Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA"

Transcription

1 Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT Dr Raphaèle BADIOLA

2 Les crises épileptiques Décharge hypersynchrone d une population de neurones Crise partielle Tout est possible: malaise, hémicorporel, clonies, troubles sensitifs, troubles visuels, Crise généralisée Tonico-clonique, hypotonie, hypertonie, myoclonies, spasmes

3 DIAGNOSTICS DIFFERENTIELS Chez le nourrisson Le spasme du sanglot L' hypertonie vagale les trémulations (tremblements fins des extrémités) les frissons (décharge bactérienne) Chez l'enfant les frissons (décharge bactérienne) la syncope vagale convulsivante les tics La crise migraineuse Les myoclonies de l'endormissement (physiologiques) Les terreurs nocturnes, les cauchemars. L'hystérie

4 ORIENTATION DIAGNOSTIQUE CONVULSIONS DU NOURRISSON Ce qui n est pas une convulsion - Trémulations - Myoclonies endormissement - spasmes du sanglot - syncopes vagales - frissons Fébrile OCCASIONNELLE Non fébrile RECIDIVANTE = EPILEPSIE Infectieux Méningite Méningoencéphalite Crise fébrile (CCH) Neuropaludisme Traumatique Toxique Métabolique HSD Tricycliques CO OH antihistaminiques Déshydratation Hypoglycémie Hyponatrémie Hypocalcémie

5 ORIENTATION DIAGNOSTIQUE Ce qui n est pas une convulsion - Trémulations - Myoclonies endormissement - spasmes du sanglot - syncopes vagales - frissons Fébrile OCCASIONNELLE Non fébrile RECIDIVANTE = EPILEPSIE Infectieux Méningite Méningoencéphalite Crise fébrile (CCH) Neuropaludisme Traumatique Toxique Métabolique HSD Tricycliques CO OH antihistaminiques Déshydratation Hypoglycémie Hyponatrémie Hypocalcémie

6 Crises fébriles: définitions Crise fébrile simple Crise fébrile complexe A ge 1-5 ans <1 an > 5 ans D urée < 15 minutes et 1crise/24h > 15 minutes ou 1 crise/ 24h A symétrie D éficit post critique/ Ex neurologique crise généralisée (Tonicoclonique) Absent / normal Crise partielle Présent/ anormal A ntécédents non retard de développement, pb périnatal, atcd familiaux Diagnostic d élimination CFSimple concerne environ 5% des enfants

7 Crises fébriles: Conduite à tenir Examens complémentaires Traitement Devenir CF simple AUCUN EXAMEN SYSTEMATIQUE CF complexe - B infectieux: NFS, CRP - Iono: Na, Ca, Glycémie - PL systématique - TDM si signe focalisation ou ex neuro anormal - EEG dans les 24 heures Surveillance: T C, constantes, Sat/FC Paracétamol: 15 mg/kg/6h Valium IR 0,5 mg/kg si persistance convulsions à 5 min Traitement de la cause infectieuse (atb si besoin) Hospitalisation Avis neurologique spécialisé PAS de TRAITEMENT préventif des crises TRAITEMENT préventif des crises Dépakine (30 mg/kg/j) 1 à 2 ans Risque d épilepsie ultérieur limité Risque: récidive (état de mal), séquelles hémiplégiques, épilepsie

8 Autres causes de convulsions fébriles Méningite purulente Méningoencéphalite (HSV+++) Fièvre, syndrome méningé, syndrome encéphalitique (troubles de la conscience, crise partielle notamment brachio-faciale) LCR: interféron alpha, PCR HSV EEG: ralenti, ondes lentes et pointes ondes frontotemporales IRM: hypersignal hétérogène en T2 frontotemporal Traitement: ZOVIRAX IV 60 mg/kg/j en 3/j sans attendre, durée 3 semaine si dg confirmé Pronostic sévère: retard psychomoteur, crises épileptiques, épilepsie Neuropaludisme Abcès cérébral Thrombophlébite cérébrale

9 ORIENTATION DIAGNOSTIQUE Ce qui n est pas une convulsion - Trémulations - Myoclonies endormissement - spasmes du sanglot - syncopes vagales - frissons Fébrile OCCASIONNELLE Non fébrile RECIDIVANTE = EPILEPSIE Infectieux Méningite Méningoencéphalite Crise fébrile (CCH) Neuropaludisme Traumatique Toxique Métabolique HSD Tricycliques CO OH antihistaminiques Déshydratation Hypoglycémie Hyponatrémie Hypocalcémie

10 Hématome Sous Dural Clinique Pâleur +++, hypotonie jusqu au coma Augmentation brutale PERIMETRE CRANIEN et Fontanelle tendue et non pulsatile Etiologies Bilan MALTRAITANCE!!! Troubles de l hémostase Contexte traumatique (chute, AVP) Coagulation ETF, scanner cérébral Fond d œil Radiographie squelette Traitement Si gravité+++: ponction transfontanellaire, dérivation sous duropéritonéale TTT antiépileptique Surveillance: PC+++, épilepsie à distance

11 ORIENTATION DIAGNOSTIQUE Ce qui n est pas une convulsion - Trémulations - Myoclonies endormissement - spasmes du sanglot - syncopes vagales - frissons Fébrile OCCASIONNELLE Non fébrile RECIDIVANTE = EPILEPSIE Infectieux Méningite Méningoencéphalite Crise fébrile (CCH) Neuropaludisme Traumatique Toxique Métabolique HSD Tricycliques CO OH antihistaminiques Déshydratation Hypoglycémie Hyponatrémie Hypocalcémie

12 Autres crises occasionnelles Traitement symptomatique: LVAS Valium Traitement étiologique si possible Antidotes Perfusion, correction troubles ioniques Hospitalisation, Surveillance

13 ORIENTATION DIAGNOSTIQUE Ce qui n est pas une convulsion - Trémulations - Myoclonies endormissement - spasmes du sanglot - syncopes vagales - frissons Fébrile OCCASIONNELLE Non fébrile RECIDIVANTE = EPILEPSIE Infectieux Méningite Méningoencéphalite Crise fébrile (CCH) Neuropaludisme Traumatique Toxique Métabolique HSD Tricycliques CO OH antihistaminiques Déshydratation Hypoglycémie Hyponatrémie Hypocalcémie

14 NON IDIOPATHIQUE IDIOPATHIQUE PARTIELLE 10ans GENERALISEE E. absence de l adolescent E. partielles liées à l âge 1ans E. myoclonique juvénile 1mois CNFB CNB EMBN E. absence de l enfant E. avec crises grand mal du réveil E. partielles symptomatiques ou cryptogéniques EEP EMP WEST E. avec crises myoclonoastatiques E. partielle continue E. myoclonique sévère Syndrome de Lennox Gastault E. avec POCS Aphasie épileptique acquise

15 Epilepsie du nourrisson Syndrome de West Triade: Spasmes des 4 membres (flexion ou extension, en salves) Stagnation ou régression psychomotrice Hypsarythmie à l EEG Etiologie Idiopathique Cryptogénique Symptomatique: Sclérose tubéreuse de bourneville, malformation corticale, séquelle souffrance néonatale, foetopathie infectieuse, séquelles méningite, encéphalite, anomalies chromosomiques, anomalies métabolisme Pronostic : sévère (retard mental, épilepsie), rarement favorable Traitement : Vigabatrin (Sabril), Corticothérapie si échec

16 Hypsarythmie Sclérose tubéreuse de Bourneville Tubères sous corticaux, Nodules sous épendymaires

17 Epilepsie du Nourrisson Epilepsies myocloniques Epilepsie myoclonique bénigne Myoclonies brèves, développement psychomoteur normal Epilepsie myoclonique sévère Début 1 ère année, hémicorporelle ou généralisée, fébrile ou non, stagnation ou retard développement psychomoteur Traitement anti épileptique

18 En Conclusion Crises fébriles simples : pas d examen complémentaire et pas de traitement Toujours penser à méningite et méningoencéphalite Crises non fébrile: HSD, maltraitance Troubles ioniques Epilepsie débutante Traitement: LVAS Antipyrétique Valium

Les convulsions chez l enfant

Les convulsions chez l enfant Les convulsions chez l enfant aurore DARON - Service de Pédiatrie - CHPLT Verviers - Décembre 2005 Définitions Crise convulsive ou crise épileptique : phénomène paroxystique aigu secondaire à un dysfonctionnement

Plus en détail

Epilepsie de l enfant : généralités

Epilepsie de l enfant : généralités Epilepsie de l enfant : généralités Neuropédiatrie, CHU Gui de Chauliac, Montpellier L épilepsie est beaucoup plus fréquente chez l enfant 3 fois plus élevée dans la 1ère année de vie que par la suite

Plus en détail

CONVULSIONS ET EPILEPSIE

CONVULSIONS ET EPILEPSIE CONVULSIONS ET EPILEPSIE I/ Définition : Le terme convulsion désigne des phénomènes paroxystiques et involontaires (contractures musculaires) provoqués par l excitation d un groupement neuronal, ces contractures

Plus en détail

CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF

CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF Convulsion (1) - définition Convulsion : accès de contractures paroxystiques involontaires toniques ou cloniques que l origine soit ou non épileptique. Crise d épilepsie

Plus en détail

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies : Généralités Epilepsie Gériatrie Epilepsies : Définitions Crise d épilepsie : manifestations cliniques dues à décharge anormale hypersynchrone de

Plus en détail

ITEM N 235 : EPILEPSIES DE l ENFANT et de l adulte*

ITEM N 235 : EPILEPSIES DE l ENFANT et de l adulte* ITEM N 235 : EPILEPSIES DE l ENFANT et de l adulte* OBJECTIFS (ECN) : - Diagnostiquer les principales formes d épilepsie de l enfant (et de l adulte*). - Identifier les situations d urgence et planifier

Plus en détail

Diagnostic et Syndromes épileptiques

Diagnostic et Syndromes épileptiques Ministère de l`enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Constantine3 Faculté de Médecine Département de Médecine Diagnostic et Syndromes épileptiques Dr A.Boulefkhad Année universitaire

Plus en détail

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites: attitude pratique Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites Problème fréquent 10-13 /100 000 enfants /an HSV: 1/ 250 à 500.000 enfants/

