- Représenter un schéma de Bernoulli par un arbre pondéré. - Reconnaître des situations relevant de la loi binomiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Représenter un schéma de Bernoulli par un arbre pondéré. - Reconnaître des situations relevant de la loi binomiale"

Transcription

1 STI2D - P2 - LOI IOMIALE COURS (/5) Le travail sur les séries statistiques et les probabilités meé e classe de secode se poursuit avec la mise e place de ouveaux outils. Les scieces et techiques idustrielles et du laboratoire fourisset u large évetail de sujets d étude. Cette partie est orgaisée selo trois objectifs pricipaux : ( ) - Mettre e place la loi biomiale : O s appuie sur l expérimetatio et la simulatio pour étudier le schéma de eroulli. O itroduit la otio de variable aléatoire et o istalle la loi biomiale dot les utilisatios sot ombreuses das les domaies techologiques. - Expérimeter la otio de différece sigificative par rapport à ue proportio attedue : L acquisitio de la loi biomiale permet de poursuivre la formatio des élèves das le domaie de l échatilloage et des procédures de prise de décisio e cotexte aléatoire. O fait remarquer que, pour ue taille de l échatillo importate, o coforte les résultats vus e classe de secode. COTEUS CAPACITES ATTEDUES COMMETAIRES Probabilités Schéma de eroulli. - Représeter u schéma de eroulli par u arbre podéré. - Simuler u schéma de eroulli. Variable aléatoire associée au ombre de succès das u schéma de eroulli. Loi biomiale. - Recoaître des situatios relevat de la loi biomiale Espérace, variace et écart type de la loi Echatilloage Utilisatio de la loi biomiale pour ue prise de décisio à partir d ue fréquece observée sur u échatillo. - Calculer ue probabilité das le cadre de la loi biomiale à l aide de la calculatrice ou du tableur. - Représeter graphiquemet la loi biomiale. - Iterpréter l espérace comme valeur moyee das le cas d u grad ombre de répétitios. - Détermier à l aide de la loi biomiale u itervalle de fluctuatio, à eviro 95 %, d ue fréquece. - Exploiter u tel itervalle pour rejeter ou o ue hypothèse sur ue proportio. Pour la répétitio d expérieces idetiques et idépedates, la probabilité d ue liste de résultats est le produit des probabilités de chaque résultat. La otio de probabilité coditioelle est hors programme. L étude du schéma de eroulli se prête particulièremet à des activités algorithmiques. Aucu développemet théorique à propos de la otio de variable aléatoire est attedu. Pour itroduire la loi biomiale, la représetatio à l aide d u arbre est privilégiée : il s agit ici d istaller ue représetatio metale efficace. Pour 4 o peut aisi déombrer les chemis de l arbre réalisat k succès pour répétitios et calculer la probabilité d obteir k succès. Après cette mise e place, o utilise ue calculatrice ou u logiciel pour calculer directemet des probabilités et représeter graphiquemet la loi biomiale. La formule doat l espérace de la loi biomiale est cojecturée puis admise, celle de la variace est admise. À l aide de simulatios de la loi biomiale et d ue approche heuristique de la loi des grads ombres, o coforte expérimetalemet les résultats précédets. O peut simuler la loi biomiale avec u algorithme. L itervalle de fluctuatio peut être détermié à l aide d u algorithme ou d u tableur. O peut traiter quelques situatios liées au cotrôle e cours de fabricatio ou à la réceptio d ue productio. Le vocabulaire des tests (test d hypothèse, hypothèse ulle, risque de première espèce) est hors programme. I. VARIALE ALEATOIRE a. Défiitio : O appelle variable aléatoire X u ombre, résultat d ue expériece aléatoire. - le résultat d u dé lacé. - le gai e à ue loterie - la taille d u idividu choisi au hasard das ue foule b. Loi de probabilité La loi de probabilité d ue variable aléatoire X est le tableau où x, x 2, et x sot les différetes valeurs de X et p, p 2, et p sot les probabilités associées à chaque valeur de X. Valeurs de X x x 2 x P(X = x i ) p p 2 p

2 STI2D - P2 - LOI IOMIALE COURS (2/5) O lace deux pièces et o défiit la variable aléatoire X par le ombre de «Face» obteu. PP : X = 0 et chace sur 4 Ω = {PP ; PF ; FP ; PP} doc PF ou FP : X = et 2 chaces sur 4 FF : X = 2 et chace sur 4 La loi de probabilité de X est : Valeurs de X 0 2 P(X = x i ) c. Caractéristiques d ue variable aléatoire discrète : 4 Soit X ue variable aléatoire qui pred valeurs x, x 2, et x et p, p 2, et p les probabilités associées. Espérace mathématique : E(X) = p i x i Remarque : L espérace mathématique est parfois otée X et correspod à la valeur moyee de X, ou le «gai moye» das u jeu de hasard. i = 2 4 Variace : Ecart-type : VarX = p i x i ² (E(X))² = E(X²) (E(X))² parfois otée V(X) i = σ(x) = VarX II. SCHEMA DE EROULLI a. Arbre de déombremet : Lorsqu o reproduit plusieurs épreuves successivemet, o peut déombrer les différetes combiaisos à l aide d u arbre. Chaque brache est podérée par sa probabilité. Ue ure cotiet 5 boules. 3 blaches et 2 oires. O e tire deux, successivemet, et sas remise. 3/5 2/4 2/4 P(,) = 3/5 2/4 = 6/20 P(,) = 3/5 2/4 = 6/20 2/5 3/4 /4 P(,) = 2/5 3/4 = 6/20 P(,) = 2/5 /4 = 2/20 b. Epreuve (ou expériece) de eroulli Lorsqu ue expériece aléatoire e comporte que deux issues, le succès (de probabilité p) et l échec (de probabilité p = q) o dit que c est ue épreuve de eroulli. Exemples : je lace ue pièce et je gage si j obties «face» : succès (p = 0,5) échec (q = 0,5) je tire ue carte das u jeu de 32 et je gage si j obties u as : succès (p = 4/32)

