La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE. Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE. Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont"

Transcription

1 La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont

2 Plan du stage Présentation du stage Définition de la situation d entretien en tant que communication L écoute active Les méthodes d un entretien Les étapes d un entretien Les types et conduite de l entretien Les entretiens du CPE : avec l élève, les parents, autres. Mises en situation Bilan

3 La situation d entretien Une situation finalisée à durée limitée Une situation relationnelle de «face à face» Une situation interactive Une situation doublement structurée : méthodologique et implicite Une situation dynamique

4 Pourquoi s interroger sur des compétences? C est un outil professionnel Il vise des objectifs L atteinte ou non des objectifs renvoie à l efficacité du CPE CPE= EXPERT DE L ENTRETIEN

5 Il existe donc : Des techniques, Des compétences, Des savoir-faire, Des attitudes, Des comportements : qui jouent sur la qualité de la communication, qui la facilitent ou la freinent

6 La communication Communication non verbale : langage corporel, posture. Communication verbale où l importance des mots, des types de questions.

7 Les attitudes de PORTER Les attitudes Autorité : prendre la décision à la place d autrui Évaluation : juger selon ses propres valeurs Interprétation : faire des hypothèses, suppositions selon ses propres critères, sa grille de lecture Support et soutien : tenter de dédramatiser Exploration ou enquête Compréhension, reformulation : pour que l autre se reconnaisse Les effets sur l interlocuteur «Yaka, taka» Perte de confiance, dévalorisation Sentiment d être jugé Sentiment de lassitudes, l interlocuteur ne se reconnaît pas Bienveillance MAIS si sentiment d être pris en pitié, hostilité possible Si information trop personnelle, sentiment d intrusion ou de jugement implicite Compréhension, empathie et reconnaissance

8 Des obstacles à la communication 1. Donner des ordres, diriger, commander 2. Avertir, mettre en garde, menacer 3. Exhorter, prêcher, faire la morale 4. Juger, critiquer, blâmer 5. Complimenter, approuver 6. Humilier, ridiculiser 7.Interpréter, analyser, diagnostiquer 8. Sympathiser, consoler, soutenir. 9. Enquêter, questionner, interroger 10. Esquiver, dévier, blaguer

9 Un entretien de qualité c est : De la «congruence» : rester soi-même tout en étant ouvert et réceptif à l autre De l attention positive : accepter les opinions de l autre sans les évaluer ni juger. De l empathie : décentration de soi- même pour accepter d autres points de vue.

10 Les 7 clés de l écoute active (Carl ROGERS) Rendre confiant son interlocuteur. S appuyer sur des points de convergence. Se mettre à la place de celui qui s exprime. S agit-il d une opinion ou d un fait? Poser des questions : reformuler. Visualiser, prendre des notes, faites des croquis. Être ouvert à la nouveauté.

11 Les 3 méthodes d entretien Elles laissent + ou- de liberté dans la réponse. Elles varient en fonction de l objectif Entretiens DIRECTIFS Entretiens SEMI-DIRECTIFS Entretiens NON-DIRECTIFS

12 Les étapes d un entretien Avant l entretien Pendant l entretien Après l entretien

13 Les étapes détaillées 1.Préparer l'entretien : - Clarifier l objectif visé et le déroulement de l entretien - Aménager l'espace et le temps - Rechercher des informations, 2. Débuter l'entretien : - Accueillir, clarifier l'objectif et structurer l'entretien - Clarifier les rôles et la durée ( poser le cadre) - Dérouler le corps de l'entretien( identifier et nommer le problème, compréhension par l interlocuteur, recherche de solutions) - Utiliser les techniques d'écoute active : questionnement et reformulation - Le verrouillage des points acquis ( points d accord) 3. Conclure l'entretien : préparer l'action décidées, rendre compte, noter.

