LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche"

Transcription

1 LITHIASE BILIAIRE Docteur Cédric Bornes Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche IFITS

2 Rappels anatomiques Anatomie des voies biliaires Foie Vésicule bilaire Canal cystique Canal cholédoque (ou canal biliaire commun) Canal hépatique droit et gauche Canal hépatique commun Pancréas Canal pancréatique Duodénum 2

3 Définition Lithiase biliaire : - Présence d un ou plusieurs calculs dans la vésicule biliaire. 3

4 Définition Calculs pigmentaires Calculs cholestéroliques 4

5 Définition Rôle de la vésicule biliaire : - La bile sécrétée par le foie est concentrée dans la vésicule biliaire durant les périodes de jeûne. - En période post-prandiale, elle est évacuée dans le duodénum. - La bile favorise la digestion et l absorption des lipides et des vitamines liposolubles. Principaux constituants de la bile : - L eau - Le cholestérol - Les phospholipides - Les sels biliaires 5

6 Epidémiologie - La lithiase vésiculaire est une affection fréquente en France (15% de la population adulte). - Dans les pays occidentaux 80% des calculs biliaires sont cholestéroliques et 20% pigmentaires. - Incidence de la lithiase vésiculaire :. 2 à 3 fois plus fréquent chez la femme que chez l homme. très rare avant 20 ans, puis augmente régulièrement jusqu à un pic vers ans. - Les calculs sont asymptomatiques dans 80% des cas. La probabilité de survenue d une douleur biliaire est de 20% dans les 20 ans qui suivent la découverte du calcul. - Probabilité de survenue d une complication : 5% à 20 ans. 6

7 Physiopathologie 1) Comment se forment les calculs cholestéroliques? 3 stades de formation a) Le stade chimique - sécrétion par le foie d une bile sursaturée en cholestérol (soit liée à l augmentation de la sécrétion biliaire de cholestérol ; soit liée à une diminution de sécrétion des acides biliaires) b) Le stade physique - apparition de cristaux microscopiques de cholestérol c) Le stade de croissance - agglomération successive des cristaux microscopiques de cholestérol (favorisé par l hypomotilité vésiculaire = diminution de l amplitude du mouvement dans les viscères creux). 7

8 Physiopathologie Facteurs de risque des calculs de cholestérol L AGE SEXE Augmentation de la sécrétion biliaire de cholestérol Diminution de la concentration de la bile en acides biliaires Hypomotilité vésiculaire CALCULS DE CHOLESTEROL prévalence augmente avec l âge 2 fois plus élevé chez la femme (rôle possible des oestrogènes). obésité. régime hypercalorique, riche en acide gras polyinsaturés. hypertriglycéridémie. médicaments : œstrogènes, ciclosporine, clofibrate. défaut de réabsorption des sels biliaires au niveau de l iléon (résection intestinale, maladie de Crohn). mucoviscidose. somatostatine. grossesse. nutrition parentérale totale exclusive 8

9 Physiopathologie 2) Comment se forment les calculs pigmentaires? Il en existe deux types : noirs et bruns Mécanismes de formation a) Calculs pigmentaires noirs - liée à l augmentation de sécrétion biliaire de bilirubine non conjuguée - se développent dans une bile stérile b) Calculs pigmentaires bruns - hydrolyse de la bilirubine conjuguée sous l action de bêta-glucuronidases bactériennes - se développent dans une bile infectée 9

10 Physiopathologie Facteurs de risque des calculs pigmentaires Facteurs de risque Calculs noirs Hémolyse chronique :. drépanocytose. hémolyse mécanique. anémie hémolytique Maladies hépatiques :. Cirrhose Calculs bruns Occident :. obstacle sur les voies biliaires. chirurgie biliaire. prothèse biliaire Orient :. infection biliaire. parasitose biliaire 10

