Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5

6

7 v-(î^"^ '^'^»^ VOCABULAIRE FjyiCAISMALAIS?11'' - I - 11 M Nll II non IV I. 1 1 'ivi.t..v. PAR CH. BOUGODRD T-apiUine an Lonn-fours ^PH[X ; o " FR FHA.N ^"^ havrk N IMPRIMKRIK LKPKI.I.ETIER. RI K CAROFINK 6 /f:^

8

9

10 PROPRIÉTÉ 1"E I/AUTEITR. Chaque exemplaire est revêtu de la signature dudit. Toute reproduction est interdite. "0.'«.- «

11 MONSIEUR FRÉDÉRIC DE CONINCK MoNSiBUR ET Ami Il y aura tantôt dix ans quo le premier vous vous risquâtes à utiliser sur un beau et bon Navire tout neaf mes lettres de Capitaine dont les paraphes ofliriels n'étaient pas encore bien sëchés. Pendant cette période votre bienveillante aftection ne s'est pas démentie un soûl instant; c'est aussi sur ce même Navire que j'ai appris la langue si gracieusement nnïve que je cherche 4 rendre facile à mes collègues; c'est donc bien à vous que je dois faire hommage de mon opuscule. Veuillez cher Monsieur l'agréer comme un sincère tëmoignaga de ma reconnaissance et de ma profonde estime. Havhk. l" AoiiT 18S6.

12

13 . PRKFAGE. ClIBRS COLLfcaUKS C'est bien k vous que cet ouvrage est destiné mou but est de vous épargner mille ennuis et de vous mettre a l'abri d'inconvénients inévitables en vous rendant familière cette langue la seule parlée dans les Iles de la Sonde les Moluques les détroits et sur la presqu'île Malaise. J'ai substituéaux inextricables caractères Persans les nôtres propres. Tous mes efforts ont tendu h reproduire par eux les consonnances indigènes. Lisez donc la partie Malaise corom«de simple français en donnant toujours k chaque lettre la valeur que nous lui attribuons et sans vous effrayer des nombreuses consonnes. Tous les peuples maritimes possèdent des facilités de ce genre que nous n'avons pas eues jusqu'à présent. Elles sont toutes œuvres de marins comme nous témoins Horsburgh Marryalt etc. etc. Aujourd'hui que notre marine a reconquis sa place et qu'on tient compte k chacun dos services qu'il rend dans sa

14 sphère employons àjes imiter quelques-unes de nos longues heures de traversée nous trouverons encore plus d'un épi à glaner et vous verrez que bientôt nous n'aurons plus rien à envier aux autres nations pas même le «Nautical» Almanach» car «les petits ruisseaux font les grandes rimères. -5-S»-

15 NOTES. La division de cet ouvrage par classe d'objets m'a semblé préférable à celle alphubétique que je n'ai employée que pour les Verbes et les Adjectifs. Toutes les lettres se prononcent à plein son sauf le ^ final que l'usage apprendra îi modifier dans certains mots. L'» entre deux voyelles se prononce toujours comme ç dans leçon façon.- Ve se prononce très fermé et un peu connue i ainsi : JJmafi (cinq) se prononce presque comme Limah.

16

17 VOCABULAIRE FRANOÂIS-MALAIS HHEMIEUE FAHTIK Nombres. Satuu Dtîiiv Trois Quulri' Ciiui Six Sept Huit Neut Dix Onze Douze Treize Quatorze Quinze Seize Dix-sept Dix-huit Dix-neuf Doulia Téga Ileinnipatt Léma Enani Tpudjouli Delàpann Sembilann Sépoulouli Sèblass Douhk'blas!» Téga'blass Heinmpatt'blas:s Léma'blass Enain'blass Toudjouh'blass Dcltipann'blass Scnibilann'blas»

18 ' 2 Vingt Douha poulouli Vingt-uu Vingt-deux Vingt-trois Vingt-quatre Douha poulouh satou sa'likor Douha poulouh douha douhalikor Douha poulouh téga téga-hkor Douha poulouh emmpatt emmpatt likor Vingt-cinq Douhapoulouh lémalémalikor Jusqu'à vingt-neuf Trente Téga poulouh Quarante Hemmpatt poulouh Cinquante Soixante Lémah Enam poulouh poulouh Soixante-dix Quatre-vingts Quatre-vingt-dix Toudjou poulouh Delapann poulouh Sembilann poulouh Cent Se ratôs Mille Se rébou Dix mille Se laksa Cent mille Se kéty Univers Phénomènes de la Nature. Univers Monde Hâlamm Deunia Globe Boulatt deunia Ciel Làgnett Paradis Chorga Enfer Naraka Horizon Kakilagnett (pied du ciel;

19 :\

20

21 Kaii (Idiku Ayerr tawar l"i)o (!«' Hos(" Ayerr uiawar Oito «!«' l'uiu Ayerr prigui Dito i\ct Rivière Ayerr sounndjeye Dito do Pluie l)it(» (le Mor Ayer Ayer houdjyann lautt l)itosal(k" Saiimun' Ayer garanmi La Mer Uutt Océan I^utt beusar Baie Teulok Détroit Sinilatl Rivière Courant Ruisseau Etang Mare I»uits Sounndjeye Ilarouss Batjing ayer Kolamni Paritt Pri}"lii (lj«'laj'ali Lac Taseli danaù Source Fontaine Mata ayerr (œil d'eau Larmes Réservoir Pluie Vivier Ayerr mata (eau des yeux^ Lopak Moiidjyaiin Grains depluie (compris nuirili memont) Houdjyann ieliatt Pluie torrentielle Dito rinntek rinntek Lame Brisants (lonnnbak (ilommbang Houle de mer Rosée Alounn Heummbounn Brume Brouillard Kabouss Tourbillon Remous Pesaramm Averr

22 6». 4ir.

23

24 s Garçon Laki Laki Fille Perammpouann Boiteux Cul-de-Jatte Orang Penndek «Partie Externe du Corps. Corps Cheveux Poils Touboh Rammboutt Boulou roma Badann Barbe Moustaches Djengott Misei Favoris Tali Toudong Tête Front Crâne Kapala ( Il n'y a pas loin de là à 7.îfvlfi] Dabi Tangorack Occiput Oubounn Oubounn Tempes Sourcils Pélipisann Keuninng Cils Œil Orbite de l'œil Kalopak Mata Bidji Mata mata Blanc Noir Face Oreille Nez dito dito Mata Pou tel i Mata H ita m m Mouka Teulinnga Hjdong Narines Joue Bouche Lobang Pipi Mouloutt Hidoiig

25 «J

26 10 Pubis Genou Jambe Tibia Mollet Paha Loutoutt Betiss Toulang Djangtong Betiss Cheville de Pied Pied Mata Kaki Kaki Coup Talon de Pied Koura Koura Kaki Toumitt Gros Orteil Ibou Kaki Les Membres Angota Peau et aussi Cuir Koulitt Parties Internes. Os Viande Chair Nerfs Toulang Daghing Ouratt Isi Veines Ouratt Darah Pouls Lait Entrailles Cœur d Nadi Sousou Isi Proutt Hati Djantdng Poumons Rate Parou Limpa Parou Ketchill Estomac Foie Hempedal Limpa Rognons Cervelle Sang Bouah Otak Darah Pinggang

27 Il De lame et de ses Affections. Ame Vie Ksprit Sens bon "^ouraj"e fntolligence Jugoment Prudence Volonté Sens Affections Sentiments Amour Amoureux Anxiét"'' Sympathie Colère Joie Gai té Chagrin Deuil Difliculté Désir Espérance Djiwa.Xayawa Akal Boudi Roh Peunngatawann EkUar Bidjacksana Kahanndak Tchita Tchita Kasih Peunngasihann Birahi Rinndou Pilou Kauann Innsaff Marah Morka Kasoukahann Souka Kasousahann Douka Reursougoul Payah Kainudj^'inann Il ara I» Tchita Tchita Sens. Sens l-a Vue L'Ouie L'Odorat Ije Toucher Perasaann Peunnglihatann IVumeunndanngan. Peumeunngarann Peunntchayoumm Djamahan

28 Forme Symétrie.

29 "3 iauhu'v Dyssoiilnic Fi»;vn! Ki.stoiig Tchiritt Darali Deuinaiiiiii Lt'pre Hlessurt' Keudal Louka Sopak KUTiiucr ( Ihuuvc ((juiétcniue) Reursiiiii Hutak IMitysio(a)iKsoinption Asthme Halok Seusuk Kriii^ Mal d'veux Mata biliss liitlaininatioi) Mal (Ir Di'iits (Iraiiipo Uliutiio llucquet Hura Sakett Scinuutt Salisina Seiidou (iui^ui Si'iiioultaiin Railler liidif^estioii Meuniigouap Pitaui Attaque de Nerfs Sawau.ii rail)lesse Syncope Feiigsaïui La Guutte Ouiitoult Parenté Relations. Maître de la Maison Parent Mari Kptmse Pèrtî Isi Kouinali Keuhtiirga i"aki Swanii Hiiii Islri Râpa Ayaeunnda Tirand l'ère Nenèk

30 14 Beau Mère Père Bapa Tiri Minntoua Laki Laki Mak Ibou Bonda Belle Mère Minntoua Peurammpouann Grand'Mère Nenèk Peurammpouann Frère Frère Cadet Beau aine Frère Soudara Laki Laki Abang Adick Ipar d par la Femme Birass Sœur Soudâra Peurammpouann Sœur ainée Kakak Belle Sœur par le Frère Ipar Peurammpouann d" par le Mari de la Femme Birass Peurampouann Fils Petit-Fils Anak laki laki Tchou tcliou laki laki Fille Anak peurammpouann Belle-Fille Minanntou peurammpouann Petite Enfant fille Tchou tchou peurammpouann Anak Tout petit enfant Premier-Né Dernier-Né Jumeaux Kanak Anak Anak Anak kanak souloung bongsou keumbar Orphelins Oncle Tante Neveu Nièce Anak piatou Bapa moudah bapa soudara Mak moudah mak soudara Anak soudara laki laki Anak soudara peurammpouann Enfant esclave Dito mass

31

32 16 Magasin Case ' Goudang Ponndok Boutique Marché Hangar Poulailler Ecurie Latrines Fondations Etable Keudei Bazarr Bangsal Reubann Kanndang Djambann Kaki temboh alas roumah Diverses parties d'un Edifice. Pignon Porte Peunndjourou Pinntou Portail Dito pagar louar Serrure Clef Fenêtre Grenier Chambre Véranda Escalier Plancher Etage Cuisine Cloison Kounntchi Anak kounntchi (enfant serrure) Djinela tingkap Lotinn peurann Bilik. Sœurambi Tangga Lanntei Tengkatt Dapour Dinndinn de la Toît Kamounnchak roumah

33 17 Meublefi. ";imisefauteuil Medjia (ëvidcmiueiil le inem espagnols) ('; Krovi des Tabh- liane Natte Hamac Matelas OhmIUm- Tabouret Cadre Ban {kou T»'kar Katil Télanuu Hanntall Itidt^aux Jalousies Keulannnbou Tirei Malle Armoire Peuti Panier Berceau Bakoul Boùayann krandjang Porte-Manteau Montre Cloche Armes à feu Fusil (lanon Sampirann Horlodjii Djam Beudil sinndjata-api Senapang Meuriamni Kpée Sabre Peudang Da}Mie Poii'iiar(l lonmuî-vue Kriss Tropony ;*) Il est à reniarquor que les Espagnols et los Hollandais ont prêté des mot:» aux Malais pour pour tous los objets ilc civilisatittn curo HW"nur et anssi le OUI (juiest ya. Ils iivaii-nl aniériearemeni une )ëriphraso personne pour adirmer ropsonlir : Celui qui te paru reut! Note db l'autkuii.) à la troisième

34 . 18 Lunettes Tchirminn mata Glace Miroir Dito mouka Boîte pour tel k mâcher la provision de be- Teummpat sirih Pièces du Couvert. Nappe Serviette Plat Assiette Kain alas medjia Touala Pinngann Pirinng Cuiller Théière Bol Sinndok Tekwann Mangkok soudou (chinois) Soucoupe Dessus Bouteille Couteau Pirinngtéh Toutoupann Botol Piçôh La Le Lame Manche Mata i Houlou piçôh piçôh Fourchette Peunioutchouk La Table Doulang Objets de Cuisine.

35 i9 - Instruments Outils etc. Instruments en général Balances Peurkakasann Timmbagann datohinnaralcha

36 20 Poids Hatou tinimbagann Marteau Enclume Peunngatok Landasann Martel Vrille Pakou screuf Soufflet Lime Scie Presse Varloppe Heummbousann Kikir Geurgadji Apitann Goiiroudi Hache Kapak Bantchi d** Malaise Beuliong Herminette Ligne à ligner Pierre à aiguiser Ciseau Compas Croc Epieux Javelot Lance Métier à Broder Keutamm Beunang Batou Pahatt Djanka Oandehou Tommbak arang Feunngasah Limrabing Peuniidanngann Girouette Bolang Bàlinng Pince Houe Charrue Levier Abbangka Tchangkol Badjoh Charrette Selle Peudati Seula Pelana Bride Kang Tom {") (*)Kang est le mot Malais. Mais qui ne reconnait pas dans ce tom l'impératif du verbe espagnol toma prends! qu'on leur jetaitavec la bride?

37 a

38 22 Ecureuil Sanglier Toupei Lanndak Chat sauvage Mousang dito domestique Dito zébatt Singe Mounyett Lézard volant Tchiktchak Koubinn Rat Tikouss dito musqué Tchinntchorott Souris Tikouss pady Reptiles.

39

40 24

41 25 - ËpervierBuse Hibou Caille Hécassiix' Pluvier Luvandiëre Moineau Bourong Pongkok Pouyoh Beurkéh Koudidi K«Mibass Pipitl antou Kkor Dito Calfât Dito Oubanii Hirondelle Layang layang Pigeon Tourterelle Pigeon vert Perroquet Knkatona Bec Plumes Ailes Cage Oiseau Meurpati Loniba Teukoukour Pouneih Nori Kakatouù Paroh Boulon Sayap Soungkkraim Bourong Nid Dito Sarang Métaux Bfinéraux Médicaments. Or Mace Poudre d'or Mace ourei Diamant Perle Bijoux Argent Inntann Moutiara Pou ri na ta Perak Henieh

42 26 Fer Acier Aimant Cuivre Etaim Plomb Charbon Poudre à canon Médecine Mercure Souffre Salpêtre Ambre Gomme Dito Laque Résine Brai Goudron Encens Mirrhe Arsenic Alun Camphre Opium Beusi Badja Beusi brani Teummbaga Timah poutéh Dito Hitamm Arang Obatt beudill Obatt Rassa Balérang Sinndawa Amberr Geutah Heummbalau Damar batou Gala gala Ménayak ter Koumnayiann Morr Warrangann Tawass Kapour barous Afiayounn Madatt Tchandou Arbres Plantes. Arbres Racines Pokoh Pohounn Akor Banir

43 27 Fruits. h

44 28 Amande Popaye Bétel Datte Goyave Pastèques Keutapang Papaya Pénang Korma Djambou Meunndikei bidji Noix de Coco Klapa Naior Klimmbirr l'amande Isi klapa Vég^étaux. Beungalo signifie dans l'inde habitation du maître. La patate rare et chère ne se consomme que là d'où le oubi beungalo.

45

46 30 Sagou Sagôh Farine Teupong Pain Rôti Poisson Ikann Chevrettes Camarons Ecre- Houdang visses Cary Laùok Bœuf (viande de) Daguinng Beumbou Porc dito dito Babi Viande Daguinng Côtes Toulang Rousouk Os Toulang Œuf Teulor Coquille d'œuf Koulitt Teulor Temps et Saisons.

47

48 32 -

49 33 Hroclic H(W{uillcs Kveiituil lj«)ucle-(l'()roilie8 Karsang Tongkalt Kipass Krahou katiuk Bagues Brucoiets.Aiineauxdes Dé à CoudiHî ('iseau Kubaii (ialuiis Or uu Argent chevilles Tchinntcliinn Ghelang Didal (lonnting Fi ta Rennda Fil de Soie Beunaug Soutra Soie en pièce Kainn Soutra Calicot Etoile do Laine Kalanunkari Sakhalatt Toile de Fil Gaze Mousseline Indienne Flanelle Kaïnn Kainn Kasa Kaïnn Kainn ranii Kalambou képri pauace Soie Brodée Atelas Toile à Voiles. Nankin Kainn Kainn layerr tchina Satin Velours Coton Padinndang Biloudou Korpass tatla Religion. Dieu Tout-Puissant Allali Talmlah

50 34 Seigneur Divinité Jésus Christ Touhann {h peu aspirée)(*) Katouhanam Hayisa Almasih Esprit saint génie propice Roh alkoudouss Ange Diable Satan Mauvais Fantôme Idole Sainteté génie Malahicatt Ibliss Chétann Djinn Hanntou Beurhâla Ibadalt Salih Transgression péché Kasalahann Sacrilège impiété Dosa Conscience Justice Pardon Conversion Repentir Espérance Patience pure Keubeunarann Kaadilann Ammpounn Taôbatt Sousal Harap Sabar Doute Indécision Chak ouaz ouaz Hommage admiration Meunayoumbah seumbayang Prier Minuta doah Se prosterner Soudjoud Paix! Joie! ( pour le"^salut ordinaire) Salut à un dignitaire: Votre Altesse Salamm! Hormatt {*]Titre toujours donné par eux à l'européen. C'est le Sàib de l'hindoustani.

51 35 Hemorctmunt action de grâces Teurima Kasi Cheukour Lire Batclia Livre de Moïse Tauratt Psaumes Hymnes /abour Ornements du Culte Inndjill Koran Koraann Tradition Histoire ioiésah Ikagatt Parabole Oumpamaann Miracle Modjisaat Prophète Sorcier Nabi Apôtre Kasol Punition Houkoum Récompense Falalia Grûce Kournia Anougrah Bénédiction Ueurkatt Badjia Joies éternelles Djiwa seulamatt

52 36 ADJECTIFS. A Acide Aigu Agé Agréable Austère Avenant Aveugle Audacieux Adroit Assez Apte Affamé Affectueux Apprivoisé Bas rampant Beau Béni Bleu Bouillant Brave Brillant Masam ïclieurdek Touha Sedapp Krass Patoutt Bouta Brani Pandei Tchoukoupp Layak patoutt stoudjou Lâpar boulor Kasihann Djinak B Hina Tchantek molék Slâmatt beurkatt Birou Meunndidih Gagah Trang

53 37 Itrist' Roii inan-liô Brodr Bon Ras Beaucoup Bruyant Blanc INnitchali Mourali Kuaniassanii Balk UiMinndali Banvak Tiadoli bising PouttUi G Capable Chauve Courbé Criard Complet Courtois Contrefait Criminel Crochu Cruel Coutumier Cher Coupable Creux Chaud Court Carr('' Boubh Botak Bengkok Bising hourou liara Geunapp Tchoukoupp Ldba tama Lantchoung SAlali Bengkoh Bengkang Binndgiss Adatt Mahol SÀloh taksir Kosong gouronngang Panace Penndek penndok Kummpatt pcursegui

54 38 D E

55

56 40 Habituel Haut Sanntiasa Tinnghi selalou Huileux Beurminayak I Ivre Imbécile Ignoble Ignorant Mabolî Sasar bodoh Hina Bodoh nayanya Inconvenant Tiada patoutt Indigent Impérieux Miskinn Hina papa Innocent Tiada beursalah Insuffisant Interne Tiada tchoukoupp ta'pâda Yang didalam batinn Incertain Inégal Inutile Tiada Tiada Tiada tantou sama Journalier Joyeux Sahari Souka hari Jaloux Juste Jaune Jeune Joli Tcheumbrouann Adill Kouninn Moudali Bâgouss

57 41 Libre Lourd Laborieux Languissant Large Léger Long Lent Meurdeka Bratt Ousaha Lithé Beusar Renngann Panndjann Lammbatt BIbass paslahun M

58 42 Malade Mou détendu Sakett Kanndor Maigre Mouillé Népiss Basah N Noir Nuageux Noueux Nu Hitam Beurméga Nakal Teulandjang Net coquet Bâgouss tchanntik Nécessaire Patoutt Neuf Noble nouveau Bahrou Banksawann Nombreux Banyak 0 Obstiné Opposé Dighel bantahann Seugann Propre Plane Prompt net Rapide Tchoutchi Rata Tcheupatt Lakass

59 43

60 Pointu Pécheur Petit Tadjamm Beurdosa Ketchill Q Querelleur Seurba sala barkalahi II Reconnaissant Trima kasi balasann Repentant Rapide Rouge Régulier Riche Rond Bartaubatt Dârass Mérah Atorann Kaya Boulatt Rabotteux Rude Rouillé Kasatt Angkou Kasatt tasnounou S Semblable Soigneux Sombre Sourd Sama Hematt Glap Teuli peukak

61 45 Timide Tendre Malou Ranounn Sopann Taché Tort (qui a) Beurblang Sâlah rintèh u Uni sans pli Utile Lintchinn Beurgouna Vivant Vil Vide Hidop Haina Kossong

62 46 Vigoureux Sagar Vieux Touha lama Venimeux Bisa Vite Lakass tchapatt Vrai fidèle Banar Vaillant Peurkasa Vicieux Djahatt z Zélé Badjinn

63

64 48 PRONOMS RELATIFS

65 49 PRONOMS INDÉFINIS. Quelque Autre N importe qui quiconque Tel ({ue (ceci cela Sa'brapa Lain Barang Souatou Baguini Baguitou Sabaraog Chaque Sa Souatou Chacun Tous L'un ou L'autre Sagala Samonya Ini Atau Itou Sakaliannya Ni l'un ni l'autre Satoupoun Tiada VERBES

66 50 B Baigner Laver Battre Bouillir Mandhi Poukoul Meunndidih Pâlou

67 ~ 54 Briser taire elfraclion Peutehaii H rosser Battre des mains Boire (fosoll Teupok Minomni tannghtui Battre (se Beurkalai Bouger se mouvoir Baisser (se) se courber liargrak Toundoh Djongkoli Bâiller Boulanger cuir du Pain Blesser Baisser (en parlant de la Mer) Bonifier (se) devenir meilleur Meunngouap Bakar Louka Souroutt Meummbciki Crier (pousser des. cris Commencer Croiro Clultrer Clianf!;er de détresse) CiiassiM" donner la chasse i» un Navire] Choisir Tampik Minnta Partchaia Kammbirikann Toukar Kadjar Piléh Circoncire Khatann Beursounatt Commander Pousann Comparer Bandinn Composer Comprendre Karangkann Meuungarti

68 52 Conquérir Contredire Copier Meunang Bantah Salinnkann Tingkar Couvrir Toutop Compatir (avoir pitié de) Kasi hankann Convoiter Loba Taraaha Compter Croquer Crier Bilang Beurdréh Beurtrik Couper Creuser Cacher Couver Connaître Potong Gâli Soumbounayi Meunngaram Tahau Coucher (se) Latakkann Courir Lâri Coudre Chanter Cracher Djahitt Nyanyi Loudah Chatouiller Agacer Gâli Contempler Couper en petits morceaux Craindre Couler (parlant d'un Navire) Chasser (faire la Chasse) Panndang Tchintchang Takott Karamm Meummbourou Tengoh Clouer Pakou

69 53 1) Ucniaïuior t anya. minnta Pohonnkann Devenir Mcunndjadi Diinser Manàri Beurdjoguett Déformer Détenir entraîner it des délais Délivrer Décider Descendre Manngoumpatt Lambatkann Sarahkaru) Tanntoukann Tourounn Désirer Détruire Dévorer Déguiser Disparaître Hannkak Binasakann Talann Oubakann Linayah Mahô Makann Disperser Diviser Doubler Draguer Tchareikann Baghi Beurlapiss Sérétt Tcheureibcurei Dépasser Surmonter Devoir Accabler Manang Beurhoutang Demeurer Habiter Tinngal Diamm Dormir Tidor Baradou Déchirer Dire Découvrir Koyah rabak Kata Teurbouka Désirer Souhaiter Uanndak Mahô Défendre (s'opposer à) Larangkann

70 54 Demander (pour s'informer s'enquérir) Preksa Tanaya Donner Bri kasi (ce dernier est impératif : Donnez-moi cela Kasi itou! Donnez-moi un fauteuil Kasi kroci! Donnez-moi du feu Kasi âpi! Donnez-moi un cigarre Kasi rôkoh! Bri indique toujours Don Largesse.) E (*) Grand éventail pendu au plafond de toute maison Uans les Indes que des domestiques ad hoc mettent continuellement en mouvement; le bienêtre ainsi produit est indicible.

71

72 ? 56 F Faire Fiancer Bouatt Toukar tchinntchinn Fendre Blah Finir Kasoudahann habiskann Faiblir Frire Pengsann Gorinng koulangarann Féliciter Bri seulam Frémir Frissonner Keutchoutt sourinn Fumer Asap Fumer (cigareou pipe) Minomm rokoh Fier (se)confier Harap peurtchaia Frotter Faire signe Asap Gosoh Meunngantok Fructifier Faire des filets de pêche Fondre Fixer avec les yeux Barbouha Meunieratt Leubour Pougoutt hantchour Fermer enfermer à clef Kountchihann G Gagner (par des présents) Bri souab Griller Grimper Panggang Pandjatt

73 «7 (lagiier(au luuiuiumrr au jeu) Meunang H llal)ill("r Honte (avoirêtre timide) Pakei MAIou Halte Haïr Hisser (faire) Teiiuiipang Riiitchi Naïkkann Honorer Rri huriiiatt Hériter Dâpatt pensaka IJ liilerprt^ter Hartikann salinnkaiin liifonner Inviter (s') Preksa tanya Djeumpoutt Incendier (seditaussi pour faire l^mbak Jurer Jetter feu d'une arme fir. tu Keursouinpa)) Keutok tcliampak bouang (c«dernier est le plus usité) 5

74 58 M Marcher Marchander Mordre Mâcher (du tabac ou du bétel) Manger Djalann Tawouar Guiguitt Mamah Makann Maintenir Mesurer Entretenir Peulihara Soukatann Mêler Tchampour gaul masra Moquer (se) Mâki Nista Mollir une corde une amarre Kanndour Mouvoir (se) Beurgrak Monter (un éléphant à cheval) Naïk

75 59 Mettre Dite) en gage Ditu h feu ou en feu Bouboli Gadel Pasang lan)h. leutak Dito en tas Mourir Dito de faim Mentir Mûrir Mettre à la voile appareiller Bartimmbounn Mati Lâpar Rohong Mounoueï Barlayar N 0 Obéir Obtenir Occuper Offrir Ouvrir Opposer Opprimer Ordonner Touroult Dapatt Lakel Tawar Bouka Lawunn Anyaya Souroh Tilah

76 60 "l!mt.:.!.('. ^v^ au(u IJOt ffï Porter (sur les épaules) Dito (sur la tête) Dito(3urlahanchesous le bras) Picol (*) Djoungdgoung Dokang Dito (à la main) Takang Perdre (en parlant de la mer) Pêcher Pardonner Souroutt Meunngail Ampounn mamountchinn Procurer Pleuvoir Pendre (se) Dapatt Houdjyann Ganntoung Pousser repousser avec dédain Tanndanng (**] Prêter Bri pendjam Pagayer Kayoh Dayong Peindr» Sapou tchatt Pardonner Partager Payer Peler Ampounn Tcharékann Bayar Koupass Bahaglii Périr Rosah Binosa Pétitionner demander avec Meumohann instance (*)De là cette mesure connue dans le commerce le Picol ou la charge qui pèse dans les pays où se parle cette langue 61 1/2 kilog. C'est l'unité de transaction pour solides et liquides. (**)Signifie aussi donner un coup d e pied où on les donne ordinairement.

77 6" Pincer Prendre Pluiiior Piller pitié Tchoubitt Kasiliannkann Peutéh Samounn Priser Estimer Prier Poudji Minta doa Préparer Presser Comprimer Sadiakann Apilkann Takann Proclamer Prohiber Promettre Prospérer Maaloum Tagahkann DJandji Rarountong kann Prosterner Protéger Pousser Plonger Poignarder Prendre Plaire Parler (se) Soudjoud Lindongkanii Tarek Tolakkunn ioiak Seulani Tikam Ammbill Souka Touiour Penser Pleurer Ficliir Agak Meunandjiss Kira Parler Peigner Pondre bas Ueurhiséli Sakatkann Hourtenlor Pi'endrc eau (en parlant d'un Bolchor Navin» Peser Tinunbang

78 - t)2 Q Quereller Quêter Beurkalahi Minnta E

79

80 64 Soumettre 4uHm)}i Seurakann Talokkann Sucer Siffler Hisap Hiroup Barsavol T.o'jfniJ) Travailler Tousser Tromper Trouver Keurdjah Batoh Peurdayakann Dâpatt Tuer Bounoh ^ Traire Tresser Trier Teindre Toucher Transcrire iiinimï! ^t^o h Prah Anndamm Toumpah Seunngatt Sanntoh Keuna Ganntouss Salinn Transgresser Transplanter Beursalah Oubah Aléh Toukar Trembler Gamanntar Meunngalatar Tourner Poutar Bâlih Tordre Tisser Témoigner Leummbar Tanounn Saksi Keummbar jîjtnj'jfltiiodiijtf'

81 65 u User se servir Pakeï Gouiia Vouloir MahA Vieillir Barlayou Visiter Lawatt Veiller faire le quart KawaI Djaza Tounngou Venir Marih datang

82 66 ADVERBES Ici Là Où Avant devant Après derrière En haut En bas Dessous Au-dessus En avant En arrière D'où D'ici Chacun N'importe qui quiconque Maintenant Aujourd'hui Dernièrement récemment Immédiatement actuellement Long-temps Hier Demain Après-Demain Pas encore Après plus tard dorénavant bientôt Disini Disâna disitou Dimana Dihadapann dahoulou Diblakann Kaatass Kabawa Dibawa? Dibawa Diatass Kahadapann Kablakang Derimâna Derisâna Sasouatou Barang Kamânn Sàkarang Ini hari Bâhrou djouga Bahrou sabanntar Lama Soudah Keulmarinn Esoh Bésoh Lousah Balom Kammdiann Akliir

83 ~ 67 Quelque Peut-être t'ois Teurkadang Barangkali Haremciit Juurneil«Mii"Mit Toujours pour toujours Quand? Alors Encore une ibis Beaucoup Un peu Combien Djarang Sahâri hdri Tiap tiaphari SoudiakAta sanntiss salalou Apabila Manak"Ia? Pada raasa itou Sakali Banayak Sadikett lagui Brâpa Brâpa banayak (combien le tout) Grand comme quoi? Brâpa beusar? Assez Abondamment Sagement Follement Justement Tchoukoupp Lcmmpah Panndeï Bodôh Botol Banar Lourouss Promptement Lakass Tcheupatt Lentement Parlahann Lammbatt Mal Bouroh Djahatt Gaiement Souka hati Par aventure Boulili dapatt Vraiment Sasounngônaïa Sans Oui doute Sounngoh soundgoh tanntou Ya fdes Hollandais! Non Pas Tiada Tidah ta' Combien Pourquoi (numérique) BaghimAna Meunngàpa

84 Tous 68 Plus Davantage Lagui Leubéh Le plus la plus Tarleubéh lagui Bien Baïk Mieux Leubéh baïk Très bien le mieux Baïk sakali Tarleubéh baïk Très mauvais Djahattsakali tarleubéh djahatt Jamais! Ta'parnah! Remarque. les superlatifs s'obtiennent en ajoutant après l'adjectif le Sakali. Exemple : Joli Bâgouss; très joli Bâgouss Sakali ; en ayant soin de faire peu sonner le premier a qui est très bref. Les comparatifs se forment en faisant procéder l'adjectif de Leubéh. Exemple : Adroit Panndei; plus adroit Leubéh Panndeï.

85 09 - PRÉPOSITIONS. Géuittf «"t Ablatif.

86 70 CONJONCTIONS. ÏÏ

87

88 mmof

89 7.1 DEUXIEME PARTIE. PHRASES ET DIALOGUES Ouest-ce que c'est que ça? Apa Itou? Restez tranquille. Diamm! Prenez garde Inngatt baïk baïk Debout Beurdirih Asseyez-vousrestez tranquille. Doudouh teutap teutap Venez ici. Mari disini. Vîte dëpôchez-vous! Lakass! Pourquoi cela? Apa seubab? Qui ôtes-vous? Siâpa angkau? Je suis malade. Sâhyia sakett. Pourquoi pas? MeunngApa tidàli? Attendez un peu Nanti sabountar nanti doulou. Ceci est à moi. lui sahyia pounva. 6

90 74 Qu'est-ce qu'il y a de nouveau. Apa kabar? Ne faites pas cela. Djangann bouatt baguitou. Vous allez bien? Ada baïkka? Ou est-il? Mâna diya? Allez vous coucher! Pighi tidor! Je m'en moque Sahyia tidah peudouli. Lisez plus haut Batcha kouatt kouatt. Apportez du feu " Bâwa âpi Laissez cela n'y touchez pas. Biarkann! J'ai besoin de cecijeveux ceci. Mahô ini. Prenez garde de tomber. Djangann djatou. Ne faites pas attention. Tidah meunngâpa. Aidez-moi. Toulong sàma sahyia. Ouvrez la porte. Bouka pinntou. Celui-ci est le meilleur. Inilah yang baïk. Retirez cela du chemin. Mettez cela à part. Laloukann Simmpann ini. ini. Que voulez-vous? Apa mahô? Qu'est-ce que vous faites? Qu'est-ce qu'il y a? Comment vous appelez-vous? Quel âge avez-vous? Apa angkau bouatt? Apa kourang? Apa nàma angkau? Bràpa oumour angkau? C'est celui-ci. Inilah dya. Voilà (trouvant l'objetcherché). Voilà ( présentant quelque Initah dya! Nah! chose). Je ne sais pas. Anntahla.

91 T Je«e pourrais vous dire. Si)liyiakuurang prekm. Hem portez cola. Poulangkann ini. Cela suflit. Itou pounn boulili C'est juste c'est bien. Itou botol. C'est mal. Ini.s:\lah. Parlez clairement. Toutour trouss trouss. Ce n'est pas vrai ce n'est pas Boukanya haguitou. comme cela. Apportez cela ici..\ qui est ce livre? BâNva itou disini. Kitab syapa inif Il m'a ^ Allumez frappé. le;^ lampes. Dya poukoul sakliyia. Pasang peulila. Ceci no vaut rien du tout. Ini ti"lali bourgouna. Qui dit cela? Sii\pakata baguitou? C'est moi qui le crois. Il faut que vous fassiez cela. Saliva kiru baguitou. Ta boulili tidali bouatt (vou$ ne pouvez pas ne pas faire). Debout! vîte. Rangounn laka.ss! Mettez votre jacquotte. Pakel badjou. Qu'est-ce que ce garçon Ih? Quel est cet arbre? Faites cola tout de suite. Roudah màna ini? Poukoh apa ini? Bouatt saknrang djouga. Où vous ôtes-vous procuré cela? DimAna dapatt itou? Où demeurez vous? DiinAna angkau tinngal? Je n'aime pas cela. Saliva t'a souka ini. Quand viendrez vous? Appelez les hommes. Bila boulih dataiig? Boudali boudali panggiiill.

92 . 76 Quand pourrez-vous me faire Bila boulih habiss? cela? Merci Monsieur. Teurima kasih touhann. Apportez-moi un fauteuil. Kasili kroçi. Il est mort. Dya soudah mati. Attendez-un moment je suis Nanti sâliyiatidali seunang. occupé. J'ai faim. J'ai envie de dormir. J'ai perdu mon livre. Venez avec moi. Votre père se porte bien. Sahyia lâpar. Sâhyia meunngantoh. Kitab sâhyia soudah liilang. Mari sàma sâma sâhyia. Bâpamou soudah baïk. Voyons amusons nous! Kîta Éïiainn. Avec quoi fait-on ceci? Deri âpa dibouatt ini? Allez si vous voulez. Kalaô mahô pighi pighi! Ils sont bons tous les deux. Kadouanya baïk. Je vous défie de m'attrapper. Tidah boulih angkau keudjar sâhyia. Je SUIS très fatigué. Sâhyia teurlalou peunatt. Sait-il lire? Dya tahou batcha? Ne lui faites pas de mal. Djangann bouatt apa apa sama dya. J'ai mal au doigt. Djari sahyia sakett. Tirez-vous de la voie. Lalou. Comment savez-vous cela? Que regardez-vous? Baguimâna angkau tahou? Apa tchari? Je n'ai pas un seul sou. Sa'duitpounn tidah samagahyia

93 Fermez les fenêtres. Teutop djanndéla. Le rit est fini. Hrass soudali liabiss. Il n'y a pas d'huile. T'i\da minayak. M. *** n'est pas là? Touhann ""' t'âda? Je n'ai pas vu cela. SAhyia t'a lihatt? Que dit-il? Ne restez pas longtemps. Apa ki\ta dya? Djangann lambatt disitou. Ne faites pas de bruit. Djangann gadou. Il n'y en a pas tout-ivfait assez. Ada kourang sadikett. Où allez-vous? Oùestvotre jacquetteou habit? Lavez-vous les mains. Annda Màna Basouhia keumàna? bndjoumou? tanngannmou. Pas de paresse. Djangann mftiass. Il ne veut pas venir. Dya t'a mahù datang. Allez manger votre riz. Pigui makann naci. Ne m'ennuyez-pas! " Djangann ousik sama saliyia. Donnez-moi cela. Kasi ini sama sahyia. Essayez encore. Tchouba sakali laghi. Allez l'aider. Pigui doulong sama dya. N'ayez pas peur. Djangann takoutt. Il est parti pour ***. Dya soudah pigui ka ***. Son père habite *'*. Il u deux chevaux. Il a dix femmes. RApanaya tinggal di ". Dya tarou douha kounda. Dya tarou sepoulouh peurampouann. Où faut-il mettre cela? DimAna tarouhini? Pourijuoi avez-vous fait cela? Mangapa angkau bouatl ini?

94 . 78 Ce n'est pas bon h manger. Ini tidah baïk dimakann. Quelques-uns sont bons et Ada yang baïk ada yang tidah d'autres mauvais. Combien y a t-il d'œufs là? Ada brapa bidji teulor ini? Pourquoi l'avez-vous battu? Mangâpa angkau poukoul sama dya? Il a fait beaucoup de pluie la S'a malom houdjyann lebalt. nuit dernière. Cet ouvrage est fatiguant. Ini keurdja teurïalou krâss. Puis-jeprendre cecimonsieur? Boulih sahyia ambill ini louhann? Le sel est presque tout consommé. Descendez ce banc en bas. Ces deux-ci paraissent semblables. Bâwa bangkou ini tourounn. Ini doulia sa'roupa. Combien avez-vous payé ceci? Où êtes-vous allé? Bràpa angkau bilih ini. Kamana angkau soudali pigui? Je ne comprends pas. Sahyia t'a meunngarti. Il y a moitié eau dans ce lait. Sousou ini sa'teunnga ayerr. Faites cela vous-même. Bouattlah sinndirimou. Déposez cela là. Lattakann disini. Allez me changer cette piastre. Pighi toukar ini ringgitt. Est-ce que ceci n'est pas bien. Ini botol boukann? Pourquoi n'êtes-vous pas venu avant. Mangâpa angkau t'a datang kahoulou? Il n'a pas bien fait ceci. Dya bouatt ini tidah botol. Garam hampir habiss.

95

96 - 80 Ceci est trop grand. Cela est trop petit. Ini teurlalou beusar. Itou teurlalou ketchill. Cet autre est juste de mesure. Yang laïn itou botole sakali. Quel est le prix de ceci? N'êtes vous pas honteux? Fi! Brâpa horgha ini? Angkau ta malou? tchissss! Êtes vous marié? Angkau soudah kahwinn. Combien avez-vous de femmes? Brâpa bini angkau ada? Portez cette lettre à M. *** Bawa souratt ini sama Touhann '^*'^. Je le crois aussi. Ne jouez pas au soleil. Il a un habit neuf. Sàhyiapounn fikhir baguitou. Djangann mainn dipanace. Dya ada badjou bahrou. M. "^^"^ a dit que jepouvais aller. Touhann "^"^^ kataboulih pighi. Le connaissez vous? Il est allé chez lui. Angkau keunal sama dya. Dya soudah poulang. Je préfère ceci celui-ci. Ini itou yang sahyia souka. Mêlez-vous de vos affaires. Inngatt peurkeuridjaann. Je ne crois pas cela. Pikirann sahyia boukann. baguitou. Je ne le crois pas. Itou sahyia t'a peurtchaya. Il fait presque nuit. Hàri ammpir glap. Est-ce pour moi? Ini bahdgiann sahyia? Qu'est-ce qui vous fait rire? Apa seubab angkau teurtawa? La moindre des choses suffira. Barang âpa pounn djadi. Fermez les portes. Kounntcliikann pinntou samoa. Ceci est encore pis. Itou lagui djouga tida baïk. Je ne l'ai jamais vu. Beulamm peurnah sahyia lihatt dva.

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Le verbe être au présent - 1

Le verbe être au présent - 1 Le verbe être au présent - 1 A. Je conjugue le verbe être. Je.............................. B. Je réponds aux questions à la forme affirmative. Exemples : Est-elle malade? Oui, elle est malade. Sont-ils

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Französisch Serie 2 (60 Min.)

Französisch Serie 2 (60 Min.) Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Serie 2 (60 Min.) Hilfsmittel: keine Name... Vorname... Adresse...... Maximal erreichbare Punktzahl 100 Punkte - Leseverständnis 30 Punkte - Grammatik / Wortschatz 70 Punkte

Plus en détail

1 S éveiller. 2. L'araignée Gypsie. 1. Il était un petit navire. 4. Petit escargot. 3. Le grand cerf

1 S éveiller. 2. L'araignée Gypsie. 1. Il était un petit navire. 4. Petit escargot. 3. Le grand cerf 1. Il était un petit navire 2. L'araignée Gypsie 3. Le grand cerf 4. Petit escargot 5. Ainsi font 6. Maman les petits bateaux 7. Une poule sur un mur 8. Pomme de reinette et pomme d'api 9. Meuniers tu

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Qu est ce qu une proposition?

Qu est ce qu une proposition? 1. J ai faim, donc je mange.. propositions 2. Il possède une villa qu'il a héritée de son père... propositions 3. Mon ami m'a dit qu'il avait été surpris quand il a appris la nouvelle... propositions 4.

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu.

QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. QUE FAIRE AVANT DE CHANTER POUR LOUER DIEU LE SAINT? Le croyant chrétien doit se poser cette question avant de chanter, adorer et louer Dieu. Avant de chanter pour louer, adorer l Eternel Dieu Saint, le

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

Françoise Tchou. une bouche d égout. un terre - plein. un nid de poule. une piste cyclable

Françoise Tchou. une bouche d égout. un terre - plein. un nid de poule. une piste cyclable C a h i e r d e v o c a b u l a i r e Françoise Tchou une bouche d égout un terre - plein un nid de poule une piste cyclable sommaire 1 La voirie 4 2 Le paysage urbain 10 3 Les véhicules 16 4 Le chantier

Plus en détail

Masser chaque orteil :

Masser chaque orteil : Laurence Niclaes Page 1 Cours massage bébé massage-bebe.be Cours 1 Comptines pour pieds Voici mon petit jardin (masser plante du pied du talon vers les orteils) J y sème, j y sème des petits grains (petites

Plus en détail

CHOIX DE COMPTINES / AP MAT OCT 11

CHOIX DE COMPTINES / AP MAT OCT 11 COMPTINES POUR COMPTER : Voici ma main, Voici ma main, Elle a cinq doigts, En voici deux, en voici trois. Un, deux, trois, Un, deux, trois, Je m'en vais au bois, Quatre, cinq, six, Cueillir des cerises,

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Travail significatif de français 6P

Travail significatif de français 6P Etablissement primaire Payerne et environs Nom : Date : Travail significatif de français 6P L1:21 Lire de manière autonome des textes variés et développer son efficacité en lecture. Progression des apprentissages:

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Chansons. Cache tes mains derrière ton dos, Où je te donne un coup d'marteau... Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand.

