Emprunts et financements

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Emprunts et financements"

Transcription

1 @2m Version du 12/04/2010 fiche guide pour axim 05.0-A Emprunts et financements Plan Les éléments du passif au BO (bilan d ouverture) Les emprunts en cours et prévus Les emprunts court terme, OCC, créances clients Les subventions d investissements Le plan de financement INTRODUCTION Pour une bonne gestion du dossier il est préférable de saisir les financements après les investissements, voir fiche ref : 04.0-A. Cette fiche doit être lue après celle intitulée «Prise en main» ref : 02.0-A. Un dossier doit être chargé et affiché à l écran (Exemple : barre de titre de l écran) : Cette fiche décrit les différentes étapes pour aborder l ensemble des financements de l actif du bilan lors de la reprise ou la création d une entreprise. Il existe des fiches 05.1-C (emprunts LMT), 05.2-C (financements court terme et 05.3 C (plan de financement). Vous devez pouvoir tout traiter avant de valider avec un conseiller. Nb : Le texte ci-dessous est complémentaire de l usage en formation de l application. Faites les actions au fur et à mesure de la lecture. 1 Les éléments du passif au BO (bilan d ouverture) Le tableau à documenter concerne uniquement les postes qui ne seront pas automatiquement calculés par l application. Il ne constitue pas un document complet de saisie du BO, en effet : o les valeurs des emprunts repris au BO seront calculées. o les valeurs des subventions reprises au BO seront aussi calculées. 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 1 /7

2 Cette liste comporte des données pour tout type de projet, création, reprise, entrée comme associé dans une entreprise existante. En cas de création d entreprise ces lignes ne sont généralement pas à documenter (à définir en fonction de la création-reprise). Dans le cas d une reprise ou de l entrée comme associé des données servant de référence sont inscrites dans la comptabilité de l entreprise (année N-1) et permettent d estimer leur valeur à la date début du projet. => Identifier les postes à documenter en fonction de votre projet. => Saisir les valeurs le plus précisément possible. 2 Emprunts en cours et prévus Reprise : établissez une liste préalable dans l ordre chronologique des dates de réalisation des emprunts repris. Création : établissez une liste préalable dans l ordre chronologique des dates de réalisation des emprunts prévus. Pour documenter ou modifier ce tableau utilisez les boutons en bas de l écran (La saisie directe est aussi possible). => Cliquez sur le bouton «Ajouter un emprunt». Il s agit de saisir tous les emprunts, y compris ceux réalisés à titre personnel par le porteur de projet et concernant l entreprise. Dans le cas d un nouvel emprunt choisir un libellé pour l objet correspondant à un des investissements déjà saisi (Ce libellé sera aussi repris sur la même orthographe pour la subvention éventuellement associée). 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 2 /7

3 Vous pouvez caractériser le libellé de l emprunt en ajoutant le caractère «/» après le libellé de l investissement (ex : Tracteur/emprunt1). Le texte après «/» n est pas utilisé pour faire le rapprochement et construire le plan de financement. Cette reprise des libellés identiques permet une construction automatique du plan de financement. => Saisir l objet de l emprunt => Complétez le montant, la durée, le taux, la date de réalisation et le rythme => S il y a un différé ou un remboursement anticipé cliquez sur «suivant» sinon => Cliquez sur «Terminer» Vous avez la possibilité de modifier un montant ou de supprimer une ligne avec les boutons du bas d écran. Vous pouvez saisir deux emprunts pour un même investissement (Exemple «Stabu» ci-dessus). Dans le tableau vous devez compléter deux informations : => Choisir dans la liste déroulante si l emprunt est réalisé par l entreprise ou à titre personnel. => Choisissez le type de prêt («Prêt bonifié» ou «Autre prêt») Vous pouvez vous déplacer pour voir les montants des intérêts et des annuités par année avec l ascenseur horizontal et ou vertical : La dernière colonne affiche le capital restant dû à la fin des cinq années. Lors de ce déplacement horizontal, l objet de l emprunt de la ligne pointée (couleur orange) reste affiché en haut de liste. 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 3 /7

4 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 4 /7

5 3 Emprunts court terme, OCC, créances clients Pour une bonne gestion du dossier il est préférable de saisir ces informations en fin de dossier et souvent après le calcul des résultats. Ce tableau se documente en trois parties bien distinctes et totalement indépendantes. => Si vous n envisagez pas de faire appel à des courts termes ou OCC sautez cette étape dans un premier temps. Vous y reviendrez si nécessaire en fin. 3.1 Emprunts court terme 3.2 OCC Vous devez saisir le montant dans l exercice au cours duquel il sera réalisé et le même montant dans l exercice au cours duquel il sera remboursé. Généralement il s agit du même exercice. Vous devez également saisir le montant des intérêts à payer par exercice. Il s agit ici d une saisie, il n y a pas de calcul automatique. Montant des intérêts = (Montant de l emprunt X Taux )/Durée en mois Si un emprunt est réalisé sur un exercice et remboursé sur un autre le montant figurera au bilan fin de l exercice au cours duquel il est réalisé. Dans l autre cas le montant de l emprunt n apparaît pas au bilan. Un emprunt court terme peut être remboursé en plusieurs fois, il faut en tenir compte pour le calcul des intérêts. Les OCC (Ouverture Compte Crédit) peuvent vous être accordées par des banques ou des fournisseurs. A la différence des prêts court termes le montant est variable en fonction des besoins. Le montant des OCC fin exercice est une valeur à un moment donné qui va figurer au bilan. Le montant des intérêts payés correspond à la somme des montants mensuels (ou par quinzaine) X taux mensuel de l OCC. Si l OCC n est pas utilisé il n y a pas d intérêt. Ce montant est totalement indépendant du montant : o du droit à l OCC accordé o de l OCC fin d exercice. 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 5 /7

6 3.3 Créances et dettes Ce tableau n est à documenter qu en fin de projet après avoir défini les activités et calculé les mouvements financiers. Pour documenter ce tableau à partir d une approche globale de votre gestion vous devez réfléchir en deux étapes : D une part, lors du démarrage d une activité il peut y avoir des ventes réalisées le premier exercice qui ne seront encaissées que le second. Il s agit donc d une augmentation de créance qui a une incidence sur la trésorerie. D autre part dans les étapes d investissements et de développement de la production il est possible d envisager une augmentation des dettes sur une année pour financer des stocks ou du fonctionnement. Une augmentation des créances constitue un besoin de trésorerie. Une augmentation des dettes constitue un apport de trésorerie nette sur l exploitation. 4 Subventions d investissement Pour documenter ou modifier ce tableau utilisez les boutons en bas de l écran (La saisie directe est aussi possible). Les subventions d investissement sont amorties de manière linéaire et normalement sur la même durée que le bien correspondant (dans le cas où celui-ci est amortissable). 4.1 Subventions liées au projet Dans le cas d une subvention liée au projet (réalisée durant les cinq ans) choisir un libellé pour l objet correspondant à un des investissements déjà saisi (Ce libellé a déjà été repris, éventuellement, sur la même orthographe pour l emprunt associé). Vous pouvez caractériser le libellé de la subvention en ajoutant le caractère «/» après le libellé de base. Le texte après «/» n est pas utilisé pour faire le rapprochement et construire le plan de financement. 4.2 Subventions antérieure au projet Dans le cas d une subvention existante perçue sur les années antérieures le choix du libellé est libre. Ce cas se présente dans le cas de l entrée dans une société existante. => Saisir les subventions à partir des écrans ouverts avec «Ajouter une subvention». => Après la saisie documenter dans l écran ci-dessus le type de subvention (1 ère colonne) 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 6 /7

7 5 Plan de financement fiche guide pour axim Le plan de financement regroupe la totalité des investissements réalisés dans le projet sur les cinq années et pour chacun d eux comment il est financé : o un ou plusieurs emprunts o subventions o autofinancement Le premier tableau présente la liste des investissements : => Saisir le type d investissement dans la 5ème colonne (I pour Investissement, R pour Reprise). Vous pouvez vous déplacer à droite pour voir les colonnes des subventions, des aides et de l autofinancement avec l ascenseur horizontal et ou vertical. Une colonne affiche le montant de l aide sur les emprunts bonifiés. Lors de ce déplacement horizontal, l objet de l investissement de la ligne pointée (couleur orange) reste affiché en haut de liste. Un deuxième tableau présente le plan de financement par groupe et le total des investissements et la répartition par année de réalisation. 050A_Axim_Emprunts_Financements_ doc 7 /7

Reprise et investissements

Reprise et investissements @2m Version du 12/04/2010 fiche guide pour axim 04.0-A Reprise et investissements Plan Les éléments de l actif au BO (bilan d ouverture) Les biens non amortissables Les biens amortissables INTRODUCTION

Plus en détail

Mode d emploi du tableur >> ARC1

Mode d emploi du tableur >> ARC1 >> Analyse de la Rentabilité du Compostage Mode d emploi du tableur >> ARC1 Le tableur >>ARC1 se décompose en 11 feuillets : Feuillet 1 : Description des activités Feuillet 2 : Description des équipements

Plus en détail

LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE

LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE Le «rapprochement bancaire» permet de pointer dans votre comptabilité, les mouvements enregistrés sur vos relevés de compte transmis par la banque. 1- Informations sur les rapprochements

Plus en détail

PREVISIONS DE TRESORERIE

PREVISIONS DE TRESORERIE PREVISIONS DE TRESORERIE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. Création d une prévision... 3 2.1. Onglet Modèles... 3 2.2. Onglet Prévisions... 3 2.3. Création d une nouvelle prévision... 4 3. Le tableau de

Plus en détail

A PROPOS DE CE LOGICIEL

A PROPOS DE CE LOGICIEL A PROPOS DE CE LOGICIEL Vous venez d acquérir le logiciel de gestion des immobilisations IMMOSoft version 8.30 pour Windows 98 et supérieur. Afin de vous faciliter son utilisation, nous vous offrons cette

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Pour les professionnels de l habitat social. Nouveautés Salvia Patrimoine version 14.1

Pour les professionnels de l habitat social. Nouveautés Salvia Patrimoine version 14.1 Pour les professionnels de l habitat social Nouveautés Salvia Patrimoine version 14.1 Sommaire 1 La dépréciation de l actif... 4 1.1 Présentation...4 1.1.1 Principe... 4 1.1.2 L évaluation de la dépréciation...

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010

LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 LES REGLEMENTS AVEC SOCIEL.NET DERNIERE MISE A JOUR : le 14 juin 2010 Guillaume Informatique 10 rue Jean-Pierre Blachier 42150 La Ricamarie Tél. : 04 77 36 20 60 - Fax : 04 77 36 20 69 - Email : info@guillaume-informatique.com

Plus en détail

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 Sommaire Présentation... 2 Traitements... 2 Trésorerie initiale :... 2 Mise à jour des définitions des postes Charges/TVA:... 3 Mise à jour des définitions

Plus en détail

Activer une comptabilité indépendante 3 Ajouter une entité dans une comptabilité partagée 4

Activer une comptabilité indépendante 3 Ajouter une entité dans une comptabilité partagée 4 COMPTABILITÉ CONFIGURATION/INITIALISATION ACTIVATION Activer une comptabilité indépendante Ajouter une entité dans une comptabilité partagée CONFIGURATION Définir la date de la session comptable Accéder

Plus en détail

LES OPERATIONS D INVENTAIRE

LES OPERATIONS D INVENTAIRE LES OPERATIONS D INVENTAIRE Pour toutes les applications la date de fin d exercice est le 30 septembre 2009 1. Evaluation des stocks En fin d exercice, il convient d établir un état des stocks existant

Plus en détail

Compléter l adresse, le numéro de TVA, le numéro de compte bancaire (voir énoncé de l exercice).

Compléter l adresse, le numéro de TVA, le numéro de compte bancaire (voir énoncé de l exercice). 1 INITIATION AU LOGICIEL COMPTABLE BOB50 Conseils d utilisation du module de comptabilité générale 1) Création d une société Cliquer sur l icône Bob System. Introduire le numéro de licence et le code d

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

Excel 2010 Module 13. Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation. Enseignant : Christophe Malpart

Excel 2010 Module 13. Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation. Enseignant : Christophe Malpart Excel 2010 Module 13 Comment créer un tableau d amortissement dégressif d une immobilisation Enseignant : Christophe Malpart Excel 2010. Module 13. Christophe Malpart Sommaire 1 Introduction 3 2 Calcul

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 212 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

B-V / RAPPROCHEMENT BANCAIRE ET GESTION DE LA TRESORERIE

B-V / RAPPROCHEMENT BANCAIRE ET GESTION DE LA TRESORERIE SOMMAIRE A/ MISE EN ROUTE A-I/ INSTALLATION DU PROGRAMME A-II/ LANCEMENT B / FONCTIONNEMENT B-I/ PLAN COMPTABLE a) Les comptes b) Les journaux B-II/ BROUILLARD DE SAISIE a) Création du batch b) Consultation

Plus en détail

Saisir des règlements par le relevé de banque

Saisir des règlements par le relevé de banque Fiche procédure n 7 24 juillet 2012 Saisir des règlements par le relevé de banque Préambule et explications générales Pourquoi saisir le règlement des factures directement en banque? En fonctionnement

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

DEFINTIONS ET FORMULES

DEFINTIONS ET FORMULES DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources,

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL COMPTA

DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL COMPTA DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL COMPTA 1 ère PARTIE CREATION DE LA SOCIETE ET PARAMETRAGE 1/ Créer la Société Lancer le logiciel Ciel Compta Cliquer sur la flèche déroulante puis sélectionner «nouvelle» Modifier

Plus en détail

EXCEL 2007. Les bases de données

EXCEL 2007. Les bases de données EXCEL 2007 Les bases de données 1 LES BASES DE DONNEES a) Règles de bases... 3 b) Créer une base de données... 3 c) Le tri simple (1 seule clé)... 6 d) Le tri multiple (plusieurs clés)... 6 e) Les filtres...

Plus en détail

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES I - PRESENTATION DU LOGICIEL Page 2 II - UTILISATION DU LOGICIEL A - Démarrage du logiciel Page 3 B Comment saisir les écritures Page 4 C - Les différents menus 1 - Le menu DOSSIERS

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Saisie d'une facture. Azurconception Page 1 sur 7. Ce module peut être abordé de deux façons différentes : Par le menu

Saisie d'une facture. Azurconception Page 1 sur 7. Ce module peut être abordé de deux façons différentes : Par le menu Saisie d'une facture Ce module peut être abordé de deux façons différentes : Par le menu Par le volet et le module puis en cliquant sur le bouton La fenêtre de saisie d'une facture est composée de trois

Plus en détail

Préférences Dossier : Comptabilité... 2

Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Sommaire Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Onglet Général... 2 Onglet Ajustement lettrage... 3 Ecart de règlement... 3 Ecart de change... 3 Escompte conditionnel... 4 Assistant de règlement clients...

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

MESSAGERIE INTERNE. Paramétrages

MESSAGERIE INTERNE. Paramétrages MESSAGERIE INTERNE Paramétrages Maintenance des Employés : La première étape est de créer autant d employé dans le logiciel que nécessaire afin d avoir une messagerie par code employé. Allez dans le menu

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat»

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» L objet de cet exercice est d établir des prévisions de trésorerie et de comptes d entreprise à un horizon d un

Plus en détail

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation)

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) FACTURATION Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» Fonctionnement 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) 2 Maintenance des articles 3 Edition des articles 4 Saisie des factures 5 Validation

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Date : mercredi 20 janvier 2010 - Durée : 4 heures DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Travail à faire : Question

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

Logiciel de gestion pour restaurants et Bars

Logiciel de gestion pour restaurants et Bars http://www.easy-sarl.com Logiciel de gestion pour restaurants et Bars Guide de démarrage rapide - 01/11/2010 Sommaire Présentation générale...3 Premier démarrage...3 Les articles...4 Configuration des

Plus en détail

PRISE EN MAIN ISANET COMPTA PREMIER WEB EDITION

PRISE EN MAIN ISANET COMPTA PREMIER WEB EDITION PRISE EN MAIN ISANET COMPTA PREMIER WEB EDITION SOMMAIRE 1. Utilisation du site par le client... 4 2. Niveau Isanet Collecte... 4 2.1. Relevé bancaire... 4 2.2. Saisie de la caisse... 6 3. Niveau Isacompta

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société Bienvenue dans Location Immobilière, votre logiciel de gestion locative. Ce Guide de prise en main va vous aider à réaliser vos premières saisies. Un Manuel utilisateur complet est accessible depuis le

Plus en détail

CRÉATION MODIFICATION

CRÉATION MODIFICATION FACTURATION CRÉATION/MODIFICATION CRÉATION Ajouter une facture Compléter le détail de la facture Imprimer la facture Ajouter un sous-total Arrondir le total de la facture Fermer une facture 7 Créer une

Plus en détail

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel 1 PRINCIPE Le bilan fonctionnel reprend tous les comptes des classes 1 à 5 mais avec une présentation différente de celle du bilan comptable. Il s agit d un bilan simplifié

Plus en détail

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva DECLARATION DE TVA Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» Fonctionnement 1 Paramétrage de la déclaration de Tva 2 Attribution des rubriques de Tva aux comptes concernés 3 Préparation

Plus en détail

Comptabilité. Guide de prise en main

Comptabilité. Guide de prise en main Comptabilité Guide de prise en main Yourcegid Solos Comptabilité Guide de Prise en main Page 1 Ce guide a pour but de vous faire découvrir rapidement les principales fonctions de l'application Yourcegid

Plus en détail

Association AFUS. Comptes annuels 2013. AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU

Association AFUS. Comptes annuels 2013. AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU Association AFUS S 16 Comptes annuels C l 2013 AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU Directeur Associé KPMG Sommaire 1. Les faits majeurs 2. Bilan actif et passif 3. Le compte de résultat 4. Evolution de la

Plus en détail

Crésus-comptabilité NMC

Crésus-comptabilité NMC 1 Crésus-comptabilité NMC Tables des matières 1. Introduction 3 1.1 Conventions dans ce manuel 3 1.2 Matériel et logiciel nécessaires 3 1.3 Installation 3 1.4 L'aide sur écran 3 2. Fonctionnement 4 2.1

Plus en détail

Outils Excel. Sommaire

Outils Excel. Sommaire Excel.1 Outils Excel Sommaire 1. Introduction à Excel... 1 2. Un exemple d'évaluation des risques... 1 3. Un exemple de suivi des contrôles périodiques... 1 4. Un exemple de suivi de compte bancaire -

Plus en détail

Version 1.10 (31/12/2008)

Version 1.10 (31/12/2008) Modification majeure : Version 1.10 (31/12/2008) Edition du BILAN et du COMPTE de RESULTAT Modification par onglets (écran de saisie) ajout de la zone "Nature contrepartie automatique" Elle se rajoute

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

Utilisation du client de messagerie Thunderbird

Utilisation du client de messagerie Thunderbird Outlook express n existant plus sur les systèmes d exploitation sortis après Windows XP, nous préconisons désormais l utilisation du client de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla.

