Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes"

Transcription

1 Université de Bordeaux DFGSM 3 Option Appareil Digestif Janvier 2016 Durée : 30 minutes Le sujet est imprimé en recto/verso et comporte 5 pages (pages de garde comprises) et 17 QCM. Pensez à vous identifier (numéro de table, numéro étudiant, nom, prénom) sur la grille optique QCM. 1

2 2

3 QCM 1 - Quelles sont les affirmations exactes sur la physiopathologie du RGO A. Le sphincter inférieur de l'œsophage est le seul élément constituant la barrière anti-reflux B. La présence d'une hernie hiatale est nécessaire au développement d'un RGO pathologique C. Les anomalies de la clairance acide de l'œsophage ont un rôle important D. Pour une même exposition acide de l'œsophage les symptômes ne sont pas identiques selon les individus E. L'hypotonie permanente du sphincter inférieur de l'œsophage est le principal mécanisme de reflux QCM 2 - Quelles sont les affirmations exactes sur l'épidémiologie du RGO A. La prévalence des symptômes de RGO est d'environ 5% dans la population générale B. La prévalence des symptômes de RGO est d'environ 15% dans la population générale C. L'obésité est un facteur de risque important D. L'incidence du RGO a eu tendance à diminuer au cours des 20 dernières années E. Le tabac est un facteur de risque de RGO bien identifié QCM 3 - Quelles sont les affirmations exactes sur l'histoire naturelle et les complications du RGO A. L'œsophagite peptique est présente chez tous les patients B. La sténose peptique est responsable d'une dysphagie sélective C. L'endobrachyoesophage correspond à une métaplasie de l'épithélium glandulaire en épithélium malpighien D. L'endobrachyoesophage expose à un risque accru d'adénocarcinome oesophagien E. L'endobrachyoesophage est diagnostiqué à l'interrogatoire QCM 4 - Quelles sont les affirmations exactes sur les symptômes du RGO A. Le pyrosis correspond à une sensation de brûlure épigastrique B. Le pyrosis et les régurgitations acides sont très spécifiques du RGO C. Un RGO peut se manifester par une toux chronique D. Un RGO peut se manifester par des douleurs thoraciques E. L'asthme et le RGO sont fréquemment associés QCM 5 - Quelles sont les affirmations exactes sur les examens complémentaires du RGO A. L'endoscopie (fibroscopie oeso-gastro-duodénale, FOGD) est indispensable au diagnostic de RGO B. En cas de signes de RGO, la FOGD n'est indiquée qu'au-delà de 50 ans C. La présence d'une œsophagite peptique affirme le RGO D. L'absence d'œsophagite élimine le diagnostic de RGO E. La FOGD est indiquée uniquement en cas de dysphagie 3

