Connaissez-vous votre prix de revient?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Connaissez-vous votre prix de revient?"

Transcription

1 Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n

2 Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. :

3 Plan de la présentation Le coût de revient, c est quoi? Votre coût de revient doit être le reflet de votre entreprise Des exemples de réalisations Sommaire et conclusion

4 Le coût de revient, c est quoi?

5 Vous reconnaissez-vous? Votre prix de vente régulier est de 4,20 $ Un client vous offre de payer 3,50 $, mais il s engage à commander d avance un gros volume du produit. Avez-vous l information requise pour prendre une décision? Le prix est-il trop bas? La rentabilité de l entreprise en sera-t-elle affectée? La capacité de production le permet-elle? Devrez-vous produire une moins grande quantité d un autre produit? Si c est le cas, lequel choisirez-vous? 4

6 Vous reconnaissez-vous? (suite) En tenant compte des prix de vente et de la marge désirée, vous estimez qu un produit ne devrait pas vous coûter plus de 2,10 $ l unité. Avez-vous assez de détails sur le coût du produit? Êtes-vous capable de produire à ce prix? Si oui, à partir de quel volume? Quelles activités devraient être modifiées pour atteindre le coût unitaire cible? 5

7 Vous reconnaissez-vous? (suite) Votre chiffre d affaires augmente, vous pensez que vos produits sont payants, mais la rentabilité et les liquidités demeurent stables. Êtes-vous en mesure d isoler les activités les moins rentables? Êtes-vous en mesure d isoler les clients les moins rentables? Vos activités sont-elles moins efficaces qu avant? Pouvez-vous le mesurer? Êtes-vous en mesure de déterminer quels sont les produits les plus rentables et les moins rentables? Vos coûts sont-ils tous pris en considération dans l établissement de vos prix de vente? 6

8 Vous reconnaissez-vous? (suite) Nos produits se ressemblent, ils doivent avoir grosso modo le même coût de revient! Votre coût de revient tient-il compte des particularités des produits et des clients? Type de matière première; Temps de mise en course et taille des lots; Vitesse de production; Pertes de qualité et pertes de procédés; Gains et pertes de volume en cours de production; Formats d emballage; Certifications particulières. 7

9 Le coût de revient, c est Le coût de revient d un produit ou d un service est la somme de toutes les dépenses (ou charges) nécessaires pour que ce produit ou ce service arrive à son état final. D une façon plus mathématique, le coût de revient est égal au coût de production additionné au coût de distribution du produit fini et aux charges communes à imputer dans la phase de production. 8

10 Pourquoi entreprendre un projet de coût de revient? Bénéfices Mesurer le coût et la rentabilité des produits, clients, services, secteurs d activité, etc. Éliminer les perceptions et avoir une lecture objective de la réalité de l entreprise Établir les prix de vente Évaluer le lancement d un nouveau produit Être proactif plutôt que réactif dans les stratégies adoptées Cibler les problèmes opérationnels Gaspillage et capacité inutilisée Efficacité des processus Écarts : consommation, composition, temps, prix et taux 9

11 L état du coût de fabrication et l état des résultats sont-ils suffisants? L'entreprise Agroalimentaire ABC État du coût de fabrication pour l'exercice terminé le 31 mars 201X Stock de produits en cours au 1er janvier $ Matières premières Stock au 1er janvier $ Achats $ Moins: Escomptes sur achats (500) $ Plus: Transport sur achats $ Achats nets $ Coût des matières disponibles $ Moins: Stock au 31 décembre (800) $ Coût des matières utilisées $ Main d'oeuvre directe $ Frais généraux de fabrication Main d'oeuvre indirecte $ Entretien et réparation - usine $ $ Total des coûts encourus $ Moins: Stock de produits en cours au 31 décembre (3 000) $ Coût des produits fabriqués $ Ventes nettes $ Coût des produits vendus Stock de produits finis au 1er janvier $ Coût des produits fabriqués $ Coût des produits disponibles à la vente $ Moins: Stock de produits finis au 31 décembre (9 000) $ Coût des produits vendus $ Bénéfice brut $ Frais d'exploitation L'entreprise Agroalimentaire ABC État des résultats pour l'exercice terminé le 31 mars 201X Frais de ventes et administration $ Bénéfice net $ En moyenne, l entreprise est rentable, mais pourrait-elle l être plus? 10

