Questions sur l Encyclopédie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions sur l Encyclopédie"

Transcription

1 Questions sur l Encyclopédie La première édition intégrale depuis 1775 «Questions sur l Encyclopédie was a real tour de force: some 440 articles on diverse subjects which amused and fascinated the septuagenarian Voltaire. After having nearly disappeared, Questions is surfacing again today in all its originality and irreverent splendour, thanks to the work of an international team of Voltaire specialists.» Robert Darnton «C est en effet la première fois depuis la mort de Voltaire que les Questions sur l Encyclopédie bénéficient d une édition à part et qui plus est d une édition critique de haut vol [...]. On attend avec impatience la suite de cette publication qui comble admirablement une lacune éditoriale dommageable pour l étude de la pensée de Voltaire, plus fournie, vivante et évolutive qu on ne se l imagine souvent.» Alain Sandrier

2 Questions sur l Encyclopédie Sous la direction de Nicholas Cronk et Christiane Mervaud Les Questions sur l Encyclopédie sont l œuvre de Voltaire la plus volumineuse, et cependant l une des moins connues. Elle a été perdue de vue en tant qu œuvre à part entière suite à la décision des éditeurs de Kehl, dans les années 1780, de regrouper tous les articles alphabétiques de Voltaire sous le titre générique de Dictionnaire philosophique. La confusion s est perpétuée à travers les éditions Beuchot et Moland de Voltaire au dix-neuvième siècle. La nouvelle édition des Questions en huit volumes de la Voltaire Foundation est par conséquent la première édition fidèle au texte original à paraître après plus de deux siècles. Pour la première fois, dans cette édition critique complète, les experts explorent à fond les relations entre les Questions et l objet avoué sur lequel elles se centrent l Encyclopédie de Diderot et D Alembert; ils se penchent également sur les techniques complexes au moyen desquelles Voltaire parvient à créer du nouveau en recopiant maints passages et en puisant largement dans ses publications antérieures. L œuvre dans son ensemble, écrite et revue entre 1770 et 1774 essentiellement, constitue, selon les propres termes de Voltaire, un livre moral, fait en forme de dictionnaire. Les domaines pour lesquels les Questions représentent un objet d intérêt sont multiples. Aux études voltairiennes s ajoutent l histoire littéraire, l histoire des idées, la théologie, la philosophie et l histoire des sciences. Calendrier de publication Cette nouvelle édition des Questions sur l Encyclopédie s étendra sur huit tomes (reliés) des Œuvres complètes de Voltaire, comme suit: t.37 (2014): Introduction, description des éditions, index général ISBN t.38 (2007): A Aristée, xxvi pages ISBN t.39 (2008): Aristote Certain, xxx pages ISBN t.40 (2009): César Egalité, xxxii pages ISBN t.41 (2010): Eglise Fraude, xxviii pages ISBN t.42a (2011): Gargantua Justice, xxx pages ISBN t.42b (2012): Langues Prières, xxxii pages ISBN t.43 (2013): Privilèges Zoroastre ISBN

3 Lire Voltaire de A à Z Un outil de lecture: la note liminaire Outre l annotation du texte de Voltaire, chaque article des Questions sur l Encyclopédie comporte une note liminaire, rédigée par un spécialiste. Cette première note, qui oriente la lecture de l article, est indispensable dans un ouvrage dont les sujets sont tellement variés. Voici quelques extraits de la note liminaire qui accompagne l Introduction de Voltaire à son ouvrage: «Lancer en 1770 des Questions sur l Encyclopédie nécessitait quelques explications préalables surtout de la part d un ancien collaborateur de l Encyclopédie. Dès 1752 Voltaire s était empressé de rendre hommage à cet ouvrage immense et immortel auquel a collaboré une société de savants remplis d esprit et de lumières. [...] Il lui faut donc indiquer la raison d être de ces Questions sur l Encyclopédie et les situer par rapport à l Encyclopédie. Sa stratégie consiste à se proclamer solidaire du clan philosophique en stigmatisant avec force les persécuteurs de ce palais des sciences ; mais il lui faut aussi indiquer ses réserves pour justifier ce nouvel ouvrage; il se propose seulement de présenter un essai de quelques articles qui complète ou corrige sur certains points le grand dictionnaire. Son discours [...] indique précisément son objectif et souligne son originalité: présenter les questions de ceux qui se déclarent douteurs et non docteurs.» (Nicholas Cronk et Christiane Mervaud, directeurs de l édition) Un ouvrage, mille sujets Par rapport aux articles du Dictionnaire philosophique, qui se limitent principalement à des sujets religieux, ceux des Questions sur l Encyclopédie abordent tout ce qui vient à l esprit de Voltaire: agriculture arts belles-lettres critique biblique économie histoire histoire de l Eglise jurisprudence lexicographie linguistique littérature médecine mœurs morale mythologie philosophie politique religion sciences naturelles sociologie...

4 Les Questions sur l Encyclopédie paraissent sous la direction de Nicholas Cronk et Christiane Mervaud Ont collaboré à l annotation des articles: David Adams, Marcus Allen, François Bessire, Alice Breathe, Christophe Cave, Marie-Hélène Cotoni, Nicholas Cronk, Olivier Ferret, Graham Gargett, Paul Gibbard, Russell Goulbourne, Antonio Gurrado, James Hanrahan, Laurence Macé, Myrtille Méricam-Bourdet, Christiane Mervaud, Michel Mervaud, Guillaume Métayer, Paul H. Meyer, Jeanne R. Monty, François Moureau, José-Michel Moureaux, Christophe Paillard, Gillian Pink, Stéphane Pujol, John Renwick, Bertram E. Schwarzbach, Maria Susana Seguin, Gerhardt Stenger, Arnoux Straudo, Claire Trévien, Mark Waddicor Lancées en 1770, six ans après le Dictionnaire philosophique, les Questions sur l Encyclopédie sont un des derniers chefs-d œuvre de Voltaire. Œuvre alphabétique, œuvre polémique comme le Dictionnaire, les Questions offrent une richesse thématique sans équivalent et constituent un véritable condensé des idées de Voltaire sur une impressionnante diversité de sujets. Les Questions sur l Encyclopédie ont perdu en visibilité depuis leur dernière publication intégrale en 1775.Les éditions des œuvres complètes de Voltaire,parues au dix-neuvième siècle, ont suivi l exemple des éditeurs de Kehl, qui ont démantelé les Questions, en abrégeant certains articles, en en supprimant d autres, et en les mélangeant avec tous les écrits alphabétiques de l écrivain. Aujourd hui, après plus de 200 ans, la Voltaire Foundation publie la première édition authentique et critique des Questions sur l Encyclopédie qui, souvent confondues avec le Dictionnaire philosophique, retrouvent leur statut d œuvre à part entière. De nombreuses bibliothèques universitaires ou municipales restent sans exemplaire authentique des Questions sur l Encyclopédie. Si votre bibliothèque ne souscrit pas aux Œuvres complètes de Voltaire publiées à Oxford, veuillez avoir l obligeance de transmettre cette brochure à votre bibliothécaire en lui faisant valoir l importance de la nouvelle édition critique et intégrale des Questions sur l Encyclopédie pour la recherche érudite comme pour le grand public. voltaire foundation university of oxford 99 Banbury Road, Oxford ox2 6jx, uk

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

Qu est-ce que l actualité?

Qu est-ce que l actualité? Mémoire de recherche - juin 2005 Diplôme de conservateur de bibliothèque Qu est-ce que l actualité? Annelise Béguec, Hélène Coste, Lucile Dupuich, Eric Pichard, Catherine Renosi Sous la direction de Bernard

Plus en détail

Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations

Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations Université de Fribourg (Suisse) Philosophie Moderne et Contemporaine Rédaction d un travail écrit Règles formelles Quelques conseils et recommandations Version 2 Jean-Roch Lauper, Mars 2006 Rédaction d

Plus en détail

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE Pourquoi et quand citer ses sources? Ajouter une valeur à son travail de recherche tout en respectant le droit d'auteur En se référant

Plus en détail

À quelles conditions le logiciel libre peut-il être considéré comme un bien commun?

À quelles conditions le logiciel libre peut-il être considéré comme un bien commun? À quelles conditions le logiciel libre peut-il être considéré comme un bien commun? (Michèle Stanton-Jean, PhD) Introduction Avant d aborder le sujet de cette rencontre je souhaiterais faire quelques précisions.

Plus en détail

L école, tout un programme Énoncé de politique éducative

L école, tout un programme Énoncé de politique éducative PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS L école, tout un programme Énoncé de politique éducative Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation 55-1848 L ÉCOLE, TOUT UN PROGRAMME Énoncé de politique éducative Gouvernement

Plus en détail

La part des ouvrages scientifiques et techniques en bibliothèque municipale

La part des ouvrages scientifiques et techniques en bibliothèque municipale Diplôme de conservateur de bibliothèque Mémoire d'étude janvier 2004 La part des ouvrages scientifiques et techniques en bibliothèque municipale Volume I Christelle Bourguignat Sous la direction de Joëlle

Plus en détail

La preuve par document technologique

La preuve par document technologique La preuve par document technologique Claude FABIEN* Résumé Adoptée et entrée en vigueur en 2001, la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l information a substantiellement modifié le Code

Plus en détail

En général, une recension rendra compte d un nombre de textes ou d ouvrages variant entre trois et dix.

En général, une recension rendra compte d un nombre de textes ou d ouvrages variant entre trois et dix. LA RECENSION DES ÉCRITS Faire une recension de divers écrits, c est produire un texte qui en résume plusieurs autres portant sur un même sujet ou thème, et qui établit des liens entre eux et expose leur

Plus en détail

L éducation aux médias Enjeux, état des lieux, perspectives

L éducation aux médias Enjeux, état des lieux, perspectives Rapport - n 2007-083 août 2007 Inspection générale de l éducation nationale Inspection générale de l administration de l Éducation nationale et de la Recherche L éducation aux médias Enjeux, état des lieux,

Plus en détail

Elaboration d un système de suivi d activités : le cas du département de documentation scientifique du laboratoire pharmaceutique Servier

Elaboration d un système de suivi d activités : le cas du département de documentation scientifique du laboratoire pharmaceutique Servier Elaboration d un système de suivi d activités : le cas du département de documentation scientifique du laboratoire pharmaceutique Servier Mélina Dupont To cite this version: Mélina Dupont. Elaboration

Plus en détail

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires.

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires. Ce document a été réalisé par Jocelyne Gélinas, professeure, en collaboration avec Nathalie Albanese, étudiante à la maîtrise en gestion des organisations Département des sciences économiques et administratives

Plus en détail

Comment le français peut-il être encore un support efficace de l innovation dans les sciences?

Comment le français peut-il être encore un support efficace de l innovation dans les sciences? Comment le français peut-il être encore un support efficace de l innovation dans les sciences? GERFLINT Jean-Pierre Desclés 1 Université de Paris-Sorbonne, France Jean-Pierre.descles@paris-sorbonne.fr

Plus en détail

Quelles sont les pédagogies efficaces?

Quelles sont les pédagogies efficaces? Un état de la recherche par Clermont GAUTHIER, M hammed MELLOUKI, Denis SIMARD, Steve BISSONNETTE et Mario RICHARD Les Cahiers du débat FONDATION POUR L INNOVATION POLITIQUE Janvier 2005 Sommaire Le politique,

Plus en détail

Essai sur le don Marcel Mauss 1923-1924

Essai sur le don Marcel Mauss 1923-1924 Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Fiche de lecture Essai sur le don Marcel Mauss 1923-1924 Bikard Marine Mars 2011 Majeure Alternative Management HEC Paris 2010-2011

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE NOTICE SUR LES FONDS MARC ET POURQUOI EST-ELLE SI IMPORTANTE?

QU EST-CE QU UNE NOTICE SUR LES FONDS MARC ET POURQUOI EST-ELLE SI IMPORTANTE? QU EST-CE QU UNE NOTICE SUR LES FONDS MARC ET POURQUOI EST-ELLE SI IMPORTANTE? De nos jours, il est impossible de lire une revue de bibliothéconomie, d'assister à une conférence pour bibliothécaires voire

Plus en détail

OMS Bureau régional pour l'europe et BZgA. Standards pour l'éducation sexuelle en Europe

OMS Bureau régional pour l'europe et BZgA. Standards pour l'éducation sexuelle en Europe OMS Bureau régional pour l'europe et BZgA Standards pour l'éducation sexuelle en Europe Un cadre de référence pour les décideurs politiques, les autorités compétentes en matière d'éducation et de santé

Plus en détail

«Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants.

«Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants. Mémoire d étude / décembre 2010 Diplôme de conservateur de bibliothèque «Je ne travaille jamais en bibliothèque.» Enquête auprès d étudiants non-fréquentants ou faibles fréquentants. Laurence Jung Sous

Plus en détail

Itinéraires. L émergence internationale des organisations non gouvernementales. Christian COMELIAU. Notes et travaux n o 68.

Itinéraires. L émergence internationale des organisations non gouvernementales. Christian COMELIAU. Notes et travaux n o 68. iuédgenève institut universitaire graduate institute d études du développement of development studies Itinéraires L émergence internationale des organisations non gouvernementales Sculpture en céramique

Plus en détail

Le traitement des notes de bas de page dans House of Leaves de Mark Z. Danielewski

Le traitement des notes de bas de page dans House of Leaves de Mark Z. Danielewski 1 UNIVERSITÉ DE POITIERS Lettres modernes Le traitement des notes de bas de page dans House of Leaves de Mark Z. Danielewski Anaïs GUILET Master 1 Littérature comparée 2005-2006 Sous la direction de Denis

Plus en détail

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année L apprentissage pour tous Guide d évaluation et d enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12 e année 2013 Le 15 mai 2014 ERRATA La conclusion, page 62 : la note 12 en bas de page

Plus en détail

Peut-on tout échanger?

Peut-on tout échanger? Peut-on tout échanger? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on tout échanger?. 2011. HAL Id: hal-00653580 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00653580 Submitted on 19

Plus en détail

ÉTABLIR UNE PROPOSITION D INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL

ÉTABLIR UNE PROPOSITION D INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL DEUXIÈME ÉDITION, 2011 Patrimoine mondial Manuel de référence ÉTABLIR UNE PROPOSITION D INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL conseil international des monuments et des sites Titre original : Preparing World

Plus en détail

La littérature au risque du numérique

La littérature au risque du numérique La littérature au risque du numérique Jean Clément Laboratoire Paragraphe Université Paris8 2, rue de la Liberté F-93526 Saint-Denis Cedex 02 jclement@magic.fr RÉSUMÉ De tous les arts, la littérature est

Plus en détail

Le capital au xxi e siècle

Le capital au xxi e siècle THOMAS PIKETTY Le capital au xxi e siècle ÉDITIONS DU SEUIL 25, bd Romain- Rolland, Paris XIV e Sommaire Remerciements........................... 9 Introduction.............................. 15 PREMIÈRE

Plus en détail

Le Tour de la France par deux enfants de G. Bruno et ses adaptations cinématographiques et télévisuelles

Le Tour de la France par deux enfants de G. Bruno et ses adaptations cinématographiques et télévisuelles Mémoire de master 1 / juin 2014 Diplôme national de master Domaine - sciences humaines et sociales Mention - sciences de l information et des bibliothèques Spécialité - cultures de l écrit et de l image

Plus en détail

Domaine - sciences humaines et sociales Mention - sciences de l information et des bibliothèques Spécialité - cultures de l écrit et de l image

Domaine - sciences humaines et sociales Mention - sciences de l information et des bibliothèques Spécialité - cultures de l écrit et de l image Mémoire de Master 1 / juin 2014 Diplôme national de master Domaine - sciences humaines et sociales Mention - sciences de l information et des bibliothèques Spécialité - cultures de l écrit et de l image

Plus en détail

La forme d'un ouvrage :

La forme d'un ouvrage : La forme d'un ouvrage : Normes et conseils pour la publication Livre, thèse, mémoire, rapport 2008 Une formation universitaire nécessite de s approprier une grande quantité de connaissances afin de développer

Plus en détail

Expertise et politique des retraites : L influence des think tanks aux États-Unis

Expertise et politique des retraites : L influence des think tanks aux États-Unis Expertise et politique des retraites : L influence des think tanks aux États-Unis Daniel BÉLAND 1 Aux États-Unis, les différents think tanks regroupent une partie importante des experts en politiques publiques.

Plus en détail