CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006"

Transcription

1 CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006 QUESTIONNAIRE - Répondre par V (vrai) ou F (faux) O/N 1 Un père infirme peut être compté à charge pour ses enfants F 2 Un oncle invalide peut être compté à charge par son neveu, à condition de vivre sous son toit V 3 Une personne à charge peut être imposée en France, si elle y a le centre de ces intérêts économiques V 4 Les revenus d'une profession libérale sont imposés à l'ir catégorie BIC F 5 l'ir est calculé sur le revenu net global F 6 Les sociétés de capitaux sont imposables dans la catégorie BIC F 7 Une entreprise omet de comptabiliser une charge admise fiscalement : - elle opère une déduction comptable et réintègre fiscalement cette charge F - elle opère une déduction comptable V - elle s'abstient de toute comptabilisation F - elle déduit fiscalement F 8 Une déduction fiscale est une charge non inscrite en comptabilité F 9 La rémunération du conjoint du PDG d'une SA n'est déductible en totalité que si les époux F sont mariés sous un régime de communauté 10 Les pénalités fiscales ne sont jamais déductibles V CAS PRATIQUES CAS N 1 La famille MONTBRUN dispose des revenus suivants pour l année 2005 : - Déficit du commerce de plomberie de M MONTBRUN : Salaire fiscal brut de Mme MONTBRUN : Location d un studio non meublé : ( frais d emprunts : 250 et frais d assurances : 340 ) - Dividendes d actions (Net perçu). : Pension alimentaire versée au père de M Montbrun.: Déficit global de l année 2004 : Les époux MONTBRUN ont par ailleurs 2 filles : - Valérie, âgée de 24 ans, est mariée et poursuit ses études..: 0 - Amélie, lycéenne est âgée de 17 ans : 0 1 Déterminer le nombre de parts du foyer fiscal ; Monsieur MONTBRUN Oui 1 part couple marié Madame MONTBRUN Oui 1 part couple marié Amélie MONTBRUN ½ part mineur rattachée de plein droit Valérie MONTBRUN Rattachement ne donne pas droit à des parts mais abattement spécial TOTAL 2 parts 1/2

2 2 Calculer le Revenu Net Global Imposable ; REVENUS NETS CATEGORIELS TS madame % % Net imposable BIC plomberie Revenus fonciers Loyers Déduction forfaitaires 14% (>15000) - Frais d emprunt Net imposable RCM Net perçu abattement de 50% abattement spécial Net imposable SOMME REV.NETS.CATEGORIELS DEFICIT GLOBAL REVENU BRUT GLOBAL pension père M. MONTBRUN (descendants) REVENU NET GLOBAL abatt spécial enfants à charge ayant fondé un foyer distinct 4489 x 2 admis auusi REVENU NET GLOBAL IMPOSABLE Calculer le montant de l impôt du par le foyer fiscal. N.B : Utiliser la fiche pratique IR 2006 sur les revenus 2005 Quotient : RNGI=25771 / 2,5 parts = qui va nous permettre de se reporter à une tranche du barème à l IR et donc de la formule de calcul Tranche correspondante : De à (RNGI x 0,1914) (1369,48 x 2,5 parts) Calcul : (25771 x 0,1914) (1369,48 x 2,5) = 4932, ,7 = 1508,86 Réduction pour enfants à charge poursuivant des études : 1508, (Amélie lycéenne) (Valérie étudiante) (voir x2)

3 Montant de l impôt du = 1172,86 CAS N 2 Une entreprise soumise à l'ir réalise plusieurs opérations Achat Vente Durée de détention Titres DEC (1) ans Titres A380 (2) an Titres DEAS (2) ans Titres DEAS (2) an Cession d'une créance CED ans Brevet FED ans Brevet BOI an Redevance tirée de la concession d'une licence créé an, 6 mois (1) acquis en vue de prendre le contrôle de la société (2) acquis dans un but spéculatif Travail à faire 1a. Dresser un tableau des PV/MV 1b. Dégager les PV/MV nettes à CT et à LT 1c. Indiquer le traitement fiscal de ces PV/MV nettes (corrections fiscales et modalités d'imposition) 1d. Mêmes questions, mais l'entreprise est soumise à l'is

