ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique)"

Transcription

1 ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique) Aurore MORONCINI Chargée de cours-egep Colloque G3 «La qualité dans tous ses états» octobre 2014 Université de Mons 1

2 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 2

3 1. Introduction À l origine, les normes ISO 9000 visaient essentiellement les entreprises de production. Objectif principal : garantir la qualité des produits fabriqués. Trois normes visant une partie ou la totalité de l organisation, Avec le temps, évolution de la norme : Une seule norme conduisant à l obtention du certificat. Applicable à tout type d organisation. Extension du champ d application aux services. SMQ centré sur le client. Nombre d organisations labellisées : Plus de 1 million d entreprises certifiées à travers le Monde. En augmentation constante depuis l adoption de la norme (+ 3% entre 2012 et 2013). Mais, évolution différente selon les régions du Monde (Asie ; Europe ; Reste du monde ) et selon les pays dans chaque région. Université de Mons 3

4 Belgique Italie Pays-Bas Université de Mons 4

5 Disparités très fortes selon le secteur d activités : Nombre de certificats/1000 emplois : 0 pour le primaire, 2 pour le secondaire, 0,75 pour le tertiaire (Baromètre Qualité pour la Région wallonne 2007) ; Top 5 en 2013 : Métallurgie ; Équipement électrique et optique; Construction ; Commerce de gros et au détail ; Réparation de véhicules et appareils ménagers ; Machines et équipement = 47 % du total. En 1998 : 1833 certificats (0,8 % du total) dans le domaine de l éducation ; en 2013 : certificats, soit 2,2 %. Norme ISO 9001 référentiel préféré des établissements d enseignement. D autres labels (EUR-ACE, EQUIS, etc.) ont été spécialement développés à leur intention et, en particulier, à l intention des institutions d enseignement universitaire. Qu est ce qui peut pousser une faculté universitaire à vouloir obtenir la certification ISO 9001? Université de Mons 5

6 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 6

7 2. Contexte Environnement externe de la fin 1990-début 2000 : Initiation du processus de Bologne devant conduire à une harmonisation de l enseignement universitaire. Création de l ENQA (European Network of Quality Assurance) et de son pendant en Communauté française, l AEQES ( Agence pour l Évaluation de la Qualité dans l Enseignement supérieur). Intérêt croissant pour la qualité de l enseignement universitaire. Situation interne de la FWEG Audit externe ayant confirmé les faiblesses pressenties. Forte concurrence au niveau local associé à un financement à la part de marché. Morosité et pessimisme chez toutes les catégories de personnel. Engagement des autorités institutionnelles de fournir les moyens nécessaires à une amélioration de la situation. Totale liberté laissée à la FWEG quant à la méthode. Université de Mons 7

8 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 8

9 Pourquoi ISO 9001? Caractéristiques de la FWEG : 3. Raisons du choix Faculté universitaire formant de futurs gestionnaires. Cursus essentiellement tournés principalement vers les entreprises dont la qualité des produits et la satisfaction des clients sont des préoccupations essentielles. Sensibilité du public cible de la FWEG pour les aspects Qualité d une activité. Caractéristiques de la norme ISO 9001 : Connue et reconnue internationalement impact sur l image de la Faculté. Définit les lignes directrices auxquelles doivent répondre les SMQ grande liberté en termes de méthode. Ne bride pas la créativité et l esprit d initiative particulièrement adaptée aux missions des universités (enseignement, recherche, services à la société). Permet de fédérer et de mobiliser les énergies vers un objectif commun. Université de Mons 9

10 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 10

11 Trois catégories. 4. Objectifs poursuivis Vis-à-vis de la maison-mère (UMons) : Maintien des parts de marché au niveau local et au niveau de la Communauté française. Vis-à-vis du personnel de la FWEG : Information et concertation avec le personnel scientifique et le PATO. Formation continuée du PATO. Répartition équilibrée des activités pédagogiques et de recherche des assistants sous-mandats. Soutien financier aux missions scientifiques. Satisfaction du personnel. Université de Mons 11

12 Vis-à-vis des étudiants : Inscrits dans la Charte Qualité et le Manuel Qualité. Valeurs sous-tendant la formation offerte à l UMons et partant à la FWEG. Adaptation des programmes aux évolutions du marché de l emploi. Mesure annuelle de la satisfaction globale des étudiants. Cadre de vie des étudiants (notamment, les locaux de cours). Information et concertation. Promotion de la réussite, remédiation et aide pédagogique. Séjours à l étranger. Insertion professionnelle. Université de Mons 12

13 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 13

14 5. Moyens Mis à disposition par la maison-mère : Engagement d un mi-temps afin d assurer la gestion opérationnelle du système Qualité de la FWEG. Développés par la FWEG : Création d un groupe facultaire dédié à la qualité et constitué de volontaires (membres du personnel de la FWEG). Création d une cellule Qualité constitué d un responsable (membre du personnel de la FWEG) et d un assistant (mitemps). Université de Mons 14

15 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 15

16 Concernant la maison-mère : 6. Outils Tableau de bord : indicateurs clés (parts de marché, taux de réussite, taux d abandon, etc.) Concernant le personnel de la FWEG : Information et concertation : Création d organes spécifiques (CCPATO, Comité de concertation du Personnel Administratif, Technique et Ouvrier ; Perscif, Personnel Scientifique et chercheurs facultaires). Formation continuée : offre de formation dans les domaines de l informatique (bureautique, systèmes d exploitation, traitements de texte, tableurs, etc.), de la gestion des relations humaines avec un public de jeunes, des langues modernes européennes, etc. Soutien financier aux missions scientifiques : Budget dédié à couvrir les frais de mission prévu dans le budget facultaire. Satisfaction du personnel : DAQ ; Réalisation d une enquête trisannuelle de bien-être au travail. Université de Mons 16

17 Concernant les étudiants : Adaptation des programmes aux évolutions du marché de l emploi : enquête annuelle de satisfaction des étudiants, enquête annuelle de satisfaction des diplômés et enquête trisannuelle de satisfaction des employeurs. Mesure annuelle de la satisfaction globale des étudiants : enquête annuelle de satisfaction des étudiants ; évaluation pédagogique de tous les enseignants de l année N-1 ; formulaires de non-satisfaction. Cadre de vie des étudiants (notamment, les locaux de cours) : programme annuel des travaux et réparations fixé avec la maison-mère. Information et concertation avec les étudiants : CCI (Comité de concertation et d information des étudiants). Promotion de la réussite : activités de monitorat, tutorat et remédiation ; groupe facultaire d «Aide à la réussite» assurant la documentation de l aspect ; indicateurs spécifiques. Séjours à l étranger : fixation d une offre minimale annuelle (stages en entreprise et/ou échange Erasmus). Université de Mons 17

18 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 18

19 7. Résultats et difficultés Augmentation régulière du nombre de parts de marché (+ 7% ) et d étudiants de première génération (+ 20 %) au niveau local. Augmentation du nombre de mois d échanges Erasmus (+ 200 %). Taux de réussite : fluctuation annuelle (absence de maîtrise totale du phénomène). Taux d abandon : fluctuation annuelle mais tendance à la baisse (entre 5 à 12 % selon les années). Information et concertation : satisfaction en forte hausse les premières années (effet de nouveauté) suivie d un tassement (émoussement de l outil). Satisfaction globale des étudiants : forte hausse lors de la mise en œuvre du système qualité suivie d un léger tassement : nombre faible de formulaires de non-satisfaction (± 10/an). Soutien aux missions scientifiques : budget multiplié par 350 %. Satisfaction du personnel : Deux enquêtes aux résultats assez similaires et globalement bons mais installation d une climat plus morose (effet fusion ; caractère plus impersonnel de de l institution). Université de Mons 19

20 Projet fédérateur ayant mobilisé toutes les énergies vers un but commun. Reconnaissance du travail accompli par le PATO (Secrétariat). Amélioration de la communication entre toutes les catégories de personnel. Amélioration constante et substantielle du bâtiment (locaux de cours, bureaux). Application des procédures (frein à la créativité). Respect des délais (frein à la liberté d exécution des tâches, carcan en termes d organisation). Perception du système («simple» gestion documentaire). Motivation des différents intervenants (routine, émoussement dans la durée, difficulté d intégration des nouveaux arrivants). Université de Mons 20

21 Plan 1. Introduction 2. Contexte 3. Raisons du choix 4. Objectifs poursuivis 5. Moyens 6. Outils 7. Résultats 8. Conclusion Université de Mons 21

22 8. Conclusion Littérature abondante sur les raisons de la mise en place de SMQ selon la norme ISO 9001 ainsi que sur ses retombées possibles et/ou réelles. Majorité des études concernant l application d ISO 9001 dans les entreprises. Résultats transposables à un établissement universitaire?!? Deux catégories de raisons sous-tendant l adoption d ISO 9001 : liées au marché ; liées à l amélioration des procédures internes (Lipovatz & al., 1999). FWEG : Motivations principales liées au marché (Seebaluck & al., 2012) : Parts de marché (Kurtus, 2001 ; Magd & Curry, 2003). Avantage compétitif (Moatazed-Keivani & al., 1999 ; Poksinska & al., 2006 ; Caro & Garcia, 2009). Image de marque (Santos & Escanciano, 2002 ; Fard & Abbasi, 2010). Satisfaction des attentes des clients (Dissanayaka & al ; Gotzamani & Tsiotras, 2002). FWEG : Motivations internes non déclarées. Université de Mons 22

23 En termes de retombées : Avis contrastés des auteurs à propos des avantages et inconvénients. FWEG : Retombées positives Amélioration de la satisfaction des clients (Augustin & Pheby, 2000 ; McLachlan, 1996 ; Subba & al., 1997 ; Woodruff, 2009, etc.). Amélioration de la qualité du produit (Dick, 2000). Orientation client (Wiele & Brown, 1997). Amélioration de l esprit d équipe (Pekovic & Urdanivia, 2008). Meilleure documentation des processus mis en œuvre (Stronge, 2009). Amélioration constante des opérations (Dissanayaka & al., 2001; Woodruff, 2009). Amélioration de la communication au sein de l organisation (Lo & Chang, 2007 ; Fard & Abbasi, 2010). Université de Mons 23

24 FWEG : Limites Frein à la «pensée créative» (Hasan & al., 2007). Investissement en temps significatif (Hermone & McCoy, 1995). Gestion documentaire lourde (Stronge, 2009). Manque de souplesse d un point de vue opérationnel. Disparités en termes d intégration au système qualité selon les catégories de personnel. En définitive : Les motivations, succès et faiblesses sont similaires à ceux identifiés pour les entreprises. A titre individuel, ISO 9001 = un bon choix pour la FWEG. Mais, ISO 9001 = ligne de conduite presque une philosophie. Certification le but. Certification = un premier pas vers une démarche qualité. Nécessité d une vigilance constante pour éviter que le système qualité soit plus une entrave qu une aide (routine, démotivation, lourdeur administrative). Nécessité de remotiver constamment les troupes. Université de Mons 24

25 Merci pour votre attention Université de Mons Prof. Untel Service Untel (voir pied de page dans le menu Powerpoint) 25

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

LAGIER Cyrielle. Stage de Master 2. En partenariat avec. Economie et Gestion de l Environnement. Soutenance orale

LAGIER Cyrielle. Stage de Master 2. En partenariat avec. Economie et Gestion de l Environnement. Soutenance orale LAGIER Cyrielle En partenariat avec Stage de Master 2 Economie et Gestion de l Environnement Soutenance orale Université Bordeaux IV Année universitaire 2011/2012 Sommaire 2 Introduction 1. Rappel du contexte

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

FAISABILITE DU RAPPROCHEMENT DES LABELS FSC ET PAFC EN AFRIQUE CENTRALE

FAISABILITE DU RAPPROCHEMENT DES LABELS FSC ET PAFC EN AFRIQUE CENTRALE FAISABILITE DU RAPPROCHEMENT DES LABELS FSC ET PAFC EN AFRIQUE CENTRALE Etude commanditée par le MAP et le MAE 2005-2006 1 1. Contexte de l étude 1. Contexte et objectifs de l étude 2. Analyse comparative

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1 Profondval 2010 Journée à l intention des responsables académiques et administratifs de programmes Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 FONDEMENTS 1.1 La présente politique se fonde sur les articles 130, 131, 132 et 133 du règlement sur les conditions d emploi des directrices, des

Plus en détail

Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons. Le 27 novembre 2015

Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons. Le 27 novembre 2015 Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons Le 27 novembre 2015 Journée régionale Chirurgie Ambulatoire Claire DAVIRON Stéphanie MONNIER Julie CARRET

Plus en détail

«Entreprise en santé»

«Entreprise en santé» «Entreprise en santé» Une stratégie gagnante pour tous Roger Bertrand Président du conseil, GP2S Paris, le 2 avril 2009 Vers des «Entreprises en santé» Au menu : Santé / enjeux et opportunités GP 2 S /

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Décembre 2013 Calendrier et plan de suivi des cursus d Ingénieur

Plus en détail

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent.

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent. Avis n 2014/04-07 relatif à l accréditation de l Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agrocampus Ouest) à délivrer le titre d ingénieur diplômé Objet

Plus en détail

Leader en formation et conseil en performance. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch

Leader en formation et conseil en performance. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch Leader en formation et conseil en performance Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION 1991 Un bref historique 2009 2011 Implantation à Genève 2003 Swiss Association for Quality (SAQ) devient majoritaire 1998

Plus en détail

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL La démarche qualité dans l entreprise MANTAL Abdelkrim YAHIA BERROUIGUET Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Université Aboubekr Belkaid Tlemcen,Algérie ab_berrouiguet@yahoo.fr Résumé Aujourd

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Culture qualité en entreprise

Culture qualité en entreprise Culture qualité en entreprise Atelier du 29 Janvier 2015 Université d Antananarivo f Rina RAMIANDRISOA Responsable Qualité - FTHM Comment la qualité devient-elle une culture en entreprise? 2 1-Présentation

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l Information et de l Internet (ATII)

Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l Information et de l Internet (ATII) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l Information et de l Internet (ATII) Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Optique professionnelle

Licence professionnelle Optique professionnelle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Optique professionnelle Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Marché pour une prestation d audit de certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES. Cahier des Charges

Marché pour une prestation d audit de certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES. Cahier des Charges Marché pour une prestation d audit de certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES Cahier des Charges Date de publication : 2 mai 2011 1. Présentation de l ENGEES : L Ecole Nationale

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance?

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Bernard Dumont http://bdumont.consultant.free.fr Ouagadougou, 16 mai

Plus en détail

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

Les apports du C2i pour l insertion professionnelle

Les apports du C2i pour l insertion professionnelle ! Les apports du C2i pour l insertion professionnelle Journée d études Par Nicolas Postec DGESIP- Chargé de la coordination des C2i 28 mars 2012 Le C2i et l insertion professionnelle Le C2i permet il de

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Sfax le 26/03/2014 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation d administrateurs en audit qualité interne Pièces jointes : Termes de références de la formation.

Plus en détail

Cahier de revendications pour la législature 2009-2014

Cahier de revendications pour la législature 2009-2014 Cahier de revendications pour la législature 2009-2014 1. NOTRE PRIORITE : UNE ECOLE EGALITAIRE! Nous voulons un enseignement de qualité qui conjugue égalité et efficacité pour tous. L enseignement est

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France)

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) Jean-Luc Menet (ENSIAME-UVHC) Responsable Pédagogique Master QHSE Éric Winter (ENSIAME-UVHC) Responsable

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Qualité conseil en recrutement

Qualité conseil en recrutement Qualité conseil en recrutement CAP AFNOR Sandrine Gonzalez/Muriel Amant : info.inscription@afaq.afnor.org 11 rue Francis de Pressensé 93571 LA PLAINE ST DENIS tel. : 01 41 62 76 22 / fax : 01 49 17 92

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE. Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM)

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE. Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM) MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM) Présenté par : Magtouf DALLAGI Expert PCAM Coaching non

Plus en détail

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION UNIVERSITE D ORAND ORAN-UNIVERSITE EURO-MED TETHYS JOURNEES D ETUDES D VALORISATION, INCUBATEURS & PEPINIERES D ENTREPRISES D ORAN 17-18 18 FEVRIER 2007 PROJET CREATION D INCUBATEURS D SCIENTIFIQUES A

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence de droit, économie, gestion Mention Administration économique et sociale Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013 La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération Nantes 3 et 4 décembre 2013 Attention Toutes les informations mentionnées dans cette présentation sont susceptibles d

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Bart Introduction Fondé en 1917, le Bart est un établissement d enseignement collégial privé subventionné qui a toujours œuvré à la réussite de ses élèves. Il a pour

Plus en détail

Un diplôme reconnu et recherché

Un diplôme reconnu et recherché Un diplôme reconnu et recherché Le cycle d enseignement EID délivre avec le même taux de réussite (90%) le même diplôme que le cycle initial à savoir, le D.U.T. G.E.A. Il permet de concilier études et

Plus en détail

Le parcours «langues étrangères appliquées»

Le parcours «langues étrangères appliquées» Le parcours «langues étrangères appliquées» Assises universitaires de français Kévin Bacquet Université d État de la région de Moscou Les langues étrangères dans l enseignement supérieur en 3 options :

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC

AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC AVIS A.1231 SUR LES AVANT- PROJETS DE DÉCRETS CONJOINTS RELATIFS À LA RÉUTILISATION DES INFORMATIONS DU SECTEUR PUBLIC ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 7 SEPTEMBRE 2015 2015/A.1231 I. Introduction Le 4

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel

Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits culturels : Cinéma et audiovisuel Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Qualité en Recherche. A. Rivet

Qualité en Recherche. A. Rivet Qualité en Recherche A. Rivet ANGD Reciprocs, 6/07/2009 Qualité en recherche Introduction Les normes de management La norme ISO 9001 Le système d organisation du Cermav Conclusion Qualité en recherche

Plus en détail

La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012

La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012 La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012 Suivi du projet : Bertrand Lacour, responsable de la communication Tél 803.888 communication@upf.pf www.upf.pf / www.stages-emplois.upf.pf

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle MISSIONS Crée en 1999 par le Ministère de la formation Professionnelle et

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion 2013-2016 2014-2015 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 8 octobre 2014 20 octobre

Plus en détail

Assurance qualité de l enseignement supérieur : évaluation d une offre de formation selon le référentiel CAMES

Assurance qualité de l enseignement supérieur : évaluation d une offre de formation selon le référentiel CAMES Assurance qualité de l enseignement supérieur : évaluation d une offre de formation selon le référentiel CAMES PLAN DU REFERENTIEL Introduction I- Domaines d application II- Références normatives III-

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

L offre Campus France

L offre Campus France L offre Campus France Partenaire vos programmes bourses Campus France, l Agence française la mobilité internationale Établissement public national placé sous la double tutelle du Ministère s Affaires étrangères

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi?

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Prof. N. Burnay Université de Namur Université catholique de Louvain En guise d introduction Important changement démographique

Plus en détail

Evaluation des bacheliers «informatique de gestion» et «informatique et systèmes» (finalité technologie de l informatique) 2011-2012

Evaluation des bacheliers «informatique de gestion» et «informatique et systèmes» (finalité technologie de l informatique) 2011-2012 Evaluation des bacheliers «informatique de gestion» et «informatique et systèmes» (finalité technologie de l informatique) 2011-2012 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE Institut d Enseignement de Promotion Sociale

Plus en détail

La mission du Groupe ESC Clermont

La mission du Groupe ESC Clermont Notre engagement : «Former des managers conscients et responsables» La mission du Groupe ESC Clermont Les étapes clés de l engagement du Groupe ESC Clermont - Depuis juin 2005, l établissement intègre

Plus en détail

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 Bienvenue La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 D une politique énergétique volontariste Gaël DUPOND Chef du Service Energie Direction des Travaux

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile Section : Bachelier en Automobile Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain des formations reconnues Depuis près de 60 ans, l IAE Toulouse, École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, allie expertise académique et dialogue

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT

CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT Les idées des uns et des autres, à reprendre ou à adapter à son entreprise. Mars 2013 1 1. La sélection et l engagement

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS Le système éducatif français Le système éducatif suisse Les Hautes écoles spécialisées : domaines et homologues français Le domaine de l ingénierie

Plus en détail

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX)

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) LETTRE DE MISSION ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) 1. DESCRIPTION DE FONCTION ET PROFIL DE COMPETENCES A. DESCRIPTION DE FONCTION A.1. Missions

Plus en détail

à l aune de Prof. Eric Cornuel WWW.EFMD.ORG E U R O P E A N F O U N D A T I O N F O R M A N A G E M E N T D E V E L O P M E N T Liège, le 29 Jan 2007

à l aune de Prof. Eric Cornuel WWW.EFMD.ORG E U R O P E A N F O U N D A T I O N F O R M A N A G E M E N T D E V E L O P M E N T Liège, le 29 Jan 2007 La Pédagogie P à l aune de l Accréditation Prof. Eric Cornuel Directeur Général, G EFMD L éducation au Management en Europe: Panorama général Modèle continental versus anglo-saxon Convergence vers un format

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Mars 2015 Luc Masure Plan de la présentation 1. Le Bureau fédéral du Plan 2. Cadre historique de la politique salariale et des dispositifs d exonération

Plus en détail

Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies. Profil d enseignement

Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies. Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Assistant-e de Direction Mons-Montignies Profil d enseignement Contenu 1. Introduction L enseignement à la HELHa... 3 2. Finalités de la formation de bachelier en Assistant-e

Plus en détail

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER D ASSISTANT(E) SOCIAL(E)

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER D ASSISTANT(E) SOCIAL(E) Allemagne France Luxembourg LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER D ASSISTANT(E) SOCIAL(E) DÉFINITION L assistant(e) social(e) intervient auprès de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Efficacité énergétique et énergies renouvelables de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN GESTION

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

Le système d assurance qualité de la HES-SO

Le système d assurance qualité de la HES-SO Le système d assurance qualité de la HES-SO 1. Contexte historique Le monde de l enseignement supérieur et de la recherche a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. Parmi les nombreux facteurs

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques

Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques Synthèse finale de l auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques La procédure d auto-évaluation de la Faculté des sciences sociales et politiques de l Université de Lausanne s est

Plus en détail

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT RAPPORT AUDIT QUALITE Entité auditée Site concerné : ENSEEIHT : TOULOUSE Responsable d audit : Xavier RAFFENNE Thème d audit : Conformité à la norme ISO 9001:2008 Date d audit : 15/01/2013 Distribution

Plus en détail

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail Chris MacDonald Financière Manuvie Alida Fallavollita, CRHA Samantha Kolapak, MPP Bell Canada Commission de la santé mentale

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

La Commission des titres d Ingénieur a adopté la présente décision :

La Commission des titres d Ingénieur a adopté la présente décision : Décision n 2015/03-03 relatif à l habilitation de l Institut supérieur du bâtiment et des travaux publics (ISBA-TP) à délivrer des titres d ingénieur spécialisé Objet Dossiers A : Renouvellement de l'habilitation

Plus en détail