Assurances SRA 6 décembre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assurances SRA 6 décembre 2013"

Transcription

1 Assurances SRA 6 décembre 2013 PROPRIÉTÉ RENAULT

2 SOMMAIRE 01CONTEXTE COMMERCIAL Gamme Z.E. et schéma de commercialisation RENAULT 02GESTION OPERATIONNELLE DES SINISTRES Z.E. Proposition RENAULT 03 RECYCLAGE Présentation de la filière RENAULT PROPRIÉTÉ RENAULT 2

3 01 CONTEXTE COMMERCIAL Gamme Z.E. et schéma de commercialisation PROPRIÉTÉ RENAULT 3

4 LA STRATEGIE COMMERCIALE VEHICULE ELECTRIQUE ABORDABLE SIMPLE VEHICULE THERMIQUE = INCITATIONS FISCALES VEHICULE ELECTRIQUE COUT A L ACHAT ECONOMIE CONSO ELECTRICITE THERMIQUE LOYER BATTERIE COUT A L USAGE VOITURE BATTERIE WALL BOX ASSURANCE SERVICES ENERGIE Wall Box : Home + X X X X X X T O U T E N U N Réseau Réponse de base dans l ensemble du réseau Centres d essais et centres experts EV Stores (opportunites) RASSURANT Promesse Client EV Le top de la Promesse Client RENAULT Centres experts Centres d essai 100% Réseau formé et habilité Promesse Client EV Promesse Client RENAULT PROPRIÉTÉ RENAULT 4

5 LA STRATEGIE COMMERCIALE VEHICULE ELECTRIQUE Leadership du marche électrique SUIVI A FIN NOVEMBRE = 73% DU MARCHE (VE = 0,7% du MTM VP VU) Près de 7000 Kangoo ZE sur la route (cumul) Près de 4000 Kangoo ZE livrés en 2013 Nouveaux arrivants 2014 = Partner / Berlingo (T1) et Nissan env200 (S1) Poids du VE VU dans le MTM VU Pénétration dans VE VU Plus de 5200 ZOE sur la route Nouveaux arrivants fin 2013 : BMW i3, VW e-up Poids du VE VP dans le MTM VP Pénétration dans VE VP PROPRIÉTÉ RENAULT 5

6 LA STRATEGIE COMMERCIALE VEHICULE ELECTRIQUE Le bilan Une gamme complète de 4 VE véhicules en 24 mois 17 pays de commercialisation PROPRIÉTÉ RENAULT 6

7 LA STRATEGIE COMMERCIALE VEHICULE ELECTRIQUE RAISONS DE CHOIX TOP 4 = écologique, design, confort et prix SATISFACTION TOP 3 = accélérations-reprises, design, absence bruits CLIENTS PRESCRIPTEURS PROPRIÉTÉ RENAULT 7

8 02 GESTION OPERATIONNELLE DES SINISTRES Z.E. Proposition RENAULT PROPRIÉTÉ RENAULT 8

9 ASSURANCE ET SINISTRES - PRINCIPES ROLE DU CLIENT Rôle du locataire Informer son assureur de l existence du contrat de location de batterie Souscrire une assurance couvrant le véhicule & la batterie Gestion des sinistres GESTION DES SINISTRES Sinistre avec batterie réparable Poursuite contrat de location + paiement des frais de remise en état Sinistre total batterie Résiliation du contrat de location de batterie + paiement d une indemnité forfaitaire (calculée sur la base de la valeur assurée batterie) Valeur assurée de batterie HT HT HT HT Remarque : L indemnité forfaitaire en cas de sinistre est égale à la valeur assurée de la batterie diminuée d un abattement de 10% par année écoulée à compter du 13ème mois depuis la date de mise en circulation du véhicule PROPRIÉTÉ RENAULT 9

10 LA REPARATION DU VEHICULE ELECTRIQUE RENAULT Les spécificités batterie La batterie nécessite des précautions particulières : Pour son transport (réglementation ADR, emballage, etc.) Renault a mis en place un schéma spécifique de transport Pour sa dépose / repose (consignation du véhicule, table élévatrice, etc.) Renault a mis en place un réseau d affaires «Expert Renault Z.E.» Pour sa réparation (travail sous tension) Renault centralise à Flins la réparation batteries Pour son recyclage Renault a mis en place une filière spécifique de démolissage/recyclage CHEZ RENAULT, CELA EXISTE DANS LA REALITE PROPRIÉTÉ RENAULT 10

11 LA REPARATION DU VEHICULE ELETRIQUE RENAULT Les macro-process de réparation - remplacement VEHICULE BATTERIE ACCIDENT Réparable Non réparable Non endommagée Incidentée Réparable Non réparable Réparable Non réparable 1 2 Afin de maintenir des primes clients compétitives en réduisant le coût des sinistres, 1 1. Renault accélère le processus de réparation en mettant à disposition du client plus rapidement une batterie équivalente 2. Renault met en place un schéma de réparation des batteries suite à véhicule épave en reprenant la batterie lorsqu elle est réparable 2 PROPRIÉTÉ RENAULT 11

12 LE PREALABLE : DIAGNOSTIC & EXPERTISE VE 1. L assureur missionne le remorqueur qui dépose le VE dans une affaire agréée RENAULT Z.E. 2. Le client envoie à l assureur sa déclaration d accident & informe le Back-Office RCI Local de l accident 3. Un pré-diagnostic technique est réalisé en affaire 4. L affaire demande un devis à Renault Techline (communiqué sous 24 à 48h) ACCIDENT VEHICULE BATTERIE Contenu du devis Réparable Frais de remise en état Réparable Indemnité de sinistre (sur base valeur assurée) Non réparable + frais d extraction si nécessaire Réparable Frais de remise en état + reprise de la batterie Non réparable Indemnité de sinistre (sur base valeur assurée) Non réparable + frais d extraction si nécessaire 5. Sur la base de ce devis & de l expertise véhicule, l expert fournit son rapport d expertise (véhicule réparable ou non réparable) Pour déterminer la réparabilité du Véhicule Electrique, il faut prendre en compte : = Valeur véhicule + Valeur assurée Batterie Valeur du bien Méthode calcul idem VT ou Devis Batterie PROPRIÉTÉ RENAULT 12

13 1 CAS DU VÉHICULE REPARABLE* Afin de réduire les coûts de sinistres, Renault accélère la réparation en mettant à disposition du client une batterie équivalente Aujourd hui Demain (Début 2014) Véhicule Réparable Véhicule Réparable Batterie envoyée au Centre de Réparation Batteries pour réparation Une batterie équivalente est envoyée à l affaire dès validation du devis par l assureur / Client Réduction des délais de réparation Gain * Env. 300 (*) sur base Véhicule de remplacement à 35 / jour (*) Sur décision de l expert assurances PROPRIÉTÉ RENAULT 13

14 2 CAS DU VÉHICULE NON REPARABLE* Afin de réduire le coût des sinistres, Renault met en place un schéma de réparation des batteries suite à véhicule épave en reprenant la batterie Aujourd hui Demain (Début 2014) Véhicule non Réparable Véhicule non Réparable + + Batterie non réparable Batterie réparable Batterie envoyée au recyclage (géré par Renault) Facturation indemnité de sinistre (+ frais d extraction si nécessaire) Batterie envoyée au recyclage (géré par Renault) Facturation indemnité de sinistre (+ frais d extraction si nécessaire) Reprise de la batterie par Renault Facturation de frais de remise en état + reprise de la batterie (A partir de 500 & toujours < indemnité de sinistre) (*) Sur décision de l expert assurances PROPRIÉTÉ RENAULT 14

15 03 RECYCLAGE Présentation de la filière RENAULT - FRANCE PROPRIÉTÉ RENAULT 15

16 GRANDS PRINCIPES DU RECYCLAGE VE RENAULT Mise en place d une filière de recyclage batterie Faciliter la vie du client et optimiser la collecte des batteries Batteries Fin de vie : L opérateur de batterie envoie 100% des batteries dans la filière de recyclage appropriée. Batteries issues de VE sinistrées: Les compagnies d assurance sont informées par Renault qu une filière de recyclage conforme aux réglementations est à leur disposition Se conformer aux législations environnementales et transport en vigueur Directives Déchet, VHU et batterie (Responsabilité Elargie du Producteur), Décrets France, Transport Matières Dangereuses Transferts de Déchets Transfrontaliers Appliquer la politique environnementale du groupe Renault Assurer la protection de l environnement et des hommes Optimiser au maximum la durée de vie des batteries Les déchets batterie sont collectés tout au long du cycle de vie batterie Usines Recyclage Réparation 2nde vie PROPRIÉTÉ RENAULT 16

17 GRANDS PRINCIPES DU RECYCLAGE VE RENAULT Les prestataires de la filière de recyclage batterie en France COLLECTE DEMOLISSEUR SPECIFIQUE TRAITEMENT PROPRIÉTÉ RENAULT 17

18 GRANDS PRINCIPES DU RECYCLAGE VE RENAULT Solution préconisée pour le détenteur en fin de vie Le Groupe Renault reste propriétaire de la batterie (au travers de RCI) & assure le Recyclage Renault finance et organise le recyclage Renault s assure de son élimination dans la bonne filière de recyclage. Gratuité pour l assureur (hors extraction de la batterie si non retirable en affaire) Garantie par Renault de la conformité aux normes environnementales En cas de refus de cette solution, l assureur peut devenir propriétaire de la batterie (via une «clause de délaissement» contenue dans le contrat d assurance de la batterie) L assurance finance et organise le recyclage (logistique et traitement) Il s engage à choisir des prestataires de recyclage respectant les critères techniques de recyclage définis par Renault Il s engage à communiquer à Renault les informations sur la traçabilité du recyclage PROPRIÉTÉ RENAULT 18

19 MERCI! Q & R PROPRIÉTÉ RENAULT 19

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Collège Avril 2015 Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Contexte et enjeux Les enjeux du véhicule électrique sont multiples : Réduire

Plus en détail

Assurance auto des véhicules électriques: risques et réalité Stanislas Roth Directeur Excellence Technique IARD Particuliers AXA GLOBAL P&C

Assurance auto des véhicules électriques: risques et réalité Stanislas Roth Directeur Excellence Technique IARD Particuliers AXA GLOBAL P&C Assurance auto des véhicules électriques: risques et réalité Stanislas Roth Directeur Excellence Technique IARD Particuliers AXA GLOBAL P&C 6 décembre 203 - Paris 0 0 Sujets abordés dans cette présentation

Plus en détail

Carrefour technique. 27 septembre 2012. DES Sécurité Routière Responsabilité Sociale de l Entreprise. Congrès National Sapeurs Pompiers Amiens 2012

Carrefour technique. 27 septembre 2012. DES Sécurité Routière Responsabilité Sociale de l Entreprise. Congrès National Sapeurs Pompiers Amiens 2012 Carrefour technique 27 septembre 2012 LA SÉCURITÉ DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE Jean Yves LE COZ Expert Leader Sécurité Routière - Renault Professeur associé aux Arts et Métiers ParisTech

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

Note de présentation Responsabilité civile BET ingénierie

Note de présentation Responsabilité civile BET ingénierie BET ingénierie Proposant Nom :.. Adresse :... Ville : Code siret mail :. _ Effectif Nombre : Qualification Antécédents professionnels _ Domaines d activité Description précise de l activité 1. Description

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Le présent contrat a pour objet la location de véhicules électriques ou thermiques utilisés dans le cadre de manifestations sportives,

Plus en détail

Loueur longue durée Distributeur de véhicules électriques Entretien et maintenance électrique

Loueur longue durée Distributeur de véhicules électriques Entretien et maintenance électrique Loueur longue durée Distributeur de véhicules électriques Entretien et maintenance électrique Golfs & Resorts Tourisme Industrie Evènementiel Mobilité Urbaine www.ora-ve.com www.lease-green.com Organigramme

Plus en détail

«Ton assureur dans ta poche»

«Ton assureur dans ta poche» Séminaire Innovation «Ton assureur dans ta poche» - mars 2013-1 Sommaire Chiffres clés Le champ des possibles et les solutions existantes Ton assureur dans ta poche Déclinaison possible sur d autres offres

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche»

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Objectifs: - Anticiper les exigences européennes en matière de taux de collecte - Organiser via un Eco-organisme

Plus en détail

Journée d'informations techniques 2013

Journée d'informations techniques 2013 SRA L lettre ctualités N SPÉCIAL 2013 Sécurité et Réparation Automobiles Journée d'informations techniques 2013 Les technologies d avenir : "véhicules électriques et nouveaux matériaux" Pour sa 19 ème

Plus en détail

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES Allons plus loin dans l efficacité et la proximité. Ford Business Partner est le spécialiste de la location longue durée au sein de Ford Credit, leader mondial en matière

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CONTRAT COLLECTION

FICHE TECHNIQUE CONTRAT COLLECTION FICHE TECHNIQUE CONTRAT COLLECTION Fiche technique Réf AprilCol-v1 FICHE TECHNIQUE CONTRAT COLLECTION LE SOUSCRIPTEUR CONDUCTEUR PRINCIPAL DOIT Etre une personne physique. Etre détenteur d un permis de

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

Réunions des secteurs d énergie juin 2015. Secteur n 8-Carentan / Sainte Mère Eglise

Réunions des secteurs d énergie juin 2015. Secteur n 8-Carentan / Sainte Mère Eglise Réunions des secteurs d énergie juin Secteur n 8-Carentan / Sainte Mère Eglise Ordre du jour Ordre du jour Diagnostic du réseau électrique, Point sur les études en cours, Point sur les travaux en cours,

Plus en détail

La valorisation des terres excavées

La valorisation des terres excavées La valorisation des terres excavées Matinée "Matières premières et matériaux du BTP " Céline Blanc c.blanc@brgm.fr BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies Lundi 2 décembre, 2013 Contexte

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUE LE MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 A 13H30. HOTEL des VENTES Rue des Fossettes 95650 GENICOURT. Lot Marque Modéle Option DateMec CV Kms 1 OPEL ZAFIRA 2L CDTI 130 COSMO PACK JANTES

Plus en détail

Des mensualités allégées en toute tranquillité

Des mensualités allégées en toute tranquillité Des mensualités allégées en toute tranquillité LA SIMPLICITÉ EST UN CHOIX NISSAN FINANCE réalise la majorité de son activité sur le financement automobile, ce qui nous permet aujourd hui de vous proposer

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler : en savoir plus ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

LES PROCEDURES D EXPERTISE VTM

LES PROCEDURES D EXPERTISE VTM LES PROCEDURES D EXPERTISE VTM VEHICULE TERRESTRE A MOTEUR En application des textes de lois relatifs aux Véhicules Endommagés - VE L EXPERT PROCEDURE VGE Véhicule Gravement Endommagé Article R 327-2 à

Plus en détail

SÉRÉNIS, offre de services du Groupe TOTAL, vous accompagne dans la gestion de vos installations de carburants pour :

SÉRÉNIS, offre de services du Groupe TOTAL, vous accompagne dans la gestion de vos installations de carburants pour : SÉRÉNIS, offre de services du Groupe TOTAL, vous accompagne dans la gestion de vos installations de carburants pour : n Vous aider à préserver la qualité des produits dans vos installations n Anticiper

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES 1 Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE Marché public de service Assurance statutaire et risques annexes CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) APPEL D OFFRES OUVERT (Passé en application

Plus en détail

courtier grossiste en assurances affinitaires

courtier grossiste en assurances affinitaires courtier grossiste en assurances affinitaires SOLUTIONS SUR MESURE DES CONTRATS CLES EN MAIN FIDELISATION ET VALEUR AJOUTEE NOS ENGAGEMENTS POUR DES CONTRATS EQUILIBRES GESTION COMPLETE ET EFFICACE LE

Plus en détail

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Confidentiel. 2011 BearingPoint France SAS 1 La révolution du secteur des Utilities

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

Questionnaire «Filière auto»

Questionnaire «Filière auto» Questionnaire «Filière auto» «PROFESSIONNELS DE l AUTOMOBILE» Document non contractuel Intermédiaire... Code... Proposant Nom - Prénom / Raison Sociale... Représentant légal (si proposant personne morale)...

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer?

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Première synthèse brute des réponses à l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP

Plus en détail

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage.

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Service Economique Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Côte d Or 65-69,

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE pour la COLLECTE et le RECYCLAGE des batteries haute tension NiMH des Toyota / Lexus

MODE OPÉRATOIRE pour la COLLECTE et le RECYCLAGE des batteries haute tension NiMH des Toyota / Lexus MODE OPÉRATOIRE pour la COLLECTE et le RECYCLAGE des batteries haute tension NiMH des Toyota / Lexus Toutes les batteries haute tension (HVB) des véhicules Toyota / Lexus en fin de vie sont recyclables

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT ELECTRICITE COMMENT ELIMINER VOS DECHETS? Le Code de l Environnement stipule que tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de l élimination de ses déchets.

Plus en détail

Présentation Saint Cézaire. 26 novembre 2014

Présentation Saint Cézaire. 26 novembre 2014 Présentation Saint Cézaire 26 novembre 2014 Formations sur le site de Grasse Formation Initiale Transport de marchandises dangereuses IATA DGR1 EXPEDITEURS Recyclage Transport de marchandises dangereuses

Plus en détail

Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP

Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP 02/09/2013 Page 1 sur 8 Présentation de l UNEA L Union Nationale des Entreprises

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

LE PARC VEHICULES LEGERS DU CERN. A. Dagan. Résumé

LE PARC VEHICULES LEGERS DU CERN. A. Dagan. Résumé LE PARC VEHICULES LEGERS DU CERN A. Dagan Résumé La création d un parc central de véhicules légers (Car Pool) a été décidée en janvier 1991. Le fonctionnement et l évaluation des coûts du Car Pool sont

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL RÉPARATEUR ET EXPERT SUR L UTILISATION DE LA PRE

RÉFÉRENTIEL RÉPARATEUR ET EXPERT SUR L UTILISATION DE LA PRE RÉFÉRENTIEL RÉPARATEUR ET EXPERT SUR L UTILISATION DE LA PRE PRÉAMBULE L usage de la pièce de réemploi (PRE) va connaître dans les années à venir un développement en lien avec l économie impulsée par la

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

Mobilité douce : les voitures de demain. La voiture électrique. Conférence Net-Arc 9 Juin 2010 Neuchâtel

Mobilité douce : les voitures de demain. La voiture électrique. Conférence Net-Arc 9 Juin 2010 Neuchâtel Mobilité douce : les voitures de demain La voiture électrique Conférence Net-Arc 9 Juin 2010 Neuchâtel Hypothèse de base «Le citoyen ne veut pas de perte de mobilité et conserver une voiture individuelle

Plus en détail

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné!

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné! Mondial Assistance, c est : Plus de 30 ans d expertise dans l assistance aux automobilistes et plus de 50% de son activité AUTOMOBILE L assurance d être bien accompagné! Un engagement qualité fort Mondial

Plus en détail

L éco-responsabilité par Office Partner

L éco-responsabilité par Office Partner L éco-responsabilité par Office Partner Collecte des consommables informatiques et bureautiques usagés. Quand innovation rime avec respect de l environnement! www.officepartner.fr www.officepartner.fr

Plus en détail

L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW.

L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW. BMW Financial Services www.bmw.be Le plaisir de conduire L ASSURANCE ET LE SERVICE BMW PROTECTION. LA PROTECTION TOUT-EN-UN POUR VOTRE NOUVELLE BMW. UNE SEULE ÉTAPE POUR VOTRE NOUVELLE BMW. Avec BMW Financial

Plus en détail

Assurance en cas de privation de jouissance

Assurance en cas de privation de jouissance Assurance en cas de privation de jouissance Garantie du régime Autopac de base Garantie facultative pour une protection supplémentaire Restez sur la route grâce à l assurance en cas de privation de jouissance

Plus en détail

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE Communauté de communes Brie-Comte-Robert Chevry-Cossigny Servon 1 place de la gare 77170 Brie-Comte-Robert : 01 60 62 15 81 : communaute@loreedelabrie.fr SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

Programme Effilogis 2015. L'Espace Info Energie : conseils techniques et financiers, neutre et gratuit

Programme Effilogis 2015. L'Espace Info Energie : conseils techniques et financiers, neutre et gratuit Programme Effilogis 2015 L'Espace Info Energie : conseils techniques et financiers, neutre et gratuit Le Programme Effilogis de la Région Franche-Comté et de l ADEME Le programme Effilogis - Un audit énergétique

Plus en détail

Mémoire d organisation

Mémoire d organisation SEVES MAINTENANCE D ONDULEURS Mémoire d organisation SE VE S Sarl 9 rue des Al ouet t es 71100 S A INT R EM Y con tact@s ev es.f r ww w.s eves.f r SOMMAIRE PREAMBULE...3 1 INTRODUCTION...3 2 L OFFRE SEVES...3

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Présenté à La Commission du développement économique de la Communauté

Plus en détail

PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE

PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE PRÉDIRE LA DEMANDE À VENIR DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN SUISSE Aurélie Glerum, TRANSP-OR, EPFL Michaël Thémans, TRACE, EPFL Michel Bierlaire, TRANSP-OR, EPFL Congrès annuel e mobile 2013 23 août 2013 PLAN

Plus en détail

Bourgogne Mobilité Electrique (BME) organise le 1er Tour de Bourgogne en véhicules électriques. 06 juillet 2014

Bourgogne Mobilité Electrique (BME) organise le 1er Tour de Bourgogne en véhicules électriques. 06 juillet 2014 Bourgogne Mobilité Electrique (BME) organise le 1er Tour de Bourgogne en véhicules électriques 06 juillet 2014 De par son coté pédagogique et parce qu il couvre toute une région, cet évènement fera référence

Plus en détail

Protection juridique pour entreprises. Pour vous défendre lorsque vous êtes dans votre bon droit!

Protection juridique pour entreprises. Pour vous défendre lorsque vous êtes dans votre bon droit! pour entreprises. Pour vous défendre lorsque vous êtes dans votre bon droit!, oui. Mais seulement dans la mesure où vous en avez vraiment besoin. Parce que votre entreprise est unique, Protekta vous offre

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE. Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge

TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE. Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge TABLE-RONDE 1 : INTERETS ET ENJEUX DE LA MOBILITE ELECTRIQUE Généralités sur la mobilité électrique Joseph BERETTA Gilles FURET Rôle de l ADEME - Déploiement des bornes de recharge Véronique TATRY Jean

Plus en détail

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility MOVE l offre mobilité électrique Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility Move - la mobilité électrique La mobilité électrique: aujourd hui et demain Move : une gamme de produit Move : c

Plus en détail

Proposition d assurance Autopia PRENEUR D ASSURANCE

Proposition d assurance Autopia PRENEUR D ASSURANCE Proposition d assurance Autopia PRENEUR D ASSURANCE Producteur: Casier-Decoodt Risk & Insurance Numéro de flotte: 13433 Compagnie: Vivium Identité preneur d assurance Nom: Prénom: Date de naissance: Nationalité:

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Curage hydrodynamique du réseau intérieur ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU MARCHE 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 2 3.1. Consistance des

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

Comment gérer ses assurances

Comment gérer ses assurances Comment gérer ses assurances Rencontre de l Incubateur au TechnoArk de Sierre Le 15 mai 2008 Inge Meyer-Weckel Experte en assurance sociale Conseil neutre en prévoyance et assurances Aweckel Sàrl à Sion

Plus en détail

Antony, Avril 2013. Madame, Monsieur,

Antony, Avril 2013. Madame, Monsieur, Antony, Avril 2013 Madame, Monsieur, Stratégies Emballages est un nouvel événement organisé par Emballages Magazine. La participation à ce concours ouvert aux professionnels de l emballage et du conditionnement

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin PREAMBULE En application des objectifs de soutien aux arts visuels et aux musiques actuelles, un espace mutualisé de travail est ouvert par la Ville

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Elisabeth TERZIC CDES STRASBOURG 03 décembre 2008 L exclusivité de la Convention

Plus en détail

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR S'INSTALLER P.3 ACHETER P.6 SE DÉPLACER P.9 GÉRER P.12 COMMUNIQUER P.14 VOYAGER P.16 RÉGLER UN LITIGE P.18 POUR ALLER PLUS LOIN... P.19 Quatre murs, un toit...

Plus en détail

Bienvenue. Guide des services

Bienvenue. Guide des services Bienvenue Guide des services Chère cliente, cher client, Vous avez choisi une solution de financement Viaxel pour votre véhicule et nous vous en remercions. Afin de mieux répondre à vos questions, nous

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL PARLEMENT EUROPÉEN 2004 2009 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 15.2.2008 DOCUMENT DE TRAVAIL sur le rapport d initiative sur certains points concernant l assurance automobile

Plus en détail

Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution?

Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution? Revue TEC n 220 décembre 2013 DOSSIER : Électro-mobilité : évolution ou révolution? TECHNOLOGIES Des performances enfin satisfaisantes : renaissance du véhicule électrique? Jean Delsey (Ifsttar) Du VE

Plus en détail

Charte développement durable

Charte développement durable Charte développement durable Préambule Professionnels de la gestion des risques, acteurs de la préparation de l avenir et du développement économique, les assureurs sont étroitement intégrés à tous les

Plus en détail

Tout sous une seule et même enseigne

Tout sous une seule et même enseigne Tout sous une seule et même enseigne Qui sommes-nous? Ford Credit (Switzerland) GmbH est une entreprise de services financiers de l industrie automobile dont le siège se trouve à Wallisellen et qui dispose

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour 18/04/2014 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011

Présentation CLIC. Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence. Valence 8 décembre 2011 Présentation CLIC Compagnie de Distribution des Hydrocarbures Dépôt Pétrolier de Valence Valence 8 décembre 2011 Coordonnateur HSEQ Logistique : Yves BLANC Vue aérienne du dépôt pétrolier de Valence Plan

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Janvier 2015 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance»

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» «La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» FANAF 2014 Ouagadougou www.theoreme.fr Présentation Max de Font-Réaulx Président de la société Théorème (www.theoreme.fr)

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire?

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Fiche produit Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Que couvre la garantie obligatoire? Que couvre la garantie de bon fonctionnement des éléments d équipement?

Plus en détail

RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE SYMPHONIE

RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE SYMPHONIE RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE SYMPHONIE Conformément à l article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, a ux fichiers et aux libertés,

Plus en détail

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004 La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise Juillet 2004 1 Contexte (1) Directive 2000/53/CE + Décision européenne des déchets 2000/532/CE: le VHU non dépollué est un déchet dangereux le

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015. Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand

PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015. Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand 10/06/2015 PRESENTATION - Formation Bruxelles Environnement Lundi 8 juin 2015 Gestion de flotte et mobilité électrique au sein des services de la Ville de Gand Lies Helsloot, Service et Logistique Département

Plus en détail

I -Assurance de dommage :

I -Assurance de dommage : I -Assurance de dommage : A- Définition : C est l assurance fondée sur le principe indemnitaire qui garantit l'assuré contre les conséquences d'un évènement pouvant causer un dommage à son patrimoine,

Plus en détail

Madame, Monsieur. Vous avez fait le choix de nous confier votre projet et nous vous en remercions.

Madame, Monsieur. Vous avez fait le choix de nous confier votre projet et nous vous en remercions. CHARTE QUALITÉ Madame, Monsieur Vous avez fait le choix de nous confier votre projet et nous vous en remercions. Toute l équipe de HABITAT de LUMIERES s engage a mettre en œuvre toutes ses compétences

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHE : Prestations de services d assurances concernant la souscription d une assurance dommage-ouvrages dans

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

La Convention AERAS. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Septembre 2011

La Convention AERAS. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Septembre 2011 025 La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les Mini-Guides Bancaires Septembre 2011 4 6 10 14 18 22 26 28 30 34 38 Sommaire Introduction Qui est concerné et qu est-ce

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail