Dossier de presse. Les classes du goût. École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Les classes du goût. École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30"

Transcription

1 Dossier de presse Les classes du goût École André Galan de Nîmes Vendredi 8 juin à 13h30 Contact DRAAF Languedoc-Rous sillon Nathalie COLIN chargée de mission offre alimentaire

2

3 Dans le cadre du Programme National pour l Alimentation, le ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire (MAAPRAT) relance l opération «Les classes du goût». Elle permet à des enfants des classes de cycle 3, par l'expérimentation, de découvrir leur sensorialité dans un objectif général lié à la santé par la découverte des autres, des produits et des patrimoines. «D où vient cet aliment?», «Comment est-il préparé?», «Pourquoi a-t-il ce goût?», sont autant de questions que ne se posent pas forcément les enfants lorsqu ils mangent. Il y a 36 ans déjà, Jacques Puisais, vice-président de l'institut du goût, constatait que les enfants ne savaient pas goûter : «Apprendre à déguster c est aussi mieux goûter les instants de la vie!» disait-il. La classe du goût est née! La classe du goût, à quoi ça sert? Éduquer un enfant au goût l amène à mieux se connaître et à mieux comprendre son environnement. Un apprentissage concret et ludique stimule son envie de goûter des aliments nouveaux et lui permet de dépasser ses aversions premières, comme celles pour les aliments amers : l essentiel est de donner l envie de découvrir le coing ou le panais, le plaisir de déguster des endives, ou celui de reconnaître des herbes aromatiques. Qu est-ce qu on apprend pendant la classe du goût?a développer sa CURIOSITÉ! L enfant a une extraordinaire acuité des sens qu'il faut encourager grâce à un éveil et à une éducation sensorielle, sans quoi, ses capacités restent en sommeil. Nombreux sont ceux qui ne prêtent pas attention au goût des aliments, à leur origine et à leur préparation : les inciter à accompagner leurs parents sur les marchés, ou à enfiler un tablier pour préparer un repas, ou encore goûter des aliments inconnus, sont les objectifs prioritaires de ces classes. De plus, au-delà de l aspect gustatif, les classes du goût s inscrivent dans un programme pédagogique plus large. Elles permettent ainsi de comprendre le comportement alimentaire humain, de développer et de valoriser la culture culinaire, d'éduquer à la différence (des goûts et dégoûts), mais également de mieux connaître le patrimoine et le terroir qui s y rattache. Concrètement, comment cela se passe? Constituées de 8 séances d éducation au goût et au fait alimentaire de 1 heure 30, réparties soit de manière immersive sur une semaine, soit progressive sur 8 semaines, ces «classes du goût» permettent aux enfants de cycle 3 et plus particulièrement de CE2 de mieux se connaître grâce à un travail sur les 5 sens mis en jeu lorsqu ils consomment un aliment : le goût bien sûr, mais aussi la vue, le toucher, l odorat, et même l ouïe (le craquant d une pomme par exemple). Au-delà de l aspect sensoriel, les enfants sont aussi sensibilisés aux produits des terroirs et au patrimoine alimentaire français, avec une attention particulière sur les produits sous signe de qualité (AOC, Bio, Label Rouge...). L INAO (Institut National de l Origine et de la Qualité) participe d ailleurs à la formation des enseignants sur ce point. Et pour parfaire la connaissance des petits, les séances peuvent être enrichies d interventions dans les classes d agriculteurs, de pêcheurs, d aquaculteurs, d industriels, de bouchers, de boulangers,... Télécharger le Guide_formation_classes_du_gout_octobre_2011 (PDF ko)