Plus en détail

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise.

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise. Chapitre 1 L ANALYSE FINANCIÈRE DÉFINITION L analyse financière à terme regroupe l ensemble des techniques destinées à étudier la gestion à terme de l entreprise pour prévoir, et pallier les besoins de

Plus en détail

Mise en place des frais collaborateurs

Mise en place des frais collaborateurs Mise en place des frais collaborateurs Introduction Paramétrages Paramétrage fiche collaborateur Paramétrage fiche cabinet Paramétrage prestation classique de frais Paramétrage prestation spécifique indemnités

Plus en détail

Pegase3 Provisions de congés payés. Dernière révision le 19.04.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pegase3 Provisions de congés payés. Dernière révision le 19.04.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pegase3 Provisions de congés payés Dernière révision le 19.04.2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Les entreprises doivent constater les charges afférentes aux droits acquis de l exercice,

Plus en détail

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel TPEV Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel Version: 1.C Payline PROPRIETAIRE Page 1-1/29 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées

Plus en détail

Débiteurs douteux et réductions de valeur

Débiteurs douteux et réductions de valeur Débiteurs douteux et réductions de valeur 1 Introduction Il est apparu lors de la relecture des fiches que le traitement des débiteurs douteux différait selon qu'il s'agissait de débiteurs de cotisations

Plus en détail

comptable François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-854-0

comptable François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-854-0 Toutes formations Initiation comptable Cours François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-854-0 2 Étude du bilan L origine des fonds d une entreprise et leur utilisation

Plus en détail

COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE

COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE EN LIGNE RÉGIMES DE RETRAITE COLLECTIFS OFFERTS PAR CO-OPERATORS Notre service à la clientèle est à votre entière disposition pour répondre à vos questions sur

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Les journaux, suivi des flux financiers

Les journaux, suivi des flux financiers Fiche 5 LE PORTAIL DES EEDF FLUX FINANCIERS, COMPTES BANCAIRES ET COMPTABILITE Groupes Le portail assiste chaque structure dans la gestion de ses éléments financiers. Il permet de suivre les échanges financiers

Plus en détail

Module «Contentieux» du logiciel Aigles

Module «Contentieux» du logiciel Aigles Module «Contentieux» du logiciel Aigles Signalétique contentieux. Provoque l ouverture de la recherche d un locataire. Provoque l ouverture de la recherche sur base de la situation contentieux (N affiche

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38)

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) 2 Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) A. REGIME EN VIGUEUR AU 31 DECEMBRE 2006 L article 30 de la loi n 2005-106 du 19 décembre 2005 portant loi de finances

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Dossier préparé par Josiane Betton - 2010 Ciel Auto entrepreneur (Version Gratuite)

Dossier préparé par Josiane Betton - 2010 Ciel Auto entrepreneur (Version Gratuite) 1 - Installation du logiciel : à télécharger (version gratuite) http://www.ciel.com/ciel-logiciel-auto-entrepreneur.aspx Après le téléchargement remplir les cases de la fenêtre ci-dessous s il y a lieu

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

1 Accès réservé 2 Introduction. 4 3 Choix et définition de la présentation 5. 8 6 les en-têtes de commande 9 7 La définition des états 10

1 Accès réservé 2 Introduction. 4 3 Choix et définition de la présentation 5. 8 6 les en-têtes de commande 9 7 La définition des états 10 1 Accès réservé 3 2 Introduction 4 3 Choix et définition de la présentation 5 3.1 Vue 5 3.2 Statut 5 4 Le moteur de recherche 4.1 La Recherche avancée 7 5 Les en-têtes de colonne 8 6 les en-têtes de commande

Plus en détail

PARCOURS 3 EXPERIMENTATION APPRENTISSAGE : PHASE 2 CARA CREATION DU PROGRAMME POUR LA PHASE 2

PARCOURS 3 EXPERIMENTATION APPRENTISSAGE : PHASE 2 CARA CREATION DU PROGRAMME POUR LA PHASE 2 REMARQUE : Pour créer un programme, vous devez avoir un profil Parcours 3 «Administrateur». 1. Création des motifs de sortie du programme PHASE 2 CARA Pour correspondre au souhait des évaluateurs, nous

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Voir en dernière page de ce document comment est structurée une fiche produit.

Voir en dernière page de ce document comment est structurée une fiche produit. CREER UN PRODUIT SUR VOTRE SITE UGAL Un catalogue produits se compose de fiches produit. Chaque fiche correspond à un «modèle», qui peut avoir plusieurs déclinaisons et prix (variantes, tailles, couleurs,

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue

Table des matières. Télécharger MetaTrader 4. Première connexion à MetaTrader 4. Se connecter à MetaTrader 4. Modifier la langue Guide METATRADER 4 Table des matières Télécharger MetaTrader 4 Première connexion à MetaTrader 4 Se connecter à MetaTrader 4 Modifier la langue Modifier votre mot de passe Mot de passe oublié Trader avec

Plus en détail

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Fiche procédure n 6 24 juillet 2012 Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Préambule et explications générales Pourquoi enregistrer les remises de chèques adhérents via le

Plus en détail

COMPTA.COM. Compta.com v6.4 Nouvelles fonctionnalités

COMPTA.COM. Compta.com v6.4 Nouvelles fonctionnalités COMPTA.COM Compta.com v6.4 Nouvelles fonctionnalités Date de la version : 07/09/2011 SOMMAIRE 1. Dossier : paramétrage de la saisie étendue... 3 2. Dossier : mode de calcul de la TVA... 3 3. Tiers : champs

Plus en détail

creer_construire_projet_owb_1.1.0.doc Document de référence : «Open Workbench User Guide r1.1.6 2007» (http://www.openworkbench.

creer_construire_projet_owb_1.1.0.doc Document de référence : «Open Workbench User Guide r1.1.6 2007» (http://www.openworkbench. 1/11 Auteur : Jacques Barzic (contact@jacques.barzic.fr) Sommaire Page 1 - Créer un projet 2/11 1.1 Généralités 1.2 Création d un nouveau projet 2 - Créer des ressources 3/11 2.1 Généralités sur les ressources

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT I LE PATRIMOINE 1.1 - DEFINITION C est l ensemble des biens qui sont sous son contrôle : dettes contractées en vue de réaliser son exploitation.

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Les choix d investissement et de financement

Les choix d investissement et de financement Les choix d investissement et de financement L investissement sera-t-il rentable? Un investissement sera considéré comme rentable s il fait apparaître des capacités d autofinancement (recettes) supérieures

Plus en détail

Manuel d utilisation. éstréso Syndicat S C P V C. Saisir les écritures. Version 5.1.14

Manuel d utilisation. éstréso Syndicat S C P V C. Saisir les écritures. Version 5.1.14 éstréso Syndicat Manuel d utilisation Version 5.1.14 S C P V C Saisir les écritures Version 5.1.14 1 Préambule Dans Tréso Syndicat il existe quatre possibilités pour saisir des écritures. - L écriture

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne.

Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne. Gérer sa trésorerie Fiche au quotidien Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne. Sage 100 Trésorerie Version 16 Sommaire Introduction... 3 Etapes préalables... 4 L incorporation

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6 1 SOMMAIRE Présentation Générale p. 3 Saisie d une pièce comptable p. 4 Consultation d un compte p. 5 Modules de règlement p. 6 Règlement clients p. 7 Rapprochement bancaire p. 9 Relances clients p. 10

Plus en détail