Formulation d'hypothèses. Conceptualisation de l'étude. Mesure. Demande d'approbation déontologique. Etude pilote Résultats positifs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formulation d'hypothèses. Conceptualisation de l'étude. Mesure. Demande d'approbation déontologique. Etude pilote Résultats positifs"

Transcription

1 Source de réflexion Théorie Formulation d'hypothèses Idées de recherche Conceptualisation de l'étude Plan de recherche Mesure Procédure Refusée Demande d'approbation déontologique Etude pilote Résultats positifs Collecte des données Résultats négatifs Analyse des données Interprétation des résultats Publication

2

3 L'intérêt personnel pour un sujet en particulier L'observation Les discussions avec des chercheurs du même domaine. Lecture des revues spécialisées

4 2. Le rôle de la théorie Une théorie est un ensemble de propositions assurant la description ou l'explication d'un ensemble de faits La théorie est à la fois le point de départ, le produit et l outil de l activité scientifique 2. Le rôle de la théorie

5 2. Le rôle de la théorie Une théorie permet de synthétiser les généralisations empiriques relatives à une classe de phénomènes En structurant des faits isolés, une théorie simplifie le réel. Elle permet aussi de prédire et de contrôler et, de ce fait, d'expliquer 2. Le rôle de la théorie

6 2. Le rôle de la théorie C'est un outil scientifique dynamique qui guide l'observation et se modifie pour s'accommoder aux faits nouveaux 2. Le rôle de la théorie

7 2. Le rôle de la théorie Sa qualité principale est de pouvoir être confrontée à des données empiriques doit pouvoir donner lieu à des prédictions (peuvent être mises à l'épreuve des faits) Les hypothèses (opérationnelles) permettent de tester, de réviser, de rejeter une théorie 2. Le rôle de la théorie

8 3.1 Généralités sur les hypothèses Une hypothèse est toujours spéculative et provisoire Tous les énoncés d'une théorie sont des hypothèses 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

9 3.1 Généralités sur les hypothèses Les théories contiennent des hypothèses de haut et de bas niveau Les hypothèses de haut niveau sont formulées de manière abstraite, en termes inobservables Les hypothèses de bas niveau sont celles qui, après traduction des précédentes, peuvent être mises à l'épreuve des faits 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

10 3.1 Généralités sur les hypothèses notion de vérification - L'infirmation empirique d'une hypothèse implique logiquement le rejet ou un ajustement de la théorie (A l'opposé, sa confirmation n'implique pas nécessairement que la théorie soit vraie) 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

11 3.1 Généralités sur les hypothèses notion de vérification - Une théorie est confirmée aussi longtemps que ses énoncés de base ne sont pas en contradiction avec la réalité - C'est par l'infirmation potentielle de ses implications qu'une théorie est réfutable 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

12 3.2 La formulation des hypothèses Il s'agit d'un processus en 3 étapes on formule, à partir de la problématique, les hypothèses générales, puis les hypothèses de recherche et enfin les hypothèses statistiques. 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

13 3.2.1 Les hypothèses générales On les appelle également hypothèses de travail ou hypothèses théoriques représentation abstraite explicative et/ou prédictive de l'existence d'une relation non encore établie entre deux faits ou deux ensembles de faits 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

14 Les hypothèses de recherche ou opérationnelles Traduction des hypothèses théoriques dans un cadre concret, celui d'une recherche particulière permettent à l'hypothèse générale d'être vérifiable, par le biais de cette opérationnalisation, dans le cadre d'une recherche particulière. 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

15 Les prédictions expérimentales et les hypothèses statistiques Les chercheurs en psychologie étudient le comportement humain par le biais de différentes mesures : intensité, qualité, présence ou absence trouver l'indice pertinent permettant d'exprimer la tendance générale des mesures effectuées sur les groupes de sujets (le plus utilisé est un indice de tendance centrale, moyenne ou médiane) ; trouver l'outil statistique adéquat pour analyser ces résultats. 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

16 Les prédictions expérimentales et les hypothèses statistiques (suite) Les outils statistiques ont un double but quantifier les événements et/ou les relations existant entre ces événements (statistiques descriptives) déterminer si les mesures obtenues constituent une évolution notable des phénomènes ou si elles sont seulement fortuites ou accidentelles (statistiques inférentielles). 2. Le rôle de la théorie 3. Les hypothèses

17 4. Les Variables A l'aide de la démarche expérimentale, on peut vérifier l'existence d'une relation entre deux faits ou deux ensembles de faits 4. Les variables

18 4.1. Les Variables Dépendantes (facteurs modifiés) Variables dont les variations sont liées, selon les termes de l'hypothèse, aux variations de l'environnement prises en compte ou manipulées par l'expérimentateur Ce sont soient les réponses fournies par les sujets, soient les caractéristiques de ces réponses Les données sont les valeurs de la VD recueillies lors d'une expérimentation 4. Les variables

19 4.2 Les Variables indépendantes Sont manipulées par l'expérimentateur (VI) Une VI est une caractéristique du sujet, de son environnement physique ou social, de la tâche, du ou des stimuli présentés qui est manipulée ou simplement prise en compte par le chercheur afin de contrôler ou d'analyser son impact sur le comportement étudié Une variable indépendante agit à titre de variable explicative de la variable dépendante. Elle représente la cause présumée de celle-ci. 4. Les variables

20 4.2 Les Variables indépendantes Groupe de mesure ou Groupe expérimental L'ensemble des mesures de la VD obtenues sous une même condition expérimentale 4. Les variables

21 4.2 Les Variables indépendantes facteurs systématiques et facteurs aléatoires systématiques quand le choix des différents degrés ou modalités est effectué par l'expérimentateur aléatoires quand les modalités d'une variable sont choisies au hasard ou déterminées par tirage au sort 4. Les variables

22 4.2 Les Variables indépendantes variables indépendantes invoquées et provoquées Simplement recueillies pour les premières ou créée par le chercheur pour les secondes 4. Les variables

23 III. LA CONCEPTUALISATION D UNE ETUDE

24 1- Plan d expérience = plan de recherche Construire un plan d'expérience C est mettre au point le dispositif dont découlera une réponse valable à la question posée ou une vérification valable des prédictions formulées II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

25 1- Plan d expérience Est considérée comme valable, l information qui donne du phénomène étudié une image claire et non équivoque qui, en conséquence, permet de tirer des conclusions légitimes à partir des résultats recueillis. II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

26 1- Plan d expérience Envisager l ensemble des dispositions nécessaires permettant de maximiser la probabilité de détecter des effets réels des VI sur les VD de minimiser la probabilité d'obtenir des effets dus à des variables non contrôlées II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

27 1. Le plan d expérience Constitue l ossature même de toute recherche empirique: de sa valeur découle celle des résultats II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

28 1. Le plan d expérience Il permet de maximiser la validité interne des résultats. Pour cela, il est nécessaire de contrôler les facteurs qui pourraient diminuer cette validité interne, à savoir la sélection des sujets, la maturation des sujets, les facteurs historiques, l administration répétée d une mesure (et régression statistique), la perte différentielle et la fluctuation de l instrumentation. II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

29 1- Plan d expérience critères de classification des plans d expérience (Il en existe plusieurs) : le contrôle que l on exerce sur la situation expérimentale (plans expérimentaux ou plans quasiexpérimentaux) ; le nombre de VI ; le fait de pouvoir ou pas assurer la totalité de la décomposition canonique II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

30 1- Plan d expérience En tenant compte de ces différents critères, on aboutit à la classification suivante II. La conceptualisation d une étude 1. Le plan d expérience

31 Plans d Expérience 1 seule VI Plusieurs VI Plan Exp érimental Plan Quasi Expérimental Plan Exp érimental Plan Quasi Expérimental Plan à cas unique Plans factoriels décomposition canonique complète Plans en carré décomposition canonique incomplète Plan split-plot Plans à facteurs emboîtés Plans à group es non équivalents Plans à séries temporelles interrompues Plans simulés avant après

1- Plan d expérience

1- Plan d expérience 1 Plan d expérience critères de classification des plans d expérience (Il en existe plusieurs) : le contrôle que l on exerce sur la situation expérimentale (plans expérimentaux ou plans quasiexpérimentaux)

Plus en détail

Introduction à la recherche en Marketing. La mesure

Introduction à la recherche en Marketing. La mesure Introduction à la recherche en Marketing La mesure Master 2 CAI G. de Lanauze IAE - Université Montpellier 2 Objectifs du cours Objectif - Comprendre la mesure des variables abstraites - Comprendre les

Plus en détail

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année)

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année) Épistémologie Licence de Sciences de la Vie 1 (3 ème année) La Science au Laboratoire La Méthode expérimentale 2 Perspective Macro-Epistémologie Grandes démarches Scientifiques Micro-Epistémologie : La

Plus en détail

Les plans expérimentaux

Les plans expérimentaux Les plans expérimentaux I) Avant propos : résumé des épisodes précédents Comme nous l avons précisé précédemment, la méthode expérimentale est la seule méthode qui permette de d établir un lien de causalité

Plus en détail

La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre

La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre La démarche de recherche en sciences sociales UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre 2012 2015 1 Objectifs du cours Comprendre les étapes essentielles de la démarche en sciences sociales. Etre en

Plus en détail

LA DEMARCHE DE RECHERCHE

LA DEMARCHE DE RECHERCHE LA DEMARCHE DE RECHERCHE I. Différentes méthodes d'acquisition des connaissances... 1 II. Les trois grandes phases d'une démarche de recherche... 2 A. La phase conceptuelle ou théorique... 2 B. Phase méthodologique...

Plus en détail

la Statistique en Santé: Généralités

la Statistique en Santé: Généralités Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Faculté de Médecine de Constantine Département de Pharmacie la Statistique en Santé: Généralités Dr LAKEHAL Abdelhak Maître assistant

Plus en détail

Questions pratiques 2: l inférence causale

Questions pratiques 2: l inférence causale Questions pratiques 2: l inférence causale 1 I. Possibilités et limites des modèles statistiques Nous avons précédemment défini et décrit la régression comme une méthode statistique visant à décrire la

Plus en détail

4. Les démarches scientifiques

4. Les démarches scientifiques 4. Les démarches scientifiques D après André Giordan, la démarche scientifique consiste à «faire émerger des éléments observables ou quantifiables, de les confronter à des hypothèses, de pouvoir maîtriser

Plus en détail

TUTORAT UE Biostatistiques Séance n 1 Semaine du 24/09/2012

TUTORAT UE Biostatistiques Séance n 1 Semaine du 24/09/2012 TUTORAT UE 4 2012-2013 Biostatistiques Séance n 1 Semaine du 24/09/2012 Mesure, probabilité, statistiques descriptives Dujols Séance préparée par Marielle GRANIER, Solenne MAURIN, Floriane PERRIER et André

Plus en détail

PSYQR19A Statistiques

PSYQR19A Statistiques PSYQR19A Statistiques Lotje van der Linden l.vanderlinden@cogsci.nl Objectifs généraux du cours Analyser les données de TER avec un logiciel statistique Choisir le test approprié pour tester une certaine

Plus en détail

Fiches de lecture critique

Fiches de lecture critique Fiches de lecture critique Ces fiches ne sont pas couvertes par un copyright : elles peuvent être copiées ou imprimées sans permission mais avec mention de la source (Salmi LR. Lecture critique et rédaction

Plus en détail

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC)

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Méthodologie de la Recherche (12 h TD) Année universitaire : 2013-2014 Enseignant : Aziz Chahir (Coordonnateur des PFE et des stages) E-mail

Plus en détail

General Research Methodologies. Dr. Dhouha Nefla Ajmi, DEFI Dr. Neila Boulila Taktak, DEFI

General Research Methodologies. Dr. Dhouha Nefla Ajmi, DEFI Dr. Neila Boulila Taktak, DEFI General Research Methodologies Dr. Dhouha Nefla Ajmi, DEFI Dr. Neila Boulila Taktak, DEFI 1 Plan Science Recherche Qualité de la recherche 2 La science Définitions La science est un ensemble de méthodes

Plus en détail

Le coin sciences. en maternelle

Le coin sciences. en maternelle Le coin sciences en maternelle Sciences en maternelle: découverte du monde Quelle «découverte»? Découvrir un vrai monde grâce à d authentiques objets et phénomènes, à d authentiques activités et démarches

Plus en détail

ARITHMÉTIQUE : SENS ET ÉCRITURE DES NOMBRES. Nombres naturels

ARITHMÉTIQUE : SENS ET ÉCRITURE DES NOMBRES. Nombres naturels ARITHMÉTIQUE : SENS ET ÉCRITURE DES NOMBRES Nombres naturels - Nombres naturels inférieurs à 1 000 000 (centaine de mille) : lecture, écriture, représentation, comparaison, classification, ordre, expressions

Plus en détail

Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche ( ) 1. Excellence du dossier de renseignements professionnels

Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche ( ) 1. Excellence du dossier de renseignements professionnels Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche (2017-2018) Nom : Cliquez ici pour entrer du texte. Nouvelle professeure ou nouveau professeur? Oui Non Titre du projet: Cliquez ici pour

Plus en détail

MANOVA Analyse de la variance multivariée

MANOVA Analyse de la variance multivariée Chapitre 4 MANOVA Analyse de la variance multivariée Objectif Un ensemble de facteurs de variation qualitatifs : les VI Expliquer Un ensemble de variables réponse quantitatives : les VD Tester les effets

Plus en détail

L INDUCTION STATISTIQUE

L INDUCTION STATISTIQUE L INDUCTION STATISTIQUE L'induction statistique a pour but de faire émerger des propriétés d'un ensemble de variables. Elle s'appuie sur les résultats de la statistique mathématique, qui applique des calculs

Plus en détail

Théorie de la décision (corrélation et régression)

Théorie de la décision (corrélation et régression) Théorie de la décision (corrélation et régression) Corrélation et régression Objectifs Vérifier l'existence d'association entre deux variables Exprimer la loi de cette relation? Applications Concordance

Plus en détail

PROBABILITES et ECHANTILLONNAGE. Liens entre programmes de 2nde et de première(s )

PROBABILITES et ECHANTILLONNAGE. Liens entre programmes de 2nde et de première(s ) PROBABILITES et ECHANTILLONNAGE Liens entre programmes de 2nde et de première(s ) Qu appelle t- on échantillon de taille n? «Par définition, un échantillon s obtient par tirage avec remise». Un échantillon

Plus en détail

Résumé. de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon. l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE

Résumé. de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon. l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE Résumé de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE Nota bene Le présent document a pour objet de résumer les tâches que comporte

Plus en détail

La prévision des ventes

La prévision des ventes La prévision des ventes Introduction Introduction et cas pratiques -Support de cours : Assistant HES Silvio Barbieri- 20 septembre 2010 Sommaire 1) La prévision 2) Introduction sur les 2 méthodes de prévision

Plus en détail

COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES

COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES COURS D INITIATION A LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES Support pédagogique à l usage des étudiants de l Institut de Presse et des Sciences de l Information Objectif global du cours: Appliquer

Plus en détail

Enseignante: A. GUERRAB

Enseignante: A. GUERRAB Enseignante: A. GUERRAB Mise en contexte En statistiques, plusieurs problèmes consistent à définir la relation qui existe entre deux variables statistiques : Le nombre d années d expérience et le nombre

Plus en détail

Corrélation - Régression

Corrélation - Régression Corrélation - Régression Corrélation Mesure le degré de liaison entre deux variables quantitatives Pour qu il y ait série statistique, il faut qu au moins l une des deux variables soit aléatoire. Cas 1

Plus en détail

Psy1004 Section 12: Corrélations et régressions. Varia. Varia. Il y aura au prochain cours (le dernier) une période de révision d'environ une heure.

Psy1004 Section 12: Corrélations et régressions. Varia. Varia. Il y aura au prochain cours (le dernier) une période de révision d'environ une heure. Psy004 Section : Corrélations et régressions Plan du cours: Varia.0: Le Q.I. varie-t-il avec le nombre d'années de scolarité?.: Calculs de l'indice de corrélation.: Exemples de corrélations et solution

Plus en détail

Psy1004 Section 12: Corrélations et régressions

Psy1004 Section 12: Corrélations et régressions Psy1004 Section 12: Corrélations et régressions Plan du cours: Varia 12.0: Le Q.I. varie-t-il avec le nombre d'années de scolarité? 12.1: Calculs de l'indice de corrélation 12.2: Exemples de corrélations

Plus en détail

ARITHMÉTIQUE : SENS DES OPÉRATIONS SUR DES NOMBRES

ARITHMÉTIQUE : SENS DES OPÉRATIONS SUR DES NOMBRES ARITHMÉTIQUE : SENS ET ÉCRITURE DES NOMBRES Nombres naturels - Nombres naturels inférieurs à 100 000 (unité de mille ou millier, dizaine de mille) : lecture, écriture, représentation, comparaison, classification,

Plus en détail

2) Plants de transfert (plans simples à une seule VI comprenant toujours un groupe expérimental et un groupe contrôle).

2) Plants de transfert (plans simples à une seule VI comprenant toujours un groupe expérimental et un groupe contrôle). I. Méthodologie du transfert d apprentissage. 1) Définitions. Organiser les successions d apprentissage. Pour un transfert il y a ay moins 2 tâches différentes, 2 apprentissages. On parle de transfert

Plus en détail

Le principe de réfutabilité

Le principe de réfutabilité Réfutabilité, falsifiabilité et vérification scientifique Le principe de réfutabilité Le propre de la certitude scientifique est, paradoxalement, d être réfutable. Réfutable, certes, mais pas réfutée.

Plus en détail

Dossier PSYCHO Analyse

Dossier PSYCHO Analyse Dossier PSYCHO Analyse Type des variables 1/ Indiquer le type de chacune des variables du dossier PSYCHO, (Nominale / Ordinale / Numérique) : - Nombre d'années d'études de psychologie (ANPSY) : Numérique

Plus en détail

Probabilités et statistiques

Probabilités et statistiques Statut provincial : 201-EES pondération : 3-2-3 bloc de l établissement préalable : 201-NYA (intégration et approfondissement) Probabilités et statistiques L objet et la place du cours dans le programme

Plus en détail

Le béhaviorisme L être humain comme animal Conditionné et «conditionnable»

Le béhaviorisme L être humain comme animal Conditionné et «conditionnable» Le béhaviorisme L être humain comme animal Conditionné et «conditionnable» Le béhaviorisme : origines et fondateurs Le béhaviorisme vient de la tradition anglo-saxonne de la philosophie empiriste. Ses

Plus en détail

Progression des apprentissages / Mathématique/5 e année

Progression des apprentissages / Mathématique/5 e année Progression des apprentissages / Mathématique/5 e année Étape 1 Étape 2 Étape 3 Arithmétique : Nombres naturels inférieurs à 1 000 000 : par ordre croissant ou décroissant + par bonds Arithmétique : Lire

Plus en détail

Ingénierie de la qualité Responsable du module

Ingénierie de la qualité Responsable du module RS430.100.16. 1/7 La description de module définit les conditions cadres du déroulement de l enseignement des matières du module. Filière(s) Orientation Public Microtechniques (MIC) Génie industriel (gin)

Plus en détail

Institut des Sciences et Pratiques d Education et de Formation Université Lumière - Lyon 2 Licence de Sciences de l Education

Institut des Sciences et Pratiques d Education et de Formation Université Lumière - Lyon 2 Licence de Sciences de l Education Institut des Sciences et Pratiques d Education et de Formation Université Lumière - Lyon 2 Licence de Sciences de l Education Unité d Enseignements 5 Complément de la majeure Méthodologie de la recherche

Plus en détail

Les savoirs essentiels liés au programme de mathématique

Les savoirs essentiels liés au programme de mathématique Les savoirs essentiels liés au programme de mathématique Légende Nouveauté au 1 er cycle Nouveauté au 2 e cycle * Nouveauté pour les élèves ayant vécu le nouveau Programme au Premier cycle Précisions importantes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE I STATISTIQUE DESCRIPTIVE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE I STATISTIQUE DESCRIPTIVE TABLE DES MATIÈRES Introduction... 21 CHAPITRE I STATISTIQUE DESCRIPTIVE I L observation statistique...2 I.1 Concepts de base... 2 I.2 L élaboration de tableaux statistiques... 29 I.21 Étude d un seul

Plus en détail

Analyse de la variance

Analyse de la variance Plan Analyse de la variance - Chapitre VI - Notes de cours Statistique L3 MIASHS - Université de Bordeaux - Chapitre VI - L3 MIASHS- Analyse de la variance 1/37 Plan Plan 1 Introduction 2 3 4 5 - Chapitre

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année)

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie. (3 ème année) Épistémologie Licence de Sciences de la Vie 1 (3 ème année) La construction des théories scientifiques II 2 Les limites du falsificationnisme L ascendant (en théorie) de la falsification par rapport à

Plus en détail

12. Régression linéaire simple

12. Régression linéaire simple 12. Régression linéaire simple MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal A2016 (v1) MTH2302D: régression 1/45 Plan 1. Introduction 2. Régression linéaire simple 3. Estimation des paramètres

Plus en détail

P O R BA B B A I B LITÉ T S É

P O R BA B B A I B LITÉ T S É Des statistiques : PROBABILITÉS ET STATISTIQUES Pour vérifierla fiabilité des conclusions d expériences Pour résumerl information qui est contenue dans un ensemble de données Pour planifier des expériences...

Plus en détail

Prévision des ventes 1. Approches

Prévision des ventes 1. Approches Prévision des ventes 1. Approches 1. Qualitative Les différentes méthodes : Études Experts Delphi L étude de marché prend en compte les différents facteurs externes à l entreprise capable d influencer

Plus en détail

Table des matières. ParTie i Statistique descriptive. Chapitre 1 Présenter pour informer 3. Chapitre 2 résumer pour informer 37

Table des matières. ParTie i Statistique descriptive. Chapitre 1 Présenter pour informer 3. Chapitre 2 résumer pour informer 37 Table des matières ParTie i Statistique descriptive Chapitre 1 Présenter pour informer 3 Défi Arrêt au stand 4 Les grandes lignes 5 1. Réaliser une étude statistique 6 1.1 Quel type de problématique? 6

Plus en détail

FACULTES UNIVERSITAIRES NOTRE DAME DE LA PAIX NAMUR. Sébastien JEANMART

FACULTES UNIVERSITAIRES NOTRE DAME DE LA PAIX NAMUR. Sébastien JEANMART NOTRE DAME DE LA PAIX Evaluation de l impact d un patron de conception sur la compréhension et la maintenance de programmes Sébastien JEANMART Année Académique 2007-2008 Plan Introduction Problématiques

Plus en détail

Comprendre la finance stochastique Capitalisation stochastique 1

Comprendre la finance stochastique Capitalisation stochastique 1 Comprendre la finance stochastique Capitalisation stochastique 1 Première session Comprendre la mathématique sousjacente à la finance stochastique Modélisation d actifs boursiers au moyen de mouvements

Plus en détail

Mathématique Savoirs essentiels

Mathématique Savoirs essentiels Mathématique Savoirs essentiels Changements du programme de formation de l école québécoise Premier cycle Deuxième cycle Troisième cycle Arithmétique : sens et écriture des nombres < 1000 Fractions en

Plus en détail

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie Université de Bretagne Occidentale Année Universitaire 2011-2012 U.F.R. de Lettres et Sciences Humaines CS 93837-29238 BREST CEDEX 3 Section : Psychologie - Licence 3è année Enseignant responsable : F.-G.

Plus en détail

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 LES METHODES EN SCIENCES SOCIALES Le 15 Mars 2000 (Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE...2 1. LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 1.1. La phase d'observation...3

Plus en détail

Suivi biologique du traitement par antivitamine K (étude 2003)

Suivi biologique du traitement par antivitamine K (étude 2003) Suivi biologique du traitement par antivitamine K (étude 2003) Etude menée auprès des laboratoires d analyse médicales par l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) L étude

Plus en détail

Engagement comportemental et éthique? UE 104 X M Sabrina Labbé

Engagement comportemental et éthique? UE 104 X M Sabrina Labbé Engagement comportemental et éthique? UE 104 X M1-2011 Sabrina Labbé Sens commun? Définition de Kiesler (1966) «L engagement est le lien qui existe entre un individu et ses actes» Engagement collectif

Plus en détail

Travaux Dirigés N 3 Analyse du plan S<A B> El Methni M.

Travaux Dirigés N 3 Analyse du plan S<A B> El Methni M. Travaux Dirigés N 3 Analyse du plan S El Methni M. EXERCICE I : On dispose des mesures indépendantes d un phénomène aléatoire dont la moyenne risque d être influencée d une part par deux facteurs

Plus en détail

From Bench to Beside : de l idée à la publication. Corinne Alberti Hôpital Robert Debré

From Bench to Beside : de l idée à la publication. Corinne Alberti Hôpital Robert Debré From Bench to Beside : de l idée à la publication Corinne Alberti Hôpital Robert Debré Journée recherche et santé «Biologie cellulaire, développement & recherche clinique et translationnelle 23 janvier

Plus en détail

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute Guide pour la rédaction d un mémoire Diplôme de fasciathérapie Corinne Arni W 2008/14 Septembre 2010 Objectifs du mémoire Obtention du diplôme de fasciathérapeute Comment tirer de l expérience de sa pratique

Plus en détail

SOMMAIRE. Sommaire REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE...

SOMMAIRE. Sommaire REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE... SOMMAIRE REMERCIEMENTS...III SOMMAIRE... VI LISTE DES ANNEXES...X LISTE DES FIGURES...X LISTE DES TABLEAUX... XI INTRODUCTION GENERALE... 14 CHAPITRE 1 DE L UTILISATION DE LA MUSIQUE EN MARKETING... 21

Plus en détail

Révision sur les plans expérimentaux Cours de Fabien Mathy

Révision sur les plans expérimentaux Cours de Fabien Mathy Révision sur les plans expérimentaux Cours de Fabien Mathy La formalisation des plans expérimentaux a pour objectif de décrire la structure d'un plan expérimental (the design of an experiment). La structure

Plus en détail

Eléments de Statistique Chapitre 1 : Introduction

Eléments de Statistique Chapitre 1 : Introduction Eléments de Statistique Chapitre 1 : INSA de Toulouse - 3ICBE Statistique Contexte Vocabulaire Environnement technologique Volume des données (600Mb séquenceur = GenBank 1982-1996) Nouveaux logiciels commerciaux,

Plus en détail

Chapitre 0. Comment caractériser l activité du statisticien? 12 I Le contexte II La démarche III Le modèle... 14

Chapitre 0. Comment caractériser l activité du statisticien? 12 I Le contexte II La démarche III Le modèle... 14 Statistique inférentielle Objectif du cours C e cours comprend l essentiel des notions de statistique mathématique, principalement paramétrique, avec une introduction au cas non-paramétrique. Les notions

Plus en détail

PLAN DE COURS. Organisations : conflits et violences. ORH Été Nicole Jeanneau Chargée de cours

PLAN DE COURS. Organisations : conflits et violences. ORH Été Nicole Jeanneau Chargée de cours PLAN DE COURS Organisations : conflits et violences ORH 2130-01 Été 2014 Nicole Jeanneau Chargée de cours jeanneau.nicole@uqam.ca ORH 2130 - Plan de cours page 2 1. Objectifs du cours Objectif général

Plus en détail

Arithmétique : A. Nombres naturels inférieurs à

Arithmétique : A. Nombres naturels inférieurs à Arithmétique : SENS ET ÉCRITU URE DES NOMBRES A. Nombres naturels inférieurs à 100 000 Compter ou réciter la comptine des nombres naturels : - par ordre croissant ou décroissant - par bonds Dénombrer des

Plus en détail

La démarche d'investigation au cycle 2

La démarche d'investigation au cycle 2 La démarche d'investigation au cycle 2 du 17/10 /2007 Intervenant :Jean-Jacques Ono dit Biot Ecrire: mailto:jj.ono-dit-biot@rouen.iufm.fr?subject=rensei 1 Modifications des programmes: B.O. H.S. N 5 du

Plus en détail

Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE

Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE Thierry Foucart 1 http://foucart.thierry.free.fr Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE 1. DES PROBABILITÉS À LA STATISTIQUE. hypothèse intuitive élaborée à partir d expériences diverses : convergence

Plus en détail

III. COMPRENDRE LA LOGIQUE DE L ANALYSE DE VARIANCE

III. COMPRENDRE LA LOGIQUE DE L ANALYSE DE VARIANCE A III. COMPRENDRE LA LOGIQUE DE L ANALYSE DE VARIANCE Écarts à la moyenne Comme cela a été montré dans le premier paragraphe de ce chapitre, la statistique F cal de l ANOVA reflète à la fois la variabilité

Plus en détail

Les méthodes d évaluation économétriques

Les méthodes d évaluation économétriques Les méthodes d évaluation économétriques L exemple des aides ARDAN Atelier méthodologique du PIVER Delphine Léglise sommaire 1. Les principes de l évaluation (ex post) 2. L exemple de l évaluation de l

Plus en détail

La régression linéaire. Formation Fondamentale

La régression linéaire. Formation Fondamentale Formation Fondamentale Sommaire 1 Modéle statistique Généralités Relation statistique 2 les hypothèses Démarche Propriétés Qualité Tests Sommaire 1 Modéle statistique Généralités Relation statistique 2

Plus en détail

Introduction à la statistique citoyenne 1 Synopsis 8. Chapitre 1. Les enquêtes 11

Introduction à la statistique citoyenne 1 Synopsis 8. Chapitre 1. Les enquêtes 11 Introduction à la statistique citoyenne 1 Synopsis 8 Chapitre 1. Les enquêtes 11 1 Les fondements de la «fabrication» des chiffres 11 A Sondage ou recensement? 11 B L échantillon et le «hasard» 12 C Le

Plus en détail

DU PrEEO. Module B : Psychologie générale Laurent Sparrow. UFR Psychologie Laboratoire URECA

DU PrEEO. Module B : Psychologie générale Laurent Sparrow. UFR Psychologie Laboratoire URECA DU PrEEO Module B : Psychologie générale Laurent Sparrow UFR Psychologie Laboratoire URECA Laurent.sparrow@univ-lille3.fr La science du comportement et des processus mentaux. 1 Histoire et objet de la

Plus en détail

La sensibilité éthique des évaluateurs

La sensibilité éthique des évaluateurs La sensibilité des évaluateurs Steve Jacob & Geoffroy Desautels 17 novembre 2011 20ème colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme 1 Nous remercions le Conseil de recherches en sciences

Plus en détail

Cadre Logique. Le Cadre Logique. Gestion du Cycle de Projet L OBJECTIF DE LA GCP L OBJECTIF DE LA GCP

Cadre Logique. Le Cadre Logique. Gestion du Cycle de Projet L OBJECTIF DE LA GCP L OBJECTIF DE LA GCP Cadre Logique Formation des cadres provinciaux en charge de l évaluation de projets INDH Gestion du Cycle de Projet Le Cadre Logique Marrakech, du 2 au 7 mai 2006 SF Développement Formation et Développement

Plus en détail

MODÈLE D'ANALYSE ÉCONOMÉTRIQUE DE LA RELATION ENTRE LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL ET LE SALAIRE MOYEN BRUT DANS L'INDUSTRIE ROUMAINE DE LA CHAUSSURE

MODÈLE D'ANALYSE ÉCONOMÉTRIQUE DE LA RELATION ENTRE LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL ET LE SALAIRE MOYEN BRUT DANS L'INDUSTRIE ROUMAINE DE LA CHAUSSURE Sorin BRICIU Dimi OFILEANU Université 1 Decembrie 1918 Alba Iulia MODÈLE D'ANALYSE ÉCONOMÉTRIQUE DE LA RELATION ENTRE LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL ET LE SALAIRE MOYEN BRUT DANS L'INDUSTRIE ROUMAINE DE LA

Plus en détail

Chapitre : 12 : Loi binomiale - Echantillonnage

Chapitre : 12 : Loi binomiale - Echantillonnage I. Épreuve et schéma de Bernoulli. Épreuve de Bernoulli Chapitre : : Loi binomiale - Echantillonnage Une épreuve de Bernoulli est une expérience aléatoire qui ne comporte que deux issues, l'une appelée

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2002

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2002 MATGRD EXERCICE 1 (11 points) Les trois parties peuvent être traitées indépendamment l'une de l'autre. Pour une étude cardio-vasculaire, on effectue une perfusion lente à débit constant d'une solution

Plus en détail

(1) L effet du témoin

(1) L effet du témoin (1) L effet du témoin OC Psychologie Collège De Candolle Collège Calvin L assassinat de Kitty Genovese Qui était Kitty Genovese? Que s est-il passé le 13 mars 1964? Ce qui s est passé le 13 mars 1964 (selon

Plus en détail

Statistiques déductives :

Statistiques déductives : I Généralités sur les test d'hypothèse : Statistiques déductives : Dans les statistiques déductives, contrairement aux statistiques descriptives, on essaie, à partir des observations faites, de tirer des

Plus en détail

Lecture critique d une étude publiée. Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL

Lecture critique d une étude publiée. Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL Lecture critique d une étude publiée Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL Notions de lecture critique Lecture critique = évaluation du résultat Sa validité scientifique (fiabilité) Son

Plus en détail

PLAN DE COURS. Organisations : conflits et violences. ORH Hiver Nicole Jeanneau Chargée de cours

PLAN DE COURS. Organisations : conflits et violences. ORH Hiver Nicole Jeanneau Chargée de cours PLAN DE COURS Organisations : conflits et violences ORH 2130-30 Hiver 2014 Nicole Jeanneau Chargée de cours jeanneau.nicole@uqam.ca ORH 2130 - Plan de cours page 2 1. Objectifs du cours Objectif général

Plus en détail

Nombres aléatoires ou nombre au hasard

Nombres aléatoires ou nombre au hasard Nombres aléatoires ou nombre au hasard Prof. Mohamed El Merouani Département de Statistique et Informatique Faculté Polydisciplinaire de Tétouan I.-Introduction : Les méthodes de simulation consistent

Plus en détail

Chapitre 9 Corrélation - Régression Exercices commentés. José LABARERE

Chapitre 9 Corrélation - Régression Exercices commentés. José LABARERE UE4 : Biostatistiques Chapitre 9 Corrélation - Régression Exercices commentés José LABARERE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Exercice I Les notes

Plus en détail

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES (CORRIGE)

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES (CORRIGE) STATISTIQUES A DEUX VARIABLES (CORRIGE) EXEMPLE SUPPORT DE COURS N 3 : LES TETRAS-LYRES Dans un Parc National, le dénombrement des tétras-lyres (lyrurus tetrix) a été effectué à la création du Parc en

Plus en détail

Mortalité: Détection statistique d un risque de spécification

Mortalité: Détection statistique d un risque de spécification FINANCE & RISKS INSURANCE RISK MANAGEMENT Mortalité: Détection statistique d un risque de spécification Chaire BNP Paribas Cardif ISFA Séminaire technique 8 avril 2013 Jean-Charles CROIX Frédéric PLANCHET

Plus en détail

TD de Méthodologie expérimentale Licence 2. Séance 4 Variables contrôlées et contrebalancement

TD de Méthodologie expérimentale Licence 2. Séance 4 Variables contrôlées et contrebalancement + TD de Méthodologie expérimentale Licence 2 Séance 4 contrôlées et contrebalancement + Les variables Indépendantes (VI) Dépendantes (VD) confondues / parasites contrôlées manipulés mesurés oubliés contrôlés

Plus en détail

Écrire / Lire un Article Principes de Base

Écrire / Lire un Article Principes de Base Écrire / Lire un Article Principes de Base Dr Julien Mancini julien.mancini@univmed.fr Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale Faculté de Médecine de Marseille,

Plus en détail

Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM

Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM Méthodologie de la recherche Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM référence White, P. (2009). Developing research questions : a guide

Plus en détail

Année Universitaire Mathématiques I Culture générale Anglais Economie & Droit Gestion d Entreprise Economie Mathématiques II

Année Universitaire Mathématiques I Culture générale Anglais Economie & Droit Gestion d Entreprise Economie Mathématiques II Année Universitaire 2016-2017 Mathématiques I Culture générale Anglais Economie & Droit Gestion d Entreprise Economie Mathématiques II 001 EPREUVE DE MATHEMATIQUES I: L'épreuve de mathématiques du concours

Plus en détail

Elaboration et Rédaction d un Questionnaire

Elaboration et Rédaction d un Questionnaire Elaboration et Rédaction d un Questionnaire Said, El Melhaoui Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales 26/05/2016 Outline 1 introduction 2 Définir précisément les objectifs de l enquête

Plus en détail

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV «Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV Caramba, qu est-ce qui m attend?! Quelques questions en guise de bienvenue Médecin / vétérinaire?

Plus en détail

Chap1. Définitions de base

Chap1. Définitions de base Chap1. Définitions de base STATISTIQUE vs. STATISTIQUES Des statistiques 1,3 milliard d habitant en chine 97 000 séropositifs en France en 2003 En France, La taille moyenne d un homme est de 1m75 et celle

Plus en détail

Session VII Echantillonnage et puissance

Session VII Echantillonnage et puissance Session VII Echantillonnage et puissance Christel Vermeersch janvier 2008 Introduction Objectif : évaluer les programmes et les interventions ( Ont-ils un effet ou pas?) Nous avons besoin de données suffisantes

Plus en détail

Population et Échantillon. Principes des Tests et Tests

Population et Échantillon. Principes des Tests et Tests Population et Échantillon Principes des Tests et Tests Pr Roch Giorgi LERTIM, Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Marseille, France http://cybertim.timone.univ-mrs.fr Population et Échantillon

Plus en détail

Analyse de variance. avec interaction. Données - notations. Données - exemple. Données - notations

Analyse de variance. avec interaction. Données - notations. Données - exemple. Données - notations Données - notations Analyse de variance F. Husson husson@agrocampus-ouest.fr avec interaction Lait Cacao Amer Acide Sucre Produit Juge Séance S1 J1 P6 3 5,5 7,5 S1 J1 P 1,, 6 7,6 5,5 S1 J1 P 1,8 3,6 5,

Plus en détail

«La Mesure du Développement» Paris, 1 er, 2 et 3 février Measuring development Paris, 1 st to 3 February 2012

«La Mesure du Développement» Paris, 1 er, 2 et 3 février Measuring development Paris, 1 st to 3 February 2012 Colloque international «La Mesure du Développement» Paris, 1 er, 2 et 3 février 2012 International Conference Measuring development Paris, 1 st to 3 February 2012 Coloquio internacional Medir el desarrollo

Plus en détail

Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation

Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation Rappel de la démarche et présentation des grilles d'analyse. Mutualisation, analyse et présentations de séquences. Trois entrées 1)Canevas d'une

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES

RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES Cégep du Vieux Montréal Cours : Mécanique 203-NYA-05 groupe : 1132 RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES Fait par : Albert Einstein Remis à : Emmanuelle Goulet Date de l expérience: le 29

Plus en détail

- La mesure et la réduction des délais de développement des produits nouveaux. Gilles Garel.

- La mesure et la réduction des délais de développement des produits nouveaux. Gilles Garel. Volume 14 N 2 RECHERCHE - Contribution méthodologique à l étude des relations d implication entre variables : application à l analyse des déterminants de la performance de la force de vente. Mouloud Tensaout

Plus en détail

2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion

2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion Notes pédagogiques 2.3 1/2 section 2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion Manuel, p. 46 et 47 Apprentissages notionnels visés Faire appel aux concepts de rayons incident et réfléchi,

Plus en détail

Journée APMEP Basse Normandie 5 mars 2008 Lycée Agricole Le Robillard Les plans d expériences en expérimentations végétales

Journée APMEP Basse Normandie 5 mars 2008 Lycée Agricole Le Robillard Les plans d expériences en expérimentations végétales Journée APMEP Basse Normandie 5 mars 2008 Lycée Agricole Le Robillard - 14 Les plans d expériences en expérimentations végétales Qu est ce qu expérimenter? => provoquer un phénomène en vue d en étudier

Plus en détail

INITIATION A LA RECHERCHE: FONDEMENTS DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE

INITIATION A LA RECHERCHE: FONDEMENTS DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE INITIATION A LA RECHERCHE: FONDEMENTS DE LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE Nature de la connaissance scientifique La connaissance et le savoir scientifiques se distinguent des autres savoirs ou autres types

Plus en détail

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert 2009-2010 Processus de résolution de problème pour un chercheur Etape 4 : Faire un état de

Plus en détail