4 Un peu d'histoire En 1975, l Institut Français du Goût de Jacques Puisais lance ses premières Classes du Goût dans les écoles primaires de la région Centre. Ces classes se développent au niveau national et touchent environ élèves. L enfant y apprend à mieux tirer parti de ses capacités sensorielles et à verbaliser ses perceptions. La spécificité de cette pédagogie est de placer l individu au cœur de la démarche : chacun apprend à mieux se connaître à travers la dégustation et à se situer par rapport aux autres dans le respect des différences inter-individuelles. Ainsi, l éducation au goût, ou éducation sensorielle, se distingue à la fois de l éducation alimentaire, qui repose sur la connaissance de l aliment (origine, production, savoir-faire ), et de l éducation nutritionnelle, qui s appuie sur les connaissances nutritionnelles actuelles pour modifier les comportements dans le sens de prises alimentaires ajustées aux besoins de chaque individu. Si la formation de formateurs de Classes de Goût s est arrêtée en 1998, l éducation sensorielle, elle, s est poursuivie un peu partout en France, donnant lieu à d autres expérimentations et à la déclinaison de nouveaux programmes d éducation sensorielle, adaptées à différents publics ou différentes tranches d âges. 20 ans plus tard, l alimentation des jeunes occupe une place centrale dans les préoccupations sociétales à cause de la croissance de la proportion de jeunes en surpoids et surtout de la prévalence de l'obésité chez les jeunes, de l évolution des pratiques alimentaires et de l impact limité d une éducation purement nutritionnelle pour modifier les comportements alimentaires. Après la création d'un comité de pilotage, d'un référentiel métier "Éducateur au goût" et une formation nationale, chaque académie c'est doté d'un Référent Classe du Gout et d'intervenants Classe du Gout. Aujourd'hui en Languedoc Roussillon Éric GUERRINI, Professeur en lycée Professionnel Hôtellerie et Chargé de Mission "Art du Gout" auprès de la Déléguée Académique à l'éducation Artistique et Culturelle du Rectorat est le référent "Classe du Gout" Hélène LOMBARDO, Association le Monde Sensible, est l'intervenante "Classe du Gout". Nathalie COLIN, chargée de mission offre alimentaire à la DRAAF LR, coordonne l'ensemble du dispositif régional.

5 Les Classes du goût en Languedoc-Roussillon La DRAAF Languedoc-Roussillon en partenariat avec la Délégation Académique à l'éducation Artistique et à l'action Culturelle a décidé de déployer le dispositif national en région Languedoc-Roussillon. La DRAAF prend ainsi en charge l intégralité du financement de 4 classes pilotes à partir de février Les classes pilotes Les classes pilotes de notre région ont été choisies parmi les classes ayant candidaté par un jury composé de membres du rectorat, des inspections d'académies de chaque département et de la Direction Régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la Forêt. Les classes sélectionnées sont : Aude (11) : École de Laure Minervois Gard (30) : École André Galan de Nîmes Hérault (34) : École André Plagniol de Sainte Croix de Quintillargues Pyrénées Orientales (66) : École Pasteur de Ille-sur-Têt Ces classes seront dispensées par deux intervenants académiques pédagogie par un comité de pilotage national. formés à cette Les formations animateurs et enseignants En préfiguration, une formation d'une demi-journée à destination des enseignants a été mise en place en En , des temps de formation à destination des enseignants de la région seront mis en place afin de les rendre à terme autonomes pour mettre en œuvre cette démarche dans leur classe. Formés pendant 2,5 jours, ils pourront, dès la rentrée 2013 commencer les ateliers avec leurs élèves : des cinq sens à la mémoire des odeurs, en passant par les spécialités régionales ou la gastronomie, nos chefs en herbe connaîtront tout du goût!

