Résultats de l étude prospective relative au métier de contrôleur allocataire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l étude prospective relative au métier de contrôleur allocataire"

Transcription

1 Résultats de l étude prospective relative au métier de contrôleur allocataire INC du 11 mars 2016

2 La Caisse nationale réalise régulièrement des enquêtes destinées à identifier les évolutions qui pèsent sur un métier, de façon à adapter sa politique RH vis-à-vis du métier concerné. La Cnaf a conduit une enquête de ce type en 2015 relative au métier de contrôleur allocataire. Les résultats de cette enquête sont présentés ci-dessous. 1- Contrôleur allocataire : métier actuel, tendances d évolution, métier cible et accompagnement RH L étude métier a été pilotée par la Direction du Réseau de la Cnaf ; elle s est achevée en septembre Ses objectifs étaient les suivants : caractériser le métier actuel : ses activités, ses compétences et sa population ; mettre en évidence les principales évolutions déjà en cours ou attendues à court terme et anticiper leurs impacts ; définir le métier de demain en le situant dans une dynamique de mobilité : activités / compétences, profils, perspectives d évolution ; identifier les accompagnements RH à concevoir ou à adapter en terme de: formation, recrutement et parcours d évolution. L étude s est appuyée sur : des apports documentaires : des réflexions et travaux importants déjà conduits par la Branche qui comportent des éléments d information sur le métier de contrôleur allocataire ; des entretiens individuels : des échanges avec la direction métier de la Cnaf, des directeurs d organismes ; des groupes d experts issus des Caf ; contrôleurs et responsables contrôle en majorité ; un questionnaire quantitatif : bâti à partir des éléments d information recueillis au sein des groupes d experts, et diffusé à l ensemble des Caf à destination des contrôleurs allocataires ; une enquête ciblée sur la problématique des incivilités vécues par les contrôleurs : groupe de travail d experts. 2

3 Le métier actuel : caractéristiques, missions et perceptions des acteurs Caractéristique de la population 665 Contrôleurs au 31/12/14 54% F 46% H Ancienneté moyenne : ans 57% ont plus de 45 ans d âge Niveau de rémunération : 5B 3

4 A noter : on observe une féminisation du métier : +21% de femmes entre 2009 et 2014 ; 47,5% de l effectif des contrôleurs pourrait prétendre à la retraite dans les 10 ans ; un coefficient moyen de 370 points. Les missions exercées : Pourcentage consacré par activité actuellement Documentation réglementaire/v eille Temps d échange (réunion de Rédaction Suivi dossier Organisation de la tournée Entretien avec l allocataire (Domicile/... Préparation du contrôle Consultation des portails Investigation auprès des partenaires/ge... Déplacement Pourcentage consacré par activité actuellement 4

5 Perception du métier par les contrôleurs actuels Une satisfaction au travail : 80% jugent le travail satisfaisant 82% sont fiers de travailler au Un travail jugé positif: Utile pour 82% Varié pour 91% Des sources de motivations : Autonomie et organisation pour 98% Une organisation et des conditions de travail jugées positivement : Satisfaisantes pour 83% Nature et contenu du travail pour 94% Responsabilités confiées pour Une charge de travail : Importante pour 93% Une évolution des activités et du métier : Positive pour 74% Facteurs d évolutions et prospectives Les principales tendances d évolutions Un pilotage qui se renforce : par la mise en place de l INAC (instance nationale d appui au contrôle sur place et à la lutte contre la fraude) La poursuite de l outillage des contrôles dans une perspective d appui au métier : rapport d enquête sous Nims, le protocole de contrôle accessible dans l outil métier, la mise à j d l h d ôl d 5

6 Une amélioration du ciblage des dossiers à contrôler pour une meilleure performance des contrôles ; Une extension des données mises à disposition dans le cadre des contrôles : accès à d avantage de 6

7 Analyse prospective du métier Un métier conforté dans ses missions et activités principales telles qu elles existent actuellement : : davantage de temps sera consacré à l entretien avec Un métier renforcé sur une posture de contrôle et qui oriente, au besoin, vers des personnes ressources : recentrage vers le cœur de métier, à savoir un rôle de contrôle des Ces activités complémentaires sont les suivantes : des actions de professionnalisation (tutorat, formation) ; des activités d appui technique ; un rôle d animation d échange de pratique ; la participation à des projets collectifs et/ou transverses. Des modalités de contrôle qui évoluent : pour répondre à des enjeux de performance mais aussi à des fins de sécurité des professionnels, le contrôle à l accueil sera éi téà l d éh ll Un métier valorisé au niveau national : la valorisation du métier de contrôleur allocataire s est opérée dernièrement par les décisions suivantes : création d un métier spécifique de Contrôleur allocataire au sein du Répertoire des métiers de la Sécurité sociale avec un référentiel métier spécifique; afichage d un cadrage national salarial positionnant le métier de contrôleur allocataire au niveau 5B de la Classification; 7

8 Les enjeux à venir Un enjeu de renouvellement d effectif et de profil : les départs en retraite attendus d ici les 10 prochaines années offrent des perspectives de renouvellement d effectifs et de fil ll t ff t l t ité d di ifi l i d è à Un enjeu de professionnalisation, avec la nécessité d accompagner à l évolution de posture professionnelle : la création de cursus de formation spécifique et en Des incivilités/agressivités vécues par les professionnels dans des conditions particulières : les contrôleurs sont en attente de mesures significatives de prévention des Un risque d usure professionnelle et une problématique de gestion de fin de carrière : la conjugaison de deux éléments forte ancienneté des contrôleurs dans leur emploi et faible mobilité vers d autres métiers peut générer un risque d usure Le besoin de créer de nouvelles dynamiques d évolution en entrée et sortie du métier : le métier connait aujourd hui quelques difficultés en terme de sourcing/recrutement, et souffre de cloisonnement en terme de f Les préconisations et dispositifs d accompagnement Afin de répondre aux enjeux détectés lors de l étude, les priorités d action suivante ont été foxées : L amélioration des outils de recrutement ; La création d un CQP contrôleur allocataires, avec comme un objectif de réponse à des enjeux Rh et métiers ; La Formation perfectionnement Contrôleur allocataire : avec un objectif d harmonisation des pratiques de contrôle au sein du réseau visé (cf ci-dessous ; La détection de bonnes pratiques permettant la prévention des risques d incivilités : 8

9 Les mesures de prévention pour réduire le risque d incivilité, liées à : l organisation des contrôles, l environnement, l équipement, la formation, la communication/sensibilisation ; Les mesures de soutien : appui de la direction et de la hiérarchie, soutien psychologique, mesures d appui juridique, appui du CHSCT, mesures à l encontre des agresseurs. L étude des possibilités permettant d adapter les postes de travail ; Confier de nouveaux rôles et responsabilités visant à permettre la transmission : Tutorat ; Projet collectif ; Formation. Ouvrir l accès au métier à d autres profils en interne, et externe, créer de nouvelles perspectives d évolution professionnelle ; Proposer l accès à la VAE au contrôleur allocataire en poste ; Identifier les passerelles possibles vers d autres métiers (axes de mobilité). La mise en œuvre et le suivi de ces actions sont confiés à l Instance Nationale d Appui au Contrôle. Focus sur les perfectionnements envisagés : Le perfectionnement destiné aux contrôleurs allocataire en poste sera construit autour des thématiques suivantes : Juridique : Droit et fiscalité des entreprises, les montages juridiques, le droit de communication : les bonnes pratiques, le respect du contradictoire ) ; Méthodologie d enquête : Les produits bancaires et financiers, Conduire une enquête dans un environnement de fraude ; Ateliers d échanges de pratiques ; Méthodologie de rédaction : du rapport d enquête sous Nims, les argumentaires dans le cadre d un rapport avec suspicion de fraude ; Gestion des situations difficiles à un niveau avancé (niveau II) ; Prévention des RPS spécifique au métier (Organisation, Gestion du stress, Protection de sa vie privée) ; Sécurité du contrôleur (faire face au risque animalier, la conduite sur neige et sur glace, etc ) 9

10 10

11 11

INC - Répertoire des Métiers. Présentation des évolutions pour INC du 20 janvier 2016

INC - Répertoire des Métiers. Présentation des évolutions pour INC du 20 janvier 2016 INC - Répertoire des Métiers 1 Présentation des évolutions pour 2015 INC du 20 janvier 2016 Rappel général du cadre 2 Le Répertoire des Métiers 3 Un principe conventionnel Protocole d accord du 30 novembre

Plus en détail

Plan d Actions Qualité de Vie au Travail

Plan d Actions Qualité de Vie au Travail AXE 1- Piloter les changements en intégrant leurs impacts sur les conditions de travail Action 1 : Formaliser une méthodologie nationale de conduite des changements (objectif SDRH) Anticiper les impacts

Plus en détail

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015

SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet. INC Retraite du 1 er Octobre 2015 SDRH 2015/2018 de la branche retraite : Présentation du projet INC Retraite du 1 er Octobre 2015 Introduction Via la COG 2014 2017, la Branche Retraite réaffirme son engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Convention d Objectifs et de Gestion 2017-2020 UCANSS/Etat Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Fiche 1 : Développer la prospective et encourager l innovation 1. Poursuivre l enrichissement

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION La prestation : 1. Réalisation d un diagnostic RH 2. Elaboration d un plan de préconisation 3. Aide à la négociation d un accord

Plus en détail

FICHE CONSULTANT SUIVI ENTREPRISE

FICHE CONSULTANT SUIVI ENTREPRISE ENTREPRISE : Raison sociale à renseigner SIREN : Région : NAF 80 : Effectif : Moins de 50 salariés 50 à 299 salariés DIAGNOSTIC Livrables : Diagnostic oui non Plan de préconisation et actions détaillées

Plus en détail

Présentation de la démarche de

Présentation de la démarche de Présentation de la démarche de 1 Gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences ATELIER DU CLUB DES AGGLOMÉRATIONS ET MÉTROPOLES Jeudi 18 mai 2017 Cliquez pour ajouter un titre Jérôme

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

Déploiement de la doctrine d accueil de la Branche

Déploiement de la doctrine d accueil de la Branche Déploiement de la doctrine d accueil de la Branche INC du 16 septembre 2015 1 La note vise à présenter la nouvelle politique d accueil dans la branche et son déploiement auprès des 102 Caf, avec une attention

Plus en détail

FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL

FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES COMPÉTENCES Module 1 LA GESTION DES SITUATIONS DIFFICILES, LA PRÉVENTION DES CONFLITS Module 5 LES DIFFÉRENTS ENTRETIENS PROFESSIONNELS

Plus en détail

L accord de GPEC Groupe en quelques mots

L accord de GPEC Groupe en quelques mots L accord de GPEC Groupe en quelques mots CFE-CGC de Schneider Electric 01 2008 O. Lapoix 1 Chapitre 1, consultations sur la stratégie et les effets sur l emploi Comité de Groupe (avec coordonateurs) :

Plus en détail

Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017

Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017 Mise en œuvre de la prestation Zoom RH 2016 / 2017 1 1 UNIFORMATION : le partenaire formation des entreprises et des salariés de l économie sociale, de l habitat social et de la protection sociale UNIFORMATION

Plus en détail

24 juin Point de situation sur le déploiement du dispositif Service Civique dans le réseau des caf et de leurs partenaires

24 juin Point de situation sur le déploiement du dispositif Service Civique dans le réseau des caf et de leurs partenaires 24 juin 2016 Point de situation sur le déploiement du dispositif Service Civique dans le réseau des caf et de leurs partenaires INC du 8 juillet 2016 1. L engagement de la Branche Famille dans le service

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES SENIORS DANS L EMPLOI

ACCOMPAGNER LES SENIORS DANS L EMPLOI ACCOMPAGNER LES SENIORS DANS L EMPLOI 1 Depuis le 1er janvier 2010, les associations employant au moins 50 salariés risquent une pénalité financière si elles n ont pas conclu un accord ou établi un plan

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle Contrôleur allocataires

Certificat de qualification professionnelle Contrôleur allocataires Certificat de qualification professionnelle Contrôleur allocataires CQP contrôleur allocataires - CPNEFP du 18 juin 2015 1 Sommaire 1. Origine de la demande 2. Opportunité pour la création d un CQP «contrôleur

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

CONTRIBUER À UN PROCESSUS DE VEILLE OU D OBSERVATION TERRITORIALE

CONTRIBUER À UN PROCESSUS DE VEILLE OU D OBSERVATION TERRITORIALE CONTRIBUER À UN PROCESSUS DE VEILLE OU D OBSERVATION TERRITORIALE Objectifs Observer de manière permanente ou à intervalles l évolution de la situation sur des enjeux relevant du développement économique,

Plus en détail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail FORUM Alsace Santé au Travail 67 20 octobre 2009 Philippe DOUILLET, Agence Nationale pour

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PARCOURS DE FORMATION

CONSTRUIRE UN PARCOURS DE FORMATION CONSTRUIRE UN PARCOURS DE FORMATION Le contexte et les enjeux ressources à disposition, L évolution des missions et du contexte d exercice du service public conduisent à des adaptations régulières des

Plus en détail

Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale

Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale Diagnostic de la branche professionnelle du Régime général de Sécurité sociale En application des articles L.5121-10 et D.5121-27 du Code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des seniors

Plus en détail

CPNEFP du 13 février 2014

CPNEFP du 13 février 2014 Etude sur les évolutions du métier de manager de proximité dans les organismes de sécurité sociale et préconisations pour l accompagnement de ces mutations CPNEFP du 13 février 2014 Approche par segments

Plus en détail

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 SOMMAIRE I. RAPPEL DU CADRE LÉGISLATIF DE LA VAE 1. Loi N 2002-73 du 17 Janvier 2002 relative à la modernisation

Plus en détail

Réussir les entretiens professionnels

Réussir les entretiens professionnels Le FAFSEA vous guide pour mettre en œuvre les entretiens tels qu ils ont été prévus par la Loi du 5 mars 2014. Un outil pour aider les managers et les salariés à préparer ces entretiens et répondre aux

Plus en détail

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs

Au programme. Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Au programme Eléments de Contexte Points clés Retours d expériences Atouts et points de vigilance Acteurs Eléments de contexte Compétences Organisation adaptée Attractivité Production : Qualité, Innovation

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3163 Convention collective nationale IDCC : 1580. INDUSTRIE DE LA CHAUSSURE

Plus en détail

Convention Collective Nationale des commerces de gros

Convention Collective Nationale des commerces de gros Convention Collective Nationale des commerces de gros CCN n 3044 Bilan Seniors Exercice 2010 Sources Les données présentées dans ce bilan sont issues : de l enquête Seniors menée auprès de l ensemble des

Plus en détail

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences

Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Eléments de cahier des charges : Adapter les techniques de recrutement aux nouveaux enjeux RH par l approche compétences Le cahier des charges est le document qui permet de formaliser la demande de formation

Plus en détail

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE Thonon les Bains Saint Julien en Genevois Bonneville ANNECY Chamonix Mont Blanc 91 Adresse : 31 avenue de Loverchy- 74000 ANNECY Mail contact dispositif Senior

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE! ANFH - APEC 11/10/2016 Yves TROUSSEAU Blois

LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE! ANFH - APEC 11/10/2016 Yves TROUSSEAU Blois LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE! ANFH - APEC 11/10/2016 Yves TROUSSEAU Blois POINTS CLÉS DE LA MOBILITÉ PROFESSIONNELLE 2 3 ÉVOLUER, C EST QUOI? Mot-clé L ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE SOUS TOUTES

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la formation des jeunes et des adultes

Licence professionnelle Métiers de la formation des jeunes et des adultes Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la formation des jeunes et des adultes Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation. Se doter de critères pertinents pour son entreprise. Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Relations âge/santé/travail questions qui se posent à la SNCF

Relations âge/santé/travail questions qui se posent à la SNCF Relations âge/santé/travail questions qui se posent à la SNCF Ghislaine TIRILLY Chargée de recherche en ergonomie Unité Sciences Humaines et Sociales GDR Psychoergo 16 mars 2010 Contexte Changements de

Plus en détail

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales 132, av. de Rivoli Enda Europe 75004 Paris Tél. : 01 55 34 75 21 www.comite21.org Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 75011, Paris Tel. : 33 (0)1 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation. Eléments du cahier des charges au 24/03/2014

Service Public Régional de l Orientation. Eléments du cahier des charges au 24/03/2014 Groupe technique SPRO 1/6 Service Public Régional de l Orientation. Eléments du cahier des charges au 24/03/2014 SOMMAIRE Préambule Un Service Public de l Orientation refondu Valeurs du service Contour

Plus en détail

BILAN DE COMPÉTENCES

BILAN DE COMPÉTENCES BILAN DE COMPÉTENCES SENIORS SALARIÉ(E)S UNION DES ASSOCIATIONS TERRITORIALES RETRAVAILLER 31 rue de Buzenval 75020 PARIS Tél. 01 43 67 09 92 Fax 01 43 67 30 48 E-.mail info@retravailler.asso.fr Fondatrice

Plus en détail

Itinéraire. «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement»

Itinéraire. «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement» Itinéraire «Agents en situation d usure professionnelle et de reclassement» Questionnaire d orientation à remplir par le service Ressources Humaines- Formation ou le Responsable de service Vous souhaitez

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail ENJEUX DE LA PREVENTION ENJEUX DE LA PREVENTION Enjeux humains Prévenir le vieillissement ou l usure prématurée au travail (allongement

Plus en détail

L évaluation des politiques RH : comment faire évoluer la GPEC? Club RH 7 octobre 2010

L évaluation des politiques RH : comment faire évoluer la GPEC? Club RH 7 octobre 2010 L évaluation des politiques RH : comment faire évoluer la GPEC? Club RH 7 octobre 2010 Etat des lieux de la GPEC en 2010 Elisabeth LABLOTIERE Chargée de mission GPEC CCI du Territoire de Belfort Le cadrage

Plus en détail

Évaluation des formations. Référentiel pour l évaluation externe d une formation

Évaluation des formations. Référentiel pour l évaluation externe d une formation Référentiel pour l évaluation externe d une formation Vague D : campagne d évaluation 2017 2018 Introduction Le HCERES a construit son processus d évaluation sur la base d un ensemble d objectifs dont

Plus en détail

Être Relais parents assistants maternels en Côtes d Armor

Être Relais parents assistants maternels en Côtes d Armor Être Relais parents assistants maternels en Côtes d Armor Créé en 1989, par la Caisse nationale des allocations familiales, le Relais parents assistants maternels est un lieu d information, de rencontres,

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES RESSOURCES HUMAINES

DU RESPONSABLE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES RESSOURCES HUMAINES Validé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES RESSOURCES HUMAINES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) La GPEEC, gestion prévisionnelle des emplois,

Plus en détail

REFERENTIEL COMPETENCES MASTER SANTE PUBLIQUE

REFERENTIEL COMPETENCES MASTER SANTE PUBLIQUE REFERENTIEL COMPETENCES MASTER SANTE PUBLIQUE M2 Santé Publique Parcours Management des Etablissements sanitaires et médico-sociaux Année universitaire 2017-2018 Organisation du référentiel Objectifs,

Plus en détail

Réussir les entretiens professionnels

Réussir les entretiens professionnels Avec ce guide, le FAFSEA propose une démarche de mise en œuvre de l entretien professionnel. Il vise à aider les managers et les salariés à préparer l entretien professionnel, notamment pour détecter les

Plus en détail

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol Entretien de Développement Professionnel Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol sommaire Le cadre de l entretien Les enjeux Les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs Les

Plus en détail

Département des ressources humaines Bureau des ITA. l entretien annuel d appréciation des ITA GUIDE PRATIQUE

Département des ressources humaines Bureau des ITA. l entretien annuel d appréciation des ITA GUIDE PRATIQUE Département des ressources humaines Bureau des ITA l entretien annuel d appréciation des ITA GUIDE PRATIQUE PRÉAMBULE Le présent guide, destiné particulièrement aux directeurs de laboratoire de recherche

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement

Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement Fiche emploi-cible GPEC Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du

Plus en détail

LA MOBILITÉ INTERNATIONALE, VECTEUR D AMÉLIORATION DE L EMPLOYABILITÉ DE JEUNES EN INSERTION

LA MOBILITÉ INTERNATIONALE, VECTEUR D AMÉLIORATION DE L EMPLOYABILITÉ DE JEUNES EN INSERTION LA MOBILITÉ INTERNATIONALE, VECTEUR D AMÉLIORATION DE L EMPLOYABILITÉ DE JEUNES EN INSERTION «Restauration en Europe» est un programme de mobilité pour des jeunes en insertion du Pas-de-Calais porté par

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

Projet. Actualisation de la nomenclature. et des fiches métiers. de la famille Gestion

Projet. Actualisation de la nomenclature. et des fiches métiers. de la famille Gestion Projet Actualisation de la nomenclature et des fiches métiers de la famille Gestion 1. Contexte du projet Bien qu appartenant à deux domaines différents, les activités de gestion de la retraite complémentaire

Plus en détail

Dispositif Etat Région de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Territoriale à destination des PME

Dispositif Etat Région de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Territoriale à destination des PME Juin 2014 Dispositif Etat Région de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Territoriale à destination des PME BILAN (SYNTHESE) Direccte Nord Pas de Calais Direction de la Formation

Plus en détail

CDC_01_018_2017_RESSOURCES_HUMAINES. Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants.

CDC_01_018_2017_RESSOURCES_HUMAINES. Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants. FAFSEA, Délégation régionale Pays de la Titre de de formation : Manager une équipe opérationnelle Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants. Se positionner dans l entreprise (entre

Plus en détail

Entretien professionnel 06/01/2015

Entretien professionnel 06/01/2015 Entretien professionnel 06/01/2015 L entretien professionnel De l expérimentation à la pérennisation du dispositif Les dispositifs d accompagnement proposés par le CNFPT Les conditions de réussite des

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES Items / Critères Indicateurs possibles 1- QUELLES SONT LES MODALITES D ACCOMPAGNEMENT RETENUES? Exemples : 1- POSITIONNEMENT PROFESSIONNEL : «une démarche d accompagnement

Plus en détail

Le plan de lutte contre les incivilités de la branche Famille. INC du 16 novembre 2016

Le plan de lutte contre les incivilités de la branche Famille. INC du 16 novembre 2016 Le plan de lutte contre les incivilités de la branche Famille INC du 16 novembre 2016 La plupart des salariés de la branche Famille travaillent en relation directe avec le public allocataire, puisque 75%

Plus en détail

Restitution des contributions de l atelier n 2

Restitution des contributions de l atelier n 2 Journée thématique des Rencontres Professionnelles de l'emrh du 23 juin 2017 Compte personnel de formation et développement des compétences dans la fonction publique Restitution des contributions de l

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

CQP dans l industrie l du médicamentm

CQP dans l industrie l du médicamentm La démarche d CQP dans l industrie l du médicamentm Emmanuelle Garassino Leem Directeur adjoint Affaires industrielles, sociales et de la formation 30 septembre 2010 Le Leem Organisation professionnelle

Plus en détail

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus

POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4. Encourager une politique de la diversité. Oeuvrer pour la parité hommes/femmes. Favoriser l emploi des 50 ans et plus POLITIQUE SOCIALE ENGAGEMENT 4 Encourager une politique de la diversité Oeuvrer pour la parité hommes/femmes Le 24 mars 2011, le Leem et quatre organisations syndicales de salariés ont signé, pour trois

Plus en détail

d une part, la Fédération Professionnelle des Entreprises de l Eau, représentée par son Président et ci après désignée par la «FP2E»,

d une part, la Fédération Professionnelle des Entreprises de l Eau, représentée par son Président et ci après désignée par la «FP2E», Avenant n 9 à la Convention Collective Nationale des Entreprises des Services de l Eau et de l Assainissement relatif à la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Entre : d une part, la Fédération

Plus en détail

Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale. Atelier 1

Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale. Atelier 1 Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Atelier 1 Enquête sur les pratiques de recrutement des collectivités territoriales de la région Rhône-Alpes Synthèse

Plus en détail

ACCORD DU 1 ER DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 1 ER DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel EMPLOI DES SENIORS DE LA BRANCHE LIBRAIRIE ACCORD DU 1 ER DÉCEMBRE 2009 RELATIF À L EMPLOI

Plus en détail

CANEVAS POUR L ELABORATION D UNE CHARTE DE MOBILITE

CANEVAS POUR L ELABORATION D UNE CHARTE DE MOBILITE CANEVAS POUR L ELABORATION D UNE CHARTE DE MOBILITE MOTIFS Animés par une volonté d inciter à la mobilité et de communiquer sur le sujet, quelques ministères et des services déconcentrés ont rédigé un

Plus en détail

Le Groupe Formation Emploi 04 «Bâtiment : équipements et finitions»

Le Groupe Formation Emploi 04 «Bâtiment : équipements et finitions» Le Groupe Formation Emploi 04 «Bâtiment : équipements et finitions» Séminaire du CCREFP des 25 et 26 novembre mission OREF 2010 1 Présentation du GFE Une fois l ossature du bâtiment achevée (GFE 03), les

Plus en détail

«Mobilité tout au long de la carrière : parcours d obstacles ou fleuve tranquille?

«Mobilité tout au long de la carrière : parcours d obstacles ou fleuve tranquille? «Mobilité tout au long de la carrière : parcours d obstacles ou fleuve tranquille? Ecole de la GRH IRA de Lyon 19 novembre 2013 1 Le projet du groupe de travail Les objectifs du groupe de travail : Définir

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3333 Convention collective nationale IDCC : 2198. ENTREPRISES DE VENTE À DISTANCE ACCORD DU 15 DÉCEMBRE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL OBJECTIFS GENERAUX : Aménagement du temps de travail des séniors Accès à la professionnalisation et la qualification des jeunes actifs Transfert de compétences AXE1

Plus en détail

Guide thématique logistique Sécurité des biens et des personnes

Guide thématique logistique Sécurité des biens et des personnes OUTILS DE VISITE A DESTINATION DES EXPERTS VISITEURS Guide thématique logistique Sécurité des biens et des personnes 27/02/2014 1 / 10 Avertissement Les présents guides sont des outils de visite à destination

Plus en détail

Information Collective VAE. Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication

Information Collective VAE. Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication Information Collective VAE Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication 1 Le contexte de l entreprise X Brève présentation des éléments du diagnostic réalisé ayant conduit

Plus en détail

LA QUESTION DES AGES AU TRAVERS DES ACCORDS DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES

LA QUESTION DES AGES AU TRAVERS DES ACCORDS DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES LA QUESTION DES AGES AU TRAVERS DES ACCORDS DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Florence Chappert Département Compétence Travail Emploi ANACT LA LOI DU 18/1/2005 FAIT LE LIEN ENTRE

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Introduction. Etude d éclairage sur les évolutions des activités-compétences de la famille Développement : Commercial, Marketing

Introduction. Etude d éclairage sur les évolutions des activités-compétences de la famille Développement : Commercial, Marketing Introduction Au cœur du secteur de la protection sociale en profonde mutation, les Groupes paritaires de protection sociale (GPS) évoluent dans un environnement de changement, où anticiper rapidement les

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC)

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Titre du poste : Coordonnateur du programme PASEC de la CONFEMEN

Plus en détail

comment mieux gérer ses ressources humaines?

comment mieux gérer ses ressources humaines? FORMATIONS COMPétences comment mieux gérer ses ressources humaines? Mettre en place un accord de démarches d égalité professionnelle Rédiger les fiches de poste et les référentiels de compétences de son

Plus en détail

Notre offre de services

Notre offre de services Notre offre de services L IAPR est une société, issue d une association (loi de 1901) créée en janvier 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP L Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources

Plus en détail

EDF SA - Plan d actions en faveur de l emploi des salariés âgés 18/12/2009. Plan d actions en faveur de l emploi des salariés âgés à EDF SA

EDF SA - Plan d actions en faveur de l emploi des salariés âgés 18/12/2009. Plan d actions en faveur de l emploi des salariés âgés à EDF SA Plan d actions en faveur de l emploi des salariés âgés à EDF SA 1 Sommaire Préambule 1/ Objectif chiffré global 2/ Dispositions favorables au maintien dans l emploi des salariés âgés 2.1/ Evolution de

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE Emplois et qualifications, formation professionnelle Juillet 2016 L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE La loi du 5

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

L entretien professionnel

L entretien professionnel PREPARATION DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES MANAGERS L entretien professionnel, de quoi s agit-il? Il s agit d un échange avec un collaborateur sur sa situation professionnelle actuelle et future

Plus en détail

mobilité professionnelle

mobilité professionnelle I E N TAT I O N S S T R AT É G I Q U E S O R R H En partenariat avec : Création : Ucanss - Direction de la communication - octobre 2016 - Ne pas jeter sur la voie publique TOUT SAVOIR sur la mobilité professionnelle

Plus en détail

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU 27.11.2007 (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS Vu les dispositions législatives et réglementaires du code du travail

Plus en détail

Association pour Personnes en Situation de Handicap

Association pour Personnes en Situation de Handicap OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : MONTPELLIER AGGLOMERATION Plateforme Wallon Lainé Poste : Adjoint de Direction (H/F) Nature du contrat : CDI à Temps Plein Missions :

Plus en détail

Licence professionnelle Coordination de projet d animation et de développement social et socio-culturel

Licence professionnelle Coordination de projet d animation et de développement social et socio-culturel Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordination de projet d animation et de développement social et socio-culturel Université de Rennes 1 Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B)

Plus en détail

GPEC. démarche. Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif

GPEC. démarche. Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif Observatoire des métiers des Industries Alimentaires démarche GPEC dans la filière alimentaire Comprendre Découvrez les objectifs et les avantages du dispositif Agir Suivez les étapes pas à pas pour déployer

Plus en détail

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION. Jeudi 24 mai 2012 PAS DE CALAIS NORD SEINE MARITIME OISE AISNE FINISTERE MAINE-ET LOIRE DOUBS LOIRE RHONE ISERE

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION. Jeudi 24 mai 2012 PAS DE CALAIS NORD SEINE MARITIME OISE AISNE FINISTERE MAINE-ET LOIRE DOUBS LOIRE RHONE ISERE PAS DE CALAIS NORD SEINE MARITIME OISE AISNE FINISTERE MAINE-ET LOIRE DOUBS INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION Jeudi 24 mai 2012 LOIRE RHONE ISERE ARDECHE HERAULT 1. Contexte 2. La gestion institutionnelle

Plus en détail

MASTER Sciences Humaines et Epistémologie de l Action SPECIALITE Sciences de l Education et de la Formation FINALITE Professionnelle

MASTER Sciences Humaines et Epistémologie de l Action SPECIALITE Sciences de l Education et de la Formation FINALITE Professionnelle MASTER Sciences Humaines et Epistémologie de l Action SPECIALITE Sciences de l Education et de la Formation FINALITE Professionnelle Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation

Plus en détail

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017 Emploi Filière/grade Calibrage Direction Service Date limite de réception des candidatures Chargé Emploi et Compétences Filière administrative Attaché territorial Catégorie A Ressources Humaines Formation,

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Géographie Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Géographie Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Géographie Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Principes de validation par le HCERES des procédures d évaluation mises en œuvre par d autres instances

Principes de validation par le HCERES des procédures d évaluation mises en œuvre par d autres instances Principes de validation par le HCERES des procédures d évaluation mises en œuvre par d autres instances 1. Cadre législatif Aux termes de l article L. 114-3-1 du code de la recherche (loi n 2013-660 du

Plus en détail

Nouveau dispositif de la formation d'intégration des catégories A et B dans la fonction publique territoriale 10 jours à partir du 1 er janvier 2016

Nouveau dispositif de la formation d'intégration des catégories A et B dans la fonction publique territoriale 10 jours à partir du 1 er janvier 2016 Nouveau dispositif de la formation d'intégration des catégories A et B dans la fonction publique territoriale 10 jours à partir du 1 er janvier 2016 LE NOUVEAU DISPOSITIF DES FI-FPT A et B 10 jours à partir

Plus en détail

Réunion de l instance interministérielle de dialogue social

Réunion de l instance interministérielle de dialogue social MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion de l instance interministérielle de dialogue social Etat d avancement des travaux d accompagnement RH au niveau national Rouen, le 25

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LE CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE (CEP) EN MISSION LOCALE

METTRE EN ŒUVRE LE CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE (CEP) EN MISSION LOCALE Juin 2016 1 METTRE EN ŒUVRE LE CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE (CEP) EN MISSION LOCALE Vadémécum à l usage des professionnels Le CEP en Mission Locale - juin 2016 2 AVANT PROPOS Pourquoi un vadémécum?

Plus en détail

Licence professionnelle Ingénierie de la formation accompagnement en alternance

Licence professionnelle Ingénierie de la formation accompagnement en alternance Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ingénierie de la formation accompagnement en alternance Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES,

Plus en détail

Le Groupe Formation Emploi 03 «Bâtiment gros œuvre, génie civil, extraction»

Le Groupe Formation Emploi 03 «Bâtiment gros œuvre, génie civil, extraction» Le Groupe Formation Emploi 03 «Bâtiment gros œuvre, génie civil, extraction» Séminaire du CCREFP des 25 et 26 novembre mission OREF 2010 1 Présentation du GFE Le GFE 03 s organise autour des savoirs technologiques

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire. Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective

L Economie Sociale et Solidaire. Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective L Economie Sociale et Solidaire Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective Plan de l Intervention l du 19 avril 2012 Introduction : Quelques rappels sur l ESS La CRESS en NPC Regard

Plus en détail