Chansons. Cache tes mains derrière ton dos, Où je te donne un coup d'marteau... Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand. Chansons Je vais à l'école Je suis content. Je suis un grand. Je vais à l'école. Je suis content. Je suis un grand. Je m'amuse gaiement Rangeons-nous par deux Rangeons-nous par deux, Je donne la main à

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales Depuis longtemps texty francouzština Depuis longtemps / Už dlouho paroles / text Zdenka Dobiášová et Ivana Fitznerová nos coeurs sont liés par des lianes depuis longtemps le soleil nous envoie la même

Plus en détail

Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! Document adapté pour le Nord-Cameroun par «Communication pour le développement» marcodev@orange.

Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! Document adapté pour le Nord-Cameroun par «Communication pour le développement» marcodev@orange. Gardons bien nos enfants et rendons-les forts! 1 Voici des conseils pour bien nourrir l enfant et lui assurer la santé. 2 Comment la maman doit faire téter son bébé 3 Comment la maman doit faire téter

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

SAM 17, m. EDITH 40, f. EDDI 36, m. NARRATEUR

SAM 17, m. EDITH 40, f. EDDI 36, m. NARRATEUR Learning by Ear L hygiène : Comment éviter la diarrhée Episode 07 Qu est-ce qui mijote?» Auteur: Conseiller médical Rédaction Scènes Personnages Njoki C. Muhoho Dr Ng ethe Muhoho Maja Braun 1 1. SAM 2.

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L Atelier Enchanté CYCLE 1 CYCLE 2. à partir de 3 ans. un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L Atelier Enchanté CYCLE 1 CYCLE 2. à partir de 3 ans. un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova CYCLE 1 CYCLE 2 DOSSIER PEDAGOGIQUE à partir de 3 ans L Atelier Enchanté un programme de 5 courts-métrages d animation de Hermina Tyrlova www.kmbokids.com C est à travers un univers riche en couleurs et

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Mots caches 1 Mots caches 2

Mots caches 1 Mots caches 2 Mots caches 1 Mots caches 2 TAXI VISITE CATHÉDRALE TRIOMPHE JARDIN MARCHÉ SEINE MÉTRO VILLE EIFFEL PARIS BATEAU MONDE MUSÉE AVENUE COUSINE ÉDOUARD CADENAS FRANÇAIS FAMILLE MOINELLE AMÉLIE MONTMARTRE EMMA

Plus en détail

NE DONNE PAS TA LANGUE AU CHAT

NE DONNE PAS TA LANGUE AU CHAT NE DONNE PAS TA LANGUE AU CHAT Banque de proverbes Donnez de l avoine à un âne, il vous pètera au nez. - Aidez quelqu un pour mériter finalement son ingratitude. - Ceux qui ont de grandes oreilles ont

Plus en détail

Unité 1 Partie 1 PARTIE 1. Le français pratique: La description physique. URB p. 107

Unité 1 Partie 1 PARTIE 1. Le français pratique: La description physique. URB p. 107 PARTIE 1 Le français pratique: La description physique CD 1, Track 1 p. 36 Activité 1. Compréhension orale Vous allez entendre une conversation entre deux jeunes Françaises. Ensuite, vous allez écouter

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

Z U M C F O H S U E 3/10. Je suis N L T A V R 4/10 A X P H B Z D 5/10

Z U M C F O H S U E 3/10. Je suis N L T A V R 4/10 A X P H B Z D 5/10 a Je suis Concours 2. module 6 Observe les documents. Écoute et montre le document. Z U 1/10 M C F 2/10 O H S U E /10 N L T A V R 4/10 A X P H B Z D 5/10 Y O E L K S F D I 6/10 E X A T Z H D W N 7/10 R

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours Devinette 1 Devinette 2 Je suis un objet, J'ai quatre pieds, dans l'histoire je suis en bois, on me trouve dans la cuisine, la salle à manger, On m'utilise pour s'asseoir, Je suis un personnage. Je suis

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime.

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime. Je vais vous présenter les ruses de Renart dans le roman de Renart. Renart, notre héros Renart est le personnage principal choisi par l'auteur. Dans chacune de ses histoires, il est dans une mauvaise posture

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

La vaccination des enfants

La vaccination des enfants FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La vaccination des enfants Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une mère qui tient son enfant pendant qu il est vacciné. 2. Un père portant son enfant vacciné

Plus en détail

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève Fiche pédagogique Thème : Activités à partir de la lecture d un extrait d un roman Objectifs pédagogiques : Compréhension écrite, pratique de la grammaire, enrichissement du vocabulaire ; travail individuel

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

FUITE DU GRAND-COURONNE...

FUITE DU GRAND-COURONNE... FUITE DU GRAND-COURONNE... SAYNETE DE THEATRE ELEVE DE 6/5 A DU COLLEGE HENRI MATISSE GRAND-COURONNE Les élèves ont écrit cette saynète avec l'aide de leurs professeurs, madame Lemonnier et madame Chaumette

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer Corpus n 2 : Sujet : Dans une classe de première, vous étudierez le groupement de textes suivant dans le cadre de l objet d étude Ecriture poétique et quête du sens». Vous présenterez votre projet d ensemble

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

LES FÉES. Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document

LES FÉES. Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document Devoir surveillé de français n 3 6 ème Mademoiselle Depoorter 1 heure sans document Nom : Prénom :.. Classe : LES FÉES Texte long donné aux élèves au préalable afin qu ils aient le temps de le lire à la

Plus en détail

Complément du pronom et complément de l adjectif

Complément du pronom et complément de l adjectif ET MATÉRIEL COMPLÉMENT POUR DE L ADJECTIF ALLOPHONES 1 Fonctions de base Complément du pronom et complément de l adjectif 1 CARACTÉRISTIQUES DU COMPLÉMENT DU PRONOM Tout comme le complément du nom, le

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre.

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Gö r l i t z La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Pouvait-il l avoir raté? Il s était pourtant caché dès

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Découverte des parfums alimentaires

Découverte des parfums alimentaires Découverte des parfums alimentaires Objectifs : Solliciter l imaginaire des enfants pour découvrir les différents parfums alimentaires. Enrichir le vocabulaire du domaine sensoriel. Affiner le goût et

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Agathe : Simon, mon chéri! Simon (embrassant sa mère) : Salut maman. Mais tu es en pleine forme dis-moi! (embrassant Rebecca) Toi, par contre,

Plus en détail