Manuel sur la restitution des logements et des biens des réfugiés et personnes déplacées. Pour la mise en œuvre des «Principes Pinheiro»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel sur la restitution des logements et des biens des réfugiés et personnes déplacées. Pour la mise en œuvre des «Principes Pinheiro»"

Transcription

1 Manuel sur la restitution des logements et des biens des réfugiés et personnes déplacées Pour la mise en œuvre des «Principes Pinheiro» Mars

2 Photo de couverture : Ouga : femmes et enfants dans le camp de déplacés de Soroti (IDMC, Birkenes) 2 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

3 Foreword Foreword Avant-propos FromDu Rwa to à la Bosnia, Bosnie, Sudan du Soudan to Kosovo, au Kosovo, Liberia du Libéria to Sriau Lanka, Sri Lanka, la critical réalisation importance du droit des ensuring From réfugiés Rwa et realisation des topersonnes Bosnia, refugees Sudan déplacées to à Kosovo, la restitution internally Liberia des displaced tologements Sri Lanka, persons et des critical biens right est toimportance housing de plus en plus property ensuring reconnue restitution realisation comme has une become question refugees increasingly d une importance internally recognised. majeure. displaced While important persons steps right have to housing been taken in property a wide Des restitution range progrès importants has post-conflict becomeont increasingly settings, été réalisés those recognised. dans with ce domaine, responsibility While important et ce for dans steps housing un have gr been nombre property takende restitution in a situations wide range issues, post-conflictuelles. wher ypour are settings, autant, government those les personnes with ficials, responsibility chargées staff des international for questions housingde agencies restitution property des NGOs restitution logements or members issues, et des wher biens, local qu il civil ys agisse society are government des groups, responsables ten ficials, lack gouvernementaux, practical staff guidance international du personnel how agencies to des best agences go about NGOsinternationales addressing or members what et des local areong, ten civilou society vastly des membres complex groups, d organisations tenpotentially lack practical de controversial la guidance société civile onlocales, divisive how tomanquent best issues. go souvent d orientation concrète sur la meilleure façon d aborder ces questionssouvent très complexes about addressing what are ten vastly complex potentially controversial divisive issues. The et, approval sources potentielles Pinheiro de controverses Principleset onde Housing désaccords. Property Restitution for Refugees Displaced The L adoption approval Persons des by Principes Pinheiro UN Pinheiro Principles Sub-Commission sur onla Housing restitution on des Protection Property logements Restitution et Promotion des for biens Refugees par Human la Sous- Rights Displaced Commission in August Persons de 2005 by la protection was UNan Sub-Commission et important de la promotion stepontowards des droits Protection providing de l homme useful Promotion des guidance Nations Human Unies, on en international Rights août 2005, August stards a contribué 2005governing was de façon an important significative effective step implementation à la towards formulation providing de conseils housing, useful pratiques l guidance explicitant property on les restitution international stards programmes stards internationaux governing mechanisms. régissant la effective mise en implementation œuvre effective des programmes housing, l et des mécanismes property restitution de restitution programmes des logements, mechanisms. des terres et des biens. It was against this backdrop that a group agencies decided to collaborate on development C est dans ce contexte que plusieurs agences ont décidé de travailler ensemble à la réalisation d un It was against a Hbook this backdrop on Housing that a group Property agencies Restitution decidedfortointernally collaborate Displaced on manuel sur la restitution des logements et des biens pour les personnes déplacées et les réfugiés. Persons development Refugees. La Division pour a Hbook This joint le Déplacement on Housing effort brought Interne de l OCHA Property toger (OCHA/IDD), Restitution OCHA/IDD, UN Habitat, for UNInternally HABITAT, le UNHCR, Displaced UNHCR, la FAO, le FAO, Persons HCDH, OHCHR, le Refugees. Conseil norvégien Norwegian This joint pour effort Refugee les Réfugiés brought Council (NRC) toger (NRC) l Observatoire OCHA/IDD, NRC des UN situations Internal HABITAT, Displacement de déplacement UNHCR, Monitoring FAO, interne OHCHR, Centre (IDMC) (IDMC), ont uni Norwegian leurs eachefforts, able Refugee to chacun contribute Council apportant (NRC) withson experience expérience NRC injuridique Internal legal et Displacement pratique practical dans le complexities Monitoring domaine Centre complexe property (IDMC), de restitution. la each able to contribute with experience in legal practical complexities Building Ce manuel, property on Pinheiro élaboré restitution. à Principles, partir des Principes this Hbook Pinheiro, provides apporte important une orientation practical pratique guidance utile à tous to Building allceux those qui on working travaillent Pinheiro onsur housing les Principles, questions de property this restitution Hbook restitution des provides logements issues. important et It des aims biens. atil promoting practical propose des guidance durable solutions durables aux personnes déplacées et aux réfugiés, notamment en promouvant leur droit de regagner solutions to all those forworking internallyondisplaced housingpersons property refugees, restitution including issues. It aims right to atreturn promoting to durable homes les foyers qu ils ont fuis et de retrouver les biens qu ils ont été forcés de laisser à la suite d un conflit solutions properties ou de for violations internally from which des displaced droits y de persons fled l homme. or were Ce refugees, forced manuel toapporte including leave due une tocontribution right armed toconflict return à la toprotection human homes des rights properties droits violations. à restitution from Thewhich et, Hbook ce y faisant, fled should il participe or were contribute aussi forced à la to prévention leave efforts due todes strengn conflits armed et conflict à la consolidation protection human de restitution rightsla violations. paix rights, retrouvée. TheinHbook doing so, help should to prevent contribute future to conflict efforts to strengn consolidate recent protection peace. restitution It isnous rights, our espérons sincere hope sincèrement in doing so, that que help Hbook ce manuel to prevent sera future will largement conflict be widely diffusé disseminated et consolidate qu il apportera recent will une contribution peace. make an important It utile is our aux contribution sincere efforts entrepris hopetothat à travers principled Hbook monde pour will informed que be widely les problèmes resolution disseminated de restitution housing des will logements make property anet des biens trouvent des solutions conformes aux principes reconnus dans ce domaine. restitution important issues contribution world-wide. to principled informed resolution housing property restitution issues world-wide. Dr Jacques Dr Jacques Diouf, Directeur Général, Dr Director-General Jacques Organisation Diouf Food des Director-General Agriculture Organization Nations Unies pour Food l Alimentation Agriculture et Organization l Agriculture Jan Tomas Egel, Colin Ancien Archer Coordonnateur Tomas Secretary Colin General des Archer secours Norwegian d urgence Secretary Refugee & Secrétaire General Council général Norwegian adjoint Refugee aux affaires Council humanitaires Jan Egel Louis Arbour, Haut- Former Commissaire Jan Emergency des Egel Relief Nations Unies aux Former Coordinator droits Emergency & l homme, Relief Under-Secretary Bureau Coordinator General & for du Humanitarian Haut-Commissaire Affairsaux Under-Secretary General for droits Humanitarian de l homme Affairs des Nations Unies Louise Arbour Anna Tibaijuka Antonio Guterres High Tomas Louise Commissioner Colin Arbour for Anna Executive Tibaijuka, Archer, Secrétaire Anna Tibaijuka Director Directrice High Antonio Commissioner Guterres for High Human Commissioner Rights for exécutive, Executive UN-HABITAT Director Habitat Antonio High Commissioner Refugees Guterres, Haut- for Office Général, Conseil Norvégien Human UN High Rights Commissioner UN-HABITAT Commissaire Office Refugees des UN Nations High Unies Office for pour Human UN High les Rights Réfugiés Commissioner Commissioner for Refugees pour Office les réfugiés, UN Bureau High du for Human Rights Haut-Commissaire Commissioner for des Refugees Nations Unies pour les réfugiés Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 3 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 3 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 3

