Variabilité spatiale de la relation habitats communauté aquatique dans les têtes de bassins versant en Guyane française

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Variabilité spatiale de la relation habitats communauté aquatique dans les têtes de bassins versant en Guyane française"

Transcription

1 Variabilité spatiale de la relation habitats communauté aquatique dans les têtes de bassins versant en Guyane française Mise en place d indice de qualité des eaux Etudiants : Allard Luc (Thèse Poisson) Dedieu Nicolas (Thèse Invertébré) Encadrants : Thèse Poisson : Brosse Sebastien (UPS) & Roussel Jean Marc (INRA) Thèse Invertébré : Cereghino Regis UPS Financeurs : Hydreco, Guyane Parc Amazonien Guyane, DEAL Guyane,

2 Avantages Contexte du projet Les particularités guyanaises Très grande majorité de milieux pristines Perturbations bien définies (orpaillage, exploitation forestières et agricoles, industries spatiales ) Diversité très élevée : La diversité piscicole ( 500 sp) / unité de surface > 50 celle de la Métropole Difficultés Peu de perturbations Diversité élevée Méconnaissance écologie des espèces Problème d identification peu de données existantes Une accessibilité difficile Plusieurs jours de navigation nécessaires pour gagner les têtes de bassin

3 Contexte du projet 2 thèses Poissons Invertébrés aquatiques Mise au point méthodologique dans petits cours d eau Taxonomie meilleure connaissancede la biologiedes espèces Typologie des PME Relations habitats-faune (>100 relevés) Relations statistiques Indice de qualité des eaux spécifique 4 ans 10aine de collaborations Equipe internationale Université Surinam Université de la Paz

4 Structuration du projet Thèse poissons Luc Allard 2) Typologiedes assemblages (n=40 sites) 3) Dispersion longitudinale (n=40) 4) Typologie trophique (n=10-20?) 5) Sources Exogènes (n = 4 sites) Thèse Invertébrés Nicolas Dedieu 1) Typologie des habitats (n = 100 sites) 6) Métaux (n = 6 sites) 2) Typologiedes assemblages (n=40 sites) 3) Typologie trophique (n=10-20?) Hydreco IRD Univ. Toulouse / CNRS Ecolab / IRSA J.M. Roussel EPOC CNRS

5 Type de masses d eaux étudiées P.M.E : Petites Masses d Eaux «Criques», 70 % du réseau hydrologique de Guyane (= Km), Maximum 10 m largeur et 1 m de profondeur, Non soumise à marée (tête de bassin), Echantillonnage pendant la saison sèche Actuellement, un premier article est en cours de rédaction sur la typologie des stations sur les critères morphométriques et physico-chimiques Crique typique en Guyane

6 Contexte du Projet Des typologies et des écosystèmes très divers Difficultés de délimitation selon les caractéristiques hydrologiques et hydromorphologiques qui varient fortement selon les saisons.

7 Bilan de la campagne de terrain des deux thèses (1 er année) : 87 Stations Bassin Statut Type d'impact Approuagues (14) Référence (27) Barrage (7) Comté (11) Impact Mineur (26) Orpaillage (26) Kourou (5) Impact Majeur (20) Piste (14) Mana (14) Impact Extreme (12) Agriculture (4) Macouria (1) Déforestation (7) Maroni (15) Aucun (27) Organabo (1) Oyapock (12) Les quatre statuts ont été faits à partir d observation visuelle sur le terrain et à dire d experts (gestionnaires) : Référence : Aucune perturbation au niveau de la station et du bassin environnant, Mineur : Aucune perturbation au niveau de la station mais des pressions sur le bassin, Majeur : Perturbation au niveau de la station et du bassin, Extrême : Perturbation de type «dramatique» au niveau de la station. N.B: Il est possible qu au moment des analyses les stations à perturbations mineures sortent comme des sites de référence.

8 Cartographie

9 La plupart des perturbations humaines observées en Guyane sont très extrêmes. Dans le cas de la construction d un indice, ces observations extrêmes finiront en outliers dans les traitements. Particularité en Guyane Il a été choisi de sélectionner des stations en aval des perturbations dans des conditions d'habitat qui permettront une comparaison avec le plus grand nombre de stations de référence sur le secteur. Exemples de perturbations de ce type: (a) Déforestation, (b) Carrière à latérite, (c) Site orpaillé, (d) Abatis (pré-agriculture). ( c ) ( b )

10 Thèse Invertébrés Aquatiques

11 Méthodologie Prélèvement de type DCE-compatible (inspiré de la norme AFNOR XP T90-333), 12 échantillons : 8 sur substrat de type organique et 4 minéral, Choix des substrats suivant la représentativité des habitats et en prenant en compte le courant, Particularité en Guyane : Le Bois mort est un habitat rencontré fréquemment. Des tests préliminaires ont montrés que ce type d habitat abrite une faune particulière(tests supplémentaires à réaliser et Prélèvement à standardiser).

12 Particularité méthodologique en Guyane La majorité des criques de Guyane est caractérisée par un fond essentiellement sableux, quelquefois limoneux et dans le cas de stations en forêts, un recouvrement intégral de litière. Ce type de prélèvement entraine par la suite un temps très conséquent en laboratoire. Pour palier à cela, un pré-tri est fait sur le terrain à l aide d une bassine standardisée. Pour palier à des variabilités locales (courant, morphologie et accès au chenal), l utilisation du troubleau a été préféré par rapport au Surber. Pré-tri réalisé sur le terrain

13 Construction de l indice sur la base des invertébrés aquatiques L indice sera une combinaison de plusieurs métriques Les étapes de la construction de l indice se feront comme le schéma proposé par Hering et al.(2006). De plus, un indice a déjà été fait en Guyane : GAINi (Buffagni and al.). Cependant, certaines de ses métriques montrent un problème de calibration/pertinence (Résultat hors norme : sous- ou sur-évaluation). Il nécessite donc d être révisé et retravaillé.

14 Avancée du travail Actuellement en phase de laboratoire (45% des stations triées). Travaux annexes sur les genres éphémères (stages de M2) afin de renforcer un indice local : SMEG (Score Moyen Ephémères Guyanais) mis au point par Alain Thomas de l Université Toulouse en Leptohyphidae, Lepthohyphès

15 Caractéristiques taxonomiques de la Guyane Nombreuses Familles (environ 84 rencontrées actuellement dans les P.M.E), Abondance Diptère très importante (généralement 80% de l échantillon), Taille des individus plutôt petite, Maturation des individus très variables (plusieurs générations rencontrées dans les stations), Peu de connaissance sur le genre et les espèces (mise en place d un réseau taxonomique), Aucune connaissance sur la biologie et l écologie des espèces (quelques articles seulement en milieu néotropical) Variabilité très forte intra-site (micro-habitat). TAXON RENCONTRE AESHNIDAE HYDROPSYCHIDAE AMPULLARIIDAE HYDROPTILIDAE BAETIDAE LEPTOCERIDAE BELOSTOMATIDAE LEPTOHYPHIDAE CAENIDAE LEPTOPHLEBIIDAE CALAMOCERATIDAE LESTIDAE CALOPTERYGIDAE LIBELLULIDAE CARABIDAE LIMONIIDAE CERATOPOGONIDAE MEGAPODAGRIONIDAE CHAOBORIDAE MESOVELIIDAE CHIRONOMIDAE NAUCORIDAE COENAGRIONIDAE NEMATODA COLLEMBOLA NEMATOMORPHA CORDULIIDAE NEPIDAE CORETHRELLIDAE NOTONECTIDAE CORIXIDAE ODONTOCERIDAE CORYDALIDAE OLIGOCHAETA CORYPHORIDAE PALAEMONIDAE CULICIDAE PERILESTIDAE DIXIDAE PERLIDAE DRYOPIDAE PHILOPOTAMIDAE DYTISCIDAE PLANARIA ECNOMIDAE PLANORBIDAE ELMIDAE PLASTYTISCIDAE EMPIDIDAE PLEIDAE EPHEMERIDAE POLYCENTROPODIDAE EPHYDRIDAE POLYMITARCYIDAE EURYRHYNCHIDAE POLYTHORIDAE EUTHYPLOCIIDAE PROTONEURIDAE GERRIDAE PSEUDOSTIGMATIDAE GLOSSOMATIDAE PSYCHODIDAE GOMPHIDAE PTILODACTYLIDAE GRAPSIDAE PYRALIDAE GYRINIDAE SIALIDAE HELICOPSYCHIDAE SIMULIIDAE HELIOCHARITIDAE SPHAERIIDAE HELODIDAE STAPHYLINIDAE HELOTREPHIDAE TABANIDAE HIRUDINEA TANYPODINAE HYDRACARINA THIARIIDAE HYDROBIIDAE TIPULIDAE HYDROPHILIDAE VELIIDAE TOTAL : 84

16 Thèse Poissons

17 Tests de la pêche électrique: Mean Conductivity (μs/cm) *** *** Méthodologie *** * *** ** * Mean depth (cm) Mean length/species/site (log) <10% 10%<x<90% >90% <10% 10%<x<90% >90% <10% 10%<x<90% >90% Efficacité de la pêche électrique Pêche électrique efficace pour des stations présentant des hauteurs d eau inférieurs à 20 cm et des conductivités supérieures à 45 μs/cm

18 Méthodologie Protocole retenu pour l échantillonnage servant à la création de l indice poisson : Filet de barrage Filet de barrage Filet de barrage Sta on aval Sta on amont passage sur les 2 sta ons: roténone amont aval 10 à 20 m 10 à 20 m

19 Méthodologie Description typologique de l habitat : Longueur totale de la zone (20 à 30m) Transect A A1 amont Transect B 50 cm Transect C Transect D Transect E B1 A2 aval A3 A4 Filet de barrage Filet de barrage 5 mètres

20 Exemple de station

21 Construction de l indice sur la base des communautés de poissons Utilisation de l approche dite «conditions de référence»: Récupération des descripteurs des communautés, de type taxonomiques et fonctionnels, qui présentent les plus fort taux d explication de la variabilité pour les stations référence. Utilisation des modèles basés sur ces descripteurs avec des données de stations perturbées Observation de la différence de taux d explication de la variabilité des stations référence et perturbées. Moyenne des différences de taux de variabilité corrélée à l intensité de perturbation?

Détermination de l'indice biologique global normalisé (IBGN)

Détermination de l'indice biologique global normalisé (IBGN) Détermination de l'indice biologique global normalisé (IBGN) Norme française homologuée par décision du Directeur Général de l'afnor le 20 février 2004 pour prendre effet le 20 mars 2004. Remplace la norme

Plus en détail

L indice Biologique Global Normalisé français (IBGN) : ses principes et son évolution dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l Eau

L indice Biologique Global Normalisé français (IBGN) : ses principes et son évolution dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l Eau L indice Biologique Global Normalisé français (IBGN) : ses principes et son évolution dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l Eau Norme AFNOR NF T90-35O, 2004 Principe général Objectif Evaluation

Plus en détail

Indice Biologique Global Normalisé

Indice Biologique Global Normalisé Katell Quénéa Indice Biologique Global Normalisé Licence professionnelle I- Introduction Directive cadre sur l eau Texte visant à structurer la politique de l eau dans l UE Objectif: non détérioration

Plus en détail

Macroinvertébrés benthiques, Diagnostic écologique des cours d eau et Directive Cadre Européenne sur l eau : Où en sommes nous?

Macroinvertébrés benthiques, Diagnostic écologique des cours d eau et Directive Cadre Européenne sur l eau : Où en sommes nous? Macroinvertébrés benthiques, Diagnostic écologique des cours d eau et Directive Cadre Européenne sur l eau : Où en sommes nous? Virginie Archaimbault, Philippe Usseglio-Polatera & Jean-Gabriel Wasson Etat

Plus en détail

AGIR : monter un projet, exemples de gestion

AGIR : monter un projet, exemples de gestion AGIR : monter un projet, exemples de gestion Monter un projet : les bases méthodologiques Analyser et évaluer les cours d eau 3 et 4 juillet 2012 CNFPT Nevers Principe de la bio-indication Milieu donné

Plus en détail

Exemples de variabilité inter-opérateurs lors des phases d acquisition de données liées au protocole d échantillonnage des invertébrés en cours d eau

Exemples de variabilité inter-opérateurs lors des phases d acquisition de données liées au protocole d échantillonnage des invertébrés en cours d eau Pour mieux affirmer ses missions le Cemagref devient Irstea Exemples de variabilité inter-opérateurs lors des phases d acquisition de données liées au protocole d échantillonnage des invertébrés en cours

Plus en détail

Phytoplancton des grands cours d eau de Guyane Résultats préliminaires Colloque Les méthodes de bioindication adaptées aux DOM - 20 mars 2014

Phytoplancton des grands cours d eau de Guyane Résultats préliminaires Colloque Les méthodes de bioindication adaptées aux DOM - 20 mars 2014 Phytoplancton des grands cours d eau de Guyane Résultats préliminaires Sylvain Coulon Anne Eulin SOMMAIRE 1. Cours d eau de Guyane et DCE 2. Sites, matériels et méthodes 3. Analyse du phytoplancton ; résultats

Plus en détail

Relation avec le diagnostic et réseaux de mesure du colmatage

Relation avec le diagnostic et réseaux de mesure du colmatage Introduction Bureau d études technique en milieux aquatiques Hydromorphologie Hydrobiologie Recherche fondamentale Relation avec le diagnostic et réseaux de mesure du colmatage Réalisation de diagnostics

Plus en détail

De la qualité de l eau de la rivière Muko affluent du lac Edouard à travers les macroinvertébrés benthiques

De la qualité de l eau de la rivière Muko affluent du lac Edouard à travers les macroinvertébrés benthiques De la qualité de l eau de la rivière Muko affluent du lac Edouard à travers les macroinvertébrés benthiques Manuscrit reçu le 15 septembre 2015 et accepté le 10 décembre 2016 KISOHOLO M. A. 1, JUAKALY

Plus en détail

LE SUIVI HYDROBIOLOGIQUE DU LAC DE PETIT SAUT

LE SUIVI HYDROBIOLOGIQUE DU LAC DE PETIT SAUT LE SUIVI HYDROBIOLOGIQUE DU LAC DE PETIT SAUT Plus de 20 années d études et de suivi Novembre 2014 1 Sommaire 1.Présentation générale 1.La physico-chimie 2.Les poissons 1.Les invertébrés benthiques 2.Les

Plus en détail

Coordination Jean-Luc Baglinière et Jean-Marc Roussel Unité Mixte de Recherche 0985 INRA-Agrocampus Ouest Ecologie et Santé des Ecosystèmes Rennes

Coordination Jean-Luc Baglinière et Jean-Marc Roussel Unité Mixte de Recherche 0985 INRA-Agrocampus Ouest Ecologie et Santé des Ecosystèmes Rennes L effacement des grands barrage de la Sélune (Basse- Normandie, France) : Un programme de restauration sur le long-terme et à l échelle d un bassin versant Coordination Jean-Luc Baglinière et Jean-Marc

Plus en détail

INDI C E BI O L O G I Q U E G L O B A L D C E

INDI C E BI O L O G I Q U E G L O B A L D C E UN E T D E G EST I O N D ES M I L I E U X A Q U A T I Q U ES INDI C E BI O L O G I Q U E G L O B A L D C E C O MPA T IB L E Protocole de prélèvement et de traitement des é Circulaire D C E 2007/22 11 avril

Plus en détail

D., DERRADJI N., ARAB A.

D., DERRADJI N., ARAB A. L utilisation des méthodes biologiques pour l estimation de la qualité de l eau du réseau hydrographique d'oued El Harrach (wilayates de Blida et d Alger). Résumé BOUCHELOUCHE D., DERRADJI N., ARAB A.

Plus en détail

QUALITE BIOLOGIQUE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE DU BASSIN VERSANT DE LA SOUMMAM (NORD DE L ALGERIE)

QUALITE BIOLOGIQUE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE DU BASSIN VERSANT DE LA SOUMMAM (NORD DE L ALGERIE) Larhyss Journal, ISSN 1112-3680, n 17, Mars 2014, pp. 21-33 2014 Tous droits réservés QUALITE BIOLOGIQUE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE DU BASSIN VERSANT DE LA SOUMMAM (NORD DE L ALGERIE) ZOUGGAGHE F.*, MOUNI

Plus en détail

Suivis hydrobiologiques réalisés sur les cours d'eau et littoraux de Martinique et Guadeloupe. Programmes de mesure et méthodes

Suivis hydrobiologiques réalisés sur les cours d'eau et littoraux de Martinique et Guadeloupe. Programmes de mesure et méthodes Suivis hydrobiologiques réalisés sur les cours d'eau et littoraux de Martinique et Guadeloupe Programmes de mesure et méthodes Jean-Guillaume LACAS - Chargé de mission SEMA DIREN Martinique jean-guillaume.lacas@developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU. Herbiers de phanérogames des MEC des Antilles françaises - Etat d avancement

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU. Herbiers de phanérogames des MEC des Antilles françaises - Etat d avancement DIRECTIVE CADRE SUR L EAU Herbiers de phanérogames des MEC des Antilles françaises - Etat d avancement Christelle Batailler (Pareto Ecoconsult) Marie Thabard (Impact-Mer) Séminaire méthodes de bio indication

Plus en détail

Etat écologique des cours d eau de la Somme Période

Etat écologique des cours d eau de la Somme Période Etat écologique des cours d eau de la Somme Période 2008-2009 DREAL Picardie DREAL PICARDIE Février 2012 1 L état d une masse d eau de surface ETAT ETAT CHIMIQUE ETAT ECOLOGIQUE Le plus mauvais (art 2

Plus en détail

Coléoptères. patte avant (antérieure) patte du milieu (médiane) patte arrière (postérieure) patte arrière (postérieure) Fig. 62c larve, vue latérale

Coléoptères. patte avant (antérieure) patte du milieu (médiane) patte arrière (postérieure) patte arrière (postérieure) Fig. 62c larve, vue latérale Coléoptères Caractéristiques générales : L ordre des coléoptères est sans aucun doute le plus imposant par sa diversité en espèces. Leurs adaptations à la vie aquatique sont multiples. Certaines familles

Plus en détail

INTRODUCTION. Contexte de l étude

INTRODUCTION. Contexte de l étude INTRODUCTION Contexte de l étude La Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d Île-de- France (DRIEE Île-de-France), service déconcentré du ministère en charge de l

Plus en détail

SURVEILLANCE HYDROÉCOLOGIQUE DES CENTRALES NUCLÉAIRES

SURVEILLANCE HYDROÉCOLOGIQUE DES CENTRALES NUCLÉAIRES SURVEILLANCE HYDROÉCOLOGIQUE DES CENTRALES NUCLÉAIRES Séminaire EDF RNF CEN 3 novembre 2015 FIL DIRECTEUR 1. DE LA SURVEILLANCE DU MILIEU AQUATIQUE A LA SURVEILLANCE HYDROÉCOLOGIQUE 2. PANORAMA DES DIFFÉRENTES

Plus en détail

Suivi écologique des rives des lacs de Morat et Neuchâtel habitats, pressions, faune benthique

Suivi écologique des rives des lacs de Morat et Neuchâtel habitats, pressions, faune benthique Suivi écologique des rives des lacs de Morat et Neuchâtel habitats, pressions, faune benthique Brigitte Lods-Crozet Direction Générale de l Environnement Canton de Vaud Conférence CERCLEAU 18.06.2015 1

Plus en détail

ÉTAT DE SANTÉ DE LA POPULATION DE DORÉ JAUNE AU GRAND LAC SAINT-FRANÇOIS

ÉTAT DE SANTÉ DE LA POPULATION DE DORÉ JAUNE AU GRAND LAC SAINT-FRANÇOIS ÉTAT DE SANTÉ DE LA POPULATION DE DORÉ JAUNE AU GRAND LAC SAINT-FRANÇOIS ÉRIC LESSARD Parc national de Frontenac PIERRE OUELLET Association des pêcheurs du Grand lac St-François Plan de la présentation

Plus en détail

FEDERATION DE PECHE. Notions d écologie aquatique

FEDERATION DE PECHE. Notions d écologie aquatique FEDERATION DE PECHE Notions d écologie aquatique Ecologie C est la relation entre les êtres vivants et leur milieu Milieu = biotope Etres vivants = biocénose (faune, flore, bactéries, champignons, ) Les

Plus en détail

Rivière Bras d Henri Bassin versant de la rivière Chaudière

Rivière Bras d Henri Bassin versant de la rivière Chaudière Sous la lo upe Bras d Henri Les macroinvertébrés benthiques sont des organismes sans colonne vertébrale tels que les insectes, les mollusques, les crustacés et les vers qui habitent le fond des cours d'eau

Plus en détail

ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA

ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA ANALYSES DE LA QUALITE DES SOLS A PARTIR DE BIOINDICATEURS MICROBIENS EXPLOITATIONS AGRICOLES DE MANA Anne-Marie DOMENACH Février 2012 SOMMAIRE I. Objectif : évaluer l impact d apports d intrants différents

Plus en détail

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse Damien THIEBAULT Consultant INVENTAIRES NATURALISTES PREALABLES AUX REVISIONS D AMENAGEMENTS FORESTIERS SUR 3 PROPRIETES REGIONALES

Plus en détail

Réseau Complémentaire Hydro-biologique pêches électriques IBGN DEPARTEMENT DE LA LOZERE. Décembre 2007

Réseau Complémentaire Hydro-biologique pêches électriques IBGN DEPARTEMENT DE LA LOZERE. Décembre 2007 Réseau Complémentaire Hydro-biologique pêches électriques IBGN DEPARTEMENT DE LA LOZERE Décembre 2007 Note sur la nécessité de la mise en place d un réseau complémentaire de suivi hydro-biologique sur

Plus en détail

Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE

Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE Journée Scientifique et Technique janvier 2013 L ANALYSE STRATÉGIQUE DE GUYANE 1 Objectifs Synthèse des informations existantes sur le milieu marin de Guyane patrimoine naturel et culturel, les usages

Plus en détail

Relations entre les caractéristiques morphologiques des cours d eau et les communautés biologiques

Relations entre les caractéristiques morphologiques des cours d eau et les communautés biologiques Relations entre les caractéristiques morphologiques des cours d eau et les communautés biologiques Application aux données CARHYCE Etat d avancement des activités 2013 Présentation devant le GTN Hydromorphologie

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Remerciements. 3 Résumé. 5 Liste des figures et tableaux... 9 Introduction générale... 15

TABLE DES MATIERES. Remerciements. 3 Résumé. 5 Liste des figures et tableaux... 9 Introduction générale... 15 TABLE DES MATIERES Remerciements. 3 Résumé. 5 Liste des figures et tableaux... 9 Introduction générale... 15 Chapitre I. Présentation du milieu d étude I.1. Cadre ichtyogéographique. 23 I.2. Situation

Plus en détail

La modélisation écologique des ZHART

La modélisation écologique des ZHART La modélisation écologique des ZHART Le Modèle biologique ZHART Des états initiaux pour caractériser le fonctionnement écologique global des ZHART inventaire sur 4 ZRV et 2 ZH de la flore et la faune :

Plus en détail

«Évaluation de l efficacité de nouveaux aménagements pour la reproduction du crapaud calamite» Jessica Ranzoni Nicolas Balverde

«Évaluation de l efficacité de nouveaux aménagements pour la reproduction du crapaud calamite» Jessica Ranzoni Nicolas Balverde «Évaluation de l efficacité de nouveaux aménagements pour la reproduction du crapaud calamite» Jessica Ranzoni Nicolas Balverde Déroulement de la présentation Contexte Problématique & objectifs Démarche

Plus en détail

Les macro-invertébrés benthiques

Les macro-invertébrés benthiques Les macro-invertébrés benthiques bioindicateurs de la qualité de nos rivières Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie www.centre.developpement-durable.gouv.fr LES MACRO-INVERTÉBRÉS

Plus en détail

Projet loi NOTRE: des ajustements

Projet loi NOTRE: des ajustements Projet loi NOTRE: des ajustements La date buttoir d entrée en vigueur de la compétence est reportée au 1er janvier 2018 (article 22 bis B) La compétence GEMAPI fait l objet d un transfert en totalité et

Plus en détail

Les macro-invertébrés benthiques

Les macro-invertébrés benthiques Les macro-invertébrés benthiques www.centre.developpement-durable.gouv.fr Le contexte européen La Directive Cadre sur l Eau (DCE) du 23 octobre 2000 définit un cadre pour la gestion et la protection des

Plus en détail

Etat des lieux du bassin versant. Atlas cartographique accompagnant l Etat des lieux du bassin versant de la Doller

Etat des lieux du bassin versant. Atlas cartographique accompagnant l Etat des lieux du bassin versant de la Doller Etat des lieux du bassin versant Service Aménagement des Rivières 100 Avenue d Alsace BP 20351 68006 COLMAR Atlas cartographique accompagnant l Etat des lieux du bassin versant Version du 18 décembre 2013

Plus en détail

Suivi scientifique de Petit Saut

Suivi scientifique de Petit Saut P r é s e n t a t i o n 22 et 23 novembre 2016 Aix-en-Provence La Baume Suivi scientifique de Petit Saut Leçons tirées pour le développement de l hydraulique en milieu tropical Régis Vigouroux, Hydreco

Plus en détail

ATLAS CARTOGRAPHIQUE

ATLAS CARTOGRAPHIQUE SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN DE L AGOUT Plan d aménagement et de gestion durable et règlement ATLAS CARTOGRAPHIQUE Adopté par la CLE le 14 janvier 2014 2 PARTIE 1 : SYNTHESE DE

Plus en détail

Expertise biologique du lagon d Uvea (Wallis et Futuna)

Expertise biologique du lagon d Uvea (Wallis et Futuna) UNIVERSITE DE LA NOUVELLE-CALEDONIE Laboratoire d Etude des Ressources Vivantes et de l Environnement Marin Expertise biologique du lagon d Uvea (Wallis et Futuna) Rapport final 2. Le benthos des fonds

Plus en détail

Service de l environnement Canton de Fribourg ETUDE DE L ETAT SANITAIRE DES COURS D EAUX DU CANTON DE FRIBOURG LA SINGINE CAMPAGNE 2010.

Service de l environnement Canton de Fribourg ETUDE DE L ETAT SANITAIRE DES COURS D EAUX DU CANTON DE FRIBOURG LA SINGINE CAMPAGNE 2010. Service de l environnement Canton de Fribourg ETUDE DE L ETAT SANITAIRE DES COURS D EAUX DU CANTON DE FRIBOURG LA SINGINE CAMPAGNE 2010 ETEC Sàrl Lausanne 39-1950 Sion Tél. 027 203 40 00 / Fax 027 203

Plus en détail

La colonisation du bassin de la Loire par l anguille

La colonisation du bassin de la Loire par l anguille La colonisation du bassin de la Loire par l anguille Boulogne-sur-mer, 18 Le TB ANG est cofinancé par l Union Européenne. L Europe s engage sur le bassin de la Loire avec le FEDER» Timothée BESSE, Pascal

Plus en détail

Inventaire et cartographie des communautés microbiennes des sols de la zone OPE ANDRA

Inventaire et cartographie des communautés microbiennes des sols de la zone OPE ANDRA Inventaire et cartographie des communautés microbiennes des sols de la zone OPE ANDRA - Samuel Dequiedt, Nicolas Chemidlin Prevost-Bourré, Lionel Ranjard - INRA de Dijon UMR Agroécologie La diversité microbienne

Plus en détail

Les zones humides de l'agglomération de Cayenne, vues du ciel

Les zones humides de l'agglomération de Cayenne, vues du ciel Journée Mondiale des Zones Humides Les zones humides de l'agglomération de Cayenne, vues du ciel Approche de la cartographie des zones humides Sébastien Linarès, DEAL Guyane 2 février 2012 2 février 2012

Plus en détail

Indicateurs de suivis de la restauration de la continuité piscicole. Éléments de réflexion

Indicateurs de suivis de la restauration de la continuité piscicole. Éléments de réflexion Indicateurs de suivis de la restauration de la continuité piscicole Éléments de réflexion Sylvain Richard ONEMA DIR8 Journée technique «continuité écologique» DREAL LR - 22 juin 2011 Indicateurs de suivis

Plus en détail

Arasement des barrages de la rivière Sélune (Baie du Mont-Saint-Michel) : Une proposition de projet pluridisciplinaire

Arasement des barrages de la rivière Sélune (Baie du Mont-Saint-Michel) : Une proposition de projet pluridisciplinaire Arasement des barrages de la rivière Sélune (Baie du Mont-Saint-Michel) : Une proposition de projet pluridisciplinaire Jean-Luc Baglinière Unité Mixte de Recherche 0985 INRA-Agrocampus Ouest Ecologie et

Plus en détail

Qualité écologique des cours d eau et qualité piscicole : état des lieux

Qualité écologique des cours d eau et qualité piscicole : état des lieux Apports scien,fiques récents à la Ges,on des Peuplements de Poissons et de leurs Habitats Liège 30 mai 2013 Qualité écologique des cours d eau et qualité piscicole : état des lieux C. KEULEN, Th. DEMOL

Plus en détail

Inventaires et suivi de la faune

Inventaires et suivi de la faune Inventaires et suivi de la faune Liaison avec l état de conservation des habitats Pascal Dupont, chargé de projets insectes Sommaire Préambule : le cadre pour les inventaires et les suivis Les inventaires,

Plus en détail

LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012

LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012 LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012 REVISION DU SAGE VILAINE Institution d Aménagement de la Vilaine 1 Sommaire SOMMAIRE 2 A INTRODUCTION 3 B PRINCIPAUX ÉLÉMENTS D ÉTAT DES LIEUX

Plus en détail

Site Natura 2000 Bancs sableux de l Espiguette

Site Natura 2000 Bancs sableux de l Espiguette Marché Inventaire biologique et analyse écologique des habitats marins patrimoniaux Site Natura 2000 Bancs sableux de l Espiguette Boris DANIEL, Antenne Méditerranée Agence des aires marines protégées

Plus en détail

Directive Cadre européenne sur l Eau

Directive Cadre européenne sur l Eau éminaire méthodes de bio indication adaptées aux DOM 20-21 mars 2014, Paris Directive Cadre européenne sur l Eau Benthos récifal des eaux côtières des Antilles ; résultats préliminaires Marie Thabard (Impact

Plus en détail

Les grands itinéraires forestiers. Direction Régionale de l Environnement de la Guyane 168 VU D ICI & ARUAG - Atlas des Paysages de la Guyane

Les grands itinéraires forestiers. Direction Régionale de l Environnement de la Guyane 168 VU D ICI & ARUAG - Atlas des Paysages de la Guyane Les grands itinéraires forestiers Direction Régionale de l Environnement de la Guyane 168 VU D ICI & ARUAG - Atlas des Paysages de la Guyane Fig. 468 : Bloc-diagramme de synthèse de l unité paysagère Points

Plus en détail

Extraction bi-modale de réseau hydrographique en forêt tropicale humide. Réalisation de la BD Carthage en Guyane

Extraction bi-modale de réseau hydrographique en forêt tropicale humide. Réalisation de la BD Carthage en Guyane Extraction bi-modale de réseau hydrographique en forêt tropicale humide Réalisation de la BD Carthage en Guyane Introduction Description du projet : Le groupement d entreprises SIRS - NEV@NTROPIC - H2E

Plus en détail

OUSSE Diagnostic et orientations stratégiques

OUSSE Diagnostic et orientations stratégiques OUSSE Diagnostic et orientations stratégiques 2012-2016 CARTE DU CONTEXTE Fiche descriptive du contexte ÉTAT DES LIEUX INFORMATIONS GENERALES Limites du contexte Cours d eau principal Longueur du cours

Plus en détail

FICHE COURS D EAU PAPETERIE

FICHE COURS D EAU PAPETERIE FICHE COURS D EAU PAPETERIE La Papeterie est un petit cours d eau qui prend sa source à 580 m d altitude dans la forêt domaniale de Planoise sur le plateau d ANTULLY. Cours d eau uniquement forestier dans

Plus en détail

RESEAU HYDROBIOLOGIQUE ET PISCICOLE

RESEAU HYDROBIOLOGIQUE ET PISCICOLE RESEAU HYDROBIOLOGIQUE ET PISCICOLE Bassin Adour Garonne Synthèse des données de 1995 à 2004 Rédacteur : Laurence Blanc (DR 7) Avec l aimable collaboration de Francis Gayou (DR 7), Philippe Derenne («ex-dr

Plus en détail

Plan Départemental de Protection du milieu aquatique et Gestion des ressources piscicoles

Plan Départemental de Protection du milieu aquatique et Gestion des ressources piscicoles Plan Départemental de Protection du milieu aquatique et Gestion des ressources piscicoles Jean Marie BARAS Fédération du Nord pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique Plan de l Exposé Contexte

Plus en détail

Orpaillage illégal sur le territoire des communes du Parc amazonien de Guyane

Orpaillage illégal sur le territoire des communes du Parc amazonien de Guyane Courrier des Elus de Guyane à Monsieur le Président de la République en date du 21 septembre 2012 Orpaillage illégal sur le territoire des communes du Parc amazonien de Guyane - NOTICE - Contact technique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 27 juillet 2015 modifiant l arrêté du 25 janvier 2010 relatif aux méthodes et critères

Plus en détail

Effet d un gradient d urbanisation sur la végétation d un parc urbain. Indigenous vegetation within urban development Uppsala, Suède, aout 2002

Effet d un gradient d urbanisation sur la végétation d un parc urbain. Indigenous vegetation within urban development Uppsala, Suède, aout 2002 Effet d un gradient d urbanisation sur la végétation d un parc urbain Hervé DANIEL Institut National d'horticulture Ecologie - Botanique UMR "SAGAH INRA INH Univ Angers Angers France mail : Herve.Daniel@inh.fr

Plus en détail

L Observatoire de la Flore de Bourgogne. Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014

L Observatoire de la Flore de Bourgogne. Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014 L Observatoire de la Flore de Bourgogne Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014 1- Principes et objectifs Contexte de connaissance : A l issue d un programme d inventaire communal, constat de la faiblesse

Plus en détail

Présentation et interprétation de l'indicateur

Présentation et interprétation de l'indicateur Publié sur Indicateurs ONB (http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/) URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/evolution-des-populationsdoiseaux-communs-specialistes

Plus en détail

Bureau d études Eau-Environnement PRESENTATION. Moyens Humains Moyens Matériels Références récentes

Bureau d études Eau-Environnement PRESENTATION. Moyens Humains Moyens Matériels Références récentes Bureau d études Eau-Environnement PRESENTATION Moyens Humains Moyens Matériels Références récentes HYDROSYSTEMES Ingénierie S.A.S. au capital social de 2000 Siège social : 8, rue de la Ravière, Les Poulets,

Plus en détail

École Technique Écologie

École Technique Écologie École Technique Écologie Fonctionnement des Écosystèmes et cycles Biogéochimiques : Écologie fonctionnelle Le cadre de l écologie fonctionnelle Dans un contexte donné, l écologie fonctionnelle s intéresse

Plus en détail

ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN. Messu Mandeng F. D

ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN. Messu Mandeng F. D ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN Messu Mandeng F. D Laboratoire de Parasitologie et d Ecologie avec : Agnèse J.-F., Pariselle A., Bitja

Plus en détail

«La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE»

«La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE» Réunion d information : «Barrages de la vallée de l Aa» Intervention de la FDAAPPMA 62 «La continuité écologique: un enjeu majeur pour l atteinte du bon état DCE» Esquerdes, le mardi 23 juin 2009 Objectif

Plus en détail

Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier. Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE

Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier. Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE Point sur l hydromorphologie sur le bassin Sur le bassin

Plus en détail

Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor)

Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor) Evaluation des gisements de Coque Cerastoderma edule Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor) LIFE + Pêche à pied de loisir - Rapport intermédiaire Janvier 215 - SOMMAIRE Introduction 3 I. Matériels et

Plus en détail

EVOLUTION DE L OCCUPATION DES SOLS EN GUYANE FRANÇAISE ENTRE 1990 ET 2012

EVOLUTION DE L OCCUPATION DES SOLS EN GUYANE FRANÇAISE ENTRE 1990 ET 2012 D E L I N V E N TA I R E FORESTIER JUILLET 2015 = 35 EVOLUTION DE L OCCUPATION DES SOLS EN GUYANE FRANÇAISE ENTRE 1990 ET 2012 Les États signataires du protocole de Kyoto se sont engagés, selon les cas,

Plus en détail

Stage Initiateur Canyon Villebois, oct. 2006

Stage Initiateur Canyon Villebois, oct. 2006 Stage Initiateur Canyon Villebois, oct. 2006 Quelques bases en Hydrologie et Écologie Aquatique Hélène Luczyszyn, hydrobiologiste 1 Hydrologie Quelques définitions Précipitations Infiltration : +/- en

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION

DOSSIER DE CONSULTATION Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie (OEIL) 31 rue Paul Kervistin 98800 Nouméa (+687) 23 69 69 APPEL D OFFRES Acquisition de données sur un réseau de stations de référence en milieu dulçaquicole

Plus en détail

«Mise en œuvre de la DCE à Mayotte : présentation du territoire

«Mise en œuvre de la DCE à Mayotte : présentation du territoire Conférence du 3 décembre 2010 Atelier Démarche Territoriale «Mise en œuvre de la DCE à Mayotte : présentation du territoire et des outils à développer» ASCONIT Consultants : A.PICOT BRGM Mayotte : T. JAOUEN

Plus en détail

Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS

Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS Une définition très large à contextualiser Larousse: Revue détaillée, minutieuse, d un ensemble (syn. dénombrement,

Plus en détail

LE SUIVI SCIENTIFIQUE MINIMAL. Josée Peress DCUAT Séminaire à Poitiers 24 au 26 juin 2014

LE SUIVI SCIENTIFIQUE MINIMAL. Josée Peress DCUAT Séminaire à Poitiers 24 au 26 juin 2014 LE SUIVI SCIENTIFIQUE MINIMAL Josée Peress DCUAT Séminaire à Poitiers 24 au 26 juin 2014 La démarche d harmonisation Porte sur une opération de restauration hydromorphologique de cours d eau, action ponctuelle

Plus en détail

Éric Lucot, Jean-Claude Monnet, Marc Briot UMR Chrono-Environnement Université de Franche-Comté. Séminaire IGCS Caen 2016

Éric Lucot, Jean-Claude Monnet, Marc Briot UMR Chrono-Environnement Université de Franche-Comté. Séminaire IGCS Caen 2016 Séminaire IGCS Caen 2016 Le casse-tête de la variabilité spatiale des sols forestiers du massif du Jura : une méthode pour la définition d'unités typologiques dans le Référentiel Régional Pédologique en

Plus en détail

ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou)

ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou) ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou) Alain Franck KOSSI DITSOUGA kossiditsougaa@yahoo.fr Institut de Recherche en Ecologie

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS D AUCHY LES HESDIN www.eau-artois-picardie.fr LA TERNOISE Longueur principale 41,5 km Débit moyen annuel à Hesdin 4,5 m³/s

Plus en détail

Diagnostic écologique du Petit Lay et ses affluents

Diagnostic écologique du Petit Lay et ses affluents Diagnostic écologique du Petit Lay et ses affluents Fédération de Vendée pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques 2013 Le cours d eau du Petit Lay a subi une pollution d ordre accidentelle

Plus en détail

Jean-Luc Baglinière UMR INRA-Agrocampus Ouest Ecologie et Santé des Ecosystèmes Pôle AFB-INRA Gest Aqua

Jean-Luc Baglinière UMR INRA-Agrocampus Ouest Ecologie et Santé des Ecosystèmes Pôle AFB-INRA Gest Aqua Une méthode simple d évaluation du recrutement en juvéniles de saumon (Salmo salar) de l année en eau courante : méthodes des indices d abondance Jean-Luc Baglinière UMR INRA-Agrocampus Ouest Ecologie

Plus en détail

DEUXIEME CAMPAGNE EXPERIMENTALE POUR LE DEVELOPPEMENT D UN CHALUT SELECTIF POUR LA PECHE DU THON ROUGE

DEUXIEME CAMPAGNE EXPERIMENTALE POUR LE DEVELOPPEMENT D UN CHALUT SELECTIF POUR LA PECHE DU THON ROUGE DEUXIEME CAMPAGNE EXPERIMENTALE POUR LE DEVELOPPEMENT D UN CHALUT SELECTIF POUR LA PECHE DU THON ROUGE A. Contexte Le plan pluriannuel de gestion du thon rouge en Atlantique nord-est et en Méditerranée

Plus en détail

Le reméandrage pour restaurer les fonctionnalités des cours d eau en tête de bassin versant

Le reméandrage pour restaurer les fonctionnalités des cours d eau en tête de bassin versant Le reméandrage pour restaurer les fonctionnalités des cours d eau en tête de bassin versant Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l Auzon (SMVVA) Contrat de Rivière «Vallée de la Veyre Lac d Aydat»

Plus en détail

Démarches préparatoires à la restauration de la continuité écologique du réseau hydrographique de la Haute Dronne Partie 3 : Fiches Ouvrages

Démarches préparatoires à la restauration de la continuité écologique du réseau hydrographique de la Haute Dronne Partie 3 : Fiches Ouvrages Démarches préparatoires à la restauration de la continuité écologique du réseau hydrographique de la Haute Dronne Partie 3 : Fiches Ouvrages Etat initial de la qualité de la masse d eau de la Haute-Dronne.

Plus en détail

Mission «Isotope», atoll de Mururoa, 22 Juin au 5 Juillet 2006

Mission «Isotope», atoll de Mururoa, 22 Juin au 5 Juillet 2006 C E N T R E d e B I O L O G I E e t d ' E C O L O G I E T R O P I C A L E e t M E D I T E R R A N E E N N E ECOLE PRATIQUE des HAUTES ETUDES FRE CNRS 2935 "Ecosystèmes coralliens" (Dir. R. GALZIN) Laboratoire

Plus en détail

Fiche milieu. A long terme, un étang non entretenu se comble et disparait par l effet de l eutrophisation.

Fiche milieu. A long terme, un étang non entretenu se comble et disparait par l effet de l eutrophisation. - 67 - Fiche milieu A5 - CURAGE D ÉTANG Travaux de curage d entretien et d approfondissement 1 PROCESSUS DE SÉDIMENTATION 67 2 RÉPARTITION DES CONTAMINATIONS 42 3 OPÉRATIONS SUR LE MILIEU 68 4 RÉPARTITION

Plus en détail

ETAT DES COMMUNAUTÉS DE DIATOMÉES EN HAUTE-NORMANDIE

ETAT DES COMMUNAUTÉS DE DIATOMÉES EN HAUTE-NORMANDIE Etat Pression Réponse N 36 ETAT DES COMMUNAUTÉS DE DIATOMÉES EN HAUTE-NORMANDIE Les diatomées sont des micro-algues brunes unicellulaires qui ont la particularité d avoir une coque en silice et font partie

Plus en détail

Un exemple de site atelier : le bassin versant de l Orge

Un exemple de site atelier : le bassin versant de l Orge Un exemple de site atelier : le bassin versant de l Orge Elodie Moreau-Guigon*, Marc Chevreuil EPHE-UMR Sisyphe 7619/ PIREN-Seine Jean-Marie Mouchel UPMC-UMR Sisyphe 7619/ PIREN-Seine PIREN-Seine : Programme

Plus en détail

Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort

Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort Présentation de la démarche de cartographie mise en œuvre sue le département Cartographie et d identification des cours d eau

Plus en détail

Reconnexion des annexes hydrauliques et suivi hydro-écologique

Reconnexion des annexes hydrauliques et suivi hydro-écologique Reconnexion des annexes hydrauliques et suivi hydro-écologique Angélique Lautissier & Emmanuel Petit Fédération du Nord pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 900 km de cours eau dans la égion

Plus en détail

MISSION HYDROBIOLOGIE QUALITE ANNEE 2005

MISSION HYDROBIOLOGIE QUALITE ANNEE 2005 SIRET : 289 740 136 00014 - APE 751 C 14 ter, allée de la Forêt - Bd de la Providence 97400 SAINT DENIS - ILE DE LA REUNION Tél. : 0262 30 84 84 - Fax : 0262 30 84 85 www.office-eau974.fr - ole@office-eau974.fr

Plus en détail

Jean-Claude DAUVIN Université de Lille1, UMR LOG, Station Marine de Wimereux

Jean-Claude DAUVIN Université de Lille1, UMR LOG, Station Marine de Wimereux Jean-Claude DAUVIN Université de Lille1, UMR LOG, Station Marine de Wimereux Jean-claude.dauvin@univ-lille1.fr La DCE impose aux États Membres (EM) un suivi de la qualité environnementale de l ensemble

Plus en détail

EVALUATION GLOBALE DES IMPACTS DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES : APPROCHE PARTICULIERE DE L'ATTEINTE A LA BIODIVERSITE ET AUX FONCTIONS ECOLOGIQUES

EVALUATION GLOBALE DES IMPACTS DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES : APPROCHE PARTICULIERE DE L'ATTEINTE A LA BIODIVERSITE ET AUX FONCTIONS ECOLOGIQUES APPROCHE GLOBALE DE L'ENVIRONNEMENT DANS LE DOMAINE ROUTIER Opération 11M042 EVALUATION GLOBALE DES IMPACTS DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES : APPROCHE PARTICULIERE DE L'ATTEINTE A LA BIODIVERSITE ET AUX

Plus en détail

ÉTAT DES POPULATIONS D OMBLE DE FONTAINE (SALVELINUS FONTINALIS) DE 24 LACS LOCALISÉS EN TERRITOIRE LIBRE AU SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN LAC BRODEUSE

ÉTAT DES POPULATIONS D OMBLE DE FONTAINE (SALVELINUS FONTINALIS) DE 24 LACS LOCALISÉS EN TERRITOIRE LIBRE AU SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN LAC BRODEUSE ÉTAT DES POPULATIONS D OMBLE DE FONTAINE (SALVELINUS FONTINALIS) DE 24 LACS LOCALISÉS EN TERRITOIRE LIBRE AU SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN LAC BRODEUSE Été 2012 MISE EN CONTEXTE En 2012, dans le cadre de la

Plus en détail

Evaluation de l impact des barrages sur l organisation longitudinale des mésohabitats fluviaux

Evaluation de l impact des barrages sur l organisation longitudinale des mésohabitats fluviaux 10 juin 2016 Journée Technique Avancées, apports et perspectives de la télédétection pour la caractérisation physique des corridors fluviaux Evaluation de l impact des barrages sur l organisation longitudinale

Plus en détail

Protection des habitats du saumon atlantique des cours d eau du milieu forestier

Protection des habitats du saumon atlantique des cours d eau du milieu forestier Protection des habitats du saumon atlantique des cours d eau du milieu forestier P R O P O S I T I O N S D E N O U V E L L E S M O D A L I T É S D E P R O T E C T I O N I M PA C T S U R L A P O S S I B

Plus en détail

Méthodes et outils d analyse spatiale des habitats aquatiques fluviaux : vers une aide à la décision pour la restauration des habitats piscicoles

Méthodes et outils d analyse spatiale des habitats aquatiques fluviaux : vers une aide à la décision pour la restauration des habitats piscicoles Méthodes et outils d analyse spatiale des habitats aquatiques fluviaux : vers une aide à la décision pour la restauration des habitats piscicoles Céline LE PICHON 1, Guillaume GORGES 1, Jacques BAUDRY

Plus en détail

Présentation et interprétation de l'indicateur

Présentation et interprétation de l'indicateur Publié sur Indicateurs ONB (http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/) URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/evolution-de-la-biomassemicrobienne-des-sols-en-metropole

Plus en détail

Réponse des carabes aux coupes partielles de la. TRIADE en haute Mauricie :

Réponse des carabes aux coupes partielles de la. TRIADE en haute Mauricie : Réponse des carabes aux coupes partielles de la zone d aménagement écosystémique du projet jt TRIADE en haute Mauricie : les coupes partielles, un moindre mal Insectes : Importance des insectes 32000 espèces

Plus en détail

LES INVERTÉBRÉS AQUATIQUES DE L ASSE ET DU BOIRON

LES INVERTÉBRÉS AQUATIQUES DE L ASSE ET DU BOIRON SERVICE DES TRAVAUX ET ENVIRONNEMENT Milieu naturel Etat de santé de nos rivières LES INVERTÉBRÉS AQUATIQUES DE L ASSE ET DU BOIRON SOMMAIRE 1 ÉDITORIAL 2 POURQUOI SUIVRE LA QUALITÉ DE L EAU? 3 QU EST-CE

Plus en détail

Définitions générales

Définitions générales Dynamique fluviale et hydromorphologie Les unités hydromorphologiques Le lit mineur désigne La partie du cours d eau comprise entre les berges, dans laquelle l intégralité de l écoulement s'effectue en

Plus en détail

Comme pour l ATPP, différents peuplements sont considérés : algues, coraux, mollusques, échinodermes et poissons.

Comme pour l ATPP, différents peuplements sont considérés : algues, coraux, mollusques, échinodermes et poissons. Série Tiahura Le récif corallien de Tiahura à Moorea est étudié depuis 1971, date à laquelle y a été conduite la première étude qualitative et quantitative des peuplements récifaux majeurs de Polynésie

Plus en détail