Pour que Noël n oublie personne,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour que Noël n oublie personne,"

Transcription

1 Communiqué de presse - Paris, 15 décembre 2009 Pour que Noël n oublie personne, La Croix-Rouge française avec le soutien de la Française des Jeux organise plus de 450 évènements festifs pour personnes démunies, âgées, isolées ou en difficulté avec l opération «Tous en Fête!» A l occasion des fêtes de fin d année, la Croix-Rouge française renouvelle l opération «Tous en fête!» pour la 3ème année consécutive grâce au soutien de la Française des Jeux. 450 événements festifs sont organisés dans toute la France jusqu au 15 janvier 2010 au profit de plus de personnes démunies, isolées, âgées ou en difficulté. Dans cette période économique où la précarité augmente et touche plus de personnes, l opération «Tous en Fête!» permet d offrir des moments de fête aux personnes démunies. Cette initiative permet de resserrer ou de préserver les liens sociaux ou familiaux tout particulièrement en cette période de fêtes de fin d année. Cet évènement solidaire et festif reçoit cette année un don de de la Française des Jeux ( 1 ), l un des 4 plus gros contributeurs de l association. Il s inscrit dans une logique de partage au travers d un partenariat solidaire entre la Croix-Rouge française et la Française des Jeux qui s ancre et prend de l ampleur chaque année. L opération «Tous en Fête!» bénéficiera à plus de personnes démunies, au travers des 450 actions locales organisées dans les 437 structures régionales de la Croix-Rouge française (délégations et établissements) qui regroupent bénévoles. Pour la première fois, 8 évènements départementaux de grande envergure sont mis en place (voir pièce jointe). De son côté, la Française des Jeux promeut l opération sur les supports d animation commerciale dans son réseau fort de points de vente et sur les écrans d affichage présents en zone de caisse( 2 ). De plus, des détaillants Française des Jeux accueilleront dans leur établissement, des personnes en situation de handicap ou de précarité, pour passer un moment convivial : galettes des rois, distribution de colis, thé dansant, arbre de Noël pour les familles démunies «Le partage et la redistribution au profit de grandes causes font partie intégrante de l'histoire et des valeurs de la Française des Jeux et de son réseau. Ce partenariat inscrit dans la durée, illustre l'engagement social de l entreprise» déclare Christophe Blanchard-Dignac, Président-Directeur général de la Française des Jeux. «Je suis ravi du renouvellement du partenariat entre la Française des Jeux et la Croix-Rouge française.» a déclaré Jean-François Mattei, Président de la Croix-Rouge française. «Notre réseau de bénévoles demeure mobilisé plus que jamais pour assister de nombreuses personnes en difficulté, notamment en période de fin d année.» Contacts presse : Croix-Rouge française : Christèle Lambert-Côme ou Française des Jeux : Faustine Aury / 1 Le don est versé directement par la Française des Jeux et aucun prélèvement n est effectué sur les mises des joueurs. 2 Rappelons que 8 à 10 millions de Français passent tous les jours dans un point de vente de la Française des Jeux. 1

2 «Tous en fête!» 2009, c est à titre d exemple : La «Quinzaine solidaire Tous en fête!» organisée par la délégation d Alès (Gard) du 21 décembre au 3 janvier. Tout un programme pour rendre les fêtes plus joyeuses à plus de personnes. Dans la rue, au foyer d hébergement, à la maison spécialisée, à la maison de retraite, dans les salles municipales, au local de la délégation locale Croix- Rouge française, les festivités vont se multiplier : repas de fête, maraudes de Noël, dîner-spectacle, après-midi intergénérationnel, goûter d échanges avec des personnes handicapées. Dans l Oise, 11 délégations Croix-Rouge française s unissent pour organiser le 12 décembre, un grand spectacle de Cirque. En route pour 3200 personnes à bord des bus mis à leur disposition, direction l Elispace de Beauvais, pour que petits et grands s émerveillent devant les jongleurs, les animaux, les clowns et les acrobates. Les détaillants Française des Jeux prennent également de belles initiatives : A Carhaix dans le Finistère, le Bistro Marché attend 50 personnes handicapées et leur famille le 9 janvier, pour déguster une galette des rois et recevoir des colis. A Dieuze en Moselle, l Hôtel Paris accueillera 50 personnes âgées pour un thé dansant le 10 janvier. L Antenne de premier accueil social et d'orientation (A.P.A.S.O) de Paris, emmènera 60 personnes démunies pour une visite absolument complète de la Tour Eiffel. Le 29 décembre, la délégation locale de Maubeuge (Nord) apportera des colis de Noël à 120 personnes détenues dans le centre pénitentiaire. Tout au long du mois de décembre, le Centre social de Pavilly (Seine-Maritime) multiplie les actions pour plus de 500 personnes démunies : des repas de fêtes, des goûters, des distributions de cadeaux, pour les bénéficiaires et leurs familles mais aussi pour les bénévoles qui sont parfois aussi bénéficiaires. Dans le Rhône, la Délégation départementale et les Délégations locales du Nord-Ouest Lyonnais et de Villeurbanne invitent le 19 décembre, 400 personnes à l ancienne salle de basket de Villeurbanne, pour un incroyable spectacle de magie interactif, un spectacle de Guignol dans la plus pure tradition lyonnaise et un grand goûter. Une magnifique journée clôturée par une rencontre majeure de la saison de basket féminin. Sans oublier bien-sûr les maraudes exceptionnelles organisées par la Délégation départementale de Paris. Du 23 décembre au 10 janvier, les maraudes prendront un aspect plus festif, avec un café chaud, mais aussi des colis de Noël, des vêtements qui seront offerts aux personnes sans-abris. 2