14 Pour réussir un entretien, il faut Définir clairement les objectifs Prendre en charge les facteurs psychologiques en jeu dans la communication Savoir conduire un entretien = COMPETENCE «L entretien est une aventure, car rien n est joué d avance. C est pourquoi vivre un entretien implique une certaine disponibilité mentale». Myriam GERMAIN-THIANT ( «Se former à l entretien», Chronique Sociale).

15 Les types d entretien avec l élève L entretien d aide L entretien de recadrage L entretien d investigation L entretien d explicitation En fonction de l entretien, les savoir faire et savoir être à mobiliser seront différents

16 L entretien d aide Il répond à un besoin exprimé par l élève ou détecté. Objectif : amener l élève vers plus d autonomie. Savoir faire : écouter, reformuler, parler calmement, favoriser la prise de parole Savoir être : empathie, disponibilité, objectivité, valoriser, neutralité = écoute active

17 L entretien de recadrage Il vise le rappel à la Loi, la règle. Il a pour objectif la prise de conscience des faits commis. Savoir-faire : diriger et contrôler la parole, éviter les provocations, savoir passer le relais si nécessaire, savoir ce qui est non négociable, bonne connaissance de la situation, savoir entendre l élève, le responsabiliser sur ses actes. Savoir-être : fermeté, impartialité, justice, cohérence, conviction.

18 L entretien d investigation Il a pour objectif d apprendre quelque chose que l on ignore. Savoir faire : poser des questions non intrusives, ne pas interpréter ni juger, poser des questions fermées pour des réponses précises afin de cerner le problème Savoir-être : savoir laisser la place au silence si besoin, neutralité,

19 L entretien d explicitation Il a pour objectif que l élève devienne conscient de ce qu il a réellement fait et non de ce qu il a l impression d avoir fait. Objectif éducatif L action devient le référent de l entretien. L adulte est un médiateur : il va faciliter l accès au vécu de sa propre action. Les difficultés : pour l élève réticence d évoquer ce que l on a fait/ pour l adulte, la perception de ce qui a été fait est conditionné par son rôle etc.

20 Les entretiens dans le cadre du suivi individualisé Entretien d accueil Entretien de positionnement ( ex : pour un parcours de formation) Entretien centré sur les difficultés d apprentissage ( analyse de la situation qui fait problème, identification des causes, choix de la remédiation possible) Entretien d accompagnement du projet personnel ou professionnel Entretien d évaluation

21 Les enjeux d une bonne communication avec les parents Attitude plus positive vis-à-vis de l école Meilleure compréhension des méthodes et attentes Valorisation Sentiment d appartenance Impact positif sur l élève lui même

22 L entretien avec les familles ou les étapes à appliquer L invitation à l entretien Accueillir les parents Démarrer l entretien Le contenu de l entretien Conclure l entretien

23 L invitation à l entretien Les parents sont CONVIES et non CONVOQUES Dire combien de personnes seront présentes

24 Accueillir les parents Aménager les conditions matérielles S assurer de la confidentialité du lieu Se présenter tous Remercier de la présence Poser le cadre de l entretien Se mettre d accord sur le temps imparti INSTALLER UN CLIMAT DE CONFIANCE

25 Démarrer l entretien Avoir une attitude professionnelle Propos fondés sur des faits et non des interprétations Objectif commun : la réussite de l élève. Etre en posture d ECOUTE Démarrer par des propos POSITIFS sur l élève

26 Contenu de l entretien Utiliser un vocabulaire clair sans JARGON S appuyer sur des documents Associer les parents «on va essayer ensemble de comprendre.» Ne pas être intrusif Ne pas prendre parti en cas de conflit entre parents Rassurer les parents NE PAS ETRE DONNEUR DE LECONS Centrer sur les voies d amélioration

27 Conclure l entretien Résumer ce qui a été dit Laisser en dernier la parole aux parents Prévoir éventuellement une autre date Garder une trace écrite

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

L apprentissage, une affaire de coeur

L apprentissage, une affaire de coeur Psychoéducateur et orthopédagogue L apprentissage, une affaire de coeur 1 1 Les recherches démontrent que la façon dont l enseignant s occupe de sa classe et fait travailler ses élèves a un effet direct