Plus en détail

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique PLAN EPILEPSIE Dr P. KERSCHEN Service de Neurologie - Hôpital Henri Mondor 1 Rappel anatomique 2 Différents types de crises d épilepsies 3 Causes et évolution 4 Etat de mal épileptique 1 Rappel anatomique

Plus en détail

Observation de l enfant

Observation de l enfant SI en pédiatrie Cours de Mme Mariani Le 12.12.2008 Observation de l enfant Importance de l IAO pour prioriser les soins Aspect Conscience Tonicité coloration Mobilité, attitude humeur corpulence État d

Plus en détail

National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Dr. Olivia Mourier, Pr. Jacques Motte (CHU Reims) MAJ : 06/01/2006

National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Dr. Olivia Mourier, Pr. Jacques Motte (CHU Reims) MAJ : 06/01/2006 Objectifs : Convulsions chez le nourrisson et chez l enfant Item 190 Objectifs généraux du module 11 de l ECN A la fin du 2ème cycle, l étudiant doit être capable, dans des situations cliniques très fréquentes

Plus en détail

Conduite àtenir devant une. convulsion chez l enfant. Dr S. NAFA

Conduite àtenir devant une. convulsion chez l enfant. Dr S. NAFA Conduite àtenir devant une convulsion chez l enfant Dr S. NAFA Définitions Convulsion contractures musculaires involontaires toniques ou cloniques et de durée variable Crise épileptique phénomène paroxystique

Plus en détail

Epilepsies de l'enfant

Epilepsies de l'enfant Page 1 sur 7 Epilepsies de l'enfant S. Peudenier Institut Mère-Enfant, annexe pédiatrique, Hopital sud, BP 56129, 35056 Rennes Cedex 2 1 Sémiologie des crises d'épilepsie 1.1 Crises généralisées 1.2 Crises

Plus en détail

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE PLAN 1-DEFINITIONS 1.1 La crise tonico-clonique (grand mal) 1.2 Etat d absence 1.3 Etat de mal partiel

Plus en détail

Les pathologies neurologiques

Les pathologies neurologiques Les pathologies neurologiques I Les convulsions III Quelques pathologies fréquentes La méningite Les traumatismes crâniens L hydrocéphalie Crise paroxystique, d origine cérébrale, se traduisant par des

Plus en détail

Convulsions hyperthermiques du nourrisson : conduite à tenir et recommandations en 2010

Convulsions hyperthermiques du nourrisson : conduite à tenir et recommandations en 2010 Convulsions hyperthermiques du nourrisson : conduite à tenir et recommandations en 2010 Laurence Joly-Pedespan Urgences Pédiatriques CHU Bordeaux 11émes JUPSO 1 Introduction Sujet «classique», sinon «bateau»,

Plus en détail

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie Cas clinique Esteban L.., 6 ans et demi ATTARD Marie Antécédents - Personnels: aucun, enfant unique - Familiaux: retard mental chez un cousin germain de la mère Histoire de la maladie -Juin 2011: apparition

Plus en détail

Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements. Médicaux Chirurgicaux. Epilepsie (S)

Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements. Médicaux Chirurgicaux. Epilepsie (S) Séquence 2 Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements Médicaux Chirurgicaux Epilepsie (S) Définitions seizure = crise comitiale manifestation clinique résultant d une décharge

Plus en détail

Les encéphalites. Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran

Les encéphalites. Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran Les encéphalites Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran Syndrome méningé Signes fonctionnels ( trépied méningitique) 1- Céphalées : signe le + évocateur; précoces 2- Vomissements : inconstants; faciles

Plus en détail

Définition: convulsions. Convulsions -EMC. Épidémiologie: convulsions. Diagnostic clinique. Crises hémi corporelles. Crise tonico-clonique généralisée

Définition: convulsions. Convulsions -EMC. Épidémiologie: convulsions. Diagnostic clinique. Crises hémi corporelles. Crise tonico-clonique généralisée Définition: convulsions Convulsions -EMC Les convulsions traduisent : «une décharge hypersynchrone et prolongée de larges populations de neurones se propageant au sein du cortex». Ce phénomène peut avoir

Plus en détail

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale définition céphalées Douleur de l extrémité céphalique et faciale Toute céphalée n est pas une migraine+++ interrogatoire Début : brutal? À l effort? Signes d accompagnements : nausées, signes neurologiques+++,oculaires,

Plus en détail

Généralités sur les épilepsies de l enfant : démarche diagnostique et généralités

Généralités sur les épilepsies de l enfant : démarche diagnostique et généralités Table Ronde Epilepsie de l enfant : l essentiel pour le pédiatre en consultation ou aux urgences Généralités sur les épilepsies de l enfant : démarche diagnostique et généralités Emmanuel Raffo (Nancy)

Plus en détail

I - Les convulsions. Pathologies neurologiques. 1 La crise convulsive généralisée. La crise convulsive : 2 Les convulsions hyperthermiques

I - Les convulsions. Pathologies neurologiques. 1 La crise convulsive généralisée. La crise convulsive : 2 Les convulsions hyperthermiques Pathologies neurologiques I Les convulsions IV Les traumatismes crâniens V L hydrocéphalie 1 I - Les convulsions Crise paroxystique, d origine cérébrale, se traduisant par des contractions musculaires

Plus en détail

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal»

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal» L EPILEPSIE DEFINITION : Affection neurologique se manifestant par des crises. Elle est l expression d un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l activité électrique du cerveau. Ces crises sont

Plus en détail

Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies

Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies Sarah D Rosenberg PH - Service de Neurologie, Unité de neurophysiologie

Plus en détail

Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé. Besançon, le 25 mars 2004

Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé. Besançon, le 25 mars 2004 Les méningo-encéphalites virales du sujet âgé Besançon, le 25 mars 2004 Paradoxe Difficulté diagnostique «Facilité de traitement» Rappels Tissu nerveux «fonction neurologique» «support» Neurones Tissu

Plus en détail

Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology

Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology Réanimation (2009) 18, 106 110 Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology P. Gelisse a,, P. Thomas b, A.

Plus en détail

L épilepsie de l enfant

L épilepsie de l enfant Université de Mascara. Société Pédiatrique de l Ouest 8 ème Journée pédiatrique de Mascara vendredi 20-02-2015 Épilepsies de l enfant L épilepsie de l enfant Docteur Mohamed REFSI. Neurologue libéral MASCARA

Plus en détail

Item 190 : CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET CHEZ L ENFANT

Item 190 : CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET CHEZ L ENFANT Item 190 : CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET CHEZ L ENFANT Objectifs pédagogiques : -Diagnostiquer une convulsion chez le nourrisson et chez l enfant -Identifier les situations d urgence et planifier leur

Plus en détail

ETAT de MAL EPILEPTIQUE Adulte et enfant

ETAT de MAL EPILEPTIQUE Adulte et enfant N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 9 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Rédacteurs Dr Nadia AZAIEZ, Dr Arsalène BEN HAMMOUDA Date 21/11/2016 Validation Commission

Plus en détail

Prise en charge médicale des convulsions et épilepsies du nourrisson et de l enfant

Prise en charge médicale des convulsions et épilepsies du nourrisson et de l enfant Prise en charge médicale des convulsions et épilepsies du nourrisson et de l enfant Dr Jean-Marc PINARD (jean-marc.pinard@rpc.aphp.fr) Unité de NeuroPédiatrique Hôpital Raymond POINCARE, 92380 GARCHES

Plus en détail

CONVULSIONS DE L ENFANT Item 190 JP. CARRIERE

CONVULSIONS DE L ENFANT Item 190 JP. CARRIERE CONVULSIONS DE L ENFANT Item 190 JP. CARRIERE Les crises convulsives sont les symptômes les plus fréquents en pratique neurologique pédiatrique. Ce terme a la même signification que «crise épileptique»

Plus en détail

I Mesure du système nerveux

I Mesure du système nerveux Surveillance et rôle de l AP I - Mesure du système nerveux (M2) II Démarche d observation clinique du SN (M2) III - Les examens de base de l exploration neurologique (M3) 1 I Mesure du système nerveux

Plus en détail

Item n 235 : Epilepsie de lʼenfant et de lʼadulte

Item n 235 : Epilepsie de lʼenfant et de lʼadulte Définitions Item n 235 : Epilepsie de lʼenfant et de lʼadulte Crise dʼépilepsie : manifestation clinique traduisant une décharge excessive et hypersynchrone dʼun groupe plus ou moins étendu de neurones

Plus en détail

Méningites. ISSA Nahéma Réanimation médicale Hôpital Saint André

Méningites. ISSA Nahéma Réanimation médicale Hôpital Saint André Méningites ISSA Nahéma Réanimation médicale Hôpital Saint André Définitions Inflammation des méninges Habituellement infectieuses ( rarement néoplasiques, inflammatoires, médicamenteuses) Le plus souvent

Plus en détail

:: Épilepsie avec pointes-ondes continues du sommeil (EPOCS)

:: Épilepsie avec pointes-ondes continues du sommeil (EPOCS) :: Épilepsie avec pointes-ondes continues du sommeil (EPOCS) Synonymes : syndrome POCS, CSWSS (Continuous spike-waves during slow sleep) Maladie associée : syndrome de Landau-Kleffner Définition : L épilepsie

Plus en détail

Convulsions de l enfant

Convulsions de l enfant 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Pédiatrie Convulsions de l enfant Définition Convulsions : accès de contractures paroxystiques involontaires toniques ou cloniques de la musculature

Plus en détail

Traumatisme crânio-cérébral cérébral. Page 1

Traumatisme crânio-cérébral cérébral. Page 1 Séquelles et pronostic à long terme Devenir d'une population d'enfants ayant été hospitalisés en service de rééducation dans le cadre d'une maltraitance possible ou certaine Trois cas cliniques H.Toure,

Plus en détail

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie Quelques rappels (1) Une urgence vitale, 1 ère cause d urgence neurologique chez l enfant.

Plus en détail

Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant

Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant Dr Vanina Bellavoine Neurologie Pédiatrique Hopital Robert Debré, APHP, Paris 12 Décembre 2013 Crises convulsives Le médecin Reconnaître la crise?

