Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre"

Transcription

1 Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1

2 Définition Le vertige est une sensation de déplacement erronée des objets par rapport au sujet, le plus souvent dans le sens giratoire, ou l'inverse, sensation de déplacement du sujet par rapport à l'environnement Mal des voyages (de mer d air et de terre) Attention, le mal de mer peut gâcher bien des vacances! Les mouvements du bateau perturbent les informations transmises au centre de l équilibre, situé dans l oreille interne. 2

3 Le vertige : plainte fréquente en pratique quotidienne en Neurologie, ORL et en Médecine générale. Il relève de beaucoup d étiologies Et son pronostic dépend de sa cause et de sa curabilité. Rappel anatomique Récepteurs périphériques Voies et noyaux vestibulaires Centres de l équilibration. 3

4 Vue du paquet acoustico-facial en intraosseux Vue interne en coupe axiale du tronc cérébral 4

5 Mouvements droite-gauche 5

6 Mouvements avant - arrière Mouvements de rotation 6

7 Régulation Cas clinique 7

8 Mr. A. âgé de 45 ans, consulte pour des troubles de l équilibre depuis 6 semaines apparus progressivement Que faut-il chercher chez ce patient? En terme de l histoire clinique Des antécédents? Ces troubles de l équilibre s aggravent à la fermeture des yeux et à l obscurité. A quoi cela vous avance t-il? 8

9 L examen montre: Un latérisation vers la droite lors de la marche Une déviation des indexes vers la droite Un nystagmus horizontal battant vers la gauche Un Romberg positif latéralisé à droite Surdité droite de perception Pas de déficit moteur, sensitif A quoi concluez-vous? Conclusion Sd vestibulaire périphérique Dt en rapport très probablement avec une tumeur. Mais se méfier Des troubles de l équilibre peuvent être aussi dus à : Sd cérébelleux Sd cordonal postérieur Mais ils sont différents sur le plan sémiologique 9

10 Une bonne analyse sémiologique est indispensable pour trancher le problèmes des vertiges et aussi des troubles de l équilibre 1- vrai vertige? Mais d'abord, est-ce un vrai vertige rotatoire ou une simple instabilité : Est ce la première fois? Quelle est la durée du vertige? Qu'est ce qui le déclanche? Couché, debout, mouvements, etc... Quels sont les signes d'accompagnement : Céphalées? Audition? Accouphènes? troubles neurologiques? etc.. Nausées et vomissemnts ne sont pas des élements discréminatoires. 10

11 Puis classer le vertige Les différents vertiges en Neurologie Sd vestibulaire central: Atteinte du bulbe, tronc cérébral, cervelet le vertige est moindre, prolongé, avec un déséquilibre entre les crises, pas de signes auditifs associés. Sd vestibulaire périphérique: Atteinte en amont des noyaux du tronc cérébral (VIII ou ORL) le vertige est le plus souvent intense et rotatoire, de durée assez brève, par crise, sans trouble entre les crises. Les signes auditifs sont souvent présents 11

12 Au total Sd vestibulaire central: A l'examen du patient, on note une différence entre le nystagmus et la déviation à la marche et de l épreuve des indexes: Sd vestibulaire disharmonieux. Sd vestibulaire périphérique: A l'examen du patient, tout se fait dans le même sens : Sd vestibulaire harmonieux. EXPLORATIONS L'électronystagmogramme(qui permet de caractériser le nystagmus et ses diverses composantes), Les PEA Le scanner, L'IRM. 12

13 Potentiels évoqués auditifs IRM>>> TDM Neuro imagerie 13

14 IL existe d autres ataxies que vestibulaire ATAXIE Romberg + - Retropulsion Lateropulsion Oscillation dans tout sens marche avec élargissement de polygone de sustentation. proprioceptive vestibulaire cérébelleuse 14

15 Ataxie proprioceptive Marche talonnante. Aggravation à la fermeture des yeux, à l obscurité. Troubles de la sensibilité profonde. Le syndrome cérébelleux Troubles de la statique Troubles Troubles de tonus et de la marche de coordination - Élargissement de polygone Espace Temps - Hypotonie de sustentation - Dysmétrie - Dyschronométrie - Oscillation dans tout sens - Asynergie - Adiadococinésie non aggravés par la fermeture - Tremblement des yeux. - Danse des jambiers antérieures - Marche ébrieuse Trouble de l écriture, dysarthrie 15