4 IR IS Titres DEC (1) CT LT BIC CT LT IS ans et Titres A380 (2) Titres DEAS (2) Titres DEAS (2) Cession d'une créance CED Brevet FED Brevet BOI Redevance tirée de la concession d'une licence 300 de 2 ans hors champ PV MV hors champ pas de délai si création 500 PV ou MV Nettes Traitement Fiscal -400 (- 2/3) Etalement possible déduction extracomptable et 16% 0 déduction extracomptable et 19% CAS N 3 Quatre associés ont effectué des versements au compte courant d'une SARL en formation au capital de M.THOUVENIN, gérant : du 1/01 au 31/12/N M. LAC, associé détenant 51% des parts sociales : du 1/01 au 31/12/N M. PROUVOST, associé détenant 38% : du 1/01 au 31/12/N M. JOURDAIN, associé détenant 2% : du 1/01 au 31/12/N Tous les associés se sont libérés de leurs apports en capital à l'exception du dernier, qui ne réalisera l'opération qu'au début de l'exercice N+1. Renseignements : Taux de rémunération servi des avances en c/c servi par la SARL : 10%. Travail à faire : Pour la société versante : calculer les intérêts comptabilisés, les intérêts fiscalement déductibles et le cas échéant les réintégrations fiscales qui s'ensuivent. Monsieur PROUVOST déduits : x 10% = 8000 Déductibles : x 4,21% = 3368 A réintégrer : = 4632

5 Monsieur JOURDAIN déduits : x 10% = 1000 Déductibles : x 4,21% = 421 rien car capital pas libéré A réintégrer : 1000 Messieurs THOUVENIN et LAC déduits : x 10% = 4000 THOUVENIN x 10% = 4000 LAC TOTAL 8000 Déductibles : x 1,5 x 4,21% = 3158 s applique à l ensemble des avances des 2 associés A réintégrer : = 4842 CAS N 6 La SA H2R emploie 4 salariés pour une masse salariale de : Elle rémunère l'activité de deux administrateurs à : chacun Travail à faire n 6 - Que peut-elle déduire fiscalement? - Aura-t-elle une correction fiscale à opérer? Si oui, laquelle et pour quel montant? Rémunération fiscalement déductibles 457 (effectif < à salariés) x 2 = 914 pour les 2 administrateurs A réintégrer = 1086

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas)

Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas) Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas) Membres des organes de direction de SA SA classique : Directeur général Directeurs généraux délégués Président du conseil

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013 Estimation de votre impôt sur les revenus 213 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 2 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes viagères

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation de l usufruit

Plus en détail

PARTIE 3 : IMPOT SUR LES SOCIETES. Chapitre 17 : Les régimes d imposition des plus ou moins-values dans les sociétés soumises à l IS

PARTIE 3 : IMPOT SUR LES SOCIETES. Chapitre 17 : Les régimes d imposition des plus ou moins-values dans les sociétés soumises à l IS PARTIE 3 : IMPOT SUR LES SOCIETES Chapitre 17 : Les régimes d imposition des plus ou moins-values dans les sociétés soumises à l IS Au programme : 1. Principes 2. Les titres de participation 3. Les autres

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE DCG session 2014 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE 1.1 Indiquer le montant appelé du premier acompte en 2013. Les acomptes 2 et 3 de 2012 sont calculés au tau de 25%

Plus en détail

L impôt sur les sociétés : assiette, calcul, gestion des déficits fiscaux, (cours)

L impôt sur les sociétés : assiette, calcul, gestion des déficits fiscaux, (cours) L impôt sur les sociétés : assiette, calcul, gestion des déficits fiscaux, (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les particularités d assiette de l impôt sur les sociétés...

Plus en détail

Notice comment remplir

Notice comment remplir MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Notice comment remplir LA DECLARATION DES BENEFICES LA DECLARATION DES BENEFICES NON COMMERCIAUX (BNC) (G N 13) (Régime de la déclaration contrôlée)

Plus en détail

CORRECTION Remise et TVA

CORRECTION Remise et TVA CORRECTION Remise et TVA 1) vente marchandises : Quantité : 10 Prix unitaire : 20 euros HT Remise de 3% TVA à 20% Etablir la facture au client 2) vente marchandises : Quantité : 30 Prix unitaire : 17 euros

Plus en détail

TD n 10 Les plus ou moins values

TD n 10 Les plus ou moins values TD n 10 Les plus ou moins values I Notions générales Les plus values et moins values professionnelles sont les profits et les pertes de caractère exceptionnel réalisées par les entreprises à l occasion

Plus en détail

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Au programme

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Au programme PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES Au programme INTRODUCTION : Les bénéfices industriels et commerciaux Au programme : L imposition du résultat des entreprises : principes

Plus en détail

1. L imposition des résultats

1. L imposition des résultats 1. L imposition des résultats de l entreprise ÿ Rappels de cours L entreprise ainsi nommée correspond à l entité économique. Il peut s agir d une entreprise individuelle comme d une société. L activité

Plus en détail

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cadre dirigeant, entrepreneur, profession libérale, artisan... Les problématiques diffèrent ; les solutions aussi. Pour chacun, les pistes pour

Plus en détail

Simulation Investissement Immobilier

Simulation Investissement Immobilier Simulation Investissement Immobilier Monsieur DUPONT Dénomination sociale : SCI Dupont Adresse : 25 rue des lilas Code postal : 33000 Ville : BORDEAUX Téléphone : 05 56 25 50 75 Fax : - E-mail : scidupont@exemple.com

Plus en détail

QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES. Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK

QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES. Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK RAPPEL DE COURS L IR est impôt annuel qui coïncide avec l année civile. Il porte sur les revenus du 1er janvier au

Plus en détail

I. Calcul des pénalités en matière d impôt sur le revenu

I. Calcul des pénalités en matière d impôt sur le revenu Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-280-20120912 DGFIP autres annexes Modalités de calcul des pénalités

Plus en détail

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Chapitre 8 : L imposition des BIC

PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Chapitre 8 : L imposition des BIC PARTIE 2 : L IMPOSITION DES RESULTATS DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES Au programme : 1. Le champ d application des BIC 2. L affectation du patrimoine de l exploitant 3. La période d imposition 1. Le champ

Plus en détail

Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009

Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009 Groupement HEC Patrimoine ACTUALITE FISCALE 2009 12, rue Lalo 75116 PARIS Tél.: 01 47 20 45 75 Fax: 01 47 20 45 39 c.scheer@scheer-avocats.com (direct) cabinet@scheer-avocats.com SOMMAIRE 1. Les nouvelles

Plus en détail

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23]

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] Références du document 5B23 Date du document 01/09/99 Annotations CHAPITRE 3

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/01/05 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/1 NOTE COMMUNE N 1/2013 Objet : Commentaire des dispositions

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

- TABLE DES MATIERES -

- TABLE DES MATIERES - FISCALITE COURS EDC 3EME ANNEE 1 - TABLE DES MATIERES - Chapitre 1. LE SYSTEME FISCAL... 4 I - La notion de finance publique... 4 II - Les recettes/ressources publiques... 4 III - Les dépenses publiques...

Plus en détail

Le Loueur en Meublé non Professionnel (LMNP)

Le Loueur en Meublé non Professionnel (LMNP) Suite de la parution du 9 septembre 206 Page /6 La location meublée non professionnelle n'est pas définie par la loi, seule la location meublée professionnelle («LMP») l'est. Ainsi, un loueur en meublé

Plus en détail

NOTE DE SERVICE

NOTE DE SERVICE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

DONNEES D'IDENTIFICATION

DONNEES D'IDENTIFICATION DONNEES D'IDENTIFICATION Tableau OG 00 Numéro de cabinet comptable dans un OGA Forme juridique Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet IDENTIFICATION PERIODE Date de début exercice

Plus en détail

Les plus-values et les moins-values professionnelles (cours)

Les plus-values et les moins-values professionnelles (cours) Les plus-values et les moins-values professionnelles (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - La détermination des plus ou moins-values... 4 Le fait générateur des plus

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

(2013) INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00

(2013) INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00 16 avenue Jean Jaurès BP 28 35401 SAINT-MALO CEDEX e-mail : cgaction@cgaction.fr TABLEAUX OG 2013 (2013) INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00 Libellés IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique

Plus en détail

Comment assainir les capitaux propres de ma société?

Comment assainir les capitaux propres de ma société? 58. Comment assainir les capitaux propres de ma société? Si votre société subit des pertes récurrentes, sources de difficultés, vous aurez peutêtre à rechercher des moyens pour assainir la situation bilantielle

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI CICE - 1-7 avril 2014 Présentation du CICE 3 e Loi de finances rectificative pour 2012 (art.66) o Création du CICE Site dédié au Pacte national pour la

Plus en détail

M2 DFCGA - TD de M. Didier KLODAWSKI

M2 DFCGA - TD de M. Didier KLODAWSKI M DFCGA - TD de M. Didier KLODAWSKI FISCALITÉ TVA RÉEL NORMAL I ) Madame D ARC a créé une SARL en : SARL D ARC. Son activité est l entretien de locaux professionnels. Cette dernière ne souhaite pas que

Plus en détail

Les produits et les charges en droit fiscal (cours)

Les produits et les charges en droit fiscal (cours) Les produits et les charges en droit fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les produits... 4 Les produits imposables... 4 Les principes de rattachement des produits

Plus en détail

Préparation de la retraite de vos clients

Préparation de la retraite de vos clients Préparation de la retraite de vos clients Constitution d un capital mobilier I Retraite individuelle A- PERP B- Assurance vie II Retraite financée au travers d une entreprise A- Article 83 B- Article 39

Plus en détail

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions SOMMAIRE Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions Réforme fiscale : l'entreprise IFA Crédit d'impôt recherche Taxe professionnelle Dépréciation des titres

Plus en détail

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a :

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a : Note commune n 3/2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 relatives à la redevance de compensation exigible

Plus en détail

C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : 2. L'IR sur salaire s'applique à la totalité des revenus salariaux :

C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : 2. L'IR sur salaire s'applique à la totalité des revenus salariaux : I. IR (Impôt générale sur le revenu) : 1. Définition : C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : Revenus professionnels. Revenus provenant des exploitations agricoles.

Plus en détail

BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer

BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer BILAN PATRIMONIAL Situation au 11/01/2010 Etude effectuée par Edition du Bilan AMC Capital Explorer Disquette d'or de l'ordre des Experts-Comptables Conformément à la loi "Informatique et Libertés" n 78-17

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE ADHERENT DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires

Plus en détail

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA BORDEREAU DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA Code adhérent : Nom et prénom / Raison Sociale : 0GID00 Informations Identification

Plus en détail

Partie 1 : Application relative à la déductibilité de la TVA en cas de règlement effectué en espèce (avec correction)

Partie 1 : Application relative à la déductibilité de la TVA en cas de règlement effectué en espèce (avec correction) Licence Fondamentale «Sciences Economiques et Gestion» (S5) Fiscalité de l Entreprise (2016-2017) Taxe sur la valeur ajoutée: Application et Série d Exercices Partie 1 : Application relative à la déductibilité

Plus en détail

Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../.

Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../. Statut du dirigeant et stratégies de rémunération Réunion cabinet le../../. 1 Plan de la réunion Constats Objectifs Quiz Exposé technique Cas pratiques Conclusion 2 Les intervenants manager conseiller

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-PVMV-10-20-30-20-20130109 DGFIP BIC-Plus-values et moins-values - Règles

Plus en détail

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE RÉDUCTIONS D IMPÔT I REDUCTIONS POUR CHARGE DE FAMILLE A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE Les dispositions de l article 74 du C.G.I prévoient des réductions pour charges de famille

Plus en détail

N 2072-S DÉCLARATION RELATIVE

N 2072-S DÉCLARATION RELATIVE N 10338*14 Formulaire obligatoire Article 46 C de l annexe III au Code général des impôts Jours et heures de réception du service DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DECLARATION DES SOCIETES IMMOBILIERES

Plus en détail

Eléments de correction

Eléments de correction Eléments de correction (Réunion des enseignants tenue le samedi 16 juin 2007) Première Partie : (15,5 points) I. Régime fiscal et obligations fiscales du groupement et des différents membres ( 4 points)

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

OG DONNEES GENERALES 2010

OG DONNEES GENERALES 2010 OG DONNEES GENERALES 2010 OG00 DONNEES D IDENTIFICATION Libellés Réponse IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique (1) Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet PERIODE

Plus en détail

TABLEAUX OG Je soussigné(e), Identification du professionnel de la comptabilité. Profession de l adhérent. Identification du centre de gestion

TABLEAUX OG Je soussigné(e), Identification du professionnel de la comptabilité. Profession de l adhérent. Identification du centre de gestion Centre de Gestion Agréé d Indre et Loire 20 rue Fernand Léger BP 62001 37020 TOURS CEDEX 1 Tel : 02.47.36.47.47 Fax : 02 47 38 70 90 cga37@cga37.fr http://www.cga37.fr N adhérent : Nom : Prénom : TABLEAUX

Plus en détail

PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» I- ASPECTS JURIDIQUES

PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» I- ASPECTS JURIDIQUES PROGRAMME GESTION PRATIQUE DE LA PAIE «ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX, FISCAUX ET COMPTABLES» PROGRAMME INDICATIF I- ASPECTS JURIDIQUES ETUDE DES PRINCIPALES DISPOSITIONS DU CODE DE TRAVAIL TYPES DE CONTRAT

Plus en détail

2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES

2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES Nom : N Adhérent : Cabinet comptable : (Pour ce dernier une attestation est à compléter en dernière page OGD2) Nom collaborateur : Date du dernier contrôle fiscal : 2035A (3/3) : DETAIL DE POSTES Détail

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Le tableau des est un outil d analyse du compte de résultat. Il permet la mise en évidence d indicateurs de gestion. Le calcul des VENTES

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - PRINCIPES et ASPECTS FISCAUX

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - PRINCIPES et ASPECTS FISCAUX CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - PRINCIPES et ASPECTS FISCAUX Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et dépréciations,

Plus en détail

1 avenue de Tizé CS THORIGNÉ-FOUILLARD CEDEX - Téléphone Télécopie

1 avenue de Tizé CS THORIGNÉ-FOUILLARD CEDEX -  Téléphone Télécopie ÉLUS LOCAUX CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOTE D'INFORMATION DU 13.01.2011 Village des Collectivités Territoriales 1 avenue de Tizé CS 13600 35236 THORIGNÉ-FOUILLARD CEDEX - www.cdg35.fr

Plus en détail

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI Aspects fiscaux français et franco-américains FEVRIER 2009 Charles SCHEER / Stéphanie PAILLARD Cabinet Charles SCHEER Avocats fiscalistes 12, rue

Plus en détail

COMMENTAIRE DE LA LOI DE. Mohamed MOUSSAOUI Auditeur, Chef de missions

COMMENTAIRE DE LA LOI DE. Mohamed MOUSSAOUI Auditeur, Chef de missions COMMENTAIRE DE LA LOI DE FINANCES POUR L ANNEE 2011 Mohamed MOUSSAOUI Auditeur, Chef de missions Sommaire : 1. Extension du domaine d intervention du Fond de développement de la compétitivité industrielle

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus BO 5 l-2-12, instruction du 03/08/2012 NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre 2012 IR : Contribution sur les hauts revenus En résumé: - La contribution est due par les célibataires, veufs, séparés

Plus en détail

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances Manuel DCG 4, Droit fiscal Emmanuel Disle, Jacques Saraf Nathalie Gonthier-Besacier et Jean-Luc Rossignol Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de

Plus en détail

Les rémunérations de l exploitant ne sont pas déductibles Les cotisations sociales de l exploitant sont déductibles

Les rémunérations de l exploitant ne sont pas déductibles Les cotisations sociales de l exploitant sont déductibles EERCICE 1 Correction partiel MAI 2003 BIC Résultat comptable Prélèvement de l exploitant Cotisations sociales de l exploitant Salaires de Madame Les rémunérations de l exploitant ne sont pas déductibles

Plus en détail

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte - Impôt sur les sociétés et contributions assimilées 2 Acompte d'impôt sur les sociétés Imposition forfaitaire

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESE AU 31 DECEMBRE 2011

ETATS DE SYNTHESE AU 31 DECEMBRE 2011 BILAN ACTIF BILAN PASSIF COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES ( hors taxes) COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES ( hors taxes) ETATS DE SYNTHESE ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G.) ETAT A1 : PRINCIPALES METHODES D'EVALUATION

Plus en détail

I. Produits concernés définis par l'article 39 terdecies du code général des impôts (CGI)

I. Produits concernés définis par l'article 39 terdecies du code général des impôts (CGI) Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BNC-SECT-30-10-10-20120912 DGFIP BNC - Régimes sectoriels - Produits de

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille

IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille Jusqu à des montants plafonnés et sous conditions, un contribuable peut déduire de sa déclaration d impôt un certain nombre

Plus en détail

F. Leon ( ) impots LATEX document 1/??

F. Leon ( ) impots LATEX document 1/?? F. Leon (27-09-2014) impots LATEX document 1/?? Angoisse familiale......et si cette année on passait dans la tranche d imposition supérieure?? Méthode manuelle du calcul de l impôt d après : http://impotsurlerevenu.org/calcul-de-l-impot-par-etapes/i2-12.

