Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid"

Transcription

1 Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid Info Day PEFESE «Régionalisation du système Educatif : Enjeux et perspectifs» 1

2 La régionalisation de l éducation: est un processus qui concerne désormais de nombreux systèmes éducatifs dans le monde. 2

3 La régionalisation de l éducation est un mode d organisation institutionnelle qui consiste à faire gérer par des organes régionaux les affaires «éducatives» propres de la collectivité territoriale ou locale. 3

4 - Il y a actuellement une tendance mondiale à la régionalisation des systèmes d'éducation. - La plupart des pays sont en train d'essayer une certaine forme de régionalisation ou envisagent de le faire. 4

5 Le processus de régionalisation nécessite, pour réussir, un engagement politique fort et une grande capacité de diriger. 5

6 Pourquoi régionaliser l'education? - Initiatives peu transparentes, - Inefficacité administrative, - Gestion inefficiente des finances, - Services de mauvaise qualité. 6

7 La répartition des rôles Le débat reste ouvert parce que le processus requiert que les responsables centraux et régionaux rationalisent un ensemble complexe de fonctions qui se complètent. 7

8 La répartition des rôles La répartition des fonctions est compliquée davantage par le fait que chacune de ces fonctions doit être évaluée pour le primaire, le secondaire et aussi bien que pour le pilotage et l administration. 8

9 L'impact de la régionalisation L'impact de la régionalisation sur les services de l éducation n'est pas démontré clairement. 9

10 L'impact de la régionalisation Une des critiques est que les gouvernements centraux ont déchargé des responsabilités sur les administrations locales et les communautés sans fournir de ressources adéquates aux régions. 10

11 L'impact de la régionalisation la participation à la gestion des établissements scolaires renforce la responsabilisation, rend plus sensibles les dirigeants et favorisent la mobilisation de ressources. 11

12 Approche régionale dans le système scolaire Tunisien : Les acquis 12

13 Le contexte de la régionalisation de l éducation en Tunisie les objectifs définis au niveau central ne sont souvent pas réalisés au niveau régional/local. 13

14 Le contexte de la régionalisation de l éducation en Tunisie certains objectifs n étaient que partiellement atteints et très inégalement suivant les régions 14

15 Le contexte de la régionalisation de l éducation en Tunisie Le Ministère de l Education a alors ressenti la nécessité d appliquer une approche régionalisée des problèmes éducatifs. 15

16 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Les directions régionales/commissariats régionaux de l éducation disposent de plus d autonomie, spécialement dans le domaine pédagogique et du suivi des projets éducatifs. 16

17 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Décret n du 6 mars 2007 fixant l organisation et les attributions des directions régionales de l éducation et de la formation (DRE) a été publié. 17

18 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Elargissement des prérogatives du commissaire/directeur régional en lui confiant la supervision de la mise en place du projet éducatif de la région, le suivi de sa réalisation et son évaluation. 18

19 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie De plus le Ministère a poursuivi la formation des directeurs centraux et des responsables régionaux dans les domaines de la décentralisation, la planification stratégique, la gestion des projets, le pilotage des changements et des innovations, l animation des groupes ainsi que dans la communication. 19

20 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Promulgation de la loi n du 9 mars 2010, relative aux commissariats régionaux de l'éducation qui donne plus de flexibilité et d autonomies financière et administrative aux régions de gérer le système. Le décret n du 6 septembre 2010, portant création des commissariats régionaux de l'éducation et fixant leur organisation administrative et financière et leurs attributions ainsi que les modalités de leur fonctionnement viennent pour renforcer cette perspective. 20

21 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Sur un autre plan, le projet éducatif de la région est un moyen privilégié pour étendre un système de gestion décentralisé et moderne. 21

22 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Le projet de région est un plan d'action à moyen terme défini et élaboré par le commissariat régional de l'éducation, en prenant compte des spécificités géographique, culturelle et économique et de sa réalité éducative en relation avec son environnement. 22

23 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Une note méthodologique complète et précise sur l élaboration des projets régionaux a été préparée pour faciliter le travail aux différents intervenants. 23

24 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Certains CRE ont élaboré leur projets régionaux selon la méthodologie arrêtée par le ME mais à des niveaux différents. 24

25 Le déroulement ou la mise en œuvre de la régionalisation de l éducation en Tunisie Les principaux objectifs des CRE concernent (a) l amélioration de l encadrement pédagogique ; (b) l amélioration des conditions de travail, infrastructures et équipements ; (c) l enseignement des langues; (d) l amélioration de la gestion des établissements ; (e) la limitation des absences tant des élèves que des enseignants ; (f) la lutte contre l abandon scolaire ; (g) le développement et l amélioration de la vie scolaire. 25

26 Approche régionale dans le système scolaire Tunisien : Les Défis 26

27 La régionalisation des systèmes d'éducation nécessite l'harmonisation d'un ensemble complexe de fonctions pour chacun des niveaux de l'enseignement. 27

28 Dysfonctionnement au niveau du pilotage du système Absence d un SI global et intégré Manque au niveau de la culture de planification stratégique de l évaluation et de la remédiation Manque au niveau des ressources humaines et des moyens matériels Absence de référentiels et des standards pour l évaluation et la qualité Manque de la participation active de la société civile et du secteur privée 28

29 Approche régionale dans le système scolaire Tunisien : Les Perspectives 29

30 Fournir plus d'efforts collectifs, Responsabiliser tous les intervenants à tous les niveaux régional et local,. Promouvoir le rendement interne, Améliorer les indicateurs quantitatifs et qualitatifs de la région. 30

31 Améliorer la qualité et la performance du système éducatif à tous les niveaux et en assurer la pertinence Redéfinir la stratégie globale d enseignementapprentissage (approches, méthodes, outils et moyens), Renforcer l adéquation entre le système éducatif et les besoins réels de l économie et de la société, Améliorer le fonctionnement des établissements scolaires. 31

32 Renforcer et améliorer les fonctions et les missions: Développer de la culture de l évaluation et de l obligation de rendre compte (accountability). Développer de la culture de la prospective et de la planification stratégique. Diversifier des études et promotion de la recherche en education Encourager du secteur privé pour investir d avantage dans le secteur éducatif Améliorer de la qualité des services éducatifs en renforçant l utilisation des TIC, 32

33 Le processus de régionalisation peut améliorer considérablement l'efficacité, la transparence, la responsabilisation et la qualité des services éducatifs. L éducation régionalisée serait probablement plus efficace, plus compatible avec les priorités régionales et locales, encouragerait davantage la participation, la transparence et la redevabilité pour une bonne gouvernance. 33

ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE. Vu la loi du 8 mai 1989 portant adaptation des structurelles organisationnelles du Ministère de l Éducation Nationale ;

ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE. Vu la loi du 8 mai 1989 portant adaptation des structurelles organisationnelles du Ministère de l Éducation Nationale ; RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE Vu le décret du 30 mars 1982 portant réforme du système éducatif haïtien; Vu la loi

Plus en détail

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO L E NOUVEL ENVIRONNEMENT A D MINISTRATIF GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO DESCRIPTION DE L ADMINISTRATION LOCALE Information sur le CVD Dans les communes rurales, il est crée

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE Dans le but d enraciner les bases de la démocratie locale, de renforcer le concept de proximité, de vulgariser la culture de partenariat et d assurer une gestion

Plus en détail

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2011-19) Entrée en vigueur :

Plus en détail

Genre et gouvernance Locale

Genre et gouvernance Locale Genre gouvernance Locale Par Marie Antointe Saya Conseillère en genre UAP/RDC- février 2006 Marie Antointe Saya *-genre* Plan Bref rappel notions genre Gouvernance : origine définitions État du genre Pourquoi

Plus en détail

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT AVEC LES TIC AU CONGO. par PR. SAMUEL MAWETE

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT AVEC LES TIC AU CONGO. par PR. SAMUEL MAWETE PRATIQUES D ENSEIGNEMENT AVEC LES TIC AU CONGO par PR. SAMUEL MAWETE PLAN DE L EXPOSÉ INTRODUCTION PRESENTATION DU PROBLEME OBJECTIFS DE L ETUDE POPULATION ET ECHANTILLON METHODOLOGIE PRESENTATION DES

Plus en détail

Colloque International INE / CSEFRS 22 & 23 octobre 2015

Colloque International INE / CSEFRS 22 & 23 octobre 2015 Colloque International INE / CSEFRS 22 & 23 octobre 2015 Evaluation d Impact des Politiques de Réforme du Système Educatif Marocain : Problématiques de Conception et de Mise en œuvre Par Abdelhaq EL HAYANI

Plus en détail

LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE ET LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU SENEGAL AGENDA

LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE ET LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU SENEGAL AGENDA LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE ET LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU SENEGAL I. LA GOUVERNANCE? AGENDA II. III. IV. LE CADRE D ORIENTATION STRATEGIQUE DE LA BONNE GOUVENRANCE AU SENEGAL (COS-BG) APPUI DU

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser COUR DES COMPTES Consolider et motiver pour progresser PLAN STRATÉGIQUE 2010-2014 2 Introduction Ce document présente les résultats de la planification stratégique adoptée par la Cour des comptes pour

Plus en détail

professionnelle et technique au Québec

professionnelle et technique au Québec La formation professionnelle et technique au Québec Photos: Photomédia, François Nadeau Approche par compétences et adéquation formation-emploi Alain Rousseau Ministère de l Éducation, du Loisir et du

Plus en détail

Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la formation et des RHS

Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la formation et des RHS FIGURE 1 GRH Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la et des RHS Référentiel de et d évaluation en FI Plan de en FC FORMATION Sélection recrutement Référentiel de compétences

Plus en détail

Politiques et pratiques innovantes en matière de développement des compétences : Une vision stratégique de la Formation Professionnelle

Politiques et pratiques innovantes en matière de développement des compétences : Une vision stratégique de la Formation Professionnelle ROYAUMDU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوین المهني PQIP) dans le 4ème réunion de la Commission des Affaires Economiques Sociales et Territoriales

Plus en détail

ELABORATION DU PROJET PROFESSIONNEL

ELABORATION DU PROJET PROFESSIONNEL Haute Ecole Robert Schuman Département pédagogique administration Retour à la liste ELABORATION DU PROJET PROFESSIONNEL Titulaire : Schockert Catherine Section : Instituteur primaire Instituteur primaire

Plus en détail

ISO Développement durable des communautés

ISO Développement durable des communautés ISO 37101 ISO 37101 Développement durable des communautés ISO 37101 ISO 37101, Développement durable des communautés Système de management pour le développement durable Exigences et lignes directrices

Plus en détail

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté :

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté : PREAMBULE En 2008, la Région Basse-Normandie adoptait son Agenda 21 régional qui place l écocitoyenneté, l équité sociale et l éducation au développement durable comme des axes forts de son action. Les

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE

DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE DOCUMENT D INFORMATION SUR LE PROGRAMME D INTÉGRATION PÉDAGOGIQUE Documents à l intention des chargées et chargés de cours, présenté par le Comité universitaire d intégration pédagogique en conformité

Plus en détail

L intégrité dans les politiques publiques au Maroc

L intégrité dans les politiques publiques au Maroc المملكة المغربية --- رئيس الحكومة --- الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة L intégrité dans les politiques publiques au Maroc Atelier sur «l intégrité dans le secteur de l

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PLAN D ÉLARGISSEMENT EN APC DANS LE SECTEUR DU TOURISME

PRÉSENTATION DU PLAN D ÉLARGISSEMENT EN APC DANS LE SECTEUR DU TOURISME PRÉSENTATION DU PLAN D ÉLARGISSEMENT EN APC DANS LE SECTEUR DU TOURISME AVRIL 2016 1 PLAN D ÉLARGISSEMENT DE L APC AU SECTEUR DU TOURISME RÉALISATIONS ET PERSPECTIVES 1 ISTAHT Mohammedia Appui aux EFHT

Plus en détail

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS POLITIQUE No 1902 Titre : POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS 1.1 Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, dans le cadre du

Plus en détail

La gestion communautaire des écoles. par Tounkara Diélika TOGOLA Plan Mali

La gestion communautaire des écoles. par Tounkara Diélika TOGOLA Plan Mali La gestion communautaire des écoles par Tounkara Diélika TOGOLA Plan Mali Présentation de Plan Mali Plan est une organisation humanitaire internationale de développement centré sur l enfant sans aucune

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

La gouvernance de l Eau et l Intégrité :

La gouvernance de l Eau et l Intégrité : La gouvernance de l Eau et l Intégrité : L approvisionnement de l eau et assainissement en milieu urbain au Burkina Faso Arba Jules OUEDRAOGO Inspecteur des services ONEA Burkina Faso Forum sur l intégrité

Plus en détail

PROJET CIRCULAIRE EXPLICATIVE

PROJET CIRCULAIRE EXPLICATIVE REPUBLIQUE DU SENEGAL N MESR/SG/ad Dakar, le Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE LE MINISTRE, PROJET CIRCULAIRE EXPLICATIVE Objet : Modalités de mise en œuvre

Plus en détail

Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD

Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD Termes de référence pour un cycle de formation sur les techniques et méthodes d évaluation des politiques publiques

Plus en détail

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA Le directeur a une mission d animateur pédagogique : il organise les réunions de coordination (qui régulent le fonctionnement de la SEGPA au sujet de l orientation, des projets

Plus en détail

Politiques et stratégies éducatives du Burkina Faso

Politiques et stratégies éducatives du Burkina Faso Politiques et stratégies éducatives du Burkina Faso Introduction Le contexte africain marqué par l application du PAS. Conséquences Le désengagement progressif de l état du secteur éducatif La privatisation

Plus en détail

Formation initiale des directeurs- volet interréseaux- MP 2016

Formation initiale des directeurs- volet interréseaux- MP 2016 Formation initiale des directeurs- volet interréseaux- MP 2016 Fiches techniques Lot n 1 : Formation relative à l axe relationnel du volet commun à l ensemble des réseaux : 20 heures 1.1. Objectif général:

Plus en détail

Banque Mondiale Présentation du Diagnostic- Pays Systématique : Tunisie

Banque Mondiale Présentation du Diagnostic- Pays Systématique : Tunisie Banque Mondiale Présentation du Diagnostic- Pays Systématique : Tunisie Contribution de la Société Civile Juillet 2015 1. Contexte La banque mondiale a présenté début juin son diagnostic pays pour consultation

Plus en détail

ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF

ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF ARRETE N 229/CAB/PM DU 07 OCTOBRE 2009 PORTANT REORGANISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL D EXECUTION DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Arrête :

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Appui à la planification participative

Appui à la planification participative Appui à la planification participative Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser la planification d une stratégie, d un programme ou d une coopération. Dans certains cas, planifier une stratégie

Plus en détail

Référentiels de formation sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique

Référentiels de formation sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2014 Référentiels de formation sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction

Plus en détail

A.Gt M.B

A.Gt M.B Lois 33012 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française établissant la liste de référence des indicateurs en application de l'article 11 du décret du 22 février 2008 portant diverses mesures relatives

Plus en détail

L évolution du processus de la décentralisation en Roumanie

L évolution du processus de la décentralisation en Roumanie L évolution du processus de la décentralisation en Roumanie Bucuresti Mai 2008 L évolution législative de la décentralisation(1) La Constitution de la Roumanie Depuis 1991 Art. 120: L administration publique

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC)

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Titre du poste : Coordonnateur du programme PASEC de la CONFEMEN

Plus en détail

Université Gaston Berger 1

Université Gaston Berger 1 Université Gaston Berger 1 Les nouvelles lois et Règlements dans le système de l enseignement supérieur sénégalais Mr Bachir TALL, Chef des Services Administratifs 09/04/2015 INTRODUCTION 2 Dans un contexte

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET PROMOTION DE L INTELLIGENCE TERRITORIALE

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET PROMOTION DE L INTELLIGENCE TERRITORIALE Royaume du Maroc Ministère de l Urbanisme et de l Aménagement du Territoire AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET PROMOTION DE L INTELLIGENCE TERRITORIALE CGEM le 23/09/2014 Abdelouahed FIKRAT Directeur de l Aménagement

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

Appel a Consultation pour 2 Formations : Care International Maroc. Français/Arabe

Appel a Consultation pour 2 Formations : Care International Maroc. Français/Arabe Appel a Consultation pour 2 Formations : 1- Formation de formateur sur les techniques de communication et la gestion des conflits 2- Formation action montage des projets d'établissement Institution Projet

Plus en détail

SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE

SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE 18-11-2013 1 PLAN DE L EXPOSÉ Premier axe : Rappel de la base juridique Ce qu est et ce que n est pas le PSSM Deuxième axe : Contenu du PSSM : qui êtes-vous,

Plus en détail

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 Conférence débat Sport et développement durable CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 La Stratégie Nationale De Développement Durable du Sport SNDDS 2 Le développement durable De façon unanime, le

Plus en détail

(Partage d Expériences) AIDE MEMOIRE. 28 juin 2005 Tanger, Maroc. Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics Royaume du Maroc

(Partage d Expériences) AIDE MEMOIRE. 28 juin 2005 Tanger, Maroc. Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics Royaume du Maroc Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics Royaume du Maroc Séminaire Conjoint CAFRAD/Ministère de la Modernisation

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses Mars 2012 1. Qu est-ce que l auto-évaluation annuelle d un programme? L auto-évaluation annuelle est une démarche

Plus en détail

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 fixant les modalités d organisation du cycle de formation continue pour la promotion au grade d ingénieur principal. Le Premier ministre, Vu la loi n 83-112

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES. Formation continue. Cycle national Inventer les territoires culturels de demain

OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES. Formation continue. Cycle national Inventer les territoires culturels de demain OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES Formation continue Cycle national 2017 Inventer les territoires culturels de demain CYCLE NATIONAL 2017 INVENTER LES TERRITOIRES CULTURELS DE DEMAIN Les métiers

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT DES COMPÉTENCES DANS LES

STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT DES COMPÉTENCES DANS LES Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement Département de l Environnement STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DANS LES MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT DOUMI EL

Plus en détail

Allocution de bienvenue. Pr. Abdelhafidh Gharbi Président de l Université de Tunis El Manar.

Allocution de bienvenue. Pr. Abdelhafidh Gharbi Président de l Université de Tunis El Manar. République tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Tunis El Manar Allocution de bienvenue Pr. Abdelhafidh Gharbi Président de l Université de Tunis

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un projet d'école?

Qu'est-ce qu'un projet d'école? 1 Qu'est-ce qu'un projet d'école? CADRE DU PROJET D ÉCOLE code l'éducation, article L 401-1 «Dans chaque école un projet d école..est élaboré avec les représentants de la communauté éducative. Le projet

Plus en détail

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Depuis une quinzaine d années, le partenariat est devenu pour les ONG françaises un mode d intervention incontournable.

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D INTERNATIONALISATION DU COLLÈGE AHUNTSIC (PO-2?) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION Politique d internationalisation du Collège Ahuntsic (PO-2?) Adoptée par le Conseil

Plus en détail

LE ROLE DES REGIONS EN MATIERE DE PLANIFICATION

LE ROLE DES REGIONS EN MATIERE DE PLANIFICATION LE ROLE DES REGIONS EN MATIERE DE PLANIFICATION M. Jeannot AHOUSSOU KOUADIO Président de l Assemblée des Régions et Districts de Côte d Ivoire (ARDCI) 2iéme édition du Salon International de la géomatique

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

D M.B

D M.B Docu 41979 p.1 Décret relatif à l'organisation d'un cours et d'une éducation à la philosophie et à la citoyenneté D. 22-10-2015 M.B. 09-12-2015 Le Parlement de la Communauté française a adopté et Nous,

Plus en détail

Charte de l évaluation des formations et de l environnement pédagogique à l Université de Bordeaux

Charte de l évaluation des formations et de l environnement pédagogique à l Université de Bordeaux Charte de l évaluation des formations et de l environnement pédagogique à l Université de Bordeaux à Le contexte En décembre 2008, l Université de Bordeaux s est dotée d un groupe de travail chargé de

Plus en détail

LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE

LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE DEFIS ET OPPORTUNITES AU NIVEAU SECONDAIRE SÉANCE 1 : ETFP ET DÉFIS MONDIAUX ETFP : histoires

Plus en détail

PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE. Présentée par Mme.

PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE. Présentée par Mme. REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE Présentée par Mme. YAO Madeleine Conseiller Spécial, chargé de

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU PRIX.DE LAMEILLEURE ADMINISTRATION NUMERIQUE.

CEREMONIE DE LANCEMENT DU PRIX.DE LAMEILLEURE ADMINISTRATION NUMERIQUE. CEREMONIE DE LANCEMENT DU PRIX.DE LAMEILLEURE ADMINISTRATION NUMERIQUE. CRRAE- UEMOA 27 JUILLET 2012 p 1 I / LE CONTEXTE ET LES JUSTIFICATIONS : Dans le cadre de la modernisation et de l informatisation

Plus en détail

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Sommaire Introduction. Le système d ES tunisien. 1. Contexte de la gouvernance universitaire en Tunisie.

Plus en détail

Leviers du développement du numérique pour l enseignement et l apprentissage

Leviers du développement du numérique pour l enseignement et l apprentissage Leviers du développement du numérique pour l enseignement et l apprentissage Colloque du CFQCU Mai 2016 Pre Lucie Laflamme, vice-rectrice aux études M. Serge Allary, directeur général, Service de soutien

Plus en détail

Ministère du Conseil exécutif

Ministère du Conseil exécutif Plan stratégique 2015 2017 Ministère du Conseil exécutif Une équipe forte de son savoirfaire et engagée dans l efficacité et la cohérence de l action gouvernementale, pour une société prospère et équitable

Plus en détail

Promoting Open Government Data

Promoting Open Government Data Promoting Open Government Data Restoring people s trust in their government by making governments more open and transparent Gsm:+ 237 652 580 637 / +237 699 997 093 / +237 242 311 286 Email: info@afroleadership.org

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE Présenté par : GRIRI ABDELHAKIM Décembre 2013 CONTEXTE : Etude stratégique pour le développement du secteur de la thalassothérapie

Plus en détail

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT)

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Octobre 2011 Ministère de l Education National de l Enseignement Supérieur De la Formation des Cadres et

Plus en détail

LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT

LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT Cas du Maroc Ahmed LAAMOUMRI Directeur des Etudes, de la Communication et de la Coopération Ministère de la fonction publique et de la Modernisation de l Administration

Plus en détail

«QUELLE METHODE ET QUELS OUTILS POUR UNE MEILLEURE PLANIFICATION ET UNE GESTIONS EFFICACE DES COLLECTIVITES LOCALES DU CAMEROUN»

«QUELLE METHODE ET QUELS OUTILS POUR UNE MEILLEURE PLANIFICATION ET UNE GESTIONS EFFICACE DES COLLECTIVITES LOCALES DU CAMEROUN» SESSION DE FORMATION NATIONALE SUR LE THEME «QUELLE METHODE ET QUELS OUTILS POUR UNE MEILLEURE PLANIFICATION ET UNE GESTIONS EFFICACE DES COLLECTIVITES LOCALES DU CAMEROUN» PAYS CAMEROUN LES GRANDES PHASES

Plus en détail

LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016

LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016 LES MÉTIERS MARITIMES ET PORTUAIRES, une réponse à la problématique de l emploi dans les Outre-mer Atelier n 10 Jeudi 27 octobre 2016 Rémy-Louis BUDOC Directeur, Membre du Directoire Le Port : Évoluer

Plus en détail

MINISTÈRE DES FINANCES ET ADMINISTRTAION PUBLIQUE (Unité - Discipline - Travail) Projet d appui à la gestion économique et financière (PAGEF)

MINISTÈRE DES FINANCES ET ADMINISTRTAION PUBLIQUE (Unité - Discipline - Travail) Projet d appui à la gestion économique et financière (PAGEF) République Démocratique MINISTÈRE DES FINANCES ET ADMINISTRTAION PUBLIQUE (Unité - Discipline - Travail) Projet d appui à la gestion économique et financière (PAGEF) Cellule d exécution du projet (CEP)

Plus en détail

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif

Le projet de club. Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif Pourquoi un projet de club? Le projet de club Construire un projet est devenu une des priorités de nombreux clubs. La formalisation du projet associatif est en effet un exercice qui permet d envisager

Plus en détail

FONDATION MAROCAINE POUR l ÉDUCATION FINANCIERE STRATEGIE NATIONAL & BILAN

FONDATION MAROCAINE POUR l ÉDUCATION FINANCIERE STRATEGIE NATIONAL & BILAN FONDATION MAROCAINE POUR l ÉDUCATION FINANCIERE STRATEGIE NATIONAL & BILAN 2013-2014 Mars 2014 CONTEXTE INTERNATIONAL L'éducation financière, composante majeure de l inclusion financière et de la protection

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER FRATERNITÉ -TRAVAIL - PROGRÈS

REPUBLIQUE DU NIGER FRATERNITÉ -TRAVAIL - PROGRÈS REPUBLIQUE DU NIGER FRATERNITÉ -TRAVAIL - PROGRÈS SITUATION DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ETAT CIVIL, DE L ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES DE L ETAT CIVIL ET LES PROGRES REALISES DEPUIS LA TENUE DE LA

Plus en détail

JUMELAGE INSTITUTIONNEL

JUMELAGE INSTITUTIONNEL JUMELAGE INSTITUTIONNEL MA11/ENP-AP/FI22 Renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et professionnelles de l Inspection Générale des Finances du Maroc SEMINAIRE DE LANCEMENT 7 Novembre

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE Territorialisation des politiques publiques Contexte Depuis la création de la première catégorie de collectivité locale que

Plus en détail

La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014

La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014 Ministère de l Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel Revue conjointe du Plan Intérimaire de l Éducation La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014 Portée et processus

Plus en détail

//Conseil Supérieur de l Enseignement//

//Conseil Supérieur de l Enseignement// //Conseil Supérieur de l Enseignement// «Partant du principe que l'éducation est une affaire qui engage tous les Marocains, Nous sommes certains que l'exploration des voies et moyens pour une réforme constamment

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Banque Ouest Africaine de Développement Plan Stratégique 2009-2013 Présentation synthétique Lomé 16 Février 2009 Direction des Etudes-BOAD PLAN DE PRESENTATION 1. Introduction 2. Acquis et handicaps de

Plus en détail

Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine

Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine Centre de ressources Ville Caraïbe 1 Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine Les fondamentaux de la politique de la ville 2 La

Plus en détail

LA GOUVERNANCE TERRITORIALE

LA GOUVERNANCE TERRITORIALE TABLE RONDE 1: ARTICULATION ENTRE COLLECTIVITES TERRITORIALES ET AUTRES ACTEURS LA GOUVERNANCE TERRITORIALE DE L ENVIRONNEMENT: CONTOURS ET DÉFIS 23 octobre 2013, 2 ième Symposium sur les territoires durables,

Plus en détail

Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières

Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières 29èmes Journées Nationales d Etude et de Perfectionnement de l UNAIBODE 23 mai 2012 Organisation de la santé et mise en œuvre des réformes hospitalières BILAN 2 ANS PLUS TARD LOI HPST n 2009-879 du 21

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES. Appui technique pour le développement du. «Programme conjoint sur la santé Maternelle et néonatale»

TERMES DE REFERENCES. Appui technique pour le développement du. «Programme conjoint sur la santé Maternelle et néonatale» TERMES DE REFERENCES Appui technique pour le développement du «Programme conjoint sur la santé Maternelle et néonatale» 1. Cadre de la consultation : L'équipe des Nations Unies en Tunisie en coopération

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal CONTROLE ET SUIVI DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES By Omar Ousman Jobe Analyste en Politique et Budget Pro-Poor

Plus en détail

PROJET REAPC AU MAROC ISPM AGADIR 24 juin 2014

PROJET REAPC AU MAROC ISPM AGADIR 24 juin 2014 M.GHAOUZY REGROUPEMENT DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION MARITIME AFRICAINS ATELIER DE TRAVAIL SUR L APC PROJET REAPC AU MAROC ISPM AGADIR 24 juin 2014 SOMMAIRE PRINCIPAUX CONSTATS DE L ÉVALUATION DE L IMPLANTATION

Plus en détail

La polyvalente St-Jérôme

La polyvalente St-Jérôme La polyvalente St-Jérôme Informations générales sur l école Avec plus de 3000 élèves, la polyvalente de Saint-Jérôme figure parmi les plus grandes écoles secondaires au Québec. Dans cette école, les besoins

Plus en détail

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique

Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique La promotion des enseignants universitaires est- elle fiable et crédible? Dossier enseignement : un outil de valorisation pédagogique Lardjane Dahmane info@lardjane.net Conseiller et concepteur en pédagogie

Plus en détail

COMMUNICATION RELATIVE AUX MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE DE BÂLE II EN MAURITANIE

COMMUNICATION RELATIVE AUX MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE DE BÂLE II EN MAURITANIE COMMUNICATION RELATIVE AUX MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE DE BÂLE II EN MAURITANIE Ahmed OULD RADHI Directeur de la Supervision Bancaire et Financière Banque Centrale de Mauritanie ------------------------------------------------------

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF)

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) Présentée à la direction générale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) Octobre 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Énoncé de vision...4

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE Travail Justice Solidarité DECRET D/2015/007/PRG/SGG du 14 JAN 2015/PORTANT MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE TRAITEMENT ACCELERE ET DE SUIVI DES DOSSIERS DES

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Municipalité de Deschambault-Grondines Mars 2014 Municipalité de Deschambault-Grondines 120, rue Saint-Joseph Deschambault-Grondines (Québec) G0A 1S0 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION CEREMONIE D OUVERTURE PRESENTATION DU CIFAL OUAGADOUGOU ET DU COURS

MODULE D INTERVENTION CEREMONIE D OUVERTURE PRESENTATION DU CIFAL OUAGADOUGOU ET DU COURS MODULE D INTERVENTION CEREMONIE D OUVERTURE PRESENTATION DU CIFAL OUAGADOUGOU ET DU COURS AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( )

LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ( ) CHAQUE FEMME CHAQUE ENFANT LA STRATÉGIE MONDIALE POUR LA SANTÉ DE LA FEMME, DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT (2016-2030) SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER D UN COUP D OEIL SURVIVRE S ÉPANOUIR TRANSFORMER La

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6. PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP UN INSTRUMENT DE REALISATION DES DROITS DE L HOMME Voir p87 l ETUDE DE CAS MACEDOINE/HANDICAP INTERNATIONAL - Elaboration de plans d action locaux relatifs au

Plus en détail

Quelle aide peuvent apporter les associations et les réseaux de collectivités territoriales?

Quelle aide peuvent apporter les associations et les réseaux de collectivités territoriales? Quelle aide peuvent apporter les associations et les réseaux de collectivités territoriales? L objectif de cette note est d encadrer le débat sur la façon dont les associations de collectivités locales

Plus en détail

Un management. avec une vision sphérique

Un management. avec une vision sphérique Responsabilité sociétale d entreprise (RSE) et ISO 26000 Clients Voisins Distributeurs Experts Collaborateurs Un management Autorités Fournisseurs Medias Actionnaires Demandeurs d emploi avec une vision

Plus en détail

LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL

LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL «L appréciation permettant de définir la fonction de Direction Générale repose en fait sur l étude de la nature et de l étendue des attributions conférées au Directeur

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE PUBLIC CIBLE CHEFS D AGENCE INTERVENANT S Animé par : Des consultants experts spécialistes dans la gestion des IMF et issus du secteur financier décentralisé. Des experts de Global Business Group spécialisés

Plus en détail