4 L Organisation The Food des Agriculture Nations Agency Unies pour United l alimentation Nations (FAO) et l agriculture has a long-sting (FAO) est concern depuis with The Food Agriculture Agency United Nations (FAO) has long-sting concern with longtemps enhancingsoucieuse access tod améliorer l by l accès ruralà poor la terre in order des paysans to reduce pauvres poverty afin e hunger réduire la to enhancing access to l by rural poor in order to reduce poverty hunger to pauvreté promotet sustainable la faim, et rural de promouvoir development. un Rural développement llessness rural is ten durable. best Les predictor pauvres et poverty les promote sustainable rural development. Rural llessness is ten best predictor poverty affamés hunger. sont le Secure plus souvent, access todes lpaysans providessans a valuable terre. L accès safety net assuré aà source la terre constitue shelter, food hunger. Secure access to l provides valuable safety net as source shelter, food souvent The Food income un filet inagriculture de times sécurité hardship, Agency précieux qui United apermet family's Nations à l famille (FAO) can be de has se a long-sting loger, last available de se nourrir concern resort in et with aussi income in times hardship, family's l can be last available resort in instance enhancing d avoir des access disaster. revenus toproviding l en période by secure rural de access difficulté. poortoinl order En in cas countries tode reduce catastrophe, emerging povertyla from terre hunger violent familiale conflict to pourra instance disaster. Providing secure access to l in countries emerging from violent conflict is promote fundamental constituer sustainable to achieving dernier rural development. recours. sustainable La sécurité Rural peace. llessness Ind accès partnership à is la ten with terre international, dans best les predictor pays governmental sortant poverty d un is fundamental to achieving sustainable peace. In partnership with international, governmental conflit hunger. civil society violent Secure organizations, est access essentielle to l FAO's à la provides réalisation L Tenure a valuable d une paix safety Management durable. net as aen Unit source partenariat provides shelter, technical avec food les civil society organizations, FAO's L Tenure Management Unit provides technical assistance organisations incomethrough internationales, times guidelines hardship, gouvernementales projects a family's to re-establish l et avec can rural be la l société tenure lastcivile, available institutions l Unité resort de in la l gestion assistance through guidelines projects to re-establish rural l tenure institutions l administration instance des terres disaster. systems et des Providing régimes in post-conflict secure fonciers access settings. de la tofao lapporte in countries une assistance emerging from technique violent pour conflict remettre administration is fundamental sur pied systems toles achieving institutions post-conflict sustainable foncières settings. peace. les Insystèmes partnership de with gestion international, des terres governmental dans les situations civil post-conflit. society organizations, FAO's L Tenure Management Unit provides technical assistance through guidelines projects to re-establish rural l tenure institutions l administration systems in post-conflict settings. Le The Conseil Norwegian norvégien Refugee pour Council les réfugiés (NRC) (NRC) has travaille been working sur la restitution des logements, housing, l The Norwegian Refugee Council (NRC) has been working on restitution housing, l des terres property et des since biens depuis middle milieu 1990s des années whenquatre-vingt-dix, Information, époque Counselling à laquelle Legal il property since middle 1990s when Information, Counselling Legal a mis Assistance en place Programme le Programme (ICLA) d information, was created. ICLA's de conseil objective et d aide is to facilitate juridique durable (Information, solutions Assistance Programme (ICLA) was created. ICLA's objective is to facilitate durable solutions Counselling for refugees Legal displaced Assistance through Programme, provisionicla). information L objectif onde situation ce programme in places est de origin for refugees displaced through provision information on situation in places origin faciliter The legal Norwegian la recherche aid to address Refugee de solutions discrimination Council durables (NRC) pour hasrestriction les been réfugiés working et access les ondéplacés restitution to rights. en leur Along housing, donnant with legal l des legal aid to address discrimination restriction in access to rights. Along with legal support informations property to facilitate since sur la access situation middle to political, prévalant 1990s social dans when leur economic lieu de Information, résidence rights, NRC d origine Counselling has provided et en leur Legal legal apportant support to facilitate access to political, social economic rights, NRC has provided legal aid Assistance on property une Programme aide restitution. juridique (ICLA) pour Housing, was résoudre created. lles ICLA's problèmes property objective issues de discrimination to have facilitate become et durable d accès a major solutions aux part droits. aid on property restitution. Housing, l property issues have become major part several for refugees Outre ICLAle programmes. soutien displaced juridique This through work destiné provision which à faciliter started information l accès first aux onbalkans droits situation politiques, hasinnow places extended sociaux origin to et several ICLA programmes. This work which started first in Balkans has now extended to more économiques, legal thanaid a to dozen le address Conseil countries discrimination norvégien including pour Burundi, les restriction réfugiés Democratic propose in access une Republic toaide rights. juridique Along Congo, with sur Sudan, la legal restitution more than dozen countries including Burundi, Democratic Republic Congo, Sudan, Uga, support to des Georgia, facilitate biens. Azerbaidjan, Plusieurs access toprogrammes political, Afghanistan, social ICLA Pakistan, portent economic principalement Sri Lanka rights, NRColombia. sur has les provided questions legal relatives Uga, aid onaux property Georgia, logements, restitution. Azerbaidjan, aux terres Housing, Afghanistan, et aux l biens. Pakistan, Ces property activités, issues Sri Lanka qui have ont become d abord Colombia. acommencé major part dans The Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC) NRC monitors conflict-induced The several les Internal Balkans, ICLA programmes. Displacement couvrent aujourd hui This Monitoring work plus which de Centre dix started pays, (IDMC) notamment first in NRC Balkans le monitors Burundi, hasla now conflict-induced République extended to démocratique internal displacement worldwide at request United Nations. The Geneva-based internal more than displacement adu dozen Congo, countries worldwide le Soudan, including at l Ouga, request Burundi, la Géorgie, Democratic United l Azerbaïdjan, Nations. RepublicThe le Congo, Pakistan, Geneva-based Sudan, le Sri centre runs an online database providing updated information on internal displacement in centre Uga, Lanka et runs Georgia, la Colombie. an online Azerbaidjan, database Afghanistan, providing updated Pakistan, information Sri Lanka on internal Colombia. displacement in some 50 countries. On behalf NRC, IDMC monitors political institutional L Observatoire some 50 countries. On behalf NRC, IDMC monitors political institutional developments The Internal des Displacement situations de related to housing, Monitoring déplacement l Centre interne property (IDMC) du Conseil issues NRC norvégien monitors pour promotesconflict-induced les Réfugiés good practices (Internal developments related housing, l property issues promotes good practices based internal Displacement ondisplacement Monitoring NRC's experience worldwide Centre, inatline IDMC) with request contrôle, Pinheiro United à la deme principles. Nations. des The Nations Geneva-based Unies, les based déplacements on NRC'sinternes experience engendrés inpar linedes with conflits Pinheiro à travers principles. monde. Cet observatoire, centre runs an online database providing updated information on internal displacement in basé à Genève, gère une base de données mise à jour régulièrement sur les déplacements some 50 countries. On behalf NRC, IDMC monitors political institutional internes dans une cinquantaine de pays ;t. IDMC suit pour le Conseil norvégien pour developments related to housing, l property issues promotes good practices les Réfugiés Office les for développements Coordination politiques et institutionnels concernant la question du based onoffice NRC's for experience Coordination in line with Pinheiro principles. logement, Humanitarian de la terre et des Affairs biens. Il encourage les bonnes pratiques en se fondant sur l expérience Humanitarian du Conseil norvégien Affairs pour les Réfugiés et sur les Principes Pinheiro. Inter-Agency Internal Displacement Division (IDD) Inter-Agency Internal Displacement Division (IDD) The Inter-Agency Office for Coordination Internal Displacement Division (IDD) Office for Humanitarian The Inter-Agency Internal Displacement Division (IDD) Office for Humanitarian Affairs (OCHA) Humanitarian was created Affairs by Emergency Relief Coordinator to enhance Affairs (OCHA) was created by Emergency Relief Coordinator to enhance La collaborative response to internal displacement. The Division prioritized matic issues collaborative Inter-Agency Division de l action response Internal inter Displacement institutions to internal displacement. Division en faveur (IDD) des personnes déplacées The Division prioritized matic issues affecting internally displaced persons including housing, l property rights issues. It La affecting internally displaced persons including housing, l property rights issues. It also The Division provided Inter-Agency de l action direct Internal inter institutions technical Displacement en faveur support missions Division des on(idd) personnes property déplacées issues Office to country for du Humanitarian Bureau teams de also la coordination provided direct des technical affaires support humanitaires missions a été on property créée par issues le Coordonnateur to country teams des national Affairs (OCHA) authorities was in Uga, created by Sudan, Liberia Emergency Pakistan. Relief Coordinator to enhance secours national d urgence collaborative authorities pour response inrenforcer Uga, to internal Sudan, la collaboration displacement. Liberia des The Pakistan. institutions face au problème des Division prioritized matic issues déplacements At global internes. level, inla recognition Division a établi une importance liste des principaux realization problèmes refugees auxquels At affecting global internally level, displaced in recognition persons including importance housing, l realization property rights refugees issues. It les internally personnes displaced déplacées persons à l intérieur right de to housing leur propre pays property sont confrontées, restitution, IDD parmi contributed lesquels to internally also provided displaced direct persons technical right support to housing missions on propertyrestitution, issues to country IDD contributed teams les to problèmes development du logement, de Pinheiro la terre Principles. et des biens. It Elle alsoenvoie initiated sur le terrain development des missions this d appui national development authoritiesin Uga, Pinheiro Sudan, Principles. Liberia It also Pakistan. initiated development this hbook technique to provide aux équipes practical sur guidance place et to aux allautorités actors involved locales in sur l, les questions housing liées property à la propriété hbook to provide practical guidance to all actors involved in l, housing property restitution At en global Ouga, issues. level, au in Soudan, recognition au Libéria et importance au Pakistan. realization refugees restitution internally displaced issues. La Division a contribué à persons l élaboration right to des housing Principes Pinheiro property en restitution, reconnaissant IDD l importance contributed to de la réalisation development du droit à Pinheiro restitution Principles. des logements It alsoet initiated des biens des development réfugiés et des this personnes hbook déplacées. to provideelle practical est aussi guidance à l origine to allde actors ce manuel, involvedpréparé l, pour housing apporter property des conseils restitution pratiques issues. à tous les acteurs de terrain confrontés à la problématique de la restitution des logements et des biens. 4 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 4