11 Diagnostic clinique 1) Découverte souvent fortuite - lithiase biliaire souvent asymptomatique - lors d une échographie 2) A l occasion d une colique hépatique - douleur correspond à la mise en tension brutale des voies biliaires due à une obstruction (migration d un calcul). - caractéristique de la douleur :. siège épigastrique (2/3 des cas) et/ou hypochondre droit (1/3). irradie vers la pointe de l omoplate droite et vers le rachis dorsal, avec une inhibition respiratoire. installation rapidement croissante en qqs minutes, paroxysme atteint en 15 à 60 min., régresse en 1 à 6 heures.. nausées et/ou vomissements associés 11

12 Examens d imagerie 1) Echographie abdominale - examen de première intention - sensibilité pour le diagnostic = 90 % 2) L écho-endoscopie - sensibilité proche de 100 % - sous anesthésie générale 12

13 Examens d imagerie 3) Cholangio-IRM - aussi sensible que l écho-endoscopie - a comme principal avantage de ne pas nécessiter une anesthésie générale - indiquée pour les calculs ayant migré dans le cholédoque 1 : vésicule biliaire 2 : duodénum 3 : cholédoque dilaté 4 : calcul cholédocien 13

14 Examens d imagerie 4) Cholangiograhie Pancréatographie Rétrograde Endoscopique (CPRE) - le calcul apparaît sous la forme d une lacune régulière - risque d hémorragie, de pancréatite aiguë, de perforation duodénale - réalisé seulement si un geste thérapeutique associé est envisagé (sphinctérotomie +/- extraction du calcul) 2 gros calculs dans une voie biliaire dilatée 14

15 Traitement de la douleur biliaire ANTISPASMODIQUES (ex : Phloroglucinol) - lyoc ou injectable +/- AINS injectable Morphiniques théoriquement contre-indiqués car augmentent la pression dans les voies biliaires. mais possibilité de Morphine 10 mg SC en cas de douleur résistante. 15

16 Traitement de la lithiase biliaire Cholécystectomie (coelioscopie ou laparotomie) si lithiase vésiculaire symptomatique ou compliquée Abstention thérapeutique si asymptomatique et non compliquée Antibiothérapie en cas de cholécystite ou d angiocholite Le traitement médical est quasiment abandonné : il n est indiqué qu en cas de contre-indication à la cholécystectomie ou si le patient la refuse. 2 méthodes : dissolution (par des acides biliaires : Ursolvan, Delursan ) ou lithotritie extracorporelle. 16

17 Complications de la lithiase biliaire CHOLECYSTITE AIGUË CHOLECYSTITE CHRONIQUE ANGIOCHOLITE AIGUË PANCREATITE AIGUË 17

18 Complications de la lithiase biliaire CHOLECYSTITE AIGUË - Inflammation de la vésicule biliaire due à l obstruction aiguë du canal cystique par un calcul. - Douleur biliaire qui se prolonge - Biologie : syndrome inflammatoire biologique mais bilan hépatique normal - Signes cliniques :. siège hypochondre droit (+/- défense de l hypochondre droit). douleur augmente à l inspiration. FIEVRE. nausées, vomissements 18

19 Complications de la lithiase biliaire CHOLECYSTITE CHRONIQUE - Inflammation chronique de la vésicule biliaire due à l obstruction intermittente du canal cystique par un calcul. - Souvent asymptomatique - Découverte échographique le plus souvent - Complications possibles :. poussées de cholécystites aiguës. fistule bilio-digestive. cancer 19

20 Complications de la lithiase biliaire ANGIOCHOLITE AIGUË - Inflammation et infection de la voie biliaire principale. - En cas de lithiase cholédocienne, l inflammation de la paroi et l infection de la bile sont quasiment constantes. - Triade de Charcot (en 24 à 48 heures) :. douleur biliaire. puis fièvre pseudo-palustre avec frissons. puis ictère - Risque de sepsis grave - En cas de répétition d épisodes d angiocholite -> fibrose -> cirrhose biliaire 20

21 Complications de la lithiase biliaire PANCREATITE AIGUË - Déclenchée par le passage d un calcul à travers l ampoule de Vater 21

22 Référence Hépato-gastroentérologie, 7 ème édition, Axel BALIAN, éditions Vernazobres-Grego 22

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 Lithiase Biliaire Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 PLAN Physiopathologie Le foie Les voies biliaires La bile Les calculs biliaires Pathologies 1. Lithiase vésiculaire non compliquée 2. Colique hépatique

Plus en détail

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité 1 Quelques chiffres Prévalence

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL *

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL * LITHIASE BILIAIRE Guidelines de l EASL * * EASL Clinical Practice Guidelines on the prevention, diagnosis and treatment of gallstones J Hepatol 2016,65: 146-181 Claude EUGENE 1 TROIS TYPES DE LITHIASE

Plus en détail

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS.