4 QCM 6 - Quelles sont les affirmations exactes sur les examens complémentaires du RGO A. La phmétrie de 24 heures permet de détecter tous les types de reflux B. La ph-impédancemétrie permet de détecter tous les types de reflux C. La phmétrie est indiquée en cas d'œsophagite peptique D. La phmétrie peut être réalisée sur 48h dans certaines conditions E. La ph-impédancemétrie sous traitement permet de détecter des reflux non ou peu acides QCM 7 - Quelles sont les affirmations exactes sur le traitement du RGO A. Un régime d'exclusion des aliments acides est indispensable B. La perte de poids a un effet bénéfique sur les symptômes de RGO C. La surélévation de la tête du lit a un effet bénéfique sur les symptômes de RGO D. Le respect d'un délai de 3H entre le repas et le coucher a un effet bénéfique sur les symptômes de RGO E. L'arrêt du tabac et de l'alcool est conseillé QCM 8 - Quelles sont les affirmations exactes sur le traitement du RGO A. Les traitements dits "topiques" ont des effets systémiques B. Les anti-acides neutralisent le contenu de l'estomac (effet tampon) C. Les anti-h2 neutralisent le contenu de l'estomac (effet tampon) D. Les alginates forment une couche visqueuse (surnageant) au-dessus du contenu gastrique E. Les alginates permettent la cicatrisation des oesophagites QCM 9 - Quelles sont les affirmations exactes sur le traitement du RGO A. Les IPP sont la base du traitement du RGO B. Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) bloquent l'action des cellules G antrales C. Les IPP permettent d'obtenir la cicatrisation de la plupart des œsophagites D. Les IPP ne doivent pas être poursuivis au-delà de 8 semaines de traitement E. Les IPP exposent à des effets secondaires très fréquents QCM 10 - Quelles sont les affirmations exactes sur le traitement du RGO A. Le traitement chirurgical du RGO ne se conçoit qu'en cas de hernie hiatale B. L'intervention anti-reflux de référence est la fundoplicature C. Les meilleurs candidats à la chirurgie sont les patients soulagés par les IPP D. Les meilleurs candidats à la chirurgie sont les patients non soulagés par les IPP E. La chirurgie anti-reflux expose à un risque de dysphagie postopératoire de l'ordre de 5à 10% QCM 11. Une anémie ferriprive typique est caractérisée par : A. Une microcytose (VGM < 80 fl) B. Une ferritinémie < 15 µg/l C. Une macrocytose (VGM > 110 fl) D. Une ferritinémie > 100 µg/l E. Un coefficient de saturation de la transferrine augmenté 4

5 QCM 12. la ferritine peut être faussement augmentée dans une anémie par carence martiale en cas de : A. Syndrome inflammatoire B. Cancer évolutif C. Prise d anti-inflammatoires non stéroïdiens D. Infection intercurrente E. Insuffisance rénale chronique QCM 13. Quelles sont les causes de carence martiale due à une malabsorption du fer A. Maladie coeliaque B. Ulcère duodénal C. Angiodysplasies de l intestin grêle D. Recto-colite hémorragique E. Résection du grêle ou by-pass chirurgical. QCM 14. Quels sont les examens à réaliser en première intention en cas d anémie ferriprive d origine digestive chez un homme de 65 ans. A. Endoscopie digestive haute B. Scanner abdomino-pelvien C. Transit Oeso-Gastro-Duodénal D. Vidéo-capsule endoscopique pour explorer l intestin grêle E. Coloscopie QCM 15. Quelle est la principale cause de saignement digestif occulte de l intestin grêle A. Tumeurs du grêle B. Maladie coeliaque C. Diverticule de Meckel D. Angiodysplasies E. Entéropathie par prise d anti-inflammatoires non stéroïdiens QCM 16. Chez une femme de 20 ans, l exploration d une anémie ferriprive comporte en première intention : A. Un scanner abdomino-pelvien B. Une endoscopie digestive haute avec biopsies de l antre et du duodénum C. La recherche de saignement d origine gynécologique D. Un test hémocult (recherche de sang dans les selles) avant les explorations endoscopiques E. Une vidéocapsule endoscopique (VCE) pour explorer l intestin grêle QCM 17. Quelles sont les propositions exactes concernant la vidéo-capsule endoscopique (VCE) A. Cet examen est indiqué en première intention en cas de saignement digestif occulte B. La rentabilité de l examen est meilleure en cas de saignement récent (< 15 jours) ou de saignement chronique depuis plus de 6 mois C. Les polypes sont les lésions les plus fréquemment retrouvées par VCE en cas de saignement digestif occulte D. L exploration par VCE est contre-indiquée en cas de suspicion de syndrome occlusif du grêle E. La VCE a une meilleure rentabilité que l entéro-scanner dans le diagnostic des saignements digestifs occultes 5

Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en FMC-HGE Christophe Cellier, Elia Samaha HEGP, Paris

Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en FMC-HGE Christophe Cellier, Elia Samaha HEGP, Paris Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en 2012 FMC-HGE Christophe Cellier, Elia Samaha HEGP, Paris Objectifs pédagogiques Savoir définir une anémie ferriprive orientant vers une affection

Plus en détail

Les pathologies gastro-intestinales

Les pathologies gastro-intestinales Cours 27 avril 2009 Les pathologies gastro-intestinales I. Généralités : A. La consultation : Le médecin doit avant tout déterminer l origine de la plainte du patient. L anamnèse : On recueille les informations

Plus en détail

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE 1 PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE Dr Estelle SIRACH Service de Gastroentérologie et Nutrition CHU Rangueil TSA 50032 31059 Toulouse cedex

Plus en détail

Reflux Gastro- Oesophagien

Reflux Gastro- Oesophagien Reflux Gastro- Oesophagien Item 280 Objectifs pédagogiques : diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie hiatale Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Thomas

Plus en détail

Chapitre 8 - Item UE 8 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale

Chapitre 8 - Item UE 8 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale I. Définition II. Epidémiologie III. Physiopathologie IV. Signes fonctionnels du RGO V. Conduite diagnostique

Plus en détail

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Physiopathologie

Plus en détail

FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications

FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications FMC 17/4/14 Références Indication à visée diagnostique de l endoscopie

Plus en détail

Reflux Gastro-Oesophagien et ses complications: diagnostic et traitement

Reflux Gastro-Oesophagien et ses complications: diagnostic et traitement République Algérienne démocratique et populaire Université de Constantine 3 Faculté de médecine Reflux Gastro-Oesophagien et ses complications: diagnostic et traitement Dr Kassama Service d Hépato-gastroentérologie

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien. oesophagien chez l adulte

Reflux gastro-oesophagien. oesophagien chez l adulte Reflux gastro-oesophagien oesophagien chez l adulte G Gatineau-Sailliant Novembre2006 Definition Passage à travers le cardia d une partie du contenu gastrique dans l œsophage. RGO physiologique : symptômes

Plus en détail

Cas clinique

Cas clinique Cas clinique Une femme de 33 ans a consulté pour des épigastralgies d apparition aigues remontant à une semaine. Il s agit d une douleur continue irradiant vers le dos, ne varie pas avec la position ou

Plus en détail

Cas clinique. Nelson Lourenço - Interne

Cas clinique. Nelson Lourenço - Interne Cas clinique Nelson Lourenço - Interne Mr XY Patient de 48 ans Pas d ATCD médicaux ou chirurgicaux Depuis 6 mois: «brûlures dans la poitrine», «régurgitations» Juin 2007: début d un traitement par IPP

Plus en détail

QCM. Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique?

QCM. Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique? QCM Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique? - Gastrite antrale à H pylori - Pangastrite à H pylori - Hypersécrétion acide gastrique - Baisse de la gastroprotection

Plus en détail

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement Mathias VIDON Définition Passage d une partie du contenu gastrique dans l oesophage En pratique clinique : symptômes ou lésions oesophagienne en rapport

Plus en détail

Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale

Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale I-00-Q000 II-Q280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale 1 re partie Chez l adulte D r Jean-Marc Sabaté, D r Pauline Jouët, P r Benoit Coffin Service

Plus en détail

Pour en savoir plus...

Pour en savoir plus... Pour en savoir plus... Le site du Docteur Murielle Mollo Adresse du site : www.docvadis.fr/murielle-mollo Voici une liste de liens vers le site de la Société Nationale Française de Gastroentérologie (SNFGE)

Plus en détail

HEMORRAGIE DIGESTIVE

HEMORRAGIE DIGESTIVE Université Abou bakr Belkaid Tlemcen- faculté de médecine I-Definition II-Physiopathologie Janvier 2016 3éme année médecine Module de sémiologie HEMORRAGIE DIGESTIVE 1- Mécanisme de l hémorragie 2-Les

Plus en détail

Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine

Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine RGO résistant aux IPP Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine après 12 semaines d IPP x 1 RGO: Est ce le bon diagnostic? Reflux non acide? Contrôle de la sécrétion acide? Conférence de consensus Franco

Plus en détail

Sémiologie œsophagienne et gastrique. Dr TERNIFI

Sémiologie œsophagienne et gastrique. Dr TERNIFI Sémiologie œsophagienne et gastrique Dr TERNIFI I) Généralités Tout d abord l aspect nutritionnel avec le poids du patient est très important. Dans certains cas comme par exemple la dysphagie on a certains

Plus en détail

Interventions chirurgicales sur l oesophage. 11/05/2012 Julia ATTALI

Interventions chirurgicales sur l oesophage. 11/05/2012 Julia ATTALI Interventions chirurgicales sur l oesophage 11/05/2012 Julia ATTALI PLAN 1. RGO 2. Cancers de l oesophage 3. Myotomie de Heller RGO Indications de la chirurgie Recidive precoce des symptomes de RGO a l

Plus en détail

REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN

REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN Un homme de 40 ans se présente à votre consultation pour des brûlures épigastriques. Il n a pas d antécédent particulier. Ses brûlures surviennent après les repas, sont favorisées par le décubitus et par

Plus en détail

Q1. Les indications de

Q1. Les indications de Pré-test Q1. Les indications de l entéroscanner sont : A : Le diagnostic des occlusions du grêle de haut grade B : La recherche de tumeurs de l intestin grêle C : L anémie chronique inexpliquée par l endoscopie

Plus en détail

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PLAN PATHOLOGIE BENIGNE CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PATHOLOGIE TRAUMATIQUE 15/01/07 2 PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER DIVERTICULES DE L ŒSOPHAGE (diverticule de Zencker

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

Pr. M.A. BIGARD. Reste-t-il des indications chirurgicales dans le RGO?

Pr. M.A. BIGARD. Reste-t-il des indications chirurgicales dans le RGO? Pr. M.A. BIGARD Reste-t-il des indications chirurgicales dans le RGO? Reste-t-il des indications chirurgicales dans le RGO? Professeur M.A. BIGARD Service d Hépatogastroentérologie CHU de NANCY Avant la

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin Brûlures d estomac et remontées acides

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin Brûlures d estomac et remontées acides Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2011 Brûlures d estomac et remontées acides Brûlures d estomac et remontées acides Ce qu il faut savoir Principalement lié à un mauvais

Plus en détail

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson Chapitre 32 : Item 297 Anémie I. Mécanismes possibles du déficit en fer II. Diagnostic de l anémie ferriprive III. Enquête étiologique IV. Traitement OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Devant une anémie, argumenter

Plus en détail

Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes

Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes Frank ZERBIB Hôpital Saint-André CHU de Bordeaux Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 CONFLITS D INTÉRÊT

Plus en détail

Hémorragies digestives

Hémorragies digestives 16/02/15 GRANGEON Anastasia L2 CR : Julie Chapon Digestif Pr JP Bernard 6 pages Hémorragies digestives Plan A. Les différents types d'hémorragies digestives B. Gravité d'une hémorragie digestive C. Causes

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin Le reflux gastroœsophagien. occasionnel de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin Le reflux gastroœsophagien. occasionnel de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Le reflux gastroœsophagien occasionnel de l adulte Le reflux gastro-œsophagien occasionnel de l adulte Ce qu il faut savoir

Plus en détail

Les pathologies œsophagiennes

Les pathologies œsophagiennes Les pathologies œsophagiennes Attention, seule un professionnel de la diététique a le droit d élaborer un régime pour des patients. Est considéré comme exerçant la profession de diététicien toute personne

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 26 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites à compter du 25 février 2001 (avis de renouvellement - JO du 5 avril 2001)

Plus en détail

Explorations endoscopiques de l intestin grêle: vidéo-capsule et entéroscopie

Explorations endoscopiques de l intestin grêle: vidéo-capsule et entéroscopie Explorations endoscopiques de l intestin grêle: vidéo-capsule et entéroscopie Séminaire DES Vendredi 10 décembre 2010 Xavier Dray Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière,

Plus en détail

Troubles digestifs Du fonctionnel à l organique. Douleurs chroniques. Dr Nina DIB. Service d hépato-gastro-entérologie et Oncologie Digestive

Troubles digestifs Du fonctionnel à l organique. Douleurs chroniques. Dr Nina DIB. Service d hépato-gastro-entérologie et Oncologie Digestive Troubles digestifs Du fonctionnel à l organique Douleurs chroniques Dr Nina DIB Service d hépato-gastro-entérologie et Oncologie Digestive CHU ANGERS 27/04/2017 Trouble fonctionnel ou organique? Les troubles

Plus en détail

Pathologies digestives

Pathologies digestives Pathologies digestives Plan du cours Indications de la FOGD en gériatrie Traitements IPP et recommandations RGO UGD H. pylori CAT devant cytolyse et cholestase Hépatite médicamenteuse, virale Obstacles

Plus en détail

Traitement du RGO Indications de la chirurgie T Perniceni Département Médicochirurgical de Pathologie Digestive Institut Mutualiste Montsouris

Traitement du RGO Indications de la chirurgie T Perniceni Département Médicochirurgical de Pathologie Digestive Institut Mutualiste Montsouris Traitement du RGO Indications de la chirurgie T Perniceni Département Médicochirurgical de Pathologie Digestive Institut Mutualiste Montsouris Conflit d intérêt Pas de lien d intérêt Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Principes de base de l imagerie du tube digestif

Principes de base de l imagerie du tube digestif Principes de base de l imagerie du tube digestif Endoscopie ASP (abdomen sans préparation ) Transit du grêle et lavement baryté Echographie Tomodensitométrie IRM Endoscopie But : visualisation directe

Plus en détail

Item 222 : Anémie par carence martiale

Item 222 : Anémie par carence martiale Item 222 : Anémie par carence martiale Date de création du document 01/02/2010 OBJECTIFS ENC : Diagnostiquer une anémie par carence martiale. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du

Plus en détail

Modalités de remboursement des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) dans une perspective d usage optimal - à l intention des prescripteurs

Modalités de remboursement des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) dans une perspective d usage optimal - à l intention des prescripteurs Modalités de des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) dans une perspective d usage optimal - à l intention des prescripteurs Quel est le contexte des modalités? Les IPP figurent parmi les médicaments

Plus en détail

Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac

Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac 05/01/2012 Marc 1 I. Généralités 1) Les repères anatomiques, le sternum et le diaphragme Œsophage C est un conduit musculo-membraneux Situé entre le

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Dossier ECN - Thérapeutique

Dossier ECN - Thérapeutique Auteur : Sylvain MANFREDI UFR SMP Besançon Relecture par : Dr Elisabeth ASLANGUL, Service de Médecine interne, Hôpital Louis- Mourrier, APHP Dr DUMAS Florence Service des urgences, Hôpital Cochin APHP

Plus en détail

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique QUATRIEME JOURNEE ANNUELLE AUTOUR de la PATHOLOLOGIE FONCTIONNELLE DIGESTIVE Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique Objectifs: Définir la dyspepsie et les sous groupes Connaitre les causes de la

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 Définitions (1) Troubles fonctionnels intestinaux (TFI) = colopathie

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 INEXIUM 20 mg et 40 mg, comprimés gastro-résistants (Boîtes de 7, 14 et 28 comprimés) Laboratoires ASTRAZENECA

Plus en détail

Maladies motrices du tube digestif

Maladies motrices du tube digestif Maladies motrices du tube digestif DIU explorations fonctionnelles Responsable : Pr François Mion (CHU Lyon) Correspondant parisien : Benoit Coffin Principes : 2 semaines de cours : Données fondamentales

Plus en détail

Manifestations ORL du RGO. Farid EL HAJBI le 21avril2006

Manifestations ORL du RGO. Farid EL HAJBI le 21avril2006 Manifestations ORL du RGO Farid EL HAJBI le 21avril2006 Introduction RGO=passage à travers le cardia d une d partie du contenu gastrique occasionnant des symptômes et/ou des lésions muqueuses Prévalence:

Plus en détail

BIOPSIE de L ESTOMAC. Atelier. Asept InMed. 16, 17, 18 octobre 2007 Nantes

BIOPSIE de L ESTOMAC. Atelier. Asept InMed. 16, 17, 18 octobre 2007 Nantes BIOPSIE de L ESTOMAC Atelier Asept InMed L estomac Structure de la paroi : Séreuse (péritoine) Musculaire (brassage et évacuation du bol) Sous muqueuse Muqueuse (responsable de la sécrétion du suc gastrique)

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 7 juillet 2004 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission a réexaminé les spécialités

Plus en détail

2- La chirurgie bariatrique: - est contre-indiquée chez l adolescent - est discutable après 60 ans V - est envisagée après échec du traitement médical

2- La chirurgie bariatrique: - est contre-indiquée chez l adolescent - est discutable après 60 ans V - est envisagée après échec du traitement médical 1- Concernant l'obésité - le surpoids est défini par un IMC supérieur à 25 V - l'obésité morbide est définie par un IMC supérieur à 40 V - la super obésité est définie par un IMC supérieur à 60 - la fréquence

Plus en détail

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif Scanner abdomino-pelvien déclaré " sans particularité" Solène Varnier (IHN) Scanner

Plus en détail

Atrésie de l œsophage Qu en est-il en 2011?

Atrésie de l œsophage Qu en est-il en 2011? Atrésie de l œsophage Qu en est-il en 2011? Journée du 6 novembre 2011 organisée par l AQAO CHRISTOPHE FAURE, MD GASTROENTÉROLOGUE PÉDIATRE HÔPITAL SAINTE-JUSTINE PRÉSIDENT DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS D ÉTUDE

Plus en détail

J'ai un ulcère gastroduodénal

J'ai un ulcère gastroduodénal J'ai un ulcère gastroduodénal L ulcère gastroduodénal est une pathologie assez répandue, dont la fréquence diminue grâce aux traitements la plupart du temps efficaces. Sans traitement, il y a un risque

Plus en détail

Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations

Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations 22ans ATCD :RAS Visite d embauche GR 6,2M Hb 10,8g/dl VGM 68fl CCMH 32% Diagnostic? Bêta Thalassémie mineure Examens utiles? -Fer sérique

Plus en détail

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Dysphagie Définition Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Cervicale Rétro-sternale Épigastrique Apparaissant immédiatement après la déglutition Obstructions organiques ou fonctionnelles

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

Ulcère gastro-duodénal (UGD)

Ulcère gastro-duodénal (UGD) Ulcère gastro-duodénal (UGD) Perte de substance de la muqueuse gastrique ou duodénale Prévalence : 8% ulcère duodénal (3H / 1F) 2% ulcère gastrique (H > F) Hier maladie chronique exposée aux complications

Plus en détail

Diagnostic des Hypergastrinémies

Diagnostic des Hypergastrinémies Diagnostic des Hypergastrinémies Mr Baa Brahim, 55 ans, d'origine algérienne. 06.2005 : - douleurs épigastr. quotidiennes depuis 15 j, post-prandiales nocturnes Antécédents : - chirurgie gastrique (?)

Plus en détail

UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements

UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements UE 3 Hépato - Gastro Pr Goujon Mardi 23 octobre, 14h Ronéotypeur : Yacine Touati (7) Ronéolecteur : Yanis Touati (10) UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements

Plus en détail

Je m informe sur les Maladies

Je m informe sur les Maladies Je m informe sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin (MICI) Les MICI regroupent la maladie de Crohn et la Recto-Colite Hémorragique (RCH), qui se caractérisent par une inflammation de

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 2 2015 / 2016 SALLE 6 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 Mercredi 21/10/2015 Jeudi 22/10/2015 Vendredi 23/10/2015 Athérome, épidémiologie

Plus en détail

33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis. William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD

33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis. William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD 33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD Une femme âgée de 33 ans avec antécédents de dépression a été admise au mayo

Plus en détail

Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en 2012

Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en 2012 Post U (2012) 119-124 Exploration d une anémie ferriprive d origine digestive en 2012 Objectifs pédagogiques Savoir définir une anémie ferriprive orientant vers une affection digestive Connaître les différentes

Plus en détail

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI Reflux gastro-oesophagien Pr. H.SIBAI Oesophage Cardia Estomac R.G.O Introduction Définition : Ensemble des manifestations cliniques secondaires au passage de liquide gastrique dans l œsophage Complication

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés

RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés Les questions autour du RGO Histoire naturelle? Physiopathologie? Symptômes? Diagnostic? Test thérapeutique aux IPP? Traitement symptomatique? Traitement

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice DEFINITION Perte de substance non tumorale de la muqueuse gastrique ou duodénale avec atteinte de la musculeuse EPIDEMIOLOGIE Ulcère duodénal Ulcère

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP3 Un patient de 24 ans est amené par sa compagne aux urgences à 6h du matin pour des douleurs abdominales violentes. On note une amydalectomie dans l enfance.

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE. P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes

TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE. P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT aucun Troubles

Plus en détail

oesophagien au cours

oesophagien au cours Reflux gastro-oesophagien oesophagien au cours de la sclérodermie systémique M. LAHCENE Service de Médecine Interne Hôpital de Kouba - Alger XVIII Congrès National de Médecine Interne XVI Congrès Maghrébin

Plus en détail

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA Cancer de l oesophage Pr M.B.BENKADA Introduction 5 000 nouveaux cas/an (France) Prédominance masculine Age moyen est de 55 et 69 ans Le traitement curateur est la chirurgie Radiochimiothérapie est périopératoire

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques Pr Benoit Coffin Anomalies motrices en pathologie digestive Fréquentes Impliquées dans la physiopathologie

Plus en détail

Les questions autour du RGO. Histoire naturelle 30/01/2014

Les questions autour du RGO. Histoire naturelle 30/01/2014 Les questions autour du RGO RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés Histoire naturelle? Physiopathologie? Symptômes? Diagnostic? Test thérapeutique aux IPP? Traitement symptomatique? Traitement

Plus en détail

Correspondance. Service d'hépato-gastroentérologie Hôpital Saint-André, Bordeaux Cédex

Correspondance. Service d'hépato-gastroentérologie Hôpital Saint-André, Bordeaux Cédex 1 Item 268 - Reflux gastro-oesophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale. Gastro-oesophageal reflux disease in infants, children and adults. Hiatus hernia. Pauline Rivière,

Plus en détail

Maîtrise des dépenses de santé : L Assurance Maladie souhaite agir sur la consommation de médicaments anti-ulcéreux

Maîtrise des dépenses de santé : L Assurance Maladie souhaite agir sur la consommation de médicaments anti-ulcéreux Point d information mensuel Le 18 janvier 2006 Maîtrise des dépenses de santé : L Assurance Maladie souhaite agir sur la consommation de médicaments anti-ulcéreux Les dernières données sur la consommation

Plus en détail

CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC

CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC Octobre 2015 Dr Michel CHERUBIN Service de chirurgie viscérale CHBT 1 CANCER DE L ESTOMAC bases du traitement: épidémiologiques: 5 cancer le + fréquent incidence diminue

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Septembre 2014

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Septembre 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 164 30 Septembre 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : ESAC,, 20 mg, gélules

Plus en détail

Section 8. - Médecine interne.

Section 8. - Médecine interne. Section 8. - Médecine interne. Art. 20. 1 er. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des spécialités relevant de la pathologie interne : c) les

Plus en détail

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS Le reflux Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS C est quoi? C est physiologique Mais GERD is a condition which develops when the reflux of stomach contents causes troublesome symptoms and/or complications.

Plus en détail

Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations)

Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations) Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations) Date de création du document 01/02/2010 QCM QUESTION 1/10 : Quels paramètres suivants sont utiles pour distinguer une anémie par carence martiale d'une

Plus en détail

PATHOLOGIE DE L ŒSOPHAGE

PATHOLOGIE DE L ŒSOPHAGE PATHOLOGIE DE L ŒSOPHAGE Les lésions de l œsophage couvrent une gamme très étendue allant des cancers de très mauvais pronostic aux simples brûlures entraînées par des repas trop abondants ou épicés. I)

Plus en détail

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN Dr K.T DOUIDI I. Définition II. Rappel anatomique et physiologique III. Causes anatomiques et physiologique : a) Causes physiologiques b) Causes anatomiques c) Causes anatomiques

Plus en détail

Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie

Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie Carnet patient Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie Avec la collaboration du Dr Didier Mayeur, CH de Versailles André Mignot - Le Chesnay et du Dr Claude Boiron, Institut Curie - Hôpital René

Plus en détail

SAIGNEMENT DIGESTIF D ORIGINE INDETERMINEE: DEFINITION, ETIOLOGIES, STRATEGIE DIAGNOSTIQUE. 24 Novembre 2012 DES

SAIGNEMENT DIGESTIF D ORIGINE INDETERMINEE: DEFINITION, ETIOLOGIES, STRATEGIE DIAGNOSTIQUE. 24 Novembre 2012 DES SAIGNEMENT DIGESTIF D ORIGINE INDETERMINEE: DEFINITION, ETIOLOGIES, STRATEGIE DIAGNOSTIQUE 24 Novembre 2012 DES OBSCURE GASTROINTESTINAL BLEEDING DEFINITION Saignement provenant du tube digeshf, sans éhologie

Plus en détail

Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en Jean-charles Delchier (Créteil)

Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en Jean-charles Delchier (Créteil) Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en 2012 Jean-charles Delchier (Créteil) CONFLITS D INTÉRÊT Jean-Charles Delchier: - Consultant laboratoire Aptalis - Intervenant laboratoire Mayoly Spindler

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE LES CANCERS DIGESTIFS I - CANCER DE L'ŒSOPHAGE A - EPIDEMIOLOGIE 1,5% des cancers. 7% des cancers digestifs. Taux moyen en France : 15/100 000 habitants. Incidence plus élevée en

Plus en détail

Reflux Gastro-Oesophagien

Reflux Gastro-Oesophagien 1. Définition RGO pathologique, déficience de la barrière anti-reflux reflux du contenu gastrique de l estomac vers l oesophage, responsable de symptômes plus ou moins compliqué d oesophagite (agression

Plus en détail

ANALYSES OBSOLETES. Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque

ANALYSES OBSOLETES. Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque ANALYSES OBSOLETES Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque FER SERIQUE FER SERIQUE Facile à comprendre mais sans intérêt Alternative en cas de surcharge

Plus en détail

«Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive»

«Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive» 1 24ème FORUM des FACULTES de MEDECINE de RANGUEIL et PURPAN REUNION COMMUNE DE FMC JEUDI 18 OCTOBRE 2012 «Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive» Benoît BOURDET 1, Audrey HAENNIG 2,

Plus en détail

PATHOLOGIE DE L OESOPHAGE

PATHOLOGIE DE L OESOPHAGE I- INTRODUCTION : Les lésions de l œsophage couvrent une gamme très étendue allant des cancers de très mauvais pronostic aux simples brûlures entraînées par des repas trop abondants ou épicés. II- OESOPHAGITES

Plus en détail

Prise en charge de l EBO (endobrachyoesophage)

Prise en charge de l EBO (endobrachyoesophage) Prise en charge de l EBO (endobrachyoesophage) DOCTEUR COLLET FENETRIER SERVICE HGE CHR METZ-THIONVILLES Ammppu section de Metz 3 février 2015 EBO, généralités Def: remplacement de l épithélium malphigien

Plus en détail

Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO

Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO clairance oesophagienne défenses muqueuses SIO relaxations spontanées sécrétion acide tonus de l estomac reflux duodéno-gastrique

Plus en détail