Séminaire Rénovation des toitures plate

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire Rénovation des toitures plate"

Transcription

1 Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT

2 1. Introduction 2. Comment évaluer et contrôler une toiture plate existante en béton? 3. Comment rénover une toiture plate en béton? Types de toitures Comment rénover l étanchéité? Comment renforcer l isolation thermique? Comment traiter les raccords? Comment éviter les risques de condensation interne? Comment combattre la surchauffe? 4. Incitants financiers 5. Liens utiles 6. Conclusion 2

3 Introduction Quels sont les problèmes d une toiture non isolée? Extrême sensibilité aux conditions extérieures : Pertes calorifiques en hiver Surchauffes en été Bruits Désordres : dilatation, retrait, condensation sous l étanchéité. Problèmes d humidité, de condensation à Climat intérieur malsain. 3

4 Introduction Obligations légales Rehausse des murs acrotères Modification de volume Demande de permis d urbanisme Exigences PEB» Législation (PEB) : Umax : 0.24 W/m²K (à partir du 01/01/14) Source : SPW Editions, Guide pratique, Isoler la toiture plate 4

5 Comment évaluer et contrôler une toiture plate existante en béton? Structure. Dégats structurels? Armatures mises à nu? Rouille? Isolant. Présent? Insuffisant? Continu? Etanchéité. Déchirée? Joints ouverts? Pente du toit. Suffisante? (+ de 1.5%) Dispositifs d évacuation. 5

6 Comment évaluer et contrôler une toiture plate existante en béton? Symptômes Causes Solutions 6 Source : Info fiche éco construction pour particuliers Rénover une toiture plate Janvier 2009

7 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Types de toiture : Toiture chaude Toiture froide Toiture inversée à Transformer une toiture froide en une toiture chaude Isolation d une toiture non-isolée Toiture chaude Isolation complémentaire d une toiture chaude Toiture chaude renforcée 7

8 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Isolation complémentaire d une toiture froide Toiture hybride chaude froide Isolation complémentaire d une toiture inversée Toiture chaude 8 Source : Info fiche éco construction pour particuliers Rénover une toiture plate Janvier 2009

9 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment rénover l étanchéité? 3 possibilités : Conservation / Réparation / Remplacement Bon état à Maintenue comme pare-vapeur Aucune perte de matière! + nouvel isolant + nouvelle étanchéité. Mauvais état à Matériaux secs?» Réparations ponctuelles» Elimination + nouveau pare-vapeur + nouvel isolant + nouvelle étanchéité. 9

10 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Nouvelle membrane d étanchéité Choix du matériau Ecobilan (classement NIBE 2013) Membrane EPDM 1a Meilleur Choix Couverture TPO 1b Meilleur Choix Bandes EPDM 1c Meilleur Choix Couverture POCB 1c Meilleur Choix Bitume 2a Bon choix Films PVC 2a Bon choix Couverture caoutchouc SBS 2b Bon choix Source : NIBE, juin 2013 Mise en oeuvre Eviter le collage Fixation mécanique périphérique + lestage 10

11 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment isoler? Choix de l isolant. Ecobilan, résistance à la compression, à l humidité, inertie, conductivité thermique, épaisseur admissible, ISOLANTS RIGIDES Ecobilan Durée de vie Scénario fin de vie Polystyrène expansé (EPS) 1a Meilleur choix (*) Fibre de bois 1b Meilleur choix (*) 75 ans 50 ans Valorisation énergétique (incinération) Compostage (si exempt de liant synthétique) Poyuréthane (PUR) 1c Meilleur choix (*) 3a Bon choix (*) 50 ans Polysocyanurate (PIR) 1c Meilleur choix (*) 50 ans 3a Bon choix (*) Résol 2a Très bon choix (*) 50 ans Laine de verre 2b Très bon choix (*) 50 ans Verre cellulaire 3a Bon choix (*) 75 ans Liège 3b Bon choix (*) 75 ans Laine de roche 3c Bon choix (*) 50 ans Polystyrène extrudé E à éviter (**) 60 ans (XPS) Valorisation énergétique Valorisation énergétique (incinération) Valorisation énergétique (incinération) Valorisation énergétique (incinération) Valorisation énergétique (incinération) Valorisation énergétique (incinération) Compostage (si exempt de liant synthétique) Valorisation énergétique Valorisation énergétique (incinération) Valorisation énergétique (incinération) (*) Classement NIBE, juillet (**) Green Guide to Specification de BRE, juillet

12 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment isoler? Epaisseur de l isolant. Ordres de grandeurs d épaisseurs à poser pour différents matériaux afin d atteindre un coefficient de résistance thermique de 4 m²k/w λui (W/mK) R (m²k/w) Epaisseur (cm) De à De à Fibre de bois Liège Laine minérale (de roche / verre) Polystyrène expansé (EPS) Polystyrène extrudé (XPS) Polyuréthane (PUR / PIR) Mousse phénolique (ou resol) Verre cellulaire Perlite expansée Source : Prime énergie B1 Isolation du toit 12

13 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment traiter les raccords? Règle de l art :» Relevé d étanchiété : min 15 cm à partir du niveau fini de la toiture. Rehausse murs acrotères, trémies,, Jonction entre l ancienne et la nouvelle étanchéité!» Etanchéité existante (pare vapeur) : suffisamment haut contre les acrotères (min. 15 cm) ou rehaussée nettement au-dessus de la nouvelle isolation pour que la nouvelle étanchéité puisse y être parfaitement raccordée. 15 cm Source : CSTC NIT

14 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment éviter les risques de condensation interne? R du nouvel isolant Condensation : Se manifeste lorsque de l'humidité entre en contact avec une surface dont la température superficielle est inférieure à celle du point de rosée de l'air.» R nvel isolant = 1,5 X R isol. exist. (plus performant ou plus grande épaisseur) Source : Info fiche éco construction pour particuliers Rénover une toiture plate Janvier 2009 Veiller aux raccords du pare-vapeur. Veiller à la continuité de l isolant. 14

15 Comment rénover une toiture plate en béton en éco-construction? Comment combattre la surchauffe? Isolant à grande capacité de stockage de chaleur ex : fibre de bois : 160 kg/m³>< polyuréthane : 30 kg/m³. Toiture blanche = Membrane EPDM / PVC réfléchissante. Reflète 80% des rayons solaires! Moins de surchauffe à Moins d air conditionné à Longévité à Diminution des îlots de chaleur urbains. Protection lourde lestage, gravier, dalles sur plots,» Structure : peut supporter la charge supplémentaire? Toiture verte Conditions :» Structure : peut supporter la charge supplémentaire?» Membrane d étanchéité doit résister aux racines (EPDM, TPO, PVC)» Isolant : suffisamment résistant à la compression» Pente : min 2% pour l écoulement des eaux. 15

16 Incitants financiers Primes spécifiques à la toiture Prime énergie B1 Isolation du toit (R 4 m²k/w) Pour résidentiel, tertiaire et industriel si rénovation d un bâtiment de plus de 10 ans. Montant de base : 15 /m² + Bonus isolant naturel + Bonus vers le passif > Professionnels > Guichet > Primes, subsides, aides et fiscalité > Les primes énergie Primes à la rénovation de l habitat Pour les logements Concerne les travaux de toiture liés à la couverture, la structure du toit et les accessoires, ainsi que les travaux d isolation acoustique et thermique. 30 à 70% du montant des travaux» 16

17 Incitants financiers Primes qui englobent la toiture Prime énergie B10 : Pour résidentiel, tertiaire et industriel. Rénovation basse énergie 70 /m² Rénovation très basse énergie 100 /m² Rénovation passive 130 /m² + Bonus isolant naturel > Professionnels > Guichet > Primes, subsides, aides et fiscalité > Les primes énergie Prêt vert bruxellois : Prêt à taux zéro pour les personnes à revenu limité Travaux en vue d améliorer l efficacité énergétique de l habitation 17

18 Incitants financiers Primes communales : Se renseigner auprès de l administration communale Prime pour la rénovation d habitations de la commune d Ixelles ( Prime isolation du toit et vitrage super isolant de la commune de Koekelberg ( R glement_prime_isolation_de_toiture_et_vitrage_super_isolant.pdf ) Prime à la rénovation de la commune de Saint-Josse ( primes_pour_la_renovation_du_logement_fr.pdf) 18

19 Liens utiles Info-fiches de l IBGE Guide pratique pour la construction et la rénovation durable des petits bâtiments MAT04 Choix durable des matériaux d isolation thermique MAT05 Choix durable d un matériau de couverture de toiture ENE03 Diminuer les pertes par transmission Info fiches éco construction pour particuliers MAT11 Rénover une toiture plate 19

20 Conclusion Intérets de la rénovation en éco construction des toitures plates en béton : Transformation en toiture chaude Amélioration considérable du confort thermique intérieur Récupération des matériaux existants Peu de perte de matière Peu de déchets Travaux réalisés souvent sans découvrir le batiment Solutions pour diminuer les risques de surchauffe MAIS : Importance du contrôle préalable de la toiture existante. Structure? Etanchéité à l eau? Isolant? Pente? Dispositifs d évacutation? 20

21 Conclusion Check-list chantier : Matériaux existants et nouveaux : secs! Pare-vapeur : Continu Relevé sur le pourtour de l isolant Raccords sous la membrane d étanchéité Isolant : Continu Epaisseur minimum Membrane d étanchéité : Pose continue Relevé cm par rapport au niveau fini de la toiture 21