16 Vascularisation du rhombencéphale Neurinome de l acoustique débutant Sd cochléo-vestibulaire isolé 16

17 Plus tard Sd de l angle ponto-cérébelleux Neurinome de l acoustique si Diagnostic tardif Sd d HIC par compression du 4ème V 17

18 En conclusion Devant tout trouble de l équilibre : Interrogatoire minutieux Bonne analyse sémiologique Afin de différencier l atteinte: proprioceptive, vestibulaire et cérébelleuse (qui peuvent être associées). 18

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans son polygone

Plus en détail

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE PREMIÈRE PARTIE Le syndrome cérébelleux: Définition Fréquence Étiologies

Plus en détail

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE I-DISTINGUER VERTIGE ET ATAXIE Définition de l ataxie= trouble de la coordination qui affecte le mouvement volontaire et perturbe les contractions musculaires nécessaires aux

Plus en détail

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 La marche Elément sémiologique essentiel de l examen neurologique +++ et de l appareil locomoteur 60 %

Plus en détail

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Les vertiges Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Rôle : Le système vestibulaire : système sensori-moteur transformer les forces associées aux mouvements et à la position de la tête en un signal biologique

Plus en détail

Impédance. A. Vocale

Impédance. A. Vocale SURDITES Déficit de l audition Ressentie ou non par le patient Causes variables Diagnostic rapide chez l enfant Prise en charge adéquate Que faire? Objectiver l hypoacousie ressentie Cibler le terrain

Plus en détail

Docteur, tout tourne.

Docteur, tout tourne. Docteur, tout tourne. Dr V Wiener Service ORL - Novembre 08 Introduction vertige = illusion de déplacement ou de mouvements dans l un des 3 plans de l espace à l origine de sensations rotatoires Signe

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE 1. Motricité et réflexes a. Examen musculaire Inspection Taille, symétrie (amyotrophie, hypertrophie) Fasciculations Crampes Percussion Myotonie (persistance d'une forte

Plus en détail

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS :

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : - reconnaître une TOPOGRAPHIE lésionnelle (étape clinique qui oriente

Plus en détail

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées,

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées, Les vertiges Un défi intéressant Pierre Laplante MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006 Les vertiges

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Syndromes Cérébelleux

Syndromes Cérébelleux Syndromes Cérébelleux UE Neurosensoriel 2011 Pr H Loiseau Séméiologie Recherche et analyse des signes Cliniques, radiologiques, biologiques, etc. Première étape indispensable de la démarche médicale Regroupements

Plus en détail

Vertiges (avec traitement)

Vertiges (avec traitement) Item 344 Vertiges (avec traitement) I. DÉFINITION II. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE III. EXAMEN DU VERTIGINEUX IV. ANNEXE : RAPPEL DE PHYSIOLOGIE VESTIBULAIRE Objectifs pédagogiques Nationaux w Chez un sujet

Plus en détail

CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES CONTRÔLE NEUROLOGIQUE DE LA STATION DEBOUT DE LA STATION DEBOUT

CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES CONTRÔLE NEUROLOGIQUE DE LA STATION DEBOUT DE LA STATION DEBOUT EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES Philippe THOUMIE Hôpital Rothschild CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE CENTRE DE GRAVITE POLYGONE DE SUSTENTATION MODELE BIOMECANIQUE PENDULE INVERSE (Gurfinkel) MODELE

Plus en détail

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT Maladie inflammatoire, chronique, «démyélinisante» du système nerveux central. Décrite pour la première fois par Charcot en 1866. Apparition «successive

Plus en détail

TROUBLES AIGUS DE LA MARCHE Ataxie et paraplégie REGARD DU NEUROPEDIATRE

TROUBLES AIGUS DE LA MARCHE Ataxie et paraplégie REGARD DU NEUROPEDIATRE TROUBLES AIGUS DE LA MARCHE Ataxie et paraplégie REGARD DU NEUROPEDIATRE Vincent des Portes Service de Neuro-pédiatrie, Hôpital HFME, Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1, Faculté de

Plus en détail

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN Samedi 16 janvier 2016 QCM 1 Quelles pathologies sont des causes de surdité? A B C D E OTITE MOYENNE AIGÜE OTITE SÉRO-MUQUEUSE OTOSPONGIOSE NEURINOME MENIERE 2 QCM

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier «De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» 1 VERTIGES Rencontre avec un vertigineux. Que va t-il me dire? quelles questions vais-je lui poser pour en rechercher l origine?

Plus en détail

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry «Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges Marina Pourquéry Cas clinique Femme 55 ans Vrais vertiges apparus brutalement depuis 2 jours Signes associés: hypoacousie gauche,pas de céphalée,pas

Plus en détail

Cas clinique ORL n 1

Cas clinique ORL n 1 Cas clinique ORL n 1 Vous êtes médecin remplaçant dans un cabinet de médecine générale. Une femme de 40 ans vient vous voir en consultation pour une sensation de surdité de l oreille gauche d apparition

Plus en détail

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville DPPS 4.0 RAPPORT EXEMPLES Les rapports que vous trouvez ci-joints ont étés élaborés en utilisant certains protocoles d exemple que vous trouvez dans le dossier C:\Delos\User\Trials\Dossier Général. On

Plus en détail

Trouble de la marche et de l équilibre

Trouble de la marche et de l équilibre 6 Item 340 Trouble de la marche et de l équilibre I. SÉMIOLOGIE ANALYTIQUE II. ORIENTATION DU DIAGNOSTIC III. ANNEXE: PHYSIOLOGIE DE LA MARCHE ET DE L ÉQUILIBRE Objectifs pédagogiques Nationaux Argumenter

Plus en détail

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans otologie audition! Fonction qui nous informe sur le milieu dans lequel nous vivons! 2 elements essentiels : 1. Organe périphérique : (oreille externe, moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques

Plus en détail

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre L instabilité Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans

Plus en détail

Conduite à tenir face à un Vertige de Position. Actualités thérapeutiques 1 er décembre 2012 Dr Christine Holer-Houdoux

Conduite à tenir face à un Vertige de Position. Actualités thérapeutiques 1 er décembre 2012 Dr Christine Holer-Houdoux Conduite à tenir face à un Vertige de Position Actualités thérapeutiques 1 er décembre 2012 Dr Christine Holer-Houdoux Conduite à tenir face à un Vertige de Position Actualités thérapeutiques 1 er décembre

Plus en détail

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige I. Les surdités du sujet âgé II. Vertiges et troubles de l équilibre du sujet âgé Objectifs pédagogiques -- Les objectifs nationaux

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015 Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 1. Anatomie de l oreille 2. Fonctionnement de l oreille 3. Consultation

Plus en détail

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Pré-requis : Organisation anatomo-fonctionnelle des systèmes moteurs et sensitifs du

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Vertiges et étourdissements :

Vertiges et étourdissements : : comment être à la hauteur? Anthony Zeitouni, MD, FRCSC Présenté à la 71 e édition du Programme scientifique de l Association des médecins de langue française du Canada. Est-ce bien des vertiges? Il n

Plus en détail

Les troubles sensitifs «Ca vous chatouille ou ça vous gratouille?» Dr Matthieu Rutgers & Dr Luca Leone Ateliers Pluridisciplinaires des Cliniques de l Europe 27 novembre 2010 les troubles sensitifs > Rappel

Plus en détail

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace.

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace. J ai des vertiges Tout tourne autour de vous? Il s agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir

Plus en détail

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Item 60 Déficit neurosensoriel du sujet âgé : surdité et vertiges Item 294 Altération de la fonction auditive Item 313 Epistaxis (avec le traitement) Item

Plus en détail

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale 2014 1 Table des matières 1. Surdités du sujet âgé... 3 1.1.

