Gaspiller, c est agir contre la solidarité Tristam Stuart

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gaspiller, c est agir contre la solidarité Tristam Stuart"

Transcription

1 Gaspiller, c est agir contre la solidarité Tristam Stuart

2 D.D.C.S.P.P. 55

3 Le Lycée Professionnel le Lycée Agricole le Secours Populaire la Cuisine Centrale municipale Signent le 15 décembre 2014, une convention de partenariat de dons alimentaires au bénéfice des personnes les plus démunies.

4 La restauration collective, un gisement alimentaire à exploiter Evaluation du potentiel (excédents de fabrication) la DDCSPP de la (pôle cohésion sociale) avec l appui de ont lancé au printemps 2014, une grande enquête auprès de toutes les cuisines collectives Meusiennes.

5 Des excédents inévitables en restauration collective scolaires (collèges-lycées). Il a été comptabilisé : Les résultats de l enquête à Bar le Duc, 122 kg d excédents/semaine pour 3 établissements d enseignement (lycéescollèges) Sur Verdun, 144 Kg d excédents/semaine pour 4 établissements d enseignement (lycéescollèges). Ceci représente une perte de 400 à 500 plats complets (légumes-protéines) produits en excédent et jetés chaque semaine.

6 Les enjeux Des intérêts convergents La donation permet Un rapport gagnant/gagnant Pour l associations d aide alimentaire humanitaire Pour l établissement donateur Un apport de plats équilibrés Intérêt dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Intérêt pour l équipe de restauration Intérêt économique.

7 Les partenaires La DDCSPP 55 (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations). - Le Pôle Cohésion sociale - Le Pôle alimentation - Service QSSA - Le service régional de l alimentation (SRAL) -

8 Ce qui a aidé : Des équipes de restauration, des gestionnaires et chefs d établissements convaincus. Une association humanitaire très réactive (le secours populaire) Des exemples de dons qui fonctionnent déjà dans d autres régions. Un guide pratique et réglementaire des dons aux associations d aide alimentaire disponible à l adresse suivante :

9 EPL AGRO Bar le Duc La solidarité en mouvement Lycée professionnel Emile Zola Bar le Duc Cuisine centrale municipale

10 La préparation des barquettes (fin de service) Et en pratique : 1 Lorsque des excédents de repas apparaissent en fin de service, le chef de cuisine vérifie que: la température des préparations est bien maintenue à + 63 C au minimum pour les plats chauds et à + 3 C au maximum pour les plats froids.

11 les plaques eutectiques sont entreposées en enceinte froide négative et les cagettes sont disponibles dans une des chambres froides positives. Plaques eutectiques dans meuble congélateur Le chef de cuisine, après avoir estimé qu une partie ou la totalité des excédents peut être cédée au Secours populaire, et en accord avec son gestionnaire, informe par téléphone, le responsable de l association en charge de la ramasse, des quantités de denrées pouvant être cédées.

12 Le chef de cuisine, ou son agent, conditionne les aliments en barquettes de 500 g (pour les crudités, légumes, féculents et/ou viandes). Le chef de cuisine, ou son agent colle les étiquettes sur les barquettes et complète des mentions obligatoires suivantes : Nature du produit (exemple : plat cuisiné) Date limite de consommation (DLC) Pour les préparations froides, stockage des barquettes en chambre froide entre 0 et + 3 C.

13 Pour les préparations chaudes, le chef de cuisine, ou son agent, applique un cycle de refroidissement rapide à l ensemble des barquettes.

14 Enregistrement des températures et du temps de refroidissement rapide (abaissement de + 63 C à + 10 C en moins de deux heures). Pour les barquettes refroidies, stockage en chambre froide entre 0 et + 3 C.

15 L agent de restauration charge dans le conteneur deux plaques eutectiques préalablement congelées (1 er jeu) et les cagettes de barquettes.