22 Contact Stéphanie DEMEULEMEESTER Architecte et chercheure Facilitateur Bâtiment Durable spécialiste environnement Tél. : 0800/ Mail : (FR) (NL) 22

23 Merci pour votre attention 23

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

4. DETECTER D AUTRES DEFAUTS

4. DETECTER D AUTRES DEFAUTS RENOVER UNE TOITURE PLATE - Comment transformer une toiture existante en une toiture étanche à la pluie, au vent, à la vapeur et qui soit peu énergivore? MAT11-1. INTRODUCTION La toiture d un immeuble

Plus en détail

BATIBOUW 2011 25 février 2011

BATIBOUW 2011 25 février 2011 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be BATIBOUW 2011 25 février 2011 Antoine Tilmans, ir Division Climat, Equipement et Performance Energétique CSTC - Centre Scientifique et Technique

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Edwige Noirfalisse ir. Chef-Adjoint du laboratoire Matériaux d isolation et d étanchéité Isolation thermique des toitures

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. L isolation permet d apporter un meilleur confort de vie et de faire des économies d énergies IL y a deux

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

pmp pmp Les principes d une maison passive

pmp pmp Les principes d une maison passive Les principes d une maison passive Le 29 novembre 2010 Energie & Habitat Namur Adeline Guerriat Plate-forme Maison Passive 1.Le standard passif 2. Aspect technique 3. Aspect financier 4. Aspect architectural

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace.

Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace. Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace. Les prix de l énergie n ont plus de limite. Construire (ou rénover) en se souciant des économies d énergie

Plus en détail

Le secteur de la construction face aux défis climatiques

Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation thermique: étape préliminaire dans tout projet de production de chaleur Agenda O. Vandooren (CSTC) Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation renforcée des bâtiments:

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES TOITS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée LES TOITURES Les toitures plates Les toitures inclinées Les toitures plates Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée 1 Toiture chaude 1 Protection 2 Etanchéité 3 Isolant 4 Pare-vapeur 5 Support

Plus en détail

Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation

Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation JUMELAGE Eco-Construction Thermique de l enveloppe et matériaux d isolation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 11-12 Mars 2013 Contexte Label BTuBC Résidentiel Tertiaire minimum requis:

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Réalisé par Mathilde et Maxime 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons deux types d isolant : - les isolants thermiques - les isolants

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Stacy et Loénie 5 6 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Il y a deux type d isolant il y a les isolants thermique et les isolant phonique. Isolants

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Quels arguments? Quels usages?

Quels arguments? Quels usages? Les éco-matériaux Quels critères? Quels arguments? Quels usages? Convention du personnel commercial des coopératives HLM Paris Le 25 novembre 2010 Nous utilisons des matériaux depuis la nuit des temps.

Plus en détail

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LES CHOIX DE L AUTEUR DE PROJET ILLUSTRATION PAR UN EXEMPLE : AU STADE DE L ESQUISSE LE PARTI ARCHITECTURAL LES CHOIX DES SYSTÈMES DE TOITURE ILLUSTRATION

Plus en détail

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux.

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. SE EN OEUVRE uther roof UTHER ROOF UTHER ROOF est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. UTHER ROOF PR UTHER ROOF PR est une plaque isolante PR revêtue sur les

Plus en détail

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1 THEDY François 1 1/ Introduction 2/ Rappel sur la composition d une toiture plate 3/ Principes fondamentaux : lors de l étude du projet et pour le choix du système anti-racines 4/ Exemples de compositions

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés! Le diagnostic énergétique des anciens bâtiments! Exigences et solutions constructives

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques

Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques VILLE DE GEMBLOUX Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques Service Environnement cellule Energie Daniel COMBLIN, 81/626.381. - daniel.comblin@gembloux.be Version du 28/3/28.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : La PEB en 2015 : Comment l appliquer? Bruxelles Environnement Exemple 1 : Habitation individuelle Thomas LECLERCQ - Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectif de la présentation

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

LA MEILLEURE ET LA PLUS NATURELLE ISOLATION THERMIQUE AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI

LA MEILLEURE ET LA PLUS NATURELLE ISOLATION THERMIQUE AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE IDEE QUE NOUS N AYONS JAMAIS EUE. CAR N EST-CE PAS LA CHOSE LA PLUS SIMPLE ET LA PLUS NATURELLE QUE DE VOULOIR AVOIR BIEN CHAUD? ON A BESOIN POUR CELA D

Plus en détail

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES C.F-S.P page 1 Pourquoi l isolation thermique? En 1973 les pays européens subissent le premier choc pétrolier.

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation : comment choisir? Bruxelles Environnement Comment choisir l isolation des murs? Arnaud Evrard UCL / Architecture et Climat Objectifs de la présentation

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Post-isolation des murs creux

Post-isolation des murs creux 15/01/20 13 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be Post-isolation des murs creux Introduction et diagnostique préalable CCB-C 15/01/2013 Avec le support de la guidance technologique

Plus en détail

dans le respect de l environnement!!!

dans le respect de l environnement!!! ISOLER dans le respect de l environnement!!! Journée durabilité dans les bâtiments, Bienne, le 27 mai 2011 1 bonne raison pour isoler: En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont imputables à la consommation

Plus en détail

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 La réglementation PEB 1 L Ordonnance PEB contexte législatif entrant en vigueur en juillet 2008 Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 2 1. INTRODUCTION: contexte législatif

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons : - l isolation thermique : L'isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction

Institut de Formation à l ECO-construction Institut de Formation à l ECO-construction Objectif : CONSERVER L ÉNERGIE Principes d hiver Principes d été Axes d effort Sur les consommations Réduire les besoins de chauffage Chemin CONCRET La facture

Plus en détail

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL?

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? Un problème important dans le bâtiment est celui de l'isolation thermique. De nombreuses déperditions ayant lieu, il est important de les limiter

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Le système Powerroof pour toitures inclinées.

Le système Powerroof pour toitures inclinées. Le système Powerroof pour toitures inclinées. La garantie ultime pour une isolation efficace. NOUVEAU Les prix de l énergie n ont plus de limite. Construire (ou rénover) en se souciant des économies d

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015

Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015 Luis Marcos / architecte EPFL/SIA Soirée d information Bavois novembre 2015 Plan de l exposé État initial Démarche Calculs et variantes Résultat final Conclusion Etat initial Etat initial Villa construite

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Fiche d opération Armapa -2011 cd2e- Page 1 Introduction L évolution du prix de l énergie encourage nos concitoyens à changer d exigences

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Coûts de réalisation et d entretien d une toiture verte Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectifs

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

Matériaux d isolation

Matériaux d isolation Mardi 30 Octobre 2012 en LORRAINE Matériaux d isolation Espace INFO ÉNERGIE Centre&Ouest Vosges Pierre Pellégrini Conseiller énergie Quelles sont nos missions? Sensibiliser, informer, conseiller de façon

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Aides financières étatiques 2013 2016. www.myenergy.lu

Aides financières étatiques 2013 2016. www.myenergy.lu Aides financières étatiques 2013 2016 www.myenergy.lu myenergy infopoint Hotline 8002 11 90 Le ministère du Développement Durable et des Infrastructures soutient les particuliers, les a.s.b.l., les sociétés

Plus en détail

L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu

L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu Isolation en sol FOAMGLAS FLOOR BOARD FOAMGLAS FLOOR BOARD est utilisé pour les sols (sur sable stabilisé, sous chape

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Isolation thermique des planchers lourds

Isolation thermique des planchers lourds Isolation thermique des planchers lourds Afin de répondre aux réglementations régionales sur la performance énergétique des bâtiments déjà d application ou qui le seront dans un avenir proche, le présent

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

5f a ça des. Parures de dentelle. Architecture de toits. ^J façade / couverture / étanchéité 5 FACADES DOSSIER DÉCRYPTAGE

5f a ça des. Parures de dentelle. Architecture de toits. ^J façade / couverture / étanchéité 5 FACADES DOSSIER DÉCRYPTAGE Page 1/5 5f a ça des ^J façade / couverture / étanchéité DOSSIER Parures de dentelle DÉCRYPTAGE Architecture de toits ENQUÊTE PRODUITS Lanterneaux : et la lumière fut Page 2/5 Les panneaux photovoitaïques

Plus en détail

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature.

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature. L isolation de toiture Powerroof, inspirée par la nature. Etape 1 : La source d inspiration... Etape 2 : La réflexion... Le résultat : Powerroof, l isolation pour toitures inclinées solide et indéformable

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Les toitures vertes Les Isnes 25 février 2014 Benoît Michaux ir. Chef-Adjoint de la division Enveloppe du bâtiment et

Plus en détail

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie DB+ protège des dégâts au bâtiment et des moisissures DB+ frein-vapeur en carton Intelligent et écologique SYSTÈME DB+ Le système frein-vapeur et

Plus en détail

Dans le respect de l environnement

Dans le respect de l environnement ISOLER Dans le respect de l environnement Durabilité dans les bâtiments, 10 septembre 2010 Didier Fleury Collaborateur technique Arbio SA Pourquoi isoler? En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXUELLES IL A DROIT D un côté, il y a les toits plats avec problèmes... De l autre côté, il y a les toits plats avec

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie PARTIE 1 D.Langendries Division Energie et Bâtiment CSTC Isolation thermique des toitures inclinées Les Isnes 18 mars

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive PAGE 1 Vers des bâtiment à énergie positive Un objectif clair et mobilisateur: Des bâtiments qui ne consomment pas plus qu ils ne produisent

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail