COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE L'ACADÉMIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE L'ACADÉMIE"

Transcription

1 COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE L'ACADÉMIE POUR L'EXERCICE PAR Henri CARREZ Secrétaire-adjoint MESDAMES, MESSIEURS, La mort n'a même pas attendu la fin des vacances académiques pour frapper dans les rangs de notre compagnie, puisque dès la rentrée d'octobre, nous avions déjà à déplorer la mort de notre trésorier, le général Germain dont le président sortant, M. Baudouin-Btxgnet vient de retracer magistralement la vie si droite et si noblement remplie, et aussi celle d'un jeune: Charles Hirschauer, conservateur de la bibliothèque de Versailles, membre correspondant de l'académie depuis 1920, mort à l'âge de 41 ans. M. Roger Clément, son collègue de la bibliothèque de Metz, a montré dans la séance de février quel homme de cœur, quel homme d'action et quelle intelligence venait ainsi d'être ravi à sa famille, à sa grande patrie et à sa petite patrie lorraine et messine. De Versailles il s'ingéniait à rendre service à la ville de Metz et en particulier à la bibliothèque municipale qui lui doit de judicieux conseils et plus d'un millier de volumes. Nous saluons sa mémoire et conservons le souvenir de ses services. Au début de janvier 1930, nous apprenions avec stupeur la mort de l'abbé François, curé de Baronville, membre titulaire de l'académie depuis décembre Nous n'avons donc eu malheureusement que bien peu de temps pour apprécier ce charmant confrère, auteur d'un recueil de vers intitulé «L'âme de Lorraine»,

2 XXVI COMPTE RENDU DU SECRETAIRE couronné par l'académie française et préfacé par Maurice Barrés. Il avait succédé au vénéable chanoine Thorelle qui représentait lui aussi à l'académie la veine poétique et pratiquait le culte de la belle poésie française. Enfin en mars 1930 mourait André Hallays, membre de l'académie française, critique littéraire et critique d'art et dont le nom et les titres sont si connus que je me bornerai à dire qu'il fut à Metz à plusieurs reprises dès avant la grande guerre, appelé par le groupe messin des conférences, qu il était membre correspondant de l'académie de Metz depuis 1919 et membre d'honneur depuis Au cours de l'exercice ont été élus: 1 Membres d'honneur: a) M. Humbert de Wendel, président de la chambre de commerce de Metz, membre titulaire depuis b) M. Parisot professeur d'histoire de l'est de la France à l'université de Nancy, membie associé libre depuis c) M. Gosselin dit Lenôtre, l'historien bien connu. 2 Membres titulaires: a) M. Navel, directeur des promenades et jardins publics de la ville, membre associé libre depuis b) M. Thiry, architecte du gouvernement, membre associé libre depuis c) M. Henri Contamine professeur agrégé d'histoire au lycée de Metz. d) M. le général Berthélemy. 3 Membres correspondants: a) M. Riegel, professeur à l'université de Buifalo. b) Marot, directeur des Archives de Meurthe-et-Moselle. Au cours de l'exercice les distinctions suivantes ont été obtenues par les membres de l'académie. M. Humbert de Wendel a été promu officier de la Légion d'honneur. M. Gain a obtenu le prix Peyrat pour son grand ouvrage sur la Restauration et les biens des émigrés.

3 COMPTE RENDU DU SECRÉTAIRE XXVII Plusieurs membres ont fait hommage à l'académie des ouvrages qu'ils viennent de faire paraître: M. Grosdidiei de Matons de son livre «Metz ville d'art» et d'une brochure «Saint Arnoul et son temps». M. le général de Lardemelle de son livre intitulé «Metz défend l'etat». M. Fleur d'une notice consacrée à la mémoire de l'abbé KiefFer le naturaliste, parue dans le 32 e bulletin de la société d'histoire naturelle de la Moselle. M. Gain de la «Liste des émigrés et déportés de la Moselle». Monseigneur Pelt, d'une conférence faite sur la cathédrale de Metz à la salle de l'abbé Risse. Les séances de l'académie ont été laborieusement remplies par la lecture de très nombreux travaux. 1 Notices biographiques. a) M. Clément a écrit la notice consacrée à Charles Hirschauer. b) M. le général de Dartein est l'auteur de deux notices consacrées l'une au colonel Gosselin qui fut membre de l'académie de Metz où il mourut en 1862, l'autre à son petit-fils Charles Gosselin qui fut administrateur en Indo-Chine, membre associé libre de l'académie de Metz en 1921 et qui est mort récemment à Boulogne-sur-Seine. 2 Travaux historiques: a) M. te commandant Klipffel a présenté successivement: Une carte des bailliages de Lorraine, de Barrois et des Trois-Evêchés en 1789, accompagnée d'un index des noms d'environ 5500 localités. Une communication intitulée «Un centenaire de la navigation aérienne à Metz». b) M. Grosdîdier a donné une étude intitulée «Maurice Barrés et l'auvergne». c) M. Fleur a présenté successivement un travail intitulé «Le voyage du roi à Metz est-il un pamphlet?» Une note relative à une pièce de satin imprimé, conservée à Neuchâtel en Suisse et qui représente l'affiche de la représentation du «Combat d'honneur des quatre éléments sur l'heureuse entrée de Madame la duchesse

4 XXVIII COMPTE RENDU DU SECRETAIRE de Lavalette en la ville de Metz» à propos de laquelle M. Fleur a rédigé un article dans les mémoires de l'académie de Une notice sur Abraham Fabert, imprimeur juré de la ville de Metz. d) M. Baudouin-Bugnet a rendu compte de l'histoire linguistique d'alsace et de Lorraine de M. Paul Lévy. e) M. le colonel Deville a consacré une étude au «Capitaine Guilpart, soldat mosellan». f) M. Pritlot a présenté en les commentant des vues du Vieux Metz. g) M. Gain sous le titre «De la Lorraine au Brésil» a raconté les vicissitudes d'une famille noble lorraine dont un des membres émigra au Brésil. h) M. Contamine a lu une notice consacrée à la «Révolution de 1830 à Metz». i) Monseigneur Hamant a présenté le livre de Mademoiselle Michel «Chazelles, le village, l'église fortifiée, le manoir Bethléem». j) M. des Robert dans un mémoire intitulé «A propos d'un inventaire des sceaux» a résumé les grandes lignes de l'ouvrage qu'il va bientôt faire paraître sur les sceaux de la région lorraine. k) Dom du Coëtlosquet, empêché, a chargé M. d'arbois de Jubainville de lire un travail intitulé «Le duc de Berry à Metz». 1) M. d'arbois de Jubainville a donné lecture de «l'introduction du nouveau catalogue des archives de la Moselle», catalogue qu'il vient de dresser. 3 Travaux scientifiques: a) M. Hégty a présenté la solution d'un problème d'hydraulique fluviale». b) M. te colonetdeville a consacré une étude aux: «Fortunes nationales et charges fiscales» et à «la cherté de vie et les salaires». c) M. le colonel Huber a présenté une étude de l'ingénieur général Bourgoin sur la rationalisation. 4 Agriculture: a) M. Navel, à l'occasion de sa réception comme membre titulaire, a traité de «La culture des mirabelles en Lorraine».

5 COMPTE RENDU DU SECRETAIRE XXIX b) M. Haushalter a lu un travail intitulé: «La crise agricole en Moselle, quelques explications tirées des statistiques». Je ne veux pas terminer la liste des travaux de l'académie sans souligner l'appui qu'elle a prêté cette année au mouvement intellectuel et artistique du département et de la ville, indépendamment des concours, habituels de littérature, d'histoire, et d'art. Elle a fait imprimer dans ses mémoires la thèse de droit d'un de nos jeunes compatriotes, ancien élève du lycée de Metz, M. Dilg, thèse de droit qui traite le sujet suivant: «La situation juridique des congrégations dans les trois départements». Elle a fait don à la ville du Catalogue général de la bibliothèque nationale, et d'une statue ancienne, acquise pour la somme de francs, un Saint Jean-Baptiste taillé dans la pierre de Jaumont. Elle a souscrit à 30 exemplaires du dictionnaire des musiciens de la Moselle de M. J.-J. Barbé. Elle a enfin fait don à l'administration des Ponts et Chaussées de 300 volumes des Annales des Ponts et Chaussées antérieures à la guerre de Elle organise actuellement à Metz le congrès de la fédération historique lorraine. Nous voyons donc que plus que jamais sa devise «L'Utile», est fidèlement suivie par l'académie. II CONCOURS Après avoir entendu les rapports des différentes commissions, l'académie a décidé d'accorder les récompenses suivantes: A) Concours de littérature 1 0 Au groupe de poésies présenté sous la devise «Le vrai sage est celui qui fonde sur le sable». une médaille de bronze grand module. L'auteur est M. Dalbin, juge cantonal à Morhange, déjà plusieurs fois lauréat de l'académie dont il est membre correspondant. 2 A l'ensemble de poèmes présenté sous la devise «Monter» une médaille de bronze grand module. L'auteur est M lle Louise Puhl, institutrice, 34, rue Maréchal-Foch à Audun-le-Tiche (Moselle).

6 XXX COMPTE RENDU DU SECRETAIRE B) Concours d'histoire A M lle Michel, manoir Bethléem, à Chazelles, une médaille d'argent grand module pour la publication des comptes de l'abbé Bellaire, curé de Scy, vers le milieu du XVII E siècle, document trouvé aux archives de la Moselle et qui est d'un très grand intérêt pour l'histoire économique de l'époque. Ce travail a été présenté sous la devise «Nous avons paix dedans, nous avons paix defors». C) Concours des Beaux Arts L'Académie dispose pour cette année du reliquat du prix Vever et de son annuité pour 1930, en tout d'une somme de 715 francs qu'elle distribue ainsi: 1 A M lle Renaudin, 38, rue de Saulcy, à Metz, un prix de 250 francs pour deux reliures d'art. 2 A M. Paul Simon, ébéniste, rue de Pont-à-Mousson à Metz, un prix de 250 francs pour un portrait du maréchal Foch en marqueterie colorée et un bureau Louis-Philippe en réduction. 3 A M. Aimé Thiam, ébéniste à Hampont, un prix de 200 francs. D) Prix Emile Chabot-Didon Destiné à récompenser les œuvres françaises en Moselle et en particulier l'enseignement. Cette année, les 1200 francs de prix sont partagés entre trois institutrices et trois instituteurs de l'arrondissement de Forbach, sur les propositions de M. l'inspecteur d'académie et de M. Forceville, inspecteur de la circonscription de Forbach. A) Institutrices 1 Sœur Aimé-Gabrielle, née Miny à Petite-Rosselle. A montré un remarquable dévouement dans la propagation de la langue française. De 1920 à 1929 a présenté avec succès 140 élèves au certificat d'études primaires et a organisé des cours d'adultes régulièrement suivis par une moyenne de 40 auditrices. 2 M m e Seingry, née Tarillon Georgette, institutrice à l'hôpital. Obtient des succès remarquables aux examens du certificat d'études primaires. A organisé l'enseignement post-scolaire des

7 COMPTE RENDU DU SECRETAIRE XXXI jeunes filles, à l'hôpital et réunit chaque année plus de 40 jeunes filles dans ses cours d'adultes. 3 M m e Houmel, née Ditsch Marie, institutrice à Saint-Avold, cité Jeanne-d'Arc. Obtient d'excellents résultats au point de vue de la propagation de la langue françaises dans une colonie ouvrière dont les habitants appartiennent à des nationalités aussi nombreuses que variées. Grâce à son activité pédagogique, la langue française devient le trait d'union entre les fillettes d'origines si diverses et le succès est assez marqué pour que plusieurs d'entre elles puissent affronter les épreuves du certificat d'études primaires. B) Instituteurs 1 0 M. Fieuvet Eugène, instituteur à Théding. Prépare dans une classe nombreuse comprenant tous les cours de l'école primaire divers examens nécessitant une connaissance assez étendue de la langue française. A obtenu des succès aux examens de bourses, au certificat d'études et dirige un cours d'adultes de français, obtenant des résultats intéressants au certificat d'études post-scolaires. 2 M. Blum Frédéric, instituteur à l'école protestante de Forbach. A remporté d'honorables succès aux examens du certificat d'études avec ses élèves de la classe du jour. A remarquablement organisé l'enseignement post-scolaire des jeunes filles à Forbach. Cent auditrices suivent régulièrement les cours et vingt-cinq d'entre elles passent chaque année le certificat d'études post-scolaires françaises. 3 M. Clausse René, instituteur à Hazembourg. A présenté avec succès aux examens du certificat d'études tous les élèves sortis de son école depuis l'armistice. Tient un cours d'adultes de français dont les auditeurs préparent le certificat d'études post-scolaires; neuf d'entre eux ont été reçus à cet examen en 1930 dans une commune de 170 habitants.

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

BARRAN le jeudi 18 juin 2015. Remise de la légion d'honneur à Monsieur Maurice SAUM. par Monsieur Jean-Marc SABATHE, Préfet du Gers

BARRAN le jeudi 18 juin 2015. Remise de la légion d'honneur à Monsieur Maurice SAUM. par Monsieur Jean-Marc SABATHE, Préfet du Gers BARRAN le jeudi 18 juin 2015 Remise de la légion d'honneur à Monsieur Maurice SAUM par Monsieur Jean-Marc SABATHE, Préfet du Gers 1 2 3 4 5 Discours de Monsieur Jean-Pierre BAQUE Maire de la commune de

Plus en détail

Lettre d'information semestrielle N 2

Lettre d'information semestrielle N 2 Groupe de travail Relations Académie/Enseignement Supérieur Agronomique Lettre d'information semestrielle N 2 Éditorial Dans le cadre de ses actions en direction des jeunes de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998)

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) Comme indiqué plus haut, l'ordonnance de 1828 avait organisé l'administration centrale

Plus en détail

JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE (JOC) ET JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE FÉMININE (JOCF)

JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE (JOC) ET JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE FÉMININE (JOCF) ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE (JOC) ET JEUNESSE OUVRIÈRE CHRÉTIENNE FÉMININE (JOCF) ROUBAIX -TOURCOING 2000 019 INTRODUCTION Activités Association Mouvement catholique

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison Notes sur les mutuelles du Montbrisonnais d'après les archives des Ouvriers réunis de Montbrison 1 Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison En octobre 1992, trois mutuelles de

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON DÉPARTEMENT DE MEURTHE- ET- MOSELLE A R R O N D I S S E M E N T D E L U N É V I L L E C A N T O N D E C I R E Y - S U R - V E Z O U Z E COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS FINANCIERS DES DÉPUTÉS

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS FINANCIERS DES DÉPUTÉS DÉCLARATION DES INTÉRÊTS FINANCIERS DES DÉPUTÉS CONFORMÉMENT À L'ANNEXE I DU RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN CONCERNANT LE CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'EURE ALEXANDRIE 7-2013 -

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'EURE ALEXANDRIE 7-2013 - ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'EURE ALEXANDRIE 7 BIBLIOTHEQUES DES ARCHIVES PORTAIL D'ACCES AU CATALOGUE - 03 - SOMMAIRE SOMMAIRE ICONES 3 MODE CONSULTATION 4 NOUVEAUTES DU MOIS 4 MENU CONSULTATION 4 SELECTIONS

Plus en détail

EXPOSITION UNIVERSELLE DE 190 0 LES SOCIFTÉS SALANTES DE LYO N RAPPORT PRLSENT 1 PAR LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU RHÔN E. V. Section. - Enseignement.

EXPOSITION UNIVERSELLE DE 190 0 LES SOCIFTÉS SALANTES DE LYO N RAPPORT PRLSENT 1 PAR LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU RHÔN E. V. Section. - Enseignement. EXPOSITION UNIVERSELLE DE 190 0 LES SOCIFTÉS SALANTES DE LYO N RAPPORT PRLSENT 1 PAR LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU RHÔN E V. Section. - Enseignement. V SOUS-SECTION. - SOCIÉTÉS SAVANTE S LYON A. REY ET Ç1B,

Plus en détail

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES Banque Nationale de Serbie BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE DE FRANCE Fabrication des billets serbes et yougoslaves à la Banque de France 1885 85 1930 LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS

Plus en détail

5-9. L enveloppe. Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. L enveloppe 5-9. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1

5-9. L enveloppe. Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. L enveloppe 5-9. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1 Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1 Sommaire Dispositif Toute diffusion est dûment conseillée conception et réalisation par sylvain Lesage

Plus en détail

LOI RELATIVE A L'ENSEIGNEMENT DU 15 MARS 1850

LOI RELATIVE A L'ENSEIGNEMENT DU 15 MARS 1850 LOI RELATIVE A L'ENSEIGNEMENT DU 15 MARS 1850 L Assemblée nationale a adopté la loi dont la teneur suit : TITRE I DES AUTORITÉS PRÉPOSÉES A L'ENSEIGNEMENT Chapitre I Du Conseil supérieur de l'instruction

Plus en détail

S T A T U T S du GOLF CLUB DE SION CHAPITRE I. Article 1. Nom

S T A T U T S du GOLF CLUB DE SION CHAPITRE I. Article 1. Nom S T A T U T S du GOLF CLUB DE SION CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Nom Sous la désignation Golf Club de Sion (en abrégé : GCS) est constituée une association au sens des articles 60 et suivants

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

ROZES René, Alexandre

ROZES René, Alexandre ROZES René, Alexandre Etat civil : Né le 23 décembre 1922 à Nuits-Saint-Georges (Côte-d Or). Famille : Fils de Alexandre Joseph Rozes, Commis des Postes (né le 13 mars 1896 à Premeaux, Côted Or) et de

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX PREAMBULE Le Département est propriétaire d'un ensemble immobilier situé 16, boulevard Paixhans à METZ. Ce site, comprenant 10 300 m 2 de locaux répartis dans

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

Guide du Président de commission de district

Guide du Président de commission de district C o n c o u r s d A f f i c h e s d e l a P a i x d u L i o n s I n t e r n a t i o n a l COMMENT DEMARRER Familiarisez-vous avec le concours international d affiches de la paix. Ce guide vous apporte

Plus en détail

Jean Perron nous offre un nouveau recueil de poésie : Visions de Macao, poésie, Éditions XYZ, 2011.

Jean Perron nous offre un nouveau recueil de poésie : Visions de Macao, poésie, Éditions XYZ, 2011. René Leclerc présente un échange épistolaire dont la critique est élogieuse : Échange, histoire, Édition Société de écrivains, Paris, 2011. «...C'est une histoire vraiment intérssante, même passionnante,

Plus en détail

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933)

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 72 J Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) Répertoire numérique détaillé établi par Mireille-Bénédicte

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance au nom de la confédération Jeunesse au Plein Air, mais aussi et surtout au nom de tous les enfants et les jeunes.

Nous vous en remercions par avance au nom de la confédération Jeunesse au Plein Air, mais aussi et surtout au nom de tous les enfants et les jeunes. Madame, Monsieur l'inspecteur d'académie Madame, Monsieur l'inspecteur de l'éducation nationale Objet : Campagne de solidarité de La Jeunesse au Plein Air Monsieur l Inspecteur d Académie, Les enseignants,

Plus en détail

Wff: Offre de Bourse Ambricaine Programme «Fulbright Scholam pour Chercheurs» -

Wff: Offre de Bourse Ambricaine Programme «Fulbright Scholam pour Chercheurs» - FROM : MESRS FRX NO. : 20 Rug. 2014 13:46 Pl MINIS&RE DE L'ENSEIGNEMENt SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DlRPCTlON DE LA WOPI~RATIONEZ DES CHANGES MITERUNIVERSITAIRES SOUS-DIIPECTlW DE ia FORWTON

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

MINISTERE DE LA DEFENSE

MINISTERE DE LA DEFENSE MINISTERE DE LA DEFENSE SECRETARIAT GENERAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MEMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES (DMPA) SOUS-DIRECTION DE L ACTION CULTURELLE ET EDUCATIVE DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

CHAPITRE V- BTS "BANQUE" II - Calendrier des épreuves Session 2013 EPREUVES DATES HORAIRES EPREUVES ECRITES E2 Langue vivante étrangère Lundi 13 mai 2013 10h30 12h30* E1 Culture Générale et Expression

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Règlement Règlement du Programme de bourses de recherche de l UEFA 1. Conditions de participation Tout candidat à ce programme doit: posséder un

Plus en détail

Loi du 30 octobre 1886 sur l organisation de l enseignement primaire.

Loi du 30 octobre 1886 sur l organisation de l enseignement primaire. Loi du 30 octobre 1886 sur l organisation de l enseignement primaire. Le Sénat et la Chambre des députés ont adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE 1 er Dispositions

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Décret sur les traitements du personnel de l'etat

Décret sur les traitements du personnel de l'etat Décret sur les traitements du personnel de l'etat du 7 novembre 0 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 44 de la loi du septembre 00 sur le personnel de l'etat

Plus en détail

Objet : AVANCEMENT 2013-2014 (PROFESSEURS DES ECOLES) et 2014 (INSTITUTEURS). I MODE DE CALCUL DU BAREME

Objet : AVANCEMENT 2013-2014 (PROFESSEURS DES ECOLES) et 2014 (INSTITUTEURS). I MODE DE CALCUL DU BAREME Créteil, le 31 janvier 2014 La directrice académique des services de l éducation nationale, directrice des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Division des ressources humaines

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle des établissements de crédit.

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle des établissements de crédit. PROJET DE LOI adopté le 2 juillet 1993 N 113 SENAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1992-1993 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle

Plus en détail

CONSEIL DES COMMISSAIRES

CONSEIL DES COMMISSAIRES Conseil des commissaires (séance régulière) Procès verbal du 26 septembre 2007 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE de PORTNEUF CONSEIL DES COMMISSAIRES Procès-verbal de la séance régulière du conseil

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.)

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) TITRE I OBJET ET COMPOSITION Article 1 : OBJET Il est formé, conformément aux présents statuts, une Fédération, régie par la loi du premier juillet 1901 et le

Plus en détail

Les métiers de l enseignement

Les métiers de l enseignement Les secteurs qui recrutent Les dossiers de la MOIP Les métiers de l enseignement Dossier n 1 Date de parution : mai 12 Transmettre le savoir. Sommaire : Le professeur des écoles Le professeur de collège

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Ville de COUDOUX. Inauguré le 21 Avril 2010. Par Guy BARRET Maire de Coudoux. Jean Pierre MAGGI. Maire de Velaux

Ville de COUDOUX. Inauguré le 21 Avril 2010. Par Guy BARRET Maire de Coudoux. Jean Pierre MAGGI. Maire de Velaux Ville de COUDOUX Inauguré le 21 Avril 2010 Par Guy BARRET Maire de Coudoux Vice Président de la CPA Jean Pierre MAGGI Vice Président Conseil général des BdR Maire de Velaux Gérard BRAMOULLE Premier Vice

Plus en détail

Jobson Paradis, peintre de Saint-Eustache

Jobson Paradis, peintre de Saint-Eustache MARC-GABRIEL VALLIÈRES Jobson Paradis, peintre de Saint-Eustache Certains lieux, choyés par la nature, ont de tous temps inspiré les artistes. Les villages de Barbizon et de Pont-Aven, par exemple, occupent

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010 L an deux mil dix, le trente juin, à 20 heures 30, le Conseil Municipal de la Commune de SERCHES, légalement

Plus en détail

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels.

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale des Bouches-du-Rhône à Mesdames et messieurs les instituteurs et professeurs des écoles Division des personnels DIF Public Téléphone

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR LA MÉDAILLE D HONNEUR DU TRAVAIL

NOTICE D INFORMATION SUR LA MÉDAILLE D HONNEUR DU TRAVAIL PRÉFÈTE DE SEINE-ET-MARNE Préfecture Direction des Services du Cabinet et de la Sécurité Bureau du cabinet Section des affaires générales Distinctions honorifiques NOTICE D INFORMATION SUR LA MÉDAILLE

Plus en détail

Se former aux métiers de responsable d administration des Finances publiques

Se former aux métiers de responsable d administration des Finances publiques Se former aux métiers de responsable d administration des Finances publiques 2014 Les offres de formation dans les domaines de la fiscalité, du cadastre et de la gestion publique CINQ CONDITIONS CUMULATIVES

Plus en détail

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013 Le Recteur d'académie à! "! #$%$ &! Messieurs les Présidents d'université, Madame et Monsieur les Directeurs de l'ifma, de l'école de Chimie, Monsieur le DRJS, Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs

Plus en détail

COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN -------

COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN ------- Département du COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN ------- Arrondissement Extrait du procès-verbal de MOLSHEIM des délibérations du Conseil Municipal ------- Nombre des conseillers élus : 15 Séance du 27 mars

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013.

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Municipalité Paroisse Saint-Jules Province de Québec A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Conformément aux

Plus en détail

Mardi le 7 octobre 2014

Mardi le 7 octobre 2014 Mardi le 7 octobre 2014 À la session régulière du Conseil de la Municipalité d Otter Lake, tenue à la date susmentionnée à 19H00, au 15, avenue Palmer (Bureau municipal), et à laquelle sont présent Son

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014

SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014 SÉANCE ORDINAIRE DU 3 FÉVRIER 2014 Procès-verbal de la séance du conseil de la Municipalité de Saint- Adrien-d Irlande tenue le 3 février 2014 à 20 :00 heures à la salle municipale au 152, rue Municipale

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Consigne générale : Après avoir fuit votre Auvergne natale en juin 1940, Vous vous êtes enrôlés auprès du bureau central de renseignement et d action, le service

Plus en détail

Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt

Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt Déroulement de la journée Départ à 10h30 face à la Mairie Rue de la Mairie Arrêt Place Stremler : commentaires sur l'usine Stremler Rue d'enfer

Plus en détail

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux.

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux. Bergerac, le 15 septembre 2011 NOTE DE SERVICE N 2 SOMMAIRE : Circonscription de Bergerac Est FORMATION 1. Formations départementales 2. Formations de circonscription 3. Calendrier des formations de circonscription

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. - 2007-2008 : Sous admissible au Premier concours national d agrégation de droit public.

CURRICULUM VITAE. - 2007-2008 : Sous admissible au Premier concours national d agrégation de droit public. CURRICULUM VITAE Matthieu FAU-NOUGARET Né le 05 octobre 1975 à Bergerac (24) Marié, trois enfants Nationalité française Adresse : 2 lieu dit «Brèze», 33210 SAINT LOUBERT E-mail : matthieu.fau-nougaret@u-bordeaux4.fr

Plus en détail

INTRODUCTION. En un demi-siècle, le Livret de Famille a changé non seulement dans sa forme, mais aussi dans son contenu.

INTRODUCTION. En un demi-siècle, le Livret de Famille a changé non seulement dans sa forme, mais aussi dans son contenu. Évolution du Livret de Famille depuis la Seconde Guerre Mondiale INTRODUCTION En un demi-siècle, le Livret de Famille a changé non seulement dans sa forme, mais aussi dans son contenu. Cette étude est

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 55/12.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CONSTRUCTION COMPLEMENTAIRE DE CHF 705'000.00 TTC, SUBVENTIONS NON DEDUITES, POUR TERMINER LES TRAVAUX DE RENOVATION ET

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

L Université résistante au défilé du 14 juillet

L Université résistante au défilé du 14 juillet L Université résistante au défilé du 14 juillet Le 14 juillet prochain, Alain Beretz, président de l Université de Strasbourg assistera au défilé du 14 juillet dans la tribune Brest proche de la tribune

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises? Secrétariat du Grand Conseil QUE 33-A Date de dépôt : 12 décembre 2012 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières

Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières 1 Le Laboratoire 2 1.1 Organigramme 2 1.2 Equipes de recherche 2 1.3 Informatique 3 2 Séminaires et Groupes

Plus en détail

Dossier de presse 30 mars 2012. Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr

Dossier de presse 30 mars 2012. Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr Dossier de presse 30 mars 2012 Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr Création de la Carsat Alsace-Moselle La démarche de fusion de la CRAM et de la CRAV trouve son origine dans

Plus en détail

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes APPEL À INITIATIVES 2011-2012 «NUMERISATION CONCERTEE EN ARTS» Périodiques en arts numérisés par les partenaires de la BnF ( et pôles associés) accessibles dans Gallica prochainement Pour une aide à la

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail

Créteil, le 30 octobre 2014. L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne

Créteil, le 30 octobre 2014. L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne Créteil, le 30 octobre 2014 L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Mesdames et Messieurs les chefs d établissements du second

Plus en détail

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L'ECOLE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DU HAUT-RHIN COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 En cas

Plus en détail

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 RENOUVELLEMENT DU COMPTE A TERME Monsieur le Maire informe les membres du conseil municipal que le compte à terme de la commune est arrivé à échéance le 11 novembre 2011. Il

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines,

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines, Arcueil, le 21 février 2011 Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours à Madame la Directrice générale des ressources humaines, OBJET : EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE DE SECRETAIRE

Plus en détail

ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION.

ASSOCIATION AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION. ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" Titre I Formation et objet de l'association : STATUTS Article 1 : FORME ET DENOMINATION. 1.1 - Il est créé une association dénommée "Aéronautique

Plus en détail

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement».

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Financée par le Fonds d Innovation Pédagogique de la FIPF, l Association Sénégalaise des Professeurs de Français a organisé le concours

Plus en détail

Master - Science du langage

Master - Science du langage Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Fiche formation Master - Science du langage - N : 4760 - Mise à jour : 04/06/2015 Master - Science du langage UPJV - UFR

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI. relatif aux conditions de cessation d'activité de maîtres de l'enseignement public ayant exercé dans certains. (Texte définitif.

SÉNAT PROJET DE LOI. relatif aux conditions de cessation d'activité de maîtres de l'enseignement public ayant exercé dans certains. (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté le 25 avril 1985 N 91 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1984-1985 PROJET DE LOI relatif aux conditions de cessation d'activité de maîtres de l'enseignement public ayant exercé dans

Plus en détail

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi

Section des bourses. Sommaire. Informations générales à propos des aides à la formation. Etat au 27 mai 2015. Seules les bases légales font foi Section des bourses Sommaire Informations générales à propos des aides à la formation Etat au 27 mai 2015 BOURSE, PRÊT D'ÉTUDES ET CONTRIBUTION CANTONALE AUX FRAIS DE FORMATION...3 CONDITIONS REQUISES

Plus en détail