Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie?"

Transcription

1 L hygiène de vie.

2 Quels sont d après vous les principes d une bonne hygiène de vie?

3 Objectif: A la fin de la séquence, les JSP seront capables individuellement de: Enumérer les principes d une bonne hygiène de vie et les principaux risques liés aux addictions. Ils disposeront de dix minutes, deux erreurs seront admises.

4 Plan: Définition.

5 Définition: Définition. L hygiène de vie est l ensemble de mesures destinées à préserver la santé, tant sur le plan physique que moral et de prévenir un certain nombre d accident ou maladie. Elle dépend surtout de choix de style de vie. Voici quelques principes qui vous permettront de rester au mieux de votre forme.

6 L hygiène physique Définition. Le sommeil est un élément essentiel et influence grandement notre qualité de vie. Il est donc important de respecter des temps de sommeil complet en dehors de votre activité de Sapeur-Pompier, mais aussi de réserver des temps de repos et de détente lors des gardes. Pratiquer au moins 30 minutes d une activité sportive quelconque au moins une fois par jour, est essentiel pour garder la forme afin de pouvoir mener à bien les différentes missions à venir.

7 Hygiène corporelle Définition. L hygiène corporelle. Une bonne hygiène corporelle participe à une bonne hygiène de vie et repose sur un ensemble de démarches quotidiennes qui visent à maintenir la propreté du corps, pour s'assurer une bonne santé. Avoir une bonne hygiène corporelle c est: Prendre une douche minimum par jour. Se laver fréquemment les mains. Se brosser les dents. Mais aussi: Changer de sous-vêtement tout les jours. Avoir une tenue propre et conforme.

8 L hygiène alimentaire Définition. L hygiène alimentaire. L'hygiène alimentaire se définit comme l ensemble des principes de base permettant de limiter les éléments nocifs pour le fonctionnement du corps humain et à apporter en quantité suffisante tout ce qui lui est nécessaire afin d éviter des problèmes de santé. Bien s alimenter. Bien s hydrater. Éviter les substances

9 Définition. L hygiène alimentaire. Bien s alimenter: Avoir une alimentation équilibrée et variée est la seule solution pour combler ses besoins, que ce soit en macronutriments(lipides, glucides et protéines) ou en micronutriments (vitamines, minéraux et oméga-3). Un repas correspond à une alimentation équilibrée lorsqu'il suit la répartition suivante: 50 à 55% des apports caloriques sont amenés en glucide, 30 à 35% des apports énergétiques sont issus de lipides, 10 à 20% environ des apports en calories proviennent des protéines.

10 Définition. L hygiène alimentaire. Les glucides sont les sucres simples et complexes qui sont consommés par le métabolisme comme carburant principal lors des activités physiques. Les protéines servent à l'organisme pour régénérer les tissus. En absence de glucides dans le corps les protéines sont consommées comme carburant. Les lipides correspondent aux graisses animales ou végétales. Bien qu'elles soient particulièrement caloriques elles sont indispensables au bon fonctionnement du métabolisme. En effet, elles contiennent les acides gras non synthétisés par l'organisme.

11 Définition. L hygiène alimentaire. Bien s hydrater: Un adulte est composé à 60% d'eau, bien s'hydrater demeure fondamental pour le fonctionnement de l'organisme. Les besoins en eau varient selon chaque personne, qu'il s'agisse d'un enfant en bas âge, d'une personne âgée ou d'une personne malade, mais également de l'activité physique, de l'effort, de la chaleur, de la présence d'une fièvre. Une bonne hydratation est indispensable pour éviter l'apparition de blessures, l'eau est indispensable à tout effort physique, elle permet une meilleure récupération. Ne pas attendre d'avoir soif pour boire

12 Définition. L hygiène alimentaire. psychoactives: Substances qui peuvent altérer l état de conscience, l humeur, et les pensées de ceux qui les consomment. Elles comprennent des substances légales, ainsi que des produits illicites. La plupart du temps, les gens consomment des substances psychoactives pour les bienfaits qu ils espèrent en retirer, que ce soit pour trouver du plaisir ou ne pas ressentir de douleur. Cependant, la consommation de ces drogues peut nuire à la santé tant à court qu à long terme.

13 Définition. La consommation de substances psychoactives à l adolescence est une attitude fréquente. L expérimentation reste le premier motif des consommations. À cet âge, généralement, les consommations concernent plusieurs produits. Le tabac. L alcool. Les drogues (le cannabis).

14 Le tabac Définition personnes meurent chaque année des conséquences du tabac. Ce sont les jeunes entre 20 et 25 ans qui fument le plus (48%). L'usage du tabac entraîne en moyenne une diminution de la vie de : 2 à 3 ans pour 10 cigarettes par jour 5 à 7 ans pour 20 cigarettes par jour 8 à 10 ans pour 40 cigarettes par jour Pour un fumeur sur quatre, la perte moyenne d'espérance de vie est de dix ans.

15 Définition. Fumer durant la grossesse comporte de multiples risques pour la grossesse ellemême et pour le développement du fœtus. Le tabac serait responsable d environ 35 % des grossesses extra-utérines. Le risque de faire une fausse couche est trois fois plus grand. Le tabac est une cause d accouchement prématuré.

16 L alcool Définition. La consommation d'alcool expose à des risques multiples pour la santé en fonction des quantités absorbées. Certaines maladies sont exclusivement attribuables à l alcool, notamment la cirrhose alcoolique ou des atteintes neurologiques. Pour d'autres pathologies, l'alcool constitue un facteur de risques. C est le cas de certains cancers notamment des voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, larynx, œsophage) et du foie.

17 Définition. A dose excessive, l alcool contribue de façon directe ou indirecte à 14 % des décès masculins et 3 % des décès féminins. Il s agit de la 2e cause de mortalité prématurée en France. Environ décès sont attribuables à l'alcool: par cancer par cirrhose ou autres pathologies digestives par alcoolo dépendance par accidents de la route.

18 Les drogues (le cannabis). Définition. La consommation de cannabis commence chez des adolescents jeunes. L expérimentation se fait en moyenne vers 15 ans. À 17 ans, environ quatre jeunes sur dix déclarent avoir fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie. C est le produit illicite le plus précocement expérimenté.

19 Définition. Les risques pour le cerveau. L usage du cannabis provoque un effet sur la mémoire et diminue la capacité à apprendre des choses nouvelles et à s en souvenir. Il modifie aussi la perception visuelle, la vigilance et les réflexes. Des études montrent que l usage précoce du cannabis chez des jeunes de moins de 14 ans peut altérer les capacités cérébrales.

20 Définition. Les risques pour les poumons et la gorge. La fumée du cannabis contient plus de substances cancérigènes que celle du tabac : elle est donc toxique pour le système respiratoire et peut favoriser le cancer du poumon, comme de la gorge. Les risques pour le cœur. Consommer du cannabis modifie le rythme cardiaque et peut être dangereux pour les personnes souffrant d hypertension ou de maladie cardiovasculaire.

21 Définition. La consommation d alcool et de cannabis entraîne des effets qui rendent dangereuse la conduite d un véhicule, et encore plus celle d un deux roues. Mauvais réflexes en situation d urgence. Difficulté à contrôler une trajectoire. Mauvaise coordination des mouvements. Audition et vision altérées. Temps de réaction allongé.

22 AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?

23 Conception des diaporamas: Lieutenant Luc BEHAGUE

Module 3 : prévention des comportements à risque et des conduites addictives Chapitre 4

Module 3 : prévention des comportements à risque et des conduites addictives Chapitre 4 Module 3 : prévention des comportements à risque et des conduites addictives Chapitre 4 La prévention des addictions Objectifs du chapitre : * adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives

Plus en détail

LA PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT dans la vie quotidienne

LA PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT dans la vie quotidienne LA PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT dans la vie quotidienne Présentée par le Dr MATAS M.L Du CH-LE BLANC Au CODERPA du 19 Avril 2012 I.Définition II.Les constats chiffrés du vieillissement III.Les conséquences

Plus en détail

CONDUITES ADDICTIVES ET MILIEU PROFESSIONNEL

CONDUITES ADDICTIVES ET MILIEU PROFESSIONNEL CONDUITES ADDICTIVES ET MILIEU PROFESSIONNEL Service Médecine Professionnelle et Préventive www.cdg13.com 1 Définition L addiction se caractérise par la DEPENDANCE, c'est-à-dire l impossibilité répétée

Plus en détail

Respect your Future Tobacco Kills

Respect your Future Tobacco Kills www.coolandclean.ch Respect your Future Tobacco Kills Image : Keystone 1 Le tabac est toxique Vrai Le tabac contient de la nicotine, une substance que l on trouve surtout dans la plante de tabac et, en

Plus en détail

Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux

Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique Cardiologie

Plus en détail

Enceinte, je veux connaitre ce qui est nocif pour moi ou mon bébé

Enceinte, je veux connaitre ce qui est nocif pour moi ou mon bébé Enceinte, je veux connaitre ce qui est nocif pour moi ou mon bébé Le site du Docteur Claude DEROUSSENT Adresse du site : www.docvadis.fr/cderoussent Validé par le Comité Scientifique Addictologie et le

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE SUBSTANCE

QU EST-CE QU UNE SUBSTANCE QU EST-CE QU UNE SUBSTANCE 10 Toutes ces substances ont un usage réglementé ou interdit Alcool, tabac, cannabis, héroïne, cocaïne, etc. sont des substances psychoactives qui agissent sur le cerveau : >>

Plus en détail

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE Organiser sa vie familiale et sociale sans écourter son. La double journée est dangereuse TRAVAIL DE NUIT, EFFETS SUR LA SANTE Manger équilibré aux heures traditionnelles. Éviter

Plus en détail

Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1) des substences minérales et organiques en proportion diverse

Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1) des substences minérales et organiques en proportion diverse Comportement alimentaire et satisfaction des besoins Les organes de notre corps fonctionnent de jour comme de nuit. Ils ont donc besoin en permanence de recevoir les materiaux indispensables à leur activité.

Plus en détail

Yolanda SEBAN Avril 2014

Yolanda SEBAN Avril 2014 Yolanda SEBAN Avril 2014 Il est naturel de se sentir déprimé parfois, mais si cette humeur maussade perdure jour après jour, et cause un sentiment persistant de tristesse et de perte d intérêt, cela peut

Plus en détail

Morbidité et mortalité liées au tabac

Morbidité et mortalité liées au tabac 3.4 Morbidité et mortalité liées au tabac Aurélie Lermenier En France comme dans le monde, le tabac constitue la première cause de décès évitable [231], loin devant l alcool et les drogues illicites. Il

Plus en détail

Activité physique. un INVESTISSEMENT

Activité physique. un INVESTISSEMENT Activité physique un INVESTISSEMENT pour la SANTÉ Gérer les équilibres Forme, bien-être, vitalité, maîtrise du poids... Si l'activité physique nous aide à préserver notre capital santé c'est avant tout

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT RESTE EN CONTRÔLE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE

ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT RESTE EN CONTRÔLE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT RESTE EN CONTRÔLE SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ACTIVITÉ POUR LES GROUPES DE JEUNES DE 13 À 16 ANS ÉNONCÉ 1 Pour mieux affirmer qui on est, bien

Plus en détail

Besoins nutritionnels et énergétiques

Besoins nutritionnels et énergétiques et énergétiques 1 Les besoins nutritionnels d'un individu correspondent à la quantité moyenne de nutriments nécessaire quotidiennement pour assurer: - le développement de l'organisme - le renouvellement

Plus en détail

Stage EPS Liban Formation Continue

Stage EPS Liban Formation Continue Stage EPS Liban Formation Continue 1 ENSEIGNER LA COURSE EN DURÉE CP5 Connaissances pour une Enseigner la CD CP5 Liban 2016 Cyril Peyre Connaissances pour une 1- Quantité de sucre quotidienne è Attention

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE?

TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE? ADOLESCENTES ET FEMMES JEUNES TABAC OU PILULE? TABAC ET PILULE? INFORMATION PAR LA SAGE FEMME PRÉAMBULE ET POSTULATS ADOLESCENTES ET FEMMES JEUNES en bonne santé sans ATCD personnels ou familiaux CONSOMMATION

Plus en détail

Prévention des dépendances, quelques pistes pour les parents

Prévention des dépendances, quelques pistes pour les parents Prévention des dépendances, quelques pistes pour les parents 1 Plan de la présentation Les raisons et les motifs de consommer Tabac, alcool, cannabis Les comportements problématiques: un exemple, la cyberaddiction

Plus en détail

ALIMENTATION ET GROSSESSE

ALIMENTATION ET GROSSESSE ALIMENTATION ET GROSSESSE o Objectifs de l'alimentation de la femme enceinte o Adaptations métaboliques o Des besoins spécifiques o Alimentation de la femme enceinte o La prise de poids o Adaptations pour

Plus en détail

SSOCIATION ATIONALE REVENTION LCOOLOGIE DDICTOLOGIE A.N.P.A.A.45. 2, rue du Faubourg St Jean ORLEANS. Tel :

SSOCIATION ATIONALE REVENTION LCOOLOGIE DDICTOLOGIE A.N.P.A.A.45. 2, rue du Faubourg St Jean ORLEANS. Tel : A.N.P.A.A.45 SSOCIATION A.N.P.A.A.45. Laurent FRANCOIS de en et ATIONALE REVENTION LCOOLOGIE DDICTOLOGIE 2, rue du Faubourg St Jean.45000 ORLEANS. Tel : 02.38.53.52.03 L ALCOOL L USAGE L usage est une

Plus en détail

Dr Marie Françoise BRUGIROUX, médecin chef du Centre de consultations spécialisées en Alcoologie et Toxicomanie

Dr Marie Françoise BRUGIROUX, médecin chef du Centre de consultations spécialisées en Alcoologie et Toxicomanie La prévention des addictions addictions sur le lieu de travail lieu Intervenants: Dr Pierre André CAZAUBIEL, Médecin du travail au SISTRA du au Dr Thierry SICARD, Médecin inspecteur du travail Rémy BREFORT,

Plus en détail

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey

Les bases de la nutrition dans le sport / hockey Les bases de la nutrition dans le sport / hockey 16.8.11 19.00, Poya Kaserne Alain Blanc Who am I Alain Blanc Master en sciences du Sport Travail de master: Performances de coordination visuomotrice chez

Plus en détail

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Vers une mode de vie plus saine Adopting A Healthy Lifestyle

Plus en détail

Prévention des addictions Des repères pour agir. Intervenante: Christine DESSENNE

Prévention des addictions Des repères pour agir. Intervenante: Christine DESSENNE Prévention des addictions Des repères pour agir Intervenante: Christine DESSENNE Etat des lieux dans le monde du travail 62% des DRH considèrent comme très importants les problèmes posés par l alcoolisation

Plus en détail

Les addictions. Situations à risque liés à l alcool, au tabac et au cannabis

Les addictions. Situations à risque liés à l alcool, au tabac et au cannabis Les addictions Situations à risque liés à l alcool, au tabac et au cannabis La dépendance, ou addiction est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et

Plus en détail

L'hydratation Le rôle de l'eau

L'hydratation Le rôle de l'eau Le rôle de l'eau L eau transporte les nutriments. Elle achemine les glucides, les protéines, les lipides, les vitamines et les minéraux là où le corps en a besoin. Lorsqu'on transpire, l'eau joue un rôle

Plus en détail

Substances Psychoactives

Substances Psychoactives page 1/6 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2004) les Substances Psychoactives Tabac, alcool et substances illicites Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les substances psychoactives telles que

Plus en détail

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E La pyramide alimentaire est un outil visuel qui vous permet d'avoir une vue d'ensemble sur l'équilibre alimentaire d'une journée. Chaque groupe alimentaire contient

Plus en détail

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie...

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie... LE SOMMEIL 1/3 de notre vie... Siège Social et Administratif : ANNECY SANTE AU TRAVAIL 12 quai de la Tournette 74000 ANNECY - Tél : 04 50 45 13 56 - Fax : 04 50 45 91 09 Site web : www.ast74.fr e-mail

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

QUE TON ALIMENT SOIT TON MÉDICAMENT AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE CONSEILS DE BASE

QUE TON ALIMENT SOIT TON MÉDICAMENT AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE CONSEILS DE BASE NutritioN Nutrition AVANTAGES DES ALIMENTS VÉGÉTAUX Pas de cholésterol Riche en fibres Moins de calories Beaucoup de substances bio-actives LES FIBRES DIMINUENT LE RISQUE DE Cancer du colon Troubles de

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1 AJOUT CATALOGUE SOMMAIRE SANTE ET TRAVAIL Page 3 ÉTUDE DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE

Plus en détail

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE 1.1 MAITRISER SON EQUILIBRE DE VIE 1.1.1 ADOPTER UN RYTHME BIOLOGIQUE COHERENT Définition biorythmes ou rythmes biologiques : C est une suite de variations du fonctionnement de l organisme, régulières

Plus en détail

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales «Chez l homme, le manque d activité physique détruit la bonne condition, alors que le mouvement et l exercice physique méthodique

Plus en détail

Sauvetage, mise en sécurité. Confinement, évacuation.

Sauvetage, mise en sécurité. Confinement, évacuation. Sauvetage, mise en sécurité. Confinement, évacuation. Feu BSPP.mp4 Les sauvetages À la fin de la séquence les JSP seront capable en binôme de: Mettre en œuvre la technique de sauvetage au moyen d une échelle

Plus en détail

Présentation du jeu «La course au bien-manger»

Présentation du jeu «La course au bien-manger» Présentation du jeu «La course au bien-manger» Le but du jeu : Les participants doivent répondre à des questions sur l alimentation. Le vainqueur est celui qui franchit en premier la ligne d arrivée. Le

Plus en détail

OPTION Santé. Christel Droulez. updated March prendre des calmants des antidépresseurs des médicaments -se soigner

OPTION Santé. Christel Droulez. updated March prendre des calmants des antidépresseurs des médicaments -se soigner updated March 2016 OPTION Santé La bonne santé -bien dormir -être en forme -faire de l exercice / du sport -faire attention à sa santé -garder la ligne -responsabiliser -rester en bonne santé -retrouver

Plus en détail

LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007

LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007 LE TABAC, UN RISQUE QUE VOUS POUVEZ EVITER A VOTRE CŒUR DR JY THISSE 26/09/2007 Des chiffres qui parlent Le tabac : première cause de mortalité évitable 510 000 décès / an en France 60 000 liés au tabac

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Les effets de la drogue

Les effets de la drogue Les effets de la drogue Les effets, les risques et les dangers des drogues (substances psycho actives) varient suivant les produits et l'usage que l'on en fait. Les raisons pour lesquelles chacun peut

Plus en détail

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange?

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange? Mangez et bougez Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Étape 1 pour votre santé aussi de ce que l on mange? Est-ce que notre santé dépend L alimentation agit-elle sur les performances

Plus en détail

PERCEPTION DU TABAGISME PAR LE

PERCEPTION DU TABAGISME PAR LE Soutenance du mémoire en vue de l obtention du DIU de Tabacologie et d aide au sevrage tabagique PERCEPTION DU TABAGISME PAR LE PATIENT POLY-ADDICT Enquête réalisée auprès de 100 personnes hospitalisées

Plus en détail

Section 3 : Guide pour les informations démographiques et. les mesures comportementales (Step 1)

Section 3 : Guide pour les informations démographiques et. les mesures comportementales (Step 1) Présentation générale Cette section donne des informations sur les facteurs de risque comportementaux modifiables de nature socio-économique collectés dans Step 1. Elle constitue un guide pour travailler

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 NAUSÉES ET VOMISSEMENTS NAUSÉES ET VOMISSEMENTS Ce qu il faut savoir Les nausées correspondent à une sensation de malaise ou

Plus en détail

Les produits psychotropes et leurs effets Quelle prévention à l'école?

Les produits psychotropes et leurs effets Quelle prévention à l'école? Les produits psychotropes et leurs effets Quelle prévention à l'école? Journée cantonale de promotion de la santé et de la prévention, 23 avril 2009 Geneviève Praplan ISPA www.ispa.ch ISPA Organisation

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac Centre d aide aux fumeurs Traitements médicamenteux disponibles 15 e colloque de Solareh à Mont-Tremblant du 14 au 16 mai 2012 VIN A des

Plus en détail

Dr Eric Chaillot Meylan

Dr Eric Chaillot Meylan Une bonne condition physique et Une bonne dose d autocritique L ALTITUDE AGGRAVE TOUT boire et piloter Oui de l eau sensation de soif = perte de 2% du poids du corps en eau 2% de déficit à 20 = 20% de

Plus en détail

Les cas où la consommation de fer est souhaitable

Les cas où la consommation de fer est souhaitable Le fer Le rôle du fer dans le corps humain Le fer est un minéral important pour notre organisme. Il joue un rôle clé dans le transport de l oxygène vers les organes et les tissus. De plus, il intervient

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 001-320-BienManger-DER 23/10/07 13:42 Page 311 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9 Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 INTRODUCTION 17 COMPRENDRE LE CONCEPT DE LIPIDE (GRAISSE/ACIDE

Plus en détail

FIRSTBEAT SPORTS EXAMPLE REPORTS

FIRSTBEAT SPORTS EXAMPLE REPORTS FIRSTBEAT SPORTS EXAMPLE REPORTS Rapport sur l effet de l entraînement Personne: Date: Athlete (Example) John 11.12.212 Informations personnelles Age 24 Taille (cm) 184 Poids (kg) 79 cardiaque au repos

Plus en détail

Les risques domestiques

Les risques domestiques Les risques domestiques Quels sont selon vous les différents risques domestiques? Objectif À la fin de la séquence les JSP seront capable individuellement de: Énumérer les différents risques domestiques.

Plus en détail

Prenez votre santé en main!

Prenez votre santé en main! Prenez votre santé en main! 1 personne sur 3 sera atteinte d un cancer au cours de sa vie. Personne n est à l abri de cette maladie, mais on peut se donner un maximum de chances en vivant sainement. Le

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE : 1. La respiration: La respiration a pour fonction de maintenir constante les concentrations d O2, CO2 et

Plus en détail

Le contrôle de poids. Base du bien-être à long terme

Le contrôle de poids. Base du bien-être à long terme Le contrôle de poids Base du bien-être à long terme Quelques faits 7 visites sur 10 à un médecin sont directement ou indirectement lié à la nutrition Ces 20 dernières années ont témoigné une croissance

Plus en détail

JEUX VIDÉO, ALCOOL, STUPÉFIANT les jeunes face aux addictions

JEUX VIDÉO, ALCOOL, STUPÉFIANT les jeunes face aux addictions JEUX VIDÉO, ALCOOL, STUPÉFIANT les jeunes face aux addictions La consommation de cannabis, l usage excessif du smartphone ou encore les jeux vidéo sont des pratiques qui peuvent très rapidement conduire

Plus en détail

Résultats du sondage «Santé»

Résultats du sondage «Santé» Résultats du sondage «Santé» Sondage anonyme réalisé auprès de 856 élèves du Lycée Georges DUBY, du 11 au 18 octobre 2007, dans le cadre de la journée "Santé", avec le concours des professeurs d'eps Encore

Plus en détail

L engagement citoyen

L engagement citoyen citoyen Que veut dire pour vous engagement citoyen? Objectif À la fin de la séquence les JSP seront capable individuellement de: Énumérer par écrit les différents engagements citoyen. Ils disposeront de

Plus en détail

LA RATION ALIMENTAIRE

LA RATION ALIMENTAIRE FACULTE DE MEDECINE D ORAN PREMIERE ANNEE MEDECINE-PHYSIOLOGIE SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE ET D EXPLORATION FONCTIONNELLE DU SYSTEME NERVEUX Dr F. SENOUCI LA RATION ALIMENTAIRE I/ INTRODUCTION/DEFINITION

Plus en détail

RÉUNICA PRÉVENTION. conduites addictives GUIDE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION. Anticiper pour mieux vous protéger

RÉUNICA PRÉVENTION. conduites addictives GUIDE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION. Anticiper pour mieux vous protéger RÉUNICA PRÉVENTION conduites addictives GUIDE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé TABAC, ALCOOL, DROGUES La dernière décennie a marqué

Plus en détail

+++++ +++++++++++++++++++++++ +++++++++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Tabac : c est decidé, j arrête!

Tabac : c est decidé, j arrête! Tabac : c est decidé, j arrête! Tous concernés! De quoi s agit-il? Une cigarette, c est d abord du tabac avec de la nicotine, non dangereuse pour le fumeur mais addictive, que l on retrouve dans la fumée

Plus en détail

Formation de sensibilisation

Formation de sensibilisation GESTION DU STRESS Apprendre à connaître les origines et le fonctionnement du stress et appréhender les techniques permettant de mieux le gérer dans les conditions de travail et/ou dans la vie de tous les

Plus en détail

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes.

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Marche nordique La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Il vous permet de : - Bouger et améliorer votre condition physique (cardiorespiratoire+endurance)

Plus en détail

«Bien manger» Qu est-ce qu un repas équilibré et quels sont les risques associés au fait de trop manger?

«Bien manger» Qu est-ce qu un repas équilibré et quels sont les risques associés au fait de trop manger? «Bien manger» Qu est-ce qu un repas équilibré et quels sont les risques associés au fait de trop manger? Les objectifs : - A la fin de la séance, les élèves savent que des informations nutritionnelles

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Le tabagisme. en Guadeloupe Données disponibles en 2016

Le tabagisme. en Guadeloupe Données disponibles en 2016 Le tabagisme en Guadeloupe Données disponibles en 2016 Contexte national Les effets néfastes du tabac ont été démontrés pour la première fois dans les années 1950 aux États-Unis d Amérique et en Grande-Bretagne.

Plus en détail

Attention AVC! PORTAIL SANTE FACILE. Les facteurs de risques et prévention de l AVC

Attention AVC! PORTAIL SANTE FACILE. Les facteurs de risques et prévention de l AVC Attention AVC! Vous avez de l'hypertension, du cholestérol, du diabète, des migraines ou quelques kilos en trop? Vous êtes à risque d'avc POSAFA vous explique comment vous mettre à l abri. Une étude publiée

Plus en détail

Gros intestin avec les excréments visibles

Gros intestin avec les excréments visibles 1 ère PARTIE : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Vue détaillée de l estomac et de l œsophage. CHAPITRE IV : LA DIGESTION ET L APPORT AU SANG DES NUTRIMENTS. A) Le système digestif et la

Plus en détail

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC)

Une répartition des décès différente selon l âge et le sexe. Figure 1 Répartition des décès par sexe et par groupes d âge en 2005 (INSERM CépiDC) N 9 - Septembre 2008 Les causes de décès à La Réunion : État des lieux en 2005 et évolution La mortalité reflète les conditions de vie et d hygiène d un pays ou d une région. La nette amélioration des

Plus en détail

MARQUEZ DES POINTS, BUVEZ MOINS! Retrouvez toutes les solutions pour réduire vos addictions. score pts. reunica-interim.

MARQUEZ DES POINTS, BUVEZ MOINS! Retrouvez toutes les solutions pour réduire vos addictions. score pts. reunica-interim. MARQUEZ DES POINTS, BUVEZ MOINS! Retrouvez toutes les solutions pour réduire vos addictions. score + 5 600 pts reunica-interim.com Regles du jeu Dans cette partie, vous jouez pour votre santé! Décelez

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

LA NUTRITION LES ADOS

LA NUTRITION LES ADOS BRIGITTE LASTRADE Brigitte Lastrade a été, de 1988 à 2000, membre de l équipe canadienne de judo. Elle est détentrice de 9 titres canadiens dont 6 en senior dans 3 catégories de poids différentes. Athlète

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

Prévenir... le le tabagisme tabagisme

Prévenir... le le tabagisme tabagisme Prévenir... le le tabagisme tabagisme 4 Et vous, avec le tabac, Etes-vous fumeur? Oui ou non... Certainement, si vous êtes une personne qui fume... même de temps en temps. Vous êtes un fumeur occasionnel,

Plus en détail

PLUS. la formule. pour un équilibre parfait

PLUS. la formule. pour un équilibre parfait PLUS la formule pour un équilibre parfait la formule pour un équilibre parfait PLUS 2 Pourquoi? Minami offre des compléments alimentaires riches en oméga 3 à concentration très élevée dont les avantages

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

Objectifs. L alimentation du sportif. Introduction. L objectif est d initier les stagiaires aux grandes règles d une nutrition équilibrée.

Objectifs. L alimentation du sportif. Introduction. L objectif est d initier les stagiaires aux grandes règles d une nutrition équilibrée. L alimentation du sportif Introduction Les aliments Les aliments Objectifs L objectif est d initier les stagiaires aux grandes règles d une nutrition équilibrée. Les rations alimentaires Conclusion Version

Plus en détail

Observation de la santé des Nazairiens

Observation de la santé des Nazairiens Observation de la santé des Nazairiens SYNTHESE Novembre 2013 Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Agence pour le développement durable de la région nazairienne Cette synthèse présente

Plus en détail

Les principaux faits sur le tabagisme

Les principaux faits sur le tabagisme Les principaux faits sur le tabagisme sur le tabagisme passif sur l industrie du tabac Quelle la proportion de fumeurs et fumeuses? En 2014, 25 pour cent de la population de plus de 15 fumait régulièrement

Plus en détail

HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani

HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani Rappels : 1. Définition d un aliment. 2. Lister les principales biomolécules (nutriments, ) des aliments. 3. Que signifient les apports nutritionnels

Plus en détail

PARLONS ALCOOL AVEC LES ADOLESCENTS

PARLONS ALCOOL AVEC LES ADOLESCENTS PARLONS ALCOOL AVEC LES ADOLESCENTS Le CDI : un lieu pour s informer et échanger! www.atoidechoisir.info Pourquoi parler d alcool avec les adolescents? L abus d alcool constitue un véritable sujet de santé

Plus en détail

Doc 1 : Des exemples de diversité alimentaire dans le monde

Doc 1 : Des exemples de diversité alimentaire dans le monde Alimentation et santé Le nombre de personnes en surpoids et en obésité a augmenté depuis ces dernières années. Ce phénomène s accompagne également d une augmentation des maladies nutritionnelles (ex :

Plus en détail

( Alimentation Sportive )

( Alimentation Sportive ) Clinique Santé au Naturel ( Alimentation Sportive ) > Le sport en lui même fait peu maigrir mais il fait mincir, en remodelant la silhouette par une diminution

Plus en détail

http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause

http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause Clés nutritionnelles de la ménopause La nutrition est un des éléments du

Plus en détail

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé.

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Introduction : Nous avons vu que notre corps se procurait les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement grâce aux aliments. Une analyse de notre ration

Plus en détail

Sources : ISEE : Observatoire Economique - Service des Douanes.

Sources : ISEE : Observatoire Economique - Service des Douanes. I.5.1. L'alcoolisme Sources : ISEE : Observatoire Economique - Service des Douanes. I.5.1.1. La consommation Les données présentées dans les chapitres suivants tiennent compte des dernières mises à jour

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique Consommation en O 2 (en L) Thème 1 : Corps humain et santé, l exercice physique Chapitre 1 : L effort physique et le fonctionnement de l organisme Introduction : Le corps de l énergie tout au long de la

Plus en détail

Cyclotourisme et santé. boisson du cyclotouriste conseils d hydratation

Cyclotourisme et santé. boisson du cyclotouriste conseils d hydratation Cyclotourisme et santé boisson du cyclotouriste conseils d hydratation Hydratation du cyclotouriste L eau est indispensable pour maintenir des performances correctes Le Sodium est indispensable à l équilibre

Plus en détail

1 ère Partie : Sciences appliquées à la nutrition (24 points)

1 ère Partie : Sciences appliquées à la nutrition (24 points) 1 ère Partie : Sciences appliquées à la nutrition (24 points) Vous travaillez chez le traiteur «Harrant Traiteur». Le chef vous demande de réaliser la cuisson sous vide de Pavés de Saumon le jeudi pour

Plus en détail

Offrez du vélo à votre santé

Offrez du vélo à votre santé Offrez du vélo à votre santé Pratiqué régulièrement et sans esprit de compétition, le vélo c est la santé! Limite les effets du vieillissement Lutte contre le surpoids surtout si la pratique est associée

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

Prénom : Date : VSP Le Tabagisme. Objectifs : -E.C de comprendre les méfaits du tabac sur l organisme. - Pour vous en quoi le tabac est-il nocif?

Prénom : Date : VSP Le Tabagisme. Objectifs : -E.C de comprendre les méfaits du tabac sur l organisme. - Pour vous en quoi le tabac est-il nocif? Prénom : Date : Nom : VSP Le Tabagisme Objectifs : Acquis Non acquis En cours -E.C de comprendre les méfaits du tabac sur l organisme. Observons - Pour vous en quoi le tabac est-il nocif? - Définissez

Plus en détail

Christophe Bigot. La schizophrénie pour les nuls

Christophe Bigot. La schizophrénie pour les nuls Christophe Bigot La schizophrénie pour les nuls La schizophrénie pour les nuls Il y a plusieurs type de schizophrénie, chaque personne et différente. La schizophrénie et une maladie neurobiologique, Le

Plus en détail