Contrôle du lundi 19 novembre 2012 (45 minutes) 1 ère S1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrôle du lundi 19 novembre 2012 (45 minutes) 1 ère S1"

Transcription

1 1 ère S1 Contrôle du lund 19 novembre 01 (45 mnutes) Compléter le tableau c-dessous donnant la dstrbuton de fréquences pour cet échantllon (calculs au broullon, fréquences sous forme décmale) : Prénom et nom :.... Note : / 0 Somme I. (3 ponts) Dans cet exercce, on lance deux dés de couleurs dfférentes. Les dés sont équlbrés et les faces sont numérotées de 1 à 6. On s ntéresse à la somme des valeurs obtenues par les dés. 1 ) On a lancé 5 fos les dés. Les résultats sont consgnés dans le tableau c-dessous. Numéro du lancer Dé 1 Dé Somme Fréquence ) On fat une smulaton de 1000 expérences avec un tableur. On a alors obtenu un échantllon de talle 1000 c est-à-dre une sute de 1000 enters comprs entre et 1. Cet échantllon est une sére statstque. La dstrbuton de fréquences est représentée par le dagramme en bâtons c-dessous. fréquences 0, La dstrbuton est donnée dans le tableau c-dessous. sommes Somme Fréquence 0,03 0,05 0,065 0,1 0,135 0,170 0,15 0,1 0,09 0,06 0,03 Dre s les phrases suvantes sont vraes ou fausses (sans justfer). Dans la moté des smulatons, on a une somme pare. Vra Faux La somme est supéreure ou égale à 9 dans mons de 5 % des partes. Vra Faux

2 II. (5 ponts) Un joueur mse euros, pus lance un dé cubque équlbré. S l obtent un numéro mpar, l gagne ; s l obtent le numéro 6, l gagne 10 et, dans les autres cas, l perd 5. X est la varable aléatore qu à une parte, assoce le gan algébrque en euros du joueur (attenton à tenr compte de la mse). 1 ) Compléter la phrase suvante sans explquer : X peut prendre les valeurs x1..., x..., x3.... ) Compléter sans explquer la lo de probablté de X (mettre toutes les probabltés au même dénomnateur). La réalsaton du programme sur calculatrce n est pas demandée (ce qu n empêche pas de le fare à la fn). Varables : x, y réels Entrée : Sasr x Tratement : x P (X = x ) Total = 1 Sorte : Affcher y 3 ) Calculer l espérance et l écart-type de X (valeur exacte). Écrre dans chaque cas la formule utlsé ; le détal des calculs n est pas demandé. Vérfer les résultats sur calculatrce. ) Justfer brèvement que pour tout réel x, on a : f (x) 0. III. (4 ponts) On consdère la foncton f défne sur par f ( x) 1 3x s x < 0 et f ( x) x s x 0. 1 ) Écrre en langage naturel un algorthme qu demande un nombre réel en entrée et qu affche en sorte son mage par f. On utlsera deux varables : - la varable x dont le contenu est égal au nombre entré au départ ; - la varable y dont le contenu est égal au nombre de sorte. IV. (8 ponts) On consdère le polynôme u( x) x x 3. 1 ) Compléter sans explcaton la phrase suvante : Les racnes de u (x) sont.

3 ) Donner sans explcaton le tableau de sgnes de u (x). x + Sgne de u (x) 5 ) On pose g( x) x x 3. Exprmer g (x) sans barres de valeur absolue suvant les valeurs de x. 3 ) Dresser sans explcaton le tableau de varaton de u sur (mettre la valeur de l extremum). x + Varatons de u Fare des phrases exprmant les varatons de u. 4 ) On consdère la foncton f défne par f ( x) x x 3. a) Détermner l ensemble de défnton I de f. Compléter le modèle de rédacton c-dessous. f (x) exste s et seulement s. L ensemble de défnton I de f est.. b) Dresser le tableau de varaton de varaton de f sur I. Justfer par une phrase. x Varatons de f Sot P(x) un trnôme du second degré. Démontrer que s P( 1) = 0, alors P(x) peut s écrre BONUS (à trater à la fn s l reste du temps) ax ( a c) x c avec a et c réels et a 0.

4 I. Corrgé du contrôle Mots-clefs de cet exercce : - échantllon - talle (de l échantllon) - dstrbuton de fréquences - varablté II. Un joueur mse euros, pus lance un dé cubque équlbré. S l obtent un numéro mpar, l gagne ; s l obtent le numéro 6, l gagne 10 et, dans les autres cas, l perd 5. X est la varable aléatore qu à une parte, assoce le gan algébrque en euros du joueur (attenton à tenr compte de la mse). 1 ) Valeurs possbles de X X peut prendre les valeurs x1 7, x 0, x3 8. ) Lo de probablté de X x ) Tableau des fréquences pour l échantllon L énoncé demande les fréquences sous forme décmale (et non sous forme fractonnare). P (X = x ) Total = 1 Somme ) Calculons l espérance et l écart-type de X. Fréquence 0,08 0,04 0 0,1 0,1 0,4 0,1 0,08 0,04 0,16 0 ) Somme Fréquence 0,03 0,05 0,065 0,1 0,135 0,170 0,15 0,1 0,09 0,06 0,03 Dans la moté des smulatons, on a une somme pare. Vra La somme est supéreure ou égale à 9 dans mons de 5 % des partes. Faux 0,03 + 0, , ,15 + 0,09 + 0,03 = 0,5 3 1 X X E x P x X E X X V x P x = 6 Avec la formule de Kœng-Huygens 3 1 X X X V x P x E = 6 0,1 + 0,09 + 0,06 + 0,03 = 0,3 > 0,5 V X X 6 (valeur exacte)

5 (Avec la calculatrce, on obtent : X 5, ) On vérfe que les résultats coïncdent avec ceux obtenus avec la calculatrce. ) Justfons que pour tout réel x, on a : f (x) 0. On rasonne en dstnguant deux cas. S x < 0, on a : f ( x) 1 3x. III. f (x) = 1 3x s x < 0 x s x 0 On peut noter que la foncton f est ben défne sur (ça aurat pu être une queston du contrôle). En effet, s x < 0, l expresson 1 3x est calculable sans problème. x < 0 donc 3x > 0 d où 1 3x > 1. On en dédut que f (x) 0. S x 0, on a : f ( x) Le sgne de x. x est postf ou nul. On en dédut que f (x) 0. En concluson, on peut dre que : x f (x) 0. s x 0, l expresson x est calculable. 1 ) Écrvons un algorthme qu demande un nombre réel en entrée et qu affche en sorte son mage par f. IV. u( x) x x 3 Le barème de cet exercce état partculèrement sévère (juste ou faux) car j estmas que l on pouvat vérfer tous les résultats à la calculatrce). Varables : x, y réels Entrée : Sasr x Tratement : S x < 0 Alors y prend la valeur 1 3x Snon y prend la valeur x FnS Sorte : Affcher y 1 ) Les racnes de u (x) sont 1 et 3 (racne évdente, dscrmnant, programme sur la calculatrce). ) Tableau de sgnes de u (x) On applque la règle du sgne d un trnôme du second degré (cas où l on a deux racnes c est-à-dre où le dscrmnant est strctement postf). x Sgne de u (x) On peut programmer cet algorthme sur la calculatrce. 3 ) Tableau de varaton de u sur x 1 + Varatons de u 4

6 La foncton u est crossante sur l ntervalle ] ; 1] et décrossante sur l ntervalle [ 1 ; + [. On vérfe ces varatons en effectuant le tracé sur calculatrce. 4 ) f ( x) x x 3 a) Détermnons l ensemble de défnton I de f. 5 ) g( x) x x 3 Exprmons g (x) sans barres de valeur absolue suvant les valeurs de x. On remarque que g( x) u( x). On dot étuder le sgne de l expresson placée entre les barres de valeur absolue. On utlse le tableau de sgne de u (x). f (x) exste s et seulement s x x 3 0 s et seulement s 3 x 1 x L ensemble de défnton I de f est [ 3 ; 1]. Sgne de u (x) b) Tableau de varaton de varaton de f sur I. x Varatons de f 0 0 S x ] ; 3] [1 ; + [, alors u(x) 0. Donc g( x) u( x) sot g( x) x x 3 S x [ 3 ; 1], u(x) 0. Donc g( x) u( x) sot g( x) x x 3 f ( x) u( x) x I u(x) 0 Les varatons de f et de u sur I sont les mêmes. On calcule les extremums de f afn de compléter le tableau de varatons de f. f ( 3) f (1) f ( 1) 4 Sot P(x) un trnôme du second degré. P( x) ax bx c (a 0) BONUS Démontrons que s P( 1) = 0, alors P(x) peut s écrre ax ( a c) x c avec a et c réels et a 0. On : ( 1) 1 1 P a b x c a b c Or P( 1) = 0 donc a b + c = 0 d où b = a + c. On vérfe ces varatons en effectuant le tracé sur calculatrce. On en dédut que P( x) ax ( a c) x c. Une autre méthode (mons bonne) consste à passer par la somme et le produt des racnes.

Contrôle du mardi 21 janvier 2014 (3 heures 30) 1 ère S1. Partie B

Contrôle du mardi 21 janvier 2014 (3 heures 30) 1 ère S1. Partie B 1 ère S1 ontrôle du mard 1 janver 01 ( heures 0) Le barème est donné sur 0. Parte B Pour la fabrcaton d un lvre, un mprmeur dot respecter sur chaque page des marges de cm à drote et à gauche, cm en haut

Plus en détail

1 ère S Exercices sur les fonctions polynômes du second degré

1 ère S Exercices sur les fonctions polynômes du second degré ère S Exercces sur les fonctons polynômes du second degré 5 Mêmes questons que dans l exercce avec la foncton f défne sur par f ( x) x x Dans chaque cas, dresser sans rédger le tableau de varaton de la

Plus en détail

Loi binomiale - Echantillonnage

Loi binomiale - Echantillonnage Lo bnomale - Echantllonnage I Epreuve de Bernoull Lo de Bernoull 1. Epreuve de Bernoull Une épreuve de Bernoull est une expérence aléatore qu n'a que deux ssues : - S appelé succès avec une probablté p.

Plus en détail

Devoil libre N 6 2ème TSI 1 Correction

Devoil libre N 6 2ème TSI 1 Correction CPGE- Lycée technque Mohammeda Devol lbre N 6 Correcton Mathématques Exercce 1 : Un compact de R est une parte bornée fermée http://mathscpge.wordpress.com 1 http://mathscpge.wordpress.com CPGE- Lycée

Plus en détail

1 ère S Exercices sur les fonctions de référence

1 ère S Exercices sur les fonctions de référence ère S Eercces sur les fonctons de référence Détermner par le calcul les nombres qu sont confondus avec leur mage par la foncton «carré» Détermner par le calcul les nombres qu sont confondus avec leur mage

Plus en détail

AL1 Complexes Séance de TD - Corrigés des exercices -

AL1 Complexes Séance de TD - Corrigés des exercices - AL1 Complexes Séance de TD - Corrgés des exercces - 1 QCM GI FA 01 Test calcul et rotaton GI FA 015 Test 1 Complexes et rotaton GI FC186 015 Test Complexes et cercle 5 GI FC18/6 01 Test - Complexes et

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes A) Forme algébrque des nombres complexes Théorème (adms) Il exste un ensemble appelé ensemble des nombres complexes, noté, vérfant les tros proprétés suvantes :. content ;. Il exste dans un élément tel

Plus en détail

Travaux pratiques de Mathématiques. Ajustement

Travaux pratiques de Mathématiques. Ajustement I.U.T de Sant-azare Département de Géne cvl E LETTRES CAPITALES OM(S) : PRÉOM(S) : GROUPE : Travaux pratques de Mathématques Ajustement Travaux pratques de Mathématques joseoun.fr Page 1 / 7 Travaux pratques

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2002 E2 : MATHÉMATIQUES I. Durée : 3 heures Coefficient : 2 ÉPREUVE OBLIGATOIRE

BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2002 E2 : MATHÉMATIQUES I. Durée : 3 heures Coefficient : 2 ÉPREUVE OBLIGATOIRE BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2002 E2 : MATHÉMATIQUES I Durée : heures Coeffcent : 2 ÉPREUVE OBLIGATOIRE Le (la) canddat (e) dot trater tous les eercces. La qualté de la rédacton, la clarté et la

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16

CUEEP Département Mathématiques T902 : Méthode des moindres carrés p1/16 Méthode des mondres carrés Stuaton Le lancer de pods Dx adolescents droters s exercent à lancer le pods, du bras drot pus du bras gauche. Les résultats (dstances en mètres) obtenus sont les suvants : Adolescent

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel.

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel. NOMRES OMPLEXES RPPELS SUR LES ENSEMLES DE NOMRES Ensemble N : ensemble des enters naturels. L addton et la multplcaton de enters naturels donnent un enter naturel. La soustracton et la dvson de enters

Plus en détail

Chapitre 6 Statistiques Classe :4 SC-EXP

Chapitre 6 Statistiques Classe :4 SC-EXP L-P-Bourguba de Tuns Prof :Ben jedda chokr Chaptre 6 Statstques Classe :4 SC-EXP EXERCICES EXERCICE 1 : Le tableau c-dessous ndque le taux de départ en vacances de la populaton d un pays de 1965 à 1993

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION Optons : - Développeur d applcatons - Admnstrateur de réseaux locaux d entreprse SESSION 2011 SUJET ÉPREUVE E2 MATHÉMATIQUES I Durée : 3 heures coeffcent

Plus en détail

Probabilités. Définition : Chacun des résultats possible d une expérience aléatoire est appelée issue de l expérience.

Probabilités. Définition : Chacun des résultats possible d une expérience aléatoire est appelée issue de l expérience. Probabltés A) Vocabulare.. Expérence aléatore. Défntons : Une expérence est dte aléatore s elle vérfe tros condtons : Elle condut à des résultats possbles qu on est capable de nommer. On ne sat à l avance

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique DOMAINE : Arthmétque NIVEAU : Intermédare CONTENU : Exercces AUTEUR : Noé DE RANCOURT STAGE : Cachan 011 (junor) Exercces d arthmétque Exercce 1 - Énoncés - a) Trouver tous les enters n N qu possèdent

Plus en détail

1 ère S Exercices sur les limites (3)

1 ère S Exercices sur les limites (3) ère S Exercces sur les lmtes () n donne c-dessous la courbe représentatve d une oncton déne sur l ntervalle ]0 ; + [ Dre s : - l axe des ordonnées semble asymptote à la courbe ; - la drote semble asymptote

Plus en détail

FACTORISATION DE POLYNÔMES SUR DES CORPS FINIS

FACTORISATION DE POLYNÔMES SUR DES CORPS FINIS FACTORISATION DE POLYNÔMES SUR DES CORPS FINIS 1. Introducton La factorsaton est l un des ponts où l analoge entre nombres enters et polynômes se rompt. Par exemple, en caractérstque nulle, on peut trouver

Plus en détail

1 ère S Fonctions de référence

1 ère S Fonctions de référence ère S Fonctons de référence Cette méthode est dffcle à mettre en œuvre pour certanes fonctons ; nous étuderons un ben melleur moyen cette année. 4 ) Tableau de varaton (pour mémore) bectfs : - Revor et

Plus en détail

L ANOVA (complements)

L ANOVA (complements) L ANOVA (complements) On utlse le t de Student pour comparer deux moyennes. Cependant s on veut comparer tros moyennes ou plus l devent nécessare d utlser l Analyse de Varance smple ou l ANOVA 1. L applcaton

Plus en détail

L ANOVA ( ceci est un complément)

L ANOVA ( ceci est un complément) L ANOVA ( cec est un complément) On utlse le t de Student pour comparer deux moyennes. Cependant s on veut comparer tros moyennes ou plus l devent nécessare d utlser l Analyse de Varance smple ou l ANOVA

Plus en détail

Exercices sur les courbes en coordonnées polaires dans le plan

Exercices sur les courbes en coordonnées polaires dans le plan Exercces sur les courbes en coordonnées polares dans le plan Dans le plan orenté P mun d un repère orthonormé drect,, polare sn. ) Détermner les symétres de ; en dédure un domane d étude. ) Etuder et tracer

Plus en détail

est minimale pour 1 a = et b = 0.

est minimale pour 1 a = et b = 0. EXERCICE. On consdère la sére chronologque suvante : x 3 4 5 0 5 33 4 5 0 Pour chacune des deux affrmatons suvantes, dre s elle est vrae ou s elle est fausse en justfant la réponse fourne. a. Le pont moen

Plus en détail

Nombre dérivé d une fonction (2) Plan du chapitre

Nombre dérivé d une fonction (2) Plan du chapitre Nombre dérvé d une foncton (2) Plan du captre Introducton : Nous poursuvons l étude des tangentes en procédant par pettes touces. Dans le captre précédent, nous avons défn la noton de nombre dérvé d une

Plus en détail

Dire qu un entier naturel est premier signifie qu il admet deux diviseurs : un et lui-même.

Dire qu un entier naturel est premier signifie qu il admet deux diviseurs : un et lui-même. Vdoune Termnale S Chaptre spé Arthmétque PPCM et nombres premers Nombre premer Dre qu un enter naturel est premer sgnfe qu l admet deux dvseurs : un et lu-même. Zéro est-l un nombre premer? Un est-l un

Plus en détail

Contrôle du mardi 29 novembre 2016 (50 minutes) 1 ère S1. II. (6 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 1 point + 1 point ; 3 ) 3 points)

Contrôle du mardi 29 novembre 2016 (50 minutes) 1 ère S1. II. (6 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 1 point + 1 point ; 3 ) 3 points) ère S ontrôle du mrd 9 novembre 06 (50 mnutes) Prénom et nom : Note : / 0 I (5 ponts : ) ponts ; ) ponts) On dspose de tros scs S, S, S contennt des jetons mrqués chcun pr une lettre Le sc S content tros

Plus en détail

Leçon 3 Les statistiques, révisions

Leçon 3 Les statistiques, révisions Leçon 3 Les statstques, révsons Pour cette parte, je reprends d abord toutes les notons vues en seconde. Il y a un vocabulare de base à connaître. Les statstques sont utlsées dans tous les domanes, scences,

Plus en détail

2. Simplification d un rapport de nombres complexes.

2. Simplification d un rapport de nombres complexes. chaptre. Calcul du module et de l argument d une pussance d un nombre complexe.. Smplfcaton d un rapport de nombres complexes. 3. Pour montrer qu un nombre complexe est réel. 4. Pour montrer qu un nombre

Plus en détail

Exercices type Bac Nombres complexes

Exercices type Bac Nombres complexes Exercces type Bac Nombres complexes Exercce 1 : Pour chaque queston, une seule réponse est exacte. Chaque réponse juste rapporte 1 pont. Une absence de réponse n est pas sanctonnée. Il sera retré 0,5 pont

Plus en détail

1 ère S Le plan muni d un repère

1 ère S Le plan muni d un repère 1 ère S Le plan mun d un repère Ce chaptre fat sute à celu des vecteurs du plan bectf : consolder et compléter les bases de géométre analtque dans le plan de seconde (repérage des ponts dans le plan) I

Plus en détail

A =

A = Exercces avec corrgé succnct du chaptre 2 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

1. f f = 4Id si et seulement si on a l égalité sur les matrices associée : A 2 = 4I A

1. f f = 4Id si et seulement si on a l égalité sur les matrices associée : A 2 = 4I A Corrgé HEC III eco 005 par Perre Veullez EXERCICE. Dans cet exercce, n est un enter supéreur ou égal à. On note E l espace vectorel R n et Id l applcaton dentté de E. L obet de l exercce est l étude des

Plus en détail

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6.

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6. EXERCICES TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES PREMIERS EXERCICES: 1 Calculs dans : Ecrre les nombres complexes suvant sous la forme a + b où a et b sont des réels : 1 = ; = ; = ( + )( + ) ; = 6 = 1 1+ ;

Plus en détail

Contrôle du lundi 14 janvier 2013 (30 min) 1 ère S1

Contrôle du lundi 14 janvier 2013 (30 min) 1 ère S1 1 ère 1 ontrôle du lund 1 anver 201 (0 mn) Prénom et nom :.. Note : /20 Dans les exercces et, on note le cercle trgonométrque dans le plan orenté mun d un repère orthonormé drect (,, ). es ponts,,, ont

Plus en détail

Exemple 1 : «Histogramme à pas constant»

Exemple 1 : «Histogramme à pas constant» III. Représentatons graphques d une sére statstque 1. es Dagrammes en bâtons ( ou en barres ) :, formés de barres dont l abscsse est x et dont la hauteur est proportonnelle à n ou à f. 2. es Dagrammes

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes LGL Cours de Mathématques 6 Les nombres complexes Notaton, Défnton A Introducton et notatons Dans l'ensemble des enters naturels, une équaton telle que x + 5 admet une soluton. Pour que l'équaton x + 5

Plus en détail

Corrigés d exercices pour le TD 3

Corrigés d exercices pour le TD 3 Corrgés d eercces pour le TD 3 N héstez pas à relever les éventuelles fautes dans ce document! Sot (E, d) un espace vectorel mun d une dstance vérfant Pour tous, y E et λ R, d(λ, λy) = λ d(, y). Pour tous,

Plus en détail

Les corrigés des examens DPECF - DECF

Les corrigés des examens DPECF - DECF 1 er centre de formaton comptable va Internet. Les corrgés des examens DPECF - DECF 2004 48h après l examen sur www.comptala.com L école en lgne qu en fat + pour votre réusste Préparaton aux DPECF et DECF

Plus en détail

Paramètres de position et de dispersion de séries statistiques

Paramètres de position et de dispersion de séries statistiques Réservé aux ensegnants - Reproductonterdte - Nathan Nathan/VUEF. La photocope non autorsée est un délt. Paramètres de poston et de dsperson de séres statstques Exercces Exercces d entraînement Constructons

Plus en détail

Leçon 1. Statistiques

Leçon 1. Statistiques Leçon 1 Statstques Lors d une séance de saut en hauteur, le professeur d EPS a relevé, en centmètres, les performances c-dessous : 110-115-10-110-100-110-15-15-100-95-135-105-1-110-95-100-110-85-85-105-140-15-100-135-105-1-135-115-10-135

Plus en détail

TD 1. Z la prévision de Monsieur Sûr-de-lui. On donne les lois jointes de (X, Y ) et celles de (X, Z) dans les deux tableaux suivants Elles

TD 1. Z la prévision de Monsieur Sûr-de-lui. On donne les lois jointes de (X, Y ) et celles de (X, Z) dans les deux tableaux suivants Elles TD 1 Exercce 1. Dans la vallée de la mort : l pleut en moyenne 1 jour sur 100. la météo prédt 3 jours de plue sur 100. chaque fos qu l pleut, la météo l a prévu. Monseur Sûr-de-lu prévot qu l ne pleut

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécaltés : Mercatque, Comptablté et Fnance d Entreprse, Geston des systèmes d nformaton. SESSION 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatque, comptablté et fnance d entreprse

Plus en détail

Fractions rationnelles

Fractions rationnelles Bblothèque d exercces Énoncés L Feulle n 8 Fractons ratonnelles Exercce Décomposer + 4 Décomposer + + + Décomposer + + + 4 Décomposer 4 + + 5 Décomposer 4 6 Décomposer 5 + 4 + 7 Décomposer 5 + 4 + ( )

Plus en détail

B - Statistiques descriptives à une dimension- tri à plat

B - Statistiques descriptives à une dimension- tri à plat B - Statstques descrptves à une dmenson- tr à plat. A quo vont-elles servr? 2. Exemples concrets et règles de calcul 3. Les résumés de l'nformaton synthèses graphques 4. Autres calculs B - Statstques descrptves

Plus en détail

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x Probabltés A) Varable aléatore et lo de probablté Varable aléatore Défnton : On consdère l'ensemble des ssues d'une expérence aléatore Défnr une varable aléatore X sur cet ensemble, c est assocer un nombre

Plus en détail

Correction Mines PC 2 : Problème de Waring

Correction Mines PC 2 : Problème de Waring Correcton Mnes PC : Problème de Warng Glbert Prmet glbertprmet@9onlnefr 9 ma 6 Merc d adresser vos éventuelles remarques et correctons à l adresse c-dessus A Proprétés élémentares du Wronsken On pose d)

Plus en détail

1 ère S Exercices sur les dérivées des fonctions de référence

1 ère S Exercices sur les dérivées des fonctions de référence ère S Eercces sur les dérvées des onctons de réérence ans chaque cas, donner la dérvée de la oncton. n se contentera d écrre '.... ) est la oncton déne sur par 0. ) est la oncton déne sur par 6.. ) est

Plus en détail

Exercices probabilités statistiques

Exercices probabilités statistiques Premère S Exercces probabltés - statstques 1. Boules 2. Pèces de monnae 3. Tenns 4. Premère langue 5. Urnes 6. Cnéma 7. Football 8. Dés spécaux 9. Une populaton actve 10. Tr à l arc 11. Etude de marché

Plus en détail

2. Loi de propagation des erreurs (cas simples)

2. Loi de propagation des erreurs (cas simples) Lycée Blase-Cendrars/Physque/Labos/DC///04 Labos de physque : Mesures - Propagaton d erreurs - Mesures répéttves - Statstques. Prncpe de la mesure en physque Une mesure est toujours mprécse. La précson

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire Corrigé - Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire Corrigé - Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 2017 2018 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Corrgé - Statstques Descrptves Séance 10: Régresson lnéare Corrgé ex. 1: Vtesse et dstance

Plus en détail

CH V Statistique II : Caractéristiques de position et de dispersion

CH V Statistique II : Caractéristiques de position et de dispersion CH V Statstque II : Caractérstques de poston et de dsperson I) Les caractérstques de poston : Les caractérstques de poston sont des données mportantes pour l étude des séres statstques. 1) Le mode d une

Plus en détail

1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1 1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 Equvalence d effets à ntérêts composés. Deux effets sont équvalents à une date donnée, s escomptés au même taux ls ont à cette date la même valeur actuelle. Un effet

Plus en détail

Partie 1. Manipulations. Plan. Approche expérimentale de la tangente à une courbe. 1 ère S

Partie 1. Manipulations. Plan. Approche expérimentale de la tangente à une courbe. 1 ère S 1 ère S pproche epérmentale de la tangente à une courbe Parte 1 anpulatons Dans toute cette parte, on consdère la courbe de la foncton «carré» dans le plan mun d un repère. Plan Parte 1 anpulatons I. Tracé

Plus en détail

Attaques algébriques

Attaques algébriques Attaques algébrques Un nouveau genre d attaques, appelé attaques algébrques, a été ntrodute récemment. Les attaques algébrques récupèrent la clef secrète par la résoluton d un système surdétermné d équatons

Plus en détail

Cette série statistique est représentée par le nuage de points placés dans le repère. Bac Pro Secrétariat Lille 2008 Page 1 / 5

Cette série statistique est représentée par le nuage de points placés dans le repère. Bac Pro Secrétariat Lille 2008 Page 1 / 5 Le gérant d une salle de remse en forme vous demande de réalser une étude ermettant de révor la rentablté de son centre en 008, en suvant les étaes suvantes : - En tenant comte de la quantté d abonnements

Plus en détail

Séries statistiques doubles 4 ème Sciences Mai 2010

Séries statistiques doubles 4 ème Sciences Mai 2010 Séres statstques doubles 4 ème Scences Ma 00 A. LAATAOUI I. Nuage de ponts. Introducton Une sére statstque à deu varables, X et Y, est le résultat de l observaton des deu caractères X et Y pour chaque

Plus en détail

Terminale S Les ROC : complexe/géométrie à connaître.

Terminale S Les ROC : complexe/géométrie à connaître. Termnale S Les ROC : complexe/géométre à connaître Vous trouvere c les démonstratons que vous ave offcellement dues fare en cours (dans le programme) Il est mportant de précser que cela ne sgnfe en aucun

Plus en détail

EXERCICE 1. SOLUTION (5 i ) (2 + 3 i ) (1 i 5) (5 4 i )(3 + 6 i ). 3 i ; 1

EXERCICE 1. SOLUTION (5 i ) (2 + 3 i ) (1 i 5) (5 4 i )(3 + 6 i ). 3 i ; 1 EXERCICE 1. Détermner (x + y ), représentaton cartésenne du nombre complexe : 1.1. (5 ) ; ( + ) ; (1 5 ). 1.. (5 )( + 6 ); ( + ) ( ). 1.. 1.. 1.5. 1+ ; 1 ; +. 1+ 7 + + + 1. 1+ α ( α + β ) α + ( α ; ; (α,β)

Plus en détail

( ), dans les conditions standards, va

( ), dans les conditions standards, va THERMOCHIMIE R. Duperray Lycée F.BUISSON PTSI U T I L I S A T I O N D E S T A B L E S D E S G R A N D E U R S T H E R M O D Y N A M I Q U E S S T A N D A R D Dans le chaptre précédent, nous avons vu l

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6. Exercice 1 :

( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6. Exercice 1 : Termnales S Exercces sur les nombres complexes Page sur 6 Exercce : ) Calculer, et 05 06 07 ) En dédure, et ) Détermner les enters n pour lesquels n est a) un réel, b) est un magnare pur, c) égal à Exercce

Plus en détail

Sujet de révision n 1

Sujet de révision n 1 4 ème année Secton : Scences Sujet de révson n 1 Ma 010 A. LAATAOUI Thèmes abordés : Complexes ; Probabltés ; Géométre dans l espace ; oncton exponentelle et lecture graphque. Exercce n 1 Sot θ un réel

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématques 9 Entraˆnement au calcul Lcée La Bruère 0 avenue de Pars 78000 Versalles c 0, Polcopé du cours de mathématques de premère année. 8. Mode d emplo de ce document 8. Révson des fondamentau.

Plus en détail

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x Habb Gammar Statstques I- Séres statstques à une varable :. Exemles : Tableau : Dans un groue de dx élèves, voc les notes à un devor :, 4, 6, 6, 0, 7, 9,, 9,. Cette sére de note est une sére statstque

Plus en détail

Texte Urnes et particules

Texte Urnes et particules Unverstés Rennes I Épreuve de modélsaton - Agrégaton Externe de Mathématques 2009. Page n 1. Texte Urnes et partcules À la fn du 19 ème sècle et au début du suvant, la tempête fat rage autour de la théore

Plus en détail

Biostatistiques et statistiques appliquées aux sciences expérimentales

Biostatistiques et statistiques appliquées aux sciences expérimentales Bostatstques et statstques applquées aux scences expérmentales Rappels et pratque de la comparason de moyennes (test t, AOVA, comparasons multples) Jéréme Mattout #, Pascal Bessonneau Cogmaster A4 006-007

Plus en détail

IFT1575 Modèles de recherche opérationnelle (RO) 7. Programmation non linéaire

IFT1575 Modèles de recherche opérationnelle (RO) 7. Programmation non linéaire IFT575 Modèles de recherche opératonnelle (RO 7. Programmaton non lnéare Fonctons convees et concaves Sot et deu ponts dans R n Le segment de drote jognant ces deu ponts est l ensemble des ponts + λ( -

Plus en détail

CAHIER DE STATISTIQUE

CAHIER DE STATISTIQUE CAHIER DE STATISTIQUE Statstque 31411 Module 4 Les mesures de dsperson MODULE 4 LES MESURES DE DISPERSION Les mesures de tendance centrale nous ont perms de caractérser le centre des données d une dstrbuton.

Plus en détail

> 0 donc nous avons un OUTPUT net < v i. < 0 donc nous avons un INPUT net

> 0 donc nous avons un OUTPUT net < v i. < 0 donc nous avons un INPUT net L'ensemble de producton est noté Z n : l s'agt de l'ensemble des paners de producton possbles dans l'économe (= ce que l'on peut produre) On chost des paners de producton : l s'agt d'une sute ordonnée

Plus en détail

»

» Leçon 1 Nombres enters En lsant avec attenton le lvre Le calcul et la géométre au temps des pharaons de M. ROUSSELET, Thomas apprend que «Les premers nombres qu ont été écrts en Égypte datent de 5 000

Plus en détail

Méthode des résidus pondérés

Méthode des résidus pondérés Produt propre d un opérateur Méthode des résdus pondérés Ecrture d un opérateur u avec Ω les coordonnées spatales x, y, z p dans Ω Pour un opérateur lnéare u u u u avec α, β des nombres quelconques Pour

Plus en détail

Editions ENI. Access Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Access Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Access 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Relatons entres les tables Tables Établr une relaton entre deux tables Les dfférents types de relaton entre les tables Établr une relaton entre

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1. EXERCICE 2. EXERCICE 3. EXERCICE 4. 3 i ; 1. Déterminer (x + y i), représentation cartésienne du nombre complexe : i 1

NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1. EXERCICE 2. EXERCICE 3. EXERCICE 4. 3 i ; 1. Déterminer (x + y i), représentation cartésienne du nombre complexe : i 1 NOMBRES COMPLEXES EXERCICE 1 Détermner (x + y ), représentaton cartésenne du nombre complexe : 11 (5 ) ; ( + ) ; (1 5 ) 1 (5 4 )( + 6 ); (4 + ) (4 ) 1 14 15 ; 1 ; + 7 + + + 1 α ( α + β ) α + ( α ; ; (α,β)

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous UTILS MATHEMATIQUES L1 SVG 1 Paul Broussous Chaptre II. Nombres complees Défnton. L ensemble C des nombres complees est formé des epressons de la forme +, et nombres réels avec les règles : (Egalté) +

Plus en détail

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui Mnstère de la Jeunesse et des Sports Insttut Royal de Formaton des Cadres Département des Scences de la Ve A. Arfaou Défntons La statstque est l ensemble des méthodes et technques permettant de trater

Plus en détail

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013 TP 7 égmes transtores et snusoïdaux des crcuts C et L 2013 1-Préparaton Noms des étudants : 1-1 Charge d un condensateur Sot le montage c-contre : Le condensateur a été préalablement chargé avec un générateur

Plus en détail

Université d Orléans - Maitrise d Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives

Université d Orléans - Maitrise d Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives Unversté d Orléans - Matrse d Econométre Econométre des Varables Qualtatves Examen Termnal Decembre 2003. C. Hurln Exercce 1 (12 ponts) : Modèle Tobt Smple Censuré Le but de cet exercce est d évaluer l

Plus en détail

L ensemble des modalités ou des classes des modalités de X

L ensemble des modalités ou des classes des modalités de X Module statstque et probabltés_ parte 2 Zahra ROYER B _ Etude des dstrbutons d un caractère quanttatf : Sans perte de généralté : à la place de varable statstque, on va utlser le terme courant chez les

Plus en détail

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation.

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation. Fche technque 4 : dagonalsaton trgonalsaton - - Fche technque : dagonalsaton trgonalsaton Dagonalsaton de matrces le prncpe pour dagonalser en pratque une matrce est smple : calculer les espaces propres

Plus en détail

1 ère S Le plan muni d un repère

1 ère S Le plan muni d un repère 1 ère S Le plan mun d un repère Ce chaptre fat sute à celu des vecteurs du plan bectf : consolder et compléter les bases de géométre analtque dans le plan de seconde (repérage des ponts dans le plan) I

Plus en détail

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases.

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases. Exercce 5 ASSERVISSEMENT DE VITESSE CORRECTION AVEC UN P.I.D. -Détermner K 3 K = 3 t mn K = 5 t mn V 6 V - Détermner les transmttances G, T,et A, avec C(p) =, sachant que le gan en boucle ouverte est égal

Plus en détail

UNIVERSITE DE BOURGOGNE MM5: Analyse Numérique Elémentaire FichedeTDno2

UNIVERSITE DE BOURGOGNE MM5: Analyse Numérique Elémentaire FichedeTDno2 1 UNIVERSITE DE BOURGOGNE MM5: Analyse Numérque Elémentare FchedeTDno2 1 Que peut-on dre d une méthode tératve dont la matrce a un rayon spectral nul? 2 Etuder les méthodes de Jacob et Gauss-Sedel pour

Plus en détail

Statistique Statistique

Statistique Statistique Statstque 21/02/2005 Populaton : ensemble d'éléments (ndvdus) fasant l'objet d'une étude statstque. Ex : - ensemble d'élèves d'un amph (on étude les notes, l'âge, la talle, le sexe ) - ensemble des pèces

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Cours réalisé par Laurent DOYEN. La statistique descriptive

Cours réalisé par Laurent DOYEN. La statistique descriptive Cours réalsé par Laurent DOYEN La statstque descrptve . Introducton et défntons Statstque descrptve: Analyse et synthèse, NUMERIQUE et GRAPHIQUE, d un ensemble de données . Introducton et défntons Statstque

Plus en détail

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique Chap.4 Applcaton du e prncpe aux réactons chmques Evoluton et équlbre d un système chmque 1. Entrope standard de réacton 1.1. (Rappels) e prncpe de la thermodynamque 1.. Défnton et méthodes de calcul de

Plus en détail

. On considère les points A, B, C et D, d affixes respectives a, b, c et d :

. On considère les points A, B, C et D, d affixes respectives a, b, c et d : Nombres complexes Exercces corrgés s vous ave des remarques contacte mo EXERCICE Cet exercce comporte quatre affrmatons repérées par les lettres a, b, c et d Vous deve ndquer pour chacune de ces affrmatons,

Plus en détail

5. Relations d équivalences

5. Relations d équivalences 5. Relatons d équvalences Il est naturel de classfer des choses et on le fat tout le temps. Les nombres naturels sont de deux sortes : ceux qu sont pars et ceux qu sont mpars. On consdère Par et Impar

Plus en détail

Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckiger 16 mars Quiz 3

Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckiger 16 mars Quiz 3 Anneaux et corps Bachelor Semestre 4 Prof. E. Bayer Fluckger 16 mars 2016 Quz 3 Queston 1. Est-ce que les anneaux Z et Q sont somorphes? Non. Par exemple, on a montré Sére 2, Ex.3.1. qu l exste un seul

Plus en détail

1 ère S Exercices sur le plan muni d un repère orthonormé

1 ère S Exercices sur le plan muni d un repère orthonormé ère S Exercces sur le plan un d un repère orthonoré ans tous les exercces, le plan est un d un repère orthonoré,,. n donne les ponts ( ; ), ( ; ) et ( ; ). n note H le proeté orthogonal de sur l axe des

Plus en détail

Espérance mathématique:

Espérance mathématique: 06//03 v.a. dscrète: spérance mathématque: L espérance mathématque d une v. a. dscrète X, notée (X) est: ( X ) x P( X x ) x p v.a. contnue: L espérance mathématque d une v. a. contnue X, de foncton de

Plus en détail

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S Chatre Analyse statstque de données Premère S Le vocabulare relatf au statstques La statstque est la scence qu consste à réunr des données chffrées, à les analyser, à les crtquer Une étude statstque se

Plus en détail

Estimateurs MCD de localisation et de dispersion: définition et calcul. Fauconnier Cécile Université de Liège

Estimateurs MCD de localisation et de dispersion: définition et calcul. Fauconnier Cécile Université de Liège Estmateurs MCD de localsaton et de dsperson: défnton et calcul Fauconner Cécle Unversté de Lège Plan de l eposé 2 Introducton: Pourquo les estmateurs robustes? Estmateur MCD : défnton Algorthmes appromatfs

Plus en détail

10 I. INTRODUCTION À LA THÉORIE DES GROUPES

10 I. INTRODUCTION À LA THÉORIE DES GROUPES 10 I. INTRODUCTION À LA THÉORIE DES GROUPES () Pour tout x H, x 1 H Cela sgnfe que la restrcton de à H H que l on note encore mas qu l faudrat en toute rgueur désgner par H donne une lo nterne de H et

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Aspects rigoureux de la mécanique statistique à l équilibre

Aspects rigoureux de la mécanique statistique à l équilibre Aspects rgoureux de la mécanque statstque à l équlbre Jéréme Boutter et Gulhem Semerjan Examen du 6 jun 2013 Le sujet est formé de deux partes ndépendantes. Vous rédgerez leurs solutons sur deux copes

Plus en détail

Ecole Nationale d Ingénieurs de Brest. Module Qualité et Fiabilité. Les Plans d Expériences

Ecole Nationale d Ingénieurs de Brest. Module Qualité et Fiabilité. Les Plans d Expériences Notes de cours Ecole Natonale d Ingéneurs de Brest Module Qualté et Fablté Les Plans d Expérences Cours proposé par M. Parenthoën année 2002-2003 enb c mp2003....... 1 Plan du cours Plans d Expérences

Plus en détail

CIRCUITS LOGIQUES COMBINATOIRES

CIRCUITS LOGIQUES COMBINATOIRES Unversté Vrtuelle de Tuns Chap-V: crcuts arthmétques CIRCUITS LOGIQUES COMBINATOIRES Crcuts arthmétques TRABELSI Hchem Attenton! Ce produt pédagogque numérsé est la proprété exclusve de l'uvt. Il est strctement

Plus en détail

Cinématique Newtonienne

Cinématique Newtonienne Cnématque Newtonenne 1. Chronophotographe du mouvement d un pont moble M : 1.1. nécessté de chosr un référentel : Vor l anmaton «changement de référentel» page 10 sur le ste www.phsquepovo.com Défnr ce

Plus en détail

Exercice 1 : Classification, d un point de vue général (4 points)

Exercice 1 : Classification, d un point de vue général (4 points) Corrgé du Devor survellé de Reconnassance de Formes I3 Informatque Mard 8 anver 003 - durée : heures Tous documents autorsés Noté sur 30 ponts (/0 Exercce : Classfcaton, d un pont de vue général ( ponts

Plus en détail

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES VI INERTIE EOMETRIE DE ME Dans l étude de la dynamque des systèmes matérels et des soldes l est mportant d étuder la répartton géométrque des masses, afn d exprmer smplement les concepts cnétques qu apparassent

Plus en détail