LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS"

Transcription

1 LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS ENJEU N 1 OUVERTURE A D AUTRES TYPES DE HANDICAP ENJEU N 2 ELARGISSEMENT DES MOYENS D ACTION ENJEU N 3 CLARIFICATION DE LA QUALITE DE MEMBRE ENJEU N 4 NOUVELLES MODALITES DE GOUVERNANCE ENJEU N 5 POSSIBILITE D ADAPTER L ORGANISATION LOCALE

2 ENJEU N 1 OUVERTURE A D AUTRES TYPES DE HANDICAP Pour une ouverture de notre association à d autres types de handicap, tout en préservant l identité initiale de notre association, avec la perspective d une évolution du nom de l association. Poser la question de l ouverture c est réaffirmer l identité de l APF : association de personnes en situation de handicap qui défendent, elles-mêmes, leurs droits et assurent, elles-mêmes, leur représentationdanslasociété,aunomduprincipe«rienpournoussansnous!».c estbiendans cet esprit, qu il y a plusde 80 ans, quatre jeunes paralysés par leur polio ont créé l APF, trouvant dans leur révolte face aux injustices quotidiennes l énergie pour s engager dans une grande aventure associative afin de disposer des services qui leur ouvriront les portes de l autonomie, afin également de défendre leurs droits à une citoyenneté pleine et entière, simplement «commetoutlemonde!». Les combats de l association pour tous les droits et la prise en compte des différentes pathologies et déficiences dans l offre de service médico-sociale de l APF rappellent que l ouverture est déjà aucœurdelaviedel association. Cette situation s inscrit pleinement dans notre projet associatif (voir page 29) : «Tout en préservant sa spécificité et sa compétence dans le champ de la déficience motrice avec ou sans troubles associés et du polyhandicap, l APF peut, en fonction des besoins locaux repérés ou des sollicitations associatives ou publiques, s ouvrir à l accueil et à l accompagnement social et médico-social d autres publics. Pour ce faire, elle devra obligatoirement faire appel à l expertise nécessaire d autres structures associatives et professionnelles dans le cadre de coopérations.». L ouverture à d autres publics amènent également l association à s interroger du point de vue de sa communication externe, notamment à travers une éventuelle évolution de son nom, tel que le sujet a déjà été abordé lors de l assemblée générale Par ailleurs, le Ministère de l intérieur indique que si l association souhaite le changement de son nom, celui-ci doit intervenir dans le processus de révision des statuts. C est pourquoi, chaque réunion d adhérents est appelée à choisir l une des trois options: garderlenom«associationdesparalysésdefrance» Faireévoluerlenomengardantlesigle:«APFFranceHandicap» faire une autre proposition Voir l article 1 des statuts, relatif aux buts de l association.

3 ENJEU N 2 ELARGISSEMENT DES MOYENS D ACTION Pour préciser les buts et les moyens d actions de notre association, faisant écho à notre projet associatif. Au-delà de la question de l ouverture à d autres types de handicap (enjeu n 1), cet enjeu doit permettre de prendre en compte deux évolutions: d une part, le développement des partenariats et des actions collectives, pour soutenir le projet d une société inclusive; d autre part, le développement d activités rémunératrices, pour valoriser les expertises de l association, et générer des revenus qui pourront être affectés à la mise en œuvre du projet associatif de l APF(voir encadré). Voir l article 2 des statuts, relatif aux des moyens d action de l association. A travers cet enjeu, les textes fondamentaux de l APF doivent permettre de renforcer et promouvoir l association comme acteur de l économie sociale et solidaire. Il s agit notamment de créer les conditions permettant le développement d activités et de prestations rémunérées générant des ressources financières. Ces activités doivent être conformes avec les buts, principes et valeurs de l APF, et ne peuvent être qu accessoires par rapport aux activités essentielles mises en œuvre par l association, notamment en termes de défense des droits. Ces activités doivent également rechercher l équilibre et la cohérence entre les dimensions économiques, sociales, environnementales et managériales. Ces activités, enfin, doivent être développées pour générer des excédents qui seront affectées au projet associatif de l APF mis en œuvre localement ou nationalement. Le respect du but non lucratif de l APF est garanti par l affectation exclusive des excédents à l objet social de l association et non à une redistribution, comme le ferait une entreprise aux détenteurs de son capital.

4 ENJEU N 3 CLARIFICATION DE LA QUALITE DE MEMBRE Pour clarifier la qualité de membres de notre association : personnes physiques et personnes morales. Les textes fondamentaux de l APF doivent permettre de développer le lien avec le plus grand nombre de personnes qui soutiennent le projet de l APF, afin de renforcer son rayonnement dans la société et son poids politique. Dans ce sens, la qualité de membres est clairement ouverte à toutes les personnes physiques et morales. De plus, la qualité de membre n est plus limitée au paiement d une cotisation mais clairement élargie au respect de la Charte APF, des statuts, du règlement intérieur, du projet associatif. Cette précision permet également de clarifier le cadre déontologique commun à tous les acteurs de l APF. Pour ce qui concerne les personnes morales, l enjeu est de préserver l association de tout risque de récupération par une autre organisation, dans ce sens il s agit de soumettre à un agrément les personnes morales qui souhaitent devenir membre de l APF. Voir les articles 3 et 4 des statuts, à la composition et à la qualité de membre de l association. Voir également l article du règlement intérieur, relatif aux règles de déontologie. Concernant l égalité femmes/ hommes L ensemble de la rédaction des statuts sera modifiée pour donner une visibilité égale aux femmes et aux hommes dans les textes, à partir de règles de rédactionsimples qui permettent de ne pas alourdir le texte, par exemple: adhérent.e.s. Par ailleurs, au motif d une égalité des adhérents dans le fonctionnement des associations, le Ministère de l intérieur refuse la mention de la parité dans les statuts. Il suggère que cette notion soit mentionnée dans une déclaration de principe, comme la Charte APF.

5 ENJEU N 4 NOUVELLES MODALITES DE GOUVERNANCE Pour une évolution de notre gouvernance : avec deux propositions pour un nouvel équilibre au sein du conseil administration et avec la possibilité de procéder à des votes électroniques. (1/2) AuregarddesvaleurspromuesparlaCharteAPF etdesdroitsreconnusparlaconventiondes nations unies, les textes fondamentaux de l APF doivent contribuer à la participation des personnes directement concernées, notamment en renforçant leur pouvoir d agir dans la perspective d une société inclusive. Dans ce cadre, l ouverture de l association à d autres types de handicap doit être mise en œuvre en garantissant la présence d un acteur de référence pour le handicap moteur dans le paysage plus large du handicap. C est pourquoi, la gouvernance de l APF doit porter ce positionnement, en assurant une présence majoritaire aux personnes atteintes de déficience motrice au sein du conseil d administration. Par ailleurs, alors que la qualité de membre de l association est ouverte à toutes les personnes physiques sans distinction de catégories (voir enjeu n 3), il est normal que le conseil d administration soit ouvert à tous les adhérents sans distinctions, en dehors bien sûr de la partie réservée aux personnes atteintes de déficience motrice. A partir de ces deux principes, se pose la question de l équilibre entre les deux fractions ainsi définies pour un conseil d administration composé de 24 membres. Ainsi, le conseil d administration propose d ouvrir le débat sur les deux propositions suivantes: soitlaproportion20+4 = 20 membres vivant un handicap moteur + 4 membres parmi les autres membres personnes physiques soit la proportion = 18 membres vivant un handicap moteur + 6 membres parmi les autres membres personnes physiques Voir l article 6.1 des statuts, relatif à la composition du conseil d administration. /

6 ENJEU N 4 NOUVELLES MODALITES DE GOUVERNANCE Pour une évolution de notre gouvernance : avec deux propositions pour un nouvel équilibre au sein du conseil administration et avec la possibilité de procéder à des votes électroniques. (2/2) Pour ce qui concerne la possibilité de procéder à des votes électroniques, l enjeu est de permettre et faciliter l utilisation responsable des nouvelles technologies. En effet, les nouvelles technologies ouvrent la voie à de nouvelles pratiques permettant de fluidifier le fonctionnement des organisations et de faciliter la participation du plus grand nombre des membres à la vie démocratique, dans le respect de quelques principes de responsabilité (voir encadré). Voir les articles 5.3 et 17 des statuts, relatifs aux modalités de vote Démocratie numérique et principes de responsabilité Cette orientation doit respecter le libre choix des personnes, prenant en compte la fracture numérique, liée aux inégalités territoriales ou sociales, ou aux difficultés d accès libre à un ordinateur pour les résidents d un établissement médico-social. Cette orientation doit également veiller à ne pas se faire au détriment des rencontres et contacts directs entre les personnes pour éviter l'isolement des personnes et pour favoriser la mobilisation des acteurs. Ainsi, les textes fondamentaux de l APF doivent reconnaître ces nouvelles pratiques et créer les conditions favorables à leur mise en œuvre. Concrètement, il s agit de permettre des pratiques sécurisées comme le vote électronique.l objectifestdelemettreenœuvrepourlesscrutinsouvertsàunvotepar correspondance (élection des administrateurs, modification des statuts ), à l exclusion donc des votes sollicités au terme d une présentation et une discussion lors d une réunion, comme une assemblée générale. Plus généralement, il s agit de garantir la collégialité dans les débats, les décisions et les délibérations quand tous les participants ne sont pas réunis en un lieu unique, en visioconférence par exemple.

7 ENJEU N 5 POSSIBILITE D ADAPTER L ORGANISATION LOCALE Pour prendre en compte l évolution à venir des compétences territoriales publiques qui pourraitpermettre lecaséchéant-defaireévoluerlepérimètredesconseilsapfélus. Dans les statuts actuels de l APF, l organisation territoriale est structurée sur la base des échelons départementaux et régionaux de l Etat. Avec les nouvelles lois de décentralisation, les textes fondamentaux de l APF doivent prendre en compte, les évolutions possibles du champ de compétences des collectivités territoriales, les différents schémas publics des régions et des territoires et les grandes politiques publiques, notamment celles liées à la cohésion sociale. Dans ce sens, il s agit de permettre aux ambitions et objectifs du projet associatif de l APF de s ajuster aux nouveaux échelons administratifs (Grandes Métropoles et intercommunalités) voire de prendre en compte des dynamiques liées aux bassins de vie. Cet enjeu concerne principalement la définition de l organisation locale de l APF, dans les articles 11,12et13desstatuts. Voir les articles 11, 12 et 13 des statuts, relatifs à l organisation locale de l APF.

: vers une nouvelle gouvernance associative. Révision des textes fondamentaux de l'apf

: vers une nouvelle gouvernance associative. Révision des textes fondamentaux de l'apf 2015 2017 : vers une nouvelle gouvernance associative. Révision des textes fondamentaux de l'apf http://nouvellegouvernance.apf.asso.fr/project/reforme-des-statuts-de-lapf/consultation/etape-2-25 En rouge,

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Une association a-t-elle besoin d'adhérents?

Une association a-t-elle besoin d'adhérents? Une association a-t-elle besoin d'adhérents? (Contribution de la commission nationale Vie associative) La commission nationale «Vie associative» a organisé le 4 mars 2004 une journée thématique sur la

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

Ce document concerne la révision des statuts. Il présente la proposition de modification des statuts validée par le conseil d administration.

Ce document concerne la révision des statuts. Il présente la proposition de modification des statuts validée par le conseil d administration. P r o p o s i t i o n d e m o d i f i c a t i o n d e s S T A T U T S A P F Version adoptée par le Conseil d Administration du 22 octobre 2016 et soumise à la consultation Dans le cadre du projet associatif

Plus en détail

PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012

PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE REFORME STATUTAIRE VISANT A AMELIORER LA GESTION DES AGENTS PUBLICS ET FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Préambule Le 21 mars 2009, la Ville de Saint-Étienne a organisé son premier Printemps des associations. A cette occasion, elle a réaffirmé l'importance qu elle accorde à la

Plus en détail

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel.

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel. Héberger Accompagner Insérer www.asso2choseslune.org Projet associatif Adopté le 27 juin 2014 en Assemblée Générale Notre identité L association 2ChosesLune rassemble des hommes et des femmes désireux

Plus en détail

Plan d action axes de travail pour l année

Plan d action axes de travail pour l année Plan d action 2015-2016 6 axes de travail pour l année 1. Entreprendre un processus de reconstruction du système de soutien et d accompagnement à l économie sociale 2. Accroître l accès à une capitalisation

Plus en détail

Grande Région Bourgogne/Franche-Comté

Grande Région Bourgogne/Franche-Comté Dossier de presse Février 2016 Grande Région Bourgogne/Franche-Comté Mise en place d un groupe de travail relatif à la réforme territoriale pour le mouvement Familles Rurales en Bourgogne Franche-Comté

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT : ILLE-ET-VILAINE SYNTHÈSE DES DÉBATS Rencontre départementale du 27 septembre 2012, organisée par : Monsieur Edmond HERVE Madame Virginie KLES Monsieur Dominique

Plus en détail

UDAF DES ALPES-MARITIMES

UDAF DES ALPES-MARITIMES PROJET ASSOCIATIF UDAF DES ALPES-MARITIMES SIÈGE SOCIAL / Nice Europe - Bât. C - 15, rue Alberti - 06047 Nice cedex 1 - www.udaf06.fr PROJET ASSOCIATIF POUR L UDAF 06 L IMPORTANCE DU PROJET ASSOCIATIF

Plus en détail

L assemblée générale FICHE PRATI QUE

L assemblée générale FICHE PRATI QUE FICHE PRATI QUE L assemblée générale L assemblée générale est composée de l ensemble des membres de l association. Elle est classiquement l organe souverain reconnu comme le lieu des décisions collectives.

Plus en détail

Conseil Municipal 24 octobre 2013

Conseil Municipal 24 octobre 2013 Débat sur les orientations générales du PADD - PLU-H Conseil Municipal 24 octobre 2013 Etat d avancement de la procédure Débat orientations générales PADD Commission communale PLU-H 18 septembre 2013 Conseil

Plus en détail

LA NOUVELLE CONCEPTION DU RÔLE DE L ETAT AU MAROC

LA NOUVELLE CONCEPTION DU RÔLE DE L ETAT AU MAROC 1 LA NOUVELLE CONCEPTION DU RÔLE DE L ETAT AU MAROC (A la lumière du plan quinquennal, de la nouvelle charte communale et du projet de décret relatif à la déconcentration) M. Abdallah HARSI Professeur

Plus en détail

SYNDICAT CGT DU PERSONNEL DE GROUPAMA PARIS VAL DE LOIRE

SYNDICAT CGT DU PERSONNEL DE GROUPAMA PARIS VAL DE LOIRE STATUTS DU SYNDICAT CGT DU PERSONNEL GROUPAMA PARIS VAL DE LOIRE Article 1 Constitution, dénomination et siège Conformément au Code du Travail, les salariés et retraités de toutes catégories, sans distinction

Plus en détail

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012 CHARTE DE QUALITÉ CHARTE DE QUALITÉ pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité Rédigée dans le cadre de la commission départementale de l accueil des jeunes enfants de l Isère Edition

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

Don Bosco ASSOCIATION. Une ambition... un métier. Initieret. développer. les. solidarités

Don Bosco ASSOCIATION. Une ambition... un métier. Initieret. développer. les. solidarités o Don Bosco ASSOCIATION Une ambition...... un métier Initieret développer les solidarités La raison d être de l Association Don Bosco est d imaginer et de développer toutes formes d activités solidaires,

Plus en détail

La reforme territoriale Fusion des Régions

La reforme territoriale Fusion des Régions La reforme territoriale Fusion des Régions 1 er janvier 2016 Sommaire 1. Décentralisation 2. La réforme territoriale 3. La future Normandie 4. Les impacts sur le programme de coopération Décentralisation

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

LES POUVOIRS PUBLICS LOCAUX

LES POUVOIRS PUBLICS LOCAUX LES POUVOIRS PUBLICS LOCAUX VISION 2025 Atelier 4 ATELIER 4 VISION 2025 POUVOIRS PUBLICS LOCAUX Posture et Actions Intérêt à agir Trois grandes tendances se dégagent : La démocratie contributive est une

Plus en détail

Devenir membre du conseil APF de département

Devenir membre du conseil APF de département C o l l e c t i o n Vie associative Guide Pratique n 6 Devenir membre du conseil APF de département Pour le mandat 2015 2019, devenir : membre élu membre associé membre coopté Devenir membre du conseil

Plus en détail

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme «Favoriser la mixité des usages» pour rendre la ville durablement habitable et la campagne durablement habitée» Caisse des Dépôts Mairieconseils

Plus en détail

Une publication sera effectuée auprès de la Préfecture du Rhône en Juin 2016 : 69 RHÔNE création N 1157.

Une publication sera effectuée auprès de la Préfecture du Rhône en Juin 2016 : 69 RHÔNE création N 1157. 1 STATUTS DE L ASSOCIATION DEMOCRATE - HUMANISTE - LIBERALE - Avril 2016 - Adoptés le 30 Avril 2016 en Assemblée Générale Extraordinaire ARTICLE 1 : FONDATION & MODIFICATION Il est fondé entre les membres

Plus en détail

Les missions du service civique

Les missions du service civique Annexe 1 Le service civique Le service dans civique le dans réseau le FNARS Les missions du service civique Qu est-ce qu une mission de service civique? Un engagement volontaire au service de l intérêt

Plus en détail

Statuts fondateurs Association loi 1901 d intérêt général Tout va bien

Statuts fondateurs Association loi 1901 d intérêt général Tout va bien Statuts fondateurs Association loi 1901 d intérêt général Tout va bien TITRE I PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution, dénomination, siège social et droit applicable 1. Il est fondé entre

Plus en détail

Association des Tunisiens en France

Association des Tunisiens en France STATUTS DE L ASSOCIATION DES TUNISIENS EN FRANCE (ATF) Ces Statuts ont été adoptés par le 9 ème Congrès National extraordinaire de l «Association des Tunisiens en France» (A.T.F.), réuni en session extraordinaire,

Plus en détail

Présentation et perspectives

Présentation et perspectives Les Pensions de Famille dans le département du Rhône Présentation et perspectives Juin 2014 Cadre réglementaire Circulaire du 21 avril 1997 Relative au lancement d un programme expérimental de création

Plus en détail

Association des Départements de l Axe Seine - STATUTS - PREAMBULE

Association des Départements de l Axe Seine - STATUTS - PREAMBULE Association des Départements de l Axe Seine - STATUTS - PREAMBULE L Axe Seine a été identifié dans le Grand Paris comme un enjeu pour le développement national. Ce territoire est caractérisé à la fois

Plus en détail

Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21

Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21 Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21 L'enjeu social du développement durable : comment agir ensemble dans les territoires? Dijon, le 4 décembre 2012 La nièvre Population 222 220 habitants,

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association CLER Réseau pour la transition énergétique Règlement intérieur de l association Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l association. Il s applique obligatoirement à l'ensemble des membres

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE POUR LA PREVENTION

ASSOCIATION FRANÇAISE POUR LA PREVENTION ASSOCIATION FRANÇAISE POUR LA PREVENTION DES CATASTROPHES NATURELLES (AFPCN) Statuts de l AFPCN par application de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 modifiés et approuvés par l Assemblée

Plus en détail

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES PLUS-VALUES SOCIALES ET ENVIRONNEMENTALES Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie Ce questionnaire a été réalisé dans le cadre de la mise en place d'une phase test de la BDIS

Plus en détail

STATUTS mis à jour à l AG du 21 mai 2014

STATUTS mis à jour à l AG du 21 mai 2014 STATUTS mis à jour à l AG du 21 mai 2014 Préambule En 1988, des personnes décident d agir ensemble afin «d ouvrir l accès au logement à des personnes qui s en trouvent exclues» et de leur offrir un accompagnement

Plus en détail

Le règlement intérieur s appuie sur les statuts de l association et en définit les conduites ou modalités d organisations.

Le règlement intérieur s appuie sur les statuts de l association et en définit les conduites ou modalités d organisations. Règlement intérieur de l Association Française des Infirmiers de Santé Publique Le règlement intérieur s appuie sur les statuts de l association et en définit les conduites ou modalités d organisations.

Plus en détail

STATUTS. Titre 1 : Objet-Objectifs-Composition de l association-ressources

STATUTS. Titre 1 : Objet-Objectifs-Composition de l association-ressources STATUTS A) Constitution et dénomination : Titre 1 : Objet-Objectifs-Composition de l association-ressources Article 1 : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la

Plus en détail

Mémorandum dédié au plaidoyer pour une participation effective des femmes et des jeunes à l a gestion de la chose locale et régionale.

Mémorandum dédié au plaidoyer pour une participation effective des femmes et des jeunes à l a gestion de la chose locale et régionale. Mémorandum dédié au plaidoyer pour une participation effective des femmes et des jeunes à l a gestion de la chose locale et régionale. Introduction: Si la démocratie signifie la reconnaissance des individus

Plus en détail

swxprojet DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012

swxprojet DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 swxprojet DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE REFORME STATUTAIRE VISANT A AMELIORER LA GESTION DES AGENTS PUBLICS ET FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

Plus en détail

LE CDVA EN CHAMPAGNE-ARDENNE

LE CDVA EN CHAMPAGNE-ARDENNE LE CDVA EN CHAMPAGNE-ARDENNE Le Conseil de Développement de la Vie Associative a pour objet d apporter un soutien financier sous forme de subventions aux associations qui initient et présentent des projets

Plus en détail

MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE

MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE S T A T U T S D u M o u v e m e n t a s s o c i a t i f P a y s d e l a L o i r e TITRE I CREATION Article 1er : Création - Dénomination Les coordinations des associations régionales signataires créent

Plus en détail

Règlement. intérieur

Règlement. intérieur Règlement intérieur 02 / Règlement intérieur Association des Paralysés de France Règlement intérieur Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION 1 - Buts (article 1 des statuts) L association a, entre

Plus en détail

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016 L environnement territorial Florence Gombeau 1 er février 2016 1 L organisation de la France 2 Définition d un Etat Qu est-ce qu un Etat? - une personne morale de droit public Les trois éléments constitutifs

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. LA GESTION (h/f) BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. LA GESTION (h/f) BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/CP/MM/DPAPH/PH/N 12-20 Céline PINERO 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

Règlement intérieur. Financement Participatif France

Règlement intérieur. Financement Participatif France Règlement intérieur Financement Participatif France Ce règlement intérieur vient préciser et compléter les statuts de l association Financement Participatif France. Son approbation, son application et

Plus en détail

AGRÉMENT D'UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D'ÉDUCATION POPULAIRE

AGRÉMENT D'UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D'ÉDUCATION POPULAIRE Direction départementale de la cohésion sociale Pôle promotion des politiques de jeunesse, des sports et de vie associative AGRÉMENT D'UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D'ÉDUCATION POPULAIRE Qu est-ce qu

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative Charte de la vie associative Préambule La charte s'appuie sur les principes généraux énoncés ci-dessous : - la loi du 1er juillet 1901, qui introduit le principe de la liberté d'association et spécifiquement

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE

NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE 1. Rappel des enjeux et des objectifs Le contexte : La mise en place d un acteur régional unique chargé du pilotage du système de santé est un élément déterminant de

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT (en toutes lettres): CANTAL (à écrire également en bas de cette page en double-cliquant sur le mot «département» puis cliquer sur «fermer» dans la barre d outils

Plus en détail

CRA. 11 janvier 2017

CRA. 11 janvier 2017 CRA 11 janvier 2017 Les SCOP de l Ouest Au 31/12/2015 : 400 SCOP/SCIC 8737 salariés Au 01/01/2017 : 442 SCOP/SCIC 9549 salariés Basse Normandie 49 Scop & Scic 2299 Emplois Haute Normandie 42 Scop & Scic

Plus en détail

DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Sous Direction de l Autonomie PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Sous Direction de l Autonomie PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Sous Direction de l Autonomie 2015 DASES 452 G : Subvention (20 000 euros) avec les associations suivantes : APATE (11e), Maison des Femmes de

Plus en détail

STATUTS DE LA COFREND. Sommaire

STATUTS DE LA COFREND. Sommaire 1 STATUTS DE LA COFREND Sommaire Art. 1 Constitution Art. 2 Objet Art. 3 Siège Art. 4 Durée Art. 5 Ressources Art. 6 Membres Art. 7 Collèges Art. 8 Assemblée générale 8.1 Rôle de l Assemblée générale 8.2

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION CARTONG

STATUTS ASSOCIATION CARTONG STATUTS ASSOCIATION CARTONG (LOI DU 1 ER JUILLET 1901) Article I. Dénomination, durée, siège... 1 Article II. Objets de l association... 1 Article III. Domaine d action... 2 Article 3.1 Thématique et géographique...

Plus en détail

STATUTS. Modifiés par l Assemblée générale Extraordinaire du 7 février 2014

STATUTS. Modifiés par l Assemblée générale Extraordinaire du 7 février 2014 STATUTS Modifiés par l Assemblée générale Extraordinaire du 7 février 2014 Art. 1 : Dénomination Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE L expérience de la DSD Une référence proposée par : la MDS Val d Adour dans L ACTION MANDELA «Tout ce qui est

Plus en détail

Label régional sport et handicaps. Cahier des charges

Label régional sport et handicaps. Cahier des charges Label régional sport et handicaps Cahier des charges Chapitre 1 Objectif Le label régional sport et handicaps a été créé pour favoriser la pratique physique et sportive et l inclusion des personnes en

Plus en détail

STATUTS DE l OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS DE LA VILLE DE BOUCHEMAINE

STATUTS DE l OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS DE LA VILLE DE BOUCHEMAINE STATUTS DE l OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS DE LA VILLE DE BOUCHEMAINE ADOPTES par l Assemblée Générale Extraordinaire 15 décembre 2011 TITRE I Dénomination, siège, objet, durée ARTICLE 1 : Il est créé à

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE STATUTS DU DEPARTEMENT DES LANGUES (DDL)

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE STATUTS DU DEPARTEMENT DES LANGUES (DDL) UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE STATUTS DU DEPARTEMENT DES LANGUES (DDL) Adoptés par le conseil du département des langues le 29 janvier 2016 et approuvés par le conseil d administration de l Université

Plus en détail

Réviser le brevet en éducation civique.

Réviser le brevet en éducation civique. Réviser le brevet en éducation civique. Des liens pour réviser les cours (cliquer sur les images pour ouvrir les sites dans une nouvelle fenêtre) Des documents à imprimer ou à compléter sur ordinateur

Plus en détail

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX.

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX. THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES Objectifs : ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX Identifier le cadre juridique de la loi 1901 et des réglementations

Plus en détail

CH(S)OSE Association Loi 1901 Statuts

CH(S)OSE Association Loi 1901 Statuts CH(S)OSE Association Loi 1901 Statuts TITRE 1: PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION En référence à la convention internationale des droits de la personne handicapée ratifiée par la France le 17 février 2010 l'association

Plus en détail

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM le 2 février 2015 1. Tirer ensemble des leçons pour renforcer l innovation et mieux

Plus en détail

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations «La bonne gestion des bénévoles» par les associations «Le recrutement et la gestion des bénévoles» un processus difficile! 1) «on ne recrute pas un bénévole on aide des personnes à s engager»! 2) «Un bénévole,

Plus en détail

Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille

Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille Charte de la Participation Citoyenne à la Métropole Européenne de Lille Une charte et un plan d actions pour une participation citoyenne à la MEL La présente Charte a pour ambition de définir les principes

Plus en détail

le projet de ville Le Projet de Ville Dialoguons et agissons ensemble POUR affirmer la solidarité et le progrès POUR s engager auprès de tous ceux

le projet de ville Le Projet de Ville Dialoguons et agissons ensemble POUR affirmer la solidarité et le progrès POUR s engager auprès de tous ceux et agissons le projet de ville Le Projet de Ville POUR affirmer la solidarité et le progrès social comme moteurs de l émancipation de chacune et chacun des Valentonnais. Solidarités! POUR s engager auprès

Plus en détail

KOZH ENSEMBLE Gérontopôle De Bretagne Adhésion personne morale

KOZH ENSEMBLE Gérontopôle De Bretagne Adhésion personne morale KOZH ENSEMBLE Gérontopôle De Bretagne Adhésion personne morale CONTENU LA CHARTE... 2 KOZH ENSEMBLE : MODALITES D ADHESION... 4 FORMULAIRE D ADHESION A KOZH ENSEMBLE... 6 COTISATION ANNUELLE 2016... 10

Plus en détail

VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité

VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité VALORISATION du BENEVOLAT de responsabilité dans le secteur de la solidarité Contribution et propositions concrètes de l URIOPSS Pays de La Loire en vue de l élaboration d une politique dédiée au bénévolat

Plus en détail

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif Pourquoi un projet de club? Le projet de club Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif est en effet un exercice qui permet d envisager

Plus en détail

La réforme territoriale : point sur les textes

La réforme territoriale : point sur les textes 20 novembre 2014 La réforme territoriale : point sur les textes Dominique Belargent, responsable des partenariats institutionnels, direction de la communication D un triptyque législatif à un triptyque

Plus en détail

LE CONSEIL D ADMINISTRATION

LE CONSEIL D ADMINISTRATION RENOUVELLEMENT DES INSTANCES DU CNAS 2014 - VADÉMÉCUM Rôle LES DIFFÉRENTES INSTANCES DU CNAS SONT COMPOSÉES DE FAÇON PARITAIRE ET SONT ÉLUES POUR 6 ANS Les commissions sont composées des membres du conseil

Plus en détail

15, Rue de la Rigole LA VERRIERE : STATUTS

15, Rue de la Rigole LA VERRIERE :  STATUTS STATUTS Association du type loi du 1er Juillet 1901 Article 1 : Identité Il est créé par les signataires des présents statuts une association ayant pour dénomination : «AMICALE AX CLUB FRANCE» Celle-ci

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU GROUPEMENT DES INFIRMIER(E)S DU TRAVAIL.

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU GROUPEMENT DES INFIRMIER(E)S DU TRAVAIL. RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU GROUPEMENT DES INFIRMIER(E)S DU TRAVAIL. Association loi 1901, déclaration à la préfecture de police le 04.12.2000 après dernières modifications. Le GIT est une association apolitique

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION DES CLUBS «CONNAITRE ET PROTEGER LA NATURE» (F.C.P.N.)

STATUTS DE LA FEDERATION DES CLUBS «CONNAITRE ET PROTEGER LA NATURE» (F.C.P.N.) STATUTS DE LA FEDERATION DES CLUBS «CONNAITRE ET PROTEGER LA NATURE» (F.C.P.N.) TITRE 1 : L ASSOCIATION Article 1 : Forme juridique et dénomination Il est constitué entre les clubs déclarés ou non en association

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION NATIONALE

STATUTS DE LA FEDERATION NATIONALE STATUTS DE LA FEDERATION NATIONALE DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE I. PRINCIPES GENERAUX Art.1 La Fédération Nationale des Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES L organisation, la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique doivent

Plus en détail

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation Domaine de Formation DF1 : 400 h ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DU JEUNE ENFANT ET DE SA FAMILLE 1- CONNAISSANCE DU JEUNE ENFANT ET DE SON ENVIRONNEMENT - Développement de la personne tout au long de la vie

Plus en détail

Textes CD et CAPFR Validés au Conseil d Administration du 22 octobre 2011

Textes CD et CAPFR Validés au Conseil d Administration du 22 octobre 2011 Textes CD et CAPFR Validés au Conseil d Administration du 22 octobre 2011 ----------------- PROCEDURES DES ELECTIONS DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L APF A. Election des membres du Conseil 1. Modalités Les

Plus en détail

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 septembre 2016 Français Original : anglais A/HRC/FD/2016/1 Conseil des droits de l homme Forum des Nations Unies sur les droits de l homme, la démocratie

Plus en détail

Statuts de l association. «Droits de l homme et gouvernements locaux» Secrétariat international permanent de Nantes

Statuts de l association. «Droits de l homme et gouvernements locaux» Secrétariat international permanent de Nantes Statuts de l association «Droits de l homme et gouvernements locaux» Secrétariat international permanent de Nantes ARTICLE I - FORME Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

Objectif : «Performance durable»

Objectif : «Performance durable» Objectif : «Performance durable» Édition 2013 RSE La définition La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est «la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu elles exercent sur la société»

Plus en détail

2016 DDCT 10 Subventions ( euros) à 18 associations pour le financement d actions en faveur des droits des femmes

2016 DDCT 10 Subventions ( euros) à 18 associations pour le financement d actions en faveur des droits des femmes Direction de la Démocratie, des Citoyens et des Territoires Service Egalité Intégration Inclusion 2016 DDCT 10 Subventions (92 000 euros) à 18 associations pour le financement d actions en faveur des droits

Plus en détail

L éducation au développement durable et la gouvernance des territoires éducatifs

L éducation au développement durable et la gouvernance des territoires éducatifs L éducation au développement durable et la gouvernance des territoires éducatifs Maryvonne DUSSAUX Maître de conférences. UPEC Laboratoire STEF-ENS Cachan Le 19/10/2012 Introduction Placer l EDD dans une

Plus en détail

LABORATOIRE D INGÉNIERIE DES MATÉRIAUX DE BRETAGNE «LIMATB» Vu, la charte des laboratoires de recherche de l Université de Bretagne-Sud,

LABORATOIRE D INGÉNIERIE DES MATÉRIAUX DE BRETAGNE «LIMATB» Vu, la charte des laboratoires de recherche de l Université de Bretagne-Sud, LABORATOIRE D INGÉNIERIE DES MATÉRIAUX DE BRETAGNE «LIMATB» Vu, la charte des laboratoires de recherche de l Université de Bretagne-Sud, Proposé au conseil de laboratoire du 17 février 2014. Soumis à la

Plus en détail

Règlement intérieur de la conférence intercommunale du logement - CA du Douaisis

Règlement intérieur de la conférence intercommunale du logement - CA du Douaisis Règlement intérieur de la conférence intercommunale du logement - CA du Douaisis SOMMAIRE : Article 1 : Les compétences de la C.I.L Article 2 : La composition de la C.I.L Article 3 : La durée du mandat

Plus en détail

STATUTS MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE

STATUTS MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE S MOUVEMENT FRANÇAIS POUR UN REVENU DE BASE ARTICLE PREMIER - NOM Cette association a pour nom : Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) ARTICLE DEUX - FONDATION Entre les adhérents du MFRB est

Plus en détail

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours 1. Contexte de l'expérimentation Dans le cadre du Plan d action en faveur du travail social et du développement social, l Etat s est engagé à

Plus en détail

STATUTS. Du Comité des Œuvres Sociales Du Personnel du Conseil Général du Cher Dénommé C.O.S o-o-o-o-o-

STATUTS. Du Comité des Œuvres Sociales Du Personnel du Conseil Général du Cher Dénommé C.O.S o-o-o-o-o- STATUTS Du Comité des Œuvres Sociales Du Personnel du Conseil Général du Cher Dénommé C.O.S. 18 -o-o-o-o-o- TITRE I : Dispositions Générales Art 1 er : Il est créé, dans les conditions fixées ci-après,

Plus en détail

Association régie par la Loi du 1 er juillet Siège Social : Palaiseau. Statuts. Article 1 Dénomination

Association régie par la Loi du 1 er juillet Siège Social : Palaiseau. Statuts. Article 1 Dénomination Épicerie Locale, Solidaire et Éthique Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège Social : Palaiseau Statuts Article 1 Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une

Plus en détail

LA COMMUNE. Le conseil municipal gère la commune

LA COMMUNE. Le conseil municipal gère la commune LA COMMUNE Toutes les villes de France n ont pas le même statut communal. Les villes de Paris, Lyon et Marseille ont un statut différent des autres communes de France. Celui-ci est doté d un échelon communal

Plus en détail

11/07/16 - Séance publique du Conseil départemental des Deux-Sèvres

11/07/16 - Séance publique du Conseil départemental des Deux-Sèvres DOSSIER DE PRESSE 11/07/16 - Séance publique du Conseil départemental des Deux-Sèvres ATTRACTIVITÉ ET ÉCONOMIE, SOUTIEN AU MONDE AGRICOLE, DÉPLOIEMENT NUMÉRIQUE LE DÉPARTEMENT RÉPOND PRÉSENT! Loin d une

Plus en détail

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Juin 03 NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Contexte L aide au poste modulable est l option principale

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION PREAMBULE Les Services Interentreprises de Santé au Travail, associations sans but lucratif, constituent une profession à part entière. Ils disposent d un organisme fédérateur,

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT (en toutes lettres): Pyrénées-Atlantiques SYNTHÈSE DES DÉBATS Rencontre départementale de 13 et 14 septembre 2012, organisée par : Madame Frédérique Espagnac, Monsieur

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION TROUVER/CREER (Statuts modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du Samedi 7 Mai 2011 )

STATUTS DE L ASSOCIATION TROUVER/CREER (Statuts modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du Samedi 7 Mai 2011 ) STATUTS DE L ASSOCIATION TROUVER/CREER (Statuts modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du Samedi 7 Mai 2011 ) Article 1 Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie

Plus en détail

STATUTS de l Association du Carnaval des Bolzes

STATUTS de l Association du Carnaval des Bolzes STATUTS de l Association du (adoptés lors de l assemblée générale ordinaire du 30 septembre 2016) Dans ce qui suit, les diverses fonctions désignées peuvent dans tous les cas être remplies par un homme

Plus en détail

COMMISSION STATUTS / RÈGLES DE VIE / AFFILIATION. Projet de «Règles de vie» soumises au CCN en vue du 50 e Congrès

COMMISSION STATUTS / RÈGLES DE VIE / AFFILIATION. Projet de «Règles de vie» soumises au CCN en vue du 50 e Congrès COMMISSION STATUTS / RÈGLES DE VIE / AFFILIATION Projet de «Règles de vie» soumises au CCN en vue du 50 e Congrès PRÉAMBULE Notre ambition de faire vivre un syndicalisme confédéré efficace et transformateur

Plus en détail

L'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire L'économie sociale et solidaire 1 2 L économie sociale et solidaire «L'économie sociale et solidaire désigne un ensemble d'initiatives économiques à finalité sociale qui participent à la construction d'une

Plus en détail

Éclairage sur les mesures de la loi Égalité et Citoyenneté concernant les PLUi

Éclairage sur les mesures de la loi Égalité et Citoyenneté concernant les PLUi Éclairage sur les mesures de la loi Égalité et Citoyenneté concernant les PLUi La loi Égalité et Citoyenneté comporte différentes mesures impactant les plans locaux d urbanisme intercommunaux. Ces mesures

Plus en détail