Plus en détail

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME 1 LA FONCTION D AVS Différentes dimension de la fonction : affective de réassurance, technique d assistance, sociale de médiation (PUIG,

Plus en détail

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France LE POSITIONNEMENT ET LE CADRE D INTERVENTION DE LA MEDIATION SOCIALE 3 jours (soit 21h de formation) S approprier le rôle et la posture du

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Des observables aux propositions de mise en œuvre. Note : Nous avons choisi de travailler à partir des profils d élèves. Nous avons

Plus en détail

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Posture de l enseignant Gestion du groupe classe Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Construction psychique de l enfant : Quelques rappels Sans avoir appris à se soumettre, l enfant ne peut s inscrire

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Centre de gestion de la Drôme Septembre 2015 1 L entretien professionnel, une nouvelle façon de manager les agents et les équipes L entretien professionnel, une nouvelle façon

Plus en détail

Que sont les Compétences Psychosociales?

Que sont les Compétences Psychosociales? Que sont les Compétences Psychosociales? Dans le cadre de la conférence-débat: «Aider son enfant à résister à la pression résister à la pression» le lundi 23 novembre 2015 Organisée par la ville de Valbonne

Plus en détail

Le management de proximité

Le management de proximité 1 Programme de formation Le management de proximité Une entrerpise souhaite aider ses managers à améliorer leur impact sur leurs équipes. En outre de leur connaissance du management par objectif, les managers

Plus en détail

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 CHARTE de TUTORAT Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 Sommaire 1. LE TUTORAT : DEFINITION ET PRINCIPES.... 3 2. ENGAGEMENTS DES DIFFERENTS ACTEURS...

Plus en détail

l entretien d évaluation

l entretien d évaluation www.cdg-64.fr Guide de l entretien d évaluation (à l usage du responsable hiérarchique direct) CDG 64 - Guide de l entretien d évaluation 2 Introduction Pourquoi ce guide? Ce guide est destiné à vous aider

Plus en détail

c-campus

c-campus Les entretiens d accompagnement c-campus 1362323 Les entretiens d accompagnement Sommaire 3. L entretien d accueil 4. L entretien de positionnement 5. L entretien centré sur les difficultés 6. L entretien

Plus en détail

Les formations de base au tutorat

Les formations de base au tutorat Les formations de base au tutorat FRAJE - Promouvoir la fonction de tutorat et définir les conditions nécessaires à sa mise en place - Améliorer la qualité d accueil des stagiaires dans les lieux de stage

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE L ETUDE QUALITATIVE Pourquoi? > Compléter les informations internes et documentaires > Formuler des hypothèses > Bien connaître le vocabulaire de la

Plus en détail

COMPÉTENCES PERSONNELLES

COMPÉTENCES PERSONNELLES Légende: vide = non atteint; coché = suffisant; + = très bien..possibilité d ajouter un commentaire, un exemple COMPÉTENCES PERSONNELLES 1. ADAPTATION AU CHANGEMENT Capacité d être efficace dans toute

Plus en détail

RK Conseil Image & Communication

RK Conseil Image & Communication RK Conseil Image & Communication Programme de Formation Accueil & communication des patients - Gestion de l'agressivité des patients difciles 1. Les besoins du chirurgien Le chirurgien desire encore ameliorer

Plus en détail

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management L intelligence émotionnelle au service de son management Nous ne laissons pas nos émotions à la porte de l entreprise. Nos ressentis influencent en permanence nos comportements et ceux de nos collaborateurs.

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Implanter un programme

Implanter un programme Implanter un programme Sensibiliser et construire le programme avec la communauté éducative Mettre en œuvre un programme de renforcement des compétences psychosociales conduit à s interroger sur leurs

Plus en détail

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Les IPR de Mathématiques Formation stagiaires : 29 et 30 Août 2013 Mot de bienvenue Parole aux stagiaires Quelles sont les questions que vous vous posez?

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) Médiation Services Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU

Plus en détail

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire Le service d Accueil de Jour Judiciaire «Repères» «En référence à l article 375-3 4 du code civil, un service d accueil à la journée pour 8 enfants âgés de 6 à 18 ans. (Service d accueil de jour judiciaire

Plus en détail

Développer l estime de soi et la motivation chez les élèves

Développer l estime de soi et la motivation chez les élèves Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue Développer l estime de soi et la motivation chez les élèves Conférence Par : Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue 2 Germain Duclos, psychoéducateur

Plus en détail

Formation à l entretien prénatal précoce

Formation à l entretien prénatal précoce Formation à l entretien prénatal précoce Session 2013 Vannes L ENTRETIEN PRÉNATAL PRÉCOCE: POUR QUI, POURQUOI, COMMENT? LES TEXTES FONDATEURS Le plan Périnatalité 2005-2007 La circulaire DGOS juillet 2005

Plus en détail

STRATÉGIES DE LECTURE ET DE COMPRÉHENSION

STRATÉGIES DE LECTURE ET DE COMPRÉHENSION STRATÉGIES DE LECTURE ET DE COMPRÉHENSION Préparer sa lecture Active ses connaissances antérieures explore ce qu il connaît du sujet ou du thème et ce qu il en ressent. pense aux textes qu il a déjà entendus,

Plus en détail

Grille d auto-évaluation du professeur en classe de FLE

Grille d auto-évaluation du professeur en classe de FLE Grille d auto-évaluation du professeur en classe de FLE Exemple de grille à utiliser en auto-évaluation par le professeur afin de prendre conscience de ses qualités et de ses défauts au niveau pédagogique,

Plus en détail

Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations)

Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations) Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations) Préparer sa candidature Se préparer un entretien Adhérer aux valeurs de l ONU dans

Plus en détail

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle?

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pourquoi évaluer? Message Outil de guidage et de repérage Pour rendre compte Pour SE rendre compte À l institution et à

Plus en détail

Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H

Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H Inspection de l Éducation nationale de Calais ASH Description

Plus en détail

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine Développement personnel... Comme mieux se connaître... Comme facilitateur de bien vivre dans son quotidien professionnel et personnel... Comme mobiliser ses compétences et son potentiel... Comme être soi

Plus en détail

Après l entretien de recrutement

Après l entretien de recrutement 6.5 Après l entretien de recrutement Objectif : Préparer efficacement un entretien de recrutement Le dispositif de techniques de recherche d emploi 6.5 1 Sommaire Dispositif Toute diffusion est dûment

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien Techniques d entretien Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité! L entretien dans l enquête de sécurité! Problématiques et inconvénients de l entretien! Avantages de l entretien! Les témoins ou interlocuteurs!

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

Concrétiser sa négociation commerciale

Concrétiser sa négociation commerciale Déjeuner technique - le 19 mai 2010 Concrétiser sa négociation commerciale Une rencontre organisée par Concrétiser sa négociation commerciale Déjeuner technique 19 mai 2010 Présenté par Anne-Marie Gillet,

Plus en détail

Le guide de l entretien professionnel

Le guide de l entretien professionnel Le guide de l entretien professionnel L évaluateur La loi a prévu la mise en place d un entretien professionnel annuel pour les fonctionnaires territoriaux. L entretien professionnel remplace la notation

Plus en détail

UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS

UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS Sommaire Objectifs d apprentissage La compétence 6 En préalable quelques définitions ou rappels La relation

Plus en détail

MÉDIATION ASSERTIVITÉ FORMATIONS 2014 GESTION DES ÉMOTIONS ÉCOUTE

MÉDIATION ASSERTIVITÉ FORMATIONS 2014 GESTION DES ÉMOTIONS ÉCOUTE NÉGOCIATION MÉDIATION GESTION DES ÉMOTIONS ASSERTIVITÉ ÉCOUTE FORMATIONS 2014 > Développer son intelligence émotionnelle > L affirmation de soi (assertivité) > Techniques de négociation > La médiation

Plus en détail

La médiation vécue par des femmes victimes de harcèlement sexuel au travail : des attentes trop élevées?

La médiation vécue par des femmes victimes de harcèlement sexuel au travail : des attentes trop élevées? La médiation vécue par des femmes victimes de harcèlement sexuel au travail : des attentes trop élevées? Université féministe d été, mai 2010 Université Laval Louise Langevin Professeure titulaire Faculté

Plus en détail

Guide pour l entretien cafipemf

Guide pour l entretien cafipemf Guide pour l entretien cafipemf L entretien dans le cadre de l admission cafipemf n est pas un «vrai» entretien. Le cadre est contraint et en fait un exercice de style. Ce guide s efforce donc de répondre

Plus en détail

PLAN DE LUTTE CONTRE LA VIOLENCE ET L INTIMIDATION

PLAN DE LUTTE CONTRE LA VIOLENCE ET L INTIMIDATION PLAN DE LUTTE CONTRE LA VIOLENCE ET L INTIMIDATION La sécurité à l école est d une grande importance et il n est point question d y laisser place à l intimidation et à la violence. C est pourquoi, nous

Plus en détail

Je construis ma posture professionnelle

Je construis ma posture professionnelle Je construis ma posture professionnelle 7 ateliers pour les professionnels de l'éducation : Enseignants, éducateurs, parents 7 samedis de 10h à 15h30 répartis sur toute l année scolaire 2016-2017. La maison

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL PRÉAMBULE En application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, toute entreprise doit désormais organiser pour

Plus en détail

L accompagnement personnalisé (en 9 points)

L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé 1. L enjeu B.O. spécial n 2 du 19 février 2009 L'accompagnement personnalisé figure dans les grilles horaires des élèves en formation

Plus en détail

Outil d observation, d évaluation et de structuration d activités de groupe OOESAG FICHE 2

Outil d observation, d évaluation et de structuration d activités de groupe OOESAG FICHE 2 1 Outil d observation, d évaluation et de structuration d activités de groupe OOESAG FICHE 2 Présentation et mode d emploi de l outil FICHE 1 : description du groupe FICHE 2 : suivi du groupe Date : Cliquez

Plus en détail

Dégager le sens et prêter une signification au texte

Dégager le sens et prêter une signification au texte dégage le sens global, le sujet, le thème ou la morale du texte. (LÉ ) paraphrase, reformule, résume ou synthétise les idées ou l information. (LDb ) repère l intention ou l objet du message (ex. question,

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, André TOULOUSE Maire, Président de l Observatoire de la Réussite scolaire et de la Socialisation

Mesdames, Messieurs, André TOULOUSE Maire, Président de l Observatoire de la Réussite scolaire et de la Socialisation Mesdames, Messieurs, Comme vous le savez, Roissy est un village quelque peu atypique. Si son contexte économique est plutôt stable, grâce à un bassin de l emploi sectoriel dynamique, ce n est pas le cas

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS METTEZ EN "LUMEN" VOS TALENTS! Laurence GIANNOLI Accompagnatrice de Talents 06 73 18 49 60 www.lumen-conseil.fr www.lumen-conseil-lms.com laurence.giannoli@lumen-conseil.fr CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Maîtriser les fondamentaux de la communication interpersonnelle

Maîtriser les fondamentaux de la communication interpersonnelle L incontournable pour comprendre l autre ou lui faire passer un message Dès qu on parle de communication efficace, on évoque l empathie, la reformulation, l écoute active, les filtres de perception, l

Plus en détail

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL REFERENCES JURIDIQUES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, et

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Encadrant(e) Technique d'insertion. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Encadrant(e) Technique d'insertion. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Encadrant(e) Technique d'insertion Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

Accueil personnes en difficulté

Accueil personnes en difficulté Gestion du stress Accueil personnes en difficulté EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE >> Gestion du stress Comprendre les mécanismes du stress et ses déclencheurs. Apprendre à le reconnaitre et à le transformer

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR. Université de Mascara. République Algérienne Démocratique et populaire

GUIDE DU TUTEUR. Université de Mascara. République Algérienne Démocratique et populaire République Algérienne Démocratique et populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de le Recherche Scientifique Université de Mascara GUIDE DU TUTEUR 1 1. Préambule : En concrétisation du projet

Plus en détail

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Vers une nouvelle compétence du formateur? C.PERROT, A.TONY, N.PECQUENARD, L. LE GOFF 1 Introduction Réingénierie de la formation initiale

Plus en détail

FLE - Vendredi 13 novembre 2015

FLE - Vendredi 13 novembre 2015 FLE - Vendredi 13 novembre 2015 L étudiant exigeant Un client en voie de développement Il est stressé, rêve de la «french touch». Il ne demande pas la qualité ou le prix mais la qualité et le prix et la

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

A. Gorez CPC93 M. Jallet CPD 13 C. Mérini IUFM Versailles M. Peyramaure CPC 92

A. Gorez CPC93 M. Jallet CPD 13 C. Mérini IUFM Versailles M. Peyramaure CPC 92 L entretien post-visite Texte réalisé à partir des travaux menés lors de stage de formation avec les CPC 92 CPC93 et ceux de l académie d Aix-Marseille Mars 2004 Ce travail est en cours de réalisation

Plus en détail

c-campus

c-campus L accompagnement individuel c-campus L accompagnement individuel Sommaire 3. L analyse ds pratiques professionnelles 4. Les 7 règles d or pour créer un climat de confiance 5. Les types de difficultés d

Plus en détail

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la routière Les modules communs Activité 1 Activité 2 ; CCP1 CCP2 Nom du module Items du module Profils des Module Pédagogique

Plus en détail

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE CDG39

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE CDG39 L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE Les guides de l employeur territorial Le présent guide a pour objectif d accompagner les évaluateurs dans la conduite des entretiens professionnels. Les éléments figurant

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

I - L enseignant, agent du service public d éducation

I - L enseignant, agent du service public d éducation REFERENTIEL DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE L ENSEIGNANT Référentiel commun à tous les enseignants L enseignant met en œuvre les missions que la nation assigne à l Ecole. En sa qualité de fonctionnaire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS Développer les compétences relationnelles des professionnels de santé CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Présentation 1 Première partie : Le soignant, premier outil de communication 3 1. Gérer ses émotions

Plus en détail

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE 2009 0 La bientraitance c est tout ce qui favorise l épanouissement de la personne, s'adapte à ses besoins divers (psychologiques, physiologiques, affectifs,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE

LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE La préparation de l entretien de vente est primordiale pour le commercial qui se préparer à rencontrer son client ou un prospect. Ce temps de réflexion permet de

Plus en détail

Antoine de Saint-Exupéry

Antoine de Saint-Exupéry «Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose... Si tu veux construire un bateau,

Plus en détail

Approche psychologique de l entraînement chez les jeunes sportifs

Approche psychologique de l entraînement chez les jeunes sportifs Approche psychologique de l entraînement chez les jeunes sportifs Nadine Debois INSEP DPS, DOFER nadine.debois@insep.fr Colloque «Le parcours d excellence des jeunes sportifs» CDFAS, 11 octobre 2014 Initiation

Plus en détail

La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013

La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013 La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013 Lucia Polli, Aggiunta presso l'ufficio della Pedagogia speciale, Canton Ticino Anne-Claude

Plus en détail

Cabinet Pascale G E B E R T

Cabinet Pascale G E B E R T Cabinet Pascale G E B E R T QUI SUIS-JE? DIPLOMEE en : Psychologie Clinique (DESS en 1990) Psychologie Sociale des Organisations (1989) Droit Privé et Droit du Travail (1992 à 1995) Sciences de l'education

Plus en détail

COMMENT REPONDRE AUX OBJECTIONS

COMMENT REPONDRE AUX OBJECTIONS COMMENT REPONDRE AUX OBJECTIONS o Découvrir ses propres moyens de relativiser Analysez la situation de façon objective : les faits, leurs causes et leurs conséquences Faites bien la différence entre les

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) Médiation Services. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) Médiation Services. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) Médiation Services Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie

Formation soins palliatifs et qualité de vie Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Martine Hennuy Introduction La maladie grave = traumatisme, séisme pour le malade et les proches

Plus en détail

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007 Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Aspects psychologiques et communication date Etablissement 1 Aspects psychologiques 2 Aspects psychologiques (1/2) Côté patient La sidération

Plus en détail

Atelier 6: «L accompagnement et l entretien d explicitation»

Atelier 6: «L accompagnement et l entretien d explicitation» ACCOMPAGNER LES ENSEIGNANTS DEBUTANTS DES PRINCIPES ADAPTES AUX NOUVELLES REALITES DU METIER Atelier 6: «L accompagnement et l entretien d explicitation» Intervenant : Albert ORDRENNEAU Enseignant à l'iufm

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 31 octobre 2011 28/07/15 Les valeurs de l ÉNH L École nationale de l humour a procédé à l énonciation de valeurs éthiques

Plus en détail

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Université Pierre et Marie Curie Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Psychomotricité troisième année 2003-2004 Agnès Servant-Laval Mise à jour : 28 novembre 2003

Plus en détail

Encadrant Technique d Activités d Insertion par l Economique (ETAIE)

Encadrant Technique d Activités d Insertion par l Economique (ETAIE) Appellation de l emploi-type : Encadrant Technique d Activités d Insertion par l Economique (ETAIE) REFERENTIEL DES ACTIVITES ET DES COMPETENCES Variabilité de l activité L encadrant technique travaille

Plus en détail

COMMENT PRÉPARER ET ANIMER UNE RÉUNION

COMMENT PRÉPARER ET ANIMER UNE RÉUNION CHEFS DE PROJET PCS: «RÔLE ET MISSIONS 25/03/2016» COMMENT PRÉPARER ET ANIMER UNE RÉUNION AVANT LA RÉUNION Définir les éléments suivants: Pourquoi organiser une réunion Les participants L horaire Les objectifs

Plus en détail

Ce qu accompagner veut dire dans l enseignement supérieur

Ce qu accompagner veut dire dans l enseignement supérieur Ce qu accompagner veut dire dans l enseignement supérieur Maela PAUL Rennes juin 2016 Des mots écoute analyse conseils aidesoutien réflexion soutien persuasion interaction écoute conseil partage guide

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE

CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE CONDUITE A TENIR DANS UNE SITUATION DE HARCELEMENT EN MILIEU SCOLAIRE Dr Jean Luc ROBBE Médecin Conseiller Technique et le Service social en faveurs des élèves DSDEN du Doubs janvier 2013 1 La problématique

Plus en détail

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE CONTACT Dominique PASSEPORT passeportperformances@gmail.com +33(0)6.03.77.83.59 www.passeportperformances.fr PRESENTATION Expérience

Plus en détail

REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement

REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Objectif général : Permettre à

Plus en détail

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste.

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste. I. Définitions La relation par MANOUKIAN et MASSEUBEUF : Une relation «c est une rencontre entre deux personnes au moins c est-à-dire deux caractères, deux psychologies particulières et deux histoires.

Plus en détail

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes LA PARTICULARITE DE LA RELATION SOIGNANT/SOIGNE UNE SITUATION DE CRISE LES

Plus en détail

Petit Guide de la Bientraitance

Petit Guide de la Bientraitance Petit Guide de la Bientraitance La bientraitance est une attitude qui consiste de façon générale à aborder l autre de manière positive, visant à promouvoir son bien-être et sa richesse intérieure. A la

Plus en détail

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS L objectif de ce document est de vous aider à faire une analyse des acquis de vos élèves aux regards des attendus du socle commun et des programmes d'eps

Plus en détail