16 L enlèvement des barquettes (14h15) Les bénévoles du Secours populaire arrivent et déposent le conteneur, des cagettes vides et de nouvelles plaques eutectiques (2 ème jeu). Le responsable de la cuisine va entreposer les nouvelles plaques eutectiques dans une chambre froide négative et les nouvelles cagettes vides dans une chambre froide positive.

17 Fiche auto-contrôle Avant le chargement, le bénévole contrôle avec le responsable de restauration les denrées contenues dans les barquettes (température, aspect, intégrité de l emballage..) et renseigne la Fiche auto-contrôle insérée dans le livret enlèvement»

18 Chargement du conteneur dans le véhicule du Secours Populaire

19 Transport et entreposage dans les locaux du Secours Populaire (rue Saint Jean à Bar le Duc) Déchargement du conteneur

20 Re-contrôle des températures des denrées et enregistrement

21 Enregistrement de la température sur le livret d enlèvement Lycée professionnel Emile Zola Bar le Duc

22 Transfert des portions repas dans une enceinte froide dont la température a été contrôlée le matin (température comprise entre 0 et + 3 C).

23 Distribution dans les heures qui suivent le ramassage

24 11 familles ont été choisies pour recevoir les plats cuisinés préparés en restauration collective. 20 adultes et 33 enfants bénéficient actuellement de cette aide alimentaire

LES COULISSES DU SELF au LYCEE MARIE LE FRANC

LES COULISSES DU SELF au LYCEE MARIE LE FRANC LES COULISSES DU SELF au LYCEE MARIE LE FRANC SE NOURRIR EN COLLECTIVITE L exemple du lycée Marie Le Franc ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE réalisée auprès des élèves demi-pensionnaires Cette étude a été menée

Plus en détail

PROCEDURE D IDENTIFICATION ET DE TRACABILITE DES DENREES ALIMENTAIRES

PROCEDURE D IDENTIFICATION ET DE TRACABILITE DES DENREES ALIMENTAIRES I - OBJECTIFS Cette procédure a pour objectifs : - de conserver la traçabilité de tous les produits entrants au sein de l établissement - de tracer tous produits déconditionnés et non consommés le jour

Plus en détail

Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège?

Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège? Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège? BILAN DES PESÉES DE RESTES ALIMENTAIRES (réalisées en novembre et juin 2016) Quantité de nourriture jetée : 49 kg/jour 22% de la quantité préparée

Plus en détail

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées - SOMMAIRE - Fiche de contrôle à réception 3 Tolérance des températures à réception des denrées 4 Fiche de non conformité des livraisons 5 Fiches

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES I - OBJECTIFS Cette Procédure a pour objectif de limiter la multiplication des microbes dans les denrées alimentaires au moment du stockage, de la fabrication, et du service. II - DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire. Réunion ADEME 22 septembre 2016

Lutte contre le gaspillage alimentaire. Réunion ADEME 22 septembre 2016 Lutte contre le gaspillage alimentaire. Réunion ADEME 22 septembre 2016 Introduction. Programme National de l Alimentation (PNA). PNA depuis 2010 ; depuis Loi d'avenir (2014) 4 priorités : Education jeunesse.

Plus en détail

Où se procurer les aliments?

Où se procurer les aliments? Où se procurer les aliments? Dans tous les magasins d alimentation Ou en direct chez les producteurs sous certaines conditions. Pour les productions primaires : Miel, fruits et légumes Leur achat en direct

Plus en détail

Recensement des équipements de restauration

Recensement des équipements de restauration CONSEIL GENERAL DES DEUX SEVRES annee 1 Direction Ecogestion des bâtiments Service Aménagement des Bâtiments Nom de l'établissement: Nombre de rationnaires (moyenne journalière) Nombre de repas / jour

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE LYCEE D ORANGE 2260 route du Grès, 84100 ORANGE Erreur!Erreur! Représentant légal : Philippe KELLER, Directeur MARCHE

Plus en détail

Lutter contre. Réunion technique 16 Novembre le gaspillage alimentaire en restauration commerciale

Lutter contre. Réunion technique 16 Novembre le gaspillage alimentaire en restauration commerciale Lutter contre Réunion technique 16 Novembre 2015 le gaspillage alimentaire en restauration commerciale Programme de la réunion 1. Présentation du cadre de la réunion 2. Atelier «gérer mon stock et éviter

Plus en détail

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE 1. DEFINITION L HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point, c est-à-dire analyse de dangers, points de maîtrise essentiels) est l'ensemble des principes et des mesures garantissant que les aliments

Plus en détail

Candidat. Nom :... Prénom :... NIR :... Date de début du contrat :... Date de fin du contrat :... Salarié Stagiaire

Candidat. Nom :... Prénom :... NIR :... Date de début du contrat :... Date de fin du contrat :... Salarié Stagiaire Livret de suivi individuel en entreprise et en centre CQP-IH Chef de cuisine en collectivité Candidat Nom :... Prénom :... NIR :... Date de début du contrat :... Date de fin du contrat :... Salarié Stagiaire

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Jessé de Forest 15 avenue du Pont Rouge - BP 215 59440 Avesnes-sur-Helpe 03 27 56 10 30 0 / 7 03 27 56 10 39 : http://lyceeavesnes.etab.ac-lille.fr/projetsite/ Lycée général et technique avec section

Plus en détail

INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE

INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE 02/06/2016 Version : 2 DEFINITION DU FONCTIONNEMENT EN Fonctionner en «mode adapté» c est tenter de fournir, avec des ressources incomplètes, le service jugé

Plus en détail

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT AGREMENT (n FR 50-402-209-CE) PMS PRODUCTION (Cuisine centrale) DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire RESTAURANTS SCOLAIRES CRECHES CENTRES D'HEBERGEMENT CLSH AUTRES (Restaurant administratif)

Plus en détail

Les concepts de production

Les concepts de production Les concepts de production C est l ensemble des moyens mis en œuvre pour gérer et réaliser une production culinaire Achats Stockage Préparations préliminaires Cuisson Distribution et conditionnement Gros

Plus en détail

Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Sylvain ZERCHER Président de l UDIHR Ingénieur Restauration - Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Le gaspillage alimentaire Définition : Quantité de nourriture

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURES DE POISSONS SURGELES A DESTINATION DU RESTAURANT SCOLAIRE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Page 1 sur 5 Le présent cahier a pour objet de déterminer les

Plus en détail

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE Contexte Décret n 2008 1406 du 19 décembre relatif à l organisation et aux attributions des Directions Régionales de l Alimentation,

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : LEGTA du Pas-de-Calais Route de Cambrai 62217 Tilloy-lès-Mofflaines 03 21 60 73 00 / 7 03 21 60 73 13 : www.formationsnatures.fr Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole 900 élèves avec internat

Plus en détail

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE LE PROGRAMME DE LA JOURNEE 09H00 Accueil 09H30 Lancement des 5 èmes Rencontres du Réseau LOCAL Anjou 09H45 ENCORE moins de gaspillage pour plus de local Table ronde avec apports et 2 témoignages Animée

Plus en détail

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation)

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) www.certidev.com N de récépissé : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP CHEF DE CUISINE EN COLLECTIVITE I IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

Plus en détail

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions.

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions. Préambule Ce document est mis à votre disposition par la Chambre d Agriculture des Hautes-Alpes, en partenariat avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).

Plus en détail

Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles

Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles Novembre 2016 Nicole MINATCHY 9 repères A chacun sa portion La restauration collective Les acteurs publics Repas/jour

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE 1 Qu est-ce que c est? «Le gaspillage alimentaire est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées Il est présent

Plus en détail

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Mars 2016 Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Loïs MOREIRA, Ingénieur Conseil éco-conception Éco-conception? Définition : l éco-conception consiste à intégrer l environnement dès la conception

Plus en détail

Restauration scolaire 2012

Restauration scolaire 2012 Restauration scolaire 2012 Préambule Fin du contrat actuel le 30 juin 2012 Audit sur la situation des restaurants scolaires Locaux et infrastructures vieillissantes Cadre peu agréable (bruit, décoration

Plus en détail

Date de création : Identification Etablissement : PROCEDURE DE RECEPTION Version :

Date de création : Identification Etablissement : PROCEDURE DE RECEPTION Version : I - OBJECTIFS Cette procédure a pour objectifs de vérifier la conformité des matières premières et des denrées alimentaires lors de leur introduction au sein de l établissement, et de prendre les mesures

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 18/01/10 N : 06.10 Nouvelles règles sanitaires applicables aux produits d origine animale et aux denrées alimentaires qui en contiennent

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% / Constats

Plus en détail

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :...

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :... Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :. Prénom : Définition Le gaspillage alimentaire, de quoi s agit-il? Ensemble, nous avons construit cette définition : Où gaspille-t-on les aliments? - Chez

Plus en détail

1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits

1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits 1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits de boissons 2.Conception et organisation des restaurants

Plus en détail

CHAPITRE 1- Les différents concepts de production

CHAPITRE 1- Les différents concepts de production CHAPITRE 1- Les différents concepts de production 1-Les différents types de production Production sur place Production centralisée Plusieurs systèmes Peuvent se combiner -Production directe (midi en semaine)

Plus en détail

FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO Contrôler la T C du produit le plus sensible pour une même livraison.

FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO Contrôler la T C du produit le plus sensible pour une même livraison. FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO r la T C du produit le plus sensible pour une même livraison. CONTROLES Si non conformité Date Qui Nom du fournisseur 01/01/. DR Fraichviande Produit

Plus en détail

Marché Public de Fournitures Courantes et de Services

Marché Public de Fournitures Courantes et de Services Personne publique Marché Public de Fournitures Courantes et de Services Cahier des Clauses Techniques Particulières du 16/04/2015 Centre Communal d Action Social (CCAS) des Martres de Veyre Hôtel de Ville

Plus en détail

Préambule. Ces fiches rendent accessibles les informations de base facilitant ainsi l introduction de produits fermiers dans vos menus et gammes.

Préambule. Ces fiches rendent accessibles les informations de base facilitant ainsi l introduction de produits fermiers dans vos menus et gammes. Préambule Ce document est mis à votre disposition par la Chambre d Agriculture des Hautes-Alpes, en partenariat avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).

Plus en détail

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE!

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE! Plusieurs trucs et astuces existent pour lutter contre le fléau qu est le gaspillage alimentaire. Cela vous semble trop d un coup? Pas de panique. Le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et

Plus en détail

CONCOURS ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ÈME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Spécialité «Restauration» Session 2015

CONCOURS ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ÈME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Spécialité «Restauration» Session 2015 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ÈME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Spécialité «Restauration» Session 2015

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Louis Pasteur 151 boulevard Louise Michel - BP 9 59490 Somain 03 27 86 09 30 / 7 03 27 86 47 51 : http://lycee-somain.etab.ac-lille.fr/ Lycée général et technique 1 500 élèves (sans internat) ÉQUIPE

Plus en détail

LA RESTAURATION DES COLLEGES

LA RESTAURATION DES COLLEGES LA RESTAURATION DES COLLEGES 1 LA RESTAURATION DANS LES COLLÈGES Contexte et enjeux Organisation de la restauration : modes de production et schéma de distribution La Restauration scolaire et les produits

Plus en détail

Bien manger grâce à la solidarité de tous

Bien manger grâce à la solidarité de tous ISSN 1288-6947 Le sais-tu? Chaque année, en France, des associations (groupes de personnes) organisent des collectes à la sortie des supermarchés : elles récupèrent des aliments que les clients leur donnent

Plus en détail

Spécialité : Restauration

Spécialité : Restauration Centre de Gestion de la Mardi 27 janvier 2009 Fonction Publique Territoriale du Morbihan CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2009 INTERNE EXTERNE 3 ème CONCOURS Spécialité : Restauration Epreuve

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

Toutes académies Session 2005

Toutes académies Session 2005 Coefficient : 1,5 Durée : 2 heures Feuillet : 1/5 ATTENTION! Le candidat répondra dans l ordre des questions posées sur le sujet. Lors de la correction, il sera tenu compte de la rigueur de l expression

Plus en détail

La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40

La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40 AU LYCÉE AGRICOLE DE KERPLOUZ La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40 ans. Elior offre chaque jour des repas sains, savoureux et équilibrés respectant

Plus en détail

Commune de SAINT AUBIN EPINAY CCTP Restauration scolaire et du centre de loisirs. Commune de Saint-Aubin-Épinay MAIRIE

Commune de SAINT AUBIN EPINAY CCTP Restauration scolaire et du centre de loisirs. Commune de Saint-Aubin-Épinay MAIRIE Commune de Saint-Aubin-Épinay MAIRIE MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES «C.C.T.P» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DE LA CONSULTATION Fourniture de repas selon le principe de la

Plus en détail

Mise à disposition des surplus alimentaires pour l organisme...

Mise à disposition des surplus alimentaires pour l organisme... page(s) : 1/6 Objet du mode opératoire Services destinataires Fonctions concernées Mise à disposition des excédents alimentaires Le responsable du conditionnement des plateaux repas Le responsable en qualité

Plus en détail

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017 EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE GUIMARAES 28 Juin 2017 Une ambition de service public Offrir aux dijonnais une restauration collective de qualité, saine et sûre, équilibrée, et respectueuse de

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN CHIFFRES Chaque habitant de la Communauté Urbaine d Alençon jette 23 kg de nourriture par an. La moyenne nationale est de 20kg/hab/an. Pour une famille de 4 personnes, ce gaspillage

Plus en détail

Service Restauration Grille d auto-évaluation

Service Restauration Grille d auto-évaluation Service Restauration Grille d auto-évaluation Cotation : : Satisfaisant : Partiellement satisfaisant : Insatisfaisant : Non contrôlé Date : Heure : Noms des auditeurs : Indications concernant le déroulement

Plus en détail

Ouvrier de cuisine CUISINIER EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT

Ouvrier de cuisine CUISINIER EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT Direction des Ressources humaines Ouvrier de cuisine G CUISINIER EN ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Service

Plus en détail

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

Personne publique Ville de LONGUEAU. Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot LONGUEAU

Personne publique Ville de LONGUEAU. Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot LONGUEAU MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Personne publique Ville de LONGUEAU Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot 80330 LONGUEAU Cahier

Plus en détail

Je préfère manger à la cantine!

Je préfère manger à la cantine! Je préfère manger à la cantine! Syndicat intercommunal à vocation unique de restauration scolaire Il était une fois le Sivurs... Le SIVURS a été créé en 1988 sur la commune de Castanet Tolosan. Il assure

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Commune d EVECQUEMONT CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Ce cahier des charges vaut CCAP et CCTP Rue d Adhémar 78740 EVECQUEMONT - Tél : 01 34 74 08 79 - Fax : 01 30 22 16 75 1

Plus en détail

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014 Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile Vendredi 7 Novembre 2014 Sommaire Le constat Quels sont les chiffres du gaspillage en RHD Quels types de pertes / Comment les évaluer Comment lutter

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie) Spécialité : Restauration

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie) Spécialité : Restauration Centre de Gestion de la Mardi 27 janvier 2009 Fonction Publique Territoriale d'ille et Vilaine CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie)

Plus en détail

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : II. Quelques données sur le

Plus en détail

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire!

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire! ENSEMBLE CONTRE LE gaspillage alimentaire! PRÉFACE FERNAND ETGEN Ministre de l Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs Gaspillage alimentaire : UN PROBLÈME QUI NOUS CONCERNE

Plus en détail

L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire

L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire genevois grâce à : des menus équilibrés et contrôlés,

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production]

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] DISP LILLE BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] Circuit du personnel AU VESTIAIRE 1. Retirer l ensemble des accessoires sur les mains, les poignets et le visage 2. S habiller en tenue de

Plus en détail

LES PRODUCTEURS DE BIODECHETS CCI D ARLES. 16 Mai Bernard VIGNE Coordinateur du Pôle déchet & Economie circulaire

LES PRODUCTEURS DE BIODECHETS CCI D ARLES. 16 Mai Bernard VIGNE Coordinateur du Pôle déchet & Economie circulaire LES PRODUCTEURS DE BIODECHETS CCI D ARLES 16 Mai 2017 - Bernard VIGNE Coordinateur du Pôle déchet & Economie circulaire Définition et obligation Définition des biodéchets (Directive-cadre 2008/98/CE du

Plus en détail

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées Verdicité France Nature Environnement Décembre 2011 Table des matières Table des matières... 1 Des opérations

Plus en détail

OBJET : ACCORD CADRE POUR LA FOURNITURE DE VIANDES FRAICHES ET DE CHARCUTERIE LOT N 4 : FOURNITURE DE PRODUITS DE CHARCUTERIE

OBJET : ACCORD CADRE POUR LA FOURNITURE DE VIANDES FRAICHES ET DE CHARCUTERIE LOT N 4 : FOURNITURE DE PRODUITS DE CHARCUTERIE OBJET : ACCORD CADRE POUR LA FOURNITURE DE VIANDES FRAICHES ET DE CHARCUTERIE LOT N 4 : FOURNITURE DE PRODUITS DE CHARCUTERIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MODE DE PASSATION :

Plus en détail

FOURNITURE DE REPAS POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE ET LE CENTRE DE LOISIRS COMMUNE DE SAINT LAURENT NOUAN

FOURNITURE DE REPAS POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE ET LE CENTRE DE LOISIRS COMMUNE DE SAINT LAURENT NOUAN Mail : mairie@stlaurentnouan.fr CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.) ****** OBJET DE LA CONSULTATION FOURNITURE DE REPAS POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE ET LE CENTRE DE LOISIRS COMMUNE DE SAINT LAURENT

Plus en détail

«Qualité de la restauration scolaire durable»

«Qualité de la restauration scolaire durable» CHARTE RÉGIONALE «Qualité de la restauration scolaire durable» 2015-2019 www.region-bourgogne.fr ÉDITO La région et les lycées ont une double responsabilité : garantir la sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

Communauté de Communes TERRES DU LAURAGAIS

Communauté de Communes TERRES DU LAURAGAIS Communauté de Communes TERRES DU LAURAGAIS VOTRE SERVICE DE REPAS Quelles sont nos prestations? Livraison de repas à votre domicile! La Communauté de Communes Terres du Lauragais vous propose un choix

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Elaboration d'une définition commune et partagée du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte Gaspillage alimentaire = toute nourriture destinée

Plus en détail

CAP Agent Polyvalent de Restauration

CAP Agent Polyvalent de Restauration CAP Agent Polyvalent de Restauration GRILLES D EVALUATION EP1 EP2 EP3 EP1 Production de préparations froides et de préparations chaudes * Préparations froides * Préparations chaudes EP2 Mise en place de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:...

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:... S INFORMER S INFORMER TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:.... COMPETENCE : C11 - PRENDRE LES CONSIGNES DE TRAVAIL C - 111 Décoder

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45 TRANSPORT Arrêté du 2 mars 2015 relatif à l interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes abroge l arrêté du 11 juillet

Plus en détail

243, route de Lyon CHALLUY Tel : Fax : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

243, route de Lyon CHALLUY Tel : Fax : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. 243, route de Lyon 58 000 CHALLUY Tel : 03 86 21 66 00 Fax : 03 86 37 66 10 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) 2015/07 Fourniture de VIANDES CUITES Procédure adaptée en application

Plus en détail

Formations Restauration collective

Formations Restauration collective Premier semestre 2014 Formations Restauration collective Getty Images/Wavebreak Media mon Département, Ain LDA_formation_2014.indd 1 18/11/13 08:49 Introduction La réglementation européenne impose à tout

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY Cahier des clauses techniques particulières pour la fourniture de denrées alimentaires conformément au Code des Marchés Publics Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016 LOT N 10

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Information Direction générale de l'alimentation Service de l'alimentation Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments Bureau des établissements de transformation et de distribution. 251 rue de

Plus en détail

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016 1 Sodexo Préambule Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? 2 Halte au gaspillage Mai 2016 Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? C est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées

Plus en détail

Livret de conseils et astuces pour les consommateurs

Livret de conseils et astuces pour les consommateurs Livret de conseils et astuces pour les consommateurs Selon une étude de l ADEME* datée de mai 2016, chaque année en France, du fait du gaspillage alimentaire, ce sont 10 millions de tonnes de produits

Plus en détail

Gaspillage Alimentaire

Gaspillage Alimentaire Gaspillage Alimentaire 5 astuces anti-gaspillage Dr Uyen Nguyen MD-PhD un25.nguyen@yahoo.fr Alimentation = une des 1 è sources d émission GES Depuis production jusqu au TT des déchets, le cycle de vie

Plus en détail

Cahier des charges pour l achat et la livraison de denrées alimentaires Année 2015

Cahier des charges pour l achat et la livraison de denrées alimentaires Année 2015 Collège Blois-Vienne 61, rue des métairies BP 2878 41028 BLOIS CEDEX Personne responsable du marché : Madame Gaëlle GUIGNARD, Principale Téléphone : 02.54.78.76.53 Télécopie : 02.54.78.76.19 Mèl : ce.0410593x@ac-orleans-tours.fr

Plus en détail

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires.

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires. Réglementation et incontournables à respecter en matière d'hygiène dans les cantines Céline GEERAERTS, inspecteur dans le service sécurité sanitaire des Aliments à la DDPP 31. 14/03/16 1 Sommaire 1- Contexte.

Plus en détail

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES INTERETS THERAPEUTIQUES DE L'ATELIER CUISINE Activités ludiques menées en groupe et praticables à tous

Plus en détail

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE SYNTHESE D ETUDE Août 2016 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par et Coordination technique : Elsa THOMASSON

Plus en détail

Fromage et produits laitiers

Fromage et produits laitiers CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE Conseil DÉPARTEMENTAL de la Haute-Garonne Introduction de produits locaux de qualité dans les services de restauration des collèges Quelles démarches effectuer

Plus en détail

Maître d ouvrage Commune de JANNEYRIAS 30 route de Crémieu JANNEYRIAS

Maître d ouvrage Commune de JANNEYRIAS 30 route de Crémieu JANNEYRIAS Maître d ouvrage Commune de JANNEYRIAS 30 route de Crémieu 38230 JANNEYRIAS Objet de la consultation Fourniture de repas en liaison froide au restaurant scolaire municipal pendant les périodes scolaires

Plus en détail

9 agents communaux assurent son fonctionnement avec :

9 agents communaux assurent son fonctionnement avec : La «cantine» constitue un des temps fort dans la vie scolaire de l enfant. Elle concerne pour Bellegarde 2 enfants sur 3. C est le moment de pause et de plaisir. Le restaurant scolaire est plus qu un endroit

Plus en détail

La politique de l alimentation à la DRAAF Rhône-Alpes

La politique de l alimentation à la DRAAF Rhône-Alpes La politique de l alimentation à la Rhône-Alpes Des outils et supports de communication mis à disposition - Favoriser un approvisionnement de proximité en restauration collective - Moins de gaspillage

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE D ANCÔNE PREPARATION ET LIVRAISON DE REPAS CUISINES EN LIAISON FROIDE Procédure adaptée ouverte Date limite de réception

Plus en détail

Le public Le service de portage de repas s adresse à toutes les personnes éprouvant des difficultés à préparer leurs repas :

Le public Le service de portage de repas s adresse à toutes les personnes éprouvant des difficultés à préparer leurs repas : Nom Dans le cadre de ses actions en faveur du maintien à domicile des personnes âgées et handicapées le C.C.A.S. propose un service de portage de repas à domicile. Article 1 Conditions Générales Le public

Plus en détail

Semaine Européenne de réduction des déchets 2013

Semaine Européenne de réduction des déchets 2013 Semaine Européenne de réduction des déchets 20 I CETTE SEMAINE A PLUSIEURS OBJECTIFS 1- ANCRER UNE CULTURE «PREVENTION» SUR LE TERRITOIRE S inscrire dans la démarche départementale de communication pour

Plus en détail

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires 2011 SOURCES D INFORMATIONS Décret n 2011-828 du 11 juillet 2011 portant diverses dispositions relatives à la prévention et à la

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE EN ONCOLOGIE au. Haute - Loire (43)

PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE EN ONCOLOGIE au. Haute - Loire (43) PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE EN ONCOLOGIE au Haute - Loire (43) Lors de l hospitalisation de jour du patient pour son traitement 2 documents ses repas servis, de cette façon, seront adaptés à ses besoins

Plus en détail

4. HOTELLERIE - ALIMENTATION 4.1. HOTELLERIE- RESTAURATION- CUISINE DE COLLECTIVITE COMMIS DE CUISINE DE COLLECTIVITE

4. HOTELLERIE - ALIMENTATION 4.1. HOTELLERIE- RESTAURATION- CUISINE DE COLLECTIVITE COMMIS DE CUISINE DE COLLECTIVITE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 E-mail : mailto:ccpq@profor.be www.enseignement.be 4. HOTELLERIE - ALIMENTATION 4.1. HOTELLERIE- RESTAURATION- CUISINE DE COLLECTIVITE

Plus en détail

Didier GIRARD, Ingénieur chargé de la fonction restauration, Centre Hospitalier Le Mans,

Didier GIRARD, Ingénieur chargé de la fonction restauration, Centre Hospitalier Le Mans, Politique du don alimentaire au Centre Hospitalier du Mans : lien ville-hôpital Didier GIRARD, Ingénieur chargé de la fonction restauration, Centre Hospitalier Le Mans, dgirard@ch-lemans.fr 1 Le Centre

Plus en détail

Dossier de Presse. Introduire des produits locaux dans la restauration collective en Meuse : Comment faire?

Dossier de Presse. Introduire des produits locaux dans la restauration collective en Meuse : Comment faire? Dossier de Presse Introduire des produits locaux dans la restauration collective en Meuse : Comment faire? Hôtel du département BP 514 Place Pierre-François GOSSIN 55012 BAR-LE-DUC Cedex Tél. : 03 29 45

Plus en détail

RENCONTRE RESTAURATION. Réunion du 05 décembre 2016

RENCONTRE RESTAURATION. Réunion du 05 décembre 2016 RENCONTRE RESTAURATION Réunion du 05 décembre 2016 Déroulé de la rencontre 2 Introduction tour de table I. La restauration collective pour les scolaires à Vanves L organisation du temps de midi Le principe

Plus en détail

PARTENARIAT LYCEE ENTREPRISE ANNEE 20.. /20.. et ANNEE 20.. /20..

PARTENARIAT LYCEE ENTREPRISE ANNEE 20.. /20.. et ANNEE 20.. /20.. NOM : PRENOM : Date de naissance : Coller photo PARTENARIAT LYCEE ENTREPRISE ANNEE 20.. /20.. et ANNEE 20.. /20.. Présentation du stagiaire 3 Présentation de l établissement scolaire 3 Fonctions du titulaire

Plus en détail

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :..

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. Académie de NANCY-METZ LIVRET de FORMATION CAP Agent Polyvalent de Restauration NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. SOMMAIRE Présentation du stagiaire Présentation de l établissement

Plus en détail

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire Et Solidarité Innovation sociale Centre Hospitalier Le Mans

Lutte contre le gaspillage alimentaire Et Solidarité Innovation sociale Centre Hospitalier Le Mans Lutte contre le gaspillage alimentaire Et Solidarité Innovation sociale Centre Hospitalier Le Mans Colloque Gaspillage Alimentaire Lyon Le 09 décembre 2014 Didier GIRARD Ingénieur chargé de la fonction

Plus en détail