Plus en détail

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 BILAN AU 31 DECEMBRE 2015 (Euros) 31/12/2015 31/12/2014 Actif BRUT AMORT DEP NET NET Actifs incorporels 820 547 273 547 Titres de participations 0 0 0 Autres immobilisations

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LES CHARGES DÉDUCTIBLES PENSIONS ALIMENTAIRES (art 156 II - 2e du CGI) Pensions alimentaires entre parents en ligne directe Sont déductibles du revenu, les pensions alimentaires versées à un descendant

Plus en détail

IMPOSITION 2015 DES RETRAITÉS FRANÇAIS RÉSIDENTS FISCAUX AU MAROC.

IMPOSITION 2015 DES RETRAITÉS FRANÇAIS RÉSIDENTS FISCAUX AU MAROC. IMPOSITION 2015 DES RETRAITÉS FRANÇAIS RÉSIDENTS FISCAUX AU MAROC. I/ Informations. A compter du 1 er janvier 2015 le revenu net imposable en matière de pensions est calculé suivant un nouveau barème d

Plus en détail

DOSSIER PATRIMONIAL. Donation préalable avec réserve usufruit et remploi. Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE

DOSSIER PATRIMONIAL. Donation préalable avec réserve usufruit et remploi. Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE DOSSIER PATRIMONIAL Madame Paule COMTE et Monsieur Donation préalable avec réserve usufruit et remploi Etude réalisée le 02/01/2016 Situation arrêtée au 02/01/2016 Par votre Consultant Patrimonial : Marc

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus de capitaux mobiliers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des RCM... 4 Les revenus imposables... 4 Classification des RCM...

Plus en détail

UFR 06 SÉMINAIRE FISCALITÉ - F. TURQ FINANCEMENT PAR CRÉDIT-BAIL IMMOBILIER

UFR 06 SÉMINAIRE FISCALITÉ - F. TURQ FINANCEMENT PAR CRÉDIT-BAIL IMMOBILIER UFR 06 2016/2017 - le preneur, pour qui on doit déterminer : o le montant du loyer déductible, o les conséquences de la cession éventuelle du contrat avant levée de l option, o les conséquences de la levée

Plus en détail

114 DROIT FISCAL Application de la série 01 du cours à distance CORRIGE. Introduction générale Impôt sur le revenu

114 DROIT FISCAL Application de la série 01 du cours à distance CORRIGE. Introduction générale Impôt sur le revenu 114 DROIT FISCAL 2013-2014 Application 1 Séances 1 à 4 Application de la série 01 du cours à distance CORRIGE Introduction générale Impôt sur le revenu Jean-Pascal REGOLI et Rigald DE CARBONNIERES Institut

Plus en détail

IMPOT GENERAL SUR LE REVENU «IR»

IMPOT GENERAL SUR LE REVENU «IR» IMPOT GENERAL SUR LE REVENU «IR» 1. TEXTE Le Code Général des Impôts institué par l article 5 de la loi de finances n 43-06 pour l année budgétaire 2007, promulgué par le Dahir n 1-06- 232 du 31.12.2006

Plus en détail

BENEFICES NON COMMERCIAUX DECLARATION DES RESULTATS (Article 100 du CGI)

BENEFICES NON COMMERCIAUX DECLARATION DES RESULTATS (Article 100 du CGI) CACHET DU SERVICE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET ------------ DIRECTION GENERALE DES IMPOTS DECLARATION N... /20..

Plus en détail

BASE IMPOSABLE DU REVENU GLOBAL

BASE IMPOSABLE DU REVENU GLOBAL BASE IMPOSABLE DU REVENU GLOBAL SECTION I- DEFINITION ET DETERMINATION DU REVENU GLOBAL IMPOSABLE I- DEFINITION En vertu des dispositions de l'article 25 du C.G.I, le revenu global imposable est constitué

Plus en détail

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2016

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2016 LE MANS LAVAL ALENCON Siège social 1 rue de la Paix Parc d activités du Londreau 126-128 rue de la Mariette CS 60506 BP 230 - Cerisé 72000 LE MANS 53005 LAVAL CEDEX 61007 ALENCON CEDEX Tel : 02 43 86 36

Plus en détail

Vos impôts 2013 Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!!

Vos impôts 2013 Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!! Vos impôts 2013 DU CAFE ET DE L ASPIRINE!!! Y AVAIT UNE PROMO OU TU T APPRÊTES A REMPLIR TA DECLARATION DE REVENUS? Téléphone Centre des Impôts du secteur : 04 50 43 91 51 -Site internet: www.impots.gouv.fr

Plus en détail

2- l'assiette de la retenue à la source en cas de facturation de remboursement de frais,

2- l'assiette de la retenue à la source en cas de facturation de remboursement de frais, NOTE COMMUNE N 12/2015 Objet : Additif à la note commune n 3/2015 Les questions posées ont été de savoir : 1- si les personnes qui effectuent la retenue à la source sur les montants leur revenant et qu'ils

Plus en détail

COMMENT CALCULER VOTRE IMPÔT EN 2016

COMMENT CALCULER VOTRE IMPÔT EN 2016 FO HEBDO Supplément N 198 Mercredi 0 avril 016 1 COMMENT CALCULER VOTRE IMPÔT EN 016 Voici la méthode à suivre : TRAITEMENTS / SALAIRES / PENSIONS / RETRAITES ET RENTES Appliquez la déduction forfaitaire

Plus en détail

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI Aspects fiscaux français et franco-américains JANVIER 2010 Charles SCHEER - Myrtille PUYAU Cabinet Charles SCHEER Avocats fiscalistes 12, rue Lalo 75116

Plus en détail

ENTRE LE JEUNE ADULTE ET SES PARENTS

ENTRE LE JEUNE ADULTE ET SES PARENTS FICHE 3 LE STATUT FISCAL DES JEUNES ADULTES ET LE LIEN FISCAL ENTRE LE JEUNE ADULTE ET SES PARENTS Selon la DGFIP, 1,9 millions de jeunes majeurs (célibataires et non chargés de famille) sont fiscalement

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN :

Groupe Eyrolles, 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : , 1996, 2002, 2004, 2008, 2010, 2014 ISBN : 978-2-212-56041-1 Guide pratique de la SARL et de l EURL Le capital peut être variable. Un commissaire aux comptes n est pas obligatoire dans les petites EURL.

Plus en détail

LOI EN FAVEUR DES PME

LOI EN FAVEUR DES PME N 109 - FISCAL N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 septembre 2005 LOI EN FAVEUR DES PME La loi du 2 août 2005 en faveur des petites et moyennes entreprises contient plusieurs mesures

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés

L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés Textes de loi sur la paie L article 370 du Code du travail au Maroc rend obligatoire la délivrance du bulletin de salaire ou bulletin de paie par l entreprise à ses salariés Article 375 : amende pour non-respect

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION D.G.I. N 2033-A (2007)

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION D.G.I. N 2033-A (2007) N 0956 09 Formulaire obligatoire (article 0 septies A bis du Code général des impôts) ➀ BILAN SIMPLIFIÉ D.G.I. N 0-A (00) Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Numéro SIRET* Durée de l exercice

Plus en détail

Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge. Téléphone (résidence) : ( ) Téléphone (travail) : ( )

Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge. Téléphone (résidence) : ( ) Téléphone (travail) : ( ) Nom : LITTÉRATIE FINANCIÈRE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Numéro d assurance sociale Date de naissance J M A Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge 1. 2. 3. 4. Adresse Rue Province

Plus en détail

I. Règles générales des cessions de titres du portefeuille

I. Règles générales des cessions de titres du portefeuille Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-PVMV-30-30-10-20130311 DGFIP BIC - Plus-values et moins-values - Principes

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours)

Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours) Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Définition des traitements et salaires... 4 Composition de la catégorie (art.

Plus en détail

Centres de Gestion Agréés Tableaux OG

Centres de Gestion Agréés Tableaux OG Centres de Gestion Agréés Tableaux OG (2016) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2016. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue.

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue. LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES Introduction Lors de la cession d une immobilisation inscrite à l actif d une entreprise (vente, donation, destruction, mise au rebut, ), cette dernière

Plus en détail