FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER"

Transcription

1 Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement d une production, de la phase de pré-production jusqu à la fin des prises de vues et généralement jusqu à la livraison d un produit. Il intervient dans tous les domaines de la production audiovisuelle : cinéma, fiction, documentaires. DESCRIPTION DU METIER Le directeur de production intervient dès la phase de pré-production pour le compte d un producteur et d une société de production. Il peut être appelé pour réaliser une estimation d un projet, à partir d un scénario de film, ou d une description d un projet. Pour estimer la dimension financière d un projet, il procède au «dépouillement» technique sous l angle des coûts probables des scènes et séquences. Cette estimation permet à un producteur d avoir un cadre financier plus précis pour un projet. Une fois le projet entré dans la phase de production, le directeur de production prend en charge la gestion concrète. En concertation avec le réalisateur, il détaille le projet (de film la plupart du temps) pour comprendre quels sont les moyens humains et techniques à engager. Avec l accord du producteur et du réalisateur, il va embaucher les principaux collaborateurs et chefs de poste. Son travail est en fait une suite d évaluations successives qui constituent autant de compromis entre les demandes de la mise en scène et les réalités du financement d un film. A partir de la décision définitive de mise en production, le directeur de production va s entourer de certaines personnes (1 er assistant réalisateur, régisseur général). On développe alors le plan de travail, cherche les décors, prend des décisions techniques avec le réalisateur et le producteur. Aujourd hui, pour un nombre grandissant de projets, la production doit déterminer les principales étapes de la postproduction avant le début du tournage (tournage avec un dispositif numérique de prises de vue, effets visuels numériques ). Pendant toute la préparation, le directeur de production va gérer et affiner le budget du film qui représente un équilibre précaire entre une volonté artistique et une réalité budgétaire, fixée par le producteur. LES DOMAINES D ACTIVITE PRINCIPAUX Effectuer le «dépouillement» d un scénario ou d un projet de production et établir une estimation des coûts Préparer le planning, le déroulement et le budget d une production audiovisuelle (cinéma, télévision) Gérer le budget d une production Gérer le déroulement d un tournage

2 Directeur de production activité 1 LES DOMAINES DE SPECIALISATION OU SPECIFICITES Direction d une production d animation LES CONDITIONS DE L EXERCICE DU METIER Bien que le travail d un directeur de production est en premier lieu un travail dans un bureau, les conditions d exercice évoluent avec l avancement du projet dont il est en charge. D un travail d analyse (lecture de scénarii) et de «dépouillement» technique, ses occupations évoluent vers un emploi du temps très souvent chargé et des horaires très variés à l approche du tournage. C est un travail accaparant, avec de fréquents déplacements. SES RELATIONS PROFESSIONNELLES Producteur Assistant(e) de production Administrateur de production Réalisateur 1 er assistant réalisation Régisseur général Intervenants artistiques (comédiens, musiciens ) Chefs de poste et chef de file des différents corps de métier lors du tournage Représentants des prestataires SES RESPONSABILITES Le directeur de production est responsable du bon déroulement d une production en cinéma ou audiovisuel. Il porte notamment la responsabilité de la bonne gestion budgétaire de la production dont il réfère au producteur. En revanche, il n est que rarement en charge du budget global d un projet, certains postes budgétaires importants étant du domaine du producteur (co-production, contrats des principaux acteurs ). FORMATIONS LIEES AU METIER EVOLUTION DU METIER

3 Directeur de production activité 1 INTITULE DE L ACTIVITE Effectuer le «dépouillement» d un scénario ou d un projet de production et établir une estimation des coûts DESCRIPTION DE L ACTIVITE L un des outils les plus importants du directeur de production est sa faculté de lire un scénario (ou tout autre projet) pour en déduire les implications financières. Comme d autres chefs de poste, il effectue un «dépouillement» du scénario, en essayant d évaluer les différentes séquences et leurs contraintes. Seule une bonne expérience du métier lui permet de faire ces évaluations. Le «dépouillement» consiste à imaginer les scènes décrites dans un scénario (ou tout autre document retraçant les intentions de mise en scène) pour les transformer en un ensemble d éléments techniques et de durées de tournage. Le directeur de production doit alors prendre en compte un certain nombre de facteurs qui relèvent de la mise en scène : le type de film (film intimiste, film d action ; les décors ; les lieux de tournage à prévoir ; etc.). Le but de ce travail est de pouvoir estimer la durée du tournage, les décors, le nombre de techniciens et créateurs à engager, les déplacements etc. et en évaluer le coût. De plus, il doit estimer le nombre des effets visuels à réaliser car le coût de la postproduction devient un facteur très lourd pour certaines productions. Le directeur de production peut alors établir le devis de la production. Le dépouillement du scénario se vérifie lors d une ou plusieurs rencontres avec le réalisateur : celui-ci doit alors exprimer ses souhaits de mise en scène, le travail en postproduction qu il a prévu (ou qu il souhaite), les décors (naturels ou à construire en studio), les outils techniques, le type de prises de vue. C est souvent aussi l occasion d avancer les noms de certains collaborateurs artistiques souhaités : directeur de la photo, chef décorateur, ingénieur du son notamment. Le directeur de production évolue en général dans une triangulation particulière : le cadre financier avancé par le producteur, les souhaits de la mise en scène (souvent quelques fois bien supérieurs financièrement que ce que prévoit la production) ; la réalité du devis du directeur de production qui doit parfois tenter de faire évoluer concilier les 2 côtés. NB/ La pratique du financement de Certaines productions évoluent depuis quelques années vers un système budget «à l américaine» : des postes du devis, et en particulier celui des rôles principaux devient un enjeu d un tel impact financier qu il sort du périmètre du devis de production. Il est alors «above the line» «hors casting»? : il n est plus du domaine du directeur de production mais du producteur qui négocie ces engagements. COMPETENCES LIEES A L ACTIVITE Commentaire [C1]: Paragraphe à mettre dans la rubrique «évolution du métier» Lire et interpréter un descriptif d intention de réalisation (notamment scénario) sous un angle «production» Établir une estimation des coûts de production

4 Directeur de production activité 1 CONNAISSANCES NECESSAIRES Très bonne expérience du «dépouillement» de scénario Maîtrise du déroulement d une production sous l angle de l estimation des coûts SAVOIR-FAIRE TECHNIQUES Savoir travailler avec un devis (standardisé ou non) Utiliser un outil de gestion de production dédié (avec ou sans interfaçage avec le plan de travail) SAVOIR-FAIRE RELATIONNELS Travailler avec un réalisateur pour la compréhension des intentions de réalisation Travailler avec un producteur

5 Directeur de production activité 2 INTITULE DE L ACTIVITE Préparer le planning le déroulement et le budget d une production audiovisuelle (cinéma, télévision) DESCRIPTION DE L ACTIVITE Une fois phase la première phase d étude terminée, et le principe de la production acquise la mise en production décidée, le directeur de production va commencer à concrétiser le projet. En premier lieu, il va approcher les premiers collaborateurs pour le projet du film, en particulier le 1 er assistant réalisateur qui commencera à travailler à établir un plan de travail et un planning du tournage. En même temps qu avancent les discussions sur la réalisation et le découpage en séquences et plans à tourner, le 1 er assistant va pouvoir établir un premier plan de travail, outil précieux également pour le directeur de production qui a alors une vision plus précise sur la durée du tournage. En même temps, il y a beaucoup de précisions décisions qui se décident prennent en même temps : on repère et retient les lieux de tournage (décors) ; on fixe les détails pour la mise en place des décors ; on connaît détermine le nombre de personnes qui vont travailler pendant la phase du tournage (qui est financièrement la phase la plus lourde puisque c est pendant le tournage que la production aura engagé le plus de personnes). Le directeur de production doit établir et détailler les listes de matériel nécessaire avec les différents chefs d équipe : chef opérateur pour les prises de vue, machinerie, éclairage, son, régie. Il peut alors demander et négocier des devis avec les prestataires. Au fur et à mesure de l avancement de la préparation, il est en mesure de détailler les coûts de la production. Avec le producteur, il va négocier avec les partenaires financiers du film le préfinancement de la production, ce qui doit notamment permettre de couvrir le pic de dépenses lors de la phase du tournage (parfois, il doit avoir recours à des prêts bancaires ce qui engendre des coûts financiers). Cette phase est aussi souvent le moment d un stress important capitale pour équilibrer le budget et la trésorerie. Le directeur de production doit négocier des délais de paiement avec des prestataires, couvrir parfois des phases de découvert bancaire etc. Il doit veiller à un plan d engagement équilibré du personnel intermittent, en fonction des différentes équipes : à priori, toutes les personnes travaillant sur le film, sont salariés (temporaires : intermittents) de la société de production. Il est assisté d veille aussi que la production met à sa disposition une assistante de production et d un administrateur de production le décharge d un dans un certain nombre de tâches administratives et de gestion. Il gère également (du moins en partie) tous les contrats nécessaires pour le projet ; le régisseur général se charge des autorisations de tournage et des aspects pratiques de la logistique. Il doit également négocier et conclure les contrats d assurance nécessaires pour couvrir certains risques de la production.

6 Directeur de production activité 2 COMPETENCES LIEES A L ACTIVITE Etablir et faire évoluer le devis de production Organiser la gestion administrative de la production d un film Organiser la gestion financière du budget d un film CONNAISSANCES NECESSAIRES Maîtrise de la gestion budgétaire et des règles comptables Maîtrise des principes et conditions de la production d un film (aides spécifiques, sources de financement ) SAVOIR-FAIRE TECHNIQUES Négocier et contractualiser des interventions et locations avec des prestataires SAVOIR-FAIRE RELATIONNELS Savoir négocier

7 Directeur de production activité 3 INTITULE DE L ACTIVITE Gérer le budget d une production DESCRIPTION DE L ACTIVITE Si l organisation globale d une production (film, fiction, documentaire etc.) est de la responsabilité du directeur de production, son occupation principale est bien la gestion budgétaire. Cette responsabilité est une délégation du producteur (ou de l ensemble des co-producteurs). Comme déjà évoqué, il n est pas en charge de la gestion des postes «above the line» : Tous les postes de financement importants sont souvent l affaire du producteur, aussi bien en termes de négociations que de contractualisation. En conséquence, le directeur de production est en charge de la gestion des postes de dépense. Le directeur de production doit parfois «négocier» son examine le budget avec le producteur pour pouvoir disposer d une enveloppe un montant convenable (bien que son intérêt principal est évidemment une gestion budgétaire rigoureuse). Dès les premières estimations du budget (et donc les premiers devis), le document du devis va être l un de ses outils de travail. Bien que chaque directeur de production ait sa manière personnelle de gérer, la base commune est le devis standardisé du CSA CNC qui sert à avoir une lecture commune d un devis. Ce document comporte tous les postes de dépenses, de la préproduction jusqu à la postproduction et la livraison du produit. Il est important et vital pour chaque directeur de production de bien connaître tous les secteurs et métiers qui interviennent lors de la fabrication d un film. Outres les coûts des matériels techniques t technologies, il doit être en mesure d estimer les temps de travail indispensables, bien connaître les grilles de salaire et majorations éventuelles les conventions collectives. Tout le long de la production, il va négocier les dépenses, trouver des accords, parfois les situations peuvent être conflictuelles. En face du devis et ses dépenses, il doit également établir le plan de financement de la production (du moins pour la partie qui le concerne). Il va notamment créer un échéancier de paiements qui est important lors de la phase du tournage car c est le moment où l impact des dépenses immédiates, et notamment des salaires, est le plus grand. Cet échéancier, qui comprend les dépenses semaine par semaine d un côté et les rentrées de trésorerie de l autre, lui permet notamment de calculer les éventuels recours aux banques et donc les frais financiers. Commentaire [C2]: Deux phrases à mettre dans la rubrique «définition du métier» COMPETENCES LIEES A L ACTIVITE Etablir et faire évoluer le devis de production Gérer le plan de trésorerie d une production en cours

8 Directeur de production activité 3 CONNAISSANCES NECESSAIRES Maîtrise de la gestion budgétaire et des règles comptables Maîtrise des principes et conditions de la production d un film (aides spécifiques, sources de financement ) Connaissance Maîtrise du droit du travail, des droits d auteurs et des conventions collectives applicables SAVOIR-FAIRE TECHNIQUES Maîtriser des outils bureautiques adaptés à la gestion budgétaire (notamment logiciel tableur) Maîtriser des outils informatiques de gestion budgétaire dédiés SAVOIR-FAIRE RELATIONNELS Bon relationnel avec toutes les personnes impliquées dans une production Capacité de négociation

9 Directeur de production activité 4 INTITULE DE L ACTIVITE Gérer le déroulement d un tournage DESCRIPTION DE L ACTIVITE La phase la plus intense de la production d un film est en général celle du tournage (film, fiction). C est à ce moment que le projet compte le plus d intervenants en même temps et le projet se transforme pour quelques semaines en véritable PME. Le quotidien du travail est réglé par chaque corps de métier qui intervient et dont le cadre de travail a été déterminé avant le début du tournage. Le relais logistique de la production est assuré par le régisseur général et son équipe. En revanche, le directeur de production doit être prêt à intervenir à tout moment pour décider des imprévus. Pour cela, il travaille régulièrement avec le 1 er assistant de réalisation : avancées du tournage, modifications du plan de travail souvent dues à des imprévus etc. C est à lui de prendre les décisions qui s imposent. S il n est en général que peu présent sur les lieux du tournage, il doit être là quand il faut par ex. négocier une rallonge financière pour des heures supplémentaires. Pendant que le tournage se déroule, il est peut être lui-même déjà en train de travailler à la mise en place de la suite (postproduction. Il assure la direction et l organisation du travail dans le cadre de la réglementation en vigueur et veille dans l exercice de ses fonctions au respect des règles d hygiène et de sécurité. COMPETENCES LIEES A L ACTIVITE Gérer un tournage au jour le jour, avec l aide du 1 er assistant réalisateur CONNAISSANCES NECESSAIRES SAVOIR-FAIRE TECHNIQUES SAVOIR-FAIRE RELATIONNELS Bonne résistance au stress savoir travailler dans l urgence Savoir déléguer les tâches secondaires

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Version 1 «Chargé de postproduction» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Assistant de postproduction Responsable de postproduction DEFINITION DU METIER Le chargé

Plus en détail

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films Christophe MAHÉ-MENANT Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films À cela peuvent venir s ajouter d

Plus en détail

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef Maquilleur(euse) + «Chef Maquilleur(euse)» APPELLATION(S) DU METIER Chef maquilleur Maquilleur DEFINITION DU METIER Le chef maquilleur est en charge du maquillage visage et corps, ainsi que de la

Plus en détail

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER Responsable du planning Version 1 «Responsable du planning» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement DEFINITION DU METIER Le responsable du planning

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Scripte TV Version annotée avril 11 «Scripte TV» APPELLATION(S) DU METIER Scripte TV Scripte du JT Scripte plateau TV DEFINITION DU METIER Le/La scripte en télévision assiste un/une réalisateur (-trice)

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION Publié le 06/08/2015 Produit n 223250 Code interne : B INFORMATIONS PRATIQUES Du 02/11/2015 au 05/11/2015 Réf. Afdas : 1540059 Durée : 28h Lieu de formation : CENTRE IMAGE LORRAIN (Lorraine) Effectif :

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

Responsable d antenne (de diffusion) DIFFUSION TELE FICHE METIER. «Responsable d antenne» APPELLATION(S) DU METIER. Responsable d antenne

Responsable d antenne (de diffusion) DIFFUSION TELE FICHE METIER. «Responsable d antenne» APPELLATION(S) DU METIER. Responsable d antenne Responsable d antenne (de diffusion) Version APPELLATION(S) DU METIER Responsable d antenne DEFINITION DU METIER Sous l autorité de la Direction d une chaîne de télévision, le responsable d antenne de

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien de maintenance vidéo Version 1 «Technicien de maintenance vidéo» APPELLATION(S) DU METIER Technicien de maintenance audiovisuel DEFINITION DU METIER Le technicien de maintenance est en charge

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version corrigée juin 2011 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Cadreur DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure - sous la responsabilité d'un

Plus en détail

Novembre 2009 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU

Novembre 2009 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU R E F E R E N T I E L M E T I E R R E G I S S E U R S C E N E / P L A T E A U Novembre 2009 SOMMAIRE 1. CONTEXTE LIE A L EXERCICE DU METIER DE REGISSEUR SCENE / PLATEAU 2. LES ACTIVITES DU REGISSEUR SCENE

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Technicien du spectacle responsable de la mise en œuvre technique de la sonorisation d un spectacle, le

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien d exploitation vidéo Version 1 APPELLATION(S) DU METIER Technicien Supérieur d exploitation vidéo DEFINITION DU METIER Le technicien d exploitation vidéo est en charge des équipements vidéo

Plus en détail

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel Appellations Administrateur / Administratrice de compagnie de danse Directeur / Directrice de la musique Administrateur / Administratrice de compagnie de théâtre Administrateur / Administratrice de production

Plus en détail

Crédit d'impôt audiovisuel

Crédit d'impôt audiovisuel Crédit d'impôt audiovisuel descriptif Le crédit d'impôt en matière audiovisuelle permet, sous certaines conditions, à une société de production de déduire de son imposition 0% de certaines dépenses de

Plus en détail

Protocole de plateau pour les professionnels émergeants de la télévision et du cinéma au Canada

Protocole de plateau pour les professionnels émergeants de la télévision et du cinéma au Canada Protocole de plateau pour les professionnels émergeants de la télévision et du cinéma au Canada décembre 2009 Préparé par Sarah Buell Sous la direction du groupe national de travail du Conseil des ressources

Plus en détail

ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION

ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION Analyse d un devis de production Le devis de production, élaboré à partir des besoins du scénario, est un budget prévisionnel de dépenses comprenant la description

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET

LA GESTION DE PROJET LA GESTION DE PROJET PRÉAMBULE A. INTRODUCTION Présentation générale du projet Objet du projet Description résumée Présentation des acteurs du projets Présentation des prestataires ou porteurs Présentation

Plus en détail

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012 La plateforme européenne de gestion des tournages Février 2012 Préparation des tournages de films & séries En Europe, ce sont plus de 8 000 studios et sociétés de production qui réalisent 50 000 tournages

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS LES FONDAMENTAUX DE LA PRODUCTION DE FILMS DOCUMENTAIRES Du 7 novembre au 23 décembre Date limite des dépôts de dossier 30 septembre 2011 Du désir qui commande l écriture

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

Le contrat de management

Le contrat de management Le contrat de management Check-list pour la négociation d un contrat de management AVERTISSEMENT : Nos check-lists ont pour but de vous aider à formuler certaines questions à se poser lorsque vous négociez

Plus en détail

Offre de formation Afdas en région Centre

Offre de formation Afdas en région Centre Offre de formation Afdas en région Centre Stages de perfectionnement Courtes durées Accessibles en DIF. Financement Afdas Direction et gestion d entreprise culturelle Communication, relations avec le public

Plus en détail

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Sunny Side of the doc, La Rochelle, 22 juin 2015 1 Au programme Les chiffres-clés de la production

Plus en détail

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Missions : Fiche Métiers et formation - Gestion administrative et financière Responsabilité de l exécution du budget et du plan

Plus en détail

DIFFUSION TELE Chargé de conduite d antenne

DIFFUSION TELE Chargé de conduite d antenne Chargé de conduite d antenne Version APPELLATION(S) DU METIER Chargé du conducteur de diffusion DEFINITION DU METIER Le chargé de conduite d antenne établit un document (électronique) qui détermine le

Plus en détail

Novembre 2008 SOMMAIRE

Novembre 2008 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R D I R E C T E U R T E C H N I Q U E Novembre 2008 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D'EXERCICE DU METIER 1.1 Secteur d'activités 1.2 Emplois et situation dans l'organisation du

Plus en détail

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités RÉALISATION DE PUBLICITÉ Activités 175 176 Étudier une commande de film publicitaire 1.2. Analyser la commande de l annonceur étudier l appel d offres ou brief proposé par le TV producer (pole de production

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010 Fonds de production télévisuelle s.à.r.l. Zinggstrasse 16 CH-3007 Berne Tél. 031 370 10 60 Fax 031 370 10 61 www.tpf-fpt.ch info@tpf-fpt.ch Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Chargé d assurer la qualité artistique et technique de la sonorisation d un spectacle, c est un professionnel

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES Page 1 Axe Service instructeur Dates délibération Une nouvelle dynamique économique Conseil Régional Direction des Affaires Culturelles et Sportives I. Objectifs et descriptif de la mesure a) Objectifs

Plus en détail

Formations à la production Théâtre & Cinéma

Formations à la production Théâtre & Cinéma à la production Théâtre & Cinéma Activité Société de production de spectacle vivant basée en région parisienne, La Poursuite du Bleu travaille à la promotion de la création théâtrale émergente tant en

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA RÉGION FRANCHE-COMTÉ VOTRE INTERLOCUTEUR Conseil régional de Franche-Comté Amandine THÉVENIN Chargée de mission cinéma et audiovisuel cinema-et-audiovisuel@franche-comte.fr

Plus en détail

Bonnes pratiques tournage

Bonnes pratiques tournage 2013 Bonnes pratiques tournage Ardeshir Golgolab AAis 6/10/2013 Travail à faire Détail qui Scénario Casting comédien Pré-Repérage des lieux Découpage technique Créer l équipe technique Point de départ

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL Délibération n 12/02.495 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 12 octobre 2012 Délibération n 14/02.250 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 27 juin 2014 REGLEMENT DU FONDS REGIONAL

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

JO URN ALIS TES Ré dacte ur en chef

JO URN ALIS TES Ré dacte ur en chef APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER URN ALIS TES Le ré assume l'autorité éditoriale sur l'ensemble des salariés qui concourent à la réalisation des rendez-vous d'information. C'est un journaliste

Plus en détail

Le Guide des métiers. Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia

Le Guide des métiers. Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia Le Guide des métiers Information Journaliste reporteur d'images Journaliste reporteur/grand reporteur Multimédia Chargé de composition numérique Concepteur, développeur produits multimédia Production Administrateur

Plus en détail

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence.

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence. Animateur(trice) radio Version du 25/10 «Animateur(trice) radio» APPELLATION(S) DU METIER Animateur(trice) radio, Personnel d Antenne des Radios Locales PARL DEFINITION DU METIER L animateur radio est

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION Studio Créatif Slot B est une société de production et de conseil audiovisuels Des techniciens passionnés et qualifiés + de 10 ans d expérience

Plus en détail

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Gestion de Projet Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Projet : C est un ensemble d action pour atteindre un objectif. C est ce qu on à l intention de faire. Les compétences à regrouper

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3054 Convention collective nationale IDCC : 925. DISTRIBUTION ET COMMERCE

Plus en détail

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 013-014 Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 3 e degré de l enseignement professionnel 7 e année P «Gestionnaire de Très Petites Entreprises» Sommaire Pages 1. Grille horaire.

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC Programme : «Développement économique, social et humain de groupes vulnérables, femmes,

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t

Cri t è r e s d e q u a l i f i c a t i o n «œ u v r e e u r o p é e n n e» D é c r e t n 90-6 6 d u 1 7 j a n v i e r 1 9 9 0 f i x a n t DIRECTION DES PROGRAMMES Département production ŒUVRE AUDIOVISUELLE ŒUVRE CINEMATOGRAPHIQUE SYLVIE BREUIL sylvie.breuil@csa.fr PHILIPPE VIGNON philippe.vignon@csa.fr tél. + 33 1 40 58 37 18 tél. +33 1

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

CONVENTION DE TOURNAGE. Le centre Hospitalier Régional et Universitaire de Brest, représenté par Monsieur Bernard Dupont, Directeur Général,

CONVENTION DE TOURNAGE. Le centre Hospitalier Régional et Universitaire de Brest, représenté par Monsieur Bernard Dupont, Directeur Général, CONVENTION DE TOURNAGE Entre : Le centre Hospitalier Régional et Universitaire de Brest, représenté par Monsieur Bernard Dupont, Directeur Général, ci-après dénommé «Le CONTRACTANT» d une part. Et : La

Plus en détail

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 COMMISSION REGIONALE DES PROFESSIONS DU SPECTACLE VIVANT ET ENREGISTRE Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 STATISTIQUES POLE EMPLOI SPECTACLE POUR LA BASSE-NORMANDIE Actualisation mai 2012

Plus en détail

Référentiels métiers de l'éclairage

Référentiels métiers de l'éclairage Référentiels métiers de l'éclairage S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Technicien du spectacle responsable de la mise en œuvre technique de l éclairage d un spectacle

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Version 2 «Chimiste» Le métier s entend exercé par des femmes et des hommes. L emploi du pronom personnel «il» est donc générique et concerne autant les femmes que les hommes. APPELLATION(S) DU METIER

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Utiliser une analyse de compétences pour développer une offre de formation Un guide à l intention des éducateurs et des formateurs

Utiliser une analyse de compétences pour développer une offre de formation Un guide à l intention des éducateurs et des formateurs Utiliser une analyse de compétences pour développer une offre de formation Un guide à l intention des éducateurs et des formateurs Utiliser une analyse de compétences pour développer une offre de formation

Plus en détail

GESTION D UN MAGASIN

GESTION D UN MAGASIN de la formation GESTION D UN MAGASIN Optimiser la performance commerciale du point de vente Connaître les principaux facteurs de performances commerciales Mesurer l impact de la fréquentation sur les résultats

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Guide de la procédure de validation des acquis de l expérience pour l attribution de la certification au titre homologué de niveau III

Guide de la procédure de validation des acquis de l expérience pour l attribution de la certification au titre homologué de niveau III Guide de la procédure de validation des acquis de l expérience pour l attribution de la certification au titre homologué de niveau III de Concepteur en Communication Audiovisuelle CADASE - GUIDE DE PROCEDURE

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) Sommaire I - Soutien à la production 2 Œuvres cinématographiques de longue durée Œuvres

Plus en détail

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société.

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société. est une société de production & de post-production, film institutionnel, Pub, Documentaire, TV, Fiction et Vidéo clip Fondée par Mohammed EL ASRI, un jeune réalisateur, fraîchement installé au Maroc, ayant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3355 Convention collective nationale IDCC : 2717. ENTREPRISES TECHNIQUES AU SERVICE

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage

et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage TOUS LES MOYENS TECHNIQUES DE TOURNAGE TSF.BE, filiale du groupe français TSF, est une société wallonne implantée à Liège et à Bruxelles et reconnue

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE

COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds de Soutien à la Production COURT METRAGE DE CINEMA AIDE A LA PRODUCTION FICTION ANIMATION- DOCUMENTAIRE Bénéficiaires / Durée et lieu du tournage L aide à la production

Plus en détail

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance PROJET IMMOBILIER ET RECHERCHE DE LOCAUX DEMENAGEMENT ET INSTALLATION TRAVAUX D AMENAGEMENT ET DE RENOVATION

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Politique relative aux honoraires du producteur et aux frais généraux de l entreprise

Politique relative aux honoraires du producteur et aux frais généraux de l entreprise Politique relative aux honoraires du producteur et aux frais généraux de l entreprise Applicable aux demandes en production du Fonds canadien de télévision Le 18 février 2004 Politique relative aux honoraires

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Les objectifs Ce fonds a pour objectifs de soutenir l écriture, le développement et la production d œuvres produites

Plus en détail

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES (1 er janvier 2015) Depuis 1991 et la création du Centre Européen

Plus en détail

NOS FORMATIONS. et JURIDIQUE. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS FORMATIONS. et JURIDIQUE. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS ADMINISTRATION et JURIDIQUE PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

gestion déléguée des Ressources Humaines

gestion déléguée des Ressources Humaines Audit de conformité Organisation du service paie Traitement de la Paie Formation gestion déléguée des Ressources Humaines La gestion des ressources humaines est une fonction à la fois stratégique et sensible

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : MANAGEMENT D EQUIPE MARAICHAGE SOUS SERRE Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : BRETAGNE CdC_07_0022_2015_Management

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

La caméra dans la mise en scène

La caméra dans la mise en scène - 1 - CINÉ SYSTÈME - FORMATION CONTINUE La caméra dans la mise en scène Fondamentaux du langage filmé et de sa fabrication Session du 18 octobre au 2 novembre 2013 Atelier pour 4-5 personnes 55h sur 12

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail