Contenu et présentation des plaques spéciales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contenu et présentation des plaques spéciales"

Transcription

1 Systèm suiss sinlistion s résrvs nturlls Plqus spéils Rèls Exmpls Frition plqus spéils Cs plqus omprnnt txts t pitormms oisis slon s ritèrs iniviuls oivnt êtr riqués à l piè; lls rvinnnt on r. Lur rition n s justii qu si l résrv nturll énéii un rèlmnt lél prottion. S il n xist ps rèlmnt lél prottion promulué pr l ommun ou l nton, il vut miux utilisr ls pnnux normlisés qu Pro Ntur propos t qui sont in millur mré. A l i pitormms uto-ollnts ptés, ils puvnt êtr moiiés sns prolèm pour réponr ux rtéristiqus l résrv nturll. Contnu t présnttion s plqus spéils Ls txts sront ussi ourts qu possil. N sinlr qu qu ls visiturs oivnt svoir. - Contnus lélmnt olitoirs - Prinipls rèls prottion à rsptr pr ls visiturs - Fulttis Résrv nturll (iniqué n qutr lnus) Dénomintion l résrv nturll (u mx. 20 rtèrs pr lin, ux lins u plus) Rèlmnt prottion roit puli (iniqur solumnt l nom s utorités l ynt promulué t l t u rèlmnt) Prs introution (uniqumnt lorsqu il y s onnés sous ou ) Rèls prottion à rsptr pr ls visiturs, sous orm txt (inq lins u mx.) Rèls prottion à rsptr pr ls visiturs, sous orm pitormms (ux à qutr pitormms) Srvi puli ilité ou ornistion stion (jontion l éusson t u loo, si possil) Initions supplémntirs (propriétir onir, mn mn, t utrs.)

2 Norms stnr présnttion t rition s plqus Lorsqu l sinlistion st étli slon ls «Dirtivs rltivs u mtéril normlisé pour l sinlistion s résrvs nturlls n Suss», mnièr lir t uniorm, ll ss ronnît t s mémoris miux. Ls irtivs voris nt l proution rtionnll plqus iniqunt s rèls spéils iniviulls. Ells lissnt élmnt suismmnt mr mnœuvr pour réponr ux rtéristiqus qu résrv. Sont ixs: Mtéril s: rpism t sur imprssion typs t tills l poli insi qu symols t pitormms oulurs (on RAL 6029 vrt mnt; éritur oulur lu ou ln; intritions RAL 3020 rou s ux irultion) Prlumn ur, 4 mm épissur, 400 mm lr Proéé rition: éloxé pr noistion (éritur lu) ou sérirpi, oulurs n résin syntétiqu ppliqués u r u t lqués (éritur n ln) ou sérirpi, 2 omposnts oulur (éritur n ln) Dirtivs rltivs u mtéril normlisé pour l sinlistion s résrvs nturlls n Suiss Exmpls plqus normlisés riqués pour s soins iniviuls Ls xmpls suivnts montrnt à qul point l systèm sinlistion normlisé réé pour ls résrvs nturlls n Suiss st un systèm soupl réponnt ux iérnts soins. Plqu txt sns pitormm Dénomintion l résrv nturll Rèlmnt prottion v nom s utorités l ynt promulué t t u rèlmnt visiturs, sous orm txt Srvi puli ilité Plqu txt v pitormms Dénomintion l résrv nturll Rèlmnt prottion v nom s utorités l ynt promulué t t u rèlmnt visiturs, sous orm txt Autrs rèls à rsptr, sous orm pitormms

3 Plqu txt pour résrv totl Dénomintion l résrv nturll Rèlmnt prottion à rsptr pr ls visiturs Air niiition / ès intrit sur on rou Pitormm Tnir ls ins n liss Srvi puli ilité Plqu txt à ux olonns / ilinu Dénomintion l résrv nturll Rèlmnt prottion n ux lnus v nom s utorités l ynt promulué t t visiturs, sous orm txt visiturs, sous orm pitormms Plqu txt intrition oiill Là où n xist ps rèlmnt oiil prottion, l propriétir put ir ppliqur ls intritions néssirs pr l iis un intrition oiill. L tnur l intrition oiill oit êtr rprouit n ntir. Autr possiilité millur mré: plqu uniié moiié Pour ls résrvs nturlls sns rèlmnt prottion ou sns intrition oiill, il rvint millur mré utilisr ls plqus uniiés v s pitormms utoollnts t évntullmnt s txts iniviuls sur uto-ollnts ( voir rtil no 7224: plqus supplémntirs moiils v pitormms). Pro Ntur, s postl, 4020 Bâl tint à votr isposition plus 100 pnnux t pitormms prériqués. Dmnz-n l tlou t ls ulltins ommn.

4 Bulltin ommn, rmpli pour l pnnu l prmièr Résrv nturll Rsrvt l ntir Zon nturl prottt Ntursutzit Nom l résrv nturll, u mx. 20 rtèrs pr lin Cyrs-Câls -Font Rèlmnt prottion, u mx. 80 rtèrs pr lin, sur ux olonns 35 rtèrs pr lin Rèlmnt u Consil 'Ett u nton Friour u Bir ls points non ésirés Intritions à rsptr prmi 'utrs: Rèls à rsptr, u mx. 80 rtèrs pr lin, sur ux olonns 35 rtèrs pr lin Quittr ls mins t sntirs lisés. Cuillir, rrr, prélvr t introuir tout spè véétl. Cpturr, érnr ou poursuivr tout spè niml. Pénétrr ns l résrv v s véiuls trrstrs ou érins. Pitormms (n iniqur l numéro t l ésintion) Cins Fux intrits intrits Av éusson, mx. 25 rtèrs pr lin Déprtmnt justi u nton Friour 7541 N ps jtr étritus 4547 Cmpin intrit Initions omplémntirs, 35 rt. pr lin Ls inrtions sront punis un mn slon 27 l oronnn sur l prottion s iotops. Slon l rint, l txt put ussi êtr livré sur isqutt ou pr ourir éltroniqu. Vuillz mnr ls irtivs étillés irtmnt uprès u rint.

