Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur"

Transcription

1 Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur

2 La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse et reconnue Synthèse des engagements Les implications de la charte

3 Un Groupe de distribution international et multiformat Près de magasins dans 11 pays 427 hypermarchés supermarchés 629 magasins discount supérettes 450 restaurants et autres activités Une croissance à 2 chiffres M Evolution du CA Périmètre Change Organique* +5,9% +14,9% +10,1% -1,1% M collaborateurs à travers le monde Activités internationales 30% du chiffre d affaires consolidé 2 régions principales : Amérique du Sud et Sud Est Asiatique Plus de 1480 magasins (dont 261 Hypermarchés) N 1 du commerce alimentaire en Amérique du Sud

4 Le Groupe Casino en France Plus de points de vente en France Une Marque produit forte et solide Marque de distributeur n 1 C.A. TTC: plus de 2,3 Mds en 2008 Volume: plus de 1,1 Md UVC en 2008 Assortiment plus de références dont références en Alimentaire Quelques exemples de produits Casino Portefeuille Marques alimentaires

5 La politique nutritionnelle de Casino Une démarche nutritionnelle démarrée en 2005 sur les produits Casino Mise en place d un encart nutritionnel dans la nouvelle identité visuelle de la Marque Développement d un étiquetage nutritionnel (type 1) au 100g et à la portion Développement d une idée repas et de conseils nutrition qui relayent les messages du PNNS En 2006 débute le travail d amélioration de la qualité nutritionnelle des produits sur la teneur en sucre, sel et matières grasses

6 La politique nutritionnelle de Casino Des services et des actions dès 2006 Des actions de sensibilisation nutritionnelle vers les consommateurs Des services simples et accessibles Création d un guide nutrition & équilibré labellisé par le PNNS (édité en ex.) Création d un rubrique nutrition sur le site «www.produits-casino.fr» et la possibilité de faire un bilan général sur ses habitudes et de se faire coacher gratuitement Des opérations nutrition en magasins Présence de diététiciens dans 110 hypermarchés 90% des clients satisfaits plus de personnes rencontrées Opération renouvelée pendant 3 ans (2006 à 2008)

7 Une démarche ambitieuse et reconnue Décision de réaliser une charte volontaire de progrès nutritionnel pour affirmer et inscrire l engagement du Casino en matière de nutrition Intégrer les actions réalisées au niveau de la qualité et du marketing Intégrer d autres actions initiées par les réseaux comme le développement d un nouveau concept pour inciter à la consommation des Fruits et Légumes Validation et signature de notre charte en juillet 2008

8 Synthèse des engagements Engagements Objectifs visés fin 2010 Améliorer la qualité nutritionnel des produits en diminuant les teneurs en sel, sucre et matières grasses - Sur les produits existants - Optimiser 740 recettes - Sur les nouveaux produits - Sensibiliser les fournisseurs - Intégrer les objectifs nutritionnels lors de l AO - Créer une gamme répondant aux besoins spécifiques des enfants Valorisation et incitation à la consommation des fruits et légumes - Déploiement du nouveau concept magasin - Rendre le prix plus accessible 100% des Hyper 62% des super - 10 F&L Informer et offrir aux consommateurs des services accessibles pour les aider à améliorer leur alimentation au quotidien - Création d un évènement annuel en magasin - Reconduction de l opération chaque année - Présence de diététiciens dans 90% des Hyper et 14% des super - Information nutritionnel sur la packaging - 90% des produits

9 Les implications de la charte Cette charte a permis d inscrire clairement la politique nutritionnelle vis-à-vis de l externe Affirmer l engagement historique de Casino sur la nutrition auprès des pouvoirs publics et du monde scientifique Se faire connaitre auprès du grand public comme un acteur responsable et engagé Vis-à-vis de l interne Démarche mobilisatrice pour les équipes Oriente les actions et détermine des axes de progrès Création d un socle sur lequel nous capitalisons pour tout nouveau projet Mise en place d un nouvel étiquetage nutritionnel plus clair et pédagogique - Reformulation de 50% de l offre destinée aux enfants - Création d un cahier des charges spécifiques avec de nouvelles exigences Intervention d un comité d experts en nutrition infantile indépendants pour retravailller 74% de notre offre bébé Création d un nouveau site internet nutrition plus ludique et attractif pour relayer toutes nos actions

10 Conclusion La nutrition est enjeu majeur pour le Groupe Casino qui grâce à la signature de la charte de progrès nutritionnel a permis d impulser et de mobiliser les équipes vers un objectif commun : aider nos clients à manger plus équilibré grâce à l amélioration de la qualité nutritionnelle de notre offre alimentaire et la mise en place de services associés.

11 1962 Merci pour votre attention

12 Nouvel étiquetage nutritionnel

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD Groupe de travail «Lipides» DGAl Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD 1 Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) = commerce (de gros et) de détail à prédominance

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE NOTRE MÉTIER QU EST-CE QUE LA RESTAURATION COLLECTIVE? La restauration collective est une des branches de la

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Un contexte économique difficile qui impacte les modes de consommation Dans un contexte de crise économique globale, de montée du chômage

Plus en détail

PROGRAMME MALIN. Un programme global pour les familles précaires et les professionnels afin d améliorer l alimentation des tout-petits

PROGRAMME MALIN. Un programme global pour les familles précaires et les professionnels afin d améliorer l alimentation des tout-petits PROGRAMME MALIN Un programme global pour les familles précaires et les professionnels afin d améliorer l alimentation des tout-petits Agenda 1) Enjeux et historique du Programme MALIN 2) Offre du Programme

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire L Alimentation des Séniors Nos savoir faire Martine Culis Chef de projets restauration et nutrition Division Santé Médico-social Février 2015 Sommaire Sodexo : qui sommes nous? L engagement et les initiatives

Plus en détail

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Fiche à envoyer pour le 31 décembre de chaque année à l Agence Régionale de Santé (ARS), à l attention du correspondant

Plus en détail

Attentes de Casino en matière d emballage

Attentes de Casino en matière d emballage Attentes de Casino en matière d emballage Réduire les coûts par l emballage - 26 Novembre 2009 PINOTEAUX Thibault Responsable Optimisation Emballage tpinoteaux@groupe-casino.fr Sommaire Le Groupe Casino

Plus en détail

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Sommaire Présentation de l IREPS Réunion Présentation du projet => contexte => partenariat

Plus en détail

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Comment concilier goût et nutrition? Bilan des travaux des groupes de travail PNNS sur les lipides et sur le goût Sébastien REMY DGAL/SA/SDQA/BNVQA Éléments de contexte : Le PNNS prévoit la signature de

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Section nutritionnelle Oqali. 1 er Conseil d'orientation Technique de l'observatoire de l'alimentation

Section nutritionnelle Oqali. 1 er Conseil d'orientation Technique de l'observatoire de l'alimentation Section nutritionnelle Oqali 1 er Conseil d'orientation Technique de l'observatoire de l'alimentation 1 1. Présentation générale de la section nutritionnelle 2. Travaux de l'oqali 3. Programme de travail

Plus en détail

Alimentation et surcharge pondérale:

Alimentation et surcharge pondérale: Alimentation et surcharge pondérale: Mesures par lesquelles les entreprises de l'industrie alimentaire suisse peuvent favoriser une alimentation plus équilibrée juin 2014 FUS/CA/MG Les axes d'action en

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et ÉDITION 2014 1 2 ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et 3 SOMMAIRE SYNTHÈSE... 14 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé

Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé Bleu Blanc Bleu-Blanc-Cœur Une Agriculture à vocation Santé BLEU-BLANC-CŒUR Création: En 2000 à l école de la Santé Publique de Rennes. Association àb but non lucratif Membres: des associations d agriculteurs,

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Julie Toury Infobébés 28 rue François 1 er 75008 Paris40 DOSSIER DE PRESSE Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Siège social : SAS Ed Société par Actions

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

Charte du. participant

Charte du. participant IREPS Réunion 13, rue Roland Garros - 97460 Saint-Paul Tel : 02 62 71 10 88 Fax : 02 62 71 16 66 Mail : accueil.irepsreunion@orange.fr Charte du participant Les Journées 5 sur 5 Dans le cadre du projet

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité. Groupe Carrefour

30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité. Groupe Carrefour ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises 30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité Groupe Carrefour 1 30 ans de présence au

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

LE ENSEIGNES DE LA DISTRIBUTION & LA NUTRITION

LE ENSEIGNES DE LA DISTRIBUTION & LA NUTRITION 2013 LE ENSEIGNES DE LA DISTRIBUTION & LA NUTRITION 1 Depuis plus d une décennie, les enseignes de la distribution s engagent en faveur de la nutrition. Pour recenser l ensemble de ces initiatives, le

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS Guide des formations conçues par Extenso, le Centre de référence en nutrition de l Université de Montréal,

Plus en détail

Comment l obtenir? s agit-il? du logo PNNS. renouveler? attribution. Procédure. Procédure. Comment. De quoi. De quoi s agit-il? De quoi s agit-il?

Comment l obtenir? s agit-il? du logo PNNS. renouveler? attribution. Procédure. Procédure. Comment. De quoi. De quoi s agit-il? De quoi s agit-il? De quoi Procédure s agit-il? Comment renouveler Comment l obtenir? attribution du logo PNNS De quoi s agit-il? 250-08588-DE Procédure Sur quels documents s appuyer? Comment l obtenir? De quoi s agit-il?

Plus en détail

l industrie lindustrie des boissons énergisantes

l industrie lindustrie des boissons énergisantes Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée

Plus en détail

Software statt Bauchgefühl EHI Tage 2012

Software statt Bauchgefühl EHI Tage 2012 Software statt Bauchgefühl EHI Tage 2012 Thierry SOUVERAIN DSIO - Organisation et Méthodes Bienvenue dans la tribu Une autre idée de la grande distribution Agenda 1. Présentation du Groupe Schiever et

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Référentiel de calcul des gains achats. Novembre 2011. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Référentiel de calcul des gains achats. Novembre 2011. Direction générale de l offre de soins - DGOS Référentiel de calcul des gains achats Novembre 2011 Préambule Ce référentiel est issu des travaux du groupe de travail «méthode de calcul des gains achats» qui s est réuni en octobre et novembre 2011.

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France Préfet de la région d Île-de-France DRIAAF Quelques aspects de la Restauration sociale en Île-de-France 1 Contexte régional en matière d accessibilité alimentaire et de nutrition 2 Éléments du contexte

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Le Programme national nutrition santé et la politique nutritionnelle du plan régional de santé publique en Languedoc- Roussillon

Le Programme national nutrition santé et la politique nutritionnelle du plan régional de santé publique en Languedoc- Roussillon Le Programme national nutrition santé et la politique nutritionnelle du plan régional de santé publique en Languedoc- Roussillon Jean-Pierre Rigaux Direction régionale des affaires sanitaires et sociales

Plus en détail

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION

LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION 1 LA QUALITÉ DES ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE VUE PAR LES PROFESSIONNELS DE LA PRODUCTION, DE LA FABRICATION ET DE LA DISTRIBUTION par Gilles Le Pottier 1 Alors que notre alimentation est de plus en plus

Plus en détail

Atelier B. Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer

Atelier B. Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer Atelier B Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer Présentation Approximité Yannick MILLE Chargé de mission Restauration collective Chambre Régional des Pays de la Loire

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Par: Claire Dufresne AQAA Rencontre BNQ-AFNOR Octobre 2006 Mission de l AQAA Offrir du soutien et de l information,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES Fridor FUNTEU, Nutritionniste Institut Régional R d Education d Nutritionnelle (IREN) INTRODUCTION Pourquoi? Pour la population générale: Faire

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE un défi écologique pour un développement économique LE DEVELOPPEMENT DURABLE BIOFINESSE ET SON MARCHE L activité de l entreprise est la distribution de produits

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX

DOSSIER DE PRESSE. SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX DOSSIER DE PRESSE SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX Contact : Service de Presse Groupe Carrefour T : 01 57 32 89 99 - groupe@presse-carrefour.com

Plus en détail

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Evénement Eco-responsable Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Mission Sport et développement durable Inciter et accompagner tous les acteurs du sport (Mouvement

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio?

Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio? Quels axes d innovation, de marketing et de communication pour valoriser les produits Bio? Vincent LAFAYE, Dirigeant Gwenaëlle GARNIER, Chef de projet Innovation «L innovation est un facteur-clé de différenciation

Plus en détail

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective PRÉFET DE LA RÉGION Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective ORGANOM 4 avril 2012 Favoriser l approvisionnement de proximité et de qualité, y compris en marchés publics

Plus en détail

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR!

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! AGENCES ET ENTREPRISES / ANNONCEURS INVITÉS À S ENGAGER POUR DES COMPÉTITIONS DE PLUS EN PLUS BELLES! 7 GUIDES DE LA RELATION AGENCE/ANNONCEUR*

Plus en détail

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE 1 Cabinets de commissariat aux comptes 26 rue Victor Schoelcher - BP 31037-68050 MULHOUSE CEDEX 1 Tel : (+33) 03 89 44 55 55 Fax : (+33) 03 89

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires

DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires DOSSIER DE CANDIDATURE Projet collaboratif du commerce et ses partenaires Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com

Plus en détail

2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie

2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie 2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie ALLERGIES ALIMENTAIRES LES ACTIONS DU GROUPE CASINO Philippe IMBERT : Directeur Qualité Groupe pimbert@groupe-casino.fr 01 61 44 70 86 Sommaire Le Groupe

Plus en détail

Quelle collation à la récré?

Quelle collation à la récré? Quelle collation à la récré? Jeudi 17 novembre 2011 Sidonie FABBI, diététicienne dipl. Unité alimentation et mouvement - SSJ 25/11/2011 - Page 1 Service de santé de la jeunesse Promouvoir le bien-être

Plus en détail

Nos4engagements auprès de l Enseignement. Catholique. Restauration Enseignement

Nos4engagements auprès de l Enseignement. Catholique. Restauration Enseignement Nos4engagements auprès de l Enseignement Catholique Restauration Enseignement Nos engagements pour mieux vous servir Chaque jour, Elior Restauration Enseignement renouvelle son exigence d offrir à ses

Plus en détail

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012 Journée Innovation Nutritionnelle 9 mai 2012 1 Qui sommes-nous? Association Régionale pour le Développement des Industries Alimentaires d Aquitaine Organisation professionnelle représentative des industries

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE Pour répondre aux besoins des collectivités de Haute Gironde le Pays, en collaboration avec le Conseil Général de la Gironde et le CNFPT d Aquitaine, travaillent

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

90 H.T. "Allégée" NOUVEAU. Formule

90 H.T. Allégée NOUVEAU. Formule NOUVEAU Formule Notre métier, vous accompagner et vous apporter les conseils et l amélioration de la qualité nutrionnelles de vos services. NOS ENGAGEMENTS : Vous aidez à concevoir des menus équilibrés

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES OPTIQUES

CAHIER DES CHARGES POUR LE REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES OPTIQUES CAHIER DES CHARGES POUR LE REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES OPTIQUES Préambule APRIL Santé Prévoyance et APRIL Prévoyance Entreprises sont des sociétés de courtage en assurance de type «grossiste», spécialisées

Plus en détail

Brief. Règlement. Concours de l Affiche d Or - 9ème édition

Brief. Règlement. Concours de l Affiche d Or - 9ème édition Concours de l Affiche d Or - 9ème édition Brief & Règlement à lire attentivement Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue. Les affiches ne respectant pas l

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles?

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Colot Catherine et Couvreur Pierre-Antoine, chefs de projet du Conseil de filière des secteurs avicole et cunicole L objectif principal

Plus en détail

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014

Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014 Communication Financière Groupe Magasin Général 28/02/2014 1 Ordre du jour Faits marquants 2008 2010 Faits marquants 2011 2013 Nos objectifs et perspectives 2016 Développement Humain Questions-Réponses

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Entreprise labellisée Formation Encadrer et manager en milieu de santé 1 Le contexte hospitalier Contraintes Santé et sécurité des salariés

Plus en détail

ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier

ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier ParTiciPer dès maintenant à TiTre de ParTiculier VOICI COMMENT LES PARTICULIERS PEUVENT CONTRIBUER AU SUCCÈS DE LA CAMPAGNE www.fairtradetown.ch 2 LA CAMPAGNE Fair Trade Town une idée formidable Fair Trade

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Aspects méthodologiques de la collecte et du traitement des données Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 MINISTERE

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

HOPITECH 2011 - BORDEAUX. L'informatisation de la fonction restauration pour une meilleure gestion

HOPITECH 2011 - BORDEAUX. L'informatisation de la fonction restauration pour une meilleure gestion L'informatisation de la fonction restauration pour une meilleure gestion PEDRON Denis Référent Restauration Département de la Politique Logistique Secretariat Général PLAN de L INTERVENTION Historique

Plus en détail