Brochures et guides Crédits d impôt, dégrèvements et taux d imposition pour les années fiscales 2005 et 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Brochures et guides Crédits d impôt, dégrèvements et taux d imposition pour les années fiscales 2005 et 2006"

Transcription

1 Brochures et guides IT1 Crédits d impôt, dégrèvements et taux d imposition pour les années fiscales 2005 et 2006 Crédits d impôt personnels Limites d exonération Taux et tranches d imposition Dégrèvement pour la location d une chambre Dégrèvement pour location d un logement privé Régimes permanents de prestations de santé agréés par l administration fiscale Crédit d impôt personne au foyer Cotisations syndicales Dégrèvement pour redevances de services Dégrèvement pour dépenses de santé/médicales Frais de scolarité Cotisations PRSI et santé - Employeurs/Salariés Cotisations PRSI & santé Travailleurs indépendants Dégrèvement pour les personnes au chômage partiel systématique Informations supplémentaires Listes des principaux bureaux de renseignements accueillant le public Crédits d impôt, dégrèvements et taux d imposition pour les années fiscales 2005 et 2006 Le tableau suivant donne des détails sur les principaux crédits d impôt personnels pour les années fiscales 2005 et Crédits d impôt personnels Crédits d impôt personnels Crédit d impôt personne célibataire Crédit d impôt personne mariée Crédit d impôt veuf/veuve - ayant droit au crédit d impôt famille monoparentale - sans enfant à charge - durant l année de décès du conjoint Crédit d impôt famille monoparentale (avec enfants à charge éligibles) (voir note 1) Veuf/veuve, abandonné(e), séparé(e), non marié(e) Crédit d impôt parent veuf Décès du conjoint en 2005 Décès du conjoint en 2004 Décès du conjoint en 2003 Décès du conjoint en 2002 Décès du conjoint en 2001 Décès du conjoint en 2000/ Crédit d impôt personne au foyer (Max) Crédit d impôt PAYE

2 Crédit d impôt lié à l âge (a) célibataire/veuf/veuve (b) marié(e) Crédit d impôt enfant invalide (voir note 1) Crédit d impôt parent à charge (voir note 1) Crédit d impôt personne non-voyante (célibataire/un conjoint non-voyant) (les deux conjoints non-voyants) Allocation supplémentaire pour chien d aveugle *825 *825 Personne invalide Employant une aide * max * max * Les dégrèvements concernant les chiens d aveugle e t pour l emploi d une aide so nt autorisés au taux d imposition du particulier le plus élevé, c-à-d 20% ou 42%, selon le cas, pour les deux années concernées. Note 1 : Limites de revenu de l enfant/du parent : Crédit d impôt famille monoparentale néant néant Crédit d impôt enfant invalide néant néant Crédit d impôt parent à charge * * *Dans le cas du crédit d impôt parent à charge, si les revenus du parent dépassent la limite pertinente, aucun crédit d impôt n est dû. Limites d exonération Situation personnelle Célibataire/Veuf/Veuve moins de 65 ans 65 ans ou plus Marié(e) moins de 65 ans 65 ans ou plus Supplément pour enfants à charge 1er et 2e enfant (chacun) Chaque enfant suivant Taux fiscal d allègement à la marge % % Taux et tranches d imposition Situation personnelle Célibataire/Veuf/Veuve sans enfants à charge Célibataire/Veuf/Veuve famille monoparentale Couple marié (un conjoint avec revenus) Marié(e) couple (les deux conjoints avec revenus) ayant droit au crédit d impôt 29 20% 33 20% 38 20% 38 20% (avec relèvement de max.) 32 20% 36 20% 41 20% 41 20% (avec relèvement de 2 max. )

3 NB : Le relèvement de la tranche d imposition au taux standard est limité au montant le plus faible entre en 2005/2 en 2006 et le montant du salaire du conjoint qui gagne le moins. Ce relèvement n est pas transférable entre les conjoints. Dégrèvement pour la location d une chambre Si une ou plusieurs chambres dans la résidence unique ou principale d une personne sont louées à titre de logement, le revenu des loyers annuels jusqu à maximum est exonéré d impôt. Les dégrèvements en ce qui concerne les intérêts de l emprunt hypothécaire ne sont pas affectés. Les dispositions pertinentes concernant l impôt sur les plus-values/le droit de timbre ne sont pas non plus affectées. Pour tous renseignements complémentaires, veuillez consulter la brochure IT 70. Dégrèvement pour location d un logement privé Cette déduction est applicable au taux d imposition standard de 20 % pour les années fiscales 2005 et 2006, sous réserves des plafonds suivants : Situation personnelle Célibataire Moins de 55 ans max Plus de 55 ans max Veuf/Veuve Moins de 55 ans max. Plus de 55 ans max. Marié(e) Moins de 55 ans max. Plus de 55 ans max Ce dégrèvement peut être demandé en remplissant la Fiche Rent 1. Dégrèvement sur les intérêts d un emprunt (garanti ou non-garanti) Dégrèvement à la source (TRS) sur les emprunts garantis Ce dégrèvement applicable aux intérêts d un emprunt hypothécaire résidentiel (emprunt garanti) n est pas accordé par le biais du système fiscal, mais à la source (TRS). Les mensualités de remboursement de l emprunt hypothécaire sont réduites du montant du crédit d impôt dû. Si par exemple les intérêts des mensualités de remboursement de votre emprunt s élèvent à 100, l établissement prêteur réduira vos remboursements de 20 par mois. Cette réduction équivaut à accorder un dégrèvement au taux standard (20%). Tout ajustement ultérieur de votre dégrèvement sera automatiquement effectué par l établissement prêteur. Il n est donc pas nécessaire de faire une demande de dégrèvement dans votre déclaration de revenus annuelle ou de contacter votre percepteur. Si, toutefois, vous remboursez un emprunt hypothécaire et ne recevez pas ce dégrèvement à la source, adressez-vous au service TRS de la Recette Générale (Collector General) des impôts, au numéro LoCall (coût d un appel local), ce service prendra les dispositions nécessaires pour que le dégrèvement soit appliqué. Emprunts résidentiels non-garantis Il est possible de demander un dégrèvement sur les intérêts payés dans le cadre d un emprunt résidentiel non

4 garanti utilisé à des fins répondant à certains critères(c est-à-dire travaux de réparation ou d amélioration de votre résidence unique ou principale), cette demande sera examinée à la fin de l année fiscale. Si toutefois vous payez, sur un emprunt hypothécaire de résidence privée ouvrant droit à dégrèvement, des intérêts dépassant le plafond de dégrèvement indiqué ci-contre, et si vous bénéficiez d un dégrèvement à la source sur ces intérêts, aucun dégrèvement fiscal supplémentaire ne sera dû pour un emprunt résidentiel non- garanti ouvrant normalement droit à dégrèvement. Montant de dégrèvement disponible Le dégrèvement est applicable au taux standard de 20% au cours des années fiscales 2005 et 2006 sous réserve des plafonds suivants: Année fiscale 2005 et 2006 Célibataire Veuf/Veuve Marié(e) Premier emprunt hypothécaire* Plafond Crédit d impôt Autres Plafond Crédit d impôt Accédants à la propriété : La période d application du dégrèvement est de sept ans. Primes d assurance médicale Dégrèvement à la source (TRS) Le dégrèvement applicable aux primes d assurance médicale versées à des assureurs agréés est accordé à la source (TRS). Les assurés verseront une prime réduite (80% du montant brut) à l assureur médical agréé. Cette réduction équivaut à accorder un dégrèvement au taux standard (20%). Les salariés dont les primes d assurance médicale sont versées en leur nom par leur employeur, à titre d avantage en nature, n auront pas droit au dégrèvement fiscal à la source. Pour demander le dégrèvement dû, vous devrez appeler le numéro LoCall (coût d un appel local) régional des impôts (voir page 8), fournir à votre percepteur local les détails pertinents ou le signaler lorsque vous remplirez votre déclaration de revenus annuelle. Aide du fisc à l emploi Un dégrèvement spécial au taux d imposition le plus élevé du contribuable (c est-à-dire 20% ou 42 %) est applicable aux personnes qui, ayant été au chômage pendant plus d un an, ont repris un travail ouvrant droit à ce dégrèvement. Pour la première année d emploi il est de 3 810, plus par enfant, puis est réduit aux deux tiers de ce montant la deuxième année et à un tiers la troisième année. Ce dégrèvement est également disponible pour les personnes qui recevaient soit une allocation d invalidité, soit une pension de non-voyants depuis 12 mois ou plus. Pour tous renseignements complémentaires, veuillez consulter la brochure IT 58. Régimes permanents de prestations de santé agréés par l administration fiscale Si l employeur déduit les cotisations du salaire brut, le dégrèvement est accordé à la source. Il ne sera donc pas nécessaire de le demander dans votre déclaration de revenus annuelle ou de contacter votre perception locale. Si l employeur ne déduit pas les cotisations du salaire brut, on peut demander le dégrèvement en appelant le numéro LoCall (prix d un appel local) régional des impôts (voir page 8), en fournissant au percepteur les

5 informations pertinentes ou en remplissant votre déclaration de revenus annuelle. Crédit d impôt personne au foyer Un crédit d impôt au taux standard (20%) pour les années fiscales 2005 et 2006 est disponible pour les couples mariés si : l un des conjoints (la «personne au foyer») reste au domicile familial pour s occuper d au moins une personne à charge, c est à dire un enfant pour lequel, il/elle a droit aux allocations familiales de l aide sociale (Social Welfare), une personne âgée de 65 ans ou plus, ou une personne invalide en permanence en raison d une infirmité mentale ou physique, et si la personne ouvrant droit à ce crédit d impôt réside normalement avec le couple pendant l année concernée. le revenu de la personne au foyer ne dépasse pas Un crédit d impôt réduit est applicable si les revenus sont compris entre et Ce crédit d impôt n est pas applicable aux couples mariés imposés à titre de célibataires. Il n est pas non plus applicable aux couples mariés dont les revenus combinés dépassent pour l année fiscale 2005 et pour l année fiscale 2006 et qui demandent le relèvement de leur limite d imposition au taux standard pour couple à deux revenus. Pour tous renseignements complémentaires, et pour faire la demande de dégrèvement dû, veuillez remplir la fiche de demande dans la brochure IT 66 et la renvoyer à votre perception locale. Vous pouvez aussi contacter le service régional des impôts au numéro LoCall (coût d un appel local) pertinent (voir page 8) en fournissant tous renseignements concernant votre demande. Cotisations syndicales Un crédit d impôt au taux d imposition standard (20%) est applicable aux cotisations syndicales. Le montant de ce crédit d impôt est de 40 pour 2005 et de 60 pour Si vous êtes/étiez membre d un syndicat à tout moment durant les années fiscales 2005 ou 2006 et si vous n ayez pas bénéficié d un dégrèvement pour les cotisations versées, vous pouvez appeler le numéro LoCall (coût d un appel local) régional des impôts. Dégrèvement pour redevances de services Un dégrèvement d impôt sur le revenu est applicable aux particuliers qui payent des redevances de services aux autorités locales et autres. Ce dégrèvement est accordé pour les redevances de services versées intégralement dans les délais lors de l année précédente du calendrier civil. Pour tous renseignements complémentaires, consulter la brochure IT 27. Dégrèvement pour dépenses de santé/médicales Vous pouvez en utilisant une fiche spéciale (Fiche MED1 ou Fiche 11) demander un dégrèvement, à votre taux d imposition le plus élevé (soit 20% soit 42% selon le cas), pour certains frais médicaux encourus par vousmême ou votre conjoint, votre enfant ou un parent à charge. La plupart des frais médicaux, à l exception des soins dentaires et ophtalmiques de routine, ouvrent droit à ce dégrèvement. Un dégrèvement ne peut être demandé pour une dépense remboursée ou remboursable par BUPA, VHI, Vivas par exemple, ou par une autorité sanitaire, ou qui donne/donnera lieu à un paiement compensatoire. Vous devez également prendre en charge les premiers 125 de tous les frais médicaux que vous aurez vousmême encourus durant une année fiscale, ou les premiers 250 si vous faites la demande de dégrèvement en ce qui concerne au moins deux personnes. Pour tous renseignements complémentaires, veuillez consulter la brochure IT6, la Fiche MED 1 ou appeler le numéro LoCall (coût d un appel local) régional des impôts. Frais de scolarité Vous pouvez bénéficier d un dégrèvement au taux standard (20%) lors de années fiscales 2005 et 2006 pour certains frais de scolarité. La limite maximale des frais déductibles pour les années scolaires et s élève à Pour tous renseignements complémentaires, veuillez consulter la brochure IT 31.

6 Cotisations PRSI et santé - Employeurs/Salariés Classe A (Taux normal auquel les cotisations sont versées) Revenu du salarié soumis à cotisation comme suit Total Taux de Année Revenu jusqu à , soumis à 4% plus une cotisation 6% 10,75% Année Revenu jusqu à une cotisation santé 6% 10,75% Les salariés sont exonérés des cotisations PRSI sur les premiers 127 par semaine ou 26 par semaine pour les salariés soum is à un taux de cotisation PRSI modifié. Les salariés gagnant 300 ou moins par semaine sont exonérés des cotisations PRSI et de la cotisation santé. Toutefois, si la rémunération d un salarié est supérieure à 300 par semaine, son montant d exonération de cotisation PRSI reste à 127 par semaine ou 26 par semaine pour un salarié soumis à un taux de cotisation PRSI modifié. Les salariés gagna nt 400 ou moins par semaine en 2005 et 440 ou moins par semaine en 2006 sont exonérés de la cotisation santé de 2 %. Note : les bénéficiaires d une pension de veuf/ veuve de l aide sociale (Social Welfare), d une prestation/allocation d épouse abandonnée ou de paiements de famille monoparentale sont exonérés de la cotisation santé de 2%. Tous les titulaires de la carte médicale (y compris les personnes de 70 ans) sont également exonérés de cette cotisation. Cotisations PRSI & santé Travailleurs indépendants

7 Région Est et Sud-Est Carlow, Kildare, Kilkenny, Laois, Meath, Tipperary, Waterford, Wexford, Wicklow Région de Dublin Dublin (City and County) Région Sud-Ouest Clare, Cork, Kerry, Limerick Si vous vivez ailleurs qu en République d Irlande, vous pouvez joindre le service de renseignements PAYE au : Si vous êtes imposé(e) sous le régime de l auto-évaluation (Self Assessment), vous pouvez contacter le bureau des impôts indiqué sur votre avis d auto-évaluation. Toutes les brochures mentionnées sont disponibles sur le site Internet des impôts à ou auprès du service des fiches et brochures de l administration fiscale, en téléphonant au numéro LoCall (coût d un appel local) ou au , pour les personnes qui appellent depuis un autre pays que la République d Irlande, ou dans tous les bureaux des impôts. Les demandes de renseignements concernant les cotisations PRSI et la cotisation santé doivent être adressées au service des renseignements du ministère des Affaires sociales et de la Famille au (01) Listes des principaux bureaux de renseignements accueillant le public Tallaght Revenue Information Office Level 2, The Square, Tallaght, Dublin 24. Central Revenue Information Office Cathedral Street, Off O Connell Street, Dublin 1. Athlone Government Offices, Pearse Street, Athlone. Castlebar Michael Davitt House, Castlebar. Cork Government Offices, Sullivans Quay, Cork. Dundalk Millennium Centre, Dundalk. Galway Hibernian House, Eyre Square, Galway. Kilkenny Government Offices, Hebron Road, Kilkenny. Letterkenny High Road, Letterkenny. Limerick River House, Charlotte Quay, Limerick. Sligo Government Offices, Cranmore Road, Sligo. Thurles Government Offices, Stradavoher, Thurles. Tralee Government Offices, Spa Road, Tralee. Waterford Government Offices,The Glen, Waterford. Wexford Government Offices, Anne Street, Wexford. Impôts Publié en décembre 2005 Clause de non-responsabilité La présente brochure est publiée pour information seulement et ne prétend pas fournir une interprétation juridique de la législation concernée.

Code of Practice for Determining Employment or Self-Employment Status of Individuals.

Code of Practice for Determining Employment or Self-Employment Status of Individuals. French / Français Code of Practice for Determining Employment or Self-Employment Status of Individuals. Code de Pratique pour Déterminer le Statut d Emploi des Travailleurs Salariés ou Indépendants Code

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Impôts 2015. Enfants à charge. dans quel cas un enfant est-il à charge? que déclarer et comment?

Impôts 2015. Enfants à charge. dans quel cas un enfant est-il à charge? que déclarer et comment? Impôts 2015 Enfants à charge dans quel cas un enfant estil à charge? que déclarer et comment? Enfants à charge > Vous pouvez compter à charge vos enfants célibataires (ou ceux de votre conjoint ou de votre

Plus en détail

IMPÔT SUR LE REVENU GLOBAL ANNÉE 20...

IMPÔT SUR LE REVENU GLOBAL ANNÉE 20... RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Série G N 1(2000) DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS WILAYA DE Matricule fiscal... Indiquer ci-contre la lettre et le numéro d article de votre imposition établie

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 7

Table des matières. Introduction... 7 Table des matières Introduction... 7 CHAPITRE 1 La déclaration pour l impôt sur le revenu... 9 1. Qui a l obligation de déposer une déclaration pour l impôt sur le revenu?... 10 2. Qui a la possibilité

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

De nationalité canadienne, je suis installée en France depuis deux ans. Suis-je potentiellement concernée par l impôt sur le revenu français?

De nationalité canadienne, je suis installée en France depuis deux ans. Suis-je potentiellement concernée par l impôt sur le revenu français? Questions 1 à 4 De nationalité canadienne, je suis installée en France depuis deux ans. Suis-je potentiellement concernée par l impôt sur le revenu français? 1 Oui, car la nationalité n est pas un critère

Plus en détail

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info Aspects fiscaux de l assurance vie Brochure d info 2 Aspects fiscaux de l assurance vie Préambule La rédaction de cette brochure a été achevée au 31/01/2015 et tient compte de la législation fiscale telle

Plus en détail

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION 30.30.014/00 09/08 Vous êtes dirigeant d entreprise et vous souhaitez octroyer à vous-même ou un avantage extra-légal de pension

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

INFORMATION FISCALE Réduction et crédit d impôt au titre des services à la personne

INFORMATION FISCALE Réduction et crédit d impôt au titre des services à la personne PRÉAMBULE : pourquoi une réduction ou un crédit d impôts? Le Gouvernement français, dans le cadre de sa politique de développement des services à la personne, a mis en place des incitations fiscales pour

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES SUPPLEMENT JANVIER 2012 DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C., I.S. ET AGRICOLE) DATE DE DEPOT DES DECLARATIONS FISCALES

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France Formation Fiscalité Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France 14.04.2015 PARIS Avril 2015 Sommaire Notion de foyer fiscal Principe du calcul de l'impôt Barème et méthode de calcul de l'impôt Charges

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264 Indexation Indexation des plafonds en matière d impôts sur les revenus pour l exercice d imposition 2015 On trouvera ci-dessous les plafonds indexés applicables aux impôts sur les revenus pour l exercice

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements»

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements» Les dépenses fiscales Les difficultés de définir la norme Les dépenses fiscales s analysent comme «des dispositions législatives ou réglementaires dont la mise en œuvre entraîne pour l Etat une perte de

Plus en détail

150 conseils pour payer moins d impôts

150 conseils pour payer moins d impôts m a r i e l a m b e r t Illustrations d Anna Daffos 150 conseils pour payer moins d impôts, 2010, 2011 ISBN : 978-2-212-54880-8 Chapitre 3 Enfants : les pépites fiscales «Pourquoi est-ce qu en matière

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 2 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

Cette publication constitue un instantané

Cette publication constitue un instantané Un «instantané» Un «instantané» Cette publication constitue un instantané des programmes de la Sécurité Sociale, d allocation supplémentaire de revenu de sécurité (Supplemental Security Income, ou SSI)

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés Impôts 2015 Frais professionnels des salariés Salariés Vos dépenses professionnelles sont prises en compte pour le calcul de votre impôt sur le revenu. Une déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement

Plus en détail

Panorama de la fiscalité des retraites

Panorama de la fiscalité des retraites DIRECTION DE LA PRÉVISION SOUS-DIRECTION D Paris, le 28 novembre 2002 BUREAU DES ÉTUDES FISCALES 139, RUE DE BERCY - TÉLÉDOC 75572 PARIS CEDEX 12 Référence : D2-02-044 Damien ECHEVIN Dominique BRIAIRE

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Utilisation des REER dans les années 90

Utilisation des REER dans les années 90 Ernest B. Akyeampong Utilisation des REER dans les années 90 Les derniers changements importants apportés à la Loi de l impôt sur le revenu, cette dernière se rapportant aux épargnes-retraite, sont entrés

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom du développement : Référence DHCR : DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom - Chef de ménage : Adresse : Bât n : App. n : Téléphone en journée : ( ) Remplissez

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts?

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts? Pourquoi une réduction ou un crédit d impôts? Le Gouvernement français, dans le cadre de sa politique de développement des services à la personne, a mis en place des incitations fiscales pour les personnes

Plus en détail

2013 Guide de la paie. Voici comment nous fonctionnons

2013 Guide de la paie. Voici comment nous fonctionnons 2013 Guide de la paie Voici comment nous fonctionnons 2013 Calendrier et les dates importantes janvier février mars avril D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 3 4 5 1 2 1 2 1 2 3

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 2041 GV N 50988#12 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 RÉSIDENCE ALTERNÉE DES ENFANTS MINEURS (BOI IR LIQ 10-10-10) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES Luxembourg, le 21 novembre 2013 SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES 1/17 SOMMAIRE 1. Remarques préliminaires : 3 2. Introduction 4 3. Simulations 5 3.1 Le modèle de microsimulation et les

Plus en détail

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale.

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. Ressources Sélection Vie II Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. EN BREF Ressources Sélection Vie II est un contrat collectif d assurance sur la vie

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS)

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS) (Réservé à l administration) No du dossier : Montant accordé : $ DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE pour l année scolaire 2015-2016 1. IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE Document confidentiel Nom de l élève : Adresse :

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 Les chiffres

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Le foyer fiscal (cours)

Le foyer fiscal (cours) Le foyer fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La composition du foyer fiscal... 4 Le contribuable... 4 Les personnes à charge... 5 1 - En ce qui concerne les personnes

Plus en détail

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT Exercice d imposition 2016 - Année de revenus 2015 10 raisons d investir en R&D en Belgique

Plus en détail

DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT

DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT DOSSIER CDI-91 SÉANCE 7 LE REVNU NET GLOBAL LE RNGI LE CALCUL DE L IMPÖT DOCUMENTATION ANIMATEUR DECEMBRE 2005 Dossier CDI. 91 Document animateur Séance 7 - Page 1 SEANCE N 7 : DOSSIER ANIMATEUR NOTIONS

Plus en détail

MON EMPLOI. Dans ce chapitre

MON EMPLOI. Dans ce chapitre MON EMPLOI L entrée dans le monde du travail est une étape marquante, particulièrement quand il s agit de devenir fonctionnaire, puisque c est un statut que l on garde souvent toute sa vie professionnelle.

Plus en détail

Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition

Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition changement de la loi au 21 décembre 2007 inclus le partenariat, les abattements, les heures supplémentaires, le travail de nuit,

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

1. Information Personnelle

1. Information Personnelle Q U E S T I O N N A I R E I M P O T D E S P E R S O N N E S P H Y S I Q U E S R E S I D E N T A N N E E D E R E V E N U S 2 0 1 0 A V E N U E D U D I R I G E A B L E 8 1 1 7 0 B R U X E L L E S W W W.

Plus en détail

La convention AERAS * emprunter. s assurer et. avec un risque aggravé. de santé. * La convention est téléchargeable sur www.gema.

La convention AERAS * emprunter. s assurer et. avec un risque aggravé. de santé. * La convention est téléchargeable sur www.gema. La convention AERAS * s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé * La convention est téléchargeable sur www.gema.fr GEMA, 9, rue de Saint-Pétersbourg 75008 Paris - janvier 2007 1 Convention

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement

L optimalisation d un achat immobilier et de son financement L optimalisation d un achat immobilier et de son financement 1 1.Préparer l achat immobilier grâce à ses assurances pension *via un crédit hypothécaire par reconstitution *via une avance sur police 2 Financer

Plus en détail

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION COMME MOYEN DE RÉMUNÉRATION ALTERNATIF DEVAUX & ASSOCIATES FINANCIAL PLANNING BERTRAND ROLAND, ASSOCIÉ LE 5 NOVEMBRE 2013 www.dra- group.be 1 TABLE DES MATIÈRES 1. DéfiniPons

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse

Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Implications fiscales françaises pour les frontaliers participants dans le 2 ème pilier suisse Michael Sime : Directeur Associé, EY Paris Bâle, le 28 novembre 2013 Régime fiscal des frontaliers Petit rappel

Plus en détail