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. Ictère : o Métabolisme de la bilirubine : hème (hémoglobine) catabolisée en bilirubine -> transportée dans le plasma sous

Plus en détail

TD ICTERE: Pré-Requis

TD ICTERE: Pré-Requis TD ICTERE: Pré-Requis Anatomie des voies biliaires intra- et extrahépatiques Physiologie de la cholérèse Métabolisme des acides bilaires Métabolisme de la bilirubine Physiologie de l hématopoïèse et de

Plus en détail

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 13 - Item UE 8 Lithiase biliaire et complications Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire compliquée VI. Principes

Plus en détail

URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent

URGENCES BILIAIRES cas cliniques Lombard Vincent URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent Scanner sans injection.. Homme 61 ans Douleurs abdominales brutales Hypochondre droit Murphy positif Cholestase et hyperbilirubinémie Hyperleucocytose,

Plus en détail

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Mme F., 55 ans, consulte pour des douleurs abdominales de l hypochondre droit apparues il y a 4 h. Ces douleurs sont arrivées brutalement et irradient

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas as Processus pathologiques obstructifs UE 2.8.S3 Dr Samy BOUSSOUKAYA Chef de clinique en hépatologie Hôpital Louis Mourier, Université

Plus en détail

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol AVRIL 2011 Expert : F SEVENET Formateur : JP DUBROMER Maitriser la physiopathologie de la lithiase biliaire Savoir faire le diagnostic clinique d une cholécystite et d une lithiase choledocienne Savoir

Plus en détail

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09 22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS 10/12/09 RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 2 3 10/12/09 4 1 BIOLOGIE IMAGERIE Pour le foie : Transaminases, bilirubine,

Plus en détail

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications

Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications Chapitre 25 : Item 258 Lithiase biliaire et complications I. Incidence et prévalence II. Facteurs de risque III. Dépistage IV. Diagnostic de la lithiase vésiculaire symptomatique V. Lithiase vésiculaire

Plus en détail

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : diagnostic des ictères - douleurs biliaires (colique hépatique) PCEM2 Biologique : exploration

Plus en détail

LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION

LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION LITHIASE VESICULAIRE I. INTRODUCTION La lithiase vésiculaire est une affection fréquente atteignant globalement 25 % de la population. Les calculs biliaires sont pour 80 % composé de cholestérol, et pour

Plus en détail

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET

INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET INDICATIONS DE LA CHOLÉCYSTECTOMIE CYSTECTOMIE EN DEHORS DES COMPLICATIONS DE LA LITHIASE BILIAIRE. Clément GAYET PLAN Cholécystite alithiasique Lésions bénignes b / pré-canc cancéreuses Lésions malignes

Plus en détail

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions

Lithiases biliaires. Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Lithiases biliaires F Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE en préopératoire aux urgences Rôle de L IBODE La salle

Plus en détail

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages?

1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE. Quel est le but des drainages? SOINS INFIRMIERS EN CHIRURGIE DIGESTIVE 1 1. GENERALITES SUR LA SURVEILLANCE D UN PATIENT AYANT SUBI UNE INTERVENTION CHIRURGICALE 1. Préparation de la chambre avant le retour du bloc du patient 2. Accueil

Plus en détail

LE CANCER DU PANCREAS

LE CANCER DU PANCREAS LE CANCER DU PANCREAS Docteur Nicolas Williet, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Ce document est destiné

Plus en détail

Les lithiases biliaires en 10 questions M. Paganelli, MD, PhD

Les lithiases biliaires en 10 questions M. Paganelli, MD, PhD Les lithiases biliaires en 10 questions M. Paganelli, MD, PhD Les lithiases biliaires en 10 questions 1. Les lithiases biliaires chez l enfant: l exception ou la règle? 2. Faut il chercher une cause sous

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires Séminaire Echographie du patient aigu Nîmes, décembre 2013 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division ARDU Pr de La Coussaye CHU Nîmes Carémeau Objectifs de l'échographie abdominale appliquée

Plus en détail

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Diagnostic des ictères (320) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : o insuffisance hépatocellulaire PCEM2 o hypertension portale PCEM2 o diagnostic des

Plus en détail

Scintigraphie hépatobiliaire h DSO

Scintigraphie hépatobiliaire h DSO Scintigraphie hépatobiliaire h et DSO Eric ZERBIB CIMEN Centre Chirurgical Val d Or 14 rue Pasteur 92210 Saint-Cloud Eric.zerbib zerbib@cimen.fr Scintigraphie hépatobiliaireh Indications : The french paradoxe!!!

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON SEPTEMBRE 2015 Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi eau 95%,

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON SEPTEMBRE 2014 Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas ANATOMIE Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi COMPOSITION

Plus en détail

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë

Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Conduire le projet de soins à partir des données du dossier patient : cholécystite aiguë Analyse descriptive et explicative de la situation Dame âgée de 66 ans entrante le 22/09 (J1 de son hospitalisation)

Plus en détail

Echographie des voies biliaires

Echographie des voies biliaires DIU de techniques de monitorage et d ultrasonographie en médecine pré-hospitalière et salle d accueil des urgences vitales Session février 2014 Echographie des voies biliaires Alexandre MOREAU Division

Plus en détail

Cours 3. Chrirurgie Abdominal

Cours 3. Chrirurgie Abdominal Cours 3 Chrirurgie Abdominal Chirurgie abdominale Chirurgie essentiellement du tube digestif et des organes de la cavité abdominale La plus fréquente en terme de pathologie chirurgicale Chirurgie abdominal

Plus en détail

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas CHU Toulouse Rangueil PATIENTS (I) - 1992 à 2002-17 patients (8 hommes et 9 femmes) - Age médian : 53 ans (23-77 ans)

Plus en détail

Cancer du pancréas : je m'informe

Cancer du pancréas : je m'informe Cancer du pancréas : je m'informe Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le cancer du pancréas est relativement

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

CAT devant un ictère. Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016

CAT devant un ictère. Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016 CAT devant un ictère Quoi de neuf en hépato-gastroentérologie Dr Lemaitre Caroline Septembre 2016 Ictère Coloration jaune à brune des téguments due à une augmentation de la bilirubinémie Hémoglobine Myoglobine

Plus en détail

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE IMAGERIE EN COUPE DE L ASCARIDIOSE HEPATOBILIAIRE LL Ngo(1), E Delhom(2),TH Mai(3),TD Le (3), FM Lopez (1) 1 CHU Carémeau Nîmes, France 2 CHU St Eloi Montpellier, France 3 Hôpital Viet Duc, Hanoi, Vietnam

Plus en détail

Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère

Patiente de 88 ans, douleurs de l hypochondre droit fébriles, sans ictère Patiente de 88 ans, douleurs de l" hypochondre droit fébriles, sans ictère Vésicule biliaire lithiasique, contenu hétérogène: débris Parois épaissies, feuilletées Hyperhémie pariétale Mathieu Bayle IHN

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP)

CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP) CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE (CSP) Les recommandations ACG * de 2015 * American College of Gastroenterology, Am J Gastroenterol 2015; 110:646-659 Claude EUGENE 1 La CSP, qu est-ce que c est? Une maladie

Plus en détail

Pourquoi se faire enlever la vésicule biliaire?

Pourquoi se faire enlever la vésicule biliaire? LA CHOLECYSTECTOMIE Introduction : La cholécystectomie est l opération qui consiste à retirer la vésicule biliaire. La vésicule biliaire: est un organe en forme de poire, situé sous le foie, sert à stocker

Plus en détail

Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine

Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine Avertissement Protocole du service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition du CHU Sainte-Justine ATTENTION, ces protocoles sont donnés à titre indicatif et ne doivent être utilisés que par des praticiens

Plus en détail

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr

Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires coliques hépatiques Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Homme, 78 ans, Antécédent de douleurs biliaires "coliques hépatiques" Récidive de douleur de l HCD et épigastralgies. Réalisation d'une cholangiomr Ax T2 SSFSE TE eff court 90 ms Que peut-on retenir comme

Plus en détail

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv

Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv Corrélations anatomo-radiologiques des calculs vésiculairesv P Karila-Cohen, J Teissier, T Petit, S Merran Paris - France Introduction Évaluer la composition chimique des calculs vésiculaires a un intérêt

Plus en détail

CANCER DES VOIES BILIAIRES

CANCER DES VOIES BILIAIRES CANCER DES VOIES BILIAIRES RAPPEL ANATOMIQUE : Voie biliaire principale ou hépatocholédoque: Convergence supérieure, principal Canal hépatique commun Convergence inférieure Canal cholédoque Région ampoule

Plus en détail

Lithiase biliaire. Nourrisson malaise : echo lithiase vbp. intervention Radiointerventionnelle Surveillance

Lithiase biliaire. Nourrisson malaise : echo lithiase vbp. intervention Radiointerventionnelle Surveillance Lithiase biliaire Nourrisson malaise : echo lithiase vbp intervention Radiointerventionnelle Surveillance Cholestase : réduction de la sécrétion biliaire (600-700 ml/j) 0,2 Acides biliaires 9 2 12 Phospholipides

Plus en détail

Cette patiente, est-elle atteinte de Cholécystite aiguë?

Cette patiente, est-elle atteinte de Cholécystite aiguë? Cette patiente, est-elle atteinte de Cholécystite aiguë? Sémiologie actualisée E.Steyer et J.M.Bolzinger Ammppu Boulay 30 mars 2010 Nous déclarons nʼavoir aucun lien, direct ou indirect, avec des entreprises

Plus en détail

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer?

Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Lithiase biliaire symptomatique chez la femme enceinte quand opérer? Y.benmeddour, A.ourabah, FZ.dali youcef, C.younsi, M.mefoued, Z.imessaoudene Clinique Chirurgicale Ȁ CHU Mustapha Alger Fréquence Peu

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE. Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013

PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE. Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013 PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE CHRONIQUE Rafaële Dadoun-Gerometta DES 14 décembre 2013 Histoire naturelle de la PC : 3 périodes Histoire naturelle de la PC : 3 périodes Pseudo-kystes

Plus en détail

1. la douleur biliaire bases physiopathologiques et aspects cliniques. 2. l'exploration par l'imagerie d'une douleur biliaire d'origine vésiculaire.

1. la douleur biliaire bases physiopathologiques et aspects cliniques. 2. l'exploration par l'imagerie d'une douleur biliaire d'origine vésiculaire. pathologies aiguës de l étage sous mésocolique Q 195 douleur abdominales aiguës Q 268 pancréatites aiguës Q 258 lithiase biliaire et complications La douleur biliaire : - comment la reconnaître? - comment

Plus en détail

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Dysphagie Définition Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Cervicale Rétro-sternale Épigastrique Apparaissant immédiatement après la déglutition Obstructions organiques ou fonctionnelles

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

Voies biliaires. Olivier Lucidarme

Voies biliaires. Olivier Lucidarme Voies biliaires Olivier Lucidarme VB intrahépatiques VB Principale Sgt hilaire Sgt épiploique Sgt rétro duodénopancréatique Sgt intrapariétal VB accessoire Vésicule Canal cystique Lithiase biliaire et

Plus en détail

DIGESTIF Ictère. Ictère

DIGESTIF Ictère. Ictère 10/02/2014 KHALED Louisa L2 Digestif Pr Barthez 6 pages Correcteur 5 Ictère Plan A. Définition de l'ictère B. Étiologie des ictères à bilirubine I. Étiologie des ictères à bilirubine libre II. Étiologie

Plus en détail

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André

Ictère. ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Ictère ITEM 275 (Unité d enseignement 8) Jean-Frédéric Blanc Hôpital Saint-André Hémolyse Augmentation Bilirubine NC Selles normales, Urines claires Anémie +++ Haptoglobine abaissée Maladie de Gilbert

Plus en détail

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Patho Chir Cours 5 Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Lithiases biliaires Epidémiologie Facteurs favorisants Les Lithiases

Plus en détail

ALLIX DOSSIER 1. QUESTION 1 Quel est votre diagnostic? Y-a-il d autres examen(s) complémentaires(s) nécessaires?

ALLIX DOSSIER 1. QUESTION 1 Quel est votre diagnostic? Y-a-il d autres examen(s) complémentaires(s) nécessaires? N 258 - Lithiase biliaire et complications. - Diagnostiquer une lithiase biliaire et ses complications. - Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. - Argumenter l'attitude

Plus en détail

PATHOLOGIES DU PANCREAS

PATHOLOGIES DU PANCREAS PATHOLOGIES DU PANCREAS Invitation téléphonique du Dr Bernard WILLEMIN Dr Bernard WILLEMIN Service Hépato-Gastro-Oncologie CH Haguenau (Cliquez sur l image) Si vous ne pouvez entendre le message sonore,

Plus en détail

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE A travers un cas clinique CH A.GAYRAUD Dr NIAMPA, Chir A IDENTITE Mr T. A. 87 ans Marié père de 3 enfants Vit a domicile Non autonome MOTIF D HOSPITALISATION Syndrome occlusif

Plus en détail

Avis 18 septembre 2013

Avis 18 septembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 septembre 2013 DELURSAN 250 mg, comprimé pelliculé Boîte de 20 comprimés (CIP : 34009 323 416 4 1) Renouvellement conjoint : DELURSAN 500 mg, comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

Chapitre 14 - Item UE 8 Ictère

Chapitre 14 - Item UE 8 Ictère Chapitre 14 - Item 275 - UE 8 Ictère I. Argumenter les principales hypothèses diagnostiques II. Justifier les examens complémentaires pertinents OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols

Définition. ingestion excessive de carotène traitement par quinacrine exposition excessive aux phénols Ictère Définition Coloration jaune des tissus (peau, sclérotiques, frein de la langue) par dépôts de bilirubine suite à une hyperbilirubinémie Visible dès que bilirubinémie > 1,8 mg/dl DD : ingestion excessive

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir, dans ce contexte F. Jausset,IHN CHR METZ-Bon-Secours

Plus en détail

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine DEFINITION Inflammations aigues ou chroniques du péritoine PERITONITES AIGUES Nombreux tableaux cliniques Réactions particulières du péritoine aux agressions 18/01/07 2 PHYSIOPATHOLOGIE (1) PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis 1. Manifestations hépatobiliaires associées

Plus en détail

Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements.

Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements. Fille de 12 ans, douleurs abdominales brutales et vomissements. P. Calame, S. Oulton, Y. Chaussy, P. Manzoni Société de Médecine de Franche-Comté Jeune fille de 12 ans, sans antécédent, adressée aux urgences

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHOLECYSTECTOMIE SOUS CŒLIOSCOPIE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE DES DOCTEURS BARDOU,

Plus en détail

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Cas clinique Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Titre : Comment ne pas confondre la voie biliaire et la voie pancréatique et inversement? Title: How to differenciate between biliary and

Plus en détail

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE Pr DUMORTIER (PUPH), hépato-gastro-entérologie et transplantation, hôpital Edouard Herriot à Lyon (Item 83, 118, 205, 228, 229, 242, 258, 269, 280, 290, 298, 300, 302, 303, 308,

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique Association des Gastroentérologues libéraux de l Algérois 6 ème Séminaire de Formation Médicale Continue Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique F. MERAD (CHU BEO) Alger le 27-28

Plus en détail

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Incidence et prévalence...1 2 Facteurs de risque... 2 3 Dépistage... 3 4 Diagnostic de la lithiase

Plus en détail

Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive.

Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive. Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive. UMM TO M. Habarek, M. Belhocine (m-habarek@ummto.dz) Service de Chirurgie générale C.H.U de Tizi ouzou Faculté de Médecine de Tizi ouzou

Plus en détail

Imagerie non invasive. des voies biliaires. B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon

Imagerie non invasive. des voies biliaires. B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon Imagerie non invasive des voies biliaires B Pujol Hôpital Privé Jean Mermoz Lyon Atelier FMCHGE Paris mars 2009 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS

Plus en détail

Ictère : les bons réflexes Claude EUGENE 1

Ictère : les bons réflexes Claude EUGENE 1 Ictère : les bons réflexes Claude EUGENE 1 Rappel physiologique Bilirubine libre (non conjuguée [NC]) et conjuguée (C) Macrophage Sang Hépatocyte Bile Hémoglobine Bilirubine NC (15 µmol/l) Bilirubine NC

Plus en détail

Prescription et Imagerie Abdominale

Prescription et Imagerie Abdominale Prescription et Imagerie Abdominale Médecine Générale et imagerie abdominale Questions cliniques Problème aigu /chronique Suivi d une anomalie traitée par le MT Suivi d une anomalie traitée par MT & Spécialiste

Plus en détail

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES

URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES URGENCES PANCRÉATO-BILIAIRES Hervé Laumonier Clinique Bordeaux Tondu Migration lithiasique calculs pathologie 85% cholestéroliques 20% de la population après 50 ans 15% symptomatiques 15% pigmentaires

Plus en détail

Imagerie de la Mucoviscidose

Imagerie de la Mucoviscidose Imagerie de la Mucoviscidose Dr Hélène Ropion-Michaux DU Imagerie Thoracique Mars 2011 Images radiologiques Diagnostic de présomption devant Des anomalies peu spécifiques Distension thoracique Syndrome

Plus en détail

Synthèse et sécrétion des sels biliaires

Synthèse et sécrétion des sels biliaires Synthèse et sécrétion des sels biliaires I. Synthèse La synthèse des acides biliaires est une voie du métabolisme du cholestérol. C est une suite de réactions enzymatique faisant intervenir principalement

Plus en détail

Echographie du pancréas

Echographie du pancréas Echographie du pancréas DIU Echographie Module digestif - Paris 5 Mars 2013 Christophe Aubé Département de Radiologie CHU Angers Introduction Pancréas = Organe profond = Organe rétropéritonéal Exploration

Plus en détail

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Le Docteur Marc ZINS déclare ne pas être en situation d intérêt particulier Les Lésions Pariétales de la

Plus en détail

Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires.

Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires. Dépistage précoce des cholestases néonatales et de l'atrésie des voies biliaires. Pierre Broué, Aurélie Le Mandat, Julie Vial Centre de compétences AVB sud-ouest Selles décolorées+ urines foncées = Cholestase

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA VESICULE BILIAIRE PAR LAPAROSCOPIE

CHIRURGIE DE LA VESICULE BILIAIRE PAR LAPAROSCOPIE CHIRURGIE DE LA VESICULE BILIAIRE PAR LAPAROSCOPIE Vous allez être opéré(e) d'une cholécystectomie laparoscopique, c'est-à-dire d'une intervention d'ablation de la vésicule biliaire par laparoscopie. Ce

Plus en détail

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Occlusion Intestinale Aiguë Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Syndrome occlusif Définition: Obstruction au passage du contenu digestif Quelle que soit la cause Conséquences:

Plus en détail

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Infections chez le sujet âgé 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Plan 1. Généralités 2. Le patient âgé 3. Séméiologie des principales pathologies infectieuses

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE Dr Anware Maftouh Chirurgie viscérale Hôpital St Camille Mars 2016 Introduction La diverticulose colique est une anomalie fréquente dans les pays occidentaux, son incidence augmente

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale

Fédération médico-chirurgicalechirurgicale Sémiologie pancréatique Pr. Philippe RUSZNIEWSKI Fédération médico-chirurgicalechirurgicale d hépato-gastro-entérologie Hôpital Beaujon PLAN Signes cliniques Douleur Insuffisances pancréatiques Exocrine

Plus en détail

Ulcère gastro-duodénal (UGD)

Ulcère gastro-duodénal (UGD) Ulcère gastro-duodénal (UGD) Perte de substance de la muqueuse gastrique ou duodénale Prévalence : 8% ulcère duodénal (3H / 1F) 2% ulcère gastrique (H > F) Hier maladie chronique exposée aux complications

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17

Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17 Une femme de 42 ans est admise pour douleurs abdominales et ictère. C est une femme active, secrétaire de direction, mariée, deux enfants de 15 et 17 ans. Dans la nuit précédente, elle a été réveillée

Plus en détail

La représentation du domaine et des sous-domaines sous forme d arborescence

La représentation du domaine et des sous-domaines sous forme d arborescence La représentation du domaine et des sous-domaines sous forme d arborescence : découverte d une maladie génétique Effets secondaires Organes affectés Traitements Traitements généraux Médicaments Recherche

Plus en détail

Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis)

Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis) Le syndrome LPAC (Low Phospholipid-Associated Cholelithiasis) Hervé HAGÈGE AGELA Octobre 2016 Une maladie non exceptionnelle Femmes de moins de 30 ans (n=60) Avec surpoids (n=33) Sans surpoids (n=27) Syndrome

Plus en détail

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy Le pancréas et les pancréatites Philippe Lévy L appareil digestif, à quoi ça sert? A manger! 7 organes différents! Œsophage Estomac Intestin grêle Côlon Anus Foie et voie biliaire Pancréas THE KING Pancréas

Plus en détail

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les La lithiase vésiculaire peut être asymptomatique (ASP, échographie) aucune investigation complémentaire douloureuse (colique hépatique) compliquée (surinfection aiguë ou chronique, migration cholédocienne,

Plus en détail

Anatomie pathologique digestive

Anatomie pathologique digestive Anatomie pathologique digestive Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Tumeurs digestives Pathologie des voies biliaires et du pancréas 1ED avec 4 observations Anne Couvelard Hôpital Bichat Claude

Plus en détail

Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique. Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation. Hôpitaux Universitaires de Genève

Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique. Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation. Hôpitaux Universitaires de Genève Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève Premier pas: le diagnostic clinique de cirrhose Ecrit

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Juin 2016

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Juin 2016 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 363 08 Juin 2016 Titre I : Nom du médicament, DCI, dosage, forme pharmaceutique, présentation : NEALGYL, Phloroglucinol

Plus en détail

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique QUATRIEME JOURNEE ANNUELLE AUTOUR de la PATHOLOLOGIE FONCTIONNELLE DIGESTIVE Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique Objectifs: Définir la dyspepsie et les sous groupes Connaitre les causes de la

Plus en détail

PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES

PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES PROCESSUS OBSTRUTIF DE L'APPAREIL RÉNAL ET LITHIASE URINAIRES Pierre Mozer MCU-PH Service d Urologie Processus obstrutif de l'appareil rénal et lithiase urinaires Anatomie Physiologie Comprendre les causes

Plus en détail

Cholécystites aigues alithiasique. Dr Julien Raft

Cholécystites aigues alithiasique. Dr Julien Raft Cholécystites aigues alithiasique Dr Julien Raft Généralités! Déf : Lésion aigue inflammatoire de la vésicule biliaire, en l'absence de lithiase identifiable! Survenant sur une vésicule auparavant saine

Plus en détail

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e

n I T a b l e d e s m a t i è r e s I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e T a b l e d e s m a t i è r e s n I I n t r o d u c t i o n e t c o u r s d e b a s e 1 Directives de l Association fédérale des médecins conventionnés (KBV) et recommandations de la Société allemande

Plus en détail

CHIRURGIE DU PANCREAS

CHIRURGIE DU PANCREAS CHIRURGIE DU PANCREAS Cette notice est destinée à fournir aux futurs opérés et à leur entourage quelques explications simples sur les opérations le plus souvent pratiquées. Elle ne saurait être exhaustive

Plus en détail