5 La The mission mission du Haut-Commissariat Office aux United droits Nations de l homme High Commissioner des Nations Unies for Human (HCDH) Rights est d œuvrer (OHCHR) à la is protection to work forde tous protection les droits de alll homme human rights pour tous for all ; de people; contribuer to help à donner empower aux people personnes to realize la possibilité ir rights; d exercer to assist leurs those droits responsible ; et d aider for les upholding personnes such chargées rights in de ensuring faire respecter that y ces are droits implemented. à veiller à In leur carrying application. out itslorsqu il missionaccomplit OHCHR will sa mission, pay equal le attention HCDH accorde to realization la même attention civil, cultural, à tous economic, les droits political, : civils, culturels, socialéconomiques, rights, including politiques right et to sociaux, development. y compris le droit au développement. La OHCHR s contribution part du HCDH present à ce Hbook manuel falls entre mainly dans within le cadre de scope son action its work sur onle droit right au tologement housing et related les questions issues, connexes. based Cette inclusion action découle rightdu to adequate droit à un housing logement in convenable Universal Declaration garantit par la Human Déclaration Rights universelle in 1948 des droits its reaffirmation de l homme de 1948, explicit réaffirmé recognition et in explicitement a wide range reconnu international dans plusieurs human rights instruments instruments internationaux as a component relatifs aux droits de l homme comme une composante du droit à un niveau de vie suffisant, right to an adequate stard living, as part body universally accepted qui fait partie des normes du droit international des droits de l homme universellement applicable international human rights law. Operationally, OHCHR works with governments, reconnues. Au plan opérationnel, le HCDH travaille avec les gouvernements, les appareils legislatures, courts, national institutions, civil society, regional international législatifs, les tribunaux, les institutions nationales, la société civile, les organisations organizations, United Nations system to develop strengn capacity, régionales et internationales et le système des Nations Unies pour développer et renforcer particularly les at capacités, national notamment level, for au niveau protection national, human en matière rights de in protection accordance des with droits international de l homme norms. dans Institutionally, le cadre des normes OHCHR internationales. is committed to Au strengning plan institutionnel, United le HCDH Nations s efforce hume rights consolider programme le programme to providing des droits it de withl homme highest des Nations quality support. Unies et OHCHR lui apporte is committed un soutien to working de haute closely qualité. with Le its HCDH United collabore Nationsétroitement partners to ensure avec ses that partenaires human rights des form Nations Unies bedrock pour faire work en sorte que United les droits Nations. de l homme demeurent au coeur du travail des Nations Unies. In post conflict societies, l property are key issues as y ten are closely associated with conflict. Proper l property restitution mechanisms governance approaches are refore a priority in building sustaining peace. The Le UN-HABITAT problème de lead la terre Global et des L biens Tool est Network souvent aims central to establish pour les sociétés a continuum qui sortent l d un rights, conflit, strengn parce poor qu il l est souvent management lié au conflit practices, lui-même. prepare La l mise tenure en place systems de mécanismes tools, assist de restitution des logements et des biens et d une bonne gouvernance sont par conséquent in strengning existing l networks, improve global coordination on l, assist in des objectifs prioritaires pour la construction d une paix durable. Le Réseau Global development gendered tools which are affordable useful to poorest population L Tool animé par UN-HABITAT travaille pour la préservation des droits à la terre, segments disseminate knowledge on security tenure. The main objective l amélioration des pratiques de gestion des terres, la préparation d outils et de systèmes garantissant Network is la to sécurité facilitate d occupation attainment des terres, Millennium l assistance Declaration au renforcement des Millennium réseaux fonciers, Development l amélioration Goals through de la coordination improved l des activités management liées à la terre, tenure l aide tools à la for création poverty d outils alleviation de promotion improvement de l égalité entre les livelihoods hommes et les poor. femmes qui soient utiles aux plus UN-HABITAT pauvres, et undertakes la diffusion operational de connaissances activities insur several la sécurité countries d occupation. recovering from L objectif natural principal disastersdu orréseau complex est emergencies. d aider à la mise It works en œuvre with central de la Déclaration local governments, du Millénaire et des Inter Objectifs Agency Sting du Millénaire Committee, pour le développement NGOs UN Country en améliorant Teamsla togestion responddes in terres line with tout en UN-HABITAT réduisant la pauvreté "Sustainable et en Relief améliorant Reconstruction" les conditions Framework. de vie des pauvres. As part a series UN-HABITAT housing, l poursuit property des opérations tools, a sur special le terrain "Immediate dans plusieurs measurespays ltouchés management par des evaluation catastrophes tool" naturelles has been developed ou requérant recently une action to guide urgente initialcomplexe. situation assessments L organisation travaille recoveryavec programming les gouvernements after disasters. centraux UN-HABITAT et locaux, has avec a le growing Comité portfolio permanent operations inter organisations, in specific "housing, les ONG, lles équipes propertydes restitution" Nations Unies "l sur administration" place, pour apporter programmes des in réponses Sudan, Uga, dans de Liberia, cadre de Somalia son programme or «countries. Aide et reconstruction durables». Elle a mis en place de nombreux outils pour aborder les problèmes liés au logement, à la terre et aux biens, dont un «outil d évaluation des mesures immédiates pour la gestion des terres UNHCR's», destiné involvement à guider withles évaluations voluntary repatriation initiales et les refugees programmes is a corede function reconstruction derived from réalisés our mate sur le for terrain international après les catastrophes protection naturelles. refugees UN-Habitat searchs implique for a durable de solution plus en for plus eachdans refugee. des Over opérations years, comportant UNHCR has des also programmes been empowered spécifiques by various sur «UNla GA restitution resolutions des to engage logements, in des protection terres et des IDPs. biens UNHCR's» et «main l administration challenges with foncière respect» au to return, Soudan, wher en Ouga, by refugees au or Libéria, IDPs, are en to Somalie promote et ailleurs. enabling conditions for voluntary return, to ensure exercise a free informed choice to mobilize support to underpin successful return. Successful return requires immediate access to basic services as well as means to make return sustainable. For every returnee access to ir l, houses property is a priority. Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 5 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 5

6 evaluation tool" has been developed recently to guide initial situation assessments recovery programming after disasters. UN-HABITAT has a growing portfolio operations in specific "housing, l property restitution" "l administration" programmes in Sudan, Uga, Liberia, Somalia or countries. La UNHCR's contribution involvement du HCR withau rapatriement voluntary repatriation librement refugees consenti is des a core réfugiés functionest derived l une from de our ses mate principales for fonctions, international qui protection découle de refugees son mat en search faveur forde a durable la protection solution for internationale each refugee. Over des réfugiés years, et UNHCR de la has recherche also been d une empowered solution bydurable various UN pour GAchaque resolutions réfugié. to engage Au incours protection des années, IDPs. plusieurs UNHCR's résolutions main challenges de l Assemblée with respect générale to return, ont aussi wher maté by refugees le HCR or IDPs, pour are s engager to promote dans la enabling protection conditions des personnes for voluntary déplacées return, à l intérieur to ensure de exercise leur propre a free pays. Pour informed le HCR, choice les plus grs to mobilize défis que support soulève to underpin le retour successful des réfugiés return. ou Successful des personnes return requires déplacées immediate sont : réunir access les to conditions basic services favorables as well as au retour means librement to make consenti, return sustainable. leur garantir For la every possibilité returnee de access faire un to ir choix l, libre houses et éclairé et property de mobiliser is a priority. les soutiens nécessaires pour que le retour soit réussi. Un retour réussi implique que les réfugiés et les personnes déplacées aient accès aux services de base et qu ils aient les moyens de rendre leur retour durable. Pour chacun d entre eux, l accès à la terre, à la Hbook on maison Housing et aux Property biens est Restitution prioritaire. for Non Refugees seulement Displaced ils ont le Persons droit de retourner dans leurs 5 pays d origine, mais ils ont aussi le droit de retrouver les foyers et les terres qu ils ont fui ou dont ils ont été expulsés. Outre ses activités en faveur de la restitution des logements, des terres et des biens, le HCR a contribué au cours de la dernière décennie à l élaboration de normes, notamment en assistant les gouvernements dans la préparation de législations sur la restitution. Le HCR a mis en place, soit directement soit en apportant sa contribution, des centres d aide juridique qui ont apporté une assistance déterminante aux réfugiés pour la préparation de leur dossier de deme de restitution. Des projets de construction ou de réparation de logements sont venus compléter ces activités. 6 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

7 Table des matières Avant-propos 3 Table des matières 7 Introduction 9 Comment utiliser ce Manuel : l application des Principes sur la restitution des logements et des biens sur le terrain 12 Section I : Portée et champ d application 15 Principe 1. Portée et champ d application 16 Section II : Le droit à la restitution des logements et des biens 23 Principe 2. Le droit à la restitution des logements et des biens 24 Section III : Principes fondamentaux 31 Principe 3. Le droit de ne pas faire l objet de discrimination 32 Principe 4. Le droit à l égalité entre hommes et femmes 35 Principe 5. Le droit d être protégé contre les déplacements 38 Principe 6. Le droit à la vie privée et au respect du domicile 40 Principe 7. Le droit à la jouissance pacifique des biens 42 Principe 8. Le droit à un logement suffisant 45 Principe 9. Le droit de circuler librement 47 Section IV : Le droit au retour librement consenti dans la sécurité et la dignité 49 Principe 10. Le droit au retour librement consenti dans la sécurité et la dignité 50 Section V : Dispositif juridique, politiques, procédures, institutions et mécanismes de mise en œuvre 55 Principe 11. Compatibilité avec les normes internationales relatives aux droits de l homme, aux réfugiés et au droit humanitaire et les normes connexes 56 Principe 12. Procédures, institutions et mécanismes nationaux 59 Principe 13. Facilité d accès aux procédures de traitement des demes de restitution 64 Principe 14. Modalités adéquates de consultation et de participation à la prise de décisions 68 Principe 15. Registre des logements, des terres et des biens et documentation en la matière 70 Principe 16. Les droits des locataires et autres personnes qui ne sont pas propriétaires 75 Principe 17. Occupants secondaires 77 Principe 18. Mesures législatives 80 Principe 19. Interdiction d adopter des lois arbitraires et discriminatoires 82 Principe 20. Application des décisions et jugements en matière de restitution 84 Principe 21. Indemnisation 86 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 7