3 Annexes «Tous en Fête», le bilan de l opération 2008 La précarité ne cesse de s aggraver et touche de nouveaux visages - Une précarité en constante augmentation - Une précarité qui touche de nouvelles personnes - Pour des besoins essentiels La lutte contre la précarité : un combat au quotidien pour la Croix-Rouge française? - Une vocation - Quatre grandes missions - La Croix-Rouge française : acteurs majeurs de la lutte contre la précarité en France La contribution sociale de la Française des Jeux 3

4 «Tous en Fête!» Le Bilan de l opération 2008 Une mobilisation exceptionnelle 284 délégations et 58 établissements mobilisés 64 départements impliqués Plus de 360 actions menées + de bénéficiaires bénévoles Croix-Rouge impliqués Des actions diversifiées % 34% % % 12% 7% 5 4% 4% 0 Animations en établissements Animations festives (Délégation) Sorties festives/ culturelles Distributions de colis de Noël Visites à domicile Actions en milieu carcéral Actions des SAM U Sociaux (maraudes) 4

5 Animations en établissements : maisons de retraite, hôpitaux, établissements pour personnes handicapées, crèches, centres d aide par le travail, foyers, services de soins infirmiers à domicile Animations dans les délégations : une grande diversité d actions intégrées aux activités habituellement menées : - Arbre de Noël, repas et goûters festifs, spectacles, échanges culturels et intergénérationnels, sorties au restaurant, visites culturelles Les actions des SAMU sociaux : - Renforcement des maraudes - Repas festifs en CHU Les actions en milieu carcéral : Distributions de colis de Noël : - Animations festives - Colis de Noël - Cadeaux (jouets, jeux, livres) - Coffrets alimentaires - Vêtements, nécessaires de toilettes, bons d achats, places de cinéma 5

6 La précarité ne cesse de s aggraver et touche de nouveaux visages Une précarité en constante augmentation Environ 50 millions de repas ont été distribués en 2008 par les bénévoles de la Croix-Rouge française à personnes, soit une augmentation de 20% depuis 2007 En 2008, la Croix-Rouge française dressait un état des lieux de l aide alimentaire avec, à la clé, un constat alarmant : une augmentation de 10% de personnes en situation précaire faisant appel à la Croix-Rouge française, au-delà même de l aide alimentaire. Presque deux ans plus tard, cette hausse n a cessé de persister et chaque année les demandes d aides augmentent de 10%. Malgré les tentatives de réponse aux effets de la crise économique, la situation des plus fragiles ne fait que se dégrader et les associations sont trop souvent seules face à cette nouvelle précarité. Une précarité qui touche de nouvelles personnes 20% des personnes qui fréquentent les centres d hébergement et de réinsertion sociale de la Croix-Rouge française sont en activité. De nouveaux visages qui se confirment, des prises en charge qui évoluent. Ce sont désormais des jeunes, des personnes âgées, des travailleurs pauvres, des travailleurs à temps partiel, des familles monoparentales qui n arrivent pas joindre les deux bouts. Des personnes qui touchent un revenu, ont un travail, un logement, une retraite mais qui plongent dans un système de dépendance pour survivre. Ce sont ces nouveaux visages qui redessinent les contours de la pauvreté d aujourd hui mais aussi de demain. Pour des besoins essentiels Les aides financières de la Croix-Rouge française représentent 1,5 Million d euros et bénéficient à plus de personnes ou familles. Pendant l été 2009, la Croix-Rouge française a réalisé une enquête auprès d une quarantaine de ses délégations locales et proposant une aide financière aux personnes en situation de précarité. Première conclusion : entre l été 2008 et l été 2009, les demandes d aide financière ont augmenté de 25%. Deuxième enseignement : elles concernent des besoins absolument essentiels : notamment les factures énergétiques, et le loyer. Ainsi, près de 40% des aides financières octroyées par la Croix-Rouge française (règlement des factures énergétiques et des loyers) sont destinées à permettre aux bénéficiaires de conserver leur logement. Des aides sans lesquelles de nombreuses familles pourraient se retrouver à la rue. Au-delà des produits de première nécessité, alimentaires ou vestimentaires, les demandes d aides se tournent désormais vers des besoins absolument indispensables, par des personnes tout à fait sociabilisées qui ont un hébergement et qui travaillent. 6

7 La lutte contre la précarité : un combat au quotidien pour la Croix-Rouge française Une vocation La vocation de la Croix-Rouge française dans le domaine de l action sociale est d accueillir et accompagner toute personne fragilisée, vulnérable ou en détresse, se tournant vers l association. Ses bénévoles et ses salariés tentent d apporter les réponses les mieux adaptées aux besoins de chaque personne dans un souci permanent de respect de sa dignité et de recherche de solutions pérennes. Quatre grandes missions Permettre aux personnes de préserver leur autonomie et amener au plus vite ceux qui sont dans une logique d assistanat à la retrouver ; Favoriser la participation et l implication des personnes dans une logique de projet ; Développer la complémentarité des actions de la Croix-Rouge avec les autres acteurs du territoire ; Prendre part au débat de société et participer aux propositions liées aux évolutions de la précarité, en sensibilisant les pouvoirs publics et les décideurs. La Croix-Rouge française : acteurs majeurs de la lutte contre la précarité en France Plus d 1 million de personnes aidées chaque année bénévoles salariés 112 dispositifs de Samu social dans 60 départements La Croix-Rouge française assure la gestion du 115 dans 7 départements places d hébergement d urgence toute l année et plus de l hiver, 50 accueil de jour 633 lieux de distribution alimentaire (dont 100 épiceries sociales, 50 millions de repas distribués) 732 points de distribution vestimentaire (dont 250 vestiboutiques, tonnes collectées) 180 établissements et services de lutte contre l exclusion et d aide à l enfance et à la famille 300 structures ou délégations engagées dans des actions de promotion de la santé auprès des personnes vulnérables, 120 délégation dans l apprentissage de la langue, Mais aussi dans les prisons, auprès des migrants, dans l accompagnement au micro crédit,, la téléphonie sociale (notamment Croix rouge écoute les détenus ) les situations d exception.. 7