5 Systèm suiss sinlistion s résrvs nturlls Plqus spéils Formulir or / ommn Résrv nturll n Commun Nomr plqus A livrr à A turr à No tél. uru privé Dt Sintur Commns: Dirtmnt z l rint ou z Pro Ntur, s postl, 4018 Bâl Résrv nturll Rsrvt l ntir Zon nturl prottt Ntursutzit Nm s Sutzits mx. 20 Zin pro Zil Sutzsluss mx. 80 Zin pro Zil, zwisplti mx. j 35 Zin pro Zil nit wünsts itt strin A rsptr prmi utrs: Intritions à rsptr prmi utrs: Bstimmunn mx. 80 Zin pro Zil, zwisplti mx. j 35 Zin pro Zil Piktormm (Nr. un Bzinun intrn) mit Wppn mx. 25 Zin pro Zil zusätzli Ann mx. 35 Zin pro Zil

Les solides - CM. Séance 5 : - compléter un patron pour construire un solide

Les solides - CM. Séance 5 : - compléter un patron pour construire un solide Ls solis - CM Sén 1 : Clssmnt solis L ju u portrit orl (nsignnt) Voulir : soli, f, pln, sommt, rêt + noms s solis éjà onnu s élèvs. Sén 2 : Dsription s solis L ju u portrit érit pr équips (élèvs) Voulir

Plus en détail

126 Zone de données codées : enregistrements sonores caractéristiques matérielles

126 Zone de données codées : enregistrements sonores caractéristiques matérielles 126 Zon onnés oés : nristrmnts sonors rtéristiqs mtérills Déinition Ctt on ontint s onnés oés rltivs rtéristiqs mtérills s nristrmnts sonors. Orrn Flttiv. Non répétl. Initrs Initr 1 ln Non éini Initr 2

Plus en détail

Chapitre 4: Graphes connexes

Chapitre 4: Graphes connexes CHAPITRE 4 GRAPHES CONNEXES 23 Chpitr 4: Grphs onnxs Introution À qul momnt un résu inormtiqu stisit-il à l propriété qu tous ls orinturs u résu, pris ux à ux, puissnt prtgr l'inormtion? Ds mssgs puvnt-ils

Plus en détail

Chapitre Premier exemple

Chapitre Premier exemple Cpitr 6 Prsptiv vlièr Un rprésnttion n prsptiv un soli l sp (à trois imnsions) sur un pln (ux imnsions) n st ps évint. Il xist plusiurs typs rprésnttions n prsptiv. Dns l suit, nous étuirons l prsptiv

Plus en détail

6.1.1 nommer les angles et les côtés d'une figure géométrique. 6.1.2 reconnaître le carré et le rectangle. 6.1.3 reconnaître un triangle quelconque.

6.1.1 nommer les angles et les côtés d'une figure géométrique. 6.1.2 reconnaître le carré et le rectangle. 6.1.3 reconnaître un triangle quelconque. 6.1.1 nommr ls nls t ls ôtés 'un iur éométriqu. 6.1.2 ronnîtr l rré t l rtnl. 6.1.3 ronnîtr un trinl qulonqu. Consils : Dns un iur éométriqu, on trouv s ôtés (roits ou ours) t souvnt s nls. L rré, l rtnl,

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

sais-tu que tu as un super-pouvoir...

sais-tu que tu as un super-pouvoir... CAHIER DE JEUX NOËL 0 sis-tu qu tu s un supr-pouvoir... un pouvoir qui put tout hnr? À Noël, ls nfnts u mon ntir rçoivnt s jouts. Mis sis-tu qu toi ussi tu pux fir un u à l plnèt? Ctt nné tu rvrs sûrmnt

Plus en détail

MMU ( unité de gestion mémoire ) GESTION DE LA MÉMOIRE MÉMOIRE VIRTUELLE MULTI-PROGRAMMATION ORGANISATION DE LA MÉMOIRE.

MMU ( unité de gestion mémoire ) GESTION DE LA MÉMOIRE MÉMOIRE VIRTUELLE MULTI-PROGRAMMATION ORGANISATION DE LA MÉMOIRE. GESTION E LA VIRTUELLE Trnsltion loiqu physiqu ménism (MMU) prottion Mémoir virtull Allotion l mémoir ornistions t lorithms intrtion v l'llotion u t l swppin similrité v l'llotion s ihirs Chrmnt p sur

Plus en détail

Algorithmes gloutons

Algorithmes gloutons Alorithms loutons L prinip l lorithm louton : ir toujours un hoix lolmnt optiml ns l spoir qu hoix mènr à un solution lolmnt optiml. Éypt On ppll rtion éyptinn un rtion l orm n v n N.. Soint t ux ntirs

Plus en détail

automates finis Sujet. Contenu de l article. page 277

automates finis Sujet. Contenu de l article. page 277 pg 277 utomts finis pr Aury Bou hon ( S), Cthrin Enjlrt ( S), Crolin Hostlry (2 n ) t Luil Toussrt ( S) u lyé Fustl Coulngs Mssy (9) nsignnts : MM. Mihl Enjlrt t Hrvé Hmon hrhur : M. Jn-Pirr Rssyr ompt-rnu

Plus en détail

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits.

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits. ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/ 2016 SEMESTRE 4 SESSION 1 2èm ANNEE DE LICENCE AES Group Cours n I t II Mtièr : Sins Eonomiqus Rsponsl l mtièr : M. Boumhi Ls oumnts ours t ls lultris progrmmls sont intrits.

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercice n 8

Groupe seconde chance Feuille d exercice n 8 Group son n Full r n 8 Er 1 On onsèr tros ponts t non lnés. onstrur u omps sul (on sns rèl) l pont, symétrqu pr rpport à () t l pont E, symétrqu pr rpport à (). Justr l onstruton tué. Er 2 On mttr pour

Plus en détail

Nom : Mon guide d utilisation DELTHA

Nom : Mon guide d utilisation DELTHA Nom : Mon gui utilistion DELTHA Sommir INTRODUCTION p.3 PRÉSENTATION DE L OUTIL DELTHA I. Connxion à DELTHA p.4 II. Présnttion l érn uil p.5 III. Présnttion u moul rhrh p.6 IV. Présnttion u moul synthès

Plus en détail

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

Chapitre 7 La fonction exponentielle

Chapitre 7 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 7 - L fonction ponntill Chpitr 7 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Directive. concernant Championnat actifs Modalités 2014/15 ASSOCIATION FRIBOURGEOISE DE FOOTBALL FREIBURGER FUSSBALLVERBAND

Directive. concernant Championnat actifs Modalités 2014/15 ASSOCIATION FRIBOURGEOISE DE FOOTBALL FREIBURGER FUSSBALLVERBAND ASSOCIATION FRIBOURGEOISE DE FOOTBALL FREIBURGER FUSSBALLVERBAND Dirtiv onrnnt Chmpionnt tifs Molités 2014/15 11.08.2014 Commission Ju Dirtiv AFF 11.08.2014, Pg 2 / 7 Chmpionnt Atifs, Molités Sison 2014/15

Plus en détail

Page 1. Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire. Représentation informatique des BDD

Page 1. Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire (BDD) Diagramme de décision binaire. Représentation informatique des BDD Digrmms éision inirs Digrmm éision inir (BDD) Grph-s Algorithms for Booln Funtion Mnipultion R.E. BRYANT IEEE Trnstion on Computrs 978, pp 59-56 Eol Polythniqu Univrsitir Montpllir Univrsité Montpllir

Plus en détail

Chapitre 6 : Calcul littéral

Chapitre 6 : Calcul littéral Chpitr 6 : Clul littérl 1. Propriétés d l ddition t d l soustrtion Définition. L ddition st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur somm +. t sont ls trms d tt somm. Définition. L soustrtion st

Plus en détail

Gaines et pièces moulées rectangulaires

Gaines et pièces moulées rectangulaires Gins t piès oués rtnguirs Gins t piès oués rtnguirs QUER IFORMATIO TECHIQUE Désripti systè Vuir trouvr notr or rtion s onuits t piès oués à proi rtnguir. L togu présnt s gins rtnguirs t piès oués v ss

Plus en détail

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Définition Soit G(X, A) un graphe simple, et x un sommet de ce graphe. Le degré de x, noté d(x), est le nombre d'arêtes incidentes à x.

Définition Soit G(X, A) un graphe simple, et x un sommet de ce graphe. Le degré de x, noté d(x), est le nombre d'arêtes incidentes à x. CHAPITRE 3 QUELQUES CARACTERISTIQUES 9 Chpitr 3: Qulqus rtéristiqus prmttnt ifférnir ls grphs 3.1 L gré 'un sommt Définition Soit G(X, A) un grph simpl, t x un sommt grph. L gré x, noté (x), st l nomr

Plus en détail

www.schmid.st Le feu c est nous! Camina S8

www.schmid.st Le feu c est nous! Camina S8 L fu st nous! Cmin S8 L fu st nous! Vous hrhz un nouvll hminé! Voilà qu vous êts à l onn rss! Av l logo «L fu st nous!» nous vous proposons un progrmm très lrg hminés t foyrs où nous mttons l nt vnt tout

Plus en détail

Applications: En cas de milieu corrosif, l option des accessoires en inox se révèle être la solution.

Applications: En cas de milieu corrosif, l option des accessoires en inox se révèle être la solution. Gmm inox Exl Gmm inox EXCEL Applitions En s miliu orrosi, l option s ssoirs n inox s révèl êtr l solution. Gmm Vn Bst or un lr mm piès n inox in rélisr un élinu omplèt, l mill têt ux rohts. L mm s étn

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

Introduction à la fonction exponentielle

Introduction à la fonction exponentielle CHAPITRE 6 FONCTIONS EXPONENTIELLES ET PUISSANCES Introduction à l fonction ponntill. Éqution différntill On ppll éqution différntill un églité dns lqull figurnt un fonction t ss dérivés succssivs. Ls

Plus en détail

recherche de polyèdres particuliers

recherche de polyèdres particuliers pe 83 reherhe e polyères prtiuliers pr Aurélien Htri, Hermès Loo (1 S) et Krim Ghellm (TS), Atelier «Explortion M t h é m t i q u e» u lyée Louise Mihel e Boiny le llon e footll Nous llons vous exposer

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

rapport à f? La courbe de contrats est l ensemble des points pour lesquels il n y a plus d échange mutuellement bénéfique possible.

rapport à f? La courbe de contrats est l ensemble des points pour lesquels il n y a plus d échange mutuellement bénéfique possible. L boît Egorth visulis touts ls llotions fisbls. Comm nous pouvons ussi visulisr ls préférns s onsommturs, tout l informtion prtinnt st ns l boît. Hypothèss sur ls préférns: Tous ls inivius mximisnt lur

Plus en détail

Algorithmes gloutons

Algorithmes gloutons Algorithms gloutons L prinip l lgorithm glouton : ir toujours un hoix lolmnt optiml ns l spoir qu hoix mènr à un solution glolmnt optiml. Égypt On ppll rtion égyptinn un rtion l orm n v n N.. Soint t ux

Plus en détail

D E F G H I J K L VH Parking. Limite intervention. Ouvrant pompier. Lamelles GC 3. Ouvrant pompier. MC 2 Descente EP sur poteau

D E F G H I J K L VH Parking. Limite intervention. Ouvrant pompier. Lamelles GC 3. Ouvrant pompier. MC 2 Descente EP sur poteau Sciences hum. () 0 Sciences hum. () 0. I J K L V Parking loc âtiment existant Limite intervention S type S type S type S type M UP M M escente P sur poteau P Sol escente P sur poteau 0. Terrasse accessible

Plus en détail

PPL-A COMPTE RENDU POUR LA DÉLIVRANCE DE LA LICENCE PPL-AVION. Heure de départ. Heure d arrivée. Heure de départ. Heure d arrivée

PPL-A COMPTE RENDU POUR LA DÉLIVRANCE DE LA LICENCE PPL-AVION. Heure de départ. Heure d arrivée. Heure de départ. Heure d arrivée PPL-A COMPTE RENDU POUR LA DÉLIVRANCE DE LA LICENCE PPL-AVION Cnit Nom* Prénom(s)* Dt nissn Typ lin Numéro l lin Pys l lin 1 Détil u vol Dt u vol Typ vion Clss Quliition Immt. Déprt Itinérir 2 Inormtions

Plus en détail

NOTICE DE POSE. Conduit de fumée double paroi. Conduit de fumée concentrique inox pour le raccordement des appareils à pellets.

NOTICE DE POSE. Conduit de fumée double paroi. Conduit de fumée concentrique inox pour le raccordement des appareils à pellets. NOTICE DE POSE Conuit umé oul proi Typ onuit Conuit umé onntriqu inox pour l rormnt s pprils à pllts. 007 PGI EN 4989-:007 N rtiit Dt Ø Désigntion Lm 'ir ynmiqu CPR - 485 CPR - 486 0 0 80-0 00-50 0-00

Plus en détail

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b CPGE / Sins Industrills pour l Ingéniur TD34_ CHAUDIERE A BOIS L étud port sur l monté n tmpértur d l u qui srt à huffr ls piès u trvrs d rditurs Ctt tmpértur st otnu à prtir d un puissn lorifiqu fourni

Plus en détail

XI. Géométrie dans l'espace.

XI. Géométrie dans l'espace. XI. Géométrie ns l'espce. 1. Rppel es notions vues en qutrième. 1.1 ositions reltives es plns et es roites onsiérons le prllélépipèe rectngle '''' ci-contre : 1.1.1 eux plns peuvent être confonus. (ex.

Plus en détail

Statistics Canada Census- Related Term Employment Exclusion Approval Order

Statistics Canada Census- Related Term Employment Exclusion Approval Order CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Sttistis Cn Cnsus- Rlt Trm Employmnt Exlusion Approvl Orr Dért xmption onrnnt l mploi pour un uré étrminé à Sttistiqu Cn ns l r u rnsmnt SI/2010-45 TR/2010-45 Currnt to

Plus en détail

Conditions générales de vente demobility Société Coopérative (CGV)

Conditions générales de vente demobility Société Coopérative (CGV) Conitions générls vnt Moility Soiété Coopértiv (CGV) Qulqus règls uoup lints Moility ontnts Etr simplmnt loyl ChèrlintMoility, Chr lint Moility, C st si simpl êtrmoil v Moility résrvr,montr,émrrr,pyr.

Plus en détail

NOMBRES PREMIERS Fractions irréductibles

NOMBRES PREMIERS Fractions irréductibles THM NOMRS PRMIRS rctions irréductibles * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * l fin du thème, tu dois svoir : ffectuer des opértions sur

Plus en détail

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que :

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que : Langags régulirs Ls langags régulirs sont ls langags ls plus simpls. Ils sont néanmoins très utilisés n informatiqu.. utomats finis Ils sont obtnus à partir ds langags finis n ffctuant la frmtur par ls

Plus en détail

AM f. Aide-mémoire. Tarif sur les frais en rapport avec TCSP (Tâches cantonales des sapeurs-pompiers) Édition du

AM f. Aide-mémoire. Tarif sur les frais en rapport avec TCSP (Tâches cantonales des sapeurs-pompiers) Édition du AM.40.. Aid-mémoir Tri sur ls ris n rpport v TCSP (Tâhs ntonls ds spurs-pompirs) Édition du 0.0.0 Insptort ds spurs-pompirs du nton d Brn Pg. Introdution En vrtu d l Art. LPFSP, l Assurn immobilièr Brn

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 - hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu

Plus en détail

Sensibilité spectrale et formats couleur

Sensibilité spectrale et formats couleur Caméras FirWir Snsibilité spctral t formats coulur A l'ntré d'un caméra s trouv un puc CCD. Ell transform ls photons n élctrons. La snsibilité spctral d ctt transformation st un caractéristiqu important

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE BOURGEOYS

COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE BOURGEOYS 00, OULVR L ÔT-VRTU SINT-LURNT (QUÉ) L V OMMISSION SOLIR LOL LOL MRURIT OUROYS LM.0 RÉTION S LOS SNITIRS LOUX,, & 0 POUR ONSTRUTION 0-0- 0 POUR PPL 'ORS 0-0-0 00 POUR OORINTION 0-0-0 RÉV. SRIPTION T PR

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NTIONLE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRNCE Orgnistrie u onours ntionl «Un es Meilleurs pprentis e Frne» rue SintNiols 0 PRIS Tél. : 0 0 iselle.mof@gmil.om 9 Reonnue Utilité pulique pr Déret u Mrs

Plus en détail

C:\DOCUME~1\pejmb\LOCALS~1\Temp\notes2DCE84\Page 2.doc

C:\DOCUME~1\pejmb\LOCALS~1\Temp\notes2DCE84\Page 2.doc 1 Sommir 2 7 Règlmnt Piè No 1 L ossir grphiqu Piè No 2 8 2.0 Titr 9 2.1 Périmètr Chmp pplition 10 2.2 Implnttions 11 2.3 Grits Volumétris 12 2.4 Esps pulis 13 2.5 Droits à âtir Dnsité 14 2.6 Droits à âtir

Plus en détail

Z-VAR VAR P-VAR. Comparatif d implantation

Z-VAR VAR P-VAR. Comparatif d implantation Comprtif implnttion Vntiltur ntrifug lssiqu Systèm Hlios RADAX VAR L systèm VAR st un ltrntiv intérssnt ntr ls vntilturs xiux à ss prssion t ntrifugs. Son pssg ir n lign mélior l rnmnt t prmt un gin pl

Plus en détail

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte!

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte! Suivz Zoé t Martin pour un bala au cœur la Découvrt! Livrt péagogiqu : Projt rénovation urbain «Suivz-nous pour écouvrir t comprnr tout c qui va changr!» La naissanc u quartir la Découvrt Vu aérinn u quartir

Plus en détail

ALLEMAGNE, ANGLETERRE, ARGENTINE, AUTRICHE,

ALLEMAGNE, ANGLETERRE, ARGENTINE, AUTRICHE, Mnomètrs à psul imètr nominl N 63 t 80 Position du rord: rdil ou xil vrs rrièr Msur Contrôl Anlys sription Ls mnomètrs à psul srvnt à msurr d ptits surprssions positivs/négtivs dns ls sustns gzuss à msurr.

Plus en détail

Nombres relatifs en écriture fractionnaire

Nombres relatifs en écriture fractionnaire Nomres reltifs en écriture frctionnire Introduction Déterminons les nomres suivnts insi que leur nture. 2 n 8 n et n est un nomre. 2 d 7,2 d et d est un nomre. r 5 r et r est un nomre.. Écriture frctionnire

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE. À TERREBONNE, Qc.

CONSTRUCTION D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE. À TERREBONNE, Qc. 0 0 0cm : -P-009--0-00 L NUMÉRO 'PPL 'OFFRS SSMI = 90O0 PRIMIR T : 0-0- ÉMIS - POUR PPL 'OFFRS À TRRONN, Qc. essau inc. ate et heure de l'impression: 0-0- :0:00 Nom du fichier: :\Users\azarel\ocuments\essins

Plus en détail

ANALYSEUR DE BATTERIES NiCd et NiMh

ANALYSEUR DE BATTERIES NiCd et NiMh Msur ANALYSEUR DE BATTERIES NiC t NiMh ACCEDER A L AUTONOMIE! Très util pour étrminr l pité t l étt s ttris rhrls NiC ou NiMh, ispositi ontrôlé pr miroprossur ssur un éhr ontrôlé tout pk ttri ont l tnsion

Plus en détail

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student Loi Gmm, loi du t loi d Studt A. Foctio Gmm A.. Défiitio L foctio Gmm st défii pour ls réls positifs pr l itégrl : () t t dt pour A. Rltio d récurrc Cosidéros (+) : ( ) t t dt E itégrt pr prti ous otos

Plus en détail

Convention européenne relative aux formalités prescrites pour les demandes de brevets

Convention européenne relative aux formalités prescrites pour les demandes de brevets Séri ds trités uropéns - n 16 Convntion uropénn rltiv ux ormlités prsrits pour ls dmnds d rvts Pris, 11.XII.1953 Ls ouvrnmnts sintirs, mmrs du Consil d l'europ, Considérnt qu l ut du Consil d l'europ st

Plus en détail

Grille d observation Compétence disciplinaire

Grille d observation Compétence disciplinaire Grill osrvtion Compétn isiplinir Arts plstiqus : Rélisr s rétions plstiqus méitiqus (yls 1, 2 t 3). pégogiqu vi Critèr évlution Exmpls inis osrvls Éhlons* L élèv st générlmnt pl, sns i prtiulièr, rélisr

Plus en détail

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 6

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 6 TD Lngges - XML Exercices Corrigés TD 6 1 Trvux Dirigés de Lngges & XML - TD 6 1 Grmmires non-mbiguës Exercice 1 Construire l grmmire générnt tous les plindromes sur l lphbet {0, 1}. 0 1 ε 00 11 Exercice

Plus en détail

40% des ventes vont à l organisme collecteur

40% des ventes vont à l organisme collecteur pour ls nnts L Mini srvi Comprn qutr olts 2 oz liq. / 60 ml t un mini-pit 8 oz liq. / 250 ml v ouvrl à outon-poussoir. Pour 3 ns t plus. 5724 24,00 $ Ensml ptits ols iéux Couvrls virtullmnt rmétiqus. 8

Plus en détail

CH.1 Automates finis

CH.1 Automates finis CH.1 Automtes finis 1.1 Les utomtes finis déterministes 1.2 Les utomtes finis non déterministes 1. Les utomtes vec -trnsitions 1.4 Les expressions régulières 1.5 L'équivlence des modèles Automtes ch1 1

Plus en détail

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non!

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non! Réunion Publiqu à Grnobl 29 sptmbr 2015 RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'st non! avc Roland Hubrt, scrétair général du SNES 1/24 1. Introduction : Ls grands princips d la réform 2. Ctt réform n'améliorra

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

9. Orthogonalité dans l espace

9. Orthogonalité dans l espace Q 5 e : corrigé (6/S) http://mths.eoeck.com e oeck uction s.., 2014 9. Orthogonlité ns l espce xpliciter les svoirs et les procéures 1. omien rêtes?. Quelle que soit l rête choisie, il y 4 rêtes prllèles

Plus en détail

Chapitre 0 : Mise au point sur les nombres et le calcul

Chapitre 0 : Mise au point sur les nombres et le calcul Lycée Jules Fil, Crcssonne Clsse de 2 nde Chpitre 0 : Mise u point sur les nombres et le clcul D. Zncnro C. Aupérin 2009-2010 Téléchrger c est tuer l industrie, tuons les tous Thurston Moore Dernière modifiction

Plus en détail

Terrasses sur terre plein

Terrasses sur terre plein B Trrsss sur trr pln Conpts struturs 04-2012 TERRASSES SUR TERRE PLEIN Ds solutons nés l prtqu Dpus 1983, l nom Slütr-Systms st synonym struturs ntllnts pour l rélston rvêtmnts lons t trrsss. C st à tt

Plus en détail

a t l s un ÉTABLISSEMENT D ENSEIgNEMENT SuPÉRIEuR ARTISTIquE D ExCELLENCE une NouVELLE génération D ARTISTES ET DE DESIgNERS

a t l s un ÉTABLISSEMENT D ENSEIgNEMENT SuPÉRIEuR ARTISTIquE D ExCELLENCE une NouVELLE génération D ARTISTES ET DE DESIgNERS n É d b t x t s r o r o s n o p L c i - l s u i l u n r d é y u un ÉTABLISSEMENT D ENSEIgNEMENT SuPÉRIEuR ARTISTIquE D ExCELLENCE une NouVELLE génération D ARTISTES ET DE DESIgNERS L ENSBA LyoN, une INSTITuTIoN

Plus en détail

Conditions généralesdeventedemobility Société Coopérative. Offres de car sharing avec les véhicules de Mobility (CGV)

Conditions généralesdeventedemobility Société Coopérative. Offres de car sharing avec les véhicules de Mobility (CGV) Conitions générlsvntmoility Soiété Coopértiv Offrs r shring v ls véhiuls Moility (CGV) Qulqus règls uoup lints Moility stisfits. Etr simplmnt loyl Chèr lint Moility, Chr lint Moility, C st si simpl êtr

Plus en détail

Le transformateur triphasé

Le transformateur triphasé Le trnsformteur triphsé I. Prinipux prmètres de l plque signlétique L puissne pprente ou ssignée S, elle s exprime en Voltmpère S = 3.U.I Fréquene Tension et intensité u primire Tension et intensité u

Plus en détail

La Maison du PÈRE NOËL Sara Agostini. La Maison du PÈRE NOËL Sara Agostini. a Dans la maison du père Noël il y a : a Dans la maison.

La Maison du PÈRE NOËL Sara Agostini. La Maison du PÈRE NOËL Sara Agostini. a Dans la maison du père Noël il y a : a Dans la maison. L Mison u PÈRE NOËL + L Mison u PÈRE NOËL Dns l mison Dns l mison u pèr Noël u pèr Noël il y : il y : s lutins, s lutins, s lfs, s lfs, s trolls, s trolls, s golins. s golins. L Mison u PÈRE NOËL ++ L

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficacité

Pionnier de l éco-efficacité SOLUTIONS, SERVICES ET OPERATIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnir d l éco-fficacité Pionnir d l éco-fficacité Fac à l xpansion ds zons urbains, l accroissmnt ds préoccupations nvironnmntals t la hauss ds coûts

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Systèmes automatisés à logique combinatoire

Systèmes automatisés à logique combinatoire Systèmes utomtisés à logique comintoire I. Introduction Un système logique est un système pour lequel les vriles d entrées-sorties de l prtie commnde sont du type tout ou rien (0 ou 1, vri ou fux). Il

Plus en détail

57 Loquet à compression

57 Loquet à compression 110 57 Loquet à compression utoréglable Série à ressort de friction xiste en quatre tailles Montage à trois trous ouvre une large gamme de serrage cier zingué ou acier inoxydable Joint Gamme de serrage

Plus en détail

Voici les cinq pièces d'un puzzle. La figure que l'on doit obtenir est un carré. Cela semble très élémentaire. Mais il faut essayer.

Voici les cinq pièces d'un puzzle. La figure que l'on doit obtenir est un carré. Cela semble très élémentaire. Mais il faut essayer. Rcines crrées Découverte de l rcine crrée : Activité : Une utilistion imprévue de Voici les cinq pièces d'un puzzle. L figure que l'on doit otenir est un crré. Cel semle très élémentire. Mis il fut essyer.

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël»

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël» REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Marchés de Noël» ARTICLE 1 so t I - pr s l o t r n s tr ont l s so l st s tu Avenue Georges Clemenceau 92000 Nanterre France, inscrite sous le numéro RCS Nanterre B 391 144 300,

Plus en détail

1 Balade autour de l arbre. On se balade autour de l arbre en suivant les pointillés dans l ordre des numéros indiqués : r 1. a 13. b 21.

1 Balade autour de l arbre. On se balade autour de l arbre en suivant les pointillés dans l ordre des numéros indiqués : r 1. a 13. b 21. Prours un rr inir Un rr inir st un rr v rin ns lqul tout nou u plus ux ils : un évntul ils guh t un évntul ils roit. On illustrr v l rr inir suivnt : r h i j k l 1 Bl utour l rr On s l utour l rr n suivnt

Plus en détail

ADRESSE DE FACTURATION. Standards : Blanc (9016) Beige (1015) Rouge (3004) Bleu (5003) Bleu (5010) Bleu (5014)

ADRESSE DE FACTURATION. Standards : Blanc (9016) Beige (1015) Rouge (3004) Bleu (5003) Bleu (5010) Bleu (5014) PROVOT Z des Tunières 44119 GRNHMP S FONTINS Tél : 02 28 07 10 00 Fax : 02 40 94 58 92 adv.vb@dcprod.fr ate :...... /...... /............ élai :... Référence chantier :... metteur :... VOLT LU ISOLÉ ON

Plus en détail

BAIN-MARIE ELECTRIQUE

BAIN-MARIE ELECTRIQUE 003_02 04/2006 Instructions pour l'installation, l'utilisation et l'entretien IN-MRI LTRIQU 0002 0003 0004 0005 0002 0003 Répresentation schématique et mesures page 3 INX aractéristiques des appareils

Plus en détail

COMITÉ MIXTE SUR LA SANTÉ ET SÉCURITÉ INSPECTION ANNUELLE GUIDE DE SÉCURITÉ / LISTE DE CONTRÔLE

COMITÉ MIXTE SUR LA SANTÉ ET SÉCURITÉ INSPECTION ANNUELLE GUIDE DE SÉCURITÉ / LISTE DE CONTRÔLE 235, ru Donl Ottw (Ontrio) K1K 1N1 Tél: 613 744-2241 Téléopiur : 613 744-4898 ino@iso.org Sit w: www.iso.org COMITÉ MIXTE SUR LA SANTÉ ET SÉCURITÉ INSPECTION ANNUELLE GUIDE DE SÉCURITÉ / LISTE DE CONTRÔLE

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

PROFILÉS HAUT DE GAMME Pour les sols souples & les parquets

PROFILÉS HAUT DE GAMME Pour les sols souples & les parquets PROFILÉS HAUT DE GAMME Pour ls sols soupls & ls prquts Profilés pour sols soupls & prquts Suils d ports Suils stndrds n Liton t Inox. 1.2 Suils séri fort. 1.3 Suils séri «dfix» n Aluminium, Liton, P.V.C.

Plus en détail

La logique combinatoire est une technique dédiée à la représentation de diverses

La logique combinatoire est une technique dédiée à la représentation de diverses Chpitre I Logique comintoire 1 L logique comintoire est une technique dédiée à l représenttion de diverses fonctions. Elle permet de synthétiser des systèmes comportnt des étts finis. Les circuits logiques

Plus en détail

contre cier T

contre cier T r u t r é p m t ss b g f f u h C E B D c v O 2 Low-H contr cir d x u n n p rditur à 13-03-2007 rlnds h t N h T Tst LTV Tst: chuffg bss tmpértur - Visulistion d l prformnc énrgétiqu du Low-H2O - Bnchmrk

Plus en détail

MANUEL D'INSTALLATION

MANUEL D'INSTALLATION MANUEL D'INSTALLATION intllignt Tlt Controllr Mnul 'instlltion intllignt Tlt Controllr Tl s mtièrs pg 1. À propos u présnt oumnt... 1 1.1. Puli visé... 1 1.2. Doumnttion... 1 2. Préutions séurité générls...

Plus en détail

Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel

Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel Série es trités européens - n 108 Convention pour l protetion es personnes à l'égr u tritement utomtisé es onnées à rtère personnel Strsourg, 28.I.1981 Prémule Les Etts memres u Conseil e l'europe, signtires

Plus en détail

ETUDE DES PALIERS A BILLES

ETUDE DES PALIERS A BILLES ANNX TUD DS PALIS A BILLS 1. Bss théoiqus L théoi d Htz [GAG-89] considè ls contints t ls défomtions d du cops lisss t llipsoïds n contct (ig..1). Cops b b Cops b ig..1. Cctéistiqus dimnsionnlls d du llipsoïds

Plus en détail

Analyse des Réseaux Electriques

Analyse des Réseaux Electriques héori s iruits Anlys s Résux Eltriqus Anlys t Mis n Equtions s Résux Eltriqus Anlys r l Métho s ournts nénnts Exml : Pont Msur ry-fostr Anlys r l Métho s Potntils nénnts Exml : rnsmission un Signl u trvrs

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

Théorie des machines thermiques

Théorie des machines thermiques héori ds machins thrmiqus I 7 éfrigératur trithrm, d'après concours Icar 997 ) Définir la notion d machin thrmiqu dans l langag d la thrmodynamiqu ) applr sans démonstration l théorèm d arnot régissant

Plus en détail

Mériba. Maison de Soins Psychiatriques. Service mix

Mériba. Maison de Soins Psychiatriques. Service mix Mériba Maison d Soins Psychiatriqus t bilisé hiatriqu sta Srvic mix c y s p l b u o nt d un tr nns souffra o rs p r u o P dvraint êtr ls i u q c t n étai s comm s ils n g s l z it» (Goth) tr ê «Tra t n

Plus en détail

Nombres rationnels. 1 Définition de Q. On définit, sur l ensemble Z Z, la relation binaire R de la façon suivante : (a, b)r(a, b ) ab = ba

Nombres rationnels. 1 Définition de Q. On définit, sur l ensemble Z Z, la relation binaire R de la façon suivante : (a, b)r(a, b ) ab = ba Nomres rtionnels Définition de Q On définit, sur l ensemle Z Z, l reltion inire R de l fçon suivnte : (, )R(, ) = Propriété. R est une reltion d équivlence. Démonstrtion : Réflexivité : Elle découle de

Plus en détail

Thème N 1 : CALCUL NUMERIQUE (1)

Thème N 1 : CALCUL NUMERIQUE (1) Thème N : CALCUL NUMERIQUE () ECRITURES FRACTIONNAIRES () : ECRITURES FRACTIONNAIRES DE NOMBRES POSITIFS A l fin u thème, tu ois svoir : Simplifier une ériture frtionnire Comprer eux quotients Aitionner,

Plus en détail

SOUDURE SPHINX SOUDURE CIGALE. Notice originale de. soudure La Sphinx. soudure la Cigale

SOUDURE SPHINX SOUDURE CIGALE. Notice originale de. soudure La Sphinx. soudure la Cigale SOUUR SPINX SOUUR IL Notice originale de soudure La Sphinx soudure la igale SS hargeur Plus Z de elle ire sud 2 rue Pythagore 7440 ytré Tél : 05.46.56.8.88 contact@chargeurplus.fr Mise à jour le 0/06/207

Plus en détail

Feuille technique Références et prix : voir tarif

Feuille technique Références et prix : voir tarif VITOPLEX 3 Chuièr ss tmpértur fioul/gz 8 à 46 kw Fuill tchniqu Référncs t prix : voir trif Documnt à clssr ns : Ctlogu Vitotc 1, intrclir 11 Ctlogu Vitotc 2, intrclir 21 Vitoplx 3 Typ TX3 Chuièr ss tmpértur

Plus en détail

aluminium LA QUALITÉ & LE SERVICE AU COEUR DE NOTRE DÉMARCHE Notre indépendance fait la différence

aluminium LA QUALITÉ & LE SERVICE AU COEUR DE NOTRE DÉMARCHE Notre indépendance fait la différence Gamm aluum LA QUALITÉ & LE SERVICE AU COEUR DE NOTRE DÉMARCHE LES CARACTÉRISTIQUES DES PRINCIPAUX ALLIAGES DE L ALUMINIUM Caractéristiqus mécaniqus Produits plats Appllation Français slon NF A20-04 Composants

Plus en détail

SUSPENSIONS: Partim Systèmes anti cabrage / anti plongée

SUSPENSIONS: Partim Systèmes anti cabrage / anti plongée SUSPENSIONS: Partim Systèms anti cabrag / anti plongé Pirr DUYSINX Ingéniri s Véiculs Trrstrs Univrsité ièg Anné Acaémiqu 2013-2014 1 Référncs bibliograpiqus T. Gillspi. «Funamntals of vicl Dynamics»,

Plus en détail

Cours théorique. Test de mathématiques, 9 e année

Cours théorique. Test de mathématiques, 9 e année Cours théorique Test e mthémtiques, 9 e nnée 2013 Questions e test iffusées Inscris tes réponses u questions à choi multiple sur l Feuille-réponses e l élève (cours théorique, 2013). Remrque : Le formt

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

Chapitre 9 Lois de Probabilité à Densité

Chapitre 9 Lois de Probabilité à Densité Cours e Mthémtiques Terminle STI Chpitre 9 : Lois e Proilité à ensité Chpitre 9 Lois e Proilité à Densité A) Introution ) Lois e proilités à ensité On ppelle lois e proilités à ensité les lois e proilités

Plus en détail

Directives de la Fédération suisse de vol libre FSVL. l examen d aptitude pour pilotes de vol libre. parapente, biplace A (pilote passager)

Directives de la Fédération suisse de vol libre FSVL. l examen d aptitude pour pilotes de vol libre. parapente, biplace A (pilote passager) Dirtivs l Féértion suiss vol lir FSVL onrnnt l xmn ptitu pour pilots vol lir tégori prpnt, ipl A (pilot pssgr) 1 Générlités 1.1 L'xmn 'ptitu pour l'otntion l lin offiill spéil vol lir, pilotg Bipl A/tégori

Plus en détail

La photomodélisation architecturale

La photomodélisation architecturale Livio De Lu Préfe de Lu Roert L photomodélistion rhiteturle Relevé, modélistion, représenttion d édifies à prtir de photogrphies Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978 2 212 12524 5 Chpitre 2 L prise de vue

Plus en détail

Rappel : Définition définitive du problème de la recherche

Rappel : Définition définitive du problème de la recherche Rppel : Définition définitive du prolème de l recherche On dispose d une prt d un mot (un texte) et d utre prt d un lngge régulier défini pr une expression régulière. On demnde de rechercher dns le texte

Plus en détail

TUYAUX CIRCULAIRES EN BÉTON ARMÉ Ø750

TUYAUX CIRCULAIRES EN BÉTON ARMÉ Ø750 TUYUX IRULIRS N ÉTON RMÉ Ø250 @ Ø750 G RTÉRISTIQUS G Ø NOMINL Ø INTÉRIUR Ø XTÉRIUR ÉPISSUR LONGUUR Ø XTÉRIUR Ø INTÉRIUR LONGUUR POIS U MUR OUT MLL OUT MLL L LÉ Kg/mètre 250 254 394 70-2500 467 356 89 181

Plus en détail