3 STI2D - P2 - LOI IOMIALE COURS (3/5) échec (q = 28/32) c. Schéma de eroulli Lorsqu o reproduit fois, de faço idépedate ue épreuve de eroulli de paramètre p, l expériece aisi obteue est appelé schéma de eroulli. O peut le représeter à l aide d u arbre de probabilité. je lace 0 fois ue pièce et je compte le ombre de «FACE» (etre 0 et 0) je tire 5 cartes das u jeu de 32 avec remise et je compte le ombre d AS obteus (etre 0 et 5) d. Combiaiso de p élémets choisis parmi élémets Exemple : Avec la lettre «A» o peut écrire seul mot : A Avec les 2 lettres «A» et o peut écrire 2 mots : A et A. Avec les 3 lettres «A», et «C» o peut écrire 6 mots : AC, AC, AC, CA, CA et CA Avec les 4 lettres «A»,, «C» et «D» o peut écrire 24 mots : ACD, ADC, ACD, ACD O dira que : élémet peut être permuté de faço 2 élémets peuvet être permutés de 2 faços 3 élémets peuvet être permutés de 6 faços 4 élémets peuvet être permutés de 24 faços D ue faço géérale, élémets peuvet être permutés de 2 3 faços.! se dit «factorielle» et correspod au ombre de permutatios de élémets. Exemple 2 : O observe u champioat où il y a 20 clubs dot les 3 premiers sot relégués e secode divisio. Il y a arragemets possibles. MAIS l ordre ous importe peu (Exemple ; 8 ème Paris - 9 ème Marseille - 20 ème Lyo est idetique à 8 ème Marseille - 9 ème Lyo - 20 ème Paris). Il faut doc diviser par 3! c'est à dire le ombre de permutatios de chaque «tiercé» Il y a doc combiaisos possibles. 3 2 E règle géérale, le ombre de combiaisos (sas teir compte de l ordre) de p élémets parmi est : = ( ) ( 2) ( p + )! p = = p! ( p)!p! Propriété des C 0 = C = C = C - = = C -p = p Exemples : J ai 8 joueurs das mo effectif. Combie d équipe de joueurs puis-je composer? C = 8! = !!

4 STI2D - P2 - LOI IOMIALE COURS (4/5) A la machie : CASIO : la commade est OPT/PRO/Cr et o tape «Cr k» T.I. : la commade est MATH/PR/Combiaiso et o tape «Combiaiso k» III. LOI IOMIALE a. Défiitio : O cosidère ue épreuve de eroulli de probabilité de succès p (et doc probabilité d échec q = p). Si o répète ue telle épreuve fois, la variable aléatoire X égale au ombre de succès suit ue loi de probabilité biomiale de paramètres et p otée ( ; p). O peut obteir u ombre de succès allat de 0 à. Si o représete les expérieces par u arbre de déombremet o obtiet (pour = 3) P(SSS) = p 3 P(SSE) = p 2 q P(SES) = p 2 q P(S3E) = pq 2 P(ESS) = p 2 q P(ESE) = pq 2 P(EES) = pq 2 P(33E) = q 3 O costate que : Il y a faço d avoir X = 0 : EEE. Doc P(X = 0) = q 3 Il y a 3 faços d avoir X = : SEE, ESE et EES. Doc P(X = ) = 3pq 2 Il y a 3 faços d avoir X = 2 : SSE, SES et ESS. Doc P(X = 2) = 3p 2 q Il y a faço d avoir X = 3 : SSS. Doc P(X = 3) = p 3 D ue faço géérale, si X si o reproduit fois l épreuve de eroulli o a : P(X = k) = C k pk q k O lace 0 fois ue pièce et o compte le ombre de «Face». La loi de probabilité est doée par la loi biomiale (0 ; 0,5) ; Alors : P(X = 3) = C 3 0 0,53 ( 0,5) 7 = 20 0,25 0, ,785 A la machie, pour calculer P(X = k) o utilise les commades suivates : CASIO : la commade est DISTI/iom et o paramètre (umtrial), p et k (x) T.I. : la commade est distrib/iomfdp et o tape «iomfdp(,p,k)» b. Espérace, Variace et écart-type. O admettra que si la variable aléatoire X suit ue loi biomiale de paramètres et p (doc q = p), alors : E(X) = p V(X) = pq σ(x) = pq

5 STI2D - P2 - LOI IOMIALE COURS (5/5) O lace 0 fois ue pièce et o compte le ombre de «Face». La loi de probabilité est doée par la loi ormale (0 ; 0,5) ; E(X) = 0 0,5 = 5 : C est le ombre moye de «Face» sur 0 tetatives. c. Coditios à vérifier pour justifier que X suit ue loi biomiale :. O reproduit épreuves de eroulli idépedates comportat deux issues «succès» et «échec» de probabilités respectivemet p et q. 2. O répète fois cette. 3. La variable aléatoire X est égale au ombre de succès.

Loi binomiale. Loi de Bernoulli

Loi binomiale. Loi de Bernoulli Loi biomiale Loi de Beroulli O s itéresse ici à la réalisatio ou o d u évéemet. Autremet dit, o étudie les expérieces aléatoires qui ot que deux issues possibles : Obteir Pile ou Face Doer aissace à u

Plus en détail

3.1 Loi de Bernouilli Loi Binomiale Loi géométrique Loi de Pascal (loi négative binomiale)...3

3.1 Loi de Bernouilli Loi Binomiale Loi géométrique Loi de Pascal (loi négative binomiale)...3 3- Lois de distributio discrètes -1 Chapitre 3 : Lois de distributio discrètes 3.1 Loi de Berouilli...1 3. Loi Biomiale...1 3.3 Loi géométrique... 3.4 Loi de Pascal (loi égative biomiale)...3 3.5 Loi hypergéométrique...4

Plus en détail

Échantillonnage. I Rappels sur les lois usuelles 2

Échantillonnage. I Rappels sur les lois usuelles 2 BTS DOMOTIQUE Échatilloage 2008-2010 Échatilloage Table des matières I Rappels sur les lois usuelles 2 II Approximatios de la loi biomiale 2 II.1 Approximatio par la loi de poisso................................

Plus en détail

Variables aléatoires finies Présentation

Variables aléatoires finies Présentation Variables aléatoires fiies Présetatio. Défiitio élémetaire (tombola).... Le prix de vete d'u billet de la tombola... 3 3. Espérace mathématique d ue variable aléatoire fiie... 4 4. Variace et écart type

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

Estimations. Les Moyennes des échantillons suivent une loi normale : = m et d' écart - type σ X

Estimations. Les Moyennes des échantillons suivent une loi normale : = m et d' écart - type σ X Estimatios Problématique. A partir d'observatios faites sur u échatillo, o se propose de tirer des coclusios sur la populatio toute etière. Aisi cotrairemet à la logique déductive, qui va du gééral au

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Variables aléatoires»

Exercices sur le chapitre «Variables aléatoires» Araud de Sait Julie - MPSI Lycée La Merci 2015-2016 1 Pour démarrer Exercices sur le chapitre «Variables aléatoires» Exercice 1 (Recostitutio de paires) O fixe deux etiers aturels 1 r. U placard cotiet

Plus en détail

EXERCICES de Statistiques

EXERCICES de Statistiques EXERCICES de Statistiques Aette Corpart lycée Jea Zay de Thiers EXERCICES sur la LOI NORMALE La variable aléatoire X suit la loi ormale N ( 12 ; 4 ). Calculer les probabilités suivates : P ( X 15 ) ; P

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u :

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u : SUITES NUMERIQUES Coteus : Capacités attedues : Commetaires : Suites Limite d ue suite défiie par so terme gééral Notatio lim u Suites géométriques : - somme de termes cosécutifs d ue suite géométrique

Plus en détail

Chapitre 6 Théorèmes de convergence

Chapitre 6 Théorèmes de convergence Chapitre 6 Théorèmes de covergece 1. La covergece e loi O a déjà recotré ue covergece e loi lors de l approximatio d ue loi biomiale par ue loi de Poisso. Ce problème se place das u cadre plus gééral où

Plus en détail

est la fréquence empirique des succès lors des 10 premières expériences.

est la fréquence empirique des succès lors des 10 premières expériences. Pierre Veuillez Statistiques iféretielle Sources, et pour e savoir plus : http://www.math-ifo.uiv-paris5.fr/smel 1 Problématique : Exemple ue ure cotiet des boules rouges et blaches dot o e coaît pas la

Plus en détail

Terminale S. Lycée Desfontaines Melle Chapitre 11 Probabilité Conditionnement et indépendance

Terminale S. Lycée Desfontaines Melle Chapitre 11 Probabilité Conditionnement et indépendance Termiale S. Lycée Desfotaies Melle Chapitre 11 Probabilité Coditioemet et idépedace I. Probabilité coditioelle 1- Exemple Das u lycée coteat N élèves, 4% des élèves sot des filles, % des garços. Parmi

Plus en détail

Master Eseec Statistique pour l expertise - partie2

Master Eseec Statistique pour l expertise - partie2 Master Eseec Statistique pour l expertise - partie2 Christia Laverge Uiversité Paul Valéry - Motpellier 3 http://moodle-miap.uiv-motp3.fr http://www.uiv-motp3.fr/miap/es (UPV) Eseec 1 / 57 Lois limites

Plus en détail

1 ère S Exercices sur le schéma de Bernoulli (1)

1 ère S Exercices sur le schéma de Bernoulli (1) ère Exercices sur le schéma de Beroulli () 8 Le chevalier de Méré, philosophe et homme de lettres, pose le problème suivat au mathématicie Blaise ascal : «Qu est-ce qui est le plus probable : obteir au

Plus en détail

Résumé de statistique inductive

Résumé de statistique inductive Uiversité de Bourgoge Faculté de Médecie et de Pharmacie Résumé de statistique iductive NB : les iformatios coteues das ce polycopié e fot e aucu cas office de référece pour le cocours, il s agit uiquemet

Plus en détail

Éléments de probabilités

Éléments de probabilités Chapitre 1 Élémets de probabilités 1.1 Notio d expériece aléatoire Défiitio 1 Ue expériece, dot o coait les issues possibles, est appelé expériece aléatoire s il est impossible de savoir à l avace quelle

Plus en détail

Distributions d échantillonage

Distributions d échantillonage Chapitre 3 Distributios d échatilloage 3.1 Gééralités sur la otio d échatilloage 3.1.1 Populatio et échatillo O appelle populatio la totalité des uités de importe quel gere prises e cosidératio par le

Plus en détail

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u Exercice 1 (6 poits) Commu à tous les cadidats O cosidère la foctio f défiie et dérivable sur l itervalle [ 0 ; + [ par : f (x) = 5 l ( x ± 3 ) x. 1. a. O appelle f ' la foctio dérivée de la foctio f sur

Plus en détail

Correction du devoir Surveillé 6 : Probabilités

Correction du devoir Surveillé 6 : Probabilités S www.wicky-math.fr.f DS - Probabilités Correctio du devoir Surveillé : Probabilités Exercice. ROC Démotrer le théorème suivat : ( poits) Théorème : La probabilité de la réuio de deux évéemetsaetb est

Plus en détail

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles.

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles. Uiversité Pierre & Marie Curie Licece de Mathématiques L3 UE LM345 Probabilités élémetaires Aée 2014 15 TD1. Déombremets, opératios sur les esembles. 1. Combie de faços y a-t-il de classer 10 persoes à

Plus en détail

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités.

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités. PROBABILITÉS I. PROBABILITÉS ( RAPPELS) a. Expérieces aléatoires et modèles Le lacer d ue pièce de moaie, le lacer d u dé sot des expérieces aléatoires, car avat de les effectuer, o e peut pas prévoir

Plus en détail

CHAPITRE 4 Paramètres d'une série statistique

CHAPITRE 4 Paramètres d'une série statistique Cours de Mathématiques Classe de secode Statistiques CHAPITRE 4 Paramètres d'ue série statistique A) Diverses sortes de séries statistiques 1) Défiitio Ue série statistiques est u esemble de ombres, représetat

Plus en détail

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014 Termiales S Devoir maiso -A faire pour le jeudi 6 ovembre 0 eercice : probabilités coditioelles et suite Alice débute au jeu de fléchettes. Elle effectue des lacers successifs d ue fléchette. Lorsqu elle

Plus en détail

Autour de la loi de Poisson

Autour de la loi de Poisson Agrégatio Itere de Mathématiques Thierry Champio séace du 25 ovembre 2016 Autour de la loi de Poisso Notatios - Itroductio Das tout ce problème, (Ω, T, P) est u espace probabilisé. Toutes les variables

Plus en détail

Éléments de probabilité.

Éléments de probabilité. Élémets de probabilité.. Gééralités Les probabilités s'occupet de phéomèes aléatoires, c'est à dire qui sot liés au hasard. Défiitio : O appelle expériece aléatoire, ue expériece dot les résultats, o tous

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 23 juin 2016

Corrigé du baccalauréat ES Asie 23 juin 2016 Corrigé du baccalauréat ES Asie jui 16 A.. M. E.. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 6 poits Das u repère orthoormé du pla, o doe la courbe représetative C f d ue foctio f défiie et dérivable sur l itervalle

Plus en détail

Statistiques inférentielles

Statistiques inférentielles Statistiques iféretielles LI323 Hugues Richard (otes de cours: Pierre-Heri Wuillemi) Uiversité Pierre et Marie Curie (UPMC) Laboratoire géomique des microorgaismes (LGM) Itroductio Soit ue populatio de

Plus en détail

X 1 = { X si X est impair 0 sinon

X 1 = { X si X est impair 0 sinon Corrigé ECRICOME 998 par Pierre Veuillez Das tout le problème, X désige ue variable aléatoire défiie sur u espace probabilisé (Ω, A, P et à valeurs das N et E(X l espérace de X si elle eiste. O ote A l

Plus en détail

MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimanche 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00

MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimanche 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00 MAT 2080 MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimache 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00 INSTRUCTIONS 1. Détachez la feuille-réposes à la fi de ce cahier et iscrivez-y immédiatemet votre om,

Plus en détail

Reformulation du problème par la classe

Reformulation du problème par la classe La partie du programme traitée, les coaissaces et les capacités visées : O repred ue partie du programme : 1.1 Statistique à ue variable partie 1 Capacités Expérimeter, à l aide d ue simulatio iformatique,

Plus en détail

sont égales, alors le produit des «extrêmes» a d est égal au produit des «moyens» c d ; et réciproquement ; la preuve est ici 1.

sont égales, alors le produit des «extrêmes» a d est égal au produit des «moyens» c d ; et réciproquement ; la preuve est ici 1. Cours 5 Idépedace 1 Das le cours précédet, ous avos vu que la variable Y était idépedate de la variable X si ses distributios coditioelles e fréquece sot égales ; das ce cas e effet, la mesure de X sur

Plus en détail

Probabilités : Loi binomiale

Probabilités : Loi binomiale Probabilités : Loi biomiale Christophe ROSSIGNOL Aée scolaire 204/205 Table des matières Répétitio d expérieces idetiques et idépedates 2. Défiitio................................................. 2.2

Plus en détail

. Calculer de nouveau f (x) et f (x) puis f (1) et f (1).