6 L expérience pilote à André Galan Les classes du goût ont commencé en avril 2012, à l école primaire de Nîmes André Galan qui accueille sept classes de la maternelle au CM2. La classe de Madame TAIBAOUI regroupe 16 élèves de CE2. Grâce aux expérimentations sensorielles ludiques, l appréhension envers les aliments nouveaux tend à diminuer et les petits goûteurs montrent une plus grande motivation à découvrir des aliments inconnus. On note un changement de comportement alimentaire très rapidement sur l ensemble du cycle des 8 classes du goût. La classe du goût permet de fonder et de transmettre des valeurs de citoyenneté en engageant chacun au respect des goûts et dégoûts des autres. De plus, la classe de Mme TAIBAOUI a été choisie comme classe pilote afin d'évaluer les effets des Classes du Goût sur différents comportements de l enfant, en lien avec l alimentation. Ainsi, lors de la première séance, chaque enfant a rempli deux questionnaires en ligne et l'opération sera renouvelée à la fin de l'année scolaire, une fois les Classes du Goût terminées. Se construire grâce au goût Il est drôle et intéressant d observer les mimiques et le comportement des enfants : des réactions très spontanées font rapidement l effet papillon : l émotion du goût se communique au voisin à vitesse grand v! Afin de limiter cet effet, les enfants sont invités à fermer les yeux pour se concentrer et apprécier l'aliment. Ensuite, un moment de mise en commun et d échange permet d exprimer les sensations et les émotions. La prise de parole permet l acquisition du vocabulaire des sens et la formulation singulière d un jugement sur le goût. Éveiller la curiosité Fruit de la passion, mangue, carambole, nashi, ananas, la rencontre de nouveaux fruits n est pas toujours facile pour l enfant. Pour se familiariser et développer la curiosité, des tables d observations et de choix sont mises en place, avant de dessiner et de goûter le fruit. La vue et la présentation des aliments déclenchent l envie de goûter ou le rejet. Ici, trois présentations différentes, dont un cœur d ananas en barre servi à la cantine. Devinez lequel de ces ananas a eu le plus de succès!

7 Exercer ses sens L ouïe est un sens quelquefois oublié pendant la dégustation. Écouter le croquant de la pomme ou la croustillance du pain est une véritable source de plaisir. A d autres moments, des jeux ludiques permettent à l enfant de découvrir ses sens, comme ici une boite à écouter. C est l occasion de manipuler des ustensiles, de tenter de reconnaitre les sons de cuisine et de s amuser comme ici avec le son du casse-noix. Partager les apprentissages Qu il s agisse de la découverte des saveurs sucrée ou salée, de la dégustation de jus de fruits ou d une expérience tactile, les CE1-CE2 étaient ravis de partager leur expérience avec les CP. L éveil et l éducation au goût prend tout son sens lorsqu elle s inscrit dans le partage. Planning de la Classe du goût du 6 Avril au 8 Juin 2012 École André Galan, Madame TAIBAOUI Journée Atelier 10h30 12h Atelier 15h 16h30 6 Avril Séance d'évaluation en ligne, 2 questionnaires Séance n 1 : les 5 sens dans la dégustation 27 Avril Séance n 2 : la ronde des saveurs dans le goût Séance n 3 : l olfaction 11 Mai Séance n 4 : la vue Séance n 5 : le toucher et l ouïe 25 Mai Séance n 6 : le goût au sens large Goûter avec les CP et les GS Partage de l expérience Séance n 7 : le patrimoine alimentaire les produits du terroir 8 Juin Séance n 8 : l étiquetage, les signes d identification de la qualité et de l origine

8 Une dynamique de réseau Faire progresser l éducation sensorielle en France au cours des prochaines années, tel est l objectif du réseau national dédié à l éducation au goût des jeunes qui s est constitué en octobre 2011, sous l impulsion du Ministère chargé de l agriculture et de l alimentation. Un réseau décliné en région Languedoc-Roussillon. Les structures impliquées dans l éducation sensorielle sont de plus en plus nombreuses et proposent des actions de plus en plus variées (expériences sensorielles mais aussi ateliers culinaires, contes gourmands, activités impliquant les familles, programmes conjuguant éducation sensorielle et éducation nutritionnelle ). Mais ces acteurs de l éducation au goût mènent des actions dispersées et manquent de concertation sur les objectifs et les outils pédagogiques. en 2009, l idée de constituer un réseau national pour fédérer les initiatives pédagogiques liées au goût commence à se concrétiser : Vitagora mandate l Institut du Goût pour recenser et caractériser les organismes impliqués dans l éducation sensorielle des jeunes. Cette étude de faisabilité conclut à un contexte très favorable pour créer un réseau national d éducation au goût. en 2010, le Programme National pour l Alimentation (PNA) piloté par le MAAPRAT reconnaît l importance de l éducation au goût. Il consacre l un de ses axes à l amélioration des connaissances sur l alimentation et soutient la création d un référentiel de compétences relatif aux activités des animateurs en éducation sensorielle. Télécharger le référentiel : Referentiel_novembre_2011_ECG (PDF ko) en 2011, un colloque placé sous le haut patronage du MAAPRAT, soutenu par le Ministère de l'éducation Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative et par Vitagora marque le lancement du réseau national d éducation au goût des jeunes. Plus de cent participants témoignent de leur intérêt pour ce réseau (associations, collectivités, professionnels de santé ) et montrent leur motivation pour enrichir et actualiser leurs connaissances, partager leurs expériences, mutualiser leurs outils pédagogiques et donner davantage de visibilité et de crédit à l éducation sensorielle des jeunes. En 2012, en région Languedoc-Roussillon, la Direction Régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la Forêt et le Rectorat, en partenariat avec (entre autre) le CRDP, le réseau Éducation à la santé de l'inspection d'académie 34, le GRAINE (groupe régional en animation et initiation à l'environnement) organiseront en octobre un colloque régional sur l'éducation au goût afin de permettre aux acteurs régionaux d'échanger sur les pratiques et savoir-faire. Télécharger le dossier de présentation du réseau : reseau_novembre_2011 (PDF ko) Pour plus d informations : reseau-education-gout.org *Réseau constitué sous l impulsion du Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire (MAAPRAT) et du pôle de compétitivité Vitagora Goût-Nutrition-Santé, et avec la collaboration de quatre organismes d éducation au goût (l Institut du Goût, CQFDgustation, Les Sens du Goût et les Alchimistes du Goût).

9 Annexes

10 Revue Patrimoine en région, décembre 2011, Gastronomie un art à transmettre A télécharger en ligne :

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Objectif de la séance : Mettre en évidence la participation des 5 sens dans la dégustation Découvrir les 3 étapes de la dégustation et voir les différents sens

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP π DOSSIER PEDAGOGIQUE La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP Présentation de l atelier L objectif de l atelier est d utiliser ses sens pour découvrir une sélection de plantes. Bruissement, couleur,

Plus en détail

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015 Les 5 sens Les 5 sens SOMMAIRE Edito 3 Le but de l appel à projet 4 Les intentions éducatives 4 Les critères d évaluation du projet 5 Le règlement 6 2 APPEL À PROJET

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010

Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010 Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010 1 Le moment préféré des enfants? La dégustation! Le plaisir des enfants! mais aussi des chips, des caramels, du On développe

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

Des politiques territoriales alimentaires innovantes

Des politiques territoriales alimentaires innovantes Des politiques territoriales alimentaires innovantes Présentation d AGORES, association de la restauration collective publique territoriale La politique publique nationale de l alimentation Six démarches

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT 2013 DOSSIER DE PARTENARIAT L évènement : Des Ateliers culinaires et une «Chasse au trésor» vont être organisés lors de la journée du Mercredi 5 Juin 2013 à la Mairie du 7 ième arrondissement. L évènement

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT. entre. le ministère de l ducation nationale, la société Nestlé France. le ministre de l ducation nationale, d une part

ACCORD DE PARTENARIAT. entre. le ministère de l ducation nationale, la société Nestlé France. le ministre de l ducation nationale, d une part Nestlé France S.A.S ACCORD DE PARTENARIAT entre le ministère de l ducation nationale, et la société Nestlé France le ministre de l ducation nationale, d une part le président de Nestlé France d autre part

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Le PNA Loi de Modernisation de l'agriculture et de

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 1 09/12/2011 1 Ordre du jour - Le Programme national de l alimentation : bref rappel - Gouvernance

Plus en détail

Parcours sensoriel. Objectifs. Matériel

Parcours sensoriel. Objectifs. Matériel CONTACTS Tél: 04 67 04 75 14 mail : pedago@agropolis.fr www.museum.agropolis.fr Résumé Une animation pour connaître et utiliser ses 5 sens en découvrant le patrimoine alimentaire de la Méditerranée. Objectifs

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1

Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1 Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1 BULLE D AIR Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mme BOISSEAU Béatrice Intervenante bien-être Mme PESCHARD Aurélie Enseignante EPS et professeur

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur Collège Saint-André Auvelais Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides Le 31 mars 2014 Namur Présentation du projet A l intention des écoles

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

Règlement Intérieur. Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire

Règlement Intérieur. Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire Règlement Intérieur Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire Service de la Restauration Scolaire Tél : 02 96 71 05 20 Restaurant Scolaire Règlement intérieur Pour la plupart des

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE Titre : Le détective des sens Thème : Les 5 sens Cycle visé : 1 er cycle Durée : 5 heures Auteures et auteur Fernand Frigon, enseignant Céline Leblanc,

Plus en détail

1,2,3... 5 SENS DOSSIER DE PRESSE SEPT. 2015. Exposition-ateliers pour les enfants de 3 à 7 ans

1,2,3... 5 SENS DOSSIER DE PRESSE SEPT. 2015. Exposition-ateliers pour les enfants de 3 à 7 ans DOSSIER DE PRESSE SEPT. 2015 1,2,3... 5 SENS Exposition-ateliers pour les enfants de 3 à 7 ans Du 7 sept. 2015 au 28 février 2016 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 Samedi, dimanche

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

IntuiScript. «Le cahier numérique de l écolier»

IntuiScript. «Le cahier numérique de l écolier» IntuiScript «Le cahier numérique de l écolier» Les partenaires du projet Distribution des rôles des partenaires Script&Go Entreprise spécialisée dans les nouveaux usages numériques sur tablette tactile

Plus en détail

NOS DIFFERENTES FORMULES

NOS DIFFERENTES FORMULES NOS DIFFERENTES FORMULES Ces ateliers permettront de renforcer l esprit d équipe, motiver vos collaborateurs ou nouer des liens avec vos clients ou partenaires. ATELIER CULINAIRE + REPAS Encadré par un

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Mercredi 12 janvier 2011

Mercredi 12 janvier 2011 NUMÉRO DE LA COPIE :.. EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE SPECIALITE «RESTAURATION» Session 2011 Mercredi 12 janvier 2011 EPREUVE : Epreuve écrite à caractère

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Charte de qualité de la restauration scolaire. pour les collégiens d Eure-et-Loir. Les collégiens! A table!

Charte de qualité de la restauration scolaire. pour les collégiens d Eure-et-Loir. Les collégiens! A table! Charte de qualité de la restauration scolaire pour les collégiens d Eure-et-Loir Les collégiens! A table! Juin 2011 1 1. Une attention particulière au cadre des repas Ce qui fait la qualité d un repas,

Plus en détail

Newsletter du Pôle. Les activités du dernier trimestre. Septembre 2014 N 2. Le Pôle, petit rappel page 2. Les formations du dernier trimestre page 4

Newsletter du Pôle. Les activités du dernier trimestre. Septembre 2014 N 2. Le Pôle, petit rappel page 2. Les formations du dernier trimestre page 4 Newsletter du Pôle Le Pôle, petit rappel page 2 Les formations du dernier trimestre page 4 Un accompagnement méthodologique page 6 Les activités du dernier trimestre Les activités documentaires page 7

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Des stands alimentaires! Résumé

Des stands alimentaires! Résumé Secondaire, collégial et grand public activité 5 Des stands alimentaires! Résumé À partir de l affiche Nos choix alimentaires à nous de jouer!, les élèves sont initiés au concept des 3N-J d ENvironnement

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Formations au centre ou sur site : . Travailler avec les produits de la mer La Méthode HACCP et le guide des bonnes pratiques

Formations au centre ou sur site : . Travailler avec les produits de la mer La Méthode HACCP et le guide des bonnes pratiques «Centre de formation des métiers de bouche» «Atelier conseils» Professionnels de la restauration - Amateurs & Passionnés Un nouveau concept de formation aux métiers de bouche Recevoir deviendra pour vous,

Plus en détail

Services + Spécialiste du Conseil en formation Formation continue ciblée et personnalisée

Services + Spécialiste du Conseil en formation Formation continue ciblée et personnalisée Spécialiste du Conseil en formation Formation continue ciblée et personnalisée Services + 1 Spécialiste du Conseil en formation Formation continue ciblée et personnalisée 2 Sommaire Cliquez pour un accès