Plus en détail

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dr Porta Basile IMADIS TELERADIOLOGIE 24/06/2017 Un détenu en détresse Patient de 71 ans adressé pour suspicion d AVC thrombolysable Hémiparésie gauche

Plus en détail

État de Mal Épileptique de l Enfant

État de Mal Épileptique de l Enfant État de Mal Épileptique de l Enfant Prise en charge diagnostique et thérapeutique dans le contexte de l urgence Dr M MARIA, Réanimation Pédiatrique Spécialisée, Hôpital d Enfants, CHRU Nancy Définitions

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CONVULSION HYPERTHERMIQUE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CONVULSION HYPERTHERMIQUE CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CONVULSION HYPERTHERMIQUE Enfant âgé de 6 mois à 5 ans ayant fait une convulsion dans un contexte fébrile Convulsion fébrile simple (4 critères nécessaires) : Durée < 15 min

Plus en détail

Epilepsie du sujet âgé

Epilepsie du sujet âgé Epilepsie du sujet âgé Journées scientifiques de Broca 19 Novembre 2015 Emmanuelle Duron Aucun conflit d intérêt 2 Plan Définition Epidémiologie Etiologies Diagnostic - Classification Traduction clinique

Plus en détail

ATELIER l EEG normal de l enfant et son intérêt pour l épilepsie

ATELIER l EEG normal de l enfant et son intérêt pour l épilepsie Université de Mascara. Société Pédiatrique de l Ouest 8 ème Journée pédiatrique de Mascara vendredi 20-02-2015 ATELIER l EEG normal de l enfant et son intérêt pour l épilepsie Dr Mohamed REFSI Neurologue

Plus en détail

LES CONVULSIONS DE L'ENFANT

LES CONVULSIONS DE L'ENFANT LES CONVULSIONS DE L'ENFANT I. INTRODUCTION : 1. Définition : La convulsion ou crise convulsive est un phénomène moteur paroxystique et involontaire, que l'étiologie soit une épilepsie ou non - Convulsions

Plus en détail

Service de pédiatrie A

Service de pédiatrie A Service de pédiatrie A identité Mohammed Age: 11ans scolarisé ATCD: traumatisme crânien à l age de 8 ans Absence d ATCD familiaux de pathologies cardiaques, de diabète ou d HTA Histoire de la maladie Installation

Plus en détail

coma non traumatiques

coma non traumatiques coma non traumatiques Pr Gilles BERNARDIN Réanimation Médicale Hôpital de l Archet, CHU Nice définir un coma reconnaître ce qui n est pas un coma examiner un patient comateux prescrire les examens paracliniques

Plus en détail

LES MÉNINGITES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES VIRALES. Dr ALLERS Mona Séminaire de Médecine d urgence le 9 Mars 2017

LES MÉNINGITES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES VIRALES. Dr ALLERS Mona Séminaire de Médecine d urgence le 9 Mars 2017 LES MÉNINGITES ET MÉNINGO-ENCÉPHALITES VIRALES Dr ALLERS Mona Séminaire de Médecine d urgence le 9 Mars 2017 OBJECTIFS Rappel clinique La ponction lombaire Germes fréquents Diagnostic différentiels Que

Plus en détail

Méningites & méningoencéphalites. chez le nourrisson et l enfant. Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux

Méningites & méningoencéphalites. chez le nourrisson et l enfant. Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux Méningites & méningoencéphalites infectieuses chez le nourrisson et l enfant Dr Yoann Huguenin Pédiatrie CHU Bordeaux N 148. Méningites, méningoencéphalites chez l'adulte et l'enfant - Connaître l'épidémiologie

Plus en détail

Pr Ouafa MOUTI Neurologue, épileptologue libérale Rabat

Pr Ouafa MOUTI Neurologue, épileptologue libérale Rabat Pr Ouafa MOUTI Neurologue, épileptologue libérale Rabat Age de début Histoire familiale ou personnelle Sémiologie électro-clinique (types de crises, EEG) Intérêt de l EEG de sommeil Imagerie cérébrale

Plus en détail

EPILEPSIE. Dr Nathalie DORISON Institut Lejeune/ Hôpital Trousseau

EPILEPSIE. Dr Nathalie DORISON Institut Lejeune/ Hôpital Trousseau EPILEPSIE Dr Nathalie DORISON Institut Lejeune/ Hôpital Trousseau QU EST CE QUE L EPILEPSIE? Epilepsie = répétition de crises convulsives Crise convulsive = survenue brutale d une décharge électrique excessive

Plus en détail

Les méningites purulentes

Les méningites purulentes Les méningites purulentes Définition : - inflammation des méninges d origine infectieuse - syndrome infectieux et méningé - LCR trouble ou purulent peut être clair au début - Céllularité 10 éléments riche

Plus en détail

Conduite à tenir devant une 1 ere crise chez un patient hospitalisé Pr Vincent Navarro

Conduite à tenir devant une 1 ere crise chez un patient hospitalisé Pr Vincent Navarro Conduite à tenir devant une 1 ere crise chez un patient hospitalisé Pr Vincent Navarro Unité d épilepsie et ICM Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France Contexte Patient admis dans un département

Plus en détail

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie Cas Clinique Mme F. Jeanne, 82 ans est hospitalisée dans le service de Gériatrie le 21/01/2004. Elle est adressée par son médecin traitant pour d aggravation de sa démence et demande de placement. ATCD

Plus en détail

Meningite à liquide clair de l adulte

Meningite à liquide clair de l adulte Meningite à liquide clair de l adulte (contexte: Asie du Sud Est) Dr Valy Keoluangkhot 1 Définition Tableau clinique de méningite aigue : Triade classique (présente dans 50-60%) fièvre, céphalée : début

Plus en détail

Comas aux Soins Intensifs SB 10/2008

Comas aux Soins Intensifs SB 10/2008 Diagnostic Différentiels des Comas aux Soins Intensifs Serge Blecic Service de Neurologie RHMS Hôpital de la Madeleine. ATH Les différents Etats de la Conscience Conscience normale Eveil Sommeil Obnubilation

Plus en détail

Quelles indications justes? Pourquoi? B. Husson, C. Adamsbaum Service de radiopédiatrie, Hôpital Bicêtre

Quelles indications justes? Pourquoi? B. Husson, C. Adamsbaum Service de radiopédiatrie, Hôpital Bicêtre Quelles indications justes? Pourquoi? B. Husson, C. Adamsbaum Service de radiopédiatrie, Hôpital Bicêtre Introduction (1) Faire une imagerie pour répondre à une question clinique, aider à un choix thérapeutique

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR PEDIATRIQUE

EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR PEDIATRIQUE UNIVERSITE CADI AYYAD UNIVERSITE CADI AYYAD FACULTE DE MEDECINE ET DEPHARMACIE MARRAKECH FACULTE DE MEDECINE ET DEPHARMACIE MARRAKECH ANNEE 2009 Thèse N 09 EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR

Plus en détail

EPILEPSIE. Marie RAFIQ 31/03/2017

EPILEPSIE. Marie RAFIQ 31/03/2017 EPILEPSIE Marie RAFIQ 31/03/2017 1 PLAN 1) Définition 2) Epidémiologie 3) CriseS d épilepsie 4) Etat de mal épileptique 5) Diagnostics différentiels 6) Bilan diagnostique et étiologique 7) Conduite à tenir

Plus en détail

Chapitre 21. Troubles de la conscience. IESCA Pesenti - Lechat

Chapitre 21. Troubles de la conscience. IESCA Pesenti - Lechat Chapitre 21 Troubles de la conscience Troubles bénins Malaise vagal syncope vagale Dystonie neurovégétative Facteurs déclenchants Pâleur, chaleurs, nausées, bâillements, hypotension Hypoglycémie Hypotension

Plus en détail

CRISE CONVULSIVE HYPERTHERMIQUE

CRISE CONVULSIVE HYPERTHERMIQUE CRISE CONVULSIVE HYPERTHERMIQUE Dr Céline FARGES Définition de la crise convulsive hyperthermique : La convulsion fébrile est définie «comme une affection du nourrisson ou de l enfant qui survient entre

Plus en détail

L épilepsie de l enfant les encéphalopathies épileptiques *

L épilepsie de l enfant les encéphalopathies épileptiques * D r Véronique Leroy-Malherbe SESSD APF d Arpajon et d Orsay (91), responsable du Centre ressources pour l enfant avec lésion cérébrale acquise Hôpital national de Saint-Maurice (94) L épilepsie de l enfant

Plus en détail

CAS CLINIQUE

CAS CLINIQUE CAS CLINIQUE Un chauffard âgé de 21ans victime d un AVP a consulte aux urgences. L examen :victime en bon état de conscience. Pas d ATCD pathologique notable. Pas de prise médicamenteuse. Tension artérielle

Plus en détail

Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique

Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique Diane KEIL 1, Amandine RALLO 1, Stéphane GENNAI 1, Raphaelle GERMI 2,4, Patrice MORAND 2, 4, Olivier Epaulard 3,4 1 - Service

Plus en détail

Les épilepsies. La classification internationale des épilepsies combine deux paramètres : la symptomatologie et l'étiologie.

Les épilepsies. La classification internationale des épilepsies combine deux paramètres : la symptomatologie et l'étiologie. Cour de 4 ème Année Pr. R.Ouazzani Les épilepsies Définition - Les épilepsies: sont des affections chroniques de causes diverses, caractérisées par la répétition spontanée des crises épileptiques. - Les

Plus en détail

Epilepsie. Définition. Crises généralisées (2) Crises généralisées (1) Crises généralisées (4) Crises généralisées (3) Stéphane PEYSSON Octobre 2003

Epilepsie. Définition. Crises généralisées (2) Crises généralisées (1) Crises généralisées (4) Crises généralisées (3) Stéphane PEYSSON Octobre 2003 Epilepsie Stéphane PEYSSON Octobre 2003 Définition Epilepsie = répétition chronique de crise d épilepsie Crise d épilepsie : Décharge paroxystique, excessive, hypersynchrone et autoentrenue d une population

Plus en détail

Les épilepsies post-traumatiques. Dr. Cécile MARCHAL Neurologue, CHU Bordeaux

Les épilepsies post-traumatiques. Dr. Cécile MARCHAL Neurologue, CHU Bordeaux Les épilepsies post-traumatiques Dr. Cécile MARCHAL Neurologue, CHU Bordeaux 1 avril 2014 Introduction L épilepsie post-traumatique représente 5% des épilepsies, 10 à 20% des épilepsies symptomatiques

Plus en détail

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel Monsieur B., 38 ans HTA + Obésité négligées Flou visuel droit brutal, durée 1H, spontanément régressif reprise de la symptomatologie Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Plus en détail

MENINGITE A LIQUIDE CLAIR. Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine

MENINGITE A LIQUIDE CLAIR. Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine MENINGITE A LIQUIDE CLAIR Pr N. BOULAKEHAL SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES CHU de Constantine OBJETIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une méningite à liquide clair Enumérer les principales étiologies Identifier

Plus en détail

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Céphalées de l enfant Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Objectifs du cours N 98. Céphalée aiguë et chronique chez l'adulte et l'enfant - Diagnostiquer une céphalée aiguë et une céphalée

Plus en détail

Encéphalopathie ischémique. Dodley Severe Juin 2007

Encéphalopathie ischémique. Dodley Severe Juin 2007 Encéphalopathie ischémique anoxique Dodley Severe Juin 2007 Etiologie Quelque soit son étiologie, toute SFA résulte d une anoxie Celle-ci a plusieurs conséquences 1- fonctionnelles: vasoconstriction fœtale

Plus en détail

MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas

MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas Laurence Palpacuer-Dillenseger Service de Pédiatrie 2-CHU de Hautepierre GENE 9 JUIN 2016 BRAYAN, né le 11/01/16 BRAYAN, né le 11/01/16 Antécédent : Mère née en

Plus en détail

Malaises aux urgences. Dr. Valdenaire Guillaume -Urgences Adultes Hôpital Pellegrin

Malaises aux urgences. Dr. Valdenaire Guillaume -Urgences Adultes Hôpital Pellegrin Malaises aux urgences Dr. Valdenaire Guillaume -Urgences Adultes Hôpital Pellegrin férence 2005 2008 Malaises aux urgences alaise: motif de recours et non diagnostic essentiel de la démarche diagnostique

Plus en détail

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans Les complications infectieuses de la méningite restent malheureusement fréquentes dans notre contexte. Elles peuvent être responsable de complications graves: séquelles irréversibles motrices et fonctionnelles.

Plus en détail

Convulsions fébriles du nourrisson (190) Docteur Geneviève SIVELLE, Docteur Marie-Ange NGUYEN-MOREL Novembre 2004

Convulsions fébriles du nourrisson (190) Docteur Geneviève SIVELLE, Docteur Marie-Ange NGUYEN-MOREL Novembre 2004 Objectifs : Convulsions fébriles du nourrisson (190) Docteur Geneviève SIVELLE, Docteur Marie-Ange NGUYEN-MOREL Novembre 2004 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES TERMINAUX savoir diagnostiquer une convulsion chez le

Plus en détail

CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux

CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux FMC du GMBS La Châtre CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux 05/01/2010 1 CEPHALEES 1) Aigues 2) Sub-aigues 3) chroniques 05/01/2010 2 CEPHALEES

Plus en détail

LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE

LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE LA MENINGITE ( MENINGO-ENCEPHALITE) AIGUE DE L ADULTE Un processus inflammatoire et infectieux atteignant les méninges: l ensemble des formations recouvrant l encéphale et la moelle épinière Dure mère

Plus en détail

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE. Dr Sylviane Peudenier, CHU BREST

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE. Dr Sylviane Peudenier, CHU BREST ETAT DE MAL EPILEPTIQUE Dr Sylviane Peudenier, CHU BREST Définitions Crise d'épilepsie: - Décharge brutale, hypersynchrone et rythmée d'un groupe de neurones hyperexcitables. - Expression clinique variable:

Plus en détail

Méningites bactériennes. Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014

Méningites bactériennes. Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014 Méningites bactériennes Dr Grimaldi PH Réanimation Centre Hospitalier Versaille DU Prise en charge des urgences médico-chirurgicales Décembre 2014 Introduction Pathologie grave mais rare But : ne pas manquer

Plus en détail

L épilepsie chez l enfant. Lionel Carmant, M.D. CHU Sainte-Justine, Université de Montréal

L épilepsie chez l enfant. Lionel Carmant, M.D. CHU Sainte-Justine, Université de Montréal L épilepsie chez l enfant Lionel Carmant, M.D. CHU Sainte-Justine, Université de Montréal DIVULGATION Subvention de recherche: UCB, Canopy Growth Projets de recherche: Zogenix Conférencier: LinaNova, UCB,

Plus en détail

Syndrome méningé du nourrisson

Syndrome méningé du nourrisson Syndrome méningé du nourrisson Syndrome méningé du nourrisson Dr D Eyer Urgences Pédiatriques HUS Syndrome méningé Syndrome méningé clinique: raideur de nuque, céphalées, photophobie, troubles de la conscience,

Plus en détail

Cas clinique. Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06

Cas clinique. Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06 Cas clinique Franchitto Nicolas Séminaire Infectiologie 10/01/06 Motif d hospitalisation Mr T Bernard, âgé de 72 ans, est hospitalisé : en urgence, un triste samedi de février, en fin d après-midi, pour

Plus en détail

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Epilepsies S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Messages -clès L épilepsie: une maladie fréquente L épilepsie: une maladie hétérogène L épilepsie: un poids social L épilepsie:

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES N de version: 01 Date d'application: Mars 2010 Réf.: CMUB-004 Pagination : 1 de 5 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 004 Rédacteurs Dr Minerva FADDOUL, Dr Emmanuel VIGREUX Date Mars

Plus en détail

Prise en charge de l EMEC en Pré-hospitalier et aux urgences

Prise en charge de l EMEC en Pré-hospitalier et aux urgences Prise en charge de l EMEC en Pré-hospitalier et aux urgences Dr Ben Othmane ElMoez Service des urgences-hopital Mongi Slim Vous êtes le médecin régulateur On vous transfert un appel L appelant c est la

Plus en détail

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Epilepsies S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Messages -clès L épilepsie: une maladie fréquente L épilepsie: une maladie hétérogène L épilepsie: un poids social L épilepsie:

Plus en détail

Pronostic des méningites bactériennes

Pronostic des méningites bactériennes Pronostic des méningites bactériennes = Morbidité et mortalité élevées - Complications et séquelles neuro-sensorielles - 5 à 15 % décès / Formes méningées classiques - 25 à 40 % décès / Formes fulminantes

Plus en détail

Les points clés de la RPC pour les encéphalites infectieuses

Les points clés de la RPC pour les encéphalites infectieuses Les points clés de la RPC pour les encéphalites infectieuses Le comité scientifique multidisciplinaire: Ph. Azouvi, T. De Broucker, F. Bruneel, X. Duval, B. Fantin, N. Girard, J.L. Hermann, J. Honnorat,

Plus en détail

TRAITEMENT DES MENINGITES BACTERIENNES. (Hors Antibiothérapie)

TRAITEMENT DES MENINGITES BACTERIENNES. (Hors Antibiothérapie) TRAITEMENT DES MENINGITES BACTERIENNES (Hors Antibiothérapie) Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Limoges Septembre 2009 CORTICOTHERAPIE Rationnel Avantages: Réduction de l inflammation des espaces

Plus en détail

Plan. Dépistage : Anomalie ou variante de la normale? Diagnostic positif : quel type d'anomalie? Diagnostic étiologique : mécanisme?

Plan. Dépistage : Anomalie ou variante de la normale? Diagnostic positif : quel type d'anomalie? Diagnostic étiologique : mécanisme? Plan Dépistage : Anomalie ou variante de la normale? Diagnostic positif : quel type d'anomalie? Diagnostic étiologique : mécanisme? Pronostic : conséquences? Plan Dépistage : Anomalie ou variante de la

Plus en détail

PARALYSIE FACIALE PERIPHERIQUE DE L ENFANT

PARALYSIE FACIALE PERIPHERIQUE DE L ENFANT PARALYSIE FACIALE PERIPHERIQUE DE L ENFANT I DIAGNOSTIC CLINIQUE Le nerf facial étant un nerf moteur, sensitif, sensoriel et sécrétoire, le tableau clinique associe : des signes moteurs (signe de Charles

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Le traitement anti-épileptique. Dr Luc Valton, Unité chirurgie de l épilepsie, service de neurologie, hôpital Rangueil, CHU Toulouse.

Le traitement anti-épileptique. Dr Luc Valton, Unité chirurgie de l épilepsie, service de neurologie, hôpital Rangueil, CHU Toulouse. Le traitement anti-épileptique. Dr Luc Valton, Unité chirurgie de l épilepsie, service de neurologie, hôpital Rangueil, CHU Toulouse. Une crise d épilepsie correspond aux symptômes cliniques provoqués

Plus en détail

Etat de mal épileptique ou status epilepticus

Etat de mal épileptique ou status epilepticus Etat de mal épileptique ou status epilepticus Reconnaître, traiter Julie Motuel DESC Réanimation médicale Bordeaux Juin 2008 I. Reconnaître Epidémiologie Pas exceptionnel! Incidence: 6,8 à 41/100 000/an

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux Accidents vasculaires cérébraux Introduction Problème de santé publique Entre 120 et 140 000 français par an Source de handicap Mortalité à 5 ans élevée Définition Atteinte du système nerveux central dont

Plus en détail

Convulsions chez le nourrisson et chez l enfant

Convulsions chez le nourrisson et chez l enfant I-11-Q190 I-00-Q000 Convulsions chez le nourrisson et chez l enfant D r Laurence Lion-Francois, P r Vincent Des Portes Service de neurologie pédiatrique, hôpital Debrousse, 69322 Lyon Cedex laurence.francois@chu-lyon.fr

Plus en détail

Malaises et mort subite du nourrisson. S.Hassid CHU Nord

Malaises et mort subite du nourrisson. S.Hassid CHU Nord Malaises et mort subite du nourrisson S.Hassid CHU Nord Mort subite inexpliquée du nourrisson Définitions Mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN) : Mort d un NRS de moins de 1 an, qui reste inexpliquée

Plus en détail

Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention

Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention 1 sur 9 12/02/2013 12:21 Orphanet version 4.9.17 - Dernière mise à jour : 2013-02-11 Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention Synonymes : Migraine avec aura motrice Définition : - La

Plus en détail

Item 210 :MALAISE GRAVE DU NOURRISSON ET MORT SUBITE

Item 210 :MALAISE GRAVE DU NOURRISSON ET MORT SUBITE Item 210 :MALAISE GRAVE DU NOURRISSON ET MORT SUBITE Objectifs pédagogiques : -Diagnostiquer un malaise grave du nourrisson -Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge -Expliquer

Plus en détail