GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN"

Transcription

1 NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LA QUALITÉ DE VIE SOURCES Site MGEN (au 20 /11 /2013) Rapport d activité 2012 Référentiel RSE 2012 Droits réservés Miroir Social

2 Structure des effectifs Objectif Non datée Implantation France géographique Ile de France 32 %* 32 %* 32 %* Régions 67 %* 67 %* 67 %* Dom-Tom 1 %* 1 %* 1 %* Départements avec + de 10 salariés 81 %* 77 %* 78 %* Métier Etablissements médicaux sociaux ,9 %* 41 %* Centres de santé / Centres optique 5,7 %* 6 %* Centres de service 48 %* 47 %* Siège national 5,2 %* 5 %* Age Plus de 55 ans 21,1 % 19,7 % 17,6 % Moins de 26 ans 5,1 % 5 % 6 % Genre Femmes 78,9 % 79,1 % 78,8 % Hommes 21,1 % 20,9 % 21,2 % Gouvernance Conseil d administration Femmes Femmes Femmes Femmes 40 % en % 32 % 32 % Global Femmes Hommes Global Femmes Hommes Global Femmes Hommes Catégories Employés 60,5 %* 83 %* 17 %* 64 %* 84 %* 16 %* 65 %* 83,7 %* 16,3 %* Techniciens 21,8 %* 82 %* 18 %* 21,5 %* 81 %* 19 %* 21 %* 81 %* 19 %* Cadres 17,5 %* 60,7 %* 39,3 %* 14,3 %* 55,3 %* 44,7 %* 14 %* 53,3 %* 46,7 %* Cadres dirigeants 0,16 %* 25 %* 75 %* 0,16 %* 26,7 %* 73,3 %* 0,11 %* 27,2 %* 72,8 %* Contrat Interne CDD 11,3 % 11 % 11,8 % CDI 88,7 %* 89 %* 88,2 %* Statut particulier Interne Personnes Externe handicapées 6,6 % 6,7 % 6,2 % Externe Détachement

3 Emploi Objectif Non datée Evolution + 1,1 % + 0,5 %* Métier Etablissements médicaux sociaux - 0,7 %* Centres de santé / Centres optique - 4,2 %* Centres de service + 3 %* Siège national + 5 %* Entrée Contrat Interne CDI 400 en moyenne par an 9,3 %* 11,5 %* 11,7 %* CDD 89,5 %* 87,2 %* 86 %* Taux de transformation des CDD en CDI 4,75 %* 5,3 %* 6,3 %* Contrat d avenir 130 Contrat en alternance 50 en moyenne par an Contrat aidé 1,2 %* 1,3 %* 2 %* Statut particulier Interne Nb de pers. handicapées recrutées en CDI et CDD 100 entre 2011 et depuis 2008 Nb de pers. handicapées recrutées en CDI entre 2011 et 2013 Nb de pers. handicapées recrutées en CDD entre 2011 et 2013 Nb de pers. handicapées recrutées en alternance entre 2011 et 2013 Nb de pers. handicapées recrutées en stage entre 2011 et 2013 Sortie Licenciement économique 0 %* 3,2 %* 1,2 %* Licenciement pour motif personnel 9,6 %* 13,6 %* 12,3 %* Démission 90,4 %* 83,1 %* 86,4 %*

4 Formation et compétences Objectif UNE POLITIQUE DE RESSOURCES HUMAINES AMBITIEUSE Formation Le groupe MGEN propose une diversité de métiers dans toutes les régions de France. Employeur Part de la masse salariale responsable de l économie sociale, nous offrons à nos collaborateurs 5,4 % un emploi basé sur 4,4 % 3,7 % une intégration appropriée, des formations personnalisées, un suivi des parcours professionnels Salariés formés dans l année et de nombreuses possibilités d évolution professionnelle. 61,4 %* 54,1 %* 27,2 %* Salariés formés au moins une fois au cours des 5 dernières années 100 % en ,2 % 89,7 % 94 % Métier Intégrer Etablissements médicaux sociaux 3,3 % (en % de la Centres de santé / Centres optique Parcours d intégration, contrats en alternance et transferts de savoir-faire 2,16 % grâce au tutorat. masse salariale) Accompagnement personnalisé pour découvrir les missions et l organisation du groupe MGEN, Centres de service formations adaptées aux spécificités de chaque métier. Plus de 400 recrutements 8,4 % CDI en moyenne Siège national par an pour l ensemble du groupe. En moyenne, 50 personnes en contrat 3,88 % de professionnalisation ou d apprentissage recrutées par an. Tutorat Evoluer Certification Métier Centres de service Accompagnement individualisé, formations adaptées, mise en place de parcours qualifiants, tels que les Certificats de Qualification Professionnelle, pour favoriser la mobilité 579 professionnelle et géographique à tous les âges. Entretien annuel d évaluation, moment privilégié d échanges avec Promotion son responsable sur ses activités et son projet professionnel. Salariés promus Favoriser la diversité 10,4 %* 6,2 %* 4 %* Evolution du nombre de salariés promus par rapport à l année Signature précédente d un accord avec l ensemble des organisations syndicales + 70 % pour l intégration de + 53 %* collaborateurs en situation de handicap. Plus de 120 recrutements de salariés en situation de Evaluation handicap en CDI et CDD depuis Mise en place d un «plan d actions seniors» afin de maintenir l emploi des salariés de plus de 55 ans en capitalisant sur leurs savoir-faire auprès, Entretien notamment, des nouveaux salariés. Source : site web MGEN X

5 Rémunération Objectif X Des accords paritaires en phase avec les évolutions stratégiques Ecart entre les 10 rémunérations les moins élevées et les 10 rémunérations les plus élevées 10,6 10,2 10,1 Exemple : En 2012, les 10 rémunérations les moins élevées étaient 10,6 fois inférieures à celle des 10 du rémunérations groupe les MGEN plus élevées En 2012, dans le cadre de la commission paritaire Part des rémunérations supérieures à 120 % du Smic pour un temps plein de négociation de l UES 100 MGEN, % en le 2015 dialogue social a abouti à plusieurs accords d importance, prenant 77,8 % nc nc en compte les évolutions stratégiques du groupe Ecarts des rémunérations entre les femmes et les hommes MGEN. Exemple : En 2012, le salaire moyen des femmes de la catégorie des employés était supérieur de 0,5 % Signés à celui à des l unanimité hommes de la par même les catégorie organisations syndicales, les accords relatifs aux dispositifs d épargne Catégories Employés salariale marquent la volonté de renforcer la co- + 0,5 %* + 1,08 %* + 1,5 %* Techniciens et agents de maîtrise hésion sociale et de développer le sentiment d ap- - 0,7 %* + 0,7 %* - 0,7 %* partenance au groupe MGEN : qu il s agisse de la Cadres participation dans le cadre de l entrée en fiscalité, - 26 %* - 16,4 %* - 14,3 %* Cadres dirigeants de l intéressement qui prend en compte la performance collective avec des indicateurs groupe et - 14,1 %* - 15,2 %* + 10,5 %* d autres spécifiques à chaque mutuelle et du plan Redistribution de la performance Participation d épargne d entreprise avec des dispositifs d investissement socialement responsable. Intéressement Source : Rapport annuel MGEN p 68 PEE

6 Conditions de travail et qualité de vie X 2010 en œuvre en Au-delà des travaux de l obserment et CHSCT). Cet accord répond aux enjeux RSE Absentéisme vatoire paritaire, une formation a été déployée au- liés au fonctionnement interne (organisation des près de plus de managers et représentants du conditions de travail, amélioration de l ergonomie, Taux global personnel. Dès janvier est intervenu le lancement hygiène 9,3 %* et sécurité), tout comme l accord 9,4 concer- %* 8,7 %* Maternité, congé parental, congé familial opérationnel du dispositif d écoute et d accompanant «la qualité de vie au travail et la prévention des gnement des salariés au travers d un partenariat risques 3,3 % psychosociaux». Cette articulation 3,5 assure % 3 % Maladie et accident du travail avec l IAPR. Les psychologues de cet institut ont as- la cohérence 6 % globale des objectifs et des indicateurs 5,9 % 5,7 % suré par téléphone ou en face-à-face une prise de progrès. Métier Maladie et accident du travail Etablissements en charge médicaux des salariés sociaux confrontés à des difficultés Enfin, 6 % en 2012, la MGEN et les organisations 6,2 % syndi- 7,1 % professionnelles. cales ont négocié des accords portant sur le temps Centres de L accord santé / Centres du 20 novembre optique 2012 vise à définir des de 6,6 travail. % Il s agissait notamment d adapter 5,8 des % dis- 5 % Centres domaines de service d action et des mesures concrètes contripositions 6 % relatives aux cadres au forfait jour 5,9 % et à la 5,9 % buant à la prévention de la pénibilité au sein de gestion du temps de travail dans les établissements Siège national 3,6 % 3 % MGEN Action sanitaire et sociale. Il fait suite à un de MGEN Action sanitaire et sociale. L objectif était 2,5 % diagnostic réalisé en concertation avec les instances de conjuguer évolutions des organisations et santé Appel sur la cellule d écoute représentatives du personnel (comité d établisse- au travail des salariés. Source : Rapport annuel MGEN p Jour de grêve Nombre d accords signés Pénibilité Temps de travail

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015 CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DÉVELOPPER LE DIALOGUE ET LA COHÉSION DANS L ENTREPRISE Réf. Grenelle : 1.c.1. L organisation du dialogue social (information / négociation / consultation) 1.c.2.

Plus en détail

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage» JANVIER 2014 version 1 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DU GROUPE CHEQUE DEJEUNER SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

BILAN SOCIAL synthèse et analyse

BILAN SOCIAL synthèse et analyse BILAN SOCIAL : synthèse et analyse www.adages.net 1 BILAN SOCIAL synthèse et analyse WWW.ADAGES.NET SIEGE SOCIAL 1925 rue de Saint Priest - Parc Euromédecine - 34097 Montpellier Cedex 5 Tel : 04 67 10

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Le droit du travail. Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 Présentation 3 PARTIE 1 Le droit du travail Chapitre 1 Les sources du droit du travail 17 1 L évolution historique du droit du travail 18 2 Les sources du droit du travail 19 3 La codification du droit

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2011-2013 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS 2010 Variation Tendanc e TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 2106 1 0.1% TOTAL GROUPE AFD: 1625

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION 26 Octobre 2012 ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION I Rappel de l appréciation de la CGPME sur le document d orientation gouvernemental Il convient de

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 1 FORMATION. p. 12 1.1.EFFECTIF p. 1 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 12 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 1 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

BILAN SOCIAL : L

BILAN SOCIAL : L BILAN SOCIAL BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque établissement.

Plus en détail

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION N 90 - FORMATION N 12 En ligne sur www.fntp.fr / extranet le 25 juillet 2005 ISSN 1769-3985 NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION Le 7 juillet

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4 Encourager une politique de la diversité Oeuvrer pour la parité hommes/femmes Le 24 mars 2011, le Leem et quatre organisations syndicales de salariés ont signé, pour trois

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION L emploi des jeunes et des seniors constitue un enjeu fondamental auquel les partenaires sociaux souhaitent, par le

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE

CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE 1 CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE La formation en quelques chiffres : Taux de participation des employeurs de 10 salariés et plus au financement de la formation pro continue : 2,88 % en 2006 Obligation

Plus en détail

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015 NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL Frédéric Malterre Décembre 2015 1 Le droit du travail : un ensemble de textes Le Code du Travail Les conventions collectives Plus de 700 branches professionnelles par «métiers»

Plus en détail

N 49 Le 15 avril Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines

N 49 Le 15 avril Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines N 49 Le 15 avril 2014 Lettre d Information Sociale de la Direction des Ressources Humaines SOCIAL INFO NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE 2014 La Négociation Annuelle Obligatoire et les mesures qui en découlent

Plus en détail

I. - Droit civil. 1. Les personnes

I. - Droit civil. 1. Les personnes ANNEXE N 3 B Programme de la troisième épreuve d'admissibilité du concours externe pour l'accès au corps des attachés administratifs de l'office National des Forêts I. - Droit civil 1. Les personnes A

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION L emploi des jeunes et des seniors constitue un enjeu fondamental auquel les partenaires sociaux souhaitent, par le

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ETAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Arrêté du 23 décembre 2013 fixant la liste des indicateurs contenus dans

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

1 Le droit du travail

1 Le droit du travail S ommaire Présentation 3 Chapitre 1 Le droit social 15 1 Les caractéristiques du droit social 15 2 L évolution historique 16 3 Les sources du droit du travail 17 A. Les origines nationales 17 B. Les origines

Plus en détail

Support d information sur l entretien professionnel. A destination des directions et des cadres intermédiaires

Support d information sur l entretien professionnel. A destination des directions et des cadres intermédiaires Support d information sur l entretien professionnel A destination des directions et des cadres intermédiaires 1 L entretien professionnel est bien en vigueur depuis le 7 mars 2014 Pour tous les salariés

Plus en détail

La CFTC s engage avec les salariés pour la. formation professionnelle continue

La CFTC s engage avec les salariés pour la. formation professionnelle continue La CFTC s engage avec les salariés pour la 2016 formation professionnelle continue FPC : Formation Professionnelle Continue FPC : Formation Professionnelle Continue La FPC doit permettre aux salariés de

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES

CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES Pour les entreprises de 50 à 299 salariés LES AIDES FINANCIERES Le dispositif Recruter un jeune et recruter ou maintenir dans l emploi

Plus en détail

DROIT- REGLEMENTAIRES

DROIT- REGLEMENTAIRES GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION DROIT- REGLEMENTAIRES Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013 Intitulé de la formation : DROIT DU TRAVAIL INTRODUCTION/INITIATION : les

Plus en détail

LES JOURNEES DU DROIT SOCIAL

LES JOURNEES DU DROIT SOCIAL POUR QUI POUR QUOI LES DE CE STAGE OBJECTIFS DU STAGE PROGRAMME Responsable des ressources humaines, collaborateurs du service du personnel et de la paie Se tenir informé en temps réel de l actualité juridique

Plus en détail

Bonnes pratiques vers et dans l emploi 12/04/2016. Le leader mondial de l autoroute ferroviaire La référence en respect de l environnement

Bonnes pratiques vers et dans l emploi 12/04/2016. Le leader mondial de l autoroute ferroviaire La référence en respect de l environnement Bonnes pratiques vers et dans l emploi 12/04/2016 Le leader mondial de l autoroute ferroviaire La référence en respect de l environnement Groupe Eurotunnel SE Un groupe européen privé à 100 % Actions GETcotées

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3183 Convention collective nationale IDCC : 1182. PORTS DE PLAISANCE ACCORD DU

Plus en détail

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Le contrat de génération : contexte, enjeux et objectifs Contrat de génération : vers une gestion active des âges en entreprise Le marché du travail

Plus en détail

Le Compte Personnel de formation

Le Compte Personnel de formation Fiche technique 13 Le 21/09/2017 Le Compte Personnel de formation Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2016 BNP PARIBAS SA 1 1 EMPLOI RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2015 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT. Sommaire. Préambule OBJET DU PLAN D ACTION... 2

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT. Sommaire. Préambule OBJET DU PLAN D ACTION... 2 PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT Sommaire Préambule... 2 1. OBJET DU PLAN D ACTION... 2 2. ANTICIPATION DE L EVOLUTION DES CARRIERES PROFESSIONNELLES... 2 2.1. Promouvoir

Plus en détail

Accords d entreprise et plans d action sur l emploi des salariés âgés Loi du 17 décembre 2008 article 87

Accords d entreprise et plans d action sur l emploi des salariés âgés Loi du 17 décembre 2008 article 87 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Provence-Alpes-Côte d Azur Service Etudes Statistiques Evaluation Juin 2010 Accords d entreprise et

Plus en détail

Transaction pénale: champ d application de la transaction

Transaction pénale: champ d application de la transaction Transaction pénale: champ d application de la Objet L ordonnance n 2016-413 du 7 avril 2016 relative au dispositif de contrôle de l application du droit du travail a ouvert à l administration du travail

Plus en détail

NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature

NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature NAO 2017 Dispositions applicables en l absence de signature Volet salarial P.2 Revalorisation des salaires Revalorisation des salaires (Collective) Proposition d augmentation des salaires garantie de 0,2

Plus en détail

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015 SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet INC Retraite du 1 er Octobre 2015 Introduction Via la COG 2014 2017, la Branche Retraite réaffirme son engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

SPIE Nucléaire. Global Compact. Communication on Progress (COP)

SPIE Nucléaire. Global Compact. Communication on Progress (COP) Global Compact Communication on Progress (COP) 2014-2015 .............. SPIE Nucléaire Engagement Pour SPIE Nucléaire : En tant qu acteur de la vie économique, sociale et environnementale des territoires

Plus en détail

DROIT DU TRAVAIL : LE PROGRAMME DE LA SAISON ESTIVALE actualités. Mardi 20 juin argo société d avocats

DROIT DU TRAVAIL : LE PROGRAMME DE LA SAISON ESTIVALE actualités. Mardi 20 juin argo société d avocats DROIT DU TRAVAIL : LE PROGRAMME DE LA SAISON ESTIVALE 2017 actualités Mardi 20 juin 2017 1 argo société d avocats 1 La réforme du droit du travail Chantier n 1 : redéfinir l articulation accord de branche/accord

Plus en détail

Direction COHésion & ressources humaines

Direction COHésion & ressources humaines BILAN SOCIAL 2012 Direction COHésion & ressources humaines sommaire Emploi 3 1.1 Effectifs 4 1.2 Travailleurs extérieurs 13 1.3 Embauchages 14 1.4 Départs 18 1.5 Promotions 22 1.7 Situation de handicap

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2017

Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Avec la participation de : Dossier de candidature - Trophées RSE des P.O. 2017 1/10 Votre entreprise Nom de l entreprise :... Description de l activité :... Code

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 21 mai Emplois d avenir

DOSSIER DE PRESSE. 21 mai Emplois d avenir DOSSIER DE PRESSE 21 mai 2015 Emplois d avenir Contacts presse : Préfecture de l Hérault : Sandrine Bonnamich, chef du service régional de la communication interministérielle Tél. 04 67 61 69 41 Direction

Plus en détail

Sommaire. Texte de base. Titre I er. Portée de la convention. Titre II. Droit syndical. Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique

Sommaire. Texte de base. Titre I er. Portée de la convention. Titre II. Droit syndical. Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique Négoce de l ameublement Sommaire Signataires Liste chronologique des textes Index alphabétique VII IX XIII Texte de base Titre I er. Portée de la convention Article 1 er. Champ d application 1 Article

Plus en détail

ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016

ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016 ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016 ORDRE DU JOUR Etude de 3 réformes législatives : Loi Macron 6 août 2015 Loi Rebsamen 17 août 2015 Loi El Khomri 8 août 2016 2 LOI MACRON PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus)

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015)

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2014 Données statistiques à fin 2013 Recueil statistique

Plus en détail

Bilan Social d'entreprise

Bilan Social d'entreprise Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111 Effectif total et rythme de travail au 31 décembre 4 ## 112 Effectif permanent

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel Document établi par la Commission Paritaire Nationale

Plus en détail

La négociation collective : convention collective accord d entreprise

La négociation collective : convention collective accord d entreprise Département Gestion Administrative et COmmerciale GACO PROGRAMMES DES MODULES M 1 SEMINAIRES D INTEGRATION, PROFESSIONNELS ET DE CLOTURE DES ACTIVITES - Présentation du programme pédagogique - Présentation

Plus en détail

Zoom sur les compétences

Zoom sur les compétences La GPEC : Modalités pratiques Définition «La compétence individuelle est la combinaison d un ensemble de connaissances, de savoir-faire et d aptitudes qui dans un contexte donné, permettent d aboutir à

Plus en détail

Rapport annuel de branche

Rapport annuel de branche Rapport annuel de branche des commerces employeurs de textile-habillement indépendants Données 2014 Coline LE BIHAN tél direct : 02.41.20.08.76 coline.lebihan@arcane-research.com Présentation du design

Plus en détail

BILAN 2 SOCIAL 0. territoriales. du Bas-Rhin. des collectivités CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORI

BILAN 2 SOCIAL 0. territoriales. du Bas-Rhin. des collectivités CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORI BILAN 2 SOCIAL 0 1 des collectivités territoriales 5 du Bas-Rhin CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORI Sommaire EMPLOYEURS PUBLICS TERRITORIAUX EFFECTIFS ABSENTÉISME ACTION SOCIALE 01 02

Plus en détail

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT OBSERVATOIRE prospectif des métiers et des qualifications de la branche de la fabrication et du commerce des produits à usage PHARMACEUTIQUE, PARAPHARMACEUTIQUE et VÉTÉRINAIRE en partenariat avec l ADAPT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957)

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION La prestation : 1. Réalisation d un diagnostic RH 2. Elaboration d un plan de préconisation 3. Aide à la négociation d un accord

Plus en détail

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016)

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016) Enquête sociale FICT 2017 (Données ) Entreprise : Ne pas laisser de cellule vide Code NAF : Nom du contact : Si la réponse est zéro inscrire : 0 Email : Si vous n'avez pas la réponse inscrire : N Téléphone

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HÔTELLERIE DE PLEIN AIR

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HÔTELLERIE DE PLEIN AIR MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 20 DÉCEMBRE 2011 RELATIF À L INSERTION

Plus en détail

«FORMATION PROFESSIONNELLE»

«FORMATION PROFESSIONNELLE» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe»

Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe» Certificat Ecole du Management - Cycle «Responsable d équipe» CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Industrie Energie

Plus en détail

Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale

Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale Pour l ensemble des thématiques abordées dans le cadre du groupe 2 du Pacte de confiance, la FHF, la Conférence des Directeurs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MAISONS FAMILIALES RURALES (Travail à temps partiel) ACCORD NATIONAL DU 1 ER JUILLET 2015 RELATIF

Plus en détail

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013 1 Plan de formation Entreprises de 50 salariés et plus Dispositif Effectif Plafond de financement par entreprise Actions collectives De 50 à 399 salariés 100 % des coûts pédagogiques, dans la limite de

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

PREMIERES ASSISES DE LA FRHPA RHÔNE ALPES. Atelier «Actualité sociale» mardi 25 janvier h30-14h15

PREMIERES ASSISES DE LA FRHPA RHÔNE ALPES. Atelier «Actualité sociale» mardi 25 janvier h30-14h15 PREMIERES ASSISES DE LA FRHPA RHÔNE ALPES Atelier «Actualité sociale» mardi 25 janvier 2011 13h30-14h15 I. Evolution de la Convention collective de l HPA Les négociations collectives de la Branche ont

Plus en détail

DRH. Formation préparant l étudiant à une qualification de Directeur(trice) RH sanctionnée par la remise du titre :

DRH. Formation préparant l étudiant à une qualification de Directeur(trice) RH sanctionnée par la remise du titre : DRH Formation préparant l étudiant à une qualification de Directeur(trice) RH sanctionnée par la remise du titre : «Directeur(trice) des Ressources Humaines» inscrit au répertoire national des certifications

Plus en détail

NOR: RDFF A. Version consolidée au 22 juillet La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique,

NOR: RDFF A. Version consolidée au 22 juillet La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, Le 22 juillet 2016 Arrêté du 23 décembre 2013 fixant la liste des indicateurs contenus dans le bilan social prévu par l article 37 du décret n 2011-184 du 15 février 2011 relatif aux comités techniques

Plus en détail

Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Octobre 2013 Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Qu est-ce que la GPEC? La GPEC est définie par certains auteurs comme : «la conception, la mise en œuvre

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi

Loi relative au dialogue social et à l emploi Loi relative au dialogue social et à l emploi La loi relative au dialogue social et à l emploi a été promulguée le 18 août 2015. Elle se fixe comme objectif de réformer la représentation du personnel et

Plus en détail

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU 27.11.2007 (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS Vu les dispositions législatives et réglementaires du code du travail

Plus en détail

LE SNEPL CFTC? QUI SOMMES NOUS?

LE SNEPL CFTC? QUI SOMMES NOUS? Tour ATLAS 12 Villa d Este 75013 PARIS 01 53 94 79 07 snepl.myb@club-internet.fr www.snepl.fr LE SNEPL CFTC? QUI SOMMES NOUS? Le SNEPL, est un syndicat de construction sociale, LIBRE et INDEPENDANT de

Plus en détail

P és é en e t n at a ion o n d e d s e Em E pl p oi o s d d Ave v n e i n r

P és é en e t n at a ion o n d e d s e Em E pl p oi o s d d Ave v n e i n r Présentation des Emplois d Avenir 25 octobre 2012 1 Présentation du dispositif La démarche volontariste des emplois d avenir Une ambition mobilisatrice : Proposer à des jeunes peu ou pas diplômés : une

Plus en détail

CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC

CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC SOMMAIRE L apprentissage Le contrat d apprentissage Particularités du contrat liées au secteur public Particularités du

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social OVER SCAN Studies Principales tendances RSE en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines dans le secteur de l habitat social Novembre 2014 OnlyCSR sector analysis OnlyCSR vous propose de

Plus en détail

Session 2016 Code ECOGEST CORRIGE Economie-gestion Durée : 2 H Coefficient : 1 Page 1/8 CORRIGÉ. Parties Intitulés Nombre de points

Session 2016 Code ECOGEST CORRIGE Economie-gestion Durée : 2 H Coefficient : 1 Page 1/8 CORRIGÉ. Parties Intitulés Nombre de points Economie-gestion Durée : 2 H Coefficient : 1 Page 1/8 CORRIGÉ Parties Intitulés Nombre de points 1 Série de questions 12 Trois sujets au choix : Sujet A : Comment adapter les facteurs de production aux

Plus en détail

L INDISPENSABLE. La CFDT m informe. et me défend! Salariés de droit privé. f3c-cfdt.fr

L INDISPENSABLE. La CFDT m informe. et me défend! Salariés de droit privé. f3c-cfdt.fr L INDISPENSABLE Salariés de droit privé 2014 La CFDT m informe f3c-cfdt.fr et me défend! INTRODUCTION V ous retrouverez dans ce fascicule les principaux éléments concernant votre rémunération que vous

Plus en détail

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010

Service presse et communication. Dossier de presse - 9 avril 2010 Service presse et communication Dossier de presse - 9 avril 2010 Organisées par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, sous l impulsion de Simon Loueckhote, membre du gouvernement chargé du secteur

Plus en détail

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes CCN n 3148 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées

Plus en détail

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol Entretien de Développement Professionnel Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol sommaire Le cadre de l entretien Les enjeux Les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs Les

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2016

Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Avec la participation de : Règlement - Trophées RSE des P.O. 2016 1 Si la fonction prépondérante d'une entreprise (à but lucratif ou non) est de créer de la valeur,

Plus en détail

Sommaire. Introduction...21 Historique re partie - LES RELATIONS INDIVIDUELLES DU TRAVAIL...31

Sommaire. Introduction...21 Historique re partie - LES RELATIONS INDIVIDUELLES DU TRAVAIL...31 Sommaire Introduction...21 Historique...23 1 re partie - LES RELATIONS INDIVIDUELLES DU TRAVAIL...31 Chapitre 1 - Les sources normatives du droit du travail...33 Quelles sont les sources du droit du travail?...34

Plus en détail

PROJET DE PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION

PROJET DE PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION PROJET DE PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION Préambule Les négociations qui ont permis d aboutir à la conclusion du présent accord se sont déroulées dans le cadre des dispositions de la

Plus en détail

L ACTION HANDICAP DU CRÉDIT COOPÉRATIF

L ACTION HANDICAP DU CRÉDIT COOPÉRATIF L ACTION HANDICAP DU CRÉDIT COOPÉRATIF Branche Banque Populaire : nos objectifs à l horizon 2016 Forte des résultats atteints à fin 2013, la Branche Banque Populaire poursuit son engagement en faveur de

Plus en détail

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP)

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP) Chapitre 5 La gestion des relations sociales Dans l entreprise privée, les relations sociales sont gérées par l intermédiaire des Instances Représentatives du Personnel (IRP). Les IRP sont l ensemble des

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Comment le mettre en place dans mon entreprise? 06/12/2016 Petit-déjeuner Pépinière d entreprises La Roche-sur-Yon CE QUE L ON VA VOIR L entretien professionnel : qu est-ce que

Plus en détail

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Juillet 2013 NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Textes applicables Loi 2013-185 du 1er mars 2013, JO 3 mars 2013 Décret 2013-222 du 15 mars 2013, JO 16 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT n 2013-07

Plus en détail

et après? J ai fait une analyse chiffrée, EGALITÉ PROFESSIONNELLE Kit d auto-diagnostic pour les entreprises

et après? J ai fait une analyse chiffrée, EGALITÉ PROFESSIONNELLE Kit d auto-diagnostic pour les entreprises EGALITÉ PROFESSIONNELLE J ai fait une analyse chiffrée, et après? Sur www.haute-normandie.aract.fr/, retrouvez également : des témoignages et des cas d entreprises des exemples d accords sur l égalité

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. Rencontres professionnelles de l École de la GRH

L actualité de la fonction publique. Rencontres professionnelles de l École de la GRH L actualité de la fonction publique Rencontres professionnelles de l École de la GRH L accord relatif à l égalité professionnelle signé le 8 mars 2013 4 axes et 15 mesures : Axe 1 : La place du dialogue

Plus en détail

Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie

Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie PROJET (version du 12 mars 2014) Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Charte relative à l égalité professionnelle entre

Plus en détail

Insertion après un parcours au sein d un GEIQ PROPRETE

Insertion après un parcours au sein d un GEIQ PROPRETE LES ENQUÊTES DE L OBSERVATOIRE DE LA PROPRETÉ n 7 Synthèse Avril 2013 Insertion après un parcours au sein d un GEIQ PROPRETE Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 7 Synthèse Avril 2013 Le premier

Plus en détail