Dossier de presse. Les classes du goût. École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Les classes du goût. École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30"

Transcription

1 Dossier de presse Les classes du goût École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30 Contact DRAAF Languedoc-Rous sillon Nathalie COLIN chargée de mission offre alimentaire

2

3 Dans le cadre du Programme National pour l Alimentation, le ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire (MAAPRAT) relance l opération «Les classes du goût». Elle permet à des enfants des classes de cycle 3, par l'expérimentation, de découvrir leur sensorialité dans un objectif général lié à la santé par la découverte des autres, des produits et des patrimoines. «D où vient cet aliment?», «Comment est-il préparé?», «Pourquoi a-t-il ce goût?», sont autant de questions que ne se posent pas forcément les enfants lorsqu ils mangent. Il y a 36 ans déjà, Jacques Puisais, vice-président de l'institut du goût, constatait que les enfants ne savaient pas goûter : «Apprendre à déguster c est aussi mieux goûter les instants de la vie!» disait-il. La classe du goût est née! La classe du goût, à quoi ça sert? Éduquer un enfant au goût l amène à mieux se connaître et à mieux comprendre son environnement. Un apprentissage concret et ludique stimule son envie de goûter des aliments nouveaux et lui permet de dépasser ses aversions premières, comme celles pour les aliments amers : l essentiel est de donner l envie de découvrir le coing ou le panais, le plaisir de déguster des endives, ou celui de reconnaître des herbes aromatiques. Qu est-ce qu on apprend pendant la classe du goût?a développer sa CURIOSITÉ! L enfant a une extraordinaire acuité des sens qu'il faut encourager grâce à un éveil et à une éducation sensorielle, sans quoi, ses capacités restent en sommeil. Nombreux sont ceux qui ne prêtent pas attention au goût des aliments, à leur origine et à leur préparation : les inciter à accompagner leurs parents sur les marchés, ou à enfiler un tablier pour préparer un repas, ou encore goûter des aliments inconnus, sont les objectifs prioritaires de ces classes. De plus, au-delà de l aspect gustatif, les classes du goût s inscrivent dans un programme pédagogique plus large. Elles permettent ainsi de comprendre le comportement alimentaire humain, de développer et de valoriser la culture culinaire, d'éduquer à la différence (des goûts et dégoûts), mais également de mieux connaître le patrimoine et le terroir qui s y rattache. Concrètement, comment cela se passe? Constituées de 8 séances d éducation au goût et au fait alimentaire de 1 heure 30, réparties soit de manière immersive sur une semaine, soit progressive sur 8 semaines, ces «classes du goût» permettent aux enfants de cycle 3 et plus particulièrement de CE2 de mieux se connaître grâce à un travail sur les 5 sens mis en jeu lorsqu ils consomment un aliment : le goût bien sûr, mais aussi la vue, le toucher, l odorat, et même l ouïe (le craquant d une pomme par exemple). Au-delà de l aspect sensoriel, les enfants sont aussi sensibilisés aux produits des terroirs et au patrimoine alimentaire français, avec une attention particulière sur les produits sous signe de qualité (AOC, Bio, Label Rouge...). L INAO (Institut National de l Origine et de la Qualité) participe d ailleurs à la formation des enseignants sur ce point. Et pour parfaire la connaissance des petits, les séances peuvent être enrichies d interventions dans les classes d agriculteurs, de pêcheurs, d aquaculteurs, d industriels, de bouchers, de boulangers,... Télécharger le Guide_formation_classes_du_gout_octobre_2011 (PDF ko)

4 Un peu d'histoire En 1975, l Institut Français du Goût de Jacques Puisais lance ses premières Classes du Goût dans les écoles primaires de la région Centre. Ces classes se développent au niveau national et touchent environ élèves. L enfant y apprend à mieux tirer parti de ses capacités sensorielles et à verbaliser ses perceptions. La spécificité de cette pédagogie est de placer l individu au cœur de la démarche : chacun apprend à mieux se connaître à travers la dégustation et à se situer par rapport aux autres dans le respect des différences inter-individuelles. Ainsi, l éducation au goût, ou éducation sensorielle, se distingue à la fois de l éducation alimentaire, qui repose sur la connaissance de l aliment (origine, production, savoir-faire ), et de l éducation nutritionnelle, qui s appuie sur les connaissances nutritionnelles actuelles pour modifier les comportements dans le sens de prises alimentaires ajustées aux besoins de chaque individu. Si la formation de formateurs de Classes de Goût s est arrêtée en 1998, l éducation sensorielle, elle, s est poursuivie un peu partout en France, donnant lieu à d autres expérimentations et à la déclinaison de nouveaux programmes d éducation sensorielle, adaptées à différents publics ou différentes tranches d âges. 20 ans plus tard, l alimentation des jeunes occupe une place centrale dans les préoccupations sociétales à cause de la croissance de la proportion de jeunes en surpoids et surtout de la prévalence de l'obésité chez les jeunes, de l évolution des pratiques alimentaires et de l impact limité d une éducation purement nutritionnelle pour modifier les comportements alimentaires. Après la création d'un comité de pilotage, d'un référentiel métier "Éducateur au goût" et une formation nationale, chaque académie c'est doté d'un Référent Classe du Gout et d'intervenants Classe du Gout. Aujourd'hui en Languedoc Roussillon Éric GUERRINI, Professeur en lycée Professionnel Hôtellerie et Chargé de Mission "Art du Gout" auprès de la Déléguée Académique à l'éducation Artistique et Culturelle du Rectorat est le référent "Classe du Gout" Hélène LOMBARDO, Association le Monde Sensible, est l'intervenante "Classe du Gout". Nathalie COLIN, chargée de mission offre alimentaire à la DRAAF LR, coordonne l'ensemble du dispositif régional.

5 Les Classes du goût en Languedoc-Roussillon La DRAAF Languedoc-Roussillon en partenariat avec la Délégation Académique à l'éducation Artistique et à l'action Culturelle a décidé de déployer le dispositif national en région Languedoc-Roussillon. La DRAAF prend ainsi en charge l intégralité du financement de 4 classes pilotes à partir de février Les classes pilotes Les classes pilotes de notre région ont été choisies parmi les classes ayant candidaté par un jury composé de membres du rectorat, des inspections d'académies de chaque département et de la Direction Régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la Forêt. Les classes sélectionnées sont : Aude (11) : École de Laure Minervois Gard (30) : École André Galan de Nîmes Hérault (34) : École André Plagniol de Sainte Croix de Quintillargues Pyrénées Orientales (66) : École Pasteur de Ille-sur-Têt Ces classes seront dispensées par deux intervenants académiques pédagogie par un comité de pilotage national. formés à cette Les formations animateurs et enseignants En préfiguration, une formation d'une demi-journée à destination des enseignants a été mise en place en En , des temps de formation à destination des enseignants de la région seront mis en place afin de les rendre à terme autonomes pour mettre en œuvre cette démarche dans leur classe. Formés pendant 2,5 jours, ils pourront, dès la rentrée 2013 commencer les ateliers avec leurs élèves : des cinq sens à la mémoire des odeurs, en passant par les spécialités régionales ou la gastronomie, nos chefs en herbe connaîtront tout du goût!

6 L expérience pilote à André Galan Les classes du goût ont commencé en avril 2012, à l école primaire de Nîmes André Galan qui accueille sept classes de la maternelle au CM2. La classe de Madame TAIBAOUI regroupe 16 élèves de CE2. Grâce aux expérimentations sensorielles ludiques, l appréhension envers les aliments nouveaux tend à diminuer et les petits goûteurs montrent une plus grande motivation à découvrir des aliments inconnus. On note un changement de comportement alimentaire très rapidement sur l ensemble du cycle des 8 classes du goût. La classe du goût permet de fonder et de transmettre des valeurs de citoyenneté en engageant chacun au respect des goûts et dégoûts des autres. De plus, la classe de Mme TAIBAOUI a été choisie comme classe pilote afin d'évaluer les effets des Classes du Goût sur différents comportements de l enfant, en lien avec l alimentation. Ainsi, lors de la première séance, chaque enfant a rempli deux questionnaires en ligne et l'opération sera renouvelée à la fin de l'année scolaire, une fois les Classes du Goût terminées. Se construire grâce au goût Il est drôle et intéressant d observer les mimiques et le comportement des enfants : des réactions très spontanées font rapidement l effet papillon : l émotion du goût se communique au voisin à vitesse grand v! Afin de limiter cet effet, les enfants sont invités à fermer les yeux pour se concentrer et apprécier l'aliment. Ensuite, un moment de mise en commun et d échange permet d exprimer les sensations et les émotions. La prise de parole permet l acquisition du vocabulaire des sens et la formulation singulière d un jugement sur le goût. Éveiller la curiosité Fruit de la passion, mangue, carambole, nashi, ananas, la rencontre de nouveaux fruits n est pas toujours facile pour l enfant. Pour se familiariser et développer la curiosité, des tables d observations et de choix sont mises en place, avant de dessiner et de goûter le fruit. La vue et la présentation des aliments déclenchent l envie de goûter ou le rejet. Ici, trois présentations différentes, dont un cœur d ananas en barre servi à la cantine. Devinez lequel de ces ananas a eu le plus de succès!