Plus en détail

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Pré-requis : Polycopié d ORL, Pr Reyt, Pr Charachon Précis d ORL. M. Portmann, Ed. Masson 1982 Décision en ORL, F. Chabolle, E-N Garabédian, Ed. Vigot

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE Naciri C., Moubachir.N, Essodegui.. F, Kadiri R. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc SOMMAIRE INTRODUCTION RAPPEL ANATOMIQUE

Plus en détail

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber Syndrome post-chute Syndrome (Murphy 1982) décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber associant versant moteur troubles de l équilibre et de la posture déséquilibre

Plus en détail

Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche

Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche CHUTES Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche ÉPREUVES DE ROMBERG, FUKUDA, STATION UNIPODALE, TINETTI L'homme debout au repos n'est jamais parfaitement immobile. Il oscille en

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis

Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis Programme d enseignement Service de neurologie Hôtel-Dieu de Lévis Service de neurologie Le service de neurologie de l Hôtel-Dieu de Lévis opère dans un Centre Hospitalier Affilié à l Université Laval,

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: -

l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: - A propos d un cas l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: - vacciné selon le PNI - développement

Plus en détail

Objectifs. RAPPELS PHYSIOLOGIQUES Équilibre

Objectifs. RAPPELS PHYSIOLOGIQUES Équilibre I-00-Q000 I-5-Q62 Troubles de la marche et de l équilibre. Chutes chez le sujet âgé D r Frédéric Taithe, P r Franck Durif Service de neurologie, centre hospitalier universitaire Gabriel Montpied, 63000

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Déficit sensoriel du sujet âgé

Déficit sensoriel du sujet âgé Déficit sensoriel du sujet âgé Troubles de l audition et de l équilibre Frédéric Venail CCA Service ORL B Voies auditives Mécanotransduction Neurones primaires Cellules ciliées Homéostasie ionique Strie

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

SEMIOLOGIE OTOLOGIQUE SEMIOLOGIE VESTIBULAIRE

SEMIOLOGIE OTOLOGIQUE SEMIOLOGIE VESTIBULAIRE SEMIOLOGIE OTOLOGIQUE SEMIOLOGIE VESTIBULAIRE SEMIOLOGIE OTOLOGIQUE 1- Rappel anatomique 2- Les symptômes d origine otologique 3- L examen clinique otologique (otoscopie) 4- L imagerie 5- L examen audiométrique

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel à propos de 3 cas O.CATHELINAUD, A.BIZEAU, P.RESCHE-RIGON, F.BOUSQUET, P.VERDALLE SERVICE ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Hôpital d

Plus en détail

«Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge»

«Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge» PROGRAMME DE LA FORMATION : «Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge» Vendredi matin : Rappels : sémiologie a)amputations du champ visuel

Plus en détail

Neuro-sémiologie du SNC

Neuro-sémiologie du SNC INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie Neuro-sémiologie du SNC G. Beauvalot La sclérose en plaques Neuro-sémiologie du SNC Définition et épidémiologie Anatomo-pathologie Etiologies Sémiologie Eléments diagnostics

Plus en détail

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique.

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique. MIGRAINES Diagnostic Critères IHS de la migraine SANS AURA : 5 crises 4-72 heures sans traitement 2 caractéristiques suivantes : Unilatérales Pulsatiles Modérées ou sévères Aggravation par activités physiques

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

CRISE VERTIGINEUSE. I. Interrogatoire. II. Examen clinique. A. Examen neurologique. Service d ORL et CCF - CHU d Angers

CRISE VERTIGINEUSE. I. Interrogatoire. II. Examen clinique. A. Examen neurologique. Service d ORL et CCF - CHU d Angers CRISE VERTIGINEUSE Conduite à tenir devant un vertige. I. Interrogatoire Profession, antécédents, traitements. Description précise des troubles : signes annonciateurs, facteur déclenchant, rapidité d'installation,

Plus en détail

Sémiologie Otologique

Sémiologie Otologique Sémiologie Otologique A. L examen Signes d appel : 1. L otalgie Elle témoigne souvent d une infection ou d une inflammation de l oreille externe ou de l oreille moyenne (otite, traumatisme, tumeur ). On

Plus en détail

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Cas Clinique 1 Patiente de 42 ans Facteurs de risque : tabac, contraception orale,

Plus en détail

Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL. Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI

Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL. Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI Présentation préparée par: Dr: S. DIFFALLAH biophysique médicale. Dr H.IBRAHIM ORL Service ORL,CHU Mustapha Pr DJENNAOUI Au quotidien: - enfants de différents âges. - Retard de langage. - Suspicion de

Plus en détail

Hypothyroïdie. Sécrétion hormonale 23/02/2015. Les manifestations neurologiques de l hypothyroïdie

Hypothyroïdie. Sécrétion hormonale 23/02/2015. Les manifestations neurologiques de l hypothyroïdie Les manifestations neurologiques de l hypothyroïdie Dominique Paquette, DMV Dipl. ACVIM (Neurologie) 24-25 février 2015 Centre DMV Hypothyroïdie Situation d'imprégnation insuffisante de l'organisme en

Plus en détail

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx Le syndrome de Benson F Etcharry-Bouyx Atrophie corticale Postérieure n Benson, 1988 n Origine dégénérative n Cortex occipital avec extension L atrophie corticale postérieure = syndrome de Benson n Atrophie

Plus en détail

Trisomie 21 et atteintes ORL

Trisomie 21 et atteintes ORL Dépistage, diagnostic et surveillance des troubles auditifs Dr C. BLANCHET, Dr F. ARTIERES, Pr M. MONDAIN Service ORL, C.H.U. de Montpellier Trisomie 21 et atteintes ORL 1 Rappel Rappel 2 Atteintes otologiques

Plus en détail

Les Tremblements Approche Clinique et Diagnostic. Pr S. Thobois Hopital Neurologique P. Wertheimer, Lyon

Les Tremblements Approche Clinique et Diagnostic. Pr S. Thobois Hopital Neurologique P. Wertheimer, Lyon Les Tremblements Approche Clinique et Diagnostic Pr S. Thobois Hopital Neurologique P. Wertheimer, Lyon Etape 1 : Reconnaître le tremblement Tremblement : définition Oscillation rythmique involontaire

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

Vertiges périphériques en urgences

Vertiges périphériques en urgences Chapitre 41 Vertiges périphériques en urgences M. TOUPET Les principaux diagnostics des vertiges vus aux Urgences Souvent positionnel, ce vertige très bref (quelques secondes à une minute) et paroxystique

Plus en détail

RACHIS et MALADIE de PARKINSON Dr Christine Guillet Consultation Rachis Service de Rééducation Hôpital Le Vésinet RACHIS et MALADIE de PARKINSON Glossaire Rachis : colonne vertébrale Extrapyramidal : système

Plus en détail

Cas E. Docteur Alain Duvallet, 14 décembre 2013

Cas E. Docteur Alain Duvallet, 14 décembre 2013 Cas E Docteur Alain Duvallet, 14 décembre 2013 Madame E. âgée de 53 ans consulte le 5 décembre 2013 dans le cadre d une visite de non contre-indication à la pratique des activités subaquatiques. Elle avait

Plus en détail

CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE

CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE I- Sémiologie des troubles de la marche A- Anamnèse B- Analyse catégorielle C- Analyse sémiologique II- Epidémiologie des

Plus en détail

Exercices de rééducation vestibulaire à domicile

Exercices de rééducation vestibulaire à domicile Exercices de rééducation vestibulaire à domicile Proposés par Mr A.GRIMBERT et Dr M. MORADKHANI Voici quelques exercices simples que chacun peut réaliser à son domicile pour vaincre ses troubles de l équilibre

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte 43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson, de l enfant et de l adulte Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient RÉPONSES

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

Trouble sensitif PLAN. Cas clinique AA: Cas clinique. 2. Rappel théorique. Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008

Trouble sensitif PLAN. Cas clinique AA: Cas clinique. 2. Rappel théorique. Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008 PLAN Trouble sensitif Dr P. Villar Médecine communautaire et de premier recours Janvier 2008 1. Cas clinique 2. Rappel théorique 1. Définition 2. Etiologie 3. Physiopathologie 4. lésions anatomiques 5.

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-sémiologie. G. Beauvalot

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-sémiologie. G. Beauvalot INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie Neuro-sémiologie G. Beauvalot Généralités Examen de la sensibilité Examen de la sensibilité superficielle Examen de la sensibilité profonde «proprioceptive» Examen de la

Plus en détail

LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Dr F. ROUHART Service de Neurologie (CHU de BREST) Lundis de la santé : 30 mai 2005 Définitions Epidémiologie Rappels anatomiques Sémiologie Diagnostic différentiel

Plus en détail

Item 344 : LES VERTIGES

Item 344 : LES VERTIGES Item 344 : LES VERTIGES Objectifs : Devant l apparition d un vertige, argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents Argumenter les principes de traitement

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE

DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE Q.18 DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE PLAN : Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION DIAGNOSTIC D UNE CRISE VERTIGINEUSE : I- Interrogatoire

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

CECN flash Neurologie, p. 113.

