Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental?"

Transcription

1 COM 83, Axe 3 Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental? Johanne Cauvier, Ph.D. Université du Québec à Rimouski À l adolescence, le jeune est à la quête d interactions humaines avec un Autre différent de ses parents afin de construire progressivement son identité adulte. Cette nécessaire redéfinition du Je met en jeu un processus de réflexion et d observations par lequel l adolescent se juge lui-même (comment je me vois; comment je voudrais être et comment je dois être) en conjonction avec la découverte qu il fait de la façon dont les autres le voient (comment je crois que l autre me voit; comment je crois que l autre veut que je sois et comment je crois que l autre voudrait que je soi). Ce rapport à l autre est décisif dans le processus d identification puisque c est ce rapport qui va permettre la transformation du rapport du sujet à lui-même et à l autre. Face aux nombreux défis du présent et de l avenir, l adolescent a besoin de ressources intérieures, spirituelles et morales et il a besoin d être accompagné. L école, comme institution sociale, peut permettre la construction de l estime de soi, offrir la possibilité de s intégrer socialement à un groupe, remplir une fonction éducative en plus de fournir des modèles adultes aux jeunes. Comment une institution comme l école peut-elle instaurer une place d écoute pour accompagner l adolescent dans sa période de découverte personnelle? Plus précisément, comment un enseignant peut-il accompagner un jeune à cette époque de la vie où une écoute adulte doit être attentive et ouverte? Le texte qui suit comprend trois parties. La première partie présente brièvement l accompagnement éducatif de la construction identitaire des adolescents dans une démarche autobiographique, démarche expérimentée dans le cadre d une recherche doctorale (Cauvier, 2008). Vient ensuite l engagement social de l enseignant comme voie d un renouveau éducationnel. Nous abordons enfin la démarche autobiographique comme un moratoire pour les adolescents afin que ces derniers puissent remanier leur identité et mieux se propulser dans le monde des adultes. L accompagnement éducatif de la construction identitaire des adolescents dans une démarche autobiographique L école est une entrée dans la culture et elle a, entre autres comme devoir, en tant que lieu d éducation, de permettre à l élève d apprendre à se faire reconnaître par soi-même et par autrui et de l aider à s adapter au monde dans lequel il se trouve. Ces exigences nous ont amené à réfléchir à la spécificité de l accompagnement éducatif de la construction identitaire des adolescents dans une démarche autobiographique.

2 L accompagnement éducatif et la démarche autobiographique se situent dans une perspective socioconstructiviste, c est-à-dire dans des conditions de mise en interactivité de l enseignant et des apprenants, d une part, et des apprenants entre eux, d autre part. L approche socioconstructiviste est associée au domaine de l existentiel, en regard à la narration de l histoire de vie des apprenants dont la visée est une meilleure compréhension de soi, des autres et du monde. L élève donne sens aux événements de sa vie en reconnaissant ses compétences en tant qu être humain afin de s appuyer sur ses forces pour se propulser dans l avenir. La dimension sociale constitue une composante essentielle de l accompagnement dans la démarche autobiographique. L élève crée ses connaissances en interaction avec l enseignant, l enseignant et ses pairs, entre ses pairs, voire dans les interactions avec sa famille. Ainsi, l élève s engage dans une activité de recherche en construisant lui-même des significations liées à la narration de son histoire de vie. L accompagnement éducatif dans la démarche autobiographique a une finalité propre. Elle est centrée sur la personne qui produit et qui en détermine le sens dans une relation dialogique. La démarche autobiographique ne correspond nullement à une pédagogie qui interpelle l adolescent à travailler sur une notion et, par la suite, à produire un récit d expérience afin d illustrer la notion étudiée. L utilisation des histoires de vie à visée formative se trouve dans une tension entre les acteurs qui cherchent à construire leur histoire et les interlocuteurs qui participent à cette démarche (Pineau, 1998). Dans cette approche, entre l absence de relation et l imposition de modèles, il y a recherche d un nouveau partage des rapports au savoir sur sa vie et sur la vie entre les acteurs et les interlocuteurs. Dans la démarche autobiographique auprès des adolescents, l enseignant est un éducateur-formateur qui accompagne le sujet dans sa formation, qui veille à sa croissance et à son développement global. L enseignant a le projet d éduquer (dans le sens de nourrir), c est-à-dire qu il cherche à partager, à promouvoir l humain et à construire l humanité (dans le sens de conduire hors de), «l humanité en chacun comme accession à ce que l homme a élaboré de plus humain et l humanité entre nous tous comme communauté où se partage l ensemble de ce qui nous rend plus humain» (Meirieu, 1999 : 30). Enfin, l accompagnement éducatif, à partir d une démarche autobiographique dans une approche socioconstructiviste reliée au domaine existentiel, constitue une voie heuristique dans la connaissance et le développement de soi, de l autre et du monde. Dans l accompagnement d une démarche autobiographique auprès d adolescents, l enseignant aura à s investir personnellement et relationnellement. L engagement social de l enseignant comme voie d un renouveau éducationnel Dans un contexte scolaire, explorer une démarche autobiographique auprès d adolescents, demande de la part de l enseignant un engagement social. L enseignant assume un rôle nouveau en se mettant à l écoute des jeunes, en apportant un regard

3 critique, en favorisant la production de connaissances à partir des événements de la vie de l adolescent, avec le souci de la pertinence sociale, celle d accompagner le jeune à traverser la période de l enfance pour entrer dans la vie adulte mieux outillé. Avant toute transmission de savoir, avant tout dispositif pédagogique, le désir de la rencontre éducative souhaitée par l enseignant interfère sur les auteurs. Ce désir laisse une empreinte sur leur psychisme. D une façon inconsciente, l enseignant transmet des valeurs, des croyances, des façons d agir et de réagir sur le plan humain. Explorer une démarche autobiographique auprès d adolescents en construction identitaire demande, de la part de l enseignant, de travailler sur lui-même pour se connaître et s accepter luimême afin que ses paroles, ses actions et ses gestes soient cohérents avec sa pensée profonde. Pour l enseignant, explorer une démarche autobiographique auprès d adolescents, c est aussi adapter ses ressources en fonction des particularités de la situation ou des particularités sociales, c est susciter des occasions d émancipation chez les co-chercheurs et c est créer le désir de co-construire entre lui et l auteur, entre lui et les auteurs et entre les auteurs eux-mêmes. L éducateur-accompagnateur d une démarche autobiographique joue un rôle qui dépasse l apprentissage de processus mentaux où l enseignant aide un élève à mieux agir, contrôler, ajuster et vérifier sa façon de faire et de s analyser comme personne apprenante dans le but d acquérir des connaissances relatives à des disciplines scolaires. La démarche autobiographique auprès d adolescents demande, à l enseignant, d être un praticien réflexif, c est-à-dire de créer et/ou adapter ses modèles d intervention ou d accompagnement à partir des besoins des auteurs, d examiner l efficacité de ses interventions dans le but d améliorer son accompagnement. Dans une démarche autobiographique, l éducateur qui se donne pour fin l émancipation des personnes qui lui sont confiées doit être en mesure de promouvoir ce même mouvement à l égard de luimême. Les relations humaines représentent un défi et, dans un contexte scolaire, il arrive à un enseignant de connaître des problèmes relationnels avec un élève ou encore d avoir des réactions disproportionnées face aux comportements de certains d entre eux. Être un praticien réflexif, pour l enseignant, c est essayer de comprendre ce qui se cache derrière ses réactions, être conscient qu il aura parfois besoin, à son tour, d une tierce personne pour l accompagner dans la compréhension des enjeux de son propre développement. Cela lui demande de l humilité et un désir de se dépasser pour accompagner les adolescents dans leur construction identitaire. C est une aventure parfois difficile. Vouloir le meilleur de soi-même, c est aussi vouloir le meilleur de soi pour l autre. Ainsi, explorer une démarche autobiographique auprès d adolescents dans un contexte scolaire devient une occasion de formation pour les deux protagonistes. L engagement social comme voie d un renouveau éducationnel amène la question de l éthique professionnelle. Pour l enseignant, conduire un auteur vers la connaissance de soi, c est reconnaître, à la fois, le peu de poids de son action au regard du jeu complexe des influences psychiques et sociales dans la construction d un être humain et la responsabilité de son engagement envers l élève. Le co-chercheur a besoin de sentir qu il

4 peut s appuyer sur l enseignant afin de s engager dans la découverte de lui-même. L ouverture sur son histoire de vie est un indice de la confiance que développe l élève envers l enseignant quant à sa capacité de l accompagner. L auteur lui délègue un pouvoir, celui de le conduire vers une plus grande liberté d être. Il importe, pour l enseignant, de bien construire cette confiance. Enfin, c est en travaillant sur ses propres enjeux de vie que l enseignant permet aux élèves de cheminer vers eux-mêmes. L enseignant transcende ainsi son propre développement conscientisé et intégré au service des élèves accompagnés. La démarche autobiographique : un moratoire pour les adolescents afin de remanier leur identité La démarche autobiographique se présente comme un moratoire afin de soutenir les jeunes dans le remaniement de leur rapport à soi, leur rapport à autrui et leur rapport à la vie. De plus, l adolescence est une période propice pour aider les jeunes à faire le point sur leur vie, de prendre une distance vis-à-vis certains événements avant de se propulser dans l à-venir. La démarche autobiographique permet aux adolescents d acquérir une plus grande conscience de soi, de l autre et de son environnement, de développer des ressources personnelles, de s affirmer, d être plus autonomes et de se responsabiliser visà-vis leur vie. Toutefois, pour l enseignant, il importe que son regard face aux multiples changements au cours de cette période de vie s ajuste en fonction des âges. Les jeunes de ans ne vivent pas les mêmes enjeux identitaires que des jeunes de ans. Moins vulnérables et plus autonomes, ces derniers demandent une relation plus adaptée à leurs besoins. De plus, ils désirent des repères plus éclairants et des adultes capables de les soutenir et de leur donner des limites pour traverser certaines difficultés dans leur parcours de vie. Enfin, il importe de se souvenir que tous les parcours des adolescents sont uniques et révèlent la complexité de la construction identitaire de l être humain. Les événements de vie multiples et distincts, les origines familiale et sociale, la personnalité propre à chacun, les rencontres dans le social créent la singularité de chaque parcours. Il n y a pas une adolescence, mais des adolescentes et des adolescents. Conclusion L exploration d une démarche autobiographique comme outil d accompagnement dans la construction identitaire d adolescents de la 5 e secondaire permet de définir l accompagnement éducatif ainsi : L accompagnement éducatif, c est «partager avec», «sentir avec», «penser avec», «échanger avec» pour se «diriger ensemble» vers une meilleure compréhension des situations de vie. Accompagner un adolescent dans la démarche autobiographique, c est prodiguer une attention positive à son développement, c est le reconnaître comme un sujet/acteur de son développement, un s éduquant. Enfin, l accompagnement éducatif implique un engagement de soi par rapport aux autres.

5 L enseignant est un authentique passeur de culture demandant une relation de confiance et de respect entre l élève et lui-même. Références bibliographiques Cauvier, J. (2008). La démarche autobiographique, un outil d accompagnement de la construction identitaire d adolescents de la 5 e secondaire. Thèse présentée à l Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du doctorat en éducation Meirieu, Ph. (1999). Le choix d éduquer. Éthique et pédagogie. Paris : ESF éditeur, 7 e édition. Pineau, G. (1998). L accompagnement comme art de mouvements solidaires. In Accompagnements et histoire de vie, sous la direction de G. Pineau, p Paris/Montréal : L Harmattan.

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque Code de déontologie Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque À titre de membre du personnel, de parents utilisateurs et d administrateurs d un centre de la petite enfance, nous occupons une

Plus en détail

Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres

Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres Formation des maîtres Perfectionnement des enseignants Formation des titulaires d un permis temporaire d enseigner Éducation et formation d adultes

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Posture de l enseignant Gestion du groupe classe Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Construction psychique de l enfant : Quelques rappels Sans avoir appris à se soumettre, l enfant ne peut s inscrire

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS DU PRESCRIT AU RÉEL ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES, ATTENDUS ET REPÈRES D UN DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL PROGRESSIF En référence à l arrêté du 1 er juillet 2013

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Présentation des programmes en EPS

Présentation des programmes en EPS Présentation des programmes en EPS BO N 44 du 26 novembre 2015 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 www.ac-dijon.fr Formation disciplinaire EPS - Ac Dijon 1 ORGANISATION DES PROGRAMMES PAR CYCLE : 3 VOLETS VOLET 1

Plus en détail

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne)

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Remplir ce sondage vous permettra de faire le point sur 6 objectifs importants pour nous, les enseignants de pratique et de théorie

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Enseignement spécialisé

Enseignement spécialisé Haute école pédagogique Filière Pédagogie spécialisée Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Formation des enseignant-e-s spécialisé-e-s s professionnelles dans le champ de la pédagogie spécialisée

Plus en détail

Appuis théoriques. Le guide-facilitateur L étayage: agir comme guide pour soutenir l autonomie Pour un enfant à son plein potentiel

Appuis théoriques. Le guide-facilitateur L étayage: agir comme guide pour soutenir l autonomie Pour un enfant à son plein potentiel L étayage: agir comme guide pour soutenir l autonomie Pour un enfant à son plein potentiel Sonia Cloutier, Ph.D Colloque Regroupement 03-12 10 novembre 2012 Appuis théoriques Approche constructiviste de

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

LES SCOUTS EN CHIFFRES

LES SCOUTS EN CHIFFRES LES SCOUTS EN CHIFFRES 46 000 enfants et adolescents... 2 8 000 baladins : 6-8 ans «À la ribambelle, je prends confiance»... 2 18 700 louveteaux : 8-12 ans «À la meute, je vis pleinement avec les autres»...

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Accompagner des jeunes en orientation

Accompagner des jeunes en orientation Accompagner des jeunes en orientation Philippe Fonck Centre d information et d orientation Université catholique de Louvain LE CIO Un service d information et d orientation au sein de l université 1 Missions

Plus en détail

Transformations dans le monde du travail et appel à la réflexivité des professionnels

Transformations dans le monde du travail et appel à la réflexivité des professionnels Transformations dans le monde du travail et appel à la des professionnels Les transformations survenues dans le monde du travail ces dernières décennies ont accru les exigences d évaluation des productions

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4 Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Enjeux et positionnement des arts plastiques dans la formation générale des élèves Fiche 3 : les principes didactiques

Plus en détail

à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires)

à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires) Enjeux développementaux d à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires) Dominique Meilleur, MPs, PhD Psychologue clinicienne, Professeure adjointe,

Plus en détail

Licence de Sciences humaines et sociales. Mention Sciences de l'éducation. Organisation et descriptifs des enseignements. L3 Année

Licence de Sciences humaines et sociales. Mention Sciences de l'éducation. Organisation et descriptifs des enseignements. L3 Année Licence de Sciences humaines et sociales Mention Sciences de l'éducation Parcours Intervention dans les secteurs de l éducation, de la formation, du travail social et de la santé Modalité d'enseignement

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008)

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Devenir élève Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Objectifs généraux : L objectif est d apprendre à l enfant à devenir un élève. Cette mission de l école maternelle est essentielle comme celle

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

Annexe 1. Schéma général du système éducatif finlandais. Annexe 2. Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques

Annexe 1. Schéma général du système éducatif finlandais. Annexe 2. Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques Annexe 1 Schéma général du système éducatif finlandais Annexe 2 Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques Principe 1 Les mathématiques sont bien plus que du calcul. L apprentissage des

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Guide des valeurs : repères éthiques

Guide des valeurs : repères éthiques Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Débat sur l Éducation au développement durable

Débat sur l Éducation au développement durable Commission de l éducation, de la communication et des affaires culturelles de l APF Débat sur l Éducation au développement durable Réponses de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg Existe

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE. Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun

LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE. Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun CONSTAT GENERAL Nous assistons à : l accélération dans le développement

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE Modalités d évaluation : Chaque module de formation pratique donne lieu : - à une évaluation formative intermédiaire, dont le statut est prospectif

Plus en détail

Module 2. Cible 1. Les éléments essentiels pour une gestion de classe efficace Partir du bon pied. Éléments clés. Miser sur la relation.

Module 2. Cible 1. Les éléments essentiels pour une gestion de classe efficace Partir du bon pied. Éléments clés. Miser sur la relation. Module 2 Miser sur la relation maître-élève Les éléments essentiels pour une gestion de classe efficace Partir du bon pied Miser sur la relation maître-élève Établir des règles et des attentes claires

Plus en détail

I - L enseignant, agent du service public d éducation

I - L enseignant, agent du service public d éducation REFERENTIEL DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE L ENSEIGNANT Référentiel commun à tous les enseignants L enseignant met en œuvre les missions que la nation assigne à l Ecole. En sa qualité de fonctionnaire

Plus en détail

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME 1 LA FONCTION D AVS Différentes dimension de la fonction : affective de réassurance, technique d assistance, sociale de médiation (PUIG,

Plus en détail

Communauté Educative Notre-Dame ( pouvoir organisateur) - Projet éducatif - Projet pédagogique

Communauté Educative Notre-Dame ( pouvoir organisateur) - Projet éducatif - Projet pédagogique 1 Communauté Educative Notre-Dame ( pouvoir organisateur) - Projet éducatif - Projet pédagogique 2 Projet d!établissement Institut Notre-Dame Ecole fondamentale Projet éducatif de la communauté éducative

Plus en détail

Notre projet éducatif Pour comprendre et changer le monde

Notre projet éducatif Pour comprendre et changer le monde Notre projet éducatif Pour comprendre et changer le monde L EDUCATION POPULAIRE : UNE AMBITON UNIVERSELLE La philosophie de l éducation populaire prône le partage, la solidarité et la mutualisation, conditions

Plus en détail

Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question

Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question 1 Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question La question Quelles stratégies (moyens, outils, activités) employez-vous afin d aider vos étudiantes à traverser une période de remise

Plus en détail

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE «La marionnette ce n est pas un acteur qui parle, c est une parole qui agit» P. Claudel Contenu Création d'une marionnette à tige à main prenante, destinée

Plus en détail

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap UF 1 100 heures Pratiques pédagogiques différenciées

Plus en détail

NOTE D INTENTION PROJET FILM DOCUMENTAIRE «Je suis d accord avec Confucius»

NOTE D INTENTION PROJET FILM DOCUMENTAIRE «Je suis d accord avec Confucius» NOTE D INTENTION PROJET FILM DOCUMENTAIRE «Je suis d accord avec Confucius» L Association Belle Rive se rallie à la conception de la Fédération Nationale des Centres Sociaux qui définit le Centre Social

Plus en détail

Anne Jorro. CNAM, Laboratoire Crf

Anne Jorro. CNAM, Laboratoire Crf Anne Jorro CNAM, Laboratoire Crf 13 juin 2014, Université de Genève "La formation des formateurs d adultes à l université et leur entrée dans le métier : quelle professionnalité? Maîtrise de gestes du

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Plan. D un programme à l autre

Plan. D un programme à l autre Montréal, 29 et 30 novembre 2011; Québec, 7 et 8 décembre 2011 1 D un programme à l autre Plan Retour sur le Programme de français au secondaire Quelques précisions concernant la Progression des apprentissages

Plus en détail

Document d orientation éthique. pour le personnel. du Centre de la petite enfance. La Ritournelle

Document d orientation éthique. pour le personnel. du Centre de la petite enfance. La Ritournelle Document d orientation éthique pour le personnel du Centre de la petite enfance La Ritournelle Adopté au conseil d administration Du 14 janvier 2003 Révisé le 16 octobre 2012 Révisé en réunion du personnel

Plus en détail

ANNEXE 1 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PERSONNEL (ADVP)

ANNEXE 1 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PERSONNEL (ADVP) ANNEXE 1 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PERSONNEL (ADVP) Approche orientante Service des ressources éducatives 1 L Activation du développement vocationnel et personnel (ADVP) Cette méthode

Plus en détail

COMPÉTENCE D'APPRENTISSAGE ET COMPÉTENCE CULTURELLE EN PERSPECTIVE ACTIONNELLE

COMPÉTENCE D'APPRENTISSAGE ET COMPÉTENCE CULTURELLE EN PERSPECTIVE ACTIONNELLE Journée pédagogique CDL & EPFL Lausanne «Approche actionnelle et autonomie» Samedi 2 avril 2011 COMPÉTENCE D'APPRENTISSAGE ET COMPÉTENCE CULTURELLE EN PERSPECTIVE ACTIONNELLE Christian PUREN Professeur

Plus en détail

Être un acteur dans une organisation innovante

Être un acteur dans une organisation innovante Être un acteur dans une organisation innovante Conférence #12 dans le cadre du congrès des professionnels de l information Emmanuelle Avon, PhD., Professeure agrégée Département des sciences administratives

Plus en détail

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Des expériences aux connaissances : principes et modalités de l élaboration et mise en œuvre des apprentissages dans

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Source : http://public.srce.hr/husar/ Planification d une situation d apprentissage en univers social et en français, langue seconde Clientèle : 1 er cycle

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS :

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : Tuteur de proximité : les bases Tuteur de proximité : l approfondissement Tuteur référent Maître d apprentissage Formation labellisée par UNIFAF au titre de la CPNE de la

Plus en détail

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 CYCLE 3 : COMMENT AMÉLIORER LA LIAISON CM2 6 ÈME? Objectifs Identifier les enjeux et les différents «entrées» permettant d améliorer la

Plus en détail

GESTION DE CLASSE (MA)

GESTION DE CLASSE (MA) GESTION DE CLASSE (MA) Responsable de l unité d enseignement : Pascal CARRON Ce cours traite de la relation pédagogique dans le cadre de la classe, sous différents angles d approches et à l aide d outils

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

LES COMPÉTENCES EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE

LES COMPÉTENCES EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE LES COMPÉTENCES EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE A. Les compétences et la mise en œuvre des cours : Au cours d une séance de cours, des compétences sont travaillées par la classe implicitement ou explicitement.

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 LA SENSIBILITE : SOI ET LES AUTRES - Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments - S estimer et être capable d

Plus en détail

L apprentissage, une affaire de coeur

L apprentissage, une affaire de coeur Psychoéducateur et orthopédagogue L apprentissage, une affaire de coeur 1 1 Les recherches démontrent que la façon dont l enseignant s occupe de sa classe et fait travailler ses élèves a un effet direct

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir!

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir! KARTA BRETAGNE Des projets pour grandir! Enseignante en lycée professionnel pendant plus de 20 ans, j ai observé que les situations de souffrance et donc de violence se sont développées au fil des ans.

Plus en détail

L étayage Une approche d accompagnement de l enfant dans son développement

L étayage Une approche d accompagnement de l enfant dans son développement L étayage Une approche d accompagnement de l enfant dans son développement Sonia Cloutier Mai 2010 Objet Avoir une meilleure compréhension de l accompagnement de l éducatrice auprès des enfants, dans la

Plus en détail

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES 187 188 CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES L évolution progressive de la société vers des réflexions intégrant les principes de développement durable est perceptible. Cette mutation

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne Pourquoi travailler avec les familles? «Plus personne ne prétend soigner le patient

Plus en détail

LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat

LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat Editeur ESF, 1997 [Accueil] [page précédente] Quels apports en matière de théorie des apprentissages? La métacognition, qu

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

Projet pédagogique de Jeunesse & Santé

Projet pédagogique de Jeunesse & Santé Projet pédagogique de Jeunesse & Santé 1. Options fondamentales: finalités Jeunesse & Santé veut prendre part à la construction d une société juste et solidaire. J&S promeut dans ses activités un esprit

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire À l agenda d une école promotrice de réussite, de santé et de bien-être : favoriser des relations harmonieuses et égalitaires Marie-Claude Roberge, INSPQ JASP : La violence dans les relations intimes à

Plus en détail

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE JANVIER 2003 PRÉAMBULE La charte est un document à destination interne et externe. Son élaboration et sa diffusion permettent de situer l identité, les missions et

Plus en détail

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS Julie Mélançon, Ph. D. Professeure-chercheuse, UQAR-Campus de Lévis Session de formation, maternelle 4 ans TP-MD 25 novembre et 2 décembre 2013 Intention Dégager

Plus en détail

Fiche 17 Le projet personnel d orientation

Fiche 17 Le projet personnel d orientation La place du programme dans le PFÉQ Le renouveau pédagogique se caractérise notamment par un nouveau programme de formation, le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ). Comme l illustre le schéma

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré

Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré Projet pédagogique de l enseignement communal de Neupré Voté à l unanimité par le Conseil communal du 24 avril 2008, notre Projet éducatif détermine les grandes finalités de l enseignement communal de

Plus en détail

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment?

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les compétences psychosociales Définition de l OMS division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS DU PRESCRIT AU RÉEL ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES, ATTENDUS ET REPÈRES D UN DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL PROGRESSIF En référence à l arrêté du 1 er juillet 2013

Plus en détail

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir!

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! PROJET ÉDUCATIF 20 15 20 20 - Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! Table des matières Présentation du projet éducatif et de la mission de l école...2 Description sommaire de l école et de

Plus en détail

Autrem handi : peins moi mon avenir, je suis carencé et alors!

Autrem handi : peins moi mon avenir, je suis carencé et alors! Isabelle Lefauqueur Autrem handi : peins moi mon avenir, je suis carencé et alors! L accompagnement vers un mieux être 2 2 Remerciements A mon époux et mes enfants qui ont participé malgré eux à cette

Plus en détail

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté Ressources pédagogiques Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté 7 juin 1999 TABLE DES MATIÈRES Préambule.. 2 1. Objectifs

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03 POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE Adoptée par le conseil d administration le 24 avril 2007 2007-CA-02 Résolution no : 2007-CA02-03 Préambule La diversité ethnoculturelle,

Plus en détail

Projet éducatif. Collège Jacques-Prévert

Projet éducatif. Collège Jacques-Prévert Projet éducatif Collège Jacques-Prévert Historique de l établissement Le collège Jacques-Prévert est né en 1999 avec l acceptation du Ministère de l Éducation du loisir et du sport de créer une nouvelle

Plus en détail

Grille pour la formulation de questions éthiques

Grille pour la formulation de questions éthiques Grille pour la formulation de questions éthiques Jean-Philippe Perreault Faculté de théologie et de sciences religieuses Université Laval jean-philippe.perreault@ftsr.ulaval.ca Résumé Quelques pistes et

Plus en détail

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?»

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Autonomie et Citoyenneté «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Journée de formation des Conseillers Pédagogiques du 1er degré, Académie de Nice ALLEC Stéphane Mars, 2011 Définition des concepts

Plus en détail

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations.

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations. Les animations proposées par le CRIE de Modave visent et développent des compétences relatives à l apprentissage du français, à l éveil scientifique, géographique et historique ainsi qu à l éducation physique

Plus en détail

GRILLE DE COMPÉTENCES DE L UNIVERSITÉ MCGILL POUR LE «GROUPE M»

GRILLE DE COMPÉTENCES DE L UNIVERSITÉ MCGILL POUR LE «GROUPE M» COMPÉTENCE COMPORTEMENTALE DEGRÉ DE MAÎTRISE A DEGRÉ DE MAÎTRISE B DEGRÉ DE MAÎTRISE C DEGRÉ DE MAÎTRISE D LA CAPACITÉ D ADAPTATION AU CHANGEMENT Être ouvert au et aux améliorations pour faire avancer

Plus en détail

L enseignement individualisé de l approche réflexive

L enseignement individualisé de l approche réflexive L enseignement individualisé de l approche réflexive Les mots clés: Narration Dialogue Accompagnement Hubert Marcoux MD, MA, FCMF Professeur agrégé, DMFMU But : À partir de la proposition d un modèle,

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

Un modèle d accompagnementformation. réflexive dans la formation en santé

Un modèle d accompagnementformation. réflexive dans la formation en santé Un modèle d accompagnementformation pour une démarche réflexive dans la formation en santé Résultats d un projet en sciences infirmières Mai 2012 Louise Lafortune, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE Circulaire n 2004-026 du 10.2.2004 B.O n 4 du 26 février 2004 1 L enseignant spécialisé du premier

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Stage III. Grille d'évaluation

Stage III. Grille d'évaluation Baccalauréat en enseignement secondaire Concentration Formation éthique et culture religieuse Grille d'évaluation À l'attention de la direction de l'école Nom du stagiaire: Nom de l enseignant associé:

Plus en détail

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 18.8.2011 110DOC018 BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Cette charte, orientée sur la mission réactualisée de notre institution, a été conçue par l ensemble

Plus en détail

Allier recherche et pratique pour soutenir la professionnalisation du réseau des Centres de la petite enfance

Allier recherche et pratique pour soutenir la professionnalisation du réseau des Centres de la petite enfance Allier recherche et pratique pour soutenir la professionnalisation du réseau des Centres de la petite enfance Geneviève Bélisle Chargée de projet, AQCPE Caroline Bouchard Professeure-chercheuse, UQÀM Plan

Plus en détail