8 La contribution sociale de la Française des Jeux La Française des Jeux, héritière d une tradition historique de contribution des loteries au financement de causes d intérêt général, est un mécène engagé depuis plus de 30 ans. Rappelons que dès sa création en 1933, la Loterie Nationale a incarné la solidarité nationale en faveur des victimes de la guerre et des calamités agricoles. En 2008, 27,4 % des mises de la Française des Jeux, soit plus de 2,5 milliards d euros, ont contribué au financement de besoins collectifs. 2,5% des mises, soit 225 millions d euros en 2009, assurent 80 % des ressources du Centre National du Sport (CNDS), qui a pour mission de développer le sport pour tous en France. Par ailleurs, depuis 16 ans, la Fondation Française des Jeux mène des actions fortes de mécénat dans le domaine du sport, de la santé, et de la solidarité. Elle a notamment soutenu près de 400 associations engagées dans des programmes de prévention et d insertion par le sport. A titre d exemples, dans le domaine de la santé, l entreprise est partenaire de l'association Européenne contre les Leucodystrophies, ELA, depuis 9 ans. De nombreuses opérations ont déjà été organisées conjointement, notamment : - L'opération citoyenne "Mets tes baskets et bats la maladie", série de manifestations sportives en milieu scolaire destinées à collecter des fonds et à sensibiliser l'opinion publique ; - «Le Don de la Chance", dont la 2 ème édition a été lancée le 21 novembre. Elle permet à toute personne effectuant un don minimum de 15 euros à l'association, de participer à un tirage au sort fin janvier 2010 et tenter de gagner une des dotations mises en jeu par les partenaires de l'association : une voiture, des bijoux, des voyages ou des appareils multimédia Le site dédié de l opération a été conçu avec l aide de la Française des Jeux. En matière de solidarité, outre son partenariat avec la Croix-Rouge française, la Française des Jeux accompagne le Secours Populaire Français en développant une action en faveur de 500 jeunes issus de familles défavorisées lors du Tour de France. Enfin, le 1er juin 2009, la Française des Jeux a officialisé un partenariat avec l Association pour le droit à l initiative économique - ADIE. L entreprise est ainsi l une des premières à abonder au Fonds de dotation pour l entrepreneuriat populaire créé en février 2009 par l ADIE. Son objectif est de produire les revenus récurrents susceptibles de financer l action de l association au service de l intérêt général, qu il s agisse de campagnes d information en faveur du microcrédit ou du développement de services d accompagnement aux créateurs d entreprise. 8

9 Visuels disponibles sur demande 1 - Abdoulaye Niang 2 - D. Pazery 3 - Leif Carlsson 4 - Croix-Rouge française 6 - Croix-Rouge française 5 - D. Pazery 7 - Jean-Marie Aragon 8 - Jean-Marie Aragon 9 - D. Pazery 9

Secours Catholique. Partagez notre raison d être personnes accueillies. Accueillir. Accompagner. Développer

Secours Catholique. Partagez notre raison d être personnes accueillies. Accueillir. Accompagner. Développer Secours Catholique Partagez notre raison d être 1 600 000 personnes accueillies Accueillir pour répondre aux premiers besoins Accompagner pour restaurer les liens sociaux Développer pour renforcer les

Plus en détail

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE Plan d Action Sanitaire et Sociale 2011-2015 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr Ce plan : Un nouveau plan d action sanitaire et sociale pour les 5 années à venir 2011 2015 adopté lors

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION LE MANTEAU D AVENIR Un programme de solidarité nationale pour les 330.000 personnes sans domicile fixe, sans abris et très mal logées victimes du froid en hiver Le manteau d avenir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les Pères Noël verts du Secours populaire mobilisés à Paris depuis 40 ans!

DOSSIER DE PRESSE. Les Pères Noël verts du Secours populaire mobilisés à Paris depuis 40 ans! DOSSIER DE PRESSE Les Pères Noël verts du Secours populaire mobilisés à Paris depuis 40 ans! Secours populaire français Fédération de Paris www.spf75.org Noël aux couleurs de l espérance Au Secours populaire,

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'action Sociale, de l'enfance et de la Santé Sous Direction de l Insertion et de la Solidarité Service de la Prévention et de la Lutte contre les Exclusions 2017 DASES 156 G : Subventions

Plus en détail

Lutter contre l illettrisme

Lutter contre l illettrisme contre l action Lutter contre l Plus de 2 millions de personnes vivent avec la honte, souvent cachée, de ne savoir ni lire ni écrire. Le dispositif Croix-Rouge : 210 actions dans toute la France Marie,

Plus en détail

CAPUCINE BATAILLE 120 av du Général Leclerc Paris ssvp.fr

CAPUCINE BATAILLE 120 av du Général Leclerc Paris ssvp.fr 2 capucine.bataille@ 3 capucine.bataille@ La Société de Saint-Vincent-de-Paul est un réseau de charité de proximité, au service des personnes seules ou démunies. Elle est présente dans 150 pays avec 800

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION GROUPE «Bénévoles associations caritatives/ Professionnels Action sociale» 26 mars 2010

COMPTE RENDU REUNION GROUPE «Bénévoles associations caritatives/ Professionnels Action sociale» 26 mars 2010 COMPTE RENDU REUNION GROUPE «Bénévoles associations caritatives/ Professionnels Action sociale» 26 mars 2010 Présents : Jean Christophe GRAEBLING, Direction Action Sociale Mairie Meaux Claudine ETIEVE

Plus en détail

MARSEILLE / Les "Restos du Coeur" et EDF intensifient leur partenariat

MARSEILLE / Les Restos du Coeur et EDF intensifient leur partenariat MARSEILLE / Les "Restos du Coeur" et EDF intensifient leur partenariat MARSEILLE / Jacques-Thierry MONTI, Directeur EDF Commerce Méditerranée et Délégué Régional EDF en PACA et Luc VÉZINET, Président des

Plus en détail

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel.