CECN flash Neurologie, p. 113. ITEM 340 TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L ÉQUILIBRE PARTIE 3 ITEM 340 OBJECTIFS DU CNCI Argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires. POINTS ESSENTIELS Les troubles de

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Intérêt de l imagerie?

Intérêt de l imagerie? Mr H, 40 ans, tabagisme > 10 PA, épisode de vertige rotatoire bref, sans signe associé, récidivant de quelques secondes, déclenchés par les mouvements de tête ( changement de position dans son lit, boit

Plus en détail

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran La migraine Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran plan Introduction Epidémiologie Physiopathologie Clinique Migraine sans aura (MSA) Migraine avec aura (MA) Autres types de migraine Complications

Plus en détail

La sclérose en plaque (SEP)

La sclérose en plaque (SEP) La sclérose en plaque (SEP) La sclérose en plaques a une prévalence de 90 pour 100 000 habitants en France. Cette prévalence est plus élevée au Royaume-Uni et en Scandinavie, plus faible en Europe du Sud.

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

Examen neurologique et crânien. Installation progressive d une IMOC Catégorisation neuromotrice à 2 ans Spectrum des anomalies neuromotrices

Examen neurologique et crânien. Installation progressive d une IMOC Catégorisation neuromotrice à 2 ans Spectrum des anomalies neuromotrices Examen neurologique de 0 à 2 ans 1ère partie : Examen neurologique et crânien 2ème partie : Installation progressive d une IMOC Catégorisation neuromotrice à 2 ans Spectrum des anomalies neuromotrices

Plus en détail

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES...

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES... SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS lumbagos, lombalgies sciatique, cruralgie SITUATIONS

Plus en détail

JOURNEE MEDICALE DE LA FEDERATION FRANCAISE DE BASKETBALL

JOURNEE MEDICALE DE LA FEDERATION FRANCAISE DE BASKETBALL JOURNEE MEDICALE DE LA FEDERATION FRANCAISE DE BASKETBALL 24 mars 2012 PROPRIOCEPTION OU REPROGRAMMATION NEURO- Martin Guillaume, masseur-kinésithérapeute de l Angers Basket Club 49. PROPRIOCEPTION OU

Plus en détail

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage T.A.C. et Dyspraxie de Développement Définitions PRAXIES : coordination motrice

Plus en détail

PATHOLOGIES DE L'OREILLE

PATHOLOGIES DE L'OREILLE ORL PATHOLOGIES DE L'OREILLE I - LES OTITES A - OTITE EXTERNE AIGUË a) Étiologie Germe: staphylocoque Concerne l'oreille externe Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à:. Traumatisme. Furoncle.

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Traumatismes Crâniens Recommandations générales

Traumatismes Crâniens Recommandations générales Traumatismes Crâniens Recommandations générales Cf. conférence de consensus SRLF (Tours. 1990). En Général 1 Tout traumatisme crânien doit être classé selon son risque évolutif d'après les groupes de Masters.

Plus en détail

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner Le télé AVC Aspects règlementaires Rappels: L AVC est un déficit brutal d une fonction cérébrale sans autre cause apparente qu une cause vasculaire Tout AVC comporte : - une lésion cérébrale responsable

Plus en détail

STAGE DES ENTRAINEURS

STAGE DES ENTRAINEURS STAGE DES ENTRAINEURS RÉGIONAUX (SOCCER) François Lévesque, physiothérapeute Action Sport Physio Sherbrooke Action Sport Physio, 2011 François Lévesque, physiothérapeute Copropriétaire de la clinique Action

Plus en détail

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire...

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire... Dédicace... 5 Préambule... 7 Le déséquilibre de la mâchoire à l'origine de pathologies redoutables... 7 Terminologie... 8 Préface... 9 La santé... 10 L'ostéopathie et la maladie... 12 Le début de l'aventure...

Plus en détail

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie Cas clinique Esteban L.., 6 ans et demi ATTARD Marie Antécédents - Personnels: aucun, enfant unique - Familiaux: retard mental chez un cousin germain de la mère Histoire de la maladie -Juin 2011: apparition

Plus en détail