LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010"

Transcription

1 LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES juin 2010

2 SOMMAIRE 1.Comment Eco Emballages vous a permis d atteindre les objectifs fixés par la loi 2.Le succès en chiffres du tri et du recyclage 3.Comment aller plus loin dans la dynamique du Grenelle de l environnement 2

3 1. COMMENT ECO EMBALLAGES VOUS A PERMIS D ATTEINDRE LES OBJECTIFS FIXES PAR LA LOI 3

4 AVANT

5 D UNE OBLIGATION LÉGALE Le décret n du 1 er avril 1992 confie au conditionneur, à l'importateur ou au premier responsable de la mise sur le marché, la responsabilité de contribuer ou pourvoir à l'élimination des déchets d'emballages qui résultent de la consommation de ses produits par les ménages. 5

6 À UNE OPPORTUNITÉ 19 novembre 1992 : création d Eco Emballages SA sous l impulsion des industriels et des pouvoirs publics Sa mission : prendre en charge la responsabilité légale des entreprises pour atteindre les objectifs fixés par la loi en matière de tri et de recyclage 6

7 AUJOURD HUI : PRÈS DE 3 MILLIONS DE TONNES D EMBALLAGES RECYCLÉS PAR AN 7

8 RÉPARTITION DES MATÉRIAUX DANS LE GISEMENT D EMBALLAGES Répartition en tonnes 51% 7% 1% 19% Acier Aluminium 23% Papier carton Plastique Verre 8 Source Eco-Emballages 2008

9 LE POINT VERT : SYMBOLE DE VOTRE ENGAGEMENT Une garantie pour le consommateur que la marque assume ses responsabilités pour la gestion de la fin de vie de ses emballages 9

10 UNE CHAÎNE SOLIDAIRE 10

11 ECO EMBALLAGES ET LES COLLECTIVITÉS LOCALES Assure un soutien technique, financier et opérationnel dans un objectif d optimisation de la collecte sélective Met à disposition des équipes régionales qui apportent au quotidien conseils, formations et retours d expériences Garantit la reprise et le recyclage des emballages triés 11

12 ECO EMBALLAGES ET LES ENTREPRISES Gère la relation contractuelle avec les entreprises adhérentes à travers le suivi de contrats Incite et aide les entreprises qui mettent des produits emballés sur le marché à concevoir des emballages plus respectueux de l'environnement Met à disposition des équipes, interlocutrices privilégiées des entreprises 12

13 ECO EMBALLAGES ET LES FILIÈRES DE RECYCLAGE Garantit le recyclage effectif des matériaux Assure la traçabilité Participe à l évolution du marché des nouvelles matières premières 13

14 ECO EMBALLAGES ET LES CITOYENS Sensibilise la population au geste de tri Assure au niveau local une information pédagogique sur les consignes de tri Développe des partenariats avec les associations pour relayer nos actions auprès du citoyen (éducation à l environnement, ) 14

15 LE MODÈLE : LES PRINCIPES FONDATEURS DE LA CONTRIBUTION La contribution est calculée en fonction du poids, du matériau et de la quantité des emballages. Elle favorise la prévention. Vous ne payez que les tonnes triées par notre dispositif. Les coûts sont partagés : aujourd hui 62% de couverture des coûts à la charge des producteurs 15

16 LE FINANCEMENT DE LA COLLECTE ET DU TRAITEMENT DES EMBALLAGES TRIÉS Taxe d enlèvement des ordures ménagères La vente des matériaux triés Coût de gestion des déchets d emballages Votre contribution à Eco Emballages 16

17 RÉPARTITION DES DÉPENSES 92 % versées pour la collecte, le tri et le traitement aux Collectivités Locales 8 % réparties en 3 postes : Frais de fonctionnement pour 5% Etudes et R&D pour 1,7% Communication nationale pour 1,3% 17 Source Eco-Emballages 2008

18 2. LE SUCCÈS EN CHIFFRES DU TRI ET DU RECYCLAGE EN FRANCE 18

19 NOMBRE D HABITANTS AYANT ACCÈS AU TRI DES EMBALLAGES MENAGERS 1994 : 13 millions 2000 : 37 millions 2004 : 55 millions Aujourd hui : 62,6 millions (95% de la population française) 19 Source Eco-Emballages 2009

20 EN 18 ANS, LE RECYCLAGE EST DEVENU UNE RÉALITÉ EN FRANCE entreprises financent le Point Vert communes collectent les emballages 45 kg d emballages ménagers triés par an et par habitant 20 Source Eco-Emballages 2008

21 UN TAUX DE RECYCLAGE EN PROGRESSION CONTINUE % 50% 60% 63% 21 Source Eco-Emballages 2008

22 PERFORMANCES DE RECYCLAGE PAR MATÉRIAU Verre 71% 72% 75% 79% Plastiques 19,4% 20,6% 21,2% 20,9% dont bouteilles & flacons 51% Papier carton 54% 55% 56% 54% Acier 104% 109% 109% 110% Aluminium 27% 26% 28% 31% Total recyclage 59% 60% 61% 63% 22 Source Eco-Emballages 2008

23 UNE BAISSE CONTINUE DES TONNAGES D EMBALLAGES Source Estem

24 ALLÈGEMENT DU POIDS DES EMBALLAGES DEPUIS 1994 Baisse de 23% du poids de la bouteille d eau en plastique d 1,5 l Baisse de 11% du poids moyen de la cannette de 33 cl Baisse de 17%du poids moyen de la bouteille en verre de 75 cl Source Estem

25 UNE PERFORMANCE ÉCOLOGIQUE 30 millions de tonnes recyclées en 18 ans 17 millions de tonnes de CO 2 évitées, soit l équivalent de voitures en moins chaque année sur les routes Source Eco-Emballages

26 UNE PERFORMANCE SOCIÉTALE emplois directs et indirects créés ambassadeurs de tri établissements scolaires adhérents au programme éco école Source Eco-Emballages

27 LE CONSOMMATEUR AU RENDEZ VOUS 92% des Français pratiquent le tri sélectif 87% des consommateurs considèrent que le geste de tri est le premier geste concret en faveur de l environnement Source Sociovision

28 3. COMMENT ALLER PLUS LOIN DANS LA DYNAMIQUE DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 28

29 L ATTENTE DU CONSOMMATEUR EST FORTE Plus de 50% de la population est prête à modifier ses choix de vie pour des raisons environnementales Un pourcentage multiplié par 2 entre 2002 et 2009 Source Sociovision

30 L ATTENTE DU CONSOMMATEUR EST FORTE Les consommateurs font de la réputation écologique de l entreprise un critère majeur de choix 30

31 LES CONTRAINTES LÉGALES : LOI GRENELLE 1 IMPOSE Un objectif de recyclage de 75% à partir de % de couverture des coûts Rappel de la responsabilité des entreprises sur la gestion de fin de vie des emballages consommés par les ménages à domicile et hors domicile 31

32 CONCRÈTEMENT EN TONNES, L OBJECTIF 75% C EST tonnes supplémentaires à recycler + équivalent de tonnes de prévention (en cours de négociation) 32

33 DES CONTRIBUTIONS QUI ÉVOLUENT PROGRESSIVEMENT SELON LES RÉSULTATS DU RECYCLAGE Augmentation du barème amont Hypothèses + 25% + 10% + 50% + 100% 33

34 HAUSSE 2011, UNE PREMIÈRE ÉTAPE POUR CONCOURIR AU 75/80 Une hausse de 7% correspondant à la valeur médiane issue d une étude de sensibilité qui intègre deux paramètres > évolution du taux de recyclage > évolution du gisement 34

35 UNE AUGMENTATION HOMOTHÉTIQUE POUR CHAQUE EMBALLAGE Une contribution au poids par matériau Une contribution à l emballage Une majoration sur les emballages perturbateurs Cannette en acier de 28 g. 0,17 ct. d au lieu de : 0,16 cts d Bouteille de verre de 162 g. 0,15 ct. d au lieu de : 0,14 cts d Bouteille plastique de 36 g. 1 ct. d au lieu de : 0,94 cts d 35

36 LISTE DES EMBALLAGES PERTURBATEURS * * * Ces deux catégories d emballages font actuellement l objet d un complément d analyse avec les filières de recyclage et devraient repasser en liste orange dès cette année 36

37 LE PLAN 75% Trier plus Trier mieux Au sud vs nord En milieu urbain vs milieu rural Auprès des jeunes adultes vs population générale Expérimentation du tri hors domicile Simplifier le geste de tri Atteindre Ambassadeurs du tri Modernisation des centres de tri Majoration des emballages perturbateurs 37

38 ECO EMBALLAGES, VOTRE CENTRE DE RESSOURCES La R&D Un accès facilité à la réalité de terrain Une connaissance fine du consommateur Des outils de communication et des partenariats Un accompagnement en prévention et éco conception Votre contact en région : Ile de France/Nord : Sophie Wolff ( ) Grand Ouest : Emmanuel Hamel ( ) Grand Est : Gérard Martinod ( ) ( 38

39 UNE GAMME D OUTILS OPÉRATIONNELS EN ÉCO CONCEPTION Diagnostic de la chaîne de l emballage Partenariat ESIEC Formation et accompagnement à l éco conception Mesure de l impact environnemental des emballages Votre contact en région : Ile de France/Nord : Sophie Wolff ( ) Grand Ouest : Emmanuel Hamel ( ) Grand Est : Gérard Martinod ( ) 39

40 LES PROJETS 2010 : ACTIONS TERRAIN ET COMMUNICATION L extension des consignes de tri plastique Expérimentation menée auprès de 5 M d habitants en Une campagne de communication Campagne de sensibilisation au geste de tri et de valorisation du rôle des entreprises dans la chaîne du tri/recyclage TV, presse nationale, internet, diffusion d outils d information. Des outils pour votre communication Des argumentaires pour vos rapports annuels Une charte de communication Des partenariats on pack 40

41 LES PROJETS 2010 : PHASE PILOTE POUR LE HORS FOYER Etude du gisement en fonction des différents périmètres (natures et quantités des déchets, modes de distribution et de récupération) : résultat fin 2010 Mesure du coût/efficacité d un dispositif de tri et de collecte sur des événements cibles : marathon de Paris (avril), Solidays (juin), Eurockéennes de Belfort (juillet) 41

42

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective LE PROJET MÉTAL Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective 2 3 Avant-Propos ans un contexte où le taux de recyclage des emballages ménagers doit progresser pour atteindre l objectif

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers Tableau de bord déchets d'emballages ménagers Données 215 ADEME/DECD/SPEM/SPa 1 sur 2 version finale - septembre 216 ADEME/DECD/SPEM/SPa 2 sur 2 version finale - septembre 216 chiffres clés 215 Montants

Plus en détail

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT?

TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? SYVEDAC TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT? MERCREDI 1 ER OCTOBRE 2014 Module de sensibilisation des élus 1 Eco-Emballages : le tri des emballages ménagers Les emballages en carton, en métal

Plus en détail

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F

14 e forum du Cercle National du Recyclage - Epinal. Proposition de Barème F Proposition de Barème F Proposition de barème F 1) La prospective des tonnages de DEM recyclés en 2020 2) Le coût complet de référence de la gestion des DEM 3) La construction du Barème F 1) LA PROSPECTIVE

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS

RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS RÉUNION D INFORMATION DES ÉLUS «TRI ET RECYCLAGE : QUELS ENJEUX POUR VOTRE MANDAT?» SYDOM DU JURA VILLENEUVE SOUS PYMONT Module de sensibilisation des élus 1 Eco-Emballages : Le tri des emballages ménagers

Plus en détail

Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur

Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur Mars 2016 Eco-Emballages: pilote d un dispositif multi-acteurs 1 L éco-conception : un levier de réduction de coûts

Plus en détail

Projet d extension des consignes de tri des emballages en plastiques

Projet d extension des consignes de tri des emballages en plastiques Projet d extension des consignes de tri des emballages en plastiques Rdv de l Economie circulaire au Mans - le 31 mai 2016 1 Contexte Depuis 1993, le tri a ciblé bouteilles et flacons Facilement identifiable

Plus en détail

CC DES VALLEES DU CLAIN

CC DES VALLEES DU CLAIN Rural 1 387 Apport volontaire 856 95 586 Porte à porte 479 831 Centre de tri semi-mécanisé : VAL VERT TRI Centre de tri semi-mécanisé : CDT DU S.I.M.E.R. 1 786 498 21 2 34,4 57,1-5,6-5,56 140 116 22,7

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Grenelle Environnement Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Paris, le Jeudi 23 octobre 2008 Hôtel de Roquelaure 246,

Plus en détail

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT?

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT? EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES COMMENT DÉMONTRER VOTRE ENGAGEMENT? Exemple de l'entreprise VINOTIS* *VINOTIS est une entreprise factice UNE DÉMARCHE DE PROGRÈS POUR RÈGLE 1 / LA

Plus en détail

PLAN DE RELANCE POUR LE RECYCLAGE. Le volet plastiques et centres de tri

PLAN DE RELANCE POUR LE RECYCLAGE. Le volet plastiques et centres de tri PLAN DE RELANCE POUR LE RECYCLAGE Le volet plastiques et centres de tri Présentation Rudologia. 1 er décembre 2015 Une faible performance de tri pour les emballages plastique Seulement 23% des emballages

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour le recyclage et la prévention

Une nouvelle ambition pour le recyclage et la prévention 2012 Une nouvelle ambition pour le recyclage et la prévention Un nouveau tarif pour le Point Vert un dispositif performant Depuis 1992, Eco-Emballages et ses entreprises adhérentes ont permis le développement

Plus en détail

Le tri des déchets dans le Nord-Pas de Calais : Chiffres clés et perspectives

Le tri des déchets dans le Nord-Pas de Calais : Chiffres clés et perspectives DOSSIER PRESSE Le tri des déchets dans le Nord-Pas de Calais : Chiffres clés et perspectives Lille 15 décembre 2010 Contact presse : RP carrées Laetitia Munoz Tél. 03 28 52 03 97 / 06 13 93 15 57 laetitia.munoz@rp-carrees.com

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

Dossier de presse. «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale»

Dossier de presse. «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale» Dossier de presse «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale» Conférence de presse le jeudi 15 mars 2012 à 11heures Centre de tri Altriane ZA de l Aubépin à Salles sur Mer

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

En route pour le recyclage dans le Hors-domicile. Des canettes et bouteilles plastiques

En route pour le recyclage dans le Hors-domicile. Des canettes et bouteilles plastiques & En route pour le recyclage dans le Hors-domicile Des canettes et bouteilles plastiques Coca-Cola Entreprise agit dans 3 domaines clés Bien Etre Environnement Monde associatif FAIRE PARTIE DE LA SOLUTION

Plus en détail

Dossier de presse. Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise

Dossier de presse. Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise Dossier de presse Bilan 2013 & prévisions 2014 de la collecte des déchets sur l aire toulonnaise Conférence de presse du jeudi 6 février 2014 Avec la participation d Eco-Emballages Contact Presse Christelle

Plus en détail

Et si vous passiez au verre?

Et si vous passiez au verre? Attention, les sacs noirs contenant du verre ne sont plus collectés! Contact : Alexa BADIN - Responsable communication 05.45.05.22.52 / abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP EMBALLAGES

Foire aux questions de la filière REP EMBALLAGES Foire aux questions de la filière REP EMBALLAGES Comment inciter les entreprises à éco-concevoir leurs emballages? L éco-conception, la conception de produits plus respectueux de l environnement, répond

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

Développer un service de reprise des Emballages boissons

Développer un service de reprise des Emballages boissons Développer un service de reprise des Emballages boissons «Mon entreprise» Membre de la Fédération Nationale des Boissons Près de Plus de 500 entreprises, 10 000 emplois Un parc de plus de 5 000 véhicules

Plus en détail

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016

Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse. 1 er décembre 2016 Atelier de sensibilisation au tri pour les commerçants de Chamrousse 1 er décembre 2016 SOMMAIRE 1. Conseillers déchets: nos actions 2. Le tri à Chamrousse: Quoi? Où? Comment? 3. Où vont vos déchets? 4.

Plus en détail

Entreprises du Médicament - Version septembre

Entreprises du Médicament - Version septembre Entreprises du Médicament - Version septembre 2013 1 Sommaire I. En préambule. Informer les consommateurs pour augmenter les performances de tri et de recyclage II. L Info-tri Médicaments: une solution

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer CONSEIL GENERAL DE LA Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer Rencontre Régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 La Charente-Maritime

Plus en détail

L écologie de filière : le cas de la filière Textile, Linge, Chaussure

L écologie de filière : le cas de la filière Textile, Linge, Chaussure L écologie de filière : le cas de la filière Textile, Linge, Chaussure Environord 11 juin 2015 1 La Responsabilité Elargie du Producteur Eco TLC, l éco organisme de la filière Société de droit privé (SAS),

Plus en détail

LES DÉCHETS D ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUES INFECTIEUX DES PATIENTS EN AUTO-TRAITEMENT

LES DÉCHETS D ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUES INFECTIEUX DES PATIENTS EN AUTO-TRAITEMENT LES DÉCHETS D ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUES INFECTIEUX DES PATIENTS EN AUTO-TRAITEMENT DONNÉES FRANCILIENNES 2014 Extrait de la publication sur les «Filières à Responsabilité Élargie du Producteur en Île-de-France»

Plus en détail

EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises. comment Démontrer votre engagement?

EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises. comment Démontrer votre engagement? EMBALLAGE ET responsabilité sociétale Des entreprises comment Démontrer votre engagement? Exemple de l'entreprise SANTALYA* *SANTALYA est une société factice. Une démarche de progrès pour Règle 1 / La

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

Référentiel de soutien au recyclage et barème

Référentiel de soutien au recyclage et barème Référentiel de soutien au recyclage et barème Le référentiel 2013-2016 Un nouveau référentiel technique définit les sortes éligibles aux soutiens d Ecofolio. Ce référentiel est structuré en deux grandes

Plus en détail

EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation. Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité!

EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation. Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité! EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI (ECT) Présentation Engager les habitants à nos côtés pour développer le recyclage dans notre collectivité! 1 Objectif : recycler plus! Pourquoi? 1 2 C est un enjeu de société

Plus en détail

Contact presse : Magali Memponte Direction de la communication du Syctom Tél : / Courriel :

Contact presse : Magali Memponte Direction de la communication du Syctom Tél : / Courriel : Contact presse : Magali Memponte Direction de la communication du Syctom Tél : 01 40 13 40 72 / 06 07 18 82 34 Courriel : memponte@syctom-paris.fr Communiqué de presse 02 mars 2012 «Trier tous les plastiques

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant par département

L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant par département Thème : Consommation et production durables Orientation : Limiter et valoriser les déchets L évolution de la quantité de déchets ménagers collectés par habitant par département Pour une gestion plus durable

Plus en détail

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets.

La tarification incitative doit aussi permettre la réduction des déchets produits par tous et un meilleur tri des déchets. DOSSIER DE PRESSE Une tarification Incitative pour réduire les déchets Le Syndicat du Bois de l Aumône assure la collecte des déchets ménagers des 131 communes qui composent son territoire. Il encourage

Plus en détail

Nous sommes mobilisés pour l environnement

Nous sommes mobilisés pour l environnement Nous sommes mobilisés pour l environnement en partenariat avec Chambre Syndicale des Eaux Minérales Imprimé sur papier recyclé - Crédit photos : photothèque Eco-Emballages, Michaêl Keller / Corbis Stock

Plus en détail

Notice explicative sur le calcul des soutiens aux modes de traitement des papiers collectés par les collectivités locales

Notice explicative sur le calcul des soutiens aux modes de traitement des papiers collectés par les collectivités locales Tous les papiers ont droit à plusieurs vies. Notice explicative sur le calcul des soutiens aux modes de traitement des papiers collectés par les collectivités locales Juin 2014 Sommaire 1. Le barème unitaire

Plus en détail

Réduction des déchets des emballages ménagers :

Réduction des déchets des emballages ménagers : N 8-21 décembre 2007 Stratégie & études Réduction des déchets des emballages ménagers : des marges de progrès encore possibles L évolution du tonnage et du nombre des emballages ménagers est évaluée tous

Plus en détail

«J y pense donc je trie!» : la nouvelle campagne de sensibilisation des habitants de la métropole parisienne au tri

«J y pense donc je trie!» : la nouvelle campagne de sensibilisation des habitants de la métropole parisienne au tri Le 3 avril 2013 «J y pense donc je trie!» : la nouvelle campagne de sensibilisation des habitants de la métropole parisienne au tri Trier est un geste quotidien utile pour la planète : c est le message

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Les déchets #11 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La production annuelle d ordures ménagères de chaque Français a doublé en 40 ans. La gestion des déchets est devenue une problématique majeure de nos sociétés, d autant plus que les collectivités chargées

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP DEEE ménagers. Les questions

Foire aux questions de la filière REP DEEE ménagers. Les questions Foire aux questions de la filière REP DEEE ménagers DEEE : Déchets d'équipements électriques et électroniques Les questions Que font les éco-organismes de la filière DEEE pour inciter les entreprises à

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

FILIERE DE RECUPERATION ET RECYCLAGE TEXTILE : QUELLE PLACE ET QUEL POTENTIEL DE DEVELOPPEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE?

FILIERE DE RECUPERATION ET RECYCLAGE TEXTILE : QUELLE PLACE ET QUEL POTENTIEL DE DEVELOPPEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE? Communiqué de presse 25 avril 2013 FILIERE DE RECUPERATION ET RECYCLAGE TEXTILE : QUELLE PLACE ET QUEL POTENTIEL DE DEVELOPPEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE? Le Boston Consulting Group, cabinet

Plus en détail

Eco-systèmes. Déchets d Equipements Electriques et Electroniques : Réglementation et obligations

Eco-systèmes. Déchets d Equipements Electriques et Electroniques : Réglementation et obligations 1 Déchets d Equipements Electriques et Electroniques : Réglementation et obligations date 2007 Une nouvelle réglementation pour les équipements électriques et électroniques Quels appareils sont concernés?

Plus en détail

Sommaire

Sommaire Dossier de presse 1 Sommaire Qui sommes-nous? Le principe Des besoins non satisfaits Notre solution Nos machines Nos marchés Les incitations Un service clé-en-main Partenaire de grands projets Nos références

Plus en détail

GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba)

GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba) GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba) 1 CONTEXTE GENERAL! Evolution démographique! Changement

Plus en détail

SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013

SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013 SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013 1/7 Introduction : une enquête qui s inscrit dans le cadre de la démarche Iso 9001 d Eco-Emballages Dans le cadre de la démarche d amélioration continue

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

L éco-organisme Eco TLC 06/03/2012 1

L éco-organisme Eco TLC 06/03/2012 1 L éco-organisme Eco TLC 06/03/2012 1 Principe de la REP LE PRINCIPE DE LA R.E.P. consiste à élargir la responsabilité de la gestion des déchets issus de ses produits en fin de vie à l entité qui les met

Plus en détail

/Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20

/Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20 Pourquoi la redevance incitative? /Vivre/Dechets_menagers/Choix_de_la_commune/Kochersberg/Pourquoi_la_redevance_incitative? page 1/6 20 Nous produisons chaque année de plus en plus de déchets qui polluent

Plus en détail

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY

Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Mise en place d'une tarification incitative et d'une collecte sélective en porte à porte sur le territoire du SICTOM de GRAY Présentation du SICTOM : Le SICTOM est un syndicat intercommunal de collecte

Plus en détail

Changeons d échelle, de focale

Changeons d échelle, de focale Changeons d échelle, de focale 130315 / EM Une interrogation? Non La contribution des taxes au financement de la valorisation des déchets: un chemin nécessaire vers une meilleure gestion des ressources?

Plus en détail

14 et 20 mai Visite du centre de tri des déchets ménagers

14 et 20 mai Visite du centre de tri des déchets ménagers 14 et 20 mai 2011 - Visite du centre de tri des déchets ménagers Les élèves de la classe 6 ème 3 et 6 ème 4 du collège Philippe de Champaigne accompagnés de deux classes du collège Sainte Thérèse, ont

Plus en détail

PROJET DE CAHIER DES CHARGES POUR L AGRÉMENT DES ÉCO-ORGANISMES DE LA FILIÈRE EMBALLAGES

PROJET DE CAHIER DES CHARGES POUR L AGRÉMENT DES ÉCO-ORGANISMES DE LA FILIÈRE EMBALLAGES CA 7 avril 2016 Paris PROJET DE CAHIER DES CHARGES POUR L AGRÉMENT DES ÉCO-ORGANISMES DE LA FILIÈRE EMBALLAGES Le Ministère de l Environnement, de l Energie et de la Mer, a communiqué ce 16 mars 2016,

Plus en détail

Une réalisation A.S.A.H.

Une réalisation A.S.A.H. Une réalisation A.S.A.H. Conseil Générale du Val de Marne Jeudi 9 février 2012 Session n 7 Avec le soutien Les objectifs 1. Comprendre l opération Recyclage Solidaire et son mécanisme de financement de

Plus en détail

Semaine européenne de réduction des déchets

Semaine européenne de réduction des déchets Semaine européenne de réduction des déchets Les objectifs de l opération AROMA TRI: Optimiser les coûts de gestion des DND ou DIB (location, collecte, traitement) Mutualiser la collecte des déchets par

Plus en détail

CRITT Alsace. Françoise Gerardi

CRITT Alsace. Françoise Gerardi Les Emballages plastiques et souples Stratégie de recyclage CRITT Alsace Françoise Gerardi 20/10/11 Les entreprises de l'emballge plastique et souple French Plastic and Flexible Packaging Association 1

Plus en détail

Recyclage et valorisation des déchets plastiques des ménages

Recyclage et valorisation des déchets plastiques des ménages PETITION DECHETS PLASTIQUES 16.609 ANNEXES AU RAPPORT 21.10.2016 Recyclage et valorisation des déchets plastiques des ménages Commission des pétitions et des grâces Lundi 5 septembre 2016, Château de Neuchâtel

Plus en détail

réduction des déchets fiches actions 2015

réduction des déchets fiches actions 2015 réduction fiches actions 2015 programme local Action 1 Mise en place de la collecte des huiles alimentaires sur l ensemble des déchetteries du territoire Depuis le mois de juillet 2015, la du Grand Pic

Plus en détail

Le développement durable, les coopératives d Hlm et la fédération

Le développement durable, les coopératives d Hlm et la fédération Le développement durable, les coopératives d Hlm et la fédération Un outil : l agenda 21 - Une démarche d amélioration continue qui correspond aux principes soutenus par la Fédération - La mise en œuvre

Plus en détail

La filière des lampes usagées. 19 juin 2008

La filière des lampes usagées. 19 juin 2008 La filière des lampes usagées 19 juin 2008 AFE CETE Aix en Provence 2008 La filière lampes Les principes 1 Qui est Récylum? L éco-organisme responsable de l élimination des lampes à économies d énergie

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

Entreprises du Médicament Version juillet

Entreprises du Médicament Version juillet 1 Sommaire I. En préambule. Informer les consommateurs pour augmenter les performances de tri et de recyclage II. L Info-tri Médicaments: une solution adaptée aux entreprises du Médicament Donner du sens

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

L ENSEMBLE DES EXPERTISES

L ENSEMBLE DES EXPERTISES une OFFRE DE SERVICES complète SITA DEEE S APPUIE SUR L ENSEMBLE DES EXPERTISES ET DES OUTILS DE SITA FRANCE ET DE SES FILIALES, POUR GÉRER VOS DEEE DANS LE CADRE D UNE OFFRE PERFORMANTE ET ADAPTÉE AUX

Plus en détail

Contact FABRICE VAN KOTE. Directeur de la communication Mail : Tél :

Contact FABRICE VAN KOTE. Directeur de la communication Mail : Tél : DOSSIER DE PRESSE Contact FABRICE VAN KOTE Directeur de la communication Mail : fvankote@ecofolio.fr Tél : 06 20 11 15 52 Papier tu es, recyclé tu seras. Le papier est un matériau essentiel. Pourtant aujourd

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Eco-organisme DEEE Professionnels (catégorie 3 et 4) Déchets d Equipements Informatiques, Bureautiques Et Télécom des entreprises

Eco-organisme DEEE Professionnels (catégorie 3 et 4) Déchets d Equipements Informatiques, Bureautiques Et Télécom des entreprises Eco-organisme DEEE Professionnels (catégorie 3 et 4) Déchets d Equipements Informatiques, Bureautiques Et Télécom des entreprises Signature le 17 Novembre 2011 1 Les D3E un sujet pas comme les autres 2

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

1 Les consignes de tri et le recyclage 2 Le Point Vert 3 Les déchets verts et le compostage 4 La déchèterie 5 Les résultats du tri 6 La nouvelle

1 Les consignes de tri et le recyclage 2 Le Point Vert 3 Les déchets verts et le compostage 4 La déchèterie 5 Les résultats du tri 6 La nouvelle LE TRI DES DÉCHETS 1 Les consignes de tri et le recyclage 2 Le Point Vert 3 Les déchets verts et le compostage 4 La déchèterie 5 Les résultats du tri 6 La nouvelle organisation de collecte 1 LE TRI DES

Plus en détail

4 Fiches «exemples de gestion de déchets»

4 Fiches «exemples de gestion de déchets» Des exemples dans les collèges pilotes des Bouches-du-Rhône 4 Fiches «exemples de gestion de déchets» Collecte sélective du papier......................................... 2 Tri des emballages et déchets

Plus en détail

Dieppe : vers une adhésion au SMÉDAR pour la valorisation des déchets

Dieppe : vers une adhésion au SMÉDAR pour la valorisation des déchets Mardi 28 juin 2011 Dossier de presse Dieppe : vers une adhésion au SMÉDAR pour la valorisation des déchets Mardi 28 juin 2011, Monsieur Patrice Dupray, Président du SMÉDAR, et les Vice-Présidents, reçoivent

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Syctom 9 décembre 2010 Jan Le Moux Directeur Prévention Eco Emballages mai 2010 ECO EMBALLAGES

Plus en détail

LA COLLECTE SÉLECTIVE DES DECHETS RECYCLABLES SECS SUR LE TERRITOIRE DE LA CACL : INAUGURATION DU CENTRE DE TRI «EKO TRI»

LA COLLECTE SÉLECTIVE DES DECHETS RECYCLABLES SECS SUR LE TERRITOIRE DE LA CACL : INAUGURATION DU CENTRE DE TRI «EKO TRI» LA COLLECTE SÉLECTIVE DES DECHETS RECYCLABLES SECS SUR LE TERRITOIRE DE LA CACL : INAUGURATION DU CENTRE DE TRI «EKO TRI» RÉSUMÉ INTRODUCTIF La CACL s est engagée dans des actions en matière de réduction

Plus en détail

EMBALLAGES ET ENVIRONNEMENT

EMBALLAGES ET ENVIRONNEMENT EMBALLAGES ET ENVIRONNEMENT Protéger, Maîtriser, Recycler l'expertise recyclage Engagement économique, social et Environnemental NGAGEMENT Le marché des vins et spiritueux en France rassemble 1 500 entreprises,

Plus en détail

Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako

Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako 1 Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako Responsable du projet : Moussa Coulibaly Chargé de Gestion des Déchets à Action Planéterre Contexte du projet La gestion des déchets est devenue l une des préoccupations

Plus en détail

Performance des filières de gestion des déchets ménagers

Performance des filières de gestion des déchets ménagers Performance des filières de gestion des déchets ménagers Document de synthèse uniquement destiné aux interlocuteurs ayant participé à l'étude Paris, mars 2015 Plus de 30 entretiens ont été réalisés dans

Plus en détail

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe 1- Faits marquants 2013 A- Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 4 Distribution de 183 composteurs individuels supplémentaires

Plus en détail

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers

Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Contact : Jérôme LITTIERE, Directeur Général des Services 03-23-23-78-20 info@valoraisne.fr Inauguration du centre de tri et de transfert d Urvillers Présentation de Valor Aisne Les grands chiffres 2014

Plus en détail

Appel à projets gestion et traitement des déchets

Appel à projets gestion et traitement des déchets Appel à projets gestion et traitement des déchets Collectivités, maîtres d ouvrages publics et privés Appel à projets 2014 Date limite d inscription : 3 février 2014 à 15h00 Sont concernés par cet appel

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 1 Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? 2 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? Le constat En France, comme

Plus en détail

ECO-SYSTEMES : Un projet collectif national de collecte et de recyclage des DEEE

ECO-SYSTEMES : Un projet collectif national de collecte et de recyclage des DEEE ECO-SYSTEMES ECO-SYSTEMES : Un projet collectif national de collecte et de recyclage des DEEE Les DEEE, c est quoi? Gros électroménager Electronique grand public Petit électroménager Outils Jeux Informatique

Plus en détail