DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES"

Transcription

1 DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES I. ELHAJJEM*, E. MENIF*, E. BEN YOUSSEF *, H. MIZOUNI *, O. AZAIZ*, M. BEN MASSOUD*, I. TURKI*, S. SAHTOUT**, GH. BESBES** * Service d Imagerie Médicale ** Service d ORL et de chirurgie maxillo-faciale Hôpital la Rabta Tunis, Tunisie

2 INTRODUCTION La brèche ostéo durale est définie par une solution de continuité ostéo-méningée Elle se traduit par : Liquorrhée (écoulement eau de roche) Issue par le conduit auditif externe : Otorrhée qui impose une ouverture du tympan Localisée aux fosses nasales : Rhinorrhée Mixte : Otorhinorrhée Méningites infectieuses récidivantes à pyogènes

3 INTRODUCTION L imagerie doit : Confirmer le diagnostic de brèche ostéo durale, en particulier lorsqu elle se révèle par un épisode infectieux sans liquorrhée Préciser la topographie de la brèche Préciser son étiologie

4 BUT Définir les étiologies de la liquorrhée Préciser la stratégie et les protocoles d exploration radiologique au cours d une liquorrhée Décrire les signes à l imagerie de la brèche ostéodurale.

5 MATERIELS ET METHODES Etude rétrospective 15 patients sur une période de 5 ans Âge : 5 à 68 ans Motifs de consultation : Rhinorhée cérébrospinale : 11 cas Antécédents de méningite à répétition : 2 cas Méningites à répétition : 3 cas Otoliquorrhée : 1 cas

6 MATERIELS ET METHODES TDM : 15 cas Pas d injection intra veineuse ou intrathécale de PDC Acquisition axiale hélicoïdale haute résolution Reconstructions multiplanaires Étude systématique du massif facial et des rochers

7 MATERIELS ET METHODES IRM : 12 cas Séquence haute résolution T2 (HR T2) : coupes 1mm Massif facial : Plan coronal + reconstructions multiplanaires Rochers : Plan axial parallèle au canal semi circulaire latéral + reconstructions multiplanaires : Séquences SE T1, T2 et T1 après saturation de la graisse (FS) et injection de gadolinium (Gd+)

8 MATERIELS ET METHODES Réparation de la brèche par voie endonasale : 9 cas Exclusion de l oreille myenne : 3 cas Refus de la chirurgie et surveillance : 3 patients

9 RESULTATS TDM : Déhiscence osseuse lame criblée de l éthmoïde + comblement de la fente olfactive en regard : 4 cas Déhiscence osseuse du toit de l éthmoïde : 4 cas - Comblement d une cellule éthmoïdale : 4 cas - Pneumencéphalie : 1 cas Déhiscence osseuse d une paroi sphénoïdale + opacité suspendue sphénoïdale : 2 cas Malformation de l oreille interne : 3 cas Associée à une brèche de l étage antérieur : 1 cas Déhiscence spontanée du tegmen : 2 cas

10 RESULTATS IRM : Interruption de l hyposignal T2 ostéo dural : 12 cas Comblement des cavités aériques de signal analogue à celui du liquide cérébro spinal : 15 cas Ptose du parenchyme cérébral : 6 cas Hernie cérébroméningée : 3 cas Rehaussement méningé régulier : 3 cas Selle turcique vide : 7 cas

11 Femme de 38 ans, pas d antécédents Rhinorrhée cérébro spinale droite intarissable A B TDM- Reconstructions frontales (A) et sagittale (B) Déhiscence osseuse de la lame criblée droite de l ethmoïde Opacité de la fente olfactive

12 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE DE LA LAME CRIBLEE DE L ETHMOIDE A PRESSION DE LCS NORMALE

13 Patiente de 54 ans, pas d antécédents Rhinorrhée cérébrospinale gauche intermittente TDM coupe coronale (A) Interruption de la lame criblée de l ethmoïde gauche à hauteur de l insertion du cornet moyen

14 A B IRM- Séquences coronale HR T2 (A) et sagittale SE T2 (B) Interruption de l hyposignal T2 ostéodural et comblement de la fente olfactive de même signal que le LCS Ptose du parenchyme cérébral frontal Selle turcique vide

15 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE DE LA LAME CRIBLEE DE L ETHMOIDE A PRESSION DE LCS ELEVEE

16 Femme de 66ans, pas d antécédents Rhinorrhée cérébro spinale droite de grande abondance, secondairement tarie A B TDM- Reconstructions frontale (A) et sagittale (B) Interruption osseuse du toit du sphénoïde en dedans du canal optique procident

17 A B IRM- Séquence coronale HR T2 (A - B) Interruption de l hyposignal ostéo dural remplacé par du LCS et engagement d une circonvolution frontale gauche Le sinus sphénoïde est comblé par du LCS et une composante inflammatoire de moindre intensité

18 IRM- Séquences coronales T2 (A) et T1 Gd(+) (B - C) Épaississement méningé de la base du crâne rehaussé par le PDC colmatant la brèche A B C

19 IRM- Séquence sagittale T2 Selle turcique vide

20 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE DU SPHENOIDE, COLMATEE, AVEC ENCEPHALOCELE, A PRESSION DE LCS ELEVEE

21 Antécédents de sinusite maxillaire chronique gauche Rhinorrhée cérébro spinale droite intermittente TDM- Reconstruction frontale Déhiscence osseuse de la lame criblée droite de l ethmoïde associée à une opacité de la fente olfactive en regard Noter une sinusite maxillaire aspergillaire gauche

22 A B IRM- Séquences coronales HR T2 (A) et T1 FS Gd(+) (B) Interruption de l hyposignal T2 ostéodural correspondant à la déhiscence osseuse, remplacé par le signal du LCS Ptose du bulbe olfactif droit Prise de contraste méningée en regard colmatant la brèche

23 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE COLMATEE DE LA LAME CRIBLEE DE L ETHMOIDE DROITE A PRESSION DE LCS NORMALE

24 Patient de 18 ans, 2 ème épisode de méningite TDM cérébrale avec injection IV de PDC Pneumencéphalie

25 A B TDM- Reconstruction frontale (A) Déhiscence osseuse du toit de l éthmoïde à hauteur du cornet supérieur Opacité d une cellule éthmoïdale postérieure en regard IRM- Séquence HR T2 dans le plan frontal (B) Interruption de l hyposignal ostéodural en lieu et place de la déhiscence osseuse Opacité de la cellule éthmoïdale en regard de signal analogue au LCS

26 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE ETHMOIDALE POSTERIEURE A PRESSION DE LCS NORMALE

27 Rhinorrhée cérébrospinale TDM du massif facial : pas de brèche osseuse. IRM- Séquence frontale SE T2 Comblement de la caisse du tympan en hypersignal T2 Comblement antral en continuité avec le lobe temporal Brèche ostéo durale avec encéphalocèle?

28 A IRM- Reconstruction sagittale HR T2 (A) et coronale T1 FS Gd (+) (B) Engagement à travers la brèche ostéodurale de tissu cérébral temporal B IRM- Séquence coronale T2 (C) Selle turcique vide C

29 DIAGNOSTIC BRECHE OSTEO DURALE PRIMAIRE DU TEGMEN, AVEC MENINGO ENCEPHALOCELE

30 Homme de 45 ans, sans antécédents. Sensation de plénitude de l oreille. Examen : otite séromuqueuse. Mise en place d un aérateur trans tympanique : écoulement de LCS TDM du rocher- plan frontal Déhiscence du tegmen antri

31 A B IRM- Séquences coronales HR T2 (A et B) Interruption de l hyposignal ostéo dural et comblement des cellules mastoïdiennes de signal analogue au LCS

32 A B IRM- Séquences coronales HR T2 (A) et T1 GD (+) (B) Engagement à travers la brèche osseuse d une circonvolution temporale

33 DIAGNOSTIC DÉHISCENCE SPONTANÉE DU TEGMEN AVEC ENCÉPHALOCÈLE

34 Homme de 23 ans, 13 épisodes de méningite Rhinorrhée cérébrospinale gauche persistante après réparation par voie externe de l étage antérieur de la base du crâne Mise en place d une dérivation lombopéritonéale sans tarissement de l écoulement IRM- coupe frontale SE T1 (Gd (+) Rehaussement méningé de l étage antérieur de la base du crâne et de la fossette olfactive gauche Cavités nasosinusiennes libres

35 A IRM- Coupe axiale T2 (A) et HR T2 axiale (B) et MIP (C) Comblement des cavités otomastoïdiennes de signal analogue au LCS Malformation de l oreille interne gauche : dilatation cochléo vestibulaire Anomalie de segmentation nerveuse : tronc commun V VII droit B C

36 A IRM- Reconstructions HR T2 coronale (A) et sagittale (B) Agénésie du nerf cochléaire (NC) et élargissement du canal du NC B

37 TDM- coupe axiale de la base du crâne Agénésie du canal carotidien gauche Hypoplasie du foramen ovale droit

38 TDM- coupe axiale (A) et reconstruction coronale (B) du rocher gauche Malformation de l oreille interne avec élargissement du canal du NC

39 DIAGNOSTIC SYNDROME POLYMALFORMATIF MALFORMATION DE L OREILLE INTERNE AVEC FISTULE PERILYMPHATIQUE A TYMPAN FERME

40 DISCUSSION PHYSIOPATHOLOGIE: Les brèches ostéo durales surviennent dans les zones de faiblesse : Osseuse : le plus souvent hyper pneumatisation du sinus sphénoïdal ou du sinus frontal Méningée : au niveau des zones d adhérence forte de la dure mére, des sutures et des orifices de la base du crane.

41 Physiopathologie d une BOD: région éthmoidofrontale 1:micro-brèche du feuillet médial de dure mère 2:agrandissement de la brèche avec apparition d une zone de fenestration dans son feuillet latéral 3:brèche au niveau des 2feuillets de la dure mère, fragilisation de l os au contact par le biais des pulsations du LCS 4:BOM, le LCS fait issu dans la cellule éthmoïdale 5:BOM colmatée par le parenchyme cérébral et les méninges qui font issus dans la cellule éthmoïdale avec création d une Méningo-encèphalocèle.

42 DISCUSSION DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE Rhinorrhée primaire : A pression de LCS normale : malformation de l étage antérieur ou moyen de la base du crâne À pression de LCS élevée : érosion ethmoïdo sphénoïdale Selle turcique vide Sténose de l aqueduc de sylvius Tumeur de la ligne médiane

43 DISCUSSION DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE Otorrhée primaire : Malformation de l oreille interne ou moyenne Pathologie infectieuse chronique Brèche spontanée du tegmen

44 DISCUSSION DIAGNOSTIC POSITIF TDM Solution de continuité osseuse Opacité suspendue dans une cavité aérique Signe indirecte : pneumencéphalie

45 DISCUSSION DIAGNOSTIC POSITIF IRM Interruption de l hyposignal T2 ostédural remplacé par l hypersignal du LCS Signal dans les cavités aériques = LCS Ptose du parenchyme cérébral en regard voire méningo encéphalocèle Prise de contraste méningée : colmatage de la brèche et interruption de l écoulement

46 DISCUSSION STRATEGIE D EXPLORATION RADIOLOGIQUE Otorrhée : brèche osseuse ou malformation de l oreille Rhinorrhée : Étage antérieur : ethmoïde, frontal, sphénoïde Oreille à tympan fermé

47 DISCUSSION STRATEGIE D EXPLORATION RADIOLOGIQUE Exploration de l étage antérieur et moyen médian de la base du crâne = MASSIF FACIAL et latéral = ROCHERS TDM haute résolution +IRM

48 DISCUSSION TDM Examen : de première intention Acquisition axiale volumique, HR, <1mm Reconstructions frontales, sagittales obliques Etude en fenêtre osseuse

49 DISCUSSION IRM Cisterno-IRM : Séquence haute résolution volumique T2 : coupes de mm Reconstruction dans les 3 plans Séquences SE T1 et T2 Exploration encéphalique ± Gadolinium

50 CONCLUSION La brèche ostéo-durale primaire est rare Le diagnostic est orienté par la clinique Rhinorrhée : exploration Etage antérieur et moyen médian de la base du crâne Etage moyen latéral

51 CONCLUSION TDM HR + Cisterno-IRM (HR T2) : indissociables Confirmation diagnostique Diagnostic topographique étiologique

52 POINTS CLES Liquorrhée ou méningites à répétition : rechercher une brèche ostéo durale La rhinorrhée peut avoir pour origine une brèche de l étage antérieur ou moyen de la base du crâne ou une anomalie de l oreille interne ou moyenne. L exploration TDM/IRM doit porter sur le massif facial et les rochers La TDM et l IRM sont indissociables : Interruption de la continuité osseuse / hyposignal ostéodural Comblement des cavités aériques par du LCS Étiologie éventuelle

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset Imagerie de l hypotension l intracrânienne Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset PHYSIOPATH Fuite de LCS par rupture d éd étanchéité des membranes arachnoïdiennes

Plus en détail

"Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine

Le nez bouché Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine "Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine Radio anatomie Normale Les sinus frontaux : à partir de 4 ans Taille adulte vers 16-20 ans Agénésie ou

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE Auteurs : A DAADOUCHA, N ARIFA ACHOUR, I HASNI, K MRAD DALI, H JEMNI, H KRIFA, K TLILI SOUSSE - TUNISIE INTRODUCTION Plus en plus fréquents Incidence est entrain

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée I. Fauquet, F.Bonodeau, L. Deschildre, L. Ceugnart, G. Hurtevent-Labrot JFR 2006 Lille, France Intérêt de connaître l anatomie 1

Plus en détail

STRATÉGIE D EXPLORATION D UNE BRÈCHE OSTÉOMÉNINGÉE

STRATÉGIE D EXPLORATION D UNE BRÈCHE OSTÉOMÉNINGÉE Revue J. Neuroradiol., 2004, 31, 47-59 Masson, Paris, 2004 STRATÉGIE D EXPLORATION D UNE BRÈCHE OSTÉOMÉNINGÉE Physiopathologie, imagerie, traitement F. DOMENGIE (1), J.P. COTTIER (1), E. LESCANNE (2),

Plus en détail

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien M. Boujlel, E. Menif, Y. Arous, K. Nouira, O. Azaiz, M. Ben Messaoud, E. Hamaid, I. Turki, S. Sahtout*,

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal.

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. Introduction Les tumeurs malignes du massif facial:

Plus en détail

Cas clinique ORL n 2

Cas clinique ORL n 2 Cas clinique ORL n 2 Mme B. âgée de 37 ans consulte pour de violentes douleurs de la région sous orbitaire droite majorées lorsqu elle penche la tête en avant. Ces douleurs durent depuis 12 heures environ

Plus en détail

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE INTRODUCTION Les tumeurs nasosinusiennes sont dominées par les tumeurs primitives d

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL.

ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL. ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL. Service de Radiologie, CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc. INTRODUCTION

Plus en détail

Hypertension intracrânienne idiopathique: à propos de 3 cas B. IBAÑEZ, C. BILLON-GRAND, A. DAVID, E. PEARSON

Hypertension intracrânienne idiopathique: à propos de 3 cas B. IBAÑEZ, C. BILLON-GRAND, A. DAVID, E. PEARSON Hypertension intracrânienne idiopathique: à propos de 3 cas B. IBAÑEZ, C. BILLON-GRAND, A. DAVID, E. PEARSON F. CATTIN, J.F. BONNEVILLE Service de Neuroradiologie. CHU Besançon. France INTRODUCTION Synonymes:

Plus en détail

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE Boîte osseuse constituée de 8 os formant la base (partie inférieure) et la voûte du crane ou calvaria (partie supérieure) I) LA VOUTE DU CRANE 1. Repères La voute s appelle

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas R Benboubker, N Moussali, H Belgadir, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août CHU Ibn Rochd

Plus en détail

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie INTRODUCTION Les tumeurs myofibroblastiques inflammatoires (TMI) : Tumeurs rares

Plus en détail

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Cours d Imagerie d de l Oreille l Moyenne 30 et 31 mars 2007 Dr. Valérie Franco Vidal, Dr. Sandrine Molinier Dr. Xavier Barreau Surdités s de l Enfantl Surdité

Plus en détail

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2)

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) 1 Plan Introduction Généralités Anatomie et radio-anatomie Embryologie Etat de l art sur

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE Naciri C., Moubachir.N, Essodegui.. F, Kadiri R. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc SOMMAIRE INTRODUCTION RAPPEL ANATOMIQUE

Plus en détail

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES TÊTE ET COU CHAPITRE 1 OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES 1a os frontal os temporal os pariétal os occipital os ethmoïde os sphénoïde figure 1a-1 figure 1a-2 figure 1a-3 8 1a INTRODUCTION

Plus en détail

Anatomie de l os temporal Étages moyen et postérieur de la base du crâne Os pair et symétrique Formé de 3 parties

Anatomie de l os temporal Étages moyen et postérieur de la base du crâne Os pair et symétrique Formé de 3 parties Topographie générale : os temporal ANATOMIE RADIOLOGIQUE DU ROCHER JM GARCIER, Clermont-Ferrand Cours DES - 15 janvier 2016 Topographie générale : os temporal Anatomie de l os temporal Étages moyen et

Plus en détail

Cas clinique ORL n 1

Cas clinique ORL n 1 Cas clinique ORL n 1 Vous êtes médecin remplaçant dans un cabinet de médecine générale. Une femme de 40 ans vient vous voir en consultation pour une sensation de surdité de l oreille gauche d apparition

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques

Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Myélites au cours de vascularites: aspects neuroradiologiques Zaghouani.H, Braham.R Service d imagerie médicale CHU Fattouma Bourguiba Monastir-Tunisie Pr. Hulusi Behçet en 1937 INTRODUCTION *La myélite

Plus en détail

Dr Righini Christian Adrien

Dr Righini Christian Adrien Infections naso-sinusiennes de l adulte et de l enfant CAT devant une obstruction nasale Dr Righini Christian Adrien Clinique ORL Pôle TCCR CHU de Grenoble CRighini@chu-grenoble.fr Question 1 Quel sinus

Plus en détail

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL CHU HBIB THAMEUR TUNISIE INTRODUCTION MATERIELS ET METHODES

Plus en détail

Item 5 : IRM Hypophysaire

Item 5 : IRM Hypophysaire Item 5 : IRM Hypophysaire Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Indications et contre-indications...1 1. 1 Indications...1 1. 2 Contre-indications... 1 2 Technique...2

Plus en détail

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille interne Cas cliniques Les malformations de l oreille constituent

Plus en détail

Ostéologie crânio-faciale.

Ostéologie crânio-faciale. Ostéologie crânio-faciale. Introduction : Le massif crânio-facial est composé de 22 os soudés, unis les uns aux autres par des sutures de type fibreuses. Huit 08 os constituent le crâne et 14 pour la face

Plus en détail

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen A propos de 30 cas S. Lezar, A. Sif, N. Elghazouli, R. Kadiri SCR - CHU Ibn Rochd Casablanca-Maroc INTRODUCTION La maladie de Von Recklinghausen

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS )

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES OSTEONECROSES EPIPHYSAIRES DE L ADULTE ( A PROPOS DE 30 CAS ) H. Mrabti fassi, N.Bnouachir,H.Enneddam, M. Ouali Idrissi, N. Cherif El guanouni,s.alj, O.Essadki, A.

Plus en détail

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial 0.Amriss, N.Moussali, N.Elbenna, A.Gharbi, A.abdelouafi Service de Radiologie 20 Aout CHU IBN ROCHD. Casablanca. Maroc Introduction Le massif facial

Plus en détail

K Fakhfakh, K Ben Mahfoudh, C Dabbeche, H Fourati, M Chaabouni, S Haddar, Z Mnif, J Mnif

K Fakhfakh, K Ben Mahfoudh, C Dabbeche, H Fourati, M Chaabouni, S Haddar, Z Mnif, J Mnif K Fakhfakh, K Ben Mahfoudh, C Dabbeche, H Fourati, M Chaabouni, S Haddar, Z Mnif, J Mnif Services de radiologie Habib Bourguiba et Hedi Chaker Sfax Tunisie Connaître sutures, canalicules et reliefs de

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

Dr. Sophie Emond Gonsard Service de radiologie pédiatrique, Pr Brunelle Necker Enfant-malades, Paris, France

Dr. Sophie Emond Gonsard Service de radiologie pédiatrique, Pr Brunelle Necker Enfant-malades, Paris, France Dr. Sophie Emond Gonsard Service de radiologie pédiatrique, Pr Brunelle Necker Enfant-malades, Paris, France Intérêt de l IRM avec injection du Dotarem chez les nouveau-nés nés et nourrissons de moins

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009

SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009 SMSTO / ANMTEPH Journées d Automne 2009 Cancers professionnels des cavités nasales et sinusiennes Dr Dominique Tripodi Centre Hospitalier Universitaire de Nantes Place Alexis Ricordeau - 44093 Nantes Cedex

Plus en détail

Les régions de la tête

Les régions de la tête Ostéologie du crâne Les régions de la tête La tête est divisée en 2 parties: composé des os du crâne. - Le neurocrâne abritant l encéphale -Le viscérocrâne constitué des os de la face formant le massif

Plus en détail

Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie

Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie Indications, techniques et radioanatomie C BROCHART, S BLANPAIN, F DEMUYNCK, I VASSELIN, E LEROY, M FETRE, C PONCHEL, S PREVOST,

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas)

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) D DAKOUANE, M EL MOULATTAF, H KAMRANI, I EL IDRISSI, N IDRISSI EL GUANNOUNI, M OUALI IDRISSI, H JALAL, O ESSADKI,

Plus en détail

RADIOANATOMIE DU ROCHER

RADIOANATOMIE DU ROCHER RADIOANATOMIE DU ROCHER H. HAJ-RIFFI, I. SETOUANI, N.MOUSSALI, N. EL BENNA, A.GHARBI, A. ABDELOUAFI. Service de Radiologie 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L os temporal abrite les différents

Plus en détail

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI.

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI. ASPECT IRM DES METASTASES LEPTOMENINGEES A L ETAGE DORSO-LOMBAIRE Hôpital européen Georges Pompidou H.GHANNEM; V.BRUN; C.MUTSCHLER; L.FOURNIER; P.HALIMI; G.FRIJA SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. III. IV. MATERIELS

Plus en détail

Imagerie des traumatismes du massif facial. Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta Tunis Tunisie

Imagerie des traumatismes du massif facial. Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta Tunis Tunisie Imagerie des traumatismes du massif facial Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta Tunis Tunisie Introduction Les traumatismes du massif facial sont fréquents en imagerie d urgence Population jeune

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix Organes des Sens UE12 Pr. P. Caix L olfaction opn cornets lpe vomer Cg quad Vue ventrale Vue de 3/4 Charpente ostéo-cartilagineuse du nez Os nasal Cartilage latéral Cartilage alaire Cartilage latéral Cartilage

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Kystes et fistules de la nasale médiane CREUZE N., PIETRERA P., CELLIER C., THIEBOT J., LE DOSSEUR P.

Kystes et fistules de la nasale médiane CREUZE N., PIETRERA P., CELLIER C., THIEBOT J., LE DOSSEUR P. Kystes et fistules de la région fronto-nasale nasale médiane CREUZE N., PIETRERA P., CELLIER C., THIEBOT J., LE DOSSEUR P. ( Département D de radiologie-chu ROUEN ) EMBRYOLOGIE 2 ouvertures au niveau de

Plus en détail

Le scanner dans les traumatismes de la face

Le scanner dans les traumatismes de la face Le scanner dans les traumatismes de la face N Messaoudi S Draouat Service de radiologie, CHU Constantine, Algérie PLAN I. Introduction II. Objectifs III. Rappel anatomique IV. Mécanisme V. Imagerie Matériels

Plus en détail

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Dr JF Papon Service ORL CHU Mondor et CHI Créteil Unité de biomécanique, INSERM U955, Créteil jean-francois.papon@hmn.aphp.fr Les rhinosinusites au cours

Plus en détail

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE 1 COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE Marie Gayet-Delacroix 1, Jean-Philippe Perrin², Pierre Corre², Benoît Dupas 1 1 Service de radiologie, CHU Hôtel-Dieu, Nantes ² Service

Plus en détail

L'enveloppe ostéo-durale

L'enveloppe ostéo-durale L'enveloppe ostéo-durale L'ensemble du système nerveux central est en entier contenu dans une enveloppe osseuse et fibreuse protectrice qui comprend le crâne ou boîte crânienne contenant l'encéphale (cerveau,

Plus en détail

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT)

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) Ce sont des anomalies congénitales qui se développent entre la 4ème et la 8ème semaine de vie intra-utérine.

Plus en détail

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT Lors de l échographie réalisée entre la 11 ième et la 14 ième semaine d aménorrhée on pratique : - 2 mesures fondamentales : o la longueur cranio-caudale

Plus en détail

La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche]

La tête vient de terra (la terre), ou pot de terre. [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] OSTÉOLOGIE - LE CRÂNE LES OS DU CRÂNE La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] C'est une masse ovoïde où on va décrire : une face supérieure

Plus en détail

Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement

Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement FM Médina-Riera (1), F Dubrulle (2) (1) Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE, (2) Centre hospitalo-universitaire LILLE. PROTOCOLE TDM Le scanner

Plus en détail

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse Tumeurs de la base du crâne Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse La nuisance des voisins du dessus malfaçons du gros oeuvre 1 Dysgénèse Encephalomeningocele Gliome nasal (très mauvais terme) masse

Plus en détail

Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls»

Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls» Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls» Journée d Automne de la société gérontologique de Normandie Vendredi 21 Octobre 2011 Amélie BREMARE (1), Dr VELE (2) (1) Interne Médecine Physique et

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas I.Zaamoune, N.EL Benna, M.Zerhouni, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août Hôpital Ibn Rochd. Casablanca Introduction Très fréquentes

Plus en détail

Sémiologie en imagerie

Sémiologie en imagerie Sémiologie en imagerie gynécologique et obstétricale Pr Alain Le Blanche Université de Picardie Jules Verne le_blanche.alain@chu-amiens.fr 03 22 66 84 07 Amphithéâtres Sylvius_Riolan lundi 28 septembre

Plus en détail

COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS

COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS M Benrami, B EL Abdi,, M Bricha,, A EL Quessar, My R EL Hassani, H Benchaaboune,, N Chakir, N Boukhrissi,, M Jiddane Service de

Plus en détail

DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie. Imagerie des rochers VII VIII

DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie. Imagerie des rochers VII VIII DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie Imagerie des rochers Paquet Acoustico- Facial VII VIII Paralysie faciale Rocher otologique Dr Thierry Duprez 11.12.2015 UCL-St-Luc Nerfs crâniens Au départ

Plus en détail

ORL et Ophtalmologie 285

ORL et Ophtalmologie 285 ORL et Ophtalmologie 285 ORL Fiche 1 Exploration de l oreille (os temporal) : technique : scanner Préparation Aucune Contraste Pas d injection de produit de contraste Positionnement Tête défléchie (centreur

Plus en détail

APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE

APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE C. JEMLI-CHAMMAKHI (1), R. ATTAOUI (1), R.MESSAOUIDI (1), N.SADDOUD (1), O.BEN

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

Impédance. A. Vocale

Impédance. A. Vocale SURDITES Déficit de l audition Ressentie ou non par le patient Causes variables Diagnostic rapide chez l enfant Prise en charge adéquate Que faire? Objectiver l hypoacousie ressentie Cibler le terrain

Plus en détail

Imagerie des pathologies des sinus et des fosses nasales de l enfant

Imagerie des pathologies des sinus et des fosses nasales de l enfant Imagerie des pathologies des sinus et des fosses nasales de l enfant H. Opsomer, D. Elia, H. Ducou Le Pointe, J.Ph. Montagne Hôpital d Enfants Armand-Trousseau Paris Les sinus sont des cavités aériennes

Plus en détail

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial Sommaire 201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial situations d urgence et prise en charge Imagerie Radiologie du crâne : non indiqué (+-plaie

Plus en détail

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Pré-requis : Polycopié d ORL, Pr Reyt, Pr Charachon Précis d ORL. M. Portmann, Ed. Masson 1982 Décision en ORL, F. Chabolle, E-N Garabédian, Ed. Vigot

Plus en détail

Ostéologie du crane Vue Antérieure

Ostéologie du crane Vue Antérieure Ostéologie du crane La tête osseuse est constituée de deux parties, le crane proprement dit ( partie volumineuse ) et la face. On parle de squelette cranio faciale qui est l extrémité céphalique du corps.

Plus en détail

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire

Plus en détail

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif IMAGERIE DE L OTITE EXTERNE MALIGNE : A PROPOS DE 19 CAS H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif Service de Radiologie CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX A KERKENI, N BABAY, R SEBAI, S TRABELSI, N HAMMAMI, C DRISSI, L BELGHITH, M BEN HAMOUDA. TUNIS - TUNISIE Le retard mental est une situation fréquente

Plus en détail

OS TEMPORAL 2 Anatomie radiologique de l os temporal 3 Pathologie de l'os temporal

OS TEMPORAL 2 Anatomie radiologique de l os temporal 3 Pathologie de l'os temporal 2 OS TEMPORAL 2 Anatomie radiologique de l os temporal 12 3 Pathologie de l'os temporal 23 Pathologie du méat acoustique externe 23 Pathologie de l'oreille moyenne 32 Pathologie du processus mastoïde 48

Plus en détail

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner L adénocarcinome des travailleurs du bois naît dans la fente olfactive: confirmation par le scanner P Henrot 1, T Georgel 2, B Grignon 3, S Kacha 2, R Jankowski 2 1 Service de Radiologie, Centre Alexis

Plus en détail

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY Rhinologie Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY APPAREIL NASAL : pyramide nasale + fosses nasales! Pyramide nasale: Squelette osteocartilagineux os propres du nez, cartilages triangulaires et alaires)!

Plus en détail

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Items traités 1. Connaître l anatomie radiologique du cavum, du pharynx, du larynx et des sinus en fonction

Plus en détail

Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012. Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la

Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012. Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012 LE CRANE Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la tête, à l exception de la mandibule et de l os hyoïde. Il est

Plus en détail

Les variantes anatomiques des sinus de la face

Les variantes anatomiques des sinus de la face Revue iconographique didactique Boutet C (1), Alix T (2), Tillaux M (1), Baud J (1), Babin E (3), Hamon M (1) (1) Service de Neuroradiologie, CHU Caen (2) Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique,

Plus en détail

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015 Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 1. Anatomie de l oreille 2. Fonctionnement de l oreille 3. Consultation

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy

PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES. H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy PRISE EN CHARGE DES TUMEURS MALIGNES NASOSINUSIENNES H. ELUECQUE, ACC, Service d ORL et CCF, CHU de Nancy GENERALITES Endoscopie et Imagerie double (IRM et TDM) = éléments clés du diagnostic Chirurgie

Plus en détail

BORGES Liliana IMG SAU Belfort BEN YOUSSEF Dora PHC SAU Belfort BANWARTH Pierre PHC SMUR Belfort

BORGES Liliana IMG SAU Belfort BEN YOUSSEF Dora PHC SAU Belfort BANWARTH Pierre PHC SMUR Belfort BORGES Liliana IMG SAU Belfort BEN YOUSSEF Dora PHC SAU Belfort BANWARTH Pierre PHC SMUR Belfort Mlle L. 20 ans consulte aux urgences pour un œdème palpébral gauche avec sécrétion mucopurulente évoluant

Plus en détail

Imagerie des complications des méningites chez l enfant

Imagerie des complications des méningites chez l enfant Imagerie des complications des méningites chez l enfant H. Bouamri, K. Chbani, A. Benmoussa, S. Salam, L. Ouzidane Service de Radiologie Pédiatrique - Hôpital d Enfants A. EL Harouchi, CHU Ibn Rochd, Casablaca,

Plus en détail

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 QCM n 1 : C, B, E Cavités osseuses de la face et muscles de la tête et du cou Pr. Captier a) Faux, c est le nerf optique qui

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE E. Menif (1), N. Babay (2), H. Mizouni (1), J. Mormeche (1), M. Jerad (1), M. Ben Messaoud (1), O. Azaiz (1), I. Turki (1),

Plus en détail

IMAGERIE DES PAPILLOMES SINUSIENS. Confrontation radio-chirurgicale.

IMAGERIE DES PAPILLOMES SINUSIENS. Confrontation radio-chirurgicale. IMAGERIE DES PAPILLOMES INVERSÉS NASO-SINUSIENS SINUSIENS. Confrontation radio-chirurgicale. À propos de 10 cas B Miled,, K Nouira, S Baccar,, S Kharrat,, E Menif,, S Sahtout, M Ben Massaoud,, I Turki,,

Plus en détail

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans Les complications infectieuses de la méningite restent malheureusement fréquentes dans notre contexte. Elles peuvent être responsable de complications graves: séquelles irréversibles motrices et fonctionnelles.

Plus en détail

Les vertèbres cervicales a. Vertèbres type = C3-C6. I) Les repères osseux. UE /2017 Doomy & Pilote Pr. DE PERETTI. Ostéologie Tut Rentrée

Les vertèbres cervicales a. Vertèbres type = C3-C6. I) Les repères osseux. UE /2017 Doomy & Pilote Pr. DE PERETTI. Ostéologie Tut Rentrée I) Les repères osseux Ostéologie Tut Rentrée Limite inférieure du cou = C7/K1/manubrium sternal Limite supérieure du cou = Ligne nucale supérieure/processus mastoïde du temporal/digastrique Limite supérieure

Plus en détail

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE Application au LCS G. GASCOU, E. LE BARS, Dr H. BRUNEL, Pr A. BONAFE Service de Neuroradiologie CHU Guy de Chauliac MONTPELLIER Intérêts Analyse qualitative et quantitative

Plus en détail

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique S. Wakrim, O. Traoré, Z. Regragui, N. Moussali, N. El Benna, A. Gharbi Service de radiologie 20 aout, CHU Ibn Rochd CASABLANCA Plan

Plus en détail

EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1

EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1 ASPECTSENIMAGERIEDE EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1 Hantous-Zannad S., Trabelsi S., Ridène I., Zidi A, Baccouche I., Belkhouja K., Ben Romdhane K., Besbes M., Ghedira H., Ben Miled-M

Plus en détail

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite LA TUBERCULOSE OSTEO- ARTICULAIRE EXTRARACHIDIENNE: ASPECT EN IMAGERIE S. Semlali, L. Benaissa, A. El Kharras, A. Darbi, A.Hanine, S. Chaouir, M. Mahi, S. Akjouj Objectifs Savoir suspecter une atteinte

Plus en détail