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel. Héberger Accompagner Insérer www.asso2choseslune.org Projet associatif Adopté le 27 juin 2014 en Assemblée Générale Notre identité L association 2ChosesLune rassemble des hommes et des femmes désireux

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011 CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU Du 5 mai 2011 1 Thérèse KOZLOWSKI, Présidente du conseil de quartier, ouvre la séance et remercie les habitants et les participants pour leur présence. Elle rappelle ainsi

Plus en détail

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire?

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? L action sociale : Un travail collectif Différents acteurs portent les politiques sociales et d insertion -L Etat -Le Conseil Général -La

Plus en détail

EPICERIE SOCIALE. Association loi Rue Raymond Barre Saint Benoît

EPICERIE SOCIALE. Association loi Rue Raymond Barre Saint Benoît EPICERIE SOCIALE Association loi 1901 14 Rue Raymond Barre 97470 Saint Benoît 0262 51 50 11 Epi.est@sfr.fr www.epi-est.org ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT 14 Rue Raymond Barre, 97470 Saint Benoît

Plus en détail

FORUM 21 du 28 janvier Compte-rendu de l atelier. Solidarité et coopération intergénérationnelle

FORUM 21 du 28 janvier Compte-rendu de l atelier. Solidarité et coopération intergénérationnelle Agenda 21 de Treillières «Ensemble construisons Treillières pour demain» FORUM 21 du 28 janvier 2012 Compte-rendu de l atelier Solidarité et coopération intergénérationnelle Nom du rapporteur : Jean-Louis

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

FDJ, 1 er PARTENAIRE DU SPORT FRANCAIS

FDJ, 1 er PARTENAIRE DU SPORT FRANCAIS Boulogne, le 3 décembre 2015 FDJ, 1 er PARTENAIRE DU SPORT FRANCAIS FDJ a en commun avec le monde du sport le rêve, la performance et l émotion et partage les mêmes valeurs, l égalité des chances et le

Plus en détail

temps forts et chiffres clés

temps forts et chiffres clés temps forts et chiffres clés 2010 Les Allocations familiales, acteur majeur de la solidarité nationale Sommaire 2 Les Allocations familiales, acteur majeur de la solidarité nationale 4 Les dépenses de

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 1 nouveau nom 1 valeur : la solidarité

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association Un tremplin vers l'autonomie!! / Hébergement Hébergement / Logement Logement / Accompagnement SANTÉ Accompagnement - PROFESSIONNEL SANTÉ

Plus en détail

générale l action sociale DGAS La Direction Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance

générale l action sociale DGAS La Direction Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance La Direction générale de l action sociale DGAS Des défis majeurs : La lutte contre les exclusions Les réponses à la dépendance 11, Place des Cinq Martyrs du Lycée Buffon 75696 Paris cedex 14 Tél : 01 40

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Année 2012 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Les CCAS animent une action générale de prévention et de développement dans la commune, en liaison

Plus en détail

APPEL des Banques Alimentaires

APPEL des Banques Alimentaires APPEL des Banques Alimentaires aux candidats à l élection présidentielle 2012 : VAINCRE l insécurité alimentaire en France. La faim n a pas de couleur politique. La France ne peut plus accepter l insécurité

Plus en détail

L I D A I R E S U N A N I M E M E N T S O L I A N I M E M E N T S O L I D A I R E S U N A

L I D A I R E S U N A N I M E M E N T S O L I A N I M E M E N T S O L I D A I R E S U N A A N I M E M E N T S O L I D A I R E S U N A N I M E M E N T S O L I D A I R E S U N A N L I D A I R E S U N A N I M E M E N T S O L I A N I M E M E N T S O L I D A I R E S U N A L I D A I R E S U N A N

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'action Sociale, de l'enfance et de la Santé Sous Direction de l'insertion et de la Solidarité Bureau de l Insertion par le logement et de la Veille sociale 2015 DASES 394G : Participations

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE LA CRÉATION D ENTREPRISE DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES Une entité de SENSIBILISER LES PERSONNES LES PLUS ÉLOIGNÉES DE L EMPLOI ET PRINCIPALEMENT ISSUES DES QUARTIERS PRIORITAIRES Donner l envie d entreprendre

Plus en détail

Les fleurs de la fraternité

Les fleurs de la fraternité Les fleurs de la fraternité Jeudi 1 er octobre 2015 Dossier de presse Contact presse Les petits frères des Pauvres Isabelle Sénécal 01 49 23 13 14/14 49 isabelle.senecal@petitsfreresdespauvres.fr 1 Contacts

Plus en détail

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime CONTRIBUTION ECRITE DU DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME Les quatre priorités départementales que sont, l emploi, les solidarités, l aménagement du territoire et l égalité d accès à l éducation, à la culture,

Plus en détail

Le point sur la médiation familiale

Le point sur la médiation familiale > Le point sur la médiation familiale 2 Avec plus de 11 millions d allocataires et 31 millions de personnes couvertes, le réseau des 102 Caf de la branche Famille est le premier acteur de la protection

Plus en détail

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE Introduction : Le Projet de Développement Social Local : objectifs et méthode La question sociale constitue une des priorités majeures du programme municipal

Plus en détail

LA GRANDE EXCLUSION SOCIALE EN GARE. Club Europe 25 juin 2008

LA GRANDE EXCLUSION SOCIALE EN GARE. Club Europe 25 juin 2008 LA GRANDE EXCLUSION SOCIALE EN GARE Club Europe 25 juin 2008 La prise en charge de l errance en gare Préambule L errance : un phénomène né du chômage et de la précarité Le chômage, source de fragilisation

Plus en détail

Générations Mutualistes

Générations Mutualistes Générations Mutualistes Accompagner les familles tout au long de la vie Un réseau de 750 établissements et services mutualistes dans toute la France Un engagement au service du mieux-vivre de la personne

Plus en détail

Groupement des Epiceries Sociales et Solidaires en Rhône-Alpes. Développement des approvisionnements des épiceries sociales et solidaires

Groupement des Epiceries Sociales et Solidaires en Rhône-Alpes. Développement des approvisionnements des épiceries sociales et solidaires Groupement des Epiceries Sociales et Solidaires en Rhône-Alpes Développement des approvisionnements des épiceries sociales et solidaires Mai 2013 Sommaire Le GESRA Les épiceries sociales et solidaires

Plus en détail

Nouvelles compétences des Départements. Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents

Nouvelles compétences des Départements. Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents Nouvelles compétences des Départements Impact de la loi Notre sur les compétences et les agents Journée d étude Départements 22 septembre 2016 La loi NOTRe resserre les compétences des Départements sur

Plus en détail

DES RESTOS LES RESTOS DU CŒUR L ESSENTIEL

DES RESTOS LES RESTOS DU CŒUR L ESSENTIEL L ESSENTIEL DES RESTOS Toutes les informations de ce document sont issues du rapport annuel disponible sur le site www.restosducoeur.org rubrique Communiqués et publications ou nos comptes ou sur simple

Plus en détail

Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local. L exemple de l Île-de-France

Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local. L exemple de l Île-de-France L intégration des Roms: le rôle des collectivité locales Mise en œuvre des politiques d intégration au niveau local L exemple de l Île-de-France 24.10.13 Laure ANTONIOTTI Portrait de l Ile-de-France 8

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Chasse aux œufs solidaire du Secours populaire à Paris

DOSSIER DE PRESSE. Chasse aux œufs solidaire du Secours populaire à Paris DOSSIER DE PRESSE Chasse aux œufs solidaire du Secours populaire à Paris Contact presse : Abdelsem Ghazi 01 53 41 39 39 / 06 60 95 61 42/ abdelsem.ghazi@spf75.org 1 SOMMAIRE Communiqué de presse p 3 Vivement

Plus en détail

Hausse des prix, Dossier de presse. nouvelles prises en charge. nouveaux visages de la précarité, Le cas de la distribution alimentaire

Hausse des prix, Dossier de presse. nouvelles prises en charge. nouveaux visages de la précarité, Le cas de la distribution alimentaire Urgence secourisme Action sociale Santé autonomie Formation Action internationale Dossier de presse Hausse des prix, nouveaux visages de la précarité, nouvelles prises en charge Contact presse : 01 44

Plus en détail

La Branche de l aide à domicile

La Branche de l aide à domicile La Branche de l aide à domicile gagne à être connue! Une branche professionnelle forte et structurée La Branche de l aide à dom répond à l évolution Une branche forte et structurée qui va de l avant La

Plus en détail

Comment bien gérer mon budget? du 17 au 24 octobre 20 rendez-vous sur Strasbourg 62 rendez-vous sur tout le Bas-Rhin

Comment bien gérer mon budget? du 17 au 24 octobre 20 rendez-vous sur Strasbourg 62 rendez-vous sur tout le Bas-Rhin Strasbourg, le 17 octobre 2014 Comment bien gérer mon budget? du 17 au 24 octobre 20 rendez-vous sur Strasbourg 62 rendez-vous sur tout le Bas-Rhin Le 17 octobre est la journée mondiale du refus de la

Plus en détail

Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS

Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS SOMMAIRE 1- Le mot du président.. p2 2- Emmaüs Cahors en dates.. p3 3- Emmaüs Cahors en chiffres..p4 4- Emmaüs Cahors : les activités économiques...p5 5- Emmaüs

Plus en détail

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Bureau International du Travail Jeudi 2 octobre 2014 Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Monsieur Jacques RABUT Vice-président

Plus en détail

CCAS BOURNEZEAU ST VINCENT PUYMAUFRAIS. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION des associations à caractère social 2017

CCAS BOURNEZEAU ST VINCENT PUYMAUFRAIS. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION des associations à caractère social 2017 CCAS BOURNEZEAU ST VINCENT PUYMAUFRAIS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION des associations à caractère social 2017 DEMANDE DE SUBVENTION A CARACTERE SOCIAL - ANNEE 2016 à déposer avant le 16 janvier 2017

Plus en détail

Testez vos connaissances sur le

Testez vos connaissances sur le ???? Vrai???? ou???????? Faux Testez vos connaissances sur le Service Civique! 1 «Les jeunes d aujourd hui sont désengagés et individualistes» Faux! Le succès du Service Civique auprès des jeunes en est

Plus en détail

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement DOSSIER DE PRESSE CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement PARIS Mercredi 22 février 2012 Communiqué de presse p.2 Le partenariat CRESUS et PRO BTP p.3 CRESUS p.5 Le Groupe PRO BTP et son engagement

Plus en détail

Domaine culturel Domaine social Domaine sportif

Domaine culturel Domaine social Domaine sportif VALORISATION DU BENEVOLAT EN HAUTE-VIENNE ---------- DOSSIER DE CANDIDATURE L ASSOCIATION Nom :... Adresse :... Objet et activité habituelle :... Nombre d adhérents:... Nombre de bénévoles :... Nombre

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage 28/09/2016 Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage Nom de l association : Date de dépôt du dossier : Sommaire Page 2 : Étapes et critères de sélection des projets Page 3 : Renseignements

Plus en détail

DOSSIER DE MECENAT CULTUREL DE PROXIMITE

DOSSIER DE MECENAT CULTUREL DE PROXIMITE DOSSIER DE MECENAT CULTUREL DE PROXIMITE Au sommaire : > Présentation de Jours de fête - p.2 > Pourquoi devenir mécène? - p.6 > Comment devenir mécène? - p.7 > Nous contacter - p.9 > Bordereau à remplir

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des Centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE DE RÉDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Des réponses à une série de questions portant sur L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE

Plus en détail

Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois

Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois Les femmes de l artisanat alimentaire au Sénégal : un défi pour la sécurité alimentaire L exemple du milieu urbain dakarois Fatou Ndoye Yamoussoukro, Juin 2013 Contexte Depuis très longtemps le Sénégal

Plus en détail

Le dispositif d accueil hébergement en Mayenne

Le dispositif d accueil hébergement en Mayenne PRÉFÈTE DE LA MAYENNE Le dispositif d accueil hébergement en Mayenne DOSSIER DE PRESSE Vendredi 26 octobre 2012 Le dispositif hivernal d hébergement d urgence en Mayenne 2012 / 2013 Le dispositif d accueil

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

DEMANDE D ACCRÉDITATION

DEMANDE D ACCRÉDITATION DEMANDE D ACCRÉDITATION 1. COORDONNÉES DE L ORGANISME NOM DE L ORGANISME : ADRESSE DE CORRESPONDANCE RUE : VILLE : CODE POSTAL : TERRITOIRE COUVERT PAR L ORGANISME : _ TÉLÉPHONE : 819 - TÉLÉCOPIEUR : 819

Plus en détail

Mobilisez vos jeunes. au service des plus faibles... Et toi, que fais-tu de ta force? Programme 6-18 ans

Mobilisez vos jeunes. au service des plus faibles... Et toi, que fais-tu de ta force? Programme 6-18 ans Mobilisez vos jeunes au service des plus faibles... Programme 6-18 ans Et toi, que fais-tu de ta force? Mobilisez vos jeunes 1 au service des plus faibles avec le programme «Et toi, que fais-tu de ta force?»

Plus en détail

2014 DPE 1044 Subvention ( euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS

2014 DPE 1044 Subvention ( euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de la Propreté et de l Eau 2014 DPE 1044 Subvention (20.000 euros) et convention avec la recyclerie Rejoué (14e). PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Dans le cadre de

Plus en détail

En 2015, le Service Civique a fêté ses 5 ans Créé par la loi du 10 mars 2010

En 2015, le Service Civique a fêté ses 5 ans Créé par la loi du 10 mars 2010 En 2015, le Service Civique a fêté ses 5 ans Créé par la loi du 10 mars 2010 Article L.120-1 du code du service national "Le Service Civique a pour objet de renforcer la cohésion nationale et la mixité

Plus en détail

GARANTIE JEUNES FSE (Fonds social européen)

GARANTIE JEUNES FSE (Fonds social européen) GARANTIE JEUNES FSE (Fonds social européen) Le cadre Recommandation du Conseil européen : Améliorer la 1 ère expérience des jeunes et leur participation au marché du travail Déclinaison française de la

Plus en détail

1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public

1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public réaffirmées pour être aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités 2

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

Épiss campus, l épicerie sociale et solidaire de l Université de Poitiers

Épiss campus, l épicerie sociale et solidaire de l Université de Poitiers DOSSIER DE PRESSE Épiss campus, l épicerie sociale et solidaire de l Université de Poitiers 8 novembre 2012 www.univ-poitiers.fr Contact presse Direction de la communication Université de Poitiers Marion

Plus en détail

LE MECENAT SPORTIF. Et la fondation Française des Jeux. Thierry HUGUENIN Sponsoring & Mécénat La Française des Jeux

LE MECENAT SPORTIF. Et la fondation Française des Jeux. Thierry HUGUENIN Sponsoring & Mécénat La Française des Jeux LE MECENAT SPORTIF Et la fondation Française des Jeux Thierry HUGUENIN Sponsoring & Mécénat La Française des Jeux Sommaire 1. Qu est-ce que le mécénat? 2. Quelles différences entre mécénat et sponsoring?

Plus en détail

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES «Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES Jusqu au 10 juillet 2010 Créée en 1996, l Agence pour l Education par le Sport est une organisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. ACT lance une campagne de financement participatif! Objectif : euros Date limite : 9 mai 2016

DOSSIER DE PRESSE. ACT lance une campagne de financement participatif! Objectif : euros Date limite : 9 mai 2016 DOSSIER DE PRESSE ACT lance une campagne de financement participatif! Objectif : 12000 euros Date limite : 9 mai 2016 ULULE.FR/APPROCHES-CULTURES-ET-TERRITOIRES Dans ce dossier : Communiqué...2 L action

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage 07/01/2016 Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage Nom de l association : Date de dépôt du dossier : Sommaire Page 2 : Etapes et critères de sélection des projets Page 3 : Renseignements

Plus en détail

Calendrier de mise en œuvre du plan sur les années 2013 et 2014

Calendrier de mise en œuvre du plan sur les années 2013 et 2014 Calendrier de mise en œuvre du plan sur les années 2013 et 2014 47 Suivi de la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté Calendrier de mise en œuvre du plan : années 2013 et 2014 Mission IGAS

Plus en détail

Dossier de presse. Point presse du 16 juin 2016

Dossier de presse. Point presse du 16 juin 2016 Dossier de presse Accompagner les demandeurs d emploi en situation de fragilité au moment du passage à la retraite : Pôle emploi Bretagne et la Carsat Bretagne s engagent Point presse du 16 juin 2016 Contacts

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la SEANCE du CONSEIL D'ADMINISTRATION du C.C.A.S du 9 mars 2012

PROCES-VERBAL de la SEANCE du CONSEIL D'ADMINISTRATION du C.C.A.S du 9 mars 2012 Compte rendu affiché au C.C.A.S le 13 mars 2012 PROCES-VERBAL de la SEANCE du CONSEIL D'ADMINISTRATION du C.C.A.S du 9 mars 2012 La séance du Conseil d Administration du C.C.A.S., installée avenue Antide

Plus en détail

INNOVATION ET OUVERTURE UN COLLÈGE EXPÉRIMENTAL À PAU AVEC UN INTERNAT DE LA RÉUSSITE POUR TOUS ET UN ESPACE CULTUREL

INNOVATION ET OUVERTURE UN COLLÈGE EXPÉRIMENTAL À PAU AVEC UN INTERNAT DE LA RÉUSSITE POUR TOUS ET UN ESPACE CULTUREL INNOVATION ET OUVERTURE UN COLLÈGE EXPÉRIMENTAL À PAU AVEC UN INTERNAT DE LA RÉUSSITE POUR TOUS ET UN ESPACE CULTUREL Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques construit un collège public désectorisé

Plus en détail

DEMANDE D ACCRÉDITATION

DEMANDE D ACCRÉDITATION DEMANDE D ACCRÉDITATION 1. COORDONNÉES DE L ORGANISME NOM DE L ORGANISME : ADRESSE DE CORRESPONDANCE RUE : INTERSECTION: VILLE : CODE POSTAL : QUARTIER : TERRITOIRE COUVERT PAR L ORGANISME : TÉLÉPHONE

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN REPERAGE ET ACCOMPAGNEMENT DES MENAGES EN SITUATION DE PRECARITE ENERGETIQUE Contexte et constats La loi du 12 juillet 2010 (loi Grenelle II) précise qu : «est

Plus en détail

Campagne de sensibilisation. «Vivre Noël autrement 2010»

Campagne de sensibilisation. «Vivre Noël autrement 2010» Campagne de sensibilisation «Vivre Noël autrement 2010» 1 Des questions à se poser et des gestes à faire pour vivre Noël 2010 autrement Proposés par Chrétiens dans le Monde Rural (CMR) L eau L eau est

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU. Evaluation de la mission bus

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU. Evaluation de la mission bus NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU Evaluation de la mission bus 1. Présentation des actions de MdM en France MEDECINS DU MONDE, QUI SOMMES NOUS?» Association laïque, indépendante et démocratique,»

Plus en détail

EDF, ENGAGÉ POUR LUTTER CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE

EDF, ENGAGÉ POUR LUTTER CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE EDF, ENGAGÉ POUR LUTTER CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE 2 EDF SOLIDAIRE DE SES CLIENTS Depuis près de 30 ans, EDF travaille aux côtés des pouvoirs publics, des collectivités territoriales

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 CITOYENNETE Maison de quartier Petit-Ivry Bilan du projet social 2014 Projet social de l année 2015 Demande d'agrément à la CAF (animation globale)

Plus en détail

Médecins du Monde france w Délégation Ile-de-France

Médecins du Monde france w Délégation Ile-de-France Médecins du Monde france w Délégation Ile-de-France médecins du monde / France / Ile-de-France MÉDECINS DU MONDE : UNE ONG M DICALE w SOIGNER ET TÉMOIGNER w Médecins du Monde soigne les populations les

Plus en détail

temps forts et chiffres clés

temps forts et chiffres clés temps forts et chiffres clés 2012 2 3 Sommaire 3 Les Allocations familiales, acteur majeur de la solidarité nationale 4 Temps forts 2012 4 Une augmentation soutenue des places en crèche 4 Le nouveau site

Plus en détail

RAPPORT DES ACTIVITES DU SERVICE SOCIAL. - Responsable : Madame Paule LEGUAY -

RAPPORT DES ACTIVITES DU SERVICE SOCIAL. - Responsable : Madame Paule LEGUAY - RAPPORT DES ACTIVITES DU SERVICE SOCIAL - Responsable : Madame Paule LEGUAY - La section Sociale de la Croix-Rouge monégasque, apporte une aide aux personnes en difficultés qui résident à Monaco et dans

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 1 valeur : la solidarité 3 grandes

Plus en détail

Les Vacances Solidaires

Les Vacances Solidaires Les Vacances Solidaires Bilan d activité Septembre 2007 à août 2008 SOMMAIRE Objectifs 3 I Familles bénéficiaires 4 1/ Typologie des foyers partis en séjours vacances 4 2/ Situation sociale et socio-économique

Plus en détail

Pour lutter activement contre la précarité. La Semaine de l Insertion du Conseil Général. Strasbourg, le 5 novembre 2012

Pour lutter activement contre la précarité. La Semaine de l Insertion du Conseil Général. Strasbourg, le 5 novembre 2012 Strasbourg, le 5 novembre 2012 Pour lutter activement contre la précarité La Semaine de l Insertion du Conseil Général Guy-Dominique Kennel, Président du Conseil Général, lance officiellement la Semaine

Plus en détail

HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017

HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017 HEBERGEMENT DES PLUS VULNERABLES : LANCEMENT DE LA PERIODE HIVERNALE 2016/2017 Jeudi 10 novembre 2016 à 16h30 Au Centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) Croix Rouge - 29 avenue des Cosmonautes

Plus en détail

Le Fonds de Solidarité Logement (FSL) et la précarité énergétique. présentation FSL -Atelier ALE - 29 mai 2012

Le Fonds de Solidarité Logement (FSL) et la précarité énergétique. présentation FSL -Atelier ALE - 29 mai 2012 Le Fonds de Solidarité Logement (FSL) et la précarité énergétique Plan d intervention Présentation générale du FSL Volet FSL énergie Chiffres clés La précarité énergétique 2 Présentation générale du FSL

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

S engager sur les événements sportifs c est : Devenir partenaire c est pour vous :

S engager sur les événements sportifs c est : Devenir partenaire c est pour vous : DEVENEZ PARTENAIRE DE NOS ÉVÉN Vous avez la possibilité d apporter votre soutien à tous les événements sportifs qu organisent la ville de Meaux et la Communauté d agglomération du Pays de Meaux. S engager

Plus en détail

Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur

Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur 2013 DDEEES 36 G / 2013 DASES 670 G Convention cadre avec l association Emmaüs Défi. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

RIMBAUD LIVRET D ACCUEIL CSAPA - CAARUD CSAPA-CAARUD PRÉVENTION, SOIN ET RÉDUCTION DES RISQUES

RIMBAUD LIVRET D ACCUEIL CSAPA - CAARUD CSAPA-CAARUD PRÉVENTION, SOIN ET RÉDUCTION DES RISQUES CSAPA-CAARUD RIMBAUD PRÉVENTION, SOIN ET RÉDUCTION DES RISQUES LIVRET D ACCUEIL CSAPA - Centre de Soins, d Accompagnement et de Prévention en Addictologie CAARUD Centre d Accueil et d Accompagnement à

Plus en détail

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T 2 0 1 5-2 0 1 8 Qu est-ce qu un Espace Solidaire? L Espace Solidaire porte un projet de centre social agréé par la CAF, articulé autour de 3 grandes fonctions : Maison

Plus en détail

LA FONDATION SOCIÉTÉ GÉNÉRALE POUR LA SOLIDARITÉ

LA FONDATION SOCIÉTÉ GÉNÉRALE POUR LA SOLIDARITÉ LA FONDATION SOCIÉTÉ GÉNÉRALE POUR LA SOLIDARITÉ FONDATION POUR LA SOLIDARITÉ La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion professionnelle, notamment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Banque Alimentaire du Havre et de la Pointe de Caux

DOSSIER DE PRESSE. Banque Alimentaire du Havre et de la Pointe de Caux DOSSIER DE PRESSE Responsable de l événement Responsable Communication Danielle Haspot Caroline Leblond 06 98 93 15 27 06 62 17 59 01 ba.havre.evenementiel@gmail.com ba766.communication@banquealimentaire.org

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

Le dispositif hivernal

Le dispositif hivernal PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE Direction Régionale et Interdépartementale de l Hébergement et du Logement DRIHL des Hauts de Seine Le dispositif hivernal 2012-2013 Plan hiver - UTHL 92 DRIHL 1 Le dispositif

Plus en détail

Fonds de Solidarité pour le Logement (F.S.L) Secrétariat du FSL à Marseille : tel : / fax :

Fonds de Solidarité pour le Logement (F.S.L) Secrétariat du FSL à Marseille : tel : / fax : Logement Fonds de Solidarité pour le Logement (F.S.L) Secrétariat du FSL à Marseille : tel : 04 91 05 54 77 / fax : 04 91 02 82 04 Compétences du fonds de solidarité pour le logement (FSL) : Il permet

Plus en détail

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Conseil Municipal du 24 septembre 2012 PRIO-Pôle Prospective Les politiques municipales par thème Concertation - Marché de Monplaisir

Plus en détail

Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S.

Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S. LIMONEST Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S. «Prévention, Accompagnement, Solidarité, Intergénérationnel, Animation constituent les maitres mots de ce service de proximité». Version 2 02/2017

Plus en détail

SECOURS POPULAIRE FRANCAIS FÉDÉRATION DE LA CORRÈZE

SECOURS POPULAIRE FRANCAIS FÉDÉRATION DE LA CORRÈZE FÉDÉRATION DE LA CORRÈZE QUI SOMMES NOUS? Association de loi 1901, Généraliste de l'humanitaire sans frontière, nous avons un objectif unique: PRATIQUER LA SOLIDARITE DANS L'ESPRIT DE LA DECLARATION DES

Plus en détail

La gestion post-catastrophe

La gestion post-catastrophe La gestion post-catastrophe L accompagnement et l aide aux CETE Méditerranée Direction de l Urgence et du Secourisme Florent Vallée Aix en Provence, Contexte La Croix-Rouge française Présentation générale

Plus en détail

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le guide des aides Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le CCAS intervient après que les dispositifs légaux aient été sollicités. Il attribue ses aides (aide financière sous forme de Chèque

Plus en détail

Convention n relative au fonctionnement Du Foyer Mixte de Jeunes Travailleurs dénommé «Espace Kennedy» À POITIERS pour l année 2011

Convention n relative au fonctionnement Du Foyer Mixte de Jeunes Travailleurs dénommé «Espace Kennedy» À POITIERS pour l année 2011 ANNEXE 4 Convention n relative au fonctionnement Du Foyer Mixte de Jeunes Travailleurs dénommé «Espace Kennedy» À POITIERS pour l année 2011 ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP

Plus en détail

Volontaires en Service Civique

Volontaires en Service Civique Volontaires en Service Civique La Sauvegarde du Nord 66 postes 39 missions proposées Sommaire : 1 1. La Sauvegarde du Nord en bref... P2 2. Le service civique : qu est-ce-que c est?... P3 3. Quelles sont

Plus en détail

GLAUDA Fanny WAMBST Alexia CAKMAK Sesilya SARMASIK Serkan Seconde 13 PFEG (Principes Fondamentaux de l Economie et de la Gestion)

GLAUDA Fanny WAMBST Alexia CAKMAK Sesilya SARMASIK Serkan Seconde 13 PFEG (Principes Fondamentaux de l Economie et de la Gestion) Les Restos du cœur GLAUDA Fanny WAMBST Alexia CAKMAK Sesilya SARMASIK Serkan Seconde 13 PFEG (Principes Fondamentaux de l Economie et de la Gestion) Sommaire I. Les associations dans le monde 1) Qu est-ce

Plus en détail

Le CPAS c est l avenir solidaire

Le CPAS c est l avenir solidaire Le CPAS c est l avenir solidaire Le CPAS c est quoi? C est un service public au service du public, c est-à-dire un service créé par l état pour répondre à un besoin de la collectivité. Le CPAS a pour mission

Plus en détail