mutations (1 er tour, année 2015) En B, on lâche la bride? Gare à ne pas être abusivement médusé...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mutations (1 er tour, année 2015) En B, on lâche la bride? Gare à ne pas être abusivement médusé..."

Transcription

1 CAPC n 5 (Cat. B) du mercredi 27 mai 2015 mutations (1 er tour, année 2015) Carrière En B, on lâche la bride? Gare à ne pas être abusivement médusé... Compte-rendu type PV Ci-contre : photographie d'un cavalier accompagné de sa monture, extraite du Mausolée de l'empereur Qin. SOMMAIRE : Tract / Résumé Introduction (présents, préalables et réponses du président) I Information de la CAPC II Refus de mutation III Demandes de modification de points aux TAM 2015 IV Demandes de radiation des TAM 2015 V Demandes d'inscription hors-période aux TAM 2015 VI Emplois offerts par enquêtes VII Transfert d'emploi VIII Réorganisation de l'ecole des Douanes de La Rochelle IX Mouvements proposés au titre du Tableau Général des mutations 2015 X Reclassement d'agents pour lesquels un avis d'inaptitude a été émis XI Mouvements proposés au titre des mutations des spécialistes 2015 XII Mises à disposition XIII Questions diverses Glossaire des sigles page 2 page 3 page 4 page 4 page 4 page 5 pp 5 et 6 pp 6 et 7 page 8 page 8 page 8 page 9 page 9 page 9 page 9 page 10 1/10

2 Tract / Résumé Cette CAPC n 5 (cat. B) de mutations était particulièrement dense. 12 points à l'ordre du jour! De sorte que la réunion plénière, avancée à 13h30 (initialement convoquée à 14h30), s'est achevée après 18 heures... Mais que l'on se rassure! Les représentants du personnel ont à batailler sur les dossiers de refus de mutation (page 4)? d'enquêtes (pages 6 et 7)? de demandes d'inscription horspériode? Parfois longuement pour ces dernières (pages 5 et 6)? Le président de la CAPC a la solution : supprimer à l'avenir ce point de l'ordre du jour!?! Comment? En acceptant automatiquement toute demande d'inscription hors-période, mais avec reclassement (déclassement) après les agents déjà inscrits au tableau... Quand on sait que même les agents des services du personnel et les militants syndicaux ont parfois du mal à s'y retrouver dans les différents calendriers (d'inscription, de radiation, etc...), on imagine sans mal le nombre potentiel d'agents demandeurs lésés... Mais qu'on se rassure, cette proposition sera officiellement présentée (débattue?) le vendredi 26 juin prochain, lors du prochain groupe de travail national sur les règles de gestion du personnel... Affaire à suivre donc. Et de près. Demandes d'inscription hors-période : Le psdt veut trancher le nœud gordien!? Car trop souvent sur d'autres points, nous avions l'impression que le président voulait «expédier» tel ou tel dossier, arguant de justificatifs insuffisants, sans que nous ayons la capacité de nous retourner à temps vers les collègues. Et d'entendre leur son de cloche... Des motifs de se réjouir malgré tout? N'y a t'il pas à Roissy la création de l'unité Information Passagers (UIP). N'y a t'il pas un nombre conséquent de mouvements? Pour l'uip, on retiendra que le président a écarté une candidature car étant OPCO. Sauf que nulle part dans les fiches de postes annexées à la note d'enquête il n'était indiqué exclusivement un profil SURV! Bonjour l'arbitraire (page 7)! Pour le reste, sur le nombre de mouvements, certes il y en a 310. Mais qui sait, peut-être que la haute administration a décidé d' «ouvrir le robinet» des mutations pour diminuer avant l'été la mobilisation contre le Projet Stratégique Douanier (PSD)... Et ce en contentant directement un certain nombre de collègues, tout Ouverture des mvts... en envoyant indirectement un message aux autres : «vous voyez, il y a encore des mouvements, il n'y a pas tant de restructurations que ça». Pour une fois, on pourrait saluer l'habileté et l'intelligence de la «Douane d'en haut»... Sauf que pour une mut' dans les petites résidences (bureaux et brigades) de votre département, n'y comptez pas... Sauf que parmi ce total de 310 mouvements, il y a 47 collègues réorganisés, notamment issus de l'enbd & du STPL (page 8). Ce qui fait qu'1 agent sur 6 muté (fonctionnellement ou géographiquement), le fut de façon contrainte, pour ne pas dire de force. On l'a compris, avec le PSD, même les services à compétence nationale ne sont pas à l'abri La DG s'en lave les mains? des restructurations. 2/10

3 Introduction : 1 1 ) présents : a) Présidence : Cette commission était présidée par Alexis LOPES, chef du bureau A2. La séance a été ouverte à 13h30. b) Organisations syndicales (OS) présentes : CGT, CFDT, SOLIDAIRES, UNSA et USD-FO. c) pour SOLIDAIRES : siégeaient Edwige Yot (titulaire), Fabien Milin (suppléant), et Karen Barthe, en tant qu'experte. d) secrétariat adjoint : (pour les syndicats) : SNCD-FO I II III IV V VI VII VIII IX X XI XII Rappel ordre du jour information de la CAPC refus de mutation demandes de modif tions de p ts demandes de radiation demandes inscrip tion hors-période emplois offerts par enquêtes transfert d'emploi réorganisation de l'enbd mouvements du Tableau Général reclassement agents inaptes SU mouvements du Tableau Spé istes mises à disposition p 4 p 4 p 4 p 5 pp 5-6 pp 6-7 p 8 p 8 p 8 p 9 p 9 p 9 2 ) Préalables a) CGT, puis b) SNCD-FO thématiques principales : la convocation d'un GT PSD entraîne un changement de date de la CAPC n 6 (report du 9 au 16 juin) relative à la titularisation des AC1 et au Tableau d'avancement (TA) des ACP2 et ACP1. c) SOLIDAIRES thématiques principales : dialogue social intense? Les réorganisations, les déménagements forcés, le dossier UIP ainsi que les compensations retirées au forceps sur certaines résidences (cf les SU de l'enbd) nous invitent à penser le contraire..., voir pièce jointe. 3 ) Réponses du président : M. Alexis Lopes a commencé par contester la dégradation du dialogue social. a) à CGT et SNCD-FO : «[certes] il y eut télescopage, si une possibilité existe pour le maintien [de la CAPC n 6 le 6 juin], on le fera [ ]. Nous continuerons de dialoguer avec les agents». b) à SOLIDAIRES : «vous avez raison [ ], il y a des agents mutés. [ ] La cellule mobilité carrière CMC n'a pas vocation à se substituer aux cellules d'accompagnement, c'est une nouvelle cellule». 4 ) réactions syndicales : a) toutes les OS ( CGT / CFDT / SNCD-FO /UNSA / SOLIDAIRES ) «il ne faut pas que la catégorie C devienne la 5 ème roue du carosse». b) SOLIDAIRES (nous avons ajouté) : «M. le président, vous ne nous avez pas compris. Certes heureusement il y a encore des mouvements, néanmoins sur un total de 310, il y a 47 réorganisations! [...] Si a priori il y a de quoi se réjouir de la création de l'uip-pnr, l'absence de connaissance du régime de travail et des compensations nous invite à réviser notre opinion...» c) SNCD-FO (à notre suite) : «M. le président, [en CAPC] les suppléants ont-ils à intervenir?». (Ambiance...) M. Lopes a répondu «hormis les CAPC discipline, nous avons toujours laissé les suppléants s'exprimer, [ ] soyez complètement rassurés le nom du suppléant sera effacé du PV». 3/10

4 I Information de la CAPC (les «exa pro») Il s'agissait de l'affectation des lauréats de l'examen professionnel («exa pro») pour l'accès au grade de contrôleur. Nombre d'agents concernés : 82 collègues. Résultat : tous ont été promus sur place, dans leur résidence, sauf 2 collègues qui ont vu leur spécialité évoluer. II Examen d'un refus de mutation A) Rappels : 1 ) Sanctions = «Mesures administratives» : radiation de toutes les résidences sollicitées au Tableau Annuel de Mutation (TAM) de l'année en cours, et interdiction de s'y inscrire pendant 2 ans, perte des points de bonification d'ancienneté à la résidence. 2 ) Notre positionnement : Sur les refus de mutation, si le président propose l'application des «mesures administratives», SOLIDAIRES se positionne en O.S. «responsable». En effet si le motif invoqué par l'agent : a) est légitime nous nous battons pour qu il n y ait pas de mesures administratives, et votons CONTRE si cette proposition est maintenue par le président. b) paraît insuffisant ou si nous n'avons pas assez d'éléments en main pour nous prononcer, nous nous ABSTENONS. c) ne se justifie pas nous votons POUR les mesures adm ives car le refus de mutation pénalise les collègues qui auraient pu être mutés ainsi que les services qui se trouvent en manque de personnels. B) Le débat : 1 er (et seul) agent Motivation : charges de famille à assumer, or constat future dégradation du régime de travail. Proposition du président : acceptation du refus de mutation, mais application des mesures administratives. Vote : POUR en majorité (parité adm ive, CGT, CFDT, SNCD-FO). Seuls l'unsa et SOLIDAIRES se sont ABSTENUS (pour manque de temps et d'éléments). III Demandes de modification de points aux Tableaux des mutations dossiers Vote global : POUR à l'unanimité. 4/10

5 IV Demandes de radiation des TAM 2015 A) retrait du bénéfice de la priorité pour rapprochement de conjoints : 2 dossiers Vote au cas par cas : POUR à l'unanimité, les 2 fois. B) sur demande Vote global : POUR à l'unanimité C) liées à des motifs de gestion ou erreurs de saisie 15 dossiers. Vote global : POUR à l'unanimité V Demandes d'inscription hors-période aux TAM 1 ) sans «difficulté» A) liées à des erreurs de saisie : 2 dossiers Vote global : POUR à l'unanimité C) dans le cadre de la réorganisation des services 16 dossiers 8 résidences concernées : Albi CO, Tarbes CO, Metz STPL, Colmar SU, Saint-Chinian CO, Port-la-Nouvelle CO. Vote global : POUR à l'unanimité Notre position : normalement nous votons CONTRE tout ce qui concerne la réorganisation. Mais ici, nous avons estimé que le fait de pouvoir s'inscrire même contre son gré pour des postes choisis par l'agent est préférable à une mutation dans un poste imposé. D) pour inaptitude à l'exercice de fonctions en surveillance 4 dossiers Vote global : POUR à l'unanimité. E) demande d'agents 1 reconnus travailleurs handicapés par la CDAPH : 3 dossiers Vote au cas par cas : POUR à l'unanimité, les 3 fois. 2 ) avec pas mal de «difficulté» B) au titre de la priorité de rapprochement de conjoints 10 dossiers avec vote dissocié : global pour huit dossiers, puis 2 cas particuliers 1 ) les 8 premiers dossiers vote global : POUR à l'unanimité 2 ) les 2 cas particuliers 1 er dossier : après interventions syndicales, le Président accepte finalement la demande d'inscription. Vote POUR unanime (malheureusement l'agent est classé après l'autre collègue demandeur et n'a pas pu obtenir sa mutation). 2 ème dossier (déjà inscrit en RC sur une résidence) : après interventions syndicales, le Président n'accepte pas l'inscription en RC sur d'autres résidences toutes proches. Néanmoins il donne son accord de principe pour étudier une demande de MAD pour la prochaine CAPC. - Vote POUR : parité administrative - Vote ABSTENTION : parité syndicale. 1 Pour anonymiser dans nos comptes rendus tout point à l'ordre du jour très «personnalisant», et ainsi éviter de retrouver l'identité des personnes concernées, le genre masculin est employé par défaut pour tous nos collègues femmes et hommes. 5/10

6 V Demandes d'inscription hors-période aux TAM (suite et fin) 3 ) avec beaucoup de «difficultés» F) autres motifs : 16 dossiers avec vote dissocié : global pour 14 dossiers, puis 2 cas particuliers 1 ) les 14 premiers dossiers vote global : POUR à l'unanimité 2 ) les 2 cas particuliers 1 er dossier : 2 ème dossier : Motivation : dégradation des conditions de travail (a subi un déclassement du fait du repyramidage de la chaîne hiérarchique). Proposition du président : rejet car «ce n'est pas un motif [suffisant/valable]». Vote : ive POUR quasi à l'unanimité (parité adm, CGT, CFDT, SNCD-FO et UNSA). Seul SOLIDAIRES s'est ABSTENU (explication de vote : manque d'élément et de temps pour pouvoir nous retourner vers l'agent). Motivation : situation maritale et financière, nécessitant retour dans ancien poste. Proposition du président : rejet car «il n'y a aucun justificatif». Vote : ive POUR quasi à l'unanimité (parité adm, CGT, CFDT, SNCD-FO et UNSA). Seul SOLIDAIRES s'est ABSTENU (explication de vote : doute car manque d'élément et de temps pour pouvoir nous retourner vers l'agent). VI Emplois offerts par enquête A/B) 1 TSI à Dijon / 1 TSI au Havre 1 candidat pour Dijon + 1 autre candidat au Havre. Candidatures acceptées par le président. Vote : POUR à l'unanimité, dans les 2 cas. C) 1 TSI à Besançon Pas de candidats. D/E) emplois de mécanicien automobile aux STA de Metz et Mulhouse Pas de candidats F/G) 2 emplois de chef de quart à la BGC de Kourou / 1 emploi de maître de chien anti-tabac à Dunkerque Pas de candidats. 6/10

7 VI Emplois offerts par enquête (suite) H) Emplois à l'unité d'information Passagers (UIP) 1 ) Les statistiques nombre de candidats : 13 initialement mais 1 désistement, donc au final 12. Nombre de postes à pourvoir : 3 2 agents de ciblage de précision 1 agent de traitement et d'exploitation 2 ) la proposition double du président : Respect du rang de classement pour les 2 premiers au classement actualisé (après désistement). Ces 2 premiers seront les agents de ciblage de précision......puis non respect du rang de classement pour la personne suivante. Sa candidature est écartée pour le poste d'agent de traitement, au motif d'un passé (passif?) OPCO. 3 ) les réactions syndicales et le débat a) SOLIDAIRES Nulle part dans la note d'enquête ou dans les fiches de poste, il est indiqué un profil SURV prérequis. Seuls les documents de travail (d'1 seule page!) transmis lors du CTR 2 (intersyndicalement boycotté) du 17 avril et lors du CTSCR 3 du 5 mai indiquent «la douane devra affecter à l'uip-pnr une vingtaine d'agents, principalement issus de la branche surveillance». Or primo ces documents de travail n'étaient pas portés à la connaissance des agents, mais seulement des syndicats, et secondo «principalement» ne signifie pas «exclusivement»! b) le Président L'administration n'écarte pas tous les profils OPCO, puisque le cadre A sélectionné lors de la CAPC n 4 du 20/05/15 vient de cette branche... Ici il s'agit d'un poste de ciblage, néccessitant un profil SURV (!). c) CGT L'agent correspond aux attentes en la matière, il a un historique de cibleur en OPCO. d) le Président Nous n'avons pas la même lecture, lisez son dossier individuel. e) SOLIDAIRES De toute façon, la fiche de poste de l'agent de traitement et d'exploitation indique dans le cartouche «description des missions» que «le titulaire du poste sera [ ] chargé de traiter les demandes hors ciblage de précision» (!). f) le Président il y a eu un comité de sélection. De plus l'enquête vaut pour l'année. [NDLR : une chance de ratrapage à l'automne pour les OPCO lors de la CAPC de 2 ème tour des mut'?]. g) UNSA il y a peut-être un mode à revoir sur cette sélection (par comité). 4 ) le vote : Le président ayant malgré tout maintenu sa proposition d'écarter une candidature mieux classée au nombre de points, le vote s'est réparti comme suit : POUR : parité administrative ABSTENTION : SNCD-FO NPPV : CFDT, UNSA CONTRE : CGT, SOLIDAIRES 2 CTR : Comité Technique de Réseau, il s'agit du Comité Technique pour l'ensemble de la DGDDI. Etait dénommé Comité Technique Paritaire Central (CTPC) jusqu'à la réforme de 2011, qui a vu la fin du paritarisme en CT. 3 CTSCR : Comité Technique de Service Central de Réseau, il s'agit du Comité Technique pour les agents de la DG. 7/10

8 VII Transfert d'emploi 1 dossier Il s'agisait du transfert d'emploi du CT-COM d'orly (DR Orly) à Chilly-Mazarin (DR Paris-Ouest). Vote : POUR à l'unanimité VIII Réorganisation de l'ecole de La Rochelle 18 dossiers (6 enseignants, 9 administratifs et 3 TSI). Il s'agisait du retrait du statut SURV pour nombre de collègues et leur basculement en OPCO/AG, suite à la fusion de l'enbd avec l'end Rouen (disparue). Type de vote Structures Explication(s) de vote POUR Parité adm ive Pas besoin CONTRE SOLIDAIRES Réforme passée au forceps, d'autant plus que l'administration n'est plus capable de proposer une réforme progressive, «exemptant» les agents déjà en poste (cf PTT). CFDT SNCD-FO Plusieurs écoles de la Fonction Publique conservent des statuts mixtes (cf classe active à la Police) déception CGT Qui va vouloir y aller désormais [s'il n'y a plus de contreparties]? UNSA aucune IX Mouvements proposés au titre du Tableau Général des Mutations A) Examen des mouvements proposés outre-mer (tableau des DOM et COM) 1 ) Guadeloupe / 2 ) Martinique / 4 ) La réunion / 5 ) Mayotte Les votes, à chaque fois se répartirent comme suit : CONTRE : CGT POUR : parité adm ive, CFDT, SNCD-FO, SOLIDAIRES et UNSA (respect du classement) 3 ) Guyane Vote POUR à l'unanimité B) Mouvements proposés en métropole 1 ) Mouvements réalisés à la DNRED 2 ) autres directions POUR : parité administrative Non concerné CONTRE : UNSA REFUS de vote : CFDT, CGT, SOLIDAIRES (explication de vote : opacité du mode de sélection) ABSTENTION (ou NPPV?) : SNCD-FO C) Vote du tableau général POUR : parité administrative, CFDT, SNCD-FO, UNSA CONTRE : CGT et SOLIDAIRES (explications de vote : nous ne votons pas contre les collègues, mais contre les réorganisations). 8/10

9 X Reclassement d agents inaptes à l exercice de fonctions 2 dossiers Vote au cas par cas : POUR à l unanimité, les 2 fois. XI Proposition de mutations au titre du tableau des spécialistes POUR : parité administrative CONTRE : parité syndicale (explications de vote : restructurations). XII Demandes de mise à disposition (MAD) 7 dossiers (5 demandes de renouvellement et 2 primo-demandes) devaient initalement être étudiés. Néanmoins, 2 (1 pour renouvellement et 1 pour primo-demande) ayant obtenu leur mutation au point IX, ils ont été finalement retirés de cet ordre du jour. A) renouvellement de la MAD 4 dossiers - vote au cas par cas. Proposition du président : pour chaque dossier, acceptation de la demande de renouvellement. Vote : POUR unanime les 4 fois. B) MAD (primo-demande) 1 dossier Proposition du président : initialement, le président avait argué de l'insuffisance de justificatifs. Après interventions syndicales en soutien au dossier, avec rappel de l'historique, du contexte, le Président a finalement accepté la demande. Vote : POUR unanime XIII Questions diverses et/ou de dernière minute Le SNCD-FO a évoqué la possibilité d'une MAD exceptionnelle pour un agent mal-logé. Levée de la séance à 18h15. SOLIDAIRES Douanes était représenté par Edwige Yot (titulaire), Fabien Milin (suppléant) et Karen Barthe (experte). Pour toute question, n'hésitez pas à les contacter. 9/10

10 Glossaire des sigles AC1 : Agent de Constatation de 1 ère classe ACP1 : Agent de Constatation Principal de 1 ère classe ACP2 : Agent de Constatation Principal de 2 ème classe BGC : Brigade Garde-Côtes CAPC : Commission Administrative Paritaire Centrale CAPL : Commission Administrative Paritaire Locale CFDT : Confédération Française Démocratique du Travail CGT : Confédération Générale du Travail COM : Collectivité d'outre-mer CTR : Comité Technique de Réseau CTSCR : Comité Technique de Service Central de Réseau DNRED : Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières. DOM : Département d'outre-mer DR : Direction Régionale GT : Groupe de Travail MAD : Mise à Disposition PNR : Passenger Name Record (en français DDP, pour Données des Dossiers Passagers) PSD : Projet Stratégique Douanier PTT : Postes, Télégraphes et Téléphones PV : Procès-Verbal RC : Rapprochement de Conjoints SNCD-FO : Syndicat National des Cadres des Douanes Force Ouvrière STA : Service Technique Automobile STPL : Service Taxe Poids Lourds TAM : Tableau Annuel de Mutations UIP : Unité Informations Passagers UNSA : Union Nationale des Syndicats Autonomes Compte-rendu de la CAPC n 5 mutations du 27/05/15 Syndicat SOLIDAIRES Douanes 93 bis rue de Montreuil, boite PARIS tél : site internet : courriel : 10/10

COMPTE RENDU COMMISSION REGIONALE DE LA MASSE ILE DE FRANCE DU 7 JUIN 2013 RESULTATS DES ELECTIONS

COMPTE RENDU COMMISSION REGIONALE DE LA MASSE ILE DE FRANCE DU 7 JUIN 2013 RESULTATS DES ELECTIONS COMPTE RENDU COMMISSION REGIONALE DE LA MASSE ILE DE FRANCE DU 7 JUIN 2013 RESULTATS DES ELECTIONS L'USD FO était représentée par Abdenour A KERKOUR et Alice CAHILL, titulaires, Emmanuel CASSAN et Bruno

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Compte rendu du plénier du 13/11/2013

Compte rendu du plénier du 13/11/2013 Paris, le 12/02/2014 Compte rendu du plénier du 13/11/2013 Cher(e) camarade, L'avenir de la mission OP/CO à Paris Nous t adressons un compte rendu de la séance plénière du CHS-CT de Paris du 13/11/2013

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

4REPUBLIQUE FRANCAISE

4REPUBLIQUE FRANCAISE Direction du Dialogue Social et des Ressources Humaines 4REPUBLIQUE FRANCAISE - EXTRAIT DES DELIBERATIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES Séance du 06 octobre 2014 Rapport de

Plus en détail

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE VOS CONTACTS Marie-Christine DEVAUX Responsable de la direction «développement des carrières» Christine DEUDON 03.59.56.88.48 Sylvie TURPAIN 03.59.56.88.58 Communes de l arrondissement de : Lignes directes

Plus en détail

Associations, Syndicats, Ordre. Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX

Associations, Syndicats, Ordre. Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX Associations, Syndicats, Ordre Mardi 21 octobre 2014 Ecole de Pédicurie-Podologie 33000 BORDEAUX Trois systèmes complémentaires aux fonctions et missions bien définies : Associatif regroupement de personnes

Plus en détail

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S.

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. 16 rue du Moulin 44000 NANTES T. 02-40-41-95-46 F. 02-40-41-59-83 Syndicatville-cgt@mairie-nantes.fr SITE : www.cgt-nantes.fr Après l ouverture du

Plus en détail

(Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012)

(Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012) Union Nationale pour l Avenir de la podologie Syndicat National des Pédicures-podologues (Enregistré sous le n 20960 à la préfecture de Paris en date du 3 juillet 2012) REGLEMENT INTERIEUR Le Conseil d'administration

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012)

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX (Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Missions Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d'emplois

Plus en détail

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL Docteur Anne Gillet Docteur Jacques Darmon INTRODUCTION Une judiciarisation de plus en plus importante des relations sociales avec interventions

Plus en détail

La mise à disposition

La mise à disposition Fiches statut Positions administratives - Activité La mise à disposition 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE (Adopté par le Conseil académique du 20 janvier 2014, PV n 1, p. 5 ; modifié par le Conseil académique du 30 juin 2014, PV n 9, p. 1100.). Conditions de

Plus en détail

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967 SONT ABROGES PAR DECRET N 2-06-620 DU 13/4/2007 B.O N 5524 DU 10/5/2007 LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX ADJOINTS DE SANTE DIPLOMES D'ETAT ET AUX ADJOINTS DE SANTE BREVETES REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

Plus en détail

LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI

LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI Fiches statut LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI 1/30/MA Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Accéder au site Emploi Territorial : www.emploi-territorial.fr

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013

COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013 INTERREGION DE DIJON COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013 - Déclaration préliminaire CGT (joint en annexe). - Le Directeur Interrégional, Président du Conseil de la Masse, M. BAILLET annonce que la

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 16 février 2006 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 16 février 2006 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 1 ère REUNION DE 2006 Séance du 16 février 2006 CG 06/1 ère /I-11 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE

Plus en détail

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL - 1/8 RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL 14 / 06 / 2010 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL SOMMAIRE : Article 1 :

Plus en détail

inaptitude quelles sont les obligations?

inaptitude quelles sont les obligations? inaptitude quelles sont les obligations? L inaptitude d un salarié est lourde de conséquences, et impose à l employeur d être très vigilant, qu elle soit ou non d origine professionnelle. La procédure

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

CREDIT DE TEMPS SYNDICAL (articles 12 et 13) : ASA (des articles 14 et 17) et DAS

CREDIT DE TEMPS SYNDICAL (articles 12 et 13) : ASA (des articles 14 et 17) et DAS NOTE D INFORMATION CREDIT DE TEMPS SYNDICAL (articles 12 et 13) : ASA (des articles 14 et 17) et DAS Autorisations spéciales d absence et décharges d activité de service SOURCES : Pôle : DES SERVICES ET

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES Préambule Le présent règlement général des formations fixe les conditions générales et spécifiques notamment pour la mise en œuvre de procédures d

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION Présents : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, GIM, UIMM 77 D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014 Ordre du jour 1. Adoption du compte-rendu de la séance du

Plus en détail

Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général du Gouvernement A Messieurs les Ministres, Secrétaires et Sous-Secrétaires d'etat RABAT

Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général du Gouvernement A Messieurs les Ministres, Secrétaires et Sous-Secrétaires d'etat RABAT ROYAUME DU MAROC MINISTERE DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES, SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT Fonction Publique Rabat, le 22 août 1967. N 31 F. P. Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général

Plus en détail

Indemnité spécifique de service

Indemnité spécifique de service Indemnité spécifique de service 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 6 avril 2010 Mise à jour le 27 novembre

Plus en détail

-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne!

-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne! INFOS CGT JUILLET 2014. 1. Infos diverses : -Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne! - Merci à tous les agents qui se sont mis en grève pour

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES I. DEFINITION DE LA CESSATION DES PAIEMENTS

REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES I. DEFINITION DE LA CESSATION DES PAIEMENTS REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES 23/07/2012 Tout dirigeant d entreprise en état de cessation de paiement doit en principe dans les 45 jours déposer son bilan auprès de la Chambre Commerciale du

Plus en détail

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi.

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi. Commission administrative paritaire CATEGORIE B Proposition d inscription au titre de la promotion interne Aux grades de : Rédacteur Territorial au choix Technicien Territorial au choix Educateur des A.P.S

Plus en détail

Les autorisations d'absence

Les autorisations d'absence Les autorisations d'absence 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques 9 mai 01 Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques Le Conseil de faculté de la faculté des sciences économiques, vu les articles 6, al., lettre c et 70, al., de la

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE

Plus en détail

Le Conseil Municipal des Jeunes Qu est-ce qu un Conseil Municipal des Jeunes? Le Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) est une assemblée qui réunit des jeunes Volvicois de la 6 ème à la 4 ème. Il est composé

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

La représentativité syndicale Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation d e la démocratie sociale

La représentativité syndicale Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation d e la démocratie sociale La représentativité syndicale Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation d e la démocratie sociale Quelles sont les nouvelles règles pour la CFTC? 1 A RETENIR : Désormais 2 conditions pour rester

Plus en détail

Avancement de grade au titre de l année 2015

Avancement de grade au titre de l année 2015 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 21/2014 Cl.

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

Guide à l usage des pôles RH des directions

Guide à l usage des pôles RH des directions SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES SOUS-DIRECTION GESTION DES PERSONNELS ET DES PARCOURS PROFESSIONNELS BUREAUX RH-2A / RH-1C LES RÈGLES D AVANCEMENT D ÉCHELON DES AGENTS DES CATÉGORIES A (INSPECTEURS), B

Plus en détail

Brèves de CTL (9 juin 2015)

Brèves de CTL (9 juin 2015) Brèves de CTL (9 juin 2015) 12 points étaient inscrits à l'ordre du jour de ce CTL organisé sur une journée, dont 2 seront reportés faute de temps... Le président informe les Organisations Syndicales qu'il

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 Le Conseil d'administration du CESFO, conformément aux dispositions de la loi de 1901 sur les associations et de l'article

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION 2041 GZ N 51109#01 DOCUMENT D INFORMATION CONTRIBUTION À L'AUDIOVISUEL PUBLIC Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. Depuis

Plus en détail

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE TITRE I : GENERALITES...2 Article 2 : BUT...2 Article 3 : SIEGE...2 Article 4 : COMPOSITION...2 Article 5 : RESSOURCES...3 Article 6.

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR

RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA FFMKR TITRE I RESSORT TERRITORIAL ARTICLE 1 - Adhésion des Professionnels Les professionnels adhèrent à leur syndicat départemental. La Fédération peut enregistrer l'adhésion

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE

ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE PREAMBULE ACCORD RELATIF A L'EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUE Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative à l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, de l'accord

Plus en détail

Page 2 sur 8 LA DIRECTION DES RETRAITES

Page 2 sur 8 LA DIRECTION DES RETRAITES Fiche d information 1 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Emploi et Développement des compétences Service Concours- DHEC00 concours@caissedesdepots.fr RECRUTEMENT SANS CONCOURS

Plus en détail

AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012

AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012 AVANCEMENT DE GRADE Note d'information N 2011-11 du 19 janvier 2011 AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012 REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires,

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364.

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364. Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364 Statuts modifiés TITRE Ier. Dénomination, siège, objet et durée Article

Plus en détail

Règlement intérieur du Conseil d administration

Règlement intérieur du Conseil d administration Règlement intérieur du Conseil d administration Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d administration à sa première session, le 14 décembre 1977. À sa cinquante-quatrième session,

Plus en détail

RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES

RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES (Adoptées le 7 février 2013, par la résolution no B-13-11453) SECTION I LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 1.

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2013-1129 Date: 03 juillet 2013

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2013-1129 Date: 03 juillet 2013 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGRO-ALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau de la

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE D'EXPERTISE COMPTABLE

REGLEMENT DU STAGE D'EXPERTISE COMPTABLE REGLEMENT INTERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES TITRE V ou VI (nouveau) «Règlement du stage d expertise comptable» REGLEMENT DU STAGE D'EXPERTISE COMPTABLE Pris en application du décret n 2009-1789

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

Guichet Fiscal Unique Accueil fiscal et Service des Impôts des Particuliers (S.I.P.) : le point sur les revendications F.O.-TRÉSOR

Guichet Fiscal Unique Accueil fiscal et Service des Impôts des Particuliers (S.I.P.) : le point sur les revendications F.O.-TRÉSOR Guichet Fiscal Unique Accueil fiscal et Service des Impôts des Particuliers (S.I.P.) : le point sur les revendications Sommaire : au 10 février 2009 (mise à jour surlignée en jaune) 1 - NOMINATION DU COMPTABLE

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

Mise en place des élections des Délégués du Personnel

Mise en place des élections des Délégués du Personnel Les fiches pratiques de législation Mise en place des élections des Délégués du Personnel Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Espace Emploi Compétences Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

Union syndicale des fonctionnaires et des salariés des Services Publics Parisiens

Union syndicale des fonctionnaires et des salariés des Services Publics Parisiens 1. Retour du Comité technique paritaire (CTP) du 8 octobre 2013 Le CTP est une instance municipale qui doit traiter des questions d'emploi et d'organisation du travail à l'échelle de chaque Direction.

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 République Française Département de l'yonne Commune de SAINT-PÈRE (89450) EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 Membres en exercice : 11 Présents : 7 Votants: 9 Secrétaire de

Plus en détail

ÉPREUVES D'ADMISSIONS

ÉPREUVES D'ADMISSIONS ÉPREUVES D'ADMISSIONS 1/ Où et quand se dérouleront les épreuves d'admission? Les candidats seront convoqués une journée pour l'entretien avec le jury et une demi-journée pour l'épreuve physique gendarmerie

Plus en détail

RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE. CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012

RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE. CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 La réforme de la catégorie B de la fonction publique territoriale a initié un nouvel espace

Plus en détail

Master Mention Risques et Environnement Un dossier par parcours

Master Mention Risques et Environnement Un dossier par parcours DOSSIER DE CANDIDATURE/ DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS Cadre réservé à l'administration N de DOSSIER : Date réception dossier : Principe : La validation des acquis est une démarche qui vise à reconnaître

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

Note expresse www.iedom.fr

Note expresse www.iedom.fr Incidents de paiement sur chèques, incidents sur crédits aux particuliers et droit au compte NUMERO 1 JUILLET 23 Cette note actualise et complète les informations de la Note expresse n 4 parue en novembre

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008

ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008 ACCORDS DE BERCY SUR LE DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAI 2008 Eric WOERTH Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique et André SANTINI Secrétaire d État chargé de la

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Pouvoir adjudicateur : ETAT - Préfecture de L Orne OBJET DU MARCHE : Fourniture et installation d un système de vidéo-surveillance au sein de la préfecture de l Orne Date et

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (RLRQ, chapitre R-5, a. 14 et a. 15) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Siège : Le siège

Plus en détail

. Syndicat National de l Entreprise Crédit Agricole (S.N.E.C.A. - C.G.C.) représenté par M.

. Syndicat National de l Entreprise Crédit Agricole (S.N.E.C.A. - C.G.C.) représenté par M. ACCORD NATIONAL DU 15 NOVEMBRE 2006 SUR LES ASPECTS SOCIAUX DES RESTRUCTURATIONS ET REGROUPEMENTS DE MOYENS DANS LES CAISSES REGIONALES DE CREDIT AGRICOLE ET LES ORGANISMES ADHERANT A LA CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES»

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES» RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES» Adoptées par le Conseil syndical du 14 juin 2013 25-CS-02 Amendées par le Conseil syndical des 15 et

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE I - LES SOURCES DU DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE A - La Constitution et le bloc de constitutionnalité Certains grands principes du droit de la fonction publique

Plus en détail

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires. CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL POUR ASSURER LES SECRETARIATS DU COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL ET DE LA COMMISSION DÉPARTEMENTALE DE RÉFORME Entre : Mme ESTELLE GRELIER, Présidente du Centre

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG Titre I - Dénomination Objet Siège Durée Article 1 - Constitution, dénomination et inscription. L association «Société des Amis des Arts

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT SECRETARIAT GENERAL Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau des concours

Plus en détail

mode d emploi Représentativité des syndicats

mode d emploi Représentativité des syndicats mode d emploi Représentativité des syndicats LA LOI DU 20 AOUT 2008 transpose dans le Code du travail les règles sur la représentativité et la négociation collective, telles que définies par les partenaires

Plus en détail

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL La formation professionnelle a pour objet de permettre aux agents d exercer de façon efficace les fonctions qui leur sont confiées en vue de la satisfaction

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc.

SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc. Le Syndicat par excellence! SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc.org REMBOURSEMENT DES FRAIS DE CHANGEMENT

Plus en détail

FSdH - FSdE - SHeF Statuts 2005

FSdH - FSdE - SHeF Statuts 2005 Fédération Suisse des Hélicoptères (FSdH) Schweizerischer Helikopterverband (SHeV) Federazione Svizzera degli Elicotteri (FSdE) Swiss Helicopter Federation (SHeF) Page 1 de 5 1 Personne morale, nom, siège

Plus en détail

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports)

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) MODIFICATIONS INTRODUITES PAR LA LOI N 2014-1104 DU 1 er OCTOBRE 2014 RELATIVE AUX TAXIS ET AUX VOITURES DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR

Plus en détail

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS CHAPITRE I DENOMINATION, SIEGE ET DUREE DE L'ASSOCIATION 1.1 L'Union Suisse des Fiduciaires Section Valais est une association régie par l'art.

Plus en détail

Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014

Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014 19 aefe agence pour l enseignement français à l étranger Service pédagogique Paris, le 23septembre 2014 Circulaire N 2261 Objet: Organisation et fonctionnement des instances des établissements d enseignement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE Préambule : Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire

Décision n 2010 621 DC. Dossier documentaire Décision n 2010 621 DC Résolution tendant à adapter le chapitre XI bis du règlement du Sénat aux stipulations du traité de Lisbonne concernant les parlements nationaux Dossier documentaire Source : services

Plus en détail

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Les fonctionnaires sont les salariés qui paient le plus lourd tribut à la réforme des retraites, qui pourtant n'apparaît que comme un deuxième

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices.

Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices. STATUTS Remarque préliminaire Pour faciliter leur lecture, les statuts, rédigés au masculin, s'adressent également aux conservatrices-restauratrices. A. Nom, siège social et buts Art. 1. Nom Sous la dénomination

Plus en détail