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

SOMMAIRE PREFECTURE DES PYRENEES-ORIENTALES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES. Cabinet

SOMMAIRE PREFECTURE DES PYRENEES-ORIENTALES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES. Cabinet SOMMAIRE PREFECTURE DES PYRENEES-ORIENTALES Cabinet. Arrêté PREF/CABINET/BC/2015244-0001 du 1 er septembre 2015 modifiant l'arrêté n PREF/CABINET/BC/2015238-0001 du 26 août 2015 portant désignation des

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

les ateliers Papilles Créatives

les ateliers Papilles Créatives Oubliez ce que vous savez des ateliers culinaires classiques les ateliers Papilles Créatives STOP aux complexes et à la performance culinaire! STOP aux diktats alimentaires et à la culpabilité en cuisine!

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION

PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION DEVELOPPER SES COMPETENCES DANS DES SITUATIONS OU DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REELLES Création de 6 micro-entreprises dans la classe Pour

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Programme "Collège Numérique Rural"

Programme Collège Numérique Rural JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE Programme "Collège Numérique Rural" Stéphanie RENAUX Attachée de presse 04 71 46 22 78 srenaux@cg15.fr Sommaire CyberCantal Education : une implication historique du Département

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S)

ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S) ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S) Mme Josyane ROUCH IA-IPR Arts Plastiques Chargée du suivi de l'histoire des Arts Académie de NICE M.

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2 Périgueux, le 23 septembre 2013 L Inspecteur de l Education nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs d école et Mesdames et Messieurs les enseignants de la circonscription de Périgueux II COMMUNICATION

Plus en détail

PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION

PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION PROJET 2013-2014 SECONDE BACCALAUREAT GESTION-ADMINISTRATION DEVELOPPER SES COMPETENCES ET L ESPRIT D ENTREPRENDRE DANS DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REELLES Création de 6 micro-entreprises dans la classe

Plus en détail

Votre fête de fin d année conviviale et ludique

Votre fête de fin d année conviviale et ludique Votre fête de fin d année conviviale et ludique Vous souhaitez : organiser un événement original, autour d une activité ludique, basé sur des valeurs de partage et d échange dynamiser votre équipe avec

Plus en détail

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1 Lhopitault Aurora PES 09 février 2011 Unité d apprentissage : Les fruits Niveau : MS Domaine : Découvrir le monde Objectif : Découvrir le vivant : les fruits Organisation : 2 groupes 8 élèves/7 élèves

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Pratiques professionnelles des métiers de l aide à domicile

Pratiques professionnelles des métiers de l aide à domicile Pratiques professionnelles des métiers de l aide à domicile Santé et autonomie Mobilité et activités physiques Alimentation et rythmes alimentaires Communication et transmission 1 Sommaire Contexte et

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

Formations courtes de perfectionnement 2014

Formations courtes de perfectionnement 2014 FORMATION Continue 2014 Restauration arts de la table / Boulangerie Pâtisserie traiteur Formations courtes de perfectionnement 2014 Public Professionnel Tout public Heures Jours Tarif Janv - Mars Avril

Plus en détail

ANNEXE 1. Si vous souhaitez ajouter un descriptif plus détaillé de l offre à votre annonce, merci de le joindre accompagné de ce formulaire.

ANNEXE 1. Si vous souhaitez ajouter un descriptif plus détaillé de l offre à votre annonce, merci de le joindre accompagné de ce formulaire. ANNEXE 1 Entreprises, pour proposer un sujet de thèse soutenue par le dispositif CIFRE, merci de remplir les champs suivants, et d envoyer le document à : cifre@anrt.asso.fr Si vous souhaitez ajouter un

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Le contexte et la problématique

Le contexte et la problématique M O N T P E L L I E R, D É C E M B R E 2 0 1 1, N 4 LES CAHIERS DE L OBSERVATOIRE COXINEL La restauration collective : nouveau débouché pour les circuits courts? Résultats d enquêtes auprès de structures

Plus en détail