8 Section VI : Le rôle de la communauté internationale, notamment des organisations internationales 89 Section VII : Interprétation 93 Principes concernant la restitution des logements et des biens dans le cas des réfugiés et des personnes déplacées 95 Préambule 96 Contacts utiles 106 Index 107 Les agences remercient Scott Leckie, du Centre pour le droit au logement et contre les expulsions (COHRE), qui a rédigé l essentiel de ce manuel. 8 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

9 Introduction Introduction Introduction Introduction Afghanistan: destroyed houses in Kabul (IDMC, Beau) Afghanistan : maisons détruites à Kaboul (IDMC, Beau) Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 9

10 Introduction Au cours des dernières décennies, les agences intergouvernementales, les gouvernements, les Nations Unies, le personnel des ONG de terrain, et les autres acteurs impliqués dans la protection et le développement des capacités des réfugiés et des personnes déplacées ont renforcé leurs efforts pour trouver des solutions durables à toutes les formes de déplacement. Ces solutions reposent sur une approche fondée sur les droits et sur le principe du rapatriement librement consenti. Plus récemment, l idée du rapatriement et du retour librement consentis a évolué de telle façon qu elle n implique pas seulement le retour du réfugié dans son pays, ou le retour du déplacé dans sa région ou sa ville, mais leur retour au sein de leurs foyers et sur leurs terres d origine, ainsi que la possibilité de reprendre le contrôle de leurs biens : c est le processus de restitution des logements et des biens. Depuis le début des années soixante-dix, cette évolution a permis à des millions de réfugiés et de déplacés de retrouver leurs foyers, leurs terres et leurs biens d origine et d y habiter de nouveau à l issue de processus de restitution, tis que d autres moins nombreux ont accepté une indemnisation en lieu et place du retour. Cela s est passé en Bosnie-Herzégovine, en Afghanistan, en Afrique du Sud, au Tadjikistan, au Guatemala, au Mozambique, et dans d autres pays encore. Un changement historique de perspective s est opéré puisque l on est passé d une réponse principalement humanitaire au problème du rapatriement librement consenti à une approche mettant l accent sur les droits qui sont en jeu lors du retour. Cette nouvelle approche est de plus en plus liée au principe de la justice réparatrice. Elle présente la restitution comme un moyen de recours favorisant le choix d une solution durable par les réfugiés et les personnes déplacées (que cette solution soit leur retour, leur réinstallation ou l intégration locale). Ce changement a prondément modifié la dynamique du retour et du rapatriement librement consenti, ainsi que la façon dont la communauté internationale et les acteurs locaux s impliquent dans ces processus. Ce ne sont pas uniquement des changements de nature politique ou humanitaire, et c est là un point important : cette évolution s est progressivement traduite dans les lois et les autres instruments nationaux, régionaux et internationaux qui reconnaissent la restitution des logements et des biens comme un droit fondamental, autonome, interdépendant avec un ensemble d autres droits qui y sont reliés. Le droit à un recours en cas de violation des droits de l homme est clairement exposé dans les Principes fondamentaux et directives concernant le droit à un recours et à réparation des victimes de violations flagrantes du droit international des droits de l homme et de violations graves du droit international humanitaire, un texte fondé sur les principes existants des droits de l homme et du droit humanitaire. A propos de la restitution, les Principes fondamentaux disposent que «La restitution devrait, dans la mesure du possible, rétablir la victime dans la situation originale qui existait avant que les violations flagrantes du droit international des droits de l homme ou les violations graves du droit international humanitaire ne se soient produites. La restitution comprend, selon qu il convient, la restauration de la liberté, la jouissance des droits de l homme, de l identité, de la vie de famille et de la citoyenneté, le retour sur le lieu de résidence et la restitution de l emploi et des biens». On trouve de plus en plus de références, dans la loi comme dans la pratique, aux principes afférant à ce droit émergeant qu est le droit à la restitution des logements et des biens et qui permet à terme d effacer les effets des violations des droits de l homme et les autres causes du déplacement. Dans le même temps, il devient clair qu un retour sans restitution n apporte pas une solution durable complète au problème du déplacement. Le personnel de terrain des organisations internationales, les ONG internationales, et les acteurs travaillant aux niveaux national et local, que ce soit dans le secteur humanitaire, post-conflictuel, ou du relèvement rapide, tous sont confrontés à une situation difficile lorsqu il s agit de garantir la restitution des logements et des biens aux réfugiés et aux déplacés. Souvent, ils s avèrent mal préparés pour faire face aux nombreux risques et complications qui apparaissent au cours des processus de mise en œuvre des droits à restitution. Etant donné l extraordinaire diversité des problèmes posés par la restitution selon les pays et parfois même au sein d un même pays, il est impossible de définir une approche type, applicable à l échelle universelle, de la question de la restitution. C est pourquoi les personnes chargées de protéger et de garantir les droits à restitution doivent relever des défis considérables. 10 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

11 Introduction Parmi les personnes qui travaillent auprès des réfugiés, ou dans le domaine des droits de l homme ou du droit humanitaire, ceux qui ont une expérience de certains aspects de la question de la restitution sont de plus en plus nombreux, en particulier parmi ceux qui ont travaillé dans les Balkans ou dans la région des Grs Lacs. Pour autant, la plupart des praticiens spécialistes du problème des déplacements qu ils soient sur le terrain ou au siège de leur organisation n ont pas encore été formés ou n ont pas acquis l expérience requise pour aborder de façon appropriée les décisions politiques souvent difficiles et les processus juridiques, judiciaires et quasi-judiciaires compliqués liés à la promotion et à la mise en œuvre des droits à restitutions des logements et des biens. Afin de développer leurs capacités pour mieux contribuer à ces processus, ce manuel apporte des informations et des conseils pratiques aux personnes travaillant sur les questions de restitution des logements et des biens, pour qu ils puissent promouvoir de façon plus efficace le droit des réfugiés et des personnes déplacées de rentourner chez eux, d habiter de nouveau leurs logements et de reprendre possession de leurs biens d origine, mais aussi pour qu ils identifient des solutions durables autres que le retour tout en respectant les droits justiciables à restitution des logements et des biens, y compris les droits à réparation. Ce manuel propose en particulier d aider les acteurs engagés dans les processus de restitution à promouvoir ces droits avec succès, d une façon qui soit conforme au droit international des droits de l homme et aux autres normes. Les Principes sur la restitution des logements et des biens dans le cas des réfugiés et autres personnes déplacées («Principes Pinheiro»), adoptés par la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l homme des Nations Unies le 11 août 2005, constituent la base de ce manuel. Ces Principes sont le fruit d un processus de sept années, qui a débuté avec la résolution de la Commission 1998/26 sur la restitution des logements et des biens dans le cadre du retour des réfugiés et des personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays, en Il s est poursuivi de 2002 à 2005 par la réalisation d une étude et la proposition d une série de principes par le Rapporteur spécial de la Sous-Commission sur la restitution des logements et des biens, Paulo Sérgio Pinheiro. Pour ceux qui mettent en œuvre le droit à restitution, mais aussi pour les Nations Unies et les autres agences, les Principes Pinheiro réunissent dans un même document les éléments juridiques, politiques, procéduraux, institutionnels et techniques relatifs à la mise en œuvre de la restitution des logements et des biens. Ils leur apportent ainsi un outil pour définir des politiques visant à garantir la mise en œuvre du droit à restitution des logements et des biens et à faire appliquer les lois, les programmes et les politiques sur la restitution en respectant les principes en vigueur dans le domaine du droit international des droits de l homme, du droit humanitaire et du droit des réfugiés, ainsi que le droit national en vigueur. Dans cette optique, les Principes reprennent les dispositions les plus utiles issues de politiques ou de programmes de restitution développés dans divers pays, notamment en Afghanistan, en Bosnie-Herzégovine, au Burundi, au Cambodge, à Chypre, au Guatemala, en Irak, au Kosovo, au Rwa, en Afrique du Sud et au Soudan. Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 11

12 Introduction Comment utiliser ce Manuel : l application des Principes sur la restitution des logements et des biens sur le terrain L objectif de ce manuel est d apporter une assistance concrète à un large éventail d acteurs, aussi bien aux sièges des institutions que sur le terrain, pour qu ils assurent la protection des réfugiés et des personnes déplacées et qu ils trouvent des solutions durables à diverses situations de déplacement en se fondant sur l application des Principes sur la restitution des logements et des biens. Le Manuel est structuré autour de chacun des vingt-trois principes. Il commence chaque fois par une brève description des raisons pour lesquelles le principe a été identifié et de sa justification du point de vue juridique. Cette section est suivie par une description des «scénarios types» dans lesquels chaque principe pourrait s appliquer. Ces scénarios illustrent de façon concrète la façon dont chaque principe a été appliqué au cours de processus de restitution. Ils montrent comment les praticiens peuvent s inspirer des bonnes pratiques et des leçons tirées des dernières décennies lorsqu ils doivent traiter un problème de restitution. Après ces exemples, une section intitulée «questions fréquentes» répond aux questions que les praticiens peuvent être amenés à se poser en appliquant les Principes et les aide à comprendre la plupart des difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés. A dessein, les sections «scénarios types» et «questions fréquentes» sont toutes deux concises, elles ne contiennent pas trop de références juridiques et ne comportent pas de notes de bas de page. Les praticiens spécialistes de la restitution des logements et des biens qui souhaitent obtenir des informations plus détaillées sur les fondements juridiques de chaque principe et sur leur application sur le terrain pourront se reporter à la liste de documents cités dans la section «références utiles» qui conclut l analyse de chacun des Principes. Les utilisateurs de ce Manuel devront garder à l esprit l idée que les Principes couvrent un champ très vaste et qu ils abordent de nombreux aspects. Les Principes poursuivent divers objectifs : ils déclarent les droits qui s appliquent spécifiquement à la restitution des logements et des biens, ils réaffirment divers droits qui en découlent, énoncent en détails les mesures juridiques, politiques, procédurales et institutionnelles qui sont indispensable pour faire appliquer les droits à restitution. En conclusion, les Principes soulignent le rôle idéal que les organisations internationales pourraient jouer pour garantir le respect de ces droits. Hormis quelques exceptions, ces questions se posent à différents stades du cycle du déplacement. Par exemple, la reconnaissance des droits à restitutions intervient forcément avant la mise en place de procédures et d institutions spécifiques. De la même façon, les questions liées à l application des décisions de justice confirmant des droits à restitution se posent nécessairement avant que les réfugiés et les personnes déplacées ne reprennent possession de leurs terres et de leurs foyers, d autant qu ils peuvent choisir soit de rentrer dans leur lieu d origine, soit d utiliser la restitution comme un moyen de soutenir leur réinstallation ou de leur intégration locale. En somme, la restitution est un processus qui se déroule par étapes et c est là une dimension qu il faut prendre en compte lorsque l on est amené à appliquer les Principes et à utiliser ce Manuel. Le texte des Principes doit être abordé comme un tout, de façon globale. Les utilisateurs de ce Manuel sont invités à veiller à ce que les questions traitées dans le texte soient toutes prises en compte de façon sérieuse. Ils noteront que le Manuel ne traite pas de l application du préambule des Principes. Le texte complet des Principes sur la restitution des logements et des biens pour les réfugiés 12 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

13 et personnes déplacées se trouve à la fin du Manuel. Le plus souvent, ceux qui utiliseront ce Manuel seront des acteurs défendant l application des droits à restitution des logements et des biens pour des réfugiés ou des personnes déplacées. C est pourquoi ils sont invités à se familiariser avec les droits de l homme réaffirmés dans le préambule des Principes et avec les Principes 1 à 10 afin de garantir que ces droits sont respectés et protégés à tous les stades du processus de restitution. Les droits à restitutions peuvent être défendus dans des contextes très variés : par exemple dans le cadre de négociations de paix pour garantir l inclusion des droits à restitution dans l accord qui sera conclu, ou encore pour défendre les droits à restitution d un réfugié ou d une personne déplacée dans le cadre de procédures de restitution intervenant après un conflit ou après une catastrophe naturelle. Qu ils soient des responsables de haut niveau, avocats, représentants d ONG, personnels des Nations Unies ou autres, tous les acteurs impliqués dans le retour, le rapatriement et les autres solutions durables devraient avoir pour objectif l application des droits à restitution des logements et des biens de tous les réfugiés et les personnes déplacées. Les utilisateurs de ce Manuel sont invités à porter une attention particulière aux Principes 11 à 22. Ce sont précisément ces Principes qui devront faire l objet d une attention concertée sur le terrain, pour résoudre des problèmes de restitutions particulièrement difficiles et complexes. Les analyses des Principes 11 à 22 sont par nature substantielle et elles sont conçues de façon à être faciles à utiliser pour les personnes qui traitent de ces questions sur le terrain. Chaque section apporte des exemples concrets pour illustrer la façon dont les questions abordées ont été résolues dans d autres processus de restitution et pour mettre en évidence les expériences auxquelles il pourrait être utile de se référer pour définir des réponses à d autres problèmes de restitution. Nous attirons l attention des utilisateurs de ce Manuel sur le fait qu il porte spécifiquement sur la restitution des logements et des biens dans des contextes de conflit et de post-conflit, ou après une catastrophe naturelle. On retrouve la plupart des questions liées au logement, à la gestion des terres et des bien dans tous les conflits ou catastrophes, mais ce Manuel n aborde que le thème de la restitution des logements et des biens des réfugiés et des personnes déplacées, tel qu il est développé dans les Principes. Sur cette question, ce Manuel apportera à ses utilisateurs des éclairages essentiels, notamment pour faciliter la restitution lors du retour de réfugiés et de personnes déplacées, pour résoudre des litiges portant sur les logements, les terres et les biens, pour aborder correctement le problème de l occupation secondaire des logements et des terres des réfugiés et des personnes déplacées, pour identifier les questions auxquelles il faut apporter une attention particulière lors d une révision législative, ou encore pour savoir quel cadre institutionnel serait le plus approprié pour garantir les droits à restitution. Si ce Manuel utilise beaucoup d exemples tirés de l Europe de l Est et plus particulièrement des Balkans, c est parce que le processus de restitution y a été d une gre ampleur et y a connu, selon certains, plus de succès qu ailleurs. Pour autant, bien que des processus de restitution aient été engagés partout dans le monde au cours des dix dernières années, y compris en Europe et dans les Balkans, il semble que c est en Afrique que se trouvent les plus importants chantiers dans ce domaine pour les années à venir. Etant donné l importance du droit coutumier sur ce continent, cette perspective nécessitera peut-être des outils nouveaux et des approches différentes de celles qui ont été à l œuvre en Europe de l Est et dans ses sous régions. Les praticiens devront savoir tirer les leçons générales des expériences passées, tout en prenant en compte les caractéristiques particulières de la restitution dans le contexte africain (ou sur d autres continents) puisque c est là que l on recherchera des solutions au déplacement dans les prochaines années. Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 13

14 14 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

15 Section I : Portée et champ d application Section I I: : Portée et Scope champ d application Application Section I: Scope Application Reconstructed Serb house after 2004 riots in Kosovo (IDMC, McCallin) Maison serbe reconstruite après les émeutes de 2004 au Kosovo (IDMC, Mc Callin) Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 15

16 Section I : Portée et champ d application Principe 1. Portée et champ d application 1.1 Les présents Principes concernant la restitution des logements et des biens dans le cas des réfugiés et des personnes déplacées visent à aider tous les acteurs nationaux et internationaux à résoudre les questions d ordre juridique et technique que soulève la restitution dans les situations où le déplacement a eu pour résultat de priver arbitrairement ou illégalement des personnes de leur logement, de leurs terres et de leurs biens ou de leur lieu de résidence habituelle. 1.2 Les Principes concernant la restitution des logements et des biens dans le cas des réfugiés et des personnes déplacées s appliquent au même titre à tous les réfugiés, personnes déplacées à l intérieur de leur pays et autres personnes déplacées ayant franchi les frontières nationales sans pour autant répondre nécessairement à la définition juridique du réfugié (ci-après dénommés «réfugiés et personnes déplacées»), qui ont été arbitrairement ou illégalement privés de leur logement, de leurs biens ou de leurs terres ou de leur lieu de résidence habituelle, quelles que soient les circonstances qui ont donné initialement naissance au déplacement. Les Principes commencent d abord par souligner leur large champ d application avec l indication de cet objectif clef d aider les acteurs nationaux et internationaux à résoudre de façon appropriée les questions d ordre juridique et technique soulevées par l application des droits à restitution des logements et des biens pour les réfugiés et les personnes déplacées. Les Principes sont inclusifs par nature. Ils s appliquent à des situations dans lesquelles le déplacement a eu pour résultat de priver «arbitrairement» ou «illégalement» des personnes de leur logement, de leurs terres et de leurs biens ou de leur lieu de résidence habituelle. En pratique, donc, cette norme s applique en premier lieu à tous les réfugiés ou personnes déplacées qui ont été forcés de quitter ou de fuir «leur logement, leurs biens ou leurs terres ou leur lieu de résidence habituelle, quelles que soient les circonstances qui ont donné initialement naissance au déplacement». Les Principes s appliquent dans tous les cas de déplacement involontaire causé par un conflit armé interne ou international, par des violations flagrantes des droits de l homme comme le «nettoyage ethnique», par des projets de développement, des expulsions forcées et des catastrophes d origine naturelle ou humaine. A chaque fois qu une personne ou une communauté est arbitrairement déplacée de son logement et de ses terres, les Principes peuvent être utilisés. En d autres termes, tous les réfugiés ou les personnes déplacées reconnus comme tels par la communauté internationale doivent être protégés par les Principes. En reconnaissant les droits à restitution des logements et des biens à tous les réfugiés et personnes déplacées, les Principes ne font pas de distinction entre différentes catégories de personnes déplacées pour définir leurs droits à restitution. C est là une extension importante de la terminologie utilisée en général pour décrire le déplacement, souvent entendu de façon plus restrictive à travers l expression «les réfugiés et les personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays». L expression «réfugiés et personnes déplacées» utilisée par les Principes est en revanche plus simple et plus englobante. Cette terminologie est explicitement plus inclusive puisqu elle confère des droits à restitution à un groupe plus large de détenteurs de droits. Elle permet ainsi d accorder des droits à trois groupes : aux réfugiés, aux personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays (y compris à la suite de catastrophes) et les personnes déplacées ayant franchi les frontières nationales mais qui ne sont pas des réfugiés. Enfin, les Principes soulignent que ni la guerre, ni les violations des droits de l homme, ni les projets de développement, ni les catastrophes ne constituent des motifs valables pour légitimer l acquisition arbitraire ou illégale, l expropriation ou la destruction de foyers et de terres sur lesquels les réfugiés et 16 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

17 Section I : Portée et champ d application les personnes déplacées ont toujours des droits. Fortement ancrés dans le droit international et inspirés des bonnes pratiques et des politiques en cours, les Principes traduisent l importance primordiale de la restitution des logements et des biens pour les Etats et pour la communauté internationale, mais aussi pour garantir un développement et une paix durables. Scénarios types pour l application du Principe 1 Influencer le contenu des accords de paix On assiste à une prise de conscience de plus en plus gre de la nécessité de prendre en compte les droits à la restitution des logements et des biens et de résoudre équitablement tous les conflits sur les logements et les biens qui y sont liés, pour garantir une paix durable. De nombreux accords de paix illustrent cette évolution en incluant de façon explicite des dispositions sur les droits à restitution des logements, des terres et des biens pour les réfugiés et les personnes déplacées. L Annexe 7 des Accords de Dayton qui ont mis fin au conflit en Bosnie-Herzégovine est le plus connu des accords de paix garantissant des droits à la restitution. Mais d autres accords, comme ceux qui ont mis fin au conflit en Sierra Leone, au Libéria, au Guatemala et dans d autres pays encore, intègrent à des degrés divers les droits à la restitution des logements, des terres et des biens des réfugiés et des personnes déplacées. Les Principes peuvent apporter des conseils pratiques pour définir les mesures permettant de mettre en œuvre les accords qui garantissent les droits à la restitution. Ils peuvent aussi servir au cours de négociations de paix pour justifier l inclusion explicite des droits à la restitution des logements et des biens dans les accords de paix. Les opérations de maintien de la paix après un conflit De nombreuses opérations de maintien de la paix des Nations Unies ont directement participé aux efforts entrepris pour la restitution des logements et des biens. Ainsi, la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a institué, administré et géré la Direction des logements et des biens (Kosovo Housing Property Directorate, HPD) et la Commission des litiges relatifs aux logements et aux biens immeubles. Au sein de l Administration Transitoire des Nations Unies au Timor Oriental (ATNUTO), une Unité a formulé des propositions détaillées pour apporter une réponse institutionnelle au problème de la restitution. En revanche, d autres opérations de maintien de la paix, comme l Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge (APRONUC) et la Mission d assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) ont délibérément fait le choix d exclure les problèmes liés à la restitution de leur mat. Lorsque les opérations de maintien de la paix ne travaillent pas sur ces questions, cela ne signifie pas forcément que la question de la restitution ne reçoit pas de réponse dans le pays concerné. En Afghanistan par exemple, le HCR et des ONG comme le Conseil norvégien pour les Réfugiés (NRC) ont entrepris divers projets sur la restitution : des milliers de personnes rentrées au pays qui cherchaient à regagner leurs foyers et leurs terres d origine ou à résoudre des conflits liés à la terre ont pu bénéficier d une aide juridique gratuite, recourir aux juridictions locales et à des procédures coutumières non-juridictionnelles de résolution des conflits. Les Principes peuvent donc être utiles pour la conception des institutions impliquées dans la restitution dans le contexte d opérations de maintien de la paix après un conflit et ce, que ces institutions soient ou non prévues par le mat des organes concernés. Mais ils peuvent aussi tenir lieu d indicateur pour orienter les activités de restitutions sur le terrain qui semblent plutôt relever des juridictions locales et nationales ou de processus traditionnels de résolution des conflits. Les opérations et les accords de rapatriement librement consenti et de retour Les opérations coordonnées de retour et de rapatriement librement consenti, ainsi que les accords qui les régissent, peuvent aussi inclure des dispositions explicites sur la restitution des logements et des biens pour les personnes rentrées au pays. Les accords de rapatriement librement consenti concernant le Vietnam, le Guatemala, la République démocratique du Congo, le Mozambique, le Rwa, l Angola, la Géorgie, le Burundi et de nombreux autres pays, garantissent des variantes des droits à restitution des logements et des biens. Les Principes constituent une source rassemblant des normes internationales justifiant la prise en compte des préoccupations liées à la restitution dans les futurs projets de rapatriement librement consenti et de retour. Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 17

18 Section I : Portée et champ d application Les catastrophes d origine naturelle et humaine Les catastrophes d origine naturelle et humaine comprennent les tremblements de terre (par exemple au Pakistan, en 2005), les tsunamis (par exemple en Asie, en 2004), les tempêtes et les inondations (par exemple à la Nouvelle-Orléans en 2005) et les projets de développement comme les barrages. Elles engendrent souvent des déplacements de population à gre échelle, au cours desquels les gens quittent leurs foyers, leurs terres et leurs biens. Dans certains cas de figures, les personnes déplacées sont arbitrairement et/ou illégalement empêchées de regagner et de réintégrer leurs foyers et/ou elles sont envoyées contre leur gré vers des sites de réinstallation bien qu elles souhaitent rentrer chez elles. Les Principes qui concernent toutes les personnes déplacées, y compris celles qui ont été forcées de quitter leurs foyers à la suite de catastrophes peuvent constituer une référence de normes internationales utile pour défendre le droit des personnes affectées par les catastrophes à retourner chez elles et à reprendre possession de leurs foyers et de leurs terres d origine si elles le souhaitent. Les situations d urgence complexes ou les crises à multiples facettes Les Principes s appliquent aussi aux pays traversant des situations d urgence ou des crises à multiples facettes. Par exemple, au Sri Lanka en 2004, le tsunami a frappé le pays et, dans le même temps, le conflit entraînait des déplacements massifs de population, éloignant encore davantage les perspectives de solutions durables. En conséquence, tant les nombreuses personnes déplacées du fait du tsunami que les autres, très nombreuses aussi, déplacées en raison du conflit étaient dans l impossibilité de regagner leurs foyers et leurs terres d origine. Sur la base des Principes, les personnes déplacées en raison du conflit et les personnes déplacées en raison de la catastrophe sont traitées équitablement : les deux groupes peuvent exercer leurs droits à restitution des logements et des biens qu les circonstances le justifient. L intégration locale ou la réinstallation comme solutions durables Enfin, les Principes s appliquent à tous les groupes de réfugiés et de personnes déplacées qui n ont pas librement consenti à leur rapatriement ou à leur retour en tant que solution durable, ou qui sont empêchés de rentrer pour des raisons politiques, ou à cause d un conflit, de préoccupations sécuritaires ou pour d autres raisons. Ce serait le cas, par exemple, de personnes réfugiées ou déplacées depuis longtemps, résidant dans des établissements ou des camps en dehors de leur pays ou de leur lieu d origine, ou de personnes qui auraient trouvé des solutions temporaires, mais pas durables, à leur déplacement. Sur ce point, il est important de noter que le déplacement de longue durée ne constitue pas un motif pour annuler la deme de restitution ou la rendre illégitime. Il en va de même pour une décision de rétablissement ou d intégration locale. Les Principes peuvent servir de base à des activités de plaidoyer engagées auprès des personnes déplacées depuis longtemps et pour garantir que leurs droits à restitution sont pris en compte. 18 Hbook on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons

19 Section I : Portée et champ d application Section I: Scope Application Questions fréquentes Common Questions Qui met en œuvre des droits à restitution des logements et des biens Who C est is à l Etat responsible que revient forla implementing responsabilité première housing de garantir property la mise restitution en œuvre rights des droits énoncés dans les Principes. Bien évidemment, cela est particulièrement vrai lorsque l Etat lui-même est directement Ultimateresponsable responsibility du déplacement, for securingpar action implementation ou par omission. Lorsque rights le déplacement found in est causé Principles par des rests acteurs with non-étatiques State. (groupes This is, de course, guérilla, particularly insurgés, milices, true compagnies when State privées, itself etc.), is c est directly aussi accountable, à l Etat au territoire whersur bylequel action le or déplacement omission, a for eu lieu displacement et dont les personnes caused. déplacées When ont displacement ou avaient is nationalité caused by (ou non-state d autres droits), actors, qu incombe (guerrillales groups, responsabilités insurgents, juridiques militias, de private garantir la companies, mise en œuvre etc), des droits State/territory à restitution des in which logements displacement et des biens. Mais took les place, acteurs non-étatiques in which qui se sont rendus responsables de crimes ou de violations des droits de l homme entraînant des those displaced had or have citizenship or or legal rights, also remains legally déplacements forcés sont aussi responsables de ces actes en vertu du droit international des droits de responsible l homme et for du ensuring droit pénal international implementation ; ils devront housing répondre de property leurs actes restitution devant les rights. autorités At compétentes. same time, Dans non-state les situations actors transitoires, responsible lorsque for c est any l ONU crimes qui exerce or human les pouvoirs rightsde violations l Etat (par exemple leadingau tocambodge, forced displacement au Kosovo, au Timor are also oriental, liable etc.), forc est se l Autorité acts under transitoire en terms place qui est international chargée de mettre humanen rights œuvre law le droit international des criminal droits de law, l homme, will ainsi need que les to be Principes held le accountable prévoient. by relevant authorities. In situations transitional governance where UN Les is Principes exercising sont-il effective juridiquement powers contraignants State (e.g. Cambodia, Kosovo, East Timor, etc), UN Transitional Authority concerned would maintain primary responsibility to implement international Les Principes ne human sont ni rights un traité law, ni une as described loi ; ils n ont in donc Principles. pas même statut juridique qu un traité ou une loi. Pour autant, les Principes font autorité et sont explicitement fondés sur le droit national, régional Are et Principles international legally en vigueur. binding Les Principes ont été préparés par des experts juristes de haut niveau et ont été formellement approuvés par un organe ficiel des Nations Unies sur les droits de l homme The Principles la Sous-Commission are not a de treaty la promotion or a formal et de law protection thus des do droits not have de l homme same qui legal est responsable status accorded devant such les Nations texts. Unies Neverless, et ses Etats membres. Principles do have persuasive authority are explicitly based on existing international, regional national law. The Principles Comment faut-il comprendre les termes «arbitraire» et «illégal» were prepared by leading legal experts in se fields were formally approved by an ficial Les notions United d «arbitraire Nations» human ou de «rights illégal body» sont souvent Sub-Commission utilisées, dans le domaine on Protection des droits de l homme, pour déterminer si un acte donné, ou une omission, est en contradiction ou en conformité Promotion Human Rights which is accountable UN its member States. avec la loi. En général, un acte arbitraire est un acte sans base juridique et sans justification légale. Un How acte are illégal est terms un acte arbitrary contraire à la unlawful loi applicable best dans understood le domaine concerné, c est-à-dire à la loi nationale, mais aussi aux normes internationales. Les normes internationales en matière de droits de l homme References ne seraient to terms pas respectées arbitrary dans le unlawful cas où, par areexemple, ten found la loi inationale human autoriserait rights law as les autorités prescribed à pratiquer pre-conditions des expulsions for determining forcées entraînant wherdes a given déplacements act or omission massifs de contravenes population. or Pour is déterminer consistentsi with un déplacement law in question. arbitraire Generally, ou illégal, an arbitrary ou les deux actà isla one fois, with il faut nose legal référer (or à lawful) fois aux législations locales et nationales, et aux instruments internationaux qui lient l Etat concerné. basis is without normative justification. An unlawful act is one which is clearly contrary to Mais, selon les cas, il se peut que l application de la loi soit arbitraire, ou que les lois nationales elles-mêmes relevant aient law concerned, un caractère which arbitraire. can Ainsi, include la both Cour national européenne des international droits de l homme legal stards. rappelle souvent With respect qu une to loi international doit remplir certaines human conditions rights stards pour ne se pas être areconsidérée not met e.g. comme when arbitraire. national legislation allows authorities to conduct a forced eviction operation that results in mass displacement. Les Principes s appliquent-ils In determining wher uniquement displacement aux logements is eiret arbitrary, aux terres unlawful Le terme or both, «biens due» inclut-il les biens commerciaux, y compris les terres agricoles regard must be paid to both terms municipal national laws, toger with relevant Les Principes international visent avant lawstout binding à rétablir on les State droits concerned. des réfugiés However, et des personnes it shouldéplacées also be noted sur les terres, that les certain logements laws et can les biens be implemented qu ils possédaient, in ansur arbitrary lesquels ils manner avaient des droits, that national ou sur lesquels laws ils vivaient au moment où ils ont été déplacés. Mais ils font aussi référence aux droits de récupérer les sometimes are arbitrary in character. The European Court Human Rights for example has biens commerciaux lors du retour, ainsi que les terres agricoles. Ce cas de figure se présenterait, par exemple, repeatedly dans underlined les cas où that ces biens a law ou must ces fulfil terres certain auraient criteria été arbitrairement not to be considered ou illégalement arbitrary. acquis par d autres pendant la période de déplacement. Do Principles apply only to housing l, or does term property also encompass Quelles leçons commercial essentielles properties, tirer des including expériences agricultural difficiles de l restitution Au While cours des vingt Principles dernières areannées, primarily des concerned initiatives de with plus restoring en plus nombreuses rights ont refugees vu le jour, aux niveaux displaced local persons et international, to l, pour housing résoudre le property problème which complexe y de owned, la restitution helddes rights logements over or et des orwise biens. Il faut lived tirer in at les leçons time de ce ir processus, displacement, et souligner y en particulier also refer les to aspects rights to suivants re-acquire : Hbook Hbook on Housing on Housing Property Property Restitution Restitution for Refugees for Refugees Displaced Displaced Persons Persons 19 19

20 Section I : Portée et champ d application Section I: Scope Application Il est souhaitable d inclure directement les droits à la restitution dans les accords de paix, Common les résolutions Questions du Conseil de sécurité et les accords de retour et de rapatriement librement consenti ; WhoL intégration is responsible d experts for implementing de la restitution housing au sein du personnel property des restitution opérations rights de maintien de la paix après un conflit permet des contributions positives ; Ultimate responsibility for securing implementation rights found in Il faut planifier les activités de restitution en amont, de façon rigoureuse et globale, en Principles s attachant restsnotamment with State. à identifier This is, le cadre course, juridique particularly et politique true applicable when à ces State activités itself; is directly accountable, wher by action or omission, for displacement caused. When Les soldats de la paix jouent un rôle important pour garantir les droits à restitution (par displacement exemple, ils ispeuvent causedjouer by non-state un rôle dans actors, l application (guerrilla des groups, lois le insurgents, respect de l ordre, militias, tenir private des companies, registres des etc), logements State/territory et des biens, inprotéger which les représentants displacement des took autorités place, et les travailleurs in which those humanitaires displacedchargés had orde have mettre citizenship œuvre les orprogrammes or legal de rights, restitution, alsoet remains même protéger legally responsible la vie des for populations ensuring rentrées implementation au pays et des personnes housing déplacées) property ; restitution rights. At same Ignorer time, les droits non-state à restitution actors revendiqués responsible par for les populations any crimesaprès or human leur retour rights est un violations facteur leading d aggravation to forced et non displacement de réduction are des also tensions liable et de for la violence se acts ; under terms international La restitution human est tout rights aussi lawimportante international pour ceux criminal qui ont choisi law, de ne will pas need rentrer to (c est-àdire ceux by qui ont relevant choisi de authorities. se réinstaller, Inde situations s intégrer localement transitional ou governance qui ont fait le where choix de be held accountable recevoir une indemnisation plutôt que de rentrer) ; et UN is exercising effective powers State (e.g. Cambodia, Kosovo, East Timor, etc), UN Transitional Répondre aux Authority demes concerned de restitution would des logements maintain et primary des biens responsibility et résoudre les to conflits implement qui en découlent, permet de contribuer de façon décisive à la stabilité économique et sociale et international human rights law, as described in Principles. aux initiatives de réconciliation entreprises au cours des processus de construction de la paix Are après Principles conflits. legally La prise binding de conscience de cette réalitée est croissante. Quel Thelien Principles y a-t-il entre are not la restitution a treaty or comme a formal recours law juridique thus doet not le choix have d une same solution legal durable au déplacement status accorded such texts. Neverless, Principles do have persuasive authority are Les explicitly praticiens de based la restitution existing doivent international, distinguer les regional recours juridiques national et les law. solutions The Principles durables. Le were retour, prepared l intégration by leading locale legal ou la experts réinstallation se dans fields un lieu tiers, werepeuvent formallyêtre approved des solutions by an durables. ficial United Le choix Nations d une solution human durable rights par body la population Sub-Commission concernée doit être on un Protection choix volontaire et informé. Les pressionnels intervenant aux côtés des réfugiés et des personnes déplacées ont Promotion Human Rights which is accountable UN its member States. un rôle important à jouer pour garantir que leurs décisions sont prises librement et qu elles sont fondées sur des informations exactes. Comme il a été indiqué plus haut, les Principes disposent How are terms arbitrary unlawful best understood clairement que le choix de ne pas rentrer ne porte pas atteinte aux droits à la restitution des logements References et des tobiens des terms détenteurs arbitrary de ces droits. unlawful Le choix are de ten la réinstallation found human ou de rights l intégration law as locale prescribed comme pre-conditions alternative au for retour determining n a donc pas wher de conséquences a given act sur or omission la restitution. contravenes La restitution or is peut même jouer un rôle déterminant pour les réfugiés et les personnes déplacées qui ont choisi consistent with law in question. Generally, an arbitrary act is one with no legal (or lawful) de ne pas rentrer. Par exemple, la vente, l échange ou la location des biens restitués peut générer un basis revenu et is contribuer without normative à améliorer justification. l intégration An locale unlawful ou la act réinstallation. is one which La is restitution clearly contrary en tant to que recours relevantjuridique law concerned, est souvent which une can condition includepréalable both national essentielle international à la viabilité legal non seulement stards. du With retour, respect mais toaussi international de tous les human types rights de solutions stards durables se envisageables. are not met e.g. Dans when ce sens, national la restitution legislationdes allows logements authorities et des biens to conduct est souvent a forced la première evictionétape operation permettant that results aux personnes in mass qu un displacement. déplacement In determining a réduites à wher la pauvreté displacement et à dépendance is eir arbitrary, de regagner unlawful certain or both, degré due d autonomie. regard must be paid to both terms municipal national laws, toger with relevant Et les migrants international économiques laws binding on State concerned. However, it should also be noted that certain laws can be implemented in an arbitrary manner that national laws A quelques rares exceptions près, en général, ceux qui ont quitté leurs foyers et leurs terres sometimes are arbitrary in character. The European Court Human Rights for example has pour des raisons exclusivement économiques et qui ont migré vers un pays tiers sans avoir été physiquement repeatedly underlined forcés à quitter that a law leur must lieu d origine, fulfil certain ne constituent criteria notpas to be un considered groupe protégé arbitrary. par les Principes. En revanche, s il s agit de déplacements causés par des violations des droits économiques et Do sociaux Principles imputables à apply l Etat only concerné, to housing alors l application l, des or Principes does pourrait term être property justifiée. also encompass commercial properties, including agricultural l While Principles are primarily concerned with restoring rights refugees displaced persons to l, housing property which y owned, held rights over or orwise lived in at time ir displacement, y also refer to rights to re-acquire Hbook Hbook Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 20 on Housing Property Restitution for Refugees Displaced Persons 19

Rapport du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l homme

Rapport du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l homme A/58/36 Nations Unies Rapport du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l homme Assemblée générale Documents officiels Cinquante-huitième session Supplément N o 36 (A/58/36) Assemblée générale

Plus en détail

Cadre conceptuel sur les solutions durables pour les. personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays IASC. Projet Brookings-Bern sur le

Cadre conceptuel sur les solutions durables pour les. personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays IASC. Projet Brookings-Bern sur le Cadre conceptuel sur les solutions durables pour les Projet Brookings-Bern sur le déplacement interne Avril 2010 ROOKINGS personnes déplacées à l intérieur de leur propre pays IASC COMITÉ PERMANENT INTERORGANISATIONS

Plus en détail

Principes directeurs inter-agences relatifs aux ENFANTS NON ACCOMPAGNÉS ou SÉPARÉS DE LEUR FAMILLE

Principes directeurs inter-agences relatifs aux ENFANTS NON ACCOMPAGNÉS ou SÉPARÉS DE LEUR FAMILLE Principes directeurs inter-agences relatifs aux ENFANTS NON ACCOMPAGNÉS ou SÉPARÉS DE LEUR FAMILLE Comité International de la Croix-Rouge (CICR) Division de l Agence centrale de recherches et des activités

Plus en détail

Le droit à un logement convenable

Le droit à un logement convenable Le droit à un logement convenable NATIONS UNIES D r o i t s d e l ' h o m m e Fiche d'information n o 21 (Rev. 1) Le droit à un logement convenable Fiche d'information n o 21/Rev.1 NOTE Les appellations

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/63/677. La mise en œuvre de la responsabilité de protéger. Rapport du secrétaire général.

Assemblée générale. Nations Unies A/63/677. La mise en œuvre de la responsabilité de protéger. Rapport du secrétaire général. Nations Unies A/63/677 Assemblée générale Distr. générale 12 janvier 2009 Français Original : anglais Soixante-troisième session Points 44 et 107 de l ordre du jour Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

VI. PROCEDURES SPECIALES

VI. PROCEDURES SPECIALES VI. PROCEDURES SPECIALES Les procédures spéciales en bref De quoi s agit-il? «Procédures spéciales» est le nom général donné aux mécanismes mis en place par la Commission des droits et repris par le Conseil

Plus en détail

LE CICR SA MISSION ET SON ACTION

LE CICR SA MISSION ET SON ACTION DOCTRINE LE CICR SA MISSION ET SON ACTION RÉFÉRENCE Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T + 41 22 734 60 01 F + 41 22 733 20 57 E-mail: shop.gva@icrc.org www.cicr.org

Plus en détail

Côte d Ivoire. A qui sont ces terres? Conflits fonciers et déplacement des populations dans l Ouest forestier de la Côte d Ivoire

Côte d Ivoire. A qui sont ces terres? Conflits fonciers et déplacement des populations dans l Ouest forestier de la Côte d Ivoire Côte d Ivoire A qui sont ces terres? Conflits fonciers et déplacement des populations dans l Ouest forestier de la Côte d Ivoire Côte d'ivoire Ce rapport a été réalisé grâce au généreux soutien du Programme

Plus en détail

LES PRINCIPES DE PARIS

LES PRINCIPES DE PARIS LES PRINCIPES DE PARIS PRINCIPES DIRECTEURS RELATIFS AUX ENFANTS ASSOCIES AUX FORCES ARMEES OU AUX GROUPES ARMES Février 2007 1 A noter: Ce document est en cours d approbation par des organisations et

Plus en détail

Objectif Sécurité : Combattre les violences faites aux femmes dans la région de l OSCE. Recueil de bonnes pratiques

Objectif Sécurité : Combattre les violences faites aux femmes dans la région de l OSCE. Recueil de bonnes pratiques Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe Objectif Sécurité : Combattre les violences faites aux femmes dans la région de l OSCE. Recueil de bonnes pratiques Secrétariat de l OSCE, Bureau

Plus en détail

Patrimoine culturel et développement

Patrimoine culturel et développement Paroles d acteurs Key players views 7 Patrimoine culturel et développement Cultural heritage and development Agence Française de Développement Développeur d avenirs durables (Building a sustainable future)

Plus en détail

Des Sociétés nationales bien préparées

Des Sociétés nationales bien préparées Des Sociétés nationales bien préparées auto-évaluation 2002-2004 Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Toutes les parties de cette publication peuvent être citées,

Plus en détail

Garantir l accessibilité et la non-discrimination aux personnes handicapées

Garantir l accessibilité et la non-discrimination aux personnes handicapées Garantir l accessibilité et la non-discrimination aux personnes handicapées Guide d information sur l utilisation du Fonds de cohésion et des Fonds structurels européens Commission européenne La présente

Plus en détail

EXAMEN PÉRIODIQUE UNIVERSEL

EXAMEN PÉRIODIQUE UNIVERSEL GUIDE PRATIQUE EXAMEN PÉRIODIQUE UNIVERSEL Plan de mise en œuvre des recommandations et des engagements Produit par la Direction de la paix, de la démocratie et des droits de l Homme Directeur : Christophe

Plus en détail

Directives du Cpi concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d urgence

Directives du Cpi concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d urgence Directives du Cpi concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d urgence Directives du Cpi concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d urgence

Plus en détail

Manuel de Gestion des Camps

Manuel de Gestion des Camps Manuel de Gestion des Camps Ceci est la traduction partielle du manuel Camp Management Toolkit. Le Kit d outils n y figure pas. Le Manuel doit donc être utilisé en se référant à la version intégrale en

Plus en détail

CONVENTION SUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

CONVENTION SUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES CONVENTION SUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES PRÉAMBULE La Conférence générale de l Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture,

Plus en détail

Guide par étapes pour la préparation et la mise en application d un plan individuel de développement professionnel continu

Guide par étapes pour la préparation et la mise en application d un plan individuel de développement professionnel continu Step-By-Step Guide for the Preparation and Implementation of an Individual Continuing Professional Development Plan Guide par étapes pour la préparation et la mise en application d un plan individuel de

Plus en détail

National Guideline on Environment and Sustainability

National Guideline on Environment and Sustainability C a n a d i a n E n g i n e e r i n g Q u a l i f i c a t i o n s B o a r d B u r e a u c a n a d i e n d e s c o n d i t i o n s d a d m i s s i o n e n g é n i e National Guideline on Environment and

Plus en détail

Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre

Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre Rédigé par Céline DUBREUIL Sous la direction de Paul VAN HOFWEGEN Conseils juridiques fournis par: Soutien financier assuré par: Préface Le droit à l eau

Plus en détail

«PAROLE AUX JEUNES!»

«PAROLE AUX JEUNES!» «PAROLE AUX JEUNES!» Manuel sur la Charte européenne révisée de la participation des jeunes à la vie locale et régionale Editions du Conseil de l Europe Edition anglaise : Have your say! Manual on the

Plus en détail

LA CHARTE EUROPÉENNE POUR L ÉGALITÉ des femmes et des hommes dans la vie locale

LA CHARTE EUROPÉENNE POUR L ÉGALITÉ des femmes et des hommes dans la vie locale [ [ LA CHARTE EUROPÉENNE POUR L ÉGALITÉ des femmes et des hommes dans la vie locale Présentée aux états généraux du CCRE, Innsbruck, mai 2006 Rédigée par le CCRE dans le cadre du V e programme d action

Plus en détail

Le Comité de la liberté syndicale: quel impact depuis sa création?*

Le Comité de la liberté syndicale: quel impact depuis sa création?* Le Comité de la liberté syndicale: quel impact depuis sa création?* Eric GRAVEL, Isabelle DUPLESSIS et Bernard GERNIGON * Cette publication a été préparée par le Service de la liberté syndicale BUREAU

Plus en détail

Formation des agents de la fonction publique dans le contexte de l'internationalisation

Formation des agents de la fonction publique dans le contexte de l'internationalisation Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1996), «Formation des agents de la fonction publique dans le contexte de l'internationalisation», Documents SIGMA, No. 3, Éditions

Plus en détail

Acheter social. Un guide sur les appels d offres publics avec clauses de responsabilité sociale

Acheter social. Un guide sur les appels d offres publics avec clauses de responsabilité sociale Acheter social Un guide sur les appels d offres publics avec clauses de responsabilité sociale La présente publication bénéficie du soutien du programme de l UE pour l emploi et la solidarité sociale PROGRESS

Plus en détail

Communiqués de presse du Comité intérimaire, du Comité monétaire et financier international et du Comité du développement

Communiqués de presse du Comité intérimaire, du Comité monétaire et financier international et du Comité du développement A P P E N D I C E V I Communiqués de presse du Comité intérimaire, du Comité monétaire et financier international et du Comité du développement Comité intérimaire du Conseil des gouverneurs du système

Plus en détail

Étude de l emploi de consultants individuels par le système des Nations Unies

Étude de l emploi de consultants individuels par le système des Nations Unies Étude de l emploi de consultants individuels par le système des Nations Unies Rapport établi par Cihan Terzi Corps commun d inspection Nations Unies, Genève 2012 Français Original: anglais Étude de l

Plus en détail