTENTS / 2015 PRACTICAL INFORMATION------------------------ 4 HOW TO EXTEND YOUR CONTRACT 4 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE 5 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Rassegna del 05/02/2014

Rassegna del 05/02/2014 Rassegna del 05/02/2014... 04/02/14 africanmanager.com 1 4-02-2014 : L aéroport de Monastir se dote du système de navigation européen EGNOS 04/02/14 airtrafficmanagement.n et 2 1 ENAV tests first EGNOS

Plus en détail

Notes sur la mesure de la vitesse des neutrinos dans l expérience OPERA

Notes sur la mesure de la vitesse des neutrinos dans l expérience OPERA Notes sur la mesure de la vitesse des neutrinos dans l expérience OPERA Éric Gourgoulhon Laboratoire Univers et Théories (LUTH) Observatoire de Paris / CNRS / Université Paris Diderot Meudon, France http://luth.obspm.fr/~luthier/gourgoulhon/

Plus en détail

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada SOIL MOISTURE AND RADON GAS Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada CGEO Workshop on Soil Moisture Saskatoon SK 19-20 June 2007 Outline What is radon? Where does it come from? Why is it

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

DK6000. Quick Start Guide for Suppliers. March 2015 V1.1 0 /

DK6000. Quick Start Guide for Suppliers. March 2015 V1.1 0 / DK6000 Quick Start Guide for Suppliers March 2015 V1.1 0 / LOGIN Change the language Contact Us Your Username is Case Sensitive If you ve forgotten your password, do not try several time, just enter your

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain APPLICATION DOMAIN: Choose a domain PERSONAL DATA DONNEES PERSONNELLES 1. SURNAME NOM DE FAMILLE: 2. FORENAME(S) PRENOM(S): 3. PERMANENT ADDRESS RESIDENCE PERMANENTE: 4. EMAIL - MÉL: 5. PRIVATE TELEPHONE

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD 60839-2-5 Première édition First edition 1990-07 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section 5 Détecteurs

Plus en détail

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises Séance 5 : fiche objectif - Niveau visé : A2+ B1 Résumé du scénario en cours: dans cette séquence les élèves sont mis dans la situation d un jeune anglophone qui cherche un petit boulot. Les pages 20 et

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE COUNCIL OF EUROPE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION DU CONSEIL DE L EUROPE POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 2 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 23 13 15 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to write about the

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Un maximum d informations en un minimum de temps

Un maximum d informations en un minimum de temps PACT - Télécom ParisTech SMART MIRROR Un maximum d informations en un minimum de temps Sommaire Résumé Fonctions principales Difficultés Débouchés et usages possibles Réponse à la lettre de mission English

Plus en détail

CHOISIR LA PROTECTION D ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE LA MIEUX ADAPTÉE À VOS BESOINS

CHOISIR LA PROTECTION D ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE LA MIEUX ADAPTÉE À VOS BESOINS ENTREZ CHOISIR LA PROTECTION D ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE LA MIEUX ADAPTÉE À VOS BESOINS La vie est plus radieuse sous le soliel La Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie est membre du groupe

Plus en détail