Quatre à la suite PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 12 Juillet 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quatre à la suite PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 12 Juillet 2016"

Transcription

1 PROPERTY TIMES Quatre à la suite Paris QCA T Juillet 2016 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Analyste Senior +33 (0) Le marché du Quartier Central des Affaires (QCA) conserve son rythme de croisière avec un 4 ème trimestre consécutif à plus de m² placés, une première depuis Avec m² commercialisés depuis le début de l année, le volume d activité a progressé de 21% en un an. L ensemble des segments de surfaces ont participé aux bons résultats de ce semestre, et celui des surfaces intermédiaires (de à m²) aura été le plus dynamique avec m² placés, un volume en hausse de 55% en un an. Le centre de gravité du marché du QCA tend à se déplacer vers l Est, et le secteur Centre, à mesure que les surfaces traitées deviennent importantes. Les acteurs de la Net économie, déjà présents sur les arrondissements du et 11 ème, font leur entrée dans le QCA en privilégiant les immeubles du 2 ème et 9 ème. Emblématique de cette tendance, la transaction la plus importante du semestre est à mettre à l actif de WEWORK, engagé sur près de m² au 33 de la rue La Fayette dans le 9 ème. La bonne dynamique du marché pourrait être freinée par un manque d offre qui va en s aggravant avec le temps. Ainsi seuls m² sont aujourd hui immédiatement disponibles sur le QCA (-25% en un an), soit à peine l équivalent de 3 trimestres de commercialisations. L essentiel de l offre est constitué de surfaces de seconde main majoritairement inférieures à m². Devant le déséquilibre entre une demande hyper-dynamique et une offre insuffisante, tant en nombre qu en qualité, les opérateurs ont mis un coup d accélérateur sur la production de surfaces de bureaux. Ainsi, m² de surfaces de bureaux sont aujourd hui en chantier sur un marché dont le rythme des livraisons avait chuté à m² par an entre 2009 et Les lancements en blanc sont légion avec 14 projets offrant encore des disponibilités sur les 20 en cours de réalisation sur le QCA et le secteur de Paris Centre Ouest. Graphique 1 Demande placée à Paris QCA, en milliers de m² Contacts David Bourla Head of Research - France +33 (0) Magali Marton Head of EMEA Research +33 (0) Source: Cushman & Wakefield cushmanwakefield.com PROPERTY TIMES 1

2 Contexte économique Une reprise installée L économie française s installe, trimestre après trimestre, dans une phase de reprise lente, graduelle, mais solide. L année 2016 a démarré sous les meilleurs auspices avec un PIB en hausse de 0,6%, venue confirmer le rebond de 2015 (+1,2% sur l ensemble de l exercice). Tous les ingrédients semblent réunis pour que cette phase de reprise se confirme dans les mois à venir. La consommation des ménages, moteur traditionnel de l économie française, revient frôler les 2% de croissance annuelle - le rythme de croisière qui était le sien avant la crise de soutenue par des gains de pouvoir d achat qui se confirment dans un contexte de faible inflation. Les enquêtes de conjoncture semblent corroborer cette embellie avec un indice de confiance des ménages qui reprend des couleurs ce semestre et se rapproche, mois après mois, de sa moyenne de longue période. Les entreprises font également montre d un optimisme inédit. L indice du climat des affaires repassant au-dessus de sa moyenne de longue période pour la première fois depuis 5 ans. L investissement des entreprises devrait être l un des principaux soutiens de l économie française dans les années à venir. Une politique monétaire accommodante, un accès facilité au crédit, un taux de marge qui se redresse, et la robustesse de la demande intérieure sont autant d incitations à investir pour les entreprises. La Banque de France anticipe une croissance soutenue des investissements privés, à hauteur de plus de 3% par an d ici à Si le taux de chômage reste à des niveaux historiques (10,2%), la bonne orientation de l économie a permis de stopper une hausse qui semblait inextinguible. Pour autant, la reprise économique n est pas encore assez soutenue pour inverser sensiblement la courbe du chômage à court terme. Le séisme du Brexit Paris aux aguets. Le résultat du référendum du 23 juin 2016 sur la sortie du Royaume-Uni de l Union Européenne va ouvrir un nouveau chapitre dans la compétition que se livrent les capitales européennes pour attirer les entreprises. Londres, centre névralgique de l Europe des start-ups, mais aussi et surtout de la finance, pourrait connaître une véritable saignée au sein de son tissu économique. Les entreprises les plus connectées à l international pourraient être tentées par un déménagement vers un pays de l Union afin de ne pas se couper d un marché de plusieurs centaines de millions de clients potentiels. Graphique 2 Croissance du PIB en France, % Source: INSEE Graphique 3 Enquêtes de conjoncture, indices Source: INSEE Graphique 4 Taux de chômage en France métropolitaine, en % Au lendemain du vote, les grandes banques de la City, JP MORGAN et HSBC en tête, annonçaient déjà envisager un déplacement de plusieurs milliers de postes vers d autres places européennes. Paris a longtemps fait figure de principale rivale à la place de Londres, avec des capacités d accueil et un réseau de transport de premier ordre; de nouveaux pôles pourraient tirer leur épingle du jeu en jouant sur d autres atouts : la fiscalité pour Dublin et Luxembourg, la qualité de vie pour Berlin et Amsterdam. Une nouvelle compétition s ouvre. Source: BIT cushmanwakefield.com PROPERTY TIMES 2

3 Demande placée et valeurs locatives 4 ème trimestre consécutif à plus de m² placés Le marché francilien des bureaux affiche une bonne santé avec une activité transactionnelle en hausse de 20% et 1,1 million de m² ayant accueilli un nouvel utilisateur au cours du 1 er semestre. Le marché du QCA parisien n est pas en reste avec m² placés au cours du 1 er semestre, soit une activité en hausse de 21% en un an. Avec m² commercialisés au 2 ème trimestre, Paris QCA conserve un rythme de croisière élevé avec un 4 ème trimestre consécutif à plus de m² de demande placée, une première depuis Les petites transactions celles inférieures à m² - restent le moteur principal du marché parisien, avec près de m² placés sur ce segment de surface, soit plus de la moitié de l activité. Les surfaces intermédiaires ont, quant à elles, enregistré la plus forte progression en un an ( m² commercialisés en six mois, + 55% en un an), avec notamment plusieurs transactions pour des surfaces comprises entre et m² sur le Centre. Alors que le secteur de l Etoile reste le centre de gravité incontesté du marché du QCA sur le segment des petites surfaces, en captant deux tiers de l activité, le secteur du Centre fait jeu égal lorsque l on monte dans les tranches de surface. Le mouvement initié par les acteurs de la Net économie, qui ont investi le centre de Paris depuis plusieurs années, a débordé les arrondissements du 2 ème et 9 ème du QCA, devenu la nouvelle terre d élection de nombreuses start-ups à la croissance exponentielle. Elles pourront s installer dans le «La Fayette», dont les m² ont été pris par WEWORK, spécialiste des espaces de travail partagés, signant ainsi la transaction la plus importante du semestre sur ce secteur. Valeurs locatives orientées à la hausse La valeur moyenne de première main, en progression constante depuis 2012, s établit à 660 /m²/an. Cette moyenne cache un large éventail de valeurs allant de 400 /m²/an sur des petites surfaces restructurées, à 800 /m²/an pour des bureaux de taille intermédiaire, proches de la prestigieuse place Vendôme. La valeur moyenne de seconde main suit une route parallèle, progressant lentement mais sûrement ; elle s établit à 540 /m²/an, avec, là encore, de disparités significatives selon la qualité des surfaces et leur localisation. La barre symbolique des 800 /m²/an a même été atteinte pour des surfaces modernes à l Etoile. Graphique 5 Demande placée à Paris QCA, en milliers de m² Source: Immostat Tableau 1 Segmentation de la demande placée à Paris QCA par tranche de surface T1-T TRANCHE DE SURFACE M² PART EVOL SUR UN AN Moins de 1000 m² % 8% De à m² % 55% Plus de m² % 8% Surface totale % 21% Source: Immostat Graphique 6 Evolution des valeurs locatives à Paris QCA, /m²/an Loyer moyen de 2nde main Loyer prime T1 T2 T3 T4 Loyer moyen de 1ère main Source: Immostat - Cushman & Wakefield Les loyers s entendent HT et HC Les valeurs locatives devraient poursuivre leur progression sur un marché où le déséquilibre entre demande et offre reste important. Les livraisons attendues de surface de première main, le plus souvent restructurées, devraient également participer à la hausse de la valeur locative moyenne sur le QCA. cushmanwakefield.com PROPERTY TIMES 3

4 Offre Un marché freiné par le manque d offre La conjonction d une demande soutenue et d un manque structurelle de disponibilités agit mécaniquement sur un volume d offre immédiate qui ne cesse de se contracter. Ainsi, seuls m² sont disponibles à la fin du 1er semestre (-25% en un an), soit moins de trois trimestres de commercialisation au rythme moyen observé depuis une décennie sur le QCA. Le manque d offre se fait d autant plus ressentir à mesure que l on monte dans les segments de surfaces. Ainsi, si l offre reste stable depuis plusieurs années sur le segment des surfaces inférieures à m², elle a fondu comme neige au soleil sur celui des surfaces d envergure, pour lesquelles elle a été divisée par deux en seulement 18 mois. Seules deux offres aujourd hui disponibles pourraient contenter une demande immédiate pour m² ou plus sur l ensemble du secteur du QCA. Le portrait-robot de l offre immédiatement disponible sur le secteur du QCA serait celui d une surface de seconde main (trois quarts des surfaces disponibles), inférieure à m² (la moitié de l offre disponible), localisée sur le secteur de l Etoile (trois quarts de l offre disponible). Comme sur le reste de la capitale, le taux de vacance du QCA semble s installer durablement sous la barre des 5%, seuil théorique de liquidité du marché. Il s établit à 3,7% fin juin 2016, un niveau parmi les plus faibles de la région francilienne à 6,9%. Le manque d offre disponible est aujourd hui la menace la plus importante pesant sur le maintien de l activité transactionnelle du marché du QCA. Graphique 7 Offre immédiate à Paris QCA, en milliers de m² Source: Immostat Graphique 8 Taux de vacance 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% Moins de m² De à m² Plus de m² Les m² de bureaux de première main vont inonder Paris Centre Ouest Les succès de commercialisation rencontrés par les immeubles de bureaux livrés en 2015 sur le secteur de Paris Centre Ouest ont décidé les opérateurs à investir massivement sur un marché du QCA en manque d offre, notamment sur le segment de grand gabarit d immeuble. Ainsi, m² de surfaces de bureaux sont aujourd hui en chantier sur un marché dont le rythme des livraisons avait chuté à m² par an entre 2009 et En incluant les surfaces disposant de leurs permis de construire, ce sont près de m² qui pourraient alimenter le marché de Paris QCA et Centre Ouest d ici à La généralisation des lancements en blanc est l un des marqueurs les plus évidents de la confiance des investisseurs dans le marché de Paris Centre Ouest. Sur les 20 chantiers aujourd hui en cours, seuls 6 sont pré commercialisés. Il s agira d une bouffée d oxygène bienvenue sur un marché dont le potentiel d activité était étouffé par un manque d offre chronique, et d un argument supplémentaire dans la lutte que devra livrer Paris pour se faire une place dans l Europe post- Brexit. Source: Immostat - Cushman & Wakefield Graphique 9 Disponibilités de première main (de plus de m²) certaines et probables à Paris QCA et Centre Ouest, en milliers de m² Source: Cushman & Wakefield. Paris QCA Paris Ile-de-France T3-T Paris QCA Paris Centre-Ouest (Hors QCA) cushmanwakefield.com PROPERTY TIMES 4

5 Définitions Demande placée : Ensemble des transactions, à la location ou à la vente, réalisées par des utilisateurs finaux, y compris les précommercialisations, les clés en main et les opérations pour compte-propre, sous réserve de la levée des conditions suspensives. Offre immédiate : Ensemble des surfaces vacantes proposées à la commercialisation à un instant T. Sont exclus les recherches de successeur et les congés de bail jusqu'à la sortie effective du locataire. Loyer moyen de 1 ère main : Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de première main (surfaces neuves ou restructurées). Loyer moyen de 2 nde main : Exprimé en euro HT-HC par m² et par an. Le loyer moyen correspond à la moyenne des loyers, pondérée par la surface totale des transactions de seconde main (hors surfaces neuves ou restructurées). Loyer prime : Le loyer prime correspond à la moyenne des valeurs de transaction les plus élevées observées sur des immeubles neufs ou restructurés, très bien localisés et loués avec une durée d engagement ferme longue. Production neuve de bureaux : Ensemble des surfaces neuves à construire et en chantier avec ou sans autorisations (PC et agréments) et non encore livrées. Production neuve certaine de bureaux : Ensemble des opérations mises en chantier à un instant T et non encore livrées. Production neuve probable de bureaux : Ensemble des opérations non encore mises en chantier à un instant T et ayant obtenu un agrément et/ou un permis de construire. Production neuve potentielle de bureaux : Ensemble des projets identifiés n'ayant pas encore obtenu d'agrément et/ou de permis de construire cushmanwakefield.com PROPERTY TIMES 5

6 EMEA John Forrester Chief Executive +44 (0) France Antoine Derville Président +33 (0) Olivier Gérard Chairman +33 (0) Disclaimer Il ne saurait être initié de transaction, basée sur le présent document, sans l appui d un avis professionnel spécifique et de qualité. Bien que les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, la responsabilité de Cushman & Wakefield ne saurait être engagée en aucune manière en cas d erreur ou inexactitude figurant dans le présent document. Toute référence, reproduction ou diffusion, totale ou partielle, du présent document et des informations qui y figurent, est interdite sans accord préalable exprès de Cushman & Wakefield. En tout état de cause, toute référence, reproduction ou diffusion devra en mentionner la source Cushman&Wakefield, Inc. Tous droits réservés Accédez à l ensemble des publications de Cushman & Wakefield sur notre site internet : Global Headquarters 77 West Wacker Drive 18th Floor Chicago, IL USA phone fax Cushman & Wakefield France 21 rue Balzac Paris France Phone +33 (0) cushmanwakefield.com

La confiance règne PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 11 Avril 2016

La confiance règne PROPERTY TIMES. Paris QCA T Sommaire. Auteur. Contacts. 11 Avril 2016 PROPERTY TIMES La confiance règne Paris QCA T1 2016 11 Avril 2016 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Massinissa Fedala Senior Analyst +33

Plus en détail

Encore décevant PROPERTY TIMES. La Défense T Sommaire. Auteur. Contacts

Encore décevant PROPERTY TIMES. La Défense T Sommaire. Auteur. Contacts PROPERTY TIMES Encore décevant La Défense T3 215 12 Octobre 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Après un très bon 2 ème trimestre 215, où près

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016

Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016 Les Clés du Marché Bureaux / Ile-de-France 4 ème trimestre 2016 Clés du marché des bureaux en Ile-de-France au 4 ème trimestre 2016 : Une performance solide...portée par Paris En progression régulière

Plus en détail

Paris est magique! PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 18 Juillet 2016

Paris est magique! PROPERTY TIMES. Paris T Sommaire. Auteur. Contacts. 18 Juillet 2016 PROPERTY TIMES Paris est magique! Paris T2 2016 18 Juillet 2016 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 10 Auteur Massinissa Fedala Senior Analyst

Plus en détail

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Pas si mal...

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Pas si mal... Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2014 Pas si mal... 7 Janvier 2015 Données Ile-de-France T4 2014 : Demande placée : 567 700 m² Loyer moyen de première main : 330 Loyer moyen de seconde main : 320 Offre

Plus en détail

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Démarrage difficile...

Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T Démarrage difficile... Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T1 2015 Démarrage difficile... 7 Avril 2015 Données Ile-de-France T1 2015 : Demande placée : 372 700 m² Loyer moyen de première main : 565 Loyer moyen de seconde main :

Plus en détail

Demande placée en hausse L offre aussi

Demande placée en hausse L offre aussi PROPERTY TIMES Demande placée en hausse L offre aussi Marseille Bureaux T3 216 29 Novembre 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Après un 2 ème

Plus en détail

Boucle Sud. Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008

Boucle Sud. Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008 Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la au 3ème trimestre 2008 : - Un recul du marché de l'investissement, - Un niveau toujours

Plus en détail

Une année 2016 déjà record!

Une année 2016 déjà record! PROPERTY TIMES Une année 216 déjà record! Paris T3 216 17 Octobre 216 Sommaire Contexte économique 2 Synthèse Paris 3 Paris QCA 4 Paris Nord-Est 6 Paris Sud 8 Définitions 1 Le marché parisien des bureaux

Plus en détail

Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet Issy-les- Moulineaux

Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet Issy-les- Moulineaux Le marché des bureaux 2ème trimestre 28 Juillet 28 1 Issy-les- Moulineaux Chiffres clés Le marché du Croissant Ouest au 1er semestre 28 : - Une demande placée en recul annuel, mais en augmentation depuis

Plus en détail

Démarrage réussi PROPERTY TIMES. Région lyonnaise T Sommaire

Démarrage réussi PROPERTY TIMES. Région lyonnaise T Sommaire PROPERTY TIMES Démarrage réussi Région lyonnaise T1 216 23 Mai 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre disponible 4 Offre future 5 Valeurs locatives 6 Définitions 7 Le marché des bureaux

Plus en détail

Hausse en périphérie INSIGHT. France : Coûts d occupation Bureaux Sommaire. Auteur

Hausse en périphérie INSIGHT. France : Coûts d occupation Bureaux Sommaire. Auteur INSIGHT Hausse en périphérie France : Coûts d occupation Bureaux 2015 3 Décembre 2015 Sommaire Coûts d occupation globaux 2 Coûts au poste de travail 3 Loyers de bureaux 4 Charges des immeubles de bureaux

Plus en détail

Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 4 ème trimestre 2015 Emballement final

Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 4 ème trimestre 2015 Emballement final Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 4 ème trimestre 2015 Emballement final Clés du marché des bureaux en Ile-de-France au 4 ème trimestre 2015 Quelle fin d'année, quel 4 ème trimestre 2015! Avec

Plus en détail

Le neuf booste le marché

Le neuf booste le marché DTZ Research PROPERTY TIMES Le neuf booste le marché Toulouse Bureaux T4 214 24 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions

Plus en détail

Semestre réussi PROPERTY TIMES. Région lyonnaise T Sommaire

Semestre réussi PROPERTY TIMES. Région lyonnaise T Sommaire PROPERTY TIMES Semestre réussi Région lyonnaise T2 216 6 Septembre 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre disponible 4 Offre future 5 Valeurs locatives 6 Définitions 7 Les 13 m² de bureaux

Plus en détail

Bien en locatif, excellent en investissement

Bien en locatif, excellent en investissement PROPERTY TIMES Bien en locatif, excellent en investissement France Entrepôts T4 215 29 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 5 Offre immédiate 5 Investissement 6

Plus en détail

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014 CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise toujours incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre 2013, s installant

Plus en détail

Allure régulière et soutenue

Allure régulière et soutenue PROPERTY TIMES Allure régulière et soutenue Région lyonnaise T3 216 29 Novembre 216 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Offre disponible 4 Offre future 5 Valeurs locatives 6 Définitions 7 Le

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre de 2013, s installant

Plus en détail

Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 2014

Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 2014 DTZ Research PROPERTY TIMES Un marché encore fragile IDF 1 ère Couronne T4 214 13 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Première couronne 3 Première Couronne Est 5 Première Couronne Nord 7 Première

Plus en détail

A la recherche d un second souffle

A la recherche d un second souffle PROPERTY TIMES A la recherche d un second souffle IDF Croissant Ouest T3 216 17 Octobre 216 Sommaire Sommaire 1 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri-Défense 11 Définitions

Plus en détail

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < 5 000 M² ILE-DE-FRANCE 9M 15 VENTES À UTILISATEURS < 5 000 M² - ILE-DE-FRANCE SOMMAIRE Contexte financier p.3 Offre disponible p.4 Demande placée Ile-de-France p.5 Paris

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE ANNÉE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF LA DÉFENSE ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF ANNÉE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF ANNÉE 2016 Demande placée 275 000 m² +80% : l activité transactionnelle sur La Défense progresse très fortement, surpassant

Plus en détail

Jeu égal PROPERTY TIMES. IDF Croissant Ouest T Sommaire. Auteur. Contacts

Jeu égal PROPERTY TIMES. IDF Croissant Ouest T Sommaire. Auteur. Contacts PROPERTY TIMES Jeu égal IDF Croissant Ouest T2 216 19 Juillet 216 Sommaire Sommaire 1 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions 13 Le marché des bureaux

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente

Investment Market Update France T La reprise se veut toujours lente France T1 211 La reprise se veut toujours lente 2 avril 211 Auteur Delphine Mahé Responsable des Etudes France +33 ()1 49 64 47 91 delphine.mahe@dtz.com Contacts Magali Marton Head of CEMEA Research +33

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Malgré les toussotements de l économie mondiale en fin d année 2012 (contraction de l activité, croissance relativement

Plus en détail

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016

LE MARCHÉ LOCATIF PARIS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ LOCATIF Cartographie En m² LE MARCHÉ LOCATIF 3T 2016 Demande placée 318 700 m² +3% : Le Quartier Central des Affaires confirme

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE

VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < M² ILE-DE-FRANCE VENTES DE BUREAUX À UTILISATEURS < 5 000 M² ILE-DE-FRANCE 9M 2015 CONTEXTE FINANCIER Indicateurs financiers, en fin de période Évolution des taux d intérêt (taux débiteurs) Évolution des taux, fin de période

Plus en détail

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015 L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour 2015 Deux ouvrages complémentaires Bilan économique INSEE Rapport IEDOM pour une analyse de la situation économique et financière de la Guyane en 2014

Plus en détail

Forte tendance à la hausse du trafic passagers

Forte tendance à la hausse du trafic passagers COMMUNIQUÉ N o : 42 Forte tendance à la hausse du trafic passagers 3 juillet 2013 (Sydney) L Association du transport aérien international (IATA) a dévoilé ses statistiques sur le transport aérien mondial

Plus en détail

IMMO DIVERSIFICATION

IMMO DIVERSIFICATION DOCUMENT TRIMESTRIEL D INFORMATION AU 31 DECEMBRE 2013 Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable Agréée par l Autorité des Marchés Financiers le 30 avril 2013 sous le n SPI20130009

Plus en détail

Point Marché 1 er trimestre 2013

Point Marché 1 er trimestre 2013 Point Marché 1 er trimestre 213 AMUNDI IMMOBILIER Département Recherche Cécile Blanchard 213 Sommaire 1 Le marché locatif Les bureaux Paris Île de France Régions La logistique France 2 Le marché de l investissement

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Le marché français du logement

Le marché français du logement Le marché français du logement AMUNDI IMMOBILIER Département Cécile Blanchard T4 2012 Amundi Immobilier Point marché - 12/03/2013 - page 1 Sommaire 01 Le marché des logements neufs 02 Le marché de la location

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 5 2012 2e semestre Juillet Décembre Le contexte économique général Dans un contexte économique international plus difficile, l année 2012 s est clôturée avec une dégradation des différents indicateurs

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs Rapport d activité 2016

Les Nouveaux Constructeurs Rapport d activité 2016 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs Rapport d activité 2016 Chiffre d affaires 2016 en hausse: 661,5 m + 31% vs 2015 Activité commerciale soutenue - Réservations résidentielles:

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

2) La croissance des dépenses publiques

2) La croissance des dépenses publiques 1 FIPECO, le 31.05.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 2) La croissance des dépenses publiques La définition, le montant et la répartition des dépenses publiques, en France et dans

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février N France : faut-il devenir plus optimiste? Jusqu à la fin de, il était difficile d être optimiste sur les perspectives économiques pour la France : enquêtes mal orientées,

Plus en détail

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Bon départ. Toulouse Bureaux T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Bon départ Toulouse Bureaux T1 215 29 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5 Après une année

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Très bonne tenue du marché de l investissement passagère

Très bonne tenue du marché de l investissement passagère INVESTMENT MARKET UPDATE Très bonne tenue du marché de l investissement passagère France T3 2016 15 Novembre 2016 Sommaire Contexte économique 2 Investissement en France 3 Types d actifs 4 Répartition

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014 TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES à fin sept. 2014 BUREAUX VOLUMES M2 Total Location 19 392 m 2 40 054 m 2 59 446 m 2 Acquisition (utilisateurs et investisseurs) 37 434 m 2 9 448 m

Plus en détail

Russie. Service Economique Régional de Moscou

Russie. Service Economique Régional de Moscou Russie Service Economique Régional de Moscou 9 Russie I. Ralentissement structurel depuis l été 2012 II. Récession en 2015 accentuée par la baisse du prix du pétrole III. Stabilisation à un point bas en

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. JEUDI 17 NOVEMBRE HEURES 30mn Palais Brongniart PARIS

CONFÉRENCE DE PRESSE. JEUDI 17 NOVEMBRE HEURES 30mn Palais Brongniart PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE JEUDI 17 NOVEMBRE 2016 9 HEURES 30mn Palais Brongniart 75002 PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Un produit d exception

Un produit d exception Un produit d exception Un actif immobilier particulièrement rare, dans l une des villes les plus connues au monde Une résidence médicalisée au sein d un quartier résidentiel côté, à moins de 10 minutes

Plus en détail

Le logement en France : évolution récente des dépenses de consommation, prix à la consommation et plaintes de consommateurs

Le logement en France : évolution récente des dépenses de consommation, prix à la consommation et plaintes de consommateurs N 23 Décembre 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le logement en France : évolution récente

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels de l Aube

Cahiers Conjoncturels de l Aube Tendances 2 nd semestre 2016 Prévisions 1 er semestre 2017 Cahiers Conjoncturels de l Aube 34 ème édition Février 2017 Tendance générale de l économie Un bilan national terne et des perspectives incertaines

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2016 ET 2017 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Février 2016

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2016 ET 2017 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Février 2016 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2016 ET 2017 Février 2016 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2016 et

Plus en détail

BAROMETRE VALHOR / I+C

BAROMETRE VALHOR / I+C Juillet-août-septembre-octobre-novembre-décembre 20 Note semestrielle N 15-20 BAROMETRE VALHOR / I+C Suivi d activité semestriel des entrepreneurs du paysage 1. EVOLUTION DE L'ACTIVITE I - CONJONCTURE

Plus en détail

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Que s est-il passé depuis le Brexit? 2 1/ La Livre Sterling a baissé 96 94 92 1997=100 Taux

Plus en détail

Sommaire. Environnement international

Sommaire. Environnement international Agence Française de Développement JUMBO Rapport thématique avril 2007 17 Environnement international Arthur Silve e-mail : silvea@afd.fr Département de la Recherche Agence Française de Développement Direction

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE A l issue d une excellente année, quelle peut-être la résistance de nos marchés dans un environnement financier complexe? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 25 janvier 2012 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Le Financement des Véhicules de Loisirs

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Le Financement des Véhicules de Loisirs Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Le Financement des Véhicules de Loisirs Étude de SOFINCO Octobre 2008 Sommaire Synthèse 1 ère partie : Le camping-car 2 ème partie : La caravane 3 ème partie

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Une année clé pour : croissance et résultats record en 2007 Intégration réussie de la nouvelle entité APC-MGE Chiffre d affaires : 17,3 Md (+26%) Marge EBITA : 14,8% (+27%) Autofinancement

Plus en détail

REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE!

REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE! REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE! ATELIER ORGANISÉ PAR : Michel CAMMAS-CHR Conseil En partenariat avec Créditime et la CCIP Paris JOURNÉE RÉGIONALE DE LA CESSION-REPRISE 12 NOVEMBRE

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire

Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Il est demandé au candidat : de répondre à la question posée par le sujet ; de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

L'immobilier peut-il être une force de rappel pour l économie américaine en cette fin de cycle?

L'immobilier peut-il être une force de rappel pour l économie américaine en cette fin de cycle? L Humeur Du Vendredi L'immobilier peut-il être une force de rappel pour l économie américaine en cette fin de cycle? V. Riches-Flores Retrouvez nous sur : www.richesflores.com 27 mai 2016 Rappel Présentation

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN LORRAINE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN LORRAINE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN LORRAINE BILAN 2015 CHIFFRES CLES 2015 CBRE ACTE CBRE ACTE CBRE EN LORRAINE PRÉSENTATION D AGENCE Présente à Nancy depuis l année 2000, et à Metz depuis fin 2009,

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Jeudi 24 novembre 2011 L immobilier d entreprise en Essonne Le marché des bureaux Le marché des locaux d activité Le marché des entrepôts Présenté par : Patricia VEVAUD

Plus en détail

Bilan Guadeloupe. PIB ,2 Md / habitant +3,0% depuis Emploi nd. Taux de chômage ,7% - nd.

Bilan Guadeloupe. PIB ,2 Md / habitant +3,0% depuis Emploi nd. Taux de chômage ,7% - nd. Bilan Guadeloupe Population au 01/01/2014 403 750 habitants Economie PIB 2013 8,2 Md 20 428 / habitant +3,0% depuis 2006 Emploi 2014 123 681 - nd Taux de chômage 2014 23,7% - nd Dépenses 2013 Montant brut

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne OBIE 7 Novembre 2014 présenté par Avant propos GEMOFIS en quelques chiffres Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout

Plus en détail

Le marché de l investissement logistique en France. Bilan 2009

Le marché de l investissement logistique en France. Bilan 2009 Le marché de l investissement logistique en France Bilan 2009 Ce qu il faut retenir du marché de l investissement logistique au 4 ème trimestre 2009 Les volumes investis en immobilier logistique s élèvent

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Comité Régional de l Habitat du 4/12/2012 Ville de Sannois

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Comité Régional de l Habitat du 4/12/2012 Ville de Sannois PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2016 SOMMAIRE Présentation du territoire de Sannois Les enjeux pour une politique de l habitat Les enjeux locaux Les axes du PLH 2011-2016 de l Habitat Programme Local

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Siège social SCE Keran, Nantes - Dominique Perrault Architecture - Crédit photo : AURAN Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année 2015 en chiffres Nantes Métropole Édito

Plus en détail

Pourquoi & Comment INVESTIR en FLORIDE

Pourquoi & Comment INVESTIR en FLORIDE Pourquoi & Comment INVESTIR en FLORIDE 1 La crise des Subprimes Comment les crédits immobiliers à risque ou subprimes se sont-ils répandus? a été un élément déclencheur de la crise aux USA et de la baisse

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Communiqué de presse. Publication du Bulletin BCL 2016/1. Luxembourg, le 8 juillet Vue d ensemble

Communiqué de presse. Publication du Bulletin BCL 2016/1. Luxembourg, le 8 juillet Vue d ensemble Communiqué de presse Luxembourg, le 8 juillet 2016 Publication du Bulletin BCL 2016/1 Vue d ensemble Lors de sa réunion du 2 juin 2016, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé de maintenir inchangés

Plus en détail

LES VOLUMES ET CHIFFRES D'AFFAIRES EN 2000

LES VOLUMES ET CHIFFRES D'AFFAIRES EN 2000 LES VOLUMES ET CHIFFRES D'AFFAIRES EN 2000 Les appartements anciens vendus libres Volume : - 2,7 % sur l année, - 8,1 % au 4e trimestre Le marché des appartements anciens libres (plus de cinq ans) a enregistré,

Plus en détail

Rapport sur la situation économique de l industrie des machines, des équipements électriques et des métaux: 1 er semestre et 2 ème trimestre 2016

Rapport sur la situation économique de l industrie des machines, des équipements électriques et des métaux: 1 er semestre et 2 ème trimestre 2016 Rapport sur la situation économique de l industrie des machines, des : 1 er semestre et 2 ème trimestre 2016 L industrie MEM : Creux de la vague passé - Suite au net recul des entrées de commandes en 2015,

Plus en détail

Le marché des bureaux en France

Le marché des bureaux en France Le marché des bureaux en France Bilan 2007 www.dtz.fr 2 Sommaire 05 Synthèse 08 Alsace 12 Aquitaine 16 Bourgogne - Franche-Comté 22 Bretagne 26 Champagne-Ardenne 30 Languedoc-Roussillon 34 Lorraine 38

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des consommateurs. Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006

Enquête de conjoncture auprès des consommateurs. Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006 Enquête de conjoncture Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006 1 Plan de l exposé: PLAN Zone DE L EXPOSE euro Description de l enquête de conjoncture Evolution de la confiance des consommateurs sur la période

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2016 Le 2 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie

Banque Centrale de Mauritanie Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Etudes Note sur l évolution récente de l économie mauritanienne à fin juin 2010 (sur la base des données provisoires disponibles au 20 juillet 2010)

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Saguenay Lac-Saint-Jean Côte-Nord Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Saguenay Lac-Saint-Jean Côte-Nord Les divers territoires de habitants

Plus en détail

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis?

Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Dans un contexte de reprise économique, quelle sortie de crise pour la construction en Europe et aux Etats-Unis? Karine Berger, Directrice Marchés et Marketing Euler Hermes Yann Lacroix, Responsable Etudes

Plus en détail

Pascal CHASSAING. Président de la Chambre des Notaires de Paris

Pascal CHASSAING. Président de la Chambre des Notaires de Paris 8 septembre 2016 Pascal CHASSAING Président de la Chambre des Notaires de Paris Marc FRIEDRICH Notaire à Levallois-Perret (92) Introduction Appartements en Ile-de-France : la forte progression des volumes

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Juillet 2016

Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Juillet 2016 Observatoire Crédit Logement CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juillet 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT ÎLE-DE-FRANCE / FOCUS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT ÎLE-DE-FRANCE / FOCUS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 2016 LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT ÎLE-DE-FRANCE / FOCUS QCA (Quartier Central des Affaires) 3 ÈME TRIMESTRE 446 820 1 372 900 1 451 1 351 2 154 2 144 1 443 2 622 2 740 2 404 1 758 2 651 4 241 3 509 3 685 3

Plus en détail

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young I. Le formidable enjeu économique de la couverture du risque climatique Comment peut-on

Plus en détail

Résultats semestriels

Résultats semestriels Résultats semestriels 17 juin 2005» 1 Faits marquant au 1 er semestre 2005» Croissance significative des réservations de logements» Forte progression du taux de marge brute» Forte progression du backlog

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 202 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES ER SEMESTRE 202 : CHIFFRE D AFFAIRES : 5,5 MILLIARDS D EUROS (+2) RÉSULTAT NET : 278 MILLIONS D EUROS (-29), IMPACTÉ PAR BOUYGUES TELECOM CARNET DE COMMANDES

Plus en détail

Les naissances à Paris, analyse des évolutions récentes

Les naissances à Paris, analyse des évolutions récentes ATELIER PARISIEN D URBANISME n 88 MAI 2015 Atelier Parisien d Urbanisme 17, boulevard Morland 75004 Paris 01 42 76 22 58 http://www.apur.org Les naissances à Paris, analyse des évolutions récentes RÉSUMÉ

Plus en détail

Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7%

Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7% 12.27 Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7% Jacques Aschenbroich, Directeur Général du Groupe, a déclaré : «Valeo affiche au troisième trimestre

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016 Essonne Baromètre des affaires N 48 Août 2016 Note méthodologique Le baromètre des affaires a pour objectif de refléter l opinion des chefs d entreprise du département de l Essonne sur la conjoncture économique,

Plus en détail

L analyse des notaires de l Hérault

L analyse des notaires de l Hérault N o 3098 12 mai 2016 1,20 e Officiellement habilité à publier les annonces légales dans le département de l. L IMMOBILIER à Montpellier et Béziers L analyse des notaires de l Plus d infos sur www.heraultjuridique.com

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail