Contexte économique :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte économique :"

Transcription

1 Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui se profile, de l économie mondiale. En Suisse, la stabilité de la conjoncture intérieure et les perspectives qui s éclaircissent pour l industrie d exportation laissent présager une reprise conjoncturelle progressive dans le courant de cette année et en Le SECO et le groupe d experts de la Confédération table sur une croissance relativement modérée du PIB en 2013, de 1,3 %, et sur une accélération à 2,1 % pour Malgré ce regain de confiance dans la conjoncture, les risques n ont diminué que partiellement. Plusieurs défis restent à relever dans la maîtrise durable de la crise de l endettement dans la zone euro. En particulier, la crise économique profonde qui affecte les pays du Sud de l Europe engendre des risques pour la stabilité politique et la cohésion sociale dans ces pays. Le retour de la confiance sur les marchés financiers doit encore se confirmer afin de créer la base pour une reprise conjoncturelle plus franche dans la zone euro. Indicateurs : Niveau Tendance Population 8'014' Taux de croissance PIB 1.0 Taux de chômage Genevois 5.5% Taux de chômage Suisse 3.3% Inflation -0.4% Libor CHF 3 mois 0.01% Immobilier titrisé : Au cours de la période avril 2012 avril 2013 la performance des fonds immobiliers cotés Suisses a changé. En effet, comme le montre le graphique ci-dessous qui représente l évolution du CHREF index * la performance n a pas été aussi attractive que pour les années précédentes puisqu elle a été de moins de 1% alors qu entre 2008 et 2012 la moyenne était souvent proche de 10% par an. Selon nous ces changements ne tiennent pas au marché immobilier sous-jacent qui, selon les typologies et les régions est soit en progression soit stable (par exemple, le SWX IAZI Investment Real Estate Price Index a ainsi progressé de 4% en 2012 et Wuest & Partner rapporte des loyers globalement en progression) mais plutôt à un report des investisseurs sur d autres classes d actifs : nommément les actions qui ont connu une période particulièrement intéressante puisqu entre mai 2012 et mai 2013 le SMI a progressé de plus de 30%. Dans ce contexte, lorsque leurs exigences de liquidité ne sont pas trop importantes et s ils souhaitent bénéficier des attraits de la solidité du marché immobilier Suisse, il apparait que les investisseurs aient plutôt avantage à se reporter sur des produits de type «investissements directs» ou similaires, puisque ceux-ci ne sont pas soumis à la volatilité des marchés et au report parfois soudain de l intérêt pour une classe d actifs par rapport à une autre. Ceci est un avis d autant plus approprié que nul ne peut dire si les banques centrales souhaiteront et pourront continuer à injecter des liquidités dans l économie, pour faciliter la reprise de l activité économique et des marchés actions.

2 Page 2 CHREF Index +0,7% * CHREF : indice des 10 fonds immobiliers investissant en Suisse les plus importants et les plus liquides cotés sur le SIX) Immobilier résidentiel Les principales communes Suisse abritent environ 600'000 logements en location et en coopérative, soit environ 28.4% du parc national des logements en location. Il est constaté une forte proportion de logements en coopérative dans des villes comme Zürich ou cette part atteint 17.7 %. Outre l aspect de la segmentation, les niveaux de loyers médians sont relativement proches pour des villes comme St-Gall, Bienne, Bâle, Lugano, Berne ou Lucerne dans une fourchette allant de CHF à CHf /m2/an. Par contre, les conditions de locations sont très différentes dans les Top 3 soit Lausanne, Zürich et Genève, la fourchette des loyers médians allant de CHF à /m2/an. De manière générale, ce sont les appartements de 3 pièces et moins qui ont subi les plus fortes hausses, tandis que les niveaux de taux de vacance ont subis des baisses dans quasiment toutes les communes. Données clefs du marché résidentiel : 1er trimestre 2013 Niveau Tendance Loyers moyens région Genève 360 Taux de vacance moyen Genève-Vaud 0.25% Prix au m2 moyen Genève (PPE) Nouvelles constructions en Romandie en mios CHF 592 Loyers prime Romands (CHF / m2 / an) 630 Rendements bruts prime Romands 3.05% Loyers prime Suisse Alémanique (CHF / m2 / an) 483 Rendements bruts prime Suisse Alémanique 3% Taux de vacance moyen Zürichois 0.1%

3 Page 3 Immobilier bureaux / commercial : Avec une croissance de plus de 1 % par an, soit environ m2, le segment des surfaces de bureaux va poursuivre son développement durant les prochains 24 mois. Au cours des dix dernières années, près de 3,6 millions de m2 ont été offerts à la location chaque trimestre ce qui représente près de 7,3 % du parc total. Malgré une construction toujours soutenue le niveau de l offre reste raisonnablement stable. Le segment de l immobilier commercial réagissant (à la hausse comme à la baisse) avec un temps de retard par rapport au contexte économique, il faut s attendre dans certaines régions à une augmentation de l offre et une certaine stagnation des niveaux de loyers. A l avenir, le marché va se positionner dans un marché de locataires, les bailleurs devront faire preuve de souplesse et de talents de négociateurs afin de préserver le niveau des loyers facturés et fidéliser leurs locataires en proposant des partenariats «win-win» sur le long terme. La période à venir va être prépondérante et va dicter les futurs niveaux de loyers acceptables par le marché. Données clefs du marché de bureaux : 1 er trimestre 2013 Niveau Tendance Loyers de l offre région Lausanne (CHF / m2 / an) 290 Taux de vacance moyen Genève-Vaud 1.9% Nouvelles constructions Genève-Vaud en mios CHF 91.6 Loyers prime Genève (CHF / m2 / an) Rendements bruts prime Romands 3.25% Loyers prime moyen Suisse Alémanique (CHF / m2 / an) 616 Rendements bruts prime Suisse Alémanique 3.36% Taux de vacance moyen Zürichois 1.8% Données clefs de marché surfaces de vente /retail : 3 ème trimestre 2012 Niveau Tendance Loyers de l offre région Lausanne (CHF / m2 / an) 430 Taux de vacance moyen Genève-Vaud 1.65% Nouvelles constructions Genève-Vaud en mios CHF 2.5 Loyers prime Genève (CHF / m2 / an) Rendements bruts prime Romands (CHF / m2 / an) 3.65% Loyers prime moyen Suisse Alémanique (CHF / m2 / an) Rendements bruts prime Suisse Alémanique 3.45% Taux de vacance moyen Zürichois 0.3%

4 Page 4 Nos prestations Recherche d'opérations immobilières Assistance dans le développement de projets immobiliers Analyse des opportunités et des risques Gestion de processus de " due diligence " et d'acquisition Supervision des mandataires et des régies Evaluation des actifs immobiliers Conseils relatifs à la valorisation d actifs immobiliers (rénovations, travaux, nouveaux développements) Suivi de financement ou refinancements Administration de sociétés et/ou structures d'investissements Conseil à la structuration de fonds immobiliers de droit Suisse Co-investissement Activité sur le semestre écoulé Suite au lancement du fonds Dominicé Swiss Property SIF (fonds soumis à la réglementation Luxembourgeoise et au contrôle de la CSSF), nous avons focalisé notre activité au cours de ce dernier semestre sur la recherche et l analyse d actifs commerciaux en Suisse Romande: Volume d affaires identifiées (immeubles et terrains): CHF. 150'000' Nombre d affaires identifiées (immeubles et terrains): 70 Prix au m2 moyen des terrains analysés : CHF. 1'000.-/m2 Nombre de diligences menées : 10 Nombre de transactions : 1 Acquisition : Immeuble sis Chantemerle 58, Granges-Paccot Cet immeuble construit en 2000 est idéalement situé à proximité immédiate des axes autoroutiers, à 5 minute du centre de Fribourg. Il offre une mixité de locataires intéressante et une modularité technique qui nous permettra d appliquer une gestion active. Surface locative : 2413m2 Volume du bâtiment : m2 Etat locatif actuel : CHF. 369' Montant d investissement : env. CHF. 5,5Mios.

5 Page 5 L équipe de Dominicé & Co Asset Management Immobilier : Dan Bihi-Zenou a rejoint Dominicé & Co Asset Management en septembre 2011 pour lancer et piloter l activité de la société dans les secteurs de l immobilier, de la construction et des infrastructures. Dan Bihi-Zenou a obtenu un diplôme d ingénierie civil à l ENTPE de Lyon (France), un Master en Économie des transports à l Université de Westminster à Londres et un MBA de la London Business School. Il est membre du Royal Institute of Chartered Surveyors (MRICS). Il a débuté sa carrière à la Banque mondiale dans le financement d infrastructures en Afrique subsaharienne. Il a ensuite rejoint Booz Allen Hamilton (à présent Booz & Co) en tant que consultant. Depuis il a travaillé sur des projets financiers et des dossiers de partenariats public-privé pour le Groupe Bouygues à travers le monde. Avant de rejoindre Dominicé & Co, Dan a lancé et géré un fonds immobilier suisse avec l une des meilleures performances de cette industrie en 2010 (+20.6%). Laurent Breit a rejoint Dominicé & Co Asset Management en mars 2012 en tant que responsable des acquisitions et de l asset management immobilier. Laurent Breit est titulaire des brevets fédéraux de gérant d immeubles et d expert en estimations immobilières. Il est membre de la Chambre suisse des diplômés de l immobilier. Durant dix ans il a effectué sa carrière professionnelle dans l immobilier auprès de plusieurs régies à Lausanne et Genève (SPG, derham, etc.) ainsi qu au sein d équipes d investisseurs institutionnels (Retraites Populaires, Allianz Suisse). Il a ensuite travaillé cinq années auprès de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) en tant qu expert immobilier. Alexandre Boireau a rejoint Dominicé & Co Asset Management en mars 2012 en tant que responsable développement immobilier et construction. Alexandre Boireau a suivi une formation en apprentissage de gros œuvre et de gestion de travaux. Il a ensuite obtenu un diplôme d Economiste de la Construction de l ECOTEC (St Lambert) à Paris qu il a complété par des formations liées aux spécificités du MINERGIE. Il a une expérience de plus de 10 ans dans la construction et la promotion immobilière, notamment au sein d entreprises de premier plan en France et en Suisse (Steiner, Nexity, Franco-Suisse). Au cours de sa carrière il a occupé des fonctions d études, d analyse technique, de direction de travaux et de responsable commercial sur des projets résidentiels, et commerciaux. Dominicé & Co Asset Management Immobilier suit de très près tous les segments du marché immobilier en Suisse Romande, nous avons mis en place des processus de sourcing et d analyses basés sur les standards les plus stricts et nous sommes particulièrement attentifs à chaque élément composant l investissement projetés en nous appuyant sur des outils d analyses éprouvés et des partenaires externes de qualités. Disclaimer : Cette synthèse de l état du marché a été élaborée par Dominicé&Co à partir de ses propres constations et de données et études mises à disposition ou publiquement disponibles. Ce document dresse le portrait du marché immobilier dans son ensemble. Bien que la société prépare soigneusement les données, elle ne saurait se porter garante de l exactitude ni de la précision des informations mises à sa disposition. Sources de données : Wuest & Partner, Acanthe, CIFI, OFS, SECO, Crédit Suisse, UBS, Colliers, Bloomberg, SXI, Dominicé & Co Asset Management.

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Dec 2012 Contexte économique : Au cours des dernières années, la Suisse a remarquablement résisté à la dégradation économique globale et aux effets du franc fort qui pèse sur les exportations.

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Outlook 2H15 Le marché suisse de l immobilier L immigration s essouffle. La baisse des investissements dans le domaine du bâtiment limite cependant le risque d offre excédentaire dans le secteur résidentiel.

Plus en détail

Immobilier d activités: une niche d investissement sous-estimée

Immobilier d activités: une niche d investissement sous-estimée Immobilier d activités: une niche d investissement sous-estimée Patrick Richard, Procimmo SA, Directeur Swiss Real Estate Funds Day 2015 Genève, 2 Agenda Quelques éléments factuels relatifs au marché immobilier

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

2013 Créa KOF UBS BAK Seco CS Créa UBS BAK Seco KOF CS. Seco BAK Créa KOF CS UBS CS Seco KOF BAK Créa UBS

2013 Créa KOF UBS BAK Seco CS Créa UBS BAK Seco KOF CS. Seco BAK Créa KOF CS UBS CS Seco KOF BAK Créa UBS Méta-Analyse immobilière Tr1 2012 - L indice homegate du marché des loyers a augmenté de 0, au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent. - Au quatrième trimestre, IAZI a observé une augmentation

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Edition Suisse. Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants

Edition Suisse. Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants Edition Suisse Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants Octobre 2008 Les présentes informations sont fournies par UBS à titre commercial et indicatif. Fonds immobilier UBS de droit

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Déroulement. Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP. Questions & réponses. Président du CA. Directeur.

Déroulement. Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP. Questions & réponses. Président du CA. Directeur. présentent Déroulement Mot de bienvenue Bilan 1 année Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP Conclusion & Perspectives Questions & réponses Anthony Collé Président du CA

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Swiss Finance & Property I Page 1. Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève

Swiss Finance & Property I Page 1. Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève Swiss Finance & Property I Page 1 Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève Programme Mandarin Oriental Genève Heure Programme 08.00 08.30 Accueil & café 08.30 08.45 Adrian

Plus en détail

Etat du marché immobilier suisse

Etat du marché immobilier suisse CB Richard Ellis PI Performance Etat du marché immobilier suisse Novembre 2010 L évolution des prix de ces dernières années semble être cohérente, dans l ensemble, avec celle des facteurs fondamentaux.

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE. Réflexion sur les opportunités d investissement

CHARTE GRAPHIQUE. Réflexion sur les opportunités d investissement CHARTE GRAPHIQUE Réflexion sur les opportunités d investissement AVRIL 2016 L actif «sans risque» entre en hibernation 2 A l introduction de la LPP en 1985, les portefeuilles des caisses de pensions se

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Marché immobilier suisse

Marché immobilier suisse Asset Management Real estate research & strategy Novembre 2014 Marché immobilier suisse UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy Switzerland Novembre 2014 Certains segments du

Plus en détail

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations!

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L investissement immobilier en Ile-de-France 4 ème trimestre 2010 Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L essentiel Les volumes d investissement

Plus en détail

en Immobilier Pierre Jacquot Orox Asset Management

en Immobilier Pierre Jacquot Orox Asset Management Approche à valeur ajoutée en Immobilier Pierre Jacquot Orox Asset Management LES FONDAMENTAUX DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER 2 LES FONDAMENTAUX DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER RENDEMENT LOCATIF Revenu des

Plus en détail

Grandes lignes de la stratégie de portefeuille et d investissement

Grandes lignes de la stratégie de portefeuille et d investissement Grandes lignes de la stratégie de portefeuille et d investissement Mai 2013 Pensimo Management SA Obstgartenstrasse 19 Case postale 246, CH-8042 Zurich T +41 43 255 21 00 E welcome@pensimo.ch www.pensimo.ch

Plus en détail

App. à louer: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (1) Surf. de bureau: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (2)

App. à louer: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (1) Surf. de bureau: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (2) Méta-Analyse immobilière - UBS: La revalorisation du Franc Suisse a fait dégrader la compétitivité de l'économie nationale suisse. Le marché immobilier résidentiel suisse devrait être peu touché par l'affaiblissement

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Univers des fonds immobiliers suisses. Département fonds de placement Novembre 2010

Univers des fonds immobiliers suisses. Département fonds de placement Novembre 2010 Univers des fonds immobiliers suisses Jaume Sabater Jaume Sabater Département fonds de placement Novembre 2010 Agenda I. Fonds immobiliers cotés» Taille du marché» Indices SXI Real Estate» Structure de

Plus en détail

«Realstone Development Fund»

«Realstone Development Fund» Swiss Real Estate Funds Day «Realstone Development Fund» Jeudi 24 janvier 2013 Mandarin Oriental - Genève REALSTONE SA Esteban Garcia (Chairman) & Pierre Menoux Avenue du Théâtre 7 1005 Lausanne +41 (58)

Plus en détail

Qualification Chartered Surveyor

Qualification Chartered Surveyor Qualification Chartered Surveyor rics.org/europe qualification Chartered Surveyor INFORMATIONS SUR LA QUALIFICATION Cette qualification est délivrée par la RICS (Royal Institution des Chartered Surveyors)

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2015/2016

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2015/2016 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2015/2016 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation, immeubles commerciaux 4 Modification du règlement de

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin.

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin. Paris, le 6 septembre 2012 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE CONFÉRENCE DE PRESSE 6 SEPTEMBRE 2012 DÉCLARATION INTRODUCTIVE Mesdames et messieurs, le vice-président et moi-même sommes très heureux de vous accueillir

Plus en détail

Le marché lyonnais est en légère hausse

Le marché lyonnais est en légère hausse Le marché de l investissement en région lyonnaise Juillet 2012 Le marché de l'investissement en région lyonnaise - Juillet 2012 Le marché lyonnais est en légère hausse Grâce à deux transactions tertiaires

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

Investissements directs dans l immobilier en Suisse

Investissements directs dans l immobilier en Suisse Taux d intérêts trop bas? Pertes de capital dues à des produits financiers trop compliqués et pas compréhensibles? Pas de diversification? De trop grands risques dans le portefeuille? Crainte d une future

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Investissements immobiliers en Suisse

Investissements immobiliers en Suisse Investissements immobiliers en Suisse - UBS: La revalorisation du CHF a fait dégrader la compétitivité de l économie nationale suisse. Le manque d opportunités d'investissement et l évolution des taux

Plus en détail

AXA Selectiv Immo Performance 2013. 10 janvier 2014. Pôle Epargne

AXA Selectiv Immo Performance 2013. 10 janvier 2014. Pôle Epargne AXA Selectiv Immo Performance 2013 10 janvier 2014 Pôle Epargne Performance d AXA Selectiv Immo La performance d AXA Selectiv Immo à fin décembre 2013 est de 4,17% dividende réinvesti ce qui porte la performance

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000 Property Times Genève Bureaux T2 2013 Regain d activité et ajustement des prix Eté 2013 Sommaire Contexte économique Demande placée Loyer prime Taux de vacance Production neuve Projets en développement

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

E v e r e s t. i n v e s t m e n t g r o u p. D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e L U X E M B O U R G

E v e r e s t. i n v e s t m e n t g r o u p. D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e L U X E M B O U R G L U X E M B O U R G D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e R e a l E s t a t e «Créateur de Valeur Immobilière Durable» Notre Mission Nous Créons de la Valeur pour toutes les Parties Prenantes

Plus en détail

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains

Property Times Le marché des bureaux à Genève T3 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Property Times Le marché des bureaux à Genève 2011 Des taux d occupation indicatifs incertains Novembre 2011 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 Les bureaux 3 Demande placée 3 Loyer prime

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland

Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland Managing director Valartis Asset Management Directeur général de la Société des Centres Commerciaux d Algérie

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Communiqué de presse 1/2008 3.9.2008

Communiqué de presse 1/2008 3.9.2008 Asset-manager d investissements spécialisés Bien investir dans l immobilier Martin Meili et Roland Vögele, spécialistes reconnus dans le monde immobilier et financier ont créé en 2008 la société MV Invest

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

L'indicateur annuel IPD de l'immobilier vert France

L'indicateur annuel IPD de l'immobilier vert France L'indicateur annuel IPD de l'immobilier vert France Réalisé en partenariat avec Certivéa et parrainé par CBRE Résultats au 31 décembre 2010 Bureaux verts Bureaux Haut de Gamme non verts Bureaux non verts

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI

COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI SECTEUR ECONOMIQUE MAJEUR PLACEMENTS PREFERES PIERRE OU PAPIER ENTREPRISE RESIDENTIEL COMMERCE OPCI L immobilier est un terme générique, définissant et incluant toute activité

Plus en détail

Investir dans une villa Un bon placement

Investir dans une villa Un bon placement Investir dans une villa Un bon placement Considérations générales sur la maison individuelle L'acquisition d'une villa repose en 1 er lieu sur des critères émotionnels La villa sert prioritairement à se

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 24/4.15 OCTROI D UNE AIDE FINANCIÈRE À LA SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE IMMOBILIÈRE COOPÉLIA, FUTURE PROPRIÉTAIRE, POUR LA RÉALISATION DE 18 LOGEMENTS À LOYERS MODÉRÉS

Plus en détail

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE IMMObILIER // dossier dossier arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE 66 // 67 market.ch - mai 2012 Aurélia Brégnac L attractivité de l Arc lémanique n est plus à démontrer. De Genève à Montreux,

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003 Communiqué de Presse Paris, le 25 septembre 2003 SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier L immobilier constitue un actif privilégié, décorrelé des marchés financiers traditionnels,

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Patrimoine Immobilier Finance Retraite

Patrimoine Immobilier Finance Retraite Patrimoine Immobilier Finance Retraite Numéro 47 Février 2013 EDITO Situation du marché immobilier d habitation L heure de vérité Le mois dernier, nous nous interrogions sur les hypothèses de croissance

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) géré par la société de gestion Swiss Life REIM (France) Avertissement

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 3e trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 1er novembre 2

Plus en détail

Communiqué de presse LES SCPI ET OPCI GRAND PUBLIC AU PREMIER SEMESTRE 2015 : ATTRACTIVITE RECORD SCPI : OPCI «grand public» :

Communiqué de presse LES SCPI ET OPCI GRAND PUBLIC AU PREMIER SEMESTRE 2015 : ATTRACTIVITE RECORD SCPI : OPCI «grand public» : Communiqué de presse Paris, le 3 septembre 2015 LES SCPI ET OPCI GRAND PUBLIC AU PREMIER SEMESTRE 2015 : ATTRACTIVITE RECORD Les statistiques ASPIM-IEIF pour le premier semestre de 2015 confirment une

Plus en détail

LA PASSION DE L IMMOBILIER

LA PASSION DE L IMMOBILIER LA PASSION DE L IMMOBILIER PORTRAIT DE L ENTREPRISE LA PASSION DE L IMMOBILIER Dr. Christoph Caviezel Président de la direction, CEO Manuel Itten Membre de la direction, CFO Andreas Hämmerli Membre de

Plus en détail

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004

Point de presse Swisscom IT Services. Zurich, le 2 décembre 2004 Point de presse Swisscom IT Services Zurich, le 2 décembre 2004 Sommaire Swisscom IT Services Les défis de l externalisation Le marché de l informatique bancaire 2 Sommaire Swisscom IT Services Les défis

Plus en détail

Trading update Q3 2006/07 Aedifica

Trading update Q3 2006/07 Aedifica Le 16 mai 2007 après clôture des marchés Trading update Q3 2006/07 Aedifica Valeur du portefeuille (en juste valeur) de 205,4 millions Chiffres d affaires de 8,8 millions pour les 9 premiers mois Acquisitions

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Jaume Sabater Gérant, Département Fonds de Placement Swiss Real Estate Funds Day Janvier 2013 Mise en place d une philosophie d investissement et facteurs d influence

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014 Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements Paris, le 25 juillet 2014 Le logement intermédiaire Le contexte Comment proposer une offre locative abordable

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Une stratégie payante

Une stratégie payante Chiffre d affaires 9M 2013 Silex, Lyon Le Patio, Lyon - Villeurbanne Une stratégie payante 7 novembre 2013 Une stratégie partenariale - Des revenus locatifs pérennes Loyers part du groupe solides : + 5,4%

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Activité et résultats Dexia 4 e trimestre et année 2007 Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure épargne 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Dossier de presse 29 août 2008

Dossier de presse 29 août 2008 Dossier de presse 29 août 2008 a rogers investment Contenu du dossier Foresite, l immobilier différemment 3 Une nouvelle entité 4 Les activités de Foresite 5 La structure 6 Les actifs de Foresite 7 L équipe

Plus en détail

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse Iconomix Journée d économie politique Lausanne, 22 novembre 2013 Michel Peytrignet, Consultant Ancien chef

Plus en détail

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Document de travail

Plus en détail

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui L INVESTISSEMENT IMMOBILIER DANS LES CAISSES DE PENSION > Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui apportent des éclairages en termes de structure, d

Plus en détail

7 Immeubles liés à la santé

7 Immeubles liés à la santé 7 Immeubles liés à la santé Chapitre 7 Immeubles liés à la santé La santé: facteur d influence multiple Le groupe des retraitées et retraités devrait compter jusqu à 600 000 personnes supplémentaires d

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation La différence, l exigence et l expérience au service de la gestion de résidences. Dossier de présentation C2A VOTRE GESTIONNAIRE OPERATEUR Spécialisé dans la gestion de Résidences de tourisme, d affaires

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Un premier semestre réjouissant pour Mobimo À CHF 35,8 millions, le bénéfice net au premier semestre est nettement supérieur par rapport à la même période de l année

Plus en détail