. Calculer de nouveau f (x) et f (x) puis f (1) et f (1). Gééralités : O suppose que la variable aléatoire X suit ue loi biomiale B ; ) alculer P(X ) ; P(X ) ; P(X ) ; P(X ) ; P (X ) ; P (X ) ; P(X ). ) alculer E(X) et σ(x) O suppose que la variable aléatoire

Plus en détail

Chapitre 5 : Variables aléatoires discrètes

Chapitre 5 : Variables aléatoires discrètes VARIABLES ALEATOIRES DISCRETES 71 Chapitre 5 : Variables aléatoires discrètes 5.1 Défiitios formelles Défiitio : Soit U l'uivers d'ue expériece aléatoire. Ue variable aléatoire sur U est ue foctio à valeurs

Plus en détail

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 )

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 ) Exercice Suites umériques u O cosidère la suite ( u ) défiie pour tout par u = et u = + u + O admettra que pour tout etier aturel, u >. a) Calculer u et u b) Cette suite est-elle arithmétique? Est-elle

Plus en détail

EXERCICES PROBABILITES

EXERCICES PROBABILITES EXERCICE : Calculer, pour EXERCICES PROBABILITES Soit,,3, 4,5,6, ( ) x, l itégrale I dx. 0 x ; détermier le réel pour que l o défiisse ue probabilité p sur * e posat, pour tout etier,6 p I Quelle est la

Plus en détail

Variables aléatoires. Exercices

Variables aléatoires. Exercices Variables aléatoires Exercices 04-05 Les idispesables Loi d ue variable aléatoire, espérace et variace O répète idéfiimet le lacer d u dé équilibré à 6 faces Soit la variable aléatoire doat la valeur du

Plus en détail

Correction Baccalauréat STL biotechnologies Polynésie 13 juin 2016

Correction Baccalauréat STL biotechnologies Polynésie 13 juin 2016 Correctio Baccalauréat STL biotechologies Polyésie 13 jui 2016 EXERCICE 1 4 poits Das cet exercice, o s itéresse au taux de cholestérol LDL de la populatio d adultes d u pays. O ote X la variable aléatoire

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES I

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES I CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

A RETENIR TERMINALE ES

A RETENIR TERMINALE ES A RETENIR TERMINALE ES Ce documet est destié à "résumer" le cours de termiale. Il e préted pas coteir tout ce que vous devez savoir pour réussir l épreuve. Il est coçu pour que vous puissiez l utiliser

Plus en détail

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Statistiques et probabilités Ressources pour la classe de première générale et technologique

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Statistiques et probabilités Ressources pour la classe de première générale et technologique eduscol Ressources pour le lycée gééral et techologique Ressources pour la classe de première géérale et techologique Statistiques et probabilités Ces documets peuvet être utilisés et modifiés libremet

Plus en détail

eduscol Consultation nationale sur les programmes Mathématiques enseignement obligatoire spécifique (STL spécialité biotechnologies)

eduscol Consultation nationale sur les programmes Mathématiques enseignement obligatoire spécifique (STL spécialité biotechnologies) eduscol Cosultatio atioale sur les programmes Projet de programme de la classe termiale de la voie techologique Mathématiques eseigemet obligatoire spécifique (STL spécialité biotechologies) L'orgaisatio

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée gééral et techologique Ressources pour la classe de première géérale et techologique Statistiques et probabilités Ces documets peuvet être utilisés et modifiés libremet

Plus en détail

Statistiques à deux variables

Statistiques à deux variables Statistiques à deux variables. Approche des séries statistiques à deux variables.. Nuage de poits Sur ue classe de BTSA, le professeur a relevé les moyees de élèves e mathématiques et e agroomie. Les otes

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016 Baccalauréat S Cetres étragers 0 jui 206 Exercice I (4 poits) Pour chacue des quatre affirmatios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse, e justifiat la répose. il est attribué u poit par répose

Plus en détail

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé Exterat Notre Dame Bac Blac Tle S) javier 06 durée : 4 h Propositio de corrigé calculatrice autorisée Das tout ce devoir, la qualité de la rédactio et le soi serot pris e compte das la otatio. Les exercices

Plus en détail

10ème cours Une variable numérique : indices de localisation

10ème cours Une variable numérique : indices de localisation 10ème cours Ue variable umérique : idices de localisatio Das ce cours, o fait u rappel sur les idices de localisatio, médiae, quatiles et moyee, et o étudie la faço de les utiliser pour comparer les distributios

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sessio 2016 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : BIOTECHNOLOGIES Durée de l épreuve : 4 heures Coefficiet : 4 Calculatrice autorisée coformémet

Plus en détail

1 Lois des grands nombres. 2 Théorème central-limite. 3 Estimation ponctuelle à partir d échantillons. 4 Biais dans les estimations

1 Lois des grands nombres. 2 Théorème central-limite. 3 Estimation ponctuelle à partir d échantillons. 4 Biais dans les estimations Pla du cours 2 RFIDEC cours 2 : Échatillos, estimatios poctuelles Christophe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace 1 Lois des grads ombres 2 Théorème cetral-limite 3 Estimatio poctuelle à partir d échatillos

Plus en détail

Introduction aux tests statistiques

Introduction aux tests statistiques Itroductio aux tests statistiques Philippe Boeau 27 septembre 2006 Chapitre 1 Élémets de probabilités Exercice 1 O ote E l esemble des etiers aturels iférieurs ou égaux à 12 et A (respectivemet B et C)

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

Echantillonnage, estimation, intervalle de confiance, test statistique Cas d une ou de deux proportions

Echantillonnage, estimation, intervalle de confiance, test statistique Cas d une ou de deux proportions S3 Maths et Ifo-MIAGE 2011-2012 Statistique et Probabilités Estimatio, itervalle de cofiace, tests - Proportio Uiversité de Picardie Jules Vere 2011-2012 UFR des Scieces Licece metio Mathématiques et metio

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

ANOVA Analyse de la Variance

ANOVA Analyse de la Variance Chapitre 8 ANOVA Aalyse de la Variace. Obectif de la méthode Chap 8.. Obectif de la méthode. Approche ituitive 3. Décompositio de la variace 4. ANOVA: le test et le modèle statistique sous-acet O s itéresse

Plus en détail

Chapitre 4. Lois de Probabilité. Sommaire. 1. Introduction. 4. 2. Lois discrètes..4

Chapitre 4. Lois de Probabilité. Sommaire. 1. Introduction. 4. 2. Lois discrètes..4 Mathématiques : Outils pour la Biologie Deug SV UCBL D. Mouchiroud (5/0/00) Chapitre 4 Lois de Probabilité Sommaire. Itroductio. 4. Lois discrètes..4.. Loi uiforme..4... Défiitio...4... Espérace et variace..5..

Plus en détail

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ).

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ). Polyésie septembre EXERCICE Pour chacue des propositios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse et doer ue démostratio de la répose choisie Ue répose o démotrée e rapporte aucu poit O cosidère la

Plus en détail

STATISTIQUES. En première les statistiques étudiées étaient à une seule variable ; en terminale l étude porte sur deux variables statistiques

STATISTIQUES. En première les statistiques étudiées étaient à une seule variable ; en terminale l étude porte sur deux variables statistiques Tle ES Statistiques H. Kereïs STATISTIQUES E première les statistiques étudiées étaiet à ue seule variable ; e termiale l étude porte sur deu variables statistiques 1. Nuage de poits, poit moe et covariace

Plus en détail

Probabilités, MATH 424 Feuille de travaux dirigés 2. Solutions.

Probabilités, MATH 424 Feuille de travaux dirigés 2. Solutions. Probabilités, MATH 44 Feuille de travaux dirigés. Solutios. 1 Exercices Exercice 1. O jette trois dés o pipés. 1. Calculer la probabilité d obteir au mois u 1.. Que vaut la probabilité d obteir au mois

Plus en détail

Exemple de corrigé du CAPES de mathématiques

Exemple de corrigé du CAPES de mathématiques Exemple de corrigé du CAPES de mathématiques épreuve 2, sessio 215 athalie DAVAL ESPE-IEM éuio Problème 1 ( Partie A I. O cosidère deux etiers relatifs a et b o uls. 1. O suppose qu il existe des etiers

Plus en détail

ESTIMATION Exercices

ESTIMATION Exercices ESTIMATION Exercices EERCICE : Les variables aléatoires cosidérées das cet exercice sot défiies sur u espace probabilisable, AP, Soit a u réel strictemet positif et ue variable aléatoire de loi uiforme

Plus en détail

Théorie des probabilités

Théorie des probabilités géie civil Chapitre 3 Théorie des probabilités par Pierre F. Lemieux, ig., professeur Départemet de géie civil Uiversité de Sherbrooke Tél. : (819) 821-8000 (poste 2938) Télécopieur : (819) 821-7974 Courriel

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M Termiale S Exercices sur le chapitre «Suites umériques» Page Exercice : O cosidère la suite ( p ) défiie sur N par ) O cosidère l algorithme suivat : Variables u etier aturel et deux ombres réels Iitialisatio

Plus en détail

Corrigé : EM Lyon 2005

Corrigé : EM Lyon 2005 Corrigé : EM Lyo 5 Optio écoomique Eercice :. Par défiitio de E, la famille (I,J,K) est ue famille géératrice de E. Cette famille est-elle libre? O cherche tous les réels a, b et c tels que : ai +bj +ck

Plus en détail

Exercices sur les probabilités conditionnelles

Exercices sur les probabilités conditionnelles TS Exercices sur les probabilités coditioelles O lace ue fois u dé truqué. O ote le uméro de la face supérieure. L expériece est modélisée par la loi de probabilité doée das le tableau ci-dessous : Résultats

Plus en détail

Estimation Intervalle de Confiance

Estimation Intervalle de Confiance Estimatio Itervalle de Cofiace Pr Roch Giorgi roch.giorgi@uiv-amu.fr SESSTIM, Faculté de Médecie, Aix-Marseille Uiversité, Marseille, Frace http://sesstim-orspaca.org Itroductio Coaître des valeurs de

Plus en détail

M : Zribi 4 ème Sc Exercices. Série 34

M : Zribi 4 ème Sc Exercices. Série 34 Série ème Sc Exercices Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l'ure : - si la boule tirée est blache, o la remet das

Plus en détail

1 Echantillonnage préférentiel (importance sampling)

1 Echantillonnage préférentiel (importance sampling) TP 7 : Méthodes de Mote Carlo (II) : réductio de variace Le but de ce TP est d étudier l erreur commise par les méthodes de Mote Carlo vues das le TP précédet. Il peut être traité idépedammet du TP précédet.

Plus en détail

Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz

Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz DEA de Mathématiques Uiversité Claude Berard de Lyo Aée uiversitaire : 003/004 Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz Etude de l article de Marti J. Gader, Frédéric Magoulès et

Plus en détail

Intervalles de fluctuations et intervalles de confiance

Intervalles de fluctuations et intervalles de confiance Complémets e statistique. Préparatio au Capes. Uiversité de Rees 1. 2015. Complémets e Statistique Préparatio au Capes Uiversité de Rees 1 Itervalles de fluctuatios et itervalles de cofiace Table des matières

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

IREM Martine Quinio. 5 février 2013

IREM Martine Quinio. 5 février 2013 : 1 IREM 2013 Martie Quiio 5 février 2013 1 La loi de Gauss, ou loi ormale Itroductio : Lire court article C.Villai das Le Mode du 14-15/12 : il compare le traitemet médiatique boso de Higgs et rats OGM

Plus en détail

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques CHAPITRE Suites Suites arithmétiques Suites géométriques ACTIVITÉS Activité a) 8 + 7 coureurs b) x 9 + 0 d où x 78 L équipe a reçu les dossards umérotés de 9 à 78 x + d où x 6 0 0 + aées (page 8) a) itervalles,

Plus en détail

La plage. Par Arnauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maxime LOUIS. Élèves de Seconde au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Année 2008.

La plage. Par Arnauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maxime LOUIS. Élèves de Seconde au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Année 2008. La plage Par Arauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maime LOUIS. Élèves de Secode au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Itro : présetatio du sujet Partie I : la pièce Techique de comptage Aée 2008 Le ombre total

Plus en détail

PROBABILITES. TD n 1. Bg sachant que PA

PROBABILITES. TD n 1. Bg sachant que PA TD 1 1. Quel est l uivers Ω pour l'expériece : o lace 2 fois de suite u dé (o truqué). A quelles parties de Ω correspodet les évéemets suivats : a) A : o obtiet pas d as au cours des 2 lacers ; b) B :

Plus en détail

Présentation du programme et des épreuves 6

Présentation du programme et des épreuves 6 SOMMAIRE Présetatio du programme et des épreuves 6 Algos à foiso 8 2 Le raisoemet par récurrece 3 Les suites géométriques 2 4 Ce qui est importat pour ue suite 4 5 Ce qu est la limite d ue suite 6 6 Détermier

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

1 Dénombrement. 1.1 Principe. Définition : 1.2 Combinaisons. Définition :

1 Dénombrement. 1.1 Principe. Définition : 1.2 Combinaisons. Définition : Probabilités : coditioemet et idéedace Termiale S Déombremet. Pricie O raelle que le cardial d u esemble fii E, oté Card(E), rerésete so ombre d élémets. Si E 0,0 alors Card(E). Notre but est de détermier

Plus en détail

Exercices. Dénombrement 1 5! 42 6! 3! 3! 9! 5! 4! 9! 6! 3! 2) En utilisant la notation factorielle, donner une autre écriture des nombres suivants

Exercices. Dénombrement 1 5! 42 6! 3! 3! 9! 5! 4! 9! 6! 3! 2) En utilisant la notation factorielle, donner une autre écriture des nombres suivants Exercices Déombremet Exercice Calcul sur les factorielles ) Simlifier les écritures sas utiliser la calculette. a)! 0! b) 7! 5! c) 6! 5! 5! d) 6 4! 5! e) 7! 5! 0! f) 5! 4 7! g) 6! 3! 3! h) 9! 5! 4! i)

Plus en détail

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme Statistiques I. Tableaux d effectifs, de fréqueces : 1. Calculer la fréquece d'ue valeur ou d'ue classe : Diviser l effectif de la valeur par l effectif total fréquece La somme des fréqueces est 1 (ou

Plus en détail

Chapitre 2 : Statistique descriptive bivariée

Chapitre 2 : Statistique descriptive bivariée Biostatistiques Licece Chapitre 2 : Statistique descriptive bivariée Itroductio Deux variables X et Y mesurées sur u même échatillo : commet mesurer leur relatio? Taille de l échatillo : Doées : (x, y

Plus en détail

Test de conformité - Test d homogénéité

Test de conformité - Test d homogénéité S3 Maths et Ifo-MIAGE 010-011 Statistique et Probabilités Test de coformité - Test d homogééité Uiversité de Picardie Jules Vere 010-011 UFR des Scieces Licece metio Mathématiques et metio Iformatique

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Activités. 3. a. X n prend des valeurs entières. L entier i tel que P X. PX i est le plus grand entier strictement inférieur à 0, 5n-

Activités. 3. a. X n prend des valeurs entières. L entier i tel que P X. PX i est le plus grand entier strictement inférieur à 0, 5n- Échatilloage 4 et estimatio Pour repredre cotact Avec l échatilloage et le loi biomiale. O répète 00 fois le tirage d ue boule, avec remise, où le succès : «La boule est rouge» a pour probabilité p 06,.

Plus en détail

Méthodes de Monte-Carlo et réduction de la variance

Méthodes de Monte-Carlo et réduction de la variance Méthodes de Mote-Carlo et réductio de la variace Itroductio et otatios : Ce TP aborde présete diverses méthodes d'estimatio des itégrales. Ces méthodes ot comme outil pricipal la méthode de Mote-Carlo.

Plus en détail

I] VARIABLE ALEATOIRE DISCRETE (A NOMBRE FINI DE VALEURS) : Une variable aléatoire X est une fonction définie sur Ω à valeurs dans R.

I] VARIABLE ALEATOIRE DISCRETE (A NOMBRE FINI DE VALEURS) : Une variable aléatoire X est une fonction définie sur Ω à valeurs dans R. Chapitre 5 VARIABLES ALEATOIRES LOIS FONDAMENTALES Objectifs : o o o Défiir la otio de variable aléatoire das les différets cas d uivers. Détermier la loi de probabilité d ue variable aléatoire et calculer

Plus en détail

Commentaires sur l'exercice 1

Commentaires sur l'exercice 1 Commetaires sur l'exercice 1 O pred comme populatio de référece le groupe des quatre efats. Cet exemple, bie que o pertiet du fait du faible effectif de la populatio, permet de mettre e place les otios

Plus en détail

I. Séries de données et représentation graphique

I. Séries de données et représentation graphique Chaitre Statistiques : I. Séries de doées et rerésetatio grahique. Vocabulaire Ue série statistique traite de doées de différets tyes : effectifs, ourcetages, idices, Le caractère quatitatif étudié eut

Plus en détail

MATHÉMATIQUES CYCLE TERMINAL DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE CLASSE DE PREMIÈRE

MATHÉMATIQUES CYCLE TERMINAL DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE CLASSE DE PREMIÈRE Aexe MATHÉMATIQUES CYCLE TERMINAL DE LA SÉRIE SCIENTIFIQUE CLASSE DE PREMIÈRE L eseigemet des mathématiques au collège et au lycée a pour but de doer à chaque élève la culture mathématique idispesable

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

Plan du cours. Rappels de probabilité. Axiomes des probabilités. Définition de la probabilité

Plan du cours. Rappels de probabilité. Axiomes des probabilités. Définition de la probabilité Pla du cours Rappels de probabilité Défiitios Axiomes Variable aléatoire Foctio de répartitio Momets R. Flamary, R. Herault, A. Rakotomamojy 9 octobre 4 Exemples de lois Loi uiforme Loi ormale Loi uiforme

Plus en détail

FRLT Page 1 15/08/2014

FRLT Page 1 15/08/2014 Algorithmes à aalyser O cosidère l algorithme : - u est du type ombre - q est du type ombre - p est du type ombre - S est du type ombre - Lire u - Lire q - Lire p - S pred la valeur de u - Tat que (u >

Plus en détail

Le rapport de corrélation : mesurer la liaison entre une variable qualitative et une variable quantitative.

Le rapport de corrélation : mesurer la liaison entre une variable qualitative et une variable quantitative. Le rapport de corrélatio : mesurer la liaiso etre ue variable qualitative et ue variable quatitative. Frédéric Satos CNRS, UMR 599 PACEA Courriel : frederic.satos@u-bordeaux.fr mars 05 Résumé Le rapport

Plus en détail

Texte Filtre de Kalman-Bucy

Texte Filtre de Kalman-Bucy Page 1. Texte Filtre de Kalma-Bucy 1 e modèle U avio se déplace etre Paris et odres. Il suit ue trajectoire théorique appelée trajectoire omiale dot les coordoées sot coues de tous. a trajectoire de l

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 0-03 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5. Pricipe des tests 6.a. Méthodologie

Plus en détail

SUITES et SERIES DE FONCTIONS

SUITES et SERIES DE FONCTIONS UE7 - MA5 : Aalyse SUITES et SERIES DE FONCTIONS I Suites de foctios à valeurs das È ou  Etat doé u esemble E, ue suite de foctios umériques défiies sur E est la doée, pour tout etier, d'ue applicatio

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

1. Expérience aléatoire. Espace probabilisé. Dénombrement. Probabilités conditionnelles.

1. Expérience aléatoire. Espace probabilisé. Dénombrement. Probabilités conditionnelles. CAPES de Mathématiques TD de probabilités 2009/2010 1. Expériece aléatoire. Espace probabilisé. Déombremet. Probabilités coditioelles. Exercice 1. O jette u dé équilibré deux fois de suite. a) Ecrire l

Plus en détail

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C Amérique du Sud EXERCICE 6 poits Commu à tous les cadidats Ue etreprise est spécialisée das la fabricatio de ballos de football. Cette etreprise propose deux tailles de ballos : ue petite taille, ue taille

Plus en détail

8 Des lois de probabilité

8 Des lois de probabilité CHAPITRE 8 Des lois de probabilité Photo d u laboratoire de recherche Le calcul des probabilités iterviet de plus e plus souvet e physique, e chimie et e biologie das la sciece modere. Cocerat par exemple

Plus en détail

Utilisation en modélisation. Régression linéaire

Utilisation en modélisation. Régression linéaire Utilisatio e modélisatio Régressio liéaire La régressio est l ue des otios basiques de la statistique et de l aalyse des doées. Gééralemet, le problème cosiste à décrire la dépedace etre deux variables

Plus en détail