12 Attention à la moyenne 11

13 Quelques statistiques On pense que... Alors que 20 % des clients génèrent 80 % des profits 80 % des clients génèrent 20 % des profits 20 % des clients génèrent 225 % des profits 70 % des clients génèrent 0 % des profits 10 % des clients génèrent 125 % des pertes 100 % 100 % 12

14 Votre coût de revient doit être le reflet de votre entreprise

15 Les méthodes traditionnelles Réponds à un impératif légal Coûts directs Produit 2 Produit 1 Production d états financiers Calcul de coût unitaire estimatif (évaluation des stocks) Coûts indirects Clé de répartition unique 14

16 Les facteurs de distorsion Type d équipement Processus (uniforme ou non) Taille des lots Entreposage des produits finis et des matières premières Charges spécifiques (tests, certification) Pertes de procédé et de qualité Niveau d effort par unité 15

17 La méthode du coût par activités Orientée vers la performance Coûts directs Coûts indirects Inducteurs de ressources Activité 1 Activité 2 Activité 3 Produit 2 Client Produit 1 Mesure Coûts des clients Coût des produits et services Coût des activités (processus) Consommation des ressources Coûts des inducteurs Fournit des indicateurs de performance Inducteurs d activités Supporte l amélioration continue 16

18 Un exemple concret On commence par la balance de vérification (les résultats) En milliers de dollars Réel 2012 Frais variables MP 80 $ MOD 60 $ FGF Loyer 30 $ Amort. équipement 45 $ Énergie 25 $ Tests qualité externe 10 $ Frais vente et admin. Salaires 50 $ Transport 15 $ Total 315 $ 17

19 Un exemple concret (suite) Allouer les ressources aux activités et aux éléments de coût qui les utilisent En milliers de dollars Réel 2012 Inducteurs Volume d'inducteurs Sciage Assembl. Finition Client A Client B Prod. 1 Prod. 2 Client B Prod. 2 Frais variables MP 80 $ Consommation standard 35 $ 45 $ MOD 60 $ Heures 5, ,872 2,808 FGF Loyer 30 $ Pieds carrés 3,250 1,000 1, Amort. équipement 45 $ Spécifique 43 $ 35 $ 8 $ Énergie 25 $ Nombre de kwh 287, ,500 37,500 37,500 Tests qualité externe 10 $ Nombre de tests Frais vente et admin. Salaires 50 $ Estimation 100 % 25 % 5 % 10 % 20 % 40 % Transport 15 $ Réel 15 $ 8 $ 7 $ Total 315 $ 18

20 Un exemple concret (suite) Résultats d allocation des ressources (en milliers de dollars) En milliers de dollars Frais variables FGF Sciage Assembl. Finition Client A Client B Prod. 1 Prod. 2 Client B Prod. 2 MP 35 $ 45 $ 80 $ MOD 7 $ 21 $ 32 $ 60 $ Loyer 9 $ 14 $ 7 $ 30 $ Amort. équipement 37 $ 8 $ 45 $ Énergie 18 $ 3 $ 3 $ 25 $ Tests qualité externe 10 $ 10 $ Frais vente et admin. Salaires 13 $ 3 $ 5 $ 10 $ 20 $ 50 $ Transport 8 $ 7 $ 15 $ Total 84 $ 49 $ 47 $ 18 $ 27 $ 35 $ 45 $ 10 $ 315 $ Total 19

21 Un exemple concret (suite) Allocation des activités et des éléments de coût par rapport aux produits/clients Inducteurs Volume d'inducteurs Coût unitaire de l'inducteur Client A Prod. 1 Client B Prod. 1 Client A Prod. 2 Client B Prod. 2 Prix de vente unitaire 110 $ 120 $ 270 $ 210 $ Unités vendues Unités vendues En milliers de dollars Ventes 400 $ $ de ventes par produit 400 $ 132 $ 97 $ 68 $ 104 $ Matière 80 $ Consommation standard 80 $ 21 $ 14 $ 15 $ 30 $ Sciage 84 $ Heures par produit $ Assemblage 49 $ Heures par produit $ Finition 47 $ Heures par produit $ Client A 18 $ Unités vendues $ Client B 27 $ Unités vendues $ Client B produit 2 10 $ Unités vendues $ $ 20

22 Un exemple concret (suite) Résultats Client A Prod. 1 Client B Prod. 1 Client A Prod. 2 Client B Prod. 2 Prix de vente unitaire 110 $ 120 $ 270 $ 210 $ Unités vendues En milliers de dollars Ventes 132 $ 97 $ 68 $ 104 $ 400 $ Matières premières 21 $ 14 $ 15 $ 30 $ 80 $ Sciage 28 $ 56 $ 84 $ Assemblage 19 $ 13 $ 6 $ 11 $ 49 $ Finition 13 $ 8 $ 9 $ 17 $ 47 $ Client A 15 $ - $ 3 $ - $ 18 $ Client B - $ 17 $ - $ 10 $ 27 $ Client B produit 2 10 $ 10 $ Coûts totaux 67 $ 52 $ 61 $ 135 $ 315 $ Bénéfice net (perte nette) 65 $ 45 $ 7 $ (31) $ 85 $ Bénéfice net (perte nette) unitaire 54 $ 55 $ 26 $ (62) $ 49 % 46 % 10 % -30 % 21 % Bénéfice net (perte nette) avant coûts clients (10) 140 Bénéfice net (perte nette) unitaire, avant coûts clients (21) 60,2 % 63,5 % 14,4 % -10,1 % 35,0 % Total 21

23 D autres constats 140 $ 120 $ 100 $ 80 $ 60 $ 40 $ 20 $ - $ Client A Prod. 1 Client B Prod. 1 Client A Prod. 2 Client B Prod % 120 % 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % -20 % -40 % 1 2 Capacité Rentabilité 22

24 La production conjointe, tout un défi Produit 1 Atelier 2 Produit 4 Marché Intrant Atelier 1 Produit 2 Atelier 3 Produit 5 Produit 3 Sous-produit Marché Transformation supplémentaire? Comment partager les coûts au point de séparation? Rebut 23

25 La production conjointe, tout un défi (suite) Méthodes de répartition Répartition en fonction de mesures matérielles Répartition en fonction de la valeur marchande Répartition en fonction de la valeur nette de réalisation Répartition sur la base de la marge brute constante 24

26 Des exemples de réalisation

27 Des exemples de réalisations Problème L entreprise ne sait pas vraiment quels paramètres considérer lorsqu elle doit accepter ou refuser une commande. Coûts à considérer pour l acceptation d une commande ($) Couvrirez-vous les frais de commande minimums? 80 Devrez-vous traiter une DDM pour cette commande? Devrez-vous modifier les instructions de travail? 365 Quel est le coût de mise en course par lot?

28 Titre de l'axe Des exemples de réalisations (suite) Analyse de rentabilité client Falaise des profits par produit Seulement 30 % des clients sont rentables. Lesquels? ( ) ( ) ( ) Client (%) Profit (%) Profit ($) Rentabilité Point mort 23 0 (2 333) Perte 47 (390) ( ) Total 100 (100) ( ) 27

29 Des exemples de réalisations (suite) Analyse des écarts SERVICES Budget Budget variable Réel Écart total Écart de volume Écart de performance $ $ $ $ $ $ T otal 416, , ,500 44,876 51,282 (6,406) Appels de service 209, , , ,246 48,083 58,163 Appels pour commandes 164, , ,776 (60,467) 2,905 (63,372) Appels pour paiements 42,451 42,157 43,354 (903) 294 (1,197) ACTIVITÉS Budget Budget variable Réel Écart total Écart de volume Écart de performance Écart de taux Écart d'utilisation $ $ $ $ $ $ $ $ T otal 505, , ,963 56,076 50,532 5,544 (24,202) 29,746 Encaisser les paiments 40,301 40,157 40, Prendre les commandes 160, , ,276 (60,217) 2,555 (62,772) 6,538 (69,310) Superviser les opérations 95,913 95,913 85,963 9,950-9,950 36,205 (26,255) Supporter les appels de niveau 1 52,704 43,996 39,860 12,844 8,708 4,136 (12,937) 17,073 Supporter les appels de niveau 2 156, ,937 62,818 93,244 39,125 54,119 (54,119) - 28

30 Des exemples de réalisations (suite) Problème L entreprise veut optimiser ses méthodes afin de réduire ses coûts, mais ne sait pas par où commencer. $ $ $ $ $ $5 000 $0 Arrêts planifiés Arrêts mécaniques Arrêts électriques Heures inutilisées Pertes de procédé Pertes de qualité 29

31 Le coût de revient et le cycle budgétaire Le coût de revient est le résultat d un ensemble de décisions qui ont été prises dans le cadre du processus budgétaire. Révision des coûts de transport Révision du taux de change Établissement du budget de vente Établissement du niveau de production Révision du budget de capital Révision du coût de la maind'œuvre Coût de revient Révision des nomenclatures de produits Révision du coût des matières et des fournitures 30

32 Sommaire La maîtrise du coût de revient est essentielle pour : Déterminer le coût de vos produits et services Accepter ou refuser des commandes avec assurance Assurer la continuation de votre entreprise Gérer la performance de votre entreprise Maîtriser la rentabilité de votre entreprise 31

33 Conclusion Consultez les 13 signaux d alarme 32

34 Période de questions 33

35 Contact Ghyslain Cadieux, CPA, CMA, directeur principal Tél. : Courriel : Pour plus d information, nous vous invitons à consulter notre site Internet à l adresse suivante : 34

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Ventilation ltée assemble des ventilateurs depuis une vingtaine d années. À l origine, l entreprise ne fabriquait qu une seule gamme de produits, dite

Plus en détail

Colloque développement de marché Maîtrisez votre profitabilité grâce au coût de revient. septembre 2014

Colloque développement de marché Maîtrisez votre profitabilité grâce au coût de revient. septembre 2014 Colloque développement de marché Maîtrisez votre profitabilité grâce au coût de revient septembre 2014 Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

L entreprise de transformation

L entreprise de transformation CHAPITRE 1 L entreprise de transformation chap. 1, p. 10 JARDINART INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 20X3 Ventes brutes Moins : Rendus et rabais sur ventes Escomptes sur ventes

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Sujet #3. Méthodes de calcul du prix de revient. I. Définitions et objets de coûts

Sujet #3. Méthodes de calcul du prix de revient. I. Définitions et objets de coûts Sujet #3 Méthodes de calcul du prix de revient I. Définitions et objets de coûts Coût de revient: Ensemble des charges attribuées par affectation, répartition ou imputation à un bien produit ou à un service

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations...

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations... Sommaire Préface... 13 Introduction... 15 Pourquoi une fonction contrôle de gestion?... 15 Comment peut-on définir le contrôle de gestion?...16 Quels sont les grands domaines et activités du contrôle de

Plus en détail

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité!

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! André Bélanger, CPA, CMA Ceinture verte Six Sigma Conseiller senior Associé Optima Management inc andre.belanger@optima-management.qc.ca

Plus en détail

Table des cas d entreprise et enquêtes. Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements

Table des cas d entreprise et enquêtes. Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements Table des matières Table des cas d entreprise et enquêtes Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements xiii xiii xiv xv xv Première partie Les fondements de la comptabilité

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Le coût de revient et la prise de décision stratégique

Le coût de revient et la prise de décision stratégique Le coût de revient et la prise de décision stratégique economie.gouv.qc.ca/mpa_cr CAHIER D ACTIVITÉS 2 Classifier les types de coûts pour mieux comprendre leur comportement ACTIVITÉ 1A Les catégories

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité.

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité. LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Objectif(s) : o Pré requis : o Découverte de la méthode des coûts par activité. Connaissance des processus d'organisations des activités.

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information

Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information Ensemble de coûts directs et indirects de production et distribution par unité vendue Varie entre produits

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE

LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE Finalité de la démarche Répartir les charges indirectes dans les centres d'analyse en vue de leur imputation aux coûts. Prérequis Notions de charges

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé. 1 / 5 Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse Cf. Chap.1 Applications 1 et 2 : Les achats

Plus en détail

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl Coûts Fixes Coûts Variables Cherchez l erreurl Comment valoriser le calcul des Le calcul du coût t complet ne permet pas de répondre r à certaines questions permettant la prise de décisions. coûts? Étapes

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise

QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT. Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise QUESTIONNAIRE DE PRE-AUDIT MISE A NIVEAU DE L ENTREPRISE PAR LE GENIE INDUSTRIEL Pré-audit réalisé le... Rédacteur(s). Rubrique n 1 : Présentation de l entreprise Renseignements généraux - Identité de

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION Lycée privé L INITIATIVE Nabeul CLASSE : 4EG DEVOIR DE SNTHESE N 1 GESTION Prof : Karya Badreddine Durée : 3H. 30mn Le sujet est composé de 5 dossiers : Dossier 1 : coûts complets o Annexe 1 : Tableau

Plus en détail

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF La Société du Mérite (SM) Partie 1 La Société du Mérite (SM) a débuté ses activités le 1 er août 2010 et vient de terminer sa première année

Plus en détail

Exercice et solution 12B.3 Décision court terme

Exercice et solution 12B.3 Décision court terme Exercice et solution 12B.3 Décision court terme Un distributeur local a récemment proposé à un fabricant de meubles une commande ferme de 12 000 chaises à être fabriquées et livrées sur une base régulière

Plus en détail

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats.

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats. LES COÛTS COMPLETS 1 Introduction 2 Les différents types de charges 2.1 Les charges directes 2.2 Les charges indirectes 2.3 Les charges supplétives 2.4 Les charges non-incorporables 2.5 Les charges incorporées

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

DCG session 2010 UE11 Contrôle de gestion Corrigé indicatif

DCG session 2010 UE11 Contrôle de gestion Corrigé indicatif DCG session 2010 UE11 Contrôle de gestion Corrigé indicatif DOSSIER 1 : CALCUL DES COUTS 1. Présenter le tableau de répartition des charges. Calculer le coût de production des particules obtenues. Tableau

Plus en détail

Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité

Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité INTRODUCTION 1) NOTION DE BASE 2) IMPORTANCE DU SEUIL DE RENTABILITÉ POUR L ENTREPRISE 3) PARAMÈTRES DE CALCUL 4) QUELQUES UTILISATIONS

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

Séance 9. Planification globale Planification détaillée 4-530-03. Gestion des opérations et de la production

Séance 9. Planification globale Planification détaillée 4-530-03. Gestion des opérations et de la production Gestion des opérations et de la production Séance 9 4-530-03 Planification globale Planification détaillée Plan de la présentation La planification globale : Objectifs et principes de base; Stratégies

Plus en détail

Gestion des opérations. et de la production. Séance 10 4-530-03. La planification des besoins matières

Gestion des opérations. et de la production. Séance 10 4-530-03. La planification des besoins matières Gestion des opérations et de la production Séance 10 4-530-03 La planification des besoins matières 1 9, 9, Service Service d enseignement d enseignement de la de Gestion la Gestion des Opérations des

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES

TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES 1 DIADEM Tableau de suivi des coûts et des marges Fiche TABLEAU DE SUIVI DES COUTS ET DES MARGES. Document 35 Type d outil : Outil de contrôle de gestion de l activité

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable Cabinet SAINTILAN à Quéven 1. Définition : ou point

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE Entreprise MEREGO De : GOLO Cécilia Comptable P.J. : coûts de revient et résultats analytiques A : Directeur Service de la comptabilité de gestion Date : 28/05/10 Objet : commentaire sur l évolution des

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

FORMATIONS AGRO ALIMENTAIRES

FORMATIONS AGRO ALIMENTAIRES Améliorer les coûts de revient de votre outil industriel CODE P2 Chef d entreprise Responsable administratif et financier Personnel chargé de calcul de revient Comprendre les fondements de la comptabilité

Plus en détail

La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets.

La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets. La comptabilité analytique : un outil indispensable pour la gestion et le suivi des projets. STAND 114 SOMMAIRE 1. Rôles et objectifs de la comptabilité analytique a) Rôle b) Objectifs 2. Organisation

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES

CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES La méthode des coûts à base d'activités, ou comptabilité d'activités, en anglais ABC (Activity Based Costing), a pour objectif de mieux rattacher le coût des ressources

Plus en détail

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE Numéro Liste de compétences - cours Introduction aux mathématiques comptables et financières Utiliser à des fins de gestion des méthodes statistiques

Plus en détail

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées.

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. GESTION Durée : 2 heures. Consignes Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. LA MEUNERIE D ARVOR La Meunerie d Arvor est une entreprise artisanale créée en 1994. La qualité de ses produits

Plus en détail

PRIX JULIE MAS 2014-2015

PRIX JULIE MAS 2014-2015 PRIX JULIE MAS 204-205 D O S S I E R D E.. La création et le développement d une jeune entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant proposé par la vie professionnelle. La diversité des

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 10 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2010 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE (06 points) EXERCICE 1 COUTS COMPLETS L entreprise «ABC» fabrique des

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION R/D Recherche Développement Production Distribution - A6 : Prod. - A7 : CA - A8 : Distribution - A9 : PR de Prod. - A10 : Exportation - A11

Plus en détail

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC PARTIE 1 Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC THÈME 2 Le traitement des charges : les charges directes et indirectes EXERCICE 2 Méthode des centres d analyse et méthode simplifiée

Plus en détail

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient L importance de bien maîtriser ses coûts de revient Les Rendez-vous agroalimentaires de l Outaouais 2014 Journée commercialisation - Bien gérer sa commercialisation: un incontournable! Salle multifonctionnelle,

Plus en détail

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 Page 1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification...... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 2. Le contexte d affaires... 5 2.1 Les produits et le marché de l entreprise...

Plus en détail

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif CONTRÔLE DE GESTION DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 MISE EN PLACE D OUTILS D AIDE A LA DECISION Question 1 : Rédiger une note d environ une page destinée au directeur général visant à lui

Plus en détail

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits?

Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION Solutions Project & Portfolio Management pour l innovation de vos produits Pouvez-vous assurer davantage d innovation dans tout votre portefeuille de produits? you

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS - 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS Objectif(s) : o Découverte des problèmes liés aux : Pré requis : o o Modalités : o o o o produits en-cours, produits dérivés, produits conjoints.

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 02 : STOCKS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3 1.1.2. Le champ d application

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2006 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COMPTABILITE ANALYTIQUE (40 points) ALZA est une entreprise industrielle dont l objet est de

Plus en détail

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Table ronde : Indicateurs clés de performance Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Plan de la présentation 1. Présentation du projet 2. Résultats intermédiaires

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Le pilotage de la performance... 17 I. Du contrôle au pilotage de la performance... 17 A. Le contrôle de gestion traditionnel... 17 B. Le pilotage de la performance... 19

Plus en détail

Deuxième partie. Les instruments du pilotage économique des processus

Deuxième partie. Les instruments du pilotage économique des processus Deuxième partie Les instruments du pilotage économique des processus Plan de la partie 2 Chapitre 3 : Coûts, marges, rentabilités Chapitre 4 : La construction et la modélisation des coûts Chapitre 3 Coûts,

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION. UV2 Contrôle de gestion

FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION. UV2 Contrôle de gestion FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION Chapitre 1 Analyse de la masse salariale Chapitre 2 Le modèle de WILSON Chapitre 3 Budgétisation des approvisionnements Chapitre 4 Les écarts sur coûts Chapitre

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Les différentes structures de coûts

Les différentes structures de coûts 1 I LES DIFFÉRENTS TYPES DE COÛTS :...3 En fonction du champ d'application :...3 En fonction du contenu :...3 En fonction du moment des calculs :...3 II LES ÉLÉMENTS CONS TITUTIFS DES COÛTS :...3 A) LES

Plus en détail

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL Valérie Moens ASBL Ideji 1 Table des matières 1. Gestion financière au sein d'une ASBL 2. Elaboration du budget: 1. Introduction 2. Planification stratégique

Plus en détail

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES»

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES» PROGRAMME DE FORMATON «GESTION DES PETITES ENTREPRISES» 1 Module 1 : Les principes de gestion Durée : 1 séance (4 heures) Objectif : Acquérir et comprendre les principes de base qui permettent de gérer

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Remerciements... CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT... 1

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Remerciements... CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos........................................................... Remerciements......................................................... V VII CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT................

Plus en détail

La Voie de la Relocalisation Industrielle. José GRAMDI

La Voie de la Relocalisation Industrielle. José GRAMDI La Voie de la Relocalisation Industrielle José GRAMDI Quelques Chiffres 3,7M 2,8M Emplois Industrie 2M 3M Demandeurs d'emploi - 15 Md 2001-41 Md 2012 Balance Industrie Fabriquer ou Importer? Approche Microéconomique

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Présentation. Cette formation est possible grâce à :

Présentation. Cette formation est possible grâce à : Présentation Cette formation est possible grâce à : Sommaire de la formation L entreprise collective Le tableau de bord : c est quoi? Le tableau de bord : pour qui? Les indicateurs L implantation Démo

Plus en détail

Question de mettre la balle au jeu

Question de mettre la balle au jeu 1 COMMENT FAIRE DES ACHATS VERTS SANS ÊTRE DANS LE ROUGE ET RIRE JAUNE JEAN LUSSIER, ing. Directeur des Services de l équipement Journée thématique AGPI - Achats Écoresponsables Question de mettre la balle

Plus en détail

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes :

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes : DIAGNOSTIC EXPORTATION Avant d'aborder un marché étranger, comme avant de prendre toute décision importante concernant l'exportation, le gestionnaire doit vérifier que son entreprise est prête à exporter

Plus en détail

AIDE A L ENTREPRENEURIAT DES JEUNES BUSINESS PLAN SIMPLIFIE

AIDE A L ENTREPRENEURIAT DES JEUNES BUSINESS PLAN SIMPLIFIE AIDE A L ENTREPRENEURIAT DES JEUNES BUSINESS PLAN SIMPLIFIE Nom du promoteur : Nom du projet : Expert ONUDI: Nicoué Herman Bureau ONUDI CI : 22 48 27 48 Email : A.Nicoue@unido.org TABLE DES MATIERES TABLE

Plus en détail

COMPTABILITÉ DE GESTION

COMPTABILITÉ DE GESTION COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : septembre 1997 Réédité par la Direction

Plus en détail

X. Analyse des Coûts et Planification Financière

X. Analyse des Coûts et Planification Financière X. Analyse des Coûts et Planification Financière Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains X-1 Les briques pour la planification et l analyse Conception

Plus en détail

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 États financiers simples Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 Au menu ce midi Qu est-ce que des états financiers? Où aller chercher les données? Seuil de rentabilité Le Centre d entrepreneuriat

Plus en détail

CALENDRIER 2014/2015. Connaissance de l usinage un avantage décisif. Formation à la carte. Productivité et économie

CALENDRIER 2014/2015. Connaissance de l usinage un avantage décisif. Formation à la carte. Productivité et économie CALENDRIER 2014/2015 Connaissance de l usinage un avantage décisif Formation à la carte Productivité et économie Préparons le futur De nouveaux challenges pour cette année! Vous savez probablement mieux

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / /

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / DOSSIER D'OPPORTUNITÉ Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / Jour mois An Âge: Homme Femme Coordonnées de l entreprise Nom : Adresse

Plus en détail

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion Année Universitaire: 2011-2012 L3 Economie et gestion 1 SEANCE 1 Introduction : Comptabilité de gestion : historique, définitions

Plus en détail