7 Exercer ses sens L ouïe est un sens quelquefois oublié pendant la dégustation. Écouter le croquant de la pomme ou la croustillance du pain est une véritable source de plaisir. A d autres moments, des jeux ludiques permettent à l enfant de découvrir ses sens, comme ici une boite à écouter. C est l occasion de manipuler des ustensiles, de tenter de reconnaitre les sons de cuisine et de s amuser comme ici avec le son du casse-noix. Partager les apprentissages Qu il s agisse de la découverte des saveurs sucrée ou salée, de la dégustation de jus de fruits ou d une expérience tactile, les CE1-CE2 étaient ravis de partager leur expérience avec les CP. L éveil et l éducation au goût prend tout son sens lorsqu elle s inscrit dans le partage. Planning de la Classe du goût du 6 Avril au 8 Juin 2012 École André Galan, Madame TAIBAOUI Journée Atelier 10h30 12h Atelier 15h 16h30 6 Avril Séance d'évaluation en ligne, 2 questionnaires Séance n 1 : les 5 sens dans la dégustation 27 Avril Séance n 2 : la ronde des saveurs dans le goût Séance n 3 : l olfaction 11 Mai Séance n 4 : la vue Séance n 5 : le toucher et l ouïe 25 Mai Séance n 6 : le goût au sens large Goûter avec les CP et les GS Partage de l expérience Séance n 7 : le patrimoine alimentaire les produits du terroir 8 Juin Séance n 8 : l étiquetage, les signes d identification de la qualité et de l origine

8 Une dynamique de réseau Faire progresser l éducation sensorielle en France au cours des prochaines années, tel est l objectif du réseau national dédié à l éducation au goût des jeunes qui s est constitué en octobre 2011, sous l impulsion du Ministère chargé de l agriculture et de l alimentation. Un réseau décliné en région Languedoc-Roussillon. Les structures impliquées dans l éducation sensorielle sont de plus en plus nombreuses et proposent des actions de plus en plus variées (expériences sensorielles mais aussi ateliers culinaires, contes gourmands, activités impliquant les familles, programmes conjuguant éducation sensorielle et éducation nutritionnelle ). Mais ces acteurs de l éducation au goût mènent des actions dispersées et manquent de concertation sur les objectifs et les outils pédagogiques. en 2009, l idée de constituer un réseau national pour fédérer les initiatives pédagogiques liées au goût commence à se concrétiser : Vitagora mandate l Institut du Goût pour recenser et caractériser les organismes impliqués dans l éducation sensorielle des jeunes. Cette étude de faisabilité conclut à un contexte très favorable pour créer un réseau national d éducation au goût. en 2010, le Programme National pour l Alimentation (PNA) piloté par le MAAPRAT reconnaît l importance de l éducation au goût. Il consacre l un de ses axes à l amélioration des connaissances sur l alimentation et soutient la création d un référentiel de compétences relatif aux activités des animateurs en éducation sensorielle. Télécharger le référentiel : Referentiel_novembre_2011_ECG (PDF ko) en 2011, un colloque placé sous le haut patronage du MAAPRAT, soutenu par le Ministère de l'éducation Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative et par Vitagora marque le lancement du réseau national d éducation au goût des jeunes. Plus de cent participants témoignent de leur intérêt pour ce réseau (associations, collectivités, professionnels de santé ) et montrent leur motivation pour enrichir et actualiser leurs connaissances, partager leurs expériences, mutualiser leurs outils pédagogiques et donner davantage de visibilité et de crédit à l éducation sensorielle des jeunes. En 2012, en région Languedoc-Roussillon, la Direction Régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la Forêt et le Rectorat, en partenariat avec (entre autre) le CRDP, le réseau Éducation à la santé de l'inspection d'académie 34, le GRAINE (groupe régional en animation et initiation à l'environnement) organiseront en octobre un colloque régional sur l'éducation au goût afin de permettre aux acteurs régionaux d'échanger sur les pratiques et savoir-faire. Télécharger le dossier de présentation du réseau : reseau_novembre_2011 (PDF ko) Pour plus d informations : reseau-education-gout.org *Réseau constitué sous l impulsion du Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire (MAAPRAT) et du pôle de compétitivité Vitagora Goût-Nutrition-Santé, et avec la collaboration de quatre organismes d éducation au goût (l Institut du Goût, CQFDgustation, Les Sens du Goût et les Alchimistes du Goût).

9 Annexes

10 Revue Patrimoine en région, décembre 2011, Gastronomie un art à transmettre A télécharger en ligne :

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Objectif de la séance : Mettre en évidence la participation des 5 sens dans la dégustation Découvrir les 3 étapes de la dégustation et voir les différents sens

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES 2016-2017 POUR LA MISE EN PLACE D'UNE FORMATION INTRA-EPLEFPA SUR LE THEME «PLAISIR A LA CANTINE»

APPEL A CANDIDATURES 2016-2017 POUR LA MISE EN PLACE D'UNE FORMATION INTRA-EPLEFPA SUR LE THEME «PLAISIR A LA CANTINE» PRÉFET DE LA RÉGION LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRÉNÉES Direction régionale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt -Service Régional de la Formation et du Développement -Service Régional de

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP π DOSSIER PEDAGOGIQUE La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP Présentation de l atelier L objectif de l atelier est d utiliser ses sens pour découvrir une sélection de plantes. Bruissement, couleur,

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Donnons l envie d entreprendre!

Donnons l envie d entreprendre! Enseignants et Chefs d entreprise, Donnons l envie d entreprendre! Faites découvrir la vie de l entreprise aux jeunes de notre région Création de Mini-Entreprises Création de Mini-Entreprises Une Mini-Entreprise,

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS

JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS JE SUIS JEUNE ORGANISATEUR UNSS Programme 2012 / 2016 Mise à jour novembre 2013 Page 1/11 JE SUIS UN JEUNE ORGANISATEUR 1- JE SUIS JEUNE REPORTER 2- JE SUIS UN ACTEUR IMPLIQUE DANS L ORGANISATION D UN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

ANIMATIONS CULINAIRES

ANIMATIONS CULINAIRES ANIMATIONS CULINAIRES -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr

POUR PLUS D INFORMATIONS www.pole-education-sante-lr.fr POUR PLUS D INFORMATIONS CONTACT Siège : ARS LR Parc Club du Millénaire 1025 rue Henri Becquerel 34067 MONTPELLIER CEDEX 2 Tel : 07 82 01 26 58 Courriel : coordination@pole-education-sante-lr.fr ACCUEIL

Plus en détail

les ateliers Papilles Créatives

les ateliers Papilles Créatives Oubliez ce que vous savez des ateliers culinaires classiques les ateliers Papilles Créatives STOP aux complexes et à la performance culinaire! STOP aux diktats alimentaires et à la culpabilité en cuisine!

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce 3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce «Le 3 ème plan autisme vise à répondre à la faiblesse criante de la prise en charge de l autisme en France tout en laissant le choix aux familles

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition -

Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition - Formation en immersion «Apprendre l anglais de la coopération et du développement local» - Seconde édition - PROGRAMME 23-24-25 janvier 2013 au Chambon-sur-Lignon (43) Organisateurs : Réseau rural Auvergne

Plus en détail

Objet : Projet départemental «Objectif Rando»

Objet : Projet départemental «Objectif Rando» Evreux, le 20 octobre 2011 L Inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure à Mesdames et Messieurs les Directeurs des écoles maternelles et élémentaires

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont Dossier de présentation 2013 Atelier-découvertes pour enfants, de la nature à l'assiette. Dans le cadre de la Semaine suisse du Goût, Delémont

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT 2013 DOSSIER DE PARTENARIAT L évènement : Des Ateliers culinaires et une «Chasse au trésor» vont être organisés lors de la journée du Mercredi 5 Juin 2013 à la Mairie du 7 ième arrondissement. L évènement

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES 7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 Rappel de la méthode Un groupe de travail composé

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Les formations et la communication

Les formations et la communication Les formations et la communication Table des matières Introduction... 4 Lecture des défis... 5 Objectif 1 : Former au permis de chasser... 6 Objectif 2 : Développer des formations complémentaires obligatoires...

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

Les activités des T.A.P Septembre 2014

Les activités des T.A.P Septembre 2014 Les activités des T.A.P Septembre 2014 Petite section Moyenne section Grande section LUNDIS Chants et contes Eveil sensoriel Favoriser l enrichissement du vocabulaire Se laisser porter par son imagination

Plus en détail

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette»

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Le Centre Social Indigo : une association de loi 1901 Un équipement pour favoriser et soutenir la mise en place de projets, de services et

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT. entre. la société Nestlé France. le ministre de l ducation nationale, d une part. le président de Nestlé France.

ACCORD DE PARTENARIAT. entre. la société Nestlé France. le ministre de l ducation nationale, d une part. le président de Nestlé France. Nestlé France S.A.S ACCORD DE PARTENARIAT entre le ministère de l Ếducation nationale, et la société Nestlé France le ministre de l ducation nationale, d une part le président de Nestlé France d autre

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique

www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique www.chiensdetraineaux-jura.com - Tél. : 06 83 83 22 71 Projet Pédagogique 1. Pourquoi visiter un élevage? La visite de l élevage s intègre dans une classe d environnement ( classe de découverte). 1.1 Une

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 O F F R E D E S E R V I C E S EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 Programmes Un trésor dans mon jardin Les aventuriers du goût UN TRÉSOR DANS MON JARDIN ET LES AVENTURIERS DU GOÛT MISSION Jeunes pousses

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

Signature d une convention entre le Conseil général du Calvados et l Inspection Académique du Calvados

Signature d une convention entre le Conseil général du Calvados et l Inspection Académique du Calvados Programme d ouverture des collèges à l Europe Signature d une convention entre le Conseil général du Calvados et l Inspection Académique du Calvados Lundi 10 mai à 17h00 Contact : Marianne FRESNAIS Attachée

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A. CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME ET LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.) CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : Le Collège

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS

MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS MAIRIE D'ORANGE DIRECTION AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE DE LA CROIX ROUGE ANNEE 2012 2013 LIEU : École Croix Rouge Quartier Comtadine Rue

Plus en détail

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX A Principes politiques de la formation à l animation volontaire TOUTE FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE OU RÉGIONALE QUI : adhère au projet

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE 14, rue d Ouessant - 75015 Paris. Tél : 01 78 09 88 00 Mail : fondationechiquierdelareussite@a2consulting.fr Fondation sous l égide de la Fondation de France Pourquoi

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Concours fruité pour les écoles romandes

Concours fruité pour les écoles romandes Objectifs pédagogiques «Relookons les fruits de chez nous!» 2014-2015 Concours fruité pour les écoles romandes L année scolaire 2014-2015 a commencé. Après le succès rencontré lors du concours 2013-2014

Plus en détail

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Le PNA Loi de Modernisation de l'agriculture et de

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

«Garde le Rythme!» dans le cadre du réaménagement des temps scolaires et périscolaires

«Garde le Rythme!» dans le cadre du réaménagement des temps scolaires et périscolaires «Garde le Rythme!» dans le cadre du réaménagement des temps scolaires et périscolaires CONTEXTE Aujourd hui, deux problématiques de santé publique chez l enfant ressortent : Le petit